It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Life happens ~ Luisa & Esteban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Life happens ~ Luisa & Esteban Jeu 26 Fév - 16:12

Life happens
Luisa & Esteban

Malgré la démesure qui définissait si bien New-York, et le caractère impersonnel de ces masses d'habitants qui se croisaient chaque jour sans se connaître, le bouche à oreille fonctionnait plutôt bien. C'était du moins ce qu'Esteban constatait au fur et à mesure que les mois passaient, et que la liste de ses clients s'étoffait. Lorsqu'il avait commencé à faire de petits travaux ça et là pour gagner sa vie, les personnes qui lui faisaient confiance se comptaient sur les doigts d'une main. Mais aujourd'hui, il ne se passait plus une journée sans que son téléphone ne sonne pour lui apporter de nouveau client et de nouvelles missions. Si bien que le jeune homme avait de moins en moins de mal à payer son loyer et à boucler ses fins de mois. Certes, le colombien était encore bien loin de rouler sur l'or, mais il appréciait tout de même le fait de pouvoir manger à sa faim tous les jours, et ce sans avoir à faire la manche dans la rue comme il avait pu le faire à son arrivée à New-York. Aujourd'hui encore, son agenda était bien rempli. Plomberie, mécanique, électricité, rien ne lui résistait et ses clients semblaient bien l'avoir compris. Il y avait les habitués, ceux qui s'étaient vus recommander Esteban par des amis, ou encore les petits nouveaux qui le contactaient grâce aux nombreuses cartes qu'il passait son temps à distribuer dans les boîtes aux lettres de la ville. Cette activité lui prenait d'ailleurs un certain temps, et en plus d'assurer sa propre promotion, elle lui permettait de continuer ses recherches. Celles qui, il le savait, finiraient par aboutir et lui permettraient de retrouver la trace de sa sœur.

En attendant, Esteban devait travailler encore et toujours pour subvenir à ses besoins, et comme tous les matins il enfila donc ses vêtements de travail avant de quitter son appartement avec tout son matériel. Son premier dépannage de la journée concernait une fuite d'eau dans un appartement où il n'avait jamais mis les pieds. Sans trop savoir à quoi s'attendre, le colombien attrapa donc sa caisse à outil et grimpa à l'étage que le client lui communiqué à travers l'interphone. A vrai dire, Esteban n'était pas très sûr de lui tant l'accent dudit client avait été difficile à comprendre. Mais malgré cela, il frappa tout de même à la porte qu'il pensait être la bonne. Réalisant brusquement qu'il avait très probablement oublié un de ses outils chez lui, Esteban se baissa pour ouvrir sa caisse à outil et y fouilla quelques instants, jusqu'à ce que la porte ne s'ouvre devant lui. Et en découvrant une paire de jambe qui n'était absolument pas compatible avec la voix grave et rauque qui lui avait répondu à travers l'interphone, le colombien s'empressa de s'excuser : « Oh, désolé j'ai du me… » Me tromper d'étage. Telle était la tournure qu'aurait du prendre cette phrase qu'il prononçait en se redressant. Mais en croisant ces deux yeux d'émeraude qui le fixaient, le jeune homme n'eut pas le cran de terminer ses excuses. Etait-il en train de rêver ? Après tout il l'avait fait tant de fois, il avait si souvent cru la voir au détour d'une rue… toujours en vain. Seulement, cette fois tout avait l'air bien différent. Son visage, chacun de ses traits lui rappelaient bel et bien cette petite sœur qu'il cherchait depuis si longtemps. Celle-là même qu'il s'était promis de sauver des griffes des FARC, juste avant de faillir à sa mission. Bouche bée, Esteban dévisagea la jeune femme pendant un long moment, le souffle court, sans même oser l'approcher tant il craignait de la voir disparaître en un clin d'œil. Puis, n'y tenant plus, il balbutia d'une voix éraillée par l'émotion et la peur de s'être trompé, encore une fois :  « Luisa… ? Est-ce que… c'est toi ? »  

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Life happens ~ Luisa & Esteban Jeu 26 Fév - 18:57

Life
happens
Luisa
et
Esteban


 

 



 

 

A un moment donné de notre existence, nous perdons la maîtrise de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin. C'est là qu'est la plus grande imposture du monde.  Δ Paulo Coelho

New York semble ne jamais s'endormir. Le bruit est incessant dans les rues, le flux des voitures ne s'arrête pas. Luisa n'arrivera jamais à s'y faire, à cette ville qui ne prend jamais le temps de souffler. Et dès le réveil, elle se trouvait entraînée à nouveau dans ce tourbillon. Elle allait encore passer sa journée à travailler, courir les galeries, marchander, sourire. Jamais elle n'avait une minute pour se reposer, ce qui n'était sûrement pas plus mal. Elle estimait s'en être bien tirée dans la vie tenant compte de tous les handicaps avec lesquels elle avait débuté à New York. Sur le papier, tout était parfait, elle ne le niait pas. Cela lui donnait un sourire quelque peu amer et lui faisait penser à son frère qui aurait dû être à ses côtés, mais elle se privait d'y penser trop, se protégeant d'une souffrance qui lui semblait inutile. Elle avait tout, sauf l'espoir de le retrouver un jour. Ce matin n'était pas différent des autres. En silence, elle se préparait, déjeunait. Pendant ces quelques minutes, le calme était total. Rien à penser, rien à faire. Elle savourait cet instant, le plus précieux de ces journées.

Des coups frappés à la porte l'interrompirent. Luisa n'avait même pas encore eu le temps de s'habiller et n'attendait personne, elle n'avait pas l'habitude des visites à l'improviste, surtout aussi matinales. Pas encore bien éveillée, elle traîna les pieds pour aller ouvrir. Ne voyant personne par le judas, elle hésita quelques secondes, mais ouvrit tout de même la porte. A ses pieds, un jeune homme était agenouillé, cherchant elle ne sait quoi dans une caisse. Il parla le premier. Une voix... familière. La jeune femme n'aurait pas su la replacer. Ses mots ne firent pas sens, il avait relevé la tête. Pendant les secondes où leur regard se croisèrent, elle ressentit quelque chose de tellement fort qu'elle ne bougea pas. Ses yeux, ce visage. Son corps frissonnait, traversé par des sensations contraires. Esteban. Un rêve? Elle ne savait plus si elle était réellement éveillée. Comment pouvait-il être ici, sur son paillasson? Une hallucination? Jamais elle ne s'était attendue à le voir, peut-être que son esprit lui jouait des tours. Son coeur s'emballait, elle se sentait paniquer, de peur d'être devenue folle. Il ne pouvait pas être devant elle, elle s'était faite à cette idée. La dernière fois qu'elle l'avait vu, il n'était pas encore cet homme, dans son esprit il était figé dans un passé lointain.

Son nom sortant de sa bouche sonnait comme un retour à la réalité. Personne d'autre que lui ne pourrait l'appeler Luisa. Les larmes tant retenues commencèrent à couler le long de ses joues et elle se jeta contre lui, passant ses bras autour de ses épaules et le serrant du plus fort qu'elle le pouvait. Jamais plus elle ne voulait le lâcher. Entre ses sanglots, elle répétait son nom en boucle. Esteban. Il le fallait, pour rendre sa présence réelle pour elle, pour s'en convaincre. Son esprit était noyé sous l'émotion, elle n'arrivait pas à se reprendre. Luisa aurait eu tellement à lui dire, mais comment savoir par quoi commencer? Qu'est ce qui était vraiment important? « C'est vraiment toi, Esteban..? Tu.. Tu es vraiment là? Tu restes avec moi? Oh Esteban.. » Tout ce qu'elle avait enfoui resurgissait, elle avait eu besoin de lui et aura toujours besoin de lui. Elle ne réalisait pas encore, elle avait peur qu'il disparaisse à nouveau, alors elle ne le lâchait pas.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Life happens ~ Luisa & Esteban Ven 27 Fév - 19:01

Life happens
Luisa & Esteban

La journée d'Esteban avait commencé comme toutes les autres mais tout à coup, sur le palier de cette porte, tout s'était figé. Comme si le temps s'était arrêté à l'instant où il avait croisé ce regard, comme une décharge électrique qu'il avait ressenti, qui l'avait traversé de part en part. Le choc était brutal et pourtant, il cachait quelque chose d'intensément plaisant. Quelque chose dont le colombien avait longtemps rêvé et qui semblait se produire aujourd'hui sous ses yeux ébahis… bien qu'il n'en soit pas encore tout à fait certain. Alors, un peu comme un test timide, comme s'il cherchait à savoir si cette silhouette en face de lui n'était que le pur produit de son imagination il prononça son prénom. Celui de sa sœur, qui se tenait juste là à quelques dizaines de centimètres de lui alors qu'il la cherchait depuis des années. Et à peine eut-il lâché son premier mot qu'un éclair dans le regard de la jeune femme vint lui attester qu'il s'agissait bien d'elle. Les larmes qui suivirent ne furent qu'une confirmation supplémentaire pour Esteban qui enlaçait déjà cette sœur qui s'était jetée à son cou. Son cœur battait plus fort que jamais alors qu'il serrait Luisa dans ses bras, s'efforçant même de desserrer un peu son emprise tant il avait peur de lui faire mal. Mais c'était plus fort que lui, il était incapable de se détacher d'elle. Tournant un peu la tête, il se perdit dans la chevelure de la jeune femme et s'empressa de fermer les yeux lorsqu'il se surprit à sentir une larme couler sur sa joue.

Une fois encore le temps semblait suspendu, et il fallut quelques instants à Esteban pour reprendre un semblant de contenance et pour murmurer, en réponse aux tous premiers mots de sa sœur : « Je ne te laisserai plus jamais. » Soudain, une nouvelle vague d'émotion manqua de le submerger, et le jeune homme du faire appel à tout son cran pour ne pas fondre en larmes dans les bras de sa sœur. « Je suis désolé Luisa, tellement désolé… Tu n'imagines pas à quel point je m'en veux ! J'me pardonnerai jamais de t'avoir laissée dans cette forêt, j'voulais te sauver et… et je t'ai juste abandonnée… J'aurai du t'attendre, j'aurai du regarder derrière moi, te prendre par la main…  » Soudain, le souvenir de cet instant où il avait fait volte-face et s'était aperçu que Luisa ne se le suivait plus refit surface, et fit frissonner le colombien. Il resserra alors un peu plus son étreinte autour de sa sœur, et laissa le silence les envelopper quelques instants comme pour mieux profiter de ce moment tout bonnement irréel. Puis, un peu à contrecœur, il se détacha de Luisa tout en gardant les mains sur ses épaules pour l'observer. Ou plutôt l'admirer, comme en témoignait ses yeux encore brillants. Sans pouvoir s'en empêcher, Esteban esquissa un petit sourire en passant tendrement ses doigts dans les cheveux de la jeune femme. « J'arrive pas à y croire… Depuis le temps que je te cherchai… je commençai à perdre espoir. Je suis tellement content que t'aies réussi à arriver jusqu'à New-York, comme dans nos rêves…  » Il était heureux, bien plus qu'il ne l'avait jamais été. Et, réalisant que ce contact lui manquait déjà, Esteban s'approcha de nouveau presque brusquement de Luisa pour la reprendre dans ses bras sans se départir de son sourire.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Life happens ~ Luisa & Esteban Ven 6 Mar - 17:48

Life
happens
Luisa
et
Esteban


 

 



 

 

A un moment donné de notre existence, nous perdons la maîtrise de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin. C'est là qu'est la plus grande imposture du monde.  Δ Paulo Coelho

C'était bel et bien Lui, Esteban, que Luisa pouvait maintenant prendre dans ses bras. Toutes ces années, elle se l'était imaginé. Le chemin qu'elle avait parcouru lui paraissait immense depuis cette nuit dans la forêt, cette nuit durant laquelle elle l'avait perdu. Cette nuit... Un souvenir douloureux. Ses excuses à ce propos ne lui semblaient pas justifiées. Elle lui en avait voulu égoïstement quand elle s'était retrouvée seule à la sortie de la forêt, mais très vite, elle le lui avait pardonné, elle comprenait et elle non plus ne l'avait pas attendu bien longtemps ne le retrouvant pas. Elle savait qu'il n'avait pas voulu la laisser tomber, rien ne pouvait remettre cela en doute et elle ne voulait pas qu'il ait pu un tant soit peu imaginer qu'elle le lui reprocherait. C'était un moment particulier, ils devaient sauver leur vie. Dans ce combat, Luisa savait bien qu'il ne fallait penser qu'à soi pour survivre. L'important était dans le présent, leur présent. Ressasser le passé n'était pas bon. Ils étaient parvenus tous les deux à réaliser leur rêve en venant ici. La route qu'ils avaient due emprunter pour cela n'était pas ce qui comptait, peu importe ce qu'ils avaient dû faire pour la suivre. Maintenant, elle se sentait bien, elle réalisait que tout cela était réellement terminé, maintenant qu'ils étaient à nouveau côte à côte.

Luisa se recula légèrement. Elle posa ses mains sur son visage et le regarda dans les yeux. Il fallait qu'elle lui parle, qu'elle arrive à lui dire tout ce qu'elle ressentait. Pendant quelques secondes elle resta immobile, cherchant ces mots : « Esteban... Je ne t'en veux pas, je ne t'en voudrais jamais. Tu as fait ce qu'il fallait, tu t'en es sorti.. Et c'est grâce à cela qu'on est ensemble maintenant, enfin... » Le souvenir de leurs évasions, de leurs rêves quand ils étaient captifs firent monter sur ses lèvres un sourire, puis un rire. Malgré le fait qu'ils étaient prisonniers, elle arrivait à conserver des souvenirs agréables de ces années dans la forêt colombienne. Il n'avait pas oublié non plus. Rêver est aussi ce qui l'avait sauvée. Aujourd'hui, elle réalisait que tout ce qu'elle avait imaginé, elle le possédait en ce moment même. C'était entièrement sa vie, désormais complète avec son frère retrouvé. Entre rires et larmes qu'elle ne pouvait retenir, elle ne comprenait pas comment il avait atterrit devant sa porte. Arrivée à New York, elle n'avait jamais pensé l'y recroiser, tout était si grand. Et il y avait tant de choses qu'elle ignorait à son sujet désormais, qu'il lui faudrait des heures pour apprendre à redécouvrir Esteban. « Tu as tellement changé! C'est.. Incroyable! Qui es-tu devenu? » Elle rit doucement, réalisant qu'ils étaient toujours sur le palier. La jeune fille serra son bras dans sa main, légèrement tremblante, ne pouvant que sourire en ne le quittant pas des yeux. « Tu devrais entrer. Je crois qu'on a des tas de choses à se raconter. » Le reste pouvait attendre, elle n'y pensait même plus.
© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Life happens ~ Luisa & Esteban Dim 8 Mar - 19:41

Life happens
Luisa & Esteban

Lui qui jouait d'ordinaire les gros durs que rien n'atteignait avait soudain un peu de mal à contenir ses émotions. Il avait tellement attendu ce moment, l'avait tellement espéré, imaginé, qu'il ne put que se laisser envahir par une vague de joie mais aussi de regrets. Pendant toutes ces années, Esteban n'avait cessé de se sentir coupable, de ressasser en vain les souvenirs de cette journée cauchemardesque durant laquelle il avait à la fois perdu ses parents et sa sœur. Il le savait, tout était de sa faute. Il n'avait pas assez prêté attention à Luisa qui courrait derrière lui, il ne s'était pas retourné au bon moment et lorsqu'il l'avait enfin fait, l'adolescente ne le suivait plus. Selon lui, il avait été lâché, égoïste, et absolument pas digne de cette confiance que leurs parents lui avait accordée en lui confiant la protection de Luisa. Tant bien que mal, le jeune homme s'excusa donc auprès de sa sœur, tout en sachant que le comportement qu'il avait eu ce jour-là était tout bonnement impardonnable. Pourtant, alors qu'elle posait délicatement les mains sur son visage, Luisa lui assura qu'elle ne lui en voulait pas et que ce ne serait même jamais le cas. D'après elle, son frère avait fait ce qu'il fallait et tout ce qui comptait à présent, c'était d'être réunis ici. Sur ce point-là, Esteban ne pouvait en effet pas lui donner tort et tout en hochant timidement la tête, il caressa ses cheveux avec une infinie tendresse mêlée d'admiration pour cette femme qu'elle était devenue.

A son tour, Luisa sembla se lancer dans une observation détaillée de son frère, qui la poussa à s'exclamer : « Tu as tellement changé! C'est.. Incroyable! Qui es-tu devenu? » Et pour la première fois depuis des lustres, le colombien afficha un sourire des plus sincères, un de ceux dont il semblait avoir oublié le mode d'emploi le jour où il avait quitté cette maudite forêt. Mais auprès de Luisa, il avait l'impression de redevenir peu à peu lui-même. Ce garçon souriant, avenant, toujours enthousiaste, celui-là même qui avait disparu depuis bien trop longtemps. Alors, lorsque sa sœur l'attira vers l'intérieur de son appartement, Esteban n'opposa pas la moindre résistance, se contentant simplement d'agripper sa caisse à outil au passage pour la déposer dans l'entrée. Son client devait l'attendre en pensant qu'il s'était d'étage, ce qui était bel et bien le cas, mais le colombien n'en avait clairement plus rien à faire. Il pouvait bien perdre tous ses clients, même les meilleurs, rien d'autre ne comptait plus que Luisa à présent. En entrant, Esteban laissa divaguer son regard tout autour de lui en affichant un petit sourire qui traduisait toute sa fierté. Visiblement, sa sœur s'en était beaucoup mieux sortie que lui en arrivant à New-York, et le fait de la voir vivre dans des conditions décentes lui réchauffa le cœur. Peut-être avait-elle évité les mois de galère que son frère avait connu en vivant dans la rue ? C'était en tous cas tout ce qu'il lui souhaitait. « Wow, c'est drôlement bien chez toi… Ca fait combien de temps que t'es ici ?  » questionna Esteban, alors qu'une foule d'autres interrogations lui venaient peu à peu en tête, à mesure qu'il reprenait ses esprits. Comme s'il ne voulait plus jamais s'éloigner d'elle plus de quelques secondes, le jeune homme ne tarda pas à renouer le contact avec sa sœur en passant son bras autour de ses épaules, avant de reprendre : « Qu'est-ce que tu as fait… après ? Comment tu t'en es sortie ? Co… comment t'es arrivée ici ? Je veux tout savoir… » conclut-il en tentant de contenir son flot incessant de questions, non sans afficher un petit sourire attendri.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Life happens ~ Luisa & Esteban

Revenir en haut Aller en bas

Life happens ~ Luisa & Esteban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-