It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Dim 3 Aoû - 12:39

Polina & Beau :

J'avais gagné un truc à la tombola. J'ignorais totalement comment, mais c'était un fait. J'avais gagné un truc. J'ignorais encore quoi par contre. Et ce fut pour aller chercher mon lot, que je quittai mon loft en ce samedi après midi. Enfin c'était une raison comme une autre. Je ne comptais pas rentrer tout de suite après, puisque sortir ne me ferait aucunement du mal. Et prendre l'air, encore moins ! Je quittai donc mon appartement et filai en direction de l'adresse donnée lors de l'achat de mon billet. Malheureusement, une erreur semblait s'être glissée dans l'adresse elle même, puisque je ne trouvai rien là où je m'arrêtai. Je descendis quand même de voiture pour inspecter les lieux. Non, vraiment rien. Soit. Je soupirai et allai rentrer chez moi, quand j'aperçu un bar. Voilà, j'allais me réconforter en allant boire un verre, c'était aussi simple que ça. J'entrai donc et m'installai à une table, pour commander un café. Le serveur m'apporta rapidement ça. Et en voulant attraper la tasse, je la poussai du bout des doigts et son contenu se déversa sur le ticket de tombola que j'avais posé là. Quand ça veut pas, ça veut pas ! Le point positif, c'est que rien ne m'étais tombé dessus. Je pris tout de même l'initiative de nettoyer un peu la table, avec l'aide  du serveur qui semblait croire qu'il était responsable. Après quoi, je m'approchai du bar pour demander un autre café. De là, je vis enfin une jeune femme solitaire, installée au comptoir. Je fronçai un peu les sourcils, me demanda pourquoi une aussi jolie jeune femme, était seule. Disons que c'était mon esprit ultra généreux et sympa, qui me poussa à  l'aborder comme je décidai de le faire. J'étais hyper sociable et tout ça. Alors aborder une parfaite inconnue, ce n'était pas comme se jeter dans la fosse aux lions pour moi ! "Salut ! Vous êtes seule ?"

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Dim 3 Aoû - 18:08


I'm a fool

whoa baby !

Ce jour-là, la plupart des cours de musique que je donnais en complément durant l'été avait été annulés et je me retrouvais donc à ne rien faire. Ivanov absent toute la journée, je pouvais donc profiter pleinement de mon temps livre, ce que je fis sans me faire prier. Le temps était au beau fixe, je me précipitais alors dans le parc le plus proche pour m'adonner à l'un de mes hobbies favoris : la composition. C'est donc partition et crayon en poche que je me posais tranquillement en tailleur dans l'herbe, dégustant la chaleur des rayons du soleil sur ma peau comme je n'en avais rarement l'occasion à Saint-Pétersbourg. Même si ma ville me manquait, je devais avouer que le temps n'était pas aussi somptueux qu'ici. Le soleil pointe certes souvent son nez mais les températures ne nous permettent pas de profiter d'une belle après-midi dans un parc sans emporter un pull voire un manteau. Une légère brise vint amena quelques nuages qui ne parurent pas menaçants de prime abord. Cependant un gros orage éclata sans crier gare, et je me devais de sauver le peu de suite de notes que je venais de coucher sur papier. Il serait vraiment malencontreux que je sois obligée de tout reprendre à zéro alors que je me sentais bien partie. Je cherchais alors à trouver un café dans lequel je puisse m'abriter le temps de l'averse avant de rentrer chez moi... Je fonçais vers le premier qui s'offrit à ma vue, et m'installais au comptoir. Boisson chaude commandée, je me remis à composer. Je n'avais rien perdu de mes notes, et j'en étais fière. J'étais d'humeur inspirée, ce n'était pas le moment de m'interrompre.

Mais alors que je me concentrais outre mesure sur cette partition, un homme, légèrement plus jeune que moi, s'approcha de moi et me salua chaleureusement. Je relevais la tête de mon papier avec lenteur, et arquais un sourcil. Je me demandais un instant si je le connaissais... Il venait de m'aborder d'une façon si familière... Pourtant, même si son comportement prêtait à de nombreuses interrogations, je décidais d'être polie...

- Bonjour. Oui, je suis seule. J'aime prendre un temps pour composer...

Mon ton avait été tant doux que ferme. Je me demandais bien ce que cet homme me voulait. Ne voyait-il pas que j'étais occupée ?


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Dim 3 Aoû - 23:56

Polina & Beau :

Bon d'accord, cette nana n'était quand même pas franchement nette. Je ne pensais pourtant pas avoir été vulgaire ou insistant dès le premier abord, non plus. J'étais tout ce qu'il y avait de plus poli et tout ça quand même ! Et puis si mademoiselle -ou madame d'ailleurs- n'était pas sociable pour un sou, peut-être que demeurer seule à un bar comme ça, c'était pas la meilleure des idées ! Si au moins elle s'était installée à une table en retrait, ça aurait tout de suite été clair comme message : ne pas déranger. Au lieu de ça, elle était parfaitement en vu. Je levai les yeux au ciel sans pouvoir m'en empêcher. Franchement je ne comprenais pas les gens. Pas toujours quoi. Et là pour le coup, je n'étais pas en mesure de comprendre grand chose à cette femme là justement. Si j'avais été vulgaire à faire une remarque quelconque sur son physique ou autre, je pourrais comprendre qu'elle n'apprécie pas ma présence et m'envoie chier. Mais ce n'était pas du tout le cas alors franchement, elle pourrait se montrer un peu plus agréable ... Non ? Bon de toute façon je n'étais pas vexé ni rien. Il en fallait un peu plus pour ça ! Oh c'était sans doute le 'salut' qui ne lui avait pas plu ? Bon sang mais c'était quoi au juste, une princesse ? Si j'avais su j'aurais fais une petite courbette avant de m'adresser à elle ! Bon bien sûr que c'était une plaisanterie ! Jamais je ne m'abaisserais à ce genre de chose, devant qui que ce soit, foi de moi même ! "Oh, vous êtes musicienne ?" Demandai-je tout naturellement, en lançant un coup d'oeil en direction de ses papiers. Désolé pour elle mais moi je m'ennuyais. Alors j'avais bien envie de faire la conversation. De toute façon, elle allait m'a-do-rer !

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Mar 5 Aoû - 12:21


I'm a fool

whoa baby !

Il est vrai que j'avais voulu ne pas être dérangée, j'aurais du m'installer sur une table en retrait. Soit, ce n'était pas ce que j'avais fait, et je devais assumer le fait que l'on vienne m'aborder. Néanmoins, je n'avais pas la grande habitude qu'un homme m'interpelle de manière aussi directe. Et je dois dire que je ne savais pas trop comment réagir et agir face à cet homme qui semblait bien décidé à vouloir faire ma connaissance, ou alors, tout simplement occuper son temps en discutant avec les jeunes femmes du bar. Ma froideur n'avait pas eu l'air de l'atteindre. La situation était on ne peut plus étrange et je tentais de sonder ses envies en plantant mes pupilles au fond des siennes. Après tout, je ne vois pas pourquoi je serai gênée de quoi que ce soit avec ce genre d'homme, et capturer son regard n'était pas une chose déplacée à l'heure actuelle.

Un léger sourire amusé s'afficha sur mes lèvres lorsqu'il m'en demanda plus sur ce qui j'étais, et ce que je faisais de ma vie. Je me décidais à être aimable, et de ne pas le rejeter, tant qu'il ne me sort pas le jeu du grand Don Juan... Il n'avait encore rien fait d'incorrect et je n'avais donc aucune raison d'être impolie à son égard.

- Oui, en autre. Disons que la musique fait partie intégrante de ma vie... Un blanc s'installa un instant entre nous, je plongeais mes lèvres dans mon café avant de reprendre... Et... vous... ?

Je me surprenais à alimenter la discussion. Je n'avais adressé la parole à un homme en dehors de mon travail depuis que nous nous étions exilés, hormis Samuel qui m'avait sauvé la vie, et qui m'avait grandement rendu service. La méfiance était de mise, et je savais parfaitement que je mettrai du temps avant de faire de nouveau confiance à un homme. Cependant, je devais me raisonner, et me rendre à l'évidence : je ne pouvais pas éviter la gente masculine éternellement, sous couvert d'une peur de retomber sur un dérangé... Cela faisait sept mois que j'étais ici. Il était temps que je m'ouvre un peu... Juste un peu, pour commencer.


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Mar 5 Aoû - 21:59

Polina & Beau :

J'étais suffisamment habitué à fréquenter des femmes de tous les genres, de toutes les origines et de tous les âges, pour lire les messages cachés. Ou simplement lire les messages très clairs qu'elles montraient. Comme c'était le cas de la jeune inconnue du bar. A sa façon de répondre à son regard, je comprenais qu'elle aurait aimé être seule. mais franchement, c'était tant pis pour elle. Je m'ennuyais. Et puisqu'elle ne s'était pas installée dans un coin éloigné, elle allait devoir supporter ma présence. Tant qu'elle ne me demandait pas ouvertement de dégager quoi. Mais allez, j'étais du genre trop sympa, pour qu'elle fasse ça, non !? Un petit sourire et elle en oublierait que son idée première, c'était de rester sagement dans son coin, seule. Enfin j'osais l'espérer. Je ne tenais pas à ce qu'elle foute ma fierté à terre et la piétine devant tout le monde. Parce que j'avais une sacré fierté dans mon genre, je ne pouvais le nier ! Finalement, elle ne se fit pas trop prier pour répondre à ma question. Simple petite curiosité. Je ne lui demandais pas si elle était mariée ou libre comme l'air, par exemple. Ce n'était que concernant son emploi que je l'interrogeais. Et ce, surtout parce que le fait qu'elle soit musicienne, me rendait bel et bien curieux ! C'était plutôt rare. Alors forcément, ce n'était que plus intéressant encore ! Elle me confirma donc la chose. Sans trop entrer dans le détail toutefois. C'était de plus en plus évident qu'elle n'avait pas trop envie de faire la conversation. Et ce, quand bien même elle fini par me retourner la question. A vrai dire, j'étais certain du fait que ce n'était que par pure politesse. Au moins elle était polie ! C'était un bon point, non ? Enfin pour elle surtout. "Moi je suis dans la mode ! Et la bande dessinée. Rien à voir l'un avec l'autre, si ce n'est le côté dessin et tout ça, je sais." Répondis-je avec un sourire amusé. Quand je disais que je bossais dans la mode, je ne précisais jamais que j'étais co gérant d'une multinationale. Tout le monde n'avait pas à savoir ça sur moi ! Et puis le fait est que je ne voulais pas qu'on pense que je m'en vantais, non plus. "Vous lisez des bandes dessinées ? Ou ce n'est jamais arrivé ?"

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Jeu 7 Aoû - 11:44


I'm a fool

whoa baby !


Bien. J'apprenais qu'il faisait partie du monde de la mode, et celui de la bande-dessinée. Comme il l'avait dit lui-même, deux montes qui n'avaient apparemment rien à avoir. Mais par ces deux activités, j'apprenais ainsi qu'il appréciait le dessin, et que cela semblait être sa passion. Il restait pourtant très évasif sur le sujet, et je ne savais s'il était vraiment décent de lui en demander plus. Après tout, je venais déjà de lui poser la question, et de ce fait, il avait répondu à sa convenance. Sa réponse me convenait, et demander d'autres détails seraient sûrement malvenu. peut-être le ferai-je au cours de la conversation, et non immédiatement. De toute façon, je n'eus le temps de rien dire de plus, puisqu'il enchaîna en me demandant s'il m'arrivait de lire des BD. Je me trouvais bien idiote de lui dire que cela ne faisait pas vraiment partie de ma culture, ni de mon éducation. J'allais encore passée pour la petite bourgeoise à l'esprit fermé, ne s'intéressant qu'à la grande littérature et la musique. Cependant, il m'était arrivé d'en lire dans ma jeunesse, mais ce, de manière très brève. Il est vrai que je préférais les romans, et les BD n'étaient pas ce dont je raffolais. Mais peut-être n'avais-je pas eu l'occasion d'en lire de bonnes, ce qui n'a pas alimenté ma curiosté et affiné mon goût pour ce genre de littérature imagée.

- Je dois avouer que cela ne m'arrive que très rarement. Je préfère les romans de Tolstoï, ou les pièces de Tchekhov. Cependant, je n'y connais pas grand chose en matière de bande-dessinée, et il est fort possible que je ne sois pas tombée sur ce qu'il se faisait de mieux... Vous pourriez peut-être me conseiller.

Je désirais changer de vie, et son mode. Alors il était temps de m'intéresser à de nouvelles choses qui me paraissaient ne pas en avoir la peine avant qu'il ne m'arrive tout cela. Ma vie était chamboulée pour ce déménagement, et il était temps de faire du tri, et du rangement. Je devais m'ouvrir à de nouvelles choses, et de nouvelles personnes si je voulais aller de l'avant. Ressasser le passé n'était pas l'idéal à faire pour devenir quelqu'un d'autre. Je ne devais plus y penser. Découvrir, voilà la clef de ma nouvelle vie.


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Ven 8 Aoû - 18:58

Polina & Beau :

L'une des choses que j'aimais le plus en ce bas monde, c'était clairement le fait de faire de nouvelles rencontres. Même si ça ne se terminait pas forcément bien à tous les coups et ne donnait pas toujours suite à une amitié sincère ou autre type de relation positive. Parfois ça ne se finissait même assez mal. Mais j'aimais trop la vie et le fait d'être tout simplement heureux, pour me lamenter sur mon sort ou pire que ça encore. Ainsi, je continuais de vivre sans trop m'attarder sur les choses négatives. C'était vraiment inutile selon moi ! Et puis la vie était belle malgré tout ! Enfin bref, tout ça pour dire que j'étais encore en train de faire une rencontre. J'ignorais comment ça allait se dérouler et se terminer. La jeune femme n'était, au premier abord, pas franchement réceptive ! Mais elle sembla se forcer un peu ensuite. Ce qui était tout de suite mieux ! Je ne me fis donc pas prier pour entamer une réelle conversation. Même si je pris quand même soin de ne pas trop parler de moi. Ce n'était pas le sujet le plus chouette qui soit. Enfin ... C'était quand même surtout parce que je n'aimais pas trop dire quel était exactement mon emploi. J'haussai les sourcils à la réponse de la jeune femme concernant les bandes dessinnées. Je pouvais tout à fait admettre que tout le monde n'en lisait pas forcément ! A vrai dire, rares étaient les adultes à en lire encore à l'heure d'aujourd'hui. Mais elle était en train de mentionner des oeuvres qui ... Franchement, ne me disaient rien du tout. En même temps, elles n'avaient pas l'air américaines du tout. Alors forcément, j'avais bien moins de chance d'être déjà tombé dessus. Au delà de ça, ça sonnait un peu comme de la haute littérature, non ? Même si j'aimais lire, on ne pouvait pas dire que c'était ça mon dada. "Personnellement, je suis un fan de Marvel ..." Avouai-je après un court instant d'hésitation. Elle allait me prendre pour un grand gamin en fait. Ce qui, en soit, n'était pas bien grave non plus. "Vous savez, avec les super héros et tout ça ..."

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Lun 11 Aoû - 12:45


I'm a fool

whoa baby !
Moi qui pensais sérieusement passer encore une journée à plancher sur mes partitions sans lever le nez, je me trouvais là, à discuter avec un inconnu. Pour du changement, c'en était ! J'avais décidé de m'ouvrir aux autres, et cet homme était on ne peut plus correct avec moi, je n'allais donc pas le renvoyer. Non, j'étais même bien heureuse de converser avec d'autres personnes que mes collègues. Je lui laissais alors m'exposer ses goûts en matière de bande-dessinées. Je ne pus réprimer un léger sourire en coin de bouche lorsqu'il m'expliqua ce que faisait Marvel. Ainsi donc, il était un grand enfant, qui appréciait toujours autant de ce genre de péripéties. Après tout, pourquoi pas. Je devais être trop terre-à-terre pour adhérer encore à ces choses-là à mon âge, mais je critiquais en rien ceux à qui cela plaisait... Ca permet de garder une certaine insouciance. Mais alors que la conversation avançait, je pris conscience que je n'étais pas encore présentée, ce qui n'était pas une attitude des plus polies. Je rectifiais donc cela rapidement :

- A voir, alors ! J'essaierai d'en lire une ou deux... Enfin, pardonnez-moi, je ne me suis même pas présentée ! Polina, enchantée.

J'avançais une main pour ainsi lui serrer la sienne. J'espérais ne pas être trop protocolaire. Mon éducation me jouait encore des tours, et je pouvais paraître quelque peu coincée avec autrui. Je lui adressais un nouveau sourire, plus chaleureux que les précédents. La tempête venait de se calmer pour laisser de nouveau place au soleil, c'était l'occasion de prendre un peu l'air et de se balader tranquillement. Je jetais un rapide coup d'oeil dehors, avant de reporter mon attention sur lui.

- Le beau temps est revenu. Cela vous dit de faire quelques pas ?

Il allait sûrement être surpris par ma proposition, mais qui ne tente n'a rien. J'avais certes été froide, il avait pourtant réussi à me détendre et je désirais lui faire comprendre. Je rangeais donc mes affaires, et payais mon café. Allait-il accepter de passer un peu plus de temps en ma compagnie, désormais plus agréable ? J'allais le savoir très vite...

© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia


Dernière édition par Polina Levachov le Sam 16 Aoû - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Lun 11 Aoû - 13:39

Polina & Beau :

C'était sans doute passer pour un grand enfant que d'avouer aimer les bande dessinées Marvel. En même temps, c'était toujours mieux que certains trucs tout à fait cucul et que je ne pensais pas être du grand art pour ma part, après tout. Enfin ce n'était là que mon avis et j'étais bien conscient du fait qu'il n'était aucunement partagé par le plus grand nombre. Sans quoi, il était certain que ça ne se vendrait pas aussi bien et que nombreux seraient ceux qui auraient perdu leur emploi depuis belle lurette. Pour ma part, sans faire des trucs aussi dingues que les Marvels, je pensais quand même m'en sortir pas mal dans ce que je faisais. J'espérais que ça se voyait d'ailleurs et que je n'imaginais pas complètement mon petit succès. "C'est ce que je vous conseille, en effet !" Affirmai-je, tout sourire. En effet, je ne pouvais même que l'inciter à y jeter un oeil. Et puis dans le pire des cas, quoi ? Elle aimerait pas et puis basta. Ce n'était pas bien grave selon moi. Elle n'était pas forcée d'aimer après tout. Chacun ses goûts et fort heureusement d'ailleurs. La vie serait bien ennuyeuse si tout le monde était pareil et aimait les mêmes choses !

"Et moi c'est Beau ! Je sais, c'est étrange, mais c'est mon vrai prénom !" Certains pensaient que je m'étais trouvé un pseudonyme pour me la raconter et out ça. Mais vraiment, ce n'était pas du tout le cas. Ce ne serait que chimère d'imaginer cela. En tout cas, je serrai sa main en souriant. J'étais ravi de voir que son comportement s'était largement apaisé depuis le début. Et qu'elle n'avait plus du tout l'air de vouloir me voir dégager au plus vite pour la laisser enfin tranquille. Oh je n'irais pas jusqu'à affirmer que nous étions sur le point de devenir les meilleurs amis du monde. Mais quand même, il y avait là un très beau progrès ! Et avec un peu de chance, ça allait continuer de la sorte. C'était tout ce que nous pouvions souhaiter à vrai dire. Enfin moi je l'espérais !"Oh oui pourquoi pas ! Ca peut être sympa !" Confirmai-je avec joie, avant de me lever et abandonner un billet pour payer nos consommations à tous les deux. Sans même réfléchir à si ça la dérangerait ou non. Et puis si c'était le cas, elle pouvait payer sa conso à côté. Ca ferait un super pourboire pour le barman ! Une fois à la porte, je l'ouvris et attendis qu'elle passe.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Sam 16 Aoû - 20:45


I'm a fool

whoa baby !

Je me détendais et cela semblait lui plaire, puisqu'il se présenta à moi avec un large sourire. Cet homme se portait un prénom de plus particulier mais qui lui allait finalement assez bien. Sans m'intéresser à lui outre mesure, je le trouvais plutôt beau garçon. En tout cas, il avait un beau sourire. Alors que je lui proposais de continuer notre conversation en nous promenant, il posa un billet sur le comptoir, payant ainsi nos deux boissons. Je ne savais alors pas vraiment comment réagir. Je ne le connaissais ni d'Adam ni d'Eve et il payait déjà ma consommation. Il gagnait de bons points. Malgré sa première approche peut-être un peu abrupte, rapidement il s'était révélé être un homme correct et très courtois. Je ne pouvais qu'en être ravie. Je me remerciais alors vivement de son geste, et nous sortîmes. Le temps était frais, la pluie avait drôlement rafraîchit l'atmosphère et je n'avais pas pensé à prendre une veste... Mmh, la balade serait peut-être écourtée, malheureusement. Mais je n'en dis rien pour le moment, et j'engageais la marche. Un petit blanc s'installa entre nous... J'étais quelque peu gênée, je ne savais plus trop quoi dire. J'avas pris la décision de sortir sans vraiment réfléchir à la suite des événements. Peut-être n'avait-il accepté que par forme, et sans réelle envie ? Je brisais le silence, rompant ainsi le fil de mes pensées qui n'en finissait plus.

- Vous êtes d'ici ?

C'était l'une des premières questions que je posais lorsque je rencontrais quelqu'un. Inconsciemment, je désirais sûrement rencontrer une personne qui n'était pas originaire des USA. Une envie de trouver une personne dans la même situation...
Mais alors qu'il me répondait, et ne faisait pas attention au reste, nous étions sur le point de traverser un passage piéton, une voiture lancée à vive allure ne me paraissait pas prête à freiner... D'un geste preste, je l'attrapais par le poignet avant qu'il ne lui arrive un malheur.

- Attention !


© Narja - S. Amakusa pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau Dim 17 Aoû - 18:20

Polina & Beau : I'm a fool whoa baby !

En payant la consommation de la jeune femme, je ne m'attendais à strictement rien en retour. Je n'agissais jamais avec forcément une idée bien précise en tête. Je ne le faisais que parce que j'étais ainsi. Peut-être un peu trop généreux à l'égard de parfaits inconnus, soit j'en étais bien conscient. Mais je n'étais pour ainsi dire jamais pris pour un con, puisque j'avais conscience du fait que les gens étaient nombreux à vouloir profiter. Or, je n'étais pas con au point d'être totalement aveugle, naïf ou autre. D'ailleurs, à l'instant même où je posais le billet sur le bar, je craignis que la jeune femme n'interprète mal mon geste ou ne soit vexée ou autre. Mais je fus bien vite rassuré puisqu'elle se contenta de me remercier doucement. Ce à quoi je répondis par un léger sourire. Bien vite, nous nous retrouvâmes donc au dehors et entreprîmes de marcher un peu. Se promener ne pouvait clairement pas faire le moindre mal à qui que ce soit ! Autant le fait de marcher, que le fait de prendre un peu l'air !

"J'ai vécu quelques années en Australie, mais en effet je suis originaire de New-York." Lui répondis-je en souriant, avant de reposer les yeux sur elle pendant un instant. Elle même ne semblait pas du tout originaire d'ici. C'était même une certitude. Mais elle me donnait l'étrange sensation de fuir quelque chose. Ou quelqu'un. Pour autant, je ne la connaissais vraiment pas assez pour le savoir avec certitude. "Et vous ? Vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ?" Demandai-je avec curiosité. J'espérais quand même ne pas être en train de lui donner une excellente raison de me fuir. Ce serait dommage. Si vraiment elle ne souhaitait pas répondre, elle n'était en rien forcée. Ma curiosité n'était pas maladive non plus. Et pour le coup, le jeu n'en valait pas la chandelle. Tout perdu dans mes pensées que j'étais, je ne réalisai même pas que j'étais à deux doigts de faire la rencontre brutale avec une voiture, quand celle ci passa à vive allure. Heureusement que la jeune femme avait de meilleurs réflexes que moi. Je pâlis un peu quand je réalisai que j'aurais bien pu connaître de nouveau les horreurs que j'avais déjà traversé. A savoir le grave accident et les séquelles horribles. Fauteuil roulant et tout ça. Non merci, j'avais assez donné. "Heureusement que vos réflexes sont meilleurs que les miens ..." Soupirai-je, toujours un peu pâle.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau

Revenir en haut Aller en bas

I'm a fool whoa baby ~ Polina & Beau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-