It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Dawson & April ~ Sacrée rencontre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Dawson & April ~ Sacrée rencontre... Mar 2 Sep - 19:05

Code:


Sacrée rencontre


Feat April


02 Septembre 2014, 18h00: Je sortait à peine du boulot, pourtant je ne rentrais pas chez moi: le magasin de manga du coin avait reçu ma commande: le dernier tome de Black Butler, les quatre premier tomes de Tokyo ghoul et des O.S Yaoi. je me souviens que la première fois que j'ai lu du yaoi c'était le jour ou Bailey m'avais disons... sauté dessus...
*Flash back*
fin août 2012: Je lisais tranquillement " l'amour te va si bien" Un Bailey suicidaire est apparu. On a bu et lorsque qu'on fut rentré à l'appartement il m'a embrassé puis nous avons fini dans le même lit...
*fin du flash back*
Je suis enfin arrivé, devant moi se dresse un bâtiment  blanc et bleu coincé entre deux immeubles sur l'enseigne de la boutique on pouvait lire "The Otaku Fairy", j'entra dans la boutique et sauta littéralement sur le vendeur.
" Dawson je savais que tu pointerais le bout de ton nez, tiens voici ta commande et si tu veux il y a de nouveau yaoi en rayon."Fit le ce dernier.
Je le remercia d'un geste de la tête et courra vers la section "yaoi" sauf que dans ma précipitation je bouscula quelqu'un et fis tomber mon sac.
" Oh pardon, je n'ai pas fais attention, je ne vous ai pas fais mal au moins ? " m'excusais-je honteux.
L'inconnue que j'avais bousculé était une jeune femme aux cheveux roux coupé court au visage plutôt enfantin. Je m'excusaune nouvelle fois et ramassa mon sac
A cette instant je ne savais pas à quel point cette rencontre allait être intéressante...


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dawson & April ~ Sacrée rencontre... Mar 2 Sep - 20:25

Sacrée rencontre !
« Raaaah ! » De toutes mes forces, je balançai le vase que je tenais alors dans les mains, avec l'eau et les fleurs. Il y eut un court silence, qui ne fut étrangement pas suivit par un bruit d'éclat mais par un son grave et sourd, étouffé par un énorme juron. J'en conclu que l'objet avait atterri sur quelqu'un plutôt que sur le sol. C'est encore mieux comme ça. Que le vase repose en paix et qu'on se souvienne de ses bons et loyaux services. Le malheureux se trouvait être la première chose qui m'était tombée sous la main alors que j'avais le besoin urgent d'expulser ma rage. Onze jours ! Onze jours que je n'avais pas écrit sur un post-it la date et l'heure, comme je croyais avoir pris l'habitude de le faire. Une façon – supposée simple et efficace – de vérifier que j'étais encore capable de gestes organisés et répétés, à une heure fixe ( en l'occurrence dix-sept heures trente ), et que je ne perdais pas contact avec la réalité. Je suis supposée ouvrir la boîte dans laquelle je range les post-it le dimanche soir pour vérifier que je les ai tous fait. Seulement, en rangeant le post-it du jour il y a un quart d'heure, je me suis aperçue que le dernier remontait à il y a onze jours ! Sans compter qu'un bref coup d’œil à mon portable m'a appris que nous n'étions pas le dimanche 31 août mais le mardi 02 septembre. Je n'avais rien compris. Et puis, je me suis dit : mardi 02 septembre, dix-sept heure trente... mais quelle année ? Deux-mille treize, non ? À moins que ça ne soit deux-mille douze... Là encore, mon portable m'a appris que nous étions en deux-mille quatorze. Je ne me souviens pas vraiment de la suite, mis à part avoir senti mon cœur se resserrer et ma gorge se nouer, puis le fameux vase. April... Mister Marshmallow. Je retournai au canapé où mon fidèle ami se tenait, me toisant d'un air bienveillant. Son air réconfortant et calme me calma instantanément. Je sentis mes muscles se détendre et me poings se desserrer, dévoilant des marques d'ongles douloureuses qui ne tarderaient pas à saigner. Je murmurai un « merci » en me saisissant de mon ami et décidai qu'un ou deux – voir dix – yaoi égaieraient cette soirée. Je ne me rendis pas à ma boutique habituelle, mais optai pour une légèrement plus éloignée du domicile de Billy. Un peu d'air me ferait du bien. En entrant dans la boutique « The Otaku Fairy », je remarquai que le vendeur était trempé. Et, franchement, il sentait bizarre. « Vous avez la tête d'un jardinier qui s'est roulé dans ses plates-bandes... » Sans plus de considération pour l'homme ( qui m'assura d'un regard noir qu'un vase tombé du ciel avait fini sa course sur son nouveau brushing ), je parcouru le magasin en plaçant Mister Marshmallow sur mes épaules – libérant mes mains. J'en étais à me demander si les cinq yaoi que j'avais en mains m'aideraient à passer une bonne soirée lorsqu'un sombre crétin me bouscula, manquant de faire tomber Mister Marshmallow ( qui atterrit miraculeusement entre mes bras ). L'autre myope consanguin bredouilla des excuses, que j'entendis à peine, révoltée et touchée dans mon ego de déesse de petite taille. « Uxi ! Hafr ! Steði ! Akarn ! Comment est-ce que vous avez pu me foncer dedans ?! Je suis pas assez visible pour le sombre crétin aveugle que vous êtes ?! Faut que je mette une pancarte sur ma tête : attention, être humain droit devant ! Cependant, veuillez baisser la tête, elle ne mesure pas plus de deux centimètres. Prière de ne pas l'écraser ?! Mon ami a failli tomber par terre ! J'espère bien que vous allez vous faire pardonner. » Sinon, je te découpe les parties génitales avec mon scalpel.
©clever love.


Traduction du vieux norrois:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dawson & April ~ Sacrée rencontre... Jeu 4 Sep - 18:58

Code:


Sacrée rencontre


Feat April



« Uxi ! Hafr ! Steði ! Akarn ! Comment est-ce que vous avez pu me foncer dedans ?! Je suis pas assez visible pour le sombre crétin aveugle que vous êtes ?! Faut que je mette une pancarte sur ma tête : attention, être humain droit devant ! Cependant, veuillez baisser la tête, elle ne mesure pas plus de deux centimètres. Prière de ne pas l'écraser ?! Mon ami a failli tomber par terre ! J'espère bien que vous allez vous faire pardonner. » Fulmina la jeune femme.
Je savais plus trop où me mettre. Mais lorsque que j'aperçut les cinq yaoi dans ses bras mon visage s'illumina.
" En fait la raison pour laquelle je vous ai bousculer c'est que j'avais hâte de voir les nouveaux yaoi en stock au point d'oublier qu'il avait du monde autour." fis je sincère.
Puis je remarqua la peluche au creux de ses bras. Ça devait être lui l'ami dont elle fessait allusion. Je m'empressa donc de poursuivre:
" Pour me faire pardonner de vous avoir bousculer vous et votre ami, je vous payerai vos yaoi, cela vous convient ? Laissez moi juste le temps de choisir les miens."
Je me retourna donc vers l'étagère et parcouru la parcouru des yeux, malheureusement il n'y avait pas temps de nouveauté que ça en réalité. Et j'hésitais entre " sweet desire" et " l'infirmerie après les cours". Lorsque que je remarqua que le second n'était que du simple boy love mon choix fut fais.
" C'est fais pour ma part, et vous ? " Demandais je à la jeune femme rousse.
Je savais su je regretterais sûrement ma proposition, mais bon, je dois être masochiste sur les bords... Bailey appréciera peut être. Cette pensée me fit rougir sans le vouloir.


© Codage By FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dawson & April ~ Sacrée rencontre... Ven 5 Sep - 20:31

Sacrée rencontre !
L'espèce de sale petit myope rentrant dans les honnêtes gens qui ne font pas d'histoires eu l'air particulièrement mal à l'aise. Il ne dit rien, se contentant de me laisser l'enguirlander. C'est un bon point, ça. J'aime les personnes qui m'écoutent parler et qui se taisent. C'est comme ça que le monde est sensé fonctionner : je parle, on m'écoute. Si on se contentait de respecter ce principe de base, ma vie serait franchement plus simple. Mais non ! C'est pas drôle ! Faut toujours qu'un sombre abruti se mette à rediscuter ma place de grande déesse de l'univers. Dire que lui là, il est planté là et il a même la tronche de quelqu'un qui est désolé. Mais, d'un autre côté, si il était plus combatif, j'aurais encore une raison de m'acharner sur lui... Et j'aimerais vraiment ça ! Son visage s'illumina soudain. Après un certain temps passé comme un pauvre type qui a peur de répondre à la femme mature et charismatique que je suis, je dois dire que sa réaction me fait peur. Quoi ? En fait il cachait son jeu et il a décidé de me montrer son vrai visage – celui d'un jeune homme en manque de relations sexuelles - ? Il va me sauter dessus et me violer devant le regard impuissant du vendeur/jardinier/homme qui se prend des vases ? "En fait la raison pour laquelle je vous ai bousculer c'est que j'avais hâte de voir les nouveaux yaoi en stock au point d'oublier qu'il avait du monde autour." Un... Un yaoiste ! Encore ?! Mais oui ! Ma théorie selon laquelle je suis un aimant à yaoi se vérifie chaque jour !! Oh, un petit yaoiste ! Et si mignon, en plus ! Le temps que je réalise et que j'ouvre de grands yeux émerveillés, il reprenait déjà la parole. " Pour me faire pardonner de vous avoir bousculer vous et votre ami, je vous payerai vos yaoi, cela vous convient ? Laissez moi juste le temps de choisir les miens." Kyah, il est parfait ce petit ! Je peux lui sauter dessus, hein, je peux ?! Non, non non, attends, d'abord je choisis mes yaoi ! C'est à dire que j'en ai déjà cinq dans les mains... Il en reste plus énormément à acheter... Bon, eh bien je vais rajouter d'autres mangas. Ce ne sera pas du yaoi, mais qu'importe. C'est lui qui paie, ça serait dommage de ne pas sauter sur l'occasion d'avoir autant de mangas que je veux gratuitement. L'argent n'est pas un problème pour moi, mais je m'en fiche. Il veut payer ? Alors il va le faire. Je parcouru rapidement les rayons, ajoutant à mon tas les cinq premiers tomes de Tokyo Ghoul, le tome vingt-et-un de Beelzebub, le deuxième d'Evil Eater, quelques La Tour Fantôme et les trois Prophecy. Il se retourna vers moi, avec son pauvre et unique manga dans les mains. " C'est fais pour ma part, et vous ? " Ben... moi aussi, comme tu peux le constater. Je répondis d'un grand sourire, devant déplacer la pile sur ma gauche pour qu'il puisse voir ma tête. Allez, zou, à la caisse ! Je m'y rendis sans attendre sa réponse, déposant mes achats sur le comptoir. Tandis que je remarquai un vendeur de saucisses ambulant, une idée germa dans mon esprit. « Vous savez quoi ? Je vais acheter mes mangas moi-même, finalement. Mais vous devez toujours vous faire pardonner. Vous allez passer la journée avec moi et m'acheter à manger. Comme ça, je ne serais pas seule. Ah et puisqu'on y est... » Je lui sautai dessus du plus fort que mes jambes me le permirent, nous faisant tomber à la renverse. « YAAAOOOIIIIISTE GAAAAY !!!!! » Ça va être une bonne journée ça, c'est sûr.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dawson & April ~ Sacrée rencontre...

Revenir en haut Aller en bas

Dawson & April ~ Sacrée rencontre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-