It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream
anipassion.com
Partagez|

you messed with the wrong twin Ϟ freya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: you messed with the wrong twin Ϟ freya Lun 23 Fév - 4:58

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
L’Australie. Enfin, on allait y retourner, mon frère et moi, comme au bon vieux temps, comme à la belle époque. L’époque où tout allait bien pour moi, où on allait surfer tous les jours puisqu’on avait la plage à un pâté de maisons de chez nous. Deux semaines à Brisbane, là où on était nés, là où on avait grandi. Personne ne se souviendrait de nous, et tout le monde se moquerait de l’accent mi américain-mi australien de Renji, mais ça ne pouvait qu’être meilleur que New York et les Etats-Unis en général. Partir en vacances, se ressourcer, rien que lui et moi. Et les australiennes. Pour sa part en tout cas. Mais je ne pouvais pas trop lui en demander non plus… Je n’avais qu’une seule chose à prendre en charge pour ce voyage : les billets d’avion. Une seule chose mais pas des moindres, je l’avoue. On partirait dans une ou deux semaines, donc il fallait que j’y aille. En route pour l’agence de voyage.

J’aurais très bien pu faire ça par internet en trois minutes top chrono, mais j’avais envie de me bouger un peu et de voir du monde. Les gens qui bossaient dans les compagnies de voyage étaient vraiment cool, ils en savaient un paquet sur les destinations et je trouverai bien quelqu’un avec qui échanger quelques mots sur mon pays natal. Bingo, puisque le gars s’occupait de moi avait vécu un an là-bas. A Sydney, mais c’était cool quand même. On parlait un peu surf et soleil, lieux touristiques et autres alors qu’il me préparait deux billets d’avion en première classe pour Renji et moi. Première classe, parce qu’on avait les moyens, et que pour un vol de vingt deux heures avec escale à Los Angeles — bien qu’on n’aurait pas le temps de sortir de l’aéroport — je ne comptais certainement pas me taper les sièges étroits de la classe éco. Vingt deux heures, je comptais bien dormir au moins — et je dis bien au moins — la moitié du temps. Et ça, c’était possible seulement en première classe. La vie de riche avait parfois du bon, bien que je n’étais pas le genre à m’en vanter.

Une heure plus tard et les billets en main pour le 8 mars, j’arrivais enfin au MiHo, hyper excité de sauter sur mon frangin en lui offrant le sien. Son ticket to ride pour le Paradis. J’entrais dans l’établissement en saluant Jack et montais directement dans le bureau de Renji pour le trouver…vide. Putain sérieux? Il n’était toujours pas arrivé? Quel flemmard ce gars ! Dépité, je sortais de l’office et redescendais les marches qui menaient à la salle principale.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 27 Fév - 17:19



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
Ce froid new yorkais commençait sérieusement à la tuer. Pourtant, elle était née en Antarctique, alors le froid, elle connaissait plutôt bien… Mais elle devait qu’elle en avait sérieusement perdue l’habitude. D’abord en Irlande, où le climat océanique était nettement plus clément… Puis ensuite en Nouvelle-Zélande, même si parfois, en montagne on pouvait se retrouver avec des températures négatives lorsque l’hiver était rude. Mais c’était rien de trop méchant. Depuis deux semaines, Freya se retrouvait avec des -15°C qui lui faisaient sérieusement regretter d’avoir mis le pied dehors. Enfin, elle n’avait pas eu franchement le choix. La jeune Hepburn avait dû se rentre au tribunal pour le clap de fin d’une affaire. Il était temps. Ça faisait trois mois que ça avait débuté. « Mlle Hepburn ! » Elle s’arrêta dans sa descente des marches du palais de justice, et se tourna vers la voix qui semblait appartenir à son client. « Oui ? » Il s’avança rapidement vers elle. « Je vous remercie. Personne n’y croyait, pourtant vous l’avez fait. Alors, encore merci ! Frank avait raison à propos de vous. » Freya lâcha un léger rire. « Merci. Et faites attention à vous… » Elle savait d’avance qu’il aurait, de nouveau, des problèmes avec la justice. C’était comme ça, c’était en lui. Et puis, au moins, ça lui donnait du boulot non ? Tout le monde pensait que cette affaire était foutue d’avance. Tout le monde, sauf son bosse. Il l’avait particulièrement recommandé pour ça, et elle en était ravie. Elle n’était pas franchement sûre que c’était moralement correcte de défendre des mecs pareils, mais… le salaire y était et elle se faisait la main !

Désormais, elle était libre.  N’empêche, ça avait été intense ! Il fallait qu’elle raconte ça à Renji. C’était à peu près le seul que ça faisait marrer de la voir en pleine imitation de sa propre plaidoirie. Alors direction Brooklyn et le MiHo. Freya espérait qu’il y soit. Enfin, il y était les trois quarts du temps. Elle y fut en trente minutes de taxi. Elle supportait de moins en moins le trafic new yorkais. C’était blindé. Peu importe l’heure. La jeune femme salua le vigile/videur ou peu importe ce qu’il était à cette heure de la journée. Elle le voyait souvent. Peut-être la prenait-il pour une amatrice de strip-tease féminin. Ou une groupie de Renji. Elle entra, et fonça jusqu’au bureau de son ami, avant de se stopper devant les escaliers. Il descendait de son bureau. Elle l’attrapa à la volée pour lui planter un baiser sur la joue. « Justement celui que je voulais voir ! » Elle recula légèrement pour le laisser respirer, avant d’enchainer. « T’aurais dû voir  cette affaire que j’ai eu au tribunal ! ENORME ! Puis… Je suis sûre que l’avocate de la partie adverse t’aurait bien plu… Un requin ! MAIS, je l’ai eu ! » dit-elle triomphante.

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 27 Fév - 19:23

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
Une fille se stoppa en bas des escaliers alors que je les descendais. Arrivant à sa hauteur, elle m’attrapa et me planta ses lèvres contre ma joue. « Justement celui que je voulais voir ! T’aurais dû voir  cette affaire que j’ai eu au tribunal ! ENORME ! Puis… Je suis sûre que l’avocate de la partie adverse t’aurait bien plu… Un requin ! MAIS, je l’ai eu ! » Tout se fit tellement vite que je mis un certain temps à réagir et à remettre les morceaux en place. Oh putain. Bah oui, le jumeau descendant du bureau de son frère. Elle croyait que j’étais Renji. Quelque peu logique en fait, quand j’y pensais. C’est juste que j’avais encore et toujours un peu de mal avec ça. Ce truc de jumeau. Quand je savais que je venais en me mettant dans la peau de Renji, j’étais préparé à tout — aux femmes qui me sautent dessus pour m’embrasser, aux avances sexuelles, et autres trucs du genre. Mais quand je venais en tant que… eh bien, moi… je n’étais jamais prêt. En tout cas, elle avait l’air vachement fière d’elle. Et elle paraissait bien connaître mon frangin.

Au final, je lâchais un petit rire amusé. « Non non, c’est pas celui que tu voulais voir qui se trouve devant toi. » Sourire en coin aux lèvres. Ouais, je me sentais pas la jouer Renji aujourd’hui. C’était fin de journée — ou début de soirée, peu importe — et je n’étais pas d’humeur. Je pouvais juste rester moi, et seulement moi, pour une journée, please? « Mais bon, j’suis content pour toi si t’as eu le requin. » Ton légèrement moqueur, mais de façon gentille. Elle avait l’air un peu folle, un peu délurée sur les bords, et ça m’amusait franchement. « En revanche, je sais pas si elle m’aurait plus. A mon frangin, sûrement. Tant qu’elle a deux yeux, deux bras, deux jambes, un nez, une bouche… Fin qu’elle est normalement constituée, il s’en fout un peu du reste. » Et oui, je venais d’avouer que je n’étais pas Renji en désignant celui-ci dans ma phrase. « Alors comme ça mon frère a des amies intelligentes et même avocates? Waouh, je suis impressionné. » Mais bon… « Vous avez couché ensemble? » Bah oui, vu son physique, ça me paraissait impossible que Renji soit passé à côté. « Oh. Au fait. Lenzo. Le jumeau, si t’avais pas deviné depuis tout ce temps… » Nouveau sourire aux lèvres, laissant transparaître toujours le même amusement.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 27 Fév - 20:03



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
Freya ne se douta pas une seconde que le jeune homme qui descendait les escaliers puisse être le jumeau de son ami. Non, pas un instant. Oui, elle en avait entendu parler, mais de là à s’imaginer le croiser, ça ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Et pourtant… « Non non, c’est pas celui que tu voulais voir qui se trouve devant toi. »  Elle fronça les sourcils, pas sûr de franchement comprendre. Et pourtant, il y  avait quelque chose dans ce sourire en coin, qui ne sonnait pas tellement comme Renji. Elle connaissait son sourire en coin par cœur, et ce n’était pas celui-là. Pourtant, l’idée avait dû mal à se frayer un chemin jusqu’à son cerveau. « Mais bon, j’suis content pour toi si t’as eu le requin. » Elle rigola légèrement. « Merci ! Vraiment c’était énorme… » dit-elle avant se taire, se retenant de ne pas prolonger son récit. Et puis, ça fit tilt. Si ce n’était pas Renji. Enfin visiblement, ce n’était pas lui… C’était forcément… Son jumeau ! Des fois elle se demandait comment elle pouvait être une avocate aussi douée, en ayant un cerveau aussi lent pour comprendre des choses aussi évidentes. « En revanche, je sais pas si elle m’aurait plus. A mon frangin, sûrement. Tant qu’elle a deux yeux, deux bras, deux jambes, un nez, une bouche… Fin qu’elle est normalement constituée, il s’en fout un peu du reste. » Elle éclata de rire alors qu’elle avait été bouche bée tout du long. Effectivement, c’était bien la description de Renji.  « Alors comme ça mon frère a des amies intelligentes et même avocates? Waouh, je suis impressionné. Vous avez couché ensemble? » Freya fut à deux doigts de s’étouffer. Elle ne s’attendait pas à une transition aussi soudaine… Et pourtant, ça n’aurait pas dû l’étonner. Même si elle les savait différents, il restait tout de même son frère. « Ca c’est qui s’appelle être directe ! » avoua-t-elle avec un léger sourire en coin. « Enfin… Oui, intelligente apparemment, même si c’est parfois discutable je l’admets, avocate à 100% et… j’ai sans aucun doute atterri dans le lit de ton frère. Ce qui n’est, en aucun cas, une surprise. » ajouta-t-elle en rigolant. « Oh. Au fait. Lenzo. Le jumeau, si t’avais pas deviné depuis tout ce temps… » Elle ne put s’empêcher de le détailler de la tête aux pieds, avant de reporter son regard un peu plus. « Le fameux jumeau… Dont je n’ai appris l’existence que récemment. Enchantée. Freya… L’avocate qui a couché avec ton frère. » Une fois encore, elle le détailla, avant de se reprendre. « Pardon. C’est juste que… merde, vous êtes vraiment identiques… Physiquement identiques. C’est…  appréciable » lâcha-t-elle en rigolant. « Et tu dois sans aucun doute me prendre pour une cinglée ! »

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 27 Fév - 20:45

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
« Merci ! Vraiment c’était énorme… » lâcha-t-elle de nouveau en parlant de son fameux requin. En revanche, toujours aucune remarque sur ma phrase précédente, celle où je clamais qu’elle n’avait pas devant elle celui qu’elle pensait, et surtout celui qu’elle voulait voir. Je m’amusais d’elle, jouais aux devinettes, commentais ses paroles l’air de rien, restant naturel, bien que mon sourire au coin des lèvres me trahissait de lui-même. Elle me détendait. Je n’avais pas l’impression que je devais faire attention à comment j’agissais ou ce que je disais avec elle. Tellement pas que je lui demandais même si elle avait couché avec Renji, me doutant qu’il n’avait pas du laisser passer cette occasion, ce Don Juan que j’avais pour frangin. En temps normal, je n’aurais jamais osé poser cette question, mais elle me paraissait tellement délurée que ça ne m’avait pas franchement gêné, et le filtre que j’avais entre les lèvres en temps normal s’était évaporé. « Ca c’est qui s’appelle être directe ! » Je riais quelque peu en haussant les épaules. Faut bien, parfois. N’empêche, j’attendais toujours la réponse. « Enfin… Oui, intelligente apparemment, même si c’est parfois discutable je l’admets, avocate à 100% et… j’ai sans aucun doute atterri dans le lit de ton frère. Ce qui n’est, en aucun cas, une surprise. » Et bingo! J’admirais mes talents d’observateur, quand même. J’en étais vachement fier. Avocate à 100% mais pas toujours intelligente… « Je suppose qu’on a tous une intelligence qui s’envole de temps à autre. » D’où les grands gamins, les filles délurées, ou les mecs trop cons. Bah oui. Je ne lui en voudrais pas pour ça, en tout cas. Intelligence limitée pour elle, vu qu’elle avait atterri dans le lit de mon frère, comme elle le disait si bien. « Sans aucun doute. » précisait-elle. Ben tiens. « Ahlala, les charmes de mon frère… » Oui, de mon frère uniquement, parce que j’étais loin de penser avoir les mêmes. Sinon, les nanas se jetteraient aussi sur moi — bien que c’était loin d’être ce que je recherchais. Je me présentais enfin, et elle me détaillait de la tête aux pieds. Aller, c’est parti pour le jeu des 7 différences. C’était toujours comme ça, j’étais habitué au final, même si ça ne m’enchantait guère d’être comparé ainsi, comme un vulgaire objet d’exposition. « Le fameux jumeau… Dont je n’ai appris l’existence que récemment. Enchantée. Freya… L’avocate qui a couché avec ton frère. » Le fameux? Ah oui? A croire qu’elle avait désiré me rencontrer plus tôt. Je riais à ses derniers mots. « Enchanté, l’avocate qui a couché avec mon frère. » Autant en rire. Les femmes qui n’y étaient pas passées devaient se faire rares à New York. Regard encore perçant, insistant. « Pardon. C’est juste que… merde, vous êtes vraiment identiques… Physiquement identiques. C’est…  appréciable » Appréciable? On me l’avait jamais sortie celle-là ! « Et tu dois sans aucun doute me prendre pour une cinglée ! » Je secouais la tête. « Pas du tout. Appréciable? Du genre, appréciable comment? » C’était la première fois qu’on me disait ça, alors j’étais curieux d’en apprendre un peu plus.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 6 Mar - 18:15



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
C’était étonnant comme, malgré son cerveau, des plus performants, la jeune avocate pouvait parfois être franchement lente à capter les choses. Ou alors, peut-être ne le voulait-elle pas. Freya se rendit compte qu’il s’agissait du jumeau de son ami, avec un léger décalage. Certes, elle était un peu déçue de ne pas voir Renji. Mais c’était l’occasion d’enfin découvrir ce jumeau resté dans l’ombre. Elle n’en revenait pas. Il ne lui avait jamais présenté ! Il aurait dû… Enfin il aurait pu. En tout cas, si Lenzo avait bien une chose en commun avec son frère, c’était sa franchise. Et puis, il ne passait pas par quatre chemins pour dire les choses. Ou en tout cas, pour les demander. Pour être honnête, ça lui plaisait bien. « Je suppose qu’on a tous une intelligence qui s’envole de temps à autre. » Un léger rire s’échappa de sa bouche. « Exactement ça… Disons que je la retrouve quand j’en ai besoin ! » C’était le principal. Tant qu’elle retrouvait cette intelligence au tribunal ou dans ce genre de cas, ça lui allait parfaitement. Pour le reste du temps, elle s’en foutait. Elle n’avait jamais aimé prendre la vie trop au sérieux. « Ahlala, les charmes de mon frère… » Elle haussa les épaules, s’avouant quelque peu vaincu face aux charmes de Renji. « Enfin… T’es au courant que vous partez sur les mêmes bases ? » demanda-t-elle quelque peu étonnée qu’il ne parle que des charmes de son frangin. Après tout, ils avaient le même physique… Et c’était loin d’être un handicap dans leur cas. « Mais c’est vrai qu’il a une manière de toujours avoir ce qu’il veut… qui m’impressionne autant que ça m’exaspère… » finit-elle par avouer. A vrai dire, c’était sans doute pour ça qu’ils s’entendaient aussi bien. Evidemment, Freya n’avait pas pu s’empêcher de le détailler de la tête aux pieds. Elle n’en revenait pas. Renji ne lui avait jamais présenté son frère, et voilà qu’elle lui tombait dessus par hasard. Et puis, un peu en mode folle dingue il fallait l’avouer. « Enchanté, l’avocate qui a couché avec mon frère. » Elle rigola. Ouais, au moins c’était fait. Catégorisé comme l’avocate ayant atterri dans le lit de l’australien. Il était préférable d’en rire. Et puis, elle assumait complètement. Même si elle savait pertinemment qu’elle n’était pas la seule. Renji était un coureur, ça se savait. Elle n’avait jamais été franchement dans ce genre là, mais quelques fois, ça lui arrivait de faire exception à la règle, et de se lâcher un peu. Pour l’heure, elle n’arrivait pas vraiment à détacher son regard de Lenzo. Elle allait vraiment passer pour une attardée. « Pas du tout. Appréciable? Du genre, appréciable comment? » elle ne put s’empêcher de rigoler. Sérieusement ? « Appréciable… A regarder. » répondit-elle en souriant. « J’veux dire… en général, on a un beau mec… Il y en a rarement deux aussi bien avec le même physique. C’est double plaisir pour les yeux. » ajouta-t-elle en rigolant. Elle se surprit à penser qu’il serait peut-être préférable qu’elle ait, de temps en temps, un filtre lorsqu’elle parlait autant.

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Lun 9 Mar - 21:24

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
La lenteur avait laquelle elle avait percuté ma révélation sur mon identité me faisait doucement rire. Elle paraissait innocente, et c’était mignon à vrai dire. Bon, le qualificatif « mignon » s’envolait quand elle m’avouait être atterrie, elle aussi, dans le California King Bed de mon frangin. Je m’en étais douté, mais quand même ! Il ne respectait donc même pas la frontière amis - amants? Du coup, je soupirais en m’exaspérant des charmes irrésistibles de Renji. Aucune jalousie là, juste que parfois, ça serait bien que les femmes y résistent un peu plus, quoi. Il pouvait pas abandonner un peu de sa perfection en route, non? Ça serait trop demander? Raaah. « Enfin… T’es au courant que vous partez sur les mêmes bases ? » Elle parut étonné de mes dires. Les yeux écarquillées, la voix montante. « Bah… Oui, mais c’est pas pareil. » Bon, explication un peu plus détaillée s’il vous plait? « Le physique, ça ne fait pas tout. Renji, ce qui le rend si irrésistible, c’est son attitude, sa provocation. C’est un tout. J’ai beau avoir le même physique, je fais pas le même effet en règle générale. » Ouais, j’étais plutôt catalogué comme « le bon ami » plutôt que « le bon coup d’une nuit ». « Par exemple, là, maintenant, si je te le demandais : tu coucherais avec moi? » A mes yeux, la réponse était évidente. Un grand panneau « non » peint en rouge, écriture noire en 32 pixels de hauteur. C’était franchement bizarre cette situation. J’étais franc, direct, je parlais d’un sujet que j’évitais en temps normal, sans aucune gêne. Cette fille avait un genre de pouvoir ou quoi? Je n’étais pas intimidé avec elle, mais bon, c’était tant mieux non? Après tout, si on continuait sur cette lancée, la conversation pouvait vite devenir marrante. « Mais c’est vrai qu’il a une manière de toujours avoir ce qu’il veut… qui m’impressionne autant que ça m’exaspère… » Ça c’était peu dire. « Je vois de quoi tu parles, oui. » Moi aussi, d’un côté, j’étais fasciné et je me demandais comment c’était possible. Et en même temps, de l’autre, ça me désespérait qu’il vive comme ça, sans jamais garder son intimité…intime. Sérieusement, moi je ne pourrais pas vivre comme ça, à savoir que la moitié des filles de New York est passée sur ce qu’il y a entre mes jambes. Rien que d’y penser me faisait frissonner d’effroi. Beurk. N’empêche, elle était catégorisée comme l’avocate qui a couché avec mon frère — de façon sarcastique bien sûr — et me gêna rapidement puisqu’elle se mit à me fixer de façon bizarre. Elle riait à ma question. « Appréciable… A regarder. J’veux dire… en général, on a un beau mec… Il y en a rarement deux aussi bien avec le même physique. C’est double plaisir pour les yeux. » Un sourire amusé étirait mes lèvres en coin. « Ravi de vous servir. » répondis-je dans une petite révérence faussement bourgeoise.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 13 Mar - 17:02



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
« Bah… Oui, mais c’est pas pareil. » Elle se doutait bien que ce n’était pas exactement pareil. Le charme était une chose indépendante du physique, tout comme la personnalité. Et pour le coup, Renji en avait à revendre. « Le physique, ça ne fait pas tout. Renji, ce qui le rend si irrésistible, c’est son attitude, sa provocation. C’est un tout. J’ai beau avoir le même physique, je fais pas le même effet en règle générale. » Freya haussa les épaules. « elle ne savent pas ce qu’elles manquent alors. » Elle le pensait. Elle avait beau ne pas le connaitre, elle ne voyait rien de repoussant chez lui. Il n’était pas lourd, ou sans gêne. Et puis, elle était persuadée qu’il avait ses propres charmes, sans pour autant avoir la provocation de son frère jumeau.   « Par exemple, là, maintenant, si je te le demandais : tu coucherais avec moi? » Freya ne pût se retenir d’éclater de rire. Il ne croyait pas si bien dire. « Soit pas si sûr de la réponse… » répondit-elle en se mordillant la lèvre inférieure pour se retenir de ne pas rigoler une fois encore. « Disons que… lorsque j’ai appris que Renji avait un jumeau… L’idée de deux mecs avec le même physique… Votre physique… Non vraiment, je vois pas pourquoi je refuserais. Sauf si évidemment t’étais insupportable ou quoique ce soit d’autres dans le genre. » avoua-t-elle en haussant les épaules. Il était clair qu’elle n’allait pas coucher avec un mec qu’elle ne supportait pas ou qui était un véritable connard. « Et comme tu ne m’as pas l’air d’être insupportable… T’es peut-être même plus facile à vivre que ton frangin… » lâcha-t-elle avec un sourire amusé. A vrai dire, elle était même prête à le parier. Elle adorait Renji, vraiment, mais elle admettait facilement qu’il fallait une sacrée dose d’énergie pour réussir à le suivre. « Alors si tu me le demandais maintenant… Je pourrais aisément te répondre oui. » Une fois les mots passés le seuil de sa bouche, elle se demanda ce qui lui prenait. Freya avait beau s’être tapée Renji, elle n’était pas comme lui. Elle ne se tapait pas tous les mecs de la ville. C’était pas son truc. Mais là, avec Lenzo, c’était simplement comme s’il n’avait aucun filtre. Elle était franche et directe. Peut-être trop. Mais ça ne semblait pas le choquer plus que ça, c’était sans doute une bonne chose. Elle s’étonnait elle-même parfois. Jusque-là, cette franchise sans borne n’avait été réservée qu’à Renji. A croire qu’il y avait un truc dans leur gêne qui la faisait être aussi… naturelle sans avoir à se soucier du politiquement correct. « Je vois de quoi tu parles, oui. » En effet, il devait être aux premières loges pour le show Renji. Après, elle n’y connaissait pas grand-chose aux relations de jumeaux, à savoir s’il y en avait bel et bien un dominant, et par conséquent, un soumis… Ou si les choses étaient plus subtiles que ça. « Je compatis. » avoua-t-elle en souriant, mi-amusée, mi-sérieuse. En tout cas, elle avait vraiment dû mal à réaliser qu’elle avait bien le jumeau de son ami face à elle. Depuis le temps…  « Ravi de vous servir. » « Très aimable à vous Mr Wellington… » répondit-elle avec une révérence tout aussi bourgeoise que celle qu’il venait de lui faire.

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 13 Mar - 21:23

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
Je donnais ma fameuse explication scientifique — bon, peut-être pas — et rationnelle sur le fait que Renji et moi, on avait beau avoir le même physique, ça ne faisait pas tout. La beauté et le charisme, c’était deux choses différentes. Ce qui attirait les filles chez Renji, c’était bien sûr son corps de rêve, mais aussi et surtout sa personnalité. Ce genre de bad boy provocant qu’on sait qu’il va faire des folies toutes la nuit et qu’on n’oubliera jamais cette nuit de toute notre vie. Enfin, quand je dis « on », je parle des gonzesses, bien sûr. Preuve : j’avais le même physique, au grain de beauté près, mais personne ne se bousculait pour atterrir dans mon lit à moi — et je ne m’en plaignais pas du tout d’ailleurs, c’était juste une constatation. Sauf que la miss face à moi se contentait d’hausser les épaules, l’air pas très convaincue. « elle ne savent pas ce qu’elles manquent alors. » Je riais quelque peu. Bah par exemple, si je lui demandais, là tout de suite, elle coucherait avec moi? Question rhétorique qui se voulait de lui prouver pour de bon que ça marchait comme moi je l’entendais. Elle éclatait de rire. Ouais, voilà ! Tu vois toi aussi que c’est improbable ! « Soit pas si sûr de la réponse… » Hein? « Disons que… lorsque j’ai appris que Renji avait un jumeau… L’idée de deux mecs avec le même physique… Votre physique… Non vraiment, je vois pas pourquoi je refuserais. Sauf si évidemment t’étais insupportable ou quoique ce soit d’autres dans le genre. » Oh. Mon. Dieu. Maintenant je comprenais pourquoi elle était amie avec Renji. « T’as sérieusement pensé à un plan à trois, sachant qu’on était frères? » Cette idée me faisait rire, me fascinait, et me rebutait grandement, le tout à la fois. Bordel non, ça serait comme coucher avec un miroir. Eurk. Et puis merde, l’inceste, c’est pas mon truc ! « Et comme tu ne m’as pas l’air d’être insupportable… T’es peut-être même plus facile à vivre que ton frangin… » « Ça c’est clair et net. » rétorquais-je du tac au tac. « J’suis vachement moins contraignant et vachement moins chiant que Renji, moi j’te l’dis ! » Non, c’était pas de la vantardise, c’était reconnaître les choses en face. Renji, si tu entends encore mes pensées — comme d’habitude — je t’aime ! Si si, je le jure. « Alors si tu me le demandais maintenant… Je pourrais aisément te répondre oui. » Oui? Aisément, en plus? La vache… « Bah ça alors, j’m’y attendais pas. » avouais-je, un peu sur le cul. On ne m’avait jamais dit ça comme ça. Bon, en même temps, c’était moi qui avait posé la question à mes risques et périls, mais… J’étais tellement persuadé de la réponse ! « Je compatis. » Pour avoir Renji comme frangin? « Ça va, je le vis bien quand même tu sais. J’l’aime comme il est, le petit. » Ahlala, la fraternité… En tout cas, elle m’avouait être appréciable à regarder, du coup, je lui tirais une petite révérence faussement bourgeoise, teintée d’ironie. « Très aimable à vous Mr Wellington… » me répondit-elle en s’inclinant à son tour, alors que je me mettais quelque peu à rire. Je m’asseyais finalement sur une des marches un peu plus haute que le sol, et tapotais le peu de place à côté de moi pour l’inviter à s’assoir. « Allez, viens te coller au frère de celui à qui t’as visité le lit. » lui dis-je, riant quelque peu. Décidément, je ne m’en lasserai jamais de la taquiner avec ça. Une fois qu’elle se fut assise près de moi, je posais mes avant-bras sur mes cuisses en réfléchissant un peu. « Y’a des fois où je me demande si Renji et moi on embrasse de la même façon. Vu qu’on est jumeaux, tu vois? Les mêmes gênes, tout ça… » Et autres conneries du genre. Quoi, c’était légitime non? Et je n’allais certainement pas rouler une pelle à mon propre frère pour découvrir ça. Non merci !
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Ven 13 Mar - 23:03



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
Freya ne manqua pas de lui faire part de ses première pensées lorsqu’elle avait découvert l’existence d’un jumeau. Enfin, pour être honnête, sa toute première pensée fut de se demander s’il ne s’agissait pas d’une blague de son ami seulement pour voir sa réaction. Mais elle s’était rapidement rendu compte que ce n’était pas le cas. Il était des plus sérieux. Mais, ensuite, oui, elle devait l’avouer… Ses pensées avaient tout de suite été moins catholiques. « T’as sérieusement pensé à un plan à trois, sachant qu’on était frères? » Elle sourit légèrement en haussant les épaules. « Euh… Je plaide coupable… » avoua-t-elle avec une légère moue enfantine. « Mais soit pas choqué hein… Le fantasme des jumeaux… C’est commun ! Bon, j’admets que le côté inceste est un peu dégueu… Mais tu dois admettre… Qu’en dehors de ça, ça pourrait être plaisant. Pour une tiers personne ! » Freya rit à sa propre connerie. Elle n’en revenait pas. Le flot de conneries qui sortait de sa bouche, face à un mec qu’elle ne connaissait que depuis 10 minutes, tant bien même qu’il soit le frère jumeau de son ami. Il devait sérieusement la prendre pour une cinglée. Pourtant, Renji l’avait prévenu, son frère n’était pas comme lui. Elle avait compris le message. Elle savait pertinemment ce qu’il voulait dire par « pas comme lui ».  L’autre point sur lequel il différait, était sans aucun doute la façon de les gérer au quotidien. Freya n’avait aucun mal à imaginer que Renji soit quelque peu plus… difficile à vivre au quotidien. Ou en tout cas qu’il faille nettement plus d’énergie pour y parvenir. « Ça c’est clair et net. J’suis vachement moins contraignant et vachement moins chiant que Renji, moi j’te l’dis ! » Elle ne put s’empêcher de rigoler. « Ca, j’ai aucun de mal à te croire ! Enfin au moins… Tu dois pas t’ennuyer ». Personne ne pouvait s’ennuyer avec Renji, elle en était certaine. Ce mec était un sketch à lui tout seul. Mais elle revint rapidement à la question qu’il lui a posé, lui donnant une réponse franche et sincère à laquelle il ne s’attendait visiblement pas. « Bah ça alors, j’m’y attendais pas. » « Je suis une fille pleine de surprises… » lâcha-t-elle en haussant les épaules, faussement sérieuse, avant de rigoler. « Et toi tu devrais être plus confiant ! » Freya ne put s’empêcher de gentiment compatir au sort de Lenzo d’avoir Renji comme frère. En rigolant évidemment. Elle adorait Renji. Vraiment. « Ça va, je le vis bien quand même tu sais. J’l’aime comme il est, le petit. » « J’espère bien ! » lança-t-elle en souriant. Au moins, elle était rassurée, l’entente entre les deux frères étaient bonnes. Au beau fixe, elle n’en savait rien, mais elle était bonne. Elle aurait détesté qu’il en soit autrement. Un bisounours la Freya ? Sans doute un peu. Lenzo alla s’asseoir sur l’une des marches, avant de l’inviter à le rejoindre. « Allez, viens te coller au frère de celui à qui t’as visité le lit. » Elle s’exécuta sans se faire prier. Ah, ça allait la suivre ce surnom ? A vrai dire, ça l’amusait plus qu’autre chose. Et ça semblait avoir le même effet sur lui. Tant mieux après tout. Installé en position de réflexion, ses avant-bras sur les cuisses, Freya attendait qu’il ne lui fasse partager ses pensées. « Y’a des fois où je me demande si Renji et moi on embrasse de la même façon. Vu qu’on est jumeaux, tu vois? Les mêmes gênes, tout ça… » Une fois de plus, la jeune femme se mordit la lèvre intérieure pour ne pas rigoler. C’était une véritable manie. Naturellement, elle glissa délicatement une main sous le menton de Lenzo afin de le ramener à sa hauteur, et de l’obliger à la regarder. « J’imagine que tu peux régler cette question maintenant… » répondit-elle, amusée, alors que son doigt était toujours sous le menton de l’australien.
code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Sam 14 Mar - 0:37

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
Elle se contenta de me sourire et d’hausser les épaules, l’air de rien. « Euh… Je plaide coupable… » Oh mon Dieu, cette fille avait vraiment pensé à un plan à trois qui incluait elle, moi et Renji. Renji, mon propre frère. J’étais partagé entre l’envie de rire et l’envie de vomir. « Mais soit pas choqué hein… Le fantasme des jumeaux… C’est commun ! Bon, j’admets que le côté inceste est un peu dégueu… Mais tu dois admettre… Qu’en dehors de ça, ça pourrait être plaisant. Pour une tiers personne ! » Elle était sérieuse? Elle argumentait ses pensées en plus? « T’essayerais pas de me convaincre toi là? » Air faussement suspect, avant de rire quelque peu. « Ouais, sérieux, c’est dégueu ! Le fantasme des jumeaux? Sérieux? Ça existe ça? Et c’est commun en plus? Oh mon dieu ! Plaisant? Pour qui? Pour les frères et soeurs? Beurk beurk beurk, arrête, j’ai des images en tête que j’aurais souhaité ne jamais voir ! » Je me secouais la tête, comme pour chasser tout ça de mon esprit. Eurk. Horrible. Fallait vraiment être tordu pour penser à ça quand même, nan? En tout cas, elle en riait et ça me rassurait. A mon tour de la rassurer donc, lui assurant que j’étais bien plus cool à vivre que Renji et son énergie débordante ainsi que ses sautes d’humeur incessantes. « Ca, j’ai aucun de mal à te croire ! Enfin au moins… Tu dois pas t’ennuyer » Ah ça alors, m’ennuyer avec Renji… « Jamais. » C’était de l’ordre de l’impossible. Même quand il crashait dans mon bureau pour se taper une sieste, je ne m’ennuyais pas. Ça aussi, c’était un truc de jumeaux? N’empêche qu’elle m’annonçait que si je lui demandais de coucher là, avec moi, tout de suite, elle ne dirait pas non. Ben tiens… Elle était du genre dévergondée la miss ou quoi? « Je suis une fille pleine de surprises… » « Tu sais que ça fait presque pervers ce genre de truc? » Puis je riais quelque peu avec elle. Je l’aimais bien. Elle était cool. Je ne manquerai pas de le dire à Renji en tout cas, pour une fois qu’il a une amie, et qu’elle est cool en plus ! Oui parce qu’il fallait arrêter de se leurrer tout le monde, Astaria ce n’était pas une amie hein. Point final sur ça, j’étais celui qui avait raison. « Et toi tu devrais être plus confiant ! » Voilà qu’elle me donnait des conseils maintenant ! « J’le suis ! » Bon, d’accord, pas très convaincant. « En quoi je le suis pas? » Curiosité de retour. Je lui confirmais que malgré le sale caractère de Renji, je l’aimais toujours autant, et ça avait l’air de la rassurer. Oui, tout allait parfaitement bien entre nous, on était comme deux belles âmes soeurs, mais au niveau famille. Ouais, on arrête ce délire de plan à trois là. J’allais m’assoir sur une marche des escaliers — marre de rester debout, et on avait l’air d’avoir une conversation qui allait durer alors autant se mettre à l’aise — et l’invitais à mes côtés, non sans lui donner un autre surnom en rapport à sa nuit avec mon frangin. Les avant-bras sur les cuisses, je pensais à tout ce truc de jumeaux et de relations avec les femmes. Du coup, comme on avait les mêmes gênes, le même physique etc, est-ce qu’on embrassait de la même façon? Ça m’étonnerait vraiment, puisque chacun a quand même ses propres réactions, mais je faisais part de ma question à Freya, sans vraiment y penser, juste parce que je n’aimais pas rester silencieux et que je trouvais ça malpoli. Puis j’avais ce problème de non-filtre entre les lèvres en sa présence, qui jouait aussi beaucoup je dois dire.  Aucun sentiment de gêne quelconque, qui paraissait d’ailleurs être réciproque puisque d’un geste apparemment tout naturel chez elle, elle glissait ses doigts sous mon menton pour me faire relever la tête et la regarder. « J’imagine que tu peux régler cette question maintenant… » Mes yeux dans les siens, je ne bougeais pas d’un poil. Est-ce qu’elle me demandait de l’embrasser là? Moi, je n’avais pas dit ça dans ce but hein, pas du tout même, c’était juste sorti comme ça et je n’avais pas pensé qu’elle pourrait y voir une invitation à l’expérience. Je devais faire quoi là, du coup? J’avais cette curiosité à satisfaire, et pourtant c’était vraiment pas mon genre d’embrasser une fille comme ça alors que ça faisait dix ou quinze minutes à tout casser que je l’avais rencontrée. Mais elle continuait de me fixer, encore et encore, dans l’attente, ses doigts serrés sur ma mâchoire carrée. Merde merde merde. Lenzo, tu peux pas te défiler là. Tu risques de la vexer — et tu veux pas la vexer ! — et en plus, c’est de ta faute, c’est toi qui l’a amenée à agir comme ça ! Du coup, j’avançais doucement mon visage du sien. Faut dire que j’avais pas beaucoup à faire. L’escalier était étroit, alors on était déjà vachement proches. Je fermais les yeux lorsque mes lèvres se déposèrent finalement sur les siennes, tout en douceur. Bah oui, je n’allais pas la brusquer non plus, je ne la connaissais pas après tout et ce n’était pas mon genre, alors…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Sam 14 Mar - 15:00



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
Bon peut-être qu’avouer a Lenzo qu’elle avait imaginé un plan à trois entre elle et son frère, n’était pas franchement la meilleure des idées. Mais c’était sorti tout seul. Et puis, elle ne se voyait pas franchement lui mentir. Jusque-là, Freya n’avait jamais eu honte de ses idées ou de ce qu’elle pensait, ça n’allait pas changer maintenant. Elle comprenait parfaitement qu’on trouve ça dégueulasse. Enfin l’inceste, ce n’était clairement pas son truc. Mais d’un autre côté, lorsqu’on était la personne étrangère a tout ça, qu’un premier mec nous plaisait physiquement, et que sa parfaite réplique se présentait, il était dur d’imaginer de ne pas avoir cette pensée ne serait que pendant cinq secondes. « T’essayerais pas de me convaincre toi là? » « Moi ? Jamais ! » répondit-elle en rigolant. « Ouais, sérieux, c’est dégueu ! Le fantasme des jumeaux? Sérieux? Ça existe ça? Et c’est commun en plus? Oh mon dieu ! Plaisant? Pour qui? Pour les frères et soeurs? Beurk beurk beurk, arrête, j’ai des images en tête que j’aurais souhaité ne jamais voir ! » « Ok ok, oublie même que je l’ai mentionné ! » ajouta-t-elle, le sourire aux lèvres. Evidemment, elle était loin de lui faire une proposition tordue, elle lui faisait seulement part d’une pensée quelque peu étrange visiblement. Enfin de quoi rire un bon, et d’en rigoler cinq ans plus tard. Ou vingt ans plus tard lorsqu’elle raconterait à ça à Dieu ne sait qui. Lenzo la rassura alors immédiatement sur le fait qu’il était nettement plus simple à vivre que son frangin, ce à qu’elle n’avait absolument aucun mal à croire. Quant à s’ennuyer avec Renji ? Elle estimait cela… à l’impossible. « Jamais » « C’est bien ce que je pensais. » conclut-elle, souriante. En tout cas, ça n’avait jamais été son cas quand son ami était dans les parages. Et puis, il avait toujours eu le don de déclencher ce qu’il y avait de plus… vicieux et dévergondée en elle. Ce qu’elle avait pris toujours soin d’enfouir au plus profond d’elle-même… Renji le remettait à la surface sans même le savoir. « Tu sais que ça fait presque pervers ce genre de truc ? » lui demanda-t-il lorsqu’elle lui précisa qu’elle était une fille pleine de surprise. Elle haussa un sourcil, amusée. « Tu sais que tu sonnes comme ton frère comme tu me dis ça ? » Bon, il n’avait peut-être pas tort… Mais elle avait bel et bien dit ça dans le plus pur contexte. Alors qu’il était vrai que lorsqu’elle était avec Renji, ses phrases étaient la plupart du temps bourré de sous-entendus loin d’être innocent. Peut-être qu’à force, elle ne s’en rendait plus tellement compte. « J’le suis ! » Peut-être pouvait-il essayé avec plus de conviction ? « En quoi je le suis pas ? » Freya ne put s’empêcher de rigoler. « Tu prends pour acquis le fait d’avoir moins de succès que ton frère… Tu devrais avoir confiance dans ton propre charme ! » expliqua-t-elle fière de ce qu’elle venait de sortir, comme si elle allait franchement l’aider à avoir plus d’assurance. Les gens ne changeaient pas du jour au lendemain. A vrai dire, elle ne souhaitait même que ce soit le cas. Elle serait seulement ravie qu’il ait conscience de ses charmes, bien que différents de son frère. Lenzo se mit à l’aise sur les marches. Leur petite présentation semblait partie pour durer. Ca lui plaisait bien. Il lui plaisait bien. Il était sympathique, puis marrant. Lui aussi faisait ressortir une facette de sa personnalité qu’elle n’avait pas forcément pour habitude de montrer. La jeune Hepburn prit place à côté de lui, alors qu’il était en pleine réflexion… sur la manière dont son frère embrassait. Ou plutôt si leur manière de faire différait. Elle ne s’était clairement pas attendue à une telle chose. Après tout pourquoi pas. Et ce fut sans franchement réfléchir que l’avocate glissa doucement son doigt sous le menton de l’australien. Jusqu’à lui dire qu’il pouvait régler cette question maintenant. Parfois, elle devrait sérieusement réfléchir avant d’ouvrir la bouche. Ce n’était pas prémédité. C’était seulement sorti comme ça. Sur le moment. Visiblement, cette histoire d’absence de filtre se poussait bien plus loin que ce qu’elle n’avait imaginé. Il s’avança doucement, alors qu’elle fermait les yeux lorsqu’elle sentit ses lèvres rencontrer les siennes. Ce baiser était doux. Pas passionnel ou fougueux. Non, c’était doux et délicat. Elle approfondit ce baiser, se laissant prendre au jeu, dont elle ignorait par qui il avait réellement débuté. Elle ne chercha pas à être plus passionnelle, même si sa main glissait jusque sur sa joue. Elle y trouvait là toute la différence avec Renji. Même si elle ne doutait pas, qu’au moment opportun, Lenzo n’était pas en reste.
code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Sam 14 Mar - 16:38

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
« Ok ok, oublie même que je l’ai mentionné ! » Paroles peu convaincantes vu qu’elle affichait un beau sourire aux lèvres. « Arrête de t’en amuser ! » Pas très convaincant non plus, vu que je me mettais à rire. Je ne prenais pas mal ce qu’elle m’avait avoué, juste que ça me faisait franchement marrer. Je ne savais pas que ce fameux fantasme des jumeaux existait, et l’apprendre comme ça du jour au lendemain, par une amatrice, je n’étais franchement pas préparé. Mais ça nous aura au moins valu un bon fou rire. Je confirmais ses doutes quand au fait qu’entre Renji et moi, tout allait bien dans le meilleur des mondes et que jamais je ne m’ennuyais en sa présence, chose qu’elle comprenait tout à fait. Je me doutais bien qu’elle non plus ne devait pas s’ennuyer avec lui… « Surtout si t’es dans son lit. » Sourire amusé, taquin aux lèvres. Roh, quoi? J’avais dit que ça la suivrait ! Elle me disait même qu’elle était une fille « pleine de surprises », ce à quoi je répondais que ça pouvait vite faire assez ambiguë comme phrase. Air amusé. « Tu sais que tu sonnes comme ton frère comme tu me dis ça ? » Ah oui? « C’est sûrement parce que j’ai perdu mon filtre dès que tu m’as sauté dessus. Et que Renji n’en a pas. C’est probablement ce qui nous différencie le plus. » Enfin, sauté dessus, j’entendais quand elle était arrivée super excitée par son procès gagné. Excitée… Oui, bon, y’en a marre des coïncidences. Sauf qu’elle partait sur un sujet un peu plus sérieux, la confiance que j’avais en moi-même. J’affirmais que j’étais tout à fait confiant, d’une manière peu convaincante, avant de la questionner sur le pourquoi de sa remarque. Elle riait. Quoi, c’était si évident? « Tu prends pour acquis le fait d’avoir moins de succès que ton frère… Tu devrais avoir confiance dans ton propre charme ! » Et elle avait l’air super convaincue. « Bah, c’est pas un sentiment, c’est un fait : je n’ai pas une nana par soir dans mon lit. Ni aucune demande ! » Bon, ça sonnait comme une plainte, mais ça ne l’était vraiment pas. Même si j’étais sollicité comme Renji l’était, je refuserais sans aucun doute. Je n’étais pas ce genre de gars. Je n’étais pas ce genre de gars, et pourtant, assis sur l’une des marches de l’escalier étroit, je lâchais ma réflexion soudaine à voix haute. Renji et moi, on n’embrassait pas de la même façon, si? Et à elle de glisser ses doigts sous mon menton pour me faire la regarder, avant de me dire que je pouvais le savoir maintenant si je le voulais. Je n’étais pas ce genre de gars, et pourtant, j’approchais mon visage du sien jusqu’à poser mes lèvres sur les siennes, non sans hésitation. Mais mon côté curieux et scientifique lui avait cédé. Elle intensifiait quelque peu ce baiser, glissant sa main sur ma joue. Baiser que je prolongeais, sans être hâtif, passionné, avide. Non, plutôt tout le contraire. Doux, patient, tendre, lent. Façon de laquelle, finalement, je ne voyais pas Renji embrasser ces femmes.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Sam 14 Mar - 17:46



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
« Arrête de t’en amuser ! » « Ah là… C’est peut-être trop me demander ! » avoua-t-elle en se mordillant légèrement la lèvre inférieure, taquine. A vrai dire, voire sa tête choquée –ou presque- l’amusait grandement. En fait, elle ne regrettait aucunement de lui avoir balancé ça comme ça. Ok, ce n’était peut-être pas très classe, mais… Avouons-le, c’était drôle. Tout comme la tête qu’il avait tiré. Freya avait beau avoir fait sa connaissance dix minutes plus tôt, elle ne se gênait pas pour le taquiner. Ca lui semblait même… Naturel. A croire que tout lui venait naturellement lorsqu’il s’agissait des jumeaux Wellington. C’était sans doute une bonne chose. Le naturel n’avait jamais été une mauvaise chose. Et visiblement, lui non plus ne se gênait pas pour la taquiner. En particulier sur le fait qu’elle ait atterri dans le lit de son frère, comme tant d’autres femmes. « Surtout si t’es dans son lit. » La jeune Hepburn afficha un air faussement choqué. « C’est arrivé qu’une fois ! » lança-t-elle comme si elle avait besoin de s’en défendre avant de rigoler. « Mais si tu veux tout savoir… » commença-t-elle comme si elle allait lui raconter les détails de sa nuit dans les bras de son jumeau. Mais elle se stoppa subitement. « Non, en fait je vais t’épargner les détails… » finit-elle en rigolant alors qu’une fois de plus, la conversation s’orientait sur Renji. Les deux frères avaient beau être différents sur beaucoup, on pouvait néanmoins leur trouver quelques similarités –autres que physiques évidemment. A commencer par la manière dont ils tournaient leurs phrases. « C’est sûrement parce que j’ai perdu mon filtre dès que tu m’as sauté dessus. Et que Renji n’en a pas. C’est probablement ce qui nous différencie le plus. » « Et c’est moi qui ai l’air perverse ? » Evidemment, elle faisait référence au « sauté dessus ». « En plus… Je t’ai sauté dessus… Par un heureux hasard. J’ai été dupée ! » Au moins oui… dupée, sans aucun doute. Comme si elle n’avait pas sauté sur l’occasion pour faire la connaissance du fameux jumeau. Jumeau duquel il différait aussi de par son attitude. Lenzo avait l’air moins réservé… quoique pas tant que ça en la présence de l’avocate à vrai dire. Mais, elle pouvait le sentir… Ils n’étaient pas identiques quant à leur assurance. Enfin, si on pouvait dire ça de la sorte. « Bah, c’est pas un sentiment, c’est un fait : je n’ai pas une nana par soir dans mon lit. Ni aucune demande ! » « Mais si tu le voulais… -et je ne dis pas que t’es comme ça- ça pourrait arriver ! » Tout simplement parce qu’il avait ses propres qualités. Enfin elle doutait que son but premier soit de ramener le plus de filles possible dans son lit… Contrairement à d’autres. Et pourtant, une fois tous les deux assis sur l’étroit escalier, c’était comme si toutes leurs habitudes s’étaient envolées. Freya n’embrassait pas le premier venu… Mais elle était là, ses lèvres contre celles de Lenzo, alors qu’elle le connaissait depuis quoi ? Quinze minutes tout au plus ? Il prolongea ce baiser, qui était tendre et délicieux. Elle profitait de cet instant plein de douceur, qu’elle n’avait pas franchement vu arriver. Après quelques instants, elle se recula légèrement, se mordillant la lèvre inférieure. Elle était encore, néanmoins, à quelques millimètres des lèvres de l’Australien. C’était officiel, il était différent de son frère jumeau. « Pour satisfaire ta curiosité… La réponse est non. » dit-elle doucement alors que sa main était toujours posée sur la joue de Lenzo. La manière d’embrasser quelqu’un n’était donc pas une question de gêne. Enfin, elle le savait, ils venaient juste de le prouver.
code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Lun 16 Mar - 19:55

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
« Ah là… C’est peut-être trop me demander ! » Bien tiens ! Elle en profitait bien en tout cas, le fait d’être sans filtre entre les lèvres, sans gêne. En y repensant, ça m’inculquait plus le rire que le dégoût. Ok, jamais je ne ferai un plan à trois qui inclut mon propre frère, jamais de la vie et de toutes mes réincarnations, mais savoir qu’elle y avait pensé m’amusait. Le fantasme des jumeaux… mon dieu, je n’arrivais toujours pas à croire que ça existait et que certains le faisaient. Elle me taquinait sur ça, du coup, moi, je la taquinais sur le fait qu’elle avait atterri — probablement sans se faire prier — dans le lit de mon frère. « C’est arrivé qu’une fois ! » Une fois de trop, non? Elle riait quelque peu, avant d’ajouter. « Mais si tu veux tout savoir… » Euh… Non… non merci… Je la regardais, l’air de dire ‘non, t’oseras pas… hein t’oseras pas?!!!’ « Non, en fait je vais t’épargner les détails… » « Dieu merci ! » Soupir de soulagement que je ne cherchais pas à dissimuler. « Me dis pas que c’était ton meilleur coup quand même…? » Non parce que ça, ça ne ferait que confirmer l’égo surdimmensionné de mon frangin, qui se clamait être doté d’un don naturel dans ce domaine. On évoquait rapidement les différences entre Renji et moi : lui direct, et moi qui prenait un peu plus mon temps avant de parler. Sauf avec Freya. « Et c’est moi qui ai l’air perverse ? » Quoi, c’était pour l’expression que j’avais utilisé? « En plus… Je t’ai sauté dessus… Par un heureux hasard. J’ai été dupée ! » Heureux hasard? « Heureux? T’es plus heureuse d’être tombée sur moi que sur lui aujourd’hui? » Ou alors c’était juste l’excitation de rencontrer ce fameux jumeau, savoir s’il existait vraiment ou pas… Différence entre Renji et moi aussi au niveau des donzelles, qui se bousculaient dans la queue à sa chambre avec que je pouvais laisser ma porte ouverte et rien ne se passerait. « Mais si tu le voulais… -et je ne dis pas que t’es comme ça- ça pourrait arriver ! » J’haussais les épaules. « Effectivement, je ne suis pas comme ça… » Je ne suis pas comme ça, et pourtant, à peine une minute après, je me retrouvais là, assis sur cet escalier trop étroit, à embrasser l’avocate que mon frère s’était faite. Baiser lent et doux, avant qu’elle ne se recule, sans pour autant retirer sa main de contre ma joue, se mordillant la lèvre. « Pour satisfaire ta curiosité… La réponse est non. » me soufflait-elle doucement, sa respiration se calant contre mes lèvres. Un fin sourire étirait mes lèvres alors que je reculais quelque peu mon visage, riant légèrement de façon nerveuse. « J’suis pas comme ça non plus, normalement. Ne crois pas que j’embrasse les premières venues. »
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Dim 22 Mar - 14:25



 

 
LENZO & FREYA
Two cute little faces with matching grins. Nothing could be any sweeter than twins. Sometimes, miracles come in pairs.
 

 
Pour être honnête, c’était plutôt sympa d’avoir quelqu’un à taquiner, en le connaissant depuis si peu de temps. Le feeling était immédiatement passer. Pourtant, ça aurait pu ne pas être le cas. Elle était contente que ça se passe ainsi. Elle le taquinait sur son fantasme des jumeaux… Elle avait adoré la tête qu’il avait tiré lorsqu’elle lui avait avoué la chose. Elle recommencerait bien volontiers. Mais il ne se gênait pas non plus pour la taquiner sur sa « connexion » avec Renji… Sur le fait qu’elle avait atterri dans son lit… Comme à peu près les trois quarts de la population féminine de la ville. Oui bon, elle n’avait pas exposé une très grande résistance. Et pourtant, à l’époque, elle n’était franchement pas du genre à atterrir dans le lit du premier venu. Non pas que ça soit désormais le cas, mais cette facette de sa personnalité était nettement plus accrue à l’époque. Lorsque Freya lui fit croire qu’elle allait lui raconter sa nuit avec son frère jumeau dans les moindres détails, elle se retint de ne pas éclater de rire. Elle adorait littéralement la tronche qu’il tirait. Evidemment, elle n’allait pas réellement le faire. S’attarder sur les performances de quelqu’un n’était pas son genre… Mais alors en plus, les partager avec son jumeau, c’était quelque peu douteux. « Dieu merci ! » « Je t’en prie… » lança-t-elle en rigolant alors qu’il lâchait un soupir de soulagement. Non vraiment, ce Lenzo l’amusait beaucoup. « Me dis pas que c’était ton meilleur coup quand même…? » Elle rigola. Souhaitait-il taquiner son frère là-dessus ? Ou alors le faire redescendre sur terre quant à ses performances. La deuxième hypothèse était plus que probable… Après tout, elle connaissait plutôt bien son ami. « A vrai dire… Non, ce n’était pas mon meilleur coup. Ça s’est joué à pas grand-chose… » répondit-elle en rigolant, accentuant les choses. A vrai dire, elle ne savait pas vraiment si ça c’était réellement joué à pas grand-chose ou non. Elle ne tenait pas de classement. Elle savait pertinemment qui était son meilleur « coup ». Mais elle qualifiait aussi la performance de Renji comme dans le haut du tableau, si jamais une telle chose existait. « Heureux? T’es plus heureuse d’être tombée sur moi que sur lui aujourd’hui? » Elle rigola. « Nan, dis pas à Renji que j’ai dit ça ! Je suis heureuse… d’être tombée sur toi et d’enfin pouvoir te rencontrer. » clarifia-t-elle. Evidemment, elle aurait bien aimé tomber sur Renji, elle était tout de même venu pour ça. Et pour lui raconter son affaire surtout. Il était habitué à ses récits, son énervement et ses grands gestes pour illustrer le tout. Mais elle aimait ces rencontres imprévues, où il se passait tant de choses. C’était les plus intéressantes, et en général les plus drôles. « Effectivement, je ne suis pas comme ça… » « Le contraire m’aurait étonné… » Et puis, peut-être qu’en avoir deux comme Renji, ça aurait pu être fatiguant. Sans doute amusant pendant les premières minutes, mais oui, peut-être fatiguant. Elle n’aurait su dire pourquoi, sans doute une intuition. Enfin, le fait que Renji l’avait prévenu pouvait aussi aider à la mettre sur la piste. Et pourtant, voilà qu’ils étaient sur les marches à s’embrasser, alors qu’ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes. Un baiser, plein de tendresse. Bien loin de ceux de Renji. Non pas qu’ils n’étaient pas appréciables. Au contraire. C’était simplement différent. Elle avait finalement reculé son visage. Légèrement. Alors qu’elle n’était encore qu’à quelques millimètres de son visage, pour lui donner la réponse à sa question. Il rigola doucement, avant de se reculer un peu plus.  « J’suis pas comme ça non plus, normalement. Ne crois pas que j’embrasse les premières venues. » Elle sourit. Oui, elle s’en doutait. « J’espère bien. Et puis, le contraire m’aurait étonné. » Elle remit une de ses mèches de cheveux en place. Foutue tignasse.« On est deux personnes habituellement différentes qui ont fait une légère entorse à leurs… principes. » conclut-elle en rigolant.
code by Chocolate cookie

 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya Dim 22 Mar - 20:16

you messed with the wrong twin
FREYA HEPBURN & LENZO WELLINGTON
« A vrai dire… Non, ce n’était pas mon meilleur coup. Ça s’est joué à pas grand-chose… » Sauf que je n’entendais pas vraiment la fin de sa phrase. Non, ce n’était pas son meilleur coup ! Bon sang, Renji n’était pas invincible ! Et cette nouvelle faisait ma journée. Ce n’était pas cool, j’avoue, mais à force d’entendre tout le monde lui trouver que du bon à ce côté, ça me faisait plaisir qu’au moins une, une seule, me dise le contraire. Non, je n’allais pas aller m’empresser de le crier à Renji, mais c’était une information que j’avais besoin de garder, personnellement. En tout cas, elle lançait une remarque sur laquelle je la titillais. Elle était plus heureuse d’être tombée sur moi que sur Renji au final, aujourd’hui? Elle riait quelque peu. « Nan, dis pas à Renji que j’ai dit ça ! Je suis heureuse… d’être tombée sur toi et d’enfin pouvoir te rencontrer. » Je lui souriais d’une façon sincère. On continuait sur la lancée des conquêtes, et elle m’avançait que si je le voulais, je pourrais avoir autant de filles que Renji, mais je n’étais pas comme ça. Et je lui précisais. « Le contraire m’aurait étonné… » Je roulais quelque peu des yeux. Affirmation qui pourtant perdait toute sa crédibilité quand mes lèvres venaient rejoindre les siennes et que sa main glissait sur ma joue. Affirmation que du coup, je me sentais obligé de réitérer après un léger rire nerveux et un reprise de distance raisonnable. « J’espère bien. Et puis, le contraire m’aurait étonné. » « T’inquiète, t’as pas à être jalouse, t’es une privilégiée ! » riais-je alors. « On est deux personnes habituellement différentes qui ont fait une légère entorse à leurs… principes. » Ouais… Je soupirais quelque peu en me relevant. « Faut dire que les entorses à mes principes en ce moment, ça me connait plutôt bien. J’dois être en crise de la trentaine ou un autre truc con du genre. » J’haussais les épaules et regardais ma montre. « Bon, c’est pas que je m’ennuie — mais alors pas du tout — mais je dois trouver Renji pour lui donner son billet d’avion. Vacances en Australie qui nous attendent ! » Grand sourire de gamin sur mon visage. « T’inquiète, on t’enverra des photos. Oh, d’ailleurs. » Je pris un post it et un stylo qui se trouvaient justement sur le bar et écrivais mon numéro. « Cadeau. » lui dis-je en lui tendant le petit papier jaune. Oui, autre différence entre Renji et moi : je gardais contact avec les filles que je venais à embrasser. « Envoie-moi un texto. » Je m’approchais d’elle, encore assise sur les marches, et me penchais en avant pour lui déposer un doux baiser sur la joue, non loin de la commissure de ses lèvres en souriant espièglement. Puis, je tournais les talons et passais la porte du Miho, les laissant là, elle et mon post-it.
electric bird.

THE END
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you messed with the wrong twin Ϟ freya

Revenir en haut Aller en bas

you messed with the wrong twin Ϟ freya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-