It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri Dim 22 Fév - 21:50



   

   
DMITRI & LEXIE
We all grow up with the weight of history on us. Our ancestors dwell in the attics of our brains as they do in the spiraling chains of knowledge hidden in every cell of our bodies.
   

   
Lexie n’avait jamais réellement apprécié ce genre de réception. C’était juste… too much. Et tellement dépasse selon elle. Enfin sérieusement, ça rimait à quoi ? Toutes les « bonnes familles »  étaient présentes. Oubliez les Kardashian ou les célébrités issues du star système. Ce soir, ce n’était que ceux que l’on appelait la crème de la crème, ou même ceux, qu’il y a quelques années, on qualifiait d’élite de la société. Ils avaient tous du sang bleu dans leurs veines. Ou presque. Vous voyez le genre. Si on était au temps des royaumes, chacun audit régné sur un comté ou sur un pays entier. Ils étaient ce qu’ils restaient de la royauté et des privilèges. Ils ne régnaient plus sur rien, certains ne jouissaient même plus d’une quelconque fortune, mais malgré tout, ils étaient toujours enviés. Grace a nom, une histoire… Ils avaient le droit à ce genre de rassemblement quatre ou cinq fois dans l’année. Mais ça faisait vraiment un moment que la jeune femme n’y avait pas mis les pieds. Depuis sa grossesse à vrai dire. Et puis, même après la naissance de Saoirse, elle n’avait jamais voulu la laisser. Mais ce soir, elle s’était dit qu’elle devait bien ça à sa mère. Certes, en général, elle ne lui devait pas grand-chose, mais elle lui avait promis des efforts… Et puis, elle lui avait promis sa présence, parce qu’elle savait pertinemment qu’elle ne serait pas là.

Lexie se balançait d’un pied à l’autre, sur ses talons de dix centimètres. Elle tourna la tête, à droite, puis à gauche. Elle reconnaissait la tête de certains pour les voir à ce genre de soirée depuis dix ans. Mais pour la plupart, elle n’avait pas grand-chose à leur dire, si ce n’est des banalités. Elle se demandait sérieusement ce qu’elle foutait là. La jeune Wildmore attrapa une coupe de champagne à la volée qu’elle descendit rapidement, sans se soucier des regards qu’il y avait autour d’elle. Peut-être qu’elle aurait dû demander à Jayden de l’accompagner. Enfin, ou pas. Ça aurait pu le faire fuir. Ce fut en tournant une énième fois la tête, qu’elle aperçut Dmitri. Dmitri Romanov. Ca faisait plusieurs années qu’elle ne l’avait pas vu, mais elle aurait pu le reconnaitre n’importe où. Même s’il n’avait plus ce regard pétillant qu’elle lui avait toujours connu –ou presque- d’une certaine manière, il avait le même regard. Elle avait compris son silence, ou même le fait qu’il se soit coupé du monde… Mais elle avait toujours cru qu’ils étaient proches. Enfin, assez pour pas qu’il ne la mette à l’écart, elle aussi. Lexie attrapa une autre coupe de champagne sur le passage, et se dirigea d’un pas déterminé vers son cousin. Cousin très éloigné certes, mais elle l’avait toujours considéré comme tel. « Dmitri… Ca faisait longtemps… » lâcha-t-elle avec un léger sourire. « Et puis… Je ne pensais surtout pas te trouver ici. »
code by Chocolate cookie

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri Sam 14 Mar - 10:26

Sans saveurs. Ce lieu. Ces gens. Même le champagne. Tout était fade. Sans intérêt. Il n'avait pas envie d'être ici. Son visage, fermé, son regard, peu amène, n'étaient que des signes de son profond ennui. Il voulait être auprès d'elle. Pas auprès d'eux. Chaque minute passée ici était une minute de trop, une minute de perdue. Il ne se rappelait pas de la dernière réception à laquelle il avait assisté. Il se rappelait d'une époque où il avait pu s'y amuser. Toujours forcé par sa mère, mais appréciant toujours de retrouver certaines personnes. Mais maintenant, c'était différent. Il se fichait bien de tous ces gens. Famille ou non. Important ou non. Même sa mère, il l'ignorait. Elle était bien venue le voir, tenta de le faire sourire, l'incitant à se comporter plus chaleureusement. Mais il n'en avait pas envie, n'en avait pas la force. Il avait accepté de venir. Non pas pour faire plaisir à sa mère, mais pour qu'elle arrête de le harceler tous les deux jours pour qu'il vienne. Il était là. Mais en même temps pas vraiment. Une coupe de champagne dans une main, il avait navigué un peu au sein de la foule avant de s'en lasser et de se caler dans un coin, à distance. Il observait sans vraiment faire attention à ce qu'il regardait. Certains avaient bien essayé de lui sourire, de s'approcher, mais il n'avait répondu qu'avec un regard froid. Il attendait le moment où plus personne ne le remarquerait et où il pourrait s'échapper, enfin. Il savait que sa venue avait du alimenter les conversations. Le descendant Romanov daignait enfin faire acte de présence... Il savait que beaucoup était au courant, beaucoup avait critiqué ses choix ces dernières années. Mais qui étaient-ils pour juger ? Dmitri se fichait bien de leur avis. Il se fichait de tout. Il n'avait besoin de personne. A part elle. Le jeune homme sentit une présence à côté de lui, réprima un énième soupir avant même d'avoir vu cette personne. « Dmitri… Ca faisait longtemps… Et puis… Je ne pensais surtout pas te trouver ici. » Oh. Lexie. Le regard de Dmitri se posa sur la jeune femme avant de se perdre de nouveau dans la foule. « Je suis le premier surpris. Avoua-t-il d'un ton un peu froid. » Il esquissa un sourire, forcé. Il songea à l'ignorer, comme il avait fait pour toutes les personnes qui étaient venues l'approcher. Mais c'était Lexie. Et quelque part il se sentirait coupable de la rejeter, elle aussi. Ils s'étaient tenus compagnie tellement de fois à ce genre de réceptions... Et il ne l'avait pas vu depuis plusieurs années. Depuis... « Je croyais que tu avais abandonné, toi aussi, ajouta-t-il finalement. Est ce qu'on t'a aussi menacé de te déshériter ? » Le nombre de fois où sa mère lui avait proféré cette menace... Elle n'était même pas en mesure de la mettre en application. Parce qu'elle n'avait aucun droit sur son héritage, qu'il avait déjà beaucoup dilapidé ces quatre dernières années... Elle n'était pas une Romanov. Elle n'était rien au final dans cet univers. Tout comme Dmitri avait l'impression de n'être plus rien, lui aussi. Une coquille vide. Sans saveurs.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri Ven 17 Avr - 14:29



   

   
DMITRI & LEXIE
We all grow up with the weight of history on us. Our ancestors dwell in the attics of our brains as they do in the spiraling chains of knowledge hidden in every cell of our bodies.
   

   
S’il y avait bien une personne que la jeune héritière ne pensait pas trouver dans ce lieu insipide, c’était bien Dmitri. Quelle mouche l’avait piqué ? Elle était curieuse de savoir ce qui l’avait finalement motivé à faire acte de présence, alors qu’il ne semblait clairement pas apprécier la moindre chose –ou personne- se trouvant dans cette salle. « Je suis le premier surpris. » Un léger rire s’échappa de la bouche de Lexie. Cela n’avait rien de franchement risible, c’était seulement prévisible. « Je croyais que tu avais abandonné, toi aussi. Est ce qu'on t'a aussi menacé de te déshériter ? » Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Repenser à cette période était aussi amusant qu’amer. Elle ne savait plus tellement si c’était sa mère qui s’était calmée avec l’âge, ou si c’était elle, qui était simplement devenue plus docile… Sa mère aurait appelé ça la maturité, Lexie l’aurait désigné comme une fatigue écrasante à toujours se battre contre sa génitrice. « Pendant un moment, c’était le cas. Oh elle m’a coupé les vivres pendant un temps. J’ai été mariée…Tu connais ma mère, dire que ça ne lui a pas plu était un euphémisme. » expliqua-t-elle avec un sourire malicieux. Dieu qu’elle avait aimé l’emmerder. « Elle m’a coupé les vivres pendant tout le temps de ce court mariage. J’ai divorcé six mois plus tard. » Elle but une autre gorgée de son champagne. Délicieux. Il y avait au moins un bon point à cocher sur cette soirée. Elle se demandait parfois ce que devenait Jackson. S’il était toujours aussi dédié à l’armée ou s’il s’était trouvé une autre voie. « J’ai pas pour autant repris le chemin de ces soirées horriblement ennuyantes. Enfin une fois par an tout au plus… Parce que mon frère m’y trainait. Bien qu’en général, ma mère regrettait ma venue vu le déroulement de la soirée en question… Mais elle a rapidement compris que ses menaces de me déshériter étaient faites dans le vent. Je gagne bien ma vie. Et ça l’emmerde royalement. » Voilà pour le résumé de ces quelques dernières années de sa relation avec sa mère. Ce n’était pas grandiose. Mais ça c’était légèrement arrangé depuis la naissance de Saoirse. « Enfin, je crois qu’elle s’est… adoucie. Autant qu’elle peut l’être… Depuis la naissance de ma fille. Si tu veux, tu peux passer un jour… Pour la voir. » Elle ne voulait pas non plus le brusquer, ou l’obliger à quoique ce soit. Après tout, il l’avait volontairement éloigné il y a de cela quelques années. Elle savait que tout ne reviendrait pas comme avant du jour au lendemain. Ou même tout court. Mais sa porte lui serait toujours ouverte. Lexie n’était pas franchement rancunière, du moins pas envers Dmitri. Il restait sa fille. Certes, elle avait été blessée et déçue d’avoir été mise dans le même panier que tous les autres. Mais au fond, elle comprenait sa réaction. « Qu’est ce qui t’a finalement décidé à mettre les pieds ici ? Et me dis pas le champagne… Je suis sûre que tu en as des meilleurs chez toi… » Non pas que celui-ci était dégueulasse, loin de là… Il était juste relativement aisé, pour eux, de se procurer toujours mieux.
code by Chocolate cookie

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri Jeu 23 Avr - 11:14

« Pendant un moment, c’était le cas. Oh elle m’a coupé les vivres pendant un temps. J’ai été mariée…Tu connais ma mère, dire que ça ne lui a pas plu était un euphémisme. » Il n'en doutait pas une seconde... La mère de Dmitri pensait aussi avoir son mot à dire sur la future femme de Dmitri. Il se rappelait encore de la hâte qu'elle avait eu à vouloir le caser après que Maia l'ait quitté... A la place, il avait enchaîné déception sur déception : arrêter ses études, dilapider son héritage en alcool et autres drogues, ignorer ses appels... On ne pouvait pas dire que sa mère avait été ravie. Bien sûr elle avait tout concentré sur sa petite personne. « Tu me fais honte Dmitri. » « Tu ne peux pas imaginer ce que je dois subir à chaque soirée. » « Pourquoi est ce que tu ne peux pas faire ça pour moi ? » A croire qu'elle était la seule à souffrir dans cette histoire. Mais Dmitri était détaché de tout ça. Ça n'avait pas d'importance. Ou si ça avait pu en avoir à une époque, ça n'en avait plus. « Elle m’a coupé les vivres pendant tout le temps de ce court mariage. J’ai divorcé six mois plus tard. » C'était rapide. « J’ai pas pour autant repris le chemin de ces soirées horriblement ennuyantes. Enfin une fois par an tout au plus… Parce que mon frère m’y trainait. Bien qu’en général, ma mère regrettait ma venue vu le déroulement de la soirée en question… Mais elle a rapidement compris que ses menaces de me déshériter étaient faites dans le vent. Je gagne bien ma vie. Et ça l’emmerde royalement. » Son regard se fixa un instant sur Lexie. La jeune femme avait toujours eu un fort caractère. Il n'était pas si étonné d'apprendre qu'elle s'en sortait bien. « Enfin, je crois qu’elle s’est… adoucie. Autant qu’elle peut l’être… Depuis la naissance de ma fille. Si tu veux, tu peux passer un jour… Pour la voir. » Ses sourcils se haussèrent. « T'as une fille. » C'était plus un constat qu'une réelle question. « Il s'en est passé des choses depuis la dernière fois qu'on s'est vu. Ajouta-t-il, un brin amusé. » Il ne pouvait pas en dire autant à son sujet. Il s'était contenté de survivre. Chaque jour était une nouvelle épreuve à affronter, chaque seconde éloigné d'elle, un nouveau coup de poignard. La plaie ne s'était jamais vraiment refermée, continuait de saigner, l'aveuglant parfois complètement, tant la douleur était grande, presque étouffante. Mais il l'avait retrouvé. Et peu à peu, la vie ne semblait plus si terrible... « Qu’est ce qui t’a finalement décidé à mettre les pieds ici ? Et me dis pas le champagne… Je suis sûre que tu en as des meilleurs chez toi… » Un bref sourire s'afficha sur le visage du jeune homme, s'effaçant dès qu'il prit la parole : « Pour faire plaisir à ma mère, évidemment. Même si je crois qu'elle regrette de m'avoir demandé... » A quoi s'était-elle attendue ? Il avait uniquement accepté pour qu'elle le laisse tranquille. Il but une gorgée de son champagne. Il n'en avait pas bu depuis longtemps à vrai dire. Ce n'était pas assez rapide pour s'abrutir complètement, alors il faisait plus souvent son choix vers des alcools forts. « C'est fou comme rien a changé. Dit-il en regardant la foule face à lui. » Lui avait changé. Lexie aussi. « Mais j'ai quand même l'impression d'être un parfait étranger. » Il l'était dans un sens. Il n'était plus le même. Ne le serait probablement plus jamais. Il adressa un petit regard en coin à Lexie avant de fixer son verre. « J'aimerais pouvoir te raconter tout ce qui m'est arrivé mais... » Ça n'avait rien d'intéressant. Du coup il esquissa un sourire en coin, tentant de parler d'un ton léger en continuant sa phrase : « Tu as déjà gagné, ton histoire est mieux. » Puis tout le monde dans la salle était au courant de ce que faisait Dmitri. Ils s'en étaient tous offusqués à un moment ou à un autre. « Quel gâchis. » avaient-ils sûrement tous murmuré. Oui, quel gâchis.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri

Revenir en haut Aller en bas

Family is not an important thing. It's everything. ‹ ft. Dmitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-