It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mer 27 Aoû - 23:10


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

L'été touchait malheureusement à sa fin. D’ici quelques jours, j’allais devoir reprendre le rythme de la vie universitaire… Pas envie. Vraiment pas. Certes, les études que je suivais me plaisaient. Oui, les langues, les autres cultures et tout ça, c’était vraiment intéressant. Au moins, je savais avec certitude que c’était là-dedans que je voulais travailler… Ce qui n’était pas le cas de tous les étudiants. Entre ceux qui n’avaient toujours pas fait leur choix, et ceux qui étaient là par dépit, rares étaient ceux ayant un réel intérêt pour les langues. Et pourtant, je faisais partie de cette minorité là. Mais c’était tout de même beaucoup mieux de prolonger les vacances… Même si j’avais travaillé durant ces vacances, j’avais pu prendre pas mal de temps pour me détendre aussi. Et je comptais bien continuer ainsi jusqu’à la reprise des cours. C’était toujours ça le plus dur. Les derniers jours. On a souvent l’impression que ces semaines de vacances sont passées beaucoup trop vite. Et c’est bien pire pour la dernière semaine. Ainsi, plus la rentrée approchait, moins j’avais envie de reprendre. Logique. Qui a envie de retourner travailler au lieu de profiter du soleil, se détendre, s’amuser avec des amis ou se prélasser sur une plage ? Personne. Même pas l’élève sérieuse que j’étais d’ordinaire. Oh, il ne fallait pas se leurrer. Une fois les cours repris, je retrouverais tout mon sérieux et ma motivation… Mais là, non. Tant que j’avais quelques jours devant moi, je comptais en profiter. Et puisqu’aujourd’hui, le soleil avait enfin décidé de se montrer, je décidais de passer l’après midi à la plage. Ne travaillant pas ce jour-là, j’avais envie de faire quelque chose, plutôt que de rester enfermée chez moi … Ainsi, en tout début d’après midi, après avoir mangé un bout, je préparais rapidement mes affaires et prenais la direction de Rockaway Beach.

J'arrivais ainsi relativement tôt à la plage. Au moins, il n’y avait pas beaucoup de monde. Les touristes et vacanciers étaient, pour la plupart, déjà repartis chez eux. Et les familles n’étaient pas encore là. C’était trop tôt. Les gosses faisaient encore la sieste à cette heure-là. Et les vieux aussi. Voilà pourquoi il n’y avait pas énormément de monde. Je me trouvais donc assez facilement une bonne place, plutôt proche de l’eau. Assise sur ma serviette, je fixais durant quelques secondes l’horizon avec un très léger sourire. Bon sang ! Qu’est-ce que j’étais bien, là ! La chaleur du soleil ne se faisait pas trop ressentir grâce à un léger vent… C’était parfait. Tout était parfait. Enfin, cela aurait été encore plus parfait si j’avais eu quelqu’un pour m’accompagner… Parce que, clairement, aller seule à la plage, ce n’était pas ce qu’il y avait de mieux. Mes parents travaillaient, ma sœur aussi et consacrait désormais son temps libre à sa fille, et mes amies n’étaient soit pas à New York, soit elles n’étaient pas disponibles. Mais je préférais y aller seule, que ne pas y aller du tout… Et puis, j’allais peut-être faire de nouvelles rencontres. C’était aussi l’intérêt d’y aller seule… Vitaly et moi, c’était terminé depuis un moment déjà. Et il était peut-être temps que je l’oublie avec un autre…  Mais pour ça, il fallait que je trouve le bon. Ou du moins, quelqu’un de bien… Je finis par me laisser tomber, en arrière,  sur ma serviette, lunettes de soleil sur le nez. Complètement allongée sur le dos, je ne tardais pas à fermer les yeux, sentant que j’allais finir par piquer du nez. En même temps, tout était tellement agréable… La chaleur du soleil mélangée à cette légère brise, le sable chaud, le bruit des vagues… Puis les cris des vendeurs ambulants  et ceux des mères de famille corrigeant leurs enfants, trop perturbateurs… Ca, c’était un peu moins chouette. Mais ça faisait partie de l’ambiance « plage ». Et j’aimais vraiment cela…


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Ven 29 Aoû - 15:00


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




C’était la journée idéale. Oui, une très bonne journée pour aller à la plage et profiter pour se dorer la pilule sur le sable chaud. Même s’il y avait bien mieux comme plage, ici ça ferait l’affaire. La prochaine fois, j’irais sur Miami, ou bien même sur Los Angeles, je pouvais le faire quand je voulais après tout. Mais là, je ne pouvais pas me le permettre. Puis un simple petit moment de détente ne me ferait pas de mal après tout. Je n’en avais pas pris un seul cet été, alors même si c’était déjà la fin de la saison estivale, je devais me faire honneur, et aller à a plage. Malheureusement pour moi, mon jumeau ne pouvait pas se libérer. Dommage j’aurai aimé aller à la plage avec lui, c’était le meilleur moyen pour draguer. Les jumeaux, bizarrement, ça plaisait pas mal. Et puis bon, sans aucune vanité et prétention, nous étions canons quoi. Souriant à cette pensée, je me regardais quelques secondes devant le miroir et me fit un sourire provocateur. Oui, j’approuvais ma pensée. Bon ce n’était pas tout, mais ce n’était pas de penser qui allait m’emmener à la plage ou me préparer déjà, à y aller. Filant dans ma chambre, je mis mon boxer maillot ainsi qu’un simple débardeur et short ça suffisait amplement pour aller à la plage. Serviette sur l’épaule, je pris mon portefeuille et mon téléphone et les clés de la voiture. J’étais prêt à partir. Quittant l’appartement, et l’immeuble, je me dirigeais dans la voiture, mettant la musique assez forte avant de prendre la route direction la plage. Il y avait pas mal de trafic, comme d’habitude. Que ça soit l’été comme l’hiver, sur New-York, je n’avais jamais vu les rues vident de voitures. Jamais. Il valait d’ailleurs mieux prendre le métro pour arriver à l’heure… Mais c’était loin d’être mon trip, de prendre le métro. Ça puait, les gens se collaient les uns contre les autres… Non sérieusement… Pas pour moi. Appuyant sur l’accélérateur je me permis de doubler pas mal de monde comme je le pouvais, avant de quitter les grandes rues de New-York, et être bien plus tranquille. Roulant de façon peinarde par la suite, j’activais la clim en regardant autour de moi. Je pouvais enfin voir la plage et il n’y avait pas grand monde encore, tant mieux. Une fois arrivé à bon port, je me garais et filais dans le sable, marchant vers l’océan. Il y avait quelques gens avec des enfants, mais pas trop. De toute façon, faudrait être fou pour amener ses gosses à la plage à cette heure-ci. J’étais loin d’être le mec idéal pour s’occuper d’enfant, mais ayant grandi en Australie je savais de quoi je parlais. Sifflotant, je cherchais un bon endroit pour me mettre regardant les gens, surtout les filles, avant de poser mes yeux sur la brunette allongée là en face de moi. Plissant mes yeux, j’avais l’impression que… Oui. C’était elle. La petite brunette que je voulais mettre dans mon lit. Parfait. M’avançant sans trop de bruit, je ne saurais dire si elle avait les yeux ouverts ou fermés vu qu’elle portait des lunettes de soleil, mais tentons. Sans un bruit, je posais ma serviette à côté de la sienne, et commençais à me déshabiller. Une fois en boxer, je me laissais tomber sur la serviette et soupirais fortement. « Ah. Qu’on est bien ici au soleil. N’est-ce pas ? » Dis-je d’une voix plus ou moins taquine. Tournant la tête vers elle, je regardais longuement son corps m’attardant sur sa poitrine avant de sourire en coin. J’avais connu bien plus gros, comme plus petit, mais ça va, elle avait de beaux seins. « Tu n’aurais pas du monoï ou de la crème ? Je l’ai oublié chez moi. » Dis-je en me relevant un peu, me permettant de me pencher au-dessus d’elle pour regarder de l’autre côté.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Ven 29 Aoû - 16:27


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

La plage était vraiment l’endroit idéal pour se détendre, d’après moi. En tout cas, personnellement, j’adorais passer du temps là-bas. C’était toujours agréable d’aller se baigner un moment, lorsqu’il faisait trop chaud. Et lorsque je n’étais pas dans l’eau, j’étais sur ma serviette, en train de me faire bronzer. Comme aujourd’hui d’ailleurs. Et tous les éléments semblaient réunis pour que je passe un bon moment et me détente totalement. Ainsi, allongée sur le dos, je profitais du soleil et sentais peu à peu le sommeil me gagner. Je n’étais pas du genre à vraiment dormir sur la plage… Mais plutôt à être dans un état de « demi sommeil », à moitié consciente quoi… Et je ne prêtais donc pas vraiment attention aux bruits qu’il y avait autour de moi. Ou peu. A moitié endormie, j’eus tout de même l’impression que quelqu’un venait de s’installer dans le coin. « Ah. Qu’on est bien ici au soleil. N’est-ce pas ? » Je sursautais vaguement. La personne ne s’était pas installée « dans le coin » mais bien à côté de moi. Juste à côté de moi. Quel culot, franchement ! De surprise, j’ouvrais les yeux et réalisais aussitôt que je connaissais cette voix… Renji… Renji ??? Je tournais aussitôt le visage vers lui, retirant également mes lunettes de soleil. C’était bien lui. En train de lorgner de manière peu discrète sur mon corps. Oui, c’était bien Renji. Merde… Je n’avais rien contre lui, au contraire… Mais l’occasion était trop belle. Il allait forcément en profiter pour tenter encore le coup… Comme s’il pouvait me mettre aussi facilement dans son lit ! Bon, d’accord, il le pouvait. Il ne fallait tout simplement pas qu’il le comprenne…

« Hey, Renji ! Tu vas bien ? » demandais-je finalement au jeune homme, plongeant mon regard dans le sien quelques secondes. Bon, il fallait bien l’avouer, il était quand même pas mal du tout. Le pire, c’était que je le savais simplement en maillot de bain. Et je devais clairement lutter contre une terrible envie de laisser mon regard se balader sur son corps. Certes, il l’avait fait sans se gêner sur moi… Mais je ne voulais pas lui laisser entrevoir quoi que ce soit. Plus il verrait l’effet qu’il avait sur moi, plus il continuerait à ce petit jeu-là. Jusqu’à ce que je craque. Et je ne voulais pas finir dans les bras d’un type comme lui. A coup sûr, ce serait l’histoire d’une nuit. Rien de plus. Et je ne voulais pas de cela… . « Tu n’aurais pas du monoï ou de la crème ? Je l’ai oublié chez moi. » demanda-t-il en se redressant et m’offrant ainsi une vue plutôt agréable sur son torse. Lindsay ! NON ! Je détournais alors le regard quelques secondes et  remis aussitôt mes lunettes de soleil. Au moins, il ne verrait pas ce que je fixais… ou matais, plus exactement. C’était une stratégie comme une autre, après tout ! « Si, j’ai de la crème… Attends. » Je me redressais à mon tour et me tournais légèrement afin de fouiller dans mon sac de plage. J’en sortais rapidement un tube de crème que je tendais au jeune homme « Tiens. » dis-je en lui tendant la crème, laissant enfin mon regard errer sur son corps. Assez rapidement tout de même… Sait-on jamais… Ceci dit, il était vraiment bien foutu. Et maintenant que je le savais, cela allait être encore plus difficile de résister à ses avances…  Je songeais ensuite que je n’aurais peut-être pas du lui donner ce tube de crème. Parce qu’il semblait évident qu’il allait me demander de lui en mettre dans le dos. C’était tellement prévisible… En lui donnant cette crème, je venais de me jeter dans la gueule du loup. Enfin, ce n’était pas bien grave… Après tout, il ne s’agissait que de passer de la crème dans son dos. Et peut-être qu’il aurait même la délicatesse de ne pas me demander cela. Quoique… c’était peu probable de sa part. Mais soit. Ce n’était pas bien méchant…




(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Ven 29 Aoû - 19:02


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




Si je pensais finir seul à la plage, une lueur d’espoir venait de pointer le bout de son nez. Là, devant moi. Lindsay. Et comment j’allais en profiter, je n’allais pas rester là sans rien faire dans mon coin, ne faisant que l’observer. Non, non. Je voulais bien plus. Le plan drague commençait. Je me devais réellement de la faire craquer. Hors de question qu’elle se rajoute à la liste de Joséphine. Joséphine suffisait à elle seule. Pas de seconde fille à me foutre un vent. Hors de question. « Hey, Renji ! Tu vas bien ? » Oh elle se souvenait de mon prénom ? C’était là, une très bonne chose. Ça m’aurait offusqué de voir qu’elle ne se souvenait pas de mon prénom. Passant brièvement ma langue sur mes lèvres, je tournais le visage vers elle l’observant pendant trois secondes. « Je vais très bien et toi ma petite Lindsay ? » Demandai-je tout à fait sincère. Enfin, elle avait l’air plutôt bien, assez détendue, pour venir ici toute seule et profiter pleinement du beau temps pour brunir sa peau si blanche. Un vrai cachet d’aspirine. Elle devrait s’exposer un peu plus au soleil. Amusé de la voir me fixer, sans baisser le regard vers le reste, comme si elle ne s’intéressait qu’à mon visage, je détournais le regard un instant, avant de me pencher au dessus d’elle au moment ou elle se remit ses lunettes de soleil. Pourquoi ? Je lui faisais de l’effet ? C’est ça ? Elle ne voulait pas que je lise en elle si facilement ? encore plus enjoué, je lui demandais si elle n’avait pas du monoï ou bien de la crème, n’importe quoi ferait l’affaire. « Si, j’ai de la crème… Attends. » Bien, en plus elle était obéissante. C’était plaisant d’avoir une compagne de plage si obéissante pour le coup. Si mignonne avec ses lunettes de soleil sur le nez. Amusé, un faible sourire en coin au bout des lèvres, je les plissais avant de la regarder à nouveau. Elle était quand même bien foutue. Je me demandais quel âge elle avait. Elle avait l’air d’être ce genre de fille tout jeune déflorée, encore pure dans sa tête. Mais les apparences pouvaient être foutrement trompeuses. « Tiens. » Attrapant le tube de crème, je souris doucement dévoilant à peine mes dents. « Merci. » soufflai-je d’une petite voix, faiblement audible. Tournant le fameux tube entre mes doigts, je l’observais longuement avant de me redresser pour m’assoir. Relevant un faible regard autour de nous, je matais des gosses au loin en train de jouer au ballon. Assez grand pour se permettre d’être au bord de l’eau sans trop de surveillance. Soupirant, je me tournais vers Lindsay avant d’attraper une de ses mains. Douce et belle, je l’observais avant d’y mettre de la crème l’air de rien dedans. « Tu me la mets sur le corps ? Je n’ai pas très envie d’avoir les mains qui pèguent… » Dis-je en plongeant mon regard dans le sien, enfin, je supposais vu qu’elle portait des lunettes. Et puis avec ce regard-là, elle ne pourrait pas dire non. « Enfin… Je peux accessoirement, me salir les mains si jamais tu souhaites que j’enduise ton corps de crème. » Là, par contre, ça ne me dérangeait pas. Et puis, je savais qu’elle serait pour que je touche son corps. Cette fille, j’allais me la faire. Et aujourd’hui.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Ven 29 Aoû - 20:07


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Rester seule sur la plage ou passer le restant de l’après midi auprès de Renji ? Si j’avais eu le choix, qu’aurais-je choisi ? A vrai dire, je n’en savais trop rien. Une option était raisonnable, l’autre beaucoup moins. Et pourtant, c’était elle la plus tentante. Parce que j’avais beau le repousser, j’aimais ce petit jeu qu’il y avait entre nous. Enfin, ce n’était pas vraiment un jeu… Il voulait me mettre dans son lit, je ne voulais pas. Voilà tout. Pourtant, une partie de moi était plutôt contente qu’il soit là. Je me doutais qu’il allait encore tenter sa chance… Et même si c’était perdu d’avance, c’était plaisant de se sentir désirée. Puisqu’il me plaisait aussi, c’était vraiment très plaisant qu’il me tourne autour. Cela risquait juste de devenir dangereux. Surtout pour moi. Malgré cela, je ne le repoussais pas totalement. Je n’avais jamais envisagé de rompre tout contact avec lui. Ni de partir à l’autre bout de la plage en le voyant débarquer. Au contraire… A croire que j’aimais vraiment jouer avec le feu. « Je vais très bien et toi ma petite Lindsay ? » J’eus un très léger sourire en coin en l’entendant m’appeler ainsi. Sa petite Lindsay. S’il m’imaginait réellement en sa possession, il se trompait. Mais cela n’avait guère d’importance… Je n’appartenais, de toute manière, à personne. Même si mon cœur, lui, appartenait toujours à Vitaly. Enfin, ça, c’était une autre histoire… Et puis, cette manière de m’appeler était peut-être juste affective… « Ca va aussi, merci. » répondis-je avec un léger sourire. Et si, pendant quelques minutes, j’avais su me tenir et ne fixer que le visage du jeune homme, je sentais bien que je risquais de déraper prochainement. Surtout s’il me flanquait son torse devant le nez, comme à l’instant. Les lunettes de soleil, ce serait donc un bon plan. Un bon moyen pour lui éviter de voir quoi que ce soit… Même si, évidemment, je n’allais pas passer tout l’après midi à le reluquer. Je n’avais juste pas envie qu’il s’en rende compte, les quelques fois où je le ferais…

Comme demandé, je lui donnais la crème, réalisant juste après que cela risquait d’être une nouvelle occasion pour lui de tenter le coup. Le coup de la crème dans le dos, sur la plage, c’était du vu et revu. Et je sentais bien que c’était ce qui m’attendait… « Merci. » Je lui fis un léger signe de tête de guise de réponse et me laissais légèrement partir en arrière, m’appuyant sur les coudes tout en observant la plage. Je lançais un bref regard à Renji, qui semblait hésitant, gardant le tube de crème entre les doigts. Il ne tarda alors pas à s’emparer de l’une de mes mains, l’observa rapidement et y déposa un peu de crème. Ah ouais. Donc je n’avais même pas le choix. Le pire, c’était que je ne fis rien. Je le regardais tout bonnement faire. Et lui lançais un regard désapprobateur lorsqu’il mit la crème. « Tu me la mets sur le corps ? Je n’ai pas très envie d’avoir les mains qui pèguent… » Sur… sur le corps ? Enfin, le corps entier ? Bon, le dos, je m’y attendais. Et c’était plutôt banal et logique. Mais… le corps ? Tout ça pour se faire tripoter en plus… Tout ça pour que JE le tripote ! Après un bref haussement de sourcils dû à la surprise, je lui lançais un nouveau regard désapprobateur -cette fois-ci par dessus mes lunettes, afin qu’il le voit – et lâchais un vague soupir. Que pouvais-je faire, cette foutue crème dans la main ? Et puis, avec la façon dont il me regardait, il devenait difficile de lui refuser quoi que ce soit. « Enfin… Je peux accessoirement, me salir les mains si jamais tu souhaites que j’enduise ton corps de crème. » Ouais… Non. J’arquais un sourcil et souriais doucement. Ce serait bien trop facile. Et puis, je n’avais pas l’intention de lui donner ce qu’il voulait… « Merci, mais pour moi c’est déjà fait… » répondis-je sans me départir d’un sourire, cette fois légèrement taquin. Ca ne m’aurait pas dérangé qu’il me touche… Mais ce n’était pas vraiment raisonnable. Il en aurait sans doute profité, et je ne voulais pas de ça. « Je t’en mets dans le dos… Pour le reste, tu devrais pouvoir t’en occuper toi-même, non ? Puis, si tu ne veux pas avoir les mains sales, tu peux aussi aller les rincer dans l’eau… » soumettais-je l’air de rien… Il ne croyait quand même pas m’avoir si facilement ? « Allez, fais voir ton dos… » dis-je en lui faisant signe de se tourner légèrement afin que je puisse lui mettre cette crème.


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Sam 30 Aoû - 17:40


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




Le soleil la plage, les belles filles, enfin, surtout une, celle avec qui j’étais, juste à côté de moi, qui embellissait la vue de ce moment bien agréable. Lindsay était de bonne compagnie. Et puis au moins, elle avait un tempérament assez mignon. Elle ne m’avait pas viré, ou pire, n’était pas partie sans un mot pour s’installer ailleurs. Très mignonne et docile. J’en étais sûr et certain. Suffisait juste de trouver la faille pour qu’elle craque et c’était dans la poche. « Ca va aussi, merci. » La fixant longuement, je tendis une main vers son visage pour lui arranger une mèche rebelle avant de sourire, dévoilant quelque peu ma dentition. « C’est parfait alors si tu vas bien. » marmonnai-je en fermant un peu les yeux. Le soleil commençait à faire son effet sur moi, à savoir m’endormir. Toujours quand j’étais à la plage. Je ne dormais pas réellement, mais j’étais dans un état tellement comateux, que c’était limite à se demander quand on me regardait. Le soleil m’endormait toujours à la plage. Surement une sensation de bien-être. Mais ce n’était pas le moment de dormir, bien au contraire, j’avais autre chose de prévu. La crème. Je voulais que Lindsay m’en mette sur le corps. Je n’allais quand même pas salir mes mains pour si peu. Ne déconnons pas tout de même. M’enfin, je pouvais bien faire un effort, si c’était pour mettre de la crème sur son corps. Ça par contre, j’étais prêt à m’en mettre partout et me dégueulasser juste pour lui enduire le corps de crème. Mais au vu de son regard là, qu’elle était en train de me faire, je me doutais que bizarrement elle allait refuser l’idée. Ça serait trop beau qu’elle dise oui, après avoir fait cette tronche là non ? « Merci, mais pour moi c’est déjà fait… » Qu’est-ce que je disais ? J’avais raison comme toujours d’ailleurs, mais bon, qui ne tente rien n’a rien comme on dit si bien. J’aurai essayé. Un faible sourier sur le coin des lèvres, je ne quittais pas son regard du mien. « Je t’en mets dans le dos… Pour le reste, tu devrais pouvoir t’en occuper toi-même, non ? Puis, si tu ne veux pas avoir les mains sales, tu peux aussi aller les rincer dans l’eau… » C’est qu’elle s’acharnait la petiote. Elle voulait continuer de me résister ? Même en me voyant à moitié à poil ? Vraiment ? C’est qu’elle avait de la volonté et pas qu’un peu. Elle était bien trop dure. J’allais encore avoir du fil à retordre avec elle. Ça ne me plaisait pas trop d’ailleurs. « Allez, fais voir ton dos… » Relevant un sourcil, je me redressais, m’asseyant alors sur la serviette passant une main dans mes cheveux un rictus en coin avant de regarder les vagues s’écraser sur le sable. « Dommage que tu ne m’en mettes que sur le dos. Je n’aime pas sentir la crème sur mes mains. » Dis-je en hochant les épaules. « C’est pas bien grave. » Je bronzais plutôt bien, je n’aurai donc pas de souci si je ne mettais pas de crème. De base je n’en mettais jamais. Je le faisais pour qu’elle craque, ni plus ni moins. Posant mes coudes sur mes genoux, mes jambes repliaient contre mon torse, je penchais la tête observant à nouveau les gosses qui s’amusaient au bord de l’eau. S’ils pouvaient faire moins de bruit ça serait parfait. Ils ne savaient donc pas que l’eau amplifiait le son ? Et donc qu’on les entendait même s’ils n’étaient pas près de nous ? Claquant ma langue contre mon palet, je tournais un vague regard vers la brunette. « Alors, on ne travaille pas aujourd’hui ? Je n’aurai jamais cru tomber sur toi ici. » ce qui en somme était vrai. La plage était tellement grande en plus… Il y avait une chance sur combien ? Je n’avais pas très envie de calculer. Je n’étais pas trop un matheux. Sauf pour compter mon argent.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Sam 30 Aoû - 20:01


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Oui, je trouvais Renji plutôt attirant. A vrai dire, il faudrait être assez difficile pour ne pas lui trouver quelque chose, non ? Mais ce n'était pas parce que je le trouvais plaisant à regarder, que j'allais me laisser avoir. Il ne m'avait pas fallu bien longtemps pour voir de quel type d'homme il s'agissait. Un véritable coureur de jupons, c'était indéniable. Le genre de mec à vous jeter tel un mouchoir, une fois son affaire faite. Et ce n'était absolument pas ce que je désirais. Non, pas d'histoire d'un soir. Encore moins avec un type comme lui. Je savais très bien que je ne serais qu'une nana parmi tant d'autres... Et j'espérais valoir mieux que ça. Pourtant, je ne l'envoyais pas promener et le laissais s'installer à mes côtés. C'était absolument stupide et je savais que c'était tout de même un peu dangereux. Mais je n'avais pas le courage de le repousser véritablement. Ainsi, je me crispais simplement un peu lorsqu'il entreprit de remettre en place une de mes mèches de cheveux. C'était le genre de gestes que seul Vitaly s'était permit de faire, jusqu'à présent. Et cela me faisait vraiment une drôle de sensation qu'un autre homme se permette de faire ça. J'étais presque en train de culpabiliser vis à vis de Vitaly... Pourtant, nous n'étions plus ensemble. Malgré tout, je l'aimais toujours. Et je n'avais jamais réussi à l'oublier totalement. « C’est parfait alors si tu vas bien. » J'acquiesçais en esquissant un vague sourire. Sourire qui s'effaça lorsqu'il me demanda de lui mettre de la crème. En réalité, il ne se contenta pas de me le demander, il m'y forçait presque en me mettant directement de la crème dans la main. Sauf que je n'avais toujours pas l'intention de rentrer dans son jeu. Oh, c'était tentant... Très tentant. Mais je n'étais pas certaine de savoir m'arrêter avant de commettre l'irréparable. Je préférais donc rester aussi raisonnable que possible avec le jeune homme. Mais le simple fait de rester auprès de lui n'était déjà pas très raisonnable. Cependant, sans hésiter, je déclinais sa proposition de me passer de la crème. Et je me contentais de lui en mettre sur le dos. De toute façon, il fallait bien que je me débarrasse de celle que j'avais sur les mains.

« Dommage que tu ne m’en mettes que sur le dos. Je n’aime pas sentir la crème sur mes mains.  C’est pas bien grave.  » Tentait-il de me faire culpabiliser ? Si tel était le cas, c'était vraiment moyen comme technique... Et cela n'allait pas me faire changer d'avis. Tant pis, il attraperait un coup de soleil par ma faute. J'avais fait tellement pire que cela ne me faisait presque aucun effet. Je soupirais légèrement en esquissant un très léger sourire en coin. « Je suis certaine que si tu leur demandais, des tas de filles sur cette plage seraient prêtes à recouvrir ton corps de crème...» répondis-je d'un ton plutôt taquin. Des tas de filles, sauf moi. Et puis, si ça pouvait me débarrasser de lui un moment, je n'étais pas contre. Parce que plus le temps passait, plus je réalisais qu'il semblait vraiment déterminé. Et que j'allais donc devoir faire preuve d'une importante force mentale pour ne pas céder. Et encore, il devait être vraiment très loin d'imaginer la vie que j'avais mené auprès de Vitaly... Si encore, j'étais le genre de personnes à sauter sur tout ce qui bougeait, à draguer le premier venu... Mais pas du tout ! Au premier abord, je paraissais sage. Trop sage. Impossible de croire que j'avais pu être la maîtresse du mari de ma sœur. Puis, après un petite inspiration, j'entrepris de lui mettre enfin cette fichue crème dans le dos. Évidemment, je ne m'attardais pas sur le bas du dos ou les côtés. Il était capable de croire que j'en profitais pour le tripoter. Or, c'était faux. Je me contentais réellement de lui mettre la crème. Comme on le ferait à n'importe quel ami... « Alors, on ne travaille pas aujourd’hui ? Je n’aurai jamais cru tomber sur toi ici. » Et moi dont. Si j'avais su, je ne serais peut-être pas venue... Pas seule, du moins. « Non, repos aujourd'hui... Et toi ? Tu bosses pas ? D'ailleurs, je ne t'ai jamais demandé mais tu bosses dans quoi ? » demandais-je finalement. Histoire de faire la conversation. Si c'était moi qui la menait, cela lui laisserait peut-être moins d'opportunités de me draguer.


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Dim 31 Aoû - 18:33


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Je suis certaine que si tu leur demandais, des tas de filles sur cette plage seraient prêtes à recouvrir ton corps de crème... » Tournant un regard sur l’ensemble des filles qui se trouvaient sur la plage, je plissais le nez avant de regarder à nouveau Lindsay. Elle se fichait de moi là ou quoi ? J’espérais bien d’ailleurs. Non. Mais non. La plus part était tout de même âgée… D’autres avaient des gosses. Non, s’il y a bien un truc que je n’étais pas prêt de faire c’était bien me taper une femme avec des gosses. Je préférais éviter. Surtout si la dite femme se mettait à me harceler et à vouloir me revoir. Non, je détestais les gosses et ce n’était pas prêt de changer ça. « T’es sérieuse là ? Sur cette plage, il n’y a que toi de parfaite. T’as cru que je laissais n’importe qui toucher mon corps ? Plutôt crever que de laisser ces femmes toucher ne serait-ce qu’un millimètre de ma peau. Eurk. Non merci. » Dis-je dans une grimace un peu trop exagéré. Non, non, il était hors de question que qui que soit d’autre ne me touche. Seule elle le pouvait c’était comme ça. « Et puis tu comprends, je suis bien trop beau pour que la populace basique ne me touche. Soit fière de pouvoir me toucher. » Ajoutai-je en la pointant du doigt. Oui, elle devait être fière. Car peu y avait droit. Il ne fallait pas déconner non plus. Lorsque je sentis enfin ses mains sur mon dos, un faible sourire assez amusé se logea sur mon visage. On aurait dit qu’elle faisait assez attention, elle avait peur que je ne la mange ? Je n’allais pas la manger là sur cette serviette. Enfin, ce n’était pas l’envie qui me manquait mais… Le sable c’est un truc pas très agréable pour ce genre de moment quand même. Enfin soit, je devais me concentrer sur ses mains. Oui, ses mains. « Non, repos aujourd'hui... Et toi ? Tu bosses pas ? D'ailleurs, je ne t'ai jamais demandé mais tu bosses dans quoi ? » Me concentrant alors sur ses mains posaient sur mon corps, je penchais la tête en avant fermant brièvement les yeux. C’est qu’elle avait des mains douces et parfaite. C’était agréable de sentir ses doigts sur ma peau en tout cas. Passant brièvement ma langue sur mes lèvres, un faible sourire se logea sur mon visage. Sérieusement j’avais faim. Mais pas la même faim que le commun des mortels pour le coup. Non moi là, j’avais envie de sexe, tout simplement, de l’allonger sur ce sable chaud et juste… Bah de la prendre. Soupirant, je me redressais faiblement avant de me tourner et lui attraper les mains pour les porter à ma nuque en souriant franchement. « N’oublie pas la nuque hum. C’est très important de protéger la nuque. » Dis-je d’une voix un peu suave, assez provocatrice dans le fond. Lâchant ses mains, je posais les miennes sur la serviette avant de soupirer. « Je bosse moi. Mais pas la journée. » Dis-je dans un sourire faiblement amusé. Je bossais de nuit, oui. Ma vie était l’inverse des gens normaux. « Je tiens une boite de strip-tease et d’escort girl. Si jamais tu veux venir un jour, n’hésite pas. C’est sur Brooklyn. Je te donnerai ma carte plus tard. » Dis-je en tournant un vague regard vers elle pour voir sa réaction. « Et toi ? Tu vas à l’école encore non ? T’as l’air jeune encore. » dis-je en fronçant les sourcils. Oui, ça m’étonnerait même qu’elle soit majeure en fait. Avait-il plus de vingt-et-un an au moins ? À voir.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Dim 31 Aoû - 22:17


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Je ne doutais pas une seule seconde du succès du jeune homme face à la gent féminine. J’étais quasiment certaine qu’il pouvait avoir toutes les filles qu’il voulait. A quelques exceptions près, évidemment… Bref, il devait donc avoir l’embarras du choix. Et pourtant, il m’avait choisi moi. Oh, c’était, à première vue, très flatteur. Sauf qu’en fait, je savais très bien que l’intérêt qu’il me portait était plus physique qu’autre chose. Ainsi, lorsqu’il tenta de me faire changer d’avis concernant la crème, je lui indiquais que des tas de filles sur cette plage seraient sans doute partantes, elles. « T’es sérieuse là ? Sur cette plage, il n’y a que toi de parfaite. T’as cru que je laissais n’importe qui toucher mon corps ? Plutôt crever que de laisser ces femmes toucher ne serait-ce qu’un millimètre de ma peau. Eurk. Non merci. » J’eus un léger rire amusé à cette réaction. Impossible de trouver plus beau-parleur et sûr de lui. Le genre de type qui, généralement, m’agaçait plus que tout. Pourtant, plus il se montrait détestable, plus je le trouvais attirant. Ah ! La logique féminine ! « Et puis tu comprends, je suis bien trop beau pour que la populace basique ne me touche. Soit fière de pouvoir me toucher. » Heu.. Il était sérieux, là ? Non, il devait être ironique. Il en rajoutait… En fait, peut-être pas. Je n’arrivais pas vraiment à savoir. « Oh, et pour te prouver ma reconnaissance, je devrais m’offrir à toi, c’est ça ? » demandais-je d’un ton vaguement exaspéré et surtout, ironique. Je commençais à bien saisir le personnage et je voyais très bien où il voulait en venir. Sans pour autant rentrer dans son jeu, je finis par lui mettre de la crème dans le dos. Pas plus. C’était déjà bien assez, non ?

Je me contentais donc de lui appliquer la crème, sans en profiter, tandis qu’il me questionnait sur mon boulot. Je lui retournais ensuite la question, avant qu’il ne se tourne et m’attrape les mains pour les poser sur sa nuque. « N’oublie pas la nuque hum. C’est très important de protéger la nuque. » Ben voyons ! « Oui, c’est vrai que les coups de soleil dans la nuque, c’est très courant… » remarquais-je l’air de rien, en m’attelant malgré tout à la tâche. Je n’étais pourtant pas bête. On prend plus souvent des coups de soleil sur les épaules ou dans le dos, que sur la nuque, non ? M’enfin… Si ça lui faisait plaisir. Cela ne suffisait pas à me déstabiliser. Par contre, son ton suave et provocateur, lui, ne me laissait pas de marbre. Surtout accompagné d’un tel sourire. Vraiment, ce type était cruel de me tourner autant autour en sachant que je ne voulais pas de lui… « Je bosse moi. Mais pas la journée. » J’arquais un sourcil, attendant la suite de sa réponse. Il y avait forcément une suite où il allait m’en dire davantage. « Je tiens une boite de strip-tease et d’escort girl. Si jamais tu veux venir un jour, n’hésite pas. C’est sur Brooklyn. Je te donnerai ma carte plus tard. » Je lui lançais un regard interrogatif. Il était sérieux là ? Autant sur la boite de strip-tease que sur l’invitation à venir ? Vu sa tête, oui. Ayant terminé de lui mettre la crème, je retirais mes mains de son dos et les posais sur ma serviette. « Au risque de paraître rabat-joie, c’est pas vraiment mon truc… Mais merci quand même. » répondis-je d’un ton légèrement surpris. Il semblait vraiment jeune, pour avoir déjà sa propre boîte. Surtout dans un tel milieu. Raison de plus pour me tenir éloigné de lui… « Et toi ? Tu vas à l’école encore non ? T’as l’air jeune encore. » Je souris vaguement en acquiesçant. « Oui, je vais rentrer en seconde année de licence là… » répondis-je simplement. Pas envie de préciser mon âge. Pourtant, il réaliserait peut-être que j’étais trop jeune pour lui… Enfin, il n’avait qu’à calculer rapidement pour deviner que j’étais dans ma dix-neuvième année. Enfin, à vrai dire, je ne les aurais que dans quelques mois… Mais peu importe !


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mer 3 Sep - 21:13


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




Je devais reconnaitre que ce lieu était idéal, et j’attendais qu’une chose, qu’elle flanche. Je le voulais, je voulais le voir dans son regard. Et j’étais prêt à tout user pour qu’elle craque. Mais fallait avouer qu’elle était plutôt coriace, c’était ce que je ressentais en tout cas… Maintenant, j’avais du mal à m’imaginer me tromper. « Oh, et pour te prouver ma reconnaissance, je devrais m’offrir à toi, c’est ça ? » Riant sans pouvoir m’en empêcher je tapais dans mes mains quelques instants le temps d’approfondir mon amusement à sa réplique. « On peut dire ça. Mais je ne vais pas te forcer hum. » du moins pas comme un type normal le ferait, c’était pas mon genre non plus. Je préférais la force psychologique. C’était plus intéressant et moins brutal tout de même. Mais j’avais l’impression que malgré ça, Lindsay ne ferait rien. Elle n’était clairement pas le genre à flancher pour si peu. Je l’aurai su dès le début sinon. Pour le moment, elle me mettait la crème, et elle ne devait pas oublier la nuque. « Oui, c’est vrai que les coups de soleil dans la nuque, c’est très courant… » « Très ! T’en a jamais eu ? » Et ça arrivait. Surtout aux hommes. Ceux qui n’ont pas de cheveux longs en clair. Bah oui, pas de cheveux pour protéger la zone, ça me paraissait vraiment logique pour ma part. Me demandant dans quoi je travaillais, je ne lui cachais pas, et lui dit clairement dans quoi j’étais. Autant être clair dès le début. « Au risque de paraître rabat-joie, c’est pas vraiment mon truc… Mais merci quand même. » Souriant en coin, elle marquait peut-être un point, mais elle pouvait très bien venir pour boire un coup. « Tu peux venir pour boire un coup, puis même avec des amis. Tu serais étonnée de savoir qu’il y a plein de clients qui sont des femmes dans mon club. » Après tout c’était aussi pour les femmes qui aimaient les femmes, mais aussi entre amis, qui voulaient juste venir pour un show assez intéressant. Ma foi, les gens faisaient ce qu’ils voulaient, moi ce qui m’importait le plus c’était l’argent que j’engrangeais tous les soirs. Rien de plus rien de moins. Mais bon, je n’allais pas non plus la forcer. Et puis je doutais qu’elle avait l’âge de pouvoir y entrer. Mais soit. Je lui demandais ce qu’elle faisait dans la vie. Surement étudiante. « Oui, je vais rentrer en seconde année de licence là… » Seconde année de licence ? Ça nous donnait donc dans les dix-huit, vingt ans. Tout dépendant de son mois de naissance mais elle avait entre ces deux âge-là. Jeune oui, mais bon, pas si jeune que ça non plus. « Je vois. Tu étudies quoi exactement ? » J’étais bien curieux de voir ce qu’elle voulait faire plus tard. Je ne saurais pas dire ce que j’imaginais, j’avais un peu de mal à l’imaginer à la fac et surtout une fac précise. Me laissant tomber sur la serviette je m’allongeais tout en m’étirant. Qu’est-ce qu’on était bien là. Baillant même un moment, je calais mes mains derrière ma tête tout en fermant les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mer 3 Sep - 22:35


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Si je n’avais pas eu encore des sentiments pour Vitaly, oui, j’aurais craqué. Sauf que même si nous n’étions plus ensemble – et que j’espérais trouver quelqu’un parvenant à me faire oublier Vitaly – j’aurais l’impression de le tromper, en cédant à Renji. C’était stupide. Mais c’était ainsi. Et même si j’espérais rencontrer quelqu’un et avoir une relation « normale » avec, j’avais du mal à imaginer un futur où je ne ressentirais plus rien pour Vitaly. Cela serait pourtant plus saint pour moi… Mais je ne pouvais pas accepter l’idée qu’un autre homme pourrait me plaire. Pire, que j’envisagerais de faire ma vie avec quelqu’un d’autre que lui. Il avait tellement compté. Et il comptait toujours autant… Après tout, c’était avec lui que j’avais tout découvert. Alors, clairement, imaginer ma vie avec un autre homme était difficile. Pourtant, il fallait se rendre à l’évidence, c’était bien plus probable que ça finisse comme ça. C’était donc à cause de ces sentiments que je ne pouvais pas craquer face à Renji. Enfin, il y avait de ça… Mais aussi une certaine fierté. Ce mec, c’était tout ce que j’avais tendance à détester. Et je ne voulais pas qu’il pense que j’étais une fille facile, prête à lui tomber dans les bras en un claquement de dos. A vrai dire, j’avais la ferme intention de rester sage avec lui. Je savais que plus je me rapprocherais de lui, plus le risque que nous dérapions était fort. Si encore, il ne m’attirait pas, cela serait bien plus simple… Mais là, j’étais obligée de prendre sur moi pour ne rien laisser paraître. S’il voyait qu’il me faisait tout de même de l’effet, j’étais morte. Je le taquinais malgré tout, lui laissant comprendre que je voyais clair dans son jeu. « On peut dire ça. Mais je ne vais pas te forcer hum. » Sa réaction m’amusa, et je ris doucement à sa réponse. « Encore heureux… » Il ne manquerait plus que ça, tiens ! Qu’il passe sur du harcèlement sexuel ou tente même de me violer… Non, tout de même, je doutais qu’il soit capable de cela.

Il fut ensuite question de lui passer de la crème dans le dos, et sur la nuque pour éviter les coups de soleil d’après monsieur. « Très ! T’en a jamais eu ? » J’esquissais une légère moue pensive avant de secouer négativement la tête. « Non, pas que je me souvienne… Et j’ai rarement entendu des gens s’en plaindre… Mais si tu le dis, ça doit être vrai ! » répondis-je tranquillement en terminant d’enduire son dos de crème. Nous parlâmes ensuite de son travail. Et même si je fus un peu surprise en apprenant ce qu’il faisait, je n’en dis rien. « Tu peux venir pour boire un coup, puis même avec des amis. Tu serais étonnée de savoir qu’il y a plein de clients qui sont des femmes dans mon club. » J’haussais vaguement les épaules. C’était à voir. Cela ne m’emballait pas plus que ça. Et particulièrement parce que c’était lui le gérant de l’établissement… Et qu’à aller boire un coup quelque part, je préfèrerais sans doute aller dans un bar que dans une boîte de striptease. « Je n’en doute pas… Chacun ses goûts ! » rajoutais-je sans développer le fait de venir avec des amis. Pourquoi pas, mais bon… Il y avait sans doute mieux. Du moins, à mon goût. D’ailleurs, il fallait peut-être avoir 21 pour y entrer ? Certes, je faisais plus que mon âge et avais des amis plus âgés avec qui je pourrais certainement rentrer. Puis je connaissais le patron. Mais cela ne me tentais pas plus que ça. Il fut ensuite question de moi et de ce que je faisais dans la vie. « Je vois. Tu étudies quoi exactement ? »  Je déposais le tube de crème à côté de moi et me tournais, m’allongeant sur le ventre avant d’appuyer ma tête sur mes avant-bras. « Les langues étrangères… Le français, l’espagnol et l’italien plus précisément. » rajoutais-je en fermant doucement les yeux.


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Sam 20 Sep - 18:36


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Encore heureux… » « ça va. Tu m’as pris pour quoi ? Un violeur ? » Fallait pas non plus déconner. J’étais un connard et ça je le savais, mais je ne forçais jamais une fille qui ne voulait pas. Par principe. Ça ne se faisait pas. Mais soit. Elle devait aussi me mettre de la crème solaire et surtout, comme précisé, ne pas oublier la nuque, très important, c’était horrible d’avoir un coup de soleil par-là. « Non, pas que je me souvienne… Et j’ai rarement entendu des gens s’en plaindre… Mais si tu le dis, ça doit être vrai ! » « C’est parce que t’es une fille. Tes cheveux te cachent forcément la nuque. Pour nous les hommes c’est différemment. Puis tu sais, parfois, tu choppes des coups de soleil là où tu n’y aurais pas pensé. Comme quand tu fais du sport. Tu découvres des muscles, tu ne savais même pas qu’ils étaient là. » et j’avais bien raison. M’enfin, on n’allait pas parler de ça pendant toute la journée. J’avais autre chose en tête mais j’avais bien l’impression qu’avec elle c’était peine perdu, comme avec Joséphine en quelque sorte… Mais si elle pouvait venir au club, c’était déjà un bon point pour moi, mais là aussi je doutais qu’elle pointe le bout de son nez dans le club. « Je n’en doute pas… Chacun ses goûts ! » « Exactement. Je suis pour la liberté d’expression. Puis tant que ça me rapporte de l’argent, personnellement, je m’en fous de savoir qui a quel penchant et j’en passe. » chacun ses goûts oui. Et si deux femmes allaient aux fraises dans une des salles du club, grand bien leur fasse aussi. Du moment que c’est discret. Les salles privées étaient faite pour ça. Puis je lui demandais quel genre d’études elle faisait. J’étais un peu curieux, je l’admettais. « Les langues étrangères… Le français, l’espagnol et l’italien plus précisément. » Les langues latines ? Pourquoi pas. Le français était une très belle langue d’ailleurs. Et puis il parait que l’espagnol et l’italien ressemblent fortement au français. Ça devait être facile pour elle alors. « Pourquoi ces langues-là ? Tu veux vivre en Europe ? Ou être traductrice ? Professeur peut-être ? » Autant savoir le pourquoi du comment. Il n’y avait pas trente-six mille options de toute façon. « En tout cas, c’est un bon choix d’études, ces langues-là sont plutôt belles. » A croire qu’il y avait des langues complètement moches. Mais ne connaissant pas toutes les langues du monde, ça je ne pouvais pas l’affirmer.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Dim 21 Sep - 22:49


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Voyant où Renji voulait en venir, je finis par tenter de le devancer et lui montrais ainsi que je n’étais pas totalement dupe et que j’avais vu clair dans son jeu. Et tout cela sur le ton de la plaisanterie. « ça va. Tu m’as pris pour quoi ? Un violeur ? » Je levais les yeux au ciel. C’était un connard, certes, mais pas un violeur. S’il pouvait très certainement mal se comporter avec certaines femmes, je doutais qu’il puisse agir d’une manière si horrible. Il n’avait pas un mauvais fond. « Tu crois que je resterais avec toi, si je te prenais pour un violeur ? » demandais-je légèrement amusée. Evidemment, je me sentais tout de même en sécurité auprès de lui. Enfin, un minimum… Le danger venait surtout de moi. Du fait que je pourrais éventuellement craquer s’il insistait trop… Et il ne me facilitait pas la tâche en me demandant de lui mettre de la crème dans le dos. Enfin, ce n’était pas non plus si terrible que ça. « C’est parce que t’es une fille. Tes cheveux te cachent forcément la nuque. Pour nous les hommes c’est différemment. Puis tu sais, parfois, tu choppes des coups de soleil là où tu n’y aurais pas pensé. Comme quand tu fais du sport. Tu découvres des muscles, tu ne savais même pas qu’ils étaient là. » J’acquiesçais vaguement la tête, comprenant tout à fait ce qu’il voulait dire. « Oui, je vois très bien… Ca doit être ça. » Déclarais-je en terminant de lui passer de la crème, n’oubliant donc pas la nuque. J’avais parfois envie d’entrer davantage dans son petit jeu, mais j’avais peur de m’y perdre. Et surtout, j’avais peur de culpabiliser vis-à-vis de Vitaly. J’avais l’impression qu’il était le seul homme qui pouvait me faire un tel effet… Céder aux avances de Renji serait donc contraire à cela. Et j’aurais l’impression de trahir Vit’.

Il me parla ensuite de son club et tenta de m’inciter à y aller un jour. A première vue, ce n’était pas vraiment le genre d’endroit que je fréquentais… Je doutais donc y aller un jour. Mais l’essentiel était que d’autres personnes y aillent… « Exactement. Je suis pour la liberté d’expression. Puis tant que ça me rapporte de l’argent, personnellement, je m’en fous de savoir qui a quel penchant et j’en passe. » Je haussais les épaules en acquiesçant. J’étais tout à fait de son avis ! Il n’avait, de toute façon, pas à s’interesser à la vie privée de ses clients. Tant qu’ils étaient là, c’était l’essentiel. « Oui, c’est sûr ! » déclarais-je avec un vague sourire. Il fut ensuite question de mes études et des langues que j’apprenais. « Pourquoi ces langues-là ? Tu veux vivre en Europe ? Ou être traductrice ? Professeur peut-être ? » Le voilà bien curieux, tiens. Au moins, cela changeait de ses techniques de drague et allusions… Et je commençais à me sentir bien plus en confiance. Du moins, j’étais un peu moins méfiante envers lui. « Traductrice, effectivement… Et j’ai choisi ces langues car j’apprécie vraiment les trois. Et surtout, les pays et cultures associés. Particulièrement la France… J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’y aller quelques jours et c’était vraiment fabuleux… » déclarais-je finalement d’un ton rêveur. Oui, les quelques jours que j’avais passé à Paris avaient été fabuleux… Mais ça, c’était peut-être parce que j’y avais été avec Vitaly… « En tout cas, c’est un bon choix d’études, ces langues-là sont plutôt belles. » Je souris doucement en hochant la tête. C’est vrai qu’elles avaient une jolie sonorité. Je préférais cela à l’allemand, par exemple… « Je trouve aussi… » confirmais-je doucement, profitant de la douce caresse du soleil sur mon corps. « Tu viens souvent ici ? Je ne t’ai jamais vu… »


(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Jeu 2 Oct - 12:28


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Tu crois que je resterais avec toi, si je te prenais pour un violeur ? » « Pas faux. Mais bon, certaines ont l’imagination fertile. Trop même. » C’est pas parce qu’un mec draguait et ne lâchait pas prise que c’était une mauvaise personne pour autant. Enfin, je pensais surement ça car je n’étais pas la fille. Puis je lui parlais de ma nuque. Qu’elle devait couvrir de crème elle aussi, pour ne pas que j’attrape de coup de soleil. Ça m’ennuierait sinon. « Oui, je vois très bien… Ça doit être ça. » Amusé de la situation, je la laissais finir de me passer la crème avant de tourner le regard vers elle, lui souriant franchement sans quitter son regard du mien. « En tout cas, merci hum. Tu as de bonnes mains, je devrais t’appeler souvent pour me mettre de la crème. » Ou tout autre chose, mais si je parlais franchement, je doutais qu’elle apprécie. Et je n’avais clairement pas envie de la braquer plus qu’elle ne l’était au début. Parlant de mes clients, il était clair que leur vie privée, et leur penchant ne m’intéressait pas, bien au contraire, tout ce qui m’intéressait c’était l’argent, bien évidemment. « Oui, c’est sûr ! » Un faible sourire sur mes lèvres, je ne répondis rien, préférant parler de ses études et de ce qu’elle prévoyait de faire plus tard. « Traductrice, effectivement… Et j’ai choisi ces langues car j’apprécie vraiment les trois. Et surtout, les pays et cultures associés. Particulièrement la France… J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’y aller quelques jours et c’était vraiment fabuleux… » « Traductrice c’est un bon métier. Et puis tu trouveras assez rapidement du travail une fois diplômé je pense. » On avait toujours besoin de traducteur. Surtout pour certaines langues. Mais en soit, c’était un bon choix d’études. « Je trouve aussi… Tu viens souvent ici ? Je ne t’ai jamais vu… » Inspirant longuement, je gardais l’air dans mes poumons quelques secondes avant de l’expirer très lentement. « Non. J’ai pris quelques congés, d’où le fait que je sois là aujourd’hui, d’habitude je dors à cette heure-ci vu que je travaille de nuit. » J’avais en effet un rythme un peu décalé par rapport aux autres. Ça ne me dérangeait pas tant que ça en soi, c’était juste une question d’habitude. « Tu as l’air de venir souvent par contre toi, je me trompe ? »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Jeu 2 Oct - 22:59


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Renji, un violeur ? Non, quand même pas. Ce n’était pas parce qu’il ne lâchait pas forcément prise que je le considérais comme dangereux. Ou du moins, pas réellement dangereux. Le danger résidait surtout dans le fait qu’il était vraiment susceptible de me faire craquer… Il suffisait qu’il insiste encore un peu. « Pas faux. Mais bon, certaines ont l’imagination fertile. Trop même. » J’haussais vaguement les épaules. Oui, certaines personnes pouvaient avoir beaucoup d’imagination. Mais il valait parfois se montrer un peu trop prudente que pas assez… Quoi qu’il en soit, j’avais confiance en Renji. C’était un dragueur invétéré mais il n’était pas méchant. Une fois que j’eus terminé de lui passer de la crème, il tourna le regard vers moi et me gratifia d’un large sourire. Vraiment, ce type avait un charme fou. Je ne pu d’ailleurs soutenir son regard plus longtemps. Je détournais donc les yeux assez rapidement. « En tout cas, merci hum. Tu as de bonnes mains, je devrais t’appeler souvent pour me mettre de la crème. » Je souris doucement à sa déclaration. M’appeler plus souvent pour que je lui mette de la crème ? Il n’avait donc rien trouvé de mieux ? Enfin, au moins, il n’avait pas évoqué autre chose… Parce que je me doutais bien de ce qu’il avait réellement dans ses pensées. « Tu lâches jamais l’affaire, hein ? » demandais-je d’un ton taquin en levant à nouveau le regard vers le jeune homme.

Il fut ensuite question de son boulot, puis de mes études. Je répondais donc à ses questions et lui expliquais quel avenir je convoitais. « Traductrice c’est un bon métier. Et puis tu trouveras assez rapidement du travail une fois diplômé je pense. » Je le pensais aussi. Ou du moins, je l’espérais. Et puis, maîtriser plusieurs langues était toujours un atout dans le milieu professionnel. « J’espère… » répondis-je doucement avant de le questionner sur ses habitudes. J’étais plutôt surprise de le voir ici. Je venais régulièrement en été et ne l’avais jamais croisé… « Non. J’ai pris quelques congés, d’où le fait que je sois là aujourd’hui, d’habitude je dors à cette heure-ci vu que je travaille de nuit. » J’acquiesçais vaguement. Tout s’expliquait… « Ah oui, c’est vrai… » répondis-je en me disant que j’aurais sans doute beaucoup de mal à m’habituer à une vie au rythme aussi décalé. « Tu as l’air de venir souvent par contre toi, je me trompe ? » Je souris en hochant vaguement la tête. « Oui, je viens régulièrement l’été, quand j’ai fini de bosser ou les jours où je ne bosse pas du tout… » déclarais-je en me redressant sur ma serviette tout en m’étirant lentement. « Je commence à avoir vraiment chaud… Je crois que je vais pas tarder à aller me baigner un peu… » lançais-je finalement.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mer 8 Oct - 14:08


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Tu lâches jamais l’affaire, hein ? » Riant assez amusé pour le coup, je tournais un vague regard vers elle avant de sourire en coin. Comme si j’allais lâcher l’affaire pour si peu, c’était mal me connaitre ça. J’étais loin d’abandonner si facilement. Bon, je n’étais pas non plus l’homme super désespéré du coin, je savais aussi très bien, quand je devais abandonner l’affaire. Il y avait un temps pour tout en clair. « Je suis un homme borné. » dis-je en lui faisant un petit clin d’œil assez taquin. Elle était avec moi en ce moment, pourquoi je ne retenterai pas ma chance ? Seuls les loosers feraient ça. Souriant un peu plus, je détournais le regard avant de parler études et tout le tralala, de ce qu’elle voudrait faire plus tard. « J’espère… » « Faut pas perdre espoir. Y’a toujours des bouquins à traduire ou autre… Et puis au pire, tu peux enseigner si jamais tu ne trouves pas, non ? » C’était toujours une manière de s’en sortir. Au moins le temps de trouver du travail. Fallait bien gagner sa vie, et malheureusement beaucoup de personne ne trouvaient pas forcément de travail dans leur domaine. C’était triste dans le fond. « Ah oui, c’est vrai… » « Et oui, j’ai un mode de vie assez différent des autres, mais on s’habitue vite. Enfin, pour le moment ça me convient. Peut-être que le jour où j’en aurai marre, je changerai ça. » Mais c’était loin de me déplaire de toute façon. J’aimais bien ma vie actuellement. Le monde de la nuit était tout de même très différent du monde du jour.« Oui, je viens régulièrement l’été, quand j’ai fini de bosser ou les jours où je ne bosse pas du tout… » Si ça lui plaisait. C’est ce qui compte. Quand j’étais en Australie je passais mes après-midi à la plage. C’était un moment plutôt agréable. Le sable chaud, l’odeur de l’océan, le bruit des vagues… C’est assez apaisant en somme. « Je commence à avoir vraiment chaud… Je crois que je vais pas tarder à aller me baigner un peu… » Tournant le regard vers elle, je l’observais s’étirer avant de sourire faiblement. Si en plus elle allait se tremper, autant en profiter. J’avais bien fait finalement d’aller à la plage aujourd’hui moi. « Va donc te baigner. Je garde les affaires. Et ne vas pas trop loin. On ne sait jamais. » Dis-je en m’allongeant les bras derrière la tête fermant brièvement les yeux. Bon, j’aurai pu aller à l’eau avec elle, mais c’était bien prévu d’y aller une fois qu’elle y serait en fait.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Jeu 9 Oct - 20:35


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Même si je veillais à ne pas le montrer, j’appréciais le fait que Renji ne lâche pas l’affaire. Cela prouvait que je lui plaisais vraiment et, sans doute comme toutes les femmes, j’aimais me sentir désirée. Ce n’était pas pour autant que j’allais lui céder, non… Mais j’avais bien l’intention de laisser perdurer cette ambiguïté. Tant que cela ne dérapait pas, je ne voyais pas pourquoi je pourrais m’en priver ! C’était tout de même agréable… Et cela me permettait d’oublier un peu Vitaly. Même si parfois, je ne pouvais m’empêcher de culpabiliser, comme si j’étais en train de lui être infidèle. Stupide. « Je suis un homme borné. » Ça, j’avais remarqué. Et lui avait très sûrement remarqué qu’il me plaisait, sinon il ne jouerait pas autant avec moi, non ? Vu le clin d’œil qu’il venait de m’adresser, il semblait bien qu’il prenne un malin plaisir à me voir me battre contre moi-même pour ne pas craquer. C’était donc plutôt bien que nous changions de sujet. Cela me permettait de souffler un peu… « Faut pas perdre espoir. Y’a toujours des bouquins à traduire ou autre… Et puis au pire, tu peux enseigner si jamais tu ne trouves pas, non ? » J’acquiesçai en esquissant un léger sourire. Oui, c’était toujours une option. Certes, pas celle que j’envisageais, mais cela restait possible si je ne trouvais pas dans la traduction. « Oui, au pire, je pourrais sans doute enseigner…. » confirmais-je avant de m’intéresser à lui et à sa vie. La sienne n’était pas banale d’ailleurs. « Et oui, j’ai un mode de vie assez différent des autres, mais on s’habitue vite. Enfin, pour le moment ça me convient. Peut-être que le jour où j’en aurai marre, je changerai ça. » Je partais du principe qu’on ne vivait qu’une fois et qu’il fallait profiter de l’instant présent. Si Renji se plaisait à vivre ainsi, tant mieux !

J'évoquais ensuite ma présence ici et expliquais que je venais quand j’en avais l’occasion. Ce n’était pas tous les jours non plus… Mais j’aimais bien venir me prélasser ici quelques heures, lorsque je ne travaillais pas ou terminais tôt. Peu après, trouvant qu’il commençait à faire chaud, j’annonçais que j’allais me baigner. « Va donc te baigner. Je garde les affaires. Et ne vas pas trop loin. On ne sait jamais. » Je tournais un regard amusé en direction du jeune homme. Il était presque inquiet, non ? En tout cas, il voulait que je sois prudente… Et je trouvais ça plutôt adorable. Presque mignon. Cependant, je fus surprise qu’il ne saute pas sur l’occasion pour me rejoindre. Oh, pour sûr, il se serait proposé de mouiller tout mon corps afin que je ne risque rien… Et il aurait sans doute fait les choses avec une grande application. Enfin… Peu importe. « Ne t’inquiètes pas pour moi… » répondis-je d’un ton vaguement amusé avant de me lever et de me diriger vers la mer. J’entrais alors doucement dans l’eau, assez fraîche sur le coup. Je prenais donc mon temps, mouillant peu à peu les parties de mon corps, ne prêtant plus aucune attention à Renji.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mar 14 Oct - 15:50


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Oui, au pire, je pourrais sans doute enseigner…. » Elle n’avait pas l’air ravi de cette option-là. Ce qui pouvait se montrer compréhensible. Son rêve n’était pas d’enseigner mais de traduire. Je ne me faisais pas de réel souci pour elle concernant cela. Il y avait toujours besoin de traducteur, surtout au monde d’aujourd’hui ou les gens étaient de plus en plus enclin à vouloir connaitre la culture de l’autre, alors tout passait par des bouquins ou des sites sur internet… C’était surement même un secteur très prisé avec beaucoup de demande. « T’as déjà pensé à aller vivre dans l’un de ces pays ? » Peut-être qu’elle ne voulait pas non plus bosser ici. Dans les deux cas, elle trouverait du travail. M’annonçant qu’elle voulait aller se baigner, je me laissais tomber en arrière en lui disant tout de même de faire attention. Je restais ici pour ma part, du moins quelques instants, je comptais bien la rejoindre après. « Ne t’inquiètes pas pour moi… » Hum, hum. Ne répondant rien, je soupirais lentement, laissant passer quelques secondes avant de me redresser pour la voir au loin dans l’eau. Baissant mon regard sur son fessier, je souris en coin avant de descendre plus bas sur ses jambes. Elle avait des jambes de faucheur. Grande et élégante. On ne pouvait clairement pas cracher dessus. Lindsay était une belle femme. Il faudrait être fou pour ne pas le remarquer d’ailleurs… Dos à moi, j’en profitais pour me lever, regardant autour de nous. Ça va personne super proche de nos affaires. Avançant vers elle, j’entrais dans l’eau mouillant mes mains avant de me positionner dos à elle et poser mes mains sur ses épaules avec douceur avant de les descendre le long de ses bras. « Finalement tu m’as donné envie… » Dis-je avant d’enlever mes mains et de plonger directement dans l’eau. Sortant la tête de l’eau je tirais mes cheveux en arrière avant de l’observer et sourire faiblement. « T’es frileuse ? » C’était surement le cas pour qu’elle ne vienne pas d’un coup dans l’eau. Mais ce n’était pas plus mal non plus. Aller trop vite dans l’eau pouvait être mal aussi. Me relevant entièrement, Je soupirais tout en me retournant pour voir les gens dans l’eau. Evitant d’ailleurs le ballon d’un gosse, je plissais le nez en lui lançant un regard noir. Il ne pouvait pas faire attention non ? Outre ça, l’eau était vraiment bonne. M’approchant de Lindsay j’ouvris mes bras en lui faisant un sourire assez joueur. « Viens ici, je vais te mouiller moi. » Dis-je plus pour la taquiner qu’autre chose. Soit elle allait se laisser faire, soit surement plonger dans l’eau… Ou alors partir en courant ? C’était aussi une option envisageable.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mer 15 Oct - 18:43


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

Clairement, enseigner n’était pas mon premier choix. Mais c’était l’un des débouchés possibles suite à mes études. Et, de toute évidence, si je ne parvenais pas à être traductrice ou interprète, je serais contrainte de me tourner vers l’enseignement. Ce n’était pas si terrible que ça, d’ailleurs. Ce n’était tout simplement pas ce qui m’enchantait le plus. Mais cela avait au moins le mérite de me laisser vivre de ma passion. « T’as déjà pensé à aller vivre dans l’un de ces pays ? » Bien sûr, j’avais déjà réfléchi à cela. J’aimais tout particulièrement la France et étais tentée d’y aller. Mais peut-être pas de manière définitive… « Disons que je n’envisage pas de m’y installer définitivement… Mais j’adore voyager. Alors, évidemment, j’aimerais vraiment passer quelques années dans ses pays… Et tout particulièrement en France. J’y suis allée une fois et j’en garde d’excellents souvenirs… » déclarais-je d’un ton rêveur. Oui, je repensais bien sûr à Vitaly et notre séjour parisien. Cela n’avait fait qu’augmenter l’intérêt et l’amour que je portais à la France… Quelques minutes après, je me décidais à aller dans l’eau. Visiblement toute seule puisque Renji m’assura qu’il préférait rester là et garder nos affaires. Et dans le fond, c’était sans doute préférable. Même si je me doutais qu’il allait en profiter pour ce rincer l’œil, au moins, il ne tenterait rien. Bref, cela éviterait sans doute toute situation ambigüe et dangereuse…  Je me levais donc et rejoignais la mer, où j’entrais lentement.

Après être restée autant de temps au soleil, ma peau était brulante. Et je trouvais donc l’eau assez froide. Beaucoup trop pour y entre d’un coup. J’y allais donc petit à petit, observant l’horizon et les baigneurs au loin. Soudain, je sentis des mains mouillées se poser sur mes épaules. J’eus un vague sursaut et un léger frisson parcourut tout mon corps. Renji. Je n’avais pas besoin de me retourner pour savoir que c’était lui. Qui d’autre ? C’était tellement évident qu’il n’allait pas se contenter de rester sagement planté à côté de nos affaires… J’aurais du m’en douter. « Finalement tu m’as donné envie… » Un mince sourire s’afficha sur mon visage tandis que je me retournais pour lui faire face. « Envie de quoi, exactement ? » demandais-je d’un ton taquin, presque provocateur. C’était justement parce que je savais très bien ce dont il avait envie avec moi, les idées qu’il avait derrière la tête, que je me permettais de lui glisser cela. Pure provocation. J’aimais bien, parfois. Peu après, il plongea dans l’eau, visiblement plus courageux que moi. Brrr. L’eau était bien trop fraîche pour que je m’y aventure aussi brusquement. Lorsqu’il ressortit de l’eau, tirant ses cheveux vers l’arrière, je me sentis défaillir. J’avais beau être toujours amoureuse de Vitaly, je ne pouvais m’empêcher de trouver Renji attirant. Surtout là.  « T’es frileuse ? » J’haussais les épaules en esquissant une légère moue. Un peu, mais pas plus que ça. « Juste un peu… » déclarais-je doucement avant qu’il ne se tourne vers moi, les bras grand ouverts. « Viens ici, je vais te mouiller moi. » J’eus quelques secondes d’hésitation. Y aller n’était vraiment pas raisonnable et trop risqué. Pourtant, j’en brûlais d’envie. Et je fis finalement quelques pas vers lui, affichant un léger sourire. « N’en profites pas trop quand même, hein… » déclarais-je sans grande conviction.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Ven 24 Oct - 16:24


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Disons que je n’envisage pas de m’y installer définitivement… Mais j’adore voyager. Alors, évidemment, j’aimerais vraiment passer quelques années dans ses pays… Et tout particulièrement en France. J’y suis allée une fois et j’en garde d’excellents souvenirs… » « Ou c’est que tu es allée en France ? Paris ? Ou une autre ville ? » Paris me semblait bien plus probable. N’importe qui avait tendance à toujours aller dans la capitale du pays. La preuve, nous étions bien venus sur New-York. C’était surement plus rassurant, et bien plus beau que le reste ? Et on passait surement à côté de choses merveilleuses ailleurs. La laissant aller à l’eau, je restais sur le sable, préférant attendre qu’elle soit dans l’eau pour la rejoindre. Un peu comme un petit effet de surprise, même si elle devait surement avoir des doutes. Une fois prêt d’elle, je mouillais mes mains les posant sur ses épaules et je pus voir l’effet voulu. « Envie de quoi, exactement ? » Cette phrase m’avait l’air d’être plus que suspecte. Ou c’était moi qui me faisais encore des films ? Non, je n’étais clairement pas en train de me faire de film… Elle me taquinait bel et bien. « De me baigner voyons. A quoi tu pensais ? » Demandai-je à mon tour d’une voix assez taquine. L’abandonnant là, je plongeais dans l’eau totalement avant de ressortir la tête pour me tourner vers elle. La température de la mer était agréable. Rafraichissant dans tous les cas. Je lui demandais si elle était frileuse, elle avait l’air de ne pas vouloir aller tout d’un coup dans l’eau. « Juste un peu… » pourtant, pour ne pas être frileux, il suffisait d’entrer dans l’eau d’un coup, sans trop réfléchir, c’était ce qu’il y avait de mieux à faire à mes yeux. Ouvrant mes bras, je lui demandais de venir. J’allais l’aider à se tremper moi. « N’en profites pas trop quand même, hein… » Amusé de la voir ainsi, je secouais la tête de façon négative, je n’allais pas en profiter non plus, ce n’était pas mon style. J’étais un garçon sain d’esprit, qui avait ses valeurs. Ou pas. Amusé encore plus de la voir se laisser prendre au jeu, je m’approchais d’elle, avant de coller doucement mon corps au sien et la prendre dans mes bras. Sa peau était tiède, encore un peu chaude grâce aux rayons du soleil. C’était d’ailleurs enfin plaisant de l’avoir dans mes bras. Et moi qui pensais que c’était une cause perdue et que je n’arriverai jamais à m’approcher d’elle. Au moins, maintenant c’était chose faite. « Comme tu peux le remarquer, je n’en profite pas. » Dis-je en caressant faiblement son dos du bout de mes doigts. Non, j’aurai pu faire bien pire que ça. Et au contraire, on voyait bien que je restais… Calme ? Etait-ce le bon mot à utiliser ? Je ne saurais dire. Peut-être pas. La gardant dans mes bras, je souris franchement, avant de me laisser tomber en arrière l’entrainant avec moi pour qu’elle soit totalement dans l’eau et la relâcha l’air de rien. Si elle comptait ne pas se mouiller les cheveux c’est trop tard.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Mar 28 Oct - 14:42


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

« Ou c’est que tu es allée en France ? Paris ? Ou une autre ville ? » Cela manquait sans doute d’originalité mais oui, j’étais bien allée à Paris. J’aurais beaucoup aimé visiter d’autres villes du pays, mais Paris était clairement celle qui m’attirait le plus. Et puis, je n’avais passé que quelques jours là-bas. Vraiment pas assez pour découvrir entièrement la ville…  Alors je n’osais imaginer si nous étions allés dans d’autres coins. Mais j’avais encore de longues années devant moi pour visiter la France. Et d’autres pays d’ailleurs… « Non, je suis bien allée à Paris… J’aurais aimé visiter d’autres villes, mais je n’y suis restée que quelques jours. Pas suffisamment pour visiter d’autres lieux… Et toi, tu es y es déjà allé ? » demandais-je finalement avec une certaine curiosité. Après tout, nous avions peut-être plus de points communs que je ne l’imaginais… Peu après, je filais dans l’eau, où il ne tarda pas à me rejoindre. « De me baigner voyons. A quoi tu pensais ? » Je ris vaguement à sa réponse, voyant qu’il avait très bien comprit à quoi je faisais allusion. Je n’avais vraiment pas pu m’empêcher de le taquiner à ce sujet. Et au moins, cela prouvait que nous ne nous entendions pas si mal que ça. « Oh, je voulais juste m’assurer qu’on était bien sur la même longueur d’onde… » répondis-je l’air de rien, sans me départir de ce léger sourire. Limite provocateur.

Et lorsqu’il se proposa pour me mouiller, j’acceptais finalement, après une brève hésitation. Après lui avoir dit de ne pas trop en profiter, je m’avançais donc vers lui, le laissant refermer ses bras autour de mon corps. Je ne savais même pas pourquoi je faisais ça. Vraiment. J’avais juste envie de jouer un peu… Pour une fois que je rentrais dans le jeu de quelqu’un qui me draguait… Généralement, je repoussais ceux qui pouvaient tenter leur chance. Parce qu’il y avait Vitaly. Et même si je l’aimais toujours, nous n’étions plus ensemble. Et je n’avais donc aucune raison de me priver de quoi que ce soit. Enfin, je savais très bien que cela n’irait pas plus loin avec Renji. Je jouais juste un peu… Mais clairement, n’ayant pas réussi à oublier Vitaly, je me savais incapable de faire quoi que ce soit avec quelqu’un d’autre. C’était con mais c’était ainsi. « Comme tu peux le remarquer, je n’en profite pas. » Effectivement, pour le moment, il ne me tripotait pas. Juste quelques caresses dans le dos. Mais rien de déplacé. Donc ça allait… « Tu sais que tu m’épates, là ?! Quel self-control ! » lançais-je en riant doucement, exagérant tout de même un peu les choses. Le sentant soudainement se laisser tomber dans l’eau, m’entraînant avec lui, je fermais les yeux et me cramponnais un peu plus fermement à lui. Quelques millièmes de seconde après, et entièrement mouillée, je sortais la tête de l’eau et le lâchais aussitôt, réalisant que, dans la surprise de la chute, je m’étais vraiment collée à lui et tenue à son corps. Merde…  Tout en me redressant, je plaquais mes cheveux vers l’arrière et me tournais vers lui. « Ca, au moins, c’est radical…. » remarquais-je sans être certaine d’apprécier. Clairement, j’aurais préféré qu’il y aille en douceur… Mais soit. C’était Renji…

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Jeu 13 Nov - 11:37


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Non, je suis bien allée à Paris… J’aurais aimé visiter d’autres villes, mais je n’y suis restée que quelques jours. Pas suffisamment pour visiter d’autres lieux… Et toi, tu es y es déjà allé ? » Secouant la tête négativement je souris faiblement. « Jamais. Mais peut-être qu’un jour j’irai. La France me parait très belle. » tout comme la culture et j’en passe. Et puis culinairement parlant. Bien mieux que l’Amérique, ça, c’était sûr et certains. Et ce n’était pas bien compliqué en fait. Par la suite elle alla se baigner, je la laissais y aller seule avant de la rejoindre l’air de rien. Même si je savais que ça ne servirait à rien. Mais bon, je ne pouvais pas non plus rester à ma place sans rien faire. « Oh, je voulais juste m’assurer qu’on était bien sur la même longueur d’onde… » On était bien sur la même longueur d’onde. J’avais bien compris qu’elle ne craquerait pas ce qui en soit, était dommage. Mais je ne voulais pas non plus trop insister et me prendre un vent. Je préférais un refus de la sorte, plus calme. Et puis il y avait du monde ici. Même si je ne connaissais pas les gens, j’étais Renji, je ne pouvais pas… Me prendre un vent devant tant de monde. La honte pour moi serait trop conséquente. Et comme j’étais un peu trop fier, autant dire que non. Je n’allais pas tenter le diable. La gardant près de moi, je baissais simplement mon regard vers elle, ses cheveux bruns juste sous mon nez. « T’avais peur que je fasse quoi hum ? » bon, j’aurai pu faire pas mal de chose en effet. Je ne m’en cachais pas. Avec d’autres, j’aurai surement déjà les mains bien baladeuses. A la limite de l’indécence même. Mais bon, ce n’était pas pour aujourd’hui. Dommage. « Tu sais que tu m’épates, là ?! Quel self-control ! » Oui, parfois, je pouvais me montrer assez… Patient, si je puis dire. Mais bon ça ne durait jamais bien longtemps. Il ne fallait pas trop m’en demander non plus. Je pouvais tenir quelques secondes pas plus. C’était là une bonne chose que je ne sois pas plus tentant avec elle. Elle en avait de la chance. Mais soit. Sans rien répondre, je la fis basculer en arrière pour nous entrainer sous l’eau tous les deux. Et en plus elle s’accrochait à moi collant bien son corps contre le mien. Amusé de la situation, je la laissais faire avant qu’elle ne m’abandonne. Sortant la tête de l’eau, je passais mes mains dans mes cheveux tout en la regardant. Elle n’avait pas l’air des plus contentes. Oups. « Ca, au moins, c’est radical…. » Souriant en coin, je me redressais posant mes pieds sur le sable. « J’ai été doux au début. C’est déjà une bonne chose crois-moi. » Dis-je en hochant la tête comme pour donner un peu plus de sens à mes mots.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Jeu 20 Nov - 20:13


Les tentations, contrairement aux bonnes occasions, se présentent toujours une seconde fois.  Renji & Lindsay

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

« Jamais. Mais peut-être qu’un jour j’irai. La France me parait très belle. » Je souris en acquiesçant, ne pouvant que partager son point de vue. La France était vraiment – à mon goût – un pays magnifique et vraiment très intéressant. J’avais beaucoup aimé les quelques jours que j’avais pu y passer.  « Je te le confirme… J’espère que tu pourras y aller un jour ! » déclarais-je alors avec un réel enthousiasme. Je délaissais ensuite Renji pour aller me baigner, seule dans un premier temps. Au bout de quelques minutes, le jeune homme me rejoignit sans surprise. Et je ne pouvais pas nier que cela n’était pas déplaisant. Même si je ne voulais pas qu’il se passe quoi que ce soit avec lui – et que je ne pouvais oublier Vitaly – j’aimais tout particulièrement cette ambiguïté qu’il y avait entre nous. Nous retrouver désormais tous les deux dans l’eau allait sans doute être propice à une nouvelle situation pleine d’ambiguïté. Et cela me plaisait bien… Malgré tout, je sous-entendais qu’il avait très certainement des idées derrière la tête. « T’avais peur que je fasse quoi hum ? » Connaissant Renji, il était capable de bien des choses… Et j’étais agréablement surprise de voir qu’il se tenait autant face à moi. A croire qu’il avait réellement peur de ma réaction s’il allait trop loin. Surtout que j’étais incapable de faire du mal à une mouche. Et que, Renji me plaisant, je risquais de ne rien faire du tout s’il tentait quelque chose. Pire, je pourrais être assez réceptive. Enfin, jusqu’à un certain niveau… « Mmmh, que tu essaies de profiter de la situation pour me faire craquer ? » suggérais-je l’air de rien.

Voyant qu’il restait justement, très calme et à sa place, je ne tardais pas à le taquiner à ce propos. Cependant, j’étais réellement surprise qu’il se montre soudainement aussi patient… Mais comme j’aurais pu m’en douter, cela ne dura pas. Il finit par m’entraîner avec lui dans l’eau, nous faisant tomber tous les deux d’un seul coup. Et si dans la chute, je m’accrochais un peu trop à son corps, je m’en détachais dès que je retrouvais un peu de raison. Je lui fis aussitôt remarquer que c’était plutôt radical, comme moyen de se mouiller. Et je n’appréciais que moyennement la façon de faire… « J’ai été doux au début. C’est déjà une bonne chose crois-moi. » J’esquissais un vague sourire en coin, songeant qu’effectivement, il avait été sympa. Avec d’autres filles, il aurait sans doute été beaucoup plus direct. « Si tu le dis… » concluais-je finalement avec un vague sourire. De toute façon, si vraiment son attitude me déplaisait, je serais déjà partie. Si j’étais toujours là, ce n’était pas pour rien…

Spoiler:
 

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay Ven 28 Nov - 9:37


LINDSAY & RENJI
Je peux résister à tout, sauf à la tentation




« Je te le confirme… J’espère que tu pourras y aller un jour ! » J’en aurai surement l’occasion oui. J’avais de l’argent, alors je pouvais bien aller ou je voulais. Ce n’était qu’une question de temps. Et d’envie. Je ne m’étais pas trop pris de vacances jusqu’à présent, du moins, pas assez pour partir à l’étranger. Peut-être qu’un jour je sauterai le pas, et prendrai plus d’une semaine pour pouvoir aller en France. « Il suffit juste que je prenne des vacances assez longues. Et ça sera faisable. » Mais pour le moment je ne voulais pas trop abandonner le club. On venait tout juste d’ouvrir. Enfin… ça faisait quelques années déjà mais… Je n’étais pas assez confiant pour partir autant de jour et laisser les employés seul. On ne sait jamais. Et puis mon business à côté aussi n’était pas à négliger. Une fois dans l’eau, je me trempais tranquillement profitant de l’eau avant de m’approcher d’elle. « Mmmh, que tu essaies de profiter de la situation pour me faire craquer ? » Haussant un sourcil, je secouais lentement la tête. Comme si c’était mon style de faire ça voyons. Non, ça ne l’était pas. Plissant mes lèvres, les faisant quelques peu ressortir, je la fixais longuement avant de sourire. « Ce n’est pas mon genre voyons. » Absolument pas. Bon, j’étais pas du tout, mais pas du tout sincère là tout de suite. Mais au moins ça m’était un peu d’ambiance. Elle savait parfaitement aussi que je déconnais. Parce que dans le fond. Oui, c’était tout à fait mon style de faire ça. L’attrapant, je la fis doucement aller dans l’eau, avant de la mettre d’un coup totalement sous l’eau, ce qu’elle n’avait pas l’air d’avoir apprécié. Au vu de sa moue et du ton de sa phrase, c’était mon ressentis. « Si tu le dis… » Souriant faiblement en coin, je me rapprochais d’elle avant de lui pincer la joue. « Bien sûr que je le dis. » La lâchant, je quittais l’eau allant sur le sable. Me stoppant là, je passais une main dans mes cheveux les tirant bien en arrière avant de secouer ma tête. Soupirant, je me laissais tomber sur ma serviette m’allongeant sur le dos. Croisant mes bras derrière ma tête je m’étirais avant de bailler. Ne rien foutre, c’était tout de même le pied. Profiter du soleil encore plus.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay

Revenir en haut Aller en bas

Je peux résister à tout, sauf à la tentation ~ Renji & Lindsay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-