It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

lexie & jayden ❝ it's been a while ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 14 Sep - 12:06

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Je quittais le quartier de l’aéroport, la tête basse. Je savais que je n’avais pas mon mot à dire dans sa décision, mais le départ de Vitaly me mettait un sacré coup au moral. Je le connaissais depuis toujours. Nous n’avions que quelques années lorsque nous nous étions rencontrés au jardin d’enfants. Et nous ne nous étions jamais séparé depuis. Il était mon meilleur ami, celui sur qui je me reposais. Et il avait beau dire que le téléphone existait et que nous ne perdrions pas contact, ce ne serait pas la même chose, c’était certain. Il quittait New York à jamais et s’installait à Paris avec sa fille. Peut-être que je n’aurais pas dû l’accompagner à l’aéroport. Peut-être que simplement lui dire au revoir par téléphone aurait suffit. Ne pas regarder son avion décoller aurait été mieux, pour moi en tout cas. Parce que me dire que je venais de perdre mon meilleur ami, c’était bien assez suffisant, je n’étais pas non plus obligé de le voir de mes yeux non plus. Mais bon, c’était fait maintenant. Il était parti. Et déjà qu’avant, nous avions du mal à nous voir du fait de nos emplois du temps respectifs, je n’osais même pas imaginer maintenant que nous étions séparés par plusieurs milliers de kilomètres. Je soupirais, tout en arpentant les rues de New York, sans vraiment savoir où j’allais. Je n’en avais moi-même pas la moindre idée, pour dire vrai. Je savais juste que j’avais le moral au plus bas et que je n’avais pas envie de rentrer chez moi, du moins pas maintenant.

Un hot dog et deux heures de marche plus tard, je me retrouvais devant l’habitation de Lexie. Je ne m’étais même pas rendu compte que je prenais la direction de chez la jeune femme. Et je ne savais même pas pourquoi je me retrouvais ici. Les choses avec la brunette s’étaient … un peu compliquées. Enfin, elles avaient toujours été compliquées, en même temps. Depuis le moment où nous nous étions rencontrés, d’ailleurs. Et même si j’avais divorcé depuis, nous n’avions pas vraiment repris contact. Enfin, pas en face en face, tout du moins. Nous nous étions appelés quelques fois, mais cela avait toujours été assez bref. En même temps, nous avions failli déraper la dernière fois que nous nous étions vus, et je n’étais pas certain que l’un comme l’autre avait été prêt pour cela. J’étais encore marié à ce moment-là, et de son côté … Je ne savais pas vraiment, mais j’imaginais parfaitement que cela ne l’intéressait pas. Après, de là à savoir si c’était mon mariage le problème ou non, je n’en avais aucune idée. Mais me retrouver devant chez elle me fit me rendre compte à quel point elle me manquait. Dans un soupir, je décidais d’appuyer sur l’interphone pour voir si elle était chez elle, et si, peut-être, elle accepterait de me voir.

C’était tout tremblant, presque comme un adolescent, que je me retrouvais ensuite devant la porte de son appartement. Qu’est-ce qui m’était passé par la tête, exactement ? Qu’est-ce qui m’avait pris de faire ça ? Okay, je n’étais clairement pas au mieux de ma forme aujourd’hui, tout comme ces derniers jours, depuis l’annonce du départ de Vitaly. Mais ce n’était pas une raison, si ? Et puis, surtout, je ne serais probablement pas de bonne compagnie. Comment pouvais-je penser lui infliger ça ? Lorsqu’elle ouvrit la porte, je forçais un sourire, même si je me doutais bien qu’il sonnait faux. J’étais pourtant heureux de la revoir. Elle m’avait vraiment manqué. Tout chez elle m’avait manqué, en fait. Que ce soit son visage, son sourire, et surtout, le fait de parler avec elle. Même si les choses étaient compliquées entre nous, à chaque fois que nous étions ensemble, c’était … simple. Comme si le reste du monde n’existait pas. Je rentrais ensuite à l’intérieur après qu’elle m’y ait invité, avant de me tourner de nouveau vers elle. « Comment vas-tu ? » lui demandais-je en retirant ma veste. « Cela fait longtemps … Qu’est-ce qui s’est passé depuis … tout ce temps ? » Ce qui je disais n’avait pas vraiment de sens, mais j’espérais qu’elle sentait que j’étais heureux de la voir, même si je devais faire un peu peur à voir actuellement.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Ven 19 Sep - 21:29

Cette année, Lexie n’avait pas pris de vacances. Hors de question de prendre l’avion avec sa fille. Et encore moins question de la laisser à qui que ce soit. Alors pour une fois, c’était sa fratrie qui lui avait rendu visite. Rien de bien étonnant avec Soren. Il passait constamment les voir. Nikolaï était venu aussi. Ça faisait bien six mois qu’ils ne s’étaient pas vus, et il lui manquait considérablement. Leurs années à faire connerie sr connerie était loin derrière, mais elle avait été complètement nostalgique en voyant qu’ils n’avaient rien perdu de leur complicité. Et puis, il fallait voir avec Saoirse. Il en était complètement gaga. En même temps, comment ne pas l’être ? Elle avait une bouille angélique. Même ses sœurs, Kahlan et Yelena, avaient fait un crochet par New York. Les rapports entre les sœurs s’étaient considérablement améliorés au fil des années, encore plus depuis la naissance de la petite princesse. Elles ne se voyaient pas pour autant tous les mois –mieux valait ne pas gâcher cette entente naissante- mais ça se passait nettement mieux qu’il y a quelques années.

Et comme ces dernières semaines, Lexie était dans son appartement, en train de finaliser un dossier. Enfin, lorsqu’elle le pouvait, puisque Saoirse avait visiblement décidé de tout faire pour attirer l’attention de sa mère. Il devenait difficile d’avancer dans son boulot quand elle avait sa fille dans ses bras la plupart du temps. Seulement, dès qu’elle voyait sa bouille, il lui était simplement impossible de la reposer. La jeune mère fut tirée de sa contemplation pour la sonnette de l’entrée. Elle fronça les sourcils en déposant sa fille dans son parc. Elle n’attendait pas de visite. Bien qu’elle eut un doute pendant un bref moment. Et qu’elle fut sa surprise, en ouvrant la porte, lorsqu’elle aperçut Jayden. Sans qu’elle ne s’en rende compte, un sourire se dessina sur ses lèvres. Lexie s’approcha avant de soudainement s’arrêter. Qu’allait-elle faire ? Elle avait été à deux doigts de se jeter à son coup et de l’embrasser tant il lui avait manqué. Ce n’était surement pas la chose à faire. Elle devait clairement se contrôler. A la place, elle se poussa du chemin pour le laisser passer. La jeune femme ne put s’empêcher de se demander ce qui l’amenait. Ils ne s’étaient pas vu revus depuis un moment. C’était peut-être mieux comme ça. Du moins c’est ce qu’elle avait pensé pendant un temps. Elle n’en était plus tellement sûre.

« Comment vas-tu ? » lui demanda-t-il en retirant sa veste. « Cela fait longtemps … Qu’est-ce qui s’est passé depuis … tout ce temps ? » Elle lui prit des mains avant de lui sourire pour aller la poser sur une chaise. « Je vais bien. J’arrive enfin à faire des nuits à peu près complètes. » répondit-elle en rigolant. « Je suis contente de te voir. » avoua-t-elle en ne pouvant détourner son regard de celui du chirurgien. Elle tourna la tête en entendant les balbutiements de Saoirse. Elle prit sa fille dans ses bras avant de revenir vers Jayden. « Tu lui as manqué. Et à moi aussi. » Sa fille allait sur ses un an. Dans un peu plus d’un mois. Ça passait bien trop vite à son gout. « vu ta tête, j’ai le sentiment que de ton côté il s’est passé pas mal de choses. Tout va bien ? » Elle avait un doute quant à la réponse à cette question. Pour que Jayden se pointe chez elle, sans prévenir, c’est quelque chose avait dû l’y pousser. Le besoin de parler peut-être, ou de la voir –elle l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 21 Sep - 12:13

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


C’était étrange comme mes pas m’avaient amenés ici, chez elle. Je n’y avais pas fait attention, jusqu’à ce que je me retrouve devant sa porte. Je m’étais contenté de flâner à travers les rues, depuis que j’avais quitté l’aéroport, sans porter une quelconque attention à la direction que je prenais. J’avais simplement eu besoin de me retrouver seul, pour penser, pour réfléchir, pour que mon cerveau assimile l’information du départ de mon meilleur ami. Enfin, en tout cas, c’était ce que j’avais cru. Mais étant donné que je me retrouvais devant la porte d’entrée de Lexie, peut-être que, finalement, être seul n’était pas ce dont j’avais envie, ou besoin. J’hésitais un instant avant de frapper à sa porte. Après tout, cela faisait un moment que nous ne nous étions pas vus. Et puis, je ne l’avais pas prévenu de ma visite, puisque moi-même je n’en avais pas eu la moindre idée jusqu’à quelques instants. Et si je la dérangeais ? Et si elle n’avait pas envie de me voir ? Ou si, tout simplement, elle n’était pas chez elle ? Elle était peut-être en vacances ? Ou pire, et si elle était avec un autre homme ? Pourtant, je pris mon courage à deux mains, et indiquais ma présence.

La voir me fit immédiatement sourire, même si mon sourire était triste. Elle m’avait vraiment manquée, il fallait bien l’avouer. Je la détaillais rapidement, comme pour mémoriser chaque centimètre de sa peau, avant d’enlever ma veste. « Je vais bien. J’arrive enfin à faire des nuits à peu près complètes. » m’annonça-t-elle dans un rire, me faisant lâcher un sourire un peu plus franc. « Je suis contente de te voir. » m’avoua-t-elle, son regard planté dans le mien, avant de prendre sa fille dans ses bras et de revenir vers moi. « Tu lui as manqué. Et à moi aussi. » Je caressais rapidement la tête de Saoirse, attendri. « Toi aussi tu m’as manquée. » avouais-je en replantant mon regard dans le sien. Et c’était la vérité. Même si j’avais essayé d’éviter de penser à elle, j’avais eu bien du mal. Et maintenant que je me retrouvais en face d’elle, et que sa fille serrait un de mes doigts de sa main, je réalisais à quel point elle m’avait manquée. Tout chez elle m’avait manqué, pour dire vrai. Que ce soit son sourire, le son de sa voix, son visage, … Et elle avait cette capacité à me rendre … bien, tout simplement. Je n’étais là que depuis quelques minutes, et je me sentais déjà un peu mieux.

« vu ta tête, j’ai le sentiment que de ton côté il s’est passé pas mal de choses. Tout va bien ? » reprit-elle après que le silence se soit installé. En effet, je devais avoir une tête à faire peur. Mais comment pourrait-il en être autrement ? Mon meilleur ami venait de quitter New York et je ne le reverrais probablement plus. Nous nous connaissions depuis toujours, ou du moins, depuis aussi loin que ma mémoire me permettait de me souvenir. Je pris la direction du salon, avant de m’installer dans le canapé de Lexie, tant bien que mal, Saoirse ne semblant pas vouloir lâcher mon doigt de sa minuscule main. Je passais ma main libre sur mon front, avant de regarder la jeune femme et de lui lancer un sourire triste. « Mon meilleur ami vient de quitter la ville. Il s’installe à Paris. Et … C’est probablement stupide … Mais je le connais depuis le jardin d’enfants. Et même si nos emplois du temps ne nous ont jamais permis de nous voir énormément … L’idée que, maintenant, ce soit définitif … Enfin voilà … » balbutiais-je des explications, avant de repasser ma main sur mon front. « Mais je n’ai pas envie de t’ennuyer avec ça … Je sais pas … J’imagine que j’avais besoin de te voir … »

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 5 Oct - 14:59

Pendant des semaines, Lexie avait essayé de se convaincre que c’était mieux comme ça. Entre Jayden et elle. Mieux pour sa fille, mieux pour elle et sans doute mieux pour lui et sa famille. Il ne valait mieux pas qu’elle s’embarque dans une histoire compliquée avec un homme marié. Elle avait déjà donné niveau complication. Et désormais, elle n’était plus seule. Elle avait Saoirse, elle ne pouvait plus agir comme elle avait eu l’habitude de le faire. La jeune maman avait essayé de se convaincre, et elle avait lamentablement échoué. Jayden lui avait manqué. Enormément. Plus que ce qu’elle n’avait voulu avouer à Soren. Elle s’était sentie comme soulagée en le voyant sur le pas de la porte. Comme si on lui avait ôté un poids. Il était là, face à elle. Certes, il n’avait pas l’air au meilleur de sa forme, mais il était tout de même là. Il ne put s’empêcher de doucement caresser la tête de Saoirse, qui, elle aussi, avait ressenti son absence. « Toi aussi tu m’as manquée. » avoua-t-il en plantant son regard dans celui de la princesse russe. Elle avait l’impression que ses genoux allaient lâcher tant son regard était intense. Elle mourrait d’envie de le prendre dans ses bras et de le lui faire comprendre. Ce qu’elle ressentait en présence de cet homme lui faisait peur. Sérieusement peur. Pourtant, Lexie avait toujours été quelqu’un d’entière. Elle n’aimait pas à moitié, elle était passionnée. Elle faisait tout à fond, et souvent intensément. Mais là, c’était à un tout autre niveau. Saoirse agrippa rapidement le doigt du chirurgien pour ne plus le lâcher, attendrissant sa mère par la même occasion. La seule autre personne avec qui elle faisait ça, était Soren.

Lexie ne put s’empêcher de remarquer la mine fatiguée de Jayden. Elle ne savait pas si c’était le boulot ou bien autre chose qui le tracassait, mais elle imaginait bien que s’il était venu jusqu’ici c’était pour se changer les idées. Ou bien en parler. Elle ne tarda donc pas à lui poser la question alors qu’ils s’installèrent sur le canapé, le doigt du chirurgien toujours prisonnier de la poigne de Saoirse.  « Mon meilleur ami vient de quitter la ville. Il s’installe à Paris. Et … C’est probablement stupide … Mais je le connais depuis le jardin d’enfants. Et même si nos emplois du temps ne nous ont jamais permis de nous voir énormément … L’idée que, maintenant, ce soit définitif … Enfin voilà … » Lexie fronça les sourcils alors qu’elle posait une main sur la cuisse du chirurgien dans un geste compatissant. Elle lui aurait bien pris la main mais sa fille l’avait réquisitionné. « Mais je n’ai pas envie de t’ennuyer avec ça … Je sais pas … J’imagine que j’avais besoin de te voir … » « Je suis contente que tu sois venue. Je… Enfin je suis désolée pour toi et ton ami. Je comprends… Même si vous ne voyiez pas souvent, tu savais quand même qu’il était là. Maintenant c’est… différent. » dit-elle dans une tentative d’explications. « Mais, je dois avouer que je suis contente que ça t’aies mené ici. Ca faisait bien trop longtemps qu’on s’était pas vu. Et… » elle baissa la tête avant de la relever pour planter son regard dans celui de Jayden. « Je crois que j’en pouvais plus de pas te voir mais… ‘fin je me voyais mal appeler chez toi. » finit-elle par avouer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 12 Oct - 10:52

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Même si Vitaly m’avait un peu préparé à son départ, il n’en restait pas moins que celui-ci était anticipé. Tout simplement parce que sa belle-famille l’avait surpris avec Lindsay, il avait tout quitté. Son boulot, son appartement, sa femme, Lindsay aussi … et moi. Et une semaine, c’était un laps de temps bien trop court pour me faire à l’idée que je ne le reverrais plus jamais. Bien sûr, il y avait le téléphone, et le visiophone aussi. J’aurais des nouvelles. Que ce soit de lui, ou de sa fille, ma filleule. Mais ce ne serait que des nouvelles. Ça ne sera plus jamais la même chose. Il était la personne qui me connaissait le mieux sur cette Terre. Il me connaissait mieux que moi-même, mieux que mes parents. Et l’inverse était tout aussi vrai. Nous nous connaissions depuis toujours. Et si Vitaly était bien plus impulsif que je l’étais, et qu’il vivrait donc mieux la séparation, ce n’était pas mon cas. Il s’était toujours moqué gentiment de mon émotivité, et peut-être n’avait-il pas tort, finalement. Parce que la seule chose que j’avais envie de faire depuis que j’avais quitté cet aéroport, c’était de m’accroupir quelque part et me mettre à pleurer. Mais cela ne se passa pas comme ça. Je me mis à déambuler dans les rues de New York, sans savoir vraiment où j’allais. Jusqu’à ce que mes pas me guident vers l’habitation de Lexie, sans vraiment m’en rendre compte, ni comprendre pourquoi. J’avais envie de la voir, tout simplement. Et mon inconscient avait pris cette décision pour moi.

Elle sembla s’inquiéter de ma présence, même si je voyais bien qu’elle en était contente quand même. Et rapidement, sa seule présence me redonna un peu le moral. Elle m’avait manquée. Vraiment manquée. J’avais tenté de ne plus penser à elle. Même après mon divorce prononcé. Après tout, même si j’étais libre, je ne voulais pas que les choses aillent trop vites. Surtout par rapport à ma fille. Nous vivions ensemble, maintenant. Etant majeure, elle avait pu prendre la décision elle-même, et j’en avais donc obtenu la garde intégrale. Bien sûr, j’avais eu peur. Vraiment peur. Qu’elle me rejette, qu’elle m’en veuille. Mais cela n’avait pas été le cas, bien au contraire. Elle avait compris, et m’avait remercié d’être resté aussi longtemps avec sa mère. A croire que même si nous tentions de le cacher, elle avait bien remarqué qu’entre sa mère et moi … cela n’avait jamais été de l’amour. Mais cela n’empêchait pas le fait que je ne voulais pas qu’elle puisse croire que j’avais divorcé de Melissa pour une autre femme, ou qu’elle puisse croire que je l’avais trompée. Parce que je ne l’avais jamais fait. Bien sûr, j’avais été tenté de le faire, surtout depuis que j’avais rencontrée Lexie. Et j’avais même failli le faire d’ailleurs, à force de tenter le diable. Mais hors de question qu’elle puisse croire cela. Et c’était probablement pour ça que, malgré ma liberté retrouvée, je n’avais pas vraiment repris contact avec la jeune femme.

Je m’installais dans son canapé, avant de commencer à lui expliquer ce qui se passait. Mais je ne voulais pas l’ennuyer avec ça. Et même si j’avais cru que mes pas m’avaient conduit ici pour un quelconque besoin de parler, ce n’était finalement pas le cas. J’avais simplement envie de la voir, d’être avec elle, en sa compagnie. « Je suis contente que tu sois venue. Je… Enfin je suis désolée pour toi et ton ami. Je comprends… Même si vous ne voyiez pas souvent, tu savais quand même qu’il était là. Maintenant c’est… différent. » commença-t-elle, s’emmêlant un peu les pinceaux. Je lâchais un sourire en coin, avant de lui remettre une mèche de cheveux en place. Oui, elle m’avait vraiment manquée. Maintenant que j’étais en sa présence, je le réalisais. « Mais, je dois avouer que je suis contente que ça t’aies mené ici. Ca faisait bien trop longtemps qu’on s’était pas vu. Et… Je crois que j’en pouvais plus de pas te voir mais… ‘fin je me voyais mal appeler chez toi. » s’expliqua-t-elle, me faisant acquiescer de la tête. Je ne lui avais même pas annoncé mon divorce. On aurait pu croire qu’elle aurait été une des premières personnes à être mise au courant … mais non. Depuis que nous ayons failli nous embrasser, nous avions un peu rompu tout contact. « Surtout que j’ai changé de numéro, maintenant … Donc cela aurait été un peu compliqué de me joindre. » commençais-je en me mordillant la lèvre inférieur. Bon, elle avait mon numéro de portable, c’est vrai. Mais comme elle parlait du numéro de mon domicile …   « Et j’ai déménagé, aussi … »

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 18 Oct - 20:37

La jeune maman se doutait bien qu’un facteur extérieur avait poussé Jayden à venir jusqu’à chez elle. Peut-être que oui, elle lui manquait, mais c’était forcément autre chose qui avait provoqué le déclic. Elle ne tarda pas à en connaitre la raison. Son meilleur ami avait quitté la ville, et il s’en sentait quelque peu déboussolée. Elle ne pouvait que comprendre. Pendant des années, elle avait été sur un continent différent que celui de Cassie, sa meilleure amie. C’était dur. Dans les bons moments, comme dans les moins bons. Personne avec qui partager, et personne pour nous réconforter. Et plus encore, pendant des années, elle n’avait vu Soren que par intermittence. Il était son frère, mais surtout son meilleur ami, son confident. Il était celui qui la connaissait par cœur, qui la comprenait en un regard. C’était à lui que ses petits-copains devaient plaire, pas à sa mère ou même à Cassie. Non, il devait avoir l’approbation de Soren. Alors elle savait très bien ce qu’il pouvait ressentir, même si elle-même avait retrouvé deux des personnes les plus importantes de sa vie. Mais il devait savoir que s’il avait besoin d’une épaule, elle serait là.

Lexie frissonna lorsque Jayden remit en place sa mèche de cheveux. Un geste simple, doux et délicat, qu’elle aurait aimé voir durer plus longtemps. Leurs contacts physiques étaient toujours brefs, et trop rares au gout de la jeune femme. Et elle ne pensait même pas à ces semaines qu’ils avaient passé chacun de leur côté. « Surtout que j’ai changé de numéro, maintenant … Donc cela aurait été un peu compliqué de me joindre. » « Oh. Je vois… » lacha-t-elle en baissant la tête, ne sachant pas tellement quoi en penser. Elle était sans doute un peu déçue. S’il ne lui avait pas donné son nouveau numéro, c’était peut-être parce qu’il n’avait pas voulu avoir de ses nouvelles. Peut-être que, finalement, elle ne lui avait pas manqué tant que ça. « Ca aurait été difficile de te joindre, en effet… » « Et j’ai déménagé, aussi … » Lexie releva soudainement la tête. « Hein ? Je veux dire… Pourquoi ? » On ne pouvait manquer l’espoir qui résonnait dans ses paroles. Tout un tas de scénarios lui venaient en tête, et celui en tête de liste était le divorce du chirurgien. Etait-ce si égoïste que de se réjouir que ça soit le cas ? Sans doute un peu, mais elle commençait à fatiguer de mettre le bonheur des autres avant le sien. Alors oui, imaginer Jayden célibataire, ça lui plaisait bien. Elle n’aurait plus à réprimer toutes les pulsions qu’elle avait. Evidemment, ça ne restait qu’un scénario. Son cerveau s’emballait sans doute beaucoup trop vite. Lexie changea de bras pour porter sa fille, l’autre étant quelque peu endoloris, avant de se tourner vers Jayden. « Tu peux la prendre deux minutes ? » demanda-t-elle en lui glissant dans les bras. Elle n’avait pas vu l’heure passée. Elle devait lui donner son biberon, et puis, peut-être qu’un verre ne leur ferait pas de mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 26 Oct - 11:10

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Le fait de revoir la jeune femme me faisait déjà du bien au moral. Mon inconscient avait eu raison de me guider jusque chez elle. Si j’avais tenté de ne pas penser à elle, maintenant qu’elle était en face de moi, tout me revenait. Bien sûr, être en plein divorce, déménager, trouver une nouvelle routine avec ma fille, tout en enchaînant les heures à l’hôpital, cela ne pouvait qu’aider une personne à ne penser à rien d’autre. Et c’était clairement ce qui s’était passé. Je n’avais pas eu une seule minute de libre pour penser à Lexie. Je ne l’avais même pas prévenue de mon divorce, ou de mon déménagement, c’était dire. Alors qu’elle était pourtant le déclic de toute cette histoire. Parce que, si je n’avais pas divorcé pour elle ou dans l’espoir d’entamer une relation avec elle, elle était celle qui m’avait ouvert les yeux. Qui m’avait fait me rendre compte que ce que je vivais avec ma femme n’était clairement pas une relation, et que le début de mes sentiments à son égard était mille fois plus puissant que ce que j’avais pu ressentir pour la mère de ma fille. Donc ne pas la prévenir de mon divorce, ne pas lui donner mon nouveau numéro de téléphone – même si mon portable était toujours le même, finalement – ou ma nouvelle adresse, voire carrément ne pas reprendre contact avec elle tout court, ce n’était pas très juste envers elle. Et j’espérais qu’elle ne m’en voudrait pas.

J’expliquais donc à la jeune femme que mon numéro avait changé, et qu’elle aurait donc eu du mal à me joindre, de toute façon. « Oh. Je vois… » répondit-elle ne baissant la tête, me faisant plisser des yeux. Pourquoi n’était-elle pas contente ? « Ca aurait été difficile de te joindre, en effet… » continua-t-elle. Peut-être qu’elle n’avait pas compris ? Ou alors elle avait compris, et s’en moquait. Peut-être que tout était dans ma tête, et qu’il n’y avait jamais rien eu entre nous. Je tentais donc de lui expliquer, en l’informant que j’avais déménagé. « Hein ? Je veux dire… Pourquoi ? » demanda-t-elle immédiatement en relevant expressément la tête. Je lâchais un petit rire, rassuré par sa réaction. Je m’apprêtais à lui répondre, mais elle ne m’en laissa pas le temps. « Tu peux la prendre deux minutes ? » me demanda-t-elle en me mettant Saoirse dans les bras sans attendre ma réponse. « Bien sûr. » acceptais-je sans hésiter, tout en la regardant se lever. Je berçais la petite, mes yeux probablement émerveillés. Je commençais à la bercer lentement, un de mes doigts toujours entre les siens. Oui, elle aussi m’avait manquée. Après quelques minutes, Lexie revint, un biberon dans une main, une bouteille de vin et deux verres dans l’autre. Elle posa ces derniers sur la table basse, avant de reprendre sa fille pour la nourrir.

Après quelques instants à les regarder, une sourire attendri sur le visage, je décidais d’ouvrir la bouteille et de nous servir. Puis après une gorgée, je décidais de reprendre la conversation où nous l’avions laissée. « Le divorce a été prononcé. Et cette maison … elle est trop grande juste pour deux personnes, donc je l’ai vendue. » lui répondais-je dans un sourire. Oublié Vitaly et son départ. Le simple fait d’apprendre à la jeune femme mon divorce me mettait dans une espèce d’euphorie, sans que je ne sache exactement pourquoi. « Enfin voilà. Beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière fois que nous nous sommes vus. Donc j’étais pas mal … pris. J’espère que tu ne m’en veux pas. » finissais-je, un petit sourire inquiet appuyant mes dires.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 1 Nov - 19:13

« Bien sûr. » répondit-il alors que Lexie était déjà en train de lui mettre sa fille dans les bras. Lexie avait dû mal à détacher son regard de cette scène : Jayden tenant sa fille dans ses bras. C’était tout simplement attendrissant. Elle finit par tourner la tête, souriante, pour aller récupérer tout ce dont ils avaient besoin pour que chacun se réhydrate. En quelques instants, elle revint avec le biberon, ainsi que deux verres et une bouteille de vin. Elle posa le tout avant de récupérer son petit ange pour la nourrir.

Lexie était émerveillée par sa fille. Malgré la présence de Jayden qui, en général, captait toute son attention, elle ne pouvait détacher son regard de sa petite merveille. « Le divorce a été prononcé. Et cette maison … elle est trop grande juste pour deux personnes, donc je l’ai vendue. » La jeune femme tourna la tête sans doute un peu trop soudainement. Elle ne savait pas trop quoi répondre, tellement les pensées se bousculaient dans sa tête. Elle se leva pour poser Saoirse dans son parc. « Enfin voilà. Beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière fois que nous nous sommes vus. Donc j’étais pas mal … pris. J’espère que tu ne m’en veux pas. » Elle sourit avant de faire un signe négatif de la tête. « Je vois ça… Mais non, j’peux pas t’en vouloir. » Avoua-t-elle en haussant les épaules. « Et même si je le voulais… » ajouta-t-elle en rigolant en se rasseyant sur le canapé. Elle attrapa son verre de vin pour en boire une gorgée avant de reporter son attention sur Jayden. Lexie glissa sa main sur la joue du chirurgien, souriant légèrement. Elle s’approcha doucement de son visage, avant de délicatement poser ses lèvres sur les siennes. C’était bien la première fois depuis des années que la jeune Wildmore s’était montrée aussi raisonnable, patiente mais aussi si peu sûre d’elle. Elle avait toujours été cette tornade qui prenait, se servait lorsqu’elle le désirait ou en ressentait le besoin. Mais avec Jayden, ça s’était passé autrement. Elle avait fait preuve de réserve, pas même sure de réellement lui plaire. Et puis, il était marié. Du moins, il l’était lorsqu’ils s’étaient rencontrés. Elle en avait fini d’agir sans réfléchir, et elle avait préféré faire les choses ‘bien’. Sans évidemment se douter que la situation serait à deux doigts de dégénérer plus d’une fois. Elle finit par détacher ses lèvres des siennes, son regard pourtant toujours plongé dans le sien. « Au moins maintenant, je peux essayer ça sans me sentir complètement coupable… » avoua-t-elle en se mordillant la lèvre inférieure. Elle devait l’admettre : cela faisait des mois qu’elle en avait envie. Et tout autant qu’elle se retenait de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 23 Nov - 21:35

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Saoirse était vraiment un beau bébé. Bon, bien sûr, il n’y avait pas de bébés moches. Ou en tout cas, je n’en avais pas rencontré. Scientifiquement, c’était une histoire d’hormones venant du nouveau né qui nous rendait ainsi émerveillé. Tout était biologique. Mais je n’avais pas envie de penser à la science. Pas alors que la petite me regardait avec un grand sourire, tenant toujours mon doigt dans sa petite main. Je lui rendais son sourire, tout en jouant un peu avec elle en attendant que sa mère ne revienne, un biberon dans une main et une bouteille de vin et deux verres dans l’autre. Je nous servais le vin pendant qu’elle nourrissait sa petite, avant de passer aux aveux. Je n’avais pas été correct avec elle, et je le savais. Ne pas lui donner de nouvelle de cette façon … Même si j’avais eu beaucoup de choses à l’esprit ces derniers temps, ce n’était vraiment pas une raison pour l’ignorer ainsi. Je lui appris donc que le divorce avait été prononcé et un grand sourire éclaira mon visage alors qu’elle tournait bien trop rapidement sa tête pour me regarder. Puis je continuais, comme si de rien n’était. J’espérais seulement qu’elle ne m’en voulait pas de l’avoir écartée ainsi de ma vie et de ne lui donner des nouvelles que maintenant. « Je vois ça… Mais non, j’peux pas t’en vouloir. » dit-elle en prenant son verre de vin et en s’installant à mes côtés. « Et même si je le voulais…  » Je répondis à son rire, avant de me stopper net en la voyant se rapprocher. Près, trop près même. Je déglutis en sentant sa main sur ma joue, avant de fermer lentement mes yeux pour me concentrer sur ce simple toucher. Le baiser fit tendre et bien trop bref à mon goût. J’en voulais plus. Le fait de savoir que c’était réciproque me réchauffait entièrement. J’avais tellement douté … Jusqu’à présent, je n’avais jamais été certain des sentiments de la jeune femme à mon égard, et savoir que nous ressentions la même chose me fit lâcher un grand sourire lumineux.


« Au moins maintenant, je peux essayer ça sans me sentir complètement coupable… » Je lâchais un petit rire à sa phrase. Depuis l’instant où je l’avais rencontrée, elle avait obsédé mes pensées. Et l’idée de l’embrasser ne m’avait jamais quittée. Bien sûr, j’avais dû prendre sur moi, étant marié. Et même si je ne l’avouerais jamais, je n’étais pas certain que j’aurais eu le courage de demander le divorce si je ne l’avais pas rencontrée. Si je n’avais pas divorcé pour elle, ou simplement pour avoir la possibilité de commencer quelque chose avec la brunette, elle avait tout de même été un déclic pour moi. Parce que ce que je ressentais pour elle … était bien plus fort que ce que j’avais jamais ressenti pour mon femme. « Et je peux te répondre sans que cela me tourmente. » lui répondais-je dans un sourire, avant de joindre les gestes à mes paroles. Je déposais mes lèvres sur les siennes, un peu plus franchement cette fois-ci. Ce que je ressentais en cet instant était indescriptible. Oublié le fait que ma fille était plus proche de son âge que je ne l’étais. Oublié le fait qu’elle avait été ma patiente et que, peut-être, ce n’était pas vraiment déontologique. J’oubliais tout, à présent qu’elle était avec moi, et que je savais que mes doutes quant à ses sentiments n’avaient plus lieu d’être.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
[
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Lun 1 Déc - 22:22

L’idée d’embrasser Jayden l’avait obsédé depuis un moment. Depuis des mois pour être honnête. Plus ou moins depuis le moment où ils s’étaient rencontrés. Mais elle voulait faire les choses bien. Ou ne pas les faire du tout. Au moment de leur rencontre, le chirurgien était marié. Autrement dit, hors d’atteinte. C’était en tout cas ce qu’elle avait tenté de se dire. Elle en avait fini des conneries et des plans foireux dans lesquels elle s’engageait. Ca n’avait pas été simple. L’absence de Jayden l’avait rendu encore plus accro, intensifiant les sentiments qu’elle avait pour lui. Ça lui avait fait mal d’en être loin, mais elle préférait qu’il en soit ainsi plutôt qu’être avec lui sans réellement ou officiellement pouvoir l’être. Mais c’était fini. L’attente avait enfin pris fin. Jayden venait de lui apprendre son divorce. Elle ne savait pas forcément ce que ça signifiait pour eux, même s’il y avait un « eux ». Cependant, ce qu’elle savait, c’est qu’elle n’avait plus à se cacher de ses sentiments. Ce qui était déjà un grand pas. Alors elle avait franchi le pas. Hésitante d’abord, mais la tentation était bien trop grande. Elle avait franchi l’espace qui les séparait pour déposer un timide sur ses lèvres. Le sourire qu’il afficha une fois qu’elle s’était reculée était sans doute bon signe. « Et je peux te répondre sans que cela me tourmente. » lacha-t-il avant de l’embrasser à son tour. Plus franchement cette fois-ci. Elle y répondit avec la même fougue, se délectant chaque seconde de la douceur de ses lèvres, du plaisir que ça lui procurait après une attente de plusieurs mois. Lexie ne pouvait plus s’en détacher. Elle était comme hypnotisée par ses lèvres et par ce qu’il lui faisait ressentir. Son corps se rapprocha naturellement vers celui du chirurgien. Ses mains se posèrent derrière la nuque de Jayden alors qu’elle l’embrassait plus fougueusement avant de soudainement s’arrêter, haletante. Elle ne put s’empêcher de mordiller, une fois de plus, sa lèvre inférieure. Elle en avait presque oublié le petit bout de chou qui gigotait tranquillement dans son parc. « Si je m’arrête pas maintenant, je crois que je ne vais pas te lâcher de la soirée. Pas te lâcher tout court en fait. » Non pas que ça l’aurait gêné. Loin de là. Mais elle se devait de montrer un peu de tenu. Seulement, maintenant qu’il venait de lui avouer son divorce, elle n’était pas sure de pouvoir rester loin de lui bien longtemps. Elle s’approcha pourtant de nouveau, déposant une fois de plus ses lèvres sur les siennes. « Quoique… j’suis pas sure de pouvoir m’en empêcher. » avoua-t-elle entre deux baisers avant de rigoler nerveusement. « Je t’assure que j’suis pas cinglée… c’est seulement l’effet que t’as sur moi. » ajouta-t-elle un léger haussement d’épaules en baissant la tête.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 6 Déc - 18:45

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Comment est-ce que j’avais pu passer autant de temps sans la voir, ne serait-ce que deux minutes ? Sans entendre sa voix, son rire ? Je n’en avais aucune idée. Maintenant qu’elle était devant moi, avec moi, je réalisais à quel point elle avait pu me manquer. Je remercierais presque Vitaly d’être parti, permettant à mes pas de me conduire ici, dans cet appartement. Son appartement. Je ne savais quelle folie avait pu me pousser à rester loin d’elle aussi longtemps. Elle qui obsédait chacune de mes pensées depuis que je lui avais parlé la première fois. Elle qui me changeait, me faisant devenir une personne que je ne connaissais plus vraiment. Qui faisait qu’en sa présence, je ne me contrôlais plus. Je n’étais plus vraiment moi, plus vraiment sur la défensive, et c’était tout aussi bien ainsi. J’aimais être avec elle, passer du temps auprès d’elle, l’écouter parler, l’entendre rire. Oui, j’aimais tout ça, chacun de ces moments. Bien sûr, j’avais eu une bonne raison pour couper tout contact. J’étais alors en instance de divorce, et je ne voulais surtout pas la mêler à toute cette histoire. Et puis, finalement, ce n’était pas plus mal, non ? Après tout, cela m’avait permis de me poser les bonnes questions, et surtout de réaliser à quel point tout chez elle pouvait me manquer lorsque je ne l’avais pas pendant un certain temps. Et finalement, alors que je lui expliquais la raison, elle ne m’en voulu plus. Au contraire. Savoir que ce que je ressentais, même si je n’arrivais pas encore à poser des mots dessus, était réciproque, m’irradiait complètement. Savoir que je pouvais répondre à ses baisers, savoir surtout qu’elle le voulait aussi, me rendait heureux, tout simplement. Et je ne me fis pas prier pour recommencer, un peu plus franchement, un peu plus passionnément, cette fois. Le baiser se fit plus vif, plus vorace, comme si nous tâchions de récupérer le temps que nous avions perdu. Je frémis alors qu’elle passait sa main derrière ma nuque, et surenchérit en passant la mienne dans ses cheveux, tout en intensifiant le baiser. Je lâchais un soupir de mécontentement alors qu’elle mettait un peu de distance entre nous, s’éloignant ainsi de moi. « Si je m’arrête pas maintenant, je crois que je ne vais pas te lâcher de la soirée. Pas te lâcher tout court en fait. » « Qui t’a dit que c’était ce que je voulais ? » m’entendais-je lui répondre d’une voix plus rauque. Heureusement, étant apparemment dans le même état que le mien, elle n’attendit pas beaucoup de temps avant de se rapprocher à nouveau, et de recommencer cette danse avec moi. « Quoique… j’suis pas sure de pouvoir m’en empêcher. » me dit-elle riant, me faisant moi-même en lâcher un, tant je trouvais le sien communicatif. « Je t’assure que j’suis pas cinglée… c’est seulement l’effet que t’as sur moi. » « Tu as le même sur moi … donc si tu es cinglée, on doit tous les deux nous faire interner … » riais-je, avant de l’embrasser de nouveau. Au diable tout le reste, je voulais seulement me concentrer sur elle. Juste elle. Juste sur ce qu’elle faisait. Sur ce qu’elle me faisait. Sur ce que nous faisions. Sur nous.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Ven 12 Déc - 21:00

Etre là, comme ça, avec Jayden, ça semblait presque irréel. Toutes les questions qu’elle avait pu se poser s’étaient envolées. Il n’y avait plus qu’eux, et les sentiments qu’elle avait pour lui qui comptaient. Elle ne se souciait pas vraiment de son ex-femme, ou même du fait qu’il ait une fille avec qui elle n’avait que peu d’écart. Elle avait sans doute moins d’écart avec cette dernière qu’avec Jayden. Mais ça lui passait complètement au –dessus. Ce n’était que des détails. Détails qui avaient fini de se mettre en travers de sa route. Encore moins maintenant qu’elle avait laissé tomber toutes ses barrières. Lexie n’avait pu s’empêcher de l’embrasser une fois encore. Plus passionnément que la première fois. Elle ne demandait plus la permission, elle exprimait sa frustration. Elle finit cependant par se reculer, prenant conscience que son comportement pouvait, peut-être, désarçonner. « Qui t’a dit que c’était ce que je voulais ? » Lexie ne put s’empêcher de rigoler avant de revenir naturellement vers lui. Non, elle ne pouvait définitivement plus restée loin de lui. Plus maintenant. « Tu as le même sur moi … donc si tu es cinglée, on doit tous les deux nous faire interner … » lança-t-il avant de l’embrasser à son tour. Elle se laissait faire, y répondait, toujours avec plus de passion. « Ca me plait bien. » dit-elle en se mordillant la lèvre inférieure. Des mots de bébé se firent entendre, rappelant la jeune princesse qu’ils n’étaient pas seuls dans son salon. Elle se retourna pour voir sa fille qui commençait à s’assoupir au milieu de ses jouets. Lexie planta un énième baiser sur les lèvres de Jayden. « Je reviens. Je vais la mettre au lit. » Puis elle se leva pour prendre Saoirse dans ses bras. Son adorable petit ange qui l’était plus encore –si cela même était possible- lorsqu’elle s’assoupissait ainsi.

Elle déposa sa fille dans son berceau, s’attendrissant de cette merveille. L’amour qu’elle avait pour sa fille était indescriptible. Il n’y avait aucun mot assez fort pour décrire ce qu’elle ressentait dès qu’elle avait les yeux posés sur elle. Après un dernier regard, Lexie reprit le chemin du salon, vers une toute autre personne, pour qui ses sentiments n’en étaient pas moins intenses.
Lorsqu’elle revint, la jeune Wildmore laissa glisser sa main sur la nuque de Jayden, avant de contourner le canapé pour venir se positionner à califourchon sur ses genoux. « On en était où ? » demanda-t-elle de manière rhétorique en s’approchant de son visage pour déposer un baiser sur ses lèvres. « J’espère que tu n’as rien de prévu ce soir… J’aurais dû mal à te laisser partir. Enfin pas tout de suite en tout cas. » Après tout, il devait tout de même avoir sa fille qui l’attendait. Enfin c’est ce qu’elle supposait. Ou sans même franchement l’attendre, elle s’inquiéterait sans doute de ne pas voir son père rentrer de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 21 Déc - 18:58

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Savoir que ce que je ressentais pour la brunette était réciproque me faisait effacer tous mes autres doutes. Après tout, ce doute-là avait été le principal. Bien sûr, lorsque j’étais marié, il s’agissait de ne pas tromper ma femme. Mais même une fois divorcé, j’avais continué à douter. Qu’est-ce qui me disait que je ne me faisais pas un film ? Que tout n’était pas dans ma tête, dans mon imagination ? Ou qu’il ne s’agissait pas simplement d’un lien médecin/patiente ? Parce que même si je n’avais pas été son médecin référent pour sa grossesse, je l’avais tout de même rencontrée à l’hôpital. Et si elle ne me voyait que comme un médecin, une personne sur qui elle pouvait compter, à qui elle se confiait ? Après tout, nombreux étaient mes patients qui se confiaient à moi. Pourquoi serait-ce différent avec elle ? Ces doutes-là avaient été les plus importants. Le fait qu’elle soit plus jeune que moi, plus proche de l’âge de ma fille était finalement secondaire. Après tout, j’avais eu ma fille jeune, très jeune. J’étais toujours au lycée lorsque Melissa était tombée enceinte. Et finalement, Lexie n’avait qu’une dizaine d’années de moins que moi. Donc maintenant que je savais que la jeune femme ressentait la même chose que moi, le reste m’importait bien peu. Et si elle finissait internée dans un asile, tout ce que j’espérais, c’était de finir avec elle. Je l’embrassais en le lui disant. « Ca me plait bien. » dit-elle en se mordant la lèvre inférieure. Mon regard se fixa instantanément dessus, sur ses lèvres, qui m’appelaient, encore et encore. Mais alors que je m’apprêtais à reprendre, sa fille émit quelques mots. « Je reviens. Je vais la mettre au lit. » dit-elle en se levant, alors que j’acquiesçais de la tête. Je les regardais toutes les deux, attendri.

Le temps qu’elle passa à mettre sa fille au lit me permit de réfléchir un peu à la situation. Je savais que ce n’était pas bien, mais je n’avais pas pu m’en empêcher. Il fallait que l’on parle, que l’on s’explique. Que l’on mette un mot, un nom, quelque chose, sur ce que nous étions. Mais peut-être que ce serait aller trop vite ? Peut-être que, finalement, profiter de l’instant présent était ce qu’il y avait de mieux pour nous ? J’avais l’impression d’être un adolescent. Et peut-être que j’en étais un, en quelques sortes. Après tout, je n’avais jamais vraiment eu d’expérience en la matière. Je n’avais même pas eu le temps d’expérimenter les relations que j’avais dû me marier avec Melissa. Je frissonnais en sentant les doigts de Lexie sur ma nuque, avant de soupirer d’aise alors qu’elle s’installait à califourchon sur moi. « On en était où ? » me demanda-t-elle réthoriquement, avant de déposer ses lèvres sur les miennes. Je m’éloignais un peu d’elle, et lâchais un petit rire amusé. Oui, nous étions de vrais adolescents, finalement. « J’espère que tu n’as rien de prévu ce soir… J’aurais dû mal à te laisser partir. Enfin pas tout de suite en tout cas. » « Je suis libre comme l’air. » lui répondais-je dans un grand sourire. Bon, sauf si je recevais un appel me prévenant d’une urgence, mais cela allait sans dire. Après tout, c’était les aléas de mon métier. « Ça te dirait que l’on se commande quelque chose à manger ? » lui proposais-je. « Je t’aurais bien cuisiner le diner, mais je suis très bien où je suis, et je n’ai absolument pas envie de m’arrêter … » lui expliquais-je dans un sourire en coin, avant de l’embrasser pour la énième fois.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 27 Déc - 16:03

Lexie s’était éclipsée quelques instants, sous l’œil attendri de Jayden, pour mettre sa fille au lit. Il était temps. Saoirse mettait de plus en plus de temps pour s’endormir, fatiguant sa mère par la même occasion. Cette gosse débordait d’énergie. Une fois son petit ange prête pour rejoindre les bras de Morphée, la jolie russe était réapparue au près du chirurgien, prête à reprendre là où ils en étaient restés. « Je suis libre comme l’air. » Lexie sourit immédiatement. C’était ce qu’elle avait besoin d’entendre. Mais elle savait pertinemment que s’il y avait une urgence à l’hôpital, il se devait d’y aller. Elle priait juste pour que ça n’arrive pas. Elle espérait le garder le plus longtemps possible. Elle l’embrassa. « C’est parfait alors. » « Ca te dirait que l’on se commande quelque chose à manger ? » proposa-t-il avant de continuer. « Je t’aurais bien cuisiner le diner, mais je suis très bien où je suis, et je n’ai absolument pas envie de m’arrêter… » expliqua-t-il avant de l’embrasser une nouvelle fois. Lexie répondit à son baiser avant de rigoler et de pivoter sur le canapé, de manière à se retrouver allongée, sous Jayden. « On dirait deux ados. » conclu-t-elle en le regardant, des étoiles plein les yeux. Mine de rien, son adolescence n’était pas si loin que ça, et pourtant, elle avait l’impression que ça datait vraiment… Cepedant, le sentiment qu’elle éprouvait lui plaisait bien. Plus que bien à vrai dire. Elle passa ses mains de chaque côté du visage de Jayden, elle ne pouvait s’empêcher de le contempler. « T’en fais pas, t’auras d’autres occasions de me faire à diner. » dit-elle avant de planter un baiser sur ses lèvres. C’était comme pour lui assurer qu’il y aurait bien un ‘après’ à cette soirée, et qu’elle voulait le revoir. Elle le voulait lui, elle voulait quelque chose de sérieux avec lui. Ou en tout cas, elle voulait s’en donner les moyens. Elle étira son bras jusqu’à la table, pour attraper son téléphone. Elle composa le numéro de son restaurant italien favori. En moins de cinq minutes, la commande fut passée. Elle reposa son téléphone sur la table et posa son regard sur Jayden. « Ça sera pizza ce soir. Mais tu verras, pas n’importe quelle pizza ! Il est doué. Très doué ! » lança-t-elle en rigolant, même si elle le pensait vraiment. Elle n’avait jamais mangé d’aussi bonne pizza que dans la pizzeria où elle venait de passer commande. Elle caressa sa joue, d’un revers de main, son regard plongé dans le sien. « Tu sais… Je suis contente que tu sois venu… » Elle voulait surtout sous-entendre qu’elle était contente d’être enfin fixée sur ce qu’il ressentait ou en tout cas que ce qu’il se passait dans sa tête n’était pas un film. Au moins, elle n’était pas folle, et elle n’avait rien inventé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 4 Jan - 23:56

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


C’était à croire que la chance me souriait. Enfin, c’était étrange dit comme ça, étant donné que mon meilleur ami venait de quitter la ville pour toujours et que je ne savais pas quand est-ce que je le reverrais. Mais être ici, chez Lexie, réaliser que la jeune femme ressentait la même chose que moi – peu importe ce qu’était cette chose, que je n’avais pas encore identifiée, d’ailleurs – et qu’en plus de tout ça, ma fille ne m’attendait pas ce soir puisqu’elle était à une soirée chez une amie et dormirait là-bas, c’était réellement de la chance. « C’est parfait alors. » répondit-elle après que je l’ai informée que j’étais libre comme l’air pour la soirée. Et étrangement, même si nous étions tous les deux libres, et que mon éducation me pousserait normalement à lui cuisiner un bon petit plat, je n’avais pas envie de cuisiner. Pas ce soir, en tout cas. Non, m’écarter d’elle me serait bien trop douloureux. Alors je lui proposais de passer une commande pour le diner, avant de l’embrasser de nouveau. Elle ria, avant de pivoter pour me faire passer au-dessus d’elle. Je croisais les doigts mentalement pour qu’il n’y ait pas d’urgences à l’hôpital, ce qui m’amènerait à écourter notre soirée improvisée. « On dirait deux ados. » dit-elle, me faisant lâcher un rire. « D'ailleurs on va s'arrêter, sinon tu vas finir enceinte, puis on devra se marier pour élever cet enfant. Et j’ai déjà donné. » riais-je en repensant à ce qui s'était passé à mon adolescence. Puis je m’arrêtais, réalisant que cela pourrait porter à confusion et qu’elle pourrait mal le prendre. « Enfin, ce n'est pas que je n'en ai pas envie mais ... » reprenais-je en me grattant l’arrière de la tête. « Mais pas maintenant, et surtout pas par obligation morale. » continuais-je. Puis réalisant que j’allais bien trop vite en besogne en parlant de mariage, je repris. « Enfin ... J'ai pas dit non plus que j'avais envie de t'épouser hein. Enfin ... On vient seulement de se rencontrer et il commence tout juste à se passer quelque chose entre nous, donc ne crois pas que je saute des étapes. » commençais-je à m'embrouiller. Qu’est-ce qui m’était passé par la tête, sérieusement ? « Okay, c'était une blague. J'ai un très mauvais sens de l'humour. On peut oublier ce qui vient de se passer, s'il te plait ? »

Elle dériva ensuite la conversation vers le diner, me faisant lâcher un soupir de soulagement. « T’en fais pas, t’auras d’autres occasions de me faire à diner. » me dit-elle avant de m’embrasser. C’était moi, où c’était une façon de dire que l’on passerait pleins d’autres soirées ensemble ? Elle attrapa ensuite le téléphone puis passa commande auprès d’un traiteur. « Ça sera pizza ce soir. Mais tu verras, pas n’importe quelle pizza ! Il est doué. Très doué ! » dit-elle dans un rire. « Tant mieux, je m’en voudrais, sinon. » répondais-je dans le même rire qu’elle. Elle planta ensuite son regard dans le mien, et caressa lentement ma joue. Je pourrais probablement rester ainsi, des heures et des heures, tant je me sentais bien. « Tu sais… Je suis contente que tu sois venu… » avoua-t-elle. « Je suis content aussi. Avant ce soir … J’avais des doutes. Beaucoup de doutes. Enfin … Je ne savais pas si c’était simplement dans ma tête, ou s’il se passait réellement quelque chose. » commençais-je avant de prendre une pause. « Il ne faut pas m’en vouloir, j’ai jamais été vraiment bon dans ce genre de choses, et quand on y pense, j’en ai jamais vraiment eu besoin … Enfin voilà, je me suis marié à peine sorti de l’adolescence, donc ce n’est pas comme si j’avais eu le temps « d’apprendre » à reconnaître les signes. »

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 11 Jan - 19:18

« D'ailleurs on va s'arrêter, sinon tu vas finir enceinte, puis on devra se marier pour élever cet enfant. Et j’ai déjà donné. » lança-t-il en riant avant de s’arrêter soudainement. Lexie souriait, amusée par sa réflexion. Il était vrai que tomber enceinte serait quelque peu malvenu. Enfin, c’est ce qu’elle se disait. Et puis, ils venaient seulement de commencer quelque chose, alors c’était loin d’être raisonnable. Non pas que ce soit le trait de caractère qui lui correspondait le plus. « Enfin, ce n'est pas que je n'en ai pas envie mais ... Mais pas maintenant, et surtout pas par obligation morale. Enfin ... J'ai pas dit non plus que j'avais envie de t'épouser hein. Enfin ... On vient seulement de se rencontrer et il commence tout juste à se passer quelque chose entre nous, donc ne crois pas que je saute des étapes. » Lexie ne pouvait s’empêcher de rire face à la maladresse apparente de Jayden. Il n’avait pas besoin de se justifier, elle avait très bien compris ce qu’il voulait dire. Seulement le voir devenir de plus en plus embarrassé l’amusait tout de même, alors elle le laissait continuer. « Okay, c'était une blague. J'ai un très mauvais sens de l'humour. On peut oublier ce qui vient de se passer, s'il te plait ? » Lexie l’embrassa subitement avant de sourire, attendrie. « J’ai compris, t’en fais pas… Mais c’était drôle. » finit-t-elle par dire en rigolant. Elle passa une main dans les cheveux du chirurgien. « Et… je veux un autre enfant. » avoua-t-elle sérieusement, avant de froncer légèrement les sourcils. « Je pensais pas dire ça un jour. » A vrai dire, elle n’avait jamais été du genre à s’imaginer fonder une grande famille, comme certaines de ses anciennes amies. Certaines filles rêvent depuis toujours d’avoir un mari, et plein de rejetons. Ça n’avait jamais été le cas de Lexie. Elle n’avait jamais rien planifié. « Pour le mariage, j’ai donné aussi. Erreur de jeunesse. » Elle en parlait rarement. Elle n’aimait pas forcément mentionné Jackson. Leur mariage avait été de courte durée, mais ça avait été intense. « Et je ne fais rien par obligation morale. » Elle haussa les épaules. « Je crois que t’as pu le remarquer » ajouta-t-elle avec un petit rire. Elle avait eu Saoirse, et ne s’était pas mariée. En même temps, la situation avait été des plus compliquées. Peut-être que d’une certaine manière, c’était mieux comme ça. Si ça c’était passé autrement, elle n’aurait sans doute jamais rencontré Jayden.

Le sujet du repas se présenta bien vite. La jeune femme se fichait que Jayden lui fasse à manger ce soir. Tant qu’il restait, c’était le principal. Elle lui avoua qu’il aurait bien d’autres occasions de lui prouver ses talents de cuisinier, qui étaient sans doute bien au-delà de ceux de la jeune russe. Et puis, c’était aussi un moyen de lui faire comprendre qu’elle s’attendait à le revoir débarquer, mais plus que tout, qu’il était bien évidemment invité à le faire. Lexie lui précisa que l’italien chez qui elle venait de passer commande, était plus ou moins, enfin c’était sous-entendu, le maitre des pizzas. « Tant mieux, je m’en voudrais, sinon. » Elle planta alors un énième baiser sur ses lèvres, alors que tous deux se contemplaient. Elle ne put s’empêcher de sourire tant elle se sentait parfaitement bien. « Je suis content aussi. Avant ce soir … J’avais des doutes. Beaucoup de doutes. Enfin … Je ne savais pas si c’était simplement dans ma tête, ou s’il se passait réellement quelque chose. Il ne faut pas m’en vouloir, j’ai jamais été vraiment bon dans ce genre de choses, et quand on y pense, j’en ai jamais vraiment eu besoin … Enfin voilà, je me suis marié à peine sorti de l’adolescence, donc ce n’est pas comme si j’avais eu le temps « d’apprendre » à reconnaître les signes. » La jeune russe rigola une fois de plus alors que sa main s’égara une fois de plus dans les cheveux du chirurgien. « Je trouve que tu t’en sors pas trop mal. Et puis… t’étais pas le seul à avoir des doutes. Et je ne pouvais pas me permettre de faire des choix aussi  impulsifs qu’avant… enfin même si je me suis rendue compte que ce n’est pas non plus en me privant que je serais heureuse… »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Dim 11 Jan - 21:36

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


« J’ai compris, t’en fais pas… Mais c’était drôle. » avoua-t-elle après m’avoir rapidement embrassé. « Ravi de te faire rire alors. » lui répondais-je dans un grand sourire. Même si cela n’avait pas été vraiment mon intention, j’aimais le sentiment de lui transmettre une bonne humeur. « Et… je veux un autre enfant. Je pensais pas dire ça un jour. » dit-elle en reprenant son sérieux. J’acquiesçais doucement de la tête. C’était finalement bien d’aborder ce sujet. Oui, nous n’en étions qu’au tout début de notre relation. Pour être plus précis, nous étions ensemble depuis moins d’une vingtaine de minutes. Mais j’avais sacrifié tellement de chose pour Melissa que parler sérieusement de ce que nous voulions plus tard était une bonne idée. « Moi aussi. » lui avouais-je. « J’ai toujours rêvé de fonder une grande famille … » commençais-je avant de faire une petite pause, me demandant si je devais continuer ou non. « Et à un moment, j’ai cru que je pourrais l’avoir. Avant … J’avais beau ne pas être l’homme le plus heureux de la terre, mais j’étais quand même bien avec Melissa. Elle était la mère de ma fille, et ça me suffisait. Puis elle est de nouveau tombée enceinte … Et elle a décidé d’avorter. Elle ne voulait pas d’autres enfants … Et bien sûr, même si je voulais ce petit être qui commençait à grandir en elle, je ne pouvais pas l’obliger à le garder. Je crois que c’est le moment où tout a réellement été fini entre nous. Quelque chose s’est définitivement brisé. » reprenais-je, avant de secouer doucement de la tête. Bon, peut-être que là c’était un peu trop sérieux. Mais me confier là-dessus auprès de Lexie me fit du bien. « Pour le mariage, j’ai donné aussi. Erreur de jeunesse. » reprit-elle. Ah bon ? Je n’en savais rien … Je fronçais des sourcils, mais sans la questionner plus en détail. Elle m’en parlerait si elle s’en sentait l’envie. « Et je ne fais rien par obligation morale. Je crois que t’as pu le remarquer » dit-elle en haussant des épaules, me faisant lâcher un petit rire. « Oh, je trouve que tu es plutôt raisonnable, quand même. » souriais-je. Après tout, si elle m’avait vraiment poussé … il était fort probable que je n’aurais pas autant eu le contrôle de moi-même et que j’aurais fini par tromper Melissa.

Bien rapidement, j’abordais la question du repas. J’adorais cuisiner, et j’aurais aimé lui préparer le diner, mais je devais bien avouer que j’étais bien où je me trouvais, et que je n’avais aucune envie de me séparer d’elle, fusse-t-il pour lui préparer quelque chose. Elle commanda alors une pizza chez un traiteur, et cela nous conviendrait totalement pour la soirée. Lorsqu’elle me promit que j’aurais d’autres occasions, je ne pus cacher un sourire. Elle me disait que c’était sérieux, non ? En tout cas, j’avais envie de l’interpréter de cette façon. Je lui fis part des doutes que j’avais eu depuis que je l’avais rencontrée. Pendant longtemps, j’avais cru que tout était dans ma tête. Et puis j’étais alors marié de toute façon, et même si je n’aimais pas Melissa et qu’il ne se passait plus rien entre nous, je n’avais pas envie de la tromper. Je n’étais pas comme ça. Je ne voulais pas être comme ça, être cet homme trompant sa femme. « Je trouve que tu t’en sors pas trop mal. Et puis… t’étais pas le seul à avoir des doutes. Et je ne pouvais pas me permettre de faire des choix aussi  impulsifs qu’avant… enfin même si je me suis rendue compte que ce n’est pas non plus en me privant que je serais heureuse… » dit-elle. J’acquiesçais de la tête à ses paroles. « Oui, je réalise aussi que ce n’est pas en me privant que je serais heureux. On a fait les bons choix. On a attendu, et maintenant, il y a une infinité de possibilités pour nous. Et j’ai toujours voulu le bonheur de ma fille, tu sais ? C’est pour ça que je suis resté aussi longtemps dans un mariage … plutôt chaotique. Mais j’ai réalisé que si je n’étais pas heureux, alors ma fille ne le serait jamais entièrement. » expliquais-je à la jeune femme, avant de l’embrasser tendrement. Un gargouillis se fit entendre, et je ne pus m’empêcher de rire. « J’espère que la pizza va bientôt arriver. » riais-je avant de l’embrasser de nouveau.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 24 Jan - 22:10

« Ravi de te faire rire alors. » Elle sourit innocemment. Elle aimait sa manière d’être, la façon qu’il avait parfois d’être un peu maladroit. Elle se moquait gentiment, et puis, elle avait toujours apprécié les personnes qui étaient capable de la faire rire. Le sujet prit une tournure plus sérieuse même si cela n’avait pas été l’intention première. Après tout, ça n’était peut-être pas plus mal. Peut-être qu’il valait mieux aborder le sujet relativement tôt pour éviter des surprises qui pouvaient être négatives une fois la relation bien entamée. Lexie ne s’était jamais imaginé avec une grande famille. Mais avoir eu Saoirse lui avait revoir son jugement et elle se rendait compte qu’avoir un autre enfant était loin de lui déplaire. Evidemment, elle préférait éviter le même genre de schéma que lors de sa première grossesse. Mais rien ne pouvait jamais être sûr. « Moi aussi. J’ai toujours rêvé de fonder une grande famille …  Et à un moment, j’ai cru que je pourrais l’avoir. Avant … J’avais beau ne pas être l’homme le plus heureux de la terre, mais j’étais quand même bien avec Melissa. Elle était la mère de ma fille, et ça me suffisait. Puis elle est de nouveau tombée enceinte … Et elle a décidé d’avorter. Elle ne voulait pas d’autres enfants … Et bien sûr, même si je voulais ce petit être qui commençait à grandir en elle, je ne pouvais pas l’obliger à le garder. Je crois que c’est le moment où tout a réellement été fini entre nous. Quelque chose s’est définitivement brisé. » finit-il par avouer. La jeune russe réalisa que Jayden avait quand même sacrifié énormément de choses. En règle générale, c’était la femme qui renonçait à avoir un enfant de plus parce que son compagnon n’en voulait pas. Jayden était tombé sur l’un des rares cas qui faisaient exception à cette règle. Elle trouvait ça tout de même triste qu’il est dû renoncer à ce qu’il voulait. Lexie avait toujours sa main dans les cheveux de Jayden, avec lesquels elle jouait. Elle s’approcha pour l’embrasser une nouvelle fois. « Depuis que j’ai eu Saoirse, je sais que j’en veux au moins un autre. Mais… J’aimerais éviter la situation dans laquelle je me suis retrouvée avec Saoirse. Parce qu’elle ne connaitra jamais son père… » dit-elle en repensant à la situation. Elle était triste pour sa fille, mais elle ne regrettait rien. Elle l’aimait plus que tout et elle savait que sa fille ne manquerait jamais d’amour. Elle en avait à revendre, Soren aussi, et elle n’avait qu’à voir le regard qu’avec Jayden quand il posait ses yeux avec Saoirse pour savoir qu’elle n’avait pas de soucis à se faire. Et puis, sans vraiment s’en rendre compte, elle évoqua son mariage quelque peu raté, avec Jackson. Lexie agissait à l’instinct, réfléchissait ensuite. Elle savait maintenant que c’était une erreur, mais elle ne regrettait rien. « Oh, je trouve que tu es plutôt raisonnable, quand même. » elle ne put s’empêcher de rigoler. « Ca c’est parce que t’as encore rien vu. » lacha-t-elle avant de l’embrasser un peu plus passionnément. Elle n’arrivait pas à s’en détacher plus de deux minutes. Maintenant qu’ils avaient commencé à s’embrasser, c’était comme si elle ne pouvait plus s’arrêter. Ça devenait viscéral. Ses mains s’égarèrent dans le creux de ses reins, s’agrippant, explorant. Le toucher était devenu vital, elle avait résisté pendant bien trop longtemps.

La question diner ne tarda pas  à être abordée. Il fallait tout de même se nourrir. Mais rapidement, la conversation s’orienta sur le temps qu’ils avaient mis à admettre l’évidence. Chacun avait ses propres doutes sur l’autre. Des doutes sur ce qu’il –ou elle- pouvait ressentir. Des peurs non fondées visiblement, qui semblaient bien dérisoires désormais. « Oui, je réalise aussi que ce n’est pas en me privant que je serais heureux. On a fait les bons choix. On a attendu, et maintenant, il y a une infinité de possibilités pour nous. Et j’ai toujours voulu le bonheur de ma fille, tu sais ? C’est pour ça que je suis resté aussi longtemps dans un mariage … plutôt chaotique. Mais j’ai réalisé que si je n’étais pas heureux, alors ma fille ne le serait jamais entièrement. » « Je regrette pas, tu sais. D’avoir attendu. Enfin, j’ai jamais été du genre à me retenir. Mais, je crois que c’est mieux comme ça. J’ai fait trop d’erreur, même si je ne changerai pas du jour au lendemain. » Elle l’embrassa une nouvelle fois, ses mains remontant vers les épaules de Jayden. « Mais je reste une fille horriblement impulsive. » ajouta-t-elle en haussant les épaules, avant de se faire interrompre par un bruit de sonnette. « Ah. Pizza. »  Elle soupira, obligée de se dégager pour aller ouvrir. En fait, elle aurait pu se passer du repas.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 31 Jan - 21:06

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Une chose était sûre, j’étais doué pour m’emmêler les pinceaux. La preuve avec tout le monologue que je venais de faire. J’avais peur d’être allé trop vite en besogne en parlant déjà enfant et mariage, alors j’avais tenté de me rattraper. Sauf que cela aurait pu être bien, si je n’avais pas eu la vague impression d’être en train de lui dire qu’en fait, je ne voulais aucun futur avec elle. Ce qui était bien sûr complètement faux ! Même si nous étions ensemble depuis … quelques minutes en fait … elle n’était clairement pas une aventure passagère. Et donc j’avais à nouveau tenté de me rattraper, avant de m’excuser et de lui demander d’oublier tout ce qui venait de se passer. Mais le sujet des enfants étant abordé, je décidais finalement de continuer là-dessus. Après tout, même si nous n’étions réellement qu’au tout début, c’était bien de savoir que nous étions sur la même longueur d’onde, non ? Et que nous n’allions pas droit dans le mur. Je lui expliquais donc ce qui s’était passé avec Melissa. Je n’avais jamais été amoureux de ma femme, mais pendant les premières années, je ressentais tout de même quelque chose pour elle. Après tout, elle était la mère de ma fille, elle m’avait donné la merveille de ma vie. C’était donc normal, j’imagine. Mais tout s’était cassé lorsqu’elle était tombée enceinte une deuxième fois, par erreur. Pour moi, c’était une merveilleuse nouvelle. Pour elle … moins. Beaucoup moins. En fait, elle ne me consultait pas. Elle m’informait juste de sa décision : elle voulait avorter. Bien sûr, il s’agissait de son corps et j’étais bien trop respectueux pour lui imposer quoique ce soit. Mais quelque chose s’était brisé. J’avais toujours rêvé d’avoir une grande famille et, malheureusement, elle réduisait ce rêve à néant. Sentir sa main dans mes cheveux m’encourageait à continuer, à me confier, à tout lui raconter. Et je souris lorsqu’elle m’embrassa tendrement à la fin de mon récit. « Depuis que j’ai eu Saoirse, je sais que j’en veux au moins un autre. Mais… J’aimerais éviter la situation dans laquelle je me suis retrouvée avec Saoirse. Parce qu’elle ne connaitra jamais son père… » avoua-t-elle, me faisant acquiescer de la tête. Je passais à mon tour une main dans ses cheveux, que je caressais tendrement. « Tu veux m’en parler ? » lui proposais-je. Après tout, je ne connaissais pas toute l’histoire. Elle ne m’en avait parlé que dans les grandes lignes et, à l’époque, c’était suffisant. Elle m’apprit par la suite qu’elle s’était mariée, me faisant écarquiller des yeux. Je n’en avais aucune idée. Puis elle parla ensuite du fait qu’elle ne faisait pas vraiment quelque chose par obligation morale, ce à quoi je n’étais d’accord. « Ca c’est parce que t’as encore rien vu » dit-elle avant de m’embrasser avec plus de passion, baiser auquel je répondis sans me faire prier, posant ma main libre sur sa hanche. « Tu aurais pu me faire craquer … Réellement … Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai failli … » reprenais-je, plus timidement, presque honteusement. Mais c’était la vérité, après tout. J’avais failli tromper ma femme avec elle, et finalement je ne sais pas si je l’aurais regretté. Si, je l’aurais probablement regretté, en fait. Parce que ce n’était pas moi, tout simplement. Et que, finalement, toute chose finissait par arriver, j’en avais la preuve ce soir. Et d’ailleurs, une fois le sujet du diner abordait, je lui partageais le fond de ma pensée. Puis je lui avouais que suivre son exemple était une bonne idée. Après tout, si je voulais réellement que ma fille soit heureuse, il fallait que je le sois moi-même, non ? C’était ce que j’avais réalisé, et aujourd’hui encore plus. Cela avait valu le coup d’attendre, réellement. Mais si j’avais su ce que cela m’apportait, peut-être que j’aurais craqué plus tôt. Ou que j’aurais demandé le divorce il y a plusieurs années. Peut-être que j’aurais dû, d’ailleurs. Mais il avait mieux fallu être sûr que je puisse avoir la garde de ma fille. En attendant qu’elle soit majeure, je m’étais assuré que ce serait à elle que reviendrait la décision du foyer qu’elle choisirait. Et même si j’avais eu peur, pendant un court instant, qu’elle m’en veuille de demander le divorce et choisisse de vivre avec sa mère, j’avais bien fait. Après tout, si elle avait été mineure … Enfin, c’était bien connu que les juges choisissaient toujours de laisser l’enfant avec sa mère. Surtout vu le nombre d’heures que je travaillais, ils n’auraient pas pris ce risque. En attendant sa majorité, je m’étais donc assuré que je ne perdrais pas ma fille, et finalement, c’était ça l’essentiel. Elle était la raison même de ce mariage. « Je regrette pas, tu sais. D’avoir attendu. Enfin, j’ai jamais été du genre à me retenir. Mais, je crois que c’est mieux comme ça. J’ai fait trop d’erreur, même si je ne changerai pas du jour au lendemain.  » reprit-elle avant de m’embrasser de nouveau. Ma main toujours dans ses cheveux, je cherchais le contact, un peu plus, toujours un peu plus, avant de laisser mon autre main chercher sa peau. Je sursautais en entendant la sonnette d’entrée retentir. « Ah. Pizza. » me rappela-t-elle dans un soupir, avant de s’éloigner de moi. Je l’avais oubliée, celle-là. Et maintenant qu’elle était arrivée, je me demandais si j’avais réellement faim. Je soupirais en la voyant rejoindre la porte d’entrée, et fronçais des sourcils en l’apercevant régler le livreur. Il faudrait que je la rembourse, c’était le minimum à faire. Je me levais à mon tour, m’autorisant à aller dans sa cuisine pour nous apporter assiettes et couverts. Okay, il s’agissait d’une pizza et normalement, il n’y avait pas besoin de ça pour en manger. Mais ce soir était notre première vraie soirée et je voulais au moins y mettre un peu les formes. Trouvant une bougie, je la prenais au passage avant de partir à la recherche d’allumettes pour l’allumer. Une fois fait, je nous servais, avant d’embrasser rapidement Lexie une nouvelle fois. « Donc … Tu as envie de faire quelque chose en particulier, après diner ? » lui demandais-je dans un petit sourire, la tête penchée sur le côté pour mieux la regarder.

Le repas se passa merveilleusement bien, partagé entre des rires, des confidences, des regards appuyés et quelques baisers échangés. Jamais je n’aurais pu imaginer ce qui se passerait ce soir en me levant ce matin. Et finalement, c’était tant mieux. Après tout, est-ce qu’être surpris n’était pas mieux ? Je débarrassais la table, avant de faire la petite vaisselle et de retourner sur le canapé, rapidement suivi par Lexie. Prenant ses mains, je l’invitais à récupérer la position qu’elle avait abandonnée plus tôt à contre cœur, et l’embrassais à nouveau. Nos lèvres n’avaient pourtant pas été séparées si longtemps, mais la sensation de manque se faisait tout de même déjà sentir. Mais à croire que le destin souhaitait que nous restions raisonnable ce soir, puisqu’alors que nos baisers se faisaient plus appuyés, plus passionnés, des pleurs se firent entendre. Saoirse réclamait l’attention de sa mère. Je m’éloignais d’elle dans un sourire, remettais une de ses mèches en place et la laissais aller chercher sa fille qui venait de se réveiller.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Sam 14 Fév - 17:02

« Tu veux m’en parler ? » Sa main jouait toujours dans les cheveux du chirurgien, alors qu’elle réfléchissait à comment formuler ça. Ca ne la gênait pas du tout de lui en parler, Will était de l’histoire ancienne. Complètement révolue. Mais elle ne savait pas par où commencer. « C’était un accident avec Will… Je regrette pas le fait d’être tombée enceinte par accident. C’est tout ce qui s’en est suivi. Au début, il a flippé… Puis après, il a eu son accident. Il n’avait pas simplement perdu la mémoire… » elle fit une pause. Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas repensé à cette histoire. Evidemment, dès qu’elle posait le regard sur sa fille, inconsciemment, elle pensait à son ex, mais elle n’avait jamais franchement repensé aux circonstances en elles-mêmes, aux détails. « Il avait changé… C’était plus le même. Et sincèrement, j’aimais pas la personne que j’avais en face de moi. Il a fini par savoir que j’étais enceinte de lui, mais ça ne le touchait pas. Pas vraiment. Il semblait plus désolé pour moi, que réellement curieux ou concerné. Il a commencé à refaire sa vie, alors j’ai pris la décision pour nous deux : Saoirse était ma fille, pas la sienne. » raconta-t-elle, son regard ancré dans celui de Jayden. A vrai dire, il avait été nettement plus présent que Will durant sa grossesse. Et pourtant, à l’époque, ils ne se connaissaient pas vraiment. Elle l’avait rencontré à l’hôpital. Et même si c’était une inquiétude de médecin, ou une déformation professionnelle d’une manière ou d’une autre, ça l’avait rassuré de savoir qu’il y avait quelqu’un à ses côtés. « Je sais même ce que je dirais à Saoirse à propos de son père… » Elle baissa les yeux, confuse. Jusque-là, elle avait préféré ne pas y réfléchir, mais elle savait qu’elle allait devoir s’y mettre. Certes, elle avait encore largement le temps, mais elle allait devoir s’y préparer. « Tu aurais pu me faire craquer … Réellement … Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai failli … » Bizarrement, elle ressentait une certaine fierté à avoir eu cet impact, et en quelque sorte, ce pouvoir sur lui. Même si, au final, il n’avait pas cédé. Ce n’était pas plus mal. Mais le fait qu’il reconnaisse, que Lexie avait ce pouvoir sur lui, ça lui plaisait. Une fois de plus, elle vint trouver ses lèvres, pour y déposer les siennes, tendrement. « Je dois dire que tu me fais ressentir une certaine fierté… » avoua-t-elle en rigolant légèrement. Finalement, la pizza ne tarda pas à arriver, coupant brutalement leur moment d’intimité. Et pourtant, Lexie devait l’avouer, son ventre commençait à crier famine. La jeune femme se leva du canapé pour aller ouvrir au livreur. Elle régla leur diner alors que Jayden mit la table dans la cuisine. A vrai dire, ça la fit sourire. Visiblement, il voulait mettre le forme, parce que sincèrement, qui, de nos jours, mangeait une pizza dans une assiette et avec des couverts ? Plus grande monde, si ce n’est personne. Mais elle appréciait. Il prit même la peine d’installer des bougies avant de s’avancer vers elle pour l’embrasser. Elle profita du moment, plongeant son regard dans le sien, avant de baisser la tête, pour éviter de ne lui resauter dessus. Après tout, la pizza n’allait pas rester chaude très longtemps. « Donc … Tu as envie de faire quelque chose en particulier, après diner ? » Lexie secoua légèrement la tête. « Toi, moi, un bon film. C’est parfait. » répondit-elle en souriant. Elle n’était pas bien compliquée.

Lexie rejoignit Jayden sur le canapé, une fois le repas finit. Il l’a tira jusqu’à lui, récupérant leur position d’avant repas, la faisant sourire. Elle retrouva le chemin de ses lèvres rapidement. Leurs baisers étaient plus passionnés que plus tôt dans la soirée. Leur respiration fut plus saccadée quoique rapidement coupés dans leur élan. Saoirse pleurait, elle s’était réveillée. Sa fille avait un timing… parfait. Lexie se leva, quelque peu à contrecœur elle devait l’avouer, pour aller récupérer son petit bout de chou. Elle revint dans le salon, sa fille dans les bras, quelques instants plus tard. Elle s’assit sur le canapé, à côté de Jayden. Et visiblement, il n’y avait pas que la mère qui avait n’avait d’yeux que pour lui. Sa fille semblait être dans le même cas. « Si mademoiselle a moins d’attention que les autres… Elle le fait remarquer ! » Elle avait rapidement arrêtée de pleurer. Et malgré son réveil, elle semblait tout de même fatiguée. Mais jouer avec la chemise de Jayden semblait l’intéresser nettement plus que devoir dormir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞ Lun 16 Fév - 18:08

lexie & jayden

❝ it's been a while ❞


Je ne connaissais pas vraiment l’histoire qu’elle avait eue avec le père de sa fille. Je n’en connaissais que les grandes lignes. Lorsque je l’avais rencontrée, à l’hôpital, elle était seule et enceinte. Elle s’était alors un peu confiée à moi, et je n’avais été qu’une oreille attentive pour elle. Ou du moins, c’était ce dont j’avais tenté de me convaincre pendant plusieurs mois. Mais le fait était qu’elle ne m’avait jamais vraiment parlé de lui. Je lui demandais donc si elle souhaitait en parler. Elle n’en était aucunement obligée, mais peut-être que cela lui ferait du bien ? Je n’en savais rien. « C’était un accident avec Will… Je regrette pas le fait d’être tombée enceinte par accident. C’est tout ce qui s’en est suivi. Au début, il a flippé… Puis après, il a eu son accident. Il n’avait pas simplement perdu la mémoire… » commença-t-elle, avant de marque une pause, probablement pour réfléchir à trouver les bons mots. « Il avait changé… C’était plus le même. Et sincèrement, j’aimais pas la personne que j’avais en face de moi. Il a fini par savoir que j’étais enceinte de lui, mais ça ne le touchait pas. Pas vraiment. Il semblait plus désolé pour moi, que réellement curieux ou concerné. Il a commencé à refaire sa vie, alors j’ai pris la décision pour nous deux : Saoirse était ma fille, pas la sienne. » finit-elle en plantant son regard dans le mien. Je déposais un rapide baiser sur ses lèvres, tout en remettant une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Mon pouce en profita pour aller à la rencontre de sa joue, qu’il caressa lentement. « C’est rare qu’une amnésie change totalement le comportement de la personne. Malheureusement oui, cela arrive … Et j’en suis désolé pour toi, et pour ta fille. » disais-je, ayant tout de même un peu peur d’étaler ma science. Mais j’étais sincère. Bien sûr, s’il n’avait pas eu cette amnésie et ce changement de comportement, nous ne serions peut-être pas ensemble à l’heure actuelle. Mais je ne voulais pas y penser. « Je sais même ce que je dirais à Saoirse à propos de son père… » dit-elle en baissant les yeux. Je posais deux doigts sous son menton, pour lui relever la tête la forcer à me regarder. « Tu lui diras la vérité, tout simplement. Que ce n’est pas de sa faute à elle. Ni à celle de son père non plus. Et qu’elle n’est absolument pas en cause. » répondais-je d’une voix douce. Puis lorsqu’elle mentionna son caractère par rapport aux obligations morales, je ne pus m’empêcher de lâcher un rire amusé. Elle aurait tellement pu me faire craquer, me faire rompre tous mes principes, si elle l’avait voulu. J’étais heureux qu’elle ne l’ait pas fait et que nous ayons attendus. Mais elle aurait pu, et je n’aurais pas fait long feu avant d’arrêter de lui résister. « Je dois dire que tu me fais ressentir une certaine fierté… » avoua-t-elle en riant, avant que nous recommencions à nous embrasser. Puis la pizza arriva, nous interrompant par la même occasion. Je devais avouer que je n’aimais pas spécialement l’idée de ne pas avoir cuisiné pour elle, alors que c’était notre première véritable soirée « en couple ». Et c’était donc pour cela que je n’hésitais pas un seul instant avant de dresser une table et d’allumer quelques bougies. « Toi, moi, un bon film. C’est parfait.  » me répondit-elle après que je lui ai demandé ce qu’elle souhaiterait faire après le diner.

Diner qui se passa très bien, entrecoupé de rires et de paroles. J’aimais être avec elle, ce qu’elle me faisait ressentir. Tout me semblait tellement simple, tellement réalisable. Je reprenais place sur le canapé, et l’attirais à moi, bien décidé à reprendre là où nous nous étions arrêté. Mais apparemment, le destin en décida autrement, puisque Saoïse réclama l’attention de sa mère. Finalement, peut-être que c’était mieux ainsi, et qu’il valait mieux ne pas sauter trop d’étapes. Je n’avais tellement pas l’habitude des relations, que tout ceci était vraiment nouveau pour moi. Je ne savais même pas ce que j’étais supposé faire. « Si mademoiselle a moins d’attention que les autres… Elle le fait remarquer ! » dit-elle en revenant avec sa fille dans les bras, qui semblait bien intéressée par ma chemise. Je lâchais un rire franc, laissant les deux s’installant à mes côtés. Je passais ma main dans les cheveux courts de la petite, avant de reporter mon regard sur sa mère. « De toute façon, nous avions convenu que nous regarderions un film, ce soir … » lâchais-je dans un sourire attendri. Et puis, c’était la promesse d’une bonne soirée, j’en étais certain. « Il y a quelque chose que tu souhaites regarder en particulier ? » lui demandais-je en posant ma tête contre le dossier du canapé, pour mieux pouvoir les regarder.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lexie & jayden ❝ it's been a while ❞

Revenir en haut Aller en bas

lexie & jayden ❝ it's been a while ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-