It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

picture perfect memories - nolà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: picture perfect memories - nolà Jeu 3 Fév - 11:33

Olivia avait eu une très longue journée. Au boulot de neuf à quinze heures, elle avait dû se lever à six heures - ce qui était vraiment tôt pour elle - parce que son chien, sûrement en manque d'attention, avait passé la nuit à gratter à la porte. Elle avait bien essayé de se mettre son oreiller sur la tête, mais elle l'entendait toujours couiné. Vaincue, elle s'était levée une heure plus tôt que d'habitude pour lui donner un manger, et elle avait fini par se poser sur le canapé, avec son bol de céréales et le chien couché à côté d'elle, attendant que Freddie ne se lève. Elle aurait pu en profiter pour préparer le petit-déjeuner à son mari, chose qu'il aurait sans aucun doute apprécié. C'était tellement rare. Mais non. Flemme. Elle était tellement bien emmitouflée dans sa couverture.

Ensuite, elle était partie au travail. Sa journée s'était bien déroulée dans l'ensemble. Elle avait bien eu quelques problèmes par ci par là, des petites disputes pour des jouets, certains enfants qui avaient refusé de faire la sieste. Si elle avait pu, Olivia l'aurait bien fait, la sieste. Elle n'avait cessé de bailler de la journée et avait donc bu plusieurs cafés pour pouvoir tenir le coup jusqu'à la fin de la journée. Elle s'imaginait déjà sauter dans son lit une fois rentrée, sans même parler avec son mari de sa journée ou manger. Elle soupira à cette perspective. Profitant du calme apporté par le moment de la sieste, elle s'allongea un instant, avec les enfants. Elle ne voulait pas dormir, juste fermer les yeux un instant... Et c'est son portable qui la réveilla vingt minutes plus tard. Un message de Drew, son ami. Enfin c'était un peu compliqué. Drew était le fiancé de sa meilleure amie, Nolà. Ils avaient une fille et celui-ci demandait à Olivia s'il pouvait garder Tallula le soir-même, pendant quelques heures. Elle ne pouvait pas refuser, elle adorait cette petite. Puis le babysitting était un peu son deuxième métier. Elle gardait plusieurs enfants dans la semaine, et ça l'aidait quand même à arrondir les fins de mois, qui étaient quelques peu difficiles.

Le reste de la journée se passa assez rapidement, et une fois la sortie de l'école faite, Olivia était rentrée chez elle. Elle avait promené le chien, s'était changé et avait mangé un bout avant de rejoindre l'appartement de Drew. Heureusement pour elle, ils habitaient dans le même immeuble. C'était d'ailleurs assez courant que les deux couples se fassent des petites soirées à quatre. Après tout ils n'avaient pas beaucoup de chemin à faire... Enfin ça c'était avant. Olivia avait toujours en tête la dernière soirée qu'ils avaient fait tous les quatre. C'était il y a six mois. Peu de temps après cette soirée Nolà avait malheureusement eu un accident qui lui avait ôté la mémoire. Elle ne se souvenait plus de rien, de son fiancé, de sa fille, ni même de sa meilleure amie. Ça avait très dur à vivre pour Drew et Olivia avait toujours été là pour l'aider, elle était presque toujours avec eux. Elle n'avait pas revu Nolà depuis six mois car ses parents l'avaient placé dans un centré censé l'aider. Mais en quoi la couper de sa famille et de ses amis, même si elle ne se souvenait plus d'eux allait-elle l'aider? Olivia avait été en colère, et elle n'avait pas perdu espoir pour Nolà.

Il était environ dix-huit heures quand on sonna à la porte. Olivia et Tallula étaient entrain de regarder un dessin animé pendant que le diner décongelait - oui, elle savait au moins faire les surgelés. Olivia se leva, alla à la porte, et regarda qui c'était avant d'ouvrir. Et là... Elle n'en crut pas ses yeux. Elle cligna plusieurs fois, puis ouvrit la porte, certaine d'avoir eu une hallucination. Mais non, c'était bien elle. Nolà. Olivia se jeta alors dans ses bras sans que celle-ci n'est eu le temps de comprendre ce qu'il était entrain de lui arriver. "Oh mon dieu Nolà! C'est bien toi!"


Dernière édition par Olivia Golding le Ven 4 Fév - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Jeu 3 Fév - 21:56

Deux jours plus tôt
Nolà était allé à la mairie de NY, elle avait enfin pu avoir un rendez vous. La jeune femme était arrivé 4 heures à l'avance, elle était resté à assise sur un banc devant le bâtiment, lorsque l'heure arriva de rentrer, Nolà eu beaucoup de mal à se lever, elle était stressé, le visage blanc et les mains moites. Elle ne savait pas ce qu'elle allait découvrir sur son ancienne vie, ou même ne pas découvrir. Nolà ne savait pas trop ce qui serait le pire, découvrir quelque chose qui ne lui plairait pas ou ne rien découvrir du tout.

Après 10 minutes à se demander si elle allait rentrer ou pas, elle passa enfin la porte de l'établissement. Nolà regarda autour d'elle puis posa ses yeux sur le bureau d'accueil, une vieille femme était assise derrière et semblait très occupé. Nolà se décida à aller l'a voir, ses jambes tremblaient légèrement, elle n'était pas sur qu'elle pourrait rester longtemps debout. « euh bonjour ... » Nolà marqua un temps, elle attendit que la vieille femme leve la tête, se qui prit quelques secondes. Nolà fronça légèrement les sourcils, elle était déjà assez stressé comme cela pas besoin que cette femme y mette de la mauvaise volonté. « excusez moi, j'avais rendez vous, je suis Nolà Vladesca ».

La secrétaire fouilla dans son bureau puis lui tendit un fin dossier. « ahh oui, Mlle Vladesca, M.Hamilton m'a dit que vous passeriez, voici votre demande ». Nolà saisi le dossier en fronçant les sourcils, ce n'était pas vraiment à quoi elle s'attendait mais pourtant elle ne fit aucune remarque, elle remercia la secrétaire qui ne l'écouta même pas, elle était déjà repartit dans son travail. Nolà sortit du bâtiment et s'assit sur le même banc que tout à l'heure. Pourtant, elle n'ouvrit pas le dossier tout de suite, elle l'observa quelques minutes, puis se décida enfin à l'ouvrir, les mains tremblantes. Elle parcouru les quelques pages, un extrait de naissance, une feuille de recensement, une fiche de travail. Tout cela n'était pas possible comment avait elle pu oublier des choses aussi importante, mais surtout pourquoi lui avait on caché qu'elle avait une fille. Une fille de 5 ans, elle n'arrivait pas à y croire, qu'elle mère oubliait sa fille. Les larmes commençaient à tomber le long des joues de la jeune femme. Apparemment, elle était aussi sage-femme et avait un petit ami du nom de Drew Wellington. Nolà était totalement perdu, comment sa famille lui avait elle caché cela. Pourquoi Drew n'avait pas essayé de la retrouvé s'il était le père de leur fille. Nolà ne savait plus trop où elle en était. Elle resta plusieurs heures assises sur ce banc à ne rien faire, à simplement regarder les passants. Lorsqu'elle se décida à se lever, il commençait à faire nuit.


Brooklyn, aujourd'hui
Nolà était devant l'immeuble où vivait apparemment Drew et Tallula. Elle avait passé deux jours horrible, elle avait hésité à se présenté à la porte des Wellington. Elle avait pleuré le premier jour, puis elle avait cassé pratiquement tout dans son appartement le deuxième, avant de se décider à venir. Elle resta plusieurs heures devant l'appartement, comme elle l'avait fait devant la mairie. Lorsque Nolà arriva devant la porte de son supposé appartement, elle hésita avant de frappé, pourtant contrairement à tout à l'heure, elle n'hésita pas longtemps. Cependant son état d'esprit lui n'avait pas changé, elle était toujours aussi stressé, le ventre noué.
Nolà se redressa légèrement lorsqu'elle entendit des pas venir.Lorsque la porte s'ouvrit, Nolà n'eu pas le temps de faire le moindre geste, une tornade blonde lui sauta au coup. Nolà fit un pas en arrière pour amortir le choc. Le corps tendu, elle ne fit aucun geste pour l'encourager à continuer ou pour lui faire comprendre d'arrêter. En tous cas cette femme savait qui elle était puisqu'elle venait de dire son prénom. « eu oui je suis Nolà, mais je suis désolé je ne sais pas qui vous êtes ... ».

Nolà s'écarta un peu de la jeune femme, la regarda des pieds à la tête avant de demander « je ne suis pas chez les Wellington ?? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Ven 4 Fév - 8:51

Evidemment, Nolà ne la reconnut pas. Olivia s'y attendait. Elle s'était de toute façon préparée à toutes les scènes possibles qui pouvaient se passer lors de leurs 'retrouvailles' mais ce n'est pas pour ça qu'elle le prit bien. Enfin, Nolà n'y était pour rien, mais c'était très dur pour elle de voir que sa meilleure amie, qu'elle connaissait depuis quand cinq longues années lui disait 'je ne sais pas qui vous êtes'. Liv dû se retenir de pleurer. Elle passait par des sentiments contradictoires : envie de pleurer de joie, de frustration aussi, et de colère. De colère pour Nolà bien sûr, tout ce qu'elle avait eu à endurer, c'était beaucoup pour une seule personne. Un accident, une perte de mémoire, se rendre compte qu'elle avait une famille, un fiancé, une fille... Olivia se disait qu'elle avait dû faire des recherches, pour retrouver qui elle était. Le fait qu'elle ait demandé les Wellington était un bon signe. "Si si, vous êtes bien chez Drew. Enfin, les Wellington." Tu, vous, elle ne savait pas bien comment elle devait s'adresser à elle. C'était une question qu'elle n'aurait jamais pensé avoir à se poser. Elle refusait de considérer sa meilleure amie comme une étrangère, mais d'un autre côté elle ne voulait pas lui faire peur, la brusquer en se montrant trop proche d'elle sans lui donner plus d'explications.

"Je reviens dans une seconde." Olivia se souvint de Tallula qui jouait tranquillement dans le salon. La petite n'avait aucune idée de la surprise qui l'attendait, et la jeune femme ne savait pas trop quoi faire avec elle. La laisser se jeter sur sa mère - elle lui manquait terriblement, tous les jours elle demandait après elle - ou bien l'emmener dans une autre pièce, le temps de mettre Nolà à l'aise, de savoir si elle souhaitait la recontrer tout de suite... C'était délicat. Olive se dirigea donc vers la petite, et lui demanda d'aller jouer dans sa chambre. Tallula ne broncha pas, cette petite était une vraie perle. Olivia éteignit ensuite la télé, jeta un coup d'œil à la cuisson de son plat surgelé et retourne voir son amie. "Entre."

La scène qui suivit était un peu étrange. Les deux jeunes femmes se regardaient en coin, comme deux étrangères. L'appartement était calme, le silence pesant. On n'entendait même pas Tallula jouer dans sa chambre. Olivia cherchait quelque chose à dire, n'importe quoi. Mais elle ne savait pas quoi, elle ne voulait pas faire de maladresse. Elle décida d'attendre que ce soit Nolà qui pose les questions, ainsi elle ne ferait pas de 'boulette'. Puis elle réalisa qu'elle ne s'était pas présentée. Présentée pour la seconde fois. "Je suis Olivia, au fait." Elle n'en dit pas plus, c'était suffisant pour le moment. Peut-être que son prénom lui rappellerait quelque chose? Bon elle ne se faisait pas trop d'illusions non plus, mais elle croyait aux miracles. Elle se demanda ensuite quand Drew allait rentrer. Il avait dû partir sur une intervention en urgence et serait sûrement pris une bonne partie de la nuit. Peut-être que lui arriverait à raviver une petite flamme, un petit souvenir. Après tout elle était à son domicile, et si recherche il y avait eu, son nom était apparu. Peut-être qu'elle était entrain de se souvenir là, en ce moment-même? Ne laissant pas le temps à son amie de répondre, elle enchaina. "Comment tu vas?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Ven 4 Fév - 13:01

Nolà regarda la jeune femme blonde, elle n'arrivait pas à se souvenir qui elle pouvait être. Une amie ? La nouvelle copine de Drew Wellington ? Ou tout autre chose. Se retrouve face à une personne qui sait qui vous êtes et dont vous ne vous rappelez pas est quelque chose de très perturbant. Nolà se sentait totalement perdu, elle en avait mal à la tête. Nolà fut rassurer de savoir qu'elle était bien chez les Wellington. Après tout cette femme n'aurait pas su qui elle était si elle c'était tromper d'endroit.

Nolà attendit sur le pas de la porte comme la jeune femme lui avait demandé, elle regarda la femme partir, Nolà essayer de se creuser la tête pour savoir qui pouvait bien être cette femme pour elle, en tous cas elles devaient être proches puisqu'elle l'avait pris dans ses bras quelques minutes plus tôt. La blondinette n'eu pas longtemps à entendre puisque la femme revint et l'invita à entrer. Nolà fut déçu, elle s'attendait à ressentir une émotion forte en entrant dans cette maison, quelque chose qui lui dirait que sa vie était attaché à ces murs mais rien. Elle ressentit un vide, comme une étrangère qui rentre chez des gens qu'elle ne connait pas.

Nolà avait les mains légèrement tremblante, elle avait envie de pleurer, elle pensait qu'en venant ici, elle retrouverait sa vie, tout ses souvenirs, que tout remonterait à la surface où qu'au moins elle ressentirait quelque chose qui lui dirait qu'elle était chez elles, qu'elle était avec une personne qu'elle connaissait. Nolà sursauta légèrement lorsque Olivia se présenta, elle la regarda des pieds à la tête, elle essaya de sourire mais cela ressembla plus à une grimace qu'à autre chose. « oh eu enchanté ... ». La jeune femme prit son temps pour répondre, comment allait elle? C'était une question difficile niveau physiquement, elle c'était remit, elle avait guéris très rapidement, elle avait certes des cicatrices sur le corps maintenant cause des opérations mais elle allait bien. Moralement c'était autre chose, elle était vraiment mal. Pourtant Nolà n'allait pas raconter ces malheurs à une femme qu'elle ne connaissait pas … « ça va … mais excusez moi, Monsieur Wellington va bientôt revenir ? »

Nolà se mordit la lèvre inférieur, elle se retint quelques minutes mais plusieurs questions se bousculait maintenant dans sa tête, il fallait qu'elle en sache plus. « je suis désolé mais il faut que je vous pose la question … qui êtes vous ? Et comment cela se fait que vous me connaissiez ? ». La jeune femme observa la blonde en face d'elle observa les traits de son visage pour savoir comment elle prenait cette question.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Ven 4 Fév - 15:49

"Drew est parti au travail... Il est sur une intervention, donc je ne sais pas combien de temps cela va durer." Olivia eut une pensée pour Drew. Il ne se doutait pas une seule seconde que pendant qu'il travaillait, sa fiancée, la mère de sa fille, se trouvait dans son salon et l'attendait. Elle se demanda si elle devait l'appeler ou non. Après tous le temps qu'il avait passé à la chercher il aurait certainement voulu qu'on le prévienne à la seconde où Nolà avait sonné. "Est ce que tu veux que je l'appelle?" Après tout, elle était venue pour le voir lui, et il serait certainement mieux placé qu'Olivia pour lui répondre. Elle sortit son téléphone, sans attendre de réponse, et lui envoya un sms. Après ça, un nouveau blanc prit place entre les deux jeunes femmes. Ça n'allait pas être facile.

Nolà brisa le silence une seconde fois et lui demanda qui elle était. Olive ne savait pas trop quoi dire lui, ni comment s'y prendre. Fallait-il lui dire qui elle était d'un seul coup, comme tirer sur un pansement d'un coup sec et tout se prendre un grand coup tout de suite ou attendre? Elle hésitait, et ça ressentit dans sa façon de parler. "Je suis Olivia, Nolà. On se connait depuis plus de cinq ans, je suis la marraine de ta fille, je suis aussi ta meilleure amie. Je sais que tu ne me reconnais pas et c'est assez dur à vivre pour le moment, mais je me dis que ça doit l'être encore plus pour toi? Seulement, je me dis que tu es là et c'est ce qui compte le plus." Elle regarda son amie, essayant de déceler une émotion, un signe qui pouvait signifier qu'elle commençait à se rappeler. Elle continua cependant, avec la même voix tremblante et hésitante. "Avec Drew, on essayé de te chercher durant ces six mois. Mais impossible de te trouver. Tous les jours on espérait avoir des nouvelles de toi, en vain. Et aujourd'hui te voilà. Tu ne peux pas savoir comme je suis contente Nolà." Olivia sourit. "Tu dois avoir le sentiment de parler à une étrangère, pas vrai? Enfin je ne sais pas comment je réagirai à ta place... Je ne resterai pas si calme en tout cas."

"Mamaaaaaaaaaaan!!!" Le calme de la pièce fut brisé en quelques secondes à peine. Tallula venait d'arriver, elle devait sans douter en avoir eu assez de jouer toute seule. Olivia n'y pensait plus à vrai dire. Et elle n'avait pas pu empêcher de se jeter sur sa mère. Elle avait peur de ce qui pourrait se passer ensuite. "Tallula, viens ici ma chérie." Elle l'attrapa par la taille et la mis sur ses genoux, permettant ainsi à Nolà de respirer. Olive lui envoya un sourire désolé. "Bon et bien comme tu as pu le comprendre... C'est ta fille, Tallula."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Ven 4 Fév - 16:42

Au travail … a cette heure ? Que pouvait-il bien faire pour travailler aussi tard. Nolà ne se souvenait plus trop quel était la profession de Drew. Lorsque Olivia proposa de l'appeler, nolà sentit son corps tendre, certes elle était venu pour le voir mais de là à le déranger au boulot pour elle il y avait une différence « oh non je ne voudrais pas ... » mais Olivia avait djéà sortit son téléphone pour l'avertir de sa présence. Nolà se tut quelques instants, elle allait rencontré Drew ce soir, donc … En arrivant elle c'était préparé à tomber nez à nez avec lui mais lorsqu'elle était entré dans la pièce avec Olivia, elle c'était faite à l'idée qu'elle ne le verrait pas ce soir. Elle ne savait pas si elle était prête à affronter le jeune homme ce soir. Le silence réapparu, il était désagréable pour Nolà alors elle se contenta de poser une question « et il fait quoi comme métier ? ».

Nolà s'enfonça un peu plus dans le fauteil sur lequel, elle était assit, elle avait en face d'elle sa meilleure amie, elle n'arrivait pas à se souvenir de sa cette femme qui semblait si importante dans son ancienne vie. Elle n'arrivait pas à la voir comme une inconnue, un femme qu'elle venait tout juste de rencontrer. Cette nouvelle fit un nouveau choc à Nolà qui bien que préparé ne semblait pas avoir mesuré l'impact que pouvait avoir ces rencontres sur elle. « ma meilleure amie, vous dite … oh mon dieux ... » la voix tremblante, Nolà voyait ses mains tremblaient elles aussi de plus en plus. Les larmes étaient de plus en plus difficile à contenir pour la jeune femme qui essayait d'encaisser ce qu'elle apprenait.

« me retrouvait … mais je n'étais pas caché, juste avec mes parents … je ne m'étais pas enfui … ils m'ont jsute amener à Los Angeles, pour que je sois soigné, mais ils ne m'ont jamais parlé de vous … pourquoi... ». On pouvait sentir de l'émotion dans la voix de Nolà, elle n'était pas sur de savoir si elle arrivait à croire Olivia, l'avaient t'ils vraiment recherché où disait elle ça parce qu'elle se retrouvait maintenant en face d'elle. Nolà était remplit de colère mais elle ne savait pas vers qui diriger celle-ci. « effectivement j'ai l'impression de parler à une étrangère, rien ne me semble familier et d'après vous et la préfecture, je devrais connaître ce Drew Wellington car j'ai fait un enfant avec lui et que je vis avec lui … mais je ne me souviens pas d'avoir une fille, je me souviens de rien ... », la voix de Nolà tremblait de colère, elle était forte mais elle fut coupé par l'arrivé d'une mini tornade brune qui l'appelait maman. Nolà sursauta en sentant le petit corps de la petite fille contre elle.

Le corps tendu, elle s'apprêtait à repousser cette petite fille qui lui était inconnu mais Olivia prit les devant pour la prendre sur ses genou. Soulagé, elle releva la tête et c'est en croisant le regard triste de la petite fille qu'elle s'effondra en larme, la tête entre ses mains, son corps secouait de spasme, elle craquait. Elle voyait cette petite fille mais ne ressentait rien, elle ne se rappelait de rien. L'émotion était trop forte pour elle, trop d'information d'un seul coup pour qu'elle puisse le supporter. Les pleures de Nolà redoublèrent lorsqu'elle entendit la petite fille demander à la jeune femme « marraine, pourquoi maman elle est triste ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Ven 4 Fév - 23:44

Olivia se dit que peut-être elle n'aurait pas dû prévenir Drew. Elle en fut certaine quand elle vit sa réaction au contact de sa fille. C'était trop à digérer d'un seul coup pour elle. Comprenez, Nolà avait à réapprendre à connaitre toutes les personnes qui autrefois avaient été importantes pour elle, elle devait se réadapter, réapprendre à les aimer, leur parler, se confier à eux. Ça n'allait pas être une tâche facile pour elle et ça n'allait sûrement pas lui sembler naturel au départ. Olivia ferait tout pour l'aider à surmonter cette épreuve. Après tout, elle n'avait pas pu être là dans les six mois qui avaient suivis sont accident, et elle s'en voulait terriblement, même si ça n'avait pas été de sa faute. Elle croyait pertinemment que tout aurait été plus facile si les personnes qui étaient chères à son cœur avait été présente autour d'elle dès le début. Ça lui aurait évité d'avoir à sauter dans le grand bain la tête la première sans savoir nager - métaphore pourrie mais vous voyez l'image quoi.

"Drew est pompier." Elle fit une pause, essayant de déceler une réaction sur le visage de Nolà. Elle continua. "Mais ne t'inquiètes pas, il aurait déjà répondu s'il avait pu se libérer. Il doit être sur une intervention assez importante et je ne pense pas qu'il rentre avant demain. Ça arrive assez souvent ces temps ci." Olivia eut une pensée pour son ami. Le pauvre avait perdu la femme qu'il aimait et avait dû apprendre à tout gérer tout seul, son travail, sa fille, la maison, les courses etc. Bien sûr Olivia avait été là et l'aidait du mieux qu'elle pouvait, mais elle ne pouvait pas toujours être présente. Elle savait très bien qu'il serait heureux de revoir Nolà, mais comment réagirait-il, même s'il le savait, quand elle lui dirait qu'elle ne le reconnaitrait pas? Qu'elle n'arrivait pas à ressentir quelque chose pour lui? Il serait effondré. La route jusqu'à la complète guérison de son amie allait être très longue et semée d'embûches. Mais vu à quel point il l'aimait, il tiendrait le coup. Olivia remarqua que Nolà était de moins en moins à l'aise par rapport à tout ce qui s'était passé en quelques minutes. "Si tu veux... Je pourrais lui dire que tu es passée, le préparer, lui dire qu'il n'en fasse pas trop au départ... Je vois bien à quel point c'est dur pour toi. Et crois moi quand je dis que je voudrais faire quelque chose, mais je ne vois pas quoi." Elle baissa la tête. Dieu qu'elle se sentait inutile!

On pouvait également ajouter Tallula dans le lot des personnes qui souffraient. La petite avait dû elle aussi se réhabituer à vivre sans sa mère, sans présence féminine, et même si Olivia était quasiment toujours là pour s'occuper d'elle, ce n'était pas pareil. Olivia ne pouvait pas remplacer ce lien mère/fille si spécial. Tallula était une petite fille extrêmement forte. Bon en même temps elle n'avait pas vraiment le choix. Nolà fondit en larmes en voyant sa fille dans cet état. La petite avait été tellement surprise, blessée, elle ne comprenait pas pourquoi sa marraine l'avait arraché des bras de sa mère alors qu'elle venait tout juste de la retrouver. Peut-être que pour elle c'était bon, sa mère était guérie. Elle était revenue pour de bon, elle allait l'aimer à nouveau et ils pourraient tous les trois reprendre une vie à peu près normale. En voyant ça, Olivia ne put s'empêcher de pleurer elle aussi. La scène était assez intense, et la jeune femme mit un temps à répondre à sa filleule. "Maman ne va pas bien, ma chérie. Tu sais qu'elle t'aime, mais pour le moment elle n'est pas tout à fait guérie, c'est normal qu'elle pleure. Maintenant tu vas la laisser se reposer d'accord, et je vais te ramener dans ta chambre, tu dois dormir." Olivia jugea bon de l'éloigner un peu. C'était trop d'émotions pour la petite et à cet âge ce n'était pas très bon. Elle la prit dans ses bras et l'emmena dans sa chambre. Revenue au salon, elle s'installa aux côté de Nolà, la prit dans ses bras et posa sa tête sur la sienne, dans un geste qui se voulait réconfortant. "Ça va aller. Ça doit te paraître dur mais tu vas y arriver, tu vas te rappeler."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Jeu 17 Fév - 16:52

Nolà se détendit très légèrement lorsque Olivia lui expliqua que Drew ne rentrerait certainement pas ce soir. Elle n'était pas prête pour une confrontation, elle devait déjà gérer sa rencontre avec Olivia mais aussi sa rencontre avec sa petite fille. Cette dernière rencontre était la plus dur à gérer car elle n'arrivait pas à s'imaginer que cette petite fille était la sienne. Lorsqu'elle avait imaginé sa vie, elle c'était préparé à revoir ses amis et même un hypothétique petit ami mais une fille … non ça jamais elle ne l'avait envisager et d'être confronter directement à elle c'était un choc qu'elle n'était pas capable de supporter pour le moment.

« Oui je préfère merci, je pense pas être capable de le rencontrer ce soir ... ». Nolà adressa un léger sourire à la jolie blonde qui se perdit rapidement lorsque Nolà reposa son regard sur la petite fille. Heureusement pour elle, Olivia décida de l'emmener ailleurs, c'était la meilleure chose à faire pour le moment car Nolà allait faire plus de mal qu'autre chose à cette petite fille. Alors que les larmes continuaient à couler, Nolà écouta discrètement l'explication de Olivia, elle eu directement cette impression de reconnaissance envers Olivia. Son amie prenait soin de la petite fille, au moins elle pouvait combler le vide que pouvait laisser Nolà.

Les pleures de Nolà s'affaiblir légèrement lorsque Olivia revint, maintenant qu'elles étaient toutes les deux, Nolà sentait une pression de moins sur ses épaules. « je suis vraiment désolé, ça doit être horrible pour elle … mais je n'ai aucun souvenir … je n'arrive pas à croire que je n'arrive pas à me souvenir de ma propre fille... quel mère peut oublier sa fille ?? » Ce prenant la tête entre les mains, Nolà ne put retenir les nouveaux sanglots qui naissaient dans sa gorge.

Nolà se redressa et regard Olivia, le visage piteux, on voyait très clairement le doute face à ce que venait de dire Olivia, elle ne savait pas si un jour elle se souviendrait, d'habitude lorsqu'elle se souvenait, le lieu lui paraissait famillié, mais la elle avait l'impression de n'être qu'une étrangère. Pourtant Nolà savait qu'elle ne devait pas baisser les bras « parlez moi d'elle … peut-être que quelque chose me reviendra ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Ven 18 Fév - 19:27

« Je suis vraiment désolé, ça doit être horrible pour elle … mais je n'ai aucun souvenir … je n'arrive pas à croire que je n'arrive pas à me souvenir de ma propre fille... quelle mère peut oublier sa fille ?? » Toute la détresse de Nolà se ressentait à travers ses mots, sa voix tremblante, encore pleine de sanglots étouffés. Olivia était vraiment désemparée, elle ne savait pas quoi faire. Que faire lorsque votre meilleure amie a tout oublié jusqu'à sa propre fille? Que faire quand justement, vous ne pouvez rien faire? A part être là pour elle et l'épauler un maximum, lui raconter des souvenirs en espérant qu'elle se souvienne... Olive baissa les yeux. Voir sa meilleure amie dans cet état lui donna les larmes aux yeux. Qu'est ce qu'elle aurait voulu claquer des doigts et que tout s'arrange simplement? C'était malheureusement impossible. « Une mère qui a eu un accident. Tu n'es pas une mauvaise mère parce que tu n'arrives pas à te souvenir d'elle. C'est juste la vie qui te mets des bâtons dans les roues. Mais au fond de toi, même si c'est caché, je sais que tu l'aimes. Tout le monde le sait et personne ne va te juger pour une chose dont tu n'es pas responsable.» Le fait que Nolà ne la tutoie pas la rendait un peu triste. Elles avaient créé une réelle complicité à deux, et voir que tout était parti en fumée, après plus de quatre, lui foutait un coup au cœur. Si elle pouvait lui faire rentrer les souvenirs dans la tête, comme on mettait une lettre dans une boite aux lettres, tout serait beaucoup plus simple. Ou mieux, si elle pouvait remonter le temps, revenir à juste avant son accident, elle donnerait tout. Mais ça aussi c'était impossible. Tellement d'impossibilités qui lui donnaient envie de pleurer, mais encore une fois, elle devait rester forte. « Parlez moi d'elle … peut-être que quelque chose me reviendra ? » Olivia sourit en pensant à la petite, qui dormait dans sa chambre. La rencontre avec sa mère qui ne la reconnaissait pas avait dû pas mal la chambouler, même si Olive espérait que ce ne soit pas le cas. Ou du moins qu'elle sache rester fort elle aussi. Elle le pouvait, elle l'avait prouvé ces six derniers mois. « C'est une petite fille adorable, un véritable petit ange. Elle est vive, curieuse, douée, et elle sait manipuler son monde, comme tous les enfants. Elle vit la situation un peu mal mais elle ne le montre pas trop; pour aider son papa.»
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Jeu 3 Mar - 14:38

« j'espère... » Nolà avait dit cela dans le vague, elle n'était pas encore sur de retrouver ses sentiments d'avants, arriverait elle à retrouver son instinct de mère, son amour pour le père de sa fille. Arriverait elle a se remettre à place qu'elle avait laissé avant son accident et es-ce qu'on sa fille accepterait de lui laisser une chance après tout ce qu'elle lui faisait subir.

Pour Nolà retrouvait la sensation d'être mère était le plus important alors qu'on lui raconte des trucs sur sa fille était très important. En attendant la description de Olivia, Nolà se mit à sourire. Une petite formidable, elle avait mit au monde une petite merveille. Sans savoir d'où cela pouvait venir, Nolà sentit un sentiment de fierté l'envahir. Nolà voulait en savoir plus sur la petite fille mais aussi sur sa vie, pleins de questions se bousculaient maintenant dans sa tête. L'envie de connaître sa fille se faisait plus forte et elle regrettait d'avoir fondu en larme un peu plus tôt car maintenant sa fille dormait.

Nolà observa Olivia pendant quelques secondes, cette jeune femme qui était là en face d'elle et qui semblait tout aussi triste qu'elle de cette situation. Réalisant qu'elle ne c'était pas vraiment préoccuper de cette jeune femme qui était sa meilleure amie d'après elle. Nolà réfléchit quelques secondes avant de poser des questions «  et vous Olivia … parlez moi de vous , comment sommes nous devenues amies … enfin je suppose que je pourrais vous tutoyer maintenant ? »
Nolà observa la jeune femme un petit air géner afficher au visage, elle c'était montrer assez directe mais pour Nolà, il était très difficile de présenter la chose normalement. Dans sa bouche cette question &était bizarre mais elle aurait été birzare dans n'importe quel situation. Nolà ne savait pas vraiment si elle devait tutoyer ou vouvoyer la jeune femme qu'elle était censé connaitre mais qui était à l'heure actuelle qu'une inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Mar 8 Mar - 10:48

Olivia posa sa main sur celle de son amie dans un énième geste réconfortant. La soirée avait été plutôt éprouvante émotionnellement pas mal de larmes avaient coulé. Mais au moins, Nolà était là, elle était de retour, et ils pourraient l'aider à avancer. Durant les six mois précédents, Olivia s'était sentie tellement impuissante... Puis coupable par la même occasion, une meilleure amie se devait d'épauler son amie quelles que soient les circonstances. Elle se disait parfois qu'elle ne l'avait pas assez cherché. Pour se rassurer, elle se disait en retour qu'elle l'avait aidée comme elle avait pu, en s'occupant de Tallula comme si c'était sa propre fille.

Olive eut une pensée pour la petite fille qui devait dormir à ce moment là. Ou du moins qui essayait... Elle n'était pas tout à fait en âge de comprendre ce qui se passait mais faire l'objet du rejet de sa mère, c'était dur. Même les bébés devaient le ressentir. Olive espérait juste que ça ne se répercute pas trop sur son moral dans les jours à venir.

Elle qui avait le regard un peu perdu dans le vague reporta son attention sur son amie quand celle ci lui posa des questions sur elle. Sur leur amitié. Olivia repensa tout de suite à leur première rencontre. Quelque chose de banal, à l'université... Olive se souvient avoir vu Nolà seule à une table à la cafétéria, et comme il ne restait plus énormément de place, elle lui avait demandé si elle pouvait s'installer. Elles ont parlé et se sont rendues compte qu'elles étaient toutes les deux nouvelles en ville et de fil en aiguille, elles n'ont cessé de se fréquenter et de se parler jusqu'à devenir meilleures amies. "Tu peux me tutoyer oui... Sinon j'ai l'impression d'être une vielle alors que je n'ai que vingt-quatre ans!" Elle rit, ce qui détendit un tout petit peu l'atmosphère. "On s'est rencontrées à l'université, une rencontre plutôt banale je dois dire. Mais notre amitié n'a rien de tout ça, elle est très forte. Je sais qu'au fond de toi tu t'en souviens, mais ça va venir. J'ai jamais perdu espoir de te retrouver un jour, et tu es venue jusque ici. Alors maintenant, je sais que la mémoire va revenir." Elle lui offrit son plus beau sourire réconfortant. Elle avait l'impression de se répéter un peu mais c'était nécessaire pour elle de montrer à quel point elle y croyait, pour rassurer Nolà.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà Mer 9 Mar - 21:45

Nolà sourit lorsqu'elle lui parla de leur amitié, une amitié très forte, elle était heureuse d'avoir réussir à établir une telle amitié avec une personne surtout sur Olivia semblait être une personne très bien. Nolà espérait qu'en parlant de son amitié avec Olivia certains souvenirs remonterait, elle se souviendrait bien de quelques choses. « j'espère … c'est en discutant de nos souvenirs que j'arrive à me souvenir des choses ... »

Les deux filles discutèrent un petit moment de leurs souvenirs, de la fac, des moments partageaient entre les filles, de la rencontre entre Olivia et Freddie, le mari de Olivia. De sa encotnre avec Drew et de la naissance de leur fille. Leur discutions dura quelques heures avant que Nolà découvre leur avancé.

Se levant du canapé « oh je vais y aller … il est tard maintenant … merci Olivia pour tout … je suis vraiment désolé pour ce qu'il c'est passé avec Tallula … je vais te laisser mon numéro, cela sera plus facile pour que l'on se revoit … et que je rencontre Drew ... » Nolà fini sa phrase d'un ton hésitant avant de se diriger vers la sortie pour retourner dans son appartement.
TOPIC TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: picture perfect memories - nolà

Revenir en haut Aller en bas

picture perfect memories - nolà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-