It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

irina & anthony ~ it's time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: irina & anthony ~ it's time Jeu 3 Juil - 19:47

Lorsqu'Irina s'était réveillée, c'était encore le milieu de la nuit. Mais cette fois, elle ne devait pas son réveil à une maladresse d'Anthony. Non, il était là à côté d'elle et dormait tranquillement. Elle ne l'avait même pas entendu rentrer. Il ne devait pas être là depuis si longtemps, il revenait tard en général après son boulot. Mais voir qu'il dormait déjà n'avait rien d'étonnant. Soit, tout ça pour dire qu'il n'était pas responsable de ça. C'était juste qu'elle s'était sentie mal. Elle avait été réveillée par de violentes douleurs et elle avait peur de savoir de quoi il s'agissait. Et si c'était ça, elle n'était vraiment pas prête. Elle ne le serait probablement jamais du reste. Parce que si elle avait déjà mal vécu sa grossesse, elle savait à l'avance qu'elle le vivrait encore plus mal quand le bébé serait là. Elle aurait probablement envie de le tuer dès la première fois qu'il pleurerait. Ou... elle ne savait pas trop. Elle avait encore du mal à voir le bébé comme autre chose qu'un problème. Et si elle espérait que ça changerait un peu quand il serait vraiment là, elle savait que c'était très loin d'être gagné.

Soit, la jeune femme se leva et alla se servir un verre d'eau dans la cuisine avant d'aller se poser sur le canapé. Elle espérait que la douleur passerait et que ce n'était que des crampes. Ou peu importe. Que c'était autre chose juste. Mais elle dut bientôt admettre que ça ne pouvait pas être autre chose que des contractions. Même si ça ne l'arrangeait pas du tout. Elle se redressa alors et reprit la direction de la chambre où elle secoua Anthony doucement pour le réveiller. Elle s'en voulait un peu de faire ça (qui l'aurait cru) mais elle n'avait tellement le choix. « Lève toi. » ordonna-t-elle alors un peu sèchement. Elle reprit la parole pour au moins lui expliquer la cause d'un tel réveil. « Je pense que le bébé arrive. » Si après qu'elle ait dit ça, il ne réagissait pas plus vite, elle ne pouvait vraiment rien pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Lun 7 Juil - 0:54

« Lève-toi. » Anthony crut d’abord que la voix était dans son rêve. C’est pour cette raison qu’il ne réagit pas plus que ça et se contenta de se tourner dans le lit. Aussi parce qu’il était épuisé, comme toujours, et qu’il était à peu près sûr qu’il venait de se coucher. Il le savait sans même avoir à regarder l’heure sur le réveil, c’étaient des choses qui se sentaient. Là, il savait qu’il lui restait encore plein de temps à dormir et il n’allait pas se lever maintenant, sous aucun prétexte. Soit, son rêve. Il était présentement allongé dans le sable, sur une plage de Jamaïque. Il ne savait pas exactement* où il se trouvait mais ça ne pouvait être que chez lui. Et il n’avait pas du tout envie de se lever, là, il était trop bien et il n’avait jamais connu pareil moment de détente. C’était tellement, tellement mieux que la réalité. Réalité qui semblait bien décidée à ne pas le laisser tranquille. Il se fit secouer encore un peu et il tenta de bouger un peu pour faire comprendre à celui qui osait le déranger que ce n’était pas la peine d’essayer. « Je pense que le bébé arrive. » Ces six mots suffirent à le réveiller totalement. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le jeune homme se retrouva assis dans le lit à regarder Irina avec inquiétude. Et… c’était bien là tout ce qu’il était en mesure de faire. Il était réveillé, il savait ce qu’elle venait de lui dire mais il était incapable de bouger ou de réagir. Il avait oublié que c’était censé arriver. Il savait qu’Irina était enceinte mais le temps était passé tellement vite… Il avait toujours cru avoir le temps alors que ce n’était pas le cas et que ça faisait déjà neuf mois. « Tu… Tu en es sûre ? » lui demanda-t-il, penaud. « Tu as perdu les eaux, tu as mal ? » Il devait se lever et s’habiller alors… il se leva et s’habilla. Et c’était à peu près tout ce qu’il était capable de faire-là en fait. Il était incapable de réfléchir et se sentait totalement stupide et impuissant. « On… On va à l’hôpital ? » Elle allait pouvoir s’en donner à cœur joie après ça. Il lui donnait la preuve qu’il était débile. « Je vais descendre appeler un taxi, ça va aller toi pour me rejoindre ? » Il voulait gagner du temps mais après… Peut-être devait-il rester avec elle ? Il était complètement perdu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Mar 8 Juil - 21:12

Après s'être réveillée, Irina avait attendu un moment avant de se résoudre à déranger Anthony. Pas parce qu'elle avait pitié de lui. Enfin... il devait dormir depuis peu donc elle avait quand même un peu de scrupule à le réveiller dès maintenant. Mais si elle avait attendu, c'était surtout qu'elle espérait beaucoup que la douleur n'était rien de plus que des crampes. Ca l'aurait tellement plus arrangé en fait. Mais elle avait fini par se résoudre à admettre que c'était bel et bien des contractions et qu'elle ferait peut-être bien de se bouger un peu. Elle retourna donc à la chambre et secoua Anthony en lui ordonnant de se réveiller. Elle ne rencontra malheureusement pas grand succès. Elle le secoua donc plus vigoureusement et l'informa qu'elle pensait que le bébé arrivait. Elle savait qu'il l'entendait et imaginait que ça aurait au moins le mérite de le faire réagir. Ca ne manqua pas. Irina avait à peine fini de parler que le jeune homme se redressa l'air visiblement inquiet. En même temps, elle comprenait aisément ça, elle vivait la même chose en cet instant. Enfin en pire parce qu'elle souffrait beaucoup en plus du reste. « Tu… Tu en es sûre ? » Irina plissa les yeux. « Plutôt oui. » Elle savait quand même ce qu'elle disait. Elle ne l'aurait pas embêté si elle n'avait pas été presque sûre d'elle à ce sujet. « Tu as perdu les eaux, tu as mal ? » « Non pas encore, mais j'ai mal oui. » Donc il pouvait quand même se bouger parce qu'elle n'avait pas spécialement envie de rester ici en attendant de perdre les eaux non plus. « On… On va à l’hôpital ? » Ok, il était définitivement trop stupide là, elle avait très envie de le frapper. Ca la soulagerait peut-être remarque. « Non, non, on reste là, je meurs d'envie d'accoucher dans mon salon. » Le rêve de sa vie. Enfin, comme elle n'avait même jamais eu envie d'accoucher, elle ne devait plus être à ça près. Anthony se décida ensuite enfin à se bouger. Il était plus que temps ! Elle avait eu plus d'estime pour lui ces derniers temps mais ce soir il lui avait juste prouvé qu'il était toujours aussi lent d'esprit. « Je vais descendre appeler un taxi, ça va aller toi pour me rejoindre ? » Une nouvelle contraction empêcha Irina de répondre tout de suite. « Je descends avec toi. » décréta-t-elle alors. « Je suis sûre que je serais plus efficace que toi pour trouver un taxi. » Même si elle n'était pas franchement au meilleur de sa forme là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Jeu 10 Juil - 23:15

Vu son degré de fatigue il n’y avait rien d’étonnant ce qu’Anthony ait l’air autant à côté de la plaque. Enfin, il l’était déjà pas mal en temps normal mais cette nuit il battait tous les records. En même temps… Il ne dormait pas beaucoup et Irina l’avait réveillé brutalement alors qu’il dormait paisiblement. Il était difficile d’avoir toute sa tête dans de pareilles circonstances. Puis, pour couronner le tout, elle lui annonçait qu’elle allait accoucher… Il s’agissait d’un énorme stress pour le jeune homme, qui n’était encore qu’un gamin il fallait bien le dire, et il ne fallait pas s’étonner qu’il ne sache pas comment agir. Il était tellement perturbé qu’il n’était plus sûr de se rappeler de comment il s’appelait. « Plutôt oui. » Gosh. La panique devait se lire encore plus aisément sur son visage maintenant. Il ne savait pas ce qu’il avait espéré en fait, qu’elle lui dise qu’elle s’était trompée peut-être mais il savait pertinemment que ça n’aurait pas été le cas. Il n’était tellement pas prêt pour ça… Il s’était dit qu’il avait le temps, que c’était loin… C’était long neuf mois après tout ! Ou en tout cas ça aurait dû et c’était passé bien trop vite à son gout. Pour être sûr, il lui demanda si elle avait perdu les eaux, c’était bien le signe qu’elle allait accoucher. « Non pas encore, mais j'ai mal oui. » Le jeune homme la regarda un peu perdu : « Dans ce cas comment peux-tu être sûre que le bébé arrive ? » Il n’était pas en train de lui dire qu’elle avait tort, il voulait juste être sûr qu’ils n’étaient pas en train de s’affoler pour rien. Il y avait toujours des fausses alertes après tout. Il lui demanda tout de même s’ils devaient aller l’hôpital. S’ils n’étaient sûr de rien et qu’ils étaient renvoyés chez eux, ça ne valait peut-être pas le déplacement. Ou en tout cas, ça pouvait peut-être attendre. Quoiqu’il en soit, seule Irina pouvait répondre à ça. « Non, non, on reste là, je meurs d'envie d'accoucher dans mon salon. » Anthony ne prit même pas le risque de répondre. Il lui aurait bien dit que c’était quelque chose qui se faisait mais il se doutait bien que ce n’était pas une chose qu’elle voulait. Puis ce n’était certainement pas le moment de la contredire. Il lui fit alors savoir qu’il allait descendre chercher un taxi le temps qu’elle le rejoigne mais se ravisa rapidement en se rendant compte qu’elle ne réussirait peut-être pas à descendre toute seule. « Je descends avec toi. Je suis sûre que je serais plus efficace que toi pour trouver un taxi. » Evidemment. Même souffrante elle ne perdait pas ses bonnes habitudes. Quelques minutes plus tard, ils étaient dans un taxi en direction de l’hôpital. « Ca va aller d’accord ? Respire-bien, on est presque arrivés et ce ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. » Le fait était qu’il ne savait même pas si ce qu’il disait était vrai. Elle n’allait peut-être pas accoucher aujourd’hui, tout n’allait peut-être pas se faire rapidement. Il l’espérait juste très fort.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Dim 13 Juil - 13:09

Anthony n'avait jamais été très vif mais cette nuit, c'était pire que tout. Pour qu'il daigne ouvrir les yeux et se lever, Irina lui avait pourtant annoncé qu'elle pensait que le bébé arrivait mais même maintenant, il était toujours aussi lent. Il lui posait tout un tas de questions, demandant si elle était sûre ou si elle avait mal, ou même si elle avait perdu les eaux. Mais tout ce qu'elle attendait de lui, c'était qu'il bouge ! Pour une fois, elle aurait aimé qu'il se montre réactif sans trop parler mais il fallait croire que c'était trop demander. La jeune femme daigna quand même lui répondre et lui apprit que si elle avait mal, elle n'avait effectivement pas encore perdu les eaux. Elle aurait bien mieux fait de lui mentir à ce sujet. « Dans ce cas comment peux-tu être sûre que le bébé arrive ? » Irina inspira un grand coup en entendant le jeune homme lui poser cette question. En cet instant, sa patience était encore moins présente que d'habitude et elle devait se retenir pour ne pas lui arracher la tête. « Si je te dis que le bébé arrive Anthony, c'est que le bébé arrive. » lâcha-t-elle en détachant bien chacun de ses mots pour que ça monte au cerveau du jeune homme. « Mais si tu ne me crois pas, rendors-toi je t'en prie, je vais me débrouiller toute seule. » C'est sûrement ce qu'elle aurait du faire dès le début. Partir vers l'hôpital toute seule et juste lui laisser un mot pour lui dire où elle était. Ca aurait été tout aussi efficace.

Finalement, après avoir posé une énième question cons (il voulait savoir si ils devaient à l'hôpital, la réponse à ça était juste logique), le jeune homme se décida enfin à bouger. Il voulait aller chercher un taxi et qu'Irina le rejoigne après mais la russe décida d'aller avec lui tout de suite. Elle n'avait aucune confiance en lui pour se montrer efficace. Du coup, ils descendirent tous les deux et ne mirent vraiment pas longtemps à trouver un taxi. Heureusement... « Ca va aller d’accord ? Respire-bien, on est presque arrivés et ce ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. » « Ne m'en veux pas mais j'ai un peu de mal à te croire. » Que ce soit sur le fait que ça allait bien se passer ou encore sur le fait que tout ça serait bientôt un mauvais souvenir. Ca allait être un cauchemar. « Enfin si tu veux croire ça hein. » En même temps, c'était plus facile pour lui parce qu'il n'était pas celui qui souffrait actuellement. Le taxi s'arrêta devant l'hôpital et en descendant, la russe s'adressa au jeune homme. « Tu ferais mieux de t'adresser aux médecins et de les convaincre de s'occuper de moi vite. » Elle, elle risquait de s'énerver si elle devait s'occuper de ça. « Et tu pourras leur dire que je viens de perdre les eaux. » ajouta-t-elle alors. « Tu vois, je te l'avais dis que ça arrivait. » C'était bien la preuve qu'elle avait raison ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Mar 15 Juil - 15:29

« Si je te dis que le bébé arrive Anthony, c'est que le bébé arrive. » Anthony pinça les lèvres mais ne répondit rien. Il n’en pensait cela dit pas moins. Il n’avait aucune expérience avec ce genre de choses et en principe, Irina non plus. Il s’agissait de son premier enfant et... comment pouvait-elle être sûre à 100% ? C’était peut-être le stress, la douleur qui lui faisaient dire ça mais ce n’était peut-être qu’une fausse alerte. C’était bien possible qu’elle soit en train de s’alarmer pour rien mais comme il valait mieux ne pas l’énerver en ce moment, il allait s’exécuter. Tant pis pour sa nuit de sommeil, ce n’était pas comme si c’était la première fois que ça arrivait. Il espérait juste que le bébé était bien en train d’arriver. « Mais si tu ne me crois pas, rendors-toi je t'en prie, je vais me débrouiller toute seule. » Le jeune homme secoua la tête et quelques instants plus tard ils étaient dans un taxi en direction de l’hôpital.

Une fois en route, Anthony fit de son mieux pour rassurer la jeune femme. Il n’était pas convaincu par ce qu’il disait lui-même et il était bien content de ne pas être à sa place. Elle avait l’air de tellement souffrir et il ne pouvait rien faire. Heureusement, une fois que le bébé serait là la douleur ne serait plus qu’un mauvais souvenir. Ou en tout cas, ce le serait avec une mère… ‘normale’, qui aimait son enfant. Dans le cas d’Irina c’était plutôt mal barré. « Ne m'en veux pas mais j'ai un peu de mal à te croire. » Oui il s’était douté qu’elle ne le croirait pas mais ça avait valu le coup d’essayer. « Enfin si tu veux croire ça hein. » « Oui et peut-être que si tu essayais d’y croire un peu aussi ça t’aiderait. » Mais ça hein, c’était sans doute trop lui demander. Il essayait juste de l’aider après tout, alors qu’il aurait pu rester dormir bien tranquillement – il n’aurait pas pu en vrai, mais il aurait aimé qu’elle soit un peu moins désagréable avec lui. Il ne pouvait même pas mettre ça sur le compte de la douleur vu qu’elle était tout le temps comme ça. « Tu ferais mieux de t'adresser aux médecins et de les convaincre de s'occuper de moi vite. » lui ordonna-t-elle alors que la voiture s’arrêtait devant l’hôpital. « Et tu pourras leur dire que je viens de perdre les eaux. Tu vois, je te l'avais dit que ça arrivait. » Anthony leva les yeux au ciel. « Ce n’est pas exactement le moment de te vanter d’avoir eu raison. » répliqua-t-il agacé. « Et tu sais, les médecins ne font jamais attendre les femmes enceintes, encore moins celles sur le point d’accoucher alors tu ferais mieux de te préparer mentalement. » Sur ce, il sortit de la voiture et quelques instants plus tard une infirmière vint chercher Irina pour l’emmener directement en salle d’accouchement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Ven 18 Juil - 16:44

Irina n'avait pas l'intention de s'énerver après Anthony quand elle l'avait réveillé. Elle voulait juste... qu'il l'accompagne à l'hôpital. Rien de plus. Et puis, elle imaginait aussi qu'il aimerait être tenu au courant du fait que son enfant allait naître. Sauf que, Anthony étant Anthony, la russe ne tarda pas à perdre patience. Elle n'en avait déjà aucune à la base (ça ne faisait définitivement pas parti de ces facultés), mais vu qu'elle était sur le point d'accoucher c'était encore pire là. Et quand le jeune homme mit en doute le fait que le bébé arrivait, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase pour Irina. Cette fois, elle s'énerva contre lui parce qu'il ne la croyait pas et ça la rendait juste dingue. Elle lâcha donc finalement qu'il pouvait juste rester là s'il voulait. Elle n'avait pas besoin de lui en fin de compte. Mais il l'accompagna quand même et ils ne mirent pas longtemps avant de monter dans un taxi en direction de l'hôpital.

Dans le taxi, le jeune homme entreprit de rassurer Irina en disant que tout ça serait bientôt fini et ne serait plus qu'un mauvais souvenir mais elle avait juste du mal à la croire. Parce qu'après... il y aurait le bébé et tout serait juste pire à ce moment-là. Mais il pouvait croire ça s'il le voulait lui. « Oui et peut-être que si tu essayais d’y croire un peu aussi ça t’aiderait. » « Est-ce que tu penses que je peux me forcer à croire ça là ? » lâcha-t-elle sèchement alors qu'elle avait un mal de chien. Il était drôle lui. Soit, ils arrivèrent en un temps record et la brune ordonna au jamaïcain de s'occuper des médecins. Elle en voulait un et vite parce qu'en plus, elle venait de perdre les eaux. C'était bien la preuve là qu'elle avait raison depuis tout à l'heure en plus. « Ce n’est pas exactement le moment de te vanter d’avoir eu raison. » La jeune femme haussa les épaules. « Peu importe. Je fais juste remarquer que tu aurais du me croire dès le début. » Elle n'avait vraiment pas apprécié ça et elle lui rappellerait sûrement pendant un moment qu'il avait osé douter d'elle comme ça. « Et tu sais, les médecins ne font jamais attendre les femmes enceintes, encore moins celles sur le point d’accoucher alors tu ferais mieux de te préparer mentalement. » Irina plissa les yeux. « Je ne suis pas convaincue. » Encore une fois. « Mais fine, je me prépare. » Même si en vérité, tout le temps du monde ne suffirait pas pour qu'elle soit prête à ça. Cette fois, c'est Anthony qui eut raison et un médecin arriva bien vite pour prendre la russe en charge.

L'accouchement s'était relativement bien passé. Enfin... Irina était en vie et le bébé aussi donc ouais... c'était pour ça qu'on pouvait dire que ça c'était bien passé. Mais ça avait été un enfer pour la jeune femme en vérité. La russe avait été conduite dans une chambre où elle se trouvait à présent, son fils dans les bras (parce que oui, le bébé était un garçon) et Anthony à ses côtés. « He's kind of... cute. » déclara-t-elle au bout d'un moment après l'avoir fixé pendant très longtemps en silence. Elle était étonnée de penser ça. Comme elle était étonnée de ne pas le détester mais elle imaginait que c'était seulement parce qu'il ne pleurait pas là. « Pour un bébé. » Elle lâcha ensuite un soupir et ferma les yeux pendant quelques secondes. « Je ne veux plus jamais revivre ça en tout cas. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Sam 19 Juil - 19:47

Ça n’avait pas été gagné mais Anthony et Irina étaient finalement arrivés à l’hôpital, et en un seul morceau qui plus est. C’était mieux quand même. Mais long à la détente comme il l’était d’ordinaire, et fatigué à cause de son travail, de ses cours et des courtes nuits qui s’enchainaient, le jeune homme avait donné à la brune bon nombre de raisons de le tuer. En si peu de temps, c’était sans doute un record et il se demandait comment elle avait fait pour ne pas lui arracher la tête. Surtout en étant sur le point d’accoucher et dans une grande souffrance. Mais Anthony avait survécu à ça, ainsi qu’à l’accouchement qu’il avait passé aux côtés de la jeune femme comme il se l’était toujours promis. Il n’avait pas pu la laisser seule, mais si c’était difficile et qu’il était fatigué. Tout ça était en partie de sa faute et il devait en assumer les responsabilités.

A présent, ils se trouvaient tous les trois dans une chambre d’hôpital, lui, Irina et leur fils. Leur fils… Son fils. Le jeune homme ne réalisait pas encore. Il avait eu plusieurs mois pour s’y faire et pourtant il n’avait pas réussi. Il n’avait pas réalisé que les neuf mois étaient passés en fait… Le temps avançait trop vite pour lui, mais il ferait en sorte d’être prêt. Lui comme Irina n’avaient plus le choix de toute façon, il était trop tard pour reculer. Enfin… Surtout lui. Il ne savait pas encore comment la jeune femme allait agir, ce n’était pas une chose dont ils avaient réellement parlé, mais si elle n’y arrivait pas, il ferait assez d’efforts pour deux, il n’allait pas abandonner son fils. « He's kind of... cute. » Irina avait le bébé dans les bras, elle avait accepté de le garder contre elle et ne l’avait pas mis de côté tout de suite. Anthony était impressionné, il l’aurait pensée… plus radicale que ça. Surtout après ce qu’elle venait de vivre, elle n’était pas du genre à faire des efforts pour les autres alors c’était sans doute bon signe. « Pour un bébé. » « He is. He’s beautiful. I can’t believe we did this. » approuva le jeune homme en se rapprochant légèrement et en le regardant d’un air attendri. Il n’était peut-être pas très objectif mais il s’en fichait. De toute façon ce n’était pas difficile, Irina était magnifique elle aussi alors… « Je ne veux plus jamais revivre ça en tout cas. » Anthony tourna la tête vers elle. Il ne savait pas tellement comment agir, ils avaient une relation étrange malgré tout et il ne se permettait pas toujours d’être trop tendre avec elle. Il le voulait mais il avait trop peur de sa réaction. « I’m sorry. » finit-il par souffler. « You won’t have to if you don’t want to. I promise. » Ils allaient faire attention maintenant. Puis ils auraient déjà beaucoup à faire avec lui. « But you did fine and it’s over. You can rest now. » Se reposer ne lui ferait pas non plus de mal à lui aussi. Il se redressa ensuite soudainement. « Do you need anything? » Il voulait se sentir utile.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Mar 22 Juil - 11:30

Le bébé était enfin là. Enfin... il était là bien trop tôt aux yeux d'Irina mais elle avait trouvé l'accouchement interminable et elle avait tellement souffert qu'elle avait presque été contente de le voir apparaître. A présent, elle se trouvait dans une chambre d'hôpital avec Anthony et tenait son... fils (ça sonnait très bizarre dans sa tête tout ça) dans ses bras. Elle l'observait en silence, surprise de ne pas le haïr de tout son être. C'était ce qu'elle pensait qu'il arriverait à la base. Ce qui la surprenait aussi, c'était qu'elle le trouvait cute. Enfin... cute... tout était relatif. Disons que pour un bébé, il l'était assez. « He is. He’s beautiful. I can’t believe we did this. » Irina pencha la tête et fixa Anthony songeuse. « Oh, venant de ma part ce n'est pas étonnant... » Elle laissa sa phrase en suspens, elle savait que le jamaïcain comprendrait le fond de sa pensée, même si ce n'était pas vraiment ce qu'elle pensait. Elle sourit ensuite faiblement, histoire de lui montrer qu'elle n'était pas tellement sérieuse. Au cas où le jeune homme en douterait.

Après ça, la jeune femme ajouta qu'elle ne voulait plus jamais revivre ça. Ca avait trop horrible. Et well, elle n'aurait jamais cru avoir un jour un enfant donc c'était sûrement bien assez. « I’m sorry. You won’t have to if you don’t want to. I promise. » La jeune femme hocha lentement la tête. Oui, elle espérait bien. « But you did fine and it’s over. You can rest now. Do you need anything? » Irina secoua la tête. Elle n'avait besoin de rien là, elle était étonnamment... bien ? Fatiguée bien sûr, mais sinon tout était ok. « No, I just need... you. » Mais il était là, alors c'était bon. La jeune femme laissa à nouveau son regard se poser sur le bébé. « On doit lui trouver un nom. » ajouta-t-elle alors. « Je ne vais pas l'appeler la chose toute sa vie. » Enfin elle pouvait mais ce n'était pas top quand même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Mer 23 Juil - 22:37

Anthony était épuisé et pourtant, il se sentait extraordinairement bien. Il était père. Il avait un fils. Irina lui avait donné un fils et il n’aurait jamais pensé ressentir ça, surtout si jeune, surtout alors qu’il n’était pas prêt, et pourtant c’était le cas. Regarder le petit lui donnait pas mal de force en fait, c’était magique. Il avait un effet tellement positif sur lui que le jeune homme se laissait aller à penser qu’il en serait de même pour Irina et qu’elle ne détesterait pas leur enfant comme il l’avait longtemps imaginée faire. Elle pourrait même… l’aimer et être une excellente mère. Il avait espoir. En tout cas il put rapidement constater qu’elle ne le détestait pas. Elle le trouvait même beau. C’était une chose à laquelle le jamaïcain ne s’était pas attendu si vite. Quoiqu’il en soit, il alla dans son sens et avoua qu’il ne croyait pas au fait que c’était leur enfant. Ils avaient réussi à faire… cet être vivant. Eux. C’était étrange. « Oh, venant de ma part ce n'est pas étonnant... » Anthony laissa échapper un soupir faussement découragé et secoua la tête, mais se remit bien vite à sourire, plus amusé qu’autre chose au fond. C’était typiquement Irina ça et il ne pouvait pas l’en blâmer. Il allait même approuver, elle méritait bien ça aujourd’hui. « Evidemment. » acquiesça-t-il alors, en le pensant sincèrement, même s’il aimait bien penser que son fils lui ressemblait beaucoup. Il se focalisa ensuite sur la jeune femme et ses besoins, elle était encore plus fatiguée que lui et il était prêt à tout faire pour qu’elle se sente mieux. Le pire était passé pour le moment, elle pouvait se reposer sans se faire de soucis. « No, I just need... you. » Surpris, le jeune homme se rapprocha tout de même de la brune, prenant à côté d’elle dans le lit. « I’m not going anywhere. » Même s’il l’avait voulu il n’aurait pas pu. Il ne voulait pas les quitter. « On doit lui trouver un nom. » Oh, oui, elle marquait un bon point. C’était également une chose à laquelles il n’avait pas pensé comme il s’était dit qu’ils avaient le temps. Ils n’étaient prêts à aucun niveau. Le retour chez eux allait être laborieux d’ailleurs. « Je ne vais pas l'appeler la chose toute sa vie. » « Ce ne serait pas très gentil, effectivement. » Il arbora ensuite un air songeur et tenta de réfléchir à tout ça malgré sa fatigue. Ce n’était pas une bonne idée de prendre une telle décision dans leur état mais bon, ils pouvaient toujours commencer. « Hmm, tu avais pensé à des noms déjà ? Je sais bien qu’on n’en a jamais parlé mais tu y as peut-être pensé de ton côté ? » Lui l’avait fait et il avait pensé à des noms mais il voulait connaitre son avis d’abord. Après il fallait aussi savoir si elle voulait lui donner un prénom russe ou non. Ce n’était pas simple.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Lun 28 Juil - 22:51

Irina tenait son fils dans ses bras. Il dormait tranquillement et étonnamment, il ne la dérangeait pas. Elle s'était même laissée aller jusqu'à le trouver mignon. Enfin, à ce propos, elle ne se leurrait pas. Dès qu'il se mettrait à pleurer, elle changerait certainement d'avis. Anthony répondit que c'était étonnant qu'ils aient tous les deux fait ça. Retrouvant son répondant, la russe lui fit alors savoir que ce n'était pas étonnant venant de sa part à elle. Pour Anthony en revanche... c'était une autre histoire. « Evidemment. » Irina eut un petit sourire. « Je t'aime bien quand tu ne me contraries pas. » lui fit-elle alors savoir. Ce n'était malheureusement pas souvent le cas. Mais bon... comme elle l'aimait bien même quand il la contredisait en fait, ce n'était pas si grave. Le jeune homme voulut ensuite savoir si elle avait besoin de quelque chose et la russe secoua la tête. Elle avoua même qu'elle avait juste besoin de lui. Mais comme il était là, c'était bon. Après qu'elle ait dit ça, le jamaïcain prit place à côté d'elle sur le lit. « I’m not going anywhere. » La russe était bien contente d'entendre ça. « Bien. » souffla-t-elle alors. « Je pense qu'il est très rassuré d'entendre ça. » ajouta-t-elle sur le ton de la plaisanterie en évoquant le bébé endormi.

Finalement, Irina fit remarquer qu'ils devraient trouver un nom au bébé. Ca pouvait en effet être une bonne idée oui, elle ne compte pas vraiment l'appeler la chose toute sa vie. « Ce ne serait pas très gentil, effectivement. » La jeune femme hocha la tête. « Well, ça se saurait si j'étais gentille depuis le temps. » dit-elle quand même. « Mais je pense que notre fils mérite un peu mieux quand même. » Pour lui, elle voulait bien tenter de faire quelques efforts. C'était déjà un énorme pas en avant quand même. Surtout vu comment elle avait vu les choses au début. « Hmm, tu avais pensé à des noms déjà ? Je sais bien qu’on n’en a jamais parlé mais tu y as peut-être pensé de ton côté ? » Non justement, elle n'avait pensé à rien. Elle se disait juste qu'elle avait le temps. Ou encore que ce n'était pas importante et qu'ils pourraient toujours lui donner le premier nom qui leur passait par la tête. « Non, pas vraiment. » avoua-t-elle alors. « J'aurais sûrement du mais bon... Tu y a réfléchi toi ? » Quelque chose lui disait que la réponse serait certainement positive. Anthony était mieux qu'elle sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Jeu 31 Juil - 19:05

« Je t'aime bien quand tu ne me contraries pas. » Anthony eut un sourire de premier de la classe, fier et content de lui. Il y avait bien longtemps qu’il avait arrêté d’essayer de gagner des points avec Irina. C’était peine perdue et il s’enfonçait quoi qu’il fasse. Alors il restait en général lui-même, ça ne pouvait pas être pire. Et comme elle était toujours avec lui, ça lui réussissait plutôt bien il fallait. Puis ce n’était pas bon s’il la flattait trop ou essayait de trop lui plaisir. Il ne fallait pas qu’elle prenne trop confiance ou qu’elle croie qu’il n’était bon qu’à se laisser faire. Mais là, compte tenu de ce qu’elle venait de vivre, il pouvait bien faire des efforts pour elle. « Juste quand je ne te contrarie pas ? » Il ne la croyait pas trop, mais elle n’avouerait jamais la vérité. Il était une faiblesse, il le savait et s’y était fait. Il aurait juste aimé qu’elle soit un peu plus aimable avec lui. Mais chaque chose en son temps. Déjà, elle n’avait pas rejeté leur fils. Elle avait même l’air heureuse là alors que quelques mois auparavant le jeune homme avait bataillé pour le garder en vie. Mais c’était bien, cette constatation lui faisait du bien. Elle voulait même lui trouver un prénom ! Il ne l’aurait pas imaginé s’attacher alors il ne l’aurait pas imaginé prendre la peine de le nommer autrement que ‘bébé’, ce qui était toujours mieux que ‘chose’. « Well, ça se saurait si j'étais gentille depuis le temps. » Ouais, il ne pouvait vraiment pas la contredire sur ce point. Mais c’était ce qui faisait son charme, il imaginait. « Mais je pense que notre fils mérite un peu mieux quand même. » Anthony regarda le petit d’un air attendri. Gosh, il l’aimait déjà tellement. Il avait beau ne pas être prêt et avoir peur pour la suite, il l’aimait énormément. Tout lui semblait plus facile quand il le regardait. « Il mérite ce qu’il y a de mieux, oui. » Et ça n’avait pas l’air gagné avec eux deux mais le jeune homme au moins se donnerait la peine de lui donner tout ça. Donc. Un prénom… Anthony avait commencé à y réfléchir de son côté mais il voulait savoir ce qu’Irina en pensait. Il ne voulait rien lui imposer… « Non, pas vraiment. » Oui, il s’en était quand même douté. Il espérait toujours avec elle, souvent à tort, mais ça ne faisait quand même pas de mal… « J'aurais sûrement du mais bon... Tu y as réfléchi toi ? » « Oui. » répondit-il immédiatement sans vraiment réfléchir. Puis il réalisa qu’elle pourrait peut-être interpréter son oui comme une mauvaise chose. « Oui, j’y ai réfléchi. » reprit-il alors. « En fait il y en a un qui a pas mal retenu mon attention… » Il regarda le petit, essayant de l’imaginer avec le prénom qui lui plaisait. Ouais, ça pouvait le faire. « Ilya. T’en penses quoi ? » demanda-t-il en reportant son attention sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Dim 3 Aoû - 15:20

Ca n'avait rien d'étonnant qu'Irina ait put faire un bébé aussi presque mignon que le sien en revanche, pour Anthony... c'était autre chose. Elle s'empressa de le lui faire savoir d'ailleurs et pour une fois, le jamaïcain ne chercha même pas à la contredire. C'était assez agréable pour changer. Parce qu'habituellement, il ne se passait pas une minute sans que le jeune homme ne la contrarie. Elle l'aimait bien quand il se comportait comme à l'instant du coup. « Juste quand je ne te contrarie pas ? » La jeune femme pinça les lèvres. La vérité c'était que... well, elle ne l'aimait sûrement pas que quand il ne la contrariait pas. Mais elle ne pouvait décemment pas admettre ça. C'était pire que de se jeter dans la fosse aux lions pour elle. Elle haussa donc les épaules. « Je t'apprécie aussi quand tu me contredis. » voulut-elle alors bien dire. « Enfin au moins assez pour ne toujours pas t'avoir encore arraché la tête. » C'était assez énorme pour elle déjà. Comme le fait de ne pas haïr son fils était énorme aussi en fait. Avoir un enfant c'était toujours apparenter à faire un mauvais cauchemar pour elle. Et si on lui avait demandé, elle aurait répondu que ce n'était pas une chose qui arriverait avant au moins à la saint glinglin. Mais c'était arrivé, et le bébé était là. Dans ses bras. Et elle n'arrivait même pas à s'imaginer le rejeter pour l'instant. Toute son attention était concentrée sur lui et elle arrivait à peine à détourner les yeux. Elle voulait juste lui trouver un nom maintenant. Il méritait quand même mieux que de se faire appeler la chose de sa vie. « Il mérite ce qu’il y a de mieux, oui. » La jeune femme hocha la tête. « C'est bien, on est d'accord pour une fois. » ajouta-t-elle avec un faible sourire. Ca changeait un peu ça aussi. Le seul problème dans cette histoire de prénom, c'était qu'il n'y avait pas du tout réfléchi. Elle ne voulait juste pas y penser. Et well... elle aurait sûrement du. Mais elle était certaine qu'Anthony, lui, y avait pensé. « Oui. » Elle plissa les yeux, essayant de voir à quoi il disait oui exactement là. « Oui, j’y ai réfléchi. » Ah oui c'était ça... « En fait il y en a un qui a pas mal retenu mon attention… » Irina pencha la tête, prête à l'entendre. « Ilya. T’en penses quoi ? » Hmmm. La russe prit le temps de réfléchir à la question. Pas trop longtemps quand même parce qu'elle décida assez vite que ça lui convenait. « C'est très bien Ilya. » ne tarda-t-elle donc pas à répondre. « Et je pense que ça lui conviendra aussi. Mais on ne va pas le réveiller pour vérifier parce que je n'ai pas tellement envie qu'il se mettre à pleurer là. » Elle était fatiguée. La jeune femme appuya sa tête contre l'oreiller derrière elle et elle porta son attention sur la fenêtre extérieur par laquelle le jour commençait à apparaître même s'il faisait encore entre chien et loup là. « Tu penses qu'on va pouvoir le faire ? » demanda-t-elle alors au jeune homme. « S'occuper de lui et tout... » Elle précisait juste au cas où le jeune homme n'aurait pas compris.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Lun 4 Aoû - 0:54

« Je t'apprécie aussi quand tu me contredis. Enfin au moins assez pour ne toujours pas t'avoir encore arraché la tête. » Anthony hocha la tête. Il avait eu envie de faire la moue quand il entendit le verbe ‘apprécier’ mais il s’agissait d’Irina et il savait qu’il pouvait attendre la Saint Glinglin pour qu’elle avoue qu’elle l’aimait un peu plus que ça. Il l’avait compris et accepté depuis longtemps. Ce qui était également étonnant, c’était qu’elle ait encore leur fils dans les bras et qu’elle reconnaisse qu’il méritait ce qu’il y a de mieux. Elle, Irina Mikhailov. Il allait sans doute se mettre à tomber des hallebardes maintenant. Le jeune homme se retint d’ailleurs de lui demander à ce qu’elle répète de nouveau ce qu’elle venait de dire, mais il ne voulait pas trop pousser sa chance. A la place, ils parlèrent prénom et Anthony lui annonça qu’il y en avait un qui avait pas mal retenu son attention : Ilya. Il aimait la sonorité, il le trouvait beau et il allait bien avec leur deux noms de famille. « C'est très bien Ilya. » Il soupira légèrement, soulagé. Qu’elle approuve aussi facilement était surprenant, mais si elle n’y avait pas réfléchi elle devait être soulagée aussi qu’il s’en soit chargé. « Et je pense que ça lui conviendra aussi. Mais on ne va pas le réveiller pour vérifier parce que je n'ai pas tellement envie qu'il se mettre à pleurer là. » Le jeune homme se pencha  pour déposer un baiser sur le haut de la tête de la jeune femme, pour la rassurer. « Moi non plus hein, t’inquiète pas. Je suis bien trop fatigué pour ça. » Il avait surtout envie de dormir mais il se forçait à rester éveillé pour tenir compagnie à Irina. Il n’arriverait juste pas à s’occuper d’un bébé maintenant. Heureusement qu’il y avait les infirmières pour ça pour le moment… Parce qu’une fois seuls, ils auraient sans doute beaucoup de mal. Ils galéraient déjà tous les deux, et Anthony avec son boulot et ses cours… Gosh, dit comme ça c’était franchement décourageant. Ils allaient entrer dans la fosse aux lions quand ils entreraient dans leur appartement tous les trois. « Tu penses qu'on va pouvoir le faire ? » Anthony sursauta légèrement. C’était comme si elle avait lu dans ses pensées. « S'occuper de lui et tout... » Il soupira et passa une main dans ses cheveux, lui caressant doucement la tête. « Honnêtement ? Je ne sais pas. J’espère… » Il faisait mieux de dire ce qu’il pensait vraiment, il n’avait pas besoin d’épargner la jeune femme. « Pour moi ça devrait aller. Pour toi ce sera sans doute plus difficile, et je ne dis pas ça pour te blesser. Juste pour être réaliste… » Si elle était objective, elle devait déjà être au courant de ça de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Mer 6 Aoû - 21:31


Contre toute attente, Irina ne détestait pas le bébé. Pas pour le moment en tout cas. C'était assez bizarre pour elle mais bon, elle se disait que ce n'était que passager. Enfin, en attendant, Anthony pouvait en profiter. Le petit aussi mais bon comme il dormait... Et puis, il ne devait même pas avoir conscience de tout ça parce que c'était stupide un bébé. Ca ne savait que pleurer et dormir. Soit, vu qu'elle était dans de très bonnes dispositions, la russe voulait même trouver un prénom pour son fils. Sauf qu'elle n'y avait pas réfléchi évidemment. En général, pendant toute la durée de sa grossesse, elle faisait de son mieux pour ne pas penser au bébé. Ou en tout cas le moins possible parce que, malheureusement, ne pas y penser du tout lui était impossible. Enfin, si elle n'avait absolument pas pris la peine de réfléchir un prénom, ce n'était pas le cas d'Anthony. Et ça n'étonnait pas beaucoup la brune. Il était celui qui voulait cet enfant après tout, il avait tout fait pour. Donc bon, ça avait du être tout naturel pour lui de songer à un prénom. En très peu de temps, il fut donc décidé que le bébé s'appellerait Ilya. C'était joli. Enfin ça allait... un prénom pas trop moche pour un bébé pas trop moche, que demander de plus ? En tout cas, Irina était convaincue que le prénom conviendrait même à Ilya mais elle ne voulait juste pas le réveiller pour vérifier. Déjà, parce qu'il ne serait pas capable de donner son avis. Et en plus parce qu'elle était bien trop fatiguée pour avoir la force de l'entendre pleurer maintenant. « Moi non plus hein, t’inquiète pas. Je suis bien trop fatigué pour ça. » Oui, elle imaginait. Avec tout ce qu'il s'était passé, elle avait tendance à oublier qu'il avait à peine dormi. « Je pense que je suis encore plus fatiguée que toi. » lâcha-t-elle en soupirant avant de fermer brièvement les yeux. « Mais tu devrais dormir un peu. » ajouta-t-elle quand même décidément très généreuse. Lorsqu'elle les rouvrit, elle posa à nouveau son attention sur son fils qui dormait toujours paisiblement. En même temps, elle n'avait que très peu cessé de le fixer depuis qu'elle l'avait prit. Elle aurait du dormir mais même si elle était épuisée, elle n'avait bizarrement pas tellement envie de trouver le sommeil pour le moment. Alors qu'elle observait son fils, une question fit son apparition dans son esprit. Elle se demandait là si ils allaient pouvoir réussir à s'occuper de lui. Il était si petit. Et Anthony n'était qu'un gamin. Et elle... elle était elle quoi et ça suffisait à mettre en doute le fait qu'elle puisse prendre soin d'un bébé. Ou de tout autre être vivant d'ailleurs. « Honnêtement ? Je ne sais pas. J’espère… » Mouais, enfin dans ce cas-là, espérer ne suffisait pas. « Pour moi ça devrait aller. Pour toi ce sera sans doute plus difficile, et je ne dis pas ça pour te blesser. Juste pour être réaliste… » La jeune femme laissa échapper un faible rire. « Tu ne me blesses pas. » lui fit-elle alors savoir. Honnêtement, il lui en faudrait beaucoup plus. « Je suis la première à reconnaître que je suis totalement nulle. » Elle plissa les yeux. « Pour ça en tout cas. Juste pour ça. » C'était une précision importante parce que pour tout le reste, elle était vraiment parfaite. Elle prit ensuite un air songeur. « Ce sera bien la première fois que ce sera à toi de relever le niveau... » Après ce n'était pas dis qu'il allait y arriver mais bon, Irina avait envie de lui faire confiance là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Jeu 7 Aoû - 22:26

Il ne fallait pas qu’Irina s’inquiète. Anthony était beaucoup trop fatigué pour pouvoir s’occuper d’un bébé qui pleurait. Et même si ce n’était pas lui qui s’en occupait, il ne supporterait pas ses pleurs. Il était épuisé et à bout de nerfs, il n’avait encore pas dormi cette nuit, pour changer. C’était devenu une habitude et ça n’allait pas s’arranger avec le bébé. « Je pense que je suis encore plus fatiguée que toi. » Anthony d’un air boudeur. « C’est un concours, maintenant ? » Sans vouloir la vexer, en plus, il était certain de le remporter haut la main. Elle était peut-être fatiguée sur le moment, mais pour lui c’était général et ça durait depuis plusieurs semaines. Elle n’avait pas à jongler entre un boulot et ses cours, elle. Et à ça s’ajouterait le bébé. Il avait hâte. « Mais tu devrais dormir un peu. » Il la remercia d’un hochement de tête, il n’avait pas spécialement recherché son autorisation, le moment où il n’aurait plus réussi à lutter serait arrivé très vite. « Oh oui je vais le faire sans tarder. » Il était déjà en position pour d’ailleurs, mais il n’était pas certain d’avoir le droit de dormir dans le lit avec elle. Le fauteuil lui conviendrait mais il ne savait pas s’il trouverait la forte pour descendre du lit et aller s’y installer. Irina aurait sans doute à le porter… Ou alors il pouvait juste se laisser tomber sur le sol comme la grosse loque qu’il était. C’était pathétique et ça risquait de faire mal mais c’était bien le cadet de ses soucis pour le moment. « Aucune chance pour que tu me laisses dormir avec toi, hein ? » demanda-t-il sans espoir. Seulement, ce n’était pas encore à l’ordre du jour. Irina semblait vouloir s’engager dans une nouvelle conversation, avec la grande question existentielle « Serons-nous de bons parents ? » comme thème principal. Anthony n’était pas sûr d’avoir la force de se battre avec elle. Parce qu’ils finissaient toujours par se battre, sur tous les sujets. Soit, il se devait quand même de la rassurer même si pour le coup, ce n’était pas ce qu’il allait faire. Parce que s’il avait confiance en lui pour s’occuper du petit – il avait l’habitude des enfants – c’était loin d’être gagné pour la brune. « Tu ne me blesses pas. » Oh, voilà qui était étonnant. « Je suis la première à reconnaître que je suis totalement nulle. » Hein ? Quoi ? Est-ce qu’il avait bien entendu ? Il regarda d’ailleurs la jeune femme d’un air surpris, avec bouche ouverte et yeux écarquillés, la totale. Si on lui avait dit qu’il allait attendre une chose pareille aujourd’hui il ne l’aurait pas cru. Et surtout il aurait préparé quelque chose pour l’enregistrer. La maternité faisait déjà des merveilles après quelques heures. Incroyable. « Pour ça en tout cas. Juste pour ça. » Ah oui, ça lui ressemblait déjà plus. Anthony hocha la tête en riant doucement. « Ce sera bien la première fois que ce sera à toi de relever le niveau... » Et ça aussi, c’était Irina tout craché. « Il faut bien que je sois doué dans un domaine. Je t’avais dit que je n’étais pas totalement un cas désespéré. » Parce que s’il y avait bien un domaine dans lequel il excellait c’était les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time Ven 8 Aoû - 10:30

Irina ne voulait pas réveiller le bébé parce qu'elle était trop fatiguée pour l'entendre pleurer maintenant. Mais elle n'était apparemment pas la seul dans ce cas-là. C'est vrai qu'elle avait tendance à oublier qu'Anthony avait à peine dormi cette nuit. Elle compatirait presque pour ça. Mais elle continuait de penser quand même qu'elle était plus fatiguée que lui. « C’est un concours, maintenant ? » La jeune femme prit le temps de réfléchir à la question. « Non. » répondit-elle alors. On ne pouvait pas faire de concours à ce propos. « Mais si ça en était un je gagnerais. » ajouta-t-elle quand même avec un petit sourire. Soit, ce n'était pas si important. Ce qui comptait c'était que s'il était fatigué, Anthony ferait mieux de dormir maintenant. Ca ne pourrait pas lui faire de mal. « Oh oui je vais le faire sans tarder. » La brune hocha la tête. Elle devrait sûrement faire la même chose en fait. Elle était morte de fatigue aussi. Elle y songerait peut-être plus tard. « Aucune chance pour que tu me laisses dormir avec toi, hein ? » La jeune femme haussa les épaules. « Si tu y tiens si. » Il ne la dérangeait pas tellement là. Et puis bon, ce n'était pas non plus comme si c'était la première fois qu'il partageait son lit. Il y avait juste moins de place dans celui-ci mais s'il la gênait trop, elle pourrait toujours le pousser du lit plus tard.

Avant de le laisser dormir, Irina avait quand même du poser la question qui habitait son esprit à cet instant-là. A savoir si ils allaient pouvoir y arriver avec le bébé. Anthony déclara alors que ce ne serait sûrement pas un problème pour lui mais que ce serait plus difficile pour Irina. Well, elle n'était pas blessée d'entendre ça. Elle était la première à reconnaître qu'elle était nulle. Pour ça en tout cas. Juste pour ça. La précision était très importante. En tout cas, ce serait bien la première fois que ce serait à Anthony de relever le niveau. « Il faut bien que je sois doué dans un domaine. Je t’avais dit que je n’étais pas totalement un cas désespéré. » La jeune femme eut un petit sourire. « On a enfin découvert le seul domaine dans lequel tu pouvais être utile. » lui fit-elle alors. Mais elle n'aurait jamais cru avoir à découvrir ça un jour juste.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: irina & anthony ~ it's time

Revenir en haut Aller en bas

irina & anthony ~ it's time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-