It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream
anipassion.com
Partagez|

❧ Eliott & Léandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: ❧ Eliott & Léandre Dim 16 Nov - 20:56


Eliott & Leandre
E. Oswald Twain & Leandre


Les pieds en éventail sur son canapé, l'ordinateur sur ses cuisses, une calme et douce musique en bruit de fond derrière le salon, habillé dans le plus simple appareil... Léandre était en train d'écrire, comme à son habitude. Cette fois-ci, ce n'était pas un livre qu'il préparait mais un article, une sorte de reportage. En réalité, il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il faisait vraiment, mais l'idée d'écrire un article lui était subitement venu la veille. Il ne savait pas pourquoi, ni sur quoi ça porterai mais il c'était fixé ce projet. Et il avait bien l'intention de le terminer jusqu'au bout. Peut-être sur l'East River, ou bien ce parc qui est à quelques mètres de chez lui, ou pourquoi pas « The miho », ce célèbre club de strip dont tout le monde parle. Peut-être bien qu'il se convertirai en journaliste finalement. L'idée était à réfléchir, après tout c'est pas plus mal et puis on en apprend tout autant. Il c'était intéresser sur la mafia, il n'y avait pas de raison qu'il découvre des milieux presque inexploré et n'en fasse profiter à personne sur ces découvertes. Après quelques recherchent sur le net, n'aboutissant pas à grand chose, il avait finalement opter pour une deuxième solution : se déplacer lui même et décider qu'est-ce-qui l'intéresserai le plus. Et puis faut dire qu'il ne sortait pas tant que ça de son terrier alors autant profiter de ce beau temps d'automne et prendre un peu l'air.
Léandre posait l'ordinateur sur la table basse, parti dans la cuisine éteindre la radio puis marchait jusqu’à la salle de bain pour prendre une douche. Il commençait à faire couler l'eau, pour qu'elle se réchauffe un peu, mis son shampoing et son gel douche la tête à l'envers pour laisser descendre le liquide, afin de ne pas perdre de temps. Il passait rapidement le jet d'eau sur son corps, s'étalait le savon jusqu'à ce qu'il y ait de la mousse puis se rinçait. Eden attrapait la serviette en équilibre sur la paroi de douche et s'enroulait à l'intérieur, se réchauffait et se séchait en même temps. Il enfilait dynamiquement son caleçon, son jean, son t-shirt, son pull et enfin ses chaussettes. Toujours sobre et élégant, Léandre savait très bien accorder ses vêtements et paraissait toujours bien apprêter. Il ne passait pas des heures et des heures à se faire beau, mais le minimum était nécessaire pour l'écrivain. Enfin prêt, il allait chercher les clefs sur la commode à l'entrer du couloir, se couvrit d'une écharpe et son gros manteau puis sorti enfin de son appartement. Malgré le beau temps, il ne faisait pas encore si chaud, le vent pouvait même être glaciale à s'en congeler les mains. Jetant un œil à chaque allée pour décider dans laquelle il allait s’aventurer, Léandre observait toutes les petites boutiques et vitrines devant lesquelles il passait. Certaines avait encore des décorations d'Halloween, ça lui rappelait d'ailleurs tout le temps qu'il avait passer à soigner la décoration pour cet événement très célébré ici, qui pourtant n'avait durer qu'une journée. Il y a, à présent, 2 semaines de cela que le jeune homme avait pris la décision de tout décorer avec ses voisins. Ils c'étaient chacun donner des tâches pour ne pas le laisser tout faire même si c'était lui qui en avait eu l'idée. Certains avait pour mission d'acheter des bonbons et les répartir dans des petites sacs, de se procurer des citrouilles au supermarché du coin, d'autres de trouver quelques lanterne oranges et noir à des brocanteur, des stickers en forme de fantômes, de sorcière ou que sait-on encore, des crânes à disposer tout le long de l'escalier, des chauves-souris en plastiques et des fausses toiles d’araignée à disperser dans le salon et l'entrée, trouver des squelettes et des épouvantails à dissimuler dans le jardin de l'immeuble... Bref, la total. C'était opération meilleur décoration d'Halloween ! Léandre était donc parti à la chasse de tout ces objets, il avait fait tout le tour du quartier et des alentours. De rayons en rayons, de magasins en magasins, il avait passé presque trois bonnes semaines à dénicher tout ce qu'il lui fallait. Les colocataires de l'immeuble l'avait bien entendu aider à trouver tout ça et également à tout aménager en sorte d'effrayer le plus possible les passants. Il leur aura fallu beaucoup de temps pour organiser tout ça, mais chacun c'était plus ou moins rapprocher des autres. Léandre était trop souvent seul, dans sa bulle comme on disait souvent, c'était justement l'occasion de parler et découvrir de nouvelles personnes. Ils y avaient tous mis du cœur et c'était tellement pris au jeu qu'Eden avait décider de remettre ça. Pour Thanksgiving justement. Cette fois-ci l'immeuble serai revêtu de rouges et vert, couleur de noël par excellence. Ou peut-être qu'il opterai pour une déco de décembre plus moderne. Du style, blanc et bleu par exemple, pourquoi pas dans les tons clair comme la neige et non foncée des sapins comme on peut avoir l'habitude de le faire. Léandre était tellement fière de sa décoration d'Halloween, qu'il avait laissé quelques babioles traînait dans l'appartement.

Finalement, il venait de s'arrêter devant le parc et décidait de se posait sur un banc afin d'observer les passants. Ça lui permettrait de voir où se dirigent la majorité des gens de Brooklyn et d'admirer un peu le paysage et la vue qui donner sur le pont. Il avait déjà scrutait une bonne centaines d'individus, certains plus presser et plus affoler que d'autres. A force de les regarder, il se perdait peu à peu dans ses pensées. Léandre n'avait toujours aucune idée de l'article qu'il voulait rédiger... Sa vision c'était bizarrement heurter sur un arbre dont les feuilles rougeâtre s'arrachaient de leurs branches. Va-t-on savoir pourquoi, mais à ce moment là c'était à Oswald qu'il pensait. Non, non aucun rapport avec les plantes, pourtant il se demandait ce qu'il lui aurait conseiller s'il était là, à côté de lui. Il lui aurait bien passer un coup de fil, mais avec l'emploi du temps qu'entretien son ami, il est difficile de l'appeler sans prévenir. Léandre ne savait jamais dans quel ville il se trouvait, ni pour quelle raison véritablement.


Dernière édition par Leandre E. Evan le Ven 12 Déc - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❧ Eliott & Léandre Sam 22 Nov - 18:02


Titre du Rp
AVEC LEANDRE E. EVAN

22 novembre, 14h24 Noël approchait. Après Halloween, c'était Thanksgiving, puis Noël. Tout ça me rendait joyeux, j'avais envie de sautiller partout. J'adorais les fêtes, surtout celles de fin d'année ! Pendant mon enfance, chaque année, toute ma famille paternelle se retrouvait à Noël. J'étais fils unique, mais j'avais beaucoup de cousins et de cousines dans toute la Nouvelle-Zélande, une dizaine. Ça faisait toujours beaucoup de monde. Je me souvenais aussi qu'une année, je devais avoir onze ou douze ans, même une partie de ma famille maternelle avait pu nous rejoindre. Et la famille du côté de ma mère, c'était... vraiment beaucoup de personnes. Beaucoup de personnes d'origines différentes. Des brésiliens, des chiliens, des péruviens, des colombiens. Ça hurlait d'un côté à l'autre de la table en anglais, portugais, mais surtout espagnol. Et moi, j'étais resté dans mon coin, n'osant pas me mêler à la conversation, trop timide pour ça à l'époque. Je m'étais contenté d'écouter, et d'observer fasciné toute cette diversité. Je m'étais toujours demandé comment mes grands-parents et mes arrières-grands-parents s'étaient rencontrés, vu les régimes politiques compliqués de l'époque en Amérique du Sud. Je me posais aussi parfois les mêmes questions à propos de ma grand-mère nord-coréenne. Je m'étais toujours demandé comment elle avait réussi à arriver jusqu'en Nouvelle-Zélande, ce qui n'était pas du tout à côté de la Corée du Nord. J'adorerais en savoir plus sur l'histoire de ma famille. Et la revoir à Noël, cette année. Malheureusement, je doutais que ça soit possible. Je n'étais pas censé être encore aux États-Unis, alors, si j'en partais, je ne pourrais sûrement pas y retourner... A la fois j'aimerais retourner à Londres, avec mes parents, à la fois je préférerais mourir que de quitter New York. Ce n'était pas New York que je refusais de quitter, j'aimais la ville mais c'était tout. Non, ce que je refusais de quitter en partant de New York, c'était Alexander. Et, de toutes façons... il ne me laisserait pas partir. Il avait besoin de moi, et apparemment je lui étais précieux. Pourquoi ? J'avais beau retourner cette question dans tous les sens, il n'y avait pas la moindre réponse qui me venait à l'esprit... Enfin bon. Ça ne servait à rien d'essayer de trouver une réponse maintenant. Ça m'occupait l'esprit et je n'avais pas besoin de ça. Je devais me concentrer pour retrouver cette boutique spécialisée dans la vente de chocolat en tablettes. Elle avait changé d'adresse et j'avais toujours un peu de mal à la retrouver. Et en même temps il fallait que je réfléchisse à ma nouvelle en cours. Et pour ça, il fallait que j'aille faire un tour dans Brooklyn Heights. Pour pouvoir mieux me représenter la vue qu'on avait du Brooklyn Bridge vu du quartier et en faire une meilleure description. Une fois la boutique retrouvée et mes achats faits, je repartis vers Brookyln Bridge. Voyant un banc bien placé pour mon observation, je partis m'installer dessus. Je posai mon sac puis le sachet de la boutique de chocolat. J'allais m'asseoir lorsque mon regard se posa sur l'homme à l'autre bout du banc, qui semblait absorbé dans la contemplation des feuilles tombant d'un arbre à quelques mètres. Oh... mais je le connaissais. Un sourire surpris se logea sur mes lèvres. Je passai ma main devant ses yeux pour le ramener à la réalité. « Bonjour M. Evan... A quoi pensez-vous pour être si absorbé dans vos pensées ? », dis-je en le regardant, amusé.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

❧ Eliott & Léandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-