It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Cecilia & Winthrop ☬ Bailando

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando Dim 13 Juil - 2:32

Winthrop avait appelé sa femme de ménage plus tôt dans la journée pour que son appartement soit impeccable et afin de ne pas être dans ses pieds, il avait emmené son fils dans un parc d'attraction, le petit avait beaucoup couru et Win avait fait énormément de photo avec son Monster, ils avaient beaucoup rigolé et fait énormément de grimace, ils avaient joué à qui "criait le plus fort" sur les attractions et Ruben avait gagné juste parce que sa voix était plus aiguës et qu'elle portait plus loin. Ce moment c'était un moment... père/fils parce que Win s'était dit que son fils en avait tout simplement besoin. Epuisé, le petit avait été tranquillement se mettre au lit et il s'était endormi avant la fin de l'histoire. Le jeune homme avait observé son fils quelques minutes, sa respiration était lente, ses traits d'enfants étaient encore fort prononcé, pourtant, cela n'empêcha pas Win de remarquer une sorte... d'inquiétude dans la position de son fils, ses sourcils étaient froncés, il ne semblait pas vraiment apaisé et il sursautait parfois dans son sommeil, parfois, Win se demandait à quoi Ruben pouvait bien penser, il avait vécu beaucoup de changements en si peu de temps, son ancienne vie avait été abandonnée parce que sa mère était introuvable, et il vivait aujourd'hui avec son père à New York alors qu'il était né et avait grandi à Amsterdam... puis, autant ne pas sa voiler la face, Win était un très bon père de loin, à l'occasion, mais au quotidien, il avait de sévères lacunes et... il n'était pas ce dont un gamin de 5 ans avait besoin, il n'était pas stable, il n'était pas sérieux, il avait aussi du mal à s'engager et il avait un penchant un peu trop prononcé pour la boisson... mais il était ce qu'il restait à Ruben et il lui avait promis à la naissance : il ne l'abandonnerait jamais. Alors Win se redressa du lit, s'assura que les couvertures étaient bien tirées et il embrassa son fils sur le front avec affection avant de passer sa main dans les cheveux blond de son fils.

Il gagna sa chambre et il mit une tenue plus confortable, il mit un t-shirt, dévoilant les tatouages qu'il avait sur les bras sans y prêter trop d'attention, ses tatouages étaient une part de lui à ses yeux. Il revint au salon pour ouvrir une bouteille de champagne et se servit une coupe, il n'avait jamais été très patient et toutes les personnes qui le connaissaient un peu le savait. Lorsqu'on lui indiqua de l'accueil que quelqu'un voulait monter à l'étage qu'il occupait, Winthrop donna l'opportunité sans hésitation, Cecilia devait passer ce soir et c'était pour elle qu'il avait fait un mini effort d'apparence et d'entretien de son appartement privé. Lorsque les portes de son ascenseur privé s'ouvrirent, il offrit un sourire ravi à la jeune femme avant de l'accueillir proprement en l'embrassant. « Bonjour » salua Win en souriant comme un gamin tout en s'éloignant quelque peu de la jeune femme, il prit alors le temps d'observer sa tenue et il sourit légèrement « Tu es très belle » lui fit-il sans hésitation avant de lui attraper la main pour la guider dans son chez lui. « J'ai ouvert une bouteille de champagne, je te sers un verre ? » proposa-t-il en hôte consciencieux. Cecilia était... une amante qu'il appréciait bien. Elle était aussi son amie, ou du moins, elle avait gagné ce titre à l'usure, elle était une des rares filles dont il ne s'était jamais lassé, elle... était amusante, et Win était assez charmé par elle. Après, tout était clair entre eux, c'était... du bon temps, mais ce n'était rien de sérieux et ça pouvait prendre fin au moment ou l'un ou l'autre se mettrait dans une relation sérieux. Évidemment, ce n'était pas prêt d'arriver à Winthrop en couple depuis 3 mois, mais sa copine était un peu... trop demandante aux yeux du volage Win qui ne voulait s'enchainer à personne pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando Sam 19 Juil - 16:55

Romario m'a formellement interdit de ramener qui que ce soit du sexe opposé à l'appartement quand il était là et il fait de même de son côté. C'est un arrangement entre nous, de toute façon il n'avait limite pas besoin de me le dire. La dernière chose dont j'ai envie c'est d'entendre mon grand frère en pleine action et l'avant dernière chose dont j'ai aussi envie, c'est de coucher avec un mec sachant qu'il est dans la pièce d'à côté. Erk, non merci. Donc la plupart du temps je découche, même si Romario étant très occupé avec son boulot, il m'arrive d'avoir l'appartement pour moi toute seule pendant certaines périodes. Mais ce soir est un soir où je découche, oh oui. Un sourire en coin apparaît sur mes lèvres quand je me regarde dans le miroir de ma chambre. J'ai choisi une robe couleur prune sans manche, assez moulante en haut et plus évasée en bas, avec une veste noire classique et des escarpins de la même couleur. Et puis surtout j'ai réussi à récupérer les invendus d'il y a deux mois au magasin. Ce n'est peut-être pas le dernier truc à la mode mais je parie que ça fait toujours son effet sur les hommes. Là il s'agit d'un genre de body en dentelles noires avec des lacets à défaire de partout ... Win n'a jamais été vraiment difficile il me semble.

Après avoir pris le métro, je me retrouve devant le Grand Army Plaza sur la 5e. Ca a l'air sympa de vivre dans un truc pareil n'empêche, avec tout un étage pour soi ... Dire que je suis obligée de partager l'appartement de mon frère, heureusement que Lola a déménagé. Naturellement ce n'est pas la première fois que je viens ici et la réceptionniste me sourit en me voyant arriver. J'attends patiemment qu'elle m'annonce puis une fois cela fait, je me dirige vers l'ascenseur. J'ai vraiment besoin de me distraire ce soir. Depuis l'arrivée de Ren au cabaret, c'est devenu du grand n'importe quoi. Non seulement je le vois presque tous les jours mais c'est mon patron quoi, un cauchemar. Donc j'ai besoin de souffler et une soirée avec Win lors de mon seul soir de repos de la semaine me semble la solution idéale. On s'entend bien lui et moi, je crois même pouvoir dire qu'on est amis en plus d'être amants. Quand j'arrive à son étage, il m'attend sourire aux lèvres. Il porte un t-shirt qui dévoile ses tatouages et ... ouais les hommes tatoués me font définitivement un truc. « Bonjour » lance-t-il après m'avoir embrassé. Je lui rends son sourire et lui réponds d'une voix suave.  « Bonjour. » Je suis vraiment contente de le voir il faut dire et j'ai déjà dans l'idée que cette soirée va être vraiment très agréable.

Il détaille de la tête aux pieds. « Tu es très belle » me dit-il. Nouveau sourire en coin de ma part tandis que je m'approche pour murmurer à son oreille: « Et encore tu n'as pas tout vu. » Sérieusement, ce travail chez Victoria's Secret que j'ai réussi à avoir est une bénédiction, il n'a que des avantages. « Et puis tu n'es pas trop mal non plus. » Sur ce, il prend ma main et m'invite à le suivre jusqu'à chez lui. Pour ça notre relation est vraiment bien, on ne se prend pas la tête, on ne fait que s'amuser et profiter. « J'ai ouvert une bouteille de champagne, je te sers un verre ? » me demande-t-il. Je hoche la tête, très tentée à l'idée de prendre un verre. « Je veux bien s'il te plaît. » Nous nous installons tous les deux dans son salon. L'atmosphère est détendue comme elle le serait entre deux amis, et il y a ce petit quelque chose en plus quand les deux amis en question ne font pas que discuter. « Comment ça va depuis la dernière fois ? » ai-je demandé. Quoi ? J'ai bien dit qu'on était aussi amis et en tant qu'amie, je prends des nouvelles, je ne peux pas lui sauter directement dessus, je sais me tenir. Quoique ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando Sam 2 Aoû - 17:20

Winthrop avait de grandes espérances pour cette soirée, il allait enfin pouvoir se détendre et profiter. Pleinement. De chaque instant. Ouep, c'était complètement son but de profiter et de ne pas penser à toutes ses nouvelles responsabilités qui l'incombaient désormais. Et en présence de Cecilia, il savait qu'il allait autant profiter de la conversation de la personne... ainsi que de la personne en entier. C'était toujours comme ça entre eux, enfin, non, au début, c'était purement une histoire de sexe, mais le sexe était bon, alors ils avaient continué à se voir pour ça, puis de fils en aiguilles, les discussions et confessions s'étaient enchainés sur l'oreiller, il n'y avait pas tellement de tabou entre eux, Win savait qu'il pouvait lui avouer comme sa copine actuelle était chiante sans qu'elle ne soit choquée ou outrée. Elle pouvait lui parler du fait que son frère était un gros lourd ou l'autre et il approuverait en ami à l'écoute. Ils se soutenaient, et depuis, ils étaient devenus amis, et même si un jour ils perdaient le sexe -ce qui serait clairement dommage- ils resteraient en contact au moins pour papoter. Maintenant qu'elle était là, il profitait de sa présence pour la saluer comme il se devait. « Bonjour. » répondit-elle de son adorable accent qu'il aimait tant. Il se retrouva à sourire comme un idiot en l'entendant, le regard brillant et pétillant déjà à l'avance de ce qu'annonçait leur retrouvaille.

Charmeur à temps complet, Winthrop la complimenta sur sa tenue, elle était vraiment belle. « Et encore tu n'as pas tout vu. » le footballeur écarquilla le regard alors que son regard glissait une nouvelle fois sur son corps, s'attardant sur ses seins et il se mordit la lèvre inférieure. « C'est injuste, je veux voir maintenant ! » se plaignit-il en abordant une moue boudeuse mais qui restait tout de même adorable. « Et puis tu n'es pas trop mal non plus. » il se rapprocha d'elle avant d'écarter une de ses mèches de cheveux tout en la regardant dans les yeux, il fit glisser sa main le long de son bras et effleura à peine un sein dans son action, ce n'était pas vraiment fait exprès mais il n'allait pas s'en plaindre. « Je suis vraiment content de te voir. » souffla-t-il alors, les yeux brillant de sincérité, il lui serra la main légèrement avant de la relâcher pour lui proposer une coupe de champagne. « Je veux bien s'il te plaît. » il hocha la tête et s'exécuta avec maitrise et habitude, le jeune homme ramena la coupe tout en les amenant dans le salon où ils purent s'installer pour profiter de la présence de l'autre. Ils étaient assez proches pour qu'un regard extérieur se rende compte que leur intimité n'était pas "classique" mais bon, ils n'allaient pas non plus les jouer prudes, Winthrop connaissait le corps de la jeune femme assez bien et il avait appris à reconnaitre les points où elle aimait être touchée et caressée. « Comment ça va depuis la dernière fois ? » il poussa un soupire avant de grimacer légèrement. « Ma copine est exigeante. Et mon fils est difficile à suivre, je l'adore, mais c'est difficile d'être un parent célibataire tout le temps ? » il se passa la main dans les cheveux en ayant une petite grimace affichée sur les lèvres. « Mais dans l'ensemble, j'ai pas trop à me plaindre, la coupe du monde s'est bien passé. » ajouta-t-il avec une certaine fierté dans la voix. « Et toi, des choses intéressantes dans la vie de Cecilia De la Cruz ? Le boulot ? Un type moins beau et charmant que moi t'a-t-il tapé dans l'oeil ? » demanda Winthrop avec un ton légèrement arrogant, parce que dans son esprit, on ne trouvait pas plus beau et charmant que lui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando Jeu 7 Aoû - 23:16

En voyant Win, l'idée qu'on va passer une très bonne soirée se confirme dans ma tête. Après tout j'en ai aussi vraiment besoin, depuis l'arrivée de Ren au boulot et Romario qui est chiant en ce moment. En plus je sais qu'avec Win il n'y a pas que le sexe, je veux dire que même si on couche pas ensemble (ce qui soyons honnête reste rare), je sais qu'on pourras toujours discuter tous les deux. C'est bien n'empêche, je veux dire ça change de certains. Bref, il me complimente sur ma tenue, et je lui glisse avec un sourire malicieux aux lèvres qu'il est loin d'avoir tout vu. « C'est injuste, je veux voir maintenant ! » dit-il en me détaillant et en se mordant la lèvre inférieure. Je ris légèrement devant son impatience digne de celle d'un gamin de cinq ans. Il me fait le coup de la moue boudeuse qui manque de me faire craquer.  Avec la gueule qu'il a et son boulot, tu m'étonnes qu'elles bavent toutes sur lui. « Sois patient un peu et je te garantis que tu verras tout. »

Puis il lève sa main et écarte une mèche de cheveux de mon visage après que je l'ai complimenté. Ses yeux plantés dans les miens, sa main descend lentement, lentement en effleurant au passage ma poitrine, ce qui fait accélérer mon rythme cardiaque. « Je suis vraiment content de te voir. » souffle-t-il soudain. Surprise pendant une fraction de seconde par cette déclaration soudaine, je lui souris et ne réponds pas mais fais en sorte qu'il comprenne que la réciproque est vraie, juste comme ça par le regard et par la forme de mon sourire. Ensuite, il nous sert deux verres de champagne et nous allons nous installer dans le salon. Je sens l'atmosphère s'alourdir et se tendre délicieusement quand nous nous asseyons pas loin l'un de l'autre. J'ai posé ma veste sur le dossier du canapé et croise d'un geste expert mes jambes dénudées. Après une gorgée de bulles, je lui demande les dernières nouvelles. « Ma copine est exigeante. Et mon fils est difficile à suivre, je l'adore, mais c'est difficile d'être un parent célibataire tout le temps ? » commence-t-il en grimaçant. Je hoche la tête, attentive et préférant le laisser continuer. De toute façon je ne peux rien à ajouter à ça, surtout pas sur la partie parent célibataire vu que je ne sais pas ce que c'est. « Mais dans l'ensemble, j'ai pas trop à me plaindre, la coupe du monde s'est bien passé. » J'ai un nouveau sourire en me souvenant des deux mois écoulés qui ont été marqués par la coupe du monde de football. Ayant passé plusieurs années en France, je me suis familiarisée un minimum avec le football. J'ai connu la crise de la coupe du monde 2010 en France, un sacré scandale. Donc même si le baseball reste mon sport de coeur, j'ai suivi cette coupe du monde et l'aventure de l'équipe américaine. « J'ai cru comprendre oui. Vous avez été une bonne surprise et les gens ici vous ont beaucoup suivi mine de rien. » J'attends toujours avec impatience où les américains appelleront le soccer football comme le reste du monde mais en attendant, j'ai été surprise oui par l’engouement suscité alors qu'au départ, tout le monde était supposé s'en foutre.

Bref, nos bras se touchent mais nous ne bougeons pas pour le moment. Je suis bien, avec et chez lui après une journée fatiguante et en plus avec un verre de champagne. « Et toi, des choses intéressantes dans la vie de Cecilia De la Cruz ? Le boulot ? Un type moins beau et charmant que moi t'a-t-il tapé dans l'oeil ?  » demande-t-il soudain. Je pouffe à moitié en l'entendant. Sans le vouloir je pense directement à Ren avant de me reprendre. Parce qu'il est à peine potable ... Bon d'accord, mais c'est un connard. Je hausse les épaules et prends une nouvelle gorgée. « Il y a toujours des types moins beaux et moins charmants que toi, voyons. » ai-je dit pour continuer dans son jeu. En même temps je dois avouer que Win ... Well c'est Win, j'ai pas grand chose à lui reprocher dans tous les domaines: physique, cul et discussion. Quand on part de ce constat ... Peu importe, je reprends. « Et sinon rien d'intéressant ... Juste un nouveau patron au cabaret, un vrai connard qui veut tout révolutionner. Seulement il sait y faire et les filles sont limite en adoration pour lui. » ai-je expliqué boudeuse à mon tour. Bien sûr j'ai fait un très large résumé. A quoi ça aurait servi de balancer mon entrevue avec Ren ensuite et les choses très dérangeantes qu'il m'a dite ? Mon sourire prend un aspect plus ... disons coquin. « C'est une des raisons pour laquelle je suis aussi très contente de te voir ce soir. » ai-je soufflé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando Dim 10 Aoû - 3:18

Clairement, Cecilia tentait de le provoquer, elle avait sous-entendu qu'elle avait... une tenue sexy et il voulait juste... voir, il n'était pas du genre patient et il avait une moue légèrement boudeuse. « Sois patient un peu et je te garantis que tu verras tout. » le néerlandais eut un sourire en coin... c'était vrai qu'ils avaient aussi le temps, elle venait juste d'arriver, ça faisait un moment qu'ils ne s'étaient plus vus et ils avaient sans doute des histoires à partager l'un avec l'autre. C'est ce qu'il aimait bien avec Cecilia, ce n'était pas... prise de tête, ils s'entendaient bien, parlaient sans difficulté, Winthrop ne lui mentait pas et elle ne cherchait pas à l'enfermer dans une relation autre que "amitié avec des bénéfices" et c'était des bénéfices plus qu'alléchant.

La proximité de leurs corps une fois qu'ils sont assis sur le canapé est délicieuse, ni étouffante, ni trop distante, juste ce qu'il faut pour montrer qu'il y a une certaine intimité entre eux plus que... palpable, Winthrop est le premier à se confier, sans doute parce qu'il a toujours aimé parler, qu'il a la parole et le contact facile, alors il s'élance en tentant d'exprimer au mieux ses impressions et sentiments. Il aborde la dernière coupe du monde avec un peu de fierté dans la voix, ça, ça reste quelque chose... d'inoubliable, et il espère vraiment pouvoir faire la prochaine, oh, ce serait tellement le pied ça ! « J'ai cru comprendre oui. Vous avez été une bonne surprise et les gens ici vous ont beaucoup suivi mine de rien. » il eut un petit sourire ravi, 3ème, c'était vraiment bon pour le jeune homme. « J'espère au moins que tu tenais pour moi ! Et que tu as porté mes couleurs lors des mes match » lança-t-il avant de lui faire un clin d'oeil complice, oh, dans le fond, il s'en fichait un peu, mais ça aurait été clairement hot... il déposa alors sa main sur la cuisse de Cecilia avant de la caresser légèrement dans un geste doux mais pas non plus provoquant. Le néerlandais prit alors la peine de demander des nouvelles à Cecilia, tentant de voir si elle avait vécu de nouvelles aventures à son tour... parce que clairement, lui avait eu son... fun au Brésil. « Il y a toujours des types moins beaux et moins charmants que toi, voyons. » il sourit aussi tôt sans pouvoir s'en empêcher, il continua de caresser la cuisse de Cecilia en faisant des petits cercles. « Ils peuvent être plus beau, ça reste moi le plus adorable » et le plus immature, le plus insouciant, le plus souriant... Winthrop avait de nombreuses qualités qui étaient contrebalancées par de nombreux défauts... mais on les découvrait que lorsqu'on le fréquentait au quotidien ça. « Et sinon rien d'intéressant ... Juste un nouveau patron au cabaret, un vrai connard qui veut tout révolutionner. Seulement il sait y faire et les filles sont limite en adoration pour lui. » oh... le sourire en coin de Winthrop s'élargit légèrement et il arqua un sourcil entendu... « Donc c'est un connard... mais il est hot c'est ça ? Le genre de type à qui on a envie de dire "sois beau mais surtout tais-toi" ? » demanda le footballeur avec sa nonchalance habituelle. Il avait déjà pu remarquer que plus un homme était connard... plus les femmes étaient attirés, c'était assez abstrait à ses yeux. « C'est une des raisons pour laquelle je suis aussi très contente de te voir ce soir. » il attrapa la main de Cecilia avant de lui embrasser doucement la paume de celle-ci. « Et je ferais en sorte que tu n'aies aucun regret... » ajouta-t-il aussi tôt en lui lançant un regard complice. « Je peux aussi m'arranger pour te détendre en te faisant un bon massage... » lança-t-il d'une voix plus profonde en ayant un air un peu plus sérieux pour une fois. Il prit alors sa coupe de champagne qu'il termina rapidement, les bulles se buvaient toujours trop bien chez lui. Il prit le temps de se redresser pour se reservir un verre et arqua un sourcil en direction de Cecilia pour savoir si elle en voulait également.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando Dim 31 Aoû - 16:38

Je sais très bien qu'il n'est pas patient pour ces choses-là, c'est pour ça que je lui ai dit de l'être d'ailleurs. Après tout, on a toute la soirée pour qu'il voit ce que je porte en dessous de ma robe et faire durer le suspense est toujours agréable. On s'installe rapidement sur le canapé, assez proche l'un de l'autre. Je suis vraiment contente de le voir ce soir, ça va vraiment me permettre de décompresser un peu après tous les changements qu'il y a eu au boulot ces derniers temps, entre le nouveau patron et le changement d'ambiance. Une soirée avec Win se passe toujours bien de toute façon. Il nous sert un verre de champagne et voilà la conversation lancée. Nous commençons par la Coupe du Monde car il y a participé avec son pays natale. J'aurais dû me douter qu'il commencerait par parler de ça, ce qui est normal vu l'évènement que ça a dû être pour lui. « J'espère au moins que tu tenais pour moi ! Et que tu as porté mes couleurs lors des mes match » lance-t-il avec un clin d'oeil. Puis il pose sa main sur ma cuisse dénudée et la bouge très lentement, juste de quoi me faire frissonner en fait.  « Peut-être bien que oui ... » ai-je fait pour le taquiner. La vérité ? Forcément quand on équipe jouait j'avais peut-être une légère préférence pour eux, je suppose que c'est normal quand on connaît quelqu'un dans l'équipe en question. Après n'étant pas passionnée de football ... ou plutôt de soccer comme il l'appelle ici. En tout cas je peux bien le taquiner un peu avec ça. J'étais très heureuse pour lui qu'ils aient fini troisième de la compétition.

Ensuite il demande de mes nouvelles, comment les choses se sont passées pour moi pendant qu'il profitait de la vie au pays de la samba. Il ne fait aucun doute que j'ai moins de choses à raconter que lui. En tout cas sa question s'intéresse aussi particulièrement aux hommes qui ont pu croiser ma route entre temps. Ma réponse le fait sourire et il continue de caresser ma cuisse en faisant des petits cercles. « Ils peuvent être plus beau, ça reste moi le plus adorable » dit-il alors que je continue à jouer son jeu. Je lève les yeux au ciel en souriant. Il est impossible. Je me mordille la lèvre inférieure et enchaîne en lui racontant la nouveauté principale, c'est-à-dire mon connard de nouveau boss au cabaret. Il semble soudain très intéressé ou plutôt amusé. « Donc c'est un connard... mais il est hot c'est ça ? Le genre de type à qui on a envie de dire "sois beau mais surtout tais-toi" ?  » Je fais la moue en réfléchissant à ce qu'il vient de dire. « C'est un bon résumé ... C'est vrai qu'il a son charme mais de là à ramper devant lui ... personnellement j'ai juste envie de lui dire tais-toi. » ai-je expliqué. Vous voyez je ne suis pas totalement de mauvaise foi parce que je suis capable d'admettre qu'il est pas mal mais tu parles ... je me mettrai jamais dans un état pareil pour un type qui se prend pour le roi du monde. Duh. Quand certaines filles le croisent ... j'ai juste envie de leur taper dessus pour les réveiller. C'est ridicule. Et je maintiens ce que j'ai dit sur le fait que c'est sûrement un psychopathe mais bon, je ne vais gâcher la soirée avec ces histoires. Je confie alors à Win que c'est une des raisons pour laquelle je suis vraiment contente de le voir ce soir, j'ai besoin de décompresser. Il prend ma main pour y déposer un baiser. « Et je ferais en sorte que tu n'aies aucun regret... Je peux aussi m'arranger pour te détendre en te faisant un bon massage... » Sa voix se fait plus grave vers la fin. Les choses commencent à devenir intéressantes. Il me demande silencieusement si je veux un nouveau verre de champagne et j'acquiesce en lui tendant mon verre avant de répondre: « C'est pas de refus pour le massage ... Ca fait longtemps que tes doigts experts ne m'ont pas ... soulagée. » ai-je fait avec un sourire en coin en le regardant droit dans les yeux, la voix chargée de sous-entendus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cecilia & Winthrop ☬ Bailando

Revenir en haut Aller en bas

Cecilia & Winthrop ☬ Bailando

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-