It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Flaws ☇ Mako & Cora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Flaws ☇ Mako & Cora Mar 8 Juil - 15:03

Charlie avait maintenant un mois, presque un mois et demi. Elle était magnifique et Cora était très objective. C’était sa fille après tout, et avec les parents qu’elle avait il ne pouvait en être autrement. Et que personne ne s’avise de lui dire le contraire. Cora l’aimait plus que tout. Elle avait peut-être toujours été certaine qu’elle ne serait pas la meilleure des mères, mais elle n’avait jamais douté qu’elle aimerait sa fille plus que tout. L’avoir enfin avec elle, et non plus dans son ventre était merveilleux, et pas seulement parce qu’elle avait détesté être enceinte. La grossesse n’était pas un période heureuse, ça avait été pour elle un véritable calvaire, une torture lente et douloureuse. Elle pouvait la serrer dans ses bras, la sentir contre elle, la voir sourire. Ça pouvait avoir l’air niais comme ça mais c’était vraiment merveilleux et la jeune femme en oubliait toute sa fatigue. Charlie ne la ménageait pas vraiment et parfois elle aurait aimé que Paul soit plus présent. Tout le temps en fait mais il devait bien travailler et elle ne pouvait pas lui demander d’abandonner son travail aussi longtemps. Heureusement qu’elle avait Mako du coup. Il ne faisait pas grand-chose de ses journées non plus et il était la seule personne qu’il lui restait à New York et qui était disponible pour elle – parce que sa sœur travaillait toute la journée aussi, quelle ingrate – ou censé être disponible en tout cas… c’était à croire que tout le monde voulait la fuir. Elle n’avait rien fait pour offenser personne pourtant, elle était parfaite, elle était un ange. Elle aurait aimé pouvoir en dire autant de Mako en revanche, mais il avait fini par l’abandonner elle aussi. Stupide coupe du monde. Il était parti pour le Brésil au début du mois dernier et venait à peine de rentrer. Elle se demandait encore comment elle avait fait pour survivre sans lui aussi – ça elle se retiendrait bien de lui dire par contre – et elle comptait bien lui montrer à quel point elle lui en voulait. Elle l’avait appelé la veille pour le prévenir qu’elle passerait le voir aujourd’hui et elle ne lui avait pas laissé le choix, et c’est pour cette raison qu’elle se retrouvait à présent devant chez lui. «  Charlie voulait te voir, tu lui as trop manqué. » le réprimanda-t-elle alors qu’il avait à peine ouvert la porte, avant même de lui dire bonjour ou de lui demander comment ça allait. Cora et les priorités… « Vraiment, ça fait un mois qu’elle pleure sans arrêt parce que tu l’as abandonné. » Bon, il était possible qu’elle soit en train de parler d’elle, mais ce n’était qu’une hypothèse. « J’espère que c’était bien et que ça en a valu la peine. »


Dernière édition par Cora Douglas le Jeu 31 Juil - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Jeu 10 Juil - 18:25

Mako était rentré du Brésil depuis peu. Il y serait bien resté plus longtemps mais bon, il n'avait plus tellement de raison d'y être. Et puis, comme en plus, il n'y avait rien à fêter, l'ambiance là-bas n'était pas au mieux. Du coup, il avait récupéré ses affaires et Teresa et avait prit un avion pour New-York deux jours plus tôt. La veille, il était passé voir sa mère en coup de vent. Il avait choisi exprès un moment où il était sûr que son père n'y serait pas. Celle-ci avait ainsi put voir qu'il était toujours en vie. Il était également allé voir sa petite sœur. Il ne comprenait toujours pas comment elle avait pu préférer aller bosser et voir son stupide copain plutôt que de venir avec eux au Brésil mais bon... Il essayait de ne pas trop lui en vouloir. Et puis, en plus, elle lui avait manqué. Du coup, la seule personne qu'il n'avait pas vu encore, c'était Cora. Il avait prévu que ce soit son prochain arrêt mais la brune l'avait pris de vitesse en l'appelant la veille. Elle n'avait pas l'air très contente et avait décidé, sans attendre l'avis de Mako, de passer ce matin-là. Le brésilien n'avait donc pas eu d'autres choix que d'accepter. Il s'était donc levé relativement tôt ce matin-là, histoire de ne pas se faire réveiller par Cora. En revenant de chez sa mère hier, il avait également fait l'effort de faire quelques courses pour amadouer un peu la jeune femme. Tout était donc paré, il ne manquait plus que l'américaine. Celle-ci ne tarda néanmoins pas à se montrer. « Charlie voulait te voir, tu lui as trop manqué. » Ce fut la première chose que Mako entendit en ouvrant la porte. « Bonjour Cora. » commença-t-il avec un ton insistant. Il était poli, lui. « A moi aussi elle m'a manqué. » Ce n'était qu'un demi-mensonge. Après tout, il aimait bien Charlie, même si c'était juste un bébé braillard. « Vraiment, ça fait un mois qu’elle pleure sans arrêt parce que tu l’as abandonné. J’espère que c’était bien et que ça en a valu la peine. » Mako eut un air songeur. « J'aurais plutôt dit qu'elle pleure sans arrêt depuis la seconde où elle est née. » Il n'avait donc rien à voir avec ça. « Et mouais, ça en valait la peine. » répondit-il sans pour autant être vraiment convaincu de ce qu'il disait. Il secoua ensuite la tête et eut un petit sourire malin. « Tu sais, tu peux le dire que c'est surtout à toi que j'ai manqué hein. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Ven 11 Juil - 0:20

Cora avait appris que Mako était rentré du Brésil et n’avait pas attendu qu’il l’appelle ou vienne la voir, elle avait préféré prendre les devants. Ce n’était pas qu’elle n’avait rien à faire ou personne à voir à part lui mais… Si, un peu. Elle devait absolument lui faire comprendre qu’elle lui en voulait de l’avoir abandonné si longtemps et que c’était loin d’être ok. Il était réellement la dernière personne qui aurait pu avoir du temps pour elle, pour la sauver de son désespoir et de sa solitude. Mais non, lui aussi avait fini par la laisser tomber et elle le prenait encore plus mal de sa part. (Pas vraiment, elle voulait bien admettre qu’elle était un peu drama parfois mais il était de nouveau là et il était le seul sur qui elle pouvait passer sa frustration, pour cette raison et parce qu’il avait l’habitude de ce genre de choses de sa part.)

Lorsque son ami lui ouvrit la porte, la jeune femme ne se soucia pas des politesses et lui fit savoir qu’il avait beaucoup manqué à Charlie et que c’était pour ça qu’elle était venue le voir. « Bonjour Cora. » La jeune femme haussa les épaules. Il n’était pas irréprochable non plus. « A moi aussi elle m'a manqué. » Oui, elle en doutait un peu mais elle allait justement lui laisser le bénéfice du doute. Elle le connaissait et savait qu’il n’était pas un grand fan des bébés. Elle ne savait même pas comment il avait pris le fait d’être nommé parrain. « Voilà qui est étonnant. » commenta-t-elle tout de même. Charlie, elle, se contenta de tendre les mains vers le jeune homme. Après ça, Cora en rajouta une couche sur le fait que sa fille avait été inconsolable suite à l’absence de Mako. Il ne faisait aucun doute que c’était pour cette raison qu’elle n’avait cessé de pleurer et d’empêcher la jeune femme de dormir. « J'aurais plutôt dit qu'elle pleure sans arrêt depuis la seconde où elle est née. » Ce qu’il était rabat-joie. Il aurait au moins pu lui faire le cadeau de la laisser le blâmer. La jeune femme soupira pour bien montrer qu’elle n’était pas d’accord avec lui. « Peut-être, mais ça ne prouve rien non plus. Je sais qu’elle a pleuré à cause de ton absence, une mère sens ces choses-là. » dit-elle d’un air très sûr d’elle. Il ne pouvait pas la contredire là-dessus, il ne pouvait pas savoir ce que c’était. « Et mouais, ça en valait la peine. » « Tu n’as pas l’air très convaincu. Ce n’était pas bien ? » lui demanda-t-elle en fronçant les sourcils. Si son séjour ne lui avait pas plu elle allait encore plus lui en vouloir parce que cela voudrait dire qu’il l’avait abandonnée pour rien. « Tu sais, tu peux le dire que c'est surtout à toi que j'ai manqué hein. » La jeune femme plissa le nez et fit celle qui ne voyait pas ce qu’il voulait dire. Elle n’allait certainement pas lui avouer ce qu’il en était vraiment. « Tu es libre de penser ce que tu veux, cela ne veut pas dire que c’est la vérité. Et tu sais, c’est quand tu veux que tu me laisses entrer hein. » Le palier n’étaient pas un endroit très agréable pour parler quand même, surtout avec un bébé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Lun 14 Juil - 15:43

Cora et Charlie venaient de débarquer chez Mako. Elles s'étaient un peu imposées. Enfin... Cora s'était imposée et après Charlie venait avec ce qui était logique en fait. Mais Mako était content de les voir. Ils comptaient leur rendre visite d'ailleurs. C'était le prochain endroit où il devait se rendre après son retour de Brésil. Mais Cora ne lui avait pas laissé le temps de se déplacer et l'avait prit de vitesse en l'appelant la veille. Soit, elle était là maintenant et la première chose qu'elle trouva à dire à Mako était qu'il avait manqué à Charlie. Pas de bonjour, ni rien d'autres. Ca n'étonnait même pas le jeune homme en fait et il décida de ne pas s'en offusquer. Après avoir salué la brune (parce que lui, il était poli), il déclara que Charlie lui avait manqué à lui aussi. Et bizarrement, ce n'était pas totalement faux. « Voilà qui est étonnant. » Mako fronça les sourcils. « Et pourquoi ? » demanda-t-il un peu choqué par de telles paroles. « J'aime bien ta fille. » Il n'aimait pas les enfants en général. Mais là il s'agissait de la fille de Cora donc c'était différent. En plus, suite à une décision étrange de son amie, c'était aussi sa filleule donc ça n'aurait pas été très bien s'il ne l'avait pas aimé. « Bon, je l'aimerais encore plus si elle ne pleurait pas et ne bavait pas. Mais pour un bébé, elle est très cool sinon. » Toujours très dramatique, Cora ajouta ensuite que Charlie avait été inconsolable pendant l'absence de Mako et qu'elle n'avait pas arrêté de pleurer. En même temps... elle n'arrêtait pas de pleurer et ce depuis sa naissance donc bon... il ne voyait pas ce que son absence avait changé là-dedans. Il était donc plutôt de l'avis de dire qu'il n'y était pour rien là-dedans. « Peut-être, mais ça ne prouve rien non plus. Je sais qu’elle a pleuré à cause de ton absence, une mère sens ces choses-là. » Mako roula des yeux. « Tu n'es pas objective du tout, t'as juste envie de me blâmer donc tu utilises tous les prétextes possibles. » Mais au cas où Cora en douterait, il n'était pas parti que pour le plaisir. Enfin si... il avait très envie d'être chez lui pour le mondial. Mais il se devait aussi d'être avec Teresa parce qu'elle avait besoin de lui à ce moment-là. Plus encore que Cora. Et il n'avait pas encore la possibilité d'être à deux endroits en même temps malheureusement. Soit, au final, il ne savait même pas s'il était content de son voyage au Brésil. « Tu n’as pas l’air très convaincu. Ce n’était pas bien ? » « Ca aurait été mieux si on avait gagné. » lâcha-t-il alors sur un ton blasé. Il avait encore les deux derniers matchs entre les dents. Mais bon, c'était comme ça. Désireux de penser à autre chose, le jeune homme informa ensuite Cora qu'elle avait le droit d'admettre qu'il lui avait beaucoup manqué. « Tu es libre de penser ce que tu veux, cela ne veut pas dire que c’est la vérité. Et tu sais, c’est quand tu veux que tu me laisses entrer hein. » « C'est la vérité. » répondit-il avec un grand sourire. Il s'écarta ensuite de la porte. « Après vous mesdames. » Une fois rentrées, il referma la porte derrière elles et prit la direction du salon. « Fais comme chez toi hein. » Il ne savait même pas pourquoi il disait ça parce que c'était déjà ce que la brune faisait à chaque fois. « Alors, comment va bébé ? » Il n'avait volontairement pas demandé comment allait Cora. Il le ferait bien sûr mais pour l'instant, il ne la trouvait pas assez gentille.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Ven 18 Juil - 16:43

« Et pourquoi ? J'aime bien ta fille. » Cora voulait bien lui accorder ça mais ça restait quand même une exception. Il l’aimait justement parce qu’il s’agissait de sa fille et qu’en plus il était son parrain. Sinon elle n’aurait pas mérité son attention. « Bon, je l'aimerais encore plus si elle ne pleurait pas et ne bavait pas. Mais pour un bébé, elle est très cool sinon. » « Oui elle parfaite, c’est ma fille. » Il n’y avait pas besoin de plus d’explications que ça. Mais il pouvait la trouver parfaite hein, ce n’était pas lui se levait en plein milieu de la nuit pour s’en occuper ou qui ne pouvait pas bouger parce qu’elle n’arrivait pas à dormir ailleurs que sur lui. Enfin… Elle ne l’imaginait absolument pas en tant que père. C’était… Ouais, inimaginable, ça ne lui correspondait pas beaucoup. « Aussi parce qu’elle est capable de te supporter sans broncher. » Bon, ça, c’était gratuit. Pour sa défense, elle n’avait pas pu se défouler sur lui pendant un mois, il fallait qu’elle se rattrape ! Un mois quoi ! Charlie avait été inconsolable et c’était à cause de ça, Mako pouvait bien dire ce qu’il voulait, il n’y connaissait rien. « Tu n'es pas objective du tout, t'as juste envie de me blâmer donc tu utilises tous les prétextes possibles. » La jeune femme fit la moue. Oui, c’était possible. Et c’était aussi possible qu’elle soit en train de se cacher derrière sa fille. Elle ne voulait pas donner la satisfaction à son ami de se rendre compte qu’il lui était indispensable et qu’elle avait besoin de lui plus qu’elle ne voulait bien l’admettre. « Oui, et j’en ai tout à fait le droit. » Ce n’était pas lui qui faisait les règles quand même ? Mako lui apprit que son séjour n’avait pas été si bien que ça. Enfin c’était ce qu’elle en avait conclu vu son air pas franchement convaincu. « Ça aurait été mieux si on avait gagné. » Ca ne lui plaisait pas du tout, ça voulait dire qu’il l’avait abandonné pour rien et elle ne put s’empêcher de faire la moue. « Ce n’est que du foot Mako, ce n’est pas si grave. » Et honnêtement elle s’en fichait, elle avait bien d’autres problèmes auxquels penser. Comme lui faire croire que non, il ne lui avait pas manqué. Mais c’était tellement faux qu’elle n’arrivait même pas à semblant. « C'est la vérité. »La jeune femme lui tira alors la langue. Elle le détestait vraiment. « Bah justement, ce n’est pas une raison pour être fier. Tu devrais plutôt chercher comment te rattraper. » Il les fit ensuite finalement entrer, mais seulement parce que Cora l’avait réclamé. Il n’était pas plus calé qu’elle en bonnes manières. « Fais comme chez toi hein. » Comme s’il avait encore besoin de préciser ça. Elle était un peu chez elle ici. « Alors, comment va bébé ? » « Bah elle va bien, elle. Je suis pas trop mal comme mère, sans vouloir me vanter. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Lun 21 Juil - 1:07

Mako tenait à préciser à Cora qu'il aimait bien sa fille. C'était un bébé certes mais elle était un peu plus cool que le reste des bébés du monde. Evidemment, c'était juste parce que c'était sa filleule. Elle ne l'aurait pas été sinon. Il trouvait juste dommage qu'elle bave un peu trop et pleure. Elle n'était pas encore un bébé amélioré et c'était triste. « Oui elle parfaite, c’est ma fille. » Mako eut un petit sourire moqueur. « Quelle objectivité Cora. » Enfin, il n'était pas surpris de l'entendre dire ça. Il l'aurait plus été si elle n'avait pas dit quelque chose de ce genre-là en fait. Il aurait trouvé ça très triste même. « Aussi parce qu’elle est capable de te supporter sans broncher. » Mako fronça les sourcils. Il ne voyait même pas ce qu'elle essayait de dire là. Enfin... ou il faisait semblant de ne pas le voir. C'était certainement plus vrai de la vérité ça. « Tout le monde est capable de me supporter sans broncher. » répondit-il alors. « Je suis l'homme le plus facile à vivre du monde. » Un vrai petit bonheur.

Ils évoquèrent ensuite son voyage et Mako n'arriva pas à se montrer entièrement par son séjour au Brésil. C'était bien, évidemment. L'ambiance là-bas était au top. Et puis, il y était chez lui alors il n'y avait rien de mieux. Mais voilà, il avait toujours la défaite de son pays en travers de la gorge et ça gâchait un peu le reste. « Ce n’est que du foot Mako, ce n’est pas si grave. » Le jeune homme fit la moue. « Pour toi ce n'est que du foot. » grommela-t-il alors. Pour lui c'était... plus que ça. Soit, Cora chercha ensuite à prétendre que le jeune homme ne lui avait pas manqué mais Mako savait ce qu'il en était vraiment. Elle ne pouvait pas vivre sans lui et le fait qu'elle soit chez lui ce matin en train de faire la fête le prouvait largement. « Bah justement, ce n’est pas une raison pour être fier. Tu devrais plutôt chercher comment te rattraper. » « C'est ce que je fais, j'ai été faire des courses pour toi hier tu sais. » Il avait été dans un supermarché... C'était un exploit. Normalement, il ne faisait que ses courses sur internet. Ou sinon, il chargeait une des personnes qu'il employait à s'en occuper pour lui. Avec une liste et une rallonge sur la paie, personne ne lui refusait jamais ça. Il fit ensuite rentrer la jeune femme et l'informa qu'elle pouvait faire comme chez elle (c'était déjà ce qu'elle faisait mais bon). Une fois tout le monde bien entré dans l'appartement, Mako prit finalement des nouvelles du bébé. « Bah elle va bien, elle. Je suis pas trop mal comme mère, sans vouloir me vanter. » Le brun pencha la tête. « Tu te vantes là si. » lui apprit-elle alors, au cas où elle l'ignorerait. « Et mouais, ça c'est toi qui le dit hein. Mais est-ce que Charlie confirmerait si elle pouvait parler ? Je n'en suis pas si sûr. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Lun 21 Juil - 18:00

« Tout le monde est capable de me supporter sans broncher. » Ces mots sortant de la bouche de Mako donnèrent à Cora l’envie d’éclater de rire et elle ne se priva pas. C’était tout bonnement ridicule, improbable même. Son ami était l’essence même du type insupportable. Elle-même ne savait pas comment elle avait réussi à ne pas le tuer jusqu’ici. Disons qu’elle n’était pas si facile à vivre non plus et qu’elle avait réussi à l’apprivoiser. Légèrement. Toujours était-il que s’il lui arrivait d’être une crème avec elle, c’était loin d’être gagné avec les autres. Enfin ce n’était pas son problème du moment qu’il était vivable avec elle, elle se fichait bien du traitement qu’il réservait aux autres. Elle se sentait privilégiée comme ça. « Je suis l'homme le plus facile à vivre du monde. » Elle n’aurait pas cru entendre quelque chose d’encore plus drôle si vite mais, si c’était le cas. Elle secoua la tête après s’être arrêtée de rire, elle avait toujours un peu de mal à reprendre son sérieux et tapota la tête de son ami. « Sacré Mako, va. Tu peux être très drôle quand tu le veux, tu sais. » Puis il pouvait l’ennuyer aussi, comme quand il lui parlait de foot. Ca semblait très important pour lui et ça la dépassait totalement. Une défaite sportive ne pouvait pas lui faire d’être rentré chez lui quand même ? « Pour toi ce n'est que du foot. » Cora les yeux au ciel, il prenait tout ça trop à cœur, c’était un peu triste. En plus, cela voulait dire qu’il l’avait abandonnée pour rien et c’était encore pire. Alors non, pays du foot ou pas, elle n’allait pas compatir. Elle avait d’autres problèmes plus importants auxquels penser. Elle aurait eu besoin de lui alors maintenant il allait devoir se rattraper. « C'est ce que je fais, j'ai été faire des courses pour toi hier tu sais. » Wow, alors ça… Ça c’était un exploit et elle était sincèrement touchée. Ou pas vraiment en fait, ce n’était pas exactement ce qu’elle avait en tête quand elle disait qu’il devait se rattraper et ce n’était pas comme ça qu’elle allait aller mieux. Même si ça aiderait sans doute pas mal. Mais en attendant, il y avait un point plus important sur lequel elle voulait se focaliser. « Tu es allé faire… des courses ? Dans un supermarché ? Toi ? » Elle avait un air faussement impressionné sur le visage. « Et tu es encore vivant pour le raconter ? Je suis… très touchée, vraiment. » Même si encore une fois elle ne voyait pas comment tout cela allait arranger ses problèmes. « Et tu m’as acheté quoi alors ? » Mais avant ça il voulait savoir comment elle allait Charlie. Pas elle, sa fille. Priorités quoi. La petite n’était pas à plaindre. Sans se vanter, elle était une mère plutôt douée même si elle avait longtemps cru le contraire. « Tu te vantes là si. » Oui, bon, peut-être. Elle haussa les épaules, elle en avait bien le droit de toute façon. « Et mouais, ça c'est toi qui le dit hein. Mais est-ce que Charlie confirmerait si elle pouvait parler ? Je n'en suis pas si sûr. » Cora le regarda d’un air très sérieux. « Bien sûr que oui. Je fais beaucoup d’efforts pour être à la hauteur hein, elle n’est pas à plaindre je te dis. » En revanche pour elle, c’était une autre histoire mais il ne semblait même pas s’en soucier. Il aurait pourtant dû s’en douter, vu comme elle agissait avec lui depuis tout à l’heure. Elle n’était pas insupportable pour rien. « Et j’aimerais bien t’y voir toi, t’occuper tout seul d’un gosse comme ça. » Bon elle n’était pas vraiment seule mais c’était l’idée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Mer 23 Juil - 1:16

Mako ne voyait pas pourquoi il devrait être content que Charlie puisse le supporter. Ca n'avait rien d'un exploit après. Il était très supportable. En tout cas lui... il se trouvait très supportable et facile à vivre. Mais, à en croire le rire de Cora, ça ne devait pas être son cas à elle aussi. « Sacré Mako, va. Tu peux être très drôle quand tu le veux, tu sais. » « J'étais très sérieux. » répondit le jeune homme en faisant la moue. Mais elle n'avait pas l'air d'y croire, il ne comprenait vraiment pas pourquoi.

Cora se plaignit ensuite (encore) du fait que Mako l'ait abandonné pendant un long mois et pour se racheter, le brésilien mit en avant le fait qu'il avait été faire des courses juste pour elle. C'était un exploit alors ça valait bien la peine d'être précisé. « Tu es allé faire… des courses ? Dans un supermarché ? Toi ? » La jeune homme hocha gravement la tête. Oui... il avait fait ça. Il n'arrivait toujours pas y croire.« Et tu es encore vivant pour le raconter ? Je suis… très touchée, vraiment. » « Je le suis pour le moment. » répondit-il en faisant la moue. « Rien ne dit que je n'ai pas contracté une maladie mortelle à cause de la populace qui traînait là-bas. » Il y avait de ces gens vraiment... Le jeune homme avait tout de suite compris pourquoi il n'avait jamais cherché à se mêler à eux avant. Et pourquoi il ne le chercherait jamais à l'avenir aussi. « Et tu m’as acheté quoi alors ? » « Euh du chocolat, des gâteaux, du jus d'orange, des céréales. Que des cochonneries en gros. Tu veux quelque chose ? » Elle était mieux de répondre oui parce que maintenant, il ne voulait pas s'être déplacé pour rien. Ce serait trop difficile à accepter pour lui.

Finalement, Cora se vanta d'être une bonne mère et le jeune homme mit aussitôt ça en doute. Il se demandait si Charlie confirmerait ses paroles si elle était capable de parler. Rien n'était moins sûr à son humble avis. « Bien sûr que oui. Je fais beaucoup d’efforts pour être à la hauteur hein, elle n’est pas à plaindre je te dis. Et j’aimerais bien t’y voir toi, t’occuper tout seul d’un gosse comme ça. » Uh... quelle idée étrange... « Oh ça, ça ne risque pas d'arriver ma chère. Jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Jeu 31 Juil - 16:29

Depuis le temps, Cora connaissait Mako par cœur. Pourtant, il arrivait encore à la surprendre. Décidément, elle ne s’ennuyait jamais avec lui, elle avait bien fait de continuer à le voir après leur rupture. Il était bien plus supportable maintenant en fait, ils se disputaient beaucoup moins. C’était mieux comme ça parce qu’ils n’avaient plus vraiment de moyen pour se réconcilier facilement. C’était terrible, hein. Enfin, il faisait quand même beaucoup plus d’efforts maintenant alors elle n’avait presque plus de raisons de lui en vouloir. Et il savait comment se rattraper quand c’était le cas. Là par exemple, il était là faire les courses spécialement pour elle. Elle avait presque envie de rire à s’en étouffer tant elle avait du mal à imaginer Mako exécuter une tâche aussi indigne de lui. Elle s’étonna d’ailleurs qu’il soit toujours vivant, préférant se moquer de lui plutôt que le féliciter. « Je le suis pour le moment. » Toujours aussi dramatique. C’était bon de voir qu’il n’avait pas changé en un mois – ça aurait totalement pu être le cas. Cora lui tapota l’épaule, amicalement, pour le ‘consoler’. « Et comment ça se fait que tu te sois déplacé ? Tu n’as personne pour le faire à ta place ? » Voilà qui était étonnant. Ou alors son si charmant caractère avait fini par repousser tout le monde. C’était bien très plausible comme hypothèse. Soit. La jeune femme appréciait quand même l’intention, de sa part ce n’était pas rien. Elle lui demanda donc ce qu’il lui avait acheté, pour voir s’il avait bien fait ou aurait mieux fait de s’abstenir. « Euh du chocolat, des gâteaux, du jus d'orange, des céréales. Que des cochonneries en gros. Tu veux quelque chose ? » Oui, tout ce qu’elle aimait en somme. Il la connaissait bien même si on aurait quand même dit qu’il avait fait les courses pour un enfant de cinq ans et elle ne savait pas comment elle était supposée le prendre. « Oh bah oui, je ne veux pas que tu aies fait cet immense effort pour rien ! » Accent sur le ‘immense’. « Mmh. » fit-elle comme si elle prenait la décision la plus importante de sa vie. « Je pense que je vais y aller pour le chocolat avec du jus d’orange. Tu as du pain de mie ? » Aucun gouter n’était parfait sans pain de mie, c’était bien connu. Elle lui laissa le temps d’aller chercher tout ça et l’informa que Charlie allait très bien quand il revint, comme il le lui avait demandé. En même temps, elle faisait tout pour qu’elle aille bien, elle n’était pas à plaindre. Et bien sûr, Mako ne trouva rien de mieux à faire que remettre ses capacités en doute, comme si elle n’avait déjà pas assez de mal comme ça. Elle aurait bien aimé le voir à sa place, il ne ferait pas mieux qu’elle. « Oh ça, ça ne risque pas d'arriver ma chère. Jamais. » Cora ne put s’empêcher de laisser échapper un rire. « Well, tu n’es à l’abri de rien hein, sans vouloir t’offenser. » Il était même très possible qu’il ait déjà mis au moins une de ses nombreuses conquêtes enceinte sans le savoir. « Enfin, je ne l’espère pas non plus. Pauvre enfant. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Dim 3 Aoû - 16:10


Cora avait l'air bien décidé à en vouloir à Mako. Elle était fâchée parce qu'il était parti pendant plus d'un mois. Mais il avait bien le droit de bouger quand même. Elle n'allait pas lui faire la tête jusqu'à la saint glinglin pour ça de tout de même ! Surtout qu'il avait été merveilleux, avec elle. Il avait été faire des courses, bravant ainsi le froid de canard (non en vrai, il faisait plutôt une chaleur à crever quand il avait fait ça) et les paysans qui traînaient dans le coin. Et en plus, il avait survécu. Enfin.. pour l'instant. Mais il n'était pas exclu qu'il finisse par mourir parce qu'il avait peut-être attrapé un virus mortel. « Et comment ça se fait que tu te sois déplacé ? Tu n’as personne pour le faire à ta place ? » Il secoua la tête. « Bah pas là, tu m'as prévenue trop tard de ta venue. » Il avait donc du entrer dans la fosse aux lions et se rendre au supermarché. Super ! Le jeune homme fit ensuite part de ce qu'il avait acheté à la jeune femme . Que des cochonneries parce qu'il savait que tout ça lui conviendrait très bien. Il espérait qu'elle prendrait bien quelque chose. « Oh bah oui, je ne veux pas que tu aies fait cet immense effort pour rien ! » Le jeune homme hocha la tête. Oui, il ne voulait pas non plus avoir fait tout ça pour rien. Ca aurait été trop triste pour lui. « Mmh. Je pense que je vais y aller pour le chocolat avec du jus d’orange. Tu as du pain de mie ? » Le brésilien hocha la tête. Il n'avait même pas eu besoin d'acheter ça parce qu'il en avait déjà chez lui. Il se leva donc pour aller chercher tout ce que voulait la jeune femme. « Voilà, madame est servie. » répondit-il en revenant au salon avec un plateau. Il posa ensuite son regard sur Charlie. « Ne sois pas triste bébé, j'en aurais bien ramené pour toi mais ta mère ne veut pas partager. » Et après, elle osait prétendre être une bonne mère en plus. C'était terrible. Bien sûr, quand il mit en doute ses capacités de mère, la brune prit aussitôt la mouche et déclara que Mako ne serait pas mieux à sa place. Comme si ! De toute manière, ça ne risquait en aucun cas d'arriver. Des enfants, lui, jamais de la vie ! « Well, tu n’es à l’abri de rien hein, sans vouloir t’offenser. » Mako pencha la tête. « J'ai appris à bien me protéger pour éviter que ce genre de choses n'arrivent justement, sans vouloir t'offenser. » Et c'était aussi pour ne pas choper toutes les premières mst venues. « Enfin, je ne l’espère pas non plus. Pauvre enfant. » Le jeune homme roula des yeux. Même s'il ne pouvait pas tellement la contredire à ce sujet. « Je lui paierais les meilleurs nanny du monde. » Il ne serait pas si malheureux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Lun 4 Aoû - 19:49

Cora était un peu inquiète pour Mako depuis qu’il lui avait avoué être allé faire les courses lui-même. C’était un effort surhumain pour lui, il ne le faisait jamais parce qu’il avait des gens qu’il payait pour le faire à sa place. Et Mako ce n’était pas franchement le genre à faire des tâches ingrates du genre. Alors elle s’inquiétait pour sa santé, elle avait peur qu’il tombe malade ou ne meure carrément. Elle se moquait à peine de lui, évidemment. « Bah pas là, tu m'as prévenue trop tard de ta venue. » Oh, maintenant c’était de sa faute ? C’était ce qu’il était en train d’insinuer ? Elle fronça les sourcils, n’aimant pas ça du tout. « Ce n’est pas de ma faute, tu m’as prévenue un peu tard de ton retour. » Donc à la base, c’était lui le fautif. Elle n’allait pas le laisser la blâmer comme ça sans se défendre. Heureusement pour lui, il se rattrapa en lui amenant tout ce qu’elle lui avait demandé, sans broncher et sans le faire attendre. Il savait être parfait quand elle le voulait, ça rattrapait toutes les fois où l se plantait. « Voilà, madame est servie. Ne sois pas triste bébé, j'en aurais bien ramené pour toi mais ta mère ne veut pas partager. » Cora leva les yeux au ciel. C’était bien pour ça qu’elle ne lui confierait pas sa fille avant de lui avoir donné des cours sur comment s’occuper d’un bébé. « Même si j’avais voulu partagé je n’aurais pas pu. Elle a deux mois, Mako. » Donc à part du lait… Voilà, quoi. Après, elle voulait bien avouer qu’elle n’était pas du genre à partager. Même avec sa fille, à la guerre comme à la guerre. Ha ha. La jeune femme ne tarda donc pas à faire savoir à son ami qu’il ne saurait pas se débrouiller mieux qu’elle. S’il pensait qu’un bébé de cet âge pouvait manger du chocolat et du pain de mie, well… Il ne valait mieux pas qu’il en ait un sous sa garde. Malheureusement, sans vouloir l’offenser, vu comme il était-il n’était pas impossible qu’il ait réussi à faire un enfant à une de ses conquêtes d’un soir. « J'ai appris à bien me protéger pour éviter que ce genre de choses n'arrivent justement, sans vouloir t'offenser. » « Bah au contraire, c’est bien si tu te protèges. Je t’aime beaucoup hein, je ne tiens pas à ce qu’un malheur t’arrives contrairement à ce que tu sembles croire. » Alors non, elle n’était pas le moins du monde offensée. Mais ouais, un bébé pour lui c’était synonyme de malheur. Elle n’arrivait juste pas à l’imaginer en tant que père. En fait, ce serait plus un malheur pour l’enfant que pour lui. « Je lui paierais les meilleurs nanny du monde. » La facilité, toujours la facilité. Elle n’aurait pas dû s’attendre à autre chose. « Ah bah oui, ton enfant sera tellement heureux en grandissant avec des nounous plutôt qu’avec ses parents. » Même si elles s’occuperaient mieux de lui que le brésilien…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Jeu 7 Aoû - 14:24

Mako était allé faire des courses pour Cora. C'était assez exceptionnel, il fallait le souligner. Il aurait bien envoyé quelqu'un à sa place mais il se trouvait que la brune l'avait malheureusement prévenu trop tard de sa venue pour ça. Et vu qu'elle lui en voulait déjà, le jeune homme savait qu'il ne fallait pas que ses placards soient vides. Son amie pourrait très mal le prendre. « Ce n’est pas de ma faute, tu m’as prévenue un peu tard de ton retour. » Le jeune homme haussa les épaules. « Tu es une des premières à qui je l'ai dis pourtant. » l'informa-t-il alors. « Et si, c'est carrément de ta faute. » Voilà, c'était dit. Soit, sur ses paroles, le jeune homme alla chercher ce que la brune lui avait réclamé. Il était gentil et parfait comme ça. En revenant de la cuisine avec tout ça, il servit la jeune femme. Il s'adressa alors à Charlie pour lui dire qu'il ne fallait pas trop qu'elle soit triste. Même si elle avait une mère affreuse qui ne voulait partager avec elle. « Même si j’avais voulu partagé je n’aurais pas pu. Elle a deux mois, Mako. » Le jeune homme plissa les yeux. « Et alors ? » lui demanda-t-il sans vraiment comprendre en quoi c'était gênant. « Et ce qui compte, c'est que tu ne voudrais pas dans tous les cas. » Parce qu'elle était affreuse.

La jeune femme pensa sûrement se venger par la suite en déclarant que Mako ne serait pas mieux qu'elle si jamais il avait un enfant. Well... ça n'avait rien de nouveau ça. Mais en même temps, lui n'avait pas d'enfant et il n'en aurait jamais parce qu'il avait très bien appris à se protéger et ce, depuis longtemps. « Bah au contraire, c’est bien si tu te protèges. Je t’aime beaucoup hein, je ne tiens pas à ce qu’un malheur t’arrives contrairement à ce que tu sembles croire. » « Bien. » Ils étaient d'accord en fin de compte. Parce qu'un enfant serait vraiment un malheur pour lui. Voire pire. Ce serait même la fin du monde. Pour lui et pour l'enfant. Mais il serait gentil avec lui parce qu'il lui paierait les meilleures nanny du monde. « Ah bah oui, ton enfant sera tellement heureux en grandissant avec des nounous plutôt qu’avec ses parents. » Le jeune homme haussa les épaules. « J'ai grandi avec des nounous. » lui fit-il alors savoir. « Et je n'ai pas été malheureux. » Au contraire, il préférait même ça à avoir son père sur le dos quand il était enfant déjà.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Mer 13 Aoû - 18:28

« Tu es une des premières à qui je l'ai dit pourtant. » Ah oui ? Vraiment ? Ça n’arrangeait pas son cas alors. C’était même pire vu que ça confirmait qu’il était très en retard. Alors non ce n’était pas de sa faute s’il avait dû aller faire les courses. Il aimait bien la rendre responsable de tous les maux de la terre mais c’était faux, elle était innocente comme un enfant qui venait de naitre. « Et si, c'est carrément de ta faute. » « J’ai très envie de te frapper Mako, applaudit mon self-control. » Parce que c’était exceptionnel à ce point-là. Il l’agaçait beaucoup. En plus, elle n’était pas très bien en ce moment et donc pas dans les meilleures dispositions pour accepter de telles choses. Mais bon elle n’allait rien faire, il allait avoir mal après. Il se rattrapa en allant lui chercher à manger mais… il insinua qu’elle n’aurait pas partagé avec sa fille. Comme si elle était égoïste à ce point. Sa gentillesse n’aura pas duré très longtemps… Il s’étonnait après qu’elle soit chiante, mais il le cherchait ! De toute façon, même si elle avait voulu partager elle n’aurait pas pu. Charlie n’avait que deux mois… « Et alors ? » Qu’il soit complètement à côté de la plaque n’aurait pas dû l’étonner, et pourtant… « Bah à part des biberons hein… Elle ne peut pas manger grand-chose. Ce n’est pas évident sans dents. » Elle devait tout lui apprendre, c’était terrible. Après pour sa défense il était allergique aux bébés… Mais quand même ! « Et ce qui compte, c'est que tu ne voudrais pas dans tous les cas. » « Je n’ai pas dit ça. » répliqua la jeune femme en plissant les yeux. Il était spécialiste aussi pour lui faire dire ce qu’elle n’avait pas dit. « Bien sûr que je partagerais avec ma fille, je me priverais même pour elle. » Elle passerait avant maintenant, elle passerait toujours avant. Mais ça il ne semblait pas pourquoi le comprendre. Monsieur n’était pas fait pour être parent, elle plaignait déjà ses futurs gosses. Si elle craignait, lui était pire, c’était certain. Il voulait confier ses futurs enfants à des nounous, tout le temps. Ce serait peut-être mieux pour lui mais pour les gamins… Même s’il craignait, ils préféreraient être avec lui qu’avec des inconnus. Ça ne les rendrait pas heureux, impossible. « J'ai grandi avec des nounous. » Ouais, et ils voyaient tous les deux le résultat. Ou en tout cas Cora le voyait, avec objectivité. « Et je n'ai pas été malheureux. » « Peut-être que ça se serait mieux passé avec ton père s’il s’était plus intéressé à toi. Et tu aurais été encore plus heureux. » Le contraire aurait pu être possible mais les deux hypothèses étaient valables. Bien sûr, ça ne devait être que chimère pour lui mais il pouvait bien essayer de l’imaginer, non ? « Enfin, peu importe, c’est fait maintenant et l’important à retenir est que tu ne devrais jamais avoir d’enfant. » Voilà, c’était dit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora Mer 20 Aoû - 12:22


Mako blâmait volontiers Cora pour le fait qu'il avait du faire des courses. Parce que si elle l'avait prévenu plus tôt de sa venue, le jeune homme aurait eu le temps d'envoyer quelqu'un faire ses courses et ça aurait été beaucoup mieux. « J’ai très envie de te frapper Mako, applaudit mon self-control. » Mako haussa les épaules avant de quand même se mettre à applaudir. « T'es contente ? » lui demanda-t-il alors complètement blasé. Le jeune homme alla ensuite chercher ce que madame avait réclamé. Histoire de ne pas avoir été faire les courses pour rien. C'était important aussi. Il s'excusa alors auprès de Charlie parce qu'il savait que Cora ne voudrait pas partager sa nourriture avec elle. Elle n'était pas cool comme ça. Elle avait l'air de dire que c'était parce que sa fille avait deux mois mais le brésilien ne voyait vraiment pas ce que ça avait à voir là-dedans. « Bah à part des biberons hein… Elle ne peut pas manger grand-chose. Ce n’est pas évident sans dents. » Ah oui... Effectivement. C'est vrai que vu comme ça... « Ce n'est qu'un léger détail. » décida-t-il quand même. Ce qui comptait, c'était qu'il était sûr que Cora refuserait de partager et ce, même si sa fille avait pu manger tout ça. « Je n’ai pas dit ça. Bien sûr que je partagerais avec ma fille, je me priverais même pour elle. » Le jeune homme fit la moue. « Mouais. » Il lança ensuite un regard à la petite. « Est-ce qu'on va la croire hein Charlie ? » ll n'était pas certain. Mais il s'en remettrait à la vie de la petite. Finalement, Mako déclara qu'il n'aurait jamais d'enfants. Ou en tout cas pas de sitôt. Mais si ça arrivait, il confierait l'enfant à une armée de nanny. Ce serait le mieux et il ne serait pas malheureux. Lui, avait été plus heureux avec ses nounous plutôt qu'avec ses parents par exemple. « Peut-être que ça se serait mieux passé avec ton père s’il s’était plus intéressé à toi. Et tu aurais été encore plus heureux. » Le jeune homme secoua la tête. « Crois-moi, le peu de fois où mon frère s'est intéressé à moi, ça ne m'a pas du tout rendu heureux. » Il venait toujours inventer un truc pas possible. C'était infernale. Mais il semblait avoir renoncer là. Ce n'était pas plus mal d'ailleurs. Mais ça n'allait probablement pas durer en vérité. C'était triste. « Enfin, peu importe, c’est fait maintenant et l’important à retenir est que tu ne devrais jamais avoir d’enfant. » « Oui voilà. » fit-il en haussant les épaules. C'était l'important là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Flaws ☇ Mako & Cora

Revenir en haut Aller en bas

Flaws ☇ Mako & Cora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-