It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Baby sitting & dépannage [Sam & Leïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Baby sitting & dépannage [Sam & Leïla] Sam 7 Fév - 17:34



Leila & Sam

  ♣ Baby sitting & dépannage


Lynch mon chien est couché à mes pieds. Et entre mes bras, j'ai une drôle de bestiole au poil bariolé d'un tout autre genre. Une drôle de bizarrerie que je prénomme Baluche. Baluche étant ma fille. C'est une grande saucisse aux cheveux multicolores qu’elle adore teindre dans des couleurs flashy, et qui depuis que j'ai découvert son existence lorsqu'elle s'est présentée un beau matin à ma porte il y a maintenant quelques mois, m'en fait voir de toutes les couleurs même si l'on partage parfois des instants complices ... bien trop rares cependant à mon goût vu les tensions qui règnent le plus gros du temps entre nous. Mais dernièrement, ma môme se rapproche de moi et se montre même très câline. Il me semble qu'elle parvient parfois à mettre sa fierté de côté pour me réclamer des câlins et rattraper le temps perdu. Temps perdu que je désire tout autant rattraper qu'elle.

Dire qu'il y a encore une semaine de ça, je venais la récupérer au poste de police pour une de ses énième conneries. A croire que toute cette semaine à tirer la gueule a été de trop pour elle et qu'elle a finalement compensé en débutant le week-end en réclamant des soirées films avec son papa dès le vendredi soir avec au programme films d'horreur à la pelle et glace à volonté !

Je dois dire que je suis comblé qu'elle se montre aussi câline présentement. Malgré toutes ses conneries c'est ma môme et je l'aime sincèrement. C’est si rare de sa part de venir ainsi se blottir entre mes bras sur le canapé ou même tout court. Habituellement, c'est limite si elle m'appelle papa et si elle me fait une bise pour me dire bonjour. Elle a beau avoir la vingtaine et étudier à l'université, elle se comporte comme si elle était en pleine crise d'adolescence. A croire qu'elle veut me faire profiter de tout ce que j'ai raté, du bon jusqu'au mauvais. Ou pour le meilleur et pour le pire ... .
Blague à part, je la chouchoute comme une gosse, la serrant fort contre moi comme si je craignais qu'elle ne s'échappe soudain. Ces moments là sont précieux et j'en profite à fond.

Le film ne tarde pas à se terminer lorsque son portable sonne. Elle se détache visiblement à contre-coeur de moi pour prendre l'appel puis revient quelques minutes plus tard en m'annonçant qu'elle a accepté de dépanner une jeune femme qu'elle connait en gardant son môme de deux ans. Bien sûr, elle n'a pas demandé si moi j'étais d'accord. J'ai pas trop l'habitude des gosses si ce n'est mon neveu et encore car je n’ai eu à la garder que de temps à autre à partir de l'âge de cinq ou six ans. Là le môme a seulement deux ans. C'est une toute autre affaire. Mais soit, je fais confiance à Baluche.

La jeune femme en question se présente ainsi chez nous un petit quart d'heure plus tard. Baluche se charge d'aller lui ouvrir et récupère aussitôt le gosse dans ses bras tandis qu'elle invite la jeune femme à entrer un instant. Je viens à leur rencontre, Lynch collé à mes talons, et immédiatement, le chien attire l'attention de Mason qui pousse des petits cris de joie en voyant le gros toutou. Je me présente à la délicieuse jeune femme qui me fait face.

- Bonsoir. Moi c'est Sam, le papa de cette grande gigue à la chevelure non identifiée, dis-je en faisant un trait d'humour, tendant ma main pour serrer celle de la prénommée Leïla.



made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baby sitting & dépannage [Sam & Leïla] Lun 16 Fév - 4:19




   

Leïla& Samuel
All of me
« C’est qui le plus beau des garçons hein? C’est Mason! » Rigolais-je avec mon fils en lui faisant pleins de chatouilles sur le ventre. La soirée s’annonçait plutôt relaxante et j’en profitais pour passer du temps avec mon fils. Avec mon horaire chargé, je trouvais que je ne consacrais pas assez de temps avec lui. Il est encore jeune et il recherche beaucoup mon attention lorsque je suis dans ses parages. Après tout, je peux comprendre. Je suis la seule qui puisse s’occuper de lui. Il n’est pas aussi chanceux que la plupart des enfants. Il n’a pas de père puisque celui-ci est décédé… J’avais failli avorter pour cette raison. Je me voyais mal de dire à mon enfant que son père est décédé avant même qu’il soit né. Je ne voulais pas lui faire subir ceci, et qu’il se compare aux enfants qui ont un père. Par contre, c’était contre moi d’agir ainsi. J’étais incapable de penser de tuer mon enfant et je ne pense pas que mon mari aurait apprécié mon geste. J’ai donc décidé de le garder et maintenant je ne peux plus me passer de lui.

Mason me rappelle son père. Il lui ressemble de la tête au pied. Sa façon d’agir est pareille que son père que ça en fait peur. Je suis tombée amoureuse une seconde fois lorsqu’il est né. Malgré mes neuf mois de grossesse, je ne regrette pour rien au monde d’avoir mon fils à mes côtés. Il est la raison pour laquelle je vais mieux suite au décès de son père. À présent, je ferai tout pour lui. Je serai capable de me brûler pour lui. Il est toute ma vie et quoi qu’il arrive, il est ma priorité dans mes choix.

Pendant que je m’occupais de Mason, mon portable sonnait. C’était l’hôpital. Il avait besoin d’un médecin immédiatement. J’ai accepté, même si  j’aurai préféré de rester avec mon fils. Par la suite, j’appelais la gardienne qui habitait tout près de chez moi pour savoir si elle pouvait me dépanner. Il se faisait tard et peut-être qu’elle était occupée. Par chance, elle acceptait avec plaisir. Je n’ai donc pas perdu de temps, allant immédiatement apporter Mason chez la jeune fille.


J’arrivais peu de temps après chez la gardienne, la laissant prendre Mason dans ses bras. « Merci énormément Baluche! Tu me sauves la vie. » Remerciais-je à la jeune fille. Mason l’appréciait énormément et était à l’aise à ses côtés. C’était tout ce qui me fallait. Elle avait un chien qui était adorable et qui faisait littéralement craquer mon fils. Je souriais en le regardant agir. C’est alors qu’un homme s’approchait de moi pour se présenter et me tendit sa main. Je la serrais aussitôt, lui offrant une de mes plus beaux sourires et riant à sa plaisanterie. « Enchanté Sam. Moi c’est Leïla du petit bout de chou. » L’homme avait l’air sympa à connaître, mais je n’avais pas le temps de faire de la conversation. J’avais une vie à sauver. Je lâchais sa main. « Je dois partir immédiatement. Je suis désolée de devoir partir en furie, mais le travail m’appelle. Au plaisir de te revoir bientôt, car ça ne sera certainement pas la dernière fois qu’on va se croiser. » Je lui souriais à nouveau, venant embrasser Mason et saluant Baluche et le chien avant de sortir de la demeure. J’entrais dans ma voiture, démarrant le moteur et le pire arrivait. Le moteur ne s’allumait pas. J’avais beau essayé, mais rien. Tout était mort. Ça tombait mal, très mal!! J’appelais l’urgence pour les avertir, qu’ils devront trouver quelqu’un en attendant, à cause de ma panne de voiture. C’est un cauchemar! Je ne connais rien en voiture. Je n’avais pas le choix de demander à l’homme de toute à l’heure de m’aider. Il doit connaître mieux que moi en voiture. Je sortais du véhicule, allant frapper à sa porte. La porte s’ouvrait et c’était lui. Je le regardais en me pinçant la lèvre. « J’aurai besoin d’aide… Ma voiture vient de tomber en panne… »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas

Baby sitting & dépannage [Sam & Leïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-