It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 19:10

Esperanza & Logan : On the road.

Je ne pu m'empêcher d'afficher un léger sourire amusé, quand la jeune femme souffla un bref 'enchantée'. J'ignorais totalement si elle l'était vraiment ou non. Mais ça ne changeait rien au fait que je trouvais ça assez amusant dans le genre. Enfin soit de toute façon pour le moment, je pensais surtout au paysage qui défilait sous mes yeux. C'était fort intéressant quand on se trouvait dans une voiture. Bon d'accord, celle ci roulait vraiment très lentement. Mais ça ne changeait rien au fait que je n'étais pas du tout habitué à pareille vision. Et ça la rendait sans doute encore plus jolie pour moi qui ne connaissait vraiment pas. Mais je ne devais surtout pas oublier le fait que nous étions en direction d'un motel, selon ses dires. Je finis par lui demander dans quelle ville nous nous rendions. Même si ça n'allait pas changer grand chose pour moi.

"New-York..." Répétai-je d'une voix à peine audible. Je n'avais toujours entendu cette ville que dans les films et autres trucs de ce genre. Et dans les livres aussi, bien sûr. Mais clairement, ça me faisait tout drôle de savoir qu'on y était, ou presque. Ca me semblait tellement irréel. Et dans le fond, ça signifiait que je n'avais jamais été bien loin de cette immense ville, puisque je n'avais pas non plus couru pendant d'interminables heures. Enfin pas que je sache. Je ne savais même pas à quelle heure j'étais parti au juste. "Je n'ai jamais vu New-York." Avouai-je en suivant inconsciemment son geste du regard, quand elle enclencha quelque chose ... Qui fini par diffuser un agréable air chaud. J'eus un léger frisson et croisai mes bras sur mon torse. "En fait, je n'ai jamais rien vu à part notre demeure et son domaine."

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:48





On the road
esperanza & logan

La première réflexion que je pus entendre du jeune homme sur le fait qu'il ne connaissait pas New-York me fit tout de suite hausser les sourcils et le regarder momentanément. Comment cela était-il possible ? Là même où je l'avais trouvé nous étions à quelques kilomètres seulement de la ville. Dans un premier temps je crus à une nouvelle bizzarerie de sa part, avant d'opter pour une pointe d'humour. Mais finalement je changeai d'avis en entendant sa nouvelle révélation quant au fait qu'il ne connaissait que l'endroit où il avait vécu. Mais ça non plus ce n'était pas vraiment réaliste. J'eus soudain une idée qui pouvait expliquer tout ça, il ne devait pas être en Amérique depuis très longtemps. "Oh, je vois, cela ne fait pas bien longtemps que vous êtes arrivé aux Etats-Unis... Vous veniez d'où, si ce n'est pas indiscret, avant d'atterrir ici ?" Je réfléchissais à son cas, tout était plus clair, ou presque dans mon esprit.
Peut-être était-il venu aux Etats-Unis sur un coup de tête dans le but de se faire une nouvelle vie, ce qui expliquerait le fait qu'il n'avait pas d'argent. D'ailleurs, peut-être l'avais-je trouvé ici si il s'était perdu en s'étant éloigné trop loin de l'endroit où il s'était installé. De ce point de vue-là, les choses me semblaient tout à fait rationnelles si bien que je ne cherchai pas à voir plus loin... Je continuai à rouler prudemment lorsque je vis soudainement que la route était plus claire, nous venions de sortir de la forêt, le brouillard ne la quittait visiblement pas. Dans cette condition, je décidai d'accélérer l'allure, histoire de ne pas mettre trop de temps avant de rejoindre le motel, aussi j'avais presque quadruplé ma vitesse en moins d'une minute, c'est que j'aurais vraiment eu l'impression de me traîner à 20 à l'heure, et puis je n'avais aucune raison de rouler si lentement désormais, quoique j'oubliais la présence de Logan...

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:50

Esperanza & Logan : On the road.

J'avais de plus en plus l'impression que la jeune femme ne me comprenait pas du tout. D'un côté, c'était assez compréhensible. Je devais vraiment être très différent des gens normaux. Je ne l'étais même aucunement, pour dire clairement les choses ! J'avais un peu de mal à lui expliquer clairement les choses, sans trop lui en dire dans un même temps. Et de son côté, elle devait penser inconcevable qu'une personne puisse vivre une vie comme celle que j'avais vécu moi. Du coup, l'idée ne lui traversait tout simplement pas du tout l'esprit. Ce que je pensais assez normale. Même si je ne savais plus comment lui faire comprendre la chose. Est-ce que je m'expliquais si mal que ça ? C'était à croire que oui pour le coup ! Mais je ne voulais pas m'avouer vaincu aussi rapidement. A vrai dire, on ne m'avait jamais permit de m'avouer vaincu, à propos de quoi que ce soit !

"Non ... J'ai toujours vécut ici. Je vous l'ai dis ... J'étais enfermé." Tentai-je sur un ton calme. Je ne me sentais pas assez à l'aise ni assez en sécurité, pour lui avouer par qui et pour quelle raison. J'aurais déjà l'air bien assez bizarre et peut-être même effrayant, comme ça. Sans en rajouter en lui avouant le genre d'homme que j'étais devenu à cause de tout ce qu'on pouvait m'infliger depuis toujours. Perdu dans mes pensées, je mis un moment avant de réaliser que la voiture avançait maintenant beaucoup plus vite. je me figeai et serrai mes doigts autour de ma ceinture de sécurité. J'eus un mal fou à déglutir ma salive tandis que je regardais la route défiler beaucoup plus vite. "Etes-vous certaine que rouler aussi vite est une bonne idée ?" Tentai-je sur un ton maladroit, en sentant la panique grandir rapidement en moi.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:51





On the road
esperanza & logan

A croire qu'il n'y avait pas que sa hanche qui avait été touchée lors de l'accident mais aussi sa tête. Enfermé ? Il se prenait encore pour un prisonnier guerre ou encore pour l'Homme au Masque de Fer ma parole. Non, vraiment, il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Je mettai ça sur le dos du choc et espérai pour lui qu'après un bon repos il retrouverait complètement ses esprits. C'est pour cette raison que je préférai ne pas lui répondre, peut-être croirait-il de la sorte que j'étais rentrée dans ses vues et ainsi le sujet serait clos. De toute manière, il l'était déjà me concernant. Je préférai fixer mon attention sur la route afin que nous arrivions le plus rapidement possible au fameux motel. Il n'était d'ailleurs plus très loin puisque l'on pouvait apercevoir les lumières de la ville, ce n'était plus qu'une question de minutes et j'en étais vraiment bien soulagée, la fatigue commençant à me tirailler sérieusement.
Mon passager me tira cependant brusquement de mes pensées par cette question étrange. Rouler vite ? Je n'étais qu'à 70 km/h, bien loin de la limite autorisée... Bon, à croire que le choc l'avait vraiment troublé pour qu'il ait si peur. Pour ne pas le traumatiser davantage, je réduisis la cadence, passant à 60km/h. "Ne vous inquiétez pas, normalement je devrais rouler bien plus vite que cela encore, là je vais doucement." Peut-être devrais-je encore lever le pied pour qu'il cesse de s'angoisser, car je le sentais bien, il était on ne peut plus crispé. Je détournai alors furtivement mon regard de la route pour le poser sur lui. Lentement je pris l'une de ses mains et tentai de la décrocher de la ceinture qu'il maintenait fermement. "Si cela peut vous détendre, fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Faites-moi confiance, dans quelques instants nous serons arrivés à destination."

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:52

Esperanza & Logan : On the road.

Je n'étais pas certain de savoir ce que la jeune femme pouvait bien penser à mon sujet. Si elle voulait bien me croire quand je lui annonçais que j'étais séquestré depuis toujours ou presque. Ou si elle me prenait, maintenant plus que jamais, pour un fou tout droit échappé d'un asile. Ou encore, elle devait s'imaginer que je m'étais lourdement cogné la tête sur le bitume quand elle m'avait renversé. Or, ce n'était aucunement le cas contrairement à ce qu'elle pouvait bien s'imaginer. Ma tête n'avait rien heurté du tout. Tout le reste, oui. Mais pas ma tête. Et c'était là un détail duquel je n'aurais aucunement dans l'idée de me plaindre ! "Vous ne me croyez pas. N'est-ce pas ?" Lui demandai-je en posant enfin les yeux sur elle. Je n'étais pas capable de comprendre parfaitement les gens, puisque je n'en avais jamais rencontré assez. Mais son silence me semblait assez éloquent.

Bien vite, je fus tiré de mes pensées, quand je réalisai que nous roulions bien plus vite que quelques minutes plus tôt. Inquiet et terrifié, je me figeai sur mon siège en lui faisant la remarque. Elle ralentit à peine. Sans doute plus pour me faire taire qu'autre chose. Mais j'étais toujours aussi tendu. "Doucement !?" Répétai-je, totalement sous le choc d'une telle annonce. Si ça c'était doucement, alors comment c'était quand elle roulait vite !? Je ne voulais même pas le savoir en réalité. J'étais déjà bien assez terrifié comme cela, sans en rajouter une couche ! Au contact de sa main, j'eus un tressaillement et j'eus aussitôt le réflexe de faire glisser ma main plus bas, pour interrompre ce contact. Les seuls contacts physiques que j'avais eus avec des gens, c'était quand on se cognait les uns sur les autres. Même pour les soins je me débrouillais seul. Je ne fis pourtant aucune remarque, songeant que je devais avoir l'air bien assez bizarre comme cela. "Ne jamais faire confiance à qui que ce soit. Surtout pas ceux qui affirment qu'on peut leur faire confiance. Ne jamais baisser sa garde." Soufflai-je à mi-voix.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:53





On the road
esperanza & logan

Je n'étais pas du tout comédienne, je n'avais aucun don pour cacher ce que je pensais et d'ailleurs je ne savais pas du tout mentir, alors, je ne fus pas étonnée que Logan me demande si je le croyais ou non. Et je n'allais d'ailleurs pas lui cacher la vérité. Je laissai alors échappé une petite négation sans rien ajouter de plus afin d'éviter qu'il parte dans un récit tout à fait tordu comme je le croyais capable de m'en livrer un. Je fus d'ailleurs soulagée en voyant qu'il se concentrait sur autre chose, à savoir la vitesse à laquelle je roulais. Si lui trouvais que j'allai trop vite, moi, au contraire, j'avais tout simplement l'impression de me traîner et de ne pas avancer, mais je ne lui fis pas savoir cela puisqu'il ne semblait pas en état de le comprendre. Pour un "simple" accrochage, il était vraiment choqué et je n'osais imaginer le temps qu'il lui faudrait afin de pouvoir se réadapter à une vie normale, il avait assurément beaucoup d'efforts à faire.
J'étais également étonnée par le fait qu'il fuyait mon contact, c'était déjà la deuxième fois, la première étant lorsque j'avais voulu posé sa tête sur mes jambes afin de lui éviter d'être appuyé sur le béton, il était alors parti en furie. C'était étrange, il avait pourtant bien fait appel à moi pour lui remettre la hanche en place... Vraiment bizarre comme énergumène, ou plutôt, vraiment frappé ! Je l'entendis d'ailleurs murmurer quelques phrases tel un endoctrinement. Pour pouvoir se réciter un tel langage, il n'avait pas perdu toute sa tête, ce n'était pas possible. A croire donc qu'il avait quand même un grain de nature et que l'accident n'avait fait qu'empirer son état. Malgré tout il ne me faisait pas peur, il me semblait plus inoffenssif qu'autre chose même sans que je puisse réellement dire pourquoi. "Mais calmez-vous, enfin, je ne vais pas vous faire du mal, au contraire, je vous emmène en sécurité."

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:55

Esperanza & Logan : On the road.

J'avais beau ne pas être l'homme qui connaissait le mieux les gens et était le plus capable de tous bien les cerner, je savais quand même comprendre ce que pouvait bien signifier un silence. Ainsi, je fus persuadé que la jeune femme ne croyait aucunement mes dires à propos du fait que j'étais maintenu prisonnier depuis toujours. Et quand je lui en fis la remarque, elle me confirma la chose sans l'ombre d'une hésitation. Au moins, elle le reconnaissait. C'était toujours ça ! Même si ça me découragea plus qu'autre chose. Après tout, je ne disais rien que la vérité. Mais au moins, je savais maintenant qu'il ne servirait à rien que je la dise à qui que ce soit, vu que personne ne risquait de me croire. Ce qui était sans doute assez normal, tant j'avais une histoire dingue et abracadabrante. Je me contentai d'un soupir et fus, de toute façon, bien vite accaparé par la vitesse de la voiture.

Quand la jeune femme tenta de me rassurer en venant déposer sa main sur la mienne, je l'éloignai rapidement, presque terrifié par ce qu'elle pourrait bien me faire. Oh je ne doutais pas qu'elle ne saurait me faire grand mal. Je ne la pensais pas faible. Mais elle était une femme et elle avait l'air plus sympathique qu'agressive. "Comment pourrais-je en être certain ? Je ne vous connais guère !" Lui fis-je remarquer, la respiration momentanément coupée. Me détendre m'était complètement impossible. Sans doute serais-je sur mes gardes durant de longues semaines encore. Où que j'aille et quoi que je fasse. Je craignais tellement d'être retrouvé et ramené d'où je venais , de force. Quant à savoir si je serais vraiment en sécurité là où elle était en train de m'emmener, je ne le saurais qu'une fois que je m'y trouverais. "Ca, je ne peux en être certain. Vous me pensez fou. Peut-être êtes-vous donc en train de me mener droit dans un asile !"

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:55





On the road
esperanza & logan

Ce n'est pas que je ne voulais pas croire ce jeune homme dans ce qu'il me racontait mais plutôt que je n'y arrivais pas. J'étais d'un genre vraiment terre-à-terre et tout au long de ma vie je n'avais jamais vraiment eu à vivre ou à connaître de situations incroyables. Je pourrais cependant bien parvenir à le croire si il venait à me fournir des preuves visibles quant à ce qu'il commençait à me raconter et qui, de toute manière, restait bien flou à mon esprit. Je ne pensais pas une seule seconde qu'il pouvait exister des trentenaires sans état civil de nos jours, des enfants non-déclarés, certes, mais que cela dure des décennies... Nous n'étions plus sous l'Ancien Régime tout de même les choses avaient évolué ! Et pourtant il restait bien encore de ce genre de faits archaïques dont je n'avais cependant pas connaissance faute de m'intéresser véritablement à l'actualité, d'où le fait que je ne pouvais pas prendre les paroles de mon passager au sérieux.
En tous les cas, ce dont je pouvais être sûre c'est qu'il existait des hommes vraiment trouillards, il en était lui-même la preuve. Et il semblait difficile de pouvoir le raisonner et même le réconforter un minimum, comme en témoignait sa respiration alors même que j'avais tenté de le calmer. "Si je vous considérais vraiment comme un fou, alors je ne prendrais pas le risque de rester seule avec vous, vous savez, je ne suis pas inconsciente à ce point." Bon, il est vrai que je ne le trouvais pas tout à fait net mais de là à le faire interner... Mais puisque je n'avais pas une once de méchanceté et parce que je ne voulais pas devoir le calmer dans une attaque de panique, aussi je réduisis encore une fois l'allure. "Essayez de me faire confiance un minimum, vous n'avez rien à perdre, et vous pouvez bien comprendre que je ne vous veux pas de mal, auquel cas je vous aurais tout simplement abandonné dans la forêt livré à vous-même et aux bêtes."

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:57

Esperanza & Logan : On the road.

Même si je ne connaissais pas grand chose à la vie, je n'étais pas assez idiot pour ne pas me rendre compte du fait que la jeune femme ne me croyait pas du tout. Qu'aucune de mes paroles ne trouvaient grâce à ses yeux. Soit, d'un côté, je ne pouvais que la comprendre. On ne pouvait pas dire que mes propos n'étaient pas complètement abracadabrants dans leur genre. Et ce, tout simplement parce que ma vie en elle même l'était. Il était donc parfaitement logique que ce que j'avais à en dire, était étrange. Très étrange ! Toutefois, je ne mentais pas du tout. Et je ne voyais vraiment pas pourquoi j'inventerais une histoire aussi dingue, si ce n'est parce que j'étais totalement timbré et donc à interner de toute urgence ! "Je pourrais bien être fou mais pas dangereux. Enfin, selon votre point de vu ..." Commentai-je doucement. Façon de dire que je n'avais pas l'air dangereux mais qu'en réalité, je l'étais bel et bien ? Oui, fort possible. Parce que c'était le cas, justement ...

Je soupirai encore une fois quand elle tenta de me rassurer sur le fait qu'elle ne me voulait aucun mal et que je devais lui faire confiance. C'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire pour une personne craintive et peu habituée aux gens, comme moi je l'étais ! Les seules que j'avais rencontré, étaient des personnes violentes qui m'apprenaient à me défendre et à me battre. Les rares fois où un employé de notre demeure avait tenté un geste gentil à mon encontre, il avait été purement et simplement renvoyé. Parce qu'accepter la gentillesse, c'était être faible, voilà tout. "J'ai moins peur des animaux que des gens." Lui fis-je simplement remarquer, en reprenant ma contemplation du paysage qui défilait de nouveau bien plus doucement que c'était le cas jusqu'alors.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:57





On the road
esperanza & logan

Je pourrais faire de multiples efforts pour tenter de comprendre ce jeune homme, j'étais certaine je ne pas y parvenir et d'en revenir toujours à la même conclusion selon laquelle il était tombé sur la tête. Son histoire, bien que je ne la connaissais pas du tout, me semblait tout simplement irréelle alors comment aurais-je pu y croire ne serait-ce qu'un instant. Et d'ailleurs, si j'avais bien voulu, y serais-je parvenue ? J'osais croire qu'il y avait une certaine bonté dans la nature humaine alors savoir certains capables d'enfermer un homme pendant 30 ans serait allé contre mes principes, et j'en serais venue à la même conclusion encore une fois. Aussi, je n'avais plus vraiment envie de faire d'effort et préférait rester silencieuse, concentrée sur la route et principalement sur la lumière de la ville qui signifiait une sorte de libération pour moi, en espérant que Logan ne me cherche pas de poux. Son entêtement à me raconter ces sornettes faisait que je commençai à ne plus vouloir trop faire attention à lui.
Ce que je croyais être un supplice se passa finalement mieux que je ne l'aurais pensé puisque nous gardâmes le silence pendant les dernières minutes du trajet et je ne pus me retenir de pousser un lourd soupir en arrivant sur le parking du motel. A peine le moteur coupé, je descendis de la voiture et allait de l'autre côté pour lui ouvrir la porte. Il y avait pas mal de voitures sur le parking et je doutai qu'il parvienne à se traîner dans son état jusqu'à l'entrée vu que nous étions à une bonne cinquantaine de mètres. "Accrochez-vous à moi pour marcher." Je restai plantée devant lui tout en lui laissant suffisamment de place pour pouvoir quitter le véhicule. Heureusement pour nous, le motel était situé à la sortie de la ville, dans un coin plutôt calme, ce qui allait peut-être m'éviter d'avoir à calmer une crise de panique causée par la population, les bruits et les lumières que l'on trouvait en nombre vers le centre de New-York.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:58

Esperanza & Logan : On the road.

J'ignorais complètement ce que la jeune femme pouvait bien penser de moi à la fin. Mais je ne doutais pas qu'elle ne devait pas avoir une bien haute opinion de ma petite personne. Je débarquais de nulle part, lui causais un accident en me trouvant sur sa route et depuis, j'affirmais avoir été enfermé depuis toujours. Pour sûr qu'elle ne me croyait pas. Et je ne doutais pas non plus qu'elle ne devait plus rien vouloir à faire avec moi. Ce qui était, encore une fois, bien normal. Elle devait avoir hâte de pouvoir rentrer chez elle maintenant. Ce qui était bien logique. sans doute même y'avait-il quelqu'un qui l'attendait chez elle. Je n'en savais rien, vu que je ne connaissais rien d'elle. Et je doutais fortement d'avoir l'occasion d'en apprendre plus sur elle par la suite, tant elle devait avoir hâte de plus jamais entendre parler de moi. On ne pouvait pas dire que ma première véritable rencontre hors de chez moi, ait été une réussite.

Enfin au moins je pouvais être soulagé du fait qu'elle ne semblait pas vouloir me faire le moindre mal, mais plutôt m'aider. Enfin dans la mesure de ses moyens. Ainsi, quand elle arrêta la voiture et en fit le tour pour venir me proposer de me tenir à elle, je n'hésitai pas bien longtemps. En temps normal, je me serais débrouillé seul et aurais fais face à la douleur sans rechigner. Mais puisqu'elle me proposait son aide, je ne me sentais pas réellement le droit de le lui refuser. C'était peut être une façon de se racheter après m'avoir renversé après tout. Je finis par enrouler un bras autour de ses épaules pour y prendre appuie. Mais veillai quand même à ne pas être trop près d'elle non plus et à ne surtout pas peser de tout mon poids sur elle.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 20:59





On the road
esperanza & logan

En aidant Logan, je ne comptais nullement me rattraper, le mal était fait, c'était trop tard pour corriger quoi que ce soit. Je n'agissais en fait que par gentillesse, parce que j'aurais été incapable de laisser un homme en difficulté seul au milieu de nulle part. C'était d'ailleurs pour cela que je lui avais proposé de l'emmener dans un motel, mais après cela, je ne pourrais très certainement plus rien pour lui... Je remplis donc au mieux la mission que je m'étais donnée. Puisqu'il voulait de mon aide, j'attrapai la main qu'il avait passée autour de mes épaules et posai l'autre à sa taille. Il avait beau ne pas beaucoup s'appuyer sur moi, il n'en restait pas moins lourd à mon goût, il faut dire que je n'étais pas assez costaude pour le supporter. Etre danseuse signifiait certes être sportive et musclée mais seulement pour pouvoir porter son propre poids, pas celui des autres, mis à part l'homme qui lui devait parfois porter sa partenaire.
Après avoir récupéré mon sac à main, je fermais la voiture à clé et pris la direction de l'entrée du motel avec mon fardeau à mes côtés. Je n'avançai pas trop vite pour ne pas le faire chuter et risquer d'être emportée avec lui, et pour qu'il ne souffre pas excessivement de sa hanche également. "Dites-moi si je vais trop vite... On y est presque, courage !" La question de son enfermement revint à mon esprit sans même qu'il ne prenne l'initiative de remettre ça sur le tapis. Si cela était vrai, alors il ne connaissait vraiment rien au monde, à la vie, il était donc condamné à vivre des moments difficiles, et peut-être même à ne jamais s'habituer. Etait-il possible de tout apprendre après 30 ans, j'avais de gros doute sur ce sujet, et autant que si ce qu'il disai était vrai, alors je n'avais que peu d'espoir le concernant, il était très certainement perdu et aurait mieux fait de rester enfermé où il était.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:01

Esperanza & Logan : On the road.

Dans mon besoin de prendre la fuite le plus vite et le plus loin possible, on ne pouvait pas dire que j'avais pris le temps de penser à tout le reste. A quelle serait ma vie une fois loin de chez moi, par exemple. Quels seraient les gens que je rencontrerais, comment je ferais pour gagner ma vie, avoir de quoi me payer un logement et même plus simplement à manger, comment je ferais pour me sociabiliser également. Parce que je ne savais pas du tout comment faire confiance aux gens, comment vivre à leurs côtés sans éprouver l'envie de les tuer. parce que même si je n'étais pas une machine de guerre, on m'avait apprit seulement à me battre dans l'ensemble. Et ce, pour un oui ou pour un non. Bref, à aucun moment je ne m'étais dis que vivre au dehors n'était pas une bonne idée et pas du tout fait pour moi.

Mais ce qui était fait, était fait. Je ne pouvais décemment pas revenir en arrière maintenant. je le refusais catégoriquement de toute façon. Plutôt mourir dès à présent plutôt que de retourner d'où je venais. Je n'en pouvais plus de cette vie. Ce n'était même pas une vie d'ailleurs ! C'était une survie. Et encore ! "Ca va." Soufflai-je doucement, quand bien même la douleur semblait irradier dans mon corps tout entier. Oui ça allait. Enfin plus ou moins. Disons que j'avais quand même connu pire. Et qu'à tous les coups, je n'avais pas eus le moindre droit d'exprimer vivement ma douleur. je n'avais que le droit de me taire, de prendre sur moi et de me soigner également, par le même coup. Rien de plus. Rien de moins. Quand nous fûmes arrivés vers l'entrée du motel, je retirai mon bras d'autour d'elle pour la laisser passer.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:02





On the road
esperanza & logan

Tout au long du chemin jusqu'à l'entrée du motel, je ne cessai de penser à ce que ce jeune homme pourrait bien me raconter de plus, de tout aussi insensé à son sujet. Puisqu'il ne connaissait rien au monde, n'allait pas se justifier par le fait que sa mère l'avait gardé rien que pour elle en voulant le protéger du monde extérieur ? C'était une possibilité, à moins que ce ne fut plutôt pour le plaisir de le maintenir captif et d'en faire ce que bon semblait à chacun dans la maisonnée. Tout cela me semblait purement et simplement incroyable mais, malgré tout, une petite intuition me disait de ne pas juger les choses trop rapidement. J'avais souvent connu ce genre de sensation étrange qui finalement s'avérait prémonitoire... Ce fut notamment le cas lorsque ma famille a péri dans le crash du Concorde en France en 2000, je ne cessai alors de regarder le ciel, prise d'une angoisse que je ne pouvais ni contrôler ni expliquer...
Autant dire en tous les cas que le chemin jusqu'à l'entrée du motel me parut interminable. Le jeune homme, d'une apparence pourtant tout à fait classique, me semblait peser bien lourd. Et d'un autre côté je m'inquiétais quand même, j'avais peur de lui faire du mal en le tenant mal ou en marchant trop vite... Heureusement l'arrivée à l'entrée finit par se faire. Je passai devant le jeune homme qui semblait quand même connaître les bases du respect et de la galanterie. A peine entrée, je me retournai vers lui afin de lui servir d'appui si il en avait encore besoin. Dans le même temps, je demandai au réceptionniste une chambre, il nous en attribua une au quatrième étage. Encore quelques efforts et nous serions tous les deux enfin débarrassés l'un de l'autre, je n'aurais plus son poids à supporter et lui pourrait se reposer. Je récupérai alors les clés de la chambre en question et appelait l'ascenseur puisqu'il était impossible de prendre l'escalier dans l'état vu l'état de Logan.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:02

Esperanza & Logan : On the road.

Je ne doutais pas que la jeune femme ne tenait pas à m'entendre raconter ce qu'elle penserait être de pures conneries inventées pour je ne savais trop quelle raison. Et qu'elle devait avoir hâte d'être enfin débarrassée de moi. Raisons pour lesquelles je tâchais de garder le silence tandis qu'elle m'aidait plus ou moins à gagner le motel qu'elle avait déniché à l'entrée de la ville. J'étais un peu déçu que ma première rencontre faite en dehors de ma demeure, se soit si mal passée. Mais je pouvais toujours la considérer comme un cobaye, en quelques sortes. Maintenant je savais que j'allais devoir inventer quelque chose de plus faisable pour expliquer le fait que je n'avais aucune identité. Je pourrais toujours prétendre m'être réveillé en plein milieu de la route, sans aucun souvenir de mon passé et sans le moindre papier sur moi ? On me donnerait alors une nouvelle identité et j'allais devoir vivre ainsi ?

Ca me semblait encore être la seule chose à faire. Je tâcherais d'y réfléchir une fois installé dans la chambre du motel qui m'avait l'air plutôt correct. Oh ça ne serait jamais aussi grand, spacieux et luxueux que la demeure dans laquelle je vivais depuis toujours. Mais je n'allais pas faire ma fine bouche. Ce n'était pas comme si je m'attendais à trouver quelque chose de grandiose une fois en dehors et libre, de toute façon. En entrant dans le petit bâtiment, je ne revins pas prêt de la jeune femme, songeant que j'avais bien assez pesé sur elle et profité de sa gentillesse. Je la suivis donc sans aide et toujours sans rien montrer des douleurs qui me tiraillaient de ci et de là, en direction de l'ascenseur. Puis la suivis quand elle prit la direction de la chambre qui serait mienne pour le reste de la nuit.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:04





On the road
esperanza & logan

Malheureusement pour Logan, en commençant à me raconter ce qui était vraiment la vérité concernant sa vie, il s'était en quelque sorte éloigné de moi. Il faisait, à peine sorti de chez lui, l'objet d'une des lois qui régissait notre monde, selon laquelle la sincérité et l'honnêteté n'apportaient pas toujours que du bon. Si il ne m'avait pas paru si étrange, il aurait pu attendre plus de moi pour cette nuit. Ainsi, plutôt que de penser à le déposer dans un motel et à m'en aller, je serais peut-être restée jusqu'au petit matin en sa compagnie afin de voir comment les choses évoluaient. Je n'avais pourtant pas un mauvais fond, nombreux étaient les personnes à m'en faire la remarque, mais j'avais moi-même pris un certain pli de la société, je ne voulais pas voir plus loin que le bout de mon nez quand des situations cocasses se présentaient devant moi, il fallait vraiment que quelque chose m'y force pour que je change d'avis.
Logan et moi étions maintenant devant la chambre dont j'essayais d'ouvrir la porte dans l'obscurité. Avant d'y parvenir, tandis que nous utilisions l'ascenseur, je m'étais étonnée, compte tenu de la "folie douce" qui semblait être celle du jeune homme, de ne pas le voir paniquer dans cet engin. Après tout, si il ne connaissait rien à rien comme il l'affirmait, il ne devait pas savoir ce que c'était qu'un ascenseur... Je ne me plaignis cependant pas de son absence de réaction, ainsi, je n'avais pas besoin de lui faire un cours sur le fonctionnement de cet appareil ni même de le rassurer quant à l'absence de danger qu'il y avait en l'utilisant. Je réussis finalement à ouvrir la porte et l'ouvris avant de lui faire signe d'entrer le premier, ne sachant même pas si j'allais me donner la peine de passer le pas de la porte. "Bon... Eh bien... Je vais vous laisser... Et vous souhaiter bonne nuit... Si vous avez besoin, le réceptionniste sera là toute la nuit."

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:05

Esperanza & Logan : On the road.

Je n'avais maintenant plus qu'à espérer que j'allais vraiment m'en tirer dans cette vie là. Parce que l'idée de faire marche arrière et de retourner d'où je venais, me terrifiais vraiment. Et pourtant, j'étais de ceux qui n'avaient peur de rien. De la mort moins encore que tout le reste. Mais j'étais parvenu à m'échapper. Alors la seule idée de devoir affronter cela de nouveau, ne me plaisait évidemment pas. Je préférerais encore mourir. N'avoir pas survécu à cet accident qui m'avait fait rencontrer cette jeune femme, par exemple. Je suivais désormais cette dernière, sans le moindre mot et sans jamais me plaindre de mes douleurs. Ni même faire mention de ma surprise devant tout ce que j'étais en train de découvrir. Je n'étais pas idiot, je savais ce qu'était un ascenseur. Comme je savais ce qu'était une voiture. La seule chose, c'est que je n'avais jamais utilisé toutes ces choses et que je ne découvrais les sensations liées à ces appareils, que maintenant.

Pour autant, je prenais maintenant sur moi pour ne pas en faire la remarque à la jeune femme, qui me pensait déjà bien assez fou comme ça. Je ne voulais pas qu'elle me fasse interner, par exemple. J'attendais déjà le moment où elle allait fuir, pour commencer. Ce qu'elle était en train de faire désormais, tandis qu'elle demeurait sur le pas de la porte. Je ne pris pas la peine d'allumer la lumière de la chambre et pivotai sur moi même pour la regarder. Aucun doute qu'elle devait prendre sur elle pour se tenir encore là devant moi. "Je vous remercie. Pour tout ce que vous avez fais." Lui répondis-je, sans trop savoir ce que j'étais supposé lui dire et comment je devais la remercier. Je posai ensuite une main sur la porte, prêt à la fermer quand elle aurait tourné les talons.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:05





On the road
esperanza & logan

Je ne savais vraiment pas ce que je devais penser de ce jeune homme. A bien le voir, il avait pourtant l'air tout à fait normal psychologiquement. Je n'aurais pas dû me faire plus de souci que cela pour lui, après tout, rien ne m'y attachait, et pourtant, j'avais ce petit mal-être qui me prenait lorsque je pensais du mal de lui, lorsque je le jugeai, comme si ma conscience me rappelait les valeurs que l'on m'avait enseignées à l'école et que je prenais au sérieux à l'époque. Je faisais alors en sorte de penser à autre chose, de me dire que j'allais le laisser là en sécurité et reprendre ma vie là où je l'avais laissée mais cette gêne revenait à chaque fois, j'en venais à croire que j'avais moi aussi été choquée par l'accident. Si encore j'étais parvenue à cerner la personnalité de ce jeune homme, peut-être aurais-je réussi à m'en détacher parfaitement ou au contraire à me soucier pour lui sans arrière pensée...
Et justement, malgré la très forte envie que j'avais de partir, quelque chose me retenait sur le pas de la porte. Plus je le regardais, et plus cette sensation s'intensifiait, j'avais du remords avant même d'avoir agi. "Me remercier de vous avoir renversé ? Ce n'est pas ce que l'on fait habituellement..." Je tournai alors doucement les talons sans me décider à partir, la culpabilité m'envahissait, je me repris alors et lui fis à nouveau face. De ma propre initiative, j'allumai la lumière de sa chambre et le regardai un instant. "D'ailleurs, je vous demande pardon... Est-ce que je pourrais vous être d'une quelconque aide afin de me faire pardonner quelque peu ?" En fait, je ne comptais pas me faire pardonner, la faute était faite, mais je voulais plutôt éviter d'en commettre une autre en l'abandonnant de la sorte. Si il refusait, alors ce serait une autre histoire puisqu'il s'agirait là de sa propre décision et non de la mienne.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:06

Esperanza & Logan : On the road.

Je me trouvais maintenant dans la chambre d'hôtel qui allait m'abriter pour la nuit et me maintenir en sécurité. J'ignorais encore totalement de quoi serait fait le lendemain et j'osais espérer que ça ne serait pas trop négatif tout de même. Que je parviendrais à retomber sur mes pattes, ce serait pas mal déjà. Ca allait être assez difficile vu l'état physique dans lequel je me trouvais actuellement. Mais je n'avais d'autre choix que de me battre pour survivre. Finalement, la vie c'était ça. On devait survivre plus qu'autre chose. Avant de pouvoir prétendre à une vie stable, posée et pas trop douloureuse pour un oui ou pour un non. Je me mâchouillai l'intérieure de la joue et eus un haussement d'épaules, à sa remarque. "C'était une façon comme une autre de rencontrer quelqu'un susceptible de me trouver un endroit où dormir." Remarquai-je en me voulant plus optimiste que je ne l'étais réellement.

Quand elle eut tourné les talons, j'entrepris de fermer la porte derrière elle. Mais elle fut de retour bien avant que je n'ai eus le temps de terminer son geste et glissa une main dans la pièce pour allumer la lumière. Je fronçai les sourcils en reposant les yeux sur elle, incapable de comprendre ce qu'elle voulait encore, au juste. Elle semblait avoir tellement hâte de filer, que je ne comprenais pas pourquoi elle était encore là. "Arrêter de vouloir rendre service pour vous racheter. Que je sache, je ne suis pas à l'article de la mort." Lui fis-je remarquer sur un ton plutôt agacé. Elle avait déjà bien assez fait pour moi de toute façon. Et elle faisait tout ça en se forçant, pour se déculpabiliser. C'était typiquement humain ça, non ? C'était l'impression que j'avais pu avoir par le passé déjà, en tout cas.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:07





On the road
esperanza & logan

Enième élan de folie, dérision ou vision des choses particulière ? Lorsque Logan me fit cette remarque concernant les excuses que je lui adressai, j'en restai interdite. Je m'attendais au contraire à me prendre des insultes à travers la tête, ou du moins des remarques désobligeantes, ce qui dans le fond se comprendrait, j'avais quand même failli le tuer, même si je m'étais ensuite montrée clémente en le menant jusqu'ici. Décidément, je ne parvenais vraiment pas à cerner ce bonhomme, il n'avait rien de commun avec les autres et se montrait toujours plus déconcertant, c'était d'ailleurs fortement perturbant pour une personne, qui, comme moi, aimait les choses droites et claires. Cette simple réponse me fit d'ailleurs rester de marbre un court instant, le temps de réaliser, ou du moins de tenter, que je ne m'étais pas encore reçu un joli bouquet d'injures en pleine tête... Vraiment hallucinant ce type !
Enfin, des paroles plus froides se firent entendre, je crus un instant qu'il recouvrait un peu de sa lucidité que je lui croyais perdue à cause de l'accident. J'aurais pu me contenter de recevoir cette réponse et tourner les talons vraiment exaspérée, mais, au contraire, cette réponse me conforta dans ma décision de rester face à lui, au moins le temps qu'il comprenne pourquoi je lui proposai cela. "Ne croyez pas que je vous propose cela pour me racheter, ce n'est pas du tout mon genre. Ce qui est fait est fait, point. C'est juste que vu votre état, je doute que vous ne vous trouviez dans l'embarras et si je peux éviter un énième problème avec vous..." Bon, en fait, oui, je culpabilisais de l'avoir renversé mais je n'avais pas envie de me faire pardonner ou de me rattraper, pour moi c'était trop tard. Décidément, je le prenais pour un homme dérangé mais dans le fond il pouvait bien en penser autant de moi !

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:09

Esperanza & Logan : On the road.

J'avais sans doute une vision des choses bien étrange pour une jeune femme aussi normale et simple que l'était celle qui me faisait actuellement face. Mais peu habitué aux gens et à leur culture et leurs moeurs, je n'étais pas vraiment en mesure de tout bien saisir. Etait-ce su grave que ça de renverser quelqu'un en voiture ? Oui bien sûr que oui. Je savais que ça pouvait tuer. Mais puisque je m'étais relevé et n'avais rien de cassé -du moins pas que je sache- fallait-il vraiment s'éterniser à ce point sur le sujet ? La jeune femme semblait vraiment surprise par ma réponse. Pour autant, je ne revins pas sur mes paroles. J'étais ce que j'étais et réagissais comme ça me venait. Et tant pis si elle n'avait là que preuve sur preuve, du fait que j'étais soit disant fou. Elle n'avait qu'à penser de la sorte, grand bien lui fasse.

Je soupirai doucement quand elle insista de plus bel pour pouvoir me dépanner à propos de quoi que ce soit. C'est qu'elle semblait vraiment y tenir. Je finis par froncer les sourcils en réfléchissant à ce dont je pouvais bien avoir besoin. "Si vraiment vous y tenez ... Je me demandais si vous saviez où je pourrais trouver une trousse de secours ?" Finis-je par demander avec lassitude. Il n'était pas utile de préciser que je n'aurais besoin de cela, pas uniquement à cause des petites blessures que j'avais pu me faire quand elle m'était rentrée dedans. Il y avait aussi celles que je n'avais pas eus le temps avant de quitter ma demeure à toute vitesse. Celles qui étaient du à la dernière expérience en date, qui ne s'était pas faite sans me laisser quelques traces sur le corps. Certes, l'une d'elle se trouvait dans le haut de mon dos. Mais je devrais pouvoir m'en sortir quand même !

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:10





On the road
esperanza & logan

Je devais bien reconnaître que tout ce que Logan pouvait dire ou faire depuis que nous nous étions rencontrés correspondait à la vie qu'il se décrivait de déconnecté de la société. Mais cela était si inconcevable à mes yeux que je ne me posai pas de question supplémentaire. Aussi, j'en vins à la conclusion selon laquelle il avait beau être dérangé, il n'en demeurait pas moins talentueux pour s'inventer une vie et manifester cette dernière physiquement. En comédien, il aurait vraiment assuré ! Non, vraiment, comment aurait-il été possible de nos jours de rester enfermé dans un bâtiment sans jamais éveiller les soupçons . Et puis, c'était, à mes yeux, tout à fait impossible de rester tout ce temps sans être en contact avec l'extérieur. Tout simplement parce que j'avais été habituée à cela depuis mon plus jeune âge. Et puis, quel intérêt y aurait-il eu à garder un homme enfermé, tenu captif comme une bête ?
Il ne valait mieux pas que je me pose de questions concernant ce que je voulais vraiment faire pour ce jeune homme, sans quoi je me serais bien vite inquiétée des contraires qui caractérisaient mes décisions. Lui-même devait bien s'en rendre compte d'ailleurs. Mon souci, pour le moment, était de lui rendre ce service, histoire de ne pas faire une bêtise supplémentaire. Je réfléchis donc un instant avant de me souvenir que j'avais moi-même le nécessaire. "Ne bougez pas, je pense avoir ce qu'il vous faut dans le coffre de la voiture." Sans même attendre une réponse de sa part, je partis en direction de mon véhicule et ramenait bien vite la boîte en question. Je me permis alors de rentrer après avoir toquer deux coups faibles dans la porte, histoire de ne pas réveiller tout le monde. Je posai alors la trousse à pharmacie sur le lit. "Et voilà, je n'ai rien de mieux, j'espère que ça vous suffira."

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:12

Esperanza & Logan : On the road.

Si la jeune femme ne me proposait pas son aide pour se racheter suite à cet accident qui avait poussé notre rencontre, j'avais un peu de mal à comprendre pourquoi au juste elle le faisait du coup. Sans doute que je devais lui faire pitié, voilà tout. Parce qu'elle pensait que j'étais un taré échappé d'un asile et que j'étais dangereux pour tout le monde et pour moi même. Je ne voyais pas d'autre explication à ça. Et dans le fond, je m'en fichais un peu de savoir ce qu'elle pouvait bien penser de moi. Surtout en devinant, sans mal, que ses pensées me concernant ne devaient pas être bien positives. Est-ce que les gens allaient tous, toujours, penser que je n'étais pas net le moins du monde ? Certes, je ne pouvais nier le fait que je ne l'étais pas tout à fait. Mais j'étais humain, tout de même. Et comme tout humain, j'avais envie de m'intégrer.

Bon pour ça, ça allait être long et compliqué tout de même. Je n'étais pas assez normal pour prétendre à être intégré dans la société, en un rien de temps. Il suffisait de voir comme j'avais du mal à accepter l'aide de la jeune femme, avant que je ne daigne enfin lui demander une trousse de secours. Qu'elle eut tôt fait de me ramener d'ailleurs. J'avais à peine eus le temps de faire le tour de la chambre et regarder au dehors par la fenêtre, qu'elle était déjà là. Je la regardai poser ça sur le lit et m'approchai pour en regarder le contenu. "Ce sera très bien." Confirmai-je doucement, avant de relever la tête pour poser les yeux sur elle. J'ignorais ce qu'elle comptait faire maintenant. Partir en ayant l'impression d'avoir accompli son devoir, sans doute. Ce serait la meilleure chose à faire dans le fond, peut être.!

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:13





On the road
esperanza & logan

Si le jeune homme commençait à vouloir décrypter mes pensées, il risquait de s'y perdre et tout sa vie ne lui suffirait très certainement pas. Il m'arrivait en effet très souvent d'apparaître tout à fait antagoniste, aussi bien dans mes décisions, ma façon de penser que dans mon comportement lui-même. Donc, au final, nous risquions tous les deux de mettre bien du temps si nous nous lancions à la découverte psychologique de l'autre. Sur ce point, je ne pouvais pas me moquer de lui en le jugeant pour le moins déconnecté. Il fallait d'ailleurs que je fasse en sorte d'arrêter de me poser des questions le concernant puisque j'avais décidé de rester un peu plus de temps avec lui. Non pas par pitié contrairement à ce qu'il pouvait croire, mais simplement par prévoyance, je l'avais déjà mis sur mon capot, je n'allais pas en plus le laisser en détresse, il avait beau être ce qu'il était, je savais montrer de l'humanité malgré son cas.
Je ne le croyais toujours pas quant à son histoire d'enfermement mais, si tel avait été le cas, je me serais très certainement mise à son service afin de l'aider à prendre une vie normale. C'était un comportement peut-être exagéré envers un inconnu, je le savais, mais je ne pouvais pas m'empêcher d'aider les autres autant que je le pouvais, selon mes moyens bien sûr. Ce qui allait encore une fois en contradiction avec ma radinerie. C'était d'ailleurs pour cela qu'il ne devait pas compter sur le fait que j'allais le laisser maintenant qu'il avait de quoi se soigner. En effet, je comptais bien récupérer mon matériel lorsqu'il aurait fini de s'en servir. Par conséquent, il ne devait pas espérer me voir partir tout de suite et si il voulait retrouver sa tranquilité il avait plutôt intérêt à faire ce qu'il avait à faire rapidement. "D'accord, je vous laisse faire ce que vous avez à faire, je récupèrerai après." Non, je n'avais aucun talent pour la diplomatie et la maladresse faisait partie de moi. Bien décidée à suivre mon idée, je m'installai sur une chaise à côté de la porte.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... » Dim 29 Juin - 21:14

Esperanza & Logan : On the road.

Pour une première rencontre faite en dehors de ma prison, j'aurais quand même préféré mieux tomber. Enfin ... Cette jeune femme m'avait tout l'air d'être vraiment intéressante et vraiment gentille. Mais un peu trop bornée et fermée à mon goût. Ou c'était parce que je ne m'y étais pas du tout bien pris ? Oui ça aussi c'était fort probable ! Quoi qu'il en soit, on ne pouvait pas dire que ça se déroulait très bien. Que notre rencontre en elle même, se soit bien passée. Puisqu'elle m'était carrément rentrée dedans en voiture. On pouvait mieux faire en guise de rencontre tout de même ! Enfin ce qui était fait était fait. Et je ne le lui reprochais pas du tout. Ce qu'une personne normale aurait sans doute fait, je n'en doutais pas vraiment. Mais je n'étais pas capable de ça. Pas même capable de me comporter d'une façon tout à fait humaine non plus, à vrai dire !

Le fait que la jeune femme daigne encore m'aider, me laissa un peu pantois. Mais je n'allais pas m'en plaindre non plus ... je fus même soulagé qu'elle ait une trousse de secours à me prêter. Et moi qui croyais qu'elle allait partir et repasser le lendemain pour la récupérer, je fus surpris de la voir rester là plutôt. Je lui lançai un regard surpris quand elle prit place sur une chaise, bien décidée à attendre ici que je termine ce que j'avais à faire. "Je ne vais pas vous la voler ..." Lui fis-je remarquer avec un froncement de sourcils. Avant de pincer les lèvres et récupérer la trousse avec laquelle j'allai dans la salle de bains. Je me contentai d'entrebâiller la porte, une fois certain que de sa place elle ne me verrait pas. Ce n'était pas que j'étais gêné à l'idée d'être torse nu. Mais je ne voulais pas avoir à lui expliquer toutes les blessures et les cicatrices visibles sur mon corps. J'ôtai donc mon polo en grimaçant de douleur, avant de tenter d'inspecter mon dos dans le miroir. J'avais connu pire que la plaie placée sur mon omoplate et l'immense bleu sur mon flan.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... »

Revenir en haut Aller en bas

ESPERANZA & LOGAN ☼ « on the road... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-