It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

❝ put your flags up in the sky ω imenzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo Mer 9 Juil - 17:59

Je ne suis pas stressée, je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Carmen et Layla finissent de se préparer dans ma chambre tandis que je récupère mes sandales compensées dans le placard de l'entrée. Pourquoi ai-je dit que je viendrai déjà ? I don't even care about World Cup. Okay, that is a lie, but still. Les filles et moi devons rejoindre les autres dans un bar de Brooklyn, pour la plupart d'autres collègues de boulot, certains amis à nous qu'on a rencontré comme ça ... et puis ensuite d'autre gens doivent nous rejoindre. C'est là que ça coince. Dans l'autre bande qui est supposé nous rejoindre, il devrait y avoir Enzo. Oui, oui, Enzo. Enzo que je n'aie pas revu depuis le moment de honte cuisante que je me suis infligée le jour où j'ai été frapper à sa porte pour lui avouer mes sentiments alors qu'il était avec une autre. Apparemment, Carmen et lui on des connaissances en commun. Grand bien lui fasse mais ... mais merde quoi ! Quand je lui ai dit qu'il pourrait être là, elle a pincé les lèvre et m'a dit que peut-être il ne serait pas là, qui sait ? Et que c'était impossible que je loupe la finale de la Coupe du Monde juste pour un garçon, un garçon que je suis supposée avoir oublié depuis le temps. Bien sûr ce n'est pas ce que j'ai répondu à Carmen parce que sinon, elle m'aurait tuée, alors à la place j'ai dû grogner.

Donc après dix minutes de finalisation, nous nous mettons toutes les trois en route vers le bar où nous sommes supposées retrouver tout le monde et regarder la finale. Carmen, qui est originaire d'Argentine n'a pas arrêté de répéter à quel point elle ne comprenait pas pourquoi les gens ici appellent football le football américain et soccer ce qu'elle dit être le vrai football. L'Argentine a une grande équipe de football, c'est pour ça qu'elle est dans tous ses états depuis le début de la compétition. Vous connaissez l'équipe de la Syrie ? Mouais, c'est bien ce que je pensais. Vous comprenez pourquoi je ne me suis jamais intéressée au foot du coup ? Mais avec les filles on suit tous les matchs, enfin le plus possible et je me sens prise dans la folie de ce que cet évènement produit. Nul doute qu'en Syrie, la guerre mise à part, vu notre équipe on s'en fout tous un peu, je sais même pas si on a été qualifié une fois pour une Coupe du Monde. Bon d'accord, on se débrouille lors du Championnat de l'Asie de l'Ouest mais bon c'est assez différent. Mais je n'ai pas suivi ce tournoi jusqu'ici en tant que Syrienne mais en tant que citoyenne du monde. J'ai été à la fois pour tout le monde est pour personne.

Devant le bar, nous retrouvons nos trois autres collègues et quatre autres personnes dont le copain du moment de Carmen. Alors que nous entrons, mon coeur bat à mille à l'heure à l'idée de revoir Enzo mais je respire à nouveau quand je vois qu'il n'est pas là. Layla me confirme que les autres ne sont toujours pas arrivés, alors qu'on tâche de trouver des places. Pour être certains d'en avoir, on est venus presque une heure en avance. Quelques personnes sont déjà là et l'écran plat accroché au mur est déjà allumé. Certains membres de notre groupe connaissant le propriétaire se permettent de bouger deux tables pour les rassembler et rapprocher le maximum de chaises. Certains s'installent directement autour des tables, commencent à commander des bières tandis que d'autres comme Layla et moi nous installons juste derrière sur les tabourets du bar. Voilà, on est bien placés c'est parfait. Enfin parfait ... Layla commence à me parler pour me changer les idées. Je me rassure en me disant qu'il ne viendra sans doute pas et que même si c'est le cas, et alors ? Ca fait des mois, j'imagine qu'on a tous les deux tourné la page, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo Sam 12 Juil - 1:31

Enzo & Imen
put your flags
up in the sky


July 13th, 2014
some bar in Brooklyn
rp #8
#worldcup #tension #gf #drinks #friends

Depuis des semaines, l'attention de tous les gens qui entouraient Enzo était focalisé sur la coupe du monde de football, au Brésil. Le match humiliant qui avait opposé le pays organisateur & l'Allemagne ? Il l'avait regardé avec les membres de son équipe technique, qui de toute façon étaient incapable d'enchaîner des accords corrects tellement ils y pensaient. Pour sa part, son équipe – l'Espagne – avait été éliminée dès le début de la compétition, mais il avait particulièrement apprécié l'engouement des américains pour ce jeu auquel il avait joué toute son enfance, sur les terres du monde entier. Lui, le foot... oui, il aimait bien ça. Il aimait surtout l'ambiance qui l'entourait – quand ça ne tournait pas au drame –, l'esprit de réunion qui s'organisait autour des équipes. Pour le coup, il se foutait un peu de qui gagnerait cette finale, il aimait les deux équipes. Ce n'était pas vraiment ce qui l'inquiétait, ce soir.

Est-ce qu'Imen allait venir ? Enzo s'était posé la question durant tout le trajet, le regard se baladant ici & là alors qu'il ne lâchait pas la main de sa petite-amie. La dernière fois qu'ils s'étaient « parlés », ça avait été par message, et leur échange n'avait pas été des plus tendres. Il ne savait même pas ce qu'elle devenait, il s'était interdit de demander autour de lui aux amis qu'ils avaient en commun, tout comme la majorité de ses amis le lui avaient aussi formellement interdit. Quand il avait rompu avec Tess, il avait été tenté d'aller la retrouver, bien que dans une incertitude totale concernant ses – leurs – sentiments, mais... on lui avait tellement pointé à quel point elle lui avait fait du mal ! Et lui s'en souvenait très bien ! Aujourd'hui, il était heureux. Logan était douce, elle lui correspondait tout à fait, elle était attentionnée, timide, adorable, et il était vraiment content que leur relation ait évoluée ces dernières semaines. Ils partageaient de très bons moments, Logan était... terriblement intelligente, Enzo en était toujours aussi impressionné, et son côté femme-enfant lui avait totalement fait tourner la tête. Mais Imen... Imen, c'était différent. Il n'était pas sûr de vouloir la revoir, mais il ne voulait pas non plus en faire toute une histoire : des mois étaient passés, de l'eau avait sûrement coulé sous les ponts pour elle aussi. Et puis, de toute façon, elle pouvait aussi refuser de venir en apprenant qu'il serait là.

« Je sais pourquoi tu t'inquiètes, Enzo... Je suis sûre que ça va bien se passer. » déclara soudainement Logan en serrant sa main lorsqu'ils arrivèrent devant le bar, faisant tourner la tête de l'espagnol qui lui adressa un léger sourire. Oui, elle avait sûrement compris, elle était là quand son ami avait abordé Imen, quelques jours plus tôt, et elle avait au moins assez marqué le cœur d'Enzo pour que le jeune homme en parle à Logan avant de la laisser s'y faire une place. « I know... » répondit-il simplement en déposant un doux baiser sur sa joue.  « Allez... Je prends l'Argentine ! Le perdant fait la cuisine ! » s'exclama-t-il soudainement pour changer de sujet, un sourire malicieux sur les lèvres.  « Oh, mais je voulais l'Argentine ! » objecta-t-elle avec une réelle déception alors qu'il ouvrait la porte du bar. « Ooh... You can have it then. » se rétracta-t-il immédiatement pour lui faire plaisir, pénétrant dans le bar sans lui lâcher la main, même si ce n'était pour se tenir que par le bout des doigts.

En entrant, il vit immédiatement Imen, mais fit mine de rien & salua les personnes du bar qu'il connaissait, présentant Logan ou la laissant faire avec les amis qu'elle avait déjà rencontré. Plus il se rapprochait d'Imen, & plus son cœur battait la chamade : que devait-il faire ? La saluer, lui demander comment elle allait ? L'ignorer ? Lui serrer la main ? Non, ça, c'était juste provoquer de la gêne. Il déglutit deux personnes avant d'arriver à elle et, comme pour se donner de la force, attrapa un peu plus la main de Logan dans la sienne. Il ne voulait vraiment pas confronter la syrienne maintenant, il ne saurait même pas quoi lui dire. Son cœur se serra dans sa poitrine lorsque leurs regards se croisèrent, & une pensée s'imposa immédiatement dans son esprit : elle lui manquait. Son rire, leurs souvenirs, leur complicité... Elle lui manquait. Il lui adressa un sourire pincé, réussit à lâcher un  « Salut » poli & mal à l'aise.  « Hi, I'm Logan. Wha- » mais elle ne put pas terminer sa phrase, entraînée dans la suite de sa tournée par Enzo, avant qu'il ne leur dégote une place sur le canapé.  « So... Which one was it ? » demanda timidement Logan, son menton posé sur son épaule pour pouvoir lui parler à voix basse.  « There, by the bar, but... don't look. » glissa-t-il alors qu'elle commençait à tourner la tête pour suivre le bref regard qu'il avait lancé à Imen. « Just... Let's enjoy the game, ok ? » proposa-t-il, tendu.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo Dim 13 Juil - 15:26

Carmen n'arrête pas de me répéter qu'elle est impressionnée de la ferveur des gens d'ici pendant cette coupe du monde, car d'après elle ils se foutent pas mal du soccer normalement.  A chaque fois, elle dit ça d'un ton vaguement amusé, légèrement supérieur puisqu'elle supporte une équipe comme l'Argentine. Personnellement, le jour où je me montrerai supérieure en parlant de football n'arrivera sans doute jamais, à moins que je ne me décide à prendre une équipe d'adoption. En tous les cas à New-York, même si les États-Unis ont été éliminés il y a quelques semaines déjà à l'occasion des huitièmes je crois, les gens suivent toujours les derniers matchs et tant qu'à faire, la finale de ce soir. En allant au bar, les filles et moi avons croisé tout un groupe de supporter allemand que Carmen a passablement ignoré. On a tous en tête ce qui s'est passé lors de leur match contre le Brésil, difficile d'oublier de toute façon. On pourrait croire que les supporters argentins aient peur mais visiblement, ça ne les atteint pas, ou en tout cas ça n'atteint pas Carmen.

Ayant une amie et collègue qui supporte son pays natal depuis le temps, je pense que je vais supporter aussi l'Argentine ce soir. De toute façon on verra bien le résultat final. J'ai très envie que le match commence et pas seulement pour être fixée, mais surtout pour me concentrer sur quelque chose. Mon esprit n'arrête pas de se demander s'il va venir, mais pourquoi ne viendrait-il pas ? Il adore le football et ce même si l'Espagne a été éliminée dès le départ. Haan et s'il venait avec cette fille ? Hum et alors quoi, c'est sa copine non ? Ca serait logique, qu'est-ce que ça peut me faire ? Les bières commencent à circuler parmi notre groupe et les divers clients déjà installés dans le bar. Avec Layla qui s'occupe de me faire la conversation, Carmen est collée à son copain et la bonne ambiance qui s'installe, j'oublie presque. Presque.

Assise au bar, je tourne volontairement le dos à la porte tandis que Layla  qui est à ma droite ne loupe rien des allers-retour dans le bar. C'est quand je vois ses yeux et sa bouche s'arrondirent durant une fraction seconde avant qu'elle ne se reprendre et qu'elle me lance un regard entendu que je comprends tout de suite. Mon corps se raidit et mon souffle s'affole. Il est là. « Je sais pas si c'est la fameuse Tess mais en tout cas il est pas tout seul. » murmure-t-elle. Gosh, je crois que je vais vite devoir prendre une bière. Je soupire doucement et, du coin de l'oeil, je commence à apercevoir sa silhouette. Mon coeur se serre violemment. Ca fait des mois que nous ne nous sommes pas vus, depuis ce moment où je me suis ridiculisée devant la porte de son appartement. Les quelques messages qu'on a échangé depuis ... je préfère ne pas y penser. Sa copine et lui vont dire bonjour à tout le monde et ... Tiens, ce n'est plus Tess. Oui j'ai appris son prénom par rapport aux amis qu'on a en commun. Et puis aussi parce que trop curieuse et surtout désespérée je suis allée voir sur son instagram après la scène de l'appartement.

Ils s'avancent vers nous, main dans la main. Ouch. Nos regards se croisent. Double ouch. C'est cruel, après tout ce qu'on a vécu, que les choses aient tourné de cette manière. Les sentiments entre deux amis peuvent tout gâcher et être névrosée aussi je l'imagine. Ni l'un ni l'autre osons soutenir le regard de l'autre et j'en profite pour jeter un coup d'oeil à la fille qui l'accompagne. Une autre blonde. Elle est jolie, me suis-je entendue pensé. Je sens la légère pression des doigts de Layla sur mon bras. « Salut » lance-t-il avec une politesse de façade. Plus gêné, tu meurs. « Salut. » ai-je répondu la gorge nouée sur le même ton. A côté de moi, Layla hoche la tête et souris, ne sachant pas très bien si son "salut" s'adresse aussi à elle. « Hi, I'm Logan. Wha- » commence s'accompagne. Mais elle n'a pas le temps de finir et moi, pas le temps de lui répondre qu'il la tire déjà par le bras pour aller saluer d'autres gens. Pourtant j'avais commencé à faire un sourire, à ouvrir la bouche pour me présenter aussi. J'ai beau avoir la gorge nouée à les voirs tous les deux, je ne suis pas une gamine de douze ans et j'aurais aimé pouvoir le prouver.

Ils continuent leur tournée et vont s'asseoir sur le canapé devant. Je ne vois que leurs dos. A côté de moi Layla se racle la gorge alors que Carmen qui a dû suivre la scène nous rejoint. « Well ... Ca c'est plutôt bien passé. » dit-elle d'un ton qui ne me permet pas de dire si elle est sérieuse ou si elle plaisante. Blasée, je pousse le plus gros soupir qui n'ait jamais existé. Alors voilà, c'est ça maintenant notre relation ? Un "salut" gêné et c'est tout. But how ? No, don't answer. C'est injuste. Toutes nos discussions, tous ces moments passés ensemble ... et maintenant ça ? « C'est ridicule. Toute cette situation est ridicule. » ai-je maugrée en arabe. Les filles froncent les sourcils. « Eh eh eh, pas de messes basses en arabe toi. Qu'est-ce que t'as dit ? » demande Carmen. « Rien. » ai-je rétorqué. Sur ce, le barman dépose sur le bar où nous sommes adossés de nouvelles chopes de bière. Carmen ayant déjà la sienne, elle nous laisse prendre deux chopes pour nous sur les quatre qui viennent d'être posés sur le comptoir. Il en reste deux. Je sens les regards perçants de mes deux collègues de travail. « Il est venu te dire bonjour. » dit Layla d'une voix douce. « Et alors ? Il est arrivé après, c'est normal. » ai-je dit de mauvaise foi. Carmen hausse un sourcil. « Donc ça veut dire que si la situation avait été inversée tu serais venue lui dire bonjour aussi. » Prise au piège, je marmonne: « Ca se peut. » Un rictus étire les lèvres de ma collège sud-américaine. « Alors prouve-le. Va leur apporter les deux chopes pour montrer que ... t'es prête à faire la paix ? » « T'es une grande fille oui ou non ? » Je lève les yeux au ciel. Je déteste vraiment quand elles se liguent comme ça contre moi.

Comme il ne vaut mieux pas que je réfléchisse trop, je prends les deux chopes payées par le nouveau copain de Carmen qui a voulu faire sa tournée, inspire profondément et me lève de mon tabouret. Mon coeur tambourine dans ma poitrine un peu plus à chaque pas qui me rapproche d'eux. Le grand écran est occupé par les publicités, j'espère que le matche ne va pas tardé. En arrivant devant eux, j'essaie de sourire franchement tout en sachant que ça ne doit pas être exactement une réussit. « Tenez, le copain de Carmen a payé sa tournée. » ai-je dit en posant les chopes sur la table basse devant eux. Mon coeur bat tellement fort que j'ai l'impression qu'ils l'entendent. Allez Imen, tu peux faire mieux. « Oh, I'm Imen by the way. Nice to meet you. » ai-je lancé à Logan avec un sourire un peu plus franc. Enfin je crois. Oh mon dieu, au secours. Je n'arrive même pas à le regarder plus de secondes et son regard à lui me brûle. En le voyant, je revois toute la scène d'il y a quelques mois et la honte cuisante que j'ai ressenti me monte aux joues. Maintenant il s'agit de repartir avant de connaître cette honte à nouveau. « Well, I hope you'll enjoy the game ! » ai-je réussi à dire en empêchant ma voix de trembler. Je maîtrise la vitesse de mon retour sur le tabouret parce que si j'avais pu, je serais partie en courant pour m'éloigner le plus vite possible. Mais non, je rejoins les filles d'un pas normal, quoique un peu rapide tout de même. Layla m'accueille avec un grand sourire et ses deux pouces levés et Carmen avec un sourire en coin. « See, it wasn't that hard. » Je la regarde en plissant des yeux tandis qu'elle va rejoindre copain. Ce n'est qu'en me rasseyant sur mon tabouret que j'arrive à respirer normalement à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo Ven 18 Juil - 1:41


Enzo était content d'avoir parlé à Logan d'Imen et de toute cette histoire ; et la texane comprenait plus encore qu'il ne s'y était attendu. Elle savait à quel point Enzo avait été attaché à Imen, à quel point il y était encore. Surtout, elle avait conscience qu'ils s'étaient tous les deux fait souffrir, probablement plus qu'Enzo lui-même. La savoir près de lui lui donnait l'impression d'avoir comme un... bouclier, alors qu'avant de se retrouver en face d'elle, il n'aurait jamais pensé que ça lui ferait un tel effet. Seulement, elle était là, plus belle que jamais sans même s'en rendre compte, sans même essayer. Et il détestait ça ; il détestait devoir avoir besoin de Logan pour contrer la manière dont Imen pouvait le mettre mal à l'aise, alors qu'à une époque, ils auraient pu tout se dire. Enzo n'était pas vraiment sûr de ce qu'il ressentait, en fait ; il avait peur de se laisser aller, alors il bloquait tout, il se refusait à la regarder trop longtemps ou à provoquer un contact visuel entre eux, et la présence et la « complicité » de Logan l'y aidaient ; au moins, il n'avait pas besoin de prétendre avec elle, de lui faire croire qu'il allait parfaitement bien.

Le jeune homme tenta de se détendre ; son bras autour des épaules de Logan alors que celle-ci s'était lovée contre lui sur le canapé, il regardait les publicités défiler d'un air absent, pensant à tout ce qui pouvait détourner son esprit d'Imen pour finalement toujours revenir dessus. Aurait-il préféré qu'elle ne vienne pas ? Peut-être. Il avait conscience d'agir comme un gamin depuis qu'il était entré dans le bar, à la fuir comme la Peste, mais... il avait l'impression que c'était nécessaire. L'étais-ce vraiment ? C'était surtout désolant... Pour le coup, il aurait vraiment aimé savoir où s'en tenir avec elle, savoir... ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait pour lui aujourd'hui. Comment en étaient-ils arrivés là ?

« Tenez, le copain de Carmen a payé sa tournée. » Son esprit focalisé sur elle, Enzo avait cependant été incapable de prévoir l'arrivée d'Imen et, lorsqu'il entendit sa voix, il sursauta presque, restant un instant comme un idiot à regarder la chope qu'elle venait de poser devant lui. « Oh, thanks ! » s'était aussitôt exclamé Logan, sincèrement & agréablement surprise d'un tel geste. « Oh, I'm Imen by the way. Nice to meet you. » Enzo passa les cinq secondes suivantes – une éternité – à tenter d'interpréter le sourire qui avait suivi ces paroles d'Imen en direction de Logan. Était-elle vraiment enchantée de rencontrer la nouvelle petite-amie d'Enzo ? Est-ce qu'elle disait ça par politesse ? Est-ce qu'elle voulait juste... arrêter toute cette mascarade à laquelle il s'était laissé prendre ? Logan adressa un petit sourire un peu gêné à la jeune femme pour lui répondre, mais Enzo ne pouvait plus détacher son regard d'Imen ; est-ce qu'il devait juste l'oublier ? N'était-il pas censé l'avoir déjà fait ? Urh... Rien que de la revoir le remettait dans des états pas possible & il suffisait de quelques regards pour qu'il se mette à douter de tout ce dont il s'était convaincu ces derniers mois. « Well, I hope you'll enjoy the game ! » reprit la syrienne. Enzo & Logan la remercièrent d'une même voix, et elle repartit vers le bar. « Are you okay ? » demanda de nouveau doucement Logan après quelques instants, pendant lesquels Enzo en avait profité pour se concentrer faussement de nouveau sur les publicités. Enzo tourna la tête vers elle et se laissa absorber un instant dans son regard couleur lagon. Ses yeux trahissaient une réelle inquiétude pour son petit-ami. Elle était tellement bonne avec lui ! Logan n'était pourtant pas du tout adepte des situations de couple, elle était... timide, réservée, elle l'avait longtemps été avec le jeune homme. C'était cette fraîcheur, cette bonté qui l'avait séduit, c'était elle qui l'apaisait & le rassurait aujourd'hui, alors que celle d'Imen la mettait dans tous ses états, laissant ses muscles tendus par la gêne et la frustration ; est-ce que ça ne disait pas tout de ce qu'il devait faire, de là où il devait être, d'auprès de qui il devait être, surtout ? « Yeah, yeah. Thanks. » la rassura-t-il en déposant un baiser sur sa tempe, avant de se pencher pour attraper sa bière et en boire une longue gorgée.

Deux heures plus tard, tout le monde était encore au bar ; ça n'avait pas été l'euphorie attendue, mais l'ambiance était tout de même bonne et de bons côtés étaient accordés aux deux équipes. Enzo n'avait pas manqué de jubiler face à sa victoire contre Logan, la taquinant sur les efforts qu'elle devrait faire pour satisfaire son estomac, avant que la plupart de leurs amis ne les laissent & qu'ils se rapprochent tous pour ne former qu'un seul grand groupe. Et la conversation était allée ainsi : il s'était rapproché du bar & d'Imen, n'avait pas pu s'empêcher de couler quelques regards sur lui, mais la main de Logan qui venait se glisser dans la sienne de temps à autre le rassurait & le confortait dans ses choix.

Pf pardon c'est nul j'ai vraiment écrit n'importe quoi mais ;-; it was long and I'm a scared puppy '-' now I'm sending you an MP to '-' fix it x)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo Sam 19 Juil - 23:06

Au secours. Quand je me retrouve devant Logan et Enzo, assis tranquillement sur le canapé, avec mes deux chopes de bière à la main ... Je ne sais pas pourquoi j'ai suivi les directives de Layla et Carmen. Je ne sais pas exactement ce que je cherche à venir pour faire limite amis-amis. Peut-être simplement montrer que je sais que j'ai beaucoup de torts dans l'histoire et donc lui prouver que j'ai compris et donc lui prouver que j'ai évolué ... Mais qu'est-ce que j'ai a lui prouvé en même temps ? Il s'en fout de moi maintenant, il m'évite depuis qu'il est entré dans le bar. Les filles ont dit qu'il était bien venu me dire bonjour, mais bon ... Au secours. Du coup avant de me foutre complètement la honte, je leur ai posé leurs bières et je suis retournée presque en courant vers les filles. Layla et Carmen m'ont bien sûr accueillie avec de grands sourires, j'ai fini par les ignorer tandis que Carmen retourne auprès de son copain. Durant les prochaines minutes, j'essaie de me remettre de ce qui vient de se passer. Layla est une véritable amie et tente de me distraire. Ca finit par fonctionner et puis surtout, le match finit par commencer.

Ca devient ensuite le chaos total. J'ai eu le temps de m'habituer à l'ambiance que des matchs provoquaient mais faut dire que c'est une finale, même si les Américains ne la jouent pas, il y a avec nous dans le bar quelques supporters allemands. Le match est assez calme, il n'y a pas beaucoup de rythme malgré quelques occasions. Carmen fait des allers-retours entre son copain et nous, visiblement très nerveuse. Quand l'arbitre annonce les prolongations, j'ai l'impression qu'on va la perdre. Alors quand Götze marque le but, j'ai vraiment l'impression qu'on l'a perdue. Elle qui donnait de la voix depuis le début est devenue muette. J'ai de la peine pour elle du coup. Donc comme le dit le dicton, au final c'est toujours les allemands qui gagnent.

Après le match, on se salue tous, heureux d'avoir vécu ce moment tous ensemble. Carmen dit au revoir à tout le monde avec les larmes aux yeux tandis qu'ils essaient tous de la consoler parce qu'ils savent à quel point elle était derrière son équipe. Je dis au revoir aux gens aussi. Je dois dire au revoir à tous les gens. Du coin de l'oeil, je vois Enzo et Logan se rapprocher. Avant que je ne m'en rende réellement compte, ce sont les prochaines personnes à qui on doit dire au revoir. Layla me lance un drôle de regard. Pressée d'en finir, je prends sur moi et souris. C'est un sourire sincère hein ! Mais voilà quoi ... « Bon bah ... Salut, c'était sympa le ... le match ... et ... du coup à bientôt peut-être. » leur ai-je lancé à tous les deux. Quoi ? C'est nul ce que je viens de dire ? Bah j'aimerais bien vous y voir ! Je suis au maximum de mes capacités là. Quand je le regarde, j'ai tout ce qui s'est passé en tête. La tête qu'il a fait quand je lui ai avoué mes sentiments, sa gêne parce qu'il savait avant que j'ai fini que c'était trop tard. Il me manque tellement, tous ces moments partagés ensemble gâchés par ... bah par moi. Dire que toute une vie nous a séparés, notamment les kilomètres et une guerre et maintenant on en est là. Quelle connerie ces histoires de sentiments. Franchement à quoi ça sert ? Et le pire quand je dis "à bientôt" je le pense. Je l'ai dit, il me manque. Et puis Logan a l'air très gentille. Mais  d'un autre point vue non, non pas à bientôt parce que c'est trop douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo Mar 22 Juil - 0:28


Le moment des au revoir avait une nouvelle fois mis Enzo un peu mal à l'aise – il avait beau se dire qu'il était heureux avec Logan, qu'elle était adorable & savait le faire rire comme personne, ça ne l'empêchait pas de penser à toute cette histoire avec Imen qu'il avait cherché à enfuir depuis des mois. Quand il avait rompu avec Tess... toute la souffrance était revenue, et il avait été incapable de retrouver la syrienne qui, elle aussi, lui avait fait du mal. Quel putain de situation de merde ! Il s'était hurlé ça pendant des semaines après qu'Imen soit venue frapper à sa porte pour lui dire qu'elle l'aimait. Parce que... il aurait pu l'attendre, il aurait pu ! Ce n'était pas l'abstinence qui le dérangeait, il ne s'était pas mis avec Tess ou Logan parce qu'il avait absolument besoin de quelqu'un, et encore moins la distance. Seulement, après le baiser brûlant qu'ils avaient échangé sur son canapé et surtout le râteau cuisant qui s'en était suivi, Imen avait rendu les choses plutôt claires. Jamais il n'aurait pensé un seul instant qu'elle revienne vers lui, encore moins pour lui dévoiler ses sentiments, et... Finalement, ils avaient tous les deux tout gâché, et il se demandait si, au-delà de la souffrance primale qu'il pouvait ressentir, il serait un jour capable d'agir normalement avec elle si leur situation restait la même.

Évidemment, il avait appréhendé le moment de se retrouver en face d'Imen et, encore une fois, Logan s'était montrée tendre en caressant discrètement sa main alors qu'ils traversaient la foule en saluant leurs amis et en leur souhaitant une bonne fin de soirée après ce match qui avait été loin de répondre à leurs attentes, même au niveau de l'ambiance – Enzo, lui, l'avait à peine remarquée. Avec politesse et un peu de timidité – Logan l'était la plupart du temps, mais il ne doutait pas que de se retrouver devant la femme qui avait brisé le cœur de son petit-ami ne devait pas être la situation la plus agréable pour elle non plus – elle salua Imen, et Enzo l'imita. «Bon bah ... Salut, c'était sympa le ... le match ... et ... du coup à bientôt peut-être. » Il se laissa absorber un instant par son sourire et, instinctivement, y répondit. Le temps d'un flash, il retrouva ce visage devant lequel il avait l'habitude de s'extasier, loin du tourment qui plissait son front comme c'était le cas aujourd'hui. Il déglutit, ne put que hocher la tête et lâcher un « Sure, see you soon... » plus poli qu'autre chose, pas sûr pour sa part de savoir quoi lui dire s'ils se revoyaient, avant de finir sa tournée et de sortir du bar, ne pouvant s'empêcher de profiter qu'il ouvrait la porte à Logan pour se retourner une dernière fois, quittant finalement les lieux.


THE END
TO BE CONTINUED



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ❝ put your flags up in the sky ω imenzo

Revenir en haut Aller en bas

❝ put your flags up in the sky ω imenzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-