It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

My life be like •• Sofia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: My life be like •• Sofia Ven 18 Juil - 12:00

Sirius ne pouvait pas s'empêcher d'être tendu. Il voulait faire comme si de rien était quand il la reverrait mais ce ne serait pas aussi facile, et il le savait pertinemment. Il ne pouvait pas faire semblant d'oublier ce que ce Lawrence lui avait dit. Il avait encore cette rencontre bien présente dans son esprit et il lui suffisait d'y penser pour se mettre en colère de nouveau. Mais dès qu'il pensait à Coleen, et au bébé qu'elle attendait, Sirius se détendait à nouveau. Il avait hésité à annoncer la nouvelle en premier à Sofia. Mais contrairement à elle, il ne voulait plus mentir sur des choses aussi importantes. Il avait pensé à le dire à sa mère mais il se dit que Sofia aimerait être au courant la première. Et même s'il ne pensait pas qu'elle le méritait, il se dirigea malgré tout vers chez elle ce matin là. Il avait même acheté des croissants, parce qu'il était attentionné comme ça. Il ferait comme si de rien était, comme s'il n'avait pas appris que Sofia lui avait menti. Il voulait voir combien de temps elle comptait au juste lui mentir ouvertement. Il ne savait pas s'il réussirait à le cacher bien longtemps mais il voulait essayer, juste pour voir à quel point Sofia cachait bien son jeu. Depuis qu'elle était rentrée, ils ne s'étaient pas trop vus et il était malgré tout content d'aller la voir. Il serait toujours content de voir sa jumelle, mais cette fois-ci il ressentait une certaine amertume qu'il ne parvenait juste pas à faire partir. Elle lui avait fait la tête, ils s'étaient disputés comme ce n'était jamais arrivé, et ce juste parce que Sirius ne lui avait pas annoncé à la seconde près sa relation avec Coleen. Et il ne pouvait pas s'empêcher de penser maintenant à quel point elle avait été hypocrite. Il lui avait prévenu de sa venue par un simple sms, se contentant de dire qu'il avait quelque chose à lui dire. Quand il arriva devant sa porte il resta un instant sans bouger. Il poussa un soupir et appuya finalement sur la sonnette. Il ne se mettrait pas en colère. Il essayait de se répéter cette phrase en boucle dans sa tête et il espérait que ça finirait par fonctionner. Après tout il venait surtout ici pour lui annoncer la bonne nouvelle et il ne voulait pas la gâcher par une nouvelle dispute. Mais il avait peur que sa fierté ne prenne les devants... Sofia lui ouvrit la porte et il lui tendit aussitôt le sac de croissants pour éviter qu'elle le prenne dans ses bras. Il tenta de sourire comme si de rien était et se contenta de dire : « Salut. J'espère que je ne dérange pas. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Sam 19 Juil - 15:18

En recevant le message de Sirius, Sofia avait cligné des yeux, surprise et... nerveuse, il allait passer alors... Sofia ne savait pas trop comment le prendre. Oh, elle était heureuse de voir son jumeau en solo, mais elle était aussi terrifiée des propos qu'il pourrait tenir. Elle savait qu'il savait et elle était sur les nerfs depuis, elle s'était attendue à une... attaque explosive de son jumeau, ils étaient connus et reconnus au sein de leur famille pour ça, ils étaient adorables la plupart du temps, mais ils poussaient des crises de colère assez prononcés... c'était rapide en général, et le fait que Sirius prenne son temps avant d'exploser la rendait plus nerveuse encore. Elle fit néanmoins coulé le café et s'installa sur son fauteuil, elle était toute recroquevillé et lisait un livre sur l'apprentissage de l'arabe. Avec tout ce qu'il se passait en ce moment, son départ pour la Serbie avait été... déprogrammé, on allait l'envoyé en Palestine et elle partait dans moins d'un mois... et elle allait devoir l'annoncer ce départ là. Oh gosh, elle était tellement nerveuse par rapport à tout ça... sa famille allait encore s'inquiéter, mais c'était sa vie et ses choix... et c'était aussi pour ça qu'elle voulait parler à Sirius avant, elle avait besoin de savoir qu'ils étaient... okay avant son prochain départ. Lorsqu'il sonna, elle fronça les sourcils et observa dubitativement la porte, Sirius ne sonnait jamais chez elle, il avait la clé après tout... prise au dépourvu, elle se leva et alla ouvrir la porte tout en fronçant les sourcils. Elle l'observa quelques secondes mais se retrouva avec un sachet de croissants entre eux très rapidement. « Salut. J'espère que je ne dérange pas. » elle arqua un sourcil avant de s'écarter de l'entrée pour qu'il rentre. « Sirius, si je voulais être au calme, je n'aurais pas donné un double de ma clé à tous ceux de la famille » soupira la blonde avant de prendre le sachet de croissant et le mettre sur la table de la cuisine. En sentant l'odeur de la nourriture, son chien arriva en japant avec joie. « Hey Padfoot, c'est pas pour toi ça » rigola la jeune femme avant de caresser la tête de son animal. « Café Sirius ? » proposa Sofia, elle ne se sentait pas assez courageuse pour affronter son jumeau sans caféine dans le sang. « Tu vas bien ? » demanda-t-elle avec appréhension tout en se frottant nerveusement les poignets. Elle prit place autour de sa table de cuisine et attrapa un croissant qu'elle mangea avec une boule dans la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Mar 22 Juil - 17:31

Sirius savait qu'il pouvait toujours être à l'aise avec Sofia. Il était supposé pouvoir l'être parce que depuis toujours il savait qu'il pouvait tout lui raconter et il avait toujours pensé que Sofia partageait ce sentiment avec lui. Mais il se trompait. Ce lien qu'il avait avec sa jumelle n'allait visiblement que dans un sens. Il devait tout raconter mais si Sofia lui cachait tout une partie de sa vie, ce n'était pas si grave. Sirius essayait vraiment de ne pas y penser mais c'était difficile de retirer les paroles de Lawrence de son esprit. Il arriva donc à l'appartement de Sofia, bien décidé à éviter le sujet qui lui trottait dans la tête pour lui annoncer une bonne nouvelle. « Sirius, si je voulais être au calme, je n'aurais pas donné un double de ma clé à tous ceux de la famille » Il haussa les épaules, évitant son regard en entrant dans l'appartement. Il n'y avait même pas pensé. Il avait beau vouloir avoir l'air naturel il savait que Sofia se douterait que quelque chose n'allait pas. « Hey Padfoot, c'est pas pour toi ça » Sirius regarda le chien avec un sourire. « Café Sirius ? » « Oui s'il te plaît. » Peut-être que le café arriverait à faire partir le goût d'amertume qu'il avait dans la bouche. Il prit place lui aussi sur la table, coudes posés dessus, regardant droit devant lui. Oui il agissait vraiment comme si de rien était, un acteur né. « Tu vas bien ? » Il tourna la tête vers elle avec un air surpris pendant une demie-seconde, comme s'il se rappelait de sa présence. Il se racla la gorge avant de répondre : « Super ! En fait je suis venu t'annoncer une bonne nouvelle. » Peut-être que s'il lui annonçait maintenant il n'aurait pas à passer plus de temps que nécessaire. Il trouvait l'atmosphère trop pesante, et si Sofia n'avait pas eu de mal à lui mentir, Sirius ne se sentait pas si à l'aise. Il arbora donc un sourire pour lui annoncer la raison de sa venue ici. « Coleen est enceinte. » Il avait encore du mal à le croire lui même. Il y avait tellement de choses à penser qu'au final il ne savait plus quoi faire du tout. Il ne doutait pas qu'une fois que ses parents seraient au courant et tout le reste de la famille il pourrait se renseigner auprès des autres. Pour le moment il essayait surtout de rester aux côtés de Coleen et de supporter ses sautes d'humeur. Mais il les prenait surtout avec humour.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Jeu 24 Juil - 17:17

Oh Sofia sentait bien que son frère jumeau était distant. Qu'il était... différent avec elle, elle n'aimait pas tellement le sentiment... mais elle comprenait, duh, elle imaginait parfaitement ce à quoi il pensait, elle le connaissait si bien, et elle savait qu'elle l'avait déçue, elle n'aimait pas le sentiment, mais ne savait pas non plus comment aborder la chose "hey, je sais que tu sais pour ma relation passé, wanna talk about it ?" duh, elle ne savait ni quoi dire, ni quoi faire, alors elle se contentait de petites choses inutiles, comme servir un café à son frère par exemple, pour repousser la conversation... pour ne pas en venir à devoir s'expliquer... il devait tellement lui en vouloir déjà. « Oui s'il te plaît. » finit-il par dire pour le café, Sofia ne manqua pas de le servir avant de lui demander comment il allait... elle était un peu sur la défensive et la tension était palpable, mais elle tentait de ne pas trop y penser. « Super ! En fait je suis venu t'annoncer une bonne nouvelle. » Sofia pencha la tête sur le côté, il semblait vraiment heureux en plus... ça devait être réel donc. Elle sourit à son tour, ne sachant pas trop à quoi s'attendre. La jeune femme attendit que Sirius se lance. « Coleen est enceinte. » Sofia cligna des yeux quelques secondes, elle sentit son coeur s'arrêter une fraction de secondes et elle chercha le regard de son jumeau, identique aux siens avant qu'un sourire ne naisse sur ses lèvres. « Vraiment ? Depuis quand ? Oh Sirius, je suis vraiment contente pour toi ! Tu vas être papa. » oh gosh, son jumeau allait être papa, il allait avoir un fils, ou une fille qui lui ressemblerait. « Papa Sissi... » murmura-t-elle pour elle-même, réellement heureuse pour son jumeau, elle releva le regard vers lui avant de se mordre la lèvre inférieur. « Can I hug you ? » demanda-t-elle dans un murmure hésitant, elle observa le visage de Sirius avant qu'une grande peine et une fatigue s'affiche sur son visage. « Je sais que tu sais. Je sais que tu m'en veux et je comprends... mais ça c'est une bonne nouvelle Sirius, et j'ai juste besoin de savoir que je peux encore serrer mon frère dans ses bras sans qu'il ne me déteste... » souffla Sofia d'une petite voix sans pour autant baisser les yeux. Elle avait fait ses choix dans le passé, et elle avait décidé de se taire dessus, alors elle devait en assumer les conséquences et pas se cacher derrière... n'importe quelle excuse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Ven 25 Juil - 11:33

Sirius était venu pour une raison précise et il ne voulait pas la gâcher en se disputant avec Sofia. Il but une gorgée de son café, comme pour se donner du courage avant d'annoncer la bonne nouvelle à sa jumelle. Il était vraiment heureux depuis que Coleen lui avait annoncé pendant leur escapade en Australie. Sa rencontre avec Lawrence avait peut-être assombri son humeur mais il ne pouvait pas le laisser gâcher un moment aussi précieux. Et il était prêt à passer outre ce qu'il avait appris sur Sofia. Il attendit de voir sa réaction avec une certaine impatience. « Vraiment ? Depuis quand ? Oh Sirius, je suis vraiment contente pour toi ! Tu vas être papa. » Le sourire de Sirius s'étira automatiquement. « Deux mois. Je n'y crois pas vraiment encore. » Il était un peu dans une sorte de flou et il était persuadé que tout deviendrait plus clair quand Coleen donnerait naissance à leur enfant. Leur bébé. « Papa Sissi... » Il hocha la tête d'un air un peu incrédule, comme s'il n'y croyait pas non plus. « Tu seras tatie une nouvelle fois. » Il n'était pas le premier de la fratrie à avoir un enfant et il espérait qu'il ne serait pas le dernier. La famille De La Vega comptait déjà de nombreux membres et elle allait encore s'agrandir. « Can I hug you ? » Sirius la regarda avec interrogation, ayant remarqué son air hésitant. Elle n'avait pas l'air tout à fait à l'aise, comme lui à vrai dire, ce qu'il trouvait plutôt étrange parce que Sofia n'avait jamais eu à demander pour lui faire un câlin. Peut-être que le comportement de Sirius la gênait... « Je sais que tu sais. Je sais que tu m'en veux et je comprends... mais ça c'est une bonne nouvelle Sirius, et j'ai juste besoin de savoir que je peux encore serrer mon frère dans ses bras sans qu'il ne me déteste... » Le sourire de Sirius s'effaça de son visage un instant. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle soit au courant. Ce Lawrence avait décidément la bouche bien pendue... Il se leva puis ouvrit grand ses bras pour que Sofia vienne s'y réfugier. Il attendit de l'avoir dans ses bras pour répondre. « Je ne te détesterai jamais, dit-il enfin d'une voix triste, j'aurais juste... J'aurais juste aimé que tu puisses me faire confiance. » Il avait été en colère, comme il l'avait été avec Rosalie, puis au final il avait surtout été déçu. Au final ça devait être de sa faute. Il savait qu'il était trop protecteur mais il n'aurait jamais pensé que ça aurait poussé deux de ses sœurs à lui mentir sur leur vie amoureuse. « Je n'ai pas envie de me disputer avec toi... mais tu dois comprendre que ça m'a blessé d'apprendre ça de la bouche de quelqu'un d'autre. » Surtout de quelqu'un d'aussi irritable que Lawrence. Quand il repensait à ce qu'il avait osé dire sur Sofia ce jour là, il voyait de suite rouge.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Jeu 31 Juil - 12:06

« Deux mois. Je n'y crois pas vraiment encore. » Sofia eut un petit sourire en coin avant de rigoler légèrement. « Habitue-toi vite à l'idée, parce que dans 7 mois un mini-Sirius va débarquer dans ta vie. Ou ce sera une mini-moi... en brune je suppose » concéda la jeune femme avec amusement. « Sauf si c'est des jumeaux... t'es sûr que c'est un seul bébé hein ? » demanda Sofia histoire d'être sûre. Parce qu'aucun dans la famille n'avait encore eu des jumeaux... et visiblement, quelqu'un allait sans doute avoir le gêne, elle espérait que ce ne serait pas elle... duh, elle ne se voyait pas capable de gérer deux bébés. Nope, elle préférait que son frère connaisse... cet honneur ? Oui, on allait dire ça comme ça. C'était quelque part étrange, imaginer son petit frère papa -elle n'en démordrait jamais, elle était l'aînée, elle était arrivée en seconde - Papa Sissi... allait-elle devoir arrêter de l'appeler ainsi devant le bébé de Sissi ? Histoire de lui donner un semblant de crédibilité ? Duh. « Tu seras tatie une nouvelle fois. » elle eut un petit sourire en coin. « Certainement pas la dernière fois... » soupira-t-elle avant de rigoler légèrement, elle était devenue tante avant même d'avoir 16 ans grâce à Elena... enfin, tante/marraine. « C'était prévu ou c'est les fruits de l'heureux hasard ? » demanda Sofia en penchant la tête sur le côté. Dans tous les cas, avec cette situation joyeuse elle avait envie de serrer Sirius dans ses bras, mais elle avait vraiment peur... qu'il lui en veuille à cause de l'histoire avec Lawrence, elle finit par admettre qu'elle savait mais qu'elle voulait tout de même le serrer dans ses bras, même s'il ne devait pas être son fan numéro un en ce moment. Il finit par écarter les bras, prêt à l'accueillir, elle fondit aussi tôt dans les bras de son jumeaux avant de déposer sa tête sur l'épaule de son jumeau. « Je ne te détesterai jamais, j'aurais juste... J'aurais juste aimé que tu puisses me faire confiance. Je n'ai pas envie de me disputer avec toi... mais tu dois comprendre que ça m'a blessé d'apprendre ça de la bouche de quelqu'un d'autre. » elle hocha la tête et finit par se reculer légèrement, elle hésita et passa une de ses mains sur le visage de Sirius. « Je n'ai jamais vraiment raconté tous les détails à quelqu'un, des brides à Rosalie et Elena... mais j'ai toujours eu ma fierté... » avoua-t-elle en déglutissant légèrement, elle prit le temps de respirer longuement, pour calmer un maximum les bâtements de son coeur. « J'ai juste été conne et naïve... je suis restée 2 ans avec Lawrence et je l'ai fait tellement attendre... je voulais être sûre qu'il soit le bon, pour pouvoir vous le présenter à tous, je ne voulais pas juste... un type qui ne mènerait à rien de sérieux... » concéda-t-elle avant de s'humecter les lèvres, le regard perdu. « Et j'y ai crû, dur comme fer jusqu'à la fin... sauf qu'il n'était qu'une image ? Une belle image mais quelque chose de totalement factice. Je n'étais qu'un stupide pari pour lui... alors quand je l'ai appris, avec le peu de dignité qu'il me restait je l'ai juste quitté sans me retourner... » avoua-t-elle un sourire triste accroché à ses lèvres. « J'ai voulu te le dire, me réfugier dans tes bras... mais c'était presque la fin de Yale... c'était... ridicule, et puis, tu te serais battu et c'était inutile, sans oublier le fait qu'on était presque en période d'examen et... well, je me suis trouvée beaucoup d'excuse comme tu le vois pour garder tout ça pour moi... j'avais l'impression que si je te le disais... » elle hésita en se mordant les lèvres avec force, une colère sans nom brillant dans ses yeux. « J'ai perdu ma virginité pour un putain de pari... je me sentais juste sale et je ne voulais pas... je ne voulais pas que les autres de ma famille me voit de la sorte » finit-elle par avouer en sentant sa voix monter dans les aiguës sur la fin. Elle sentit l'émotion lui soulever le coeur et elle leva les yeux au plafond, pour s'empêcher de pleurer, non, plus une larme pour cet idiot. Jamais plus. Elle se l'était promis.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Sam 2 Aoû - 22:47

« Habitue-toi vite à l'idée, parce que dans 7 mois un mini-Sirius va débarquer dans ta vie. Ou ce sera une mini-moi... en brune je suppose » 7 mois. Ça semblait tellement loin et tellement proche en même temps. « Sauf si c'est des jumeaux... t'es sûr que c'est un seul bébé hein ? »  « J'en sais rien. Elle a juste fait une prise de sang. » Elle avait rendez-vous pour une échographie alors ils seraient sûrement fixés à ce moment là. « Mais tant qu'il ou elle hérite de mon charme incroyable, ça m'importe peu. Ajouta-t-il d'un ton léger. » Le bébé pouvait hériter un peu de Coleen aussi, elle n'était pas trop mal. Même s'il était clairement le plus parfait des deux. Sofia allait donc être tatie une nouvelle fois. « Certainement pas la dernière fois... » Les De La Vega avaient en effet une certaine propension à se reproduire. Il fallait bien qu'ils répandent leur 'awesomeness' dans le monde. « C'était prévu ou c'est les fruits de l'heureux hasard ? » Il la regarda avec un air un peu coupable, comme s'il était pris sur le fait. « Du hasard évidemment. Est ce que tu nous as déjà vu prévoir quoique ce soit ? » Même sa proposition ratée en mariage n'avait pas vraiment été prévue. Tout les prenait un par surprise à chaque fois, mais au moins ils ne s'ennuyaient pas. Un jour une MST, un autre un bébé. Mais si Sirius était venu pour annoncer une bonne nouvelle, il savait dans le fond qu'il avait du mal à cacher qu'il n'était pas très à l'aise. Il n'avait pas l'habitude de mentir à Sofia et au final ce n'était même pas la peine. Parce qu'elle savait déjà qu'il était au courant finit-il par apprendre. Il n'hésita pas longtemps avant de la prendre dans ses bras. Comme s'il pouvait la détester pour quoique ce soit. Il pouvait être en colère contre elle, lui reprocher la moindre chose mais la détester, ça il ne pouvait pas. Il aurait juste aimé pouvoir être pour elle ce qu'elle avait été pour lui plus d'une fois. « Je n'ai jamais vraiment raconté tous les détails à quelqu'un, des brides à Rosalie et Elena... mais j'ai toujours eu ma fierté... » La fierté des De La Vega. Elle faisait souvent des ravages... « J'ai juste été conne et naïve... je suis restée 2 ans avec Lawrence et je l'ai fait tellement attendre... je voulais être sûre qu'il soit le bon, pour pouvoir vous le présenter à tous, je ne voulais pas juste... un type qui ne mènerait à rien de sérieux... » Il regarda sa sœur avec une expression un peu triste. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'était mise autant de pression. Certes il aurait évalué n'importe quel homme qu'elle lui aurait présenté, et l'aurait détesté par principe, mais elle avait le droit de faire des erreurs. Sirius en avait fait lui aussi. « Et j'y ai crû, dur comme fer jusqu'à la fin... sauf qu'il n'était qu'une image ? Une belle image mais quelque chose de totalement factice. Je n'étais qu'un stupide pari pour lui... alors quand je l'ai appris, avec le peu de dignité qu'il me restait je l'ai juste quitté sans me retourner... » Un pari ? Il ne pensait pas que c'était possible de détester ce Lawrence davantage, mais clairement c'était le cas. Qu'une personne parvienne à mettre sa jumelle dans cet état ne méritait pas de l'approcher. « Tu as bien fait. Ne put-il s'empêcher de répondre, son ton montrant encore la colère qu'il avait éprouvé après sa rencontre avec lui. » Il ne valait mieux pas que leur chemin se croise à nouveau. « J'ai voulu te le dire, me réfugier dans tes bras... mais c'était presque la fin de Yale... c'était... ridicule, et puis, tu te serais battu et c'était inutile, sans oublier le fait qu'on était presque en période d'examen et... well, je me suis trouvée beaucoup d'excuse comme tu le vois pour garder tout ça pour moi... j'avais l'impression que si je te le disais... J'ai perdu ma virginité pour un putain de pari... je me sentais juste sale et je ne voulais pas... je ne voulais pas que les autres de ma famille me voit de la sorte » Sirius regarda sa jumelle avec colère cette fois, fronçant les sourcils. « Sofia. Tu ne peux pas sérieusement avoir pensé ça ? » Elle ne pouvait pas s'être imaginé que Sirius la verrait autrement si elle lui avait raconté ça plus tôt. « Tu sais très bien que je te supporterai toujours. Tu fais peut-être des bêtises mais j'en ai fait aussi, tu es bien placée pour le savoir... Tu t'es fait avoir par un enfoiré et il ne mérite pas que tu te sentes comme ça à cause de lui. » Il ne méritait même pas qu'ils parlent de lui. Il leva une main pour caresser la joue de sa jumelle. « Tu vaut cent fois mieux que lui. Tu es une De La Vega. Personne ne peut nous atteindre. » Parce qu'ils étaient une famille unie, et que rien ni personne ne pouvait les vaincre. Ils avaient des moments difficiles, comme tout le monde, mais ils en ressortaient toujours plus fort. « Et si quelqu'un te fait penser le contraire, je m'occuperais de lui. » Avec plaisir en plus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Mer 6 Aoû - 3:53

« J'en sais rien. Elle a juste fait une prise de sang. Mais tant qu'il ou elle hérite de mon charme incroyable, ça m'importe peu. » Sofia arqua un sourcil alors qu'un petit sourire en coin naissait à ses lèvres, elle observa son frère avant de reprendre la parole. « Well, tout le monde sait que j'étais la charmante, tu étais juste la pretty face tout le temps à mes côtés » lança-t-elle sur un ton badin mais quelque peu... provocateur ? Gentiment cela dit. Ils étaient juste une fine équipe lors de leur enfance, partageant secrets, habitudes, langages uniquement à eux, vivant dans une seule bulle et un seul univers où tous les autres étaient un peu exclu. Enfin, la nouvelle que Sirius venait de lui faire, c'était une bonne chose, la meilleure des choses, elle était sincèrement heureuse pour son jumeau, mais elle voulait au moins savoir si c'était prévu. « Du hasard évidemment. Est ce que tu nous as déjà vu prévoir quoique ce soit ? » Sofia ne dit rien, elle inspira longuement avant de se passer la main dans les cheveux. « Je ne vais rien dire. Rosalie s'occupera de te dire le fond de ses pensées sur toi et la protection » lâcha-t-elle avec une lueur amusée dans le fond du regard, oh, elle allait clairement demandée à son bébé soeur de filmer la scène.

Mais l'ambiance devint... plus intime et sérieuse... plus... à la confidence, parce qu'il était temps de percer tous ces secrets, parce qu'ils n'avaient jamais eu de secrets l'un pour l'autre enfants, mais le fait de grandir, le fait d'évoluer les avaient petit à petit éloigner l'un de l'autre. Mais Sirius restait le plus grand appui de sa vie... et Sofia aimait à penser que Sirius se sentait plus fort s'il sentait qu'il avait le soutient de sa jumelle. Alors elle parla de Lawrence, du pari, de ce qu'elle avait ressenti... du pourquoi elle avait rompu avec lui et pourquoi... elle n'avait aucun regret là-dessus. « Tu as bien fait. » juste son ton, juste sa colère fit froncer les sourcils à Sofia qui se mit aussi tôt à lui caresser le visage pour qu'il se calme, pour qu'il revienne à la réalité, c'était le passé tout ça, ça ne faisait plus mal... et elle continua à parler, jusqu'à... finalement dire ce qui avait réellement blesser. Sa virginité... ce qu'elle avait de plus précieux, ce qu'elle avait toujours voulu garder pour l'homme qu'elle épouserait un jour... et oui, elle s'était sentie juste... sale. « Sofia. Tu ne peux pas sérieusement avoir pensé ça ? Tu sais très bien que je te supporterai toujours. Tu fais peut-être des bêtises mais j'en ai fait aussi, tu es bien placée pour le savoir... Tu t'es fait avoir par un enfoiré et il ne mérite pas que tu te sentes comme ça à cause de lui. Tu vaut cent fois mieux que lui. Tu es une De La Vega. Personne ne peut nous atteindre. » Sofia déposa juste son front sur l'épaule de son jumeau avant de soupirer très doucement. « C'est difficile parfois d'être une De la Vega » oh oui, clairement, trois filles si différentes, le génie et l'artiste, puis elle, il lui avait fallu très longtemps avant de se voir au-delà de "la jumelle de Sirius"... puis il y avait Diego qui ressemblait depuis toujours à leur père, et Fred... Fred qui était le nounours, le protecteur, puis James qui grandissait ailleurs, et Sirius là pour elle... mais... comment prouver sa valeur quand tout ce qu'on faisait avait déjà été fait avant par d'autres ? Et parfois bien mieux. Alors quand elle avait vu Elena s'en foutre des principes de leur père, puis Rosalie ne vivre que selon ses envies, elle avait trouvé là... sa place... elle avait frôlé la perfection pour rentrer dans le cadre instauré très jeune par leur père. « Et si quelqu'un te fait penser le contraire, je m'occuperais de lui. » Sofia releva la tête avant de sourire légèrement. « Je n'ai pas besoin d'un protecteur tu sais Sirius, j'ai besoin de quelqu'un là pour me tendre la main et m'aider à me relever quand je tombe... on devient plus fort en apprenant de ses erreurs, et crois-moi, je suis plus forte maintenant grâce à tout ça » avoua alors la blonde avec un air las sur le visage. Elle avait au moins pu gagner en expérience grâce à tout ça. « Tu seras un bon père tu sais Sirius, tant que t'es câlin restent les meilleurs, tu seras un très bon papa » ajouta Sofia avec une fierté sans faille pour son jumeau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Jeu 7 Aoû - 10:41

« Well, tout le monde sait que j'étais la charmante, tu étais juste la pretty face tout le temps à mes côtés » Sirius lui jeta un regard en coin en notant le ton provocateur de sa jumelle. Il se passa une main dans les cheveux tout en se reculant sur sa chaise avant de répondre : « Well, elle m'a bien aidé. » Et il fit un petit clin d'oeil. Mais tout le monde savait pertinemment qu'il n'était pas juste une 'pretty face', il était aussi incroyablement intelligent et parfait. C'était tellement évident que c'était inutile de lui faire remarquer. Elle lui demanda ensuite si Coleen et Sirius avaient prévu cet heureux événement. Ça se saurait si les deux jeunes gens prévoyaient quoique ce soit.. « Je ne vais rien dire. Rosalie s'occupera de te dire le fond de ses pensées sur toi et la protection » Le jeune homme fit aussitôt une grimace. « Je préférerais m'en passer. » Il ne voulait même pas y penser. Il arriverait sûrement à éviter le sujet s'il la jouait assez finement. En revanche, ce que Sofia et Sirius n'avaient pas pu éviter, c'était de mettre la vérité à plat. A sa surprise c'est Sofia qui en parla d'abord, parce qu'elle savait qu'il était au courant. Elle lui confia ce qu'elle avait traversé et Sirius eut envie de la prendre dans ses bras à nouveau. Il aurait aimé pouvoir être là au moment où ça lui était arrivée. Il s'en voulait aussi de s'en être pas rendu compte à ce moment là. La jeune femme avait toujours été plus douée que lui pour cacher ses sentiments. Mais il était impensable qu'elle ait pu penser une seule seconde que Sirius la jugerait ou lui en voudrait pour ce qui lui était arrivée. Sofia et Sirius s'étaient toujours compris, ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre et ils s'étaient toujours supportés l'un l'autre. Du moins c'est ce qu'il croyait. Et même après l'année passée un peu difficile, rien ne pouvait les séparer. Elle était une De La Vega, personne ne pouvait les atteindre, parce qu'ensemble, ils étaient une équipe, une famille, plus forte que tout le reste. « C'est difficile parfois d'être une De la Vega » « Je sais. » Sirius aussi avait du trouvé sa place. S'il avait voulu faire comme son père et Diego, qu'il les avait toujours admiré, ça n'avait pas été facile d'arriver à la hauteur. Il s'était mis une pression pas possible pour y parvenir et à ses yeux ce ne serait jamais suffisant. Il termina en ajoutant que si quelqu'un lui faisait penser le contraire il s'occuperait de lui sans problème. « Je n'ai pas besoin d'un protecteur tu sais Sirius, j'ai besoin de quelqu'un là pour me tendre la main et m'aider à me relever quand je tombe... on devient plus fort en apprenant de ses erreurs, et crois-moi, je suis plus forte maintenant grâce à tout ça » Il la regarda, une certaine lueur de fierté dans le regard. Elle était la plus sage des deux aussi. « Alors j'espère que la prochaine fois tu n'hésiteras à m'en parler. Plus de mensonges... Enfin, plus d'aussi gros. » Il esquissa un petit sourire. Il comprenait ce qu'elle voulait dire, même s'il n'arriverait probablement pas à arrêter de vouloir la protéger. Sirius avait toujours été comme ça, avec toute sa famille et encore plus avec Sofia parce que c'était sa jumelle et qu'ils avaient partagé tant de choses ensembles. « Tu seras un bon père tu sais Sirius, tant que t'es câlin restent les meilleurs, tu seras un très bon papa » « Bien sûr qu'ils seront toujours les meilleurs. » Il attira d'ailleurs de nouveau Sofia vers lui pour la prendre dans ses bras, caressant ses cheveux tout doucement. « Et tu feras une bonne mère aussi un jour... Mais prends ton temps. Ajouta-t-il avec hâte. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Lun 11 Aoû - 17:31

« Well, elle m'a bien aidé. » en effet, la pretty face de son frère avait beaucoup aidé son jumeau, tous en fait, peu de gens savaient résister à leur petite tête. Et ils avaient aussi tous leur petit caractère, parfois, Sofia se demandait comment ses parents avaient réussi à tous les élever en même temps... m'enfin, c'était quelque part... leur choix et leur faute donc bon. Enfin, la question n'était pas là, Sirius allait avoir un bébé bien à lui, et Sofia voulait juste savoir si tout ça... était prévu ? Et apparemment, non. Sofia roula juste des yeux, elle n'avait rien à dire là-dessus, Rosalie le ferait pour elle. « Je préférerais m'en passer. » Sofia eut un petit sourire en coin avant d'arquer un sourcil. « Parce que tu crois qu'elle va savoir s'empêcher de faire le moindre commentaire ? » répondit-elle tout en pouffant légèrement de rire, personne n'avait su arrêter Rosalie de donner son avis depuis qu'elle était apte à parler donc bon !

Quoiqu'il en soit, Sofia avait... besoin de dire tout l'histoire à son frère, parce qu'il était au courant et qu'il était juste temps... d'arrêter de lui mentir, elle avait besoin d'être franche et honnête avec lui, comme par le passé. Et si elle avait mis autant de temps à se décider à lui parler, c'était principalement par... crainte de le décevoir ? D'être une sorte de déception pour lui, quelque chose du genre. Ou pour sa famille... son père... elle avait toujours voulu plaire à son père, remplir son rêve d'avoir un enfant qui... était prêt à attendre la bonne personne. Poursuivre l'héritage des hommes De la Vega malgré le fait qu'elle soit une femme... Sofia De la Vega, comme cette femme dont son grand-père et son père parlait avec dévotion, cette ancêtre dont elle avait le même prénom et qui avait été l'unique et seul grand amour de son arrière-grand-père magnifié dans chaque histoire qu'on lui racontait... elle n'avait pas juste la pression d'être la soeur de Rosalie et Elena, elle devait aussi rivalisé avec une femme dont elle avait eu le prénom... et c'était ça qui était difficile, être une De la Vega, ne pas décevoir les siens... « Je sais. » Sofia eut un petit sourire. Ils savaient tous, ils portaient tous fièrement le nom mais ne parlaient pas trop des difficultés engendrées, au moins ils se soutenaient, enfin, la plupart du temps. « Alors j'espère que la prochaine fois tu n'hésiteras à m'en parler. Plus de mensonges... Enfin, plus d'aussi gros. » Sofia eut un petit sourire en coin avant de lever sa main et tendre son petit doigt à son frère pour faire une "pinky promise". Elle attrapa alors la main de son frère pour sceller le "pacte". « Je vais pas raconter aux autres que tu fais encore des pinky promise... » finit-elle par dire avant de faire un clin d'oeil à son jumeau. Quand elle le voyait comme ça... Sofia était persuadée dans son coeur qu'il serait un bon père, parce qu'il était du genre attentif, affectueux et toujours prêt à faire un câlin ou l'autre, et ses câlins étaient les meilleurs. « Bien sûr qu'ils seront toujours les meilleurs. Et tu feras une bonne mère aussi un jour... Mais prends ton temps. » Sofia secoua vivement la tête avant de rougir légèrement. « Non, pas tout de suite, je n'ai pas... je n'ai personne... puis je voyage trop... et j'ai trop envie de voyager encore un peu de toute façon. Pour le boulot, pas pour des vacances... je vais partir en Palestine là de toute façon ! » lâcha-t-elle un peu prise au dépourvu. Oh oui, elle voulait être mère... mais... enfin, pas tomber enceinte dans l'immédiat, ce serait un peu irresponsable, elle pourrait adopter aussi... mais pas trop vite ? Pas sans être sûre d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Ven 15 Aoû - 12:10

« Parce que tu crois qu'elle va savoir s'empêcher de faire le moindre commentaire ? » Il connaissait bien assez sa petite sœur pour savoir qu'elle ne s'en priverait pas du tout. Il se rappelait encore de sa réaction quand il avait chopé une MST et il essayait tant bien que mal d'oublier toute cette histoire. « Non. Mais si elle n'est pas au courant, j'ai peut-être une chance d'y échapper. » Sauf qu'il se doutait que c'était un peu trop espérer. Les nouvelles dans la famille De La Vega se répandaient plus vite que la lumière. Puis Coleen n'était pas très douée non plus par garder les choses secrètes. Alors il était très peu probable qu'il échappe aux remarques de Rosalie.
Il y avait rarement eu de secret entre Sofia et Sirius. Le jeune homme avait toujours pensé qu'il connaissait tout de sa jumelle mais il s'était trompé. La découverte l'avait blessé, mis en colère, mais maintenant que Sofia lui avait tout raconté il avait juste ressenti une certaine tristesse pour sa sœur, qui avait dû traverser tout ça sans pouvoir réellement se confier à quelqu'un. Elle l'avait toujours supporté et il n'avait pas pu lui rendre la pareil. Il ne s'était même pas rendu compte qu'elle aurait pu avoir besoin de soutien. Il voulait toujours la protéger, et il en aurait toujours envie, il ne pouvait pas vraiment s'en empêcher. Mais ils devaient se promettre de ne plus se mentir comme ça parce qu'au final ils finissaient juste par se blesser l'un l'autre et il ne voulait plus se disputer avec Sofia. Cette dernière leva d'ailleurs son petit doigt et Sirius ne put réprimer un sourire. « Je vais pas raconter aux autres que tu fais encore des pinky promise... » Il releva la tête un peu avec fierté. « Tu n'as pas intérêt, ça ruinerait toute ma réputation. » Puis il attrapa le petit doigt de Sofia avec le sien pour sceller leur promesse. Elle lui fit ensuite remarquer qu'il ferait un bon père s'il continuait à faire les meilleurs câlins. C'était une évidence qu'il était le meilleur. Sirius excellait toujours dans tout. Il savait aussi que sa jumelle ferait une bonne mère un jour, mais il préférait que cela n'arrive pas trop vite. Il venait juste d'apprendre qu'elle avait déjà eu une relation, il avait encore besoin de temps pour digérer. « Non, pas tout de suite, je n'ai pas... je n'ai personne... puis je voyage trop... et j'ai trop envie de voyager encore un peu de toute façon. Pour le boulot, pas pour des vacances... je vais partir en Palestine là de toute façon ! » Le sourire de Sirius s'effaça pour se remplacer aussitôt par un air inquiet. « Encore ? La Palestine en plus ? Est ce qu'ils font exprès de t'envoyer aux endroits les plus dangereux ? » Il savait qu'il ne pourrait jamais empêcher sa sœur de partir mais ce n'était pas pour autant qu'il était vraiment ok pour tout ça. Surtout qu'il était bien trop au courant de tout ce qui se passait dans ce pays et ça ne la rassurait absolument pas. « Je crois que je vais aller leur dire deux trois mots à eux aussi. » Ses patrons voulaient visiblement se débarrasser de Sofia il ne voyait pas d'autres raisons. Ou elle était juste vraiment douée dans ce qu'elle faisait et il ne voulait pas admettre que pour cette raison il lui faisait assez confiance pour l'envoyer là bas. Après Fred, Sofia se la jouait aventurière aussi. Et il n'avait pas peur d'admettre qu'il avait peur. S'il lui arrivait quoique ce soit... Il ne pouvait même pas y penser. Ce serait bien trop douloureux. « Tu ne peux pas partir là bas... dit-il en baissant la tête, sachant pertinemment que ça ne servait à rien. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Ven 22 Aoû - 21:19

Sofia eut un sourire diabolique à la simple évocation de Rosalie, oh, Sirius allait tellement en baver... sa sœur était... adorable avec sa famille, parfois, quand l'envie lui prenait, mais elle ne manquait jamais non plus de mot pour prouver son mécontentement quand quelque chose l'ennuyait. Elle allait être contente pour Sirius, mais pas sans râler un peu contre lui, Sofia ne savait juste pas si elle allait d'abord râler ou être contente en premier. « Non. Mais si elle n'est pas au courant, j'ai peut-être une chance d'y échapper. » ouais... ou pas. « Ouais, il faudrait juste qu'elle disparaisse quelques mois et ne parle plus à aucun membre de la famille pour qu'elle ne soit pas au courant. » lui fit réaliser Sofia tout en arquant un sourcil en direction de son jumeau, il était parfois tellement naïf lui. S'il pensait pouvoir éviter une seule personne de sa famille... les grands-parents allaient peut-être même débarqués à l'occasion ! Sirius était l'héritier des Doyle après tout !

Mais même si tout semblait aller entre eux, ils avaient encore... des aveux à se faire, surtout Sofia... et elle devait être honnête, tout lui dire, tout lui raconter et well, elle ne pouvait plus laisser les secrets les séparer, elle ne pouvait plus... ce silence pesant s'instaurer entre eux deux, non, Sofia avait la force d'en parler, d'accepter ses erreurs passés, c'était bien la seule chose qu'elle avait tiré de sa discussion avec Lawrence. Elle devait tourner la page et se montrer adulte... et Sirius ne le prenait pas trop mal... ils avaient évolué l'un comme l'autre, ils avaient grandi et quelque part, ça faisait vraiment du bien pour l'un comme pour l'autre. Mais ils devaient au moins se promettre de ne plus laisser de mensonge de la sorte s'installer entre eux. Nope, plus jamais ! Alors pour sceller le tout, Sofia fit une pinky promise. « Tu n'as pas intérêt, ça ruinerait toute ma réputation. » Sofia eut un simplement sourire et se contenta de faire un clin d’œil complice à son jumeau. De toute cette histoire, ce que Sofia retenait c'était que son frère ferait un bon père... et il parla d'un potentiel rôle de mère et aussi tôt la blonde s'embrouilla, elle voulait des enfants mais ne s'estimait pas prête... puis elle n'avait pas envie de trimballer un nourrisson à ses côtés et... non, ce n'était clairement pas le moment d'accueillir un bébé dans sa vie quoi ! Du coup, elle s'embrouilla et parla très gauchement de son futur voyage en Palestine. Fuck. « Encore ? La Palestine en plus ? Est ce qu'ils font exprès de t'envoyer aux endroits les plus dangereux ? Je crois que je vais aller leur dire deux trois mots à eux aussi. » elle baissa légèrement la tête avant de relever le regard d'un air coupable, elle se mordit nerveusement la lèvre inférieur avant de se mettre à parler. « J'ai demandé pour avoir... ces endroits... » avoua soudain la blonde tout en se grattant la nuque. « Ce sera moins long, juste 2 mois... » fit Sofia d'un ton naturel plus pour exposer les faits, ce n'est pas comme si quiconque pouvait réellement lui faire changer d'avis lorsqu'elle avait une idée en tête. « Tu ne peux pas partir là bas... » et là, l'homme en face d'elle disparu quelques secondes pour faire écho dans son esprit à l'enfant qu'il avait été, ce jeune garçon qui avait toujours été là pour elle, qui avait toujours tenté de la protéger, qui l'avait aimé au point d'accepter chacune de ses crises de jalousie lorsqu'elle était ado... Sofia caressa la joue de son jumeau, de cette même façon que leur mère avait toujours eu l'habitude de les caresser. « C'est mon boulot Sirius. Je parle arabe déjà... mais je continue d'être là pour toi, je reviens toujours pour toi si tu me le demandes ? Et ce n'est pas parce que les distances nous séparent que tu ne dois pas me parler de ce que tu ressens, parce que pour moi, tu passeras toujours en premier ! » lui rappela soudain Sofia en cherchant son regard.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia Dim 31 Aoû - 10:45

« Ouais, il faudrait juste qu'elle disparaisse quelques mois et ne parle plus à aucun membre de la famille pour qu'elle ne soit pas au courant. » C'est à dire carrément impossible. Il savait qu'il n'allait pas échapper au sermon de sa petite sœur. Il se contenterait de l'endurer et surtout de ne pas trop écouter. « Je peux toujours lui mettre un scotch sur la bouche... » Comme ils faisaient quand ils étaient plus petits. Sauf qu'il était un peu plus mature maintenant. Ou du moins il était supposé l'être. Il avait quand même fait un effort sur la manière dont ils venaient de gérer toute cette histoire. Au lieu d'aller la voir il aurait pu faire la tête sans donner de nouvelles et s'énerver dès qu'il l'aurait croisé. Il avouait que ça lui avait traversé l'esprit un instant. Mais il n'avait pas eu envie de revivre une dispute comme celle de la dernière fois. Il avait besoin de Sofia et ce n'était pas en lui faisant la tête comme un enfant que ça réglerait quoique ce soit. Au final être sincère était bien plus efficace et ce même s'il était encore vexé qu'elle lui ait menti pendant aussi longtemps. Avec ses explications, il arrivait à comprendre pourquoi elle avait agi ainsi et il s'en voulait même de ne pas s'en être rendu compte avant. Il pensait connaître Sofia par cœur mais elle ne cesserait jamais de le surprendre. Et il était de nouveau pris au dépourvu quand elle lui confia qu'elle allait de nouveau partir. Cette fois-ci en Palestine. Il avait du mal à accepter que sa jumelle se rende dans ce genre de lieux. Il se demandait qui prenait ces décisions et il avait bien envie d'aller leur dire deux trois mots. Même si elle lui avait dit qu'elle n'avait pas besoin d'être protégée, Sirius ne pourrait jamais vraiment s'empêcher de vouloir le faire. « J'ai demandé pour avoir... ces endroits... » Il savait qu'elle avait toujours été un peu folle. Il fallait bien qu'un des deux jumeaux ait des défauts et on savait tous de qui il s'agissait... « Ce sera moins long, juste 2 mois... » Juste deux mois. Ça paraissait déjà bien trop long pour Sirius. Il se passa les mains sur le visage avant de dire : « Si ta mission c'est de me rendre mort d'inquiétude tu y es déjà arrivée, plus besoin de partir. » Même s'il se doutait bien que ce n'était pas la raison pour laquelle elle partait. Il regrettait parfois que sa sœur n'ait pas choisi un métier plus tranquille mais il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Il se contenterait d'aller voir sa mère pendant son absence et de s'inquiéter avec elle. Mais Sirius ne parvint pas à s'empêcher de lui dire qu'elle ne pouvait pas partir. Il sentit soudain la main de Sofia sur sa joue et il posa son regard sur elle. « C'est mon boulot Sirius. Je parle arabe déjà... mais je continue d'être là pour toi, je reviens toujours pour toi si tu me le demandes ? Et ce n'est pas parce que les distances nous séparent que tu ne dois pas me parler de ce que tu ressens, parce que pour moi, tu passeras toujours en premier ! » Un petit sourire fit son chemin sur son visage. Elle avait toujours su comment lui parler. « Et c'est pareil pour toi. Lui fit-il remarquer. Je veux des nouvelles tous les jours... Sinon j'envoie les secours. » Il était très sérieux en plus. « Et promets moi de ne pas chercher les ennuis. » Ce qu'on entendait dans les journaux n'était déjà pas rassurant, il ne doutait pas une seconde que la réalité sur le terrain était bien pire. Mais si qui que ce soit faisait du mal à sa So-fi-a, il n'aurait aucune pitié.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: My life be like •• Sofia

Revenir en haut Aller en bas

My life be like •• Sofia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-