It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

paige & danny ~ close your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: paige & danny ~ close your eyes Ven 8 Aoû - 11:29

Paige venait de rentrer chez elle après l'entraînement. Elle ne comptait pas s'éterniser là. Elle voulait juste prendre une douche, se changer avant de repartir. Elle devait aller retrouver une amie à une soirée. Le fait était qu'elle n'était jamais autant sorti que ces derniers temps. En même temps, moins de temps elle passait chez elle, mieux elle se portait. Et tout ça était du à la présence de Danny chez elle. Enfin non... chez eux. C'était chez eux maintenant. Parce que Paige avait trouvé, pour elle ne savait pas quelle incroyable raison, que vivre avec son ami pouvait être une bonne idée. Sauf que depuis ça, ils étaient allés à une soirée, s'étaient pris la tête à nouveau parce que le jeune homme n'avait rien trouvé de mieux que lui faire une crise de jalousie et maintenant la sud africaine se trouvait obligée de l'éviter à nouveau. Soit, la jeune femme fit donc un passage express dans sa chambre avant d'aller s'enfermer dans la salle de bain. Et tout ça sans même croiser Danny. Il n'était peut-être même pas ici en fait. Tant mieux.

La jeune femme ne tarda pas à arrêter la douche. Elle était pressée en fait. Elle était déjà en retard parce qu'elle avait perdu du temps en rentrant chez elle. Elle n'avait plus qu'à s'habiller et se coiffer rapidement maintenant. Sauf que bon... en sortant de la douche, Paige glissa sur le carrelage et se cogna la tête en tombant. Elle s'était bien cognée même parce que ça saignait. C'était bien sa veine tiens... La jeune femme décida que ça ne devait pas être bien grave et s'habilla. Ca lui prit deux minutes tout au plus, après elle vit son reflet dans la miroir et comprit que ses plans de la soirée venait d'être remis en question. Il faudrait sûrement qu'elle aille aux urgences maintenant. Ca pourrait être éventuellement une bonne idée. Alors après avoir attraper des compresses qu'elle mit en place sur sa tête, elle quitta la pièce et se retrouva face à Danny. « Oh t'es là.. » fit-elle alors. Elle n'avait pas pu l'éviter davantage. Enfin... ça pouvait ne pas être une mauvaise chose parce qu'elle pouvait éventuellement avoir besoin de lui maintenant. « Je suis tombée et je pense... j'aurais besoin que tu me conduises aux urgences. Si ça ne t'embêtes pas en tout cas... Sinon, j'irai en métro. » Pas le meilleur moyen de transport au monde en étant blessé mais bon... « Ou en taxi. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mar 12 Aoû - 14:46

Les choses étaient devenues encore plus étranges qu’avant entre Danny et Paige. Il ne savait pas comment ils en étaient arrivés à se dire qu’emménager tous les deux était une bonne idée. Ils avaient un peu trop forcé les choses, c’était trop rapide… Ils n’en étaient encore qu’au stade où ils se redécouvraient et réapprenaient à être amis. Ils étaient bien loin de la magnifique amitié qui les avait unis pendant presque quinze ans mais ils étaient déterminés à la retrouver. En tout cas c’était le cas de Danny même si c’était plus difficile que ce qu’il avait imaginé au départ. Il s’était révélé être jaloux à propos de la jeune femme, alors qu’il ne l’avait jamais été de sa vie… C’était déroutant et ça le mettait hors de lui. Il ne pouvait même plus la regarder en face ou lui parler, il s’efforçait de faire comme si de rien n’était mais à chaque fois qu’il la voyait la fameuse soirée lui revenait à l’esprit. Horrible. Il pensait sérieusement à partir s’exiler au fin fond de la Sibérie. Ça tombait bien, il avait gagné un voyage là-bas à une tombola à laquelle il avait participé pour plaisanter. Le cadeau lui correspondait parfaitement bien, il y faisait froid, comme lui, et il ne risquait pas d’y croiser grand monde. Il se demandait même s’il n’y resterait pas pour toujours. Ca arrangerait ses problèmes et ceux des autres. Une pierre, deux coups.

« Oh t'es là… » « Je vis ici… » répondit Danny en fronçant les sourcils lorsqu’il tomba nez à nez avec Paige alors qu’il sortait de sa chambre pour aller manger un truc. Ce n’était plus une si bonne idée et elle devait le regretter à présent mais c’était un fait et elle ne pouvait décemment pas l’avoir oublié. Le jeune homme commença à s’inquiéter lorsqu’il vit son amie avec des compresses sur la tête. Il avait bien entendu du bruit mais il s’était dit que ce n’était pas grave. Si, finalement… Il l’interrogea alors du regard. « Je suis tombée et je pense... j'aurais besoin que tu me conduises aux urgences. Si ça ne t'embêtes pas en tout cas... Sinon, j'irai en métro. » Il secoua la tête. Quelle idée, le métro… C’était inconscient ! « Ou en taxi. » « Ne dis pas n’importe quoi, bien sûr que je vais t’emmener. Je ne vais pas te laisser te promener toute seule dans cet état. Tu n’as pas l’air bien du tout. » S’il lui arrivait quelque chose il ne se le pardonnerait jamais. Il l’aida à descendre à s’installer dans la voiture que ses parents lui avaient prêté. « Est-ce que ça va ? Je vais me dépêcher. » lui demanda-t-il alors qu’il démarrait. Il n’avait pas peur de faire des excès de vitesse, elle s’était cogné la tête quand même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Dim 17 Aoû - 14:46

Paige avait voulu aller trop vite. Elle voulait juste se préparer au plus vite pour fuir son appartement et aller à sa soirée. Mais tout ce qu'elle y avait gagné c'était qu'elle était tombée et sainait pas mal de la tête. Assez en tout cas pour décider d'annuler ses plans et d'aller à l'hôpital ce soir. C'était dommage que ce ne soit pas Halloween ce soir parce qu'elle était certaine qu'elle aurait eu beaucoup de succès avec sa blessure à la tête. Ca faisait tellement vrai (et pour cause). Avant de quitter la salle de bain, la jeune femme attrapa quand même quelques compresses et les posa sur sa tête pour essayer de mettre fin au saignement un peu. Elle était ainsi prête à y aller.

Alors qu'elle venait de quitter la salle de bain, la sud africaine tomba alors nez à nez avec Danny qu finalement se trouvait à l'appartement. Il était là... Elle était un peu surprise, elle avait vaguement pensé qu'elle était toute seule ici. « Je vis ici… » « Oui, je sais bien. » répondit-elle à son tour. Elle ne risquait pas de l'oublier ça. C'était bien pour ça qu'elle fuyait son appartement comme la peste ces derniers temps. Soit, vu qu'il était là, autant en profiter. Paige expliqua donc au jeune home qu'elle venait de tomber et qu'elle aurait besoin de lui pour la conduire aux urgences. Enfin... juste si ça ne le dérangeait pas. Sinon, elle pouvait toujours se débrouiller toute seule comme elle comptait le faire avant de le croiser et prendre un taxi ou bien même le métro. « Ne dis pas n’importe quoi, bien sûr que je vais t’emmener. Je ne vais pas te laisser te promener toute seule dans cet état. Tu n’as pas l’air bien du tout. » La jeune femme haussa les épaules. « Mais si ça va en vrai. Ca ne fait même pas mal. C'est juste... ça saigne, c'est chiant. » Et elle ne se sentait pas si bien non en vérité, elle faisait juste un peu la fière comme souvent. Soit, le jeune homme l'aida quand même à descendre et à s'installer dans la voiture. Heureusement qu'il en avait une malgré tout.  « Est-ce que ça va ? Je vais me dépêcher. » « C'est bon Danny, je ne suis pas mourante non plus. » tenta-t-elle de le rassurer. « Ne nous fais pas attraper un accident en te pressant trop, je peux tenir encore quelques minutes comme ça. » Ou même plus, si ça avait eut l'air vraiment grave, elle aurait probablement appeler les secours. Ca aurait quand même était bien plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Ven 22 Aoû - 16:19

Paige était visiblement surprise de trouver Danny ici, où il vivait. Ce détail lui avait peut-être échappé, allez savoir… Surtout si elle s’était cogné la tête, c’était d’autant plus plausible. « Oui, je sais bien. » Ou… Elle regrettait peut-être son choix ? Etant donné les circonstances et l’état de leur relation, le jeune homme ne pouvait pas la blâmer. Il ne savait pas si c’était une bonne chose ou non, il avait peur qu’en s’éloignant trop ils mettent une croix définitive sur leur amitié mais en étant forcé de se voir et d’être ensemble… Arf, il était perdu, vraiment. « Tu sais… si tu regrettes ou quoi je peux repartir… Peut-être que mon ancien appartement est toujours libre ou… ma mère sera contente de m’avoir à la maison. » Peut-être pas, plutôt, mais si elle en avait besoin… Ou ce n’était sans doute pas le moment d’avoir une telle discussion en fait. Alors il secoua la tête et s’inquiéta de la blessure de la jeune femme, elle saignait à la tête quand même, il ne savait pas pourquoi il perdait autant de temps à parler d’autre chose. Contrairement à ce qu’elle disait, elle n’avait pas l’air d’aller très bien. Et même si elle avait l’air d’aller bien, il ne pouvait pas la laisser prendre le métro toute seule. On ne pouvait jamais être sûr de rien avec la médecine et rien n’était à prendre à la légère. « Mais si ça va en vrai. Ça ne fait même pas mal. C'est juste... ça saigne, c'est chiant. » Danny fronça les sourcils, il ne la croyait absolument pas. « Je sais quand tu mens tu sais. » l’informa-t-il en secouant la tête. Elle semblait avoir oublié le fait qu’ils se connaissaient depuis toujours aussi. Finalement, sa blessure devait être plus grave qu’ils ne le pensaient tous les deux. Il l’aida alors à aller s’installer dans la voiture. Il était tellement inquiet qu’il n’arrêtait pas de vérifier comment elle allait, il en faisait peut-être trop mais ça lui semblait vraiment important. « C'est bon Danny, je ne suis pas mourante non plus. » Voilà, il en faisait trop. « Tu n’en sais rien, Paige. » répliqua-t-il avant de pincer les lèvres. Il n’était pas médecin mais il lui arrivait de regarder la télé de temps en temps, et notamment Grey’s Anatomy. Et bon… La fiction exagérait toujours un peu mais c’était bien possible qu’elle s’effondre sans prévenir d’une seconde à l’autre. Il ne voulait pas voir ça. Il devait… se dépêcher. « Ne nous fais pas attraper un accident en te pressant trop, je peux tenir encore quelques minutes comme ça. » Il ne répondit rien et hocha simplement la tête. Elle avait raison, il n’allait qu’aggraver la situation. Alors il roula normalement et ils arrivèrent à l’hôpital un peu trop longtemps après à son gout. Mais au moins ils y étaient en un seul morceau et Paige était toujours consciente. De la même façon que tout à l’heure, il l’aida à sortir de la voiture et à entrer dans le bâtiment. Il ne leur restait plus qu’à attendre un médecin maintenant. Sauf que la patience n’était pas le fort de Danny.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Dim 24 Aoû - 13:27

Paige avait été surprise de trouver Danny là. C'était juste que pour elle ne savait pas rop quelle raison, elle avait imaginé que le jeune homme n'était pas là. Rien de plus. Mais du coup, le brun crut bon de lui rappeler qu'il vivait ici. Well, franchement, il n'était vraiment pas nécessaire qu'il lui rappelle ça, elle ne risquait pas de l'oublier. C'était la raison même pour laquelle elle fuyait son appartement si souvent. « Tu sais… si tu regrettes ou quoi je peux repartir… Peut-être que mon ancien appartement est toujours libre ou… ma mère sera contente de m’avoir à la maison. » « Non, non, c'est bon, je ne regrette pas. » Enfin... Elle imaginait que ce n'était pas le cas. Ca lui arrivait juste un petit peu parfois. Soit, ce n'était pas le souci là. Le souci c'était plutôt sa blessure à la tête qui saignait pas mal, ce qui était très pénible. Vraiment très pénible même. Mais en dehors de ça, elle allait bien sinon. Enfin, c'est en tout cas ce qu'elle voulait faire croire. « Je sais quand tu mens tu sais. » La jeune femme pinça les lèvres. « Well, je ne suis peut-être pas si en forme que ça mais je suis sûre que ça pourrait être pire. » Elle allait aller aux urgences et ils allaient soigner ça et pouf, ça serait régler. Ca ne prendrait pas longtemps (l'attente mise à part) et il n'en parlerait pas du tout. Comme le jeune homme semblait néanmoins très inquiet, la jeune femme continua de le rassurer en déclarant qu'elle n'était pas mourante non plus. « Tu n’en sais rien, Paige. » Ok, il en faisait un peu trop là. « Tu dramatises Danny. » lui fit-elle savoir gentiment. Et c'était plutôt son genre à elle normalement.

Finalement, la sud africaine conseilla à son ami de faire attention en conduisant. Parce que bon, si ils attrapaient un accident en allant à l'hôpital, il était certain que ça n'irait pas pour la jeune femme. Soit. Le brun sembla prendre son conseil en considération et ils arrivèrent aux urgences en un morceau. Danny l'aida alors à sortir de a voiture et à entrer dans le bâtiment. C'était gentil de sa part, elle ne lui en demandait pas tant. « Tu sais, tu n'es pas obligé de rester maintenant hein. » fit-elle en haussant les épaules. « Ca va peut-être être long et je sais que tu n'es pas très patient alors... » Elle ne lui en voudrait pas s'il partait. Elle lui avait juste demandé de la conduire là après tout, elle ne voulait pas le déranger plus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Lun 25 Aoû - 17:01

Paige avait l’air de regretter d’avoir proposé à Danny de venir s’installer avec elle. Il le voyait bien et c’est pourquoi il lui fit savoir qu’il pouvait repartir si c’était ce qu’elle voulait. Ça avait été une mauvaise idée de toute façon, beaucoup trop rapide… Ils n’étaient pas prêts pour ça. Là, ça ne leur permettait pas de régler leurs problèmes. « Non, non, c'est bon, je ne regrette pas. » Danny voulut répliquer mais se ravisa au dernier moment. Il n’allait pas passer son temps à la contredire non plus et ils pourraient en parler plus tard, en attendant, il y avait plus urgent. Alors il se contenta d’hocher la tête avant de s’intéresser à la blessure de la jeune femme. Contrairement à ce qu’elle voulait bien prétendre, elle n’avait pas l’air d’aller si bien que ça et il détestait qu’elle lui mente. Elle n’avait jamais eu à le faire avant, parce qu’il savait toujours quand c’était le cas.  « Well, je ne suis peut-être pas si en forme que ça mais je suis sûre que ça pourrait être pire. » Gosh, heureusement que ce n’était pas pire. Il ne se sentait déjà pas très bien là, alors il ne préférait pas imaginer d’autres cas de figures. Il avait beau ne pas s’intéresser aux gens en général et se porter bien mieux sans eux, c’était le contraire qui s’appliquait avec Paige. Comme si la magie opérait dès qu’il se trouvait en sa présence. Il s’y était habitué et il aimait ça, elle le méritait. « Sans doute mais je ne préfère pas y penser tu vois. » Parce qu’après tout, peut-être bien que son état était pire qu’elle ne le pensait. Ils ne pouvaient pas savoir, ils n’étaient pas médecins. Alors oui, elle était peut-être mourante sans savoir et il se sentait encore plus mal tout d’un coup. « Tu dramatises Danny. » Seulement, il se sentait ridicule, ou elle le faisait se sentir ridicule alors il allait s’efforcer de ne pas trop le lui montrer même si c’était sans doute raté. « Moi ? Jamais. » C’était bien vrai ça. Ce n’était pas genre. Sans un mot de plus, il démarra la voiture et ils arrivèrent en un seul morceau à l’hôpital. Heureusement, l’état de Paige n’avait pas l’air d’avoir évolué – elle n’avait pas l’air plus mourante qu’avant quoi, c’était déjà ça – et Danny se sentait plus rassuré tout de suite. Elle allait être dans de bonnes mains rapidement, ou en tout cas il l’espérait. La patience n’était pas son fort et comme il était question de son amie, c’était encore pire. « Tu sais, tu n'es pas obligé de rester maintenant hein. » Obligé ? Il ne se sentait pas obligé. Il lui avait déjà dit en plus, juste avant de partir. « Ca va peut-être être long et je sais que tu n'es pas très patient alors... » « Est-ce que tu veux que je parte ? » C’était peut-être pour ça qu’elle lui disait ça. Pour lui faire comprendre en douceur qu’elle ne voulait pas de lui ici en fin de compte. Après tout elle avait été prête à prendre le métro pour venir ici, ce qui n’était pas prudent non plus. C’était à quel point il avait foiré avec elle… « Parce que je peux partir si tu le veux mais je n’ai pas envie de te laisser toute seule. Tu veux que j’appelle quelqu’un d’autre pour te tenir compagnie ? » Il pouvait faire ça même si attendre ici ou chez lui reviendrait ou même. Au moins ici il avait des nouvelles… « Je ne veux pas te laisser seule, je veux être là pour toi. »répéta-t-il au cas où elle n’aurait pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mer 27 Aoû - 23:14

Paige avait quand même fini par reconnaître qu'elle n'était pas si en forme que ça. Elle avait bien essayé de dire qu'elle allait bien au début mais Danny lui avait répondu qu'il savait quand elle mentait. C'est vrai qu'ils se connaissaient bien quand même. Elle avait juste tendance à l'oublier vu comment il s'était considérablement éloigné ces dernier temps. Soit, si elle avait reconnu qu'elle n'était pas si bien que ça, la sud africaine persistait à dire que ça aurait pu être pire. « Sans doute mais je ne préfère pas y penser tu vois. » Paige hocha lentement la tête. C'était comme il voulait. « D'accord. » répondit-elle alors. Elle insista ensuite sur le fait qu'elle n'était pas mourante. C'était important ça aussi et elle trouvait que le jeune homme avait un peu trop tendance à dramatiser sur ce coup-là. Incroyable, tout arrivait. « Moi ? Jamais. » « Sur ce coup-là si. » insista-t-elle alors. Parce qu'elle avait raison tout simplement. Même s'il ne voudrait peut-être pas le reconnaître.

Ils arrivèrent enfin à l'hôpital et le jeune homme l'aida alors à entrer à l'intérieur. Comme elle savait qu'elle allait sûrement devoir attendre un moment et connaissant la patience du jeune homme, elle l'informa alors qu'il n'était pas obligé de rester maintenant. Elle s'en serait voulu de trop l'embêter. Il l'avait amené jusqu'ici et c'était déjà beaucoup.« Est-ce que tu veux que je parte ? Parce que je peux partir si tu le veux mais je n’ai pas envie de te laisser toute seule. Tu veux que j’appelle quelqu’un d’autre pour te tenir compagnie ? » La sud africaine secoua la tête. « Non c'est bon. » répondit-elle alors. « Je ne veux pas que tu partes. » Et elle était presque surprise de constater qu'elle était en train de dire la vérité. Elle avait mit tellement d'énergie à l'éviter ces derniers temps que c'était un peu étrange. « Je disais juste ça pour toi. » Mais si ça ne le gênait pas de rester là, ça ne la gênait pas non plus qu'il reste là. Au contraire, elle préférait de loin ça plutôt que de se retrouver seule. Ou même... elle préférait ça plutôt que de se retrouver avec n'importe qui d'autres. « Je ne veux pas te laisser seule, je veux être là pour toi. » La jeune femme hocha la tête. Elle avait compris l'idée oui, mais elle était contente quand même de se l'entendre répéter. « Merci... » souffla-t-elle alors. Ils prirent ensuite place dans la salle d'attente des urgences qui était bien évidemment pleine à craquer. « Au moins, si j'était mourante, on se serait sûrement précipité pour s'occuper de moi. » fit-elle remarquer avec un petit air blasé. « Ca ne te dit pas de m'achever pour les faire venir plus vite ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Ven 29 Aoû - 23:51

Danny avait accompagné Paige jusqu’à l’intérieur de l’hôpital. Il ne faisait jamais les choses à moitié alors il n’allait pas l’abandonner comme une malpropre et s’en aller aussitôt. A ce compte-là, il l’aurait laissée prendre le métro. En plus, il ne voulait pas qu’elle fasse trop d’efforts, elle saignait encore et elle n’avait vraiment pas l’air dans son assiette alors il avait voulu la laisser s’appuyer sur lui un maximum. Une fois arrivé là-bas, elle lui fit savoir qu’il pouvait repartir. Ce qu’il refusait évidement, mais comme ça venait d’elle, il ne répliqua pas tout de suite. Elle voulait peut-être qu’il s’en aille et c’était son moyen de le lui faire comprendre en douceur, sans être trop directe pour ne pas le blesser. Donc si vraiment elle voulait qu’il s’en aille, il allait le faire… Il attendit sa réponse avec appréhension. « Non c'est bon. » Ok, bien, il était soulagé. Elle voulait peut-être simplement être polie mais ça voulait quand même dire qu’il valait la peine qu’elle fasse l’effort de prendre sur elle. « Je ne veux pas que tu partes. » Et il était encore plus rassuré alors qu’elle insistait. « Je disais juste ça pour toi. » Danny secoua la tête, ce n’était pas de lui dont elle devait se soucier là, c’était simplement d’elle. Tout ce qui pouvait l’aider à se sentir mieux. « Ne t’inquiète pas pour moi va, je vais survivre à un peu d’attente. » Il aurait juste du mal si on ne lui donnait pas de nouvelles de Paige pendant trop longtemps. Il se souciait beaucoup plus d’elle que de n’importe qui d’autre, c’était terrible. Enfin non, c’était bien, mais il n’y était pas habitué et ça le surprenait toujours autant. « Merci... » « Pas besoin de me remercier, c’est normal. » Si elle ne l’avait pas compris, il n’y avait rien qu’il ne pouvait faire pour elle. Même avec la période difficile qu’ils étaient en train de traverser, ça ne changeait pas. Ils arrivèrent ensuite à la salle d’attente et… Danny regretta pendant trente secondes d’être ici. Il y avait tellement de monde, ils allaient être coincés ici pendant des heures… Et pendant ce temps, personne ne s’occuperait de Paige. Son inquiétude ajoutée à son impatience allait beaucoup lui peser… « Au moins, si j'étais mourante, on se serait sûrement précipité pour s'occuper de moi. » Sauf que cette hypothèse n’était pas encore écartée. Enfin en tout cas, c’était toujours une option pour Danny. « Ca ne te dit pas de m'achever pour les faire venir plus vite ? » Il regarda la jeune femme en fronçant les sourcils avant de vivement secouer la tête. « Désolé mais non, te faire du mal ne sera jamais une option. » Ou volontairement en tout cas. Parce qu’il lui avait fait beaucoup de mal ces derniers temps, sans le vouloir… « Si t’avais été enceinte aussi on se serait occupé de toi plus vite… Mais ça risque de prendre du temps ça… » dit-il après sur un ton un peu plus léger, pour détendre un peu l’atmosphère peut-être. Après c’était peut-être un sujet qu’il n’était pas sage d’aborder mais il n’avait aucune mauvaise intention en disant ça. « Si jamais ils mettent trop de temps je te promets d’aller les secouer. Me donner en spectacle ne fais pas peur. » Pour râler et être désagréable, c’était le champion.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Lun 1 Sep - 19:42

Arrivés devant l'hôpital, Paige avait proposé à Danny de s'en aller si il le voulait. Elle ne voulait pas trop lui en demander non plus. Il l'avait déjà accompagné jusqu'ici et c'était beaucoup. Surtout au vu de l'état de leur relation actuellement. Mais le jeune homme ne tarda pas à dire qu'il voulait rester là. Il proposa tout de même de s'en aller si elle ne voulait pas de lui. Ou même d'appeler quelqu'un d'autre. Quelle idée bizarre. Elle n'avait pas envie qu'il parte en vrai. Elle avait bien conscience que c'était un peu bizarre vu qu'elle venait de passer son temps à l'éviter mais bon c'était comme ça. Soit, elle le rassura donc en déclarant qu'il n'avait pas besoin de prévenir quelqu'un d'autre. Elle voulait vraiment qu'il reste là. « Ne t’inquiète pas pour moi va, je vais survivre à un peu d’attente. » La jeune femme lui adressa un regard dubitatif. Loin d'elle l'envie de douter de lui mais bon... C'était Danny quoi. Elle commençait quand même à un petit peu la connaître depuis le temps. « Vraiment ? Et à beaucoup d'attente ? » Parce que c'était à ça qu'ils allaient devoir s'attendre. La jeune femme le remercia ensuite. Elle ne savait pas trop pourquoi au juste. Elle imaginait que c'était parce qu'il restait ici et qu'il s'occupait d'elle malgré tout. Ouais... c'était très certainement ça. « Pas besoin de me remercier, c’est normal. » La sud africaine eut un petit sourire triste. « Ouais sûrement. » Elle ne savait pas si on pouvait vraiment dire que c'était normal. Parce que bon, plus rien n'était vraiment normal entre eux depuis un moment maintenant.

Finalement, ils prirent place dans la salle d'attente et Paige fut vaguement désespérée en voyant le monde qui se trouvait là. Pour le coup, elle en regrettait presque de ne pas être mourante. Au moins, elle aurait été prise en charge tout de suite et n'aurait pas eu à attendre pendant ue éternité. D'ailleurs, elle pensait même que le jeune homme pouvait l'achever comme ça, tout son problème d'attendre trop longtemps serait réglé en un rien de temps. Elle avait toujours de bonnes idées comme ça. « Désolé mais non, te faire du mal ne sera jamais une option. » La jeune femme fit la moue. « Pourquoi ? Je ne crains rien, on est entouré de médecins. » Enfin, presque rien. Il y avait toujours une petite part de risque mais bon... « Si t’avais été enceinte aussi on se serait occupé de toi plus vite… Mais ça risque de prendre du temps ça… » Paige plissa les yeux. « Ca peut toujours s'arranger ça. » commença-t-elle alors. « Il suffit qu'on leur fasse croire que je le suis. Ce n'est pas obligée de se voir déjà après tout. » Et c'était toujours mieux qu'elle veuille faire ça plutôt que d'essayer de convaincre Danny de la blesser. Ca avait déjà l'air un petit peu plus censé et normal (même si on ne pouvait décemment pas tellement demander à quelqu'un qui venait de se blesser à la tête d'être censé et normal). « Si jamais ils mettent trop de temps je te promets d’aller les secouer. Me donner en spectacle ne fais pas peur. » La jeune femme se mit à rire. « Ils vont te détester si tu fais ça. » Enfin ça lui allait bien tant qu'ils s'occupaient d'elle. « Tu crois qu'ils pourraient aller jusqu'à te mettre à la porte si tu les embêtes trop ? » Non parce qu'elle n'avait toujours pas envie de se retrouver seule quand même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mar 2 Sep - 23:52

Paige s’inquiétait de quelque chose qui n’avait pas lieu d’être : elle avait peur que Danny ne survive pas à l’attente qui s’annonçait très longue. Elle s’inquiétait pour lui alors que c’était elle qui allait mal. Elle avait des priorités beaucoup trop étranges à son gout, surtout compte tenu des circonstances. Lui il s’inquiétait pour elle et d’autant plus maintenant qu’elle disait des choses comme ça. Sa blessure à la tête était visiblement bien plus grave qu’il ne l’avait pensé à la base. Et pourtant son inquiétude n’avait cessé de grandir depuis qu’ils avaient quitté l’appartement. Alors il dû lui rappeler que ce n’était pas pour lui qu’elle devait avoir peur. Il était un grand garçon après tout, il pouvait prendre sur lui, même si ce n’était pas évident à voir. « Vraiment ? Et à beaucoup d'attente ? » Danny leva les yeux au ciel. C’était bien de voir qu’elle avait confiance en lui. Enfin… C’était peut-être logique quelque part mais il était capable de faire des efforts pour elle. Puis… Elle ne l’encourageait pas du tout alors qu’il en aurait eu besoin. « Mais oui. Si c’est pour toi c’est bon. » En gros il lui disait qu’il n’y avait rien qu’il ne ferait pas pour elle. Elle était déjà censée le savoir mais compte tenu des récents événements, ce n’était pas de trop de le rappeler. En revanche, il refusait de la blesser encore plus exprès pour leur éviter trop d’attente. Lui faire du mal était tout bonnement inacceptable pour lui. « Pourquoi ? Je ne crains rien, on est entouré de médecins. » Elle n’avait pas compris ce qu’il avait voulu dire. « Paige. La simple idée de te faire du mal me rend malade. » répéta-t-il en insistant bien sur chacun de ses mots. Il ne s’inquiétait pas sur le fait qu’elle ne puisse pas être soignée. C’était juste horrible pour lui. Elle aurait pu être enceinte sinon… Ça lui aurait assuré un laisser passer et il n’aurait pas eu à lui faire de mal. Mais c’était un peu trop tard pour y penser. « Ca peut toujours s'arranger ça. » Hum… Est-ce que c’était une proposition ? Ça aurait pu hein mais il pensait qu’elle avait compris que ce n’était pas un sujet dont ils devaient parler pour le moment… « Il suffit qu'on leur fasse croire que je le suis. Ce n'est pas obligée de se voir déjà après tout. » Ah… oui… Effectivement, vu comme ça… Danny préférait ça. Il s’était remis à respirer normalement d’ailleurs. « Mais ils vont se rendre compte que tu ne l’es pas rapidement aussi. » Ce n’était donc pas un bon plan et en plus elle allait se faire mal voir par les médecins. Ils allaient donc devoir attendre. Et si ça durait trop longtemps, le jeune homme n’avait pas peur de se donner en spectacle pour faire avancer les choses plus rapidement. On ne plaisantait pas avec la santé de ses proches. « Ils vont te détester si tu fais ça. » Le jeune homme haussa les épaules. Ça n’avait jamais été un problème pour lui, bien contraire. Plus les gens le détestaient, plus il était tranquille. « Tu crois qu'ils pourraient aller jusqu'à te mettre à la porte si tu les embêtes trop ? » Oh, c’était bien possible et il n’y avait pas pensé. Il imaginait qu’il ne devait pas aller trop loin alors. « Sans doute… Je resterais poli, c’est promis. » Il n’était pas tellement grossier de toute façon. Il était juste désagréable, un peu comme un ours.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mer 3 Sep - 23:26

Danny avait l'air de dire qu'il pouvait survivre à un peu d'attente. Hmm, le connaissant, Paige se permettait d'avoir quelques doutes à ce sujet. D'autant plus que ce n'était pas à un peu d'attente qu'ils auraient le droit là mais à beaucoup. La foule était énorme dans la salle d'attente, la sud africaine ne se leurrait donc pas à ce sujet. La question de savoir si son ami y survivrait se posait donc d'autant plus. En l'entendant lui demander ça, le brun leva aussitôt les yeux au ciel. Il avait bizarrement l'air de ne pas apprécier qu'elle doute de lui ainsi et Paige s'en voulut un petit peu sur le coup. « Mais oui. Si c’est pour toi c’est bon. » « D'accord. » répondit-elle après avoir médité ces paroles. La jeune femme chercha par la suite des solutions pour réduire leur attente. Parce qu'elle regrettait presque de ne pas être mourante là vu le monde. Ils allaient sûrement passer la nuit là. Ou même, la semaine (et là, pour le coup, elle deviendrait peut-être mourante par la force des choses parce qu'en une semaine, elle aurait le temps de se vider de son sang). Sa solution pour régler tout ça était donc que Danny l'achève maintenant. Ca ne craignait presque rien parce qu'ils étaient entourés de médecins. C'était donc la meilleur idée du monde. Son ami n'avait néanmoins pas l'air de partager son avis. « Paige. La simple idée de te faire du mal me rend malade. » La jeune femme fit la moue. « D'accord. » répondit-elle alors. « C'était juste une idée comme ça. » Elle en trouverait une meilleure. Peut-être. Elle ne pouvait en tout cas pas lui en vouloir pour ne pas accepter de lui faire du mal. Ce serait un peu... bizarre quand même. Ou même plus qu'un peu. « T'es cute tu sais. » ajouta-t-elle ensuite avec un petit sourire en faisant référence à ce qu'il venait de dire. Danny évoqua ensuite quelque chose d'intéressant en déclarant qu'elle aurait pu passer plus vite si elle avait été enceinte. Ce n'était pas faux ça. Mais well, ça pouvait toujours s'arranger en fait. Il suffisait qu'ils fassent croire qu'elle l'était quand même. Le temps qu'ils constatent qu'elle avait menti, elle serait déjà soignée et tranquille. « Mais ils vont se rendre compte que tu ne l’es pas rapidement aussi. » La jeune femme haussa les épaules. « Tant que je suis recousue avant. » Ils pouvaient toujours l'engueuler après, ce n'était pas grave. Elle assumerait ou elle jouerait l'innocente en prétendant qu'elle pensait l'être. Danny n'avait néanmoins pas l'air d'aimer cette idée non plus. Pff, il était pas mal dans le genre rabat-joie quand même. Il semblait don qu'ils allaient bel et bien devoir attendre. Le jeune homme proposa quand même d'accélérer les choses s'il le fallait en allant les voir. Il allait certainement se faire détester s'il faisait ça. Enfin, tant qu'il ne se faisait pas mettre à la porte, ça convenait à Paige. « Sans doute… Je resterais poli, c’est promis. » « Même en restant poli... » fit-elle avec un air songeur. « Je suis sûre qu'ils pourraient avoir envie de te mettre à la porte quand même. » Parce qu'il était parfois un peu... lui. Et ça pouvait être suffisant pour vouloir le mettre dehors. « Enfin ça se trouve, tu n'auras pas besoin d'aller jusque là parce que dans quelques minutes je serai passée. » Oui, c'était beau de croire aux miracles comme ça franchement. Elle ne croyait néanmoins pas vraiment dans ce qu'elle venait de dire. Heureusement parce qu'être optimiste à ce point aurait plus tenu de la bêtise qu'autre chose. « Tu n'avais rien d'important de prévu ce soir au moins ? » demanda-t-elle ensuite. C'était plus pour ne pas que le silence s'installe entre eux qu'autre chose. Enfin, ça l'intéressait aussi quand même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Sam 6 Sep - 0:57

Paige voulait que Danny lui fasse du mal pour que son tour arrive plus vite. Le jeune homme refusa, naturellement. La simple idée de lui faire du mal le rendait malade… Puis il l’avait déjà beaucoup blessée ces derniers temps, intentionnellement mais il l’avait blessé quand même. Il n’en était pas fier et il voulait éviter que ça se produise à nouveau. Sauf qu’elle n’avait pas l’air d’apprécier son refus… Elle était tellement étrange… « D'accord. C'était juste une idée comme ça. » Oui, son air déçu ne lui échappait pas du tout. Elle devait être plus mal en point qu’il ne le pensait pour ne plus pouvoir différencier le bien du mal. « Tu peux en trouver une meilleure. » En cherchant bien, ça ne devait pas être si difficile… Il suffisait qu’elle s’en donne la peine. « T'es cute tu sais. » ajouta-t-elle ensuite en souriant, arrachant un sourire un peu gêné au jeune homme. Il le savait bien, il avait même la sensation d’être niais… Mais comme c’était ce qu’il ressentait à son égard… Il voulait la protéger, c’était eux contre le reste du monde depuis toujours. « Ca m’arrive parfois. » Jamais bien longtemps, il retrouvait toujours la raison rapidement. Mais c’était agréable de temps en temps, ça le changeait. Ce fut à son tour de trouver une idée pour que Paige passe entre les mains des médecins plus vite. Il aurait fallu qu’elle soit enceinte mais c’était un peu tard pour y penser. Elle proposa alors de faire croire qu’elle l’était, sauf qu’ils allaient très vite se rendre compte de la supercherie et qu’il y avait fort à parier qu’ils n’apprécient pas. « Tant que je suis recousue avant. » Mouais, Danny n’était pas convaincu. « S’ils peuvent te recoudre ils peuvent également te rouvrir. » répliqua-t-il en haussant les épaules. Il disait juste ça comme ça mais c’était une possibilité qu’elle devait sérieusement prendre en compte. Sinon… se donner en spectacle ne lui faisait pas peur. Ce ne serait pas la première fois qu’il se ferait détester par quelqu’un en plus… Mais Paige n’avait pas l’air d’avoir envie de ça, elle ne voulait pas qu’il se fasse virer. Donc il lui promit qu’il allait rester poli. « Même en restant poli... Je suis sûre qu'ils pourraient avoir envie de te mettre à la porte quand même. » Le jeune homme prit un air choqué. « Tu ne penses pas que je puisse rester poli, c’est ça ? » demanda-t-il avant de faire la moue. Elle avait si peu foi en lui… C’était blessant ! Et tellement évident, elle ne pouvait pas le nier. « Enfin ça se trouve, tu n'auras pas besoin d'aller jusque-là parce que dans quelques minutes je serai passée. » Ah ah ah ah ah. Danny se retint de lui rire au nez. En fait, il riait seulement dans sa tête. Tout comme il lui tapota la tête en pensée. Elle était tellement naïve. « L’espoir fait vivre. » Si elle s’y raccrochait peut-être que le temps allait passer plus vite. « Tu n'avais rien d'important de prévu ce soir au moins ? » lui demanda-t-elle ensuite, ne laissant pas le silence s’installer. C’était quelque chose dont Danny avait peur aussi et qu’il s’efforçait d’éviter le plus possible. C’était terrible qu’ils en soient arrivés à un tel stade… Mais bon, il y avait quand même du progrès. « Non non, c’est bon. » répondit-il en haussant la tête. Il ne travaillait pas, alors… « Et même si ça avait été le cas, je serais venu avec toi. Il n’y a rien de plus important à mes yeux que d’être là pour toi. » Il était décidément niais ce soir… Mais il le pensait encore donc il ne voyait pas pourquoi il ne devrait pas le dire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Dim 7 Sep - 23:03

En arrivant à l'hôpital, Paige avait pu constater que les urgences étaient bondées. Pff, c'était bien sa chance ça. Comme Danny n'était pas particulièrement patient et comme elle n'avait pas particulièrement envie d'attendre non plus, la jeune femme chercha une solution pour qu'elle puisse passer plus vite. La première qui lui vint à l'esprit fut que le brun ne l'achève. C'était la meilleure solution pour voir tout plein de médecin arriver à toute vitesse. Franchement. Mais... son ami n'était pas d'accord avec ça. Il ne voulait pas l'achever. Hum, c'était juste une idée comme ça, elle pourrait peut-être faire autrement. « Tu peux en trouver une meilleure. » Oui certainement. Elle n'en doutait pas. La brune déclara ensuite que Danny était cute. Parce qu'il avait dit que la simple idée de la blesser le rendait malade et c'était mignon d'entendre ce genre de choses sortir de sa bouche. Ca faisait plaisir à la sud africaine en tout cas. « Ca m’arrive parfois. » « Pas assez souvent malheureusement. » fit-elle en faisant la moue. Elle s'approcha ensuite de lui et lui ébouriffa les cheveux. « Mais je t'aime quand même comme ça. » Il avait bien de la chance. Soit, Paige voulut ensuite faire croire qu'elle était enceinte. Ca pouvait aider ça aussi, non ? Sauf qu'encore une fois, le jeune homme ne trouvait pas que c'était une bonne idée. D'après lui, les médecins allaient se rendre compte de la supercherie. Mah, tant qu'elle était recousue avant, ça lui était pas mal égal quand même. « S’ils peuvent te recoudre ils peuvent également te rouvrir. » La jeune femme eut un air choqué. « Tu crois vraiment qu'ils oseraient faire ça ? » fit-il alors. « Ce serait scandaleux. Ce sont des médecins, ils sont juste censés sauver des vies pourtant. » Ils ne pouvaient donc pas faire une chose pareille. Enfin, du coup, elle allait juste devoir attendre. C'était trop triste en fait. Danny avait bien proposé d'accélérer les choses s'il le fallait mais elle avait de sérieux doutes quant à sa capacité à rester poli. Elle ne voulait pas courir le risque qu'il se fasse mettre à la porte. « Tu ne penses pas que je puisse rester poli, c’est ça ? » Paige pinça les lèvres. « Si, bien sûr que si, évidemment. » répondit-il avec un sourire angélique. « Loin de moi l'idée de douter de toi. » Ce n'était pas du tout son genre. Enfin, il y avait des chances qu'ils n'aient pas à aller jusque là parce qu'elle allait peut-être passer tout de suite. Tout était possible après tout. La brune avait envie d'y croire en tout cas. « L’espoir fait vivre. » Elle haussa les épaules. Elle avait le droit de se raccrocher à cet espoir vu son état (qui n'était pas si dramatique que ça en fin de compte). Finalement, peu désireuse de laisser s'installer le silence entre eux, la jeune femme demanda à Danny s'il n'avait rien d'important de prévu ce soir au moins. « Non non, c’est bon. Et même si ça avait été le cas, je serais venu avec toi. Il n’y a rien de plus important à mes yeux que d’être là pour toi. » La jeune femme eut un petit sourire. « Merci. » répondit-elle alors en baissant les yeux. Elle ne savait pas quoi dire d'autres. « C'est... très gentil de ta part. » Oui, très aimable vraiment. Elle pinça les lèvres. « J'en aurais fait autant pour toi remarque. » Même si elle l'évitait et tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Lun 8 Sep - 23:21

Paige était en réalité machiavélique. Elle voulait faire croire qu’elle était enceinte sauf que les médecins allaient très vite se rendre compte que ce n’était pas le cas. Ce n’était visiblement pas un problème pour elle, ils pouvaient la détester tant qu’ils la recousaient. Mouais, Danny n’était pas convaincu. En plus, s’ils pouvaient la recoudre, ils pouvaient l’ouvrir à nouveau, ce n’était pas très compliqué en principe. « Tu crois vraiment qu'ils oseraient faire ça ? » Le jeune homme hocha la tête d’un air grave. Il ne le pensait pas vraiment, il disait plus ça pour lui faire peur. Après elle ferait ce qu’elle voulait, il se fichait pas mal de ne pas être correct avec les autres patients, sa priorité était Paige. « Ce serait scandaleux. Ce sont des médecins, ils sont juste censés sauver des vies pourtant. » « Je ne les laisserai pas te faire de mal de toute façon, t’inquiète pas. » Comme il refusait de lui faire du mal, il refusait que quiconque lui en fasse, c’était logique. Et si ça arrivait, il refusait de fermer les yeux et de ne pas agir. En plus, il n’avait pas peur de se faire détester en faisant un scandale ici. Il n’avait pas peur de se faire virer non plus, ou juste parce que cela voudrait dire qu’il laisserait Paige toute seule, si elle ne voulait pas qu’il prenne un tel risque, il n’allait rien faire. Il était capable de rester poli en plus, même si elle n’avait pas l’air de trop y croire. « Si, bien sûr que si, évidemment. » Le jeune homme plissa les yeux, elle n’était pas très convaincante avec son air innocent qui ne le dupait pas non plus. « Loin de moi l'idée de douter de toi. » « Non, non, tu doutes de moi ! Je le vois bien ! » répondit-il d’un air choqué. Il n’allait jamais s’en remettre. Trahi par sa meilleure amie. « C’est très vexant. » ajouta-t-il en posant une main sur son cœur d’un air dramatique. Le ton changea ensuite très vite puisque Paige n’avait visiblement pas envie de laisser un blanc s’installer entre eux. C’était terrible d’en arrivait là alors que tout avait été naturel entre eux… Alors elle lui demanda s’il n’avait rien de prévu ce soir et il dû lui répéter que ça n’avait pas d’importance puisqu’il préférait être là pour elle et que ce serait toujours le cas. Elle avait dû l’oublier lors de ces derniers mois. « Merci. C'est... très gentil de ta part. » Gentil. De la part de quelqu’un d’autre ça aurait pu l’être. Pour lui ce n’était en aucun cas de la gentillesse. « Je t’ai déjà dit que c’était normal. » Sa blessure à la tête avait touché à la partie du cerveau qui contrôlait la mémoire visiblement. « J'en aurais fait autant pour toi remarque. » « C’est bon à savoir… Comme c’est toujours pas évident entre nous… » Il était rassuré du coup, il lui avait fait du mal, puis il avait agi comme un abruti la dernière fois alors elle aurait pu ne plus rien en avoir à faire. « Enfin rassure-toi je ne compte pas me faire mal dans les prochains jours. Ou semaines. Ou mois. Jamais en fait. » A choisir, il préférait rester le plus loin possible des hôpitaux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mar 9 Sep - 15:42

Danny ne voulait pas que Paige fasse croire aux médecins qu'elle était enceinte parce que, selon lui, si ils étaient capables de la recoudre, ils pouvaient aussi la rouvrir. Oh gosh... elle n'avait pas vu les choses comme ça. Elle pensait juste qu'ils étaient là pour lui sauver la vie parce que c'était le rôle des médecins après tout. Enfin, elle se trompait peut-être qui sait. « Je ne les laisserai pas te faire de mal de toute façon, t’inquiète pas. » Paige hocha la tête. « Voilà qui me rassure beaucoup. Je suis sauvée dans ce cas. » Et elle ne se moquait même pas cette fois. Vraiment. En revanche, après, quand il déclara qu'il pouvait se montrer poli pour presser les médecins de s'occuper d'elle, elle douta très légèrement de lui. Juste très légèrement hein. Danny sembla s'en apercevoir et elle mentit aussitôt à ce sujet. Elle n'avait pas envie qu'il se vexe non plus. « Non, non, tu doutes de moi ! Je le vois bien ! C’est très vexant. » La jeune femme fit la moue. « Pardon, je ne voulais pas te vexer. » dit-elle en prenant l'air le plus malheureux du monde. « Qu'est-ce que je peux faire pour me rattraper ? » Elle était prête à tout. Ou presque. Ou pas du tout. Elle aviserait selon ce que le jeune homme lui demanderait en fait. Peu désireuse de voir le silence s'installer trop longtemps entre eux, Paige lui demanda par la suite s'il n'avait rien de plus important à faire ce soir. Elle n'aurait pas voulu trop le déranger. Il répondit alors que rien n'avait plus d'importance qu'elle. C'était... très gentil de sa part. Vraiment. « Je t’ai déjà dit que c’était normal. » Oui, c'était vrai, elle avait juste déjà oublié. Enfin, maintenant, elle le savait à nouveau. Et en fait, elle aurait fait exactement la même chose pour lui. « C’est bon à savoir… Comme c’est toujours pas évident entre nous… » Oui, ça... « Enfin rassure-toi je ne compte pas me faire mal dans les prochains jours. Ou semaines. Ou mois. Jamais en fait. » La sud africaine se mit à rire. « Parce que tu crois que j'ai fais exprès de me faire mal moi ? » lui demanda-t-elle alors. « J'avais mieux à faire ce soir que de passer ma soirée aux urgences. » Enfin, en fin de compte, ce n'était pas si terrible juste parce qu'elle pouvait être un peu avec Danny et que ce n'était pas si terrible que ce qu'elle avait pu penser.

Après un long (très très long) moment, Paige put enfin se faire examiner par un médecin et se faire recoudre. Heureusement que son état n'était pas si grave parce qu'elle aurait eu au moins le temps de mourir dix fois sinon. Largement. Soit, elle allait bien maintenant et elle pouvait enfin quitter l'hôpital, Danny avec elle. « Je sais que je vais me répéter. » déclara-t-elle en sortant dans la rue. « Mais merci encore pour ce soir. » Elle ne le dirait sûrement jamais assez. Elle s'avança ensuite un peu et regarda l'heure sur son téléphone pour constater qu'elle avait effectivement passer une éternité là-dedans. Enfin, elle aurait encore pu aller à sa soirée parce que ça se finissait toujours tard ça mais elle n'en avait pas envie. « Je meurs de faim. Pas toi ? » voulut-elle alors savoir. « Je te paies à manger. Ce que tu veux. Pour fêter le fait que je sois toujours en vie. C'est quand même la meilleure nouvelle du monde hein. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Ven 12 Sep - 15:08

« Pardon, je ne voulais pas te vexer. Qu'est-ce que je peux faire pour me rattraper ? » Danny fit la moue. Un peu exagérée, mais il était quand même blessé ! Si elle n’avait pas voulu le faire, pourquoi l’avait-elle quand même fait ? Elle ne cherchait quand même pas à se venger pour quelque chose qu’ils s’étaient tous les deux accordés pour oublier, hein ? Ce ne serait pas très cool, et peu importe ses raisons, ça ne restait pas cool. « Pourquoi tu l’as fait alors ? » Sa mine de chiot s’envola rapidement et le jeune homme tenta de réfléchir à ce qu’elle pourrait bien faire pour se rattraper. C’était une question délicate, il pensait à plein de trucs et à rien en même temps. Pour la plupart irréalisables, alors il arrêta son choix sur quelque chose qui serait dans les cordes de son amie. « Tu pourrais être mon esclave pendant un ou deux semaines ? » Ce serait cool ça. En plus il serait gentil avec elle comme elle allait être en convalescence. Elle aurait le meilleur patron du monde. Malheureusement, elle lui dirait surement non… C’était terrible ! Pourtant il lui avait plus ou moins sauvé la vie et annulé une soirée qui s’annonçait passionnante juste pour l’emmener ici. « Parce que tu crois que j'ai fait exprès de me faire mal moi ? » lui demanda-t-elle lorsqu’il lui fit savoir qu’il ne compterait pas se faire mal de sitôt et qu’elle ne pourrait pas lui rendre la pareille. « J'avais mieux à faire ce soir que de passer ma soirée aux urgences. » « Ok, ok. » répliqua-t-il en haussant les épaules. Il décida alors de la taquiner un peu : « C’est juste que t’es un peu folle parfois, alors va savoir… » Il allait sans doute le regretter mais tant pis. Il profitait du fait qu’elle lui soit reconnaissante et redevable.

« Je sais que je vais me répéter. » furent les premiers mots de Paige lorsqu’ils sortirent de l’hôpital après de trop longues heures d’attente. Il ne savait pas comment il avait fait mais il avait survécu… Et Paige allait aller bien et c’était tout ce qui comptait. Il eut néanmoins peur de ce qu’elle allait lui dire et il se tourna avant de se tourner lentement vers elle. « Mais merci encore pour ce soir. » Gosh de tout ce qu’elle aurait pu dire, il avait fallu qu’elle choisisse ce qu’il avait le moins envie d’entendre. Bien joué Paige, toujours aussi douée. « Combien de fois je t’ai dit ce soir que tu n’avais pas besoin de me remercier ? » lui demanda-t-il d’un air las. « Je vais te le dire moi. Trop. » Beaucoup trop. Il n’aimait pas se répéter et il aurait peut-être dû être un peu plus clément mais elle exagérait. Ce qu’il avait fait était normal. « Si j’entends encore une fois le mot ‘merci’ sortir de ta bouche je vais me mettre en colère Paige. » ajouta-t-il, grognon comme l’ours qu’il était. Ils continuèrent ensuite à avancer pour rejoindre la voiture du jeune homme. « Je meurs de faim. Pas toi ? » dit soudainement Paige alors qu’ils arrivaient à destination. Danny hocha la tête, il rêvait d’un énorme hamburger bien juteux. « Je te paies à manger. Ce que tu veux. Pour fêter le fait que je sois toujours en vie. C'est quand même la meilleure nouvelle du monde hein. » Il se mit à rire en l’entendant dire ça. Elle n’était pas trop amochée en fin de compte. « Evidemment. » confirma-t-il avec un petit sourire moqueur. Ils entrèrent ensuite dans la voiture et Danny put démarrer assez vite. « Je m’arrête au premier fast food que je vois, ça te va ? J’ai envie d’un hamburger. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Dim 14 Sep - 17:15

Paige avait un peu douté de la capacité de Danny à rester poli si les médecins le faisait trop patienter. Elle ne pensait pas à mal en le faisant. Elle le connaissait juste et parlait en connaissance de cause. Mais le jeune homme s'était vexé. Elle ne voulait pas qu'une telle chose arrive et elle voulait bien faire tout ce qu'il voulait pour se rattraper pour le coup. « Pourquoi tu l’as fait alors ? » La jeune femme haussa les épaules. Elle n'en savait trop rien en fait, elle s'était juste... montré honnête. Elle ne s'était rendu compte qu'après qu'elle aurait peut-être mieux fait de se taire. « Tu pourrais être mon esclave pendant un ou deux semaines ? » La jeune femme fit la moue. Forcément. Il fallait qu'il lui demande quelque chose comme ça. « C'est vraiment tout ce que je peux faire ? » lui demanda-t-elle. Elle aurait bien voulu qu'il trouve quelque chose d'un peu plus... d'un peu moins pénible quand même. « Enfin si c'est le cas, tu ne devras pas te montrer trop exigeant hein. Je suis souffrante. » Et il allait peut-être lui falloir quelques jours pour s'en remettre au moins. Après avoir remercié Danny une énième fois, la jeune femme déclara qu'elle aurait fait pareil pour lui dans tous les cas. C'était juste normal. Son ami lui fit alors savoir qu'il n'avait pas l'intention de se blesser prochainement. Mais ce n'était pas le genre de choses qu'on choisissait en fait. Paige n'avait pas fait exprès de se faire mal ce soir par exemple. Elle avait d'autres plans pour sa soirée que de passer son temps aux urgences. « Ok, ok. C’est juste que t’es un peu folle parfois, alors va savoir… » Paige fronça les sourcils. « Comment ça folle ? Pas du tout. Je suis juste normal. » Et il faudrait vraiment avoir un très gros problèmes pour se blesser exprès ainsi.

Finalement, la sud africaine avait réussi à se faire soigner par les médecins. C'était un exploit, elle le savait bien. Elle quitta donc les lieux avec Danny, bien contente d'en avoir enfin fini et ne trouva alors rien de mieux à dire que de remercier encore le brun. « Combien de fois je t’ai dit ce soir que tu n’avais pas besoin de me remercier ? » Euh... elle avait perdu le compte à vrai dire. « Je vais te le dire moi. Trop. Si j’entends encore une fois le mot ‘merci’ sortir de ta bouche je vais me mettre en colère Paige. » Quelle suprême menace franchement. Paige était morte de peur. Ou pas tellement. « Mais qu'est-ce qu'il y a de mal à se montrer polie hein ? » lui demanda-t-elle en prenant un ton innocent. Soit, elle ne tarda pas à changer de sujet parce que ce n'était pas si important. Ce qui l'était en revanche, c'était le fait qu'elle était morte de faim là. Avec tout ce qui c'était passé ce soir, elle n'avait pas trouvé cinq minutes pour manger. Elle voulait donc payer à manger à Danny (en remerciement) pour fêter le fait qu'elle soit toujours en vie. Il avait seulement à choisir où il voulait aller manger. « Evidemment. » Elle sentit vaguement que le brun se moqua d'elle mais décida de ne pas relever. Ils montèrent donc dans la voiture prêt à partir pour se nourrir en faim. « Je m’arrête au premier fast food que je vois, ça te va ? J’ai envie d’un hamburger. » La jeune femme hocha vivement la tête. « Un hamburger c'est parfait ! » s'exclama-t-elle aussitôt. « De toute façon, je t'ai dis que c'était à toi de choisir alors qui serais-je pour m'opposer à ça ? » Ce serait un peu nul de sa part pour le coup. Mais comme elle était parfaite, ce genre de choses ne risquait pas d'arriver. « T'as le droit de conduire vite cette fois. Mon estomac ne pourra pas supporter trop d'attente. » Il était assez exigeant ce petit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mar 16 Sep - 22:43

« C'est vraiment tout ce que je peux faire ? » Sans grande surprise, Paige avait l’air ravie d’être l’esclave de Danny pendant deux semaines. Danny était vraiment déçu lui, elle aurait pu se montrer un peu plus enthousiaste… Il lui avait quand même plus ou moins sauvé la vie, quelle ingrate. Soit, il finit par hocher la tête. Il n’y avait rien d’autre qui lui venait. « Sauf si tu as quelque chose de mieux à me proposer. » Il lui souhaitait bonne chance d’ailleurs parce que ce n’était pas gagné, il était très exigeant comme garçon. « Enfin si c'est le cas, tu ne devras pas te montrer trop exigeant hein. Je suis souffrante. » Bah, justement… Elle marquait un point et il comptait bien la ménager… Mais c’était avant qu’elle n’exagère comme ça. Il aurait bien doucement ri mais elle l’aurait mal pris et il aurait pu dire adieu à son esclave. « Ah maintenant t’es souffrante ? » Ce n’était pas ce qu’elle disait tout à l’heure… Il « exagérait » et elle « allait bien ». « Les choses ne sont vraies que quand ça t’arranges… » ajouta-t-il en secouant la tête d’un air exaspéré.

Ils sortirent ensuite enfin de l’hôpital. Danny avait cru mourir, ça avait été tellement long… Gosh, plus jamais. Paige se trouverait un autre taxi la prochaine fois qu’elle se ferait mal – c’était une résolution qu’il n’allait tenir que trente secondes mais il était sûr de lui - et lui il ferait en sorte qu’il ne lui arrive rien. Quoi qu’il en soit, la jeune femme était sortie d’affaire maintenant mais elle ne trouva rien de mieux à faire que de remercier Danny pour la millième fois au moins. Honnêtement, si elle n’avait pas été Paige, il lui ferait du mal. Il en avait marre de l’entendre dire ça alors qu’il lui avait dit tout autant de fois de ne pas le faire. C’était normal pour lui. « Mais qu'est-ce qu'il y a de mal à se montrer polie hein ? » Ce n’était pas ça le problème. « Non, c’est très bien. Mais c’est comme si tu remettais en doute ce que je te disais. Comme quoi tu comptes pour moi et que je n’ai pas fait ça par gentillesse. » C’était lassant et blessant, voilà tout, et il était plus que temps qu’elle le comprenne. Heureusement elle lui proposa de lui payer à manger ce qui l’apaisa un peu. Il avait très faim et il pouvait n’importe quoi. Un hamburger ferait l’affaire. « Un hamburger c'est parfait ! » S’il ne conduisait pas et si elle ne s’était pas blessée à la tête, Danny aurait tapoté la tête de Paige. « Même si ça n’avait pas convenu tu n’aurais pas eu le choix hein, c’est moi qui conduit. » Elle était tellement mignonne et naïve parfois. « De toute façon, je t'ai dit que c'était à toi de choisir alors qui serais-je pour m'opposer à ça ? » Le jeune homme la regarda quelque seconde, déviant son regard de la route, tout en faisant la moue. Il ne dit rien mais il n’en pensait pas moins : c’était tout à fait son genre de le contrarier comme ça, elle ne vivait que pour ça. « T'as le droit de conduire vite cette fois. Mon estomac ne pourra pas supporter trop d'attente. » « Ça ira, j’ai eu ma dose d’hôpital pour les dix années à venir. » Donc il serait prudent. Ils pouvaient bien attendre encore un peu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Jeu 18 Sep - 16:15

Paige avait vexé Danny en mettant en doute le fait qu'il pouvait se montrer poli. C'était triste mais bon. Du coup, la sud africaine avait à cœur de se rattraper. Elle lui avait dit qu'elle était prête à faire tout ce qu'il voulait. Sauf que la seule truc que le jeune homme avait trouvé était qu'elle soit son esclave. Evidemment, il n'aurait rien pu lui demander de plus simple. « Sauf si tu as quelque chose de mieux à me proposer. » « Je peux te faire un gâteau ? » lui demanda-t-elle tout en sachant pertinemment que ce ne serait probablement pas suffisant pour lui. Dommage... En tout cas, si elle acceptait d'être son esclave comme ça, le jeune homme ne devrait pas se montrer trop dur avec elle. Elle était souffrante et venait de vivre une soirée difficile. Et puis en plus, elle allait être en convalescence maintenant et il fallait que le jeune homme tienne bien compte de tout ça. « Ah maintenant t’es souffrante ? » La jeune femme fit la moue. « Peut-être un tout petit peu. » Elle avait fait un peu la fière tout à l'heure mais la vérité c'était qu'elle n'était pas si en forme que ça. Et son ami le savait bien en plus ! « Les choses ne sont vraies que quand ça t’arranges… » Comme Paige ne savait pas trop quoi répondre sur le coup, elle lui tira juste la langue. C'était très mature comme réaction ça. « Peut-être, mais il n'en reste pas moins que je suis souffrante pareille. »

Par la suite, ils quittèrent enfin l'hôpital et Paige remercia son ami pour la énième fois. Pour une raison étrange, il ne le prit pas bien et la menaça. Il était nul. Elle ne voyait franchement pas ce qu'il y avait de mal à se montrer polie comme ça. « Non, c’est très bien. Mais c’est comme si tu remettais en doute ce que je te disais. Comme quoi tu comptes pour moi et que je n’ai pas fait ça par gentillesse. » Paige fronça les sourcils. Il était trop... bizarre. « Mais je ne remets rien en doute du tout ! » s'exclama-t-elle alors. Elle voulait juste qu'il comprenne bien à quel point elle lui était reconnaissante pour ce qu'il avait fait pour elle. Soit, comme elle avait faim et qu'il fallait fêter le fait qu'elle soit en vie, Paige décida ensuite de lui offrir à manger, ce qu'il voulait ! Le brun choisit un hamburger et elle accepta cette idée qu'elle trouvait excellente. « Même si ça n’avait pas convenu tu n’aurais pas eu le choix hein, c’est moi qui conduit. » Oui c'était vrai... Surtout qu'en plus, elle avait dit juste avant qu'elle lui laissait choisir ce qu'il voulait alors bon, ça aurait été un peu nul de sa part de changer d'avis maintenant. Soit, elle avait vraiment trop trop faim donc cette fois, elle autorisait Danny à conduire vite. Elle ne voulait pas trop attendre. « Ça ira, j’ai eu ma dose d’hôpital pour les dix années à venir. » Paige se mit à rire. « Carrément ! » Enfin, c'était un peu normal en fait. Soit. « Mais si je n'ai pas à manger vite, c'est toi que je vais manger donc bon... » Il n'aurait peut-être pas encore dix années à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Dim 21 Sep - 15:11

« Je peux te faire un gâteau ? » Un gâteau ? Danny aimait les gâteaux, surtout quand ils étaient bien faits. Par chance, ceux de Paige l’étaient. Il hocha alors la tête. « Oh oui tu m’en feras, je comptais t’en demander au moins un par jour. » Rien que ça… Mais comme elle était son esclave elle n’avait pas le choix, et comme c’était elle qui proposait ça ne devait vraiment pas lui poser de problème. Le jeune homme se moquait un peu d’elle. Il savait qu’elle lui avait proposé un gâteau pour échapper à son autre sentence, mais c’était loin de suffire. En plus, elle ne pouvait pas dire qu’elle ne pouvait pas être à son service parce qu’elle était souffrante parce qu’elle avait insisté pour dire le contraire tout à l’heure. « Peut-être un tout petit peu. » Mouais, ça ne prenait pas avec Danny ça et il secoua la tête pour lui montrer. Elle n’avait pas le droit d’accepter les choses que quand ça l’arrangeait ! Pour toute réponse, elle lui tira la langue ce qui lui fit lever les yeux au ciel. Quelle enfant ! « Peut-être, mais il n'en reste pas moins que je suis souffrante pareille. » « C’est trop tard Paige, désolé. » répliqua-t-il d’un air grave. « Tu as raté ta chance, maintenant tu dois faire avec. » Elle ne pouvait pas s’en sortir si facilement, ce n’était pas juste. En plus il allait encore moins être clément avec elle si elle continuait à le remercier. Elle insistait trop alors qu’il lui avait dit plusieurs fois qu’elle n’avait pas besoin et que c’était normal pour lui. C’était lassant et agaçant et il allait finir par s’énerver si elle continuer. C’était comme si elle remettait en doute le fait qu'elle compte pour lui. « Mais je ne remets rien en doute du tout ! » Danny fit la moue. « Si, c’est exactement ce que tu es en train de faire. » C’était en tout cas ce qu’il comprenait quand elle faisait ça et ça lui suffisait. Heureusement elle se rattrapa un peu en lui proposant de lui payer ce qu’il voulait à manger. Ça tombait bien parce qu’avec la soirée qu’ils venaient de passer il n’avait pas trouvé le temps de manger. Paige aussi semblait avoir faim mais il ne roulerait pas trop vite pour y arriver non plus, ils pouvaient bien attendre un peu plus… C’était juste qu’il ne voulait pas risquer de se retrouver à l’hôpital trop rapidement, il avait eu sa dose pour les dix années à venir. « Carrément ! » « Oui ! » confirma-t-il en hochant la tête. Puisqu’il le disait ! « D’ailleurs si tu te blesses avant que les dix ans ne soient passés tu devras trouver quelqu’un d’autre, désolé. » Il en allait de sa santé mentale, il ne pourrait pas le supporter si ça devait se reproduire. « Mais si je n'ai pas à manger vite, c'est toi que je vais manger donc bon... » Le jeune homme leva les yeux au ciel puis secoua la tête, n’accélérant pas pour autant. « Je ne suis pas très bon, pas très nourrissant non plus, crois-moi. Tu tomberais malade et tu devrais retourner à l’hôpital… Et comme tu m’aurais mangé il n’y aurait personne pour t’emmener. » En gros ce n’était pas un bon plan.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Mer 24 Sep - 20:35

Paige cherchait une alternative pour ne pas devenir l'esclave de Danny. Parce qu'elle refusait de croire que la seule chose qu'elle puisse faire pour se rattraper de l'avoir vexé soit ça. C'est pour ça qu'elle évoqua la possibilité de lui faire un gâteau. Ce serait bien mieux que d'être à son service ça. Et puis, il aurait de la chance parce qu'elle faisait de bons gâteaux. « Oh oui tu m’en feras, je comptais t’en demander au moins un par jour. » La jeune femme pinça les lèvres. Il était vraiment trop nul. Comme si elle allait lui faire un gâteau par jour. Elle n'avait pas que ça à faire non plus. « Un par jour c'est peut-être un peu beaucoup non ? » Surtout qu'elle était souffrante. C'est lui qui aurait du lui faire un gâteau par jour vu qu'elle était en convalescence. Et elle savait qu'elle avait essayait de minimiser au sujet de son état tout à l'heure mais ce n'était pas une raison pour ne pas vouloir reconnaître qu'elle n'était pas au mieux de sa forme maintenant. « C’est trop tard Paige, désolé. Tu as raté ta chance, maintenant tu dois faire avec. » La jeune femme fit la moue. « Mais Danny. » fit-elle sur un ton extrêmement plaintif. « Regarde ma tête. J'aurais pu mourir. » Mourir en tombant dans sa douche, ça pour une fin tragique... Elle aurait vraiment eu la honte pour le coup. Fort heureusement, elle était encore en vie. Et maintenant, elle allait manger. Elle avait tenté de remercier Danny avant et elle avait vite comprit qu'il fallait qu'elle trouve quelque chose pour qu'il arrête de lui en vouloir. Parce que bizarrement, il n'avait pas l'air d'aimer qu'elle le remercie. Lui offrir à manger était donc tout ce qu'elle avait trouvé et ça tombait bien, elle était morte de faim. Elle apprécierait juste que Danny roule plus vite du coup. Il ne voulait néanmoins pas parce qu'il prétendait ne plus vouloir remettre les pieds à l'hôpital durant les dix années à venir. « Oui ! D’ailleurs si tu te blesses avant que les dix ans ne soient passés tu devras trouver quelqu’un d’autre, désolé. » « Et si je suis en train de me vider mon sang et que tu es juste à côté de moi ? Même là tu ne feras rien pour moi ? » voulut-elle savoir. C'était important ça, s'il lui répondait oui, elle songerait peut-être à changer d'ami. Et aussi à s'installer avec quelqu'un qui soit près à lui sauver la vie et la conduire à l'hôpital s'il le fallait. Pour plaider encore en sa faveur pour que le brun accélère, Paige ajouta qu'elle allait finir par le manger si ils n'arrivaient pas vite. « Je ne suis pas très bon, pas très nourrissant non plus, crois-moi. Tu tomberais malade et tu devrais retourner à l’hôpital… Et comme tu m’aurais mangé il n’y aurait personne pour t’emmener. » « Même sans t'avoir mangé, je n'aurais personne pour m'amener. » rappela-t-elle alors. Il avait dit lui-même qu'elle allait devoir se débrouiller juste avant après tout. « Et je suis sûre que tu dois être un peu nourrissant au moins. A quoi servirait tout ce gras sinon. » ajouta-t-elle sur un ton moqueur. Elle regarda ensuite par la vitre et aperçut de quoi manger. « Hey ! Y'a un truc à hamburger là arrête toi tout de suite ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Dim 28 Sep - 23:25

« Un par jour c'est peut-être un peu beaucoup non ? » Bah oui, Danny avait laissé entendre qu’il réclamerait un gâteau par jour à Paige. Seulement parce qu’elle avait proposé de lui en faire et qu’il en avait déduit que ça ne la dérangerait pas. Mais évidemment, comme elle ne vivait que pour le contrarier, elle n’était plus tellement d’accord à présent. « Non, pas du tout. C’est juste ce qu’il faut. » Il en fallait même un à chaque repas selon lui – et selon sa définition il y en avait au minimum quatre dans une journée. Ce n’était pas trop compliqué à faire en plus, elle ne pourrait pas jouer la carte « j’ai failli mourir » pour y échapper. Elle avait tellement insisté pour prétendre qu’elle allait bien que c’était trop tard pour y revenir maintenant. « Mais Danny. » L’intéressé s’efforça de ne pas la regarder et ne de pas avoir la moindre réaction. « Regarde ma tête. J'aurais pu mourir. » Il secoua la tête sans la regarder. « Mais tu vas bien maintenant, t’es réparée. » Le millier d’heures qu’ils avaient passé à l’hôpital en était bien la preuve. D’ailleurs, il avait eu sa dose pour les dix années à venir là. La prochaine fois qu’elle se blessait la jeune femme devrait appeler quelqu’un d’autre. Il ne voulait plus y mettre les pieds. « Et si je suis en train de me vider mon sang et que tu es juste à côté de moi ? Même là tu ne feras rien pour moi ? » C’était vrai que vu comme ça… Il aurait beau prétendre qu’il ne cèderait pas, il savait que si ça arrivait il ne réfléchirait pas une seconde avant de courir à l’hôpital. Comme il l’avait dit, il ne supportait pas de la voir souffrir et ce simple aurait dû suffire à prouver à la jeune femme qu’elle n’avait pas de soucis à se faire. « Exactement. » répondit-il tout de même, continuant de jouer son rôle. « C’est pour ça que tu dois te débrouiller pour éviter l’hôpital dans les dix prochaines années. » Après elle pouvait toujours compter sur quelqu’un d’autre, il n’était pas son seul ami. C’est pour ça qu’il refusa de rouler vite pour trouver un endroit où manger des hamburgers. Il ne voulait pas risquer un nouvel accident. Et Paige ne le mangerait pas non plus, il allait sans assurer. Si elle le mangeait et qu’elle avait besoin de retourner à l’hôpital – ce qui arriverait puisqu’elle allait forcément tomber malade – il n’y aurait personne pour l’y emmener. « Même sans t'avoir mangé, je n'aurais personne pour m'amener. » Oui, elle marquait un point. Il ne pouvait pas se contredire tout seul, ou en tout cas pas si vite. « Et je suis sûre que tu dois être un peu nourrissant au moins. A quoi servirait tout ce gras sinon. « Hey ! » répliqua vivement Danny en entendant cette attaque injustifiée. « Ce n’est que du muscle. J’ai une ligne parfaite. » Il ne lui permettait pas. C’était elle la baleine d’abord. »« Hey ! Y'a un truc à hamburger là arrête toi tout de suite ! » La preuve, elle était un vrai radar à nourriture. Il n’avait même pas vu ce fast-food. « A vos ordres chef. » répondit-il alors qu’il s’y dirigeait pour s’y garer. Il sortit ensuite de la voiture et se dépêcha de la contourner pour ouvrir la porte à son amie et l’aider à marcher. « C’est toi qui paye alors hein ? » Il préférait vérifier qu’elle n’avait pas changé d’avis avant de s’embarquer là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes Lun 29 Sep - 17:56

Paige n'aurait pas du dire à Danny qu'elle pouvait lui faire un gâteau. En disant ça, elle espérait juste que le jeune homme avait oublié l'idée qu'elle devait être à son service. Mais non, il n'avait pas oublié et il voulait à présent qu'elle lui fasse un gâteau par jour. Elle trouvait quand même que c'était un peu beaucoup personnellement. « Non, pas du tout. C’est juste ce qu’il faut. » La jeune femme plissa les yeux. « Tu ne serais même pas capable de manger un gâteau par jour. » répondit-elle alors. Elle s'avançait peut-être un peu beaucoup sur ce coup. Danny était un morfale. Elle le savait bien parce qu'elle le connaissait depuis longtemps. Et les chances que ça ait changé durant les dernières semaines étaient moindres. Du coup, la sud africaine n'avait plus qu'une solution pour éviter tout ça : faire valoir au jeune homme qu'elle était souffrante et en convalescence. Sauf, qu'encore une fois, c'était loin d'être gagné. Elle avait passé tellement de temps à prétendre le contraire tout à l'heure que son ami ne voulait plus la croire. Elle insista bien sur le fait qu'elle aurait pu mourir mais elle vit bien quand il secoua la tête qu'elle n'avait pas réussi à le convaincre. « Mais tu vas bien maintenant, t’es réparée. » La jeune femme fit la moue. « Pas tout à fait. Je me sens faibleee. » gémit-elle. Son ton était exagérément plaintif. Elle était certaine que ça ne servirait à rien encore mais elle voulait essayer, histoire de mettre toutes les chances de son côté.

Soit, tout ça n'était plus si important en fait. L'estomac de Paige l'était en revanche. Elle avait vraiment très faim et voulait avoir à manger au plus vite. C'est pour ça qu'elle voulait que Danny accélère. Il n'était malheureusement pas d'accord, ne voulant plus mettre les pieds dans un hôpital durant les dix années à venir. Il ne devait donc pas prendre de risque. La brune chipota un peu à ce sujet, espérant que si elle se vidait de son sang à côté de lui, il lui viendrait en aide. « Exactement. » Elle devait comprendre par là qu'il n'en ferait rien. « C’est pour ça que tu dois te débrouiller pour éviter l’hôpital dans les dix prochaines années. » La jeune femme secoua la tête et leva les yeux au ciel. Il faisait genre comme ça mais elle savait que s'il lui arrivait vraiment quelque chose, le jeune homme serait là. C'était comme ça. Paige menaça ensuite Danny de le manger s'il n'allait pas plus vite. Parce qu'elle n'avait que lui à manger à porter de main du coup. Et, contrairement à ce que le jeune homme prétendait, il serait sûrement très nourrissant. Il avait tellement de gras aussi ! « Hey ! Ce n’est que du muscle. J’ai une ligne parfaite. » La sud africaine lui adressa un sourire moqueur. « C'est ce que tu dis ça. » répondit-elle alors, pas dupe le moins de monde. « Mais ça se voit, t'as plein de bide. » Il ne pouvait pas tromper tout le monde comme ça, et surtout pas elle. Quelque chose empêcha Paige de suivre cette discussion parce qu'elle repéra un fast-food sur le chemin et ordonna au brun de s'arrêter aussitôt. « A vos ordres chef. » Il se gara et descendit de la voiture avant de se matérialiser au côté de Paige pour l'aider à marcher. Tiens, maintenant, il voulait bien reconnaître qu'elle était souffrante ? « C’est toi qui paye alors hein ? » Elle fronça les sourcils. « Oui, c'est bien ce que j'ai dit. » C'était merveilleux, il était doué de faculté de compréhension hors du commun sur ce coup. « Enfin, tu ne commandes pas toute la carte hein. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: paige & danny ~ close your eyes

Revenir en haut Aller en bas

paige & danny ~ close your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-