It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

God has a sens of humour, he created two of us - K&K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: God has a sens of humour, he created two of us - K&K Dim 12 Avr - 17:09



 

 
GOD HAS A SENSE OF HUMOUR. HE CREATED TWO OF US.

 
He is your witness who sees you at your worst and best but loves you anyway. He is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when your smiling even in the dark. He is your twin brother.


  Kayla avait passé sa soirée à bosser. Un Bloody Mary par ici, un Gin Tonic par là. Deux pintes, un Jack’s… Elle les avait enchainé toute la soirée, et elle avait assuré le rush avec l’aide d’Islay. Sa soirée avait été crevante. Et puis, avec l’apparition du soleil, les gens sortaient plus, même si les températures restaient fraiches. Mais elle adorait ce job. Elle n’était que rarement emmerdé par les clients… Et il y avait nettement pire qu’Islay comme patron.
Ce matin, elle avait enchainé avec un réveil à sept heures du mat’. Répétition de danse à l’école. Le rythme s’intensifiait, la représentation finale approchait. C’était son ticket de sorti. Des professionnels seraient présents, des agents… En résumé, tous ceux qu’elle devait impressionner seraient là. Quatre heures à répéter toutes ses chorégraphies, à transpirer et à se donner à fond. La danse, c’était toute sa vie. Et pourtant, elle avait failli passer à côté de cette école, et de cette chance. En quittant Chicago, elle n’avait jamais eu l’ambition de s’inscrire, ou même de continuer. Rafael le lui avait fait promettre. Il avait toujours cru en elle, et il voulait qu’elle poursuive ce rêve, peu importe que ça soit aisé ou non. Kayla était une battante et elle allait réussir à tout concilier. Elle en voyait enfin le bout. Il ne restait plus que quelques semaines avant que tout ne soit fini… Ou plutôt que tout ne commence.

La jeune Rhodes venait de prendre une douche. Dix minutes top chrono. Elle devait désormais récupérer son petit monstre. Il était chez son oncle. Killian était dingue de Gabriel. Ça avait toujours été le cas. Alors dès qu’elle avait besoin de lui, et que son emploi du temps le permettait, elle emmenait son fils chez Killian. Mais il était temps de le récupérer. L’avantage, c’est que Killian n’habitait qu’à 5 minutes de chez elle. Ca facilitait bien les choses. Il était treize heures passé, et elle avait une faim de loup. Mais d’abord, elle devait récupérer son ange. Peut-être que son frère lui ferait à manger. Oh oui. Elle lui ferait ses yeux de chien battu, et elle le prendrait par les sentiments pour qu’il cède. Ça marchait les trois quarts du temps. Elle n’avait pas la force de se faire à manger elle. Elle était KO. Parfois, elle se demandait comment elle arrivait à tenir le rythme, entre le bar et l’école de danse. Sans parler de l’énergie de son fils. Il en avait à revendre, et parfois, ça la fatiguait vraiment. Alors il était clair que le laisser à Killian quelques fois, ça la soulageait grandement.
Une fois devant la porte de l’appartement de son jumeau, elle frappa. Une fois. Deux fois. Trois fois. Elle fronça les sourcils. « KILLIAN. » Ses voisins allaient la tuer. Peu importe. Il n’avait qu’à ouvrir plus rapidement.


 
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: God has a sens of humour, he created two of us - K&K Dim 12 Avr - 18:16

he created two of us
but i don't wanna go down, i'm scared of going down
« Killian ! », le jeune homme portant ce nom eut un léger sursaut en entendant la voix féminine qui l'appelait, il était à moitié endormi et n'avait pas vraiment entendu les fois où elle avait toqué. Il regardait alors sa montre avant de soupirer, se levant du canapé où il était allongé avant de s'approcher de la porte, puis de reculer pour aller ranger les boites de médicaments qui étaient sur la table : c'était stupide mais il ne voulait pas que sa sœur sache ce qu'il se passait, ce qu'il avait. Il avait peur de l'inquiéter, peur de la voir tomber avec lui. Il ne voulait pas, tout simplement. Garder ça en tant que secret pour lui-même était égoïste, il en était conscient. Mais le devoir de protection qu'il se donnait à lui-même faisait qu'il s'en trouvait obligé. Il observait un instant la boite avant de la ranger dans le placard de la cuisine, il savait qu'elle n'irait pas chercher jusque là ou du moins il le pensait. Et puis si ça arrivait, il savait qu'il devrait lui trouver une explication, et qu'il la trouverait. Peu importait si c'était la vérité ou non.

Il se recoiffait assez rapidement avec ses doigts avant de retourner vers la porte d'entrée, la rapidité avec laquelle il l'avait fait l'essoufflant légèrement. Un léger soupir sortit de sa bouche, foutue maladie. C'était la seule chose qu'il pensait à ce moment-là. Rapidement, il ouvrit alors la porte pour regarder sa sœur avant de se regarder lui-même. Il portait un bas de jogging, pas de haut, il était pas coiffé et ça se voyait clairement sur son visage qu'il était crevé. En bref, c'était compréhensible le fait qu'il n'ait rien foutu de la journée mis à part dormir, et s'occuper de Gabriel un petit peu, quand il ne jouait pas tout seul. « Mes voisins vont me détester si tu continue encore à me hurler dessus quand je viens pas rapidement tu sais. », voilà les premiers mots qu'il avait prononcé à sa jumelle avant de s'approcher d'elle pour l'embrasser sur le front. « Tu vas bien ? »

La santé et le bonheur de Kayla était un peu tout ce qui lui importait. Elle était tout à ses yeux. Sa princesse, sa sœur, son bébé. La sienne, et c'était tout. Ou peut-être également, anciennement, à Rafael. Mais à personne d'autre. Voilà pourquoi il avait du mal à la savoir proche de Zack, à vrai dire ce dernier il ne le voyait pas vraiment bien. Il ne voulait pas que Kayla finisse avec un mec à emmerdes comme lui, même si cette pensée dans son crâne était plutôt mal placée venant de lui. Mais tout de même, c'était sa sœur. Et même si elle voulait rester avec lui, il ne la laisserait pas faire. Sauf si Zack pouvait, s'il avait le pouvoir de la rendre heureuse. Alors là, il savait qu'il ne pourrait rien faire.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: God has a sens of humour, he created two of us - K&K Jeu 16 Avr - 1:41



 

 
GOD HAS A SENSE OF HUMOUR. HE CREATED TWO OF US.

 
He is your witness who sees you at your worst and best but loves you anyway. He is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when your smiling even in the dark. He is your twin brother.


  Kayla ne faisait pas dans la discrétion et puis, il fallait l’avouer, elle adorait emmerder son frère. C’est pourquoi elle se mit à l’appeler –en hurlant- lorsqu’elle le trouva quelque peu trop long à répondre. « Mes voisins vont me détester si tu continues encore à me hurler dessus quand je viens pas rapidement tu sais. » lança-t-il alors qu’elle affichait un sourire faussement innocent. « Oups. » lâcha-t-elle en haussant les épaules avant qu’il ne dépose un baiser sur son front. « Tu vas bien ? » « Crevée… Mon genou me lance un peu. Mais ça passera. Quelques antidouleurs et le tour est jouée. » répondit-elle souriante avant de froncer les épaules. « Et t’as l’air dans le même état… Sauf que… dans ton cas, c’est étonnant ? T’as couru ou fait la fête toute la nuit ? Ou alors Gabriel a organisé une pyjama party ici ? » l’interrogea-t-elle en rigolant. Mais il était vrai qu’elle l’avait tout de même connu avec une meilleure mine. Pour être honnête, un rien avait tendance à inquiéter Kayla lorsqu’il s’agissait de son frère, même s’ils avaient tous les deux eu tendance –surtout à une certaine époque- à se fourrer dans des situations potentiellement dangereuses. Elle se débarrassa de son manteau, le posant négligemment sur le dossier du canapé, en regardant autour. Pas de petit monstre qui court ? Suspect. Mais finalement elle entendit des bruits de pas, et Gabriel arriva en courant. « hey my little boy. » Elle ouvrit grand ses bras alors qu’il s’y jeta dedans. « Ca été ? Tu t’es bien amusé ? » un large sourire s’afficha sur le visage de son fils. « Oh oui ! Tonton s’est déguisé en pirate hier soir… » « bah voyons… il ferait n’importe quoi pour toi. » lâcha-t-elle en relevant les yeux vers son frère. En même temps, c’était aussi pour ça qu’elle lui confiait son fils sans retenu. Elle savait que Killian était dingue de son neveu, et elle adorait littéralement les voir ensemble. Ca comblait quelque peu ce qu’elle ressentait lorsqu’elle repensait au fait que Gabriel n’avait pas longtemps profiter de son père. Au moins, il avait son oncle en présence masculine. Et puis… D’une certaine façon, il avait aussi Zack. Après tout, ils avaient habité ensemble pendant un moment lorsqu’ils avaient débarqué à New York.

La jeune Rhodes se laissa tomber sur le canapé, exténuée de sa répétition de danse. Le rythme ne faisait que s’intensifiait, ça n’allait pas ralentir avant plusieurs semaines. Gabriel vint se positionner à côté d’elle, la tête posée ses cuisses. « Ramène tes fesses. » lança-t-elle à l’adresse de son jumeau. « Au fait, tu crois que t’aurais l’adorable gentillesse de faire à manger à ta sœur ? J’ai vraiment la flemme… Enfin d’abord. Vient ici. » dit-elle en tapotant la place libre, à côté d’elle, à l’opposé de son fils. « J’suis sure que t’as plein de trucs à me raconter. Puis, pendant ce temps là, je récupère ! »



 
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: God has a sens of humour, he created two of us - K&K Ven 17 Avr - 18:23

he created two of us
but i don't wanna go down, i'm scared of going down
« Et t’as l’air dans le même état… Sauf que… dans ton cas, c’est étonnant ? T’as couru ou fait la fête toute la nuit ? Ou alors Gabriel a organisé une pyjama party ici ? » Aïe. Killian se mordait les lèvres aux mots de sa sœur. Si ça commençait déjà comme ça, leur conversation, il savait qu'il n'allait pas pouvoir mentir longtemps et continuer à dire que ça allait alors que ce n'était clairement pas le cas. Il essayait de contrôler sa respiration en espérant qu'elle ne remarque pas qu'elle était plus élevée que d'habitude, et c'était d'ailleurs le point le plus visible de sa maladie. « Non, non ça va t'en fais pas. J'étais juste.. Juste à moitié endormi quand je t'ai entendu gueuler. Et j'ai super mal dormi aussi. Mais ça va. », il lui affichait un léger sourire, ce qu'il prit lui-même comme une erreur. En sachant qu'il n'arrivait absolument pas à mentir correctement, il espérait qu'elle ne voit rien d'anormal chez lui à ce moment-là.

Killian tournait le regard vers Gabriel en l'entendant arriver et leva les yeux en l'entendant rappeler qu'il s'était déguisé en pirate. Il avait surtout voulu lui faire peur en lui faisait croire que le Capitaine Crochet était venu l'enlever parce qu'il était trop bruyant et qu'il lui donnait mal à la tête et ça avait fini en jeu de pirate contre indien, c'était un peu n'importe quoi ce qu'il s'était passé effectivement. « J'étais déguisé en Capitaine Crochet. Pas n'importe quel pirate. Capitaine Crochet. C'est pas « un pirate », c'est le pirate. Attends. », il avait dit ça avec un léger sourire sur ses derniers mots, il savait que quand il parlait comme ça c'était probable qu'on le prenne pour un véritable gamin, et pourtant il continuait.

« Au fait, tu crois que t’aurais l’adorable gentillesse de faire à manger à ta sœur ? J’ai vraiment la flemme… Enfin d’abord. Vient ici. », Killian la regarda avec de grands yeux avant de soupirer doucement. La flemmardise de sa sœur ne l'étonnait même plus, elle avait toujours été comme ça et il s'y été habitué, à vrai dire. Mais parfois, elle oubliait trop qu'il était son frère jumeau et qu'il était donc comme elle. Il allait alors s'asseoir à côté d'elle, à vrai dire ce moment-là le troublait plus qu'autre chose. Il se demandait si elle allait se rendre compte que quelque chose n'allait pas ou pas. Et il se demandait surtout comment elle réagirait si elle venait à l'apprendre, il ne lui avait jamais caché quoi que ce soit avant ça. Et voilà qu'il se mettait à le faire. « Pizza ? Je reviens, j'vais chercher le téléphone fixe. »

Il s'était relevé quelques secondes après avant d'aller dans la cuisine, s'appuyant contre le plan de travail avant de souffler. C'était peut-être la première fois qu'il était aussi stressé en parlant à sa sœur et cet état se montrait lui-même sur sa respiration, trop bruyante à son goût, et les battements de son cœur qui s'étaient tout deux accélérés. Il fermait les yeux en réfléchissant, essayant de trouver une solution pour être un minimum éloigné d'elle, sans vraiment trouver. Il rouvrit le placard où il avait rangé le traitement qu'il prenait pour en sortir la boîte avant de réaliser que le téléphone, qu'il avait prétendu être allé chercher, était sur a table. Et il savait aussi que sa sœur était pas conne au point de ne pas comprendre qu'il y avait un truc. Il prit alors ses cachets avant de refermer sa boîte, la replaçant dans le placard qu'il refermait assez discrètement.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: God has a sens of humour, he created two of us - K&K

Revenir en haut Aller en bas

God has a sens of humour, he created two of us - K&K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-