It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream
anipassion.com
Partagez|

Forever young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Forever young Sam 29 Jan - 12:53

Spencer aimait se promener dans New York. Enfin, c'était ce qu'il racontait. En vrai, il était tout simplement perdu. N'ayant aucun sens de l'orientation, il allait là où bon lui semblait, il donnait l'impression de savoir où il allait mais c'était clairement une simulation pure & dure.

Mais en général, ses pas le menait sans cesse au même endroit. Le Zoo dans le Bronx. Il aimait bien aller voir le Kitty. Il était gentil. Cette rencontre avait été très importante pour Spence. Un soir, bourré & perdu, il s'était retrouvé devant la cage du Tigre. Au lieu de s'éloigner, il lui avait fait boire de son alcool (de la Vodka). Depuis, lui et Kitty étaient de très bon ami. L'avantage avec Kitty c'est qu'il écoutait. Ensuite, il ne parlait pas et il coupait rarement la parole. En plus, il était un peu alcoolique et donc vraiment drôle.

Quand il arriva finalement devant son ami cette fois-ci, il ne lui donna rien à boire, de toute façon, il faisait trop jour et il y avait des gens là pour surveiller, mais Spence glissa un morceau de viande dans la cage avant de partir en rigolant. Spencer aimait bien le Kitty. Spence aimait bien de drôles de choses. Il repartit fier de son coup tout en sifflotant. Il n'avait rien de prévu ce soir et il hésitait entre aller au casino gagner de l'argent... ou aller boire un verre. Se rendant compte que ce qu'il faisait était quand même redondant, il eut envie d'essayer un nouveau truc. Il réfléchit quelques instant. Il allait avoir besoin de club de golf. Et alors qu'il partait avec cette attention, il s'arrêta de marcher quand il vit sur le trottoir dans face une délicieuse jeune femme qu'il avait déjà eu le plaisir de goûter. Harper. Cette fille était magnifique. Jeune, sans aucun doute, mais elle avait du goût, pour avoir coucher avec Spencer, il fallait en avoir de toute façon. Il hésita, puis il se dit que de toute façon, il pouvait bien perdre un peu de temps, ça n'allait rien changer à sa vie.

Il traversa rapidement, manqua de se faire écraser (il oubliait toujours de regarder), et il arriva tout sourire devant Harper, avant de prendre une de ses mèches de cheveux entre ses doigts. "Et bien quoi ? Tu t'es perdue Harper ? Tu n'as pas peur d'être dans le Bronx" Spence avait son sourire carnassier. Evidemment, il n'y croyait pas vraiment à toutes ces conneries de coins dangereux. Enfin, de toute façon, New York était sans doute dangereux partout, mais là, il n'était pas si tard, le soleil commençait à peine à se coucher... Spence continuait de sourire amusé, c'était plus fort que lui, il avait cette tendance d'être toujours content. Et de manière générale il l'était, sa vie était géniale, malgré ce qu'en pensait les gens. Il pouvait coucher avec toutes les filles qu'il voulait, il pouvait acheter tout ce qu'il souhaitait. Il agissait comme un crétin, certes, mais lui, ça ne le dérangeait pas. ça ennuyait les autres... mais les autres ils s'en foutaient.


Dernière édition par Spencer D. Logan le Sam 29 Jan - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Sam 29 Jan - 15:06

Harper passait de plus en plus de temps hors de chez elle. Elle avait tendance à trouver son appartement nettement trop grand lorsqu’elle était seule. Lorsque son père était là, ça allait en règle générale. Mais le problème, c’est qu’il ne repassait que rarement par New York, ce qui pesait de plus en plus à la jeune Hannigan. Alors maintenant elle sortait. Au début, ce n’était que les quartiers auxquels elle était habituée… Comme l’Upper East Side et ses bars desquels elle était dingue. Mais désormais, elle s’aventurait hors de Manhattan et plus particulièrement dans le Bronx qu’elle appréciait de plus en plus.

« Et bien quoi ? Tu t'es perdue Harper ? Tu n'as pas peur d'être dans le Bronx » La blondinette rigola. C’est vrai que le Bronx changeait totalement de son quartier d’habitation qu’était Gramercy dans Murray Hill. Pas vraiment la même population, ni es mêmes habitudes. Mais Harper ne s’était pas perdue pour autant. Elle venait régulièrement ici. Elle appréciait particulièrement les sons et traditions hispaniques qui en ressortaient. La première fois qu’elle avait mis les pieds dans ce quartier, c’est lorsqu’une de ses amies de NYU, lui avait dit de venir danser, avec certains de ses amis, en dehors des cours, que c’était quelque chose de totalement différent. Alors la jeune Hannigan s’y était rendue. Et franchement, elle n’avait pas été déçue. Elle avait ainsi pu s’essayer à des danses plus… urbaines. Harper avait ainsi découvert le ragga dancehall, le hip hop qu’elle avait déjà essayé quelques années auparavant. Mais surtout, la salsa… Une danse typiquement hispanique qu’elle avait adorée. Là-bas, lorsqu’ils dansaient, ils se lâchaient, ils laissaient parer leurs émotions plus que des techniques apprises en cours. La jolie blonde était désormais persuadée qu’elle apprenait autant dans ces rues qu’à ses cours à l’université.

« Oh si… Terrorisée… » Répondit-elle amusée. « Et bien évidemment, tu es le merveilleux Prince venu me tirer de ce quartier malfamé… ? » lui demanda-t-elle ironique. Pour elle, ce quartier n’avait rien de dangereux ou de malfamé, pas plus qu’un autre. A ses yeux, Staten Island ou même Manhattan n’était pas moins dangereux passé une certaine heure. Et en parlant de doute, elle en avait un gros concernant le sauvetage chevaleresque de Spencer. Certes elle l’appréciait, mais elle connaissait son comportement avec les femmes… Enfin apprécier n’était peut-être pas le mot adéquat dans le sens où elle ne le connaissait pas réellement. Ils n’avaient jamais appris à se connaitre plus…en profondeur. Sauf physiquement. Et ça, ça lui avait plutôt plu. Bien qu’elle ait omis de lui mentionner qu’à leur première rencontre, elle était loin d’être majeure. Enfin ce n’est pas comme si ça l’avait franchement perturbé. Et puis, maintenant elle l’était et ce qui était fait, et bien, était fait. « T’as quelque chose de prévu, ou tu accepterais de prendre un verre avec une jeune fille perdue ? » demanda-t-elle tout sourire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Sam 29 Jan - 23:57

Spencer avait toujours été à l'aise avec les gens. Ni coincé, ni snob, il était du genre sympa & dynamique. C'était le genre de mec qu'on remarquait toujours car il rigolait plus fort que tous les autres. Il n'avait pas sa langue dans sa poche et il se disait trop vieux pour essayer de changer. Enfin, dans le fond, c'est pas comme s'il avait jamais tenté de réellement changer ses habitudes.

Il aimait sa vie, la preuve, il souriait sans cesse. Il n'avait pas le visage marqué par l'accablement, il ne respirait pas le boulot ou l'ennuie. Il se sentait frais, il était heureux de vivre justement car il n'avait aucune contrainte, aucun boulot, aucune responsabilité, gagnant son pain grâce aux casinos, son mentor lui avait dit qu'il avait un don. Il n'allait pas le casser pour rentrer dans le cercle étriqué de la société qui voulait qu'un homme de 30 ans fonde un foyer stable pour une famille & se tue au travail ! Il n'aimait pas les clichés. Et Spence était loin d'en être un, il était haut en couleur & il revendiquait sa façon de vivre.

Après tout, il n'avait pas besoin d'aller chez un psy pour se sentir mieux. Il n'avait pas non plus de tout le temps boire pour oublier sa vie, il buvait parce que c'était cool, pas pour noyer son chagrin. Et même si tout le monde ne s'accordait pas sur ce qu'était Spencer (en général, ça balançait entre le crétin fini, le baiseur de chattes faciles ou le gros connard sans coeur), on pouvait au moins lui reconnaitre son humour. Avec lui, on ne s'ennuyait jamais.

Quand Harper lui répondit avec un sourire, il grimaça à son commentaire. Prince... il éclata de rire à s'imaginer gentil. « Je veux bien être un Prince. Sauf que moi je ne monte monte pas les chevaux. C'est contre ma religion, la zoophilie et moi ça fait pas bon ménage. » il fit un clin d'oeil entendu. Spence n'était pas dans le genre fin. Et il s'en fichait un peu à vrai dire, en plus, c'est pas comme si Harper l'ignorait, elle avait couché avec lui. Elle connaissait un peu le personnage. Quant à Spencer... il ne considérait pas connaître ou comprendre une femme au-delà du "sexuellement" parlant. Il savait satisfaire mais il était un ami tellement pitoyable qu'il préférait se contenter de donner de la satisfaction là où il pouvait : dans les corps à corps charnels en somme.

« T’as quelque chose de prévu, ou tu accepterais de prendre un verre avec une jeune fille perdue ? » demanda la jolie blonde. L'Australien sourit aussi tôt et se passa la main dans les cheveux. « Barf, rien de bien intéressant... donc on va dire que je n'ai rien de prévu et que je vais te consacrer de mon temps... t'as vraiment de la chance de pouvoir passer du temps en ma si charmante compagnie ! Tu vas en faire des jalouses » crâna Spencer en passant son bras autour des épaules d'Harper. Il était du genre tactile avec tout le monde (sauf les hommes il va s'en dire), et si on ne le repoussait pas, il était du genre à prendre rapidement ses aises. Ils se dirigèrent vers un bar dans le coin. Les musiques latino se faisaient entendre, ils s'installèrent à une table quand le serveur arriva pour prendre leur commande. « Un cuba libre pour moi... » il tourna ensuite sa tête vers Harper afin qu'elle lui dise ce qu'elle comptait prendre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Sam 5 Fév - 15:32

Harper était le genre de filles qui voulait profiter de la vie, peu importe comment. Elle avait connu de terribles épreuves qui lui avaient fait comprendre que la vie était trop courte. Il fallait tout faire pour vivre ses rêves, ou du moins se donner les moyens d’y arriver… Ne pas se prendre la tête sur des personnes qui n’en valaient pas la peine. Bref, profiter de ce que la vie nous offrait. Et c’est ce qu’elle faisait… elle faisait de la danse pour devenir professionnelle, et elle avait toute personne inutile et insipide de sa vie. Elle profitait, de la vie et de sa jeunesse. Et passer ses soirées à sortir et rencontrer des hommes en faisait parti. L’homme qu’elle venait de retrouver était l’un d’entre eux, même si leur rencontrer était arrivée quelques années plus tôt.
Spencer éclata de rire à ce que venait de dire la blondinette. C’est vrai que connaissant un minimum son attitude, il n’était pas le genre d’homme qu’on pouvait réellement qualifier de ‘prince’. « Je veux bien être un Prince. Sauf que moi je ne monte pas les chevaux. C'est contre ma religion, la zoophilie et moi ça fait pas bon ménage. » Ce fut au tour de la jeune Hannigan de rigoler. Elle avait une drôle d’image en tête… Spencer monter un cheval. erf. Gross. Mais réellement amusant. Ce mec ne s’arrêtait, il était constamment en train de sortir une connerie, et ça, ça faisait vraiment du bien à Harper. Des personnes légères, souriante et ne se prenant pas la tête. C’est de ça dont elle avait besoin. Elle n’avait pas besoin de connaitre Spencer dans les détails, de le connaitre parfaitement ou de vouloir être son ami. Ce qu’elle voyait et connaissait de lui, lui suffisait amplement. Il la faisait rire et lui donnait du plaisir, alors pourquoi chercher plus ? La jeune danseuse lui proposa alors de prendre un verre en sa compagnie. Et cette fois, inutile pour elle de sortir une fausse carte d’identité, elle pouvait boire en toute légalité, ce que Spencer ignorait totalement. « Barf, rien de bien intéressant... donc on va dire que je n'ai rien de prévu et que je vais te consacrer de mon temps... t'as vraiment de la chance de pouvoir passer du temps en ma si charmante compagnie ! Tu vas en faire des jalouses » Se mordillant légèrement la lèvre inférieure, la jolie blonde lui sourit. Ca c’était certain qu’elle allait faire des jalouses. Du moins, encore plus que d’habitude. Spence était beau, incroyablement beau et bourré de charme. Il savait parler aux femmes et le faire miroiter tout un tas de belles choses pour arriver à ses fins. « J’te le fais pas dire. Elles vont toutes me mitraille du regard ! » Il passa alors son bras autour des épaules d’Harper et se dirigèrent tous deux vers un bar. La jeune femme avait l’habitude du comportement tactile de Spencer, et il était un des rares pour lesquels ça ne a gênait pas. Elle était quelqu’un de relativement ‘sauvage’, entendez qui ne se laisse pas facilement approcher et câliner. Alors elle prenait souvent ses distances, mais avec Spencer, et quelques rares autres, c’était juste naturel.
Les sons latinos arrivèrent rapidement jusqu’à eux, le rythme était entraînant, et Harper était persuadée qu’elle allait passer une bonne soirée. Une fois entrée dans le bar, ils s’installèrent à une table, attendant que le serveur ne vienne prendre leur commande. « Un cuba libre pour moi... » commanda Spencer avant de tourner la tête pour savoir ce qu’elle désirait. « Un Sex on the Beach pour moi » dit-elle avec un sourire. C’était sans aucun doute son cocktail favori, contrairement au Bloody Mary qu’elle ne supportait pas. Sérieusement du jus de tomate avec de la vodka ?! Qui peut boire un mélange pareil ! Sans oublier le tabasco qui ne faisait qu’empirer le tout. La jeune femme tourna la tête vers la droite, et vit une femme la fixer, Harper rigola et reporta son regard sur Spencer « Ah... ça a commencé ! » dit-elle vis à vis de la jalousie qu'elle allait engendrer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Lun 7 Fév - 3:41

Spence aimait beaucoup Harper, parce que sa façon de voir la vie faisait écho à la sienne, quand il mettait son bras autour de ses épaules, elle ne se faisait pas des films en imaginant une sorte de significations cachées derrière le geste. Elle n'essayait pas non plus de changer la façon de vivre de Spencer & elle essayait encore moins de lui passer la corde au cou ou encore de tenter de comprendre sa psychologie plus que douteuse ! En somme elle était parfaite en plus d'être "baisable" pour le dire crûment.

Harper avait un côté séducteur, il aimait flirter avec elle car elle se prenait toujours au jeu, elle aimait plaire & charmer et elle savait en jouer. C'était un plus, parce que certaines étaient juste des horreurs à ce jeux, trop maquiller, trop gnangnan, trop collante... elles refroidissaient plus vite que Cindy Sander chantait juste. C'était dire ! Quand elle se mordit la lèvre inférieur Spencer sourit au souvenir des lèvres de la blonde sur son corps. Elle était mordante & sauvage, le genre de femme qu'on n'oublie pas et qu'on redemande dans son lit. Elle était vraiment douée pour son âge ! Enfin, Spence ne se rappelait plus vraiment de ce dernier en fait. C'était le genre de détails dont il se brossait, tant qu'elle était majeure, il négligeait le reste. Elle était clairement plus jeune que lui. Mais elle avait vachement eu envie de lui à l'époque. Et Spence ne pouvait pas refuser à ce corps plus qu'alléchant ! « J’te le fais pas dire. Elles vont toutes me mitraille du regard ! » Spence éclata de rire. Il ne se voyait pas vraiment comme une sorte de mannequin parfait. Il ne se trouvait pas plus beau qu'un autre. Il était juste confiant, il n'avait pas peur de se ridiculiser comme il n'avait pas peur de tenter sa chance.

Certains le trouvaient courageux, d'autres complètement absurdes, Spence lui... il les envoyait se faire foutre tous ces gens et il les invitait sincèrement à avoir une vie. Regarder chez le voisin c'était pour ceux qui n'avait pas de vie assez passionnante pour s'occuper. Et peu importe que ça choque quiconque, il était honnête au moins.

Quand ils passèrent finalement les commandes, une fois que la blonde s'était prononcé, il avait haussé un sourcil. « Y a-t-il une invitation quelconque dans le choix de ta boisson ? » s'informa Spence en la regardant avec amusement. C'était plus fort que lui, le flirt était réellement une de ses grandes passions, il trouvait ça... distrayant. Surtout avec les personnes qui savaient en jouer ou qui au contraire était vraiment trop gênée, il y avait toujours moyen de s'amuser dans ces deux situations. « Ah... ça a commencé ! » l'Australien fronça les sourcils. Qu'est-ce qui avait commencé ? Il regarda autour de lui.

Beaucoup de femmes. Seules. Elles scrutaient ce qui les entourait. Spence se gratta la tempe avant de se rappeler qu'ils se rapprochaient doucement mais sûrement de la saint-Valentin et que les femmes désespérées allaient se jeter sur les hommes comme des lionnes se jettent sur de la chaire fraîche. Spence aimait bien la saint-Valentin, il avait toujours un nouveau trou où se vider, les filles étaient moins... "difficiles"... elles avaient bien trop peur d'être seule. En ramenant son regard bleuté vers Harper, il haussa les épaules avec indifférence avant de se pencher sur elle & de lui voler rapidement un baiser « Maintenant elles peuvent être jalouses ! » se pavana fièrement le blond cendré.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Jeu 10 Fév - 1:35

Le bar dans lequel ils venaient de rentrer lui donnait plus envie de bouger sur les rythmes de la musique plutôt que de s’asseoir tranquillement à une table. Mais peu importe, ce n’était que partie remise. A peine furent-ils installés que le serveur vint prendre leur commande. Spencer prit un cocktail à base de rhum… Pour la belle mannequin ça serait à base de vodka, sa boisson de prédilection. « Y a-t-il une invitation quelconque dans le choix de ta boisson ? » La jeune Hannigan baissa la tête, souriante, avant de la relever. C’est vrai que le nom de son cocktail était des plus explicites. Sex on the beach. Pourquoi pas ? Bien que la plage ne la tentait pas tant que ça à cette époque de l’année. Mais ailleurs, elle ne dirait certainement pas non. « Hum ça se pourrait effectivement. Quoique… ailleurs qu’à la plage vu les températures… » C’est vrai quoi, une partie de plaisir, sans aucun problème, mais elle n’était pas franchement partante pour attraper une pneumonie. Et c’est bel et bien ce qu’elle aurait si elle s’envoyait en l’air avec Spencer avec ces températures dans un endroit extérieur… Et ce, même avec la quelconque chaleur qu’ils pourraient produire de par les ébats. Elle lui parla alors de toutes les femmes présentes dans l’établissement et de la jalousie qu’elle allait engendrer. Ne comprenant pas immédiatement, Spencer jeta un regard autour de lui pour constater que de nombreuses femmes étaient présentes, mais surtout, elles étaient seules. Sans doute espérait-elle trouver un compagnon de dernière minute pour leur tenir compagnie lors de la saint valentin qui approchait à grand pas… A vrai dire, Harper n’en avait que faire de la saint valentin ? Pourquoi ce jour plus qu’un autre ? On ne faisait pas toute une histoire de la saint jean, alors pourquoi celle d’un dénommé Valentin ? Elle n’allait pas baiser plus ce soir là, mais elle ne serait pas non plus en train de se morfondre avec un pote de glace à regarder des films à l’eau de rose. A ses yeux, ça restait un jour comme un autre. Et non elle ne pensait pas ça parce qu’elle était célibataire. Ce jour était devenu commercial, un peu comme Noel d’ailleurs. Mais même lorsqu’elle était en couple à cette époque de l’année, comme il y a deux ans, elle ne supportait pas de se prendre la tête sur cette journée. « Qu’est ce que j’vais lui offrir ? Où on va manger ? Est-ce qu’il a oublié ? » Tant qu’elle était avec son mec, ça allait, le reste, ça passait à la trappe. Enfin, pour ce qui était de cette année, elle n’avait encore rien de prévu, et ce n’était pas pressé. La jeune Hannigan reporta son attention sur Spencer. Elle n’eut pas le temps de réagir qu’il s’était légèrement levé et penché pour pouvoir lui voler un baiser. « Maintenant elles peuvent être jalouses ! » La jolie blonde rigola. Elle ne tourna pas la tête pour voir la réaction des femmes présentes, mais elle en avait une vague idée. Elle en était certaine, la soirée réellement être amusante. « dis moi… tu veux que j’ai des ennuis ? » Demanda-t-elle en souriant. Bien évidemment aucune des femmes présentes ici ne bougerait son gros cul pour dire ce qu’elle pensait à la jeune danseuse. Harper leva la tête et vit le serveur arriver avec leurs cocktails. Il déposa leurs verres sur la table, et prit l’argent que lui tendait Harper. Elle regarda alors Spencer « Fais pas cette tête. C’est moi qui paye, je t’ai invité. » Elle porta son verre à ses lèvres et but une gorgée de sa boisson. Elle sourit « Bah cette fois ci… c’est en toute légalité » dit-elle amusée… Allait-il comprendre ?

HS ; désolée de la nullité que je viens de te pondre T_T
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Sam 12 Fév - 2:42

Spencer trouvait cette soirée de plus en plus prometteuse, surtout si elle se dessinait avec quelqu'un d'aussi souple qu'Harper. Cette fille savait cambrer son corps comme personne et elle savait quoi faire pour satisfaire un homme. Ses yeux se mirent à briller de façon plus perverse quand elle évoqua l'idée de le faire. C'était vraiment très tentant. Il se passa inconsciemment la langue sur la lèvre supérieure. Il était content finalement d'avoir croisé la blonde elle allait pouvoir le distraire un temps. « Hum ça se pourrait effectivement. Quoique… ailleurs qu’à la plage vu les températures… » Spence éclata de rire, ses yeux pétillaient, il se réjouissait déjà des promesses de la fin de cette soirée. Cette fille savait exactement quoi dire pour le titiller et le rendre un peu plus nerveux, mais pas nerveux dans le sens tendu et trop con pour ne plus savoir quoi dire. Non, tendu dans une région plus au sud. « Ou tu veux quand tu veux, je suis ton homme pour tout ça... » sourit-il en appuyant sur le ça.

Il avait l'habitude de replacer les limites dans ses relations. Celles-ci se limitaient uniquement au sexe. Et parfois, certaines filles commençaient à se faire des films. Du coup, l'Australien préférait prévenir que guérir. Même s'il savait que cette situation ne risquait pas d'arriver avec Harper. Mais bon, on n'était jamais assez prudent avec ça. C'était comme les enfants. Spence préférait utiliser plusieurs capotes plutôt que de risquer de se reproduire. Il était un enfant lui-même, il n'avait pas le courage de s'occuper d'un autre enfant. Il fallait pas croire, se supporter tous les jours étaient parfois lourd. Même pour lui.

Enfin, au moins, il ne s'ennuyait jamais, c'était bien une de ses qualités préférées. Lui qui tenait rarement en place à faire continuellement les mêmes choses... argh, c'était vraiment pas pour lui ce genre de vie répétitif et redondant, il avait besoin d'actions, de changements, de nouveaux événements perpétuels. Malheureusement, les personnes de son âge arrivait de moins en moins à suivre son rythme de vie. Spence était un homme de 30 ans après tout, il agissait comme un gamin attardé de 17 ans (bref, le stéréotype des garçons qui jouent à Peter Pan en somme) cela dit, il avait tout de même le physique d'un homme de 30 ans. Spence ne complexait pas sur ce dernier, il se sentait toujours vigoureux et énergique, et aucune femme n'avait quelque chose à redire sur ça !

En plus, il devait avouer qu'il était plaisant à voir. Mais il n'aimait pas n'être qu'un corps. C'était lui qui croquait et dévorait les femmes, pas le contraire. C'était lui qui jouait avec la nuit, le temps de quelques étreintes et de quelques baisers échangés dans l'obscurité de la nuit, cachant ainsi aux jeunes amants qu'ils se connaissaient à peine. Spence aimait la nuit pour cette raison, ce sentiment plaisant de ne rien contrôler, de faire partie de quelque chose d'immense... ça donnait un tel sentiment de liberté. D'où le fait que les gens s'ouvraient plus dans tous les sens du terme.

Quand il l'embrassa, il se permit un regard circulaire dans la salle, les femmes semblaient dégoûtées qu'une "gamine" ait réussi à mettre le grappin sur un homme mûr. Quelle bande de pauvres connes. Toujours à juger sur l'apparence. « dis moi… tu veux que j’ai des ennuis ? » Spence éclata de rire avant d'enrouler les cheveux d'Harper autour de son doigt. « Bien sûr que non, moi vivant, elles peuvent me passer sur le corps ! » exagéra quelque peu Spencer. Il aimait jouer les durs alors qu'il s'impliquait le moins possible dans les conflits, les jugeant tous inutile et sans fondement.

Finalement, le serveur apporta le plateau où trônait les boissons, Harper fut plus rapide que lui et elle paya l'addition en l'empêchant même de sortir son porte-feuille, il roula des yeux légèrement gêné et embêté. Mais il n'eut pas le temps de protester que la phrase d'Harper le stoppa net. Autant au niveau de la réflexion quand dans son élan de protestation. « Bah cette fois ci… c’est en toute légalité »... Spence fronça les sourcils. Elle voulait dire quoi par là ? Ayant soudain un doute, il but une longue gorgée avant de secouer la tête... ce n'était pas possible, elle n'était quand même pas... il devait en avoir le coeur sûr ! « Attends attends... en toute légalité ? Tu veux dire que t'étais pas baisable avant ? » s'enquit Spencer en devenant livide... certe, ce n'était pas les mots les plus approprié mais Spence avait toujours manqué de tact.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Dim 20 Fév - 13:47

Spencer éclata de rire lorsque la blondinette avoua que le nom de son cocktail pouvait effectivement être pris comme une proposition, bien que le lieu serait à redéfinir de par le climat actuel. « Ou tu veux quand tu veux, je suis ton homme pour tout ça... » Un large sourire s’afficha sur le visage d’Harper. A vrai dire, elle n’en attendait pas moins de sa part. Elle aurait franchement mal vu refuser cette proposition. Elle remarqua parfaitement qu’il avait insisté sur le dernier mot de sa phrase. Et elle en avait totalement compris le sens. Mais elle n’y faisait pas plus attention que ça. Harper n’était pas de ce genre de filles à faire se faire des idées ou à attendre quoique ce soit de l’autre. Du moins à attendre autre chose qu’un pur plaisir physique. Seulement elle comprenait aussi, que parfois, il se devait de remettre les pendules à l’heure comme on disait. « C’est bien ce que je pensais… » Dit-elle avec un sourire charmeur. Ce qui était bien entre eux, c’est qu’ils étaient sur la même longueur d’onde. Ils savaient ce qu’ils voulaient et surtout à quoi s’en tenir. Et Harper était pleinement satisfaite, comme avait l’air de l’être Spencer.

Apparemment le "couple" Spencer/Harper, enfin si on pouvait les nommer ainsi, avait l’air de déranger. Une petite jeune au physique parfait avec un homme mûr aussi séduisant ? Les femmes célibataires de New York avaient l’air de ne pas apprécier. C’est pourquoi les deux amants en rajoutèrent une couche.
Une fois de plus, Spencer rigola, avant d’entortiller son doigt autour d’une mèche de la chevelure blonde de la jeune danseuse. « Bien sûr que non, moi vivant, elles peuvent me passer sur le corps ! » Mais cette fois se fut au tour d’Harper de rigoler lorsqu’il prit la parole. Elle aurait bien voulu voir ça… De manière sarcastique bien évidemment. Sans savoir réellement pourquoi, elle imaginait mal Spencer jouer les caïds, du moins réellement, et s’interposer dans un conflit. Mais peut-être avait-elle tort. Après tout, elle ne le connaissait pas tant que ça… En tout cas pas autant que sur le plan purement physiquement.
Le serveur choisit alors ce moment pour leur apporter leurs boissons. Alors que la jeune danseuse payait l’addition, Spencer semblait gêné. Mais comme elle le lui avait dit, c’est elle qui l’avait invité, alors c’est elle qui payait. Puis sa petite révélation sembla le couper dans tout élan, quel qu’il soit. Il but une gorgée de son cuba libre avant de secouer la tête et de prendre la parole. « Attends attends... en toute légalité ? Tu veux dire que t'étais pas baisable avant ? » Harper rigola puis sourit malicieusement. « Pas baisable ? Sincèrement tu trouves que j’étais pas baisable ? » Demanda-t-elle amusée avant de prendre une gorgée de son cocktail. Elle savait très bien ce qu’entendait Spencer par ‘pas baisable’. Elle sourit une nouvelle fois avant de reprendre. « Disons que… j’étais baisable, mais si certains avaient été au courant de mon âge… Ca n’aurait pas été très… éthique. Et puis franchement… tu vois une grande différence entre maintenant et … avant ? » Spencer devenait réellement livide et ça commençait à la faire flipper. Elle ne pensait pas que cette révélation le rendrait aussi… tendu. Et pas vraiment de la même manière que d’habitude. Elle se doutait bien qu’un jour ou l’autre elle aurait avoué à Spencer que lorsqu’ils avaient commencé leurs parties de jambes en l’air, elle était… mineure. Mais elle n’avait jamais su, ni comment. Là c’était simplement sorti tout seul. Et ça avait plus ou moins fait ‘effet d’une bombe. Seulement c’était fait. Et puis, c’est pas comme si quelqu’un s’en était aperçu. Harper avait toujours fait plus âgée, alors même lorsqu’elle n’avait que 18 ans, elle pouvait aisément se faire passer pour majeure.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Lun 21 Fév - 22:56

Spence aimait se pavaner et rajouter une couche sur tout ce qu'il racontait, exagérant ses propos ou ses exploits et de façon général, les gens l'écoutaient ou le croyaient car il mettait tant d'entrain et de conviction à raconter ses conneries qu'on finissait par lui accorder le bénéfice du toute. Il s'était toujours vanté de ses conquêtes auprès de ses potes et depuis qu'il était à New York, c'était surtout à Clay qu'il vantait ses mérites... de façon générale, il enjolivait la beauté et la jeunesse de ses amantes... cela dit, avec Harper, il n'avait même pas dû mentir, il avait suffit de juste le décrire car il fallait l'avouer, Harper était le genre de conquêtes qu'un homme ne trouve pas à tous les coins de rue tellement elle était magnifiquement bandante.

Enfin, il fallait être objectif, elle était du genre... parfaite. Elle avait des courbes délicieuses, un sourire ravageur, des allures coquines quand elle le voulait. Une fois qu'elle avait jeté son dévolu sur quelqu'un il fallait s'accrocher pour lui résister... aucun hommes ne pouvaient rester insensible à son charme. Hormis les gay, mais étant des fake hommes, ça ne comptait pas réellement. Pour un mordillement de lèvres, Spencer savait qu'il serait prêt à déjà faire plus qu'habituellement. Mais bon, heureusement pour lui, elle ne jouait pas encore trop avec ça. Cela dit, Spence restait persuadé qu'elle pourrait facilement se faire une sorte d'Harem rempli d'hommes qui seraient prêt à tout pour réaliser le moindre de ses désirs. Et aussi orgueilleux et macho que pouvait l'être Spence... il fallait avouer que si la jeune femme commençait à se faire exigeante... la simple promesse d'une nuit avec elle pourrait le rendre tout à fait conciliant.

Cela dit, il ne s'attendait pas à la révélation d'Harper... évidemment, au début, elle joua sur les mots. « Pas baisable ? Sincèrement tu trouves que j’étais pas baisable ? » sur le coup, Spencer roula des yeux et il secoua la main dans le vide, comme il l'aurait fait s'il avait tenter de chasser une mouche ennuyante. « Tu sais parfaitement que ce n'est pas ce que je voulais dire. Tu l'étais... tu l'es toujours... plusieurs fois par nuit » avoua-t-il avec un sourire au coin de ses lèvres. Il l'observa, elle semblait tellement détendue, presque fière d'avoir su le désarçonner.

« Disons que… j’étais baisable, mais si certains avaient été au courant de mon âge… Ca n’aurait pas été très… éthique. Et puis franchement… tu vois une grande différence entre maintenant et … avant ? » Spencer but une gorgée de son verre... y avait-il une différence ? Pas réellement quand on y réfléchissait bien... puis bon, c'est pas comme si elle n'était pas consentante... et c'est pas comme si elle n'y avait pas pris du plaisir... dans ses souvenirs, Harper était très "vocale" comme fille. « Barf... écoute... je vois juste que maintenant, j'ai plus de problèmes avec la loi... puis bon, tant que tu es satisfaite... enfin, je ne suis pas ton père non plus... » il éclata de rire il avait bien envie de rajouter un who's your daddy mais il se retint de justesse. La simple idée d'être un jour père lui semblait tellement inconcevable, enfin, il était encore un ado retardé ! C'était tout simplement impossible. « Puis j'ai rien à dicter sur la vie sexuelle que tu veux mener ! Si t'aimes les hommes d'expérience, je suis loin de m'en plaindre personnellement » conclut-il fièrement, il n'allait pas remettre ses goûts en doute, il aurait été tellement malheureux dans sa vie s'il n'avait pas pu s'envoyer Harper, un drame de toute une existence râtée. « Enfin, tombe juste pas enceinte, tu deviendrais grosse... et c'est laid... et puis les seins qui pendent après... et le ventre flasque. Eurk. Enfin, conseil d'ami ! Et fais su sport. » il se tapota le ventre, pour un vieux, il savait s'entretenir et il était assez fier de sa condition physique. Et puis le sport en chambre... quel homme pouvait résister à son appel ?

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Ven 25 Fév - 23:38

La soirée avait parfaitement commencé entre les deux amants. Enfin rien de sexuel pour le moment. Seulement un verre et une discussion amusée… Enfin ça c’était avant qu’Harper ne lache sa bombe. Spencer était devenu nettement plus tendu, alors que la jolie blonde semblait totalement détendue, et même amusée de le désarçonner ainsi. « Tu sais parfaitement que ce n'est pas ce que je voulais dire. Tu l'étais... tu l'es toujours... plusieurs fois par nuit » avoua-t-il avec un sourire en coin. La jolie blonde rigola. Elle avait joué sur les mots alors qu’elle savait parfaitement ce qu’avait voulu dire Spencer. Mais au moins, il était d’accord avec elle. Elle avait toujours été ‘baisable’ et ce, peu importe son âge.
Harper lui expliqua alors qu’il y a de cela quelques mois elle n’était pas majeure. Bien que consente, il fallait bien avouer que si une tierce personne avait été au courant de leurs ébats et de l’âge de la jeune fille, ça aurait fortement fait parler. C’est pourquoi elle précisa que toute cette histoire n’aurait pas été très éthique. Une des raisons qui avait fait qu’elle ne le lui avait pas mentionné, c’est qu’elle n’avait aucune idée de comment lui dire, mais surtout de la réaction qu’il allait avoir. Enfin, ce n’était qu’une ‘formalité’ puisque la jeune femme était consentante et avait pris, on peut le dire, énormément de plaisir. « Barf... écoute... je vois juste que maintenant, j'ai plus de problèmes avec la loi... puis bon, tant que tu es satisfaite... enfin, je ne suis pas ton père non plus... » Il éclata ensuite de rire ce qui fit sourire Harper. Elle se demandait qu’elle réaction aurait eu son père s’il avait su que sa petite fille chérie couchait avec des hommes mûrs. Ou plutôt un homme mûr. Elle était prête à parier qu’il serait loin d’être enchanté. Mais peut-être que c’était e prétexte qu’il lui fallait pour qu’il daigne passer un peu de temps avec elle. Mais utiliser cette ‘relation’ serait créer des problèmes à Spencer, et ce n’est pas ce qu’elle voulait. Elle sortit alors de sa rêverie en voyant que Spencer avait toujours son sourire amusé sur les lèvres. « Comme tu dis.. J’ai toujours été satisfaite et puis, je suis désormais majeure. Le passé est le passé. Personne n’a à savoir l’âge que j’avais la première fois qu’on… a pris du plaisir ensemble. » Harper eut soudainement la vision de Spencer avec des gosses. C’était pour le moins étrange. Mais surtout improbable. Enfin, s’il était conçu de manière volontaire, là, ça serait improbable… Après les accidents peuvent malheureusement arriver. « Puis j'ai rien à dicter sur la vie sexuelle que tu veux mener ! Si t'aimes les hommes d'expérience, je suis loin de m'en plaindre personnellement » « Oh non… tu serais plutôt du genre à en redemander… » dit-elle amusée avant de se mordiller la lèvre inférieure. Buvant une autre gorgée de son cocktail, elle reposa finalement son verre tout en écoutant Spencer. « Enfin, tombe juste pas enceinte, tu deviendrais grosse... et c'est laid... et puis les seins qui pendent après... et le ventre flasque. Eurk. Enfin, conseil d'ami ! Et fais su sport. » La jeune Hannigan ne put s’empêcher d’éclater de rire. S’imaginer vieille et ‘dégoulinante’ l’écœurait au plus haut point, mais l’amusait tout autant. Elle avait le temps, même celui-ci passait incroyablement vite. « Tu te préoccupes réellement du devenir de mon corps si je tombe enceinte, ou du marmot dont t’hériterais ? » lui demanda-t-elle avec un grand sourire. Enfin, il pouvait se rassurer, tomber enceinte ne faisait pas parti de ses projets. Du moins pas dans un avenir proche. Elle voulait d’abord réussir en tant que danseuse, et elle était sur la bonne voie. Alors elle n’allait pas gâcher ça avec un môme et un ventre énorme qui l’empêcherait de danser.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young Mer 16 Mar - 1:15

La vie de couple pour Spencer ? En un mot : enfer. Cette chose était une sorte de perte de liberté. Pour un homme, cela signifiait se faire couper les couilles et ensuite, les femmes pouvaient se les accrocher autour du coup pour le fun. Après tout, elles pouvaient presque tout faire faire à leur "homme"... elle les tenait littéralement par les "corrones". Spencer grimaça de dégout. Il s'était juré ne jamais accepter de se faire castrer de la sorte. Il n'avait pas envie d'être en couple, ni demain ni jamais ! Avoir un gosse un jour ? Hors de questions, il avait déjà bien du mal à s'occuper convenablement de lui. Le seul bébé qu'il avait était une petite merveille, une petite Lamborghini noir qu'il pouvait cajoler tout un week-end juste pour la faire briller.

Lui père ? Lui en couple ? Blague du siècle. Plus que la fin du monde en 2012. Il n'était ni pour l'exclusivité ou la fidélité. Si Dieu (s'il existait) avait placé autant de vagins sur la Terre, ce n'était certainement pas pour qu'on se contente d'en fourrer un seul tout de même ! Spencer en pensant à ça se jura un jour d'aller en Afrique juste pour serrer la main à un homme polygame, les africains avaient compris l'essence même de l'homme. Spencer pouvait concevoir le mariage dans la polygamie. La polygamie, y a vraiment que ça de vrai.

Enfin, il ne savait pas si Harper avait la même philosophie, peut-être maintenant, après tout, elle avait quoi, 18, 19 ans, elle commençait à toucher à la liberté du bout des doigts, elle allait encore vouloir en profiter, il le savait, il le sentait, elle voulait profiter des joies que son corps pouvait lui procurer. Après tout, si elle avait pris un amant aussi vieux que lui, ce n'était pas pour rien, elle voulait s'amuser et tester et ses actions le prouvaient. « Comme tu dis.. J’ai toujours été satisfaite et puis, je suis désormais majeure. Le passé est le passé. Personne n’a à savoir l’âge que j’avais la première fois qu’on… a pris du plaisir ensemble. » Amen, Spencer leva son verre pour boire à ces douces paroles, il ne pouvait pas être plus d'accord avec une femme.

La discussion allant, Spencer & Harper se retrouvaient de plus en plus à flirter, leur relation était ainsi, ils n'allaient pas cracher dans la soupe pour ça. C'était toujours flâteur de draguer une femme aussi canon. Jeune, certes, mais la chaire fraîche et les seins fermes... franchement, les hommes sont des menteurs s'ils vous disent que ça ne fait pas quelque chose dans leur pantalon. « Oh non… tu serais plutôt du genre à en redemander… » « Oh, tu es vraiment la meilleure pour me toucher... » rigola Spencer avec un sourire de gamin. On pouvait le trouver attirant, on pouvait même parfois le trouver amusant... mais Spencer n'était pas le genre d'homme qu'on conseillait comme expérience amoureuse, c'était plus le genre d'amants qu'on se faisait de temps en temps mais avec qui il ne valait mieux rien construire. Harper l'avait compris. Les femmes de son âge ne comprenait pas. Elles, à 30 ans et célibataires, elles imaginaient avoir râter leur vie et voir un homme qui refusait de grandir et de se stabiliser... ça les frustraient juste... parce qu'elles avaient l'impression de perdre juste une possibilité en plus.

« Tu te préoccupes réellement du devenir de mon corps si je tombe enceinte, ou du marmot dont t’hériterais ? » Spencer fronça les sourcils et secoua vigoureusement la tête de gauche à droite. No fucking way. « Pourquoi mon gosse ? Je suis quand même pas le seul mec avec qui tu couches hein ? » pâlit brusquement Spencer en plissant le nez. Si c'était le cas... il allait sérieusement devoir s'éloigner d'elle. Il ne le voulait pas vraiment. Il aimait bien pouvoir se la faire... mais il ne valait mieux pas tenter le diable !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forever young

Revenir en haut Aller en bas

Forever young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-