It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson Jeu 21 Aoû - 17:29

Alistair & Jackson : Where there's smoke there's fire.

Certes, j'avais promis à Cheyenne de ne plus boire une goutte d'alcool, de ne plus manger ni trop gras ni trop salé, et d'arrêter de fumer. La plupart du temps, j'y arrivais sans trop de mal. Et je partais du principe que quelques petites entorses, n'allaient pas me tuer non plus. Ce n'était qu'une fois de temps en temps que je descendais une bière ou que je me fumais une petite clope. J'étais certain que si j'en parlais à mon médecin, il me dirait que ça n'aurait pas la moindre incidence sur mes soucis de santé. Soucis qui appartenaient désormais au passé de toute façon, puisque la greffe avait été faite. D'un côté, ne valait-il pas mieux que je fume une clope ou que je laisse le stresse grimper encore et toujours en moi ? J'étais certain que la clope était un meilleur choix entre les deux. Or, j'avais tendance à m'énerver ou à stresser. Pas toujours. Et pas hyper fort non plus. Mais quand même. Surtout au boulot. C'était parfois très fatiguant que de tenir un garage et d'y bosser seul. Soit, j'étais peut-être un peu irresponsable de craquer sans avoir demandé l'avis du médecin avant, pour au moins savoir ce que je risquais si je me laissais ainsi aller.  En plus de ça, je mentais à ma soeur en lui affirmant que j'avais bel et bien tout arrêté. Enfin non, je ne lui avais pas dis que j'avais arrêté. Elle pensait juste que c'était le cas. Et je ne la détrompais pas. JE savais qu'elle risquait d'être déçue si elle l'apprenait. Mais en même temps, elle ne pouvait pas comprendre combien c'était difficile d'arrêter tout ça du jour au lendemain ! L'avantage, c'est que maintenant je prenais le temps d'apprécier chaque goutte d'alcool et chaque clope. Comme si c'était la dernière. Ainsi étais-je adossé au mur extérieur de mon garage, à fumer tranquillement ma cigarette, sans m'inquiéter de quoi que ce soit.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson Jeu 21 Aoû - 20:34

jackson & alistair

❝ where there's smoke

there's fire.


Ma vision de la vie était bien … différente à présent. Enfin, plutôt la vision que j’avais de ma propre vie. Tout ce à quoi j’avais toujours cru était faux. Ma femme n’avait finalement jamais existé et avait été créée de toute pièce. Et ma famille avait été au courant et avait feinté sa mort. Seule ma fille était vraie. Elle était ma vie, finalement. Et elle était la chose la plus pure et innocente qui pouvait exister. C’était pour cette raison que, pour le moment, tant que je n’aurais pas mis mes idées au clair, il était hors de question que sa mère ne rentre dans sa vie. Je ne savais pas si j’avais le droit de lui mentir comme ça, même par omission, mais je le prenais ce droit, et sans hésiter même. C’était mon rôle de la protéger, je l’avais toujours pensé et toujours fait, alors il n’y avait aucune raison pour que je ne continue pas ainsi. Je regardais mon téléphone pour voir l’heure, et soupirais. Plus qu’une heure avant le spectacle de danse d’Elisabeth. Cela devrait être faisable, nous n’étions pas si loin que ça. Enfin, c’était ce que je pensais, jusqu’à ce que je sente la voiture ralentir, avant de s’arrêter purement et simplement. « Victor, qu’est-ce qui se passe ?  » demandais-je à mon chauffeur en appuyant sur l’interphone, qui baissa ensuite la vitre nous séparant. « Un problème de moteur, j’ai l’impression, votre Altesse.  » Je soupirais, avant de sortir de la voiture lorsqu’il en sortit. « Là, un garage.  » fit-il en montrant l’enseigne de sa main. J’acquiesçais de la tête avant de le suivre, la tête basse. Je jetais un coup d’œil à mon téléphone de nouveau : plus que 55 minutes. « Excusez-moi, notre voiture s’est arrêté un peu plus loin et nous aurions besoin d’aide.  » dit-il en s’adressant à un homme faisant apparemment une pause cigarette.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson Dim 24 Aoû - 18:43

Alistair & Jackson : Where there's smoke there's fire.

La pause cigarette. Celle qu'il ne fallait vraiment pas déranger. Tout simplement parce qu'elles n'étaient que trop rares à mon goût et que chacune avait donc sa petite importance pour moi. Or, je venais à peine d'entamer la mienne, quand deux types arrivèrent devant moi. Je pris quand même le temps de les étudier du regard. Le premier était grand et costaud. Le genre qu'on n'avait vraiment pas envie d'emmerder du tout. L'autre avait l'air bien propre sur lui. Plus le genre un peu trop poli avec balais dans le cul et tout le tintouin. Je hochai positivement la tête quand le premier prit la parole. Ca je m'en serais douté. Sinon, ils ne seraient pas venu jusqu'à moi, à pieds. A moins de se balader dans le coin et vouloir faire une halte dans un garage. Oui, bien sûr, rien de plus normal ! « Ouais j'arrive. Dans cinq minutes. » Répondis-je finalement, sans amorcer le moindre petit geste qui pourrait amener à penser que j'allais me dépêcher. Au lieu de ça, je pliai même une jambe pour poser mon pied contre le mur dans mon dos et portai une nouvelle fois ma clope à mes lèvres, pour tirer une petite taffe. Ce faisant, je détournai même le regard des deux types, apparemment pas plus intéressé que ça par leur présence ni quoi que ce soit d'autre. Je ne voyais aucune raison de me presser. Et de toute façon, il ne fallait pas compter sur moi pour ça Surtout pas alors que je profitais de ma petite pause bien méritée, clope au bec. J'espérais pour eux qu'ils n'étaient pas pressés par contre. Parce qu'ils allaient attendre. Aussi longtemps que je fumerais ma cigarette sans me poser plus de question. Ce n'est pas parce qu'ils attendaient, que j'allais me dépêcher. J'avais toujours été du genre à prendre mon temps. Mais depuis que je m'étais fais opérer, c'était plus vrai encore !

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson Lun 1 Sep - 18:48

jackson & alistair

❝ where there's smoke

there's fire.


J’allais finir par rater le spectacle d’Elisabeth, et ce n’était vraiment pas quelque chose que je voulais faire. Peu m’importait mes obligations, ma fille avait toujours passé en premier. J’avais longuement hésité à accepter ce rendez-vous, sachant pertinemment que cela prendrait plus de temps que prévu. Et à une heure du spectacle, voilà que ma voiture avait décidé de nous lâcher. Heureusement, Victor, mon chauffeur et garde du corps, trouva rapidement un garage pas trop loin, et cinq minutes plus tard, nous nous y retrouvions. Il expliqua rapidement la situation au garagiste, qui nous demanda d’attendre cinq minutes. Cinq minutes ? Cinq minutes ?! Plus le temps qu’il mettrait à réparer la voiture, jamais nous n’arriverions à temps ! Je lançais un regard à Victor, avant de soupirer longuement. « Ecoutez, nous sommes pressés. Donc si vous pouviez éteindre votre cigarette et venir réparer la voiture, ce serait bien. » finit-il par lui répondre de sa voix grave, tandis que je continuais de regarder mon téléphone, espérant que le temps s’était arrêté, et tentant de calculer dans combien de temps nous arriverions. Nous étions à une bonne vingtaine de l’école, donc il ne nous restait qu’une demie heure pour réparer la voiture avant de repartir. Nous ne pouvions pas perdre cinq minutes, c’était certain. Je sortais mon portefeuille de ma poche, avant d’en extraire une liasse de billets. « Si vous vous dépêchez, je vous payerais le double. » annonçais-je au garagiste. C’était l’une des choses qui marchait le mieux. Dans notre société actuelle, l’argent avait malheureusement une place primordiale, et rares étaient les personnes qui refusaient. Je regardais de nouveau mon téléphone, voyant que trois autres minutes s’étaient écoulées. Plus que 52 minutes avant le spectacle. C’était encore réalisable, non ?

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson

Revenir en haut Aller en bas

Where there's smoke there's fire. | Alistair & Jackson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-