It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Lun 2 Fév - 17:23

Oh, baby, baby, it's a wild world
Jamie & Leo

Une fois n'étant pas coutume, Erin avait de nouveau hérité de la garde d'Owen pour la soirée, ce qui laissait un peu de temps et de tranquillité à sa mère qui, comme toujours, en avait profité pour rejoindre Leo. Tous les deux, ils s'accordaient donc une petite soirée en tête-à-tête, ce qui ne leur faisait clairement pas de mal. Bien sûr, Owen était un petit garçon adorable que l'italien appréciait tout particulièrement. Mais parfois, il avait aussi besoin de se retrouver seul avec Jamie. Enfin… seul ou presque ! Car il fallait désormais compter avec ce ventre arrondi que la jeune femme portait, et qui en quatre mois et demi avait assez grossi pour ne plus vraiment passer inaperçu. Même si Jamie n'en était pas encore au stade de ne plus rentrer dans aucun de ses pantalons, la présence de ce futur enfant était désormais trahie quels que soient les vêtements qu'elle portait. Même si les débuts avaient été difficiles, Leo s'était finalement fait à l'idée qu'il allait devenir papa. Non pas pour la première fois, mais c'était tout comme. Après tout, il n'avait découvert l'existence de con premier fils que plusieurs années après sa naissance, et n'avait aujourd'hui plus le droit ni l'occasion de le voir. Alors autant dire que tout ce qu'il ressentait depuis l'annonce de la grossesse de Jamie était totalement inédit pour lui. D'ailleurs, il ne se lassait pas de poser sa main sur ce ventre, d'écouter bêtement s'il entendait quelque chose là-dedans, d'attendre des heures dans l'espoir de sentir le bébé bouger… Toutes ces petites choses qui l'avaient effrayé dans un premier temps, et qui faisaient à présent partie de son quotidien. Bien sûr, tout n'était pas rose et les craintes qu'il avait exprimé dès le premier jour étaient toujours bien présentes. Mais plus le temps passait, et plus l'italien se disait que Jamie avait eu raison. A eux deux, il pouvaient tout affronter, y compris les menaces qui pèseraient sur leur famille. Ils avaient assez d'expérience pour cela, et parviendrait à protéger les leurs quoi qu'il arrive.

Attablés autour d'un bon dîner, et profitant du fait que Leo bénéficie d'un soir de congés, les deux tourtereaux discutaient ensemble de tout et de rien. D'Owen, même s'il n'était pas là, des films qu'ils auraient aimé voir ensemble… En somme, ils parlaient de tout, sauf de leurs boulots respectifs. Pourtant, depuis le début de la soirée, une idée trottait dans la tête de l'italien qui n'avait pourtant pas encore osé aborder le sujet. En réalité, il aurait pu le faire depuis plusieurs semaines, mais avait préféré réfléchir seul dans un premier temps, dans l'espoir de trouver la solution miracle au dilemme qui se dressait devant lui… en vain. Les enjeux étaient bien trop important, la chose bien trop risquée pour qu'il puisse s'en sortir sans en parler à personne. En effet, sa rencontre avec Ava occupait son esprit depuis des jours et des jours sans qu'il ne parvienne à faire la part des choses, à choisir entre ce qu'il se devait de faire, et ce qu'il avait envie de faire. Peut-être Jamie aurait-elle une bribe de réponse ? Mais même si c'était le cas, le sujet serait ô combien délicat à aborder avec elle. Surtout s'il se lançait dans un récit complet et détaillé de la manière dont Ava s'y était prise pour "faire connaissance" avec lui… Tant de choses qui se bousculaient dans son esprit, et lui firent sans même qu'il ne s'en rende compte reposer sa fourchette sur la table. Il n'avait pas terminé son assiette, mais ses réflexions l'empêchaient soudain de faire deux choses à la fois. Son regard était perdu dans le vide et pendant un long moment, l'italien resta ainsi, figé et silencieux. Ce ne fut qu'en levant les yeux vers Jamie qu'il tenta de reprendre un semblant de contenance en lui adressant un petit sourire, qui en disait pourtant bien long sur son état d'esprit. Et malheureusement pour lui, la jeune femme le connaissait assez pour lire en lui comme dans un livre ouvert, et deviner que quelque chose le tracassait…

Emi Burton


Dernière édition par Trevor "Leo" Higgins le Sam 7 Fév - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Sam 7 Fév - 22:58


❝  Oh, baby, baby, it's a wild world ❞



Une fois de plus, Jamie avait laissé Owen sous la garde de sa frangine. Elle y était habituée, et c’était loin de le déranger. Il était gaga de sa tante, et Erin ne demandait qu’à  passer plus de temps avec son neveu. Tout le monde était content, Jamie y compris. De cette manière, elle pouvait passer une soirée en tête avec Leo. Et ils en avaient sacrément besoin dernièrement. Enfin, en tête à tête, c’était vite dit. Ils étaient plus que deux ce soir. Sa grossesse était désormais visible. Elle ne ressemblait pas encore à une baleine, mais on ne pouvait nier son ventre plus qu’arrondi. Les mains de Leo s’y aventuraient souvent, comme pour sentir le moindre changement, ou même le moindre mouvement de ce qu’il y avait à l’intérieur. A vrai, pour le moment, elle ne ressentait pas de coups de pied. Il était trop tôt. Mais elle savait par expérience que ça n’était qu’une question de temps.
Ils avaient besoin de ces moments au calme. Même si Leo avait fini par accepter et embrasser sa grossesse, ils travaillaient encore à faire fonctionner, ou tout du moins stabiliser leur relation. Ils devaient conjuguer avec le passé de chacun. Et avec le métier de Jamie. Elle le savait, sa grossesse était loin de réjouir son patron. Mais clairement, elle l’emmerdait. Elle l’avait envoyé sur les roses. Il ne régissait pas sa vie privée. Et puis, il ne pouvait la virer, elle faisait partie de ses meilleurs éléments. Il n’avait pas d’autre choix que de conjuguer avec cette nouvelle.

Pour l’heure, ils profitaient de leur soirée autour d’un bon diner. La jeune Mayfair adorait voir Leo cuisiner. Et plus que tout, elle adorait manger ce qu’il préparait. Pour elle, ça relevait de l’art. Elle ne mangeait pas, elle dégustait. Ils parlaient de tout et de rien. D’Owen, de New York, d’Erin même, ou de leurs futures vacances. Des pays qu’ils aimeraient découvrir, ou ceux qui ne les attiraient pas du tout. Ils parlaient de tout, sauf du boulot. Seulement, au bout d’un moment, Jamie ne put s’empêcher de remarquer que Leo était ailleurs. Au début, ce n’était qu’un vague soupçon, et puis, petit à petit, il n’arriva plus et à manger, et à … réfléchir. Il finit par reporter son regard sur sa petite amie, et elle lui sourit alors qu’il tentait de reprendre une certaine contenance. Elle déposa ses couverts sur la table et se leva pour rejoindre Leo. Elle se plaça derrière lui et l’enlaça avant de l’embrasser dans le cou. « Tu vas me dire ce qui te tracasse ? » Elle l’embrassa une nouvelle fois, au même endroit. « J’aurais un peu du mal à appliquer les méthodes de persuasion que j’applique au boulot. » dit-elle pour le faire rire un peu. Elle voyait bien que quelque chose le travaillait, elle se demandait seulement ce qui l’empêchait de se confier. Certes, leurs confidences n’avaient pas toujours très bien finies, mais elle espérait qu’il continue à se confier.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Ven 13 Fév - 16:02

Oh, baby, baby, it's a wild world
Jamie & Leo

D'ordinaire, Leo était plutôt doué pour cacher ce qu'il ressentait, pour jouer la comédie et faire comme si tout allait bien alors que ce n'était clairement pas le cas. D'ailleurs, c'était probablement cette capacité qui lui avait permis de tenir jusqu'ici, de se cacher à New-York sans avoir trop de problèmes alors qu'une horde d'homme était probablement à ses trousses depuis des années. Le jeune homme n'avait en effet jamais éveillé le moindre soupçon chez ses proches… mais avec Jamie, tout semblait différent. Avec elle, il ne pouvait pas mentir. Il ne le pouvait pas, mais ne le voulait pas non plus. Au début de leur relation, c'était pourtant le mensonge qui avait prédominé sans même que la jeune femme n'en ait conscience. Mais depuis qu'elle avait découvert la véritable identité de l'italien, et depuis qu'elle s'était elle aussi totalement dévoilée à lui, tout avait changé. Désormais, la confiance qu'il s'accordaient tous les deux était absolue, et aussi mauvaise soit-elle, Leo ne s'imaginait plus garder la moindre nouvelle pour lui. A présent il se devait de tout partager avec celle qui deviendrait dans quelques mois la mère de son enfant, que ça lui plaise ou non.

Il n'eut d'ailleurs pas besoin d'en venir aux faits de lui-même puisque son comportement éveilla la curiosité de Jamie. Cette dernière se leva et alors que Leo était toujours perché sur son tabouret, elle vint l'enlacer doucement, déposant même un baiser au creux de son cou. « Tu vas me dire ce qui te tracasse ? » murmura-t-elle alors, avant de réitérer son baiser, ce qui eut au moins le mérite de redonner le sourire à l'italien. Puis, alors qu'elle évoquait les techniques de persuasion qu'elle utilisait au boulot, Leo pivota d'un demi-tour sur son tabouret, jusqu'à se retrouver bien en face de la jeune femme. Il croisa à son tour ses mains derrière le dos de Jamie pour l'enlacer, et en profita pour l'attirer vers lui, entre ses deux jambes. Là, il plongea son regard dans celui de sa petite amie pendant un long moment, affichant un petit sourire qui s'effaça au moment où il décida de reprendre la parole. « Y'a un truc dont je devais te parler. J'aurai du le faire depuis un petit moment déjà, mais j'avais besoin de réfléchir avant… » débuta-t-il, espérant profondément trouver les mots justes pour lui exposer la situation sans pour autant déclencher un élan de colère ou il ne savait trop quoi. Depuis qu'elle était enceinte, Jamie était devenue encore plus imprévisible qu'avant… et ce n'était pas peu dire. Mais cette fois, l'enjeu était important, et Leo espérait sincèrement que ses hormones de future maman ne viendraient pas troubler son jugement. « En fait, ça s'est passé y'a quelques jours, quelques semaines peut-être… J'ai rencontré une fille. Une fille qui s'est fait passer pour une étudiante italienne qui avait le mal du pays, alors je lui ai montré ce bar où je vais parfois, histoire qu'elle se sente un peu comme à la maison. Comme moi quand j'y vais…  » expliqua-t-il avec un brin de nostalgie dans la voix, avant de reprendre : « Mais ça a mal tourné, j'ai… j'ai rien vu venir. Y'a un type qui est rentré dans le bar, un de ceux qui serait ravi de me revoir si tu vois ce que je veux dire… Et elle m'a sauvé la mise ! Elle m'a embarqué dehors avant qu'il me voit. Elle… elle n'est pas italienne. Du tout. Elle est de l'OCCB, et elle me suit depuis des mois. Elle sait absolument tout de moi. » conclut-il, sans pour autant aller jusqu'au bout de son récit et lui annoncer que le but de la demoiselle était de protéger Leo en échange de "quelques" informations utiles. La pilule était déjà assez grosse à avaler comme ça, et même s'il savait qu'il n'allait pas ménager Jamie en lui annonçant tout ça maintenant, il voulait tout de même y aller progressivement.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Lun 16 Fév - 23:03


❝  Oh, baby, baby, it's a wild world ❞



Même si leur diner c’était plus que bien déroulé, Jamie avait bien qu’il y avait quelque chose qui chagrinait le bel italien. Elle aurait voulu qu’il lui en parle de lui-même, mais elle ne tenait plus. Alors elle se leva de table, pour le rejoindre, et l’enlacer, lui demandant par la même occasion, ce qui occupait tant son esprit. Leo se tourna pour lui faire face, l’encerclant de ses jambes pour la rapprocher, et glissa ses mains derrière son dos. « Y'a un truc dont je devais te parler. J'aurai dû le faire depuis un petit moment déjà, mais j'avais besoin de réfléchir avant… » Immédiatement, une légère inquiétude s’installa chez la jeune femme. Elle n’avait jamais été fan de ces débuts des conversations, des ‘il faut qu’on parle’. Mais, elle lui avait demandé ce qu’il n’allait pas, et puis surtout, elle préférait largement une vérité désagréable plutôt qu’un doux mensonge. Après tout, s’il avait eu besoin de temps pour mettre la situation au clair, pourquoi pas. Elle ne demandait   « En fait, ça s'est passé y'a quelques jours, quelques semaines peut-être… J'ai rencontré une fille. Une fille qui s'est fait passer pour une étudiante italienne qui avait le mal du pays, alors je lui ai montré ce bar où je vais parfois, histoire qu'elle se sente un peu comme à la maison. Comme moi quand j'y vais… Mais ça a mal tourné, j'ai… j'ai rien vu venir. Y'a un type qui est rentré dans le bar, un de ceux qui serait ravi de me revoir si tu vois ce que je veux dire… Et elle m'a sauvé la mise ! Elle m'a embarqué dehors avant qu'il me voit. Elle… elle n'est pas italienne. Du tout. Elle est de l'OCCB, et elle me suit depuis des mois. Elle sait absolument tout de moi. » Jamie fronça les sourcils. Ca ne lui disait rien qui vaille. Evidemment, elle laissa de côté le fait qu’une soit disant étudiante italienne ne vienne l’aborder, et à qui il a si gentiment voulu rendre sa service. Il ne valait mieux pas, sinon ses hormones allaient s’en mêler. Et ce n’était bon pour aucun des deux. D’abord, ce mec qui sortait de nulle part et qui semblait avoir retrouvé la trace de Leo… Puis cette fille de l’OCCB ! C’était quoi cette histoire encore ?! Et puis, elle était qui pour l’aborder ? Qu’est-ce qu’elle lui voulait ?! « L’OCCB ? » Jamie passa ses mains sur son visage en soupirant. Elle réfléchissait, essayant de savoir ce qu’ils pouvaient bien vouloir à Leo. Pourquoi maintenant ? Elle n’aimait vraiment pas ça. Et puis d’un coup, ça fit tilt. « Me dis pas qu’elle veut que tu sois son indic ?! » Elle espérait que ça ne soit pas ça. Mais c’était la seule chose qui lui venait à l’esprit. A vrai dire, c’était la seule chose que l’on pouvait demander à un ancien mafioso. Inconsciemment, Jamie passa une main sur son ventre arrondi alors que ses neurones continuaient à s’activer. « Qu’est-ce qu’elle t’a dit ? Qu’est-ce qu’elle sait ?! » Ce n’était clairement pas le moment qu’il laisse quoique ce soit de côté. Elle ne supportait pas qu’une autre agence ou qu’un autre bureau vienne fourrer son nez dans ses affaires. Elle avait toujours été comme ça. Mais s’ils commençaient à se mêler de sa vie privée, ça n’allait pas être plaisant. Parce qu’il y avait deux solutions… Si cette fille connaissait effectivement tout sur Leo, soit elle connaissait l’existence de Jamie, et par conséquent, son métier… Et elle était tout bonnement idiote… Soit, elle avait mal fait son boulot, et ne connaissait pas son existence, et ne savait donc pas qu’elle appartenait à la CIA. L’un comme l’autre, elle se demandait bien ce qui avait pu passer par la tête de cette fille. Elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait lui apporter, ce qu’elle avait à offrir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Lun 23 Fév - 17:12

Oh, baby, baby, it's a wild world
Jamie & Leo

Leo aurait préféré annoncer tout cela à Jamie dans d'autres circonstances. Ou plutôt, il aurait préféré ne pas avoir à le lui annoncer tout court… Mais tout ça la concernait aussi, et il se devait donc de lui en faire part. De plus, il n'avait absolument pas l'intention de lui cacher quoi que ce soit, lui qui lui faisait désormais totalement confiance. Alors il s'était lancé, il lui avait tout balancé ou presque et avait guetté sa réaction avec une certaine forme d'anxiété. L'italien savait qu'elle était particulièrement à fleur de peau en ce moment, la faute à ses hormones de femme enceinte, et il craignait donc à raison de la voir s'emporter sans chercher à comprendre, sans même essayer d'analyser la situation. Et comme il avait pu le prévoir, Jamie commença par froncer les sourcils, signe que cette suite qu'il craignait tant n'allait pas tarder à arriver… Mais à la plus grande surprise du jeune homme, elle resta particulièrement calme, du moins autant qu'elle le pouvait dans une situation pareille.

Il s'était attendu à la voir exploser, et constatait donc avec une surprise à peine dissimulée qu'au contraire, elle prenait réellement le temps de réfléchir à tout ça. D'ailleurs, il ne lui fallut pas bien longtemps pour mettre le doigt sur l'objectif d'Ava en questionnant : « Me dis pas qu’elle veut que tu sois son indic ?! » Si. Bien sûr que si. Quoi d'autre ? Face à un agent de l'OCCB, Leo n'avait de toute façon que deux options : se faire coffrer, ou se voir proposer une offre telle qu'Ava l'avait fait. Sans avoir besoin de répondre à Jamie avec des mots, l'italien se contenta de baisser les yeux pour les poser sur cette main qu'elle avait inconsciemment posé sur son ventre. « Qu’est-ce qu’elle t’a dit ? Qu’est-ce qu’elle sait ?! » reprit presque immédiatement la jeune femme qui semblait tourner et retourner la situation dans sa tête pour tenter d'y trouver une issue, ou au moins de comprendre comment cela avait bien pu arriver. Relevant alors les yeux vers elle sans défaire le cercle que ses bras formaient toujours autour de Jamie, Leo répondit : « Elle sait tout. Elle sait… pour toi et moi, elle sait ce que je faisais avant, qui je côtoyais, qui sont ceux qui me cherchent… » énuméra l'italien d'un air grave, avant d'ajouter : « Ils sont là Jamie ! J'ai failli tomber nez-à-nez avec l'un d'eux dans ce bar ! Ils vont… ils vont me retrouver. Je leur fais confiance pour ça. » souffla-t-il à regrets, alors qu'il craignait comme d'habitude qu'ils décident de s'en prendre à Jamie ou à Owen plutôt qu'à lui. Ce genre d'incident était déjà arrivé une fois, et vu comment cette histoire s'était terminée, Leo ne doutait pas que l'issue d'une tentative supplémentaire potentielle serait bien moins réjouissante pour lui. « Tu sais… j'me dis que c'est peut-être pas plus mal que cette fille et son équipe gardent un œil sur... nous. C'est peut-être la seule façon de pouvoir m'en sortir un jour. Je crois que… elle peut vraiment m'aider si j'accepte de coopérer. » Oui, l'idée avait fait son chemin dans la tête de l'italien et même s'il était persuadée que cette fois, Jamie monterait sur ses grands chevaux, il ne pouvait s'empêcher de penser que cette solution était peut-être la meilleure. Bien sûr, sa petite amie bossait pour la CIA, bien sûr elle avait elle aussi les moyens de protéger sa famille… Mais elle était directement impliquée dans tout ça et du point de vue de l'italien, cela constituait plutôt un désavantage. Ava, elle, n'avait rien à voir avec Leo et de cette manière, il considérait qu'elle pourrait faire son boulot sans être influencée ni même guidée par ses émotions et ses sentiments. Et en connaissant l'adversaire auquel il devaient faire face, le jeune homme trouvait cette option-là bien plus raisonnable, et surtout sécurisante pour Jamie et Owen.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Lun 2 Mar - 19:21


❝  Oh, baby, baby, it's a wild world ❞



« Elle sait tout. Elle sait… pour toi et moi, elle sait ce que je faisais avant, qui je côtoyais, qui sont ceux qui me cherchent…  Ils sont là Jamie ! J'ai failli tomber nez-à-nez avec l'un d'eux dans ce bar ! Ils vont… ils vont me retrouver. Je leur fais confiance pour ça. » « Donc comme par hasard… Le jour où il y en a qui se pointe, il y a wonderwoman qui est dans les parages ! Comme c’est pratique… » Jamie ne cherchait pas à cacher son sarcasme. Elle tenait clairement à lui faire comprendre ce qu’elle en pensait. Elle détestait que l’on se mêle de sa vie, de loin ou de près. Mais là, ça devenait carrément intrusif. Et plus que tout, elle détestait qu’Owen soit mentionné. Ça avait tendance à la foutre sur les nerfs et à déclencher certaines pulsions. « Tu sais… j'me dis que c'est peut-être pas plus mal que cette fille et son équipe gardent un œil sur... nous. C'est peut-être la seule façon de pouvoir m'en sortir un jour. Je crois que… elle peut vraiment m'aider si j'accepte de coopérer. » « C’est une blague ? Tu n’y penses pas sérieusement ? » Elle se défit de son étreinte pour aller récupérer sa propre assiette et aller faire la vaisselle. Elle avait besoin de s’occuper. « Elle accepte de t’aider si tu coopères… » répéta-t-elle. « Et pendant combien de temps ? tu crois pas que je sais comment ça marche avec les indic’ ?! » Elle était exaspérée. Elle ne voulait pas de cette situation. Encore moins maintenant. Evidemment, elle savait qu’ils n’étaient pas à l’abri du danger, mais se foutre là-dedans, dans cette histoire, avec l’OCCB, ça ne lui disait vraiment rien. Elle retourna vers Leo, les bras croisés au-dessus de son ventre arrondi. « Et moi je suis quoi ?! Une foutue jardinière ? J’peux pas m’occuper de notre sécurité ? » En fait, elle ne comprenait pas bien pourquoi il envisageait la possibilité d’accepter ce marché. « C’est pas parce que j’ai l’air de bibendum que j’peux pas gérer ça ! » Jamie revint vers la table et prit l’assiette de Leo sans se soucier de savoir s’il avait finalement fini son repas ou non. De toute façon, elle avait besoin de s’occuper. Faire la vaisselle ferait parfaitement l’affaire. Elle ne dit pas un mot pendant cinq minutes, alors s’activait à la tâche. Finalement, elle soupira mais ne se retourna pas. « Et puis quoi ? Tu la connais d’où cette fille ? D’un pseudo flirt avec une midinette à l’accent italien ?! J’vois le tableau… » Elle se tut avant de se laisser un peu trop importer par sa jalousie. Oui elle savait que Leo était italien, et il ne faisait pas semblant. La séduction et le flirt, c’était dans ses gênes. Et même si elle savait qu’il s’était calmé, elle savait aussi que ça pouvait revenir au galop. Sauf que vu son état actuel… Valait mieux éviter. Finalement, elle s’essuya les mains, et se retourna vers Leo. « Et pour rien n’arranger… Je déteste qu’une autre agence, bureau ou quoique ce soit d’autre vienne foutre les pieds dans ma vie. Alors, elle est bien mignonne ta cocotte, mais elle va se trouver un autre ancien mafioso pour faire son sale boulot. »  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Sam 7 Mar - 22:21

Oh, baby, baby, it's a wild world
Jamie & Leo

Comme Leo avait pu s'y attendre, la nouvelle avait visiblement un peu de mal à passer auprès de Jamie. Il aurait voulu lui épargner tout ça, mais s'était promis de ne plus jamais lui mentir. Alors, même s'il n'avait pas spécialement à cœur de la mettre dans tous ses états, d'autant plus en la sachant enceinte, l'italien avait décidé de se lancer dans cette conversation qui s'annonçait d'ores et déjà périlleuse. Et à peine avait-il début son récit que déjà, la jeune femme se montrait sarcastique, amère et bornée. Et alors que son petit ami lui avouait avoir envisagé d'accepter la proposition d'Ava, Jamie s'éloigna brusquement de lui pour aller faire… la vaisselle. Mais Leo la connaissait par cœur, et il ne se formalisa donc pas de cette attitude étrange. Il savait mieux que quiconque que c'était sa manière à elle de se poser, de s'occuper pour éviter d'exploser et rien que pour ça, il lui était reconnaissant de leur épargner une conversation trop mouvementée.

Jamie enchainait les questions sans même attendre que l'italien y réponde, prétextant qu'elle connaissait par cœur ce genre d'agissement, le soupçonnant même de ne pas la croire capable de les protéger. « C’est pas parce que j’ai l’air de bibendum que j’peux pas gérer ça ! »  lança-t-elle soudain en se saisissant de l'assiette de Leo pour lui faire subir le même sort que la sienne. Un peu malgré lui, le jeune homme esquissa un semblant de sourire en secouant la tête. « Dis pas n'importe quoi… On en a déjà parlé, je sais de quoi tu es capable. Et je te fais confiance. » Mais… il y avait un "mais". Qui faisait que la proposition d'Ava était si séduisante, même si Leo était encore bien loin de l'avoir officiellement acceptée. Et alors qu'il pensait que la nouvelle lui avait fait oublier le détail de sa rencontre avec Ava, Jamie renchérit : « Et puis quoi ? Tu la connais d’où cette fille ? D’un pseudo flirt avec une midinette à l’accent italien ?! J’vois le tableau… »  Sans qu'elle ne puisse le voir, l'italien esquissa une petite grimace, peu désireux de devoir se justifier de cette rencontre, alors qu'un sujet bien plus important était déjà sur la table. Mais alors qu'il quittait son tabouret pour rejoindre Jamie, cette dernière pivota pour le regarder et reprendre : « Et pour rien n’arranger… Je déteste qu’une autre agence, bureau ou quoique ce soit d’autre vienne foutre les pieds dans ma vie. Alors, elle est bien mignonne ta cocotte, mais elle va se trouver un autre ancien mafioso pour faire son sale boulot. »  Fermant brièvement les yeux, Leo parcourut la distance qui le séparait encore de la jeune femme et vint reposer ses mains sur ses hanches en la fixant. « Jamie… je savais que tu réagirais comme ça mais… crois-moi, j'y ai beaucoup réfléchi. Je sais que tu veux gérer cette histoire mais… regarde, ta réaction là, c'est la preuve que tu es beaucoup trop concernée par tout ça… J'remet pas en doute tes capacités, je les connais, mais je dis juste que quelqu'un d'extérieur, quelqu'un qui aurait plus de recul que toi, serait peut-être mieux placé pour s'occuper de ça… »    

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Jeu 12 Mar - 22:21


❝  Oh, baby, baby, it's a wild world ❞



« Dis pas n'importe quoi… On en a déjà parlé, je sais de quoi tu es capable. Et je te fais confiance. » En théorie, oui, elle savait tout ça… Mais visiblement, quand c’était à mettre en pratique, c’était une toute autre histoire. Elle attendait la suite de sa phrase. Il y avait forcément une suite. C’était le genre de répartie où il lui avouait d’abord qu’elle avait raison sur certains points, pour ensuite continuer avec un « mais ». Parce qu’il y avait toujours un « mais ». Avec lequel il expliquait que sa vision des choses étaient meilleures que la sienne. Seulement, ça ne vint pas. Pas tout de suite. Il la laisser parler. Ou plutôt s’énerver. En même temps, elle avait de quoi. Elle ne comprenait pas son raisonnement. Ou plutôt, elle ne le comprenait, mais que partiellement. Elle connaissait mieux que personne toute la partie où il ne fallait pas être personnellement impliqué dans une histoire… Seulement, elle ne voyait clairement pas en quoi ça s’appliquait à leur cas. Au contraire, elle connaissait les enjeux. Evidemment, il ne répondit pas à sa question, ou plutôt à sa réflexion sur ce pseudo flirt avec l’agent de l’OCCB. Peut-être qu’il ne valait mieux pas après tout. Elle pouvait démarrer au quart de tour. Encore plus avec ses hormones. Mais quand même. Elle aurait voulu savoir… Comment c’était arrivé. Jamie finit par lui balancer qu’il était simplement hors de question que qui que ce soit se mêle de sa vie. Cette fille allait devoir se trouver un autre mec pour sa mission. Elle ne voulait pas que Leo rentre là-dedans. Elle n’avait connu que trop d’affaires qui avaient mal tourné pour un indic’. Mais Leo s’avança vers elle, et la prit une fois de plus par la taille. Elle soupira, s’attendant à ce qu’il lui fasse un petit discours pour la convaincre. « Jamie… je savais que tu réagirais comme ça mais… crois-moi, j'y ai beaucoup réfléchi. Je sais que tu veux gérer cette histoire mais… regarde, ta réaction là, c'est la preuve que tu es beaucoup trop concernée par tout ça… J'remet pas en doute tes capacités, je les connais, mais je dis juste que quelqu'un d'extérieur, quelqu'un qui aurait plus de recul que toi, serait peut-être mieux placé pour s'occuper de ça… » Elle rigola nerveusement. « Oh mieux placée ? Evidemment que je suis trop concernée. D’abord parce qu’on est ensemble, et ensuite parce que je sais comment ça fonctionne avec les indic’ ! » Une fois de plus elle soupira. « Pendant combien de temps elle va te demander des renseignements ? Pendant combien de temps elle va te protéger ? » Elle en avait vu des belles promesses, qui n’avaient fait que s’éterniser, et qui servait plus un parti que l’autre. « J’ai simplement pas confiance. » Sans parler du fait qu’être surveillée par une autre agence était loin d’être des plus réjouissants. Encore moins si son supérieur l’apprenait. Ses nerfs la titillaient dangereusement. Elle avait besoin de s’occuper. La vaisselle n’était pas assez… prenante. Avant, elle serait allée bosser. Sur n’importe quoi… Mais ce soir, elle n’était pas sure que laisser Leo en plan soit la meilleure manière de lui prouver son point de vu. Elle finit par glisser ses mains de chaque côté de son visage en soupirant. « Leo… Je t’aime, et tu le sais… Mais tu sais aussi que j’vais mettre du temps à accepter ça ? En imaginant même que j’finisse par l’accepter … »  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Sam 28 Mar - 15:41

Oh, baby, baby, it's a wild world
Jamie & Leo

Leo refusait que Jamie pense qu'il n'avait pas confiance en elle, et qu'il ne la pensait pas capable de gérer cette affaire toute seule. Car même si cela avait été le cas au début, il savait aujourd'hui qu'elle avait toutes les capacités nécessaires pour faire face à tout un tas de situations, y compris les pires coups que son lourd passé de mafieux était susceptible de leur réserver. Alors non, il n'y avait aucune question de confiance dans l'esprit de l'italien. Juste une envie de protéger sa petite amie, de protéger la future famille qu'ils formeraient bientôt. Et quoi qu'il arrive, il restait conscient qu'une personne capable de prendre plus de recul qu'elle serait forcément plus efficace. Bien sûr, la jeune femme ne l'entendait pas de cette oreille… ce qui ne surprenait absolument pas Leo. Il connaissait son caractère, son tempérament, et savait que sa propre décision était pour le moins étrange. Il savait aussi qu'elle n'était pas, et ne serait probablement jamais du goût de Jamie mais quand bien même, l'italien était bien décidé à lui faire entendre raison.

Jamie était tendue, nerveuse, capable d'exploser à tout moment malgré les explications que Leo s'efforçait de rendre les plus douces possible. D'ailleurs, il était prêt à parier que s'il ne la tenait pas entre ses bras à ce moment précis, la jeune femme aurait sans doute filé s'occuper en essuyant la vaisselle ou il ne savait quoi encore. Mais il ne lui laissa pas l'occasion de fuir, la forçant du même coup à l'écouter sans broncher, profitant de leur proximité pour capter son regard et ainsi gagner en crédibilité et en persuasion. Mais Jamie n'avait pas confiance. Elle pensait Ava incapable de les protéger à long terme, ou cherchant plutôt à attirer Leo dans un piège qui finirait par se refermer sur lui. Et au fond le jeune homme partageait la même crainte qu'elle. Simplement, il estimait que pour une fois, le jeune en valait la chandelle. A présent il n'était plus seul, il avait Jamie, Owen et leur futur bébé… Il ne pouvait donc plus fuir et tout envoyer balader comme il avait pu le faire par le passé et c'est précisément dans ces conditions qu'il estimait qu'un petit peu d'aide ne serait pas du luxe. « Leo… Je t’aime, et tu le sais… Mais tu sais aussi que j’vais mettre du temps à accepter ça ? En imaginant même que j’finisse par l’accepter … » murmura soudain Jamie en entourant le visage de l'italien de ses deux mains. Et après avoir déposé un bref baiser sur ses lèvres, Leo ne tarda pas à reprendre : « J'te demande de l'accepter… pour nous, et pour Owen. Et… » Délicatement, il glissa une main sur son ventre arrondi avant de poursuivre : « … et pour lui. J'y ai très longuement réfléchi Jamie, tu dois t'en douter. Et je crois vraiment que c'est la meilleure solution. Laisse-moi au moins essayer…  »    
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo Dim 29 Mar - 19:38


❝  Oh, baby, baby, it's a wild world ❞



Jamie avait toujours mis un point d’honneur à pouvoir se débrouiller toute seule. Elle détestait dépendre de qui que ce soit… Peu importe le domaine. Elle aimait pouvoir faire ce qu’elle voulait, de la façon dont elle l’entendait, et quand ça lui chantait. Il en était de même pour les quelques problèmes qu’elle pouvait rencontrer. Elle souhaitait les résoudre elle-même. D’abord parce qu’elle savait se débrouiller, ensuite parce qu’elle détestait être redevable et enfin parce que ses problèmes, et bah justement, c’était les siens. Dépendre de quelqu’un d’autre pour régler ses merdes, non, très peu pour elle. Elle était consciente que parfois, il se pouvait que ça dépasse sa compétence… Mais là, ce n’était pas le cas. Il n’y avait pas d’urgence. Elle comptait gérer le problème en temps venu… Mais Leo semblait penser différemment. Il souhaitait déléguer cette tâche à une jeune inconnue. De quoi ravir l’irlandaise. Il ne manquait plus que ça. Elle avait d’abord cru à une mauvaise blague. Visiblement ce n’était pas le cas, et ça ne lui plaisait pas. Absolument pas. « J'te demande de l'accepter… pour nous, et pour Owen. Et… » Jamie ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’il mentionna Owen. Il savait parfaitement que lui parler de son fils était un moyen de la faire céder. C’était bas. Très bas. Il posa finalement sa main sur son ventre arrondi en finissant sa phrase. Elle essayait de rester calme. Et agréable. Ce n’était clairement pas une chose aisée. « … et pour lui. J'y ai très longuement réfléchi Jamie, tu dois t'en douter. Et je crois vraiment que c'est la meilleure solution. Laisse-moi au moins essayer…  » « En résumé… J’ai pas tellement le choix ? » demanda-t-elle finalement, sans aucune animosité. Elle se mordillait la lèvre inférieure alors qu’elle réfléchissait. Peut-être qu’elle devrait rencontrer cette fille. Cet agent de l’OCCB. Quoiqu’elle n’était pas bien sûre d’en avoir envie. Mais ça l’aiderait peut-être un peu plus à comprendre le point de Leo. Mais une fois encore, elle en doutait. « T’as déjà pris ta décision, non ? »  C’est ce qu’il lui semblait en tout cas. Il essayait de la convaincre par tous les moyens. Et si elle disait non, il se passait quoi ? Il le ferait quand même ? Bonjour les problèmes de couple après ça. Merci l’OCCB. Mais en même temps, elle ne se voyait pas lui imposer sa décision à elle… Tout comme elle ne supportait pas qu’on lui impose quoique ce soit. De toute façon, l’un des deux allait devoir céder. Et elle avait la désagréable sensation que ça allait être elle. « Ok. » finit-elle par dire en soupirant. Elle posa son regard sur Leo, quelque peu agacée de devoir céder sur ce point. « Au moindre problème, au moindre truc qui va de travers… Je fous les pieds dedans. Enceinte ou pas. » Ce n’était clairement pas une question. Elle ne lui demandait pas son avis, elle lui faisait seulement part de ses plans en cas de… foirage total. « Et vaut mieux pas que ça arrive. » conclut-elle avant de l’embrasser. C’était sans doute cette Jamie là, la pire. Douce en apparence, mais qui cachait un véritable dragon lorsque les choses tournaient mal. Et Leo le savait, alors il valait mieux qu’il soit sûr de lui, de ce plan, et de cet agent de l’OCCB.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo

Revenir en haut Aller en bas

Oh, baby, baby, it's a wild world ~ Jamie & Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-