It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

mako & elena ~ turning out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: mako & elena ~ turning out Mer 8 Oct - 19:55

Mako n'avait qu'une envie après sa longue journée chiante de cours, c'était rentrer chez lui. Enfin non, pas rentrer chez lui en fait, il avait juste envie de sortir et de faire la fête toute la soirée. Ou juste de boire en fait. Peu importe. De toute manière, il avait beau avoir envie de faire plein de choses comme ça, il ne pouvait pas. Il devait rester à la fac encore un peu. Travailler... Gosh, c'était quand même inconcevable pour lui comme ça. Mais il n'avait pas le choix parce qu'il se trouvait que ce n'était pas un travail qu'il devait faire seul et l'emmerdeuse de service l'avait forcé à rester un peu. Il aurait pu ne pas l'écouter bien sûr et ne pas faire ce qu'elle disait mais elle était tellement pénible qu'il en aurait entendu parler longtemps. Alors bon, très peu pour lui en fait.

Il devait retrouver la jeune femme à la bibliothèque mais il prit bien son temps pour s'y rendre. Il sortit très lentement de son cours et s'arrêta un peu de temps au distributeur pour y acheter des gâteaux à manger. Après ça, il fit également un arrêt à la machine à café parce qu'il avait vraiment besoin d'un café aussi avant d'attaquer ce très long de moment en retard. C'est donc très légèrement en retard que le jeune homme se présenta à la bibliothèque. Il chercha un peu Elena mais ne tarda pas à la retrouver. Quelle malchance, elle était là. Il s'approcha donc d'elle et en arrivant à sa hauteur, il lâcha un très long soupir. « Me voilà. » dit-il alors. Il s'assit sur la chaise et commença à boire son café. « Alors prête ? » demanda-t-il alors. Il l'espérait pour elle parce qu'il n'avait l'intention de ne faire que le strict minimum. « T'as commencé à chercher un peu ? » Là aussi, il l'espérait parce qu'il avait aussi l'intention de partir le plus vite possible d'ici pour faire quelque chose de plus intéressant. C'était son programme : faire le moins de choses possibles en le moins de temps possible. Ils allaient aller loin comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Sam 11 Oct - 0:06

Rester à l’université après une longue journée ne cours ne dérangeait pas Elena. Elle avait un devoir à faire et comme c’était un devoir en binôme, elle s’était dit que faire ça à la bibliothèque serait plus pratique. Surtout vu qui était son binôme… C’était l’autre pauvre type qui n’avait pas arrêté de l’agresser lors de son premier jour. Elle s’était dit qu’un terrain neutre serait plus pratique, et il y aurait des témoins en plus. Elle saurait donc se contrôler si elle avait des pulsions meurtrières inopinées. Le ‘si’ était d’ailleurs de trop, ils n’y échapperaient pas. Rien ne l’attendait chez elle en plus. A part son chien Oliver, mais il survivrait encore un peu sans elle. Ruben n’était une fois de plus pas là, il devait travailler lui aussi ou elle n’avait pas très bien compris ce qu’il avait de prévu ce soir. Elle savait juste qu’il était pris et elle n’avait pas cherché plus loin. Le résultat était le même de toute façon et elle pourrait le voir le lendemain matin. C’était quand même triste qu’ils en soient arrivés là mais c’était comme ça. Soit. Elle avait d’autres choses à faire pour le moment. Des choses bien plus importantes. Mako était en retard, quelle surprise, et elle devait réfléchir à la manière dont elle allait le torturer. Il ne méritait rien d’autre qu’une mort lente et douloureuse pour la faire attendre comme ça. Elle bouillait intérieurement jusqu’à ce que, miracle, il ne fasse enfin son apparition. « Me voilà. » dit-il en arrivant à sa hauteur, le tout accompagné d’un long soupir. Quel rayon de soleil. « Tu rayonnes tellement que c’est impossible de ne pas le voir. » répliqua-t-elle en soupirant à son tour. Il la fatiguait déjà. Est-ce qu’ils avaient bientôt fini ? « Alors prête ? » lui demanda-t-il ensuite, ce qui lui fit lever les yeux au ciel. « C’est plutôt à toi que je devrais poser la question. » Il avait pris son temps et il ne semblait pas décidé à commencer comme il buvait son café là. Comme s’il s’attendait à ce qu’elle fasse tout le travail toute seule. « T'as commencé à chercher un peu ? » Ha ha. Qu’est-ce qu’elle disait, déjà ? « Non, je t’attendais. » répondit-elle sans se démonter. « Je ne pouvais décemment rien faire sans ton génie et ton talent. » Il ne remarquerait sans doute pas le sarcasme tant il aimait entendre de tels compliments.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Lun 13 Oct - 11:09

C'est avec beaucoup de mauvaise volonté que Mako était resté après les cours à la fac. Il y avait tellement de choses qu'il aurait préféré faire plutôt que d'être là (et passer sous un train en faisait parti). Mais bon, il avait un boulot à faire. En binôme et il se retrouvait avec un tyran de première comme partenaire. Du coup, il n'avait pas eu d'autre choix que de rester là. Mais il avait bien pris son temps quand même en quittant so cours. Il ne voulait pas arriver à la bibliothèque trop vite, ça n'aurait pas été bon pour montrer à quel point tout ça le faisait royalement chier. Il avait donc fait un long arrête devant le distributeur de nourriture. Puis après ça, il avait fait un autre long arrêt devant la machine à café. Et puis... il avait bien cherché mais il n'avait rien trouver d'autre à faire après ça. Il trouvait ça bien triste mais bon, c'était comme ça. Il n'avait donc pas eu finalement d'autre choix que de rejoindre enfin la bibliothèque.

Arrivé à la bibliothèque, le brésilien ne mit malheureusement pas longtemps à repérer sa si merveilleuse partenaire. Il avait espéré qu'elle ne serait pas là, comme ça il aurait pu faire demi-tour et rentrer chez lui. Ou non, il serait plutôt parti en soirée. Sauf qu'elle était là donc la question ne se posait pas. Il la rejoignit le plus lentement du monde et s'arrêta finalement à sa hauteur, signalant au passage sa présence (au cas où elle n'aurait pas bien vu qu'il était enfin là, on ne savait jamais). « Tu rayonnes tellement que c’est impossible de ne pas le voir. » Ahah, madame était une comique aujourd'hui. « Je pourrais dire la même chose pour toi. » commenta-t-il sur un ton moqueur. Il se demandait d'ailleurs si c'était sa présence à lui qui faisait ça ou si elle faisait vraiment toujours la gueule. Comme ça, il penchait plus pour la seconde option quand même. Soit, Mako lui demanda ensuite si elle était prête. « C’est plutôt à toi que je devrais poser la question. » « Malheureusement, moi, je ne serai jamais prêt. » Comme ça, elle était prévenu. Même le café qu'il avait prit là ne serait pas suffisant pour qu'il survive à tout ça. Il aurait peut-être mieux fait de prendre du whisky. Elle allait donc devoir rattraper un peu le coup et il espérait d'ailleurs qu'elle avait commencé à chercher déjà. « Non, je t’attendais. » Evidemment, ça aurait sûrement été un manquement à son rôle de reine des chieuses si elle avait commencé sans lui. « Je ne pouvais décemment rien faire sans ton génie et ton talent. » « Bien sûr, bien sûr. » fit-il avant de faire une légère révérence. C'était dur parfois d'être aussi doué que lui comme ça. « Mais tu peux commencer maintenant, je suis là. » Pour le support moral. « On est censé travailler sur quoi déjà ? » Parce qu'il était très au courant comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Ven 31 Oct - 17:37

Si Elena ne voyait pas d’inconvénients à l’idée de rester à l’université après une longue journée de cours, elle était bien moins enthousiaste quand il fallait qu’elle le fasse pour passer sa soirée avec Mako. Leur professeur n’avait pas eu de meilleure idée que de les faire travailler en binôme. Il n’aurait pas pu en être autrement de toute façon, ils ne s’aimaient tellement pas que l’univers avait décidé de les forcer à collaborer. Ça allait être tellement constructif… Ils n’allaient sans doute avancer à rien et la jeune femme se voyait travailler toute seule. Pour le peu qu’elle en avait vu, le jeune homme n’avait pas l’air d’être un très grand travailleur. Lorsqu’elle le vit arriver, Elena s’imagina en train de se tirer une balle. C’était franchement préférable… Enfin elle imaginait. Bien sûr, Mako s’annonça en arrivant à sa hauteur alors qu’elle n’avait pas pu le louper. Il rayonnait tellement. « Je pourrais dire la même chose pour toi. » La jeune femme gratifia son cher ami d’un sourire forcé. « C’est spécialement pour toi. » Le voir la remplissait tellement de joie qu’elle ne pouvait s’en empêcher. Il lui demanda ensuite si elle était prête. Quelle question, évidemment qu’elle était prête ! Et il valait mieux que lui aussi, elle voulait finir ça rapidement. « Malheureusement, moi, je ne serai jamais prêt. » La jeune femme soupira une nouvelle fois. Elle ne savait même plus quoi lui répondre, c’était terrible. « Pourquoi t’es venu alors ? Je m’en serais bien mieux sortie sans toi hein. » Elle préférait encore se taper le boulot toute seule, enfin c’était déjà ce qui allait se passer. Il n’était venu que pour faire de la figuration. Elle se demandait bien pourquoi elle avait attendu qu’il arrive avant de commencer. Elle avait eu l’espoir naïf qu’il lui soit d’une quelconque utilité. « Mais tu peux commencer maintenant, je suis là. » « On, tu veux dire ? » Pourquoi continuait-elle d’espérer alors qu’elle savait pertinemment que c’était perdu d’avance ? C’était exactement pareil avec Ruben, elle essayait sans cesse mais ça ne donnait rien. « On est censé travailler sur quoi déjà ? » Est-ce que c’était une blague ? « Les influences de l’œuvre de Shakespeare sur le monde d’aujourd’hui. » répondit-elle en plissant les yeux. « Tu te souviens qu’on est en droit hein, rassure-moi ? » Quelque chose lui disait qu’il n’avait pas commencé ces études de son plein gré. « Qu’est-ce que tu fous là, réellement ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Dim 9 Nov - 22:01

La seule hâte de Mako était que cette soirée se finisse au plus vite. Il n'avait en effet aucune envie de travailler. Encore moins avec l'autre chieuse. Son seul espoir était de pouvoir sortir un peu après s'ils finissaient de faire ça le plus vite possible. Mais ça, ce n'était vraiment pas gagné. Pas qu'à cause d'elle d'ailleurs mais le brésilien avait quand même décidé de la blâmer pour tout. Soit, après avoir bien pris son temps, le jeune homme arriva finalement à la bibliothèque et ne tarda pas à trouver Elena. Le premier commentaire que fit la jeune femme en le voyant concernait le fait qu'il rayonnait. Ouais, elle pouvait bien parler elle, elle n'était pas mieux franchement. « C’est spécialement pour toi. » Le jeune homme haussa les épaules. « Pour moi ou non, tu devrais cesser de faire la tête, tu as d'énormes rides. Là par exemple. » Il montra un endroit de son visage et eut un petit sourire moquer. « Personne n'aime les filles toutes ridées tu sais. » Surtout à cette âge-là. Mako voulut ensuite savoir si la jeune femme était prête à travailler et apparemment, elle l'était plus que lui. En même temps, ce n'était pas difficile. Il ne serait jamais prêt personnellement. Il était allergique à ça. Rien que le mot travail lui donnait des boutons. « Pourquoi t’es venu alors ? Je m’en serais bien mieux sortie sans toi hein. » « Ca veut dire que je peux repartir alors ? » demanda-t-il plein d'espoir. Mais il n'était pas certain qu'elle réponde favorablement à ça. Il ne tarda d'ailleurs pas à en avoir la preuve lorsqu'il déclara qu'elle pouvait à commencer le travail maintenant qu'il était là. Il voulait bien juste la regarder faire. « On, tu veux dire ? » Il pinça les lèvres. Non, pas tellement en fait. « Evidemment. » Sauf que lui, il ne savait même pas sur quoi ils travaillaient. C'était quand même un peu embêtant ça il trouvait. C'est pour ça qu'il questionna ensuite Elena à ce propos. « Les influences de l’œuvre de Shakespeare sur le monde d’aujourd’hui. » Ah oui, pourquoi pas. C'était un sujet comme un autre. « Tu te souviens qu’on est en droit hein, rassure-moi ? » « Oui et ? » Il ne comprenait pas en quoi c'était censé l'éclairer sur ce qu'ils devaient faire ça, ça laissait comme un très large panel de sujet. Enfin, il imaginait en tout cas. « Qu’est-ce que tu fous là, réellement ? » Il haussa les épaules. « Ah ça… je me le demande aussi. » répondit-il en souriant. « De la figuration j'imagine. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Ven 14 Nov - 14:23

Elena n'avait vraiment pas envie de se forcer à être agréable avec Mako. Elle faisait assez de faux sourires à la galerie ou à Ruben, elle allait finir par se coincer la mâchoire si elle continuait comme ça. Surtout que le jeune homme ne se formaliserait juste du fait qu'elle fasse la gueule à longueur de temps, il agissait exactement de la même façon. Mais la différence c'était qu'elle ne le faisait pas tout le temps, elle, c'était spécialement pour lui. Il pouvait se sentir flatté. « Pour moi ou non, tu devrais cesser de faire la tête, tu as d'énormes rides. Là par exemple. » La jeune femme eut un mouvement de recul lorsqu'il approcha sa main de son visage. « Personne n'aime les filles toutes ridées tu sais. » Sans s'offusquer – elle n'allait pas lui donner ce plaisir – elle haussa simplement les épaules. « Il faut croire que ça plaît à mon fiancé. » Elle n'était pas ridée de toute façon, elle était parfaite. Et même si c'était le cas ce ne serait pas la fin du monde non plus. Aussi, il n'était pas obligé de savoir dans quel état se trouvait sa relation avec Ruben en ce moment. Il avait juste besoin de savoir qu'un homme l'aimait comme elle était.

La jeune femme comprit ensuite bien vite que Mako n'était pas venu pour travailler. En même temps, elle ne s'était pas attendue à autre chose de sa part. Elle n'aurait pas dû prendre la peine de lui dire de venir et travailler toute seule dès le départ. Elle préférait encore ça, il allait plus la ralentir qu'autre chose. « Ça veut dire que je peux repartir alors ? » Elle n'allait même pas prendre la peine de répondre à ça. Encore moins de réagir. Il savait très bien qu'il en était hors de question, à moins qu'il veuille obtenir un beau zéro. Si elle travaillait seule, elle n'allait pas le laisser s'attribuer le mérite de son travail. Elle précisa alors qu'ils devaient travailler à deux au cas où il l'aurait oublié. « Évidemment. » Elle préférait ça même si elle n'était pas totalement convaincue. Elle allait le garder à l’œil. Un nouveau problème se présenta ensuite rapidement : il ne savait pas sur quoi ils devaient travailler. Il n'avait même pas l'air de savoir qu'il était en Droit. C'était tellement désespérant, ils allaient se planter c'était certain. « Oui et ? » En guise de réponse, Elena soupira et secoua la tête. Elle se demandait vraiment ce qu'il faisait là. « Ah ça… je me le demande aussi. » Il n'était pas totalement stupide visiblement. Il semblait tout à fait conscient de son inutilité, c'était un début. « De la figuration j'imagine. » « On est au moins d'accord sur une chose. » répondit la jeune femme avec un sourire très exagéré. Elle se remit ensuite à soupirer. « Tu sais quoi, tu n'as qu'à partir, je préfère me débrouiller toute seule finalement. On n'arrivera à rien tous les deux. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Mer 19 Nov - 17:58

Elena pouvait dire qu'il faisait la tête autant qu'elle le voulait. Le fait était qu'elle n'était vraiment pas mieux. Et de loin. Elle aussi faisait toujours la gueule. A chaque fois qu'il la voyait en tout cas, c'était le cas. Mais apparemment, ça lui était réservé à lui. Hmm, il s'en moquait pas mal. Sauf qu'elle devrait faire un peu attention parce qu'à force, elle pourrait vite avoir des rides. Elle en avait déjà en fait et il les lui montra pour qu'elle le croit. Madame eut bien sûr un geste de recul. Cette fille était dramatique. « Il faut croire que ça plaît à mon fiancé. » Mako plissa les yeux. « Parce que tu as un fiancé toi ? » demanda-t-il d'un ton moqueur. « Pauvre gars. » Il avait beaucoup beaucoup de compassion pour lui sur ce coup.

Soit, il n'était pas là pour faire la conversation. Ils devaient travailler. Mako avait vaguement songer à repartir puisque la jeune femme avait l'air de dire que sa présence n'était pas nécessaire. Sauf qu'il comprit bien vite qu'elle ne le laisserait pas s'en aller pour autant. Mais le tout pour travailler était de savoir sur quoi ils allaient travailler et, à ce propos, le brésilien n'était pas spécialement avancé. Il fallait dire aussi qu'il n'était là que pour la figuration. Ca n'avait pas l'air comme ça mais c'était un rôle très fatiguant. « On est au moins d'accord sur une chose. » « Comme quoi tout arrive. » fit-il avec un petit sourire. Parce que personnellement, il n'avait aucun problème sur le fait de se montrer réaliste concernant son rôle. Il le revendiquait même avec plaisir. « Tu sais quoi, tu n'as qu'à partir, je préfère me débrouiller toute seule finalement. On n'arrivera à rien tous les deux. » Oh, elle était déjà fatiguée de lui. Il semblait qu'il avait battu un record de rapidité. Il était définitivement trop fort. « Non, je crois que je vais rester. » décida-t-il alors. Il fallait vraiment qu'il ait un esprit de contradiction très développé pour dire, surtout sachant que son plus grand désir depuis tout à l'heure était de fuir. « Je ne voudrais pas me retrouver avec un zéro. » Il n'avait aucune confiance et savait qu'elle s'empresserait de dire qu'il n'avait pas apporté sa contribution. « Et puis, tu m'as l'air d'avoir besoin de compagnie un peu. Or, je suis d'excellente compagnie. » Elle avait juste un peu de mal à le voir mais bon ça… ce n'était pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Mer 26 Nov - 16:49

Elena se fichait bien de ne pas plaire à Mako ou à n’importe quel homme. Elle avait déjà trouvé celui avec qui elle allait finir sa vie et ça prouvait bien qu’elle n’avait pas que des défauts. Après, tout n’allait pas forcément bien avec Ruben en ce moment mais ils s’aimaient, elle le savait et c’était tout ce qui comptait. A cette nouvelle, Mako sembla très surpris. « Parce que tu as un fiancé toi ? » Il se moquait d’elle en plus, et elle n’appréciait vraiment pas. Elle aurait peut-être dû s’abstenir mais elle n’avait trouvé que ça pour se défendre. « Pauvre gars. » « Il a beaucoup de chance de m’avoir, contrairement à ce que tu sembles penser. » Il ne serait pas d’accord avec ça et pourtant elle avait raison. Ruben ne le voyait pas forcément en ce moment, ou alors il le montrait très mal mais c’était le cas. Après tout, s’il ne l’aimait pas il ne serait pas resté aussi longtemps avec elle.

Ils se concentrèrent très vite sur ce qui était important. Elena estimait qu’ils avaient déjà perdu assez de temps comme ça et elle savait que ça ne faisait que commencer vu comme était le jeune homme. Il avait clairement dit qu’il était là pour faire de la figuration. C’était bien la première fois qu’ils tombaient d’accord sur quelque chose. « Comme quoi tout arrive. » « Je croirai vraiment aux miracle à partir du moment où tu te mettras à travailler. » répliqua-t-elle un peu désespérée. Ce n’était pas demain la veille. Elle l’invita d’ailleurs à partir, elle préférait encore travailler toute seule, elle irait bien plus vite et le travail serait de bien meilleure qualité. « Non, je crois que je vais rester. » Et bien sûr, il fallait qu’il change d’avis lui aussi. Tout pour la contrarier, évidemment. « Je ne voudrais pas me retrouver avec un zéro. » Elena leva les yeux au ciel, il était ridicule là. « C’est impossible ça. Je ne rends que des travaux de qualité. » Ils auraient la meilleure note à coup sûr. « C’est plutôt si tu participes qu’on aura un zéro. » Comme ça au moins c’était clair. Elle n’était pas comme ça, elle n’allait pas lui faire ce coup là. Elle n’y avait même pas pensé ! Par contre lui il aurait pu tout à fait lui faire. Elle valait mieux que lui. « Et puis, tu m'as l'air d'avoir besoin de compagnie un peu. Or, je suis d'excellente compagnie. » La brune regarda le jeune homme d’un air très perplexe. « Je n’ai pas besoin de compagnie, et même si c’était le cas je préfère celle de n’importe qui à la tienne. » Vraiment. Mais ça, il le savait déjà et c’était bien pour ça qu’il voulait rester.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out Mar 2 Déc - 14:34

Il s'avéra qu'Elena avait un fiancé. Outch. Pauvre gars quand même, Mako avait beaucoup beaucoup de compassion pour lui d'un coup. Vivre avec cette fille devait être un enfer. Il s'étonnait même que le jeune homme n'ait pas encore essayé de la quitter. Lui, c'est ce qu'il aurait fait à sa place. « Il a beaucoup de chance de m’avoir, contrairement à ce que tu sembles penser. » Mako lui adressa un sourire moqueur. Ca devait être tellement plus rassurant pour elle de se dire ça. « Tu crois ça parce que c'est ce qui te fait dormir le mieux. » lui fit-il alors savoir avant de laisser échapper un petit rire. Mais il était certaine que le fiancé en question tiendrait probablement un tout autre discours. Soit, il s'en moquait pas mal dans le fond, ça n'était absolument pas ses affaires.

Comme ils étaient là pour travailler (enfin Elena en tout cas), ils entrèrent vite dans le vif du sujet. Il arriva alors quelque chose de vraiment incroyable ! Ils tombèrent d'accord sur quelque chose. Bon, c'était sur le fait que Mako était juste là pour faire de la figuration mais c'était quand même déjà énorme. Tout arrivait vraiment. « Je croirai vraiment aux miracle à partir du moment où tu te mettras à travailler. » Le jeune homme pinça les lèvres. « Tu ne risques pas d'y croire de sitôt alors. » Il ne se mettrait en effet probablement jamais à travailler. Il y avait tellement de choses plus intéressantes à faire en général, il ne voulait pas gâcher sa vie avec des choses comme ça. Mais il allait malgré tout rester avec elle et fournir le minimum vital en effort. Il ne voulait pas non plus que madame dise qu'il n'avait rien fait et se retrouver avec un zéro alors qu'il avait au moins fait l'effort de se déplacer jusqu'à la bibliothèque. Pour ça, il méritait au moins un. « C’est impossible ça. Je ne rends que des travaux de qualité. » Elle était tellement prétentieuse celle-là aussi. « C’est plutôt si tu participes qu’on aura un zéro. » Le brun secoua la tête. « Tu sauras que je peut-être très doué quand j'y mets du mien. » Juste pas là, parce qu'il ne voulait pas lui donner ce qu'elle voulait. Mais plus tard, il l'écraserait et sans aucun problème. S'il voulait rester, c'était aussi pour tenir compagnie à la brune. Elle avait l'air d'avoir besoin de quelqu'un pour être avec elle. Et il était très généreux. « Je n’ai pas besoin de compagnie, et même si c’était le cas je préfère celle de n’importe qui à la tienne. » Il secoua la tête. « N'importe quoi, je suis sûr que tu m'adores. Tout le monde m'adore. » Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & elena ~ turning out

Revenir en haut Aller en bas

mako & elena ~ turning out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-