It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Administrateur
Date d'inscription : 11/02/2009
profilplus
MessageSujet: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Sam 31 Mai - 16:42

Your destiny is in our hands
June '14




Run or die


Le mois de juin est là et on le ressent fortement sur la péninsule New-Yorkaise. Les touristes sont plus nombreux. Tellement que vous décidez sur un coup de tête de prendre des petites ruelles comme signe de raccourcis et de bien être pour vos oreilles. Raccourci qui sera signe de mauvais augure pour votre plus grand malheur... En effet alors que vous traversez les ruelles non sans être seul vous tomber sur un petit groupe au loin qui devant vos yeux assassine un homme. Surpris vous êtes démasqué alors que vous tentez de faire demi tour. Il ne vous reste plus qu'à courir aussi vite que possible et trouver un policier dans une des grandes rues, ou trouvez un plan à trois pour fuir avec succès.
Participants : Abigail C. Gauthier, L. Rafaello Viscenti & S. Lhoà Nirina Makino

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Sam 31 Mai - 23:23

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


C'est en sifflotant gaiement, que je quittai le bar dans lequel j'avais démarré, à peine quelques semaines plus tôt. J'étais d'humeur guillerette, allez savoir pourquoi. Sans doute parce que j'allais retrouver ma petite famille, en ce début de soirée. Non, c'était même sûr que c'était là ce qui me rendait d'aussi bonne humeur. Et non pas l'idée de bientôt retrouver mon lit ou l'idée du repas qui m'attendait -parce que oui, le repas c'était sacré chez moi-. Non, c'était bien l'idée de retrouver ma petite amie et nos trois enfants. Bon la seule ombre au tableau, c'était tous ces touristes qui se baladaient de ci et de là. Je n'avais rien contre eux ... Mais ils ralentissaient la cadence de mes pas. Franchement à cette heure là, les gens ne pouvaient pas vider un peu les rues ? Ce serait sympa. Après m'être fait bousculer pour la cinquante septième fois (oui je tenais le compte), je décidai de couper à travers les ruelles. Grâce à mon ancien "métier" j'avais aujourd'hui la chance de connaître la ville comme ma poche et de pouvoir, ainsi, utiliser tous les petits passages auxquels on ne pensait pas forcément. "Mais pourquoi vous faites ça ? arrêtez ! arrêtez je vous en supplie. Je vous jure que j'ai rien dis aux flics. J'ai une famille. S'il vous plait !!" C'était quoi ça ? Une télévision allumée peut-être ? Mouais non ça semblait venir du fond d'une ruelle pas très loin. Un dernier virage et ... Je me figeai, au croisement. Regard posé sur les quelques types qui entouraient un mec à genoux. Je n'entendis pas vraiment les paroles suivantes. J'étais juste trop sonné pour réagir ou quoi que ce soit. Par contre, je vis parfaitement le couteau se lever et perforer le corps du type. Ok. Là c'était le moment où je prenais la fuite, non ? Avant que l'un d'eux ne ... "Merde les mecs on n'est pas seuls. Y'a des ..." Des gens ? Qui ? Moi ? Non je ne suis pas là. C'est une illusion d'optique. Par contre les deux nénéttes tombées du ciel là, ouais elles étaient là. Gentil homme que j'étais, je voulais bien les leur donner en échange de ma propre vie. Oui, quoi ? Je sais être courageux et tout ça. Mais moi j'ai une famille. Elles ... Euh ... je sais pas mais ... Mais merde pourquoi je suis toujours impliqué dans des histoires pareilles, même quand ma vie prend enfin un tournant "normal" !?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 1 Juin - 0:50


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




Mâchant mon chewing-gum telle une vache qui rumine, je levais le regard avant de voir Haruma me tendre la main pour faire un check. Faisant l’effort de la checker, je me bougeais avant de me relever. J’étais à la planque en pleine mission pour Sota et je me faisais chier, parce que bien évidemment le boss n’était pas là. C’était bien ma veine. Et il faisait une chaleur à se foutre à poil. Mais soit, j’étais la seule nénette dans cette pièce et, je n’avais pas envie de servir de casse-croute sexuel. Prenant mon chewing-gum, je le jetais dans une poubelle avant d’ouvrir une fenêtre et faire de grand mouvement de mon débardeur pour aérer mon pauvre petit buste. Après plusieurs minutes, le fameux boss arriva et c’est sans conviction que j’allais vers lui et lui remis en main propre ce que je devais livrer. Bla, bla, je l’écoutais à peine me parler pour partir aussi rapidement que possible. Une fois dans la rue, j’eus comme une impression de renaissance. Sortant une cigarette je l’allumais avant de tendre les bras et marcher en laissant l’air me caresser le corps. Dieu que c’était le pied. Me faisant bousculer je failli tomber ma clope. Me tournant je regardais l’étranger qui partit sans même s’excuser. Connard. Plissant le nez j’haussais les épaules avant de presser le pas. J’avais qu’une envie, rentrer à l’appart et prendre une douche glacée. Mais pour le moment en guise de fraicheur, je me stoppais dans un snack et pris un granite aux fruits rouge pour me rafraichir. Marchant en zigzaguant, je me stoppais en plein milieu de l’avenue avant de bifurquer pour prendre un raccourci. D’une j’en avais marre de ces touristes qui se permettaient de me bousculer sans même oser s’excuser, et puis je crevais bien trop de chaud et je rêvais sincèrement de ma douche. Paradis, quand je fus dans les ruelles de la ville, peu de monde et je pouvais marcher sans regarder droit devant moi. Personne pour me bousculer ou me faire chier. Aspirant un peu de ma glace pilée je frissonnais en sentant le froid tomber jusque dans mon estomac. Le petit plaisir d’une vie. Boisson fraiche et clope. Ça manquait un peu d’alcool, mais ça, c’était secondaire. Tournant dans une autre ruelle, je me stoppais avant de voir un type figé qui regardait ailleurs. Tournant le regard vers le dit endroit, j’eus le temps de voir un type se faire planter par un couteau. Lâchant ma clope sur le coup, je me mis à avoir le hoquet sur la surprise. « Merde les mecs on n'est pas seuls. Y'a des ... » Reculant faiblement en clignant des yeux je me surpris à rire faiblement. Je tuais des gens mais voir quelqu’un se faire buter me faisait toujours peur. Pathétique. Me tournant je vis une autre nana qui avait assisté à la scène. Bref, on était tous dans la merde. Regardant autour de moi j’essayais de réfléchir ou prendre la fuite. Je savais prendre la fuite. C’était mon fort mais… Mais… Pas là. Non. « Je crois que c’est le moment de fuir… » dis-je d’une voix à peine audible, plus pour moi-même que pour les deux autres.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 1 Juin - 13:28

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




Marchant d’un pas rapide, j’évitais tant bien que mal les touristes qui grouillaient dans les grandes rues New-Yorkaises. C’était insupportable ! Ils s’arrêtaient tous en plein milieu des rues, pour prendre tel ou tel bâtiment en photo, lorsqu’ils ne se prenaient pas eux-mêmes en photo en guise de souvenir de leur voyage… Et je n’étais pas forcément très patiente… Du moins, pas avec eux. D’ailleurs, même en essayant de les esquiver, je me retrouvais bien trop ralentie par tous ces gens… Et, ayant un rendez vous au salon dans une bonne demi-heure, j’avais tout intérêt à partir rapidement d’ici. Ainsi, je finis par prendre les chemins de traverse… Même si je craignais parfois un peu de passer dans ces petites rues, je savais que je pourrais arriver rapidement au salon. Je m’aventurais donc dans ces petites rues, d’un pas malgré tout rapide. Il fallait bien avouer que ce n’était pas trop rassurant… Et que je préférais donc rapidement sortir de là et retrouver mon salon. Regard rivé vers le sol, je ne prêtais guère attention aux quelques passants que je pouvais croiser, ni à ce qui pouvait se passer de manière générale dans ces rues-là… Pourtant, arrivant à un croisement, je levais les yeux et me figeais un instant. C’était quelle rue que je devais prendre ? Celle-ci ou bien celle-là ? Et, alors que je balayais du regard l’une des deux ruelles, j’aperçu un petit groupe de personnes. Et non loin de moi, un homme et une femme, semblant s’arrêter tous deux devant ce petit groupe. J’eus à peine le temps de me demander ce qu’il se passait, que j’aperçu très nettement un homme se faire tuer. Merde. Je me figeai totalement, sentant mon sang se glacer. « Merde les mecs on n'est pas seuls. Y'a des ... » Merde ! Ils nous avaient vu… Autrement dit, nous étions mal… Très mal ! « Je crois que c’est le moment de fuir… » Bouche bée, je posais le regard sur la jeune femme, et le posait ensuite sur l’autre type. Que faisions-nous ? Merde, je n’étais pas du tout habituée à ce genre de situations, moi !! Paniquée, je fermais les yeux quelques millièmes de secondes tout en reculant d’un pas. Mais non, ce n’était pas un rêve et ces individus venaient de tuer un homme sous nos yeux. « Merde… Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On reste groupés ? Vers où va-t-on ? » demandais-je doucement, ne me sentant vraiment pas de fuir seule. A trois, c’était déjà plus prudent, non ?



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 1 Juin - 14:15

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


Il devait vraiment y avoir un truc au dessus de ma tête, qui m'attirait tous les ennuis pensables et inimaginables. J'ignorais pourquoi, ce que j'avais bien pu faire pour mériter ça ... Mais c'était un fait. Et ça avait de quoi être frustrant. Et terrifiant par le même coup, puisque j'ignorais totalement ce qui allait bien pouvoir me tomber dessus, par la suite. Mais ça ne semblait pas vouloir s'arrêter. Me voilà maintenant témoin d'un meurtre. Et je doutais que les assassins nous laissent gentiment partir, les deux autres témoins et moi. Soit. « Je crois que c’est le moment de fuir… » Oui, c'était exactement ce que j'étais en train de me dire aussi. Raison pour laquelle je fis un pas en arrière. Mais l'un des types fit un pas en avant, dans notre direction. Evidemment qu'ils n'allaient pas nous rendre la tâche aisée. Bon, voyons la chance dans notre malheur : ils ne semblaient avoir que des couteaux. Moins risqué pour nous que s'ils avaient eut des armes à feu. Quoi que vu ma chance, ils étaient peut-être excellents en lancé de couteaux. « Merde… Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On reste groupés ? Vers où va-t-on ? » Hein ? Quoi ? Elles je savais pas. Mais moi je voulais courir. Et je fis encore un pas en arrière. « Moi je propose qu'on court. Qu'on court vraiment très vite. » Lâchai-je à mi voix, regard toujours fixé sur les hommes, qui semblèrent comprendre nos intentions. Ou juste s'en douter par avance. On n'allait pas rester là comme trois cons, à les regarder et à attendre qu'ils viennent nous tuer nous aussi. La seconde suivante, je mettais mon idée à exécution, pivotant sur moi même pour m'élancer. Le plus vite et le plus loin possible. C'était la seule chose à faire. Courir. Très vite. Tant pis pour les points de côté, les douleurs aux pieds et tout ça. Ils étaient à nos trousses.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 1 Juin - 15:56


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




Je savais parfaitement que ma vie n’était pas rose, qu’elle était même plus que lamentable, mais de là à devenir la proie de quelqu’un, ça, je ne m’étais jamais dit que ça pourrait arriver. Je tuais des gens quand on me le demandait et c’est tout. Un silencieux dans les mains au pire du pire un couteau et voilà. Mais je n’avais jamais eu à faire à d’autres tueurs… Il fallait vraiment qu’on se tire d’ici. Enfin, surtout moi. Je ne savais pas eux, mais moi j’avais une famille à protéger. Je ne pouvais pas laisser mon petit frère seul dans cette maison de fou. Alors je devais à tout prix survivre. Par tous les moyens possible et inimaginable. « Merde… Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On reste groupés ? Vers où va-t-on ? » Me tournant vers la brunette, je déglutis en serrant un peu plus mon granite dans mes mains. Frissonnant franchement, je ne savais pas trop quoi faire. Fuir était une bonne chose, mais on savait parfaitement qu’une femme courait forcément moins vite qu’un même. Triste réalité de ce monde cruel. « Moi je propose qu'on court. Qu'on court vraiment très vite. » Ouais c’était une bonne idée, de toute façon on avait que ça à faire. A part attraper un couvercle de poubelle et les assommer. Mais ça ce n’était faisable que dans des films. Nous on se ferait planter avant même de les assommer. Le voyant partir en trombe, je ne réfléchis pas une seconde de plus et pris la même direction que lui avant d’attraper l’autre femme par le poignet pour qu’elle vienne avec nous. « Faut qu’on aille dans les grandes rues on les sèmera plus facilement. » dis-je en réfléchissant au fait qu’avec tout ce peuple se glisser dans la masse pouvait surement nous sauver la peau. Mais ça aussi on ne le voyait que dans les films…


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 1 Juin - 22:45

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




Certes, j’avais parfois rencontré des gens bizarres dans ma vie. Parfois même effrayants… Mais je n’avais jamais réellement été mêlée à de quelconques histoires douteuses. Du moins, pas à ma connaissance… Quoi que.. Si. Une fois, j’avais du aider un flic à coffrer un tueur et avais donc servi d’appât. Mais j’étais sous les ordres et la protection de la police, ce n’était pas pareil. Alors que là… Nous étions seuls. Trois contre eux tous. Je n’avais pas prit le temps de les compter, mais ils étaient tout de même un peu plus que nous. Et armés. Ca suffisait à faire la différence et à m’inquiéter sérieusement. Ne pouvais-je pas mener ma petite vie tranquillement, sans avoir affaire à des fous-furieux de tous genres ?! « Moi je propose qu'on court. Qu'on court vraiment très vite. » Oui, de toute façon, nous n’avions que ça à faire. Courir, le plus vite possible, et prier pour qu’ils ne nous rattrapent pas. Sauf que j’étais loin d’être sportive ou une as de la course. Je n’avais donc plus qu’à espérer que la chance soit au rendez-vous… Voyant l’un des types se rapprocher de nous, je fis un nouveau pas en arrière, et finis par partir en courant, suivant les deux autres témoins. « Faut qu’on aille dans les grandes rues on les sèmera plus facilement. » Je n’étais pas certaine qu’on puisse si facilement les semer. Mais au moins, avec tout le monde qu’il y aurait, ils ne pourraient rien nous faire. Du moins, je l’espérais. Courant à toute allure, mon poignet fermement tenu par l’autre femme, je suivais l’homme qui était avec nous, jetant parfois un bref regard derrière. Et la vue de ce petit groupe, nous poursuivant, n’était en rien rassurante. Et à force de courir sans prêter attention au trajet, je réalisais bien vite que j’étais perdue. Je ne connaissais pas toutes les petites rues de New York et me retrouvais dans un coin complètement inconnu. J’espérais donc que les deux autres en savaient plus que moi, sinon nous étions vraiment très mal… Nous finîmes par emprunter une ruelle ne menant nulle part. Un cul-de-sac. « Merde ! Ils arrivent, on a pas le temps de faire demi-tour ! » lançais-je en songeant qu’il faudrait vraiment qu’on soit rapides, pour sortir de l’impasse avant qu’eux-mêmes nous y rejoignent… Sinon, l’autre solution était d’escalader le muret qui nous empêchait de passer… Restait à savoir où nous allions tomber.


made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Lun 2 Juin - 17:25

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


C'était un peu beaucoup panique à bord. Si nous avions tous les trois été du genre à être hystériques, on se serait sans doute mit à hurler comme des tarés, avant de courir dans tous les sens. Mais nous semblions plutôt du genre à demeurer immobile, à se figer comme des cons sans savoir que faire. Et c'était pour cette raison là que nous avions mit autant de temps avant de nous décider à partir en courant. Mieux valait tard que jamais après tout. Quoi qu'au vu de la situation, c'était limite quand même. « Faut qu’on aille dans les grandes rues on les sèmera plus facilement. » Ouais, c'était pas bête ça. Pas bête du tout. Fallait juste que ce groupe d'abrutis court moins vite que nous. Ce qui n'était pas encore gagné, vu le nombre qu'ils étaient. Mais ce n'était clairement pas le moment de baisser les bras. Courir. Il fallait juste qu'on court. Encore plus vite. Malgré la fatigue et autres petits désagréments. Si j'avais su, je me serais occupé de mon attrition plus rapidement. Parce que là, je prenais ce nouvel épisode, comme une punition de Dieu pour toutes mes erreurs. Et je n'étais pourtant même pas croyant ! Assez brusquement, je pilai net quand je réalisai que nous étions dans une impasse. Mais c'était quoi ce bordel ? Est-ce que j'avais pris une ruelle au hasard et m'étais gouré en chemin ? parce que je connaissais cette ville comme ma poche normalement. Ou je m'étais ramollis. Enfin dans un cas comme dans l'autre, on était dans une belle merde noire. Parce qu'un muret barrait la route. Et les voix de nos poursuivants qui se rapprochaient dangereusement. Nous n'aurions pas le temps de longer la ruelle dans l'autre sens. On risquerait de les croiser en route. « On va être obligés de passer par là. » Marmonnai-je finalement, avant de sauter pour attraper le haut du mur et me hisser dessus, aidé en cela par un appuie de mon pied sur le mur de l'immeuble, à côté. A califourchon dessus, je vérifiai que la voie était libre de l'autre. Avant de me pencher pour tendre une main en direction des jeunes femmes, au cas où elles étaient trop petites pour se hisser seules sur le mur. Je plaisantais quand je disais que je les abandonnerais bien derrière pour sauver ma peau. Je ne saurais vivre avec ça sur la conscience !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Mar 3 Juin - 11:53


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




Cette situation était tout de même à marquer quelque part. Trois pauvres petits humains lambda qui se trouvent sur un lieu de meurtre au même moment, c’est ce qui s’appelait ne pas avoir de chance du tout. Et pour le coup, la chance n’était vraiment pas là, elle nous avait abandonnée. Courir était notre seule option, et pourtant, moi qui connaissais les ruelles pratiquement par cœur, on se retrouva sur une impasse. What ? Quand je disais que pas de chance était avec nous… « Merde ! Ils arrivent, on a pas le temps de faire demi-tour ! » Non, à moins qu’on veuille se sacrifier, je doutais fortement du ait d’avoir le temps… ça me rendait malade. Moi qui me trimballais toujours avec un couteau, aujourd’hui je ne l’avais pas pris…Inspirant pour chercher comment fuir, je regardais en hauteur. Et si on prenait des escaliers de secours ? « On va être obligés de passer par là. » Suivant le regard du brun je me dis que c’était une bonne idée, à condition que l’on puisse fuir de l’autre côté. Ça serait le comble qu’on ne puisse pas mais soit. Au point où on en était avec la chance… A peine dit qu’il avait déjà sauté sur le muret. Agile le bonhomme. Tant mieux, on gagnait du temps. Courant jusqu’au muret à mon tour, je lâchais la main de la femme avant de sauter, prenant appui sur mes pieds et attraper la main de l’homme pour m’aider à monter à mon tour. A peine sa main lâchée, les hommes arrivèrent dans la ruelle. Il fallait qu’elle se dépêche et vite avant que le pire n’arrive. « Vite, vite ils arrivent ! » Dis-je en faisant signe à la brunette de prendre la main du brun. Regardant de l’autre côté j’analysais un peu où nous étions mais avec la panique j’avais réellement du mal à me situer.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Mer 4 Juin - 23:34

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




J’avais vraiment du mal à réaliser ce qui se passait. Un homme assassiné sous nos yeux, des tueurs à notre poursuite… Tout cela me semblait tellement irréel. Cela n’arrivait qu’aux autres, non ? Visiblement, non. Le problème, c’est que je ne savais absolument pas comment réagir et comment m’en sortir. Je n’étais pas du tout habituée – ni même préparée psychologiquement – à ce genre de situation… Mais à vrai dire, à ce moment là, je ne pensais à rien d’autre que sauver ma peau. Et je pensais surtout beaucoup à Milo. Et si… si je ne le revoyais pas ? Non, c’était impensable. J’avais vraiment intérêt à me sortir de là. J’évitais donc de panique et me contentais donc de courir le plus vite possible, suivant toujours les deux autres témoins du meurtre. Et, la panique aidant sans doute, nous finîmes par prendre la mauvaise ruelle et atterrir dans une impasse. Cela ne semblait vraiment pas être notre jour de chance… J’en venais à me demander si nous parviendrons à sortir vivant de là. « On va être obligés de passer par là. » Bien que l’escalade ne soit pas mon fort, je n’hésitais pas une seconde. Si nous voulions nous en sortir, c’était la meilleure chose à faire. Surtout avec les autres qui nous poursuivaient. Je laissais donc la jeune femme y aller ensuite et guettais l’arrivée des hommes tout en me rapprochant du muret pour l’aider si besoin. « Vite, vite ils arrivent ! » Les voyant arriver vers nous, je ne me fis pas prier pour attraper fermement la main de l’homme afin de me hisser sur le muret. J’observais ensuite rapidement le lieu où nous étions, sans toutefois parvenir à l’identifier. Nous voilà plutôt mal barrés… Sauf si l’un d’entre eux connaissait le coin. « Faut qu’on bouge, ils sont là ! » lâchais-je en les voyant arriver à toute allure vers le muret. Avec un peu de chance, ils n’arriveraient pas à le passer… Quoi que, si nous avions réussi, ils pouvaient aussi le faire…


made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 8 Juin - 11:11

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


C'était un peu beaucoup le gros bordel là. Je ne savais même plus vers où aller, maintenant qu'on s'était planté une fois de route. A moins que ce muret stupide ne soit nouveau ? Ca, ce n'était pas impossible non plus. Et puis ça me rassurerait un peu de penser que je n'étais pas juste un idiot qui s'était trompé de route. Parce que ça, ça abîmait pas mal ma fierté. Chose que je ne supportais que très difficilement quoi. Enfin bref, l'essentiel, c'est que nous puissions passer par dessus le muret. Il n'était pas très haut, ça semblait donc faisable. Mais pour tester le truc, je fus le premier à passer par dessus. Avant d'aider les deux jeunes femmes, l'une après l'autre, à grimper. Heureusement que je n'avais pas à faire à deux boulets qui rechignaient à l'idée de grimper ou quoi. Ca se fit plus simplement et rapidement que prévu encore. Et nous eûmes donc tôt fait de passer de l'autre côté. Alors que les types qui étaient à notre poursuites, arrivaient déjà à notre hauteur. Je priais pour qu'ils peinent à grimper par dessus ce muret à leur tour. Mais je doutais que ce soit le cas. Ce serait alors beaucoup trop facile, pour sûr. Pour eux, pas pour nous. « Faut qu’on bouge, ils sont là ! » Personnellement, je ne me fis pas prier pour courir le plus vite possible. Et cette fois ci, je ne pris pas la peine de regarder derrière nous, pour voir s'ils étaient toujours à nos trousses ou non. Le mieux était encore de courir en regardant droit devant, pour ne surtout pas ralentir. Si on ralentissait ... On était foutu. C'était aussi simple que ça. Et j'osais espérer que les deux nénettes avec moi, étaient également bien conscientes de ce fait là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 8 Juin - 12:26


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




Je ne supportais pas cette situation. J’essayais de ne pas trop y penser, mais j’espérais de tout cœur qu’aucun de ses hommes n’allaient m’attraper. Et les deux autres avec moi aussi. Situation plus que délicate, j’avais l’impression que ma cervelle marchait à deux cent à l’heure, et qu’il s’en passait des choses dans ma tête. Jamais je n’avais réfléchit aussi vite. Comme quoi dans des situations d’urgences, nos réactions sont plutôt développées. Enfin, ce n’était peut-être pas le cas pour tout le monde, mais les miennes l’étaient ! Et je ne voulais qu’une chose fuir. Le plus loin possible. Et ne plus sortir de chez moi pendant au moins un mois histoire qu’ils oublient ma tête. Me couper les cheveux les colorer en blond platine et me faire oublier pendant un énorme temps. C’était une solution, mais pour le moment, ce n’était pas le temps d’y penser. C’était le temps de fuir. De l’autre côté du muret, on se mit à courir au point où mes poumons étaient carrément en feu. J’avais l’impression de ne plus connaitre ces foutues ruelles, alors que je les prenais aussi souvent que possible par flemme de marcher trop longtemps. Me tournant pour voir s’ils nous suivaient toujours et surtout s’ils étaient proche de nous, je les vis au loin ce qui me rassura. On avait pris de l’avance, chose bonne. Trébuchant en percutant je ne sais quoi, je me retrouvais sur le sol avant de me relever presque aussi tôt. Pas le temps de geindre ou de faire son bébé. Attrapant mon téléphone je regardais l’heure avant de froncer les sourcils sous une pensée divine. « Hey, et si on appelait les flics ? » Dis-je en courant toujours autant. Après tout, les flics pourraient nous aider non ? On aurait peut-être dû y penser plus tôt. Ou alors c’était peine perdu ? Enfin personnellement là tout de suite, il m’était impossible de leur dire où l’on se trouvait.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 15 Juin - 16:52

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




Le plus effrayant, c’était qu’il ne s’agissait là que du début. Si nous parvenions seulement à semer ces types, sans arriver à les faire arrêter, nous serions toujours en danger. Ils nous avaient vu, savaient à quoi on ressemblait et risquaient de nous chercher pendant encore un bon moment puisque nous avions été témoins du meurtre qu’ils avaient commis… Oui, nous représentions désormais une menace pour eux, et ils avaient tout intérêt à nous faire disparaître. Rassurant… Je n’étais donc pas prête de fermer l’œil et d’être tranquille. Même si nous venions à être placés sous protection. Bref, tandis qu’on courrait, espérant à nouveau les semer, je vis la jeune femme chuter et je commençais aussitôt à ralentir pour l’aider à se relever. Elle fut cependant plus rapidement que moi et reprit sa course. Heureusement, sinon, je voyais mal comment nous aurions pu faire, si elle avait été blessée. Hors de question de l’abandonner aux mains de ces types… Mais elle nous aurait très fortement ralenti. « Tout va bien ? » demandais-je quand même par sécurité. Pas une fois, je me retournai vers les types qui nous poursuivaient. Pas de temps à perdre. Et puis, je n’avais qu’une envie, retrouver les rues bondées de monde et rentrer chez moi. « Hey, et si on appelait les flics ? » C’était pas con ça ! Mais pour leur dire quoi ? Que nous étions poursuivis par des tueurs, et que nous tentions de les semer dans des petites ruelles, sans même savoir où nous étions ? Ca n’allait pas beaucoup les aider… « Bonne idée ! Avec un peu de chance, ils pourront nous localiser grâce à ton portable et nous aider à sortir de là vivants… » commentais-je en commençant à manquer de souffle. Ceci dit, appeler les flics semblait être la meilleure chose qu’il nous restait à faire.


Spoiler:
 
made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 15 Juin - 22:25

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


Pour le moment, la seule chose à laquelle j'étais complètement capable de penser, c'était que nous devions courir. Le plus vite et le plus loin possible, si on ne souhaitait pas mourir. Et pour ma part, je n'y tenais vraiment pas, c'était certain. Enfin, je ne souhaitais pas non plus vivre le calvaire que nous risquions de vivre même si on parvenait à s'échapper. Ils avaient parfaitement vu nos visages. Alors je ne doutais pas un seul instant qu'ils nous reconnaîtraient et représenteraient un danger pour nous, tant qu'ils ne seraient pas foutus derrière les barreaux. Mais cette dernière chose n'était sans doute pas prête d'arriver. Pour ça, il faudrait qu'on survive à cette course poursuite effrénée et que l'on fasse tout pour qu'ils se fassent coffrer par les flics. Enfin pour ça, faudrait qu'on survive tous les trois tant qu'à faire ! Or, on risquait d'en perdre une si elle se cassait la gueule comme ça. J'eus d'ailleurs à peine le temps de m'en rendre compte, qu'elle était déjà debout. « Hey, et si on appelait les flics ? » En voilà une qui arrivait à courir et à réfléchir en même temps. C'était bien un truc de nana ça. Parce que moi, je ne faisais que courir et penser que je devais courir encore plus vite. Or, ce n'était pas franchement ça qui allait me sauver la vie ! « Bonne idée ! » Confirmai-je à mon tour, ignorant complètement pourquoi on n'y avait pas pensé plus tôt. Je pillai net en réalisant que des voix se faisaient entendre de l'autre côté de la ruelle. Et quand je le relevai la tête, ce fut pour réaliser que nous étions cernés. « Et là on fait comment ? » Une idée ... Une idée. Il en fallait une et de toute urgence !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Lun 16 Juin - 15:46


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




« Bonne idée ! Avec un peu de chance, ils pourront nous localiser grâce à ton portable et nous aider à sortir de là vivants…  » Ouais. C’était une idée ça la localisation. Attrapant le téléphone, je commençais à composer le numéro avant de secouer la tête. Non, ça s’était le numéro japonais. Bordel c’était quoi déjà ici ? Ah oui. « Bonne idée ! » Hein ? Ah oui. J’étais perdue. Courir et me concentrer en même temps c’était loin d’être facile. Composant le numéro, je posais le téléphone contre l’oreille en me demandant quand on cesserait de courir. J’avais comme l’impression de perdre mes poumons à chaque pas. Voyant l’autre s’arrêter, je m’arrêtais in extrémis manquant de lui rentrer dedans. Il lui prenait quoi ? « Et là on fait comment ? » Quoi ? Me décalant je regardais dans sa direction avant de les voir. On était encerclé. Shit. Entendant une voix au téléphone je ne pris pas le temps des politesses. « On essaie de nous tuer s’il vous plait envoyé la police. On est… Dans le Bronx, mais à force de courir je sais plus où. S’il vous plait. Faites vite avant qu'on se fasse trancher en morceaux !» Dis-je en mettant le téléphone dans ma poche. Je n’allais pas le garder en main. Tant que la communication n’était pas coupée c’était l’essentiel. « Vous savez vous battre ? Quoi que… Trois contre autant, on est mort d’avance. » Marmonnai-je en me tournant pour voir les autres arriver en marchant. On se croirait dans un film. Vous êtes encercler on vous fait pleurer un peu plus longtemps en venant en marche lente. Déglutissant en cherchant une idée, je clignais des yeux en regardant la fenêtre à ma droite. « Dis, tu crois que… » Dis-je en tirant sur le poignet du garçon. « T’es assez costaud pour casser la vitre d’un coup ? On peut fuir en traversant à l’intérieur du bâtiment peut-être. » Marmonnai-je en me demandant si c’était possible ou pas.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Jeu 10 Juil - 11:41

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




Courir. Courir sans arrêter. Voilà ce que nous devions faire et ce que nous faisions depuis un bon moment désormais. N’étant pas une grande sportive, il n’y avait pas besoin de préciser que j’étais déjà a bout de souffle et totalement épuisée. Mais pas le temps de jouer les petites natures… Nous étions véritablement en danger de mort ! « Et là on fait comment ? » Voyant des hommes arriver devant nous, je me tournai et en apercevais d’autres arrivant par derrière. Merde ! Nous étions cernés ! Je fronçai aussitôt les sourcils, observant les alentours à la recherche d’une solution. Ou plutôt d’un miracle. Même si l’autre femme était en train de joindre les flics, ils n’allaient pas débarquer dans la seconde. Nous étions véritablement dans la merde, là. « Vous savez vous battre ? Quoi que… Trois contre autant, on est mort d’avance. » Oui, nous n’avions aucune chance… Je soupirai en cherchant toujours du regard une solution. Un petit passage à emprunter, un mur à escalader… ou même quelque chose pouvant nous servir à nous défendre ! La panique commençant sérieusement à monter, je sentais mon cœur s’emballer et mes mains devenir bien moites. « Dis, tu crois que… T’es assez costaud pour casser la vitre d’un coup ? On peut fuir en traversant à l’intérieur du bâtiment peut-être. » Je tournai la tête vers le type, espérant sincèrement qu’il accepterait. C’était notre seul espoir. « Ca peut le faire… Tu t’en sens capable ? » demandais-je au brun, tout en cherchant du regard un éventuel objet dans les parages, qui aurait pu faire l’affaire. Si on pouvait lui éviter de se blesser, c’était déjà ça… Déjà que nous n’étions que trois, hors de question d’en perdre un en route !


Spoiler:
 
made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Sam 12 Juil - 20:31

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


Se faire trancher en morceaux ... ! Cette nana était vraiment ... très ... très rassurante ! Non, pour de vrai ! On se sentait tout de suite à l'aise et en sécurité avec de telles paroles ! Bon d'accord, en réalité pas du tout. Mais franchement elle ne faisait que dire tout haut, ce que je pensais aussi tout bas. Ces types n'avaient pas du tout de bonnes intentions. « Vous savez vous battre ? Quoi que… Trois contre autant, on est mort d’avance. » Je lui lançai un regard incertain. Parce que là franchement sur le coup, je n'arrivais pas vraiment à savoir si elle plaisantait ou non. Parce que oui je savais me battre, sans trop de problème. Mais là ils étaient quand même ... beaucoup ... Et même si les deux jeunes femmes avec lesquelles je me trouvais actuellement, savaient aussi se battre, on ne ferait quand même jamais le poids face à eux ! « T’es assez costaud pour casser la vitre d’un coup ? On peut fuir en traversant à l’intérieur du bâtiment peut-être. » Surpris, je tournai le regard dans la direction que m'indiquait la jeune femme. Je grommelai dans ma barbe en reportant le regard sur les types qui approchaient toujours tranquillement. Ils semblaient sûrs de leur coup, persuadés de pouvoir nous attraper sans grande difficulté. « Le temps que je brise ce truc, ils seront là ... » Marmonnai-je doucement, en reposant les yeux sur le carreau. Bon tant pis. Nous n'avions pas même le temps de réfléchir alors autant foncer ! Et puis nous n'avions pas grand chose à perdre là, vu qu'il n'y avait aucune autre issue pour s'en sortir. Ce fut donc sans perdre une minute de plus, que je m'approchai et me plaçai dos au mur, pour venir cogner la vitre de mon coude. Il n'y eut d'abord qu'une fissure. Rien que ça et pourtant ça faisait déjà un mal de chien ! Tant pis, je donnai encore un coup, brisant enfin la vitre qui volant en éclat. Non sans me couper la peau, évidemment. Sinon ça n'aurait pas été drôle du tout ! Malgré que les types avaient compris ce qu'on tentait de faire et étaient maintenant en train de courir dans notre direction, je pris le temps d'ôter tous les bouts autour de la fenêtre pour qu'on ne se coupe pas sérieusement en passant, avec la manche de mon polo. « Vite, dépêchez avant qu'ils n'arrivent ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 27 Juil - 12:34


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




« Le temps que je brise ce truc, ils seront là ... » Il avait peut-être raison, mais dans les deux cas, on était pris au piège, alors autant tenter quelque chose que de se laisser prendre sans rien faire. Le regardant briser la vitre, comme un pro, j’haussais un sourcil. Il avait fait ça toute sa vie ou bien ? Regardant les autres arriver, je me mis à bouger du pied, impatiente de pouvoir passer et tenter de fuir. « Vite, dépêchez avant qu'ils n'arrivent ! » Ouais ben il le dira pas deux fois. Passant la première me fichant totalement s’il y avait encore des bouts de verre ou si j’allais me couper, j’atterrissais de l’autre côté avant de vérifier si les portes étaient ouvertes dans l’appartement. C’était le cas. Si en plus on devait casser des portes, on était foutu. Maintenant suffisait de trouver la sortie de cet appartement et peut-être qu’on pourrait fuir. Me tournant vers eux, je regardais ce qu’ils faisaient avant de regarder mon portable toujours en ligne. « Les portes sont ouvertes, et il ne semble pas y avoir du monde aussi. » Réfléchissant à ce que je venais de dire je mis deux secondes à comprendre ce que ça voulait dire. Pour sortir il allait falloir casser la porte d’entrée ? Non. Mais non. Il y aurait bien une autre fenêtre, non ? Bon autant ne pas y penser. On verra le moment venu.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Sam 2 Aoû - 21:57

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




« Le temps que je brise ce truc, ils seront là ... » Peut-être, mais c’était notre seule solution. Parce que de toute évidence, ce n’était pas en restant plantés là, à se demander quoi faire, que nous nous en sortirons ! Tout en surveillant les types, qui arrivaient droit vers nous, j’observais le jeune homme casser la vitre. Il n’y avait pas à dire, il savait comment s’y prendre… « Vite, dépêchez avant qu'ils n'arrivent ! » Je laissais passer la jeune femme et lui emboîtais le pas, ne faisant pas spécialement attention aux bouts de verre. Nous n’avions vraiment pas de temps à perdre avec de tels détails ! « Les portes sont ouvertes, et il ne semble pas y avoir du monde aussi. » Au moins, nous n’étions pas totalement coincés… Et avec un peu de chance, nous finirions par trouver une sortie. Ou des voisins, alertés par lui bruit, viendraient à notre secours. Mouais… Pas sûr. Je m’élançais alors dans l’appartement, à la recherche d’une sortie. « Par là ! » lançais-je en apercevant une fenêtre donnant sur une petite cour extérieure. Avec un peu de chance, cette cour donnerait vers l’une des rues du centre-ville, où nous pourrions trouver de l’aide… J’ouvrais aussitôt la vitre et escaladais le rebord de celle ci, arrivant dans la cour, avant de me tourner afin de voir ce que faisaient les deux autres.


made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 3 Aoû - 10:59

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


Fuir semblait être devenu une habitude pour moi. A croire que j'étais bien parti pour ne faire que ça de ma vie, tout le temps, sans jamais avoir droit à un vrai moment de pause. C'était mal barré pour moi quoi. D'autant plus que j'avais pourtant tout fait pour calmer les choses du côté de ma vie privée. Si je ne dealais plus, ce n'était quand même pas pour finir dans des histoires pareilles ! Ca m'emmerdait sacrément quand même. Mais ce n'était pas comme si j'avais d'autre choix que de faire avec, malheureusement. L'avantage de mon passé tumultueux, c'est que j'en gardais certains réflexes. Comment briser une vitre et éviter de s'y couper en passant. C'était simple comme bonjour. Et nous eûmes donc tôt fait d'entrer dans l'appartement, les uns après les autres. Trouver une sortie ? Facile aussi. Une petite cours. Comme c'était pratique. N'empêche que j'avais de la chance d'être un -tout- petit gabarit. Quelques kilos de plus et je ne passais pas par ces fenêtres. Et heureusement que les deux jeunes femmes étaient également maigrichonnes. Avec un peu de chance, nos poursuivants allaient quant à eux, demeurer bloqués par l'étroitesse des fenêtres. Ca nous aiderait vachement en tout cas. Bientôt, nous fûmes tous les trois dans la cours. « Attendez ... Ils vont comprendre et faire le tour du patté de maison. On devrait se tirer par les toits. » Proposai-je en désignant le muret surmonté d'un toit plat, qui fermait un côté de la cours. Ca me semblait être faisable à moi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 3 Aoû - 14:27


ABIGAIL RAFAELLO & LHOA
Run or Die




« Par là ! » Suivant la fille, je trouvais l’idée plutôt bonne. Si ça nous permettait de partir plus rapidement de cet endroit. « Attendez ... Ils vont comprendre et faire le tour du patté de maison. On devrait se tirer par les toits. » Par les toits ? Suivant son regard je fronçais les sourcils avant de me pincer les lèvres. Why not. Après tout au point où on en était… On n’avait pas trop le choix. Et nous n’étions pas en position de faire nos difficiles. Nous étions déjà entrés dans la fausse aux lions, il nous fallait juste en sortir. « Okai, on va faire ça. » Dis-je avant d’aller tout de même ouvrir une fenêtre et revenir en courant. « On sait jamais, ça peut les induire en erreur… » marmonnai-je en haussant les épaules. Montant sur le muret, je levais la tête vers le toit tout en soupirant. Bon, j’étais petite mais… C’était faisable non ? Pliant les jambes je sautais avant d’attraper le bord du toit et me remonter grâce à mes abdos et mes bras. Putain j’avais l’impression de peser une tonne. Passant une jambe sur le toit je m’aidais ainsi avant d’y être dessus sur le dos. Me relevant je regardais autour avant de me pencher vers les deux en bas. « C’est largement faisable, je vois d’autres rues de là ! »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Ven 8 Aoû - 23:14

Lhoà, Rafaello & Abigail
«Run or Die »




La chance était-elle en train de tourner ? Il semblerait. Du coup, l'espace d'un instant, nous entrevîmes un peu d'espoir. Sortir de cet appartement pourrait finalement être plus simple que nous le pensions... Ou pas. « Attendez ... Ils vont comprendre et faire le tour du patté de maison. On devrait se tirer par les toits. » Les toits ? Je levai la tête et observais les alentours, cherchant un moyen de monter. Il faudrait sans doute se hisser par dessus le muret désigné par le type. Pas le choix... « Okai, on va faire ça. » C'était sans doute mieux. J'acquiesçais donc en me dirigeant vers le muret en question, avant de voir la jeune femme partir en courant et revenir presque aussitôt, après avoir ouvert une fenêtre. « On sait jamais, ça peut les induire en erreur… » Je jetais un rapide coup d'oeil autour de nous, cherchant quelque chose qui pourrait nous aider à monter. Rien. « Bonne idée ! » rajoutais-je à l'attention de la jeune femme avant qu'elle ne commence à escalader le muret. Je vins me placer en dessous d'elle, prête à l'aider ou la rattraper si elle tombait. « C’est largement faisable, je vois d’autres rues de là ! » Sans plus tarder, je sautais et attrapais aussi le rebord du toit. Arf. Je n'étais pas du tout sportive et donc difficilement capable de me hisser ainsi. L'une des mes mains glissa du toit et je manquais d'ailleurs de tomber. Heureusement, je me rattrapais de justesse et, m'appuyant sur le muret, j'arrivais finalement à me hisser sur le toit. Le temps que le jeune homme monte, je me dirigeais rapidement vers les rues que l'on pouvait apercevoir, cherchant un moyen de les rejoindre.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà Dim 10 Aoû - 15:55

Abi & Raf & Lhoà ₰ Intrigue : run or die.

Certains hommes sont sans but logique. On ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler.


Puisque nous devions fuir le plus rapidement possible et sans perdre l'un de nous, il fallait que l'on fasse un peu fonctionner nos cerveaux. Pas uniquement nos jambes ! Même si pour le coup, elles nous étaient fort utiles ! Il fallait croire qu'au moins deux d'entre nous, étaient habitués à fuir de la sorte. Ou alors la jeune femme qui venait d'avoir l'idée d'ouvrir une fenêtre pour tromper l'ennemi, avait juste regardé trop de films. En tout cas, l'idée était fabuleuse ! Et je ne pu que l'applaudir. Mentalement, bien sûr. J'avais autre chose à foutre là. Comme passer par les toits par exemple ! La jeunette grimpa la première. Et l'autre femme, ensuite. Durant un instant, je cru qu'il allait falloir que je pousse sur ses fesses pour l'aider. Fort heureusement, elle parvint à monter quand même -Dieu merci !-. J'attendis qu'elle soit en haut, avant d'attraper le rebord pour me hisser à mon tour. Houla, un peu de laissé aller là. Fallait que je réduise ma conso' de beurre et autres graisses. « Faut qu'on s'éloigne de plusieurs rues pour être certain qu'ils ne nous voient pas quand ils sortiront dans la cours. » Indiquai-je en grimpant sur un toit un peu plus haut à côté et passer ensuite au suivant assez rapidement. Espérons que miss-non-sportive, ne se casse pas la gueule et ne foute en l'air notre plan ! Ce serait con qu'on se fasse attraper à cause d'elle. D'autant plus que l'idée de l'abandonner derrière n'était pas très sympa et donc pas envisageable ! « La rue principale est par là ! » Assurai-je avec un mouvement de menton pour la leur indiquer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE - Abigail - Rafaello & Lhoà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-