It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

[Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ... Dim 15 Fév - 20:48

Février, je déteste le mois de février, outre la saint valentin qui déjà me gave sérieusement, avec toutes ces pubs pour les couples, et les célibataires on y pense ? Un peu de respect mince ! Mais même si le 14 février m’agace, en réalité c’est le 18 qui me dérange le plus, non c’est pire que ça, je déteste ce jour, je hais cette journée maudite du 18 février.
Plus la date approche et plus je pense à Nathan, je pense souvent à lui, tout au long de l’année mais plus « l’anniversaire » arrive et plus je déprime. J’ai encore tellement de mal à comprendre comment il en est arrivé là, à prendre une surdose d’héroïne … Je sais que la vie n’était pas rose pour lui, mais on était là nous, maman, Moon et moi et lui il nous a abandonné, il en voulait tellement à papa mais au final, il ne vaut pas mieux, parce que lui aussi n’a pensé qu’à lui …
Il faut que j’arrête de penser à ça, ça me mine le moral … Mais je ne peux m’en empêcher, comme tous les ans au mois de février … Je tourne les yeux vers le réveil, 11h … Je n’ai aucune volonté à me lever, c’est le week-end alors pourquoi se presser. Techniquement j’ai des travaux à préparer pour l’université, mais je ne suis pas motivé, ça me ressemble pas, moi qui suis toujours à fond dans mes devoirs, mais là c’est … enfin bref, c’est février quoi.
Je décide de me recoucher, je met la sonnerie de mon téléphone sur midi, et je me leverais à ce moment-là, ou pas ...
Refermant les yeux, je tente de me vider l’esprit mais malgré tout mes efforts, c’est le visage de Nathan qui apparait, je finis par m’endormir avec son image en tête, et sans grande surprise, le rêve que je fais et en réalité un souvenir, qui remonte à plusieurs année alors que nous étions encore en Corée, un souvenir heureux d’un après-midi en famille, à jouer avec Moon dans le parc vers chez nous. Je donnerais tout pour retourner à cette époque, nous étions jeunes et insouciants, on ne connaissait encore rien à la double vie de notre père et je donnerais tout pour que ça reste ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ... Dim 15 Fév - 22:07

Il y a des jours avec et des jours sans...



15 Février, North Brooklyn, Williamsburg…

Formidable. Le week-end. C’est le seul moment de la semaine où je peux faire… Rien du tout. Habituellement je serais déjà chez ma cousine ou dans un quelconque endroit avec Holly à faire les tourtereaux. Malheureusement Natsuki ne rentre chez elle que demain et ma copine est carrément bizarre depuis la dernière fois où je l’ai vu. Elle part sans rien dire, sans donner de nouvelles et elle revient au bout d’un mois et fait l’amnésique. Du coup aujourd’hui je préfère éviter un peu le contact. Je sais que ça s’arrangerait et que je finirais par comprendre ce qu’il se passe mais pas aujourd’hui. Dit comme ça on pourrait croire que je suis triste mais pas tant que ça. Un peu dans l’incompréhension mais pas de tristesse. En parlant de ‘triste’, j’en connais une qui doit très certainement l’être en ce moment. C’est bientôt l’anniversaire de la mort de son frère, si on peut appeler ça comme ça, et elle est sans doute au fond de sa couette en attendant qu’un yéti des neiges vienne l’en faire sortir. Comme c’est très peut probable, c’est bibi qui va devoir s’en charger. L’horloge de mon portable affiche «11:29». Lui passer un coup de téléphone ne servirait à rien, je suis presque certain qu’elle ne décrochera pas. Elle serait bien capable d’attendre jusqu’au 19 comme ça, en hibernation totale. L’idéale serait de lui vider un peu l’esprit. La seule chose qu’elle doit avoir en tête c’est son frère et pour qu’elle n’y pense plus ne serait-ce qu’un instant il faudrait… Non j’en sais rien en fait mais je trouverais bien un truc. Lui dire qu’une crêpe au jambon l’appelle, que son voisin s’est fait enlever par les extra-terrestres, qu’il y a un Psykokwak dans ses toilettes ou alors que c’est l’apocalypse, la fin du monde. Carrément quoi. Enfin bon. Si c’est pour mourir écrasé par un astéroïde ou mangé par un zombie unijambiste, autant être au chaud sous sa couette. Bref, tout ça pour dire qu’apaiser l’esprit de quelqu’un, ce n’est pas si facile. Me voilà devant sa porte. Il est un peu plus de midi, peut-être que la faim parviendrais à la faire sortir? Ou pas. Je sonne donc à sa porte. «Oh hé Katana…» Oui, comme la lame. « …C’est moi, Naoki! Si tu ne viens pas m’ouvrir je continuerais à sonner. Et toute la journée s’il le faut!» Et mourir de froid éventuellement mais normalement elle devrait m’ouvrir avant. Je crois. J’espère. Prions pour qu’elle m’ouvre la porte. Je pourrais aussi menacer d’enfoncer la porte à grand coup d’épaule comme dans les films mais vu mon physique… Au mieux je me pète un bras. Non mais elle va ouvrir, j’ai confiance…
122
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ... Dim 15 Fév - 22:44

Alors que Moon est en train de courir dans tous les sens en essayant d’attraper Nathan, j’entends un drôle de bruit venant de loin … En un rien de temps, le visage de mon frère s’évanouie, et j’ouvre les yeux sur ma chambre, ce n’était pas un bruit lointain, c’était cette saleté de réveil. Dur retour à la réalité, non je n’ai plus 10 ans, non nous ne sommes plus à Séoul et non Nathan n’est plus la pour nous faire tourner en bourrique ma sœur et moi …
Mais pourquoi est-ce si dur ? Comment font les autres ? Peut-être que comme moi ils se coupent de tout le temps que ça passe … Moon elle arrive tellement mieux à gérer la situation, peut-être parce qu’elle était plus jeune quand il est mort, je ne sais pas … Quant à maman, elle se plonge dans le travail pour oublier, ça a l’air de marcher pour elle. Le fait est qu’aujourd’hui, je me retrouve seule chez moi parce que ma famille trouve à s’occuper, parfois je me dis que c’est moi le problème … Enfin bon, la vie est pourrie, depuis le temps, je devrais plus être surprise !
Malgré le fait que le réveil ait sonné, je n’ai aucune envie de me lever, il est un peu plus de midi et mon ventre commence à chanter … J’ai aucune envie de cuisiner, il doit me rester un fond de céréale ça fera l’affaire.
Je suis encore en train de tenter de m’arracher de mon lit quand j’entends qu’on sonne à la porte, merde qui ça peut être ? « Oh hé Katana… » Je reconnais cette voix et avant même qu’il me dise son nom je sais que Naoki se trouve derrière la porte. « …C’est moi, Naoki! Si tu ne viens pas m’ouvrir je continuerais à sonner. Et toute la journée s’il le faut! » Je n’ai aucune motivation à me lever, mais je sais que si je ne bouge pas il restera planté là, il est du genre tenace.
Je m’extirpe tant bien que mal de mon lit, en gardant la couette autour de mes épaules, il ne fait pas vraiment froid mais disons que c’est réconfortant dans un sens. Je ne jette même pas un regard dans le miroir, je préfère éviter, je dois avoir une mine d’enfer !
J’arrive à l’entrée et j’entends Naoki toujours en train de tambouriner et de sonner, j’ai presque envie de le laisser encore un peu comme ça, il a trouvé un rythme plutôt agréable, mais je décide de lui ouvrir malgré tout. « Pas la peine de réveiller les voisins … ». Je baille un coup tout en me décalant pour le laisser entrer, je n’avais pas souvenir qu’on devait se voir aujourd’hui, ou aucun autre jour avant un moment, avant le mois de mars peut-être … « Loin de moi l’idée de te chasser mais j’étais en train de dormir, d’un sommeil profond et  agréable…. Bon okay pas vraiment mais je dormais, et j’ai pas souvenir que tu devais passer. » Je n’ai pas envie d’être méchante ou malpolie, mais je suis prise au dépourvue et franchement je ne suis pas d’humeur à taper la discute devant un café et des biscuits.
En tournant sur moi-même je me rends compte que l’appart et pas super bien rangé, de une parce que je ne suis pas une maniaque du balai et aussi parce que j’ai un peu oublié de faire le ménage dernièrement.  Au détour du salon, j’aperçois mon reflet dans un des miroirs de la déco, merde j’ai vraiment une sale tête … Je tourne direction le canapé et me cale en boule dessus, Naoki connait le chemin. « Quel bon vent t’amène ? » Je tente un sourire qui se veut le plus amicale possible, même si je ne suis pas spécialement d’humeur festive et bavarde, je suis tout de même contente de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ... Lun 16 Fév - 0:24


12h13,…

Décidément. Il m’en fallait peu pour me distraire. En attendant que la photographe vienne m’ouvrir la porte je commençais faire de la musique en tapant sur la porte et en appuyant sur la sonnette. Je devais surement avoir l’air d’un imbécile mais sans mentir, j’en avais rien à faire. Je pouvais continuer jusqu’à ce que j’en ai marre. C’est-à-dire dans trois minutes à peu près. Ô chance, la porte qui s’ouvre. Nan je déconne c’est pas de la chance. Avec le bordel que je suis en train de faire tout le monde serait venu ouvrir la porte. Plus avec l’intention de me planter un couteau dans l’œil que de me dire ‘bonjour’ mais le principal c’est que ça marche. Et c’est toujours mieux quand on ne fini pas borgne. Comme je m’y attendais, la demoiselle était en hibernation. Un grand bâillement avant de me laisser entrer en me demandant de ne pas réveiller les voisins. «T’as vu l’heure qu’il est? Je doute de réveiller quelqu’un.» Je rentrais finalement dans… La grotte? Ouais ça en avait tout l’air. Les volets étaient baissés, il y avait des trucs qui traînaient par terre et sur la table basse mais heureusement, pas d’odeurs de renfermé. Moi qui pensais que les filles étaient toujours très soigneuses avec leurs affaires et encore plus avec leur maison ou leur appartement. Il faisait un peu froid dehors mais à l’intérieur c’était une tout autre atmosphère. Je ne me suis tout de même pas lancé trop loin dans l’exploration de ce lieu, on ne sait jamais, parait que les gobelins se cachent dans des grottes. Bref, je l’avais réveillé. Pas forcément le plus doux des réveils mais c’est le résultat qui compte. «C’est sûrement parce-qu’on avait pas prévu de se voir. D’ailleurs… T’avais pas l’air d’avoir prévu quoi que ce soit toi en fait.» Dans un sens, je peux comprendre qu’elle soit abattu en ce moment. Mais rien de bon n’arrivera si elle reste cloîtré de cette manière chez elle enfoui dans sa couette comme une chenille dans son cocon. Sauf qu’au lieu de se transformer en papillon elle va juste mourir étouffé… A présent je la suivait jusque dans le salon. En passant elle avait jeté un rapide coup d’œil au miroir, histoire de constater les dégâts du jour avant d’aller se poser sur le canapé. En boule. Natsuki fait pareil. Billy également ainsi que ma petite sœur. Surement un truc que les filles font quand elles ne vont pas bien. «Et ben… Je sais pas vraiment.» Disais-je avant de m’asseoir à côté d’elle tout en regardant un peu partout. Wouaaaaaa… C’est hyper déprimant comme ambiance. Et elle comptait rester toute seule là-dedans? Manque plus que les violons et on l’a notre scène qui fait pleurer les yeux. «On peut prendre des photos de cette pièce et faire croire au média qu’il y eu une tornade… Ou alors on va dehors et on affiche un vrai sourire sur cette petite bouille.» Prononçais-je en souriant et en lui tapotant la joue avec mon index. Elle finirais certainement par comprendre mes intentions, qui sont de ne pas la laisser seule aujourd’hui. Peut-être même demain. Et après demain… Jusqu’à ce que la date qu’elle redoute tant sois terminé. Bien que chaque année elle fasse inévitablement son retour…
122
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ... Mar 17 Fév - 23:35

Le voila qui entre, il me fait remarquer au passage l’heure tardive et le peu de chance de réveiller quelqu’un à cette heure-là. « Bah tu me réveille moi et il me semble que je suis quelqu’un non ? » Je tente d’esquisser un sourire pour le taquiner mais même ça je n’y arrive pas aujourd’hui …
Alors qu’on se rend au salon, il me confirme le fait qu’on n’avait pas prévu de ce voir, ça me rassure en un sens au moins je ne l’ai pas oublié, mais en même temps ça m’aurait étonné si je lui avais demandé de passer ces temps-ci, je me connais assez maintenant pour savoir que je ne fais jamais rien à cette période. Enfin bon il est la je ne vais quand même pas le jeter dehors, en plus je le soupçonne d’être venu exprès après tout il connait l’histoire de mon frère et sait que je n’aime pas ces jours-là.
A peine installé au salon, il fait comme si de rien n’était, on pourrait facilement croire que j’ai été cambriolé vu l’état de la pièce et même de l’appart, et pourtant et ne réagit pas plus que ça. Je divague dans mes pensés, je me replonge furtivement dans le rêve que j’avais entamé, ou plutôt le souvenir, j’aimerais m’y perdre à jamais, au moins Nathan serait là …
Je finis par tenter d’amorcer une conversation, après tout je ne vais pas le laisser moisir sur mon canapé comme ça sans broncher, je m’apprête à lui proposer à boire avant de me souvenir qu’hormis un fond de coca, je n’ai plus rien … Tu parles d’une bonne hôtesse, et je n’ai pas non plus de petits gâteaux, il faudrait peut-être que je me bouge un peu quand même, je vais pas tenir éternellement dans cette bulle …
Il révèle ensuite ces intentions, en gros il veut me faire sortir. Je sens que les négociations vont être dur, je n’ai aucune envie de mettre un pied dehors, et Naoki semble déterminé à ne pas vouloir rester enfermer, la question est donc : qui va gagner ce duel ? Tant bien que mal je tente d’abord de lui sourire, après tout il fait ça par amitié et c’est aussi pour ça que je l’adore, mais en même temps, ais-je le courage, la volonté, le désir et la force de sortir ? Définitivement non. « Je trouve que tu exagères, j’ai juste un peu changer la déco, c’est ma version du Feng Shui, enfin si on veut … » Je lance un regard autour et il a raison, c’est un vrai bordel, mais là tout de suite, ça ne m’empêche pas de vivre dedans alors bon … « Et pour ce qui est de sortir, je me sens fiévreuse, je pense qu’il est préférable que je reste ici au chaud. » Je me plonge un peu plus profond sous ma couette et tente un semble de toussotement. Bon je sais que l’excuse n’est que très moyennement crédible mais je n’ai pas envie de l’envoyer chier non plus, il a fait le chemin jusqu’ici alors même si je n’ai pas le moral, ce n’est pas à lui de payer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ... Mer 18 Fév - 13:45



12h16,…

C’est qu’elle fait la maline en plus. Ou plutôt, elle tente de se montrer joyeuse en ma présence. Dessiner ne serait-ce qu’un petit sourire sur ses lèvres semblait si difficile. Je ne pouvais évidemment pas prétendre comprendre le sentiments qu’elle pouvait ressentir en ce moment. Perdre quelqu’un pour toujours et assez tôt… Trop tôt. Réussir à passer le cap n’est pas chose aisé. Certains y arrivent, d’autres non. Puis il y a Katana. Faisant croire qu’elle arrive à avancer mais chaque année à la même période, les souvenirs de son frère refont surface et la plupart du temps je la retrouve comme aujourd’hui. Enfoui dans sa couette et incapable de faire quoique ce soit. Elle qui a toujours la tête dans ses études et sa photographie nous laisse penser que sa motivation pour la réussite est bien supérieur à la moyenne, pourtant je n’en suis pas si sûr. Certes elle souhaite sûrement réussir ses études mais j’ai plus l’impression qu’elle se plonge là-dedans afin d’essayer de n’avoir rien d’autre à l’esprit. Pas sûr que ce soit bon pour la tête tout ça. «Tu m’as dis de ne pas réveiller les voisins, rien de plus.» Souriais-je avant de rentrer dans bazar-land. On s’est installé dans un étrange silence avant de lui avouer, en quelque sorte, ce que je pensais de l’état de cet endroit. Et tout ce qu’elle me trouve à répondre c’est ‘Feng Shui personnalisé’. Ah bon. Personnalisé ou pas, Feng Shui c’est pas comme ça. «Ça c’est Feng Shui?. T’as peut-être pas les yeux bien ouvert.» Je me suis levé puis j’ai ouvert les volets. «Tu vois ça? Touuut ça là?» Disais-je en faisant des gestes amples avec mes bras. «Ça!… Pas Feng Shui. Ça c’est bazar ça.» Heureusement ce n’était pas des sous-vêtements. Ou alors elle les a rangé vite fait avant de venir ouvrir la porte. Enfin bref. Faudra revoir le sens de l’harmonie et… Les talents de menteuse. Niveau convainquant c’est zéro. Pourtant on a tous menti un jour. Lorsqu’on est petit par exemple. Pour éviter de se faire gronder en rentrant de l’école ou en essayant de justifier quelque chose que l’on a fait alors que nos parents nous avaient défendu de faire. Les excuses étant souvent un peu farfelues et brouillé. Mais c’est mignon de voir un enfant tenter de nous convaincre alors que de notre côté on sait très bien que c’est faux.
Après avoir entendu son semblant d’excuses et sa falsification de toux, je me suis approché d’elle comme un parent inquiet pour son enfant. «Pauvre Katy. Fallait le dire avant que t'étais malade.» M’exprimais-je l’air faussement inquiet. Me rasseyant à côté d’elle j’ai posé une main sur son front, à la manière d’un docteur, tandis que de l’autre je saisissais un petit oreiller qui se trouvait sur le canapé avant de lui taper doucement sur la tête. «T’as fini, oui? Allez hop! A la douche, et on s’en va!» Il fallait que je lui montre ma détermination. Je ne sais pas encore comment mais je suis sûr que j’arriverais à lui faire voir le ciel d’aujourd’hui…
122
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ...

Revenir en haut Aller en bas

[Naoki et Katanae] Il y a des jours avec et des jours sans ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-