It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Mar 15 Juil - 1:52

Pour être tout à fait franc, la vie dans leur appartement... était vraiment agréable pour le jeune jamaïcain, tous les matins, il se réveillait avec Minnie dans les bras, tous les soirs, il pouvait l'embrasser librement avant de s'endormir avec la jeune femme dans les bras. C'était certes nouveau, mais il se connaissait depuis si longtemps que tout semblait naturel et couler de source entre eux... enfin, parfois Kovu devait admettre que le manque de vêtements de Minnie en période de grande chaleur le troublait et il se retrouvait contraint à prendre de longues douches froides, mais dans l'ensemble, tout marchait bien. Il y avait encore des cartons dans certaines pièces, mais l'ensemble était habitable et les décorations leur appartenaient complètement, cet endroit se transformait en leur chez eux et le jeune homme s'y sentait de plus en plus à l'aise.

Le jeune homme était assis dans son divan et il observait son ordinateur avec attention, depuis peu, pour occuper son temps -autant l'occuper et être constructif vu qu'il était toujours sans boulot- bref, pour s'occuper, il avait décidé d'apprendre à jouer de la guitare, il avait toujours aimé la musique, il préférait certes danser dessus, mais au moins, il avait une oreille un tant soit peu musicale, et il avait le rythme dans la peau, du coup, il avait commencé à gratter et à suivre des tutoriels d'apprentissage via Youtube. Honnêtement, il n'était vraiment pas bon à la base, le bout de ses doigts avaient fini en sang au bout de la première journée mais il avait persévéré, il n'avait jamais été homme à baisser les bras au premier soucis. Au bout d'un mois et de longues heures, il arrivait à faire 2/3 morceaux mais il n'avait pas pris le temps de montrer ce qu'il savait faire à Minnie, parce qu'il voulait qu'elle voit le résultat au moment où tout serait parfait, donc quand 16h venait, il rangeait ses affaires, les mettaient dans un coin et commençait à préparer le diner, il était assez rôdé, il avait pris ses petites habitudes. Sauf que pour une fois, il était si pris dans sa nouvelle partition et à faire des annotations qu'il oublia l'heure et c'est quand il entendit la porte de l'appartement commencer à s'ouvrir qu'il releva brusquement la tête... il observa l'horloge et il constata légèrement surpris que Minnie était arrivée plus tôt que prévu et qu'il était en retard sur la préparation du repas. Il se redressa sans doute un peu trop vite car il sentit une douleur dans le genou mais il se redressa tout de même. Il déposa la guitare dans le fauteuil et alla à l'entrée pour embrasser sa fiancée comme il se devait.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Mer 16 Juil - 23:03

Minnie devait apprendre un nouveau numéro. La première devait avoir lieu dans moins d'un mois alors elle ne pouvait pas se permettre de rêver – ou du moins pas trop. Elle avait malgré tout passé la dernière heure sur le trampoline, s'amusant par moment à faire des sauts périlleux et se ratant aussi complètement à d'autres. Elle ne savait pas qui au juste avait inventé les trampolines mais elle trouvait que c'était une des meilleures choses qui existaient sur Terre. Pas très loin de tout ce qui touchait à Disney. En remarquant finalement l'heure, elle salua ses collègues et amis et partit dans les vestiaires prendre sa douche. Elle enfila le short et le débardeur qu'elle portait avant de venir ici puis quitta les lieux. Minnie s'était rapidement habituée à cette nouvelle routine. Aller au travail puis retourner à l'appartement pour retrouver Kovu. Leur appartement. Leur chez soi. Si l'idée lui semblait encore nouvelle, et un peu étrange, elle n'avait jamais été aussi heureuse. Elle avait l'impression d'être l'héroïne d'une toute nouvelle aventure. Et Kovu était l'autre personnage principal. Leur chemin s'était croisé il y a plusieurs années, il y avait eu quelques mauvaises routes mais maintenant il était complètement dégagé et les possibilités qui s'offraient à eux étaient sans fin. Elle se demandait parfois si c'était possible d'être aussi heureuse, si à un moment la magie n'allait pas s'estomper. Mais il fallait croire que pour le moment ce n'était pas le cas. Aucun nuage à l'horizon, aucun obstacle face à eux. Ou alors si petit qu'elle savait qu'elle pouvait les survoler sans problème. Elle se sentait pousser des ailes et s'attendait à tout moment à s'envoler tant elle se sentait légère. Mais elle ne pouvait pas encore passer à travers les murs ni les gens donc quand elle rentra dans un passant en sortant du bus elle se rappela un peu à la réalité. Mais aujourd'hui elle ne rentrait pas directement à l'appartement. Elle devait s'arrêter chez un ami qui devait lui donner un petit cadeau. Minnie le réceptionna. C'était tellement petit et semblait tellement fragile qu'elle préféra le garder dans ses bras, en sécurité. Elle arriva finalement à l'appartement, laissant tomber son sac dans l'entrée et gardant la boule de poiles dans ses bras. Son regard ne s'était posé sur rien d'autre que Kovu qui était déjà là pour l'accueillir. Elle glissa une main derrière son cou quand il l'embrassa, tenant le cadeau de l'autre. Elle se recula puis embrassa le bout de son nez. « Hi. Dit-elle simplement, un sourire sur le visage. » Elle le relâcha finalement pour aller dans le salon. « Comment était ta journée ? » Elle fit une petite pirouette pour le regarder avant de se retourner vers le salon où elle comptait bien s'affaler sur le canapé le temps de se reposer un peu. Même si elle aurait envie de bouger dans peu de temps... Elle remarqua la guitare laissée sur le fauteuil, n'y ayant jamais fait attention. Elle se tourna vers Kovu avec un air suspicieux sur le visage. « Un musicien a emménagé chez nous? » Ou bien était-ce enfin le fantôme qui se manifestait ? Vraiment il y avait tant de possibilités que Minnie ne savait pas laquelle envisager. Elle avait toujours l'animal dans ses bras et sembla se rappeler de sa présence là quand il aboya tout doucement. Minnie le regarda avec un air attendri puis le tendit tout à coup vers Kovu. « Surpriiiiiiise ! » Elle avait prévu de le dire dès qu'elle avait mis un pieds dans l'appartement mais comme d'habitude, elle s'était laissée distraire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Sam 19 Juil - 15:17

Les coutumes et les traditions s'étaient déjà installés entre Minnie et Kovu, rien d'extraordinaire, c'était juste des petites choses, des petits gestes, mais ça faisait plaisir, et ça enthousiasmait le jamaïcain, il n'avait pas besoin de la lune pour être heureux, il était tout à fait capable de se satisfaire des plaisirs de la vie. « Hi. » le salua Minnie après l'avoir embrassé sur le bout du nez. « Coucou toi » répondit-il à son tour avant de lui embrasser la joue et de lui caresser le bras qu'elle avait de disponible, il repéra immédiatement sa pose, qu'avait préparée Minnie, il allait l'interroger, mais avant qu'il n'ait eu le temps de réouvrir la bouche, la jeune femme fut la première à lui poser des questions « Comment était ta journée ? » il eut un simple sourire avant de hausser les épaules, toujours la même chose pour lui, rien ne changeait vraiment « Comme d'habitude et toi ? » la questionna Kovu, pour sa part, c'était souvent pareil, il continuait de chercher du boulot le main, revenait bredouille l'après-midi, puis il cherchait de quoi s'occuper d'où son achat récent de guitare. Guitare que Minnie repéra justement, il avait complètement oublié son instrument, il cligna des yeux, en réalisant qu'il avait oublié de le ranger, enfin, non, ça avait été son choix, il avait préféré accueillir sa future femme plutôt que de mettre l'instrument de côté. Il ne lui en avait pas réellement parlé parce qu'il était un peu gêné, et qu'il voulait être "bon" pour pouvoir lui interpréter quelque chose qu'il estimait correcte. « Un musicien a emménagé chez nous? » il eut un sourire idiot quand elle parla de "chez nous", ça sonnait bien dans sa tête tout ça, ça sonnait vraiment parfait même. Cependant Minnie lui avait posée une question et il n'avait pas le cœur à lui mentir. « Non, c'est moi, j'apprends à jouer... pour passer le temps... » expliqua-t-il tout en détournant quelque peu le regard. « Je ne suis pas très bon encore » avoua-t-il en toute franchise, il grimaça légèrement, il aurait aimé être meilleur, pour impressionné sa fiancée, du moins, ne serait-ce qu'un peu, il avait besoin pour son propre bien d'être doué à quelque chose. Puis Kovu entendit en même temps un léger aboiement, il fronça les sourcils et Minnie se rappela soudain quelque chose parce qu'elle finit par tendre le bras et lui montra une bête toute petite encore. « Surpriiiiiiise ! » s'écria-t-elle de vive voix, il observa la tête tout en penchant la tête sur le côté, il eut un petit sourire avant de caresser du bout des doigts le crâne de la bête. « C'est à nous ? » demanda Kovu avec un sourire attendri sur les lèvres tout en s'approchant du bébé chiot qui l'observait tout en baillant... ok, cette bête était cute et Kovu éprouva aussi tôt un sentiment de protection pour ce chiot « C'est quoi comme race ? Il est beau... ou elle ? » demanda Kovu tout en tendant les mains pour le prendre à son tour dans les bras. « Est-ce qu'on peut choisir un prénom ? » demanda-t-il les yeux brillant d'excitation à cette simple idée.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Lun 21 Juil - 20:20

Minnie avait pensé à lui faire cette surprise depuis un petit moment. La jeune femme n'avait jamais été très douée pour garder des secrets pendant longtemps et elle était tellement impatiente de lui offrir mais elle avait tenu le coup. Une fois qu'elle entra dans l'appartement, elle oublia cependant un instant la boule de poils qu'elle avait dans les bras, trop occupée à dire bonjour à son fiancé. Elle avait fini par s'habituer à ce mot, et surtout, ce nouveau statut. Minnie voulait d'abord savoir comment c'était passé sa journée. « Comme d'habitude et toi ? » Elle réfléchit un instant avant de répondre : « Rebondissante. » Dans le sens où elle avait pas mal sauté, sinon c'était une journée d'entraînement comme les autres. Elle se dirigea vers le salon puis remarqua un objet étranger. Il sembla donc naturel de demander si un musicien avait emménagé dans l'appartement avec eux, parce que c'était le genre de choses qui arrivait tous les jours. Un jour on trouvait un musicien, l'autre une armoire magique qui vous conduisait dans un autre monde et le lendemain on recevait un bille de train pour le Poudlard Express. Mais ça c'était juste un des nombreux rêves de la jeune fille. « Non, c'est moi, j'apprends à jouer... pour passer le temps... Je ne suis pas très bon encore » Minnie le regarda avec surprise puis sourit, faisant un petit saut pour montrer son enthousiasme. « Tu vas devoir me montrer ton talent secret. » Elle était sûre qu'il était très doué déjà. Minnie était quelqu'un qu'on pouvait dire d'artistique mais elle n'avait jamais été très doué en musique. Du moins quand il s'agissait d'en jouer. Puis Minnie sembla enfin se rappeler ce qu'elle avait dans les bras. Enfin le petit animal lui rappela plutôt sa présence. Elle était tellement petite encore que Minnie n'avait pas l'impression de porter grand chose. Elle tendit le chiot vers Kovu. L'effet de surprise n'était peut-être pas réellement présent, mais c'était l'intention qui comptait. « C'est à nous ? » La jeune femme hocha la tête vigoureusement pour lui dire que oui. Puis elle la baissa d'un air un peu plus timide. « Un cadeau de mariage en avance. » Elle n'aurait raisonnablement pas pu attendre plus longtemps. « C'est quoi comme race ? Il est beau... ou elle ? » Minnie laissa Kovu prendre le petit chiot dans ses bras avant de répondre à ses questions. « C'est euh... Elle se rappelait que le monsieur qui lui avait donné lui avait dit la race mais elle l'avait déjà oublié. Une chienne. » Ça au moins elle en était sûre. Elle n'avait pas particulièrement fait attention à la race du chien, elle avait juste choisi le plus mignon de tous. « Est-ce qu'on peut choisir un prénom ? » « C'est ton cadeau, donc à toi le privilège... Tu auras même le droit de la sortir en pleine nuit. » Même si Minnie ne résisterait probablement pas aux pleurs de la bête si elle voulait sortir à 3 heures du matin pour une ballade nocturne.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Ven 25 Juil - 4:33

« Rebondissante. » Kovu eut un simple sourire doux inscrit sur le visage, Minnie n'avait jamais eu des réponses communes, jamais, c'était pour ça qu'elle était aussi précieuse dans son coeur. Beaucoup de choses dans son esprit étaient compromises, mais pas Minnie, jamais Minnie, elle était cute, adorable, il l'aimait tellement et avait tant de raisons de le faire qu'il ne savait pas pour où commencer. Il savait juste qu'il n'avait pas envie qu'elle change, que ce soit pour lui ou qui que se soit, il se l'était promis en tombant amoureux d'elle, il ne serait pas un connard qui changerait à la transformer, il s'adapterait juste à elle, à ce qu'elle voulait, à ce don elle avait besoin. Les plus petites choses avaient de l'importance, et il ne serait pas ce type à vouloir la faire grandir, à vouloir coucher avec elle juste pour céder à ses envies. Quoiqu'il en soit, le jeune homme répondit honnêtement à Minnie concernant la guitare, il n'allait pas lui mentir là-dessus, il s'essayait, il n'aimait pas le résultat encore, il voulait être encore meilleur, avec des doigts moins hésitant sur des changements d'accord, mais il y arriverait, il avait au moins la détermination. « Tu vas devoir me montrer ton talent secret. » « Après le repas que je dois encore préparer d'ailleurs » soupira Kovu avant de se rappeler ce détail. Il devait regarder dans le frigo ce qu'il allait pouvoir faire ce soir. Quelque chose de rapide sans doute. Sauf qu'il fut distrait une nouvelle fois par une surprise de Minnie cette fois-ci. Incapable de retenir son enthousiasme, il se montrait ravi, il avait toujours voulu un animal de compagnie, toujours, mais il vivait chez son oncle Riley... et il avait ses frères et soeurs et... ouais, il n'aurait pas su à l'époque. Mais aujourd'hui les choses avaient changé, évolué et il était content d'avoir un petit être sur qui veiller. « Un cadeau de mariage en avance. » il sourit aussi tôt en entendant la réponse de Minnie. « Duh, j'ai pas de cadeau de mariage en avance moi, tu es déjà une meilleure épouse que moi avant même le jour j » soupira-t-il tout en se passant la main dans les cheveux. Il souriait légèrement, ça le faisait réellement rire toute cette histoire, c'était tellement Minnie, faire quelque chose au hasard sans même se poser de questions, ça aurait pu ennuyé d'autres gens, mais pas lui, il aimait les surprises de Minnie, elle les faisait toujours en y mettant toute la douceur de son coeur et la folie de son esprit, c'était juste elle en somme. Cependant, Kovu voulait quand même en savoir plus, sa race, son sexe, il aurait sans doute pu s'il avait voulu, mais il préférait ne pas avoir à regarder le sexe d'un bébé chiot, c'était bizarre à faire dans son esprit, et un peu tordu. « C'est euh... Une chienne. » Kovu eut un sourire en coin avant de pencher la tête en avant. « Tu as totalement oublié. Ok, j'irais voir sur internet alors » soupira-t-il d'un air dramatique. En vrai, il s'en fichait, mais parfois, il aimait bien provoquer Minnie, il ne connaissait jamais ses réactions, c'était là que se trouvait tout le fun. Cependant, il devait choisir un prénom pour la chienne, et Kovu ne savait pas vraiment par où aller dans tout ça. « C'est ton cadeau, donc à toi le privilège... Tu auras même le droit de la sortir en pleine nuit. » il roula des yeux. « C'est rassurant pour le jour où on aura un enfant » nota simplement Kovu avant de faire un clin d'oeil à la brune et de se mettre à caresser le dos du bébé chiot. Elle était belle, vraiment, et si petite, est-ce qu'elle allait grandir rapidement ? Est-ce qu'elle allait perdre ses poils ? Est-ce que les chiens aussi vivaient une crise de l'adolescence ou un truc du genre ? Il eut une petite moue, honnêtement, le plus facile ce serait de prendre un prénom Disney, ce serait logique, on le surnommait "Kovu" depuis tant d'année, et Minnie well... elle s'appelait Minnie... mais c'était tellement... logique qu'au final, le jeune homme ne savait pas trop. Puis il eut une idée et son sourire s'élargit. « Poucelina » décida-t-il finalement, totalement une Poucelina. Il avait toujours adoré l'intonation des voix des gens qui appelaient Poucelina dans le dessin-animé. Il s'imaginait déjà appelé sa chienne dans le parc, oh oui, il allait totalement l'appeler comme ça. Kovu leva la chienne pour qu'elle dépose le bout de son museau sur son nez. « Hey Poucelina, je suis ton père » expliqua-t-il au petit chien qui se contenta de bailler avant de lui lécher le visage, le jeune homme rigola devant l'affection de la bête, il l'aimait déjà.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Ven 25 Juil - 11:10

Elle était contente que Kovu se soit trouvé une nouvelle occupation et elle était impatiente de l'entendre.« Après le repas que je dois encore préparer d'ailleurs » Elle faillit proposer son aide mais s'abstint de le faire. Dans un univers parallèle Minnie était peut-être douée en cuisine, peut-être même qu'un rat lui murmurait à l'oreille toutes les recettes, mais dans cette réalité, elle n'était même pas sûre qu'un rat à moitié mort de faim goûterait à ce qu'elle faisait. Mais elle restait persuadée qu'un jour ses expériences finiraient par avoir bon goût. « On peut commander si tu n'as pas envie de cuisiner. » Surtout qu'elle avait quelque chose à lui offrir d'abord. La jeune femme y avait pensé depuis un moment déjà et elle avait réussi à avoir un contact grâce à un de ses collègues. Elle aurait aimé avoir le temps de mettre un petit nœud autour du coup du bébé chien, à la Belle et le Clochard, mais elle n'avait pas eu le temps. « Duh, j'ai pas de cadeau de mariage en avance moi, tu es déjà une meilleure épouse que moi avant même le jour j » Elle secoua la tête d'un air désapprobateur. « Tu sais que ton nez s'allonge quand tu dis des bêtises comme ça ? » Si elle louchait elle était sûre qu'elle pouvait le voir s'allonger. Mais elle était plus occupée à regarder la petite boule de poils qu'elle lui avait amené. Kovu lui demanda la race et le genre de l'animal mais elle n'avait pas retenu tous les détails. Elle savait déjà que c'était une fille, c'était pas mal. « Tu as totalement oublié. Ok, j'irais voir sur internet alors » Elle ouvrit la bouche en grand pour protester. Elle croisa les bras avant de répliquer : « Je n'ai pas oublié. J'étais... hypnotisée par ce petit bébé. » Elle lui caressa la tête avec un sourire. Clairement on ne pouvait pas la blâmer pour ça. C'était parfaitement compréhensible quand on voyait à quel point elle était mignonne. Et comme ils n'allaient pas l'appeler bébé ou chiot pour toujours, Kovu demanda quel nom ils pouvaient lui donner. Minnie lui laissa se privilège étant donné que c'était son cadeau, et il en aurait d'autres, comme sortir le chien la nuit pour sa balade. « C'est rassurant pour le jour où on aura un enfant » Elle pencha la tête sur le côté avec un air innocent avant de demander : « Est ce que tu insinues que je serais une mauvaise mère ? » Elle le taquinait plus qu'autre chose, il n'était pas le seul à pouvoir le faire... Elle était en train de retirer ses chaussures quand il trouva finalement comment appeler leur nouveau compagnon. « Poucelina » Elle se demandait s'il était possible de trouver un prénom plus parfait encore. Elle regarda Kovu et la petite chienne avec un grand sourire. « Hey Poucelina, je suis ton père » Elle sortit son téléphone de sa poche puis prit une photo sans prévenir le jeune homme. Elle s'approcha ensuite et caressa la bête. « Et moi je suis la maman cool. » Elle leva les yeux vers Kovu. « Ton père est un peu rabat-joie parfois mais c'est le plus gentil au monde, ajouta-t-elle avec un sourire malicieux. » Elle plaisantait mais elle était vraiment contente de voir que son cadeau faisait plaisir à Kovu. Quand il était heureux, elle l'était encore plus.


Dernière édition par Minnie Jones le Lun 4 Aoû - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Sam 2 Aoû - 9:20

« On peut commander si tu n'as pas envie de cuisiner. » Kovu hésita une fraction de secondes avant de finalement hocher la tête, pourquoi pas après tout, ils pouvaient faire ça, il eut un petit sourire avant d'approuver d'un hochement de tête. « Oui on peut, tu as une préférence pour quelque chose ? » demanda alors le jamaïcain d'un air interrogatif, parce que ok, ils pouvaient commander, mais autant faire plaisir à Minnie en le faisant. Et le jeune homme ne regretta pas son choix quand Minnie lui fit la surprise d'un bébé chien ! Dans tous les cas, il n'aurait pas été capable de se concentrer sur la cuisine avec cette petite bête à peine arrivé dans leur famille. Le chien était adorable et le jeune homme tomba aussi tôt amoureux de cette petite bête. Dans ses bras, elle était encore toute petite et, ok, il avait l'air ridicule de s'extasier autant devant, mais il était content, sincèrement, puis ça allait occuper son temps, dresser la bête, lui apprendre des tours, c'était mieux que rien. Minnie était tellement gentille d'avoir pensé à ça, vraiment adorable, la meilleure des épouses avant l'heure. « Tu sais que ton nez s'allonge quand tu dis des bêtises comme ça ? » il rigola légèrement avant de s'approcher d'elle pour lui caresser le bout du nez avec le sien. « Même pas vrai, j'en pense chaque mot » finit-il par répondre avant de lui voler un baiser. La chienne, parce que Minnie avait été incapable de lui donner tout autre information que celle-ci, était un mystère encore pour Kovu, mais il ferait les recherches nécessaires pour elle, il n'avait jamais eu de bêtes avant à cause de son oncle, mais maintenant, il pouvait enfin se permettre d'en avoir et il était heureux. « Je n'ai pas oublié. J'étais... hypnotisée par ce petit bébé. » il éclata de rire et fit un clin d'oeil complice à sa fiancée, il n'allait pas plus la taquiner, et il pouvait avoir la bonté de coeur de faire semblant de croire à son mensonge. Enfin, non, c'était sans doute vrai, Minnie avait juste été distraite, ça lui arrivait de temps en temps, et ça faisait son charme aux yeux du jamaïcain. Enfin, il fut décréter par mademoiselle qu'il devait décider du prénom du chiot, oh, il pouvait le faire aisément ça, après un léger temps de réflexion, il se décida pour Poucelina, néanmoins, il finit par apprendre qu'il serait de corvée promenade, même au milieu de la nuit, bon, il pouvait faire ça, du moins, jusqu'à ce qu'elle soit propre, mais ça annonçait déjà une certaine couleur quand ils se décideraient à avoir un bébé bien à eux. « Est ce que tu insinues que je serais une mauvaise mère ? » il leva les deux mains en l'air en guise d'innocence parfaite. « Je n'ai pas dit ça. Pour moi, tu seras la mère la plus adorable du monde » conclut-il en imaginant difficilement tout de même la scène, si ses cadets semblaient tous presser d'avoir des gamins avant leur 21 ans, lui ne se pressait pas, il préférait avoir une situation plus stable et au moins un boulot rentable avant d'imaginer ce projet. Puis il y avait aussi toute la démarche... de faire le bébé... et ils n'en étaient toujours pas là avec Minnie alors. Kovu se présenta donc à Poucelina comme étant son père, la petite bête se contenta de bailler tout en semblant l'écouter, à cet instant, Kovu se força à croire qu'elle l'écoutait déjà, mais avant qu'il ne puisse rajouter quoique se soit, il vit Minnie prendre une photo de la scène et il fronça aussi tôt les sourcils. « Hey, on était pas prêt ! Ce n'était même pas notre meilleur profil ! » ajouta-t-il tout en rigolant légèrement. Oh, il plaisantait bien sûr, il s'en fichait de tout ça lui. « Et moi je suis la maman cool. Ton père est un peu rabat-joie parfois mais c'est le plus gentil au monde. » Kovu fronça les sourcils en abordant une moue boudeuse. « Je ne suis pas rabat-joie » grogna-t-il dans sa barbe avant d'attirer Minnie à lui. « Faisons un selfie avec Poucelina, pour qu'elle ait un portrait de sa famille au complète » décréta le jeune homme tout en offrant son sourire le plus communicatif pour la photo.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Lun 4 Aoû - 11:33

Minnie proposa à Kovu de commander s'il ne voulait pas cuisiner. Il avait le droit à une pause lui aussi. « Oui on peut, tu as une préférence pour quelque chose ? » Elle leva les yeux au plafond comme si la réponse pouvait être écrite dessus. Elle regrettait souvent de ne pas avoir de pouvoirs magiques. Elle aurait fait apparaître le repas en un claquement de doigts. Mais aucune marraine la bonne fée ne venait lui offrir de sa magie. Elle avait bien essayé le truc de parler aux animaux mais ça ne marchait pas vraiment. « Est ce que tu crois que je dois perdre une chaussure ? Demanda-t-elle encore perdue dans ses pensées. » Elle reposa ensuite son regard sur Kovu et sembla le regarder comme si elle se rappelait qu'il était là. « Indien. Dit-elle simplement, haussant les épaules. » Elle avait souvent du mal à garder le cours de ses pensées mais en même temps il y avait tant à penser, c'était difficile de suivre le rythme parfois. C'est pour ça qu'elle ne se rappela aussi de son cadeau qu'avec un temps de retard. Kovu la fit rougir ensuite avec ses paroles et elle lui dit de prendre garde à son nez. Un très long nez ça pouvait être gênant. Rien qu'enfiler des vêtements devaient être un challenge. « Même pas vrai, j'en pense chaque mot » Il l'embrassa puis Minnie secoua ensuite sa tête sans rien dire. Elle laissa ensuite le plaisir au jeune homme de choisir le nom du chien et l'informa de la responsabilité qu'il aurait aussi avec. Même si elle ne comptait pas réellement le laisser tout faire mais il en profita pour de suite sauter à des conclusions. « Je n'ai pas dit ça. Pour moi, tu seras la mère la plus adorable du monde » La jeune femme sourit et attendit quelques secondes avant de répondre en levant un regard timide vers lui : « Mais je ne serais rien sans le papa le plus généreux au monde à mes côtés. » Elle n'envisagerait rien de tout ça sans Kovu de toute manière. Et ce n'était pas vraiment encore d'actualité. Pour le moment ils venaient d'adopter un bébé d'un autre genre et ce serait déjà pas mal à s'occuper. Minnie les trouva tellement mignon tous les deux qu'elle les prit en photo. « Hey, on était pas prêt ! Ce n'était même pas notre meilleur profil ! » « Tous vos profils sont beaux, lui assura-t-elle. » Elle comptait bien imprimer la photo d'ailleurs. Elle s'approcha ensuite du chiot pour le caresser et se présenter comme la maman cool et Kovu comme le papa un peu rabat-joie. « Je ne suis pas rabat-joie » Elle se mit sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue alors qu'il l'approchait de lui. « Faisons un selfie avec Poucelina, pour qu'elle ait un portrait de sa famille au complète » « Ok. » Elle tendit son bras et sourit elle aussi pour la photo. Elle tarda un peu parce qu'elle avait du mal à ne pas bouger puis fixa finalement le moment sur le petit écran. « Tout serait plus simple si les photos pouvaient bouger comme dans Harry Potter. » Les photos ne seraient jamais floues. Elle rangea son téléphone pour ensuite regarder Kovu avec un petit sourire comme si elle attendait quelque chose de lui. « Alors... dit-elle finalement. Est ce que tu vas me montrer ton talent maintenant que tu n'as plus à cuisiner ? » En entendant qu'on les livre il avait le temps de faire une démonstration.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Mer 6 Aoû - 3:13

« Est ce que tu crois que je dois perdre une chaussure ? » parfois, les pensées de Minnie ne collait pas dans le contexte de la conversation, et ici c'était le cas. Perplexe et fronçant les sourcils, Kovu se gratta la tempe du front d'un air indécis, devait-il l'interroger ou non sur la chose ? Finalement, la brune reprit pied avec la réalité avant qu'il ne puisse dire quoique se soit. « Indien. » Kovu sourit, au moins, là il comprenait le sens de la phrase, parce qu'il avait vraiment du mal à faire le lien entre une perte de chaussure et ce qu'ils allaient commander le soir pour diner... enfin, il fallait avouer que tout le reste de la conversation tourna ensuite autour du chien, Kovu avait du mal à penser à autre chose que ce petit bébé tellement adorable, et il fut assez fier d'avoir trouvé le prénom idéal pour sa chienne : Poucelina. Il avait vraiment hâte de la dresser, de lui apprendre des tours, bon, la promener et prendre le temps de la rendre propre n'allait pas toujours être facile, mais Kovu était patient, il pouvait le faire... puis il avait clairement le temps en ce moment. Évidemment, Minnie ne semblait pas la plus enthousiaste à l'idée de se lever au milieu de la nuit et elle... laissa cette tâche à Kovu qui... en profita pour souligner que ça s'annonçait bien pour quand ils auraient un vrai bébé. Et pour se reprendre, il lui signala qu'elle serait la plus adorable des mères du monde, il n'en avait presque aucun doute. Elle semblait assez intimidée par le compliment mais finit toutefois par répondre. « Mais je ne serais rien sans le papa le plus généreux au monde à mes côtés. » il sourit sans pouvoir s'en empêcher, il hocha simplement la tête alors que sa poitrine se gonflait, parce qu'il savait qu'avec Minnie à ses côtés, il était certain qu'il pouvait le faire, il pouvait tout faire, et élever des enfants... encore, mais les siens cette fois-ci ne serait que plus... excitant ? Mais ils avaient largement le temps, Kovu n'était pas pressé et contrairement à ses cadets, l'idée de repeupler New York de Seaga n'était pas primordial à ses yeux. Puis par surprise, Poucelina et Kovu furent photographier et le jamaïcain protesta, ce n'était pas son meilleur profil quoi ! « Tous vos profils sont beaux » Kovu secoua la tête avant de rouler des yeux. « L'amour voile ton jugement ! » fit-il d'un air dramatique avant de réclamer un selfie d'eux trois, que leur petite "famille" soit au moins complète quoi !  « Ok. » Minnie à la charge de la photo ne semblait pas trop se débrouiller, mais elle était trop adorable d'essayer avec tant d'application que Kovu la laissa totalement tout gérer. « Tout serait plus simple si les photos pouvaient bouger comme dans Harry Potter. » il hocha la tête avant d'embrasser délicatement la joue de Minnie. « Tout serait plus simple avec de la magie dans la vie... enfin, moi je suis chanceux, je t'ai toi alors j'ai pas trop à me plaindre » fit le jeune homme avant de glisser sa bouche jusqu'à l'oreille de Minnie. « Je t'aime » murmura-t-il simplement. Parce qu'elle était elle, parce qu'elle avait un coeur si doux, parce qu'elle pensait à lui et ramenait un bébé chien pour qu'il ait un compagnon, parce qu'elle pensait à lui, à eux et que ça le rendait heureux tout simplement. Ses parents étaient partis trop tôt et Kovu avait parfois le sentiment de ne jamais leur avoir dit assez qu'il les aimait. Il ne voulait plus jamais avoir ce sentiment, c'était pour ça qu'il mettait toujours un point d'honneur à dire ce qu'il éprouvait et ressentait. « Alors... Est ce que tu vas me montrer ton talent maintenant que tu n'as plus à cuisiner ? » Kovu eut un petit sourire en coin avant d'arquer un sourcil d'un air hésitant. « Curieuse mon coeur ? » répondit-il avant d'hocher la tête. « Reste-là » exigea-t-il tout en pointant le fauteuil du doigt pour aller chercher une partition et un objet dans uns de ses tiroirs. Lorsqu'il revient au salon, il attrapa la guitare avant de s'asseoir et accorder celle-ci. Il se mordit les lèvres avec concentration avant de se mettre à jouer, il s'était entrainé pour celle-là. Longtemps. Plus longtemps que la moyenne, il la voulait parfaite pour la jouer à Minnie, il inspira avant de se lancer et gratter la chanson parfaite pour Minnie. Oh, évidemment, il ne chantait pas, il n'était pas le plus à l'aise avec cette part, mais lorsqu'il termina il releva fièrement le visage vers Minnie, attendant son verdict.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Ven 8 Aoû - 14:24

Il y avait beau avoir mille possibilités offertes à Minnie pour trouver un moyen d'avoir de la magie. Ce n'était au final pas si évident. Elle savait que ce n'était que des films. Mais ils avaient forcément du s'inspirer d'une part de vérité non ? Du moins elle continuait à espérer. Il n'était pas si difficile de trouver de la magie dans le quotidien. Derrière un sourire, quelques mots, un moment, un geste. Elle continuerait à rêver tant qu'elle arriverait à percevoir ces petits instants magiques, et avec Kovu à ses côtés, elle ne craignait pas une seule seconde que cela s'arrête. Tous les jours c'était un nouveau souvenir, de nouveaux sourires, et un peu plus de magie qui animait son cœur et l'emplissait d'amour. Peut-être qu'un jour son petit coeur finirait par exploser sous tant d'amour mais elle était surprise de voir à quel point il pouvait être fort. Elle avait cru à un moment qu'elle n'arriverait plus à le réparer pas même avec toute la glu du monde, mais dès l'instant où elle avait retrouvé Kovu, c'était comme s'il n'avait jamais été brisé. Kovu la rendait plus forte et elle voulait l'être toujours plus pour lui. Elle captura donc ce petit instant de magie que partageait Kovu avec leur nouveau chien. Il n'y avait pas besoin de poser, ils étaient beaux tous les deux et elle attendait avec impatience de capturer encore plus de moments pour les afficher sur leur mur. « L'amour voile ton jugement ! » Elle sourit et lui donna un petit coup de coude. « Non je n'ai jamais eu une vue aussi bonne. » Tout était plus clair et ce même si son esprit était souvent embrouillé d'idées farfelues. Elle prit une photo de tous les trois, galérant un petit peu à viser mais parvenant au final à prendre une photo correcte. Tout aurait été plus facile si les photos bougeaient comme dans Harry Potter. Aucune crainte que ce soit flou. « Tout serait plus simple avec de la magie dans la vie... enfin, moi je suis chanceux, je t'ai toi alors j'ai pas trop à me plaindre » Elle sentit ses joues rosir alors qu'il approchait sa bouche de son oreille pour ajouter : « Je t'aime » Elle tourna la tête pour voir la sienne et sourit tout en s'approchant pour l'embrasser. Elle caressa sa joue d'une main puis juste entre deux baisers murmura : « Je t'aime aussi. » Ensuite, la curiosité qui s'était éveillée en elle dès qu'elle avait vu la guitare refit surface et elle demanda à Kovu s'il pouvait jouer, maintenant qu'il n'avait plus à cuisiner. « Curieuse mon coeur ? » Elle approuva de plusieurs hochements de tête vigoureux. « Reste-là » Elle sautilla aussitôt vers le fauteuil et s'y installa, jambes sous les fesses, bras sur les accoudoirs, yeux grands ouverts. Kovu revint avec des feuilles qu'elle supposa être des partitions pour s'installer. Il avait l'air tellement concentré dans sa tâche que Minnie ne faisait aucun bruit. Elle se contentait de le regarder avec impatience. Puis il commença à jouer, et Minnie reconnut aussitôt la chanson, et son cœur manqua un bond dans sa poitrine. Quand il termina et releva la tête pour attendre son verdict, Minnie, les yeux brillants, n'osa rien dire pendant un moment. Elle se leva au bout de quelques secondes puis alla mettre ses bras autour du cou de Kovu, elle enfouit sa tête dans ses cheveux avant de déclarer : « C'était absolument parfait. Je crois que mon cœur a complètement fondu. Dit-elle avec émotion. » Seul Kovu pouvait la secouer de la sorte, il était le seul à avoir un tel pouvoir sur son cœur. « Et je crois aussi que tu peux lancer ton propre spectacle, tu feras un malheur. » Peut-être qu'elle n'était pas la plus objective, mais elle le pensait sincèrement. Même si elle n'était pas sûre de vouloir partager son Kovu aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Sam 9 Aoû - 23:05

Kovu était vraiment heureux à l'idée d'avoir un animal, puis Poucelina était adorable, elle avait un prénom géniale et gosh, il avait toujours rêvé d'avoir une bête à lui, maintenant que c'était le cas, il avait juste hâte de pouvoir la montrer à tout le monde... et visiblement Minnie aussi puisqu'elle le prit en photo par surprise. Il cligna des yeux avant d'arquer un sourcil, il se plaignit aussi tôt de ne pas être sous son meilleur profil ! C'était un scandale à son sens et évidemment, Minnie trouvait qu'il n'avait pas de mauvais profil, évidemment elle était amoureuse, elle se voilait complètement la face là-dessus et le lui fit savoir... et du coup, il eut droit à un coup de coude, c'était cruel ça, surtout qu'il exposait la vérité. « Non je n'ai jamais eu une vue aussi bonne. » il roula des yeux avant de sourire légèrement. « Well, vu qu'il t'a fallu presque 8 ans pour réaliser que j'étais l'homme parfait sous tes yeux, c'est vrai qu'on peut dire que tu es un peu aveugle... » répondit-il une lueur quelque peu provocatrice dans le regard, il lui fit un clin d'oeil pour montrer qu'il plaisantait, il lui avait fallu une éternité avant de voir... ce qui était tellement évident dans le fond. Il réclama alors une photo d'eux trois et lorsqu'elle fut finalement prise, il lui avoua l'aimer, parce que ça coulait de source et qu'il aimait le lui dire. Elle tourna la tête pour lui caresser la joue et l'embrasser, il répondit avec tendresse à chacun de ses baisers « Je t'aime aussi. » finit-elle par dire entre deux baisers, il sourit contre ses lèvres sans pouvoir s'en empêcher, il était tellement heureux, il n'échangerait sa place pour rien au monde. Vraiment rien. Cela dit, la brune finit par se rappeler de la guitare et exigea qu'il joue un morceau, oh, il s'était entrainé à faire le morceau parfait pour Minnie, mais il avait encore besoin de la partition pour sa faire, elle était dans la chambre alors il alla la chercher avant de se mettre à jouer "Can you feel the love tonight", le morceau finit, il attendit avec un peu d'appréhension le verdict de Minnie, elle ne semblait pas vouloir réagir tout de suite, mais lorsqu'elle le fit, elle se leva pour l'entourer de ses bras et il sourit tout en écartant la guitare afin de mieux tenir sa petite-amie dans ses bras. « C'était absolument parfait. Je crois que mon cœur a complètement fondu. » il lui caressa la hanche avec son pouce tout en resserrant légèrement les bras autour d'elle, la sentant vraiment émue. « Et je crois aussi que tu peux lancer ton propre spectacle, tu feras un malheur. » Kovu eut un petit sourire avant de lui embrasser le haut du crane. « Mais je veux uniquement jouer pour toi moi » finit-il par répondre de façon sincère. Il releva alors le menton de Minnie avant de lui sourire avec tendresse. « Je n'ai pas besoin que les gens connaissent... tout ça de moi... je veux juste que toi, tu connaisses chaque petite facette de ma personnalité... » avoua-t-il avant de glisser une de ses mains dans la poche de son jean pour en tirer un petit écrin. « Parce que c'est toi que je veux épouser et avec qui je veux partager ma vie... » ajouta-t-il avec conviction. « Et ma future femme mérite une vraie bague... » finit-il par dire en ouvrant légèrement l'écrin, parce qu'il avait fait sa demande... à l'improviste, qu'il n'avait rien préparé, que ça faisait des mois qu'elle avait accepté mais qu'il n'avait pas spécialement eu l'argent pour lui offrir quelque chose de convenable, il avait économisé, il avait passé quelques accords avec des amis pour les dépanner et il avait pu acheter ce bijou très simple, oh, s'il avait pu il aurait trouvé mieux, plus délicat, quelque chose à l'image de Minnie, mais il avait fait au mieux, et il espérait lui faire plaisir, c'était tout ce qu'il avait toujours voulu.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Dim 10 Aoû - 22:34

« Well, vu qu'il t'a fallu presque 8 ans pour réaliser que j'étais l'homme parfait sous tes yeux, c'est vrai qu'on peut dire que tu es un peu aveugle... » Elle l'avait peut-être été mais Kovu avait lui aussi mis son temps avant d'ouvrir les yeux. « Tu n'as pas été plus rapide je te rappelle. Lui fit-elle donc remarquer. » Minnie se rappelait encore des journées qu'ils passaient à l'extérieur plutôt qu'en cours, à explorer les nuages à la recherche de nouvelles formes, à rêver plutôt que d'affronter la réalité. Il l'avait toujours accompagné dans ses rêves, ses idées farfelues, ses histoires à dormir à debout. Il avait été le premier à aller plus loin, à s'intéresser un peu plus à cette jeune fille à l'air complètement décalé. Et elle ne le remercierait jamais assez pour ça; ça et sa présence à ses côtés depuis tout ce temps. La première fois qu'ils s'étaient embrassés, cela avait semblé tellement naturel. Il n'y avait eu personne d'autres dans la vie de Minnie et il n'y aurait personne d'autres à part Kovu. Elle l'aimait, et elle était prête à lui répéter autant de fois qu'il le voulait et à lui transmettre tous les jours à travers ses baisers. Après avoir pris des photos, Minnie demanda à Kovu de lui faire une démonstration avec sa guitare. Elle savait qu'il se débrouillerait bien à l'instant où elle avait reconnu cet air concentré qu'il prenait auparavant quand il dansait, comme si plus rien existait autour. Et le choix de sa chanson... Oh cette chanson était plus que parfaite. Minnie eut du mal à dissimuler son émotion et alla le prendre dans ses bras presque aussitôt. Il pouvait avoir son propre show, qu'elle ne douterait pas une seule seconde de son succès. Elle serait sa première et plus grande fan bien entendu. « Mais je veux uniquement jouer pour toi moi. Je n'ai pas besoin que les gens connaissent... tout ça de moi... je veux juste que toi, tu connaisses chaque petite facette de ma personnalité... » Et elle aurait tout le temps de les apprendre, tout comme lui avec toute celle de la jeune femme, dans le futur qu'ils construiraient ensemble. Ses yeux se baissèrent sur l'écrin qu'il sortait de sa poche, puis se relevèrent pour regarder son visage avec interrogation. « Parce que c'est toi que je veux épouser et avec qui je veux partager ma vie... Et ma future femme mérite une vraie bague... » Son attention se reporta de nouveau sur l'écrin, cette fois-ci ouvert pour présenter une bague. Minnie sentit une des larmes qui avaient menacé de couler pendant son morceau sur sa joue, puis plusieurs. « Malyck Seaga, c'est parfaitement déloyale comme attaque, dit-elle en souriant, la voix tremblante d'émotion. » Elle s'essuya les joues d'une main avant de le regarder et de poser son autre main sur sa joue. « Tu... tu n'avais pas à faire ça. » Mais la bague était vraiment parfaite et elle ne s'y était tellement pas attendue qu'elle était encore plus émue. « Merci Kovu. Ajouta-t-elle. J'en perds les mots, tu vas me rendre muette. » Elle le prit dans ses bras de nouveau parce qu'elle ne savait pas quoi dire de plus et qu'elle avait juste envie de lui faire comprendre à quel point elle l'aimait. Elle appuyait sa tête contre son cœur, fermant les yeux un instant avant de dire : « Poucelina fais attention, tu risques d'être toute liquéfondu toi aussi à cause de Kovu, il est redoutable. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Mar 12 Aoû - 21:04

« Tu n'as pas été plus rapide je te rappelle. » oh clairement, ils avaient mis du temps avant de se trouver... mais... ils avaient aussi eu besoin de tout ce temps, oui, il avait toujours aimé Minnie, ça quelque part, il en était désormais certain, mais lui à 17 ou 18 ans... non, il n'était pas prêt pour Minnie à cet âge là, il n'aurait pas réussi à l'aimer comme il se devait alors au final, ce n'était pas si grave l'attente, elle en valait largement la peine. Il eut donc un simple sourire confiant et heureux. « Well, j'ai au moins tenter de me... rattraper en étant le premier à t'avoir embrassé ! » répondit Kovu d'un oeil brillant. Oh, il avait eu très peur au début, l'idée de tout chambouler... de tout foutre en l'air aussi... mais well, il ne regrettait rien au final. Rien du tout. Ils prirent une photo de leur nouvelle "petite famille", Poucelina étant le premier membre ajouté, c'était déjà ben assez pour eux. Cependant, Minnie rappela directement à Kovu qu'il... lui devait au moins une chanson. Et comme il n'avait jamais su lui résister, il consentit à répondre à son attente, il s'était entrainé pour elle sur cette chanson particulière après tout. Juste pour elle. Et il se lança avec une certaine appréhension, il espérait que... son intention lui ferait plaisir, c'était tout ce qui comptait pour Kovu. Et visiblement, cela plut énormément à Minnie, elle semblait émue et elle l'encourageait à... faire des spectacles, mais honnêtement, ce n'était pas vraiment son fort, et il était... plus pour faire cela de façon privée, et uniquement pour Minnie. Il n'était pas musicien, il aimait la musique depuis toujours à cause de la danse, mais... ce n'était pas sa passion, juste une sorte... de nouveau passe-temps avant de trouver quelque chose qui lui correspondrait plus. Kovu voulait tout offrir à Minnie, tout... ce qu'il était possible pour lui d'offrir, et il n'avait pas fait les choses... de façon conventionnelle avec elle alors il voulait juste se rattraper en lui offrant une bague, elle la méritait, et tout le monde devait voir que quelqu'un avait la chance de partager son quotidien et d'être prêt à l'épouser. Il vit sa fiancée se mettre à pleurer et il eut aussi tôt envie de la consoler, ce qu'il fit en resserrant ses bras autour d'elle et il lui caressa le dos à l'aide d'une de ses mains. « Malyck Seaga, c'est parfaitement déloyale comme attaque. » finit par dire Minnie et il rigola légèrement avant de sécher les larmes du visage de la brune. « Je devais bien tenter d'égaler ton cadeau... » répondit-il en indiquant d'un mouvement de tête Poucelina qui était sur le fauteuil à leur côté, elle se grattait les oreilles en tout indifférence. « Merci Kovu. J'en perds les mots, tu vas me rendre muette. » le jeune jamaïcain eut un faible sourire, Minnie se blottit contre lui et il... la garda contre lui tout en lui caressant et massant le dos avec tendresse. « Je ne pense pas que tu puisses devenir muette tu sais... » finit-il par répondre d'une voix sereine, Minnie avait tellement d'idées dans l'esprit qu'il était parfois difficile pour elle de les contenir... et elle avait toujours aimé se confier à Kovu donc bon... penchée sur son coeur, il respirait calmement, cette intimité, cette confiance absolue qu'ils avaient l'un pour l'autre, c'était tout ce qu'il avait toujours voulu. « Poucelina fais attention, tu risques d'être toute liquéfondu toi aussi à cause de Kovu, il est redoutable. » il rigola légèrement le regard brillant, il remonta un de ses doigts jusqu'au visage de Minnie avant de soulever le menton de sa meilleure amie pour qu'elle le regarde, lorsque leur visage furent proche l'un de l'autre, il lui caressa le nez à l'aide du sien avant de chercher ses lèvres dans un baiser rempli d'amour. Quand ils se séparèrent, il avait le souffle plus court et il garda les yeux fermés pour savourer cette sensation plus longtemps. Lorsqu'il les réouvrit, il sortit avec habilité la bague de l'écrin avant d'attraper la main gauche de Minnie pour glisser la bague à son annulaire... le geste était si intime, si rempli de promesse qu'il sentit son coeur accélérer, ce n'était plus juste des mots, c'était un engagement, une promesse... « Et je ne suis pas redoutable, je fais juste ce qui est nécessaire pour rendre ma famille heureuse » finit par répondre Kovu avec un sourire brillant, il déposa son front sur celui de Minnie quelques secondes, pour... profiter de l'instant, son regard attiré par cette main portant sa bague, elle lui allait bien. « Tu sais... il va falloir qu'on organise le mariage... je ne sais même pas par quoi commencer... » ni à quoi penser, ce qu'il fallait faire, idéalement, tout ce qu'il voulait, c'était juste pouvoir dire "oui" à Minnie et lier sa vie à la sienne.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Ven 15 Aoû - 16:30

Ils avaient pris leur temps, et le prenait encore. Il n'y avait jamais eu besoin de se presser, juste de laisser les choses se faire naturellement. Ils construisaient leur histoire, main dans la main, prêt à rattraper l'autre à tout moment, prêt à découvrir le monde ensemble. « Well, j'ai au moins tenter de me... rattraper en étant le premier à t'avoir embrassé ! » Elle se mit sur la pointe des pieds et déposa un bisou sur sa joue. « Tu es mon prince charmant. » Elle avait mis du temps à se réveiller, comme la belle au bois dormant, mais à partir du moment où elle s'était rendue compte de ses sentiments elle n'avait plus douté. Elle en avait peut-être eu quand ils s'étaient séparés. Les ombres avaient tenté de ronger son cœur, voulant le réduire en miettes, mais son amour pour Kovu avait toujours été plus fort. Elle savait maintenant qu'elle pourrait tout affronter avec lui à ses côtés. Peut-être qu'elle était trop rêveuse. Peut-être qu'un jour la réalité reviendrait la frapper en pleine figure. Mais elle préférait profiter de chaque instant. Comme celui-là. Kovu qui jouait de la guitare. Kovu qui lui offrait une bague. Elle s'imaginait que les émotions c'était comme un verre d'eau, il suffisait parfois d'une goutte pour les faire déborder. On pouvait même dire que c'était un jolie torrent. Elle ne parvint pas d'ailleurs à retenir ses larmes et accusa son fiancé de lancer une attaque déloyale. Elle n'était pas prête, alors la joie et l'émotion débordèrent sans prévenir. « Je devais bien tenter d'égaler ton cadeau... » Elle s'essuya les joues mais n'effaça pas pour autant l'émotion de son visage. Il allait la rendre muette un jour. Elle ne trouverait plus rien à dire mais elle trouverait toujours un moyen de lui transmettre son amour, comme en le serrant fort dans ses bras. « Je ne pense pas que tu puisses devenir muette tu sais... » « Quand les mots se mélangent ils peuvent rester coincés. Dit-elle avec sérieux, sa tête toujours lovée contre sa poitrine. » C'était prouvé scientifiquement. Minnie trouva judicieux ensuite de prévenir Poucelina que son maître était redoutable. Ses attaques surprises pourraient faire fondre le plus gros des glaçons. Sûrement même tout le Pôle Sud. Kovu lui souleva le menton et leurs nez se touchèrent en baiser esquimau avant que leurs lèvres ne se rencontrent et que Minnie ferme les yeux. Elle se rappelait des papillons, des ailes qui avaient semblé pousser dans son dos, de son cœur qui était parti au galop lors de leur premier baiser. Elle avait pensé que ça finirait par se calmer mais elle ressentait toujours autant d'émotions lorsqu'il l'embrassait. Quand elle était prêt de lui, c'était toujours une explosion de couleur et de magie. Un spectacle à couper le souffle. Quand il se recula, il enfila finalement la bague au doigt de Minnie. Elle leva sa main et la regarda sous tous les angles, les yeux brillants d'émotion. « Et je ne suis pas redoutable, je fais juste ce qui est nécessaire pour rendre ma famille heureuse » Une certaine chaleur envahit la jeune femme quand il prononça 'ma famille'. Elle allait faire partie de sa famille. Elle en faisait déjà partie. « Dès que je t'ai rencontré j'ai été heureuse. Dit-elle, regardant ses yeux tout près des siens, avant d'elle aussi regarder sa main. » Si elle était chamboulée par une simple bague, qu'est ce qu'un simple oui provoquerait ? Probablement un feu d'artifice. Des arcs-en-ciel en folie. Une pluie de licornes. Les possibilités étaient sans fins. « Tu sais... il va falloir qu'on organise le mariage... je ne sais même pas par quoi commencer... » C'est vrai qu'ils n'avaient encore rien prévu. Minnie mettait de l'argent de côté mais à part ça elle n'avait pas encore réfléchi à tout ce qu'ils devaient préparer. « Le gâteau. Déclara-t-elle avec enthousiasme. » Elle aimait bien la pâtisserie. La manger bien sûr. Elle voulait bien la faire mais le résultat n'était jamais probant. « Et peut-être les invitations. » Il fallait connaître le nombre de personnes à nourrir, Minnie ne voulait pas risquer de manquer de gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Dim 17 Aoû - 15:30

« Tu es mon prince charmant. » il sourit légèrement avant de caresser la joue de Minnie à l'aide de son pouce « Ouep, mais prends garde à toi, tu m'as pas vu avec ma tenue de prince encore, tu pourrais tomber plus follement amoureuse de moi quand tu m'auras vu en collant » confia Kovu à Minnie d'une voix rieuse. Oh, il plaisantait, il ne se voyait pas "techniquement" comme un prince, mais si sa fiancée le voyait ainsi... qui était-il pour lui dire non ? Il voulait être l'homme... le plus respectable pour elle, et c'était Minnie, dans son homme idéal, il y avait une petite dose de prince charmant, et il pouvait totalement l'être mais avec l'option super cool en plus, puis tous les petits garçons voulaient être de preux chevalier pour leur princesse... lui voulait surtout offrir un foyer où Minnie serait contente de rentrer le soir, là où ils pourraient vivre à l'abri des folies du monde extérieur et se concentrer sur ce qui les rendaient heureux. Et s'ils avaient des problèmes, ils pouvaient juste les affronter ensemble. Les bons comme les mauvais moments... et ici, ce qu'ils vivaient c'était un bon moment, un moment unique entre eux d'eux, Kovu lui avait jouer un morceau à la guitare, il avait aussi fini par lui offrir la bague qu'elle méritait. Ou ce qu'il pouvait se permettre et qui restait malgré tout... assez jolie pour Minnie, il s'était assuré au moins de ça. Minnie était émue et Kovu se contentait de la prendre dans ses bras, de la bercer et de la cajoler, elle disait qu'elle pourrait finir muette, mais Kovu était persuadé que non. « Quand les mots se mélangent ils peuvent rester coincés. » lovée contre lui, elle semblait y croire, il lui caressa les cheveux avec beaucoup d'affection, aimant la texture si différente par rapport à celle qu'il avait toujours connue. « C'est pas tellement grave ça, tes silences, tes moments d'hésitation, les moments où tu veux juste t'appuyer sur quelqu'un... je veux tous les vivre et les partager avec toi, donc même si tu ne sais plus quoi dire, je veux être là pour t'entourer de mes bras et juste te rassurer » murmura-t-il avec honnêteté en continuant de la caresser. L'ambiance était douce et paisible, tout ce dont il avait besoin. Minnie, sa douceur, sa folie, tout ce qu'elle avait à lui offrir d'autres, il l'embrassa avec son éternel suavité qu'il avait à son égard, il l'aimait et elle le rendait plus doux, plus gentil aussi, elle appaissait son coeur qui avait été si longtemps en conflit. Une fois séparé, Kovu prit son temps pour passer la bague au doigt de Minnie, le geste était si intime et empli de sens qu'il grava le moment dans sa mémoire, personne n'aurait pu le convaincre du contraire. « Dès que je t'ai rencontré j'ai été heureuse. » il sourit simplement alors que sa main se refermait sur celle de sa fiancée. « Dès que je t'ai rencontré, j'ai su que tu changerais ma vie... » il n'avait juste pas réalisé à quel point à l'époque, il pensait avoir rencontré une amie... c'était le cas, mais elle était aussi bien plus désormais. Et ils allaient devoir doucement mais sûrement penser à... organiser leur mariage, oh, ils en parlaient, mais de façon abstraite, ils allaient se marier dans le futur, mais hormis ça, ils ni pensaient pas outre mesure, Kovu tentait de trouver un boulot pour ça, il devait travailler pour mettre de côté, il savait que Minnie le faisait déjà, mais il voulait l'aider, c'était normal, c'était leur moment à eux après tout. Mais il fallait choisir sur quoi se concentrer. « Le gâteau. » Kovu se mit à rigoler de bon coeur, évidemment, il aurait dû s'en douter, une petite fossette se dessina sur sa joue une fraction de secondes. « Et peut-être les invitations. » oui, aussi, toujours un plus. « Mais avant d'envoyer des invitations, il faut trouver l'endroit où se marier et avoir une date en tête... et il faut aller à l'église pour demander qu'on nous marie... enfin, on n'est pas obligée de se marier à l'église... mais j'aimerais bien... » avoua soudain Kovu en serrant les mains de Minnie dans les siennes, il n'était pas le meilleur chrétien du monde, mais ses parents l'avaient été... et il avait été baptisé et... oui, ça avait quelque chose de sacré, ça pouvait être émouvant. « Et il faut choisir nos témoins... » Kovu avait déjà une petite idée en tête, ce n'était pas tout à fait conventionnel son plan, mais c'était le plus logique dans son esprit. Il voulait un témoin bien précis. « Mais oui, on peut commencer par une dégustation de gâteau. » finit par décréter Kovu pour faire plaisir à la jeune femme. « Et il faudra trouver la robe, là je ne pourrais pas t'aider par contre... » sourit Kovu en s'imaginant un instant Minnie dans une longue robe blanche, gosh, à cette simple idée, il frissonna légèrement, elle serait parfaite. « J'ai hâte... » oui, vraiment, il... se réjouissait tellement de cette journée à eux, rien qu'à eux, où ils pourraient partager leur bonheur avec les gens qu'ils aimaient.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Sam 23 Aoû - 19:11

« Ouep, mais prends garde à toi, tu m'as pas vu avec ma tenue de prince encore, tu pourrais tomber plus follement amoureuse de moi quand tu m'auras vu en collant » L'image qui lui venait actuellement en tête était... bizarre. Plus bizarre que ce qu'elle pouvait imaginer parfois. Elle fronça le nez en levant la tête vers lui. « Sauf si tu m'avoues être Peter Pan, tu n'as pas le droit de porter des collants, déclara-t-elle. » S'il voulait se déguiser en prince il suffisait d'avoir une épée. Et un chapeau bizarre avec une plume – pourquoi ? elle se l'était toujours demandée. Mais elle préférait encore qu'il reste comme il était. Kovu arrivait toujours à la surprendre. Elle était sûre qu'un jour elle deviendrait muette sous la surprise et l'émotion à cause de lui. « C'est pas tellement grave ça, tes silences, tes moments d'hésitation, les moments où tu veux juste t'appuyer sur quelqu'un... je veux tous les vivre et les partager avec toi, donc même si tu ne sais plus quoi dire, je veux être là pour t'entourer de mes bras et juste te rassurer » Comment est ce qu'il voulait qu'elle ne fonde pas quand il disait ce genre de choses ? Alors elle resserra son étreinte, enfouissant son sourire contre le torse de Kovu. Elle avait été heureuse dès qu'elle l'avait rencontré. Son sourire avait suffi à la convaincre. Rien n'illuminait plus une pièce que le sourire de Kovu. « Dès que je t'ai rencontré, j'ai su que tu changerais ma vie... » Elle serra la main du jeune homme qui lui avait attrapé la sienne, un sourire doux sur le visage, les yeux encore brillants. Tout changeait quand on avait quelqu'un à ses côtés. Kovu évoqua ensuite le fait qu'ils devaient commencer à préparer le mariage. Et tout naturellement Minnie parla du gâteau. Parce qu'il n'y avait pas de mariage sans gâteau. Tout comme il n'y avait pas de dragon sans feu. Elle pensa aussi aux invitations, parce qu'il fallait aussi savoir combien il y avait de bouches à nourrir. Minnie trouvait qu'elle avait l'esprit très pratique pour le coup, mais Kovu semblait trouver ce qu'elle avait dit très drôle. Il était un peu bizarre des fois. « Mais avant d'envoyer des invitations, il faut trouver l'endroit où se marier et avoir une date en tête... et il faut aller à l'église pour demander qu'on nous marie... enfin, on n'est pas obligée de se marier à l'église... mais j'aimerais bien... » C'est vrai qu'elle n'avait pas pensé à ce genre de détails. Elle hocha la tête avec sérieux, caressant avec ses pouces les mains de Kovu dans les siennes. « Heureusement que tu as les pieds sur Terre. Fit-elle remarquer. » Elle avait la tête dans les nuages. Elle ajouta ensuite : « Et oui bien sûr ça me va. » Elle n'était pas vraiment religieuse. Elle croyait en beaucoup de choses – vraiment beaucoup – mais l'idée qu'un monsieur les regarde tous d'en haut était un peu effrayante. Mais elle n'avait rien contre l'idée de se marier à l'église. Elle trouvait toujours ce genre de lieu impressionnant, elle n'osait pas y faire de bruit. « Et il faut choisir nos témoins... » Elle n'avait pas réfléchi à ça non plus. Elle n'avait peut-être pas l'esprit aussi pratique qu'elle voulait le croire. Lloyd la peluche ne serait peut-être pas appropriée. « Il faut faire une liste. » Clairement elle allait oublier quelque chose, il y avait trop de choses à prévoir. « Mais oui, on peut commencer par une dégustation de gâteau. » Elle leva un poing en l'air en signe de victoire avant de rire. « Après la dégustation tu devras sûrement me rouler comme Violette Beauregard. » Parce que clairement elle comptait goûter à tout. Et plus d'une fois. Après elle ne pensait pas devenir bleu. Ça semblait peu probable. Sauf si le pâtissier était un fabricant de chocolat aux inventions étranges ou un magicien. « Et il faudra trouver la robe, là je ne pourrais pas t'aider par contre... » Minnie secoua la tête. « Oui ce sera une surprise » Et après un instant de réflexion elle ajouta. « Je regrette de ne pas avoir de marraine... » Qui soit une fée évidemment. Ça devait être pratique pour choisir des robes. « J'ai hâte... » Minnie aussi. Elle avait vraiment hâte de partager ce moment magique avec Kovu. « J'aimerais pouvoir accélérer le temps parfois. » Elle pourrait savoir si les gens savent voler dans le futur, si les nuages servent de trampoline ou si une cascade de chocolat apparaît quelque part. Ou elle pourrait aussi mettre sur pause pour profiter encore plus de certains moments. Comme le mariage. Comme aujourd'hui. « Mais je crois que j'aurais peur que ça aille trop vite. » Elle ne voulait pas rater un seul bon moment, un seul instant aux côtés de Kovu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Dim 24 Aoû - 4:38

« Sauf si tu m'avoues être Peter Pan, tu n'as pas le droit de porter des collants » Kovu éclata de rire de bon coeur, gosh, la simple idée de porter des collants, ça ne lui irait mais tellement pas ça, ça ne faisait même aucun doute ! Il secoua la tête sans pouvoir s'en empêcher. « ça signifie quoi tout ça ? Que si je porte des collants, tu ne m'aimeras plus ? Minnie Jones, je vous pensais que vous m'aimiez pour mon grand coeur et non mon apparence » se moqua Kovu sur un ton légèrement pédant, mais à la lueur amusé de son regard, on se rendait compte qu'il n'en pensait pas un mot, pas véritablement du moins, il était assez objectif pour savoir que des collants ça ne lui irait jamais de toute façon. Ils continuèrent de parler, Minnie tout contre lui et lui la caressant distraitement par moment, c'était un moment intime qu'ils partageaient en profitant de chaque secondes, leurs mains s'étaient naturellement trouvés, quelque part, Kovu était même certain que leurs cœurs s'étaient synchroniser, lorsqu'il s'agissait de Minnie, il restait persuadé que tout était possible. Et s'il avait pu croire à tout ça, commencer à rêver, c'était grâce à cette petite femme si courageuse, si brave, elle l'avait transformée, ça s'était fait naturellement au fil du temps, au fil de leur amitié, elle avait su lui montrer de nouvelles choses, une façon de voir le monde... en couleur au lieu de ses éternels nuances de gris, ce n'était pas grand chose... mais ça avait changé Kovu, ils avaient appris à partir de ce moment-là à apprécier chaque instant positif de sa vie, à les prendre comme ils venaient et à affronter plus bravement les moments les plus durs. Minnie lui avait tant apporté, et il voulait l'épouser pour... que le monde entier le sache, mais surtout parce que quitte à continuer à évoluer dans la vie, autant le faire avec elle à ses côtés. Mais même si l'objectif du mariage semblait assez excitant, il fallait tout préparer, et clairement, Minnie n'avait pas des priorités communes. Elle pensait d'abord au gâteau, lieu au lieu de la réception et à l'église, il voulait se marier dans une église comme ses parents avant lui. « Heureusement que tu as les pieds sur Terre. Et oui bien sûr ça me va. » « C'est pour mieux se compléter mon enfant » dit-il en ayant une pensée pour la grand-mère dans le petit chaperon rouge en disant sa phrase. « Il faut faire une liste. » il soupira légèrement et caressa les cheveux de Minnie avec distraction, sans même le réaliser, il cherchait juste constamment son contact. « On devrait oui, mais pas maintenant, je suis trop bien mis pour avoir envie de bouger » avoua alors le jamaïcain qui se sentait serein et très calme, il lui promit de commencer par le gâteau, c'était le plus important pour elle alors d'office, ça devenait important à ses yeux. « Après la dégustation tu devras sûrement me rouler comme Violette Beauregard. » il pouffa de rire à cette simplement idée et il glissa sa main jusqu'à la hanche de Minnie. « C'est impossible, tu es toute maigre » répondit simplement Kovu tout en continuant de rire légèrement à la simple idée d'une Minnie toute ronde, c'était impossible. Par contre, le seul point sur lequel Kovu ne pourrait pas aider Minnie était clairement la robe. « Oui ce sera une surprise. Je regrette de ne pas avoir de marraine... » Kovu fronça les sourcils avant de comprendre son allusion à une marraine la bonne fée comme dans Cendrillon. « Well, tu as eu le prince charmant, c'est toujours mieux que rien... » fit alors le jeune jamaïcain avant de déposer un baiser sur le front de Minnie, un sourire aux lèvres. « J'aimerais pouvoir accélérer le temps parfois. Mais je crois que j'aurais peur que ça aille trop vite. » Kovu ne pouvait qu'approuver, il avait parfois hâte de connaitre son futur avec Minnie... mais il voulait profiter de chaque moment offert, il ne voulait pas aller trop vite, il voulait déguster chaque secondes si possible. L'aimer comme elle le méritait. « J'aimerais ne pas oublier une seule seconde de nous et me rappeler ce que j'éprouvais à chacun de ces moments-là... » avoua-t-il avant de soulever le visage de Minnie pour l'embrasser sur les lèvres dans un baiser chaste. « Il faudra aussi prévenir tes parents » fit soudain Kovu, oh, il ne connaissait pas trop les Jones, c'était étrange quelque part parce qu'il connaissait Minnie depuis plus de 10 ans, il n'avait jamais trop compris ce qu'ils faisaient dans la vie... mais ils n'étaient pas les plus présents dans la vie de leur fille... mais ce moment était important pour eux, et il savait que si ses parents étaient en vie il voudrait qu'ils soient là. Puis il voulait... faire bonne impression.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Dim 31 Aoû - 0:03

« ça signifie quoi tout ça ? Que si je porte des collants, tu ne m'aimeras plus ? Minnie Jones, je vous pensais que vous m'aimiez pour mon grand coeur et non mon apparence » Minnie baissa la tête d'un air coupable. Ce n'était pas exactement ça qu'elle avait voulu dire mais elle ne savait pas trop comment l'expliquer. « Je t'aimerai toujours. C'est juste que... » Elle hésita un instant sur les mots à employer puis continua à voix basse : « Ce serait un peu bizarre non ? » Elle ne voyait pas comment qualifier autrement la chose. Même si elle ne doutait pas qu'il pourrait être parfait en prince qu'importe la tenue qu'il portait. Il serait sûrement doué pour jouer un prince à Disneyland. Mais le collant c'était définitivement de trop. Pour que Minnie trouve quelque chose de bizarre, il fallait que ce le soit vraiment. D'un autre côté, sa logique était tellement différente des autres que cela ne voulait sûrement rien dire aussi. Heureusement que Kovu avait un peu plus les pieds sur terre. Elle avait besoin de quelqu'un qui lui rappelait de temps à autre les choses importantes ou ne serait-ce que la réalité. Quand elle se laissait embarquer par son imagination elle avait parfois du mal à en sortir. « C'est pour mieux se compléter mon enfant » Elle sourit en reconnaissant la référence. « Je ne dirais pas que tu as de belles dents. Le prévint-elle. » Elle savait qu'il ne la mangerait pas mais il ne fallait quand même pas prendre ce genre de choses à la légère. Tout comme le gâteau. C'était une partie importante du mariage – aux yeux de la jeune fille. Mais la cérémonie ne pouvait pas se résumer seulement à un gâteau – même si ce ne serait pas pour lui déplaire – alors il y avait tout un tas de choses à prévoir. Tellement que Minnie pensait qu'il allait falloir faire une liste pour ne rien oublier. « On devrait oui, mais pas maintenant, je suis trop bien mis pour avoir envie de bouger » « Moi aussi, dit-elle en déposant un bisou sur sa joue. » Elle avait souvent l'impression d'être dans une bulle quand elle était avec Kovu. Plus rien n'avait d'importance. Seule la présence de son fiancé comptait. Et elle était la personne la plus heureuse au monde grâce à lui. Minnie lui fit malgré tout remarquer qu'il risquait de devoir la rouler après la dégustation de gâteau, ce qui le fit rire. Il ne devrait pas sous-estimer la capacité des gâteaux à vous transformer en ballon. En un clin d'oeil on pouvait s'envoler comme la tante Marge d'Harry Potter. « C'est impossible, tu es toute maigre » Là c'est elle qui rigola, secouant la tête suite à la bêtise qu'il venait de dire. « Rien est impossible. » Si on y croyait suffisamment il n'y avait pas de raison pour que ça n'arrive pas. C'était un peu son motto. Après Hakuna matata bien sûr. Kovu lui rappela qu'elle aurait aussi à trouver sa robe. Minnie comptait bien lui faire la surprise même si elle regrettait de ne pas avoir de marraine pour l'aider. Elle pourrait toujours appeler Chandler pour qu'elle vienne le faire. Elle serait une bonne marraine. « Well, tu as eu le prince charmant, c'est toujours mieux que rien... » Elle approuva d'un petit hochement de tête alors que Kovu lui déposait un baiser sur le front. « Je crois que je peux m'en contenter oui... » Elle en était même certaine mais il n'était pas la seule à aimer la taquiner de temps en temps. Elle confia ensuite son envie de vouloir accélérer le temps. Elle était tellement pressée de se marier à Kovu, de vivre ce moment magique en sa compagnie et celle de tout leur proche. Mais elle n'avait pas envie d'aller trop vite non plus. Elle ne voulait rater aucun moment en sa compagnie. « J'aimerais ne pas oublier une seule seconde de nous et me rappeler ce que j'éprouvais à chacun de ces moments-là... » Il l'embrassa brièvement avec douceur mais le cœur de la jeune fille chavira malgré tout. Elle glissa ses mains derrière le cou de Kovu pour répondre : « Et même si tu oublies c'est pas grave, parce qu'on pourra toujours en créer de nouveaux. » Et elle approcha ses lèvres des siennes pour l'embrasser un peu plus longtemps parce qu'elle ne se lasserait jamais de le faire. Quand elle se recula, juste un peu, Kovu lui rappela soudain quelque chose de très important. « Il faudra aussi prévenir tes parents » Elle ouvrit la bouche de surprise. Elle n'y avait même pas pensé. C'est à dire que ses parents étaient des scientifiques et ils travaillaient quasiment tout le temps dans le Pôle Sud. Elle leur parlait assez régulièrement sur skype mais ce n'était pas toujours évident. « Ils vont devoir rentrer du Pôle Sud pour ça. » Elle ne pouvait pas leur annoncer une telle nouvelle à travers un écran. Elle imaginait déjà leur joie et elle était toute excitée à cette idée. « Et tu vas pouvoir les rencontrer en bonne et due forme. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Mer 8 Oct - 22:38

« Je t'aimerai toujours. C'est juste que... » il arqua un sourcil, attendant de voir ce que Minnie allait bien pouvoir dire. « Ce serait un peu bizarre non ? » Kovu cligna un instant de rire avant d'éclater de rire de bon coeur. Oh mon Dieu... il n'arrivait pas à se reprendre, cet instant était juste magique et il tenta de le marquer dans son esprit. Minnie Jones trouvait quelque chose de bizarre. Toute sa vie, il avait tenté de voir ce qui pourrait la sortie de sa zone de confort, elle qui acceptait toutes sortes de bizarrerie sans même sourciller du regard. Mais là, l'idée qu'il porte des collants la dérangeait, c'était si adorable et inattendu qu'il rigolait sans pouvoir s'arrêter, c'est à force de concentration qu'il réussit à reprendre son calme et il dut effacer une larme qui avait fini par perler au coin de son oeil. « Il m'aura fallut presque 10 ans avant de découvrir ce que tu pourrais trouver de bizarre » lui fit-il remarquer avant de lui caresser la joue avec douceur. La discussion était légèrement, comme à chaque fois quand on y pensait. Et Kovu fit naturellement une référence au petit chaperon rouge. « Je ne dirais pas que tu as de belles dents. » Kovu eut une petite moue déçue. « Elles sont belles pourtant » fit-il avant faire une grimace pour lui prouver ce fait. Oh, il était supposé être le type sérieux dans leur relation, mais en cet instant, ce n'était sans doute pas l'image qu'il renvoyait et honnêtement, il s'en fichait, devant Minnie, il pouvait se montrer un peu irresponsable, ils étaient jeunes après tout, mais comme il avait toujours eu des responsabilités sur les épaules, il avait rarement pu faire preuve d'inconscience.

Puis vint la discussion sur le mariage, c'était un point important qu'ils repoussaient toujours, ça allait arriver, mais il y avait tant de choses à penser... et l'un comme l'autre se complaisaient assez dans cette petite bulle qu'ils s'étaient créés. Mais ils allaient devoir sérieusement s'y mettre. Juste pas tout de suite, pas quand ils étaient si bien mis et installés pour bouger. Kovu n'avait pas envie de se décoller de Minnie alors qu'elle rentrait juste du travail, il voulait encore la serrer contre lui, profiter de sa chaleur et de sa présence. « Moi aussi. » fit-elle en l'embrassant sur la joue. Il sourit, il était amusé par Minnie et sa... priorité dans le mariage : le gâteau. Il allait devoir faire un effort supplémentaire pour ce point alors. Mais Minnie lui avoua qu'il faudrait sans doute la rouler à la fin de la dégustation, ce qui était carrément impossible vu son physique. « Rien est impossible. » « Well, je reste sceptique sur ce point mon coeur » avoua-t-il alors que sa main se posait sur la hanche de la jeune brune qu'il caressa de son pouce par dessus son vêtement. Yep, elle était si frêle, et elle faisait trop d'exercice à son boulot pour se transformer après la dégustation d'un gâteau. Kovu évoqua la robe un instant et Minnie regretta aussi tôt le fait de ne pas avoir de marraine magique, mais elle avait déjà son prince charmant, il ne fallait pas non plus trop exagéré non plus dans les souhaits ! « Je crois que je peux m'en contenter oui... » il arqua un sourcil. « Comment ça tu crois ? » demanda-t-il en la chatouillant légèrement. Tous ces moments qu'ils vivaient ensemble, ils voulaient les graver dans son coeur et dans sa mémoire, ils voulaient se souvenir de tout, se souvenir de tout ce qu'il ressentait. Il voulait enregistrer les moments où Minnie lui coupait le souffle sans même le réaliser, il voulait se souvenir des moments où elle était encore plus paisible endormie à ses côtés. Il voulait se rappeler des battements fous de son coeur à chaque fois qu'elle l'embrassait. Et il espérait que rien de tout ça ne changerait... ou du moins, pas trop. Il voulait encore être envouté par elle, toute sa vie, il était prêt à signer pour ça de toute façon, il n'avait pas peur du futur, pas s'il était avec Minnie. « Et même si tu oublies c'est pas grave, parce qu'on pourra toujours en créer de nouveaux. » il l'embrassa tendrement sur le bout du nez. « Tu as raison. » et il croyait, de tout son coeur, il aspirait à ça. Elle l'embrassa sur les lèvres et il la serra un peu plus contre lui. Il ne se lasserait jamais des lèvres de Minnie. Mais il avait un dernier point à évoquer. Les parents de la jeune femme. « Ils vont devoir rentrer du Pôle Sud pour ça. » il hocha la tête, honnêtement, il ne savait pas trop à quoi s'attendre avec eux, ils étaient des scientifiques et Minnie était une rêveuse... et elle avait été longtemps seule... oh, il ne lui en avait jamais vraiment parlé, il l'avait juste constaté en grandissant à ses côtés. Ses parents étaient là à faire leur recherche et elle était à New York, elle grandissait sans eux et... ça avait toujours été bizarre aux yeux de Kovu. « Et tu vas pouvoir les rencontrer en bonne et due forme. » « Est-ce que je dois avoir un peu peur ? » demanda-t-il quelque peu nerveux. « Je veux dire, ils pourraient être contre. On est jeune... et tu n'as eu que moi dans ta vie... ils vont peut-être croire qu'on fait le mauvais choix... et puis je n'ai pas vraiment... les atouts pour être le beau-fils idéal... ce n'est pas vraiment ce que dit mon cassier judiciaire... » souffla-t-il nerveusement. Oh gosh, et s'ils le détestaient ? Il se sentit aussi tôt nerveux. Très nerveux, mais il devait les rencontrer, c'était les parents de Minnie, et si ses parents étaient en vie, il voudrait qu'ils rencontrent Minnie et même s'ils avaient été contre, il aurait tout fait pour les convaincre. Voilà, il devait juste... faire en sorte de satisfaire les parents de Minnie, il pouvait le faire.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes Dim 26 Oct - 10:44

« Il m'aura fallut presque 10 ans avant de découvrir ce que tu pourrais trouver de bizarre » Les joues de Minnie rosirent. Elle trouvait bien des choses bizarres. La vie en général était étrange. C'était juste son imagination débordante qui l'aidait à voir et à accepter les choses à sa façon. « Mais si ton rêve était de porter des collants un jour, sache que je ne t'en empêcherais pas, dit-elle d'une petite voix. » Elle pourrait s'y faire. Il devait y avoir plus étrange, elle avait juste du mal à imaginer quoi sur le moment... Minnie avait toujours beau embarquer tout le monde dans des conversations décalées, elle ne se laissait pas avoir non plus. Elle connaissait ses classiques, et même avec Kovu, en qui elle avait entièrement confiance, elle ne tomberait pas dans le piège. « Elles sont belles pourtant » Minnie répondit par une moue septique à la grimace de Kovu pour montrer ses dents. « Je n'en doute pas, mais je préfère les voir juste quand tu souris. » Elle caressa la joue du jeune homme avec affection. Rien ni personne ne pouvait battre le sourire du jeune homme.
Mais on ne pouvait pas toujours parler magie et contes de fées, il fallait parfois redescendre sur terre, et Kovu l'aidait souvent à redescendre de sa planète. Ils n'avaient pas décidé de date mais ils allaient malgré tout devoir commencer à y réfléchir et surtout à organiser. Elle était impatiente mais en même temps elle voulait prendre le temps qu'il fallait pour faire en sorte que cette journée soit parfaite pour tout le monde. Une fête réussie commençait toujours avec un bon gâteau si on demandait l'avis de Minnie. Et elle était prête à en goûter autant qu'il fallait pour trouver le bon, même si elle devenait aussi énorme qu'une tante Marge transformée en ballon. Kovu restait dubitatif sur cette possibilité mais la jeune fille avait la conviction, depuis toujours, que si on y croyait suffisamment, rien était impossible. « Well, je reste sceptique sur ce point mon coeur » « On en rediscutera quand j'aurai appris à voler et que tu seras toujours scotché au sol. Répondit-elle avec assurance. » Un jour, elle y arriverait, comme Peter Pan. Sauf que des pensées agréables, pour le moment, ce n'était pas suffisant. Et pourtant elle en avait beaucoup et en aurait plus encore dans le futur. Peut-être qu'un jour elle en aurait assez pour faire le grand saut. Minnie taquina ensuite le jeune homme en prétendant qu'elle pourrait se contenter de son prince charmant à défaut de trouver une marraine la bonne fée. « Comment ça tu crois ? » Minnie se mit aussitôt à rire quand Kovu la chatouilla. « Je voulais dire, corrigea-t-elle quand il arrêta, que j'en étais sûre, du plus profond de mon cœur. » Et sur ça elle ne plaisantait pas. Elle savait que Kovu était le bon et qu'elle n'aimerait jamais personne autant que lui. Elle avait encore du mal à y croire, elle qui croyait facilement tout ce qu'on lui racontait, mais elle savait que rien ne pourrait être aussi fort. Et son amour pour lui se renforçait tous les jours, à chaque instant passé avec lui, à chaque souvenirs qu'ils créaient ensemble... Kovu lui rappela aussi qu'elle allait devoir en parler à ses parents. Elle n'y avait pas encore pensé. Elle l'avait annoncé à tous ses anciens colocataires, tous ses amis mais elle n'avait pas encore franchi le pas avec ses parents. Surtout que Kovu ne les avait encore jamais rencontré. Elle était soudain impatiente de le présenter à ses parents. Elle savait qu'ils l'adoreraient. « Est-ce que je dois avoir un peu peur ? » Peur ? Dans sa tête ses parents n'avaient strictement rien d'effrayant. Son père avec ses lunettes et sa démarche maladroite, sa mère à l'ambition sans borne qui n'hésitait jamais à faire des pauses dans le travail pour préparer des pâtisseries pour tout le monde. « Je veux dire, ils pourraient être contre. On est jeune... et tu n'as eu que moi dans ta vie... ils vont peut-être croire qu'on fait le mauvais choix... et puis je n'ai pas vraiment... les atouts pour être le beau-fils idéal... ce n'est pas vraiment ce que dit mon cassier judiciaire... » Minnie pencha légèrement la tête sur le côté, attendrie de voir Kovu s'inquiéter à l'idée de rencontrer ses parents. « Tu n'as pas à t'inquiéter. Tout se passera bien... Tant qu'ils ne ramènent pas d'ours polaire avec eux, tu n'as rien à craindre. » Elle attendit un instant avant de donner un petit coup de coude à Kovu et d'ajouter avec un sourire. « Je plaisante. Il n'y a pas d'ours polaire dans le pôle sud. » Il ne lui semblait pas que ses parents soient du genre à effrayer qui que ce soit. A part les personnes qui venaient dégrader leur Pôle Sud adoré. « Contente toi d'être toi, et ils t'aimeront presque autant que moi. Ajouta-t-elle avant de déposer un bisou sur joue. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes

Revenir en haut Aller en bas

Minnie & Kovu ₪ And if you close your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-