It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail Sam 23 Aoû - 10:07


je m'accroche a tes mots dans le moindre détail
AVEC DAWSON T. JOHNSON

23 août, 23h57. Sourire en présence de proches, encore et toujours. Toujours faire semblant d'aller bien. Se forcer à supporter l'insupportable. Noyer son désespoir dans l'alcool. Se forcer à continuer. Telle était ma routine. Cette routine qui me tuait à petit feu. Je commençais à en prendre conscience es dernières semaines. Mon mode de vie me tuait. Je buvais de plus en plus, et la grande majorité du temps, je buvais tellement que je n'arrivais plus à parler anglais sans devoir longtemps réfléchir. Parfois, même le français m'échappait alors qu'il s'agissait pourtant d'une de mes deux langues maternelles. Certaines fois, je n'avais même plus cette joie bien trop grande habituelle lorsque j'ai bu un verre de trop. Je pouvais boire une bouteille entière et d'alcool fort seul, je me sentais toujours aussi mal. Comme ce soir, d'ailleurs. M. Reynolds avait appris l'existence de Meo. Par quel moyen ? Je n'en n'avais strictement aucune idée mais ça m'inquiétait terriblement. Atrocement. Horriblement. Même si elle vivait à plusieurs milliers de kilomètres, j'avais peur. Qui savait ce qu'il pourrait lui arriver ? Je portai mon verre de vodka à mes lèvres, le vidant. Je le reposai ensuite sur le comptoir, sortit un billet de cent dollars, le posai sous mon verre et partis. Rester seul ne m'apportera rien de bon... Même si je n'avais pas mon habituelle joie causée par l'alcool, j'avais du mal à faire un pas devant l'autre. J'étais bien ridicule à errer dans les rues de New York en manquant de tomber à chaque pas. Je voulais boire encore et encore plus, jusqu'à être vraiment soûl. Jusqu'à recommencer à draguer tout ce qui bouge, hommes ou femmes. Je rentrai dans un autre bar, où je m'enfilai deux verres de whisky avant que l'on ne me mette dehors. Je fis quelques mètres dans la rue, jusqu'à réaliser que je me trouvais dans le quartier où Dawson vivait. Je fis encore quelques mètres, jusqu'à trouver un supermarché dont je sortis avec trois bouteilles d'alcool. Le caissier m'avait dévisagé d'un mauvais œil mais ça m'était totalement égal. Si je voulais me bourrer au point d'être à la limite du coma éthylique, c'était mon problème pas le sien. Et depuis quand les gens se souciaient des autres, hein ? Je veux savoir ! Dites-le moi ! L'une de mes bouteilles manqua de m'échapper des mains mais je réussis à la rattraper de justesse. Arrivé devant son immeuble, je montai tant bien que mal les marches puis frappai à la porte de son appartement. Il mettait du temps à ouvrir... j'espérais qu'il était là. Qu'est-ce que je ferais sans lui, hein ? J'attendrais toute la nuit avec ma capuche tombant sur mon nez et mes bouteilles se vidant peu à peu, assis dans le couloir ? Ouais, c'était sûrement ce qu'il se passerait. Parce que de toutes façons, j'étais déjà trop bourré pour retrouver mon chemin jusqu'à chez Billy. La porte finit par s'ouvrir et je me forçai à afficher un grand sourire typique des moments où l'alcool est en trop grande quantité dans mon sang. « こんばんはー!私はちょうどあなたの会社私の愛するドーソンに酔う!», m'écriai-je joyeusement. Bon et bien, je n'arrivais plus à parler anglais. Ça ne me surprenait pas vraiment vu ce que j'avais bu, en même temps. « あなたが行うには良いものを持っているか、私は行くことができるので、あなたは私を残す?», demandai-je avec une voix toute kawaii à la Mana Ashida ou la Hizaki ou toute autre personne avec une voix de ce type, en tombant tête contre son torse. Je levai le visage et le regardai à travers ma frange trop longue, un sourire à la Undertaker sur les lèvres. Fallait vraiment être aveugle pour ne pas se rendre compte que j'étais déjà bien bourré...

© EKKINOX

traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail Dim 24 Aoû - 19:07


" Come & drink with me"
Bailey & Dawson

23 août 18h30 Je rentre d'une journée de boulot particulièrement épuisante : le weekend c'est enterrements " à la chaîne ". Je défit mes chaussures avant de pénétrer dans mon appartement puis je pris un des rare yaoi que je n'avais pas encore lu et m'affala dans le canapé tel un vieux... Enfin, réflexion faite je suis vieux: je viens d'avoir trente trois ans... Je soupira une énième fois depuis le début de la journée et entama mon manga. Une fois celui ci terminé, je nourris Mars, mon python royal, et entrepris de nettoyer mon appartement. Lorsque que j'eu fini il était vingt trois heure... Vingt trois heure ?! Ce que je pouvais être lent ma parole ! Voilà ou sa mène de rêvasser à tout bout de champs ! Je me prépara donc un repas rapide: pizza et chips, que c'est équilibré dis donc ! Je pris mon assiette et m'installa devant mon Pc pour discuter un peu avec ma sœur, qui elle aussi est une couche très tard. Après avoir discuter des dernières sortie de mangas, elle insista encore pour rencontrer Bailey. Mais pourquoi je lui avais-je confier mes sentiments vis-à-vis du jeune homme ?! D'autant plus qu'on était séparé désormais, je devrais l'oublier... Mais je n'y arrive pas. Je suis pitoyable. Oui, je suis pitoyable. Afin de me changer les idées je prétendis aller me coucher et révisa mon japonais, car oui j'essaye d'apprendre le japonais, et oui je suis masochiste. Une fois que j'eu suffisamment réviser à mon goût, je partis sous la douche.
*toc toc*
" Et m***de !"
Mais qui ça pouvais bien être à une heure pareil ?! Je me dépêcha de me rincer puis enfila un boxer et un jean avant d'aller ouvrir et tomber sur... Bailey ?!
« こんばんはー!私はちょうどあなたの会社私の愛するドーソンに酔う!» s'écria t-il joyeusement.
Génial il est complètement bourré. J'avais néanmoins réussi à comprendre l'essentiel du message: il venait boire avec moi. J'ai une tête d'alcoolique ?
« あなたが行うには良いものを持っているか、私は行くことができるので、あなたは私を残す?» Ajouta t'il d'une voix mignonne avant de se blottir contre moi, de toute évidence il avait pas encore capté que j'étais torse nu. Des souvenirs de nos moments intimes me revinrent en mémoire mais je les chassa aussitôt de mon esprit: nous ne somme plus un couple désormais, que je le veuille ou non. Je me rappela soudain qu'il avait demandé à rentrer... Ou quelque chose dans le genre.
" Allez, rentre undertaker." fis-je en espérant qu'il me comprenne.
Je le fis assoir dans la salle à manger et avisa ses trois bouteilles d'un air inquiet: il va finir dans le coma. Je partis chercher mon cahier, vous voyez que ça sert, et m'assis en face de lui, toujours torse nu.
" Tu arrive encore à comprendre l'anglais ?" Demandais-je en débouchant une bouteille.
Je savais que ce n'était pas raisonnable mais j'allais avoir besoin de soutiens si je voulais pas céder à la tristesse, c'était lui qui avait besoin d'aide, alors je vais faire comme toujours: je vais ignorer mon cœur et aider.
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail Sam 30 Aoû - 11:51


je m'accroche a tes mots dans le moindre détail
AVEC DAWSON T. JOHNSON

«  Allez, rentre undertaker. » Merveilleux ! Je n'allais pas rester dehors seul sans personne pour me tenir compagnie. Quelqu'un acceptait ma compagnie malgré l'état dans lequel j'étais et rien que ça, ça faisait vraiment plaisir à la pauvre personne que j'étais. Ça faisait tellement plaisir au pauvre dépressif suicidaire drogué et alcoolique que j'étais... Ce genre de petite attention n'était rien aux yeux des autres, je l'avais remarqué au bout de plusieurs années. Mais moi, un simple petit acte de gentillesse était beaucoup à mes yeux. Tout comme l'était un simple petit acte de méchanceté. D'un instant à l'autre, je pouvais considérer comme un dieu une personne et immédiatement après comme un moins que rien, selon ses paroles. Et là, Dawson était monté très haut dans mon estime. Il me fit asseoir dans la salle à manger et je crois que s'il ne m'avait pas accompagné jusqu'à la chaise, je n'aurais pas été capable d'aller m'asseoir sans tomber ou manquer de tomber. Quand je disais que j'étais dans un état pitoyable. J'avais cependant encore la force, la motivation ou une assez grande maîtrise de mes capacités mentales pour feindre la bonne humeur enivrée. Je ne savais d'ailleurs pas par quel miracle. D'ailleurs, je n'allais sûrement pas pouvoir continuer longtemps. Venir ici avait été une erreur, je ne m'en rendais compte que maintenant. Je ne me rendais compte que maintenant que si je continuais de boire, je n'allais plus pouvoir faire semblant et me mettre à pleurer à cause d'un trop-plein d'émotions et sans pouvoir m'arrêter. Devant la personne que j'aimais. Qu'est-ce que je racontais encore, moi ? Que j'avais aimé. Enfin, c'est la même chose. Je n'étais pas capable d'y voir clair dans mes sentiments sobre, alors comment pourrais-je y voir clair alors que j'avais je ne savais pas même plus combien de verres derrière moi ? Je posai mes bouteilles sur la table puis lassai ma tête tomber sur la table. « 痛い。» Ou plutôt cogner contre la table. « あなたがそのような硬質材料、ハニーのテーブルを持っていますいつから?», lançai-je en riant à moitié. Le ''honey'' m'avait échappé, mais le rire était feint. Il semblait naturel, me faisant tout autant ressembler à une chèvre que d'habitude. « Tu arrive encore à comprendre l'anglais ? » La principal information auditive que je retins fut le bruit que la bouteille fit en étant ouverte. Je me relevai, bien difficilement, et partis m'asseoir sur la chaise juste à côté de lui. « あなたは私から離れすぎている!このボトル忠雄様を与え、さあ。実際、私は説明します:私はよく...あなたがここに私の会社をしたい、飲み、そしてあなた!», déclarai-je en riant à moitié à nouveau et en lui prennant la bouteille de rosé pêche des mains. Ce n'était sûrement pas avec ça que j'allais réussir à me soûler pour de bon, mais ça devrait tout de même avoir un peu d'effet... « そして、あなたの質問に答えるために、はい、私は英語を理解。フランス語、日本語、少なすぎるイタリア、私は推測する...私も多くのことを反映して、英語を話すことができます...しかし、それはあまりにも複雑だ!とにかく、あなたは私を理解する必要はありません、あなたは何?それが行く必要がありますので、おそらく...あなたは今まで私を理解するために管理した場合、私は大阪の焦点を持っていない!関東私はちょうど東京に私を!», dis-je avec un nouveau sourire à la Undertaker, ma tête posée sur son épaule et mon regard dans le sien. Je me redressai d'un coup et posai mon dos contre le dossier, avant de finir par retirer ma capuche. Je portai la bouteille à mes lèvres et commençai à boire. Même si j'avais les yeux fermés, je pouvais assurer qu'on pouvait voir la bouteille se vider peu à peu. J'avais encore besoin de boire si je voulais avoir une chance de finir par me sentir bien, ce soir. J'espérais juste que Dawson allait le comprendre et ne pas m'ôter la bouteille des mains, bien que j'avais conscience que c'était ce qu'une personne sensée ferait...

© EKKINOX

traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail Mer 10 Sep - 17:52


" Come & drink with me"
Bailey & Dawson


J'entendis un "blong" et constata que ce cher Bailey c'était royalement cogner la tête et j'émis un petit rire.
« 痛い。» se plaignit-il.
" Tu l'aimes tant que cela ma table ? ricanais-je.
Ça fera une bonne excuse pour que ce moquer de lui quand il aura la gueule de bois - car nul doute qu'il l'aura - demain.
« あなたがそのような硬質材料、ハニーのテーブルを持っていますいつから?» lança t-il.
Je regardais mon cahier afin de vérifier que je n'avais pas fais d'erreur... non, je ne m'étais pas tromper... il m'avais bien appeler "honey" à l'instant. Cette révélation me troubla tellement que je ne répondis pas et ne remarqua pas tout de suite qu'il c'était collé à moi.
« そして、あなたの質問に答えるために、はい、私は英語を理解。フランス語、日本語、少なすぎるイタリア、私は推測する...私も多くのことを反映して、英語を話すことができます...しかし、それはあまりにも複雑だ!とにかく、あなたは私を理解する必要はありません、あなたは何?それが行く必要がありますので、おそらく...あなたは今まで私を理解するために管理した場合、私は大阪の焦点を持っていない!関東私はちょうど東京に私を!» Expliqua t-il.
Je mis un certain temps à traduire et lorsque ce fut fait il avait déjà descendu la moitié de la bouteille ... quel descente !
Je partis dans la cuisine et le servit de la vodka pure. J'avais également besoin de soutien.
" Moi aussi j'ai soif..." prétextais-je. " Bon alors qu'est ce qui va plus undertaker ? Ho et si tu veux la chambre d'ami est libre... enfin remarqué vu dans l'état que tu es, tu as plus trop le choix...
Je bu tranquillement ma Voldka en me questionnant sur les raisons qu'il l'on poussé à ce mettre dans un tel état ...
© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail Ven 12 Sep - 18:51


je m'accroche a tes mots dans le moindre détail
AVEC DAWSON T. JOHNSON

« Tu l'aimes tant que cela ma table ? » Je relevai la tête puis ricanai à mon tour, mais sans le son. Je me contentais de hocher la tête vers l'avant, nez plissé. « いいえ、私はそれを好きではない。全然。私はそれを燃やすだろう。私は前世でジャンヌ·ダルクに行ったように。絡んで ! », déclarai-je avant d'éclater d'un rire diabolique. J'étais assez satisfait de la comparaison que je venais de sortir. Mais... ils connaissent Jeanne d'Arc aux États-Unis ? Il faut dire que certains américains sont incapables de situer l'Europe sur une carte... donc bon, sait-on jamais. En attendant, après avoir répondu à ses questions, je commençai l'une des bouteilles. Je ne savais pas comment j'en étais arrivé à prendre du rosé pêche et sérieusement, cette question commençait à vraiment m'intéresser. Enfin, ça serait plus la réponse qui m'intéresserait... Je me demandais si, en buvant la bouteille entière, je réussirais à être vraiment bourré. Car là, je déprimais, ce qui n'était pas normal. Pas normal, mais alors pas du tout. Ce fut avec cet état d'esprit que je finis la bouteille. En constatant ce fait, je reposai la bouteille sur la table. Méchante table. Pas ''méchant Panda !'', mais ''méchante table !''. Faut vraiment que je ralentisse sur Youtube moi... J'attrapai une nouvelle bouteille et essayai de l'ouvrir, en vain. Ne pas penser au lendemain, surtout. J'avais l'habitude de finir la soirée dans un état assez mauvais, j'avais toujours sur moi une boîte de médicaments contre les maux divers. Dans la poche intérieure de ma cape. Et comme elle ne me quittait quasiment jamais... ben j'étais sûr d'avoir de quoi survivre au réveil. Le plus compliqué restait de rentrer sans me faire griller par Billy... Ça allait être beau, quand j'allais rentrer car bon, il fallait bien que je réussisse à rentrer. Je n'allais pas m'imposer. Et j'étais tout à fait capable de rentrer seul ! Je connaissais le secret de la téléportation. C'était pour ça que j'avais toujours mes mangas favoris en japonais. Je me téléportais au Japon à chaque sortie. Bon en fait, je prenais l'avion. Mais ça, faut pas le dire. C'est un secret. En attendant, cette bouteille va-t-elle finir par accepter de s'ouvrir ? Elle avait intérêt. Sinon, comment j'allais faire pour continuer de vivre ? Je posai mon regard sur Dawson et aussitôt, mes yeux dévièrent vers la bouteille près de lui. « ウォッカ....», murmurai-je d'un ton admiratif. Dans un manga j'aurais eu les yeux brillants des filles des shôjos. Je me retins pour ne pas lui emprunter son verre et le finir à sa place. « Moi aussi j'ai soif... Bon alors qu'est ce qui va plus undertaker ? Ho et si tu veux la chambre d'ami est libre... enfin remarqué vu dans l'état que tu es, tu as plus trop le choix... » Mouais. Goûtons à cette vodka, tout compte fait. J'attrapai la bouteille et, décidant d'être raisonnable, je n'en bu que trois gorgées avant de la reposer. J'attendis plusieurs instants avant de répondre, laissant les effets désirables de l'alcool commencer à monter. Cette sensation de bien-être qui m'envahissait très lentement mais sûrement était vraiment agréable. Dommage qu'il ait fallu tant boire pour y arriver. « しかし、すべてがいつものように、大丈夫です!なぜ、この問題のでしょうか?» Bon, par contre un truc moins bien, c'était qu'une fois soûl, enfin, soûl et joyeux, je savais que je pouvais beaucoup parler. En particulier dire des choses que je ne voulais pas partager. Comme par exemple, ce que je m'apprêtais à avouer. « 真剣に。 「あなたは何をしないのですか?'これは何ですか?あなたは1日の何かが私の人生では良い行ったことを示唆すると、この質問の不条理を実現?しかし、良い。私は親切に教えてくれますので、私は私の一日で午前。というか、推測しようと、まあ、それは少し変更されます» À savoir que M. Reynolds était la cause de, disons, 80% de mes problèmes. Tiens, ça me faisait penser que je n'avais pas pris mes médocs aujourd'hui... faut dire que j'en avais tellement... Pas moins de trois. Encore plus que ma vieille tante, là, Théodora. Elle n'était pas vieille et ne prenait pas de médicaments mais j'aimais me dire ça, en fait. Bref. Anti-dépresseurs, un dont je me souviens ni du nom ni de l'utilité, et un autre truc, à base de flupenthixol. Ce truc avec un nom bizarre était censé diminuer le risque de tentative de suicide. Autant dire que ça marchait que dalle sur moi. « 私は混乱だ。偉大な何か発見。小学校、私の愛するドーソン!あ、いや、それはええ、実際に...すべて同じワトソンですか?それは私が考えさせる。今日は私が取る必要がある3クスリを全く上昇しないかのようなあなたの意見では、それは何ですか?» Je dormirais bien dans son lit plutôt. « さもないと私はあなたのベッドを取り、あなた...バスタブ。それは非常に快適です、あなたは知っている!ああ、いや、あなたは私のために...あまりにも多くの日本の家庭ではないほど巨大な浴槽快適なバスルームを持っていない!» Je commençais à raconter n'importe quoi. Je commençais peut-être un peu à fatiguer, du coup, ben je savais plus ce que je disais... Comment en étais-je arrivé à parler de la baignoire de Kenji assez grande pour dormir à deux au moins dedans ? Je n'en savais strictement plus rien.

© EKKINOX

traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail

Revenir en haut Aller en bas

bailey&dawson ~ je m'accroche a tes mots dans le moindre détail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-