It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Paradise ∞ Erik & Teresa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Paradise ∞ Erik & Teresa Mer 18 Juin - 0:04

Teresa était aux anges. Elle ne s’était pas sentie aussi bien depuis très longtemps en fait. Son père était mort un peu plus d’un mois plus tôt et la douleur de l’avoir perdu était toujours aussi vive et il faudrait beaucoup de temps avant qu’elle ne se calme mais cela ne l’empêchait pas de se sentir bien. Coupe du monde chez elle oblige, Mako avait eu la très bonne idée de l’inviter à Sao Paulo avec lui changer les idées. Rentrer à la maison lui faisait du bien même si elle avait du mal à le faire sans son père. Mais soit, c’était une excellente idée quand même, elle qui était une fervente supportrice de l’équipe nationale et qui suivait tous les résultats sans exception. Puis, deux jours plus tôt, Erik lui avait fait la surprise de la rejoindre. C’était bien pour ça qu’elle se sentait si bien, elle avait tout – presque – ce qu’il lui fallait pour être heureuse. Malheureusement, il ne pouvait pas rester plus de trois jours et il était supposé prendre l’avion le lendemain pour rentrer à New York. Teresa n’avait pas envie de le laisser partir si vite. Elle voulait l’avoir encore pour elle. Puis ils avaient été séparés assez longtemps pour qu’elle n’ait plus envie de passer un seul moment sans lui. Bien sûr, il était hors de question qu’elle rentre sans lui. Elle n’avait pas envie de revoir New York pour le moment et elle comptait bien repousser le moment où elle allait rentrer le plus possible. Erik l’avait invitée au restaurant ce soir et ils venaient de finir de manger à présent. En cette période de coupe du monde, les rues étaient encore pleines de gens, l’ambiance était conviviale et c’était agréable de s’y promener même à une heure aussi tardive. Ils auraient pu prendre un taxi mais pour cette raison la jeune femme avait préféré marcher pour ça et son petit-ami ne s’y était pas opposé – ce n’était pas comme si elle lui avait laissé le choix de toute façon. Alors qu’ils marchaient depuis quelques minutes à peine, Teresa soupira. « Tu es vraiment obligé de repartir demain ? Tu ne veux pas rester avec moi encore un peu ? » demanda-t-elle en faisant la moue, la tête relevée vers lui. Elle était prête à faire n’importe quoi pour qu’il reste plus longtemps avec elle mais elle savait aussi que s’il pouvait rester il le ferait. Elle ne se faisait donc pas trop d’illusions quant à la réponse qu’il lui donnerait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Sam 21 Juin - 22:51

La vie d'Erik à New-York était devenue très pénible ces derniers jours. Il n'y avait qu'une seule raison à tout cela : l'absence de Teresa. En effet, la jeune femme s'était envolée un peu plus tôt vers le Brésil, son pays natal. Well, la coupe de monde était quand même une merveilleuse occasion pour ça et avec ce qu'elle avait vécu récemment, il était convaincu que partir un peu ne pourrait que lui faire du bien. Malheureusement, ça ne lui avait pas fait du bien à lui. C'est pour ça qu'il avait fini par décider de la rejoindre. Pas pour longtemps, juste deux ou trois jours. Mais il avait besoin de la voir, ne serait-ce qu'un peu. Il ne pouvait pas vivre sans elle. Et c'est d'ailleurs parce qu'il avait constaté ça qu'il avait décidé de lui faire sa demande. Il voulait que Teresa devienne sa femme, qu'ils aient plein d'enfants ainsi qu'une grande maison et quelques chiens (enfin pas nécessairement pour les chiens, c'était un point négociable). Et il ne voyait pas de raisons d'attendre plus longtemps. Il avait donc acheté une bague avant de la rejoindre, il se disait que c'était le moment. Sauf que bon... ils étaient à la veille de son départ et il n'avait toujours pas trouvé le moment (ou le courage au choix) de lui demander. Mais il ne pouvait définitivement pas rentrer à New-York comme ça.

Il rentrait à présent du restaurant où il venait de manger. Un très bon restaurant d'ailleurs. Comme il faisait vraiment beau et que marcher dans les rues étaient agréables, ils avaient choisi de rentrer à pieds. Erik s'efforçait de ne pas trop penser au fait qu'ils devaient rentrer le lendemain. C'était trop terrible à ses yeux. Et il fallait croire que Teresa partageait le même point de vue. « Tu es vraiment obligé de repartir demain ? Tu ne veux pas rester avec moi encore un peu ? » Erik hocha la tête avec un air grave. « Malheureusement oui. » fit-il en prenant un air très très triste. Et il n'exagérait même pas l'expression qu'il avait maintenant. Rien ne pouvait lui faire plus de peine que le fait de devoir repartir et se retrouver à nouveau seul abandonné, loin de la femme qui l'aimait. « Tu vas tellement me manquer. Est-ce que tu reviens bientôt ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Jeu 26 Juin - 23:59

Teresa se sentait infiniment mieux depuis qu’Erik l’avait rejoint. Rentrer chez lui avait du bien mais Erik n’avait pas pu l’accompagner et elle avait dû l’abandonner et ça n’avait pas été de gaieté de cœur. Mais elle n’avait pas eu le choix, elle avait eu besoin de s’éloigner de New York un peu et pour ça elle avait dû se séparer de son petit ami un peu. Heureusement, il avait eu l’excellente idée de venir la voir et ils avaient pu passer quelques jours merveilleux tous les deux. Pas assez à son gout… Et il était censé repartir le lendemain. La jeune femme n’avait encore trouvé de plan infaillible pour le retenir et c’était terrible comme son temps était compté maintenant. Elle tenterait bien de lui faire les yeux doux mais elle imaginait qu’il lui faudrait bien plus que ça.

Leur dîner venait de se terminer et il ne restait plus beaucoup à Teresa pour convaincre Erik de rester. Il s’agissait là de son dernier moment et elle réussit à le prolonger un peu en le faisant marcher pour rentrer jusqu’au l’hôtel. Ce n’était pas désagréable vu le temps qu’il faisait mais elle allait devoir gâcher ce moment en parlant de choses qui fâchaient et elle espérait qu’il n’allait plus en vouloir pour ça. Parce qu’après tout lui aussi allait se retrouver seul en rentrant et… En fait elle devrait sans doute jouer sur ça pour le convaincre. Qu’avait-il donc de si important à faire qu’il ne pouvait encore repousser de quelques jours hein ? Elle était plus importante que tout ça. Après qu’ils aient marché un moment en silence, Teresa le rompit et demanda enfin à Erik s’il était vraiment obligé de partir demain. Vu son expression, la jeune femme ne s’attendait pas à une réponse réjouissante. « Malheureusement oui. » L’expression de la jeune femme se fit aussi triste et grave que celle du brun. Elle aurait pu aller jusqu’à pleurer mais elle ne le ferait qu’en dernier retour. « Et pourquoi hein ? » demanda-t-elle sur un ton plaintif, un peu à la manière d’une enfant. « Tu as quoi de si important à faire à New York ? De plus important que moi ? » Franchement, elle ne voyait pas ce qu’il pourrait trouver de plus important qu’elle, et elle n’était pas du tout présomptueuse. « Tu vas tellement me manquer. Est-ce que tu reviens bientôt ? » La jeune femme soupira et haussa les épaules d’un air pensif. « Je ne sais pas trop. Je ne rentrerai pas avant que le Brésil soit éliminé déjà. Et après… Tout dépendra de quand je serai prête. Je ne peux pas tellement te dire comme ça. » Ca ne lui plaisait pas plus qu’à lui, il lui manquait déjà. Elle l’aimait beaucoup trop. Elle le força à s’arrêter et vint se coller contre lui en soupirant. « Je t’aime tu sais. Je m’étais jurée qu’on ne se quitterait plus depuis qu’on s’est retrouvés mais j’ai besoin d’être là en ce moment. Mais ça ne change rien au fait que je t’aime plus que tout. » Ils avaient perdus bien trop de temps tout le temps où ils avaient été séparés la première fois et elle ne voulait plus jamais connaitre ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Ven 27 Juin - 18:53

Erik et Teresa étaient tranquillement en train de marcher pour rentrer à l'hôtel quand la jeune femme ramena sur le tapis un sujet qui 'fâchait'. Il s'agissait bien évidemment du départ du danois le lendemain. Il fallait bien en effet que le jeune homme retourne d'où il venait. C'était des choses qui arrivaient. Mais il allait probablement mourir de chagrin entre temps. C'était même à peu près certain. Il le vivait très mal quand il était séparé de la brésilienne comme ça. « Et pourquoi hein ? Tu as quoi de si important à faire à New York ? De plus important que moi ? » « Je dois bosser un peu. » C'était vrai, il avait une mission courte sur un bateau. Il aurait bien dit non mais vu que Teresa n'était pas là et qu'il était loin d'elle, il n'avait eu aucune raison de refuser. Et puis, son besoin de naviguer était toujours très présent.

Le jeune homme déclara par la suite que la brésilienne allait beaucoup lui manqué. Il l'avait déjà dit, il le vivait mal quand elle n'était pas avec lui. Il voulait aussi savoir quand elle reviendrait à New-York. Il savait que tout ça n'était pas facile pour elle. Qu'elle avait besoin de prendre le large après tout ce qu'il lui était arrivé et il pouvait le comprendre, évidemment. Mais égoïstement, il ne voulait pas non plus que ça lui prenne trop de temps. « Je ne sais pas trop. Je ne rentrerai pas avant que le Brésil soit éliminé déjà. Et après… Tout dépendra de quand je serai prête. Je ne peux pas tellement te dire comme ça. » Le brun hocha la tête avec un air compréhensif. « Ne prends pas trop de temps quand même, pense à mon petit cœur qui se meurt de chagrin. » Il eut un petit sourire moqueur pour montrer qu'il plaisantait (enfin au moins à moitié). Teresa le força alors à s'arrêter et se colla à lui. Il n'allait pas s'en plaindre, il l'entoura d'ailleurs de ses bras. Il fallait qu'il en profite pendant le peu de temps qu'il lui restait, après il allait encore passer un moment sans pouvoir le faire. C'est pour ça qu'il priait déjà pour que le Brésil soit éliminé le plus vite possible. « Je t’aime tu sais. Je m’étais jurée qu’on ne se quitterait plus depuis qu’on s’est retrouvés mais j’ai besoin d’être là en ce moment. Mais ça ne change rien au fait que je t’aime plus que tout. » Erik acquiesça. « Je t'aime aussi. Très très fort. » répondit-il aussitôt. Il l'avait toujours aimé, c'est pour ça qu'il n'avait jamais pu l'oublier. « Il y a quelque chose que je voudrais te demander... » commença-t-il ensuite sur un ton peu assuré, pas certain de vouloir continuer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Dim 29 Juin - 18:30

Erik ne pouvait soi-disant pas rester avec Teresa. Soi-disant parce qu’elle ne voyait pas quelle excuse valable il pourrait trouver pour justifier le fait qu’il ne reste pas plus longtemps avec elle. Elle était bien curieuse de le savoir tiens, et peu importe la justification qu’il trouverait elle ne l’accepterait. Parce qu’elle était malheureuse sans lui et qu’elle ne voulait pas être malheureuse. En en tout cas plus qu’elle ne l’était déjà en ce moment. « Je dois bosser un peu. » lui répondit-il alors, sans visiblement se rendre compte de ce qu’il venait de dire. Teresa n’hésita donc pas à exagérer sa réaction. Elle commença par secouer vivement la tête. « Bosser un peu ? Ça, c’est plus important que moi ? » demanda-t-elle ensuite en faisant la moue la plus triste possible. Elle n’était pas en train de dire qu’il devait arrêter de vivre pour elle mais elle aurait préféré qu’il ait quelque chose de plus important à faire parce que vu comme il en parlait ça n’avait pas l’air de l’être tant que ça. Soit, tant pis. Ils resteraient plus de temps sans se voir c’était comme ça. Elle n’était pas encore prête à rentrer, elle était bien ici et être à New York était encore trop dur pour elle. « Ne prends pas trop de temps quand même, pense à mon petit cœur qui se meurt de chagrin. » La jeune femme fit la moue, une fois de plus. Elle avait une solution à ça mais il ne voulait pas suivre son idée. « Tu n’as qu’à rester ici avec moi. » Mais vu qu’apparemment ce n’était pas possible elle allait essayer de trouver un bon côté à tout ça. « Enfin après, plus longtemps on est séparé meilleures seront les retrouvailles. » C’était bien le seul bon côté qu’elle pouvait trouver à toute cette situation. Après s’être arrêtée et s’être collée contre Erik, Teresa lui rappela à quel point elle l’aimait et que le fait qu’elle soit loin de lui n’y changeait rien. Elle n’aimait pas être loin de lui, ils avaient déjà passé trop de temps séparés. « Je t'aime aussi. Très très fort. » La jeune femme ne résista pas à l’envie de l’embrasser. Elle se replaça ensuite contre lui, comme juste avant. « Il y a quelque chose que je voudrais te demander... » lui demanda-t-il ensuite sur un ton étrange. Il semblait nerveux et la jeune femme s’inquiéta tout de suite. Elle s’écarta légèrement et essaya de lire quelque chose sur son visage qui pourrait l’aider à comprendre ce qu’il se passait. « Oui ? » finit-elle par répondre sur le même air absolument pas assuré.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Mar 1 Juil - 14:20

Erik expliqua à Teresa pourquoi il ne pouvait pas rester avec elle. Il aurait voulu vraiment, ça lui aurait tellement plus plu. Malheureusement, il devait bosser un peu. C'était des choses qui arrivaient mais c'était très très triste pour lui. En disant ça, le danois ne s'était pas rendu compte qu'il disait quelque chose de mal mais en voyant la tête que faisait la brésilienne alors, il commença à comprendre qu'il aurait mieux fait de se taire. « Bosser un peu ? Ça, c’est plus important que moi ? » Le jeune homme secoua aussitôt la tête. « Non bien sûr que non ! » Quelle idée aussi. « Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit. » Et il était très important qu'il se défende à ce propos. Après, si c'était ce qu'elle avait compris, il était navré. Mais ce n'était en aucun cas ce qu'il pensait. « Tu devrais savoir que rien n'est plus important que toi à mes yeux. » Mais parfois, certaines choses de la vie s'imposait quand même. C'était comme ça et c'était très triste mais bon... il ne pouvait rien y changer. Mais Teresa pouvait faire qu'ils soient séparés le moins longtemps possible en revenant dans pas trop longtemps. Mais elle n'était pas prête encore, ce qu'il pouvait comprendre. Il espérait seulement que ça ne lui prendrait pas trop longtemps. Sinon, son petit cœur pourrait ne pas y survivre. Et il n'exagérait absolument pas. « Tu n’as qu’à rester ici avec moi. » Ils avaient déjà établi qu'Erik ne pouvait pas faire ça pourtant. « Enfin après, plus longtemps on est séparé meilleures seront les retrouvailles. » Le danois fit la moue. « Je n'aime pas vraiment les retrouvailles. » fit-il en secouant la tête. Parce que pour qu'il y ait des retrouvailles ça voulait dire qu'ils avaient du être séparés et ça, c'était très nul. « Je préférerais pouvoir être avec toi tout le temps. » Teresa lui fit ensuite savoir qu'elle l'aimait et Erik déclara la même chose juste après. Parce que c'était la vérité et il se devait de lui dire autant que possible. Sans vraiment réfléchir, il continua de parler et l'informa qu'il avait quelque chose à lui demander. Se rendant compte de ce qu'il venait de commencer à dire, il s'interrompit, n'osant pas tellement continuer sur le coup. Teresa s'écarta aussitôt de lui et le regarda avec un regard inquiet. « Oui ? » « Hmm. » Le jeune homme baissa les yeux et passa sa main dans sa poche où l'étui de la bague pesait tout d'un coup très lourd. Il releva les yeux et décida de quand même de prendre son courage à deux mains. « Je me demandais si par hasard... » Il s'interrompit le temps de sortir la boîte avec la bague. « Tu voudrais bien devenir ma femme ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Jeu 3 Juil - 2:24

Erik venait d’avouer à Teresa qu’il ne pouvait pas rester avec elle parce qu’il devait bosser un peu. A la façon dont il en avait parlé, la jeune femme avait ressenti qu’il lui avait dit ça comme si ça n’avait pas beaucoup d’importance. C’était encore pire pour elle du coup, parce qu’il ne l’abandonnait pas pour une raison valable. Elle n’aurait pas accepté grand-chose de toute façon, parce qu’elle ne voulait vraiment pas qu’il parte, mais cette excuse-là était carrément inacceptable. « Non bien sûr que non ! Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit. » se défendit-il lorsqu’elle l’accusa de considérer un peu de travail comme plus important qu’elle. Elle fit la moue, absolument pas convaincue. « Tu devrais savoir que rien n'est plus important que toi à mes yeux. » Oui, bon, il se rattrapait quand même bien. Elle leva les yeux au ciel mais finit par abandonner et sourire. « Plutôt bien rattrapé… » lui accorda-t-elle. « Mais ça n’excuse pas le fait que tu m’abandonnes ! » Elle ne se sentirait pas bien temps qu’ils ne se retrouveraient pas pour de bon. C’était bien là le seul bon côté des séparations : les retrouvailles. Plus longtemps ils seraient séparés plus elles seraient meilleures. Mais pour ça il fallait passer par une période très difficile à supporter. « Je n'aime pas vraiment les retrouvailles. » La jeune femme fronça les sourcils. Comment pouvait-il ne pas aimer ça ? « Je préférerais pouvoir être avec toi tout le temps. » Vu comme ça aussi… Mais ça ce n’était pas faute d’avoir essayé de le convaincre de rester avec elle. C’était lui qui refusait d’être avec elle justement alors il n’avait pas à se plaindre. « La faute à qui si on ne peut pas hein… » Elle lui avait déjà expliqué pourquoi elle ne pouvait et ne voulait pas rentrer à New York. Elle avait une très bonne raison. Alors que lui… Soit. Elle ne désespérait pas encore. Il lui restait encore un peu de temps pour le convaincre de rester. Elle commença d’ailleurs par lui rappeler à quel point elle l’aimait. Ceci sembla le perturber un peu puisqu’il se mit ensuite à agir de manière étrange. Il avait l’air… inquiet ? Ailleurs ? Teresa avait du mal à comprendre ce qui lui arrivait, et en plus il voulait lui parler… Well, elle s’inquiétait quand même un peu là. « Hmm. » Ca ne l’éclairait pas du tout ça. Et il semblait vouloir faire durer le suspense, comme si elle ne s’inquiétait pas déjà assez. « Je me demandais si par hasard... » Lorsqu’elle vit ce qu’il venait de sortir de sa poche, son cœur s’emballa. Ça ne pouvait pas… « Tu voudrais bien devenir ma femme ? » Eh bien si. C’était exactement ça et elle avait beaucoup de mal à réaliser. Elle ne doutait pas qu’il l’aimait autant qu’elle l’aimait mais ils venaient à peine de se retrouver et elle ne se serait pas attendue à une telle chose avant un moment. Elle attendit un peu avant de donner sa réponse. Pas volontairement, mais parce qu’elle avait un peu de mal à y croire. Et pas non plus parce qu’elle hésitait à lui dire oui. Elle était certaine de le vouloir. « J’aimerais être ta femme, oui. » répondit-elle finalement. Elle voulait finir sa vie avec lui et ne plus le quitter, elle le savait depuis bien longtemps. « Mais tu dois me promettre de ne pas m’abandonner à l’autel comme tu l’as fait avec ta dernière fiancée. » Bon, elle savait qu’il n’en ferait rien mais elle pouvait bien le taquiner un peu pour faire retomber la pression.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Jeu 3 Juil - 18:45

Teresa semblait avoir mal prit le fait qu'Erik doive rentrer pour le boulot. C'était surtout parce qu'elle avait cru comprendre que c'était plus important qu'elle du coup. Comme si ! Rien n'était plus important que la jeune femme pour le danois et il était un peu vexé qu'elle puisse venir à penser une telle chose. Il lui fit savoir ce qu'il en était en tout cas. Il lui pardonnait pour cette fois parce qu'il ne lui avait peut-être jamais précisé ça mais si elle doutait à nouveau de lui à l'avenir, il ne le prendrait pas aussi bien. « Plutôt bien rattrapé… » Le danois roula des yeux. Il ne se rattrapait pas puisqu'il n'avait rien fait de mal à la base ! « Mais ça n’excuse pas le fait que tu m’abandonnes ! » Il soupira. « A la base, c'est quand même toi qui m'abandonnes. » Parce qu'ils étaient à New-York en principe et c'était elle qui était partie pour une durée indéterminée et non l'inverse. Certes, elle avait une bonne raison mais soit, ce n'était pas le problème. « Et en plus, je n'ai pas le choix ! J'aimerais tellement plus rester avec toi. » La question ne se posait même pas mais bon, il ne pouvait pas avoir toujours ce qu'il voulait. Il se répéta ensuite quand il déclara ne pas aimer les retrouvailles. Vu ce qu'il venait de dire, il devait s'expliquer parce que bon... ça devait paraître un peu bizarre comme ça. Mais s'il n'aimait pas ça, c'était seulement parce que ça voulait dire qu'ils avaient du être séparés entre temps donc, très peu pour lui. « La faute à qui si on ne peut pas hein… » Le jeune homme soupira mais ne répondit pas. Inutile de continuer plus longtemps, il n'obtiendrait pas raison de toute manière. Il mit donc fin à ce débat en changeant de sujet. Il venait de laisser entendre qu'il avait quelque chose à demander à Teresa mais il n'osa pas aller plus loin sur le coup. Dans sa veste, il avait l'impression que la bague pesait une tonne tellement il avait peur. La brésilienne le poussa néanmoins à continuer et Erik lui fit sa demande, toujours aussi effrayé parce qu'allait répondre la jeune femme à ça maintenant. « J’aimerais être ta femme, oui. » Le cœur du jeune homme manqua un battement. Elle avait dit oui... Il avait du mal à croire qu'il avait bien entendu. « Mais tu dois me promettre de ne pas m’abandonner à l’autel comme tu l’as fait avec ta dernière fiancée. » Un petit sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme. « Je ne peux rien te promettre mais je vais essayer. » lança-t-il moqueur. Il reprenait un peu contenance maintenance. Il s'approcha ensuite de Teresa et l'embrassa longuement. « Tu n'as aucune inquiétude à te faire. » souffla-t-il ensuite après s'être à peine écarté d'elle. « Ce n'est pas pareil. Elle n'était rien pour moi elle alors que toi... Je pense que je manquerais de mots pour réussir à dire à quel point tu comptes à mes yeux. » Il se tut un peu et attrapa la main de la jeune femme. « Je peux ? » demanda-t-il en montrant la bague. Il demandait ça au cas où elle aurait changé d'avis durant la minute qui venait de s'écouler.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Dim 6 Juil - 23:54

Teresa était en train de faire une mini-scène à Erik parce qu’il l’abandonnait et qu’il ne voulait pas le reconnaitre. Pourtant, c’était bien ça qui était en train de se passer. Il rentrait à New York alors qu’elle restait ici, à Rio. Or, elle voulait qu’il reste avec elle. Elle avait besoin qu’il reste. Mais ça, il ne semblait pas vouloir l’entendre et préférait l’abandonner pour aller travailler, comme si ça c’était plus important qu’elle. « A la base, c'est quand même toi qui m'abandonnes. » Oh non, il n’avait pas le droit. Ce n’était pas comme si elle l’avait choisi, elle aurait préféré pouvoir rentrer avec lui tout de suite, elle aurait préféré ne pas avoir eu à fuir New York pendant quelques temps mais le contraire était juste au-dessus de ses forces. Elle avait toutes les raisons de rester ici et lui il n’avait rien qui l’attendait là-bas, ou en tout cas rien d’important. « Tu sais très bien pourquoi je suis partie. Et je ne t’ai jamais interdit de me suivre je te signale. » Bon ça n’aurait surement pas beaucoup plu à Mako mais du moment qu’elle* était contente c’était le principal. « Et en plus, je n'ai pas le choix ! J'aimerais tellement plus rester avec toi. » « On a toujours le choix. » répliqua la jeune femme en secouant la tête. « Tu fais juste le mauvais. »

Après ce grand et important débat, le comportement d’Erik changea du tout au tout et inquiéta Teresa. Elle ne l’avait jamais vu aussi nerveux et mal à l’aise et elle ne savait pas pourquoi il agissait comme ça. Ce ‘problème’ fut cela dit bien plus résolu plus qu’il lui donna la réponse qu’elle attendait tant, sans toutefois avoir posé la moindre question : il lui avait été sur le point de lui demander de l’épouser et c’était à présent chose faite. Elle n’arrivait pas à y croire. Ça ne lui avait même encore jamais effleuré l’esprit… et ce n’était pas pour ça qu’elle ne le voulait pas. Au contraire. Elle ne pouvait pas lui dire non, elle voulait être avec lui pour le reste de sa vie alors pourquoi attendre ? Elle voulait juste qu’il lui promette de ne pas l’abandonner à l’autel parce qu’elle ne serait pas capable de s’en remettre. Cette remarque fit rire le jeune homme et Teresa ne voyait pas ce qu’il y avait de drôle là-dedans. « Je ne peux rien te promettre mais je vais essayer. » Essayer. Hum… non, ça ne lui convenait pas. « Je vais me voir obligée de remplacer mon oui par un peut-être dans ce cas. » C’était toujours mieux qu’un non, rien n’était perdu pour lui. Heureusement, il se rattrapa bien vite en l’embrassant. « Tu n'as aucune inquiétude à te faire. Ce n'est pas pareil. Elle n'était rien pour moi elle alors que toi... Je pense que je manquerais de mots pour réussir à dire à quel point tu comptes à mes yeux. » La jeune femme sourit et l’embrassa à son tour. Elle ne pouvait pas lui en vouloir après qu’il lui ait dit ça. De toute façon, elle ne lui en avait jamais voulu. « Encore une fois… Bien rattrapé. » souffla-t-elle en s’écartant. Erik lui prit ensuite la main. « Je peux ? » « Quelle question ! Je me demandais ce que tu attendais pour le faire d’ailleurs. » Il était un peu lent, heureusement qu’elle lui pardonnait facilement qu’elle l’aimait surtout. « Elle est vraiment magnifique… » Elle n’aurait jamais pensé porter quelque chose comme ça un jour. Elle allait tellement avoir peur de la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa Mar 8 Juil - 19:44

Teresa et Erik était en train de se chicaner parce que la brune ne voulait pas qu'il parte. Il n'en avait aucune envie non plus en fait mais il n'avait juste pas le choix, il fallait bien qu'elle comprenne ça. Il devait travailler c'était comme ça. Et Teresa n'avait pas le droit de lui reprocher de l'abandonner parce qu'à la base c'était quand même elle qui l'abandonnait. « Tu sais très bien pourquoi je suis partie. Et je ne t’ai jamais interdit de me suivre je te signale. » « Tu ne m'as pas proposé non plus. » fit-il en fronçant les sourcils. Parce que si elle l'avait fait, il n'aurait probablement pas refusé. Loin de là même, il était trop faible et il avait envie d'être avec elle à longueur de temps. Il fit ensuite valoir (à nouveau) le fait qu'il n'avait pas le choix mais bon, ça devait être peine perdue. Elle ne semblait pas vouloir entendre et comprendre ça. « On a toujours le choix. » Evidemment. « Tu fais juste le mauvais. » « Forcément. » Le jeune homme décida ensuite de changer de sujet parce que sur celui-là, il n'arriverait jamais à avoir raison de toute manière. Pour changer de sujet, le jeune homme se décida enfin à faire sa demande. Il avait beaucoup beaucoup hésité mais il avait prit son courage à deux mains. Il ne le regrettait pas puisque Teresa avait dit oui. Oui... Il avait du mal à croire qu'il avait bien entendu ça. Elle voulut aussi qu'il lui promette de ne pas la planter devant l'autel (elle s'inquiétait pour rien, ce n'était pas DU TOUT le genre d'Erik ça) et le jeune homme répondit en plaisantant qu'il ne pouvait pas lui promettre ça. « Je vais me voir obligée de remplacer mon oui par un peut-être dans ce cas. » Le jeune homme fit la moue. « Non ne fais pas ça, c'est cruel. » Parce que planter quelqu'un devant l'autel ne l'était absolument pas évidemment. Le jeune homme reprit ensuite la parole pour lui dire ce qu'il en était vraiment. Elle n'avait aucune inquiétude à se faire, il serait là à l'autel, à l'attendre. Parce qu'elle était la meilleure chose dans sa vie et elle avait toujours compté pour lui, même quand elle n'était plus là parce qu'il avait eu la bêtise de la quitter. Il n'avait jamais pu l'oublier parce qu'elle était probablement la femme de sa vie (même si ça faisait un peu niais et stupide dit comme ça, il l'assumait). « Encore une fois… Bien rattrapé. » Erik haussa les épaules. « Ca c'était la vérité, je plaisantais avant. » Et ce n'était peut-être pas drôle mais ça se serait su depuis le temps s'il était drôle. Erik sortit ensuite la bague de l'étui et demanda la permission à Teresa avant de lui passer au doigt. Il faisait ça au cas où elle aurait changé d'avis. « Quelle question ! Je me demandais ce que tu attendais pour le faire d’ailleurs. » Erik eut un sourire niais avant de la lui passer au doigt. « Elle est vraiment magnifique… » « Tu es magnifique. Il fallait bien une bague à ta hauteur. » dit-il en haussant les épaules. « Teresa Of Schleswig... » commença-t-il songeur. « Ca sonne bien non ? » Très bien même. Pour lui en tout cas. « Tu vas être une princesse. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Paradise ∞ Erik & Teresa

Revenir en haut Aller en bas

Paradise ∞ Erik & Teresa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-