It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Minnie & Kovu ₪ Shemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Minnie & Kovu ₪ Shemar Sam 27 Déc - 4:41

Kovu ne parlait plus. Il était là, présent de corps, mais son esprit était si loin, vraiment trop loin. Il avait tenu les mains de ses petites soeurs larmoyantes, il avait serré contre lui Anthony & Shanice, mais il n'avait su glisser un seul mot durant l'enterrement de son propre frère, il n'avait su rappeler au monde comme Shemar Seaga avait été un gamin exceptionnel, parce que l'idée qu'il ne reverrait jamais ce gamin exceptionnel... l'idée que ce gamin n'aurait plus jamais l'occasion de grandir... non, c'était impossible, il le refusait. Pas son frère, Dieu, il aurait tout donné, il aurait dpnné sa propre vie pour que ce soit lui et pas son cadet... il avait déjà enterré son père, sa mère... mais son petit frère, ce frère qu'il avait aimé comme un fils, Shemar à qui il lisait des histoires, à qui il avait appris à danser, à jouer au basket, ce gamin qui avait sauté sur place quand Kovu lui avait ramené une PS3... oh s'il vous plait, tout mais pas lui. Mais à qui pouvait-il supplier cette demande ? Il avait toutes les raisons de craquer, toutes, mais il était l'aîné, alors il restait là, droit, à soutenir sa famille qui s'écroulait une nouvelle fois sous ses yeux. La cérémonie fut puissante en émotion, il était si jeune, Shemar aurait dû avoir la vie devant lui, la foule présente criait à la tragédie... un gamin qui avait suivi une mauvaise personne... un gamin noir qui aurait pu être sauvé par la police... il aurait dû savoir, mieux enseigné à son frère ce que c'était qu'être noir aux USA. Son frère trainait trop tard dans les rues et il trainait avec les mauvaises personnes, alors d'office, on l'associait aux autres... il avait été victime d'une balle perdue. Victime ou pas, au final, le résultat était qu'il n'avait plus de bébé frère.

Il n'avait dit mot, il avait raccompagné sa famille chez sa soeur, ils étaient restés entre eux, échangeant des mots à peine soufflé, ils avaient peur de parler trop fort, comme si être en vie quand Shemar ne l'était plus était un crime en soit. Peut-être que ça l'était, après tout, Shanice, Anthony & lui étaient plus vieux, dans la logique des choses, ils auraient dû partir en premier... Kovu chercha du regard la présence de Minnie, elle était discrète, il ne lui parlait pas non plus à elle, mais il l'observait de temps en temps, elle restait sa petite lueur d'espoir, sa bouée de sauvetage. Quand il sentait qu'il allait craquer, il l'observait, absorbait sa lumière et sa force et il prenait un peu plus sur lui pour continuer à avancer.

Il partit finalement de chez sa soeur et il attrapa la main de Minnie qu'il serra plus fort que d'ordinaire. Il fit une accolade à Shanice et à Anthony avant de prendre la route jusqu'au cimetière, il n'avait pas dit à Minnie où il se rendait mais... il y avait trop de monde tout à l'heure, et il devait absolument offrir un dernier cadeau à son petit frère. Arrivé sur le lieu, son regard se fit décider et il sortit de la voiture avec difficulté, sa jambe lui faisait plus mal ces derniers temps, il était resté plus longtemps debout que d'ordinaire. Il fit sa marche à travers les tombes jusqu'à arriver à celle encore fraiche de son bébé frère, il sortit alors de sa veste des petits soldats de plombs qu'il aligna avec application. « Quand Shemar était petit... » commença Kovu d'une voix enrouée, il avait entendu Minnie le suivre, mais il n'osait pas vraiment la regarder, pas tout de suite. « Après l'accident des parents, il ne dormait plus, il faisait cauchemars sur cauchemars, j'arrivais au milieu de la nuit pour le bercer, le rassurer... et au bout de plusieurs mois, j'ai fini par trouver une solution... » il eut un triste sourire alors qu'il touchait du bout des doigts la photo agrandie qu'on avait placé de son petit frère, il était si souriant, comment pouvait-il accepter un monde où on lui retirait le sourire de Shemar ? Il se sentait craquer et il se mit à sangloter légèrement, mais il renifla pour reprendre son histoire... « J'ai placé autour de son lit des soldats de plombs, c'était ceux de notre père... et je lui ai dit qu'ils allaient le protéger, il a enfin dormi à partir de ce moment-là... » continua-t-il du mieux qu'il pouvait. « Où qu'il soit, mon frère est seul... mais je ne peux pas accepter qu'il ne se sente pas protéger, alors j'ai été lui rechercher ses soldats de plombs, parce que c'est la seule chose qui me semble logique en cet instant... rien d'autre n'a de sens Minnie, pourquoi lui ? » sanglota-t-il en craquant enfin, en dévoilant sa peine, devant Minnie il pouvait montrer ses faiblesses. « Pourquoi je n'ai pas su le protéger ? » murmura-t-il en resserant ses bras sur lui-même, c'était là le vrai problème, pourquoi ne l'avait-il pas protégé, il l'avait fait tout le reste du temps... à quel moment avait-il lâché la main de son petit frère ? Il s'en était à peine rendu compte...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Shemar Mer 28 Jan - 22:20

Il n'y avait pas de mot. Parfois le monde était juste trop cruel. Aujourd'hui il n'y avait pas de magie. Aucune couleur pour venir égayer le tableau. Aucun mot pour dépeindre ce qu'ils ressentaient. Une étoile s'était envolée. Trop tôt. Beaucoup trop tôt. Minnie connaissait tous les Seaga. Et elle avait du mal à croire que l'un d'entre eux n'était plus. Elle avait pleuré en apprenant la nouvelle, elle avait pleuré pendant la cérémonie. Mais les larmes n'étaient pas suffisantes pour traduire la tristesse qui l'étreignait. Elle était triste pour Shemar. Pour Kovu. Pour tous les Seaga. Ils avaient déjà tellement souffert. Elle ne comprenait pas comment la vie pouvait être aussi dure. Aucun mot n'était suffisant pour exprimer ce qu'ils ressentaient. Aucun mot ne paraissait assez bien pour les consoler. C'était trop tôt. Trop injuste. Minnie ne pouvait qu'être là. Pour lui. Pour eux. Dans ce moment difficile. Elle laissa Kovu près de sa famille, mais elle restait à proximité, s'il avait besoin, pour lui montrer qu'elle était là. Elle ne pouvait rien faire d'autre qu'être là pour lui. Quand ils quittèrent le domicile de Shanice, elle serra la main de Kovu avec la même force. Elle comprit après quelques instants qu'il retournait au cimetière. S'il avait besoin d'y retourner, elle l'accompagnerait. Elle n'avait pas besoin de savoir pourquoi. Elle se contentait d'être là pour lui. Une fois près de la tombe de son petit frère, elle le regarda se baisser et poser ce qui semblait être des petits soldats sur la tombe. Encore une fois elle ne demanda pas pourquoi, elle laissa Kovu prendre son temps. « Quand Shemar était petit... Après l'accident des parents, il ne dormait plus, il faisait cauchemars sur cauchemars, j'arrivais au milieu de la nuit pour le bercer, le rassurer... et au bout de plusieurs mois, j'ai fini par trouver une solution... » Le cœur de Minnie se serra en entendant qu'il commençait à sangloter. Elle l'aurait de suite pris dans ses bras mais elle avait le sentiment qu'il avait besoin de raconter son histoire d'abord. « J'ai placé autour de son lit des soldats de plombs, c'était ceux de notre père... et je lui ai dit qu'ils allaient le protéger, il a enfin dormi à partir de ce moment-là... » Elle sentit une larme couler sur sa joue qu'elle s'empressa d'essuyer. Elle ne voulait pas pleurer. « Où qu'il soit, mon frère est seul... mais je ne peux pas accepter qu'il ne se sente pas protéger, alors j'ai été lui rechercher ses soldats de plombs, parce que c'est la seule chose qui me semble logique en cet instant... rien d'autre n'a de sens Minnie, pourquoi lui ? Pourquoi je n'ai pas su le protéger ? » Minnie s'approcha de Kovu et l'enserra de ses bras, ne supportant plus de rester en retrait. Elle ne devait pas pleurer. Elle devait être forte, pour lui. Elle le serra fort. Pour lui transmettre son amour. Sa peine aussi. Si elle était sans comparaison avec la sienne, elle l'était aussi. Pour son petit frère. Pour toute la famille Seaga. « Tu as fait ce que tu as pu. Dit-elle après un silence. » Personne n'aurait pu savoir. Personne n'aurait pu empêcher ce malheur. Aujourd'hui ils pleuraient tous la mort de Shemar, parti bien trop tôt. « Et ce n'est pas de ta faute. » Elle relâcha son étreinte, ne s'éloignant pas pour autant, et leva une de ses mains pour caresser la joue de Kovu, effacer ses larmes. Elle savait qu'elle ne pourrait pas effacer la tristesse. Seul le temps l'aiderait à faire son deuil. Ça prendrait le temps qu'il faudrait. Mais elle serait toujours là pour lui. On ne guérissait jamais d'une telle blessure. On se contentait d'apprendre à vivre avec. « Tu es un grand frère merveilleux Kovu, reprit-elle, et personne... personne ne pouvait prévoir ce qui allait arriver. » C'était un accident. Mauvais endroit, mauvais moment. Elle savait que rien de ce qu'elle dirait ne pourrait le consoler. C'était son petit frère. Il ne méritait pas ça. Personne ne méritait ça. Elle savait aussi que Kovu se sentait responsable. Il s'était toujours occupé de sa famille avec les plus grands de ses frères et sœurs. Elle aurait aimé pouvoir lui faire partir ce sentiment là aussi. Mais les mots n'étaient pas faciles à trouver. Ils s'emmêlaient. La pluie sur son cœur assombrissait ses idées, lui brouillait la vision, lui donnait envie de pleurer, encore. Mais elle devait être forte. Elle devait agrandir son armure, protéger Kovu, même si ce n'était pas assez. Elle devait tout faire pour être là pour lui. Elle posa son autre main sur le cœur de Kovu, le sentant battre sous sa paume. « Il est toujours là. Il n'est pas seul. Où qu'il soit, il sait que tu l'aimes. » Ce n'était pas suffisant. Elle le savait. Peut-être que ses mots étaient maladroits. Mais il était difficile d'avoir de l'assurance dans une situation pareille. Elle faisait de son mieux, tentant elle-même de faire face à la tristesse et au deuil. Parfois elle se sentait trop petite. Le monde était trop grand. Il y avait trop de cruauté. Trop de tristesse. Trop d'injustice. Est ce que c'était vraiment ça le monde ? Parfois, il était difficile d'y trouver une lumière. Un espoir. Dans ces moments là, elle se rattachait à son amour pour Kovu. Il la rendait forte. Elle savait que rien ne pourrait venir ébranler ce sentiment-là. Même maintenant, alors qu'il était difficile d'entrevoir de l'espoir après un tel événement, elle savait que ça irait. C'était peut-être encore trop tôt pour l'affirmer. Mais elle devait s'en persuader. Parce qu'il était là. Et qu'elle restait là pour lui. Elle ne pouvait pas faire grand chose, les mots n'étaient pas suffisants mais elle était là. Pour lui. Toujours. Elle savait qu'il serait toujours là lui aussi et c'est peut-être ça qui la rendait aussi forte, ce qui l'empêchait de craquer. Aujourd'hui, une étoile les avait quitté. Aujourd'hui, tout le monde pleurait la mort de Shemar. Parti trop tôt. Beaucoup trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas

Minnie & Kovu ₪ Shemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-