It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

mako & cora ~ blast off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: mako & cora ~ blast off Mar 26 Aoû - 23:55

Mako était en train de vivre un très mauvais rêve. Sauf qu'à la différence d'un vrai rêve, ça semblait sans fin et bien trop réel. Et ça durait depuis de longs jours maintenant, depuis qu'Audrey avait sonné à sa porte pour être exact. Au début, quand il l'avait vu devant sa porte avec un bébé dans les bras, Mako l'avait juste regardé de travers. Parce que bien sûr, il ne l'avait pas reconnu tout de suite (évidemment, il ne l'avait vu qu'une fois dans sa vie franchement et elle n'avait rien d'inoubliable en toute honnêteté). Il se demandait ce qu'elle voulait lui vendre où il ne savait pas trop. Et puis, elle avait déballé toute son histoire et là... le brésilien avait du s'asseoir. Vraiment. Il avait aussi eu besoin d'un ou deux verres de scotch pour faire passer la nouvelle. Parce qu'elle venait ni plus ni moins lui annoncer que le gamin qu'elle tenait dans les bras était le sien. Et aussi qu'elle venait s'installer chez lui parce qu'elle n'avait plus de boulot et nul part où aller. Evidemment. Il l'avait plus ou moins laissé faire. Jusqu'au soir en tout cas où il avait enfin eu les idées assez en place pour mettre en doute son histoire. Il était riche et ne se souvenait presque pas d'elle. Le fait qu'elle se payait sa tête était donc plus que probable. Il avait donc exigé un test de paternité. Malheureusement, celui-ci n'avait fait que confirmer tout ça.

Aujourd'hui, le brésilien se retrouvait donc seul avec... son fils. Puisque c'était ça. Il s'appelait Liam et avait six mois. C'était ce qu'il avait retenu et c'était déjà pas mal. Il aurait bien aimé savoir comment s'occuper de lui aussi sauf que ça hein... Audrey s'était bien gardé de trop lui en dire avant de partir. Il ne l'aimait pas beaucoup. Mais il l'avait laissé faire parce qu'elle avait une entrevue pour un boulot et qu'il s'était dit que si ça marchait, il pourrait être débarrassé d'elle. Et de lui aussi d'ailleurs. En attendant, il avait fait ce qu'il avait à faire de mieux et avait appelé Cora. Elle saurait sûrement l'aider elle. Sans aucun doute même. Il fallait juste qu'elle arrive un jour pour ça. Il avait à peine penser ça qu'on sonna à la porte. Il s'empressa d'ailleurs d'aller ouvrir. « Ah te voilà enfin ! » s'exclama-t-il alors. Il fallait qu'il parle assez fort pour couvrir les pleurs du bébé qui s'égosillait au salon. Il l'avait posé sur le tapis du salon, entouré de coussin. « J'ai un très gros problème là. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & cora ~ blast off Mar 2 Sep - 19:04

En général, quand quelqu’un appelait Cora à l’aide, la jeune femme débarquait aussi sec. Elle arrêtait peu importe ce qu’elle était en train de faire et accourait. Surtout quand il s’agissait d’un de ses proches. Sa famille bien sûr, et ses amis, ce qui incluait Mako qui venait de l’appeler totalement paniqué. Il ne lui avait pas dit pourquoi, il avait simplement eu le temps de lui demander de venir chez lui de toute urgence avant de raccrocher, sans lui laisser le temps de lui demander pourquoi il avait besoin d’elle. Elle imaginait que ce n’était pas si important et qu’elle le saurait en temps voulu même si ça l’inquiétait quand même un peu de ne pas savoir. Heureusement, elle n’était pas en train de faire grand-chose quand il l’avait appelé. En fait, elle ne faisait rien. Ça allait un peu mieux avec Charlie mais ce n’était pas encore la joie et c’était toujours un peu étrange avec Paul. Mais elle avait quand même pris sa fille avec elle histoire de renouer avec elle. Elle allait de nouveau faire des efforts, et ce n’était pas en continuant de l’ignorer que les choses allaient s’arranger.

Compte tenu de la distance qui séparait Staten Island et Manhattan où vivait son ami, la jeune femme mit un certain temps avant d’arriver jusque chez lui. En plus de ça, la circulation new yorkaise était toujours infernale alors elle ne pouvait pas arriver rapidement. C’était l’inconvénient d’être allée s’enterrer au fin fond de son île. Connaissant Mako, il allait encore se plaindre du temps qu’elle avait mis mais elle y était habituée, alors… « Ah te voilà enfin ! » C’était un bonjour original. En fait non, il ne l’avait pas du tout saluée, la politesse n’était pas une de ses priorités, en tout cas avec elle. « Bonjour Mako. » dit-elle tout de même en passant à côté de lui. Mais elle se focalisa très vite sur autre chose. Des… pleurs de bébés ? Mais Charlie était dans ses bras et calme pourtant… Elle regarda alors son ami d’un air perdu, lui demandant silencieusement des explications. « J'ai un très gros problème là. » Oui c’était ce qu’il lui avait déjà dit quand il l’avait appelée. Sans attendre qu’il l’y invite, elle alla jusqu’au salon pour voir d’où venaient ses pleurs. Elle y trouva un bébé posé au sol. « C’est quoi ça ? Pourquoi il y a un bébé dans ton salon ? » Aucune explication ne lui venait. C’était trop étrange… « Tu manges des bébés maintenant ? » C’est la seule qui lui était venue en fait mais elle n’était pas très logique et elle préférait que ce ne soit pas ça en fait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & cora ~ blast off Ven 5 Sep - 9:27

Mako venait de vivre un gros bouleversement dans sa vie. C'était arrivé le jour où il avait retrouvé une pauvre fille devant chez lui avec un bébé dans les bras. Il l'avait brièvement connu le long d'une nuit quelques mois auparavant et aussitôt oublié. Elle, elle ne l'avait pas oublié apparemment et le fait qu'elle soit tombée enceinte de lui y était probablement pour beaucoup. Bien sûr, il n'avait pas cru en cette farce tout de suite au début. Il avait exigé un test et quand celui-ci avait confirmé qu'elle ne mentait pas. Il ne s'était pas sentit très bien. Du coup, il se retrouvait coincé avec un bébé et une jeune femme insupportable chez lui. Parce qu'Audrey (c'était son nom) avait vraiment un sale caractère et il ne la supportait pas trop. Il n'avait qu'une hâte, qu'elle trouve un boulot et reparte de chez lui avec tous ses affaires et son gamin. Et parce qu'il fallait qu'elle puisse se rendre à ses entretiens pour trouver un job, le brésilien avait accepté à s'occuper de Liam, le bébé, le temps d'un après-midi. Enfin pas tous l'après-midi, juste une ou deux heures, il ne saurait pas tenir plus longtemps.

En vérité, au bout de dix minutes, il était déjà complètement dépassé. Le petit pleurait à plein poumon et il était vraiment à court d'inspiration pour le faire taire. Donc, avant d'en arriver jusqu'à l'assommer, il décida d'appeler Cora à l'aide. C'était la chose la plus intelligente à faire là, elle savait y faire avec les bébés. Enfin, elle était censée en tout cas puisqu'elle avait eu une fille il n'y avait pas longtemps. Il l'avait donc eut rapidement, juste le temps de lui demander de venir sans donner plus d'explications. Au bout d'un moment, la jeune femme arriva enfin et Mako lui ouvrit aussitôt en faisant un commentaire sur le temps qu'elle avait mis à venir. « Bonjour Mako. » lui répondit-elle alors. Le brésilien haussa les épaules. « Oui c'est ça bonjour. » fit-il en haussant les épaules. Il avait juste d'autres soucis en cet instant que la politesse. Comme un bébé s'égosillant au salon. D'ailleurs, en parlant de bébé, Cora avait cru bon de venir avec Charlie. Mako adorait sa filleule. Vraiment. Mais il n'était pas sûr que ce soit bien qu'elle soit là. Il avait assez d'un bébé en larme sur les bras. Il lui expliqua donc qu'il avait un très gros problème. Sans plus attendre, la brune s'avança donc dans l'appartement et se trouva bientôt au salon où Liam pleurait. « C'est quoi ça ? Pourquoi il y a un bébé dans ton salon ? » Mako pinça les lèvres. « Tu manges des bébés maintenant ? » Euh... Le jeune homme plissa les yeux. « Non, non bien sûr que non ! » s'exclama-t-il aussitôt. « Ce n'est pas bon. Enfin... je suppose. Je n'ai jamais goûté pour vérifier. » Il ne donnait pas franchement dans le cannibalisme. Soit, ce n'était pas tellement la question là. Le jeune homme hésita un peu avant d'expliquer ce qu'était le bébé et ce qu'il faisait là. « C'est Liam. » répondit alors le jeune homme. « C'est... mon fils... » Il baissa les yeux. Appeler Cora n'était peut-être pas une bonne idée finalement. Il avait juste besoin de son aide mais elle allait passer son temps à se moquer de lui avant de l'aider. « Je ne sais pas comment m'en occuper. » ajouta-t-il alors.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: mako & cora ~ blast off

Revenir en haut Aller en bas

mako & cora ~ blast off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-