It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Dim 6 Juil - 4:17

Joey était entrain de boire un verre tout en dansant avec une brune, il avait sans doute un peu trop bu ce soir... sans doute, mais il savait que comme d'habitude, il n'allait pas le regretter, il avait fini par faire amende honorable avec son comportement lors de ce genre de soirée, après tout, il ne faisait de mal à personne, et il ne forçait personne... il... glissa sa main le long de la robe de la brune tout en lui embrassant doucement l'épaule, il la sentit rigoler, elle aussi avait sans doute trop bu, ça se voyait à son sourire et à ses yeux trop brillant, prêt à l'embrasser, il se rapprocha d'elle tout en glissant sa main dans ses cheveux, ils étaient à un doigt de se rouler le patin du siècle sur la piste de danse. Sauf que deux vautours surgirent pour le faire reculer, apparemment, la jeune brune était une "fiancée heureuse", ouep... pas tant que ça si elle se faisait draguer si facilement, il retint son sarcasme et les trois filles partirent, il renifla avec mépris avant de retourner bredouille vers le bar. Le barmaid lui lança un regard moqueur et il détesta tellement son petit air arrogant qu'il était à moitié décidé à lui sauter à la gorge... sauf que son attention fut volée en un instant, juste des cheveux avait su le distraire bien trop vite... ça avait été... comme plus fort que lui.

Concentré, il tenta de retrouver la jeune femme avec ces cheveux si particulier... Ozalee... il ne l'avait plus vu depuis... plusieurs mois et... gosh, la simple éventualité de sa présence dans cette pièce avait accablé toute son attention, c'était plus fort que lui, il avait un souvenir si amer de leur dernière rencontre, il avait tout gâché, tout foutu en l'air, il s'en voulait et il voulait... lui demander pardon ? Retourner dans sa vie ? Elle... était une fille bien, vraiment, et elle lui manquait et ça lui coûtait beaucoup de l'avouer. Il ne s'était pas tellement assagi depuis leur séparation, mais il était moins en colère, il était aussi plus apte à accepter... de changer. Revoir sa mère avait été libérateur, pardonner à mère de l'avoir abandonné avait été un bon en avant pour lui, il savait qu'il ne pouvait que grandir à présent... mais la seule à qui il voulait prouver tout ça c'était Ozalee, elle qui avait connu son ancien lui. Prêt à abandonner sa recherche, il finit par baisser les yeux avant de revoir de nouveau la chevelure d'Ozalee... il sentit sa respiration se calmer, comme s'il s'apaisait soudainement... il était tétanisé, c'était elle, c'était bien elle... sa gorge se noua et s'assécha rapidement. Oh, dans sa tête, il avait passé un million de fois des scénarios où il pourrait enfin la revoir et s'excuser... mais ça n'avait jamais été dans une boîte un peu trop bondé avec bien trop de bruits pour réellement discuter. Figé, il n'arrivait pas à faire le premier pas pour la retrouver... alors il l'observait avec attention, tentant de repérer des changements en elle... elle semblait toujours être elle... finalement, il n'avait pas tant dû la... casser que ça. Sauf que son regard se fit noir quand il vit un autre homme la coller de trop près... oh gosh, ce type ne devait pas savoir qu'Ozalee n'était pas comme toutes les autres et ça le rendait furieux que ce lourd s'attarde autant... alors Joey fit la chose la plus naturelle à ses yeux : il devait dégager ce crétin de la jeune femme. Il attrapa le bras du type qui "dansait" avec Ozalee, sa main était trop basse... « Tu sais quoi dude, tu devrais aller te prendre un verre pour moi... » lança-t-il d'une voix doucereuse, il était très calme, mais son regard était assassin et furieux. Il donna un billet de 10$ au mec et lui tapa dans le dos pour qu'il parte. Il se tourna vers Ozalee et il réalisa soudain qu'il ne savait pas trop comment réagir, il n'était clairement pas sa personne favorite alors... il lui offrit un sourire hésitant tout en se passant la main dans les cheveux. « Hey » finit-il par dire d'une voix assez forte pour couvrir la musique. « Est-ce que ça va ? Il n'a pas été trop lourd avec toi ? » demanda-t-il tout en cherchant le regard d'Ozalee pour s'assurer qu'elle allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Ven 11 Juil - 2:08

Ozalee & Joey
stolen dance
Summer 2014
Some night club, Coney Island
rp #5
#exs #nightlife #awkwardreunion


Les mauvaises langues pouvaient argumenter qu'Ozalee abusait carrément de sa bonne humeur depuis sa rupture d'avec Adrian, la néo-zélandaise n'en avait que faire – au moins, elle vivait. Elle ne pouvait juste pas se mettre à se morfondre comme elle l'avait fait avec Joey ; de toute façon, elle n'en avait pas envie. Surtout, elle refusait de laisser une place, même infime, aux regrets. Oui, elle avait attendu 24 ans pour se donner à un homme qui, finalement, ne « l'aimait pas tant que ça », mais... au moins, maintenant, elle pouvait passer à autre chose, désacraliser cet acte dont elle avait eu si peur & qu'elle avait tellement plombé de symboles que finalement, ça n'avait plus de sens. Alors, faute de mieux, Ozalee profitait. Dans quelques semaines, elle avait prévu de quitter l'État pour aller faire du camping avec l'une de ses collègues de travail et, en attendant, elles profitaient souvent de l'état d'esprit estival qui régnait à New York pour aller s'amuser dans les bars ou en boîte.

Il y a quelques semaines à peine, Ozalee n'aurait sûrement même pas su où se mettre, une fois entrée dans la boîte. Elle n'était pas totalement à l'aise, souriait toujours timidement aux oeillades qu'on lui adressait & n'avait jamais passé la nuit avec un homme qu'elle avait rencontré lors de l'une de ces soirées, mais elle savait qu'elle pouvait vraiment s'amuser et, sincèrement, la galanterie de certains l'avaient déjà agréablement surprise. La seule différence devait peut-être résider dans sa consommation d'alcool, qu'elle gardait strictement réservée au port d'un toast, ou occasion similaire ; elle n'en avait pas besoin, et n'en avait jamais été vraiment adepte.

Ça ne semblait cependant pas être le point fort de l'homme à qui elle parlait depuis cinq minutes, mais Oz était tolérante. Il semblait avoir déjà un peu bu, et lui parlait avec engouement d'un US Open qu'elle n'aurait sûrement pas le temps de regarder. Lorsque l'homme commença à vouloir danser avec elle, elle le repoussa avec douceur mais fermeté ;  il ne devait pas réaliser que même techniquement parlant, il n'y arrivait pas. « Tu sais quoi dude, tu devrais aller te prendre un verre pour moi... » Surprise, Ozalee tourna la tête vers Joey, dont elle avait immédiatement reconnu la voix. Trop interdite pour dire quoique ce soit, la jeune femme resta silencieuse, témoin impuissant de la scène qui se déroulait devant ses yeux – et, comme il était venu, l'homme disparut dans la foule en direction du bar.

Joey. Son premier baiser. La première personne qu'elle avait... aimé ? Peut-être pas ; finalement, personne n'avait encore eu la véritable faveur de son cœur. Mais elle avait été attachée à lui, et il avait su la rendre... aussi tendre qu'un marshmallow au soleil, dans ses bras. Seulement, leur relation avait coupé court lorsqu'Ozalee avait réalisé que Joey continuait de coucher à gauche & à droite. « Hey » Même si la musique était prête à lui percer les tympans, Oz eut l'impression que Joey brisait un silence. Il était mal à l'aise, et son attitude fit sourire la brune qui hocha la tête pour simple réponse. « Est-ce que ça va ? Il n'a pas été trop lourd avec toi ? » Oz n'était pas sûre de comprendre ce qui était en train de se passer, et c'est un peu sonnée qu'elle jeta un regard vers la foule avant de reprendre. « Non, il... Ça allait. » fit-elle en fronçant brièvement les sourcils, bien que souriante. Son regard rempli d'incompréhension resta accroché un instant – un peu trop long – à celui de Joey, avant qu'elle ne cherche à échapper à une situation de gêne extrême. Elle aurait sûrement pu être énervée qu'il s'interpose de la sorte mais, pour le coup, il lui avait évité de devoir être plus ferme avec son prétendant. « Mais merci. J'aurais sûrement eu beaucoup plus de mal à l'éconduire toute seule. » concéda-t-elle, ne pouvant considérer que Joey s'en veuille pour son geste. « Mh, tu viens souvent dans cette boîte ? » reprit-elle avec un sourire à son tour gêné, plus pour tenter d'éviter une situation étrange que pour vraiment savoir.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Sam 12 Juil - 2:40

Pour être tout à fait honnête, à l'instant où le cerveau de Joey avait enregistré qu'il venait d'apercevoir Ozalee... il avait éprouvé comme une décharge électrique dans son corps... il se sentait coupable de beaucoup de choses vis-à-vis d'elle, il n'avait pas été sérieux et pour la première fois dans sa vie il avait éprouvé autre chose qu'une parfaite indifférence à l'égard d'une femme... il s'était senti mal, il avait vraiment réalisé qu'il avait été un connard et non, ce n'était pas si agréable que ça à avaler. Oui, il avait toujours été conscient de ne pas être un modèle de vie, mais ce n'était pas pour autant qu'il avait du mal à se regarder dans la glace... du moins, c'était ainsi jusqu'à ce que tout se termine avec Oz. Là il avait ressenti tant de culpabilité qu'il avait fini par accepter l'idée de "grandir". Il était temps quelque part, il n'était plus un gamin, il était plus qu'un frat boy désormais, du moins, il aspirait à plus, il ne pouvait pas rester un gamin frustré d'avoir été abandonné enfant, il devait dépasser ce stade pour pouvoir avancer et arrêter de répéter sans cesse les mêmes erreurs. C'était pour ça que son voyage en Australie lui avait fait du bien, il avait enfin pu tourner la page sur sa mère, il se sentait moins en colère et il se sentait plus léger sans cette rage grondante dans un coin de son esprit.

Sauf qu'il ne savait pas trop comment s'excuser, il ne s'était jamais excusé avant aujourd'hui, personne n'en avait valu la peine, sauf qu'Ozalee était différente, quelque part, elle l'avait toujours été dans son esprit... c'était juste dommage qu'il n'avait jamais eu le courage de lui montrer. Ou du moins, de le faire très mal. Il arrêta de tergiverser lorsqu'un crétin se montra trop insistant avec elle, cette simple vue l’insupportait à mort. Il tentait... de la protéger, parce qu'instinctivement, il savait que c'était ce qu'il devait faire. Mais une fois le crétin hors de vue, il réalisa qu'il ne restait qu'Ozalee et lui... et il n'était clairement pas à l'aise avec cette équation. Il la salua gauchement et lança la conversation en priant pour qu'elle ne parte juste pas en l'ignorant complètement, c'était son droit, elle était déjà partie la dernière fois... il espérait que si elle le faisait... ça ferait moins mal. « Non, il... Ça allait. » Joey lâcha un soupire, il n'avait pas réalisé retenir sa respiration avant qu'elle ne parle à son tour... elle lui avait répondu, c'était idiot, c'était tellement... idiot, mais il se retrouvait à sourire sans pouvoir s'en empêcher, c'était si peu mais dans son cœur, il savait aussi que c'était énorme. Il la cherchait du regard, et un instant fut comme suspendu lorsqu'ils s'observèrent, Joey pencha la tête légèrement en avant alors qu'une lueur joyeuse s'allumait dans son regard. C'était si peu... et il se sentait idiot... mais ça faisait aussi du bien. « Mais merci. J'aurais sûrement eu beaucoup plus de mal à l'éconduire toute seule. » il haussa les épaules. « C'était normal, je n'aime pas voir ce genre de type te tourner autour. » puis réalisant que ce n'était sans doute pas la chose à dire, il tenta de se reprendre immédiatement. « Ou n'importe quelles filles... les types insistants m'irritent... » corrigea-t-il un peu trop rapidement pour être tout à fait honnête. Ok... il se mettait tout seul dans l'embarras et il n'aimait pas tellement ce sentiment. « Mh, tu viens souvent dans cette boîte ? » il releva la tête et eut un petit sourire forcé. « Parfois, toi tu viens souvent dans le coin ? Ou c'est la première fois ? » Joey se gratta le crâne avant de lui offrir un sourire désolé. « Désolé, je parle trop, tu me rends... nerveux... » avoua-t-il franchement, parce qu'il avait sans doute beaucoup de défauts, il n'avait pas assez de ses deux mains pour les compter d'ailleurs... mais il se félicitait d'être un type franc... du moins, la plupart du temps...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Dim 13 Juil - 0:44


Ozalee n'avait absolument aucune idée de la façon dont elle était censée se comporter avec Joey. Elle se souvenait parfaitement de la façon dont il avait su la faire se sentir, quelques mois auparavant, juste par un regard ou une caresse sur sa joue – ce n'était plus exactement la même chose, maintenant. C'était comme si... elle voyait les choses différemment. Oh, elle était toujours la même ! Seulement, sa rupture avec Adrian avait été comme un électrochoc : elle devait grandir. Elle avait vu leur rupture venir, elle avait vu les failles dans leur couple avant même qu'il ne pointe en avant l'une d'elles, mais elle n'avait rien fait. Elle devait grandir, oser, quitte à se tromper - sa grande phobie. C'était un processus de la vie qu'elle allait devoir apprendre à accepter, peut-être même à apprécier. Devant Joey, cependant, elle était un peu interdite, pas sûre de comprendre ce qui venait de se passer & surtout, de deviner les motivations du jeune homme. « C'était normal, je n'aime pas voir ce genre de type te tourner autour. » Ozalee haussa un sourcil, surprise, et son sourire se fana légèrement à l'entente du pronom qu'il avait employé. Il sembla d'ailleurs le remarquer, puisqu'il reprit immédiatement. « Ou n'importe quelles filles... les types insistants m'irritent... » Ozalee voyait déjà, malgré les quelques sorties qu'elle avait fait à peine, de quoi parlait Joey, et elle se contenta de hocher la tête, mal à l'aise, avant de reprendre la parole pour tenter de relancer la conversation.

Conversation ? Étais-ce ce qui allait se passer ? Ozalee en avait pourtant vraiment beaucoup voulu à Joey, peu après leur « séparation », si on pouvait l'appeler comme ça – pour lui, ils n'avaient sûrement jamais été ensemble. Seulement, aujourd'hui... oui, elle voyait les choses d'un autre œil... Elle comprenait presque les motivations de Joey, sa façon de concevoir les relations, sans vraiment s'attacher, simplement en... profitant. Finalement, peut-être qu'elle aussi serait plus heureuse comme ça... Vraiment ? Peut-être. Peut-être pas ; elle cherchait toujours à aider l'autre avant de s'aider elle-même, elle concevait mal de ne se préoccuper que d'elle-même ! Mais l'idée de ne pas s'attacher la séduisait ; elle avait été attachée à Joey comme elle ne l'avait été avec aucun membre du sexe masculin, pas même avec Adrian avec qui elle avait été encore plus intime – sentir son cœur se briser une fois semblait l'avoir totalement vaccinée du virus. « Parfois, toi tu viens souvent dans le coin ? Ou c'est la première fois ?  » Il enchaîna très rapidement. « Désolé, je parle trop, tu me rends... nerveux... » Nouveau petit serrement dans sa poitrine ; c'était la deuxième fois qu'il lui disait quelque chose qui réussissait à la toucher. Elle sourit à son tour, un peu gênée – bonne vieille Ozalee. « It's okay... but you don't need to be. » répondit-elle, sentant le rouge lui monter aux joues – elle priait pour que l'obscurité de la boîte la prévienne d'être repérée par son interlocuteur. « I'm not gonna jump at your throat or anything, if it worries you... » reprit-elle, cherchant à ajouter de l'humour à la situation, avant de hausser les épaules pour avoir l'air détachée. « Mais puisque tu demandes, c'est la première fois que je tente cette boîte, mais j'ai un peu... visité celles du quartier. » avoua-t-elle, elle-même surprise de son attitude : un peu plus, et elle pourrait être considérée comme une fêtarde.

Mais que je suis nulle Sad pardon

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Lun 14 Juil - 3:03

L'australien avait le sentiment d'être un gamin nerveux. Ouais, un gamin inexpérimenté qui tentait de parler à une fille qui lui plaisait. C'était... frustrant de se sentir pris à ce point au dépourvu, il était nerveux, ses mains étaient moites, il était pitoyable mais ça ne l'empêchait de continuer de se tenir devant Ozalee. Il se mordit la lèvre inférieure avant de se passer la main dans la nuque pour s’ébouriffer les cheveux. Non, définitivement, il ne pouvait pas partir, pas quand il la retrouvait à peine alors tant pis pour sa fierté, il pouvait vivre malgré tout. Puis la jeune femme lui avait manqué, il avait besoin de savoir comment elle allait... du moins, si elle acceptait de lui parler, mais pour l'instant, il pouvait dire que l'expérience était positive, elle était toujours là, elle n'avait pas tourné les talons en remarquant que c'était lui, elle ne lui avait pas foutu une baffe parce qu'il avait agi en goujat avec elle... ouais, clairement, pour l'instant, il s'en sortait vraiment bien, parce qu'il aurait mérité n'importe quel traitement de la part d'Ozalee, il l'avait blessé et il se détestait pour ça. Il l'avait déçue et pour la première fois de sa vie, ça lui avait fait mal, être une déception pour les filles, il en avait eu l'habitude, il n'avait jamais vraiment été correcte avec elles... mais voir la peine s'inscrire dans les yeux d'Ozalee... ça lui avait fait réaliser à quel point son comportement était cruel. Il s'était caché, il lui avait montré ses meilleurs côtés comme à toutes les autres, il voulait qu'elle l'aime, il voulait qu'elle soit bien avec lui tout en omettant ses mauvais côtés et ses escapades. Et pourtant malgré tout ce qu'il lui avait fait... elle était encore là et elle le rendait nerveux. Il le lui avoua, parce qu'il n'avait pas envie de lui mentir plus, Ozalee méritait mieux. « It's okay... but you don't need to be. I'm not gonna jump at your throat or anything, if it worries you... » Joey sentit son coeur se serrer, c'était toujours Ozalee, si... douce et gentille, si compréhensive alors qu'elle aurait dû le détester. « Si quand même, je... j'ai été con avec toi... alors je suis nerveux parce que je suis conscient que tout est de ma faute... et que tu as toutes les raisons du monde de m'en vouloir... et si me sauter à la gorge ou me gifler peut te soulager... je ne t'en voudrais même pas un peu » fit-il tout en se mordant nerveusement les lèvres, il était sincère et honnête... ce n'était pas vraiment dans ses habitudes, mais Ozalee avait toujours eu cette capacité à le sortir de ses... limites habituelles. Il avait tout de même tenter d'être en couple pour elle, et dans l'univers de Joey Davenport, ce n'était pas rien. Bon, il avait tout foiré, mais il restait lui, il avait autant d'expérience qu'elle en ce qui concernait... les règles quand on était ensemble. Il n'avait pas su allié son ancienne vie à celle qu'Ozalee méritait et il en avait payé le prix. Aujourd'hui il avait changé, et visiblement, la jeune femme aussi, elle était... il n'arrivait pas à mettre le mot dessus, mais il voyait bien quelque chose de nouveau en elle, déjà, juste sa présence dans cette boîte, ce n'était pas vraiment ses lieux de prédilections à elle... c'était bizarre mais pas dérangeant. « Mais puisque tu demandes, c'est la première fois que je tente cette boîte, mais j'ai un peu... visité celles du quartier. » il pencha la tête sur le côté et sourit légèrement, clairement, elle avait changé, elle semblait... plus à l'aise ? Moins nerveuse ? Peut-être parce qu'elle avait arrêté de l'idéaliser, elle se permettait de lui parler normalement du coup... c'était sans doute ça, cela n'empêcha pourtant pas son coeur de se pincer à cette idée. Il avait toujours connu Ozalee avec un petit crush pour lui après tout. « Oh vraiment ? Tu te découvres une âme de sorteuse alors ? » demanda-t-il simplement en se sentant légèrement déglutir. C'était... juste... pas son Ozalee, et il se sentait confus par cette femme qui se dressait devant lui. Il releva soudain le regard, une certaine détermination brillait dans ses yeux bleus et il lui offrit un semblant de sourire charmeur. « Est-ce que je peux t'offrir un verre ? Histoire que tu me racontes tout ça ? » proposa-t-il sans la lâcher du regard, il s'approcha doucement d'elle et déposa sa main dans le bas de son dos, pour la guider jusqu'au bar, il forçait sans doute la chose... mais elle lui avait manqué et il voulait vraiment continuer de lui parler... il était sans doute trop proche d'elle, mais c'était pour ne pas laisser aux gens l'opportunité de les séparer. Pas maintenant du moins. Pas quand il la retrouvait à peine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Ven 18 Juil - 3:27


« Si quand même, je... j'ai été con avec toi... alors je suis nerveux parce que je suis conscient que tout est de ma faute... et que tu as toutes les raisons du monde de m'en vouloir... et si me sauter à la gorge ou me gifler peut te soulager... je ne t'en voudrais même pas un peu » lui avait répondu Joey en se mordant les lèvres, avec une sincérité qui secoua un peu Ozalee. Oh oui, elle lui en avait voulu ! Elle l'avait détesté pendant un temps, alors qu'elle n'avait jamais vraiment détesté quelqu'un de toute sa vie – du coup, le sentiment l'avait vite dérangée. Et puis... elle ne pouvait pas se concentrer sur les erreurs, n'est-ce pas ? Un léger sourire prit place sur les lèvres de la brune. « Well... I can't say I don't appreciate the offer, but no, it won't make me feel better. » répondit-elle en secouant doucement la tête. Et sans se départir de son sourire, elle ponctua. « But yeah, it was all your fault. » ne put-elle s'empêcher d'admettre ; et c'était bien pour cette raison qu'elle s'estimait en mesure de pouvoir le dire, elle qui n'était vraiment pas du genre à cibler les défauts ou les torts d'autrui.

Mais au lieu de continuer sur le sujet – de toute façon, ce qui était arrivé était arrivé & aucun des deux ne pouvait vraiment faire quoique ce soit pour changer ça, bien qu'elle apprécie sincèrement qu'il reconnaisse ses torts – elle préféra enchaîner et changer de conversation. « Oh vraiment ? Tu te découvres une âme de sorteuse alors ? » lui demanda-t-il quand elle lui avoua squatter la rue depuis quelques semaines. Comme prise en faute, la jeune femme haussa les épaules en rougissant de nouveau, un peu déstabilisée par la surprise dans la voix de son « ex ». « Oh, eh bien, raisonnablement ! » eut-elle le temps de se défendre avant que Joey ne reprenne « Est-ce que je peux t'offrir un verre ? Histoire que tu me racontes tout ça ? » sans même lui laisser le temps de lui répondre. Et alors qu'elle se laissait entraîner, elle ne put que glisser un « Oh, well, okay... » en jetant un dernier regard en direction de sa coéquipière qui semblait de toute façon bien occupée de son côté.

Une fois sa Piña Colada sérieusement entamée, Ozalee était beaucoup plus détendue. Joey & elle s'étaient installés dans un coin de la boîte, au bout du bar, pour pouvoir parler sans devoir hurler dans l'oreille de l'autre. Après avoir pris des nouvelles de son travail, ils étaient repartis sur cette nouvelle habitude qu'avait pris Oz de se balader dans les rues animées la nuit. « Peut-être que j'avais besoin de... changement. Je pensais pas qu'on pouvait s'amuser ici, en fait, je voyais ces endroits comme... un trou de débauche ? Rien de très glorieux, alors qu'en fait... Ça fait vraiment du bien, parfois, de juste faire la fête, boire un verre - elle désigna son verre avec un large sourire - et juste... oublier de s'inquiéter pendant un moment. » avoua-t-elle. « Même si, pour ce qui est du verre, tu fais passer cette soirée de nuit en boîte à occasion spéciale, je reste cantonnée aux sodas, normalement ! » Réalisant que c'était à son tour de trop parler – et que l'alcool l'empêchait probablement déjà de contrôler le flot de paroles qui sortaient de sa bouche – elle se racla la gorge avant de reprendre. « Oh, and, how's Andy ? I haven't talked to her in a while... » demanda-t-elle. À vrai dire, son amie & petite sœur de Joey avait su être un support dans les semaines qui avaient suivi sa « rupture », mais quand elle avait commencé à fréquenter Adrian, ça lui avait juste semblé inapproprié de lui en parler outre-mesure, alors elle l'avait juste rassurée à l'époque où le navigateur & elle commençaient à sortir ensemble ; une chose en entraînant une autre, elles avaient fini par perdre le contact.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Sam 19 Juil - 15:25

Joey ressentait le besoin de faire table rase du passé, il avait besoin... de s'excuser parce qu'il avait complètement merder et qu'il n'avait aucune excuse pour ça, il était juste lui et il avait foiré parce qu'il était incapable de résister à une paire de seins, c'était pitoyable et minable, et il était sans doute temps que tout ça change... et il fallait bien commencer quelque part alors, ouais, il devait s'excuser auprès d'Ozalee, c'était la première étape, et c'était aussi la première fois qu'il le faisait « Well... I can't say I don't appreciate the offer, but no, it won't make me feel better. But yeah, it was all your fault. » Joey eut un sourire triste avant de soupirer légèrement. « J'aurais aimé être différent mais... » il haussa les épaules, il ne connaissait que ça, il n'avait vécu que cette vie de... plaisir constant ? Ouais, en quelque sorte, il n'avait jamais été sérieux, il ne s'était jamais mis de limite, il avait croqué les relations sexuelles par les deux bouts, il était égoïste et... il était prêt à se l'admettre et à... tenter de changer cette habitude chez lui.

Mais ils changèrent vite de discussion, parce qu'ils n'avaient aucune emprise sur le passé, ils ne pouvaient pas le réécrire, tout ce que Joey pouvait faire s'était s'excuser de son comportement, au moins ainsi, Ozalee continuait de lui parler, c'était déjà bien pour lui de pouvoir... de nouveau discuter avec elle, il avait oublié comme la chose était plaisante, honnêtement, il n'avait pas réalisé avant ce soir à quel point la jeune femme lui avait manqué, sa retenue, sa timidité, ses petits sourires... sa présence dans sa vie avait été importante pour Joey, et son absence bien lourde... du coup, il profitait de l'instant qu'elle lui accordait... surtout qu'il n'était pas sûr de sa longueur... cependant, même si elle restait fondamentalement la même, Joey voyait bien qu'elle avait changé depuis ces derniers mois. Quelque chose de différent émanait d'elle et il ne savait pas mettre le doigt dessus, il fut surpris d'apprendre qu'elle s'était mise à... plus sortir, c'était surprenant quelque part. « Oh, eh bien, raisonnablement ! » même, elle n'avait jamais semblé friande de ce genre de soirée et il se demandait ce qui avait fini par lui faire changer d'avis. Et c'est parce qu'il voulait en savoir plus et découvrir ce qui avait changé chez la jeune femme qu'il l'invita à boire un verre, il était nerveux de la réponse, mais Ozalee accepta, sans trop d'hésitation, ce qui était clairement une bonne nouvelle pour l'australien. « Oh, well, okay... » il se mit à rire de plaisir avant de la guider vers le bar, il faisait plus calme là-bas et ils pourraient discuter plus tranquillement.

Ils commandèrent à boire et Joey vit avec amusement Ozalee entamée sa Piña Colada avec un certain enthousiasme. Dans tous les cas, l'alcool aidant, Ozalee semblait se détendre et son flot de paroles fut plus conséquent, Joey l'écoutait avec plaisir, souriant sans pouvoir s'en empêcher, elle était tellement adorable. Puis ils en revirent à pourquoi les nouvelles tendances d'Oz à la sortie, il écouta attentivement cette partie là. « Peut-être que j'avais besoin de... changement. Je pensais pas qu'on pouvait s'amuser ici, en fait, je voyais ces endroits comme... un trou de débauche ? Rien de très glorieux, alors qu'en fait... Ça fait vraiment du bien, parfois, de juste faire la fête, boire un verre - elle désigna son verre avec un large sourire - et juste... oublier de s'inquiéter pendant un moment. Même si, pour ce qui est du verre, tu fais passer cette soirée de nuit en boîte à occasion spéciale, je reste cantonnée aux sodas, normalement ! » oh, Joey connaissait le sentiment, il se rappelait quand il avait commencé à sortir presque tout le temps : c'était à la découverte des problèmes de santé de sa soeur. Avant, il n'était pas très... sorteur, il restait beaucoup chez lui et à l'adolescence, il était déjà charmeur mais pas tellement guindailleur. Puis Andy était tombée malade et Joey ne savait pas comment exprimer sa frustration, il était tellement en colère, contre lui qui ne savait pas lui donner un rein, contre le monde de ne pouvoir la sauver... et il avait réussi à noyer sa rage dans l'alcool, il pouvait oublié à partir de ce moment-là, le lendemain, le sentiment revenait évidemment... mais vivre quelques heures... de repos l'aidait à surmonter tout ça, du moins, c'était ce qu'il avait longtemps pensé. Mais avant qu'il ne puisse répondre, Ozalee enchainait avec une nouvelle question. « Oh, and, how's Andy ? I haven't talked to her in a while... » il attrapa son téléphone et lui montra la dernière photo de sa soeur, elle était au Brésil lors de la coupe du monde et elle avait posé avec deux types un peu trop proche d'elle à son goût. « Elle était au Brésil la dernière fois qu'on était sur skype. Et elle m'a envoyé ça pour m'enrager... Son tour du monde continue quoi, elle s'amuse bien et c'est ce qui compte... » soupira le jeune homme avec un sourire triste, elle lui manquait tellement... sauf qu'il ne voulait pas oublier cette douleur là. « Au fait, tu as totalement le droit de boire un verre de temps en temps tu sais, puis tu peux repasser aux sodas sans problème » finit par répondre Joey en reparlant de ses derniers propos. Il se mordit légèrement les lèvres avant de finir par demander la question qui lui trottait en tête depuis qu'elle s'était mise à parler. « Et... qu'est-ce qui t'a donnée envie de ce changement ? » l'interrogea-t-il avec une curiosité réelle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Dim 20 Juil - 1:04


« J'aurais aimé être différent mais... » avait simplement tenté d'expliquer Joey lorsqu'Ozalee avait admis la faute du jeune homme dans leur rupture. Elle ne pouvait pas vraiment faire autrement, c'était lui qui avait amené le sujet et elle n'était pas une menteuse, ce n'était pas ce soir que ça allait commencer. Seulement... ouais, l'énervement pur & dur – si seulement il y en avait eu un jour – était parti depuis un moment. En fait, c'était surtout dévastée, qu'elle avait été, mais... mais maintenant, elle pensait à Adrian, et à l'importance de relativiser pour ne pas s'empoisonner l'existence. Tout n'avait pas été noir avec Joey, tout comme elle ne pouvait pas vraiment condamner tout ce qu'elle avait vécu avec Adrian sous prétexte qu'il était  incapable de contrôler ses sentiments. Et si Joey l'avait tant brisée quand elle avait découvert qu'il continuait de coucher à gauche & à droite, c'était justement parce qu'il avait su la faire se sentir si bien avec lui.

Au bar, les choses se détendirent, et le sujet de leur relation ne fut plus abordé ; au lieu de ça, elle lui parla de son travail, et écouta ses nouvelles concernant ses études. Au fur & à mesure qu'elle buvait, elle se sentait se détendre, & elle reconnaissait parfaitement tous les symptômes de l'alcool & qu'elle était en train d'ingurgiter, sans pour autant vouloir les repousser : elle était bien. Elle aimait la musique, elle était de bonne humeur, et même si n'importe qui familier à leur histoire lui aurait demandé d'avoir plus de discernement, elle ne répugnait pas non plus la compagnie, et c'est avec un réel intérêt qu'elle demanda des nouvelles de la petite sœur de Joey, avec qui elle avait travaillé pendant un temps. « Elle était au Brésil la dernière fois qu'on était sur skype. Et elle m'a envoyé ça pour m'enrager... Son tour du monde continue quoi, elle s'amuse bien et c'est ce qui compte... » lui dit-il en lui montrant une photo de la blonde  en train de profiter de son temps. « Elle a l'air de bien profiter, oui. J'imagine qu'elle doit te manquer... » anticipa la jeune femme, qui savait à quel point Joey & Andy étaient proches. « Au fait, tu as totalement le droit de boire un verre de temps en temps tu sais, puis tu peux repasser aux sodas sans problème  » En levant son verre pour en boire une nouvelle gorgée comme pour appuyer ses propos, elle hocha la tête. « Oh, je sais, c'est juste... vraiment pas une habitude. » reprit-elle en faisant les gros yeux, désignant par là la brillance qui y régnait & qui trahissait l'alcool qui amplifiait son humeur, avant de rire brièvement – rire qui s'éteignit bien vite lorsque Joey lui posa une nouvelle question. « Et... qu'est-ce qui t'a donnée envie de ce changement ? » Ça ne servait à rien de mentir au jeune homme, comme ça ne servait à rien de mentir à qui que ce soit. Si Ozalee avait honte ? Pas vraiment. Elle n'avait pas eu honte du tout jusqu'à ce qu'elle le dise à une collègue qui lui avait demandé pourquoi Adrian ne venait plus au Refuge, mais devant sa réaction, Oz s'était sentie... un peu nulle, parce que pour sa collègue, le départ d'Adrian voulait juste dire qu'il valait mieux qu'elle, et qu'il s'en était rendu compte. Oh, elle ne voulait pas le dire méchamment ! Oz, elle, voyait plutôt ça comme une fatalité sur laquelle elle ne voulait pas s'attarder, elle voulait se concentrer sur elle-même et surtout, ne pas se laisser aller à se morfondre ; il y avait des choses beaucoup plus graves dont elle pouvait s'inquiéter, et elle savait que ça ne changerait absolument rien à la situation. La néo-zélandaise haussa les épaules avant de lui répondre, la voix neutre faute d'être aussi enjouée que précédemment. « I... met someone, and it didn't work out. » déclara-t-elle d'abord de but en blanc avant de reprendre. « Ça a duré quelques mois, mais... il avait quelqu'un d'autre en tête et je pense que moi, je l'avais pas assez dans la mienne. Et ça m'a fait me poser plein de questions... » Elle avait conscience que l'alcool déliait sa langue beaucoup plus qu'elle ne l'aurait voulu & qu'elle lui en disait plus qu'elle n'en avait dévoilé à quiconque – aussi, la pensée furtive que le fait de parler de ça avec l'homme responsable de son premier baiser n'était pas tout à fait approprié, mais ça ne l'empêcha pas de continuer. « On était... un peu pareils, en fait. On avait envie de faire les mêmes choses, alors on les faisait, mais... finalement, je sais pas, l'aventure était pas au rendez-vous ? Enfin, c'était pas nul, mais... c'est pas ce que je veux, pas forcément dans un couple, mais pour moi aussi. » Elle se mordit la lèvre inférieure & son regard se perdit un peu dans la foule qu'elle parcourut sans détailler ; elle était loin et, finalement, se déclarait ces paroles à elle-même plus qu'à Joey. « J'ai l'impression que j'ai passé ma vie à avoir peur de tout ce qui était nouveau ou pour lequel j'avais pas de plan. C'est pas forcément mauvais, c'est même parfois nécessaire ! Mais... Je sais pas, j'ai trop fantasmé sur une situation qui, finalement, me correspondait peut-être pas, sous prétexte que ça restait dans ma zone de confort. » Elle fronça les sourcils avant de reposer son regard sur Joey. Un sourire éclaira son visage et elle haussa de nouveau les épaules. « So, here I am ! Loin, loin de ma zone de confort. » sourit-elle, pas peu fière de réussir à survivre dans cette atmosphère qu'elle aurait tout simplement considérée comme étouffante quelques mois plus tôt.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Mar 22 Juil - 15:43

« Elle a l'air de bien profiter, oui. J'imagine qu'elle doit te manquer... » oh... clairement, Andy lui manquait, tous les jours, à certain moment, quand il en avait marre de sortir, tout ce qu'il voulait c'était aller chez sa soeur pour regarder des films idiots, mais il ne pouvait pas, sa soeur... était partie, loin, elle vivait sa vie, profitait et il était là, à New York, à attendre qu'elle rentre pour pouvoir la couver comme il l'avait toujours fait toute sa vie. Joey était sûr qu'Andy lui manquait plus à lui qu'à leur propre père, mais en même temps, il était celui qui avait élevé sa petite soeur. Il eut un triste sourire avant de simplement hocher la tête, ça ne servait à rien de mentir ou de cacher la vérité, elle lui manquait. Et parce que ça le blessait, il préférait... juste passer à autre chose, comme le fait qu'Ozalee avait le droit de boire, c'était normal en somme. « Oh, je sais, c'est juste... vraiment pas une habitude. » il eut un simple sourire. « Les habitudes sont faites pour être changées de temps en temps » fit simplement Joey. N'empêche, cette nouvelle Ozalee était... pas étrange, mais il était curieux de découvrir ce qui avait provoqué tout ce changement chez elle. Il vit tout de suite que la jeune femme semblait moins... enjouée que précédemment et il regretta sa curiosité mal placé. « I... met someone, and it didn't work out. » Joey cligna des yeux et il sentit son coeur se contracter... le regard brillant, il se contenta de répondre de façon très simple. « Oh » souffla-t-il, incapable de mettre des mots sur ce qu'il ressentait face à tout ça. Il savait qu'Ozalee n'avait aucun compte à lui rendre, mais quelque part, il s'était égoïstement imaginé qu'elle ne se serait pas ouverte à un autre type aussi vite après lui... « Ça a duré quelques mois, mais... il avait quelqu'un d'autre en tête et je pense que moi, je l'avais pas assez dans la mienne. Et ça m'a fait me poser plein de questions... On était... un peu pareils, en fait. On avait envie de faire les mêmes choses, alors on les faisait, mais... finalement, je sais pas, l'aventure était pas au rendez-vous ? Enfin, c'était pas nul, mais... c'est pas ce que je veux, pas forcément dans un couple, mais pour moi aussi. » Joey hocha la tête, faute de trouver les mots pour répondre à cela. « J'ai l'impression que j'ai passé ma vie à avoir peur de tout ce qui était nouveau ou pour lequel j'avais pas de plan. C'est pas forcément mauvais, c'est même parfois nécessaire ! Mais... Je sais pas, j'ai trop fantasmé sur une situation qui, finalement, me correspondait peut-être pas, sous prétexte que ça restait dans ma zone de confort. » oh la zone de confort... c'était la zone la plus agréable, c'était ça qui l'avait empêché d'avoir une véritable relation avec Ozalee... c'était sans doute pour ça que ça ne marchait pas, la zone de confort empêchait de prendre des risques, de changer un minimum, ça nous faisait reculer, et Joey n'avait jamais su sortir de cette zone, ce qui l'empêchait totalement d'évoluer. Il en était conscient, c'était un premier pas vers l'avant en ce qui le concernait. « So, here I am ! Loin, loin de ma zone de confort. » il l'observa, elle semblait plus à l'aise, moins timide, elle... l'intimidait et c'était bien la première fois que ça arrivait. « Tu n'as pas l'air de regretter... » finit par dire Joey tout en observant son visage. « Je suis vraiment désolé du fait que tu n'aies pas trouvé quelqu'un pour toi... mais crois-moi, il regrettera, tu es une fille remarquable... » puis avec un sourire gêné et timide, Joey finit par rajouter dans un murmure à peine audible : « Moi j'ai regretté... » l'australien se passa la main dans les cheveux tout en soupirant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Sam 26 Juil - 3:53


« Les habitudes sont faites pour être changées de temps en temps. » et Ozalee ne pouvait vraiment pas déclarer le contraire ! C'était devenu sa nouvelle devise, en fait, même si elle avait conscience que derrière ces « grands pas » qu'elle semblait franchir, elle était pour le moment restée assez calme et... elle-même. Elle ne voulait pas tant changer qui elle était, plutôt... ce qu'elle faisait. Approuvant les paroles de Joey, elle se contenta donc de lever son verre et de glisser un « Cheers to that. » avant de boire une des dernières gorgées de ce cocktail frais qui avait eu le mérite de coller un sourire sur son visage.

Celui-ci, cependant, s'estompa un peu lorsqu'elle parla d'Adrian ; en soi, rien ne l'y obligeait, elle aurait pu rester évasive à propos de ça – et en quelques sortes, elle l'avait été – mais elle ne voulait pas cacher ça à Joey, il avait été la première personne avec qui elle avait été et... et malgré le fait qu'elle préférait se dire qu'ils n'avaient pas été formellement ensemble pour ne pas en conclure qu'il l'avait trompée, elle se doutait que contrairement à ce qu'elle avait pu lui dire sous le coup de la colère, il n'avait pas cherché à la manipuler, sûrement même pas à lui faire du mal. « Tu n'as pas l'air de regretter... » La jeune femme jeta quelques oeillades vers la piste de danse, le regard ailleurs, avant de hausser les épaules. « Regretter ne m'avancerait pas à grand chose, n'est-ce pas ? » raisonna-t-elle comme elle le faisait depuis des semaines. Elle était reconnaissante envers Adrian pour les moments qu'ils avaient passé ensemble, pour la tendresse dont il avait fait preuve avec elle, et encore plus pour la sincérité dont il avait fait preuve en rompant avec elle avant de, peut-être, commettre l'irréparable et la tromper comme Joey l'avait fait – lui, sans ciller, sans même réaliser l'importance que ça pouvait avoir pour elle. C'était ça, tout était une question de perception, et elle avait juste décidé de bien voir les choses, et d'en tirer le plus possible. « Je suis vraiment désolé du fait que tu n'aies pas trouvé quelqu'un pour toi... mais crois-moi, il regrettera, tu es une fille remarquable... » Ozalee reposa son regard sur Joey, mais ne put vraiment soutenir le sien, et se contenta d'un sourire gêné. « Moi j'ai regretté... » Elle releva les yeux, surprise, et fronça un peu les sourcils, passablement énervée. Contre lui ? Peut-être un peu, surtout contre elle. Aussi peu audible ses paroles avaient-elles pu être dans cet environnement hostile à une conversation posée, Ozalee avait parfaitement compris ce qu'il avait dit et, le pire dans tout ça, c'était que ça l'avait atteinte en plein cœur. Combien de fois avait-elle pensé à cette éventualité, au fait que Joey montre des regrets ? Elle se mordit la lèvre inférieure ; il avait l'air tellement... inoffensif, comme ça. Malgré l'alcool, malgré toute sa bonne volonté, la situation la mit terriblement mal à l'aise, et elle déglutit, hésitante, voulant à tout prix mettre fin à la situation. Ayant du mal à trouver ses mots, elle mit du temps à démarrer, et les premiers mots filtrèrent lentement de sa bouche. « I don't... blame you that much. I mean, I get that... » Elle s'humecta les lèvres et un sourire mal à l'aise prit place sur ses lèvres alors qu'elle osait enfin remonter les yeux vers Joey. « ...we had different views, and weren't clear about it. » concéda-t-elle. « I wish I could tell you it's perfectly fine now, that there's no place for regrets there, but... » Elle soupira et ses doigts se mirent à faire tourner nerveusement son verre presque vide devant elle. « … But we had good times, and that's what I want to focus on. » Elle haussa encore les épaules. Elle n'était pas vraiment prête à lui pardonner, dans le sens où elle avait encore un souvenir bien trop saignant du moment où elle avait découvert qu'il couchait à gauche & à droite, mais... c'était en progrès, et « passer à autre chose » avec lui aussi devait faire partie du processus. « Let's focus on that instead and... get another drink, ok ? » l'encouragea-t-elle, ne voulant pas tomber dans un abîme de déprime.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Jeu 31 Juil - 2:47

« Cheers to that. » le jeune homme eut un sourire en voyant Ozalee de la sorte, ce changement en elle... était perturbant mais pas désagréable. Cela dit, il avait... envie de découvrir cette nouvelle facette d'elle encore inconnue, et comme elle ne lui avait pas tourné les talons il imaginait avoir la chance d'en savoir un peu plus sur elle, de savoir comment elle en était arrivée là, elle qui avait toujours été si timide, si discrète sur tant de plan. Pourtant, même à l'époque, il l'avait remarquée et observée avec intention, c'était sa gentillesse et sa douceur naturelle qui avaient réussi à faire tomber sa protection naturelle... et déjà là, il sentait qu'il était comme pris de nouveau par elle, sa petite personne qui continuait de l'attirer et l'intriguer en même temps. Il s'était demandé ce qu'elle avait de différent, honnêtement, il s'était posé la question en réalisant à quel point il était misérable après leur rupture, et encore aujourd'hui il n'avait pas de réponse claire, elle avait juste fait son chemin dans son coeur comme aucune autre et il n'avait rien su faire. C'était lui qui était différent quand elle était là. Et à aucun moment il ne regrettait que ce soit elle, c'était grâce à elle qu'il avait senti un changement opérer en lui. Lui si réticent à "grandir" n'avait plus peur aujourd'hui, et il le lui devait.

Alors il l'écouta lui parler de son ex, oh clairement, le pincement de son coeur ne laissait aucun doute que cela le touchait, mais il écouta jusqu'au bout, comme un homme plus mâture, pas comme un gamin blessé dans sa fierté. Ce qu'il nota, c'était qu'elle ne semblait pas... regretter toutes ses mésaventures avec son ex. « Regretter ne m'avancerait pas à grand chose, n'est-ce pas ? » oh il le savait, ça n'avançait strictement à rien, cependant, lui l'avait fait, honnêtement, comment ne pas regretter toute leur histoire ? Sa vision d'un "couple" était tellement pourrie qu'il avait gâché quelque chose de bien pour pas grand chose au final. Le sexe avait toujours été important pour lui, c'était l'essence de tout à ses yeux, sauf que ce n'était que des mensonges, le sexe n'était qu'un acte sans importance si la personne en face ne comptait pas ne serait-ce qu'un peu. Ozalee mit un temps avant de répondre à son propre aveux, cherchant ses mots avec une certaine hésitation. « I don't... blame you that much. I mean, I get that ...we had different views, and weren't clear about it. I wish I could tell you it's perfectly fine now, that there's no place for regrets there, but... But we had good times, and that's what I want to focus on. » il eut un petit sourire en coin avant d'opiner lentement la tête. « J'ai vraiment apprécié ces moments, ils étaient bien » répondit-il avec une sincérité à laquelle il n'était pas tout à fait habitué avec les filles. « Let's focus on that instead and... get another drink, ok ? » il inspira avant de se tourner vers le bar pour faire le mouvement d'une nouvelle commande, la même chose de préférence. Il se tourna vers Ozalee, c'était si facile de lui parler, de reprendre contact avec elle. Les verres arrivèrent relativement vite et le jeune homme leva sa bière pour faire santé avec Ozalee tout en la regardant dans les yeux sans sourciller. « Tu sais, j'aime bien te voir comme ça, tu as l'air... plus forte qu'avant ? Pas que tu étais faible, mais tu était plus hésitante à te lancer... j'aime assez ce changement en toi, il te va bien » expliqua alors Joey tout en prenant une longue gorgée de sa bière. Il hésita une fraction de secondes et se mordit les lèvres avant de poser sa question suivante : « Tu veux aller danser ? » proposa soudain Joey tout en penchant la tête sur le côté en prenant son air le plus charmant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Mar 12 Aoû - 0:46

Parler d'Adrian avait rendu Ozalee brièvement morose, mais la psychologie qu'elle appliquait sur leur rupture n'avait pas tardé à porter ses fruits et bien vite, elle le chassa de ses pensées, se concentrant sur Joey – une autre blessure. Elle avait tellement pensé à la façon dont leur histoire s'était terminée, ça avait été un vrai cheminement. Pendant un bon moment, elle en avait tout simplement voulu à l'australien, elle avait vu tout ça comme une tromperie pure & simple, sans chercher à voir les choses de son point de vue à lui. Maintenant, elle voulait juste... tourner la page sur ça, chacun avait eu sa façon de voir les choses & ça n'avait pas collé, rien ne pourrait changer ça, autant faire en sorte de faire ressortir le meilleur de ce qu'ils avaient vécu. « J'ai vraiment apprécié ces moments, ils étaient bien » commenta d'ailleurs Joey, faisant doucement sourire Ozalee qui invita Joey à reprendre un verre, comme une nouvelle façon de tourner la page. Partager un verre, un moment avec lui, était beaucoup moins désagréable qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Bien sûr, elle le trouvait toujours terriblement attirant, mais... elle avait grandi sur le sujet. Elle n'était plus seulement la copine intimidée de sa petite sœur.

« Tu sais, j'aime bien te voir comme ça, tu as l'air... plus forte qu'avant ? Pas que tu étais faible, mais tu était plus hésitante à te lancer... j'aime assez ce changement en toi, il te va bien » déclara le jeune homme alors qu'ils trinquaient avec les verres que le barman venait de leur apporter – Ozalee avait opté pour la même chose, consciente qu'il aurait été idiot de mélanger plusieurs alcools alors que ni son estomac, ni son foie n'étaient habitués à la consommation d'alcool. Elle était déjà bien assez « euphorique » comme ça. « Thank you... » déclara la jeune femme en souriant, des fossettes s'étant creusé dans ses joues tellement elle en empêchait l'élargissement. Si elle était contente que les changements qu'elle tentait d'opérer sur elle-même plaisaient à Joey ? « Tu veux aller danser ?  » proposa soudainement l'australien, surprenant la brune par un air auquel elle fut totalement incapable de résister. Oh et puis, what the hell ! Au point où elle en était. « Okay ! » répondit-elle en buvant une petite gorgée de son cocktail avant de descendre de son tabouret.

Ozalee suivit Joey dans la foule, sur la piste de danse. Elle n'était pas exactement une danseuse hors pair mais, dans ce genre d'endroits, il n'y avait pas vraiment besoin d'y connaître grand chose, et elle se contenta d'un petit déhanchement, imitant l'immense majorité des gens contre qui elle était presque collée. D'ailleurs, ce ne fut pas pour s'arranger ; la chanson changea et passa d'un tube pop de Katy Perry à une chanson plus lancinante, en espagnol, particulièrement représentatif de la chaleur qui régnait à New York en ce moment. Les danseurs se rapprochèrent les uns des autres, se déhanchant plus amplement, de façon plus lancinante. Et, par la force des choses, Ozalee qui s'était appliquée à ne croiser le regard de Joey que brièvement fut de plus en plus poussée vers lui par les autres danseurs. Laissant finalement tomber sa timidité face à la force des choses, la néo-zélandaise dont le corps était déjà collé à celui de Joey glissa son bras autour de la nuque du jeune homme et inséra sa jambe entre les siennes, se refusant à réfléchir à ce qu'elle était en train de faire. Sortir de sa zone de confort, c'était ce qu'il lui fallait, et là, elle en était à des kilomètres.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Mer 13 Aoû - 21:26

Joey trouvait qu'Ozalee avait changé, elle était différente, plus confiante, plus forte, plus... attirante encore, il avait toujours eu un faible pour elle, mais là, elle était juste une sorte d'aimant et lui était plus que séduit par tout ça. Il se sentait... idiot, ses mains étaient moites, il ne perdait jamais le contrôle de rien sauf avec Ozalee, parce qu'elle était différente, parce qu'elle était la seule à avoir jamais fait son chemin dans son coeur... et il imaginait que ça ne partait pas comme ça, même après plusieurs mois sans s'être vu, c'était comme si les sentiments qu'il avait développé n'avait pas changé, ils étaient juste au repos, en attente de ressortir une fois qu'il la reverrait... et il ressentait encore cette attraction qui balayait tout le reste pour elle. « Thank you... » finit par dire Ozalee devant sa remarque honnête, les fossettes qu'elle afficha attirèrent immédiatement le regarde de Joey, il voulait... les embrasser, oh gosh, si seulement... il se contenta de resserrer ses doigts sur son verre afin de calmer son envie et aussi se concentrer sur quelque chose de plus innocent... il voulait la toucher sans que cela ne paraisse suspicieux, et c'est sans doute pour ça qu'il proposa la danse, oh clairement, il allait mettre ses nerfs à l'épreuve, mais s'il pouvait juste... s'imbiber de son odeur, la toucher une dernière fois, la sentir proche... gosh, il n'allait certainement pas passer à côté de cette possibilité ! « Okay ! » répondit-elle avant de boire une dernière gorgée de son verre et descendre du tabouret. Le coeur de Joey manqua un battement, il acheva son verre rapidement avant de la rejoindre aussi tôt, son coeur battant la chamade et ses mains déjà moites. Il se tourna un instant vers elle avant de lui offrir son sourire le plus charmant et il ouvrit le chemin pour eux deux, il lui attrapa la main afin de s'assurer de ne pas la perdre... mais il n'était pas sûr qu'il la lui rendrait une fois installé au centre de la pièce.

La chanson était rythmé et Joey se mit aussi tôt à danser, il n'était pas vraiment le meilleur, mais il connaissait deux trois trucs, il était toujours en rythme avec toutes les musiques et "pour un blanc", il n'était pas si mauvais, en tout cas, c'était ce que le meilleur pote de sa soeur lui avait dit un jour avant de lui apprendre des mouvements pour pas qu'il se "ridiculise". Le meilleur pote de sa soeur était un crétin, mais il avait été utile pour tout ça. Joey observait Ozalee d'un regard brillant et il avait du mal à ne pas être un peu déconcentré par son déhanchement. Puis le rythme changea, plus langoureux, plus latino... Joey déglutit en changement les mouvements de son bassin, parce que les latino c'était surtout ça, les hanches... il sentit Ozalee se rapprocher de lui, poussée par la foule et les mains de Joey se posèrent sur les hanches de la néo-zélandaise. Il arrêta de respirer une seconde avant de se remettre en rythme, puis sans doute qu'Ozalee laissa tomber les armes parce qu'elle finit par glisser une de ses mains dans sa nuque, il respira plus profondément à ce simple touché et il ferma les yeux avant de la sentir se presser avec encore plus de force contre lui, glissant une de ses jambes entre les siennes... il était perdu d'avance. Comment se retenir de quoique se soit avec la tentation même entre ses bras ? Oh, il voulait céder, mais il ne savait pas si cela ferait plaisir à son ex... alors il se concentra sur sa danse, il bougeait en rythme avec Ozalee tout contre lui, il... glissa une de ses mains dans le dos de la jeune femme pour lui caresser le dos, il n'osait pas la regarder, il avait peur de lire toute forme de rejet dans ses yeux... il pencha la tête en avant, pour s'imprégner de l'odeur de ses cheveux, pour ne pas oublier cette sensation qu'elle faisait naitre en lui... « Ozalee... » murmura-t-il près de son oreille. Ozalee, achève-moi, fais de moi ce que tu veux, mais fais quelque chose, éloigne-toi, rapproche-toi encore, embrasse-moi. Voilà tout ce que son prénom voulait dire dans la bouche de Joey. Parce que lui n'oserait rien faire, pas quand elle était partie la dernière fois, pas quand elle avait délibérément choisi de le quitter, il venait de la retrouver, il n'allait pas prendre le risque de l'éloigner une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Lun 18 Aoû - 0:53


Ozalee était loin d'être une danseuse hors pair, et elle ne pouvait même pas se rattraper avec un quelconque héritage culturel ; pourtant, la jeune femme se débrouillait tout de même pour réussir à se déhancher plutôt correctement sur la musique qui venait de changer pour se transformer en une véritable invitation à la débauche. D'ailleurs, ses voisins semblaient l'avoir compris, et la température monta d'un cran sur la piste de danse.

Ce qui avait poussé la brune à jouer à ce jeu et à s'intégrer dans la même logique que les danseurs autour d'elle ? Elle n'en avait aucune idée, mais elle n'avait pas l'intention d'arrêter ; pas alors qu'elle avait les mains de Joey sur les hanches, qu'elle sentait son corps si près du sien, plus qu'il ne l'avait été depuis des mois. Si il lui manquait ? En quelques sortes, oui. Adrian n'avait pas été totalement chaste avec elle non plus, mais... personne ne l'avait touchée comme Joey l'avait fait. Et c'était sans parler de tout ce qu'il représentait ! Depuis toujours, il était un fantasme ; et peut-être qu'il aurait dû le rester un peu plus longtemps, le temps qu'elle... en apprenne un peu plus sur les relations, pour qu'elle soit capable de comprendre comment fonctionnait l'australien.

Le menton bas, la néo-zélandaise se laissa emporter par la musique et les gestes de Joey, qui se firent plus suggestifs mais, également, étrangement incertain. Ozalee l'avait connu beaucoup plus entreprenant que ça ! Ça suffisait néanmoins pour donner un énorme coup de chaud à la jeune femme, qui ne tarda pas à sentir le souffle du blond contre son oreille alors qu'il enfouissait sa tête dans ses cheveux. « Ozalee... » l'entendit-elle murmurer d'un ton qui la fit déglutir. Elle choisit d'ignorer la... plainte ? de Joey et continua de danser pendant encore un moment de la même façon, avant de se décider enfin à se dégager un peu de son emprise, juste assez pour qu'ils se fassent face. Ozalee sentait carrément ses propres yeux briller d'un désir qui grondait plus fort que jamais au fond d'elle, et elle déplaça la main qu'elle gardait derrière la nuque de jeune homme jusqu'à sa joue, pas certaine de vouloir l'empêcher d'avancer ou, au contraire, de reculer. Le regard d'Oz voyagea des yeux de Joey jusqu'à sa bouche, et elle se mordit la lèvre inférieure. Un petit sourire prit place sur ses lèvres, qui se transforma bien vite en une petite grimace de gêne ; en un instant, des dizaines de scénarios venaient de passer dans son esprit, et elle était certaine qu'on pouvait les lire dans ses yeux comme dans un livre ouvert. « Wanna get some air ? » souffla-t-elle en posant finalement sa main sur le torse de Joey pour l'éloigner un peu d'elle, les joues rosies par l'effort, le désir & la gêne.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Jeu 21 Aoû - 22:29

Revoir Ozalee ce soir était plus compliqué qu'il n'y paraissait pour Joey. Elle lui manquait, l'amie et tout ce qu'elle avait représenté d'autre, même s'il se sentait bien incapable de dire exactement le rôle qu'elle avait joué dans sa vie. Oui il avait tenu à elle, mais sans doute pas assez et pas comme il le fallait, et oui aujourd'hui il le regrettait, et c'était énorme pour lui qui n'avait jamais regretté une seule action dans sa vie. Il vivait dans le présent, pas dans le passé... et pourtant, ce qu'il avait ressenti pour Ozalee à l'époque... ce n'était jamais vraiment parti, ça avait juste été enfoui quelque part dans son coeur et là, maintenant qu'il la revoyait enfin, ces sentiments ressortaient, il était... stressé et aussi très tendu. Il ne savait pas trop comment se comporter avec elle. Mais il ne pouvait pas la laisser filer entre ses doigts encore une fois. Alors il était là à danser, à la toucher, à s'imprégner de son odeur comme une sorte de psychopathe... ouais c'était creepy, mais non, il ne pouvait pas s'en empêcher. Elle le rendait fou, voilà, c'était juste un fait désormais. Il se sentait perdu, elle le rendait fou avec cette danse et il devait vraiment se forcer à ne pas la caresser de façon plus osée, il aurait voulu la rapprocher encore plus de lui, goûter sa peau, l'embrasser... il souffla son prénom une fois et cela sonna comme une complainte. Il la voulait mais n'osait pas tenter quoique se soit et il savait qu'il ne le ferait pas... trop peur qu'elle parte, qu'elle parte... non, Joey n'allait certainement pas supporter ça. La néo-zélandaise s'éloigna soudain de lui et ils s'observèrent dans les yeux, oh, les yeux d'Ozalee criait son désir et le blond s'entendit grogner alors que sa mâchoire se contractait légèrement... elle allait le rendre fou si elle continuait de le regarder ainsi. La main d'Ozalee glissa sur sa joue et il dut se faire violence pour ne pas avancer, pour ne pas réclamer ses lèvres dans un baiser ardent... il pouvait tenir, il lui devait bien ça... du moins, il tentait de s'en convaincre jusqu'au moment où les yeux bruns de la jeune femme glissèrent jusqu'à ses lèvres, et lorsqu'elle se mordit les lèvres, il serra les poings et trembla légèrement, elle mettait sa patience à vif, il n'avait jamais fait preuve d'un tel self-control. Mais même s'il était désireux de lui montrer ce qu'elle faisait naitre en lui, il voulait aussi lui montrer qu'il avait changé quelque part ? Qu'il n'était pas l'ancien Joey prêt à tout pour une paire de seins, elle voulait qu'elle découvre sa facette plus mâture, moins encline à déconner, il avait changé. Et c'est ça qui l'empêcha de tenter sa chance. Il avait foiré une fois avec elle, il voulait bien faire les choses désormais. « Wanna get some air ? » finit par dire Ozalee le sortant de sa transe, il cligna des yeux surpris en observant la gêne de la jeune femme, il se racla la gorge pour récupérer un semblant de contenance tout en se passant la main dans les cheveux. « Okay... » souffla-t-il, plus gravement qu'il ne l'aurait voulu. Il se mit alors en marche vers la sortie avec Ozalee à ses côtés, il ne pouvait s'empêcher de lui lancer des petites œillades en coin, s'assurant qu'elle n'allait pas... tenter de s'enfuir ? S'éloigner de lui parce qu'il présentait un danger certain... une fois dehors, l'australien inspira grandement, espérant que l'air frais l'aide à... récupérer un minimum ses esprits. « Est-ce que tu veux aller dans un endroit précis ? Ou juste marcher ? » demanda soudain Joey, sans savoir la direction à prendre, après tout, c'était elle qui avait réclamé cette sortie... « Ou on peut aller se chercher un bout à manger ? » proposa-t-il d'une voix hésitante, il ne savait pas où ils allaient là ensemble tous les deux, mais une chose était sûre, Joey ne voulait pas... la quitter, alors s'il pouvait la garder encore un peu... juste être avec elle encore quelques minutes ou quelques heures, il n'allait pas dire non.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance Mar 26 Aoû - 23:13


Une fois qu'elle avait arrêté de danser, Ozalee s'était brièvement sentie mal à l'aise devant ce qu'elle venait de faire, et l'attitude de Joey ne fit rien pour l'aider. « Okay...  » avait-il répondu d'une voix grave avant de l'escorter à l'extérieur, n'arrêtant pas de la regarder. Pour sa part, la brune avait la tête qui tournait, et elle savait que ce n'était pas vraiment dû à l'alcool. Elle avait chaud. Et elle était d'ailleurs tellement obnubilée par ce qui venait de se passer et la tension qu'elle avait ressenti sur le moment – et encore maintenant – qu'elle ne pensa pas un seul instant à vérifier que son amie était toujours là, ou à la prévenir qu'elle quittait la boîte.

Une fois à l'extérieur, le premier réflexe d'Ozalee fut d'inspirer une grande bouffée d'un air beaucoup plus frais que celui qui régnait dans la boîte de nuit, et elle ne put s'empêcher de sourire en surprenant Joey faire de même. Elle avait bien vu que cette danse l'avait tout autant... éprouvé. Et dans l'état d'esprit qu'elle avait maintenant*... ça la flattait & ça l'excitait plus qu'autre chose. « Est-ce que tu veux aller dans un endroit précis ? Ou juste marcher ?. » Ozalee haussa les épaules et lança un regard dans chaque direction. « Je t'avoue que je connais pas tant, tant que ça le quartier. Enfin, je connais surtout les boîtes, alors... Par là ? » proposa-t-elle au hasard. « Ou on peut aller se chercher un bout à manger ?  » La brune hocha la tête. « D'accord. On trouvera sûrement quelque chose dans le coin. » répondit-elle avant de commencer à marcher, profitant de quelques instants de silence pour essayer de ne pas regarder Joey et, par conséquent, se calmer.

Qu'est-ce qu'elle attendait de cette soirée ? Qu'est-ce qu'elle espérait, à déambuler ainsi dans les rues du Queens avec son ex ? Qu'est-ce qu'elle voulait de Joey ? Étaient autant de quesitons qu'elle n'arrivait cependant pas à se sortir de l'esprit, bien qu'elle soit finalement incapable d'y répondre. Là, elle était juste... bien. Oui, elle était un peu mal à l'aise, mais elle mettait plus ça sur le coup de la personne en face d'elle que de la situation, et en soi... elle ne voulait pas vraiment que le moment se termine.

Ils trouvèrent un fast-food ouvert 24h/24 et Ozalee se contenta d'une barquette de frites, qu'elle continua de manger en marchant ; l'odeur de friture de l'endroit lui donnait des relents, et elle ne voulait vraiment pas décrocher du nuage sur lequel l'alcool l'avait mise. « Oh, et comment va ton chaton ? Il a dû grandir, depuis ! » s'exclama la jeune femme en se tournant de nouveau vers Joey.

* j'avais écrit « l'esprit d'état » donc ~ cet état d'esprit là xD

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance

Revenir en haut Aller en bas

Ozalee & Joey ♆ Stolen Dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-