It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Astaria & Valentino - strike a pose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Astaria & Valentino - strike a pose Sam 2 Aoû - 14:50

Astaria & Valentino : strike a pose.

Moi qui pensais, au tout début, que l'idée d'un allé retour pour Paris était une plaisanterie de la part de la jeune femme, j'en étais maintenant à la regarder chercher un vol qui ne nous coûterait pas trop cher pour faire ce voyage malgré tout. Je ne savais pas trop si je devais l'arrêter et lui proposer de remettre ça à -bien- plus tard, ou pas. Ce n'était pas que je n'avais pas autant envie qu'elle d'y aller et tout ça, pour sûr que non. Simplement, je ne savais pas si ça valait le coup qu'on perde du temps à chercher un vol qui ne saurait être beaucoup plus bas que le tout premier qu'elle avait trouvé. Mais elle avait l'air véritablement décidée à trouver ça, coûte que coûte. Alors je la laissais faire sans intervenir, me contentant de laisser mon corps voyager d'elle à l'écran d'ordinateur qui lui divulguait des informations qui ne semblaient toujours pas lui plaire. De toute évidence, c'était toujours trop cher pour elle. En même temps ,d'ici septembre ou octobre, je doutais qu'elle puisse réunir assez d'argent pour ce voyage. D'autant plus qu'il fallait penser aux dépenses que l'on ferait une fois sur Paris. A commencer par l'hôtel. Dans une telle ville, j'étais certain que les prix allaient être exorbitants. Comme c'était le cas pour New-York. On parlait d'une grande ville. Pas d'un petit patelin de campagne quoi. Sa question me désarçonna et me fit écarquiller les yeux. Inquiet de la raison pour laquelle elle pouvait bien me la poser, je posai les yeux sur l'écran de l'ordinateur. Moi qui n'étais pas un grand aventurier, tout ça me faisait réellement peur. Je ne connaissais pas la moitié des noms qui indiquaient les escales. Franchement ... ? Je lui lançai un regard désolé, plissai un peu le nez en une moue plutôt enfantine et hochai négativement la tête.

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Astaria & Valentino - strike a pose Dim 3 Aoû - 2:47

Astaria + Valentino
Strike a pose
À partir de dorénavant j'allais faire de la quête du vol pas cher, une mission divine. Déjà parce que je voulais vraiment embarquer Valentino dans ma folie, mais aussi et surtout, parce qu'il faudrait bien que je rentre un jour, chez moi. Mon oncle m'avait payé l'aller, et j'avais insisté pour me débrouiller au retour. Sauf que je n'avais pas vu le prix sur mon billet. D'ailleurs, peut-être que mon oncle avait bénéficié d'un traitement de faveur ? Je le voyais mal m'offrir pour quelques 600€, comme ça, gracieusement. Non pas qu'il soit radin mais... c'était une somme, tout de même. Et j'avais beau écumer les sites, je ne trouvais guère moins cher. Une centaine d'euros moins cher, éventuellement, mais avec un nom flippant et des escales hautement improbables. C'est bien simple, j'savais même pas si ces noms-là faisaient parties de la planète Terre. Désignant l'écran à Valentino, je l'interrogeais sur ses pulsions suicidaires. Dans un premier temps, il n'eut pas vraiment l'air de comprendre, mais après un coup d'oeil à l'écran, s'empressa de secouer négativement la tête. Non, il n'était donc pas prêt à mourir pour moi. Okay copain, c'est pas grave, hein, je vois toute l'estime que tu me portes. J'haussais les épaules, un brin tragédienne, juste pour l'emmerder un peu, puis décidais de jeter un coup d'oeil à mon téléphone portable. Songer au cadeau de mon oncle m'avait fait repenser à ses très et trop nombreux contacts... Peut-être pourrait-il trouver quelqu'un pour me faire baisser les prix. Hum... six heures de plus... Ca nous faisait... hum... Oui, c'était gérable. Je composais le numéro de téléphone consciente que, ça aussi, ça allait me coûter un bras. Ca s'entendait aux tonalités, plus graves, presque accusatrices. Une... Deux... Trois... Ca allait finir par décrocher un jour, ou bien ? Il fallait croire qu'il n'était pas si important de s'assurer que j'allais bien... Bande d'ingrats !  
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Astaria & Valentino - strike a pose Dim 3 Aoû - 18:29

Astaria & Valentino : strike a pose.

Est-ce qu'à la fin on allait parvenir à trouver une solution, ou c'était vraiment foutu d'avance ? Parce que moi je savais que financièrement ça n'allait pas me mettre à plat que de faire un tel allé et retour. Mais il ne fallait pas être devin pour comprendre que contrairement à moi, Astaria n'était pas dans une situation financière qui lui permettait une telle excentricité. Sans savoir que faire, je la regardais remuer ciel et terre sans se ménager. Malheureusement pour elle, ou pour nous, je ne me sentais pas du tout capable de prendre des risques insensés, juste pour un tel voyage. N'oublions pas que j'aimais être en parfaite sécurité dans mon petit chez moi, bien tranquille. Et que forcément, un voyage pareil avec toutes ces escales bizarres et tout, ce n'était pas ce que j'appelais "la sécurité nec plus ultra". En la voyant composer un numéro de la téléphone, je la regardai faire sans intervenir ni rien dire. Finalement, je récupérai un peu l'ordinateur pour rouvrir le traitement de texte. Si tu veux, on fait un tas de petits gâteaux tous les deux et on fait du porte à porte pour les vendre. Je suis certain qu'on peut finir avec une belle cagnotte à la fin, pour payer une partie du voyage !" C'était pas une idée un peu naïve ça ? Si c'était le cas, eh bien tant pis. C'était tout à fait mon genre en tout cas ! Et puis on avait souvent fait ce genre de truc avec les enfants de l'institut. Je savais donc parfaitement que c'était faisable ! Soit, il allait quand même falloir qu'elle débourse un peu à côté, pour compléter. Parce qu'on n'allait pas pouvoir récolter une telle somme d'argent non plus. A moins de faire ça sur plusieurs semaines, à la rigueur. Là, d'accord. Mais ça signifiait vraiment beaucoup de gâteaux !

realised by morphine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Astaria & Valentino - strike a pose Mar 5 Aoû - 18:51

Astaria + Valentino
Strike a pose
Le téléphone à l’oreille, je laissais défiler les tonalités, m’énervant un peu plus à chacune d’entre-elle, trouvant qu’on m’avait, finalement, bien vite oublié, que je ne devais pas être aussi indispensable qu’ils avaient cherché à me faire croire pour m’empêcher de partir. À peine disparue et vite consolé. Bande de nazes ! Oui, d’accord, je n’avais essayé d'appeler qu’une seule fois et c’était justement maintenant, mais... Raison de plus pour décrocher sur l’instant, non ? Moi j’trouve que si. Cela dit, pendant que le téléphone jouait avec mes nerfs, je vis Valentino récupérer l’ordinateur, et suivais le mouvement du regard. Quoi ? Il avait eu une idée ? Une idée qui pourrait rattraper le fait que ma famille n’en avait rien à faire de moi ? Raccrochant -parce que oui, à un moment, fallait quand même se rendre à l’évidence- je me penchais vers l’écran afin de lire en même temps qu’il tapait, sourcils froncés de curiosité. Création de petits gâteaux ? Porte à porte ? Il se croyait dans un épisode de ‘7 à la maison’, là ? Non, parce qu’il n’y avait que dans les séries qu’on pouvait croiser ce genre de choses, non ? Ou pas, finalement. Il avait peut-être raison. Attendrie par sa proposition, je déposais mes lèvres contre sa joue pour l’en remercier, avant de réfléchir à mon tour. « C’est une idée, en effet... Ça permettrait d’alléger nos frais, mais... Va falloir en faire un paquet quand même. Tu te sens de faire ça pour moi ? » je demandais, réellement mais réellement touchée qui puisse ne serait-ce que l’envisager. « On a qu’à se donner jusqu’à octobre pour récolter une sommes conséquente et après on avisera. T’en dis quoi ? » D’ici là, j’aurais probablement réussi à vendre quelques photos, voir même décroché un ou deux contrats. Et avec les clichés que je venais d’obtenir grâce à eux, je n’avais absolument aucun doute sur le fait d’agrémenter mon book d’un argument supplémentaire. Restait juste à savoir si ce plan lui convenait ou pas ?  
made by pandora.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Astaria & Valentino - strike a pose Mar 5 Aoû - 19:29

Astaria & Valentino : strike a pose.

J'avais réellement envie d'aider Astaria. Mais il fallait se rendre à l'évidence, il n'existait aucune solution miracle pour récolter autant d'argent d'un seul coup. Et les billets de banque ne tombaient malheureusement pas du ciel. La seule idée que j'avais, c'était cette histoire de petits gâteaux. Il allait falloir en faire un sacré paquet, c'est vrai. Mais quand on veut, on peut, non ? Soit, octobre c'était vachement proche. Donc, il fallait se rendre à l'évidence, nous n'avions aucune chance de récolter autant d'argent que ça non plus ! Mais la moitié ce serait bien, non ? S'il le fallait, je pouvais toujours faire de gros gâteaux, pour de gros événements. Par exemple, des anniversaires. Ca se vendait bien plus cher ça. Oui, j'étais réellement motivé à l'aider, quitte à passer des heures -voir des jours- en cuisine ! Evidemment, comme à ma bonne habitude, je fus trahis par mes joues qui se colorèrent de rouge quand elle déposa un baiser sur ma joue. Sans doute un geste pour me remercier. Ou parce qu'elle me trouvait totalement ridicule. C'était fort probable ça aussi ! Pour lui répondre, je hochai quand même positivement la tête. Evidemment que j'étais prêt à faire ça pour elle. Ce voyage me tentait vraiment maintenant. Alors je voulais vraiment nous donner les moyens de réussir à le mettre sur pieds. Je hochai encore une fois la tête, quand elle mentionna l'idée de récolter autant qu'on le pouvait, d'ici octobre. Je n'osais pas lui faire remarquer que si on prenait un billet d'avion au dernier moment, il risquait d'être plus cher. Beaucoup plus cher. Le double. Voir le triple ! Mais j'aurais tout le temps, d'ici là, pour le lui faire remarquer. Et aviser, également, par rapport à l'argent qu'on aurait récolté ! Pour le moment, comme s'ils avaient attendu la fin de notre conversation pour se manifester, mes amis me firent remarquer l'heure. Il était temps de lever le camp ! Ce fut donc à grands renforts de sourire et de bises -typiquement français ce truc, non ?- que nous décollâmes.

realised by morphine.


HJ : désolée alors 56 et ok :sisi:

RP TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Astaria & Valentino - strike a pose

Revenir en haut Aller en bas

Astaria & Valentino - strike a pose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-