It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Elisa & Vin ☭ Salute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Elisa & Vin ☭ Salute Lun 2 Juin - 1:24

Honnêtement, Safina était un bébé adorable mais compliquée, elle avait à peine un peu plus d'un mois et elle avait déjà son petit caractère, Vin en père gâteau qu'il s'était découvert être répondait déjà à ses caprices, sérieusement, Azula prenait les choses de façon plus terre à terre que lui, mais il avait vraiment du mal, c'était son bébé, sa fille et il l'aimait plus que tout, il la chérissait entièrement et si sa fille ne s'endormait que dans la voiture, et bien Vincenzo se retrouvait à rouler comme un idiot des heures durant juste pour que sa fille dorme paisiblement, sur la fin, Vin se découvrait une envie de se perdre dans des coins qu'il ne connaissait pas encore et il avait découvert de nouveaux endroits où acheter des terrains prometteurs.

Lors de ses ballades, Vin mettait toujours de la musique et il chantait parfois en rythme, mais jamais longtemps car sa fille savait lui faire comprendre qu'elle n'était pas la plus grande fan de sa voix, ça le faisait toujours rire et il se contentait de taper ses pouces en rythme sur le volant, la petite dormait alors et de temps en temps, Vin s'attendrissait devant son air paisible dans son rétroviseur. Il était justement entrain de le faire lorsqu'il vit une flèche passer devant sa voiture, il freina du mieux qu'il put et il sentit les pneus de sa voiture criser, il serra les dents avant de s'arrêter brusquement, il remercia le ciel de vivre dans un coin de New York pas trop bondé. Il se tourna aussi tôt vers sa fille qui se mit à pleurer, instinctivement, il sortit de sa voiture pour la prendre dans ses bras et la calmer en l'embrassant sur le front, il couvrit ses cheveux noirs de son bonnet et il caressa sa peau mâte hérité de sa maman qui venait des Seychelles. Il fit le tour de sa voiture pour vérifier que la personne qu'il avait manqué d'écraser allait bien. Honnêtement, son coeur bâtait la chamade, il ne s'était pas attendu à la voir franchir la route si vite... heureusement qu'il roulait lentement ! « Hey ! Est-ce que tout va bien ? » demanda-t-il prudemment en s'approchant de la jeune femme avec prudence. Il continuait de bercer sa fille de façon mécanique, c'était sa façon à lui de se calmer. « Vous avez déboulé devant moi... si je ne m'étais pas arrêté à temps... » il pâlit et se sentit légèrement nauséeux. Il préférait ne pas y penser, il était content que ce ne soit plus de peur que de mal... mais maintenant il s'inquiétait pour la jeune femme, est-ce que c'était fait exprès ? Une... tentative de suicide ? Il espérait sincèrement que non.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Lun 2 Juin - 17:51




Salute
Avec Vin M. Ubaldeschi



Greenwich Village, le lieu d’habitation de ce chez Nick, si Elisa arpentait de nouveau ces rues, c’est surement parce qu’elle voulait croiser sa route. Elle vous dira que " non ", mais au final elle l’apprécie beaucoup, peut-être même un peu trop. A force de repenser à cette fameuse soirée, elle ne regarda même plus où elle allait, se rendant même pas compte qu’elle marchait en direction de la route … Ce qui arriva était inattendu, mais pas inévitable. A force de rêvasser comme à son habitude, la jeune femme se fit percuter par une voiture. Voilà qui avait le mérite de la sortir de ses pensées. La tête contre le sol, allongée devant le véhicule, Eli’ était pour le moins secouée. Une chance que la voiture ne roulait pas très vite. La première chose à laquelle elle pensa est je vais encore avoir des ennuis. Un homme sortit de la voiture, lui demandant si ça allait … Eli’ ne répondue pas tout de suite, elle avait besoin d’une minute pour reprendre ses esprits. La situation était en fait plus ironique que dramatique, une semaine plus tôt elle avait sauvé un petit garçon du même sort, elle lui avait demandé d’être plus prudent et voilà qu’aujourd’hui elle fait la même erreur qu’un enfant de cinq ans.

L’homme avait l’air plus perturbé qu’Elisa, berçant sa fille de façon mécanique. Elisa cligna plusieurs fois des yeux avant de prendre la parole. «  Il n’y pas de mal, c’est ma faute. En revanche si votre bébé me vomit dessus à cause de vous, ça sera entièrement la votre. » Ce n’était pas très logique, mais elle était excusable et puis elle venait de faire renverser, pas la peine d’en rajouter. A sa façon de parler, on aurait pu croire qu’elle détestait les enfants, mais ce n’était pas le cas, loin de là, elle les adorait, mais refusait de s’y attacher.

Elle se releva doucement, pour se mettre en position assise. La main sur la l’arrière de son crâne, elle remarqua qu’elle avait un peu de sang dans ses cheveux, surement rien de grave, un petit coup sur la tête remettrait ses pensées négatives en place. Elle poussa un petit gémissement de douleur, il y avait plus de peur que de mal, mais elle allait une belle bosse sur l’arrière de sa tête. « Ça m’apprendra à rêvasser. » Toutes punitions à une raison d’être. Mais ce n’était pas le pire, voilà qu’elle était devenue une attraction, les passants ne se gênaient pas et s’arrêtaient pour admirer le spectacle. Eli’ n’aimait pas tous ses regards insistants sur sa personne, elle décida donc de se relever, l’air un peu secouée.

Elle regarda l’homme dans les yeux pour s’excuser. Elle avait dû lui provoquer une peur monstre, surtout avec son enfant à bord. «  Je suis vraiment désolée. » Dit-elle, l’air sincère.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Jeu 5 Juin - 17:24

Honnêtement, Vin ne savait pas à quoi s'attendre, il venait de renverser une jeune inconnue et il avait peur de voir que c'était grave, mais ça, il ne pourrait l'évaluer qu'une fois qu'elle se mettrait à parler, il la regardait donc avec appréhension. «  Il n’y pas de mal, c’est ma faute. En revanche si votre bébé me vomit dessus à cause de vous, ça sera entièrement la votre. » Vin fronça les sourcils, quelque peu perplexe, les propos de la jeune femme était un peu perturbant, il lança un regard à sa fille avant d'arrêter de la bercer, il lui embrassa gentiment le front avant de lui caresser la joue avec délicatesse. « Elle ne le fera pas, vous n'avez pas de crainte à avoir là-dessus » avoua-t-il une lueur inquiète dans le regard, il s'avançait prudemment dans la direction de la brune. « Vous êtes sûre de bien vous sentir ? » demanda-t-il tout en passant sa langue sur sa lèvre inférieur dans un geste nerveux, il l'observait de ses yeux perçant, à la recherche du moindre indice qui prouvait qu'elle allait... s'effondrer ou autre, il n'avait jamais suivi des cours de secourisme et il le regrettait amèrement. Lorsque la brune gémit de douleur, Vin s'avança encore un peu plus par instinct, elle vit clairement du sang dans ses cheveux et il grimaça. « Ça m’apprendra à rêvasser. » il secoua la tête. « Vous saignez... il faudrait vous désinfecter... » murmura-t-il d'une voix autoritaire, il réalisa la foule qui s'était formée autour d'eux et il renifla avec mépris avant de parler d'une voix douce. « J'habite tout près et je dois avoir quelque chose pour votre tête, peut-être que vous allonger dans un fauteuil ne serait pas du luxe non plus... » proposa-t-il avec douceur et calme, mais sa voix était quelque peu autoritaire, il avait trop l'habitude qu'on l'écoute et qu'on ne remette pas en doute ses décisions, c'était sans doute une sale manie quelque part, mais ça l'importait peu, il savait qu'il avait raison.

La brune chercha son regard et il le soutint sans faillir. «  Je suis vraiment désolée. » il eut un petit rire avant de finalement secouer la tête. « Ce serait plutôt à moi de dire ça » murmura-t-il avant de lui attraper instinctivement la main pour la serrer légèrement en guise de soutient. Il lui offrit un sourire doux et gentil avant de prendre son téléphone portable en main. « Est-ce que tu as besoin que j'appelle les secours ? Il n'y a pas de soucis, enfin, je ne sais pas comment vous vous sentez, mais n'hésitez surtout pas, c'est vraiment... la moindre des choses » expliqua-t-il tout en se mordant nerveusement la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Sam 7 Juin - 14:52




Salute
Avec Vin M. Ubaldeschi




Le choc n’avait pas été violent, mais Elisa avait heurté le sol d’un coup sec, ce qui lui provoqua une légère blessure sur l’arrière de son crâne. Il fallait désinfecter, c’était une évidence pour tout le monde. Mais, Eli était têtue et n’avait qu’un envie : fuir les lieux et cette maudite foule qui se formait autour d’eux.

Pour la jeune femme, l’accident était entièrement de sa faute. Eli’ avait pris l’habitude de voguer sur les rues sans regarder autour d’elle. Alors elle s’excusa avec sincérité. Il fit de même en l’aidant à se relever, Eli avait un peu de mal à reprendre ses esprits, elle n’avait jamais été dans cette situation et voir les gens la regarder comme, commençait doucement à l’énerver.

Quand il sortit son portable la belle fut prise de panique et repensa à son invitation … « Non … » Elle secoua la tête négativement en lui demandant de ranger son téléphone. « J’ai la phobie de ... je ... je ne supporte pas d'être à l'hôpital. » Ce n’était pas vrai, évidemment .... En réalité, la peur de la jeune femme se dirigeait sur ses addictions. Un médecin compétent remarquerait toute de suite qu’Eli était une droguée prenant pas n’importe quelles substances. Pas très rassurée, la belle accepta son ancienne proposition. Elle chuchota qu’elle préféra aller chez lui pour regarder de plus près sa blessure, promettant qu’elle ferait l’effort d’aller aux urgences s’il s’avérait qu’elle en avait besoin. Une promesse en l’air, mais qui allait probablement lui sauver la mise et lui faire échapper à pas mal d’ennuis.

Lançant un regard sur les passants en direction de l’homme qui allait la sortir de cette situation, elle montrait qu’elle était gênée. « On peut s’en aller tout de suite ? » Eli’ n’aimait pas être le centre de discutions, mais si malheureusement, elle était bien souvent à l’affiche.

Une fois dans la voiture, elle le remercia et se présenta sous son véritable nom. Elle avait remarqué son ton autoritaire. Posée dans la voiture, la main sur l’arrière de son crâne pour ne pas tacher le dossier de son siège, elle analysait ses gestes avec attention. Une mauvaise habitude qui lui était venue suit à sa première fois dans le lit d’un étranger - pour de l’argent. Eli’ aimait savoir à qui elle avait à faire.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Sam 14 Juin - 0:00

« Non … » sa réaction fut si prompte que Vin releva sa tête de son téléphone, il fronça les sourcils et attendit les explications qui n'allaient sans doute pas trop tarder. « J’ai la phobie de ... je ... je ne supporte pas d'être à l'hôpital. » oh. Il remit son téléphone en place et offrit un sourire désolé à la petite brune. « Pas d'hôpital alors » fit-il d'une voix calme et posé. Cependant, elle semblait si égarée qu'il n'avait pas envie de la laisser sur le trottoir, il voulait au moins l'examiner. Il l'enjoignit donc à le rejoindre chez lui, il habitait dans le coin après tout. Elle accepta sa demande à demi-mot, elle lui promit d'aller aux urgences en cas de besoin mais l'italien ne le sentait pas. Il sentait quand on lui mentait, il détestait ça, il plissa le nez mais ne révéla pas, elle était une inconnue après tout, il n'avait rien à lui dire, il n'était personne qui pouvait l'influencer d'une manière ou d'une autre.

« On peut s’en aller tout de suite ? » finit par réclamer la brune, Vin observa quelques secondes autour de lui, il mit son bébé sur sa hanche et il entoura d'un bras protecteur les épaules de la jeune femme, c'était plus fort, ce côté protecteur et bienveillant. Il lança un regard noir à la foule pour qu'on les laisse passer et surtout qu'on s'écarte sur leur passage. Il lui ouvrit la portière de sa voiture avant d'installer Safina dans son siège, il lui embrassa la joue avant de reprendre place derrière son volant. Une fois installé, il regarda dans son rétroviseur avant de se lancer sur la route, il sentait le regard de l'inconnue sur sa personne mais il préférait se concentrer sur la route. Finalement, il finit par s'humecter les lèvres avant de reprendre la parole. « Je suis Vincenzo au fait, et c'est ma fille Safina. Est-ce que j'ai le droit de connaitre votre prénom au moins ? Je préfère ça plutôt que de devoir vous appelez "l'inconnue" dans ma tête... » indiqua-t-il soudain en réalisant que dans la précipitation des événements, il n'avait pas pris la peine de se présenter.

Il se gara devant chez lui au bout de 5 minutes, il ouvrit le portail devant sa maison à l'aide d'une télécommande et il se gara dans son allée. L'avantage d'être entrepreneur était qu'il avait pu avoir mettre en chantier la construction de sa maison idéale. « Ma maison, on pourra vous examiner à l'intérieur, pas d'évolution sur vos symptômes ? » demanda alors Vin avec ce ton de voix qui se voulait rassurant. Elle pouvait se confier à lui, il était un homme de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Lun 16 Juin - 21:31




Salute
Avec Vin M. Ubaldeschi




Protecteur et gentleman, surement l’influence de sa fille … Un homme n’est plus le même avec un enfant dans les bras, c’est ce que Eli’ pensait. Très peu d’hommes avaient été sympa avec elle, sans contrepartie bien-sûr. Elle n’était pas habituée à tant attentions bienveillantes de la part d’un homme. Il avait fait reculer la foule. Dieu, merci. Eli’ se sentait beaucoup mieux une fois à l’intérieur de la voiture, il faut dire qu’elle était mieux dedans que dessous. Elle le regardait de ses grands yeux bleus-gris, voulant en apprendre d’avantage sur lui. Ce qui ne tarda pas à arriver, puisqu’il fit les présentations. Il s’appelait Vincenzo, d’origine italienne surement … Elisa hésita à donner son prénom dans un premier temps et puis, il fallait bien que ça marche dans les deux sens. « Elisa. » Un nom de famille ? Elle en avait plus, il la répugnait, car s’était celui de son père, père qu’elle avait définitivement banni de sa vie. D’ailleurs, Eli’ aurait adoré avoir un paternel comme Vincenzo, aussi prévoyant et attentionné, sans la moindre lueur meurtrière dans les yeux. Elle tourna la tête vers l'enfant et ajouta. « Safina, c'est un beau prénom, pour une jolie petite fille. » C’était sincère, la jeune femme aimait beaucoup ce prénom et elle trouvait son héritière particulièrement belle.

La maison était en vue, Eli’ en avait plein les yeux, sa baraque était immense, portail électronique à l’entrée. Elle n’en revenait pas. Mais sur qui elle était tombée ? Ce Vincenzo faisait parti de la Mafia Italienne ou quoi ? Très peu de boulots honnêtes pouvaient apporter autant d’argents. Il l’invita à entrer pour pouvoir l’examiner. Elisa avait interrompu ses études de médecines, elle savait très bien comment soigner sa blessure, mais bizarrement, elle resta silencieuse à ce sujet. Peut-être avait-elle envie qu’on s’occupe d’elle, pour une fois. Elle secoua la tête positivement en gage de réponse, puis lui proposa de l’aider à prendre des affaires dont il aurait peut-être besoin pour son bébé.

Elisa était comme une enfant devant cette grande maison, s’imaginant les pièces à l’intérieur. « Vous faites quoi comme métier, Vin ? » Avec une telle richesse, elle n’avait pas l’intention de passer au tutoiement, même elle avait raccourci son prénom, qu’elle trouvait particulièrement long à son goût. Trois syllabes, un peu trop. Deux syllabes, ça peut aller. Une syllabe, parfait.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Ven 20 Juin - 12:42

« Elisa. » un prénom simple à retenir, quelque part, Vin appréciait, il avait parfois du mal avec son prénom, trop long, trop "italien" ça lui rappelait son ancienne vie, cette vie où il était avec sa famille, où ses parents étaient vivant et où il était réuni avec son cadet, Leo... parfois il regrettait qu'un océan sépare les deux frères, parfois, il aurait voulu avoir un lien spécial avec son petit frère... mais la vie les avait séparé. A la mort de ses parents, il avait été vivre avec sa tante en Amérique alors que son frère était élevé par leur grand-mère... malgré sa séparation avec Azula, il espérait tout de même donné à Safina une famille... plus présente ? « Safina, c'est un beau prénom, pour une jolie petite fille. » Vin eut un petit sourire en coin. « Sa mère l'a choisi, elle est africaine » expliqua alors Vin avec une lueur triste dans les yeux. C'était un échec, une relation de trois ans, un jeune bébé et... ça lui faisait mal. Pour sa fille, pour tout ce temps où il l'avait aimé et où il l'aimait encore...

Mais ça ne servait à rien de trop y penser, alors Vin préféra se concentrer sur la route, regagner sa maison pour aider cette jeune femme. Il pouvait lui prodiguer les premiers soins, il avait suivi une formation, son oncle l'avait obligé, lorsqu'il n'était qu'un ado, il passait sa vie sur les toits des maisons, et en cas de chute, son oncle voulait qu'il sache prodiguer les premiers soins, c'était quelque chose qu'il avait jugé important dans son métier et Vin lui en était reconnaissant aujourd'hui. « Vous faites quoi comme métier, Vin ? » demanda soudain Elisa alors qu'ils étaient encore devant la maison, il eut un petit sourire en coin. « Entrepreneur, mais j'ai longtemps été dans la construction avant de reprendre l'entreprise de mon oncle » et cette entreprise avait été fructueuse depuis qu'il l'avait reprise, son honneur, sa fierté, lui qui avait grandi avec pas grand chose en Italie avait toujours voulu... posséder de belles choses, et aujourd'hui il avait la maison parfaite, la vie qu'il avait toujours rêvée. « Et vous ? Des études ? Un boulot ? » demanda Vin avec un réel intérêt avant d'ouvrir la porte de chez lui, la maison était grande, moderne, le matériel qu'il avait utilisé était assez pompeux quand il y repensait maintenant... mais il se sentait bien, c'était son chez lui, il y avait encore les influences d'Azula dans sa maison mais il n'avait pas envie de retirer ces objets... pas tout de suite. Il déposa Safina dans son parc, dormant à poing fermé, son bébé ne remua pas... ça changeait, il alla jusqu'à la salle de bain et revint avec un petit kit de premier soin, il fit s'asseoir Elisa sur une chaise avant de se laver les mains pour appliquer un produit désinfectant. « ça va piquer... » signala-t-il avec douceur avant de soigner la blessure d'Elisa à la tête, il était précis mais doux. Une fois terminé, il lui sourit avec gentillesse. « Est-ce que je peux vous offrir quelque à boire ? J'ai un peu de tout » proposa-t-il ensuite en hôte parfait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Mer 2 Juil - 17:33




Salute
Avec Vin M. Ubaldeschi



Jamais je n’aurais une si grande maison avec une petite fille me souriant l’air heureuse. Je ne savais même pas si j’arriverais à mes vingt-deux ans … avec les mystères qui entouraient le meurtre de famille, je m’imaginais être la prochaine sur la liste.

Ce Vin était très riche et ne pouvait le nier, comment avait-il fait pour obtenir un bien aussi précieux ? Rares étaient les hommes honnêtes qui possédaient autant. Je l’interrogeais à ce sujet sans attendre d’entrer à l’intérieur. La réponse été tombée … Il était entrepreneur. Une question me venait à l’esprit à l’annonce de son métier. « C’est donc vous qui avez choisi l’architecture de votre maison ? » Peu de personne étaient dans son cas, ça devait être merveilleux de vagabonder dans les pièces qu’on s’était imaginés. J’étais un peu jalouse, fallait bien l’avouer, la grandeur de ma chambre ressemblait surement à ses toilettes.

Ma question m’avait fait défaut, puisqu’à son tour, il me demandait mes occupations. Comment je pouvais lui répondre ? Il avait un enfant, une vie stable, les gens comme lui ne pouvaient pas comprendre la situation dans laquelle je me trouvais. Mon ancienne vie alors ? Non, comment avouer que j’étais une étudiante en médecine, puisque je venais chez lui pour me faire soigner. Menteuse, j’avais été, menteuse je devais continuer d’être. « Je suis vendeuse. » Point. Je voulais clore ce sujet très rapidement. J’aurais pu très bien dire que j’étais à la recherche d’un emploi, mais la dernière fois que j’avais sorti cette connerie, on m’en avait proposé un. Je n’étais pas du genre stable, tout ce que j’entreprenais finissait par me causer des torts.

Reposant sa fille dans son parc, j’appréciais la tranquillité dont elle faisait preuve. Les bébés n’étaient pas ma tasse de thé, je préférais de loin les bambins qui touchaient à tout, mais qui ne pleuraient plus pour un rien. Le voir arriver avec sa petite trousse de secours me faisait sourire. Ce n’était pas tous les jours que je pouvais admirer un homme courir à mon secours. La compresse contre ma tête, il m’annonçait que ça pourrait piquer. Personnellement, je n’étais fragile pour ce genre de choses, je n’étais plus à une blessure près. Et à vrai dire, j’étais plus préoccupée par la couleur de ses yeux que par le désinfectant.
Une fois terminé, comme un hôte très prévenant, il me demandait ce qu’il me ferait plaisir de boire. Me trouvant facilement émerveillée des choses qui m’entourait, lui y compris, j’hésitais entre un café ou quelque chose de fort … « Un lait menthe ? » Finalement, c’étaient mes habitudes enfantines qui reprenaient le dessus. Ma demande pouvait paraître étrange, mais personnellement, j’adorais cette boisson et ne pouvais m’en passer …

« C’est Madame qui a choisi la décoration ? » Je pouvais apercevoir des touches féminines dans sa maison et l’enfant ne s’était pas faite seule … Je voulais simplement savoir chez qui je mettais les pieds et si elle n’était pas du genre jalouse hystérique.


Désolée pour le retard :s
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Dim 6 Juil - 1:35

« C’est donc vous qui avez choisi l’architecture de votre maison ? » Vin tourna la tête vers la brune tout en lui lançant un sourire amusé avec un regard perçant, il opina très légèrement de la tête alors qu'une lueur très fière commençait à briller dans son regard « Jusque dans les détails » avoua-t-il alors que son regard se faisait circulaire. Il eut un petit sourire ravi en constatant son œuvre, c'était son chez lui et il aimait ça, tout était moderne et chic, tout ce dont il avait toujours aspiré. Il avait manqué de tellement enfant que sa promesse de devenir un homme "riche" avait toujours été importante pour lui, il n'était pas un intellectuel, mais il avait su mettre en pratique tout son savoir faire manuel et le résultat était plus que satisfaisant. Vin lança un regard à la jeune femme avant de constater qu'elle semblait impressionnée, il ne dit rien, il était... lui même satisfait du résultat, il n'allait pas non plus la jouer fausse modestie, il détestait cela, et il ne voulait pas non plus se venter plus que ça, ce n'était pas spécialement son genre.

Toutefois, il n'était pas rentré chez lui pour parler intérieur mais pour la soigner, cependant, comme elle lui posait des questions, il estimait naturel de s'intéresser à sa personne à son tour, il voulait savoir ce qu'elle faisait, c'était la moindre des choses de porter un intérêt réel à cette jeune femme. « Je suis vendeuse. » mais juste son ton était fermé, alors il préféra ne pas trop pousser de questions sur ce point, il se contenta d'un léger hochement de tête pour montrer qu'il avait bien entendu. Il se concentra donc sur le fait de soigner la brune avec délicatesse mais tout en étant efficace. Une fois le boulot terminé, il crut bon de lui proposer de quoi de désaltérer, ça lui semblait naturel. « Un lait menthe ? » il arqua un sourcil tout en souriant légèrement, il opina de la tête tout en souriant légèrement, il se dirigea vers la cuisine pour sortir du lait et il y mit un peu de menthe, son nez frémit mais il se contenta de servir la brune avec douceur, ce n'était clairement pas son genre de truc à lui, il se contenta donc d'un verre de jus d'orange pour sa part. « Etrange mélange... » finit-il tout de même par dire.

« C’est Madame qui a choisi la décoration ? » Vincenzo se tendit aussi tôt et son visage se ferma en une fraction de secondes, il détourna le regard et il chercha du regard le parc de sa fille. « Oui... la mère de ma fille a... apporté sa touche personnelle... » et il se détestait d'être incapable d'enlever tout ça, parce que c'était le passé, tout était révolu entre lui et Azula... mais elle l'avait marquée plus profondément qu'il n'aimait se l'avouer... trois ans ne s'oubliait pas si vite... et si elle s'était déjà relancé dans une nouvelle relation, ce n'était pas le cas de Vin. « Je suis célibataire... » finit-il par dire sans détour, il préférait être clair, tourner autour du pot n'était pas vraiment son genre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Jeu 10 Juil - 20:47




Salute
Avec Vin M. Ubaldeschi



Etre riche, ça devait être bien … Je n’avais jamais fait éclater mon compte en banque, loin de là, par ailleurs je n’avais plus approché ma banque depuis bien longtemps. A quoi ça me servirait de déposer de l’argent là-bas, sachant à la vitesse où je le dépensais. Entretenir sa folie et ses péchés me coûtait affreusement cher, je n’avais plus de quoi de manger à la fin du mois, j’étais obligée d’aguicher un mec dans une boite de nuit pour pouvoir avoir un verre dans la main. Regarder mon compte en banque n’avait plus le moindre sens pour moi …

Ce Vincenzo était mon opposé, il était aimable, doux, prévenant, classe, qu’est-ce que j’étais, moi ? A part une orpheline paumée et complètement à la ramasse … Je l’enviais beaucoup, néanmoins, je restais à ma place. Ce n’était tous les jours que j’avais la chance de me trouver dans un endroit pareil, en si bonne compagnie.
Sa gentillesse me perturbait beaucoup, rares étaient les hommes comme lui, mais ça ne restait que ma première impression. Qu’est-ce que je savais de lui ? Pratiquement rien.

Comme l’hôte le plus respectable que je connaissais, il m’avait demandé ce que je souhaitais boire. Ma réponse fut directe, un lait menthe, une boisson sans alcool capable de me réconforter. J’avais pu apercevoir un sourire avant de le voir avancer vers la cuisine, je savais qu’il y avait quelque chose qui l’avait surpris. En revenant avec le verre, il m’annonçait enfin ce qui l'avait intrigué … Il trouvait ma commande étrange et pourtant, ce n’était pas si différent du lait-fraise, si ? Le sourire aux lèvres, je ne pouvais m’empêcher de rétorquer amicalement. « Aussi étrange que notre rencontre. » Je prenais une gorgée dans mon verre, tandis que je m’inquiétais au sujet de la maîtresse de maison. Ma question était inévitable, j’aimais trop savoir où je m’étais les pieds. Je pouvais lire dans ses yeux, que mon interrogation n’était pas la bienvenue, pour moi c’était facile de lire cela, des hommes délaissés par leurs femmes j’en avais vu des tas, bien que souvent c’était le contraire. Ainsi donc, le gentleman était célibataire, étrange … je ne voyais pas un homme comme lui, seul, seul avec un enfant tout de même. « Pardon. » Ma réponse m’avait surpris et pourtant, ce mot était bien sorti de ma bouche. « Pardon d’avoir posé la question. » Il fallait bien essayer de se rattraper.

« Alors, Vin, vous avez des loisirs ? » Changement de sujet. Je n’étais pas très sentimentale, du moins, j’essayais de ne pas l’être.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Lun 14 Juil - 21:35

La jeune brune avait quelque chose d’intrigant mais Vin n'avait pas le coeur de le faire remarquer, il préférait l'observer avec attention, elle semblait si petite dans sa maison bien trop grande pour lui tout seul. Il l'avait fait construire pour Azula, pour avoir le foyer parfait, pour être l'image parfaite du couple, sauf que leur couple n'était devenu qu'apparence, ils s'aimaient encore mais n'arrivaient plus à communiquer sur la fin, et la venue de Safina au lieu de les rapprocher avait été fait une entaille profonde dans leur relation. Leur couple avait cassé en même temps que leur fille était venue au monde... Vin était blessé mais bien trop fier pour le montrer, Azula s'était déjà reconstruite et cela le blessait, comme si elle avait balayée leur histoire de trois ans en un rien de temps, comme si la page de leur amour avait été directement tournée, une page sans importance... il restait fort, parce qu'il était italien, c'était presque son honneur qui était mis en cause. Surtout qu'Azula était partie avec un de ses employés... il gardait la tête haute, s'occupait de sa fille quand elle était chez lui, et ne laissait à aucun les rumeurs sur le chantier se propager lorsque Safina était avec sa mère et son nouveau crétin. Cependant, ce n'était pas le moment de se focaliser là-dessus, surtout pas quand il avait une invitée... impromptue. Il lui servit sa boisson au lait mentholée, c'était étrange mais il s'exécuta. « Aussi étrange que notre rencontre. » il eut un petit sourire à l'entente de sa réponse, pas faux. « Au moins on peut dire que l'on fait dans l'originalité » finit-il par répondre tout en haussant les épaules avant de lui faire un clin d'oeil complice. Cependant, à l'instant où elle commença à poser des questions sur son ex, il se sentit plus tendu, plus sec à répondre, ce n'était pas fait exprès, il était juste sur la défensive. « Pardon. Pardon d’avoir posé la question. » Vin l'observa quelques secondes avant de pousser un soupire profond et de secouer la main. « Non, ce n'est rien, ce n'est pas grave, vous ne saviez pas » fit simplement l'italien en lui offrant un sourire doux.

Consciente de son faux pas, la brune tenta aussi tôt de changer de sujet. « Alors, Vin, vous avez des loisirs ? » il réfléchit quelques secondes, pour être honnête, depuis que Safina était dans sa vie, il avait du mal à concentrer son temps sur autre chose que sa fille. « J'ai des voitures de collections, j'aimais encore assez faire des courses avant, mais avec ma fille, j'ai un peu du mal à continuer cette activité... puis aussi non... je dessine un peu, mais surtout des bâtiments et voilà, c'est un peu tout... » avoua l'italien tout en se passant la main dans les cheveux avant de lui offrir un sourire contrit. « Et toi, une ou l'autre passion ? » l'interrogea Vin avec gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Mer 20 Aoû - 16:06


∞ « Salute »


Elisa & Vin




Cœur brisé ... ça se sent à un kilomètre. Elisa s'excuse, elle a touché un point douloureux, un sujet sensible. Les sentiments, l'amour, elle trouve ça d'un commun. Il paraît qu'on ne vit pas sans amour, elle trouve ça complètement débile. Personne ne l'aime, elle n'aime personne et se porte bien. Qui utilise ce proverbe à la con de nos jours ? L'amour n'est qu'un synonyme de la souffrance, il ne représente que le malheur, la déception et la rancœur. Elisa est une femme qui ne soucie que d'elle-même, il lui arrive d'avoir de l'attirance pour un homme, mais elle ne va jamais plus loin. Puis soyons réaliste, qui voudrait d'une putain, aimant plus la came à la vie ? Elisa est une poupée de chair, on l'utilise, on la jette, elle obtient ce qu'elle veut et se tire sans un mot.

Ainsi, il est passionné par les voitures. Typiquement bourgeois. Les riches ont toujours des passes-temps qui font rêver. La brune n'est
passionnée que par la défonce, l'alcool, les hommes et les Clubs de nuits. C'est loin d'être encourageant. « Je n'ai plus vraiment de passion depuis ... que j'ai perdu ma famille. » Elle est honnête. Pour une fois, mais elle se demande si ça va lui coûter cher. « Disons, que maintenant, je passe plus de temps dans les boîtes de nuits que dans mes bouquins d'étudiante. » Elle vide son sac. Elle reprend une gorgée de son lait-menthe et ajoute. « Bon, on va tomber dans le mélo-dramatique. » Elle sourit à nouveau, mais dans le fond de ses yeux on peut voir qu'elle a tout perdu. Elle est triste. Elle veut oublier. Elle recommence à vivre, mais n'y arrive pas de la bonne façon.

Elisa continue d'être franche, en lui avouant une chose dont il doit se douter. « Je t'envie tu sais ! Ça doit être cool d'avoir des voitures luxueuses et s'évader avec. » Elisa a le permis, mais, elle est incapable de s'offrir une voiture, même d'occasion, de l'assurer et de mettre de l'essence. Elle n'a pas les moyens pour ça. Elle est fauchée comme les blés. Elle continue sur la lancée. « D'avoir une grande maison à son nom, de se sentir en sécurité et d'avoir une famille. Tu as beaucoup de chance, mais je suis sûre que tu le sais déjà. » Elle lui sourit, elle est franche. Un peu trop peut-être. Mais c'est sa nature, Elisa dit souvent ce qu'elle pense.

code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute Sam 23 Aoû - 0:11

Vin avait toujours eu du mal à s'ouvrir aux gens, ils savaient parler, charmer, être à l'écoute au besoin, il savait discuter mais honnêtement, il ne s'ouvrait qu'au bout d'un certain temps, il ne le faisait pas exprès, il n'aimait pas exposer son passé, il n'aimait pas mettre ses problèmes en avant, préférant se concentrer sur son futur et son présent. Il voulait se concentrer sur le fait de... devenir plus riche, offrir tout ce qu'on n'avait su lui offrir étant enfant. Il voulait aussi prouver que ce n'était pas parce qu'on ne devenait pas avocat ou médecin qu'on ne pouvait pas s'enrichir. Il était manuel, beaucoup de gens avaient dit qu'ils ne pourraient s'en sortir et voilà, aujourd'hui, c'était un entrepreneur reconnu qui avait plusieurs sites à travers New York. Originaire du Bronx, il avait quitté le quartier dès qu'il l'avait pu, mais aujourd'hui, il voyait son ancien quartier comme... un endroit en expansion, pourquoi pas après tout hein ? Ses projets étaient ambitieux, et il l'était encore plus depuis que Safina était dans sa vie, il voulait tout donner à sa fille, elle n'avait déjà pas une famille conventionnelle, il voulait donc se concentrer sur le reste pour qu'elle ne manque de rien. Elle était sa seule famille directe après tout... il soupira avant de se concentrer sur Elisa, ils discutaient après tout, c'était la moindre des choses. « Je n'ai plus vraiment de passion depuis ... que j'ai perdu ma famille. » Vin fronça légèrement les sourcils avant d'avoir un sourire compatissant. « Oh... » finit-il par dire un peu pris au dépourvu avant de se mordre les lèvres. « Je compatis, je sais que ce n'est pas facile » consentit-il d'admettre, il avait 34 ans aujourd'hui, mais il lui avait fallu un beau paquet d'années avant de passer outre l'accident de ses parents. « Disons, que maintenant, je passe plus de temps dans les boîtes de nuits que dans mes bouquins d'étudiante. Bon, on va tomber dans le mélo-dramatique. » Vin eut un petit sourire... oh, lui n'avait jamais su se concentrer sur ses bouquins, et c'était déjà le cas lorsque ses parents étaient en vie... il savait qu'il n'était pas pour le principe du "buvons jusqu'à tout oublier", il aimait boire de temps en temps du vin, mais il n'aimait pas le principe de se bourrer la gueule, tout était modération avec lui concernant ce sujet... mais ce n'était pas à lui à faire la moindre remarque en ce qui concernait la consommation d'une fille qu'il venait juste de rencontrer... cela dit, ne rien dire ne lui ressemblait pas non plus. Et alors qu'il l'observait boire sa boisson spéciale... il se décida à parler. « Soyez prudente dans tous les cas... » finit-il par dire sérieusement, le regard plus grave et profond que d'ordinaire. Mais il sent qu'elle a beaucoup sur le coeur, ça se voit dans son visage, ça se ressent dans sa façon de parler, ça se lit dans la lueur de son regard... « Je t'envie tu sais ! Ça doit être cool d'avoir des voitures luxueuses et s'évader avec. D'avoir une grande maison à son nom, de se sentir en sécurité et d'avoir une famille. Tu as beaucoup de chance, mais je suis sûre que tu le sais déjà. » Vin eut un petit sourire avant d'écarter les bras et d'observer sa maison. « J'ai été très nul à l'école et mes professeurs disaient que je n'aurais de l'avenir que dans un cirque. » commença-t-il avant de pouffer de rire. « Mon père travaillait dans les mines et ma mère était femme de ménage... on n'avait vraiment pas grand chose quand j'étais enfant... mais mon père m'a toujours dit que si je voulais quelque chose à moi, je devrais me battre pour tout ça, que rien n'était donné, qu'on devait sacrifier de sa personne pour obtenir la moindre chose positive dans sa vie... » ajouta-t-il soudain plus sérieusement, il se frotta légèrement la tempe avant de continuer à parler. « Je suis un homme manuel. Je sais lire des plans, je sais construire, je sais détruire à l'occasion, je suis précis, rapide et efficace, mais je m'entraine depuis que je suis gamin, j'ai mis mes mains dans la terre, dans la boue pour avoir tout ça... quand on veut quelque chose, on peut, mais il ne faut pas attendre que tout nous tombe dans les mains, ce serait trop facile » conclut simplement l'italien alors que son regard glissait jusqu'au mur où était affiché la seule photo de ses parents qu'il avait conservé... la seule qu'il avait. Ils étaient si pauvres... lui voulait plus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elisa & Vin ☭ Salute

Revenir en haut Aller en bas

Elisa & Vin ☭ Salute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-