It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Jeu 29 Mai - 20:49


❝  if it’s still in your mind, then it’s still in your heart ❞

Il est possible de s'habituer à l'absence des gens qu'on aime à la seule condition que d'autres viennent prendre leur place. Mais il se trouve que parfois, une personne très particulière est étrangement irremplaçable.

Un mois. C’est la période qui venait de passer sans que Jamie ne voit Leo. Un choix qu’elle avait fait lorsqu’elle avait découvert la vérité. Elle s’était bien doutée, depuis le début, qu’il y avait quelque chose qu’il gardait pour lui. Mais tout le monde à un jardin secret non ? Elle la première. Mais jamais elle ne serait imaginé un truc pareil. Leo, un mafioso ? Non, certainement pas. D’accord, ancien mafioso. Mais quand même. En prenant la décision de rester à l’écart, c’était avant tout pour Owen. Ok, peut-être aussi un peu parce qu’elle était sous le choc. Mais principalement pour la sécurité de son fils. Elle devait au moins réfléchir à tout ça. A ce que ça signifiait, pour elle et son fils. Elle devait analyser la situation et déterminer ce qui serait le mieux pour lui. Mais pour être honnête, elle n’avait pas franchement réfléchi à tout ça. Pas de manière constructive en tout cas. La scène de son enlèvement tournait en boucle dans sa tête, tout comme le semblant d’explication qui avait suivi. Elle n’arrivait pas à avoir une pensée logique ou cohérente. Ce n’était qu’un foutu duel entre sa raison et son cœur. Elle était bien barrée avec ces conneries. Le fait est que Leo lui manquait. Evidemment, elle s’en était doutée. Seulement c’était pire que ce qu’elle avait pu imaginer. Et puis, il y avait Owen. Owen qui n’avait cessé de lui demander quand ‘Trevor’ allait revenir, quand il allait venir jouer avec lui, quand il allait l’amener au parc. Elle avait bien tenté de lui expliquer que c’était un peu compliqué, et qu’ils avaient pris quelques distances –à défaut de lui dire qu’elle en était l’investigatrice- elle n’était pas convaincue que cette réponse est satisfaite son fils. Ou elle-même à vrai dire. Et puis il était venu s’asseoir à côté d’elle. Son fils, du haut de ses sept ans qui lui avait dit « mais tu l’aimes. C’est simple. Vous êtes amoureux, alors vous devez être ensemble. » C’était sans doute elle qui se créait des problèmes là où il n’y en avait pas, qui se compliquait la vie alors que tout pourrait être plus simple. C’était son fils de sept ans qui lui avait ouvert les yeux.

Jamie faisait les cent pas face à la porte arrière d’un restaurant. Pas n’importe quel resto. Non, c’était bel et bien celui où elle avait rencontré Leo, mais surtout, celui où il travaillait. Elle était nerveuse. Et encore, le mot était faible. Elle était là, attendant qu’il sorte. Elle avait l’impression de se retrouver des mois auparavant lorsqu’elle s’était pointée avec des clichés de lui et d’une dénommée Sutton. Elle s’était énervée pour pas grand-chose, même si, désormais, elle comprenait mieux la réaction qu’il avait eu, pensant qu’elle l’espionnait. Peut-être aurait-elle dû à l’époque. Ou pas, hein. Cependant, ils en étaient maintenant bien loin. Elle espérait qu’il puisse lui redonner une chance. Après toute cette histoire, et son départ. Même si, théoriquement, elle n’avait fait que prendre provisoirement quelques distances. Certes, en y réfléchissant bien, peu de couples réussissaient à réellement passer cette période…. Mais la jeune Irlandaise était bel et bien là, attendant que Leo ne finisse son service.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Lun 9 Juin - 18:41

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart
Jamie &
Trevor


Ces derniers temps, Trevor avait la tête ailleurs. La qualité de son travail s’en ressentait et à plusieurs reprises, il s‘était fait remonter les bretelles par son boss, sans que cela n’ait un quelconque effet sur son attitude. Depuis ses débuts en tant que commis de cuisine, il n’avait jamais cassé autant d’assiettes, jamais raté autant de plats…bref, un mauvais sort semblait lui avoir été jeté, et l’avoir rendu aussi maladroit que tête en l’air. Pourtant, la cause de cette attitude si inhabituelle était bien plus simple que cela. En fait, elle résidait en une seule et même personne : Jamie. La jeune femme l’avait quitté quelques semaines plus tôt, et il ne pouvait absolument pas la blâmer pour cela. En effet, elle avait risqué sa vie par sa faute, et avait été enlevée par des mafieux italiens qui ne cherchaient qu’à attirer Leo dans leurs filets. Fort heureusement pour lui, il avait pu compter sur Marley et ses hommes pour sortir Jamie de là et éviter le pire. Eviter que l’histoire d’Elena ne se reproduise. Mais au final, le résultat avait bel et bien été celui que l’italien avait craint : la jeune femme était partie, prétextant qu’elle devait réfléchir à tout ça. Mais Leo n’était pas dupe, et avait tout à fait prit conscience qu’il ne la reverrait jamais. Comment pouvait-elle accepter de le côtoyer de nouveau après ça ? D’autant que ces évènements avaient aussi été l’occasion pour Leo de découvrir qu’elle travaillait à la CIA… ce qui lui faisait penser que leur séparation était probablement la meilleure solution pour lui comme pour elle. Pourtant, malgré le temps qui passait, il lui était toujours impossible d’oublier Jamie. La jeune femme hantait ses pensées jour et nuit, le poussant à ressembler à un véritable zombie.

Ce fut donc totalement lessivé que Trevor raccrocha son tablier en cette fin de service, pressé de retrouver son lit même s’il savait pertinemment qu’il mettrait encore plusieurs heures à trouver un semblant de sommeil. Saluant à peine ses collègues, il quitta e restaurant par la porte de derrière, comme d’habitude. Mais sitôt la porte claquée, le jeune homme se figea en apercevant Jamie à quelques mètres de lui. Son premier réflexe fut de vouloir prendre la fuite mais après un rapide coup d’œil autour d’elle, il constata qu’elle semblait être seule. Pas de trace d’un éventuel collègue de la CIA venu pour le cueillir, mais Leo n’en était pas totalement confiant pour autant. N’osant même pas l’approcher, il se contenta de la regarder en tentant de contrôler les battements de son cœur qui s’emballait déjà. Comme s’il ne l’avait plus revue depuis des années, l’italien la trouva encore plus belle que dans ses souvenirs, ce qui ne fit d’ailleurs qu’accentuer le pincement au cœur qu’il ressentait à ce moment précis. Indécis, il avança alors de quelques pas, avant de se stopper de nouveau pour vérifier encore une fois qu’elle était bel et bien seule.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Mer 3 Sep - 23:16


❝  if it’s still in your mind, then it’s still in your heart ❞

Il est possible de s'habituer à l'absence des gens qu'on aime à la seule condition que d'autres viennent prendre leur place. Mais il se trouve que parfois, une personne très particulière est étrangement irremplaçable.

Ils étaient là, à se regarder, avec une distance non négligeable entre eux. Son rythme cardiaque s’était considérablement accéléré. Si ça continuait comme ça, son organe vital allait finir par exploser. Trevor –ou plutôt Leo- gardait ses distances. Distance de sécurité sans doute. Elle ne pouvait l’en blâmer. Elle aurait fait pareil à sa place. Pas franchement sure de savoir quel était le motif de sa présence. Et surtout si les renforts avaient rappliqué aussi. Seulement ce n’était pas le cas. Elle avait laissé son costume d’agent de la CIA au placard. A vrai dire, elle avait tout laissé au placard. Pas de carapace ou de quelconque armure pour ce soir. Il était grand temps de se mettre à nu. Enfin, façon de parler. Jamie n’allait clairement pas se foutre à poil au milieu de la rue –aussi peu fréquentée soit-elle. Alors non, il n’y avait clairement pas d’agents planqués. Ni même le moindre flic en patrouille. Il n’y avait qu’eux deux. L’irlandaise s’approcha un peu plus. Il lui avait manqué. Lui, son regard, son sourire. Même si elle l’avait connu plus en forme que la pâle copie qu’elle voyait là. « Je suis désolée. » Pas de bonjour ou d’entrée en matière. Elle en avait marre de perdre du temps et de tourner autour du pot. Et puis, ça semblait ridicule après tout ça. « J’ai été conne Trev… » elle se stoppa soudainement avant de reprendre. « … Leo. » elle se mordit la lèvre inférieure, pas tellement sûre de ce qui allait sortir de sa bouche. Pas certaine de savoir si les mots qui allaient en sortir allaient réellement refléter ce qu’elle ressentait. « J’aurais dû revenir avant. » Jamie s’avança encore un peu, jusqu’à être devant Leo, ne pouvant s’avancer plus. « J’ai mentionné Owen comme excuse tout le long. Même si oui, il est la première chose qui me vient en tête, surtout en matière de sécurité. Mais… » elle baissa la tete et soupira. « En fait je me mentais à moi-même. C’est pour moi que j’avais peur. De quoi exactement je sais pas trop. De resouffrir, de devoir faire un choix entre toi et mon boulot s’il s’avérait que tu… retournes à tes origines. Et sincèrement je l’aurais pas supporté. » Ses yeux brillaient, il lui était difficile de retenir ses larmes mais elle releva la tête pour poser son regard dans le sien. Elle avait besoin de le voir et de savoir ce qu’il ressentait. « Enfin si je suis là… C’est pas tant pour m’excuser, parce que… enfin, on a tous les deux nos torts ou nos secrets dans cette histoire. Mais peu importe. Tu me manques. » A un point qu’il ne pouvait imaginer. Mais ça, c’était trop lui demander que de l’avouer.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Dim 7 Sep - 20:14

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart
Jamie &
Trevor


Trevor n’était pas spécialement serein, mais le fait de voir Jamie après ces longues semaines d’absence suffisait à l‘apaiser un peu. Il ne savait pas pourquoi elle était là, ni même avec qui, et le jeune homme vérifia d’ailleurs à plusieurs reprises qu’aucun de ses collègues ne la suivait, ou n’était là pour la couvrir. Mais visiblement, elle était bel et bien seule, et l’italien se rasséréna un peu en comprenant qu’elle n’était là qu’à titre personnel et non professionnel. Cependant, il fut incapable d’engager la moindre conversation, et s’en remit totalement à elle pour cet exercice qui semblait être au-dessus de ses forces. Après tout, que pouvait-il bien dire ? Désormais elle savait tout de lui, et la balle était dans son camp à elle. C’était à elle de prendre la décision que Leo craignait déjà, avant même de l’avoir entendue. Mais à sa plus grande surprise, la jeune femme commença par s’excuser. Fronçant légèrement les sourcils, l’italien l’observa de loin alors qu’elle continuait en s’avançant peu à peu vers lui. « J’ai été conne Trev… » Jamie butta sur son prénom, ce qui fit baisser les yeux du jeune homme qui retrouva ce sentiment de culpabilité qui ne l’avait pas quitté depuis qu’il l’avait retrouvée dans ce hangar, aux mains de ses ennemis. « J’aurais dû revenir avant. » Soudain, Leo releva les yeux pour tenter de les fixer dans ceux de la jeune femme et ainsi comprendre plus vite où elle voulait en venir.

Jamie s’arrêta alors devant lui et entama son récit. Selon elle, elle avait utilisé son fils comme une excuse pour s’éloigner de l’italien alors qu’en vérité, elle avait simplement eu peur. Et bien évidemment, Leo pouvait totalement le concevoir, d’autant plus après la prise d’otage dont elle avait été victime par sa faute. « J’ai toujours cherché à fuir mes origines Jamie, je ne veux plus jamais tremper là-dedans même si… même si parfois ils ne me laissent pas le choix. » argumenta le jeune homme en essayant de la rassurer, sans pour autant chercher à lui cacher la vérité. Il pouvait clairement deviner que Jamie retenait ses larmes, et cette constatation lui fendit de nouveau le cœur, le poussant à lutter contre lui-même pour ne pas fondre sur elle et la prendre dans ses bras. « Enfin si je suis là… C’est pas tant pour m’excuser, parce que… enfin, on a tous les deux nos torts ou nos secrets dans cette histoire. Mais peu importe. Tu me manques. » Poussant un long soupir quasi-désespéré, Leo avoua : « Tu me manques aussi Jamie… Depuis que t’es partie c’est juste… insupportable. Mais… est-ce que c’est vraiment possible ? Je veux dire… tu bosses pour la CIA, je suis… ce que je suis… » Honteux, il baissa les yeux avant de reprendre d’une voix plus basse : « On n’est pas censés se fréquenter dans la réalité… pas comme ça… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Jeu 18 Sep - 16:57


❝  if it’s still in your mind, then it’s still in your heart ❞

Il est possible de s'habituer à l'absence des gens qu'on aime à la seule condition que d'autres viennent prendre leur place. Mais il se trouve que parfois, une personne très particulière est étrangement irremplaçable.

Fallait l’avouer, Jamie était nerveuse à l’idée de retrouver Leo. Elle savait ce qu’elle avait lui dire, mais elle ne savait pas franchement la manière dont ça allait sortir. L’irlandaise n’avait jamais été très douée avec les mots. Elle voulait le récupérer, elle le voulait lui, et comme on disait « fuck » les conséquences, elle se prenait bien assez la tête comme ça, et il était temps qu’elle commence à réellement profiter de sa vie. Mais elle n’était pas franchement certaine de la réaction de Leo. S’il ne voulait plus d’elle ? Ou même s’il ne l’avait pas attendu ? « J’ai toujours cherché à fuir mes origines Jamie, je ne veux plus jamais tremper là-dedans même si… même si parfois ils ne me laissent pas le choix. » Elle regardait par terre, ne sachant pas tellement quoi dire. Elle avait en effet fini par comprendre que Leo n’avait jamais voulu de tout ça. Qu’il était intégré, plus ou moins directement, dans quelque chose dont il ne voulait pas. Et Jamie était bien placée pour savoir à quel point il pouvait être difficile de rompre ce genre de lien. Ce n’était pas parce que vous aviez décidé de mener une vie normale, que l’autre partie acceptait sans broncher –ou acceptait tout court- votre décision. Elle savait parfaitement à quel point ce genre de situation était compliquée et délicate. « Tu me manques aussi Jamie… Depuis que t’es partie c’est juste… insupportable. Mais… est-ce que c’est vraiment possible ? Je veux dire… tu bosses pour la CIA, je suis… ce que je suis… » Elle releva soudainement la tête alors qu’il baissa à son tour les yeux. Elle fronça les sourcils, voyant très bien où il voulait en venir. « On n’est pas censés se fréquenter dans la réalité… pas comme ça… » « Tu l’as dit toi-même : tu ne veux plus tremper là-dedans. » Elle s’approcha un peu plus, hésita un instant, mais posa finalement une main sur la joue de l’italien pour lui faire relever la tête. « Les choix de ta famille ne doivent plus définir ta vie. » Elle l’obligea à plonger son regard dans le sien. Il lui avait fallu le temps de réaliser ce qu’elle ressentait. Et surtout, à quel point elle le ressentait. Elle aimait Leo. Plus qu’elle ne l’aurait imaginé, et surtout plus qu’elle ne l’aurait voulu au départ. Mais c’était comme ça, et elle comptait bien le lui faire comprendre. « Oui je suis de la CIA, et justement… Je sais me défendre Leo. Vraiment. Maintenant que… je sais tout ça, je suis plus apte à me protéger. Owen et moi. Et toi. Je suis peut-être inconsciente, c’est sans aucun doute dangereux… Mais ce n’est pas plus de ta faute que de la mienne. Le père d’Owen était aussi un agent des services secrets. On était du même côté de la barrière mais ça n’éloignait pas pour autant le danger sur notre famille. C’est un choix qu’on a fait. » Sa main glissa sur la nuque de l’Italien et elle se tut quelques instants. « J’te le dis tout de suite… Tu ne te débarrasseras pas de moi facilement. » avoua-t-elle avec un sourire semi-amusé, tentant de détendre un peu l’atmosphère. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’en pensait pas un mot. Au contraire. 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Dim 28 Sep - 23:01

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart
Jamie &
Trevor


Bien sûr, Leo était ravi et soulagé de revoir Jamie. A vrai dire, il ne s’était pas passé une seule journée ni  même une seule heure sans qu’il ne pense à elle depuis qu’elle l’avait quitté. Il s’était inquiété pour Jamie, avait imaginé ce qu’elle faisait, avec qui, et à chaque fois le fait d’imaginer son visage était une véritable torture pour l’italien. Alors, la voir ainsi tout près de lui contribuait un peu à apaiser toute cette peine qu’il avait accumulée en se persuadant qu’elle ne reviendrait jamais. Même si cela le tuait, Leo s’était évertué à se faire à l’idée qu’il devrait vivre sans elle. Que leur histoire, aussi courte fut-elle, n’avait été que passagère et sans importance. Mais malgré tous les efforts qu’il avait mis en œuvre pour cela, le jeune homme n’était jamais parvenu à accepter la perte de Jamie. Car quoi qu’il veuille bien en penser, leur histoire avait compté pour lui et compterait toujours, quoi qu’il arrive. En l’absence de Jamie, il avait d’ailleurs été un véritable déchet, comme les immenses cernes qui ornaient son visage pouvaient aujourd’hui en témoigner.  Leo avait eu beaucoup de mal à trouver le sommeil durant ces longues semaines sans elle. Il avait également perdu son goût prononcé pour la fête, et s’était contenté d’errer dans des bars ça et là, sans jamais répondre aux avances des filles qui croisaient son chemin. Car à ses yeux, il n’y avait plus qu’Elle.

Mais comme tout avait toujours été compliqué dans la vie de Leo, cette fois encore, sa tristesse était à la hauteur du soulagement qu’il ressentait en voyant Jamie. Il était triste car au fond, il savait pertinemment que rien ne serait jamais possible entre elle et lui, et il ne se priva d’ailleurs pas de le lui faire savoir avant même qu’elle n’aille plus loin dans son discours. Mais contre toute attente, Jamie trouva les mots pour prendre sa défense et tenter de lui prouver que tous les deux, ils pouvaient être plus fort que son destin. A vrai dire, cette situation était totalement inédite pour l’italien qui avait bien plus l’habitude du dialogue inverse, t il se laissa presque amadouer par ce discours ainsi que par la main de Jamie qui glissait doucement sur sa nuque. Un frisson parcourut son échine, alors que la jeune femme concluait en plaisantant un peu : « J’te le dis tout de suite… Tu ne te débarrasseras pas de moi facilement. » Bien sûr, Leo avait envie de répondre à son sourire mais au lieu de ça, il lâcha un bref soupir et baissa les yeux. Elle savait se défendre, il en avait eu la preuve lorsqu’il était venue la libérer quelques semaines plus tôt. Elle disait aussi avoir encouru le même genre de danger en fréquentant le père d’Owen et pourtant, l’italien ne semblait pas convaincu. « Jamie… tu ne comprends pas… » souffla-t-il en s’éloignant légèrement d’elle, juste assez pour l’obliger à retirer sa main de son cou. « Je ne veux pas t’imposer ça. Tu ne le mérite pas. Owen et toi, vous méritez bien mieux qu’une vie comme celle-là… » Ce ne fut finalement qu’en amorçant sa dernière phrase que Leo osa croiser le regard de la jeune femme. « Je veux que tu sois heureuse. Et tu ne peux pas l’être si tu dois constamment être sur tes gardes… crois-moi, je sais de quoi je parle, c’est ce que je vis depuis que je suis ici. Jamie… je tiens trop à toi pour t’imposer ça… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Dim 12 Oct - 13:15


❝  if it’s still in your mind, then it’s still in your heart ❞

Il est possible de s'habituer à l'absence des gens qu'on aime à la seule condition que d'autres viennent prendre leur place. Mais il se trouve que parfois, une personne très particulière est étrangement irremplaçable.

Jamie était tout aussi soulagée que stressée de revoir Leo. Elle ne savait pas ce qu’il avait fait pendant tout le temps où ils avaient été séparés. Elle ne savait pas s’il était effondré, seulement un peu triste mais qu’il n’avait pas de grandes difficultés à s’en remettre légèrement déçu, s’il était resté seul ou même s’il avait préféré revoir quelqu’un directement pour passer rapidement à autre chose. Evidemment, au fond, elle espérait égoïstement qu’il soit resté seul et qu’il ait des difficultés à la faire sortir de sa tête. Mais elle n’en avat pas la moindre certitude, alors ça l’angoissait plus qu’autre chose. Cependant, le soulagement de revoir son visage était bien présent. Tout chez lui, lui avait manqué. De ses yeux azur, à son sourire irrésistible. Elle était bien décidée à le faire revenir dans sa vie, ces quelques semaines avaient été beaucoup trop éprouvantes. « Jamie… tu ne comprends pas… » Jamie haussa un sourcil, comme pour le défier de lui donner les raisons pour lesquelles elle ne comprendrait pas. Elle était sans doute l’une des mieux placées pour justement comprendre ses réticences, vu qu’elle les avait eu. Il recula, l’obligeant à enlever la main qu’elle avait posé sur sa nuque. « Je ne veux pas t’imposer ça. Tu ne le mérite pas. Owen et toi, vous méritez bien mieux qu’une vie comme celle-là… » elle soupira alors que Leo posa enfin son regard sur elle. « Je veux que tu sois heureuse. Et tu ne peux pas l’être si tu dois constamment être sur tes gardes… crois-moi, je sais de quoi je parle, c’est ce que je vis depuis que je suis ici. Jamie… je tiens trop à toi pour t’imposer ça… » « Avec ou sans toi, c’est comme ça que j’ai toujours vécu Leo... Je ne sais pas vivre autrement. Alors laisse-moi décider de ce que je veux m’imposer ou non, et de qui j’ai besoin dans ma vie pour être heureuse ! » Elle se rapprocha encore un peu plus de Leo. Il n’allait pas la faire changer d’avis. Elle avait pris sa décision depuis un moment déjà. Et puis, cette vie et les dangers qu’elle comportait, c’est ce qu’elle avait toujours connu. Malgré elle lorsqu’elle était enfant, avec sa mère qui était agent du Mossad… Et puis, Jamie avait elle-même suivi cette voix sans franchement l’avoir planifié. D’abord seule, puis avec Neven et leur petite merveille… Seule une fois de plus après sa disparition… Ça lui avait demandé des nerfs en acier, ne pas flancher et ne pas se relâcher. Pas seulement pour elle, mais pour Owen. La sécurité d’Owen dépendait de sa concentration. « Tu veux que je sois heureuse ?! Fine ! C’est avec toi que je veux être. Alors arrête de réfléchir… » L’irlandaise posa ses mains sur la poitrine de l’ancien mafioso, l’obligeant à reculer au fur et à mesure qu’elle avançait. Elle pensait vraiment ce qu’elle avait dit, il n’allait pas se débarrasser d’elle aussi facilement. Elle avait la connerie de partir, une fois déjà, elle n’allait pas le laisser faire à son tour. Toutes ces semaines passées sans Leo avait été plus dure que ce qu’elle n’avait imaginé. Elle avait dû se rendre à l’évidence : elle en était amoureuse. Qu’elle le veuille ou non… Même si leur histoire ne devait être que passagère, ou seulement pour passer le temps. Aucun des deux ne l’avait vu venir, et c’était sans doute ce qui faisait toute la beauté de la chose. « Ce que TU ne comprends pas, c’est que j’me vois pas sans toi. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Mar 21 Oct - 22:53

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart
Jamie &
Trevor


Tout ce que Leo voulait, c’était voir Jamie heureuse et surtout éviter de la mettre en danger par sa faute comme il l’avait déjà fait bien malgré lui. Alors même s’il crevait d’envie de la retrouver et de reprendre leur histoire là où ils l’avaient laissée, l’italien était toujours sur la retenue. Il la voulait, mais avait connu bien trop de mauvaises expériences auparavant pour se montrer totalement serein. Pourtant, la jeune femme semblait soudain y voir bien plus clair que lui, et ne tarda d’ailleurs pas à le lui prouver en expliquant avec autorité : « Avec ou sans toi, c’est comme ça que j’ai toujours vécu Leo... Je ne sais pas vivre autrement. Alors laisse-moi décider de ce que je veux m’imposer ou non, et de qui j’ai besoin dans ma vie pour être heureuse ! » Au fond, tout ce qu’elle disait là était précisément ce que Leo voulait entendre. Mais, encore plus têtu que d’ordinaire, le jeune homme resta une fois de plus en retrait en esquissant une grimace discrète, qui montrait néanmoins à quel point il restait sceptique. Cependant, Jamie ne se démonta pas pour autant et tout en l’obligeant à reculer vers le mur derrière lui, le somma d’arrêter de réfléchir.

« Ce que TU ne comprends pas, c’est que j’me vois pas sans toi. » déclara-t-elle enfin, faisant du même coup fermer ses paupières à l’italien durant quelques instants. Et lorsqu’il les rouvrit, son regard se braqua automatiquement sur les yeux de Jamie qui, si proche de lui, lui infligeait un véritable supplice. Lentement et quelque peu hésitant, Leo releva une main pour la porter jusqu’au visage de la jeune femme, et caresser sa joue sans la lâcher des yeux. « Je ne veux pas te faire de mal… Ca a déjà failli mal finir une fois… je ne supporterai pas que ça recommence. » murmura Leo en se remémorant douloureusement l’image de la Jamie ligotée et aux mains de ses ennemis, qu’il avait retrouvée dans un hangar quelques semaines plus tôt. « Mais… si tu veux tout savoir… » reprit-il avant de laisser s’installer un bref silence, comme pour donner un peu plus de sens à ses paroles. Mais bien vite, il reprit toujours aussi sérieusement : « Dans un monde idéal, moi non plus je ne me vois pas sans toi… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Sam 25 Oct - 13:51


❝  if it’s still in your mind, then it’s still in your heart ❞

Il est possible de s'habituer à l'absence des gens qu'on aime à la seule condition que d'autres viennent prendre leur place. Mais il se trouve que parfois, une personne très particulière est étrangement irremplaçable.

Jamie commençait sérieusement à être à court d’arguments, mais elle ne comptait pas se laisser démonter non plus. Elle laissait rarement tomber. Et elle avait bel et bien décidé que ce soir, ça ne serait pas le cas. Elle ne pouvait pas forcer Leo à revenir avec elle, mais tant qu’elle ne croirait pas un mot de ce qui sortait de sa bouche, elle continuerait. Il glissa sa main sur sa joue alors qu’elle l’avait fait reculer, comme pour lui montrer qu’il ne résisterait pas bien longtemps –elle l’espérait du moins. Mais rien que ce geste lui prouvait qu’elle ne devait pas lâcher prise.  « Je ne veux pas te faire de mal… Ca a déjà failli mal finir une fois… je ne supporterai pas que ça recommence. » Jamie leva les yeux au ciel. Elle se demandait si c’était une manie d’être aussi pessimiste chez lui. « Mais c’est comme ça dans tous les couples ! Certes, la forme est quelque peu différente… MAIS, tout le monde se fait du mal à un moment donné pour une raison ou pour une autre ! » « Mais… si tu veux tout savoir… » Elle haussa un sourcil, impatiente de connaitre la suite. Et clairement, à ce stade-là, elle s’attendait à peu près à tout de sa part. « Dans un monde idéal, moi non plus je ne me vois pas sans toi… » « Too bad for you, we are not in perfect world ! » finit-elle par lâcher, légèrement agacée. Elle n’allait certainement pas le laisser sans tirer comme ça. A croire que ça allait finir en joute oratoire, à celui qui aurait les meilleurs arguments pour faire céder l’autre. « T’es pas croyable quand même ! » avoua-t-elle avec un sourire en coin. Même si elle ne savait plus tellement si ce sourire était dû à un réel amusement ou si c’était juste ses nerfs qui commençaient à lâcher. Elle se rapprocha encore plus, le forçant à reculer de quelques pas, avant d’être, cette fois-ci, totalement bloqué par le mur. Jamie glissa sa main sur la joue de l’italien avant de l’embrasser. Doucement d’abord, comme pour voir sa réaction, avant d’y déverser toute sa frustration. Elle détestait céder, mais il fallait avouer, qu’en même temps, c’était plaisant. Elle en avait besoin. Elle finit par légèrement se reculer. « On a que cette vie-là, alors je suis désolée, mais j’vais pas la laisser passer, simplement parce que tout n’est pas parfait… » Ses mains glissèrent derrière la nuque de Leo, et le silence se fit pendant quelques instants. Elle avait son regard posé dans le sien, et elle profitait du juste silence qui s’était installé. « Et puis t’embrasser… C’est la seule chose qui te fait arrêter de débiter des conneries… » ajouta-t-elle avec un air faussement angélique.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Sam 1 Nov - 22:18

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart
Jamie &
Trevor


En un sens, elle avait raison. D’une manière ou d‘une autre, tous les couples finissaient par se faire du mal à un moment donné de leur relation. Bien sûr, leur manière à eux était pour le moins atypique mais selon Jamie, ils pouvaient eux aussi être un couple comme les autres. Jusqu’ici, et à cause des embuches qu’il avait connues au cours de sa vie amoureuse, Leo s’était persuadé qu’il n’était pas fait pour ça. Pire, il avait fini par croire ne plus avoir droit à ce genre de choses. Mais auprès de Jamie, il s’était prit à rêver de cette vie qu’il avait toujours voulue… jusqu’à ce que tout s’écroule le jour où il avait découvert son appartement vide. Seulement voilà, les sentiments qu’il avait pour elle étaient bien plus forts que tout ce qui pouvait bien se mettre en travers de leur chemin. Et même si dans un premier temps, l’italien avait voulu jouer la carte de la raison et de la sécurité, force était de constater  qu’il ne fallait plus grand-chose pour le faire craquer. Et comme si elle le sentait, Jamie se faisait de plus en plus pressante, allant jusqu’à le bloquer totalement contre le mur le plus proche. Là, elle glissa sa main sur la joue du jeune homme qui s’efforçait de rester statique alors qu’il la dévorait littéralement du regard. Et, sans qu’il n’ait la moindre occasion ni même l’envie de se dérober, Jamie l’embrassa doucement… puis avec plus de profondeur, avant de se détacher de lui et de reprendre : « On a que cette vie-là, alors je suis désolée, mais j’vais pas la laisser passer, simplement parce que tout n’est pas parfait… » Machinalement, les mains de Leo glissèrent jusqu’aux hanches de la jeune femme dont il vint se saisir avec une pointe d’autorité, alors que  cette dernière ajoutait en plaisantant : « Et puis t’embrasser… C’est la seule chose qui te fait arrêter de débiter des conneries… »

Un sourire aux lèvres, l’italien secoua la tête tout en attirant de nouveau Jamie contre lui. Elle savait précisément comment s’y prendre avec lui et une fois de plus, elle venait de faire voler en éclat toutes les barrières que Leo s’était pourtant promis de ne plus laisser tomber. Délicatement, il vint lier leurs lèvres dans un nouveau baiser, qu’il s’appliqua à faire durer un peu plus longtemps que le précédent. Et même lorsqu’il en eut fini, Leo resta littéralement collé à Jamie pour souffler, tout contre son visage : « Excuse-moi… tu m’as tellement manqué »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo Lun 3 Nov - 12:48


❝  if it’s still in your mind, then it’s still in your heart ❞

Il est possible de s'habituer à l'absence des gens qu'on aime à la seule condition que d'autres viennent prendre leur place. Mais il se trouve que parfois, une personne très particulière est étrangement irremplaçable.

L’italien ne chercha pas à se dérober lorsque Jamie se rapprocha. Elle doutait même qu’il ait quelque chose à y redire. Il essayait seulement de se convaincre qu’il avait raison, et qu’il la protégerait de cette façon-là. Mais elle se doutait que ses barrières n’allaient pas tarder à tomber. Elle n’en était pas certaine à 100%, elle l’espérait juste. Leo finit par naturellement glisser ses mains sur les hanches de la jeune femme, qu’il attrapa, non sans autorité. Elle ne put s’empêcher de sourire tant ce geste lui semblait familier. Ca impliquait aussi une suite qu’elle appréciait tout particulièrement.
L’ancien mafioso l’embrassa à son tour, faisant durer le plaisir. Ce n’était plus un test pour voir si l’autre allait répondre. Non cette fois, le baiser était encore plus réel. Jamie se laissa transporter. La sensation de ses lèvres lui avait manqué, et ce que ses baisers signifiaient aussi. Elle s’était menti à elle-même pendant des semaines, des mois même… Se convainquant que Leo –ou Trevor- resterait une histoire sympa, mais sans plus d’attachement que ça. C’était mieux ainsi, plus simple, moins de prises de tête et par conséquent de souffrance. Que d’erreurs, il l’avait rendu dingue dès le début. Rien de bien inquiétant d’abord… Et elle en était finalement complètement amoureuse. « Excuse-moi… tu m’as tellement manqué » leurs fronts étaient collés, et Jamie pouvait sentir le souffle chaud Leo contre son visage. Elle sourit. « Va falloir que tu te fasses pardonner, c’est la seule solution… » Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, avant qu’elle ne l’embrasse une nouvelle fois. Elle glissa sa main dans celle de l’italien, en le tirant légèrement vers elle. « On ne va pas rester ici toute la nuit… On rentre ? » Elle lui planta un bisou sur la joue avant d’ajouter. « En fait, c’était pas une question. Tu restes à la maison ce soir. Et la prochaine. Oh, et Owen est chez ma sœur. » Elle haussa les épaules avec un air faussement innocent avant de rigoler alors qu’ils prenaient le chemin de la rue principale, pour attraper un taxi. Direction Jackson Heights. Maintenant qu’elle l’avait récupéré, il était hors de question qu’elle ne le laisse repartir.
to be continued...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo

Revenir en haut Aller en bas

If it’s still in your mind, then it’s still in your heart. ⊹ ft. Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-