It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Highway to Hell [Alexia & Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Highway to Hell [Alexia & Sam] Dim 8 Fév - 13:59




❝ Samuel & Alexia

  ♡ Highway to Hell.

Ce rp se passe durant le Printemps.


- Ramènes-toi par là Lynch ! Magne ! lançais-je au chien afin qu'il revienne vers le camion et que l'on s'apprête à partir tandis que je suis au téléphone avec Alexia, une amie de ma fille.

La môme m'a passé un coup de fil car elle se trouve quelque peu dans la panade. Enfin pas vraiment dans la panade puisque là où elle se trouve, elle aurait pu rentrer sur New York en bus via la gare routière où ma fille l'a largué pour suivre un mec à un festival de rock qui a lieu dans cette région. Pourquoi ma Baluche l'a larguée là pour suivre un inconnu ? Tout simplement parce qu'elle a préféré s'entêter face aux doutes d'Alexia qui elle, n'a pas voulu suivre cet inconnu. Ma gosse a tout de même eu si l'on peut dire, la délicatesse de lui refiler de la tune pour payer le voyage de retour. Mais Alexia a préféré m'appeler, inquiète de voir Baluche suivre ce type qui ne lui a pas spécialement inspiré confiance. Bref, du coup elle m'a appelé, sachant que je bossais dans la région. Ça aide d'être routier et d'être souvent sur les routes dans différents États du pays. Et c’est une chance que je me trouve justement dans le coin. Plus précisément dans le Colorado. Toutefois, j'ai encore quelques livraisons en ce vendredi et aller récupérer Alexia à la gare routière va me faire faire un détour. Enfin ce n'est pas grand chose et il est juste hors de question de laisser la miss dans la panade.

Je la connais bien. Elle est déjà venue passer quelques week-end à la maison et une certaine complicité nous lie là où avec Baluche, je ne rencontre que des emmerdes et qu'il règne des tensions entre nous. Elle me fait toutes les crasses possibles pour me provoquer. Je ne capte pas pourquoi elle se rebelle ainsi contre moi alors que c'est elle qui est venue me trouver pour m'apprendre qu'elle était ma fille, il y a quelques mois maintenant. Chose dont je n'étais absolument pas au courant puisque sa mère à gardé sa grossesse secrète après avoir coupé les ponts et être partie vivre ailleurs.
Bon sang, avoir dépassé vingt ans et m'en faire voir de toutes les couleurs comme ça à son âge, comme une adolescente. On dirait bien qu'elle veut me faire profiter de sa crise d'adolescence à reculons.
Mais soit, j'ai l'habitude vu les conneries qu'elle multiplie exprès pour me provoquer. Ce que j'aime moins c'est quand elle embarque une amie dans ses bêtises.

- Bon, j'arrive d'ici une heure. Attends-moi au chaud à l'intérieur de la gare. A tout de suite la puce, dis-je à Alexia avant de couper la conversation.

Lynch est installé dans le camion, affalé sur le sol. A peine monté qu'il roupille déjà celui-là ! Le trajet me semble long en sachant qu'Alexia m'attends et qu'il fait déjà nuit. Au moins, l'avantage dans tout ça c'est que nous ne sommes pas loin de Telluride, là où je vivais avant et où j'ai mon père, ma belle-sœur et Zack mon petit neveu âgé de douze ans. J'avais prévu de dormir là-bas cette nuit et de sans doute y rester le week-end.

Bref, un temps plus tard, me voilà arrivé dans un patelin charmant mais à cette heure et vu la fatigue, je ne me préoccupe guère du paysage. Direction la gare où je retrouve Alexia à m'attendre sur un banc à l'intérieur. Lynch m'a suivi, collé à mes talons comme d'habitude et il se précipite aussitôt vers elle lorsqu'il la voit pour réclamer des papouilles.

- Ça va ma puce ? Ça a pas été trop long en attendant ? dis-je en la serrant affectueusement contre moi un instant.




made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highway to Hell [Alexia & Sam] Dim 8 Fév - 23:36



❝ Samuel & Alexia

   ♡ Highway to Hell.

Ce rp se passe durant le Printemps.
:3:
 


Franchement elle abusait ! Me planter parce que maaaadame a trouver un mec pour la déposer... Et ce coup de me donner du fric pour prendre le bus et rentrer ? Elle se fichait de moi clairement. Et puis fallait voir le mec en question. Un cliché par excellence : une tête de beau gosse, mal rasé, mal peigné, blouson en cuir et bottes de motard avec une clope vissée aux lèvres en permanence. Tout droit sorti d'un film celui là. Mais je n'étais pas rassurée non plus de laisser mon amie seule avec lui - et visiblement ses potes qui l'attendaient au festival. Elle a juste décidé de ne pas m'écouter et est partie quand même. J'étais remontée contre elle mais c'était ce qui ressemblait le plus à une soeur dans ce monde alors je mis ma rancœur de côté et décidais d'appeler son père. Avec Ryu, c'était le seul homme qui pouvait m'approcher. Enfin qui pouvait entrer dans mon espace vital sans que je ne hurle ou lui crache des horreurs à la figure. Je ne comprenais pas comment mon amie pouvait être si distante avec un père comme lui. Il était prévenant avec moi comme jamais mon père ne l'a été. C'était peut être aussi pour ça que je me sentais aussi proche de Samuel. Il avait un peu ce rôle paternel qui me manquait car clairement, ce n'était pas Ryu que je considérerais comme tel.

J'étais donc devant la gare à l'attendre, fumant clope sur clope et regardant les gens monter et descendre des bus. Certains m'observaient bizarrement mais je n'en tenais pas rigueur. Je m'en fichais clairement et m'amusais même à les narguer. Il faut dire que de voir une jeune fille habillée d'un short avec des clous, des bas, un tee shirt avec un chapeau  ... J'ai du rembarrer deux ou trois vicieux m'ayant pris pour une pute.
tenue :
 
Samuel m'avait prévenu qu'il arriverait d'ici une heure et en effet une heure plus tard il arrivait. La nuit était tombée et les passages des bus devenaient moins fréquents. L'obscurité et la solitude ne me faisait pas peur et mais la température s'était rafraichie et soyons lucide, je n'avais pas envie d'attraper froid.

De l'intérieur je ne vis pas le camion arriver, étant bien trop occupée à battre mon record à Candy Crush. Ce fut Lynch qui me ramena à la réalité. Oui un autre être vivant du sexe masculin avait le droit de m'approcher et c'était ce chien.
-Hey coucou toi ! fis-je au chien en m'agenouillant pour lui adresser les caresses qu'il me réclamait. J'avais passé pas mal de temps chez eux et le chien avait fini par m'adopter. Je me relevais voyant Samuel approcher.

- Ça va ma puce ? Ça a pas été trop long en attendant ? me dit il en me prenant rapidement dans ses bras.

J'avais encore un peu de mal avec ces marques d'affections, mais c'était toujours mieux qu'au début. Je lui rendis rapidement son étreinte avant de me dégager doucement pour récupérer mon sac.

- Non non t'en fais pas ! c'est déjà super gentil que tu sois venu me récupérer, attendre ce n'est pas un problème. Et sinon oui ça va et toi ? Pas trop dure la journée ? lui demandais-je sachant que je l'avais appelé durant son boulot.

On se dirigea vers son camion, Lynch nous suivant sans rechigner. Je n'étais pas du genre très bavarde en temps normal mais j'étais à la fois gênée d'avoir du l'appeler et inquiète pour son inconsciente de fille. Certes j'ai déjà fait ce genre de plan foireux et je suis la preuve vivante que ça ne se passe pas toujours très bien. Je n'ai pas été assez convaincante pour l'arrêter c'est tout.

- Je suis désolée, j'ai pas réussi à l'empêcher de partir. Elle en a fait qu'à sa tête.. fis-je légèrement penaude.

S'il lui arrivait quelque chose j'en serais en partie responsable mais bon je n'allais pas crever les pneus de la moto de l'autre crâneur pour ne pas qu'elle parte non plus.




made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highway to Hell [Alexia & Sam] Sam 7 Mar - 11:02




❝ Samuel & Alexia

  ♡ Highway to Hell.

Ce rp se passe durant le Printemps.


Lynch te fais un accueil chaleureux que tu lui rends tandis que je m'avance à votre rencontre.

- Ça va ma puce ? Ça a pas été trop long en attendant ?

Je t'offres une étreinte chaleureuse un bref instant tandis que tu me rassures et me remercies d'être venu te récupérer.

- Et sinon oui ça va et toi ? Pas trop dure la journée ?

- Ça va, la journée a été longue mais je n'ai pas encore terminé. Il me reste deux livraisons avant que nous ne nous mettions à la recherche de Baluche. Toutefois ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps, j'en ai pour une dizaine de minutes pour les deux dernières vu qu'il ne s'agit que de petits colis.

- Je suis désolée, j'ai pas réussi à l'empêcher de partir. Elle en a fait qu'à sa tête..

En voyant ton air penaud, je te rassures sur le fait que tu n'y es pour rien dans les facéties de ma fille. On sait très bien combien elle peut se montrer entêtée quand il s'agit de faire des conneries et dans ces cas-là, il n'y a pas grand chose à faire pour l'arrêter.
Nous voilà donc en route pour pour mes deux dernières livraisons.

- Selon l'heure ou la fatigue, je ne t'obligerais pas à me suivre jusqu'au festival. On va déjà s'arrêter chez ma belle sœur qui habite pas loin pour dîner une fois terminé puis ensuite seulement il sera question de se rendre là-bas. On dormira chez elle, t'informais-je en parlant de ma belle-sœur et de mon neveu.

Mon père habite dans le coin également mais j'irais plutôt à reculons. Pas qu'il y ait des tensions entre nous mais disons qu'il ne règnera à coup sûr pas la même convivialité.
Un instant plus tard, nous voilà sur le lieu de livraison. Je te proposes de rester dans le camion ou de venir me filer la main si ça te dit. Il n'y a rien de bien lourd pour le coup comparé à mes livraisons bien plus conséquentes de l'après-midi.

Grimpant à l'arrière de la remorque, je me hisse tranquillement et me dirige vers le fond pour récupérer les colis que je fais glisser jusqu'à toi pour que tu les récupères en te demandant de vérifier s'il s'agit du bon nom inscrit sur les colis. Je ne devrais pas me tromper mais une dernière vérification est plus sûre.
Ceci étant fait, une fois le tout livré, je te taquine au retour en menaçant de te faire poursuivre le voyage dans la remorque et on se lance un bref instant dans une course poursuite à laquelle tu gagnes en te réfugiant rapidement dans la cabine à l'avant après un ou deux tours autour du camion sur le parking.

J'ai beau m’inquiéter pour Baluche, inutile de faire la gueule et de rester trop sérieux. Ce n'est pas ça qui me la fera retrouver plus vite. La seule chose qui peut lui arriver j'imagine, c'est de se beurrer la gueule à en être malade ou aller savoir à quoi d'autre. Si je devais surveiller tout ce qu'elle fait, je serais déjà mort d’inquiétude depuis longtemps, et malgré ses bêtises, je sais qu'elle a malgré tout assez de plomb dans la tête pour ne pas se mettre véritablement en danger. Par ailleurs, je sais qu'elle sait parfaitement se défendre. Elle a déjà mis des mandales à des mecs plus forts qu'elle et elle a visiblement pratiqué des sports de combats vu son aisance à se tirer de situations qui auraient pu très mal tourner.

Enfin bref, il est désormais temps de nous rendre chez ma belle-sœur. A notre arrivée, mon neveu Zack se précipite pour me saluer comme un môme mais lorsqu'il voit Alexia, il se reprend aussitôt et se met à rouler légèrement des mécaniques. Zack a douze ans mais il en parait limite seize ou dix-sept vu comme il a grandit depuis le temps que je ne l'ai pas vu. En fait ça ne fait que quelques mois mais ça grandit vite à cet âge là. Je fais bientôt les présentations avec ma belle sœur prénommée Pénélope mais plus affectueusement surnommée Pen ou Pénè.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highway to Hell [Alexia & Sam] Mer 18 Mar - 6:09



❝ Samuel & Alexia

   ♡ Highway to Hell.

Ce rp se passe durant le Printemps.


Je lui demandais comment s’était passé sa journée en réponse à sa question qui me demandait comment j’allais. Après tout il avait enquillé une journée de boulot et était en prime venu me chercher. J’aimais savoir que je pouvais compter sur lui. C’était bien un des seuls.

- Ça va, la journée a été longue mais je n'ai pas encore terminé. Il me reste deux livraisons avant que nous ne nous mettions à la recherche de Baluche. Toutefois ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps, j'en ai pour une dizaine de minutes pour les deux dernières vu qu'il ne s'agit que de petits colis.

Je lui souris malgré tout gênée d’avoir du le déranger durant ses livraisons.

-Ca ne me gêne pas ne t’en fait pas. Je t’ai interrompu en plein travail. Je tiendrais compagnie à Lynch.

Je me tournais vers la boule de poils qui remuait la queue comme si ma phrase était comprise. Je riais légèrement avant de m’excuser pour Baluche. Elle était partie sans me prévenir et malgré tout je m’en sentais responsable. Il me rassura immédiatement et je lui souris timidement. Puis il m’informa qu’on dînerait chez sa belle sœur et que si je suis fatiguée après ça je pourrais dormir le temps qu’il aille la chercher au festival. Je retiens seulement le fait qu’on irait chez sa famille.

-J’espère que je ne les dérangerais pas. Ils ne doivent pas s’attendre à me voir débarquer…

Déjà que j’avais dérangé Samuel, voilà maintenant que je m’imposais dans cette famille que je ne connaissais pas. Arrivé au premier lieu de livraison je sorti de mon siège pour l’aider à décharger. Mais le temps qu’il le livre je restais avec Lynch, caressant son pelage et l’arrière de ses oreilles. Et au retour il commença à jouer avec moi. Je rigolais alors qu’il me poursuivait. Je m’assis dans la cabine avant qu’il ne me rattrape et rigolais toujours. C’était simple avec lui c’était sympa. Il n’y avait pas de prise de tête.

On arriva chez sa famille après que les livraisons soient faîtes. Lorsqu’il le vit, un jeune garçon d’une quinzaine d’années d’après ce que je pouvais voir se précipita vers Samuel. Et quand il me vit il changea d’habitude me faisant même un clin d’œil. Je levais les yeux au ciel avant d’aller me présenter à mon tour. Samuel avait du les prévenir de mon arrivée par la maitresse de maison n’avait pas l’air surprise de me voir.

-Bonsoir je m’appelle Alexia. Je suis désolée de vous déranger.

Je me présentais à la jeune femme qui me dit qu’elle s’appelait Pénélope. Puis au garçon qui s’appelait Zack et semblait être le fils de Pen. A peine arrivés on passa à table. Ca sentait rudement bon et j’aurais menti si j’avais dit que je n’avais pas faim. Je mangeais le plat avec appétit tout en faisant la conversation avec les personnes présentes autour de la table. Seulement une fois le repas fini je me sentais fatiguée. Mais il était hors de question que je laisse Samuel aller chercher Baluche seul. Déjà qu’il aurait à faire la route de nuit, je ne voulais pas en plus le laisser la faire seul.

-Bon on va chercher la fugueuse ?

Je secouais ma tête reprenant mes esprits avant de finir mon verre d’eau que je venais de débarrasser. Politesse oblige j’avais également aidé à tout ranger. Je ne voulais pas être un poids plus que je ne l’étais déjà.






made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highway to Hell [Alexia & Sam] Dim 22 Mar - 15:32




❝ Samuel & Alexia

  ♡ Highway to Hell.


Un peu avant d'arriver, je te rassures sur le fait que tu seras la bienvenue chez ma belle-sœur et que tu ne dérangeras aucunement. Et de fait, aussitôt arrivés, Pen te prends tout de suite sous son aile et nous discutons tous ensemble tandis que je remarque le regard appuyé de Zack sur toi. Ça me fait sourire un instant. Les conversations vont bon train durant le repas, on parle d'un peu tout sans éluder l'incident avec Baluche. Pen est étonnée de voir avec quel calme je prends les choses, moi qui part habituellement au quart de tour. D'ailleurs, Zack se propose de nous accompagner au festival en bon amateur de rock qu'il est mais aussi par inquiétude envers sa toute nouvelle cousine qui même s'il ne l'a vu qu'une ou deux fois, s'est très vite attaché à elle.

T'as de l'appétit mais je remarque néanmoins qu'après le repas tu es fatiguée et j’hésite un instant à partir seul avec Zack en te confiant à Pénélope. Tu en as déjà vu pas mal avec les évènements de la soirée, aussi je m'inquiète aussi pour toi.

-Bon on va chercher la fugueuse ?

Je ne réponds pas tout de suite et marque un long temps de réflexion en me demandant s'il ne serait pas préférable de dormir quelques heures voir jusqu'au lendemain matin avant de s'y rendre. Je te laisse aider Pénélope à débarrasser tandis que Zack propose d'y aller au même moment où son téléphone se met à sonner. Visiblement, il y a une petite fugueuse qui a pensé qu'embarquer son cousin dans ses conneries pourrait être sympathique ... . En effet, au téléphone il s'agit de Baluche qui fait part à Zack qu'elle se trouve dans le coin et qu'elle peut venir le chercher en douce pour une virée dans le dos de Pénélope. Zack joue alors le jeu. Il ne nous reste ainsi plus qu'à pêcher Baluche à son arrivée.

Autant dire qu'une fois que je repère la bagnole dans laquelle elle se ramène avec le fameux mec avec qui elle s'est embarquée, je la choppe aussitôt en la faisant sortir du véhicule sans ménagement. Je ne sais ce qui me prend sur l'instant ou si c'est la goutte de trop lorsqu'elle me balance des insultes, mais elle se prend une gifle monumentale de ma part qui part toute seule. En même temps, en me manquant de respect de la sorte et face à ses frasques où elle a non seulement laissé tomber Alexia mais où elle a aussi voulu embarquer Zack qui n'est pas en âge de sortir sans permission, je crois que c'était là un mal nécessaire pour lui remettre les idées en place.

Putain cette môme va me rendre dingue ! Voilà qu’elle cherche à se carapater avec ce mec plutôt que de se tenir tranquille en réalisant ses conneries. Autant dire que je mets la main sur le concerné et balance ses clés pour l'empêcher de redémarrer avant de le sortir à son tour et de le plaquer violemment contre la voiture. La gifle que j’ai assené à Baluche parait une caresse comparé à la mandale que je balance à ce petit con.
Je te passes cependant les détails de ce qui suit et de la leçon que je lui donne et qu'il n'est pas prêt d'oublier, tout comme Baluche qui semble halluciner face à la colère qui m'habite, surtout face à ce connard qui est non seulement bien imbibé mais qui a sûrement dû fumer quelques pets avec ça. Et s'il y a quelque chose que je ne tolère pas, c’est qu'on prenne le volant en pareil état. Que ce type se foute la gueule en l'air sur la route, rien à foutre ! Mais qu'il risque la vie des autres et en particulier de ma fille ne passe pas !

Un peu plus tard, c’est donc au poste que le type se retrouve, quelque peu amoché. Quant à ma môme, elle se prend une bonne gueulante dans la chambre d’amis à l'écart chez Pénélope. Alexia qui était fatiguée demeure cependant avec les autres dans le salon tandis qu'ils nous entendent crier à l'étage. C’est un flot d'insultes et une nouvelle baffe qu'il me démange de lui mettre vu son effronterie et son manque de respect. Certes elle ne sait plus trop ce qu'elle fait et dit dans son état mais je suis trop en colère pour en tenir compte sur l'instant. Et finalement, Baluche s'écroule soudain en pleurs lorsque je quitte la pièce. Chose étrange cependant, lorsque je claque bruyamment la porte derrière moi, Baluche se précipite quelques secondes plus tard à ma suite près des escaliers et m'entoure de ses bras en me serrant très fort, placée dans mon dos. Je crois que c’est la première fois que je l'entends dire papa et formuler des excuses qui paraissent aussi sincères. Je reste cependant stoïque malgré tout et lui balance qu’elle ferait mieux de s'excuser en particulier auprès d'Alexia en réalisant ce qu’elle a fait.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highway to Hell [Alexia & Sam]

Revenir en haut Aller en bas

Highway to Hell [Alexia & Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-