It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Jeu 15 Mai - 22:03

Back when we were kids, we swore we knew the future. And our words would take us halfway 'round the world. But I am fine with where I am now. This home is home and all that I need. But for you this place is shame, but you can blame me when there's no one left to blame. Oh, I don't mind
Matthew & Kina

   

Il était encore très tôt lorsque Kina sortit du lit. Le jour se levait à peine sur la côte Hawaïenne, mais la jeune femme avait passé une nuit particulièrement mouvementée, raison pour laquelle elle avait préféré se lever. Tout en se redressant, elle jeta un regard tendre en direction de Julian, qui était toujours paisiblement endormi. Un sourire étirait ses lèvres et cette vision ravie Kina qui avait rarement vu son époux aussi serein. Si elle avait émis quelques doutes concernant ce séjour au départ, Kina ne regrettait pas de s’être laissée convaincre. Ces quelques jours de vacances coupés du monde leur avaient fait le plus grand bien à tous les deux et la situation frôlait presque la perfection. En plus de se voir offrir un cadre idyllique, elle était entourée des personnes qui comptaient le plus dans sa vie –et même son frère aîné redoublait d’efforts pour être agréable avec Julian, ce qui ne gâchait rien. Kina sourit de plus belle en se disant qu’elle allait vraiment devoir remercier Matthew d’avoir pris cette initiative. Bien qu’elle en fût la première surprise, son aîné avait pourtant été l’instigateur de ce petit voyage, qu’il avait organisé dans le dos de tous, mais qui avait définitivement comblé chacun de ses participants. Jenny se remettait doucement, mais sûrement de son agression. Lulani, assistée par Matthew, se réhabituait aux couches et aux biberons, totalement épanouie dans son rôle de mère de famille. Quant à Kina et Julian, ils avaient comme l’impression d’être partis en voyage de noces pour la seconde fois. Souvent, il leur été arrivé de snober une ou deux activités dites ‘familiales’ pour s’octroyer une petite sieste crapuleuse –et la possibilité d’être surpris ou interrompus par l’un de leurs proches, ne faisait qu’accentuer leur désir qui prenait alors un léger goût d’interdit.

Après avoir choisie une tenue propre, la jeune femme fila sous la douche. L’eau brûlante qui coulait sur son corps lui fit le plus grand bien, car cela détendit légèrement ses muscles, raidis par le manque de sommeil et la fatigue. Une fois qu’elle fût séchée et habillée, elle souligna ses yeux d’un fin trait d’eye-liner, mit un peu de mascara et enfila ses sandales compensées. Tout en avalant son petit-déjeuner, elle écrivit un mot à Julian, histoire qu’il ne s’inquiétât pas une fois réveillé. Sur le petit bout de papier, l’américano-grecque lui fit savoir qu’elle était partie rejoindre Matthew, car ils avaient besoin de tirer les choses au clair. A ce propos, frère et sœur ne s’étaient pour ainsi par adressé la parole depuis la violente dispute qu’ils avaient eu, le jour qui était censé marquer leurs retrouvailles avec Jenny. Comme toujours, ils avaient parlé de Julian et Kina en avait eu tellement assez de souffrir les reproches de son frère, qu’elle avait tout simplement décidé de prendre ses distances. Les jumelles étaient nées entre temps et si Kina avait été rendre visite à ses nièces et à sa meilleure amie, elle avait pris soin de le faire quand Matthew était absent. Si elle en souffrait ? Evidemment, mais quelque part, elle était aussi convaincue d’avoir pris la bonne décision –la preuve étant que depuis, son frère aîné avait fait de nombreux efforts.

« Hi… » dit-elle en embrassant brièvement son frère, qui l’attendait dans un petit café en face de l’hôtel. « I don’t know where to start or what to say… I know we’ve been through a lot, and I’ve also come to realize that I’ve been too far… Saying you were stubborn and selfish was quite unfair, and I didn’t mean to hurt you, that was never my intention, that's true ! But you were so convinced that my wedding would fail and It hurt me like hell… I know we still have to figure things out, but I wanted to thank you for that trip and for the way you’ve been acting lately with Julian. I know it’s not been easy for you, and for that I have to say that I’m grateful… »

   


Dernière édition par Kina A. Vryzakis-Alvarez le Mer 21 Mai - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Sam 17 Mai - 1:19

Matthew & Kina
but i'm gonna be here until i'm nothing


April 2014, holiday season
Lahaina, Hawaii, USA
rp#3
#family #brother&sister #vryzakisteam #♥to♥

Matthew avait été réveillé à l'aube par les pleurs de Leah ; depuis les premières lueurs du jour, le grec arpentait la plage près de l'hôtel pour calmer sa fille loin de sa sœur jumelle et de leur mère, qui avait vraiment besoin de se reposer avec toutes les aventures qu'elle avait vécu ces derniers mois. Finalement, lorsque la petite s'était rendormie, Matthew l'avait ramenée à la chambre et déposée délicatement dans son berceau. Pour sa part incapable de retomber dans le sommeil, il s'était dirigé vers le restaurant et avait pris un déjeuner majoritairement de fruits locaux, avant de sortir de l'hôtel pour s'installer sur la terrasse d'un café.

Aujourd'hui, Matthew retrouvait Kina – si il était anxieux ? Il se demandait bien pourquoi il s'était donné tant de mal pour des vacances axées sur la détente, tiens ! Entre Lulani & Kina... Oui, il était anxieux. Il était vraiment heureux qu'elle ai accepté de venir, mais tout comme il savait que la naissance des jumelles ne réglait pas tous les conflits entre Lula & lui, il savait que la présence de sa sœur sur l'île ne voulait pas dire que tout ce qui était arrivé depuis le mariage de la jeune femme allaient être oublié. Pouvais-ce seulement l'être ? Matt se donnait du mal, en tout cas. Malgré le temps, les efforts, la tête de Julian ne lui revenait toujours pas, et pourtant, il avait énormément pris sur lui. Il n'avait jamais été aussi hypocrite – plus qu'il ne s'en était même cru capable – qu'avec son beau-frère et ça le tuait de savoir qu'il glissait ses sales pattes sur le corps de sa sœur, mais il savait qu'elle l'aimait et... et lui, il avait besoin de récupérer sa sœur. Oui, il avait envie de la protéger ! Est-ce que c'était un crime ? Tout ça, il ne pourrait pas le lui dire – il ne voulait absolument pas créer un nouveau conflit avec Kina, pas alors qu'ils s'entendaient bien depuis qu'ils étaient arrivés à Hawaii. Alors s'il fallait compter Julian dans tout ça... Matt ferait avec, de toutes ses forces, parce qu'après avoir perdu un frère, il ne pouvait pas rester éloigné de sa petite sœur.

« Hi… » le sortit-elle d'ailleurs de ses pensées en déposant un bref baiser sur sa joue où trônait une barbe de quelques jours.  « Hey. » lui répondit-il alors qu'elle s'asseyait en face de lui ; il n'osa pas enchaîner. Est-ce qu'elle avait préparé quelque chose ? Est-ce qu'il aurait dû ? « I don’t know where to start or what to say… I know we’ve been through a lot, and I’ve also come to realize that I’ve been to far… Saying you were stubborn and selfish was quite unfair, and I didn’t mean to hurt you, that was never my intention, that true ! But you were so convinced that my wedding would fail and It hurt me like hell… I know we still have to figure things out, but I wanted to thank you for that trip and for the way you’ve been acting lately with Julian. I know it’s not been easy for you, and for that I have to say that I’m grateful… » Alors qu'il craignait les paroles de la jeune femme lorsqu'elle commença son discours, il soupira doucement en souriant lorsqu'elle eut terminé et se redressa sur sa chaise, sur laquelle il s'était inconsciemment tassée comme un enfant. « We've both been too far, I guess... Wouldn't that make us even ? » tenta-t-il, un sourire désolé s'affichant brièvement sur ses lèvres. C'était plus for que lui, il voulait juste la protéger...  « And... I got the message. I'm not saying I'm rolling with it, but... I'm processing – and you know it's already a lot. You're a grown up, you make your choices, and... » Il déglutit – oui, ça avait quand même du mal à sortir. « And if he makes you happy, then so be it. » déclara-t-il avant de se racler la gorge pour enchaîner rapidement.  « Coffee ? »

Putain meuf à chaque fois tu trouves des chansons trop bien *-*
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Mer 21 Mai - 23:07

Back when we were kids, we swore we knew the future. And our words would take us halfway 'round the world. But I am fine with where I am now. This home is home and all that I need. But for you this place is shame, but you can blame me when there's no one left to blame. Oh, I don't mind
Matthew & Kina

   
Si elle avait appréhendé cette rencontre, Kina était tout de même heureuse d’avoir une chance d’arranger les choses avec Matthew. Leur famille était passée par de nombreuses épreuves et si Kina avait du mal à cautionner le comportement de son frère vis-à-vis de son époux, elle se devait d’être compréhensive, ou en tout cas d’essayer –ne serait-ce que par égard pour la relation qu’ils avaient ou la manière dont il veillait sur elle. La jeune femme pouvait bien s’en défendre bec et ongles ou affirmer qu’elle avait passé l’âge d’être maternée ; savoir que Matthew serait toujours là pour l’épauler la rassurait. Alors, oui, le fait qu’il eût détesté Julian au premier regard, sans même lui laisser le bénéfice du doute l’avait blessé, mais il n’appartenait qu’à elle de changer les choses. Après tout, toute relation n’était-elle pas faite de compromis ? Son frère aîné était prêt à faire des efforts pour apaiser les tensions, il le lui avait largement prouvé. C’était donc à elle de faire un pas vers lui, voilà pourquoi elle avait tenue à le remercier. « We've both been too far, I guess... Wouldn't that make us even ? » répliqua-t-il, un sourire gêné au bord des lèvres. Kina se contenta d’acquiescer par un hochement de tête, en n’oubliant pas de lui rendre son sourire. Cette situation était vraiment… gênante ! Autrefois si complices, c’était tout juste s’ils pouvaient se parler sans risquer de provoquer un énième conflit-et mine de rien, ça les pesait énormément. Non seulement ils devaient éviter d’aborder les sujets qui fâchent, mais ils devaient également être très vigilants sur le choix de leurs mots, de peur qu’ils ne fussent mal interprétés par l’autre. Non, vraiment, c’était compliqué et Kina n’avait pas le souvenir de s’être retrouvée dans une situation aussi étriquée. Ou en tout cas, pas avec Matthew. « And... I got the message. I'm not saying I'm rolling with it, but... I'm processing – and you know it's already a lot. » Nouvel hochement de tête. Matthew était beaucoup de choses, mais il n’avait pas l’habitude de prendre sur lui. Kina réalisait parfaitement ce que cela impliquait, c’était presque un effort surhumain pour Matthew et elle lui en était sincèrement reconnaissante. « You're a grown up, you make your choices, and... And if he makes you happy, then so be it » déclara-t-il, la laissant littéralement sans voix.  « Coffee ? » Le sujet le mettait incroyablement mal à l’aise, car admettre qu’elle pouvait se débrouiller seule impliquait le fait qu’il eût revu ses positions, fait extrêmement rare pour Matthew. « Yes please ! I had a terrible night ! Don’t know what’s going on, but I couldn’t fall asleep ! It’s like everything was conspiring against me last night… » lâcha-t-elle avant de lui lancer un sourire détendu. « About what you said... » ajouta-t-elle une fois qu’ils eurent passé commande. « Thanks ! I don’t know what to reply, except that, once more, I know how difficult it is for you to let go… But I can promise you, that I won’t let anyone hurt me » Tout en prononçant ces mots, elle posa sa main sur celle de son frère. « As you said, I’m a grown up, and If I had any reason to doubt Julian or his intentions, I wouldn’t have married him. Do you think I would be crazy enough to live with a criminal ? Come on, Matt, I’ve had enough of this with Nikolas ! I’ll be alright, and for what it's worth, Julian has quit, I swear! If you can’t believe a word he says, at least trust me. »


   

Héhé, j'adore regarder des fans videos, voilà pourquoi :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Mer 21 Mai - 23:37


Matthew se souvenait du jour où sa petite sœur était née, de celui où elle avait fait ses premiers pas, prononcé ses premiers mots, il se souvenait de tous les anniversaires où il s'était plié à des traditions de déguisement & de maquillage stupide pour lui faire plaisir, il se rappelait parfaitement de tous les soirs où ils rentraient de l'école ensemble ; déjà à l'époque, Matt était protecteur envers sa benjamine, qu'il voyait attirer tous les regards de ses camarades. Il ne pouvait pas changer du jour au lendemain... le voulait-il seulement ? Être protecteur faisait partie de lui, et à ses yeux, peu importe ce qu'il dirait, Julian représentait un danger. Du coup, la déclaration qu'il fit à Kina fut brève, et aussi sincère que possible – il lui concédait le droit de prendre ses décisions, et il faisait son possible pour les respecter, mais ça ne voulait pas dire qu'il était d'accord avec elle & qu'il bénissait leur union d'un grand oui. « Yes please ! i had a terrible night ! Don’t know what’s going on, but I couldn’t fall asleep ! It’s like everything was conspiring against me last night… » avait répondu Kina lorsque, pour faire passer le tout, Matthew lui avait proposé un café. « Yeah, I feel you... Wait 'til you have kids, you'll cherish every minute of sleep you can get. » lui répondit-il avant de faire les gros yeux en réalisant ce qu'il disait. Il se retint de tout autre commentaire, même si il craignait profondément le temps où il allait voir sa sœur enceinte, encore plus de Julian. Respecter, il devait respecter ses choix, se dit-il en chassant ces pensées néfastes de son esprit. « About what you said...  » reprit la blonde une fois les cafés commandés. « Thanks ! I don’t know what to reply, except that, once more, I know how difficult it is for you to let go… But I can’t promise you, that I won’t let anyone hurt me  » Matthew adressa un léger sourire un peu forcé à sa sœur – tout ce dont il était capable, pour le coup. Mais il essayait. « As you said, I’m a grown up, and If I had any reason to doubt Julian or his intention, I wouldn’t have married him. Do you think I would be crazy enough to marry a criminal ? Come on, Matt, I’ve had enough of this with Nicolas ! I’ll be alright, and for what it worsts, Julian is really done with that crap ! If you can’t believe a word he says, at least trust me. » continua-t-elle en posant sa main sur la sienne. Eh bien, ne l'avait-elle pas été, assez folle pour épouser un criminel ? Même officiellement « repenti », Julian en était toujours un, et... et Matt le sentait, c'était juste... évident. « Let's just...» souffla-t-il, mal à l'aise. « Let's just leave it that way. I respect your choices, you respect my opinion... » reprit-il en déglutissant. « I'm not saying I'll never be okay with it, it's just... I need time with that, please.»

Il retomba dans un silence gêné qui dura plusieurs secondes, jusqu'à ce que les cafés ne leur soient servis ; ce ne fut qu'à ce moment-là qu'il s'était décidé à reprendre la parole, pour changer la conversation. « Actually, I had something to ask you – I mean, me, Lula, Kidlat... » commença-t-il, encore un peu gêné des derniers mots qu'ils avaient échangé. « Mh, with the typhoon striking Palapag, Kidlat has been reconsidering going back there, and, so, we were thinking that maybe, you could help him & Tinga get a place, in New York ?»

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Mar 27 Mai - 22:34

Back when we were kids, we swore we knew the future. And our words would take us halfway 'round the world. But I am fine with where I am now. This home is home and all that I need. But for you this place is shame, but you can blame me when there's no one left to blame. Oh, I don't mind
Matthew & Kina

   

Kina avait un peu de mal à dormir ces derniers temps, mais elle n’en connaissait pas la raison. Ses insomnies l’avaient prise peu avant leur départ pour Hawaï et elle n’avait donc pas eu l’occasion d’aller consulter un médecin avant de partir. En revanche, cette situation ne l’alarmait pas tant que ça dans le sens où ça n’était pas la première fois que ça lui arrivait et aussi loin qu’elle s’en souvienne, ses troubles du sommeils étaient presque toujours générés par un trop grand stress. Or la blondinette, de par son statut d’agent et ses relations familiales chaotiques, était constamment sur les nerfs. Ca n’avait donc rien d’alarmant... Une fois rentrée à New-York, elle irait voir son médecin traitant et après quelques séances de yoga et autres tisanes ou comprimés relaxants, elle retrouverait un cycle de sommeil normal. Qui plus est, rester éveillée une bonne partie de la nuit comptait aussi de nombreux avantages. Elle avait pu, par exemple, clôturer certains dossiers qui traînaient dans son ordinateur depuis très longtemps et elle s’était même remise à la lecture, se découvrant une véritable passion pour les romans policiers. Certains étaient un peu surfaits, c’est vrai, mais ça l’amusait beaucoup de voir la manière dont « son monde » était perçu par les écrivains. Tout ça pour dire que lorsqu’elle concéda avoir passé une mauvaise nuit, son frère répliqua que ce n’était rien comparé à ce qu’elle devrait supporter lorsqu’elle serait elle-même maman. Sa remarque lui arracha un petit sourire, mais lorsqu’il se rendit compte de ce qu’il venait de dire, le visage de Matthew se crispa dans une grimace. « Don’t you worry about that ! As much as I love your kids, we’re far from being ready to have one ourselves ! We’ve just get married, let’s wait a bit, shall we ? » Il sembla rassuré par sa réponse et frère et sœur se remirent alors à parler de Julian et des efforts fournis par Matthew ces derniers jours. Une fois de plus, Kina plaida la cause de son époux, mais bien qu’il fût disposé à accepter ses choix de vie, son aîné lui fit comprendre qu’il n’avait pas changé d’avis concernant son beau-frère. Le sourire de la jeune femme se fana légèrement, mais elle n’en laissa rien paraître, s’estimant déjà heureuse d’être ici, en présence des deux hommes de sa vie. « Let's just… Let's just leave it that way. I respect your choices, you respect my opinion... I'm not saying I'll never be okay with it, it's just... I need time with that, please. » Pour toute réponse, Kina acquiesça. Matthew prenait sur lui pour supporter Julian et jusqu’alors tout s’était très bien passé. Il n’y avait rien d’autre à ajouter.

C’est le moment que choisit le serveur pour revenir avec leur commande. Tout en plongeant ses lèvres dans le breuvage encore brûlant, Kina écouta attentivement son frère qui avait repris la parole, après quelques secondes d’un silence pesant. « Actually, I had something to ask you – I mean, me, Lula, Kidlat... Mh, with the typhoon striking Palapag, Kidlat has been reconsidering going back there, and, so, we were thinking that maybe, you could help him & Tinga get a place, in New York ? » Bien que surprise par sa requête, elle ne rechigna pas à leur apporter leur aide. « Hum… Yes, of course ! I mean, I’m kind of surprised ! I was far from expecting them to come in New-York, but… yeah, i’ll help. But, you’re gonna need to tell me more than that… Like, what kind of place do they need exactly ? How many rooms do they want? And all that stuff… But you can both come and see me at my office as soon as we will be back home, and I’ll do my best ! »

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Sam 31 Mai - 0:43


« Don’t you worry about that ! As much as I love your kids, we’re far from being ready to have one ourselves ! We’ve just get married, let’s wait a bit, shall we ? »» Même s'il ne l'avoua pas à haute voix, Matthew était rassuré. Certes, il voulait qu'elle connaisse les joies de la maternité, mais... uh, c'était déjà tellement difficile d'avaler le fait qu'elle était mariée à quelqu'un qu'il ne pouvait pas encadrer ! Chaque chose en son temps ; et il était ravi qu'elle soit de son avis, sur ce coup. Cependant, oui... il espérait qu'un jour, Mason, Tinga, Mila & Leah aient des cousins avec qui jouer et partager, et... il aimait Kina. Comment en étaient-ils arrivés à ne presque plus se parler ? Ils étaient si proches, enfants ! Certes, ils s'étaient toujours plus ou moins chamaillé, mais Matt avait toujours été le premier à défendre sa petite sœur, et étrangement, vice-versa. Si Francis pouvait à certains égards être considéré comme le « maillon faible », celui qui s'était laissé entraîner dans les folies de son père, Matt & Kina avaient toujours été indépendants, et plutôt similaires dans certains traits de caractère. Adolescents, ils avaient été complices, et elle avait vu la première (probablement avant les intéressés eux-mêmes) le lien entre Matthew & Lulani. Du coup... oui, ça lui faisait plutôt mal de voir la relation qu'ils entretenaient aujourd'hui, et de leur faire subir à tous les deux le malaise qu'il ressentait à propos de Julian & du mariage de Kina.

Alors, Matt changea la conversation, parla de Kidlat ; c'était toujours mieux que de partir dans une brouille dont il savait que ni lui, ni sa petite sœur n'auraient le dernier mot. De toute façon, c'était aussi un sujet qu'il devait aborder avec elle. « Hum… Yes, of course ! I mean, I’m kind of surprised ! I was far from expecting them to come in New-York, but… yeah, i’ll help. But, you’re gonna need to tell me more than that… Like, what kind of place do they need exactly ? How many rooms do they want? And all that stuff… But you can both come and see me at my office as soon as we will be back home, and I’ll do my best ! »» « I know, I was surprised too. But with the typhoon, they just don't have anywhere else to go, and... he said, as Lula was not going back, then he should come to her, to us. I think it's a good idea... and selfish me, I already think of all the times he's gonna watch the twins for us. » sourit-il en se redressant sur sa chaise, reprenant une constance & une certaine aisance en s'éloignant du sujet qui leur était le plus sensible. « I think it'll be better if you talk with him, he's gonna have to consider putting Tinga into a New York school so... but I think you'll find the best from him. That's why I came to you. » déclara-t-il encore en hochant brièvement la tête, la complimentant honnêtement – et peut-être un peu pour se racheter. « I hope we'll have more time to see each other when we'll be back, by the way... just the two of us, or with mom. » osa-t-il en adressant un léger sourire plein d'espoir à sa benjamine.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Jeu 12 Juin - 23:45

Back when we were kids, we swore we knew the future. And our words would take us halfway 'round the world. But I am fine with where I am now. This home is home and all that I need. But for you this place is shame, but you can blame me when there's no one left to blame. Oh, I don't mind
Matthew & Kina

   

« I know, I was surprised too. But with the typhoon, they just don't have anywhere else to go, and... he said, as Lula was not going back, then he should come to her, to us. I think it's a good idea... and selfish me, I already think of all the times he's gonna watch the twins for us. I think it'll be better if you talk with him, he's gonna have to consider putting Tinga into a New York school so... but I think you'll find the best from him. That's why I came to you. » Tout en prononçant ces paroles, Matthew se redressa sur sa chaise et Kina prit ce geste comme quelque chose d’encourageant, dans le sens où toute gène semblait s’être dissipée. Peut-être allaient-ils enfin pouvoir engager une conversation normale ? Sans se quereller ? Lorsque son aîné laissa sous-entendre que la présence de Kidlat leur serait bénéfique, car il les soulagerait avec les jumeaux, l’américano-grecque sourit, presque malgré elle. Si ses relations avec Matthew et Lulani n’étaient plus les mêmes, elle n’avait jamais cessé d’espérer qu’ils reformeraient à nouveau un couple. La naissance des jumelles les avait indéniablement rapproché, mais Kina était consciente que ça ne faisait pas tout et qu’il leur restait encore pas mal de choses à régler. Avec Kidlat à New-York et un petit coup de main du destin, peut-être allait-elle être en mesure de se transformer en Cupidon et essayer de réunir, une fois n’étant pas coutume, deux des personnes qui comptaient le plus dans sa vie. « I’m really happy. And I’m pretty sure, it would do us all good ! Kidlat is amazing, and I’ll do whatever I can to find him the PERFECT place, that’s a promise » s’exclama-t-elle en posant solennellement sa main sur son cœur. Matthew esquissa un petit sourire et l’espace de quelques instants, la jeune femme eut presque l’impression d’être retombée en enfance, à l’époque où ils se querellaient pour des broutilles stupides, à l’époque où en dépit de leurs désaccords, rien ne semblait plus important que leur relation, que ce lien spécial qui les unissait. Kina se laissa doucement gagner par la mélancolie. Elle regrettait beaucoup cette période, l’innocence dont ils faisaient preuve à l’époque et tout ce qu’ils avaient perdu… « What’s more… » reprit-elle, comme pour échapper à ses rêveries. « With Kidlat to assist you, you would be able to spend more time with Lula, which is great ! If you know what I mean… » Kina laissa volontairement sa phrase en suspend, se contentant de lancer un clin d’œil à son frère. Un clin d’œil bourré de sous-entendus…

« I hope we'll have more time to see each other when we'll be back, by the way... just the two of us, or with mom. » Ses mots lui allèrent droit au cœur et Kina fut si surprise de l’entendre parler en ces termes, qu’elle resta momentanément interdite. « Is that some kind of ceasefire ? A peace treaty in order to give more importance to what we said earlier ? » Surpris, Matthew fronça les sourcils. De toute évidence, il ne voyait pas très bien où elle voulait en venir et ça amusait Kina qui ne faisait ni plus ni moins que se payer sa tête. « Because if it’s the case, I’m willing to accept your terms ! Seriously, I would be happy to spend more time with you, and mom, cause I missed you so much… » dit-elle en saisissant sa main qu’elle serra tendrement dans la sienne.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Lun 23 Juin - 2:11


« I’m really happy. And I’m pretty sure, it would do us all good ! Kidlat is amazing, and I’ll do whatever I can to find him the PERFECT place, that’s a promise »» Pour le coup, Matthew ne pouvait qu'acquiescer. Il connaissait Kidlat depuis sa tendre enfance, même si les circonstances de leur rencontre n'avait pas été la plus joyeuse : c'était lui qui avait recueilli Lulani à la mort de ses parents, et par conséquent, il était la forme parentale qui lui était associée, le « beau-père » qu'il avait dû convaincre lorsqu'il avait mis sa nièce enceinte ; et ça n'avait pas été particulièrement facile. Seulement, Kidlat avait vraiment bon cœur, et Matthew l'admirait. En plus de ça, malgré l'air défensif qu'il prenait à chaque fois que quelqu'un abordait le sujet, il ne pouvait voir que d'un bon œil que Tinga se retrouve plus proche géographiquement de Toyiah & Mason, avec qui elle avait grandi, après ce qui venait de lui arriver. Et puis, même si il se montrait suspicieux à propos de cette complicité que la petite partageait avec son fils, il ne pouvait pas nier qu'il adorait les voir se chercher et se chamailler, comme Lulani & lui avaient pu le faire – il allait vraiment avoir une discussion sérieuse avec lui sur les relations sexuelles, cependant, il n'avait pas vraiment envie qu'il se retrouve avec un enfant à l'adolescence.  « Thank you... » répondit-il simplement. Il savait qu'elle comprenait à quel point ça pouvait compter, autant pour Kidlat que pour lui. « What’s more… With Kidlat to assist you, you would be able to spend more time with Lula, which is great ! If you know what I mean…  »» Le clin d'oeil qui suivit déclencha un sourire que Matthew ne put pas contrôler, et il dut se faire violence pour ne pas vendre la mèche à sa petite sœur. Il ne put cependant s'empêcher de noter qu'elle roulait carrément pour le retour du couple qu'il formait avec Lulani, & il fallait avouer que ça le rassurait après la discussion qu'il avait eu avec son ex-femme à propos de la réception qu'auraient leurs enfants & leurs proches de leur (re)nouvelle idylle.  « Yeah, I know what you mean, Hitch. » Au lieu d'attiser la flamme, Matthew préféra enchaîner plutôt sur un rapprochement entre eux deux, qui finalement était vraiment sincère. « Is that some kind of ceasefire ? A peace treaty in order to give more importance to what we said earlier ? Because if it’s the case, I’m willing to accept your terms ! Seriously, I would be happy to spend more time with you, and mom, cause I missed you so much… »» Matthew répondit au geste de sa petite sœur en retournant sa main pour serrer à son tour celle de Kina, et il lui adressa un léger sourire, presque timide. « I missed you too, minikis. » Ses lèvres s'étaient muées en un rictus malicieux lorsqu'il aborda le surnom qu'il lui donnait lorsqu'elle était petite & qu'elle avait en horreur, ramenant à eux une multitude de souvenirs de chamailleries sur le sujet.  « And I think it could be really good for mom to have both of us around. Even though... she seems to be recovering pretty well over here... » reprit-il plus sérieusement, grimaçant légèrement sur la fin, n'osant pas vraiment aborder ses suspicions sur un rapprochement entre leur mère & l'ancien majordome de Matt, également du voyage.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Jeu 26 Juin - 17:31

Back when we were kids, we swore we knew the future. And our words would take us halfway 'round the world. But I am fine with where I am now. This home is home and all that I need. But for you this place is shame, but you can blame me when there's no one left to blame. Oh, I don't mind
Matthew & Kina

   

Pour la première fois depuis bien longtemps, Kina se sentait totalement détendue. Elle et Matthew avaient eu l’occasion de parler à cœur ouvert, de vider leur sac, réglant ainsi une grande majorité de leurs différents. Si tout n’était pas idéale, ils allaient déjà pouvoir repartir sur de bonnes bases, ce qui n’était pas négligeable. A force d’efforts et de conciliations, Julian allait finir par se faire accepter de Matthew, de sa famille entière et quand ce jour viendrait, Kina serait la plus heureuse des femmes. En attendant, elle se contentait de vivre dans le présent, appréciant chaque moment, mais par-dessus-tout reconnaissante de la chance qui lui était donné. Fraîchement réconciliée avec son frère, elle allait avoir l’occasion de passer plus de temps avec sa meilleure amie, ses neveux et nièces, sans oublier sa mère. Cette pauvre Jenny s’était malencontreusement retrouvée au milieu de leur querelle et si elle s’était efforcée de rester impartiale, ses enfants avaient très bien compris que la situation la pesait. Outre le fait qu’il lui manquait énormément, c’était aussi pour elle que Kina avait accepté de baisser les armes. Leur famille avait déjà suffisamment souffert sans qu’ils ne viennent ajouter de l’huile sur le feu.

« I missed you too, minikis. » Ce surnom l’a ramena des années en arrière et elle ne put réprimer un soupir faussement agacé, comme elle le faisait à chaque fois que son aîné avait le malheur de la surnommer de cette manière.  « Don’t you dare calling me that again ! Damn It, Matt, you know how much I used to hate that nickname » lâcha-t-elle, plus amusée que toute autre chose. « Though, I have to admit that It brings a lots of nice memories back to mind… » D’un seul coup, elle se revit sur les plages de Palapag, Matthew lancé à sa poursuite. Elle repensa à ces longues heures passées à comploter pour permettre à son frère et sa meilleure amie de se rapprocher. Elle se dit qu’elle était heureuse à l’époque et qu’en dépit des souffrances que son nom lui avait affligé, il y avait aussi du bon à s’appeler Vryzakis. « And I think it could be really good for mom to have both of us around. Even though... she seems to be recovering pretty well over here... » Il laissa sa phrase en suspend, mais Kina comprit à son air concerné que quelque chose le tracassait. « So, you’ve noticed it too ? » A ces mots, son aîné fronça les sourcils. « Things seem to be going on pretty well between Walter and Mom… As far as I’m concerned, I feel… fine with it. Well, I think I do. Not that I have a word to say about it, since Mom is a grown up person, who’s been married and being held captive for years by her freaking, cruel husband, so she deserves to be happy with whoever she wants to… But it seems to bother you, am I wrong ? »

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Mer 9 Juil - 3:13



« Don’t you dare calling me that again ! Damn It, Matt, you know how much I used to hate that nickname   »» Un bref rire traversa les lèvres de Matthew qui adressa immédiatement un regard complice à sa petite sœur. « Though, I have to admit that It brings a lots of nice memories back to mind…   »» Même si la situation avec leur père avait en quelques sortes toujours fait partie de leur vie, Matthew & Kina avaient vécu une période durant laquelle les soucis liés aux affaires de Nikolas leur étaient étrangers. À l'époque où ils vivaient à Palapag... oui, on pouvait dire qu'ils avaient été heureux. Ils n'avaient pas TOUT eu, mais leur mère avait fait en sorte de bien les éduquer, de créer une véritable idée de famille autour de sa petite tribu, ils avaient été dans une bonne école, et Matthew avait des tonnes de souvenirs de l'époque où il était enfant ou adolescent & où il s'arrêtait un instant dans des moments comme une après-midi surf avec Kina ou un dîner entre amis avec sa sœur & tous leurs proches & leurs amis du lycée. Et pendant ces moments là, ceux où il appelait sa benjamine « Minikis », il se souvenait d'avoir été profondément heureux et bien entouré. « Memories that are only asking for a reenacting. » sourit-il à la blonde.

Dès que le jeune homme avait implicitement abordé la bonne humeur de sa mère, Kina sembla comprendre de quoi il parlait vraiment. « So, you’ve noticed it too ? »» Matt leva un sourcil, l'incitant à continuer. « Things seem to be going on pretty well between Walter and Mom… As far as I’m concerned, I feel… fine with it. Well, I think I do. Not that I have a word to say about it, since Mom is a grown up person, who’s been married and being held captive for years by her freaking, cruel husband, so she deserves to be happy with whoever she wants to… But it seems to bother you, am I wrong ?   »» Alors qu'il n'en avait que brièvement parlé avec Lulani, les choses devenaient soudainement beaucoup plus sérieuses maintenant qu'il réalisait que Kina l'avait remarqué aussi ; c'était vrai, c'était en train d'arriver, sa mère se tapait son majordome – et vice versa. « Not bother BOTHER... It's just... unexpected. I seem to have troubles dealing with that kind of things, lately. » sourit-il encore, osant même aborder implicitement le mariage de Kina & Julian, un énorme bouleversement pour Matt qui n'était même pas directement concerné. « But as I'm thinking... I don't know, I guess if mom has to be with someone, Walter would be the most honourable man I could think of. » raisonna-t-il, laissant son regard se perdre dans le vide un instant. Finalement, Walter avait vraiment été comme un père pour lui depuis qu'il lui avait été assigné, à son arrivée à New York ; et que dire de la façon dont ses enfants le voyaient ! Il était le grand-père qu'ils auraient toujours dû avoir. Finalement, tout ça avait peut-être un peu de sens. « Wanna head back to the hotel ? I kinda promised Lula I'd take Mila, mom will take Leah, she's have a massage or something. We can still hang out, if you don't mind the possible crying of your adorable niece.»


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing Dim 17 Aoû - 16:54

Back when we were kids, we swore we knew the future. And our words would take us halfway 'round the world. But I am fine with where I am now. This home is home and all that I need. But for you this place is shame, but you can blame me when there's no one left to blame. Oh, I don't mind
Matthew & Kina

   

Kina était heureuse de pouvoir discuter calmement avec Matthew, de rire avec lui et de retrouver par la même occasion, ne serait-ce qu’un semblant de la complicité qui les liait autrefois. Enfants, ils avaient toujours été très proches. Constamment sur ses talons, la blondinette voyait en son frère aîné un véritable héro qu’elle s’était mise en tête d’imiter –parfois même à ses dépends. En grandissant, ils s’étaient un peu éloigné, mais un lien très fort avait subsisté, tout du moins jusqu’à ce qu’elle ne décide d’épouser Julian. Ce choix, qu’elle assumait pleinement, l’avait parfois rendu malheureuse et si les choses étaient loin d’être réglées entre les deux hommes, elle était soulagée que son frère envisage un cessez-le-feu, ravie d’entrevoir cette lueur d’espoir. Toute tension apaisée, ils avaient même pu évoquer quelques souvenirs d’enfance, épisodes qui leur laissaient un arrière goût de bonheur et de mélancolie. Mais comme l’avait dit Matthew lui-même, ces souvenirs ne demandait qu’à être réactivés. « And we’ll have plenty of other occasions for that. With the kids, mom and Lula around, we’ll be able to create new ones… » avait-elle seulement répondu, le sourire aux lèvres, clôturant ainsi le sujet.

Ils en étaient ensuite venu à parler de leur mère et de la manière dont elle avait repris goût à la vie. Traumatisée par les années durant lesquelles elle avait été retenue captive, Jenny semblait avoir retrouvé le bonheur dans les bras de Walter, son majordome. Si Kina s’amusait secrètement de cette idylle, Matthew semblait avoir plus du mal à l’envisager. Toutefois, après avoir entendu le discours de sa sœur, il sembla baisser les armes, jugeant que si leur mère devait refaire sa vie, Walter restait probablement le meilleur candidat. « I’m not saying it didn’t surprised me at first, but when you think about it, it was only to be expected. Walter’s always been around, he’s always taken care of the family and he’s still pretty handsome for an old man… » lâcha-t-elle en souriant. « And If you’re still not convinced, remember who our father is and what she’s been through because of him… » Kina n’eut pas besoin d’ajouter quoi que ce soit, car Matthew coupa court à la conversation en lui proposant de remonter vers l’hôtel. Attentionné et prévenant, il s’était débrouillé pour confier les enfants ici et là, de façon à ce que Lula puisse bénéficier d’un moment rien qu’à elle. Il avait été convenu qu’il s’occuperait d’une des jumelles et si sa cadette était déjà en extase devant ses aînés, elle était complètement gaga des deux petites dernières. « Bothering me ? How can you even say that ? I love these little strawberries. They’re so cute ! It would be a pleasure to spend some time with her… Let’s go then » conclut-elle en se levant brusquement tout en prenant soin de laisser un petit pourboire sur la table.

   
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing

Revenir en haut Aller en bas

matthew&kina - but i'm gonna be here until i'm nothing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-