It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Never dance like this before •• Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Never dance like this before •• Danny Mar 22 Juil - 23:59

Mary-Jane se baissa pour porter Maya. Elle déposa un bisou sur le nez de sa petite sœur adoptive. « Hey cutie pie. » Elle fit une grimace pour la faire rire puis l'installa dans la chaise haute de la cuisine. Elle lui donna ensuite plusieurs feuilles de papier, puis tout un paquet de feutre. « Here you go, make mummy and daddy proud. » Elle lui ébouriffa les cheveux avec un sourire. C'était un cadeau parfait pour leurs parents. Mary-Jane lui piquerait un des dessins pour prétendre que c'était un de ses cadeaux aussi. Elle avait confiance au talent de sa petite sœur. « Ben & Jerry, dit-elle ensuite aux jumeaux, you're going to make the cake. » Elle porta sa main à côté de sa tête pour leur faire un salut militaire et attendit qu'ils en fassent de même pour s'occuper d'autres choses. Il ne manquait plus que Danny ramène son petit derrière pour s'occuper de la déco et Mary-Jane pourrait continuer à diriger son petit monde. Danny et MJ avaient décidé de faire une fête surprise pour l'anniversaire de mariage des parents Tomlinson. Enfin si on demandait, c'était surtout l'idée de Mary-Jane, Danny n'aurait pas pu l'avoir. Il ne savait probablement pas ce que voulait dire le mot fête. Mais elle le chargea quand même de trouver tout ce qu'il fallait pour décorer l'appartement. Elle entendit d'ailleurs la porte d'entrée s'ouvrir puis se refermer alors elle alla retrouver son grand frère en sautillant. Elle pointa un doigt accusateur vers lui. « Grumpy, you're late. What's your excuse ? » Elle mit ses mains sur ses hanches et le regardait avec un air très sérieux. « I'm pretty much doing everything, and I'm already exhausted, ajouta-telle en affaissant ses épaules. » Bon elle se contentait surtout de sauter partout et de commander ses petits frères et sœurs. Elle repoussa ses cheveux en arrière avant d'ajouter avec un sourire malicieux : « You'll have to do everything that I ask if you want me to forget you were late. » Elle se doutait qu'il allait répondre non. C'était sa réponse de grognon préférée. C'était sûrement le premier mot qu'il avait appris quand il était petit. Mary-Jane essayait bien de l'éduquer un peu de temps en temps mais c'était un peu une cause perdue. Comme elle aimait cependant l'embêter, elle lui pardonnait. Ce n'était pas de sa faute et ça donnait d'autant plus envie à la jeune fille de faire n'importe quoi pour l'amuser – enfin surtout pour l'embêter. Parce qu'elle était une petite sœur gentille comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Ven 25 Juil - 13:31

Il ne fallait pas se fier aux airs de gros ours grincheux de Danny. Le jeune homme était capable d’être tout aussi adorable et joyeux qu’un chiot. Pour les personnes qui en valaient la peine, il n’hésitait pas à se montrer sous ce jour-là. Ces personnes se comptaient sur les doigts de sa main, mais elles méritaient qu’il fasse tous ces efforts, parce qu’elles étaient importantes pour lui et qu’elles avaient été les seules à rendre sa vie supportable. Parmi ceux-là, en tête de liste, il y avait sa famille. Il avait beau être arrivé tard chez eux, il avait l’impression d’avoir passé vie là-bas tant il s’y était senti bien. Ces gens l’avaient tout de suite aimé et bien traité, et lui avait montré ce que c’était que d’avoir une vraie famille, ce qu’il n’avait jamais réellement connu. Il avait aussi eu deux frères et deux sœurs, alors qu’il avait toujours été enfant unique jusqu’ici. Ça avait été un grand bouleversement mais il était tellement mieux comme ça. Tellement qu’il utilisait toutes les bonnes excuses pour leur rendre la pareille, à tous, et c’était comme ça qu’il avait eu l’idée de faire une fête surprise pour l’anniversaire de mariage de ses parents. Tout le monde allait mettre la main à la pâte – même s’il se voyait tout faire tout seul au final – et il était d’ailleurs en chemin pour la maison pour aller aider MJ qui étaient supposée avoir commencé. Mais bon, avec sa sœur, il s’attendait un peu à tout…

« Grumpy, you're late. What's your excuse ? » Danny fronça les sourcils, il n’était pas en retard à proprement parler, ils n’avaient pas fixé d’horaire et il ne s’était pas spécialement pressé. « I’m not late, you’re just early. » répliqua-t-il en haussant les épaules. Pourquoi est-ce que cela devait toujours être sa faute à lui ? « I'm pretty much doing everything, and I'm already exhausted, » Le jeune homme fronça à nouveaux les sourcils, à la fois suspicieux et perplexe. Gosh, elle allait lui faire avoir des rides avant l’heure. « And what are you doing, exactly ? » Il la connaissait par cœur il ne l’imaginait pas faire les choses correctement, ou en tout cas pas comme il les avait imaginées lui. Enfin, il était tout de même curieux de savoir ce qu’elle avait fait jusqu’ici, peut-être qu’elle la surprendrait. « You'll have to do everything that I ask if you want me to forget you were late. » Décidément, sa tête allait se bloquer en mode froncement de sourcils, c’était terrible. Mais avec une sœur comme MJ, c’était juste normal. « Let me think about that. » Il prit à peine le temps de réfléchir, une minuscule seconde. « No. » Et puis quoi encore. S’il voulait que la fête soit réussie il ferait mieux d’être aux commandes. Il avança dans l’appartement et arriva vite dans la cuisine où le reste de la fratrie s’activait déjà. Danny allait embrasser Maya sur le front et s’intéressa rapidement aux jumeaux qui faisaient… il ne savait pas trop quoi exactement. « Ben, Jerry, what are you doing ? » Mais ils avaient très concentrés sur leur tâche alors il se retourna vers MJ : « I don’t think letting them make the cake was the best idea you could’ve had. » Non parce qu’ils n’avaient pas l’air de bien savoir ce qu’ils faisaient même s’ils en donnaient l’impression.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Mar 29 Juil - 22:52

Mary-Jane avait le chic pour organiser des fêtes. Personne ne l'égalait. Mais c'était vite fatigant. Alors elle était surtout douée pour confier les tâches à tous les autres. Elle avait toujours été faite pour régner, c'était indéniable. Les plus petits ne pouvaient pas protester tant ils étaient hypnotisés par son charisme. Le plus dur à convaincre ce serait Danny. Comme toujours. En plus il était en retard et elle ne manqua pas de lui faire remarquer quand monsieur grincheux daigna leur faire l'honneur de sa présence. « I’m not late, you’re just early. » Elle leva un doigt et l'agita d'un air désapprobateur. « I've never been early in my life. I don't even know this word. Have you lost your mind or something ? » Danny était supposé connaître assez bien MJ pour savoir qu'elle était plus du genre à être en retard. Le jour où elle serait en avance, il faudrait sûrement l'amener à l'hôpital pour un check-up. Elle ne manqua pas ensuite de se plaindre à son grand frère, lui faisant remarquer qu'elle faisait tout le travail et qu'elle était déjà très fatiguée. « And what are you doing, exactly ? » Elle secoua la tête d'un air faussement agacé. « Eve-ry-thing, I told you. » Qu'est ce qu'il pouvait être embêtant parfois avec ses questions. Pour la peine, il allait devoir faire tout ce qu'elle lui disait, histoire de s'excuser. Mais elle savait qu'il ne serait pas aussi facile à convaincre. « Let me think about that. No. » Mary-Jane le regarda avec un sourire compatissant et lui tapota l'épaule. « Le jour où tu me surprendras mon petit Grumpy n'est pas encore arrivé. » Elle le suivit dans la cuisine, mettant ses mains sur ses hanches d'un air satisfait quand elle contesta que tout le monde était encore concentré sur sa tâche. Elle aimait quand on l'écoutait. « Ben, Jerry, what are you doing ? » Danny n'était pas très observateur, parfois il lui fallait expliquer les choses les plus simples. « Cooking obviously. Dit-elle d'un air fier. » Il ne fallait pas être un génie pour s'en rendre compte mais il fallait pardonner Danny, qui se tourna d'ailleurs vers elle. « I don’t think letting them make the cake was the best idea you could’ve had. » Il avait compris qu'ils faisaient le gâteau finalement. Mary-Jane s'approcha pour regarder la mixture que les jumeaux avaient préparé. Elle attrapa un des nombreux morceaux de coquilles d'oeufs dans la pâte. « Du croquant. » Elle échappa un rire avant de se retourner vers Danny. « Je paris que tu n'es pas capable de la goûter. » Il est vrai qu'elle ne faisait pas très envie. Peut-être qu'elle aurait du superviser un peu plus... Mais maintenant que Danny était là, il allait devoir travailler lui aussi. « En fait, je paris aussi que tu n'es pas capable de faire mieux qu'eux, ajouta-t-elle d'un ton plus moqueur. » En fait, elle était sûre qu'il pouvait très bien faire. Elle voulait juste qu'il se charge du gâteau en fait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Dim 3 Aoû - 20:03

Danny n’était pas en retard, sa sœur disait juste ça parce qu’elle aimait le réprimander pour toutes les raisons possibles et imaginables. Ils n’avaient même pas convenu d’une heure et si ça avait été le cas, il n’aurait pas été en retard. Ils étaient juste en avance, tous. Et même en considérant qu’il était en retard – ce qu’il n’était pas il insistait, il avait pris son temps pour venir. Passer un moment avec ses frères et sœurs revenait parfois à entrer dans la fosse aux lions tant il en ressortait lessivé. « I've never been early in my life. I don't even know this word. Have you lost your mind or something ? » Danny tapota la tête de la blonde, elle n’avait pas tort pour le coup, mais elle était quand même en avance, il ne changera pas d’avis là-dessus. Sans attendre, MJ lui annonça qu’elle faisait tout ici et qu’il était mieux de vite mettre la main à la pâte. Dubitatif, il lui demanda de l’éclairer sur ce qu’elle faisait exactement parce qu’il la connaissait et il ne l’imaginait pas faire quoi que ce soit correctement. « Eve-ry-thing, I told you. » Le jeune homme plissa les yeux, un léger sourire en coin. « C’est drôle, je ne te vois pas faire quoi que ce soit pour le moment. » A part l’embêter pour rien bien sûr. Ça, elle ne se faisait pas prier pour le faire et était même une pro dans le domaine. Elle était aussi très douée pour donner des ordres et ne rien faire. Elle tenta d’ailleurs d’embarquer Danny dans ce piège mais il ne se fit pas avoir et refusa catégoriquement. « Le jour où tu me surprendras mon petit Grumpy n'est pas encore arrivé. » « C’est pourtant mon but ultime. » répliqua-t-il un large sourire aux lèvres. Il ne perdait pas espoir d’ailleurs, même s’il allait devoir batailler. Avant de faire quoi que ce soit, il décida d’aller voir ce qui avait déjà fait. Ou tenté, parce qu’il doutait que Maya, Ben et Jerry soient très indiqué pour ce genre de tâches. Il ne savait même pas dire ce que les jumeaux étaient en train de faire, il avait plus l’impression d’être sur un champ de bataille que dans une cuisine… « Cooking obviously. » Justement, ça ne lui semblait pas aussi évident à lui. La jeune fille s’approcha et sortit une coquille d’œuf de la pâte. « Du croquant. » Ca mettait l’eau à la bouche, vraiment. « Je paris que tu n'es pas capable de la goûter. » Non, clairement. Il avait une intoxication alimentaire rien qu’à la regarder. « En fait, je paris aussi que tu n'es pas capable de faire mieux qu'eux » Danny se mit à rire. Elle le prenait pour un imbécile en fait ? Il n’allait pas se faire avoir quand même. Il secoua alors la tête. « Bien essayé MJ. » Elle était douée, mais quand même pas assez pour lui. « Vous deux, allez vous débarbouiller et commencez à gonfler quelques ballons. » dit-il tout en se tournant vers Ben et Jerry qui hochèrent la tête en chœur et déguerpirent la seconde d’après. « Toi tu vas faire le gâteau. » dit-il tout en reportant son attention sur sa sœur. « Je suis sûr que tu en es capable. » Il lui tapota à nouveau la tête pour lui donner du courage. « Et moi je serai l’inspecteur des travaux fini, c’est un travail avec beaucoup trop de responsabilités pour être pris à la légère. » Il était plus doué qu’elle en tant que chef, c’était prouvé scientifiquement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Lun 4 Aoû - 10:26

Il était évident que Mary-Jane était très occupée. Elle était la plus vieille avant que Danny n'arrive, il avait donc bien fallu qu'elle prenne les choses en main. Elle faisait tellement qu'elle n'était pas capable de dire quoi exactement. Mais c'était très fatigant. « C’est drôle, je ne te vois pas faire quoi que ce soit pour le moment. » « Well it's your fault obviously. I had to welcome you. Now let's get down to business will you. » S'il l'interrompait il ne fallait pas s'étonner qu'elle ne fasse rien. Bon elle avait été contente d'aller l'accueillir, elle tenta même de le mettre sous ses ordres pour son retard imaginaire mais bien sûr il refusa. Il était tellement prévisible. Elle attendait le jour où il la surprendrait avec impatience. « C’est pourtant mon but ultime. » « Bon courage, dit-elle simplement. » Il lui en faudrait. Mary-Jane pouvait être un juge difficile en plus. Quand Grumpy arriva dans la cuisine, bien évidemment, rien ne lui convenait. C'était un râleur professionnel après tout, personne ne devait s'étonner. Enfin il est vrai que le gâteau n'avait pas l'air d'être très appétissant. Elle le provoqua en demandant d'abord s'il était capable de goûter puis ensuite de prouver qu'il pouvait mieux faire. « Bien essayé MJ. » Elle lui tira la langue en simple réponse. « Vous deux, allez vous débarbouiller et commencez à gonfler quelques ballons. » Elle tapota la tête des deux garçons. « Vous avez bien travaillé mes petites glaces. » Pas vraiment mais ils étaient petits il fallait les encourager. « Toi tu vas faire le gâteau. Je suis sûr que tu en es capable. » Elle tourna la tête vers lui alors qu'il lui tapotait aussi sa tête, haussant les sourcils pour le dévisager. Bien sûr qu'elle était capable mais à savoir si elle en avait envie c'était une autre histoire. « Et moi je serai l’inspecteur des travaux fini, c’est un travail avec beaucoup trop de responsabilités pour être pris à la légère. » Elle prit aussitôt son air le plus indigné. « Hey voleur, c'est mon travail ça. » Elle lui donna un petit coup de coude. « Je te vois venir avec tes grands airs monsieur le dictateur. » Mais elle ne se laisserait pas faire. « Faire le gâteau est une grande responsabilité, seul quelqu'un de ton âge avancé à les épaules pour le faire. » Elle lui adressa un grand sourire, ajoutant : « Sauf si tu veux qu'il soit un peu pimenté. » Elle pouvait rater exprès, juste pour l'embêter. MJ attrapa malgré tout le plat dans lequel les jumeaux avaient commencé et jeta la pâte dans la poubelle sans regret. « I don't even know how to start. » Sans recette en même temps ce n'était pas très évident.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Mer 6 Aoû - 15:47

« Well it's your fault obviously. I had to welcome you. Now let's get down to business will you. » Danny leva les yeux au ciel et soupira, exagérant bien tout ce qu’il faisait. MJ savait déjà qu’elle l’exaspérait et le fatiguait mais il aimait le lui rappeler à chaque fois qu’il en avait l’occasion. Tout comme elle aimait le blâmer pour absolument tout, tout le temps. Il n’attendit pas qu’elle aille à la cuisine pour la suivre. Comme apparemment il était en retard, il voulait voir l’avancement des préparatifs. Connaissait tout ce petit monde, ils n’en étaient sans doute pas très loin. Seule Maya semblait avoir pris la chose au sérieux, elle était la seule à être productive. Parce que les jumeaux avaient beaux avoir envie de bien faire, ils n’y arrivaient. Leur faire préparer le gâteau n’était pas la meilleure idée que sa sœur ait eue. Ils allaient sans doute tous mourir d’empoisonnement alimentaire pendant la nuit après avoir gouté à leur préparation. C’est pourquoi il leur donna une toute nouvelle mission : gonfler des ballons. Ca, ils pourraient le faire. A priori. Au pire, mieux valaient des cadavres de ballons que leurs cadavres à eux. Quoi qu’il en soit, Danny était un bien meilleur chef que la blonde. Inspecteur des travaux finis était fait pour lui. « Hey voleur, c'est mon travail ça. » Danny la toisa d’un air narquois. « Tu es renvoyée. Le big boss n’est pas content et préfère s’en charger lui-même. » Oui, il parlait de lui à la troisième personne, ça arrivait de temps en temps. Mais c’était son idée à la base après tout. Il avait bien le droit de profiter des avantages. « Je te vois venir avec tes grands airs monsieur le dictateur. » ajouta MJ après lui avoir donné un coup de coude. « Tu devrais prêter un peu plus d’attention à tes cours d’histoire. Tu aurais peut-être pu empêcher ça d’arriver. » répliqua-t-il en haussant les épaules. Puis il ne lui demandait quand même pas grand-chose, à dix-sept ans elle était censée savoir faire à manger quand même. « Faire le gâteau est une grande responsabilité, seul quelqu'un de ton âge avancé à les épaules pour le faire. Sauf si tu veux qu'il soit un peu pimenté. » Danny plissa les yeux. Elle n’allait quand même pas saboter la fête de leurs parents juste pour l’embêter ? Surtout qu’il n’aurait aucun scrupule à la dénoncer après coup, à la guerre comme à la guerre. « I don't even know how to start. » Après un soupir, le jeune homme s’approcha du plan de travail et vint s’installer juste à côté de MJ. Il retroussa ses manches et attrapa la farine. « Avec ça par exemple. » Il posa la paquet devant eux et y plongea la main pour en ressortir une poignée, qu’il jeta ensuite à la figure de sa sœur. « Oups… Elle m’a échappé des mains. » dit-il d’un air tout à fait innocent.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Sam 9 Aoû - 9:37

Il pouvait soupirer tout ce qu'il voulait, ça n'avançait pas le travail. Danny n'était pas très discipliné – oui ça venait de la part de la plus indisciplinée de la famille, voire même de l'univers intergalactique, elle méritait peut-être même un record du monde. Aussitôt arrivé dans la cuisine, Grumpy répandit sa mauvaise humeur à toute l'assemblée. Enfin pas vraiment. Il est vrai que le gâteau des jumeaux avaient l'air peu ragoûtant. Mais les dessins de Maya était superbes. Très modernes. Très... ouvert à l'interprétation... Puis c'était le travail de Mary-Jane d'inspecter les travaux, il n'avait pas le droit de lui voler son job. « Tu es renvoyée. Le big boss n'est pas content et préfère s'en charger lui-même. » Elle croisa les bras et regarda à droite et à gauche comme si elle cherchait quelque chose. « Et il est où ce big boss ? Parce que tout ce que je vois devant moi c'est un grognon pas très utile. » S'il lui prenait son job, elle n'aurait plus rien à faire. Enfin oui elle pouvait faire le gâteau comme il lui demandait, mais elle n'allait pas accepter sans l'embêter un petit peu, ce serait bien bête. Elle n'avait pas prévu de se salir les mains. « Tu devrais prêter un peu plus d'attention à tes cours d'histoire. Tu aurais peut-être pu empêcher ça d'arriver. » Elle haussa un sourcil, et tordit sa bouche d'un côté. « Quels cours d'histoire ? » Les histoires c'était fait pour dormir. Mais comme elle dormait dans les trois quarts de ses cours, elle ne savait plus très bien au final qu'est ce qu'elle avait comme cours. Elle répliqua ensuite que faire le gâteau c'était une trop grande responsabilité, et qu'elle ne savait même pas par quoi commencer. Il ne pouvait décemment pas lui confier une tâche pareille quand à tout moment elle pouvait déraper... Elle regarda Danny se retrousser les manches d'un œil suspicieux. « Avec ça par exemple. » Elle voulut croire en sa bonne foi et s'imaginer un instant qu'il allait mettre une poignée dans le plat – ce n'était pas vraiment une mesure en plus, ou alors très particulière – mais évidemment, il lui lança à la figure. « Oups... Elle m'a échappé des mains. » Mary-Jane ouvrit grand la bouche dans une expression choquée, se retenant en même temps de rire parce qu'elle voulait garder tout son sérieux de grande actrice dramaturge. « Danny, oh mon petit Danny... Ma vengeance sera terrible. Dit-elle d'une voix doucereuse. » Elle tapota sa main sur la table, s'éloignant un peu de Danny pour pas qu'il la retienne, prenant le temps de choisir son arme. Avec rapidité elle attrapa soudain un œuf puis lui jeta dessus. Elle s'en fichait si ça faisait un peu mal, il avait la tête dure après tout. Elle lui tapota ensuite l'épaule. « Et alors mon petit Grumpy ? On a pondu un œuf ? Je me suis toujours dit qu'il y avait quelque chose de bizarre chez toi. » A part sa grumpy-ness attitude. S'il y avait un pays des grognons, il serait sans aucun doute le roi. Mais il savait s'amuser parfois, la preuve avec la farine qu'il venait de lui balancer à la figure. Comme quoi MJ avait une bonne influence sur lui. Elle était plutôt fière, il fallait l'avouer. Elle termina sa phrase par un éclat de rire parce que la tête de Grumpy n'avait pas de prix.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Jeu 14 Aoû - 19:25

Danny n’avait absolument aucun scrupule à voler le job de Mary-Jane. Job qu’elle s’était octroyée toute seule et qui pourtant n’était absolument pas à sa portée. C’était un truc pour quelqu’un comme lui : droit, responsable, efficace. C’était le plus important de tous parce que si quelque chose n’allait pas, c’était sur lui que retomberait la faute, il en serait le seul responsable. Ce n’était pas fait pour sa sœur, elle ne correspondait même pas à 10% pour le job. Il s’était auto-proclamé big boss pour le bien de tout le monde, MJ les conduirait droit à la catastrophe. « Et il est où ce big boss ? Parce que tout ce que je vois devant moi c'est un grognon pas très utile. » Danny fit une révérence, ignorant volontairement le compliment qu’elle venait de lui faire. Elle n’aurait pas besoin de plus pour comprendre que c’était lui le big boss en question. Ou alors… Elle ferait sans doute exprès de ne pas le voir comme elle avait déjà refusé qu’il lui vole son job. Il n’était qu’un dictateur, sans doute, comme elle venait de le dire. C’était sa faute, elle ne protégeait pas assez bien ce qui était à elle. Puis… Si elle avait prêté un peu d’attention à ses cours d’histoire elle l’aurait vu venir et aurait pu l’empêcher. Peut-être. « Quels cours d'histoire ? » « Les cours auxquelles tu es censée assister ? Au lycée ? » expliqua Danny comme s’il s’adressait à une enfant. Il plissa ensuite les yeux, suspicieux. « Est-ce que tu y mets même encore les pieds ? » Ce n’était pas son rôle de la réprimander ou de s’inquiéter de ça, leurs parents le faisaient déjà très bien. Mais quand même… Il s’inquiétait au fond, même s’il refusait de l’avouer. La minute sentimentale fut rapidement passée et était très loin à présent. Le jeune homme n’avait plus aucune pitié pour sa sœur. Au lieu de l’aider à préparer le gâteau comme elle lui avait gentiment demandé, il lui lança de la farine au visage. C’était parti d’une bonne intention hein, ça lui avait juste… échappé. Il n’avait pas du tout fait exprès. « Danny, oh mon petit Danny... Ma vengeance sera terrible. » Le jeune homme commença à s’éloigner sans la quitter des yeux. La connaissant, il savait qu’elle pesait ses mots et qu’il allait avoir droit à pire. Il l’avait cherché… Et au fond il s’en fichait pas mal. C’était lui qui avait commencé tout ça en sachant très bien ce qui l’attendait. Ça lui faisait du bien de se dérider un peu. Avant qu’il n’ait pu prendre quoi que ce soit pour lui servir de bouclier, Danny reçut un œuf sur la tête. Il ne savait pas ce qui était plus désagréable : le choc de la coquille ou la sensation que lui procurait l’œuf qui coulait sur le visage. Oh, il allait bien se venger aussi. Quoi qu’il en soit, il était bien moins content de lui maintenant. « Et alors mon petit Grumpy ? On a pondu un œuf ? Je me suis toujours dit qu'il y avait quelque chose de bizarre chez toi. » Il aurait bien aimé voir la tête qu’il était en train de faire. Elle devait valoir de l’or. Il avait la bouche ouverte par le choc, et il se sentait froncer les sourcils. « Je n’ai pas dit mon dernier mot, gamine. » annonça-t-il d’une voix qui se voulait inquiétante mais son effet devait être un peu raté avec son œuf qui lui coulait sur le visage. Souhaitant la prendre de court, il s’empara d’un œuf à son tour et du paquet de farine. Il courut vers elle, la bloquant contre le plan de travail et cassa d’abord l’œuf au-dessus de sa tête avant de vider le paquet de farine sur elle. Histoire que ça tienne bien tout ça. Son méfait commis, il s’écarta le sourire aux lèvres. « Le blanc te va très bien au teint si je puis me permettre. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Dim 24 Aoû - 19:46

Ce n'était pas une révérence qui allait convaincre MJ qu'il était le big boss. Le jour où il deviendrait le big boss de quoique ce soit ce serait sûrement le jour où on créerait un pays pour les grincheux. Nul doute qu'il régnerait en maître là bas. D'ici là, elle ne comptait pas le laisser gagner aussi facilement. Elle lui tira donc la langue avec beaucoup d'élégance. Ou pas tellement. Elle ne voyait pas en revanche en quoi des hypothétiques cours d'histoire l'auraient aidé à prévoir son coup. Est ce qu'elle avait seulement des cours d'histoire c'était ça la vraie question. « Les cours auxquelles tu es censée assister ? Au lycée ? » Assister à des cours ? Le lycée ? Il disait des choses étranges parfois. Mais elle avait l'habitude depuis le temps. « Est-ce que tu y mets même encore les pieds ? » Mary-Jane leva le nez en l'air avec une expression qui se voulait innocente. « Les pieds toujours, la tête je ne peux pas le garantir. » Elle avait généralement plus de mal à suivre. Elle préférait rester à la maison, ou dans son lit plus précisément. « Quoiqu'il en soit, tu n'as pas ce qu'il faut pour être un big boss. S'il devait y avoir un vote tu sais que je te battrais à plate de couture. » Elle était juste trop adorable en comparaison de lui et ses sourcils toujours froncés. Il ne pourrait la battre. En plus ce n'était pas parce qu'il donnait à tout le monde des ordres, qu'elle écouterait. Il voulait qu'elle fasse le gâteau et si elle protesta elle avoua aussi ne même pas savoir par quoi commencer. Elle aurait du se douter en voyant son expression qu'il préparait un mauvais coup. Derrière ses airs de grincheux il était vicieux et la farine qu'elle se prit dans la figure ne fit que le confirmer. Mary-Jane n'attendit pas longtemps pour se venger elle aussi. Il n'était pas assez rapide pour son lancer digne des plus grands joueurs de base-ball. Sauf qu'elle lançait des œufs. Plus fragile, mais plus fun. En voyant la tête de son demi-frère elle éclata de rire. Pour enfoncer le clou elle lui demanda s'il avait pondu un œuf. Elle regrettait parfois de ne pas jouer dans une sitcom pour entendre le rire du public à chacune de ses répliques. « Je n’ai pas dit mon dernier mot, gamine. » Elle essaya de s'échapper mais il était rapide le bougre et la coinça avant qu'elle ait pu s'échapper. « Maya ne regarde pas ça. Dit-elle d'un ton qui se voulait dramatique. » Avant que Danny ne lui écrase l’œuf dessus et ne lui vide tout le paquet de farine dessus. Genre vraiment tout le paquet. Elle ouvrit grand la bouche sous le choc. Et éternua un peu alors que de la farine rentrait dans sa bouche. « Le blanc te va très bien au teint si je puis me permettre. » Elle secoua la tête mais de la farine ne fit que se répandre davantage sur son visage. « Ça t'étonne ? Demanda-t-elle en plantant finalement ses yeux sur lui. » Tout lui allait au teint. Et puis il fallait dire qu'elle n'était pas particulièrement bronzée. Elle tourna ensuite le dos à Danny et se frotta les mains en regardant le plan de travail. « Comment est ce que tu veux que je te cuisine ? » Elle attrapa une cuillère en bois et se tourna vers lui en la pointant comme si c'était une épée. « Saignant ou à point ? » Elle n'avait peut être pas l'air très crédible avec sa tête couverte de farine mélangée en partie à de l’œuf. Elle lui planta doucement la cuillère dans le ventre avant de la reposer. Elle fit le tour du plan de travail, étudiant toujours du regard son demi-frère. Elle se pencha soudain puis attrapa à pleine main la pâte qu'avait fait les jumeaux dans la poubelle, puis la jeta sans attendre sur Danny. « Elle a quel goût ma vengeance ? Demanda-t-elle ensuite en battant des cils. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Sam 30 Aoû - 13:27

« Les pieds toujours, la tête je ne peux pas le garantir. » Mary-Jane avait décidément toujours la réponse à tout. Un peu désespéré, Danny secoua la tête sans pouvoir s’empêcher de sourire. Peu importe le nombre de cheveux blancs qu’elle lui faisait avoir, elle réussissait toujours à le faire rire ce qui faisait qu’il ne pouvait jamais lui en vouloir. Bien sûr, il aurait pu la réprimander pour ne pas prendre son éducation et son avenir assez au sérieux mais ce n’était pas vraiment son rôle. Bien sûr il s’inquiétait de tout ça mais le contexte ne s’y prêtait pas. « Quoiqu'il en soit, tu n'as pas ce qu'il faut pour être un big boss. S'il devait y avoir un vote tu sais que je te battrais à plate de couture. » Un autre de ses défauts était qu’elle était toujours un peu trop sûre d’elle. Et un peu naïve du coup, comme s’il pouvait perdre face à elle. Elle le sous-estimait un peu trop, c’était parfois utile mais la plupart du temps vexant. « Please. Qui voterait pour toi, à part toi ? » Lui peut-être, par pitié. Mais la victoire lui serait quand même garantie. C’était perdu d’avance pour elle.

Jugeant que leur petite joute verbale n’était plus suffisante, Danny décida de réellement attaquer sa sœur. Avec de la farine. C’était un classique, simple mais efficace. Et tellement drôle aussi… Il aurait pour toujours l’image de la tête qu’elle avait gravée dans son esprit. Celle qu’il fit après s’être pris un œuf sur la tête devait valoir son pesant de cacahuètes également. Elle était coriace, la petite ! Mais il n’avait pas dit son dernier mot et ça n’allait certainement pas s’arrêter là. C’était mal, mais s’il le fallait il était prêt à se battre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien dans aucun des placards – il n’irait pas non plus jusqu’à lui jeter des assiettes dessus, hein. « Maya ne regarde pas ça. » Danny leva les yeux au ciel face à ses talents de tragédienne. Comme s’il allait oser être trop cruel… Il n’était pas un monstre non plus ! L’œuf c’était bon pour les cheveux en plus, elle devait plutôt le remercier. Quant à la farine, ça lui allait bien au teint. Il lui avait donc rendu service. « Ça t'étonne ? » Toujours aussi modeste, décidément. « Je trouve que ça manque quand même un peu de couleur… » répliqua-t-il sur un ton pensif, réfléchissant à où se trouvait le cacao. Mais il n’eut pas le temps de l’atteindre, MJ avait repris le dessus et c’était lui la proie à présent. « Comment est-ce que tu veux que je te cuisine ? Saignant ou à point ? » Il fit mine de réfléchir sérieusement à la question, avant de lui répondre : « Faut pas me laisser trop longtemps sur le grill, tu risques de me faire cramer et ce serait un véritable gâchis. » Quitte à être mangé, il préférait que ce soit agréable pour celui qui allait en profiter. Son air confiant et son sourire fanèrent à l’instant où il la vit plonger les mains dans la poubelle cela dit… Il se souvenait l’avoir vue y jeter la pâte qu’avaient fait Ben et Jerry tout à l’heure… Il n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit que la répugnante mixture se retrouvait déjà sur lui. Seigneur, c’était horrible… Surtout comme elle avait passé un peu de temps dans la poubelle, elle avait récupéré de nouveaux ‘passagers’… « Elle a quel goût ma vengeance ? » « Un peu trop prévisible je dirai. Mais je te donne un point pour avoir osé mettre les mains dans la poubelle, c’était très courageux. » Pour la peine, il se devait de la féliciter. Alors il s’approcha et la prit dans ses bras sans prévenir, se collant bien à elle pour lui mettre un peu de pâte dégoutante dessus. Au point où il en était, la farine qu’elle avait sur elle ne changerait rien. « Je t’aime sœurette. » dit-il alors en exagérant bien.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny Sam 13 Sep - 11:10

Il avait beau essayer de détourner son attention, ce n'était pas pour autant qu'il avait ce qu'il fallait pour être le boss. Si ça se jouait aux votes, Mary-Jane était sûre de l'emporter haut la main. Et s'il prétendait le contraire, ce serait du simple déni. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir de l'espoir. « Please. Qui voterait pour toi, à part toi ? » Elle leva une de ses mains puis commença à compter. « Maya, les jumeaux, Brad Pitt... » Elle leva trois doigts rien que pour Brad Pitt. Il valait bien plus que le commun des mortels. « Peut-être que maman voterait pour toi. Mais toi et moi on sait que ce ne serait que par pitié. » Elle lui tapota sur l'épaule comme si elle compatissait. Mais elle n'aurait jamais dû se montrer si clémente avec lui. Elle lui laissait une voix et qu'est ce qu'il lui donnait en échange ? De la farine en pleine figure. Qu'est ce que les jeunes pouvaient être ingrats de nos jours. Mary-Jane se vengea et bien entendu cela ne fit qu'envenimer le combat. Il venait de la coincer, elle était prise au piège et ne pouvait plus s'échapper. Et pouf c'était tout le paquet de farine qui déferla sur elle comme de la pluie avec un œuf en prime pour nourrir les cheveux. Elle était touchée. Mais pas réellement blessée. Plutôt amusée. « Je trouve que ça manque quand même un peu de couleur… » « Tu n'as pas le droit de t'attaquer à un soldat blessé. Dit-elle d'un ton très dramatique. » Surtout qu'elle était en pleine forme et ne manquait pas d'idées pour se venger. Elle lui demanda d'ailleurs comment il souhaitait être cuisiné. « Faut pas me laisser trop longtemps sur le grill, tu risques de me faire cramer et ce serait un véritable gâchis. » Mary-Jane échappa un petit rire diabolique. « Ne t'inquiètes pas, tu ne sentiras presque rien. Je te promets de savourer chacun des morceaux. » Mais il ne devait pas un avoir un goût terrible. Sa grognon-attitude devait sûrement avoir un impact sur le goût. Puis il n'était pas bien épais et elle n'aimait pas curer les os. La jeune fille s'approcha finalement de la poubelle et jeta sur lui la pâte plus que douteuse qu'avait préparé les jumeaux. Elle lui demanda ensuite quel goût avait sa vengeance – sûrement pas terrible si on jugeait seulement à l'odeur. « Un peu trop prévisible je dirai. Mais je te donne un point pour avoir osé mettre les mains dans la poubelle, c’était très courageux. » Elle rejeta ses cheveux plein de farine en arrière. « Je m'entraîne depuis des années. » Pas vraiment. Mettre les mains dans une poubelle c'était moins fun que ça en avait l'air. Surtout qu'on pouvait tomber sur des choses plus que dégueulasses. Danny s'approcha soudain d'elle puis ouvrit grand ses bras pour la serrer contre lui. Et lui coller au passage un peu de la pâte à l'odeur fétide. « Je t’aime sœurette. » Mary-Jane ne put réprimer un rire. « Tu pues. » Elle se recula en le poussant avec force pour jeter un œil à l'état de la cuisine. Il y avait eu quelques dommages collatéraux. « Et comme c'est toi qui a commencé, je te laisse le plaisir de tout nettoyer. » Elle se frotta en même temps le visage pour enlever de la pâte qui s'était collé sur sa joue. Elle s'approcha du lavabo comme si elle allait se rincer mais elle s'empara finalement du liquide vaisselle et le pointa vers Danny avant de presser dessus pour l'attaquer. « Tiens, je t'aide un peu, je suis trop gentille. » Il sentirait meilleur comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Never dance like this before •• Danny

Revenir en haut Aller en bas

Never dance like this before •• Danny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-