It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Sam 26 Juil - 11:00


ft Valentino

Ce que j’aimais dans mon métier de serveuse, c’était de pouvoir être au contact des gens, ce qui m’avait cruellement manqué pendant mon enfance. J’avais toujours eu le strict minimum, je n’avais jamais eu de vrais amis pendant mon enfance. Cela se cantonnait aux relations que m’imposaient mes parents, je devais fréquenter telle ou telle personne, mais pas d’autres. Ils me sortaient toujours l’excuse de ‘c’est pour mon bien’ alors qu’à côté de cela, ils n’hésitaient pas à me descendre plus bas que terre. Mais aujourd’hui j’étais libérée de tout cela, j’étais enfin pleinement libre, et je pouvais, peut-être enfin saisir ma chance d’être heureuse. Bon, même si en ce moment j’étais plus seule qu’autre chose, je n’allais pas me plaindre. J’étais toujours plus heureuse que mariée de force à un inconnu richissime, parce que c’est ce qui m’attendait si je n’avais pas quitté mes parents.
Alors je m’estimais chanceuse d’avoir pu trouver du travail et être ainsi serveuse. Même si j’enchaînais deux petits contrats, ce qui n’était pas du tout simple niveau organisation, j’étais heureuse de me sentir utile. Et puis je commençais enfin à avoir de faibles économies, alors peut-être j’allais pouvoir songer arrêté un de mes deux boulots, surtout si l’autre me proposait un plus gros contrats qui me permettrait de vivre simplement sans pour autant manquer d’argent pour me nourrir.
Aujourd’hui était une petite journée, je ne travaillais que dans le quartier de Jackson heights, pour le service du midi et de l’après-midi. Je dois bien avouer que ce n’est pas de refus que d’avoir un peu de repos. Nous étions déjà en plein milieu d’après-midi, il me restait un peu plus de trois heures de boulot lorsqu’un groupe d’enfants accompagnés d’un adulte entrèrent dans le bar. « Bonjour, j’arrive pour vous installer » dis-je tout en posant mon torchon à côté de l’évier et faisant le tour du bar pour déplacer quelques tables, afin qu’ils puissent s’installer tous ensemble. J’y pose également quatre menus pour qu’ils choisissent les consommations avant de retourner à ma tâche, j’étais seule cette après-midi, et il n’y avait pas grand monde à part un groupe de quatre jeunes pas très loin d’eux. Je termine ma vaisselle avant de voir un des jeunes se diriger vers la table des enfants. Je fronce les sourcils, attentive à ce qui va se passer, car je ne le sens pas. Et j’avais effectivement raison. Je le vois rire, et malgré que je n’entends pas ce qu’il dit avec la musique, je sais que c’est loin d’être sympa en voyant l’expression de l’adulte qui accompagne les enfants. Ni une, ni deux, je refais le tour du bar et tape sur l’épaule de ce jeune homme. « Je vais te demander de sortir d’ici avec tes amis, main-te-nant » insistais-je, froidement. Il me regarde « Mais c’est eux qui doivent sortir m’dame ils n’entendent rien... » rétorquait-il. Je fronce les sourcils « Là c’est toi qui est sourd, je ne vais pas me répéter deux fois, et si tu ne veux pas que j’appelle les flics pour agression tu as intérêt à déguerpir rapidement. » dis-je tout en haussant légèrement la voix. Ca a eu l’air d’avoir son effet escompté puisqu’il fait signe à ses comparses et sort du bar. Ne les lâchant pas du regard avant qu’ils soient hors de vue, je reporte mon attention au petit groupe tout en grimaçant. « Désolée, vous n’auriez pas dû avoir à subir ce genre de choses... » m’excusais-je.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Dim 27 Juil - 16:45

Astaria & Valentino : strike a pose.

Comme à chaque fois que c'était moi qui étais en charge de certains enfants de l'institut, je fis en sorte d'avoir une sortie intéressante à leur proposer. Parce que je ne tenais pas à ce qu'ils restent constamment enfermés à l'école. Et ce, pour la simple et bonne raison que ça finirait par les rendre bien trop timides, introvertis et même agoraphobes. Il fallait qu'ils apprennent à supporter le monde extérieur, avant que celui ci ne commence à leur faire peur. Ainsi, je leur offris une balade à central park et quelques trajets dans les transports en commun. C'était, selon moi, une excellente façon de s'habituer au monde de dehors. Ainsi, une fois adultes, j'espérais de tout coeur qu'ils sauraient se débrouiller par eux mêmes dans cette grande ville s'ils décidaient d'y rester pour y vivre plus tard. Il fallait apprendre à affronter les difficultés, dès maintenant. C'était quand même assez compliqué pour moi, dans un sens, puisque contrairement à eux je n'étais pas sourd. Ainsi, je ne savais pas tout à fait ce que c'était que de ne pas entendre les voitures arriver, par exemple. mais en les observant, je pouvais constater qu'ils comptaient énormément sur leurs autres sens. A commencer, bien entendu, par la vue. Ils regardaient de partout, tout le temps. Bien plus que moi. Et c'était sans aucun doute une très bonne chose. Une fois bien satisfait de notre petite balade, je les emmenai dans un petit bar qui m'avait l'air calme et sympa, pour y boire un verre avant de rentrer tous ensemble à l'institut. Fréquenter les lieux publics de ce genre, encore une chose à laquelle ils devaient s'habituer dès à présent. Pour ma part, étant du genre souriant, je ne me faisais pas prier pour remercier la jeune femme serveuse, par un sourire. Avant de prendre place à la table indiquée. Malheureusement, un groupe de jeunes sembla trouver très drôle notre handicap à tous. Plus encore à celui des enfants, qui étaient sourds. Ils allèrent jusqu'à en insulter quelques uns, en sachant qu'ils ne pouvaient entendre. Moi j'entendais. Et je pâlis. J'étais à deux doigts d'en venir aux mains -parce que oui poussé à bout j'en étais parfaitement capable- quand la jeune femme revint à nos côtés. Je la remerciai d'un sourire bien plus faible que le premier. Avant de lui tendre une feuille sur laquelle j'avais noté nos consommations. Et je haussai les épaules pour lui signifier que ce n'était pas si grave que ça. En même temps, nous étions malheureusement habitués ...

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Lun 28 Juil - 11:57


ft Valentino

J’aimais généralement bosser seule, ou alors avec une ou deux personne. Mais jamais à plus de trois ou quatre, ou alors je finissais par m’ennuyer, et ce n’était vraiment pas bon. Il fallait que je m’occupe, ça m’évitait de gamberger. Mais aujourd’hui j’étais seule à bosser, et ça m’allait parfaitement. Non pas que j’étais quelqu’un de solitaire, j’aimais bien discuter avec les autres, qu’on se le dise, mais j’aimais être productive et mériter mon salaire. D’ailleurs j’avais toujours beaucoup de mal à comprendre comment certaines personnes pouvaient avoir de l’argent sans même ne rien faire de leur vie à part regarder la télé, je dois bien avouer que j’ai cherchais à comprendre à plusieurs reprises mais je n’y suis jamais parvenue. enfin bref, toujours est-il que je suis dans le bar et que tout le monde a pu se servir, il me reste donc à nettoyer le peu de vaisselle qu’il y a à nettoyer. À peine terminé qu’un couple s’en va en me saluant, je leur retourne leur politesse avant d’aller débarrasser leur table et de la nettoyer, prête à accueillir d’autres clients. Ceux-ci ne tardèrent pas, et je m’empressa de les accueillir et de leur préparer leur table, en rassemblant trois pour qu’ils puissent tous s’installer ensemble. Leur souriant je les laissais s’installer, reprenant mon nettoyage, mais, mon instinct me disait de rester attentive. Et je n’avais pas eu tord puisque le groupe de jeunes, installés déjà depuis un bon moment avait décidé de mettre la pagaille et d’aller s’attaquer aux plus faibles. Ce qui me révoltait. Pourtant je n’avais pas toujours été révoltée contre ceux qui s’en prenait au plus faible. J’avais même été l’instigatrice de pas mal de douleur chez une personne. Mais je n’en étais pas fière de cette période, et le mal était malheureusement fait. On ne pourrait jamais revenir en arrière, tout comme je sais que cette personne ne me pardonnera jamais, si l’on était amené à se voir. Alors aujourd’hui je ne me faisais pas prier pour intervenir lors de ce genre de situation. Je fis le tour manu militari du bar pour me poster entre cet opportun et le groupe, lui demandant de déguerpir rapidement de mon bar, et j’espérais qu’il n’allait pas remettre les pieds dans ce bar, où je veillerais personnellement à son accueil, il ne sera pas déçu. Je retourne mon attention face au groupe avant de leur sourire tendrement tout en prenant le papier, je hoche simplement la tête « C’est pour la maison, on vous doit bien ça... » m’excusais-je doucement, tout en regardant l’accompagnateur. Je n’aimais pas quand ce genre de choses se produisait dans le bar, et c’était quand même la moindre des choses que de faire un geste.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Mer 30 Juil - 20:10

Astaria & Valentino : strike a pose.

Puisque j'étais bien décidé à faire découvrir "la vraie vie" à ce groupe d'enfants, ça allait malheureusement jusqu'à leur montrer comment réagir quand des personnes s'en prenaient à eux sous prétexte qu'ils avaient un certain handicap. Enfin j'étais supposé me montrer insensible et silencieux. Ne pas réagir devant les insultes. Ne pas m'énerver. Bref ... Rien de rien. Mais le fait est que même si j'étais tout à fait capable de prendre sur moi quand j'étais la cible des moqueries en tous genres, il en allait quand même autrement quand les gens s'en prenaient à des enfants. De simples, gentils, merveilleux et innocents enfants qui n'avaient vraiment rien demandé pour mériter ça. Oh moi non plus je ne pensais pas mériter un tas de moqueries et tout ça. Mais j'étais assez fort pour passer totalement outre. Ce qui n'était aucunement le cas de tous ces jeunes qui m'accompagnaient. J'étais bien sur le point de prendre vivement leur défense, quand la jeune serveuse nous rejoignit pour nous prêter main forte. Et elle ne lésina pas sur les moyens, puisque finalement la petite bande quitta le bar sans trop demander son reste. Voilà donc une bonne chose de faite et je ne pourrais que l'en remercier ! Ce fut donc avec un sourire que je lui donnai la liste de nos conso. Mais je perdis un peu de mon sourire quand elle émit l'idée que je n'allais pas payer tout ça. Ca par contre, c'était un peu gênant. D'autant plus qu'elle n'était vraiment en rien responsable de cette petite scène qui venait d'avoir lieu. C'était même loin d'être le cas, puisqu'elle était venue nous porter secours, aussitôt que les moqueries avaient débutées. Il n'était donc vraiment pas utile qu'elle fasse ça pour nous. Et je le lui fis rapidement remarquer, par un hochement négatif de tête, regard planté dans le sien.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Jeu 7 Aoû - 14:54


ft Valentino

Aujourd’hui je n’acceptais pas la moindre injustice quand cela concernait des plus faibles que soi. Certainement afin d’entériné mon passé encore plus profondément. Mais maintenant je ne pouvais plus laisser passer cela sans même réagir. Surtout quand on s’en prend à des enfants qui eux n’ont vraiment rien demander d’autre que de boire un verre tranquillement. Et quand je voyais ces jeunes, je me voyais assez douloureusement à leur place quelques années plus tôt, aucun doute que j’aurais était capable de faire cela. Il y a des erreurs de jeunesse que l’on oublie et d’autres qui restent ancrées à vie, et mes actes, mes paroles de cette époque ne s’effaceront jamais de l’esprit de ceux que j’ai martyrisés. Mais maintenant, tout le monde ignorait mon passé et je me gardais bien de l’évoquer. Autant pour éviter d’être lié à ma famille, que de faire face à mes actes, je n’étais pas encore prête. Mais je n’avais pas peur de m’affronter à ces jeunes assez vivement, ce qui les fit partir assez facilement. Ce n’était que des ados immatures, certainement en pleine rébellion, et tous les prétextes étaient bon pour se montrer au-dessus de tout le monde J’espérais sincèrement qu’ils se rendraient rapidement compte de l’idiotie de leur comportement. Je pris la liste des consommations avec le sourire tout en lui faisant remarquer qu’il ne paierait pas celle-ci. Et têtue comme j’étais, il n’en irait pas autrement. Je finis par hausser un sourcil avant de sourire. « Vous pouvez prendre de quoi manger ou une seconde boisson, mais cette liste est pour la maison, que vous le vouliez ou non ». souriais-je tout en allant vers le bar afin de les préparer. Je pouvais aisément faire cela pour eux, et c’était la moindre des choses.

© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Jeu 7 Aoû - 21:45

Astaria & Valentino : strike a pose.

J'aurais préféré que les enfants n'aient pas à subir ce qu'ils venaient tout juste de vivre. Et en même temps, je me disais qu'il leur fallait sans doute en passer par là. Parce que lorsqu'ils seraient en âge de sortir seuls et tout ça, il leur faudrait affronter des situations de ce genre bien plus souvent que cela était supportable encore. Voir parfois pire même ! Alors peut-être que ce n'était pas si mal que ça qu'ils aient vécu cela en ma compagnie. Ca leur donnait un petit aperçu de ce qu'ils allaient devoir subir à l'avenir. Même si j'avais quand même encore et toujours l'espoir que les choses évoluent dans le bon sens tôt ou tard. J'étais un grand optimiste, il est vrai. Mais un peu d'espoir n'avait jamais tué personne. Pas que je sache tout du moins. Heureusement, il y avait également des personnes très bien, histoire de faire pencher un tant soit peu la balance de l'autre côté. Ou au moins équilibrer. Sinon, le monde aurait couru à sa perte vu comme certains pouvaient être franchement immondes ! Et parmi ces personnes, nous trouvions donc cette charmante jeune femme qui était la barmaid qui venait ni plus ni moins de voler à notre secours ! Je lui en étais infiniment reconnaissant. Pour autant, pas prêt à accepter qu'elle nous fasse un tel cadeau vis à vis de nos commandes. en quel honneur franchement ? Surtout que nous n'avions pas été dérangés bien longtemps, puisqu'elle était rapidement intervenu ! Ce dont je lui étais vraiment très reconnaissant d'ailleurs. Je fis un peu la moue quand elle insista. Apparemment, je ne pouvais rien faire pour lui faire entendre raison à ce propos. C'était peine perdue, d'avance ! Je lui lançai un regard un peu boudeur pour le coup, même si je me doutais que ça n'allait strictement rien changer à la donne. D'un côté, elle ne pourrait m'empêcher d'abandonner quelques billets derrière nous lors de notre départ !

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Lun 11 Aoû - 0:13


ft Valentino

Ce sont des être innocents, et je ne comprends pas comment on peut s’en prendre à eux. Je sais que je n’ai pas forcément été une sainte dans le passé, mais je ne m’en suis jamais prise aux plus jeunes, préférant attaquer ceux de mon âge. Mais je ne doute pas un seul instant que ce ne doit pas être la première fois qu’ils sont confronté à une telle situation. Et encore, cela aurait pu dégénérer. Je suis atterrée, maintenant que l’on puisse faire autant de mal gratuitement. Et, même si à un moment donné j’ai été de l’autre côté de la balance, je trouve cela ignoble. C’est peut-être pour cela que maintenant je combat aussi vivement les injustices. Certainement une manière de me repentir de tout le mal que j’ai pu faire autour de moi alors que je n’étais qu’une adolescente immature. Erreur de jeunesse que l’on me dit, mais toujours une erreur qui a causé énormément de mal à pas mal de monde, et dont je paierais certainement les conséquences toute ma vie. non, je ne suis pas fataliste, mais simplement réaliste. Pour autant, je ne démords pas sur le fait qu’ils méritent d’avoir un tel geste à propos de leur commande. Ils n’auraient même pas eu à subir une seconde de désagrément. Et s’il semblait têtue, je l’était encore plus que lui. Rares sont les personnes qui gagnent à ce genre de jeu avec moi. Je lui fais rapidement comprendre avant de retourner au bar et de préparer la commande. Je finis par saluer deux clients habituels qui rentrent. Mettant leurs verres sur un plateau, je fais le tour du bar avant de prendre le plateau et de déposer les verres en face de chacun. « Et voilà, si vous avez besoin de quoique ce soit, n’hésitez pas, vous savez où me trouver » dis-je avant de repartir pour prendre une nouvelle commande.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Lun 11 Aoû - 12:50

Astaria & Valentino : strike a pose.

J'avais beau ne pas pouvoir parler, je ne doutais pas un seul instant que la jeune serveuse avait parfaitement comprit mes incessants gestes et hochements de tête. Du cou, j'étais certain qu'elle comprenait ce que je tentais de lui faire comprendre. A savoir, que je ne tenais aucunement à ce que nos consommations nous soient offertes. Ce n'était quand même pas comme si c'était de sa faute ce qu'il venait tout juste de nous arriver, tout de même. Sauf qu'elle refusait d'entendre raison. C'était donc certainement peine perdue. Tant pis, j'aurais essayé. Mais je n'étais quand même pas trop sûr de l'exemple que ça donnait aux enfants qui m'accompagnaient, ça. Je faisais toujours en sorte de ne pas leur montrer des chimères sur les gens. A ne pas leur faire croire que tout était toujours très beau. Tout le monde n'est pas beau, tout le monde n'est pas gentil, c'est un fait avéré. Même si j'étais moi même un peu trop naïf et un peu trop du genre à me faire avoir. C'était bien pour ça que je tentais de faire entendre raison à ces enfants. Pour qu'ils ne se fassent pas constamment avoir comme ça pouvait trop souvent être mon cas. Finalement, la jeune femme n'en démordit pas et nous amena quasiment de force, nos consommations. Je lui adressai un faible sourire à ses paroles et hochai la tête. Avant de reporter mon attention sur les enfants. Aucune chance pour que je m'en aille sans payer toute la consommation. Je devrais peut-être me mettre à faire le calcul par moi même, dès à présent. Parce qu'il ne fallait évidemment pas compter sur elle pour le faire malgré tout.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Sam 16 Aoû - 22:43


ft Valentino

Je n’étais pas idiote au point de ne pas comprendre ce qu’il me disait, et je sais parfaitement que lui aussi a très bien compris que je ne reviendrais pas sur ce que j’ai dis. Et quand bien même il ne le désire pas, je ne reviendrais pas un seul instant sur ce que j’ai dis. C’est quand même la moindre des choses que de faire un geste ‘commercial’ envers eux, même si je sais que ce n’est pas du tout de ma faute ce qui s’est passé, toujours est-il que cela s’est passé dans l’enceinte de notre établissement. Et que c’est quelque chose que l’équipe n’accepte pas, je sais que mes collègues auraient fait exactement la même chose, voire même plus certainement. Ce n’est pas que par gentillesse que je fais ça, mais aussi parce que toute agression mérite quand même réparation. Telle qu’elle soit, mais bon heureusement ce genre de situation ne se passe pas tous les jours. C’était certainement arrivé parce que j’étais seule dans le bar et que les jeunes pensaient que je n’allais pas réagir et laisser faire. Mais ils se sont lourdement trompé. J’avais beau être frêle et en apparence inoffensive, j’étais en fait une vraie lionne en cage. Mais ils semblaient l’avoir compris et je pense qu’ils ne remettront pas de sitôt les pieds dans ce bar. Apportant les consommations, je lui rend son sourire avant de repartir à mon travail. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas beaucoup de monde que je n’ai pas de boulot. Au contraire c’était le meilleur moment pour faire quelques rangements qui attendaient depuis bien trop longtemps. Mais je ne peux m’empêcher de les observer avec un petit sourire en coin, en me disant que cela devrait arriver plus souvent de voir un tel groupe débarquer.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Dim 17 Aoû - 23:10

Astaria & Valentino : strike a pose.

Je continuais et continuerais de penser que la jeune femme n'avait vraiment pas à nous offrir nos consommations. D'autant plus que ça représentait quand même une petite fortune vu le nombre de personnes que nous étions. De gosses, surtout. Enfin franchement, on ne pouvait pas dire que c'était le bar qui manquait de sécurité ou quoi que ce soit de ce genre. C'était arrivé juste comme ça, par coup de malchance tout simplement. En tout cas je ne reprochais rien à personne. Enfin si, bien sûr, je reprochais leur connerie à ces jeunes qui n'avaient que ça à faire apparemment. Franchement, c'était fou les gens qui n'avaient rien de mieux à faire que d'emmerder des personnes soit disant plus faibles qu'eux. Enfin peu importait. Ce qui était fait était fait maintenant et on ne pouvait pas revenir en arrière. Et certainement pas faire oublier aux enfants, ce qu'ils venaient tout juste de voir et subir, les pauvres. Et encore, heureusement qu'ils n'avaient pas compris les paroles de ces pauvres types. Ils n'avaient pas assez articulé pour que les gosses puissent lire sur leurs lèvres. Et d'un côté, c'était vraiment tant mieux ! Ils étaient assez perturbés comme ça, par cette intervention. Enfin bref, il était temps de ne plus y penser et de prendre nos consommations offertes. Enfin la jeune femme pensait dur comme fer qu'elles l'étaient. Mais elle ne pouvait pas se douter que j'allais poser un billet sur la table avant de partir, et en faisant en sorte qu'elle ne le voit que lorsqu'elle viendrait récupérer nos verres vides ! Mais dans l'immédiat, l'un des gosses venaient de m'interpeller et me faire comprendre qu'il avait besoin d'aller aux toilettes. J'allais me lever pour l'accompagner, quand je songeai à une meilleure idée. Je l'invitai à aller demander son chemin à la jeune serveuse. C'était là un bon moyen de le pousser à aller vers les autres et à tenter de se faire comprendre d'eux. Peut-être que le jeu n'en valait pas la chandelle pour certains. Mais pour moi, si.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Ven 22 Aoû - 21:00


ft Valentino

Que nos avis divergent, vrai dire, je m’en doutais, mais cela n’allait en rien faire changer le choix que j’ai fais de leur offrir les consommations. Après tout on pouvait se le permettre, ce n’est pas comme si on ne se faisait pas de marge sur le prix. Ce n’est pas une dizaine de boissons qui vont causer notre faillite. Ca je l’ai assez entendu de la bouche de mon patron pour le retenir, et j’étais particulièrement d’accord avec lui. Cela semblait une juste réparation de ce qu’avait eu à subir ces gosses dans l’enceinte du bar,même s’ils n’en semblent pas tellement offusqués, ils semblent même plutôt perdu. Mais bon ce n’est vraiment pas une raison pour s’en prendre à eux, ce n’était que des gamins ! Mais ce qui était quand même le plus énervant, c’est que je n’étais pas le seul témoin de cette scène et que personne n’a levé le petit doigt pour réagir. Pitoyable. Lâche. Il n’y a pas de mot pour qualifier l’idiotie de l’espèce humaine. Je secoue la tête alors que je termine de préparer leurs boissons et de glisser le plateau sur mon bras et de distribuer à chacun leurs boissons. Retournant à mon bar, j’accueille les nouveaux clients et m’occupe de prendre les commandes, heureusement il n’y avait pas foule, ce qui me permettait de ne pas trop me presser. J’aimais bien bosser dans cette ambiance parfois. Même si je préférais quand l’adrénaline pulsait dans mes veines et que je devais courir à droite et à gauche pour servir tout le monde, au moins je ne voyais pas le temps passer. Alors que je reviens vers le bar, je vois un des gamins venir vers moi timidement. Je lui souris tout en posant mon plateau sur le bar avant de lui faire face. Je lui souris tout en tentant de comprendre ce qu’il me dit. Je finis par comprendre au bout de quelques secondes « C’est juste la porte en face, peinte en rouge » lui dis-je doucement tout en lui montrant du doigt, le suivant ensuite du regard pour voir s’il s’en sort. Je souris en remarquant que tout est bon. Parfait, je peux continuer ma tâche.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Lun 25 Aoû - 20:29

Lakeisha & Valentino : Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité.

De toute évidence, je pourrais tout tenter pour faire changer la jeune femme d'avis, que ça ne marcherait pas. Elle avait l'air d'être bien trop têtue pour pouvoir entendre raison. J'abandonnais donc la partie sans trop me faire prier. De toute façon, j'aurais bien le dernier mot quand j'abandonnerais un billet derrière moi, avant de filer tant qu'elle ne s'était pas encore rendue compte de cela. Enfin ce n'était pas encore le moment pour ça puisqu'elle venait tout juste de nous servir nos consommations. Je la remerciai d'un sourire et d'un bref hochement de tête, avant de reporter toute mon attention sur les enfants qui se trouvaient en ma compagnie. Certains discutaient ensemble, d'autres se contentaient de boire leur verre en observant les alentours avec grande attention. Il faut dire qu'ils n'étaient pas trop habitués à sortir de leur cocon qu'était l'institut. C'était bien pour ça que je les incitais à aller vers les gens malgré leur handicap. Ainsi, quand l'un des gosses eut besoin d'aller aux toilettes, je lui dis d'aller demander où elles se trouvaient, à la jeune serveuse. Je le suivis du regard tandis qu'il opérait, rouge de gêne. L'essentiel c'était qu'il le fasse ! Et je fus bien fier de le voir faire jusqu'au bout et sans hésiter plus que ça ! Bientôt, elle lui montra la porte des toilettes et il hocha la tête pour dire qu'il avait comprit, avant de filer dans cette direction. Il en revint quelques minutes plus tard à peine, apparemment tout fier de lui. A ce constat, je ne pu m'empêcher de sourire de toutes mes dents. J'étais content de voir que chacun à leur tour, ils commençaient à s'ouvrir et à se débrouiller un peu par eux mêmes.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino Mar 26 Aoû - 15:48


ft Valentino

Il ne semblait plus trop vouloir insister, donc je me désintéressa complètement du sujet de notre discorde, mais je n’oublie pas pour autant les consommations offertes. Et de toute manière j’étais en train de m’occuper des autres clients présents dans le bar, qui s’élevaient en ce moment au nombre de trois. Autant dire que je n’étais vraiment pas du tout débordée. Je prenais donc mon temps pour les servir avant de revenir derrière le bar et de continuer mon rangement qui ne servait strictement à rien puisque tout était déjà parfaitement nickel et rangé. Mais je n’aimais pas rester sans rien faire. Alors je décidai d’opérer une session nettoyage de l’évier, pendant que tout le monde était occupé à boire ses boissons ou à discuter. Au moins, pendant ce temps je n’avais personne qui me dérangeait au bar. Cependant, je jetais quand même quelques regards au niveau du groupe pour voir si tout se passait bien, ce qui avait l’air d’être le cas. Je me contentais de sourire avant de voir un des gosses m’approchait, il semblait avoir quelque chose à me demander. Lorsqu’il eut fini de me faire comprendre sa demande, je lui indique les toilettes, avant de voir s’il s’y dirigeait bien. en remarquant qu’il se débrouillait parfaitement, je me dirige vers une table qui vient de se vider, je la débarrasse de ses verres et de la monnaie, pour aller ranger tout là où ça devait se trouver. N’ayant, au bout d’à peine trois minutes, strictement plus rien à faire, je me dirige vers la table du groupe « Tout se passe bien par ici ? » demandais-je, vraiment désireuse de savoir si effectivement il n’y avait pas de problème.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino

Revenir en haut Aller en bas

Malgré toutes ces bouteilles de rhum, tous les chemins mènent à la dignité + Valentino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-