It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Ven 1 Aoû - 16:27

Cela faisait à peine une heure que Mason était arrivé et pourtant il avait déjà envie de partir. Il n’avait jamais voulu venir, en fait. Ce genre de soirées l’ennuyait mais son père l’y avait forcé et peu importe à quel point il en avait envie, il ne pouvait jamais lui dire non. Personne ne disait jamais non à Carl Ramsey. Il était tout bonnement impossible de lui refuser quoi que ce soit. Il savait y faire et il avait le don pour faire peur aux gens. Toutes ses phrases avaient un double sens et il était capable de menacer quelqu’un sans que personne excepté l’intéressé ne s’en aperçoive. Tout un art. Mason, lui, aurait aimé être capable de lui tenir tête mais ce n’était pas pour tout de suite et pour le moment il était coincé à ce gala de charité en costume trois pièces qu’il ne supportait pas. Il faisait preuve de tellement de force, là, sinon il y avait bien longtemps qu’il aurait déguerpi pour aller brûler costard et chaussures à trois cents dollars. Grace était là mais n’était pas là en même temps. Elle était bien venue avec lui, mais une espèce de vieillard se l’était accaparé. Il n’avait pas pu la sauver mais à la guerre comme à la guerre, il s’était sauvé lui-même et avait fui avant qu’on ne puisse le séquestrer à son tour. Il avait attrapé une coupe de champagne, quelques petits fours et était sorti dehors pour prendre un peu l’air. La terrasse était inoccupée, à son grand bonheur, et il alla s’accouder à la rambarde pour regarder ce qu’il se passait dans la rue tout en engloutissant son butin. Une fois la coupe finie, il la posa sur la rambarde et se remit à rêvasser. Jusqu’à ce qu’il n’entende du bruit. Surpris, il se retourna et donna en même temps un coup dans la coupe qui allait s’écraser quelques étages plus bas, sur une voiture. « Oups… » laissa-t-il échapper en riant. Il s’en fichait pas mal, aussi bien pour la coupe que pour la voiture. Puis il se souvint de la fille qui lui avait fait peur et se retourna pour la regarder. « Si vous ne l’aviez pas compris, vous m’avez fait peur. » lâcha-t-il sur un ton faussement réprobateur.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Ven 1 Aoû - 18:23

Shanice avait passé tout l'après-midi avec sa fille. Celle-ci était têtue déjà, malgré son jeune âge (en même temps elle avait de qui tenir hmm) et elle avait décidé qu'elle voulait un fort. La jamaïcaine avait donc entreprit de lui en construire un dans le salon. Une chance, vu qu'elle était petite, elle n'en avait pas besoin d'un très grand. Malheureusement, l'heure d'aller au travail s'était trop vite rapprochée et Shanice avait du s'en aller. Elle aurait tellement mieux aimé rester avec Zola. Mais elle n'était malheureusement pas ubiquiste et elle devait gagner un peu d'argent.

La jamaïcaine s'était donc rendue à une soirée où elle devait retrouver un type. Un vieux bien sûr. C'était un gala de charité blindé de gens riches et détestables. Shanice en aurait bien tué plus d'un un. Elle aurait aussi été bien tenté de leur piquer quelques objets de valeurs qu'ils laissaient traîner histoire de s'exhiber le plus possible mais bon... elle ne pouvait pas faire ça. Au bout de... elle ne savait pas combien de temps, une éternité, le vieux s'était désintéressé d'elle pour aller parler d'argent. Evidemment, les gens riches ne parlaient que de ça et Shanice décida de bouger un peu. Elle prit donc la direction de la terrasse. Une chance, ce soir, il ne faisait pas un froid de canard et il ne tombait pas non plus des hallebardes. Quand bien même en fait, elle aurait sûrement préféré s'éclipser un peu dehors même s'il avait fait un temps terrible. L'autre ne faisait pas attention à elle de toute manière, elle reviendrait là bien assez tôt en plus.

En arrivant sur la terrasse, elle s'aperçut néanmoins qu'il y avait déjà quelqu'un. Quelqu'un qui, d'ailleurs, se retourna dès qu'elle arriva, cassant au passage une coupe qui traînait sur la rambarde (parce que c'était normal de laisser une coupe qui devait coûter elle aussi chère sur une rambarde bien sûr). « Oups… » Ouais, c'était le cas de le dire. Mais vu qu'il avait dit ça en riant, la brune en déduisit qu'il ne devait pas trouver ça tellement grave en fin de compte. « Si vous ne l’aviez pas compris, vous m’avez fait peur. » La jeune femme haussa les épaules. « Fillette. » répondit-elle sur un ton moqueur en s'approchant de la rambarde. « Si ça suffit à vous faire peur, votre vie ne doit vraiment pas être facile tous les jours à force. » Ca devait être terrible de sursauter au moindre bruit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Ven 1 Aoû - 20:45

Il ne savait pas comment il avait réussi son coup mais Mason s’était éclipsé de la soirée chiante auquel ses parents l’avaient trainé. C’était un véritable exploit parce que d’habitude, son père ne le quittait jamais des yeux, il avait un véritable radar à fils récalcitrant. C’était terrible ça d’ailleurs, ça lui avait couté de précieuses minutes de sa vie qu’il ne pourrait jamais récupérer. Minutes qui pouvaient d’ailleurs se compter en heures au point où il en était. Il aurait tellement aimé être ubiquiste. Ça aurait été tellement mais tellement utile ! Il aurait pu supporter son père et ses ‘amis’ tout en passant du bon temps en même temps. Tout le monde aurait été gagnant, mais non, il ne savait pas faire ça et ça aussi c’était terrible. Il aurait pu pleurer pour le coup mais là il avait réussi à s’échapper et se retrouver en sécurité sur la terrasse, loin – passez assez – de ces mondanités qu’il ne supportait plus. Il fêta sa victoire avec une coupe de champagne et des canapés qu’il avait réussi à piquer avant de sortir.

Sa coupe terminée, il la posa sur la rambarde de la terrasse parce qu’elle était mieux ici que dans sa main ou par terre, par exemple. Il était hors de question qu’il aille la poser à l’intérieur, sur une table, à l’abri. Il se ferait encore kidnapper et non, il préférait même mourir de soif plutôt que d’y retourner. A la réflexion… Il aurait dû prendre deux coupes. Ou tout un plateau. C’est dans cette intense réflexion que le jeune homme fut dérangé. Et c’est en se retournant, sous le coup de la surprise, qu’il assassina – ni plus ni moins – cette pauvre coup de champagne innocente. Loin de s’en faire, il se mit à rire – il valait mieux faire ça que pleurer de toute façon – avant de reprocher à la jeune femme qui lui faisait maintenant face de lui avoir fait peur. « Fillette. » Mason fronça les sourcils et afficha un air faussement vexé. « Non, moi c’est Mason, et je préfère qu’on attende d’avoir atteint un certain niveau d’intimité avant de se donner des petits noms. » C’était ce qui se faisait normalement, non ? Ils ne devaient pas brûler d’étapes, leur relation n’irait nulle part autrement. Et non, il n’avait pas bu. Il était juste de bonne humeur, exactement comme quelqu’un qui avait réussi à échapper à une séance de torture le serait. « Si ça suffit à vous faire peur, votre vie ne doit vraiment pas être facile tous les jours à force. » Ah, ah. Ouch. Elle avait touché un point sensible sans le savoir. Mais bon, il décida de faire comme si de rien n’était pour ne pas gâcher un si beau moment. « Je ne répondrai qu’en la présence de mon avocat. » répondit-il en relevant le menton d’un air très sérieux. Qu’il ne garda pas longtemps puisqu’il se remit à sourire. Il se rapprocha ensuite de la rambarde et s’y accouda à nouveau. « Alors, vous cherchez à fuir qui ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Lun 4 Aoû - 23:36

Shanice détestait se trouver là, à cette soirée pleine de gens riches et totalement détestables. Elle aurait tellement mieux aimé passer sa soirée avec sa fille. Elle se serait installée dans le fort de Zola et elles auraient regardé des films et fait des jeux toutes les deux. Elle aurait peut-être même pu autoriser sa fille à dormir dedans. Mais elle n'était pas chez elle, elle était à ce maudit gala de charité et le vieux gars qu'elle était censée accompagner l'avait laissé tomber pour aller parler gros sous. Elle était mieux sans lui en même temps...

La jeune femme prit donc la décision de quitter un peu la salle. Pas longtemps, elle avait juste besoin de prendre l'air un peu. Ca ne pouvait que lui faire du bien en fait. Elle prit donc la direction de la terrasse. Elle ne tarda néanmoins pas à découvrir qu'il y avait déjà quelqu'un là-bas. Quelqu'un à qui elle avait visiblement fait peur. Duh... ce gars était pire qu'une fillette décidément. Et elle ne tarda pas à le lui faire savoir. Celui-ci prit alors un air vexé. « Non, moi c’est Mason, et je préfère qu’on attende d’avoir atteint un certain niveau d’intimité avant de se donner des petits noms. » La jeune femme haussa les épaules. « Moi c'est Shanice. » fit-elle en s'approchant de la rambarde où elle s'accouda. « Maintenant, on a atteint un degré d'intimité assez élevé pour que je continue de vous appeler fillette. » décida-t-elle juste après. Elle ne lui laissait pas tellement le choix en fait. Elle faisait bien ce qu'elle voulait en fait. La jamaïcaine déclara ensuite que la vie du jeune homme ne devait pas être facile tous les jours si il en fallait aussi peu pour lui faire peur. Ca devait être terrible de sursauter au moindre bruit comme ça. « Je ne répondrai qu’en la présence de mon avocat. » Shanice eut un petit sourire léger. « Vous êtes un comique vous. » Enfin, si on voulait... C'était une manière comme une autre de voir les choses. La jeune femme se tut ensuite un peu et profita du calme qui régnait ici. Ca faisait du bien un peu. Le jeune homme ne tarda néanmoins pas à reprendre la parole. « Alors, vous cherchez à fuir qui ? » La jeune femme haussa les épaules. « Un vieux mec donc j'ai oublié le nom. » lui répondit-elle alors. Il faudrait peut-être qu'elle essaie de s'en souvenir d'ailleurs. « Et vous ? Vous ne devriez pas être en train de parler argent avec tout ce beau monde ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Dim 10 Aoû - 22:45

Une fille qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam était en train de se moquer de Mason parce qu’il avait sursauté alors qu’elle l’avait surpris. C’était quand même relativement normal d’avoir peur lorsqu’on se retrouvait face à quelqu’un ou entendait du bruit sans s’y attendre. En tout cas pour lui ça l’était et elle n’avait pas le droit de se moquer de lui et encore moins de l’appeler fillette. Déjà, elle aurait bien aimé la voir à sa place et ensuite ils n’étaient pas assez intimes pour se donner déjà des petits surnoms. Ça devait arriver bien après, il ne connaissait même pas son nom. « Moi c'est Shanice. » l’informa-t-elle après qu’il se soit présenté. Le jeune homme hocha la tête, il préférait ça. Il aimait mieux faire les choses dans l’ordre quand même. Il la regarda venir s’accouder à ses côtés en souriant. « Maintenant, on a atteint un degré d'intimité assez élevé pour que je continue de vous appeler fillette. » Ah oui… Ce n’était pas exactement ce qu’il avait en tête. Connaitre simplement son prénom ne lui donnait toujours aucun droit, elle allait devoir faire plus. Il secoua alors la tête d’un air très sérieux. Il n’était même pas désolé à vrai dire. « Il va falloir m’en dire plus sur vous si vous voulez m’appeler fillette. » lui fit-il savoir sans ciller, sur un ton qui était sans appel. Elle n’avait pas non plus gagné le droit d’en savoir plus sur son histoire de vie tragique. Elle pourrait même l’appeler fillette avant de pouvoir savoir ça. Il répondit alors comme il savait si bien le faire, par une plaisanterie. « Vous êtes un comique vous. » Il haussa les épaules, modeste. Il avait fait fort en plus comme il serait avocat plus tard. Il préférait en pleurer qu’en rire d’ailleurs mais comme il l’avait dit, ce n’était pas le moment pour en parler. Il finit par faire une petite révérence, aussi, c’était gratuit. Ce fut au tour de Mason d’être un peu plus curieux, il voulait savoir qui elle cherchait à fuir en venant ici, il partait du principe qu’elle était venue se terrer ici pour la même raison que lui. « Un vieux mec donc j'ai oublié le nom. » Le jeune homme la tête, il comprenait très bien. « Et pour quelle raison, si je puis me permettre ? » Bah oui, il avait le droit d’être curieux lui aussi. Si elle lui donnait des réponses peut-être qu’il allait lui en donner plus lui aussi. « Et vous ? Vous ne devriez pas être en train de parler argent avec tout ce beau monde ? » Uh… Mason fit une grimace tout en jetant un œil vers l’intérieur. Il aperçut son père et eut un frisson. Non, définitivement pas. « En théorie, oui. Mais ce n’est pas vraiment mon truc tout ça. » répondit-il en haussant les épaules avant de regarder vers la rue. « En fait je préfèrerais finir comme ma coupe de champagne plutôt que d’y retourner. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Dim 24 Aoû - 16:24

En voulant aller sur la terrasse, Shanice avait semble-t-il surpris un jeune homme qui avait eu peur. Gosh, il était pire qu'une fillette décidément. Il avait quand même été jusqu'à faire tomber sa coupe de la terrasse. C'était dramatique. Fidèle à elle-même, la jeune femme ne tarda pas à se moquer de lui. L'autre ne sembla néanmoins pas trouver ça bien arec qu'ils ne se connaissaient pas assez. Well, s'il n'y avait que ça... La brune se présenta rapidement et décréta que c'était bon, ça y est. Il avait atteint un degré d'intimité assez élevée à ses yeux pour qu'elle puisse se moquer de lui. « Il va falloir m’en dire plus sur vous si vous voulez m’appeler fillette. » Shanice fit la moue. « Je me passerais volontiers d'autorisation vous savez. » crut-elle bon de lui faire remarquer. Elle s'en moquait déjà en fait. Mais bon, comme elle était gentille, elle voulait bien lui en dire plus si il y tenait. Elle ne voyait juste pas quoi dire justement. « Allez-y, demandez-moi ce que vous voulez savoir. » Comme ça se serait plus simple.

Finalement, ils parlèrent un peu et le jeune homme lui demanda qui elle fuyait. Shanice lui répondit en toute honnêteté. Elle n'était juste pas en mesure de se rappeler de son nom. « Et pour quelle raison, si je puis me permettre ? » La jeune femme haussa les épaules. « Parce qu'il est ennuyeux. » répondit-elle alors. « Et qu'il se promène avec moi à son bras comme si j'étais un trophée alors que je suis juste là parce qu'il me paie. » Ca la faisait juste rire que certaines personnes puissent vraiment croire qu'elle l'accompagnait de son plein gré. Il était juste... tellement vieux. Et dégoutant. En tout cas, elle se montrait vraiment très honnête avec l'autre là. Soit, elle voulut savoir pourquoi lui aussi était là. Il aurait du être en train de parler gros sous avec tout le monde. Elle ne voyait pas pourquoi il faisait exception à tout ses gens en se cachant. « En théorie, oui. Mais ce n’est pas vraiment mon truc tout ça. » Oh vraiment ? C'était... étonnant. « En fait je préfèrerais finir comme ma coupe de champagne plutôt que d’y retourner. » Cette fois, elle se mit à rire. « C'est un peu... excessif quand même, non ? » lui fit-il alors remarquer. « Il y a pire comme sort dans la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Mer 8 Oct - 19:31

Mason n’était pas sûr d’apprécier le fait qu’une fille qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam le traite de fillette. Il voulait en savoir un peu plus sur elle avant de lui permettre d’être aussi familière avec lui. « Je me passerais volontiers d'autorisation vous savez. » Mason plissa les yeux. Il se fichait pas mal de ce qu’elle pensait de tout ça, ce n’était pas à elle de choisir après tout. « Est-ce que j’ai l’air d’en avoir quelque chose à faire ? » demanda-t-il en la regardant très sérieusement. Ahlala, les gens étaient vraiment sans gêne. « Allez-y, demandez-moi ce que vous voulez savoir. » lui proposa-t-elle ensuite. Le jeune homme se trouva un peu stupide pour le coup. Il ne savait pas ce qu’il voulait savoir, il voulait juste qu’elle lui parle d’elle un peu, il n’avait rien envie de savoir de précis. « Je sais pas trop » commença-t-il en soupirant. « Vous avez quel âge ? Vous êtes de New York ? Qu’est-ce que vous aimez ? » Voilà, il ne pouvait pas l’éclairer plus. S’il allait trop loin il aurait l’impression d’être un flic en train de faire passer un interrogatoire et ce ne serait pas très agréable, ni pour lui ni pour elle. Il y avait cependant quelque chose que Mason avait réussi à deviner tout seul : la jeune femme était venue ici pour fuir quelqu’un. Comme lui quoi. Elle lui apprit alors qu’elle s’échappée à cause d’un vieux dont elle avait oublié le nom. Cela ne lui disait pas pourquoi elle l’avait fui. « Parce qu'il est ennuyeux. » C’était une raison, effectivement. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas rentrer chez elle tout simplement ? « Et qu'il se promène avec moi à son bras comme si j'étais un trophée alors que je suis juste là parce qu'il me paie. » Oh. Il comprenait un peu mieux maintenant. « Et vous n’avez pas peur que cela vous porte préjudice ? Ne pas être restée avec lui ? » Il ne l’avait pas payée pour qu’elle passe sa soirée avec lui sur le balcon. Enfin, il imaginait… Mais ça lui allait bien à lui, il était bien là et elle n’était pas si désagréable que ça. Sa soirée prenait enfin une meilleure tournure. Il n’avait pas du tout envie de retourner à l’intérieur lui non plus… Il préférait même s’écraser au sol comme la coupe de champagne qu’il avait fait tomber tout à l’heure. « C'est un peu... excessif quand même, non ? » Mason haussa les épaules. « Il y a pire comme sort dans la vie. » « Peut-être, mais je ne trouve pas. » Il était mieux placé qu’elle pour le savoir quand même. « Si vous saviez, vous seriez d’accord avec moi. » Il en était sûr 100%.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice Dim 12 Oct - 14:50

Shanice était un peu lassée par cette soirée pleine de gens riche qu'elle ne supportait même pas. Elle avait donc fini par s'échapper un peu sur le balcon. Elle se retrouva alors face à un jeune homme qu'elle traita rapidement de fillette parce qu'il avait peur pour un rien. En effet, il avait eu peur quand elle avait débarqué et franchement, elle ne faisait vraiment pas peur du tout. Du coup, ce qu'elle avait dit à l'autre était tout à fait justifié. Et elle avait le droit parce que... elle avait le droit s'est tout. Elle s'était présentée, elle n'était donc plus une parfaite inconnue et en plus, elle n'avait pas besoin de son autorisation. « Est-ce que j’ai l’air d’en avoir quelque chose à faire ? » La jeune femme haussa les épaules. Qu'est-ce qu'elle en savait elle ? « Est-ce que j'ai l'air de me soucier de ça ? » lui demanda-t-elle à son tour. Enfin, si il voulait en savoir plus sur elle, ce n'était pas un problème pour la jamaïcaine. Il pouvait lui demander ce qu'il voulait savoir maintenant et elle lui répondrait. Et avec un peu de chance pour lui, elle le ferait sans mentir. « Je sais pas trop » Ah bah, ça valait bien la peine de faire tant d'histoire pour dire ça maintenant. « Vous avez quel âge ? Vous êtes de New York ? Qu’est-ce que vous aimez ? » Bon, c'était des questions faciles ça. Elle pouvait y répondre sans trop de problèmes ça allait. « J'ai 20 ans. » commença-t-elle alors. « Je suis de New-York oui, mais clairement pas de ce coin-là. » Oui, c'était même tout le contraire. « Et j'aime hmm... » Là, c'était un peu plus compliqué déjà. « Ma famille, ma fille et le pop-corn. » décida-t-elle finalement. Elle allait au plus rapide. « Le bon champagne c'est pas mal aussi. » Mais elle n'en avait plus avec elle ce qui était bien triste. « Et vous ? » Elle lui retournait ses questions. Il ne lui avait peut-être pas autorisé à le faire mais encore une fois, elle se souciait bien peu de ça. La jeune femme expliqua par la suite pourquoi elle avait fui cette soirée. Et elle le fit sans dire le moindre mensonge en plus. Le vieux type qu'elle accompagnait et qui la montrait à tous comme un trophée était juste trop ennuyeux. Et en plus, il n'avait aucun mérite à être avec elle. Il la payait rien de plus. « Et vous n’avez pas peur que cela vous porte préjudice ? Ne pas être restée avec lui ? » Elle haussa les épaules. « Quand je suis partie, il ne faisait même plus attention à moi. Je suis sûre que je ne vais pas lui manquer pendant qu'il négocie ses affaires. J'y retournerai après. » Quand elle aurait envie d'un autre verre de champagne par exemple. Le jeune homme expliqua à son tour qu'il n'avait vraiment pas envie de retourner à l'intérieur non plus. Il se montra un peu excessif même en déclarant qu'il préférerait connaître le même sort que sa coupe (qui, Shanice le rappelait, s'était écrasée sur le sol). Elle lui fit alors remarqué qu'il y avait pire comme sort dans la vite.« Peut-être, mais je ne trouve pas. » Mouais, pas sûr. « Si vous saviez, vous seriez d’accord avec moi. » La jeune femme le regarda avec un petit sourire moqueur. « Je ne crois pas non. » fit-elle avant de s'accouder à la rambarde. « Alors c'est quoi le problème ? » Elle failli demander s'il n'avait pas eu assez d'argent de poche ce mois-ci mais elle s'était abstenu parce qu'elle ne voulait pas non plus se le mettre à dos. Il avait l'air moins con que la majorité des gens ici donc bon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice

Revenir en haut Aller en bas

But if you close your eyes ☇ Mason & Shanice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-