It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

connor & willow ❝ it's my party ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: connor & willow ❝ it's my party ❞ Dim 11 Mai - 1:48

Willow & Connor
it's my party



May 2014
in some frat party
rp #1

Willow avait soudainement beaucoup plus de temps libre ; son stage dans l'agence de détectives privés était arrivé à son terme et même si ils avaient insisté pour qu'elle comprenne que si elle voulait rester, elle était la bienvenue, elle avait préféré s'arrêter là pour ce qui était de son aventure. Si elle avait aimé ça ? Bien sûr ! Seulement, la criminologie avait une tonne d'autres aspects et elle avait la chance, avec ses capacités, de pouvoir toutes les exploiter – elle ne voulait pas passer à côté d'une vocation, même si elle s'était plue à prétendre être une vraie détective en assistant les licenciés qui l'employaient. Pour le moment, elle y passait encore quelques heures par jour, simplement pour gérer un peu la paperasse le temps que l'agence trouve quelqu'un pour la remplacer, mais elle avait pu prendre un peu de temps pour réviser, skyper de longues heures avec sa mère & son frère, mais également participer à quelques soirées étudiantes, qui foisonnaient malgré la fin du Spring Break. En général, l'anglaise ne restait pas jusqu'au petit matin à ces soirées qui avaient pour réputation de dégénérer bien avant les premières lueurs du jour. Seulement, avec le travail, elle n'avait pratiquement pas vu ses amis & ils s'étaient plus à la traîner dans telle & telle fête depuis que son contrat s'était terminé.

La fête à laquelle elle s'était rendue en ce soir de mai était déjà bien avancée, et elle-même avait déjà siroté quelques verres de ce punch qu'ils servaient au bar, plus pour passer le temps qu'autre chose. Elle n'avait pas tardé à perdre ses amis de vue, mais elle ne s'en préoccupa pas beaucoup – elle avait encore du temps avant qu'ils n'aient besoin d'elle pour les sortir d'un problème ou les ramener chez eux. Évoluant parmi les fêtards, Willow les observait discrètement, imaginant les vies qu'ils pouvaient avoir, à quoi ressemblaient leurs parents, ce qu'ils penseraient de leur attitude, les couples qui allaient se former, ceux qui semblaient en passe de se détruire... une occupation comme une autre !

Et puis, parmi tous ces visages inconnus, elle en reconnut un qui la fit instantanément sourire. Elle traversa l'espace qui la séparait du canapé où il était installé et s'affala à côté de lui, joyeuse. « Laundry ! » s'exclama-t-elle, tournant enfin la tête vers lui en sirotant de nouveau un peu de son punch. « Décidément, on arrête pas de se dire qu'on est pas des fêtards, mais en attendant on ne fait que de se croiser à des fêtes, récemment ! » fit-elle remarquer avant de lâcher un bref rire. « Qui a réussi à te traîner ici ? »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Jeu 22 Mai - 15:51

Je m'enfile mon premier shot de vodka de la soirée et sûrement le dernier, histoire de me mettre un peu dans l'ambiance et de faire plaisir aux gars. J'aime bien aller à des soirées, surtout avec eux parce que ça me permet de me changer les idées, autrement dit d'oublier mais parfois, voire souvent quand je ne suis pas d'humeur. Je ne sais même pas chez qui se déroule la soirée à bien y réfléchir mais ça n'a pas vraiment d'importance de toute façon. Et puis je dois avouer qu'on a quand même relativement bien profité du Spring Break avec les autres et qu'il serait temps de se ranger un peu. Ajoutez à cela qu'en tant que fils d'une femme politique, je dois aussi faire un minimum attention, même si en ce moment tout le monde s'en fout.

Après un certain temps, je ne sais pas combien exactement je vais m'asseoir sur le canapé au fond de la pièce après avoir joué des coudes. Un verre de punch à la main, je me laisse tombé lourdement dessus en soupirant. En faisant le tour de la pièce du regard, j'aperçois les étudiants d'histoire avec lesquels je suis venu. Naturellement il n'y a pas Mason. Forcément il n'y a pas Mason. On ne s'est pas reparlés depuis le face-à-face des toilettes il y a des mois de ça. Je bois une gorgée de punch et me marre en voyant Tobias se prendre un râteau par la fille de droit avec qui il rêve de sortir depuis des mois. « Laundry ! » crie soudain quelqu'un après s'être affalé à mes côtés sur le canapé. Je souris à Willow, content et à la fois étonné et pas étonné de la voir ici, allez comprendre. « Tiens, Hogan. » ai-je lancé en avalant une nouvelle gorgée de punch. « Décidément, on arrête pas de se dire qu'on est pas des fêtards, mais en attendant on ne fait que de se croiser à des fêtes, récemment ! » Ce qui est un bon résumé quand on y pense parce que c'est de cette façon que notre première rencontre s'est passée. En fait personnellement je suis fêtard surtout quand j'ai besoin de boire pour oublier ... Enfin bref, je suis compliqué à ce niveau. Un large sourire étire mes lèvres. « Qui a réussi à te traîner ici ? » finit-elle par demander. Je jette un coup d'oeil à mes camarades de promo et hausse les épaules. « Des potes, toujours les mêmes. A croire que même après toutes les soirées du Spring Break qu'ils ont faits, ils sont increvables ... Et puis le punch aussi, on m'avait dit qu'il serait pas mal. » Je m'étire tranquillement sur le canapé, m'affalant un peu plus, mon verre à la main. « Et toi, trainée de force aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Ven 23 Mai - 1:56


« Tiens, Hogan. » avait répondu Connor lorsque Willow l'avait interpellée, ne se gênant pas pour s'affaler près de lui. À en voir ses consommations, le jeune homme n'était pas particulièrement folichon, ce soir, et la jeune femme ne put s'empêcher de lui demander qui avait réussi à le traîner ici ; parce que, si l'intérêt était qu'ils se retrouvent à chaque fois sur le canapé, il allait vraiment falloir commencer à trouver des jeux pour passer le temps. « Des potes, toujours les mêmes. A croire que même après toutes les soirées du Spring Break qu'ils ont faits, ils sont increvables ... Et puis le punch aussi, on m'avait dit qu'il serait pas mal. » Comme pour approuver ses paroles, la jeune femme leva son verre à moitié vide. « T'as vraiment zéro détermination, mh ? Mais plus important ! Que penses-tu du punch ? » commenta-t-elle, se moquant gentiment du jeune homme, avant qu'il ne reprenne. « Et toi, trainée de force aussi ? » Willow avait toujours eu une vision étrange de « la fête » en général, majoritairement à cause de sa mère, qui lui avait dressé un portrait plutôt horrible de tout ce qui pouvait arriver à une jeune fille en soirée. Quand elle était arrivée à l'université, ça avait été un gros choc pour l'anglaise qui n'avait jamais vraiment été intéressée par ce genre de choses. Plongée dans ses études, passionnée à l'idée de faire de longues études – plus jeune, elle disait souvent qu'elle resterait étudiante toute sa vie, signifiant par là qu'elle ferait « le même travail que maman » qui était professeur honorifique d'astrophysique à Oxford, près de là où la tête blonde était née – et certainement pas intégrée à un quelconque groupe social, elle s'était retrouvée projetée dans un monde où elle n'était plus critiquée pour son ambition, mais admirée, félicitée, où elle vivait d'un quotidien de compétition avec ses camarades, sans que celle-ci ne devienne malsaine. Elle adorait étudier, vraiment, mais depuis la fac... oui, beaucoup de choses avaient changé, elle la première. Et en ce qui concernait la fête, tous les conseils que sa mère lui avait mis en tête petite ne la quittaient jamais vraiment, mais elle avait aussi appris à apprécier son temps sans chercher à constamment rendre son temps productif. Willow haussa les épaules & jeta un regard à la pièce, incapable d'y discerner ses amis. « Même si je sais que c'est incroyable à entendre, je suis venue de mon plein gré ! J'ai pas vu certains de mes amis depuis une éternité & avec la fin de l'année qui approche, ils sont plus souvent à faire la fête que chez eux. » expliqua-t-elle, l'alcool ayant activé son gène bavard. « Et puis je viens de finir mon stage alors, j'ai beaucoup plus de temps aussi. » révéla-t-elle dans un large sourire avant de taper sur le bras du jeune homme, excitée. « Et toi, alors ? Fin de l'année, projets, vacances ? » énonça-t-elle en buvant une gorgée de punch.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Mar 10 Juin - 18:03

Des fois j'ai du mal à croire que ça va faire un an que je suis de retour à New-York et que je viens de passer ma première année d'études. Finalement c'était peut-être une bonne chose d'accompagner les gars ce soir, ça me permet de me changer les idées, de voir des gens ... Encore de temps en temps, la Croatie et la tranquillité que mon esprit associe avec me manque, mais j'ai depuis réalisé que je ne pouvais pas me cacher là-bas pour toujours en ignorant le reste du monde, même si l'idée était tentante. En attendant depuis mon retour, les choses ont peu évolué. Ma mère continue son boulot de femme politique pour les démocrates, mon père continue à être absent pour son boulot de chirurgien, Logan s'habitue bien à l'université et ... et la situation avec Mason est au point mort, ce qui n'a rien de surprenant quand on y pense parce qu'il n'est toujours pas près à assumer qui il est. A moins que je ne sois effectivement qu'un accident de parcours mais sans vouloir me montrer prétentieux, j'ai du mal à y croire.

Tout ça pour dire que, les gars m'ont peut-être un peu forcé la main pour ce soir mais c'est peut-être une bonne chose. Surtout quand je vois Willow arriver, je me dis que la soirée peut avoir un autre intérêt en fait. Nous commençons à parler une fois qu'elle s'est affalée à mes côtés sur le canapé avec son verre. « T'as vraiment zéro détermination, mh ? Mais plus important ! Que penses-tu du punch ? » me dit-elle quand je lui explique comment j'ai atterri ici. Amusé, je hausse les épaules en faisant la moue. « Je sais mais peut-être que je voulais sortir en fait ... ou en tout cas mon inconscient. Et puis en effet ils n'avaient pas menti sur le punch, rien que pour ça ça valait le coup. » ai-je répondu en exagérant un peu à la fin. Enfin bref, la connaissant, je lui demande à mon tour si on l'a aussi trainée de force. « Même si je sais que c'est incroyable à entendre, je suis venue de mon plein gré ! J'ai pas vu certains de mes amis depuis une éternité & avec la fin de l'année qui approche, ils sont plus souvent à faire la fête que chez eux.  » me répond Willow avec son entrain habituel. Je hoche la tête, comprenant parfaitement. Elle enchaîne tout de suite après. « Et puis je viens de finir mon stage alors, j'ai beaucoup plus de temps aussi. » dit-elle enthousiaste en me tapant le bras. J'aurais dû me douter qu'une fois lancée, on ne pourrait plus l'arrêter de parler. « Et toi, alors ? Fin de l'année, projets, vacances ? » Je bois une gorgée de punch aussi avant de lui répondre en prenant le temps de réfléchir un peu.  « Oui enfin la fin d'année. Et pour cet été je sais pas encore, j'y ai pas vraiment réfléchir pour le moment, peut-être retourner en Croatie un peu. Et toi tes projets pour cet été ? » ai-je demandé en finissant mon verre. Pendant ce temps, les gens continuent de danser, de boire ... en ce qui concerne mes amis, on parle surtout de boire. Je les repère dans un coin en train de faire les cons pour changer. Ils me font sourire. « Je devrais aller les filmer, je suis sur que ça ferait un carton sur internet. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Lun 23 Juin - 2:14


Elle n'avait pas quitté ses amis depuis très longtemps et pourtant, Willow était certaine qu'elle ne les reverrait pas de sitôt ; tant pis. Elle trouverait toujours un moyen de passer du temps avec eux, et elle savait à quel point ses camarades pouvaient se montrer plus « fêtards » qu'elle. Si ils avaient besoin d'elle, elle serait la première à les aider, à les raccompagner, mais elle ne tenait pas non plus à leur coller aux basques toute la soirée en sachant parfaitement qu'ils ne « s'amusaient » pas de la même façon.

« Je sais mais peut-être que je voulais sortir en fait ... ou en tout cas mon inconscient. Et puis en effet ils n'avaient pas menti sur le punch, rien que pour ça ça valait le coup. » Le sourire aux lèvres, Willow hocha la tête pour appuyer ses propos avant de porter son verre presque vide à ses lèvres pour boire une longue gorgée du brevage alcoolisé. Depuis combien de temps n'avait-elle pas vraiment bu en soirée ? Elle n'avait jamais été complètement bourrée, mais avec son travail à l'agence de détectives privés, elle avait rarement eu le temps de sortir pour se détendre ces derniers mois. D'ailleurs, elle en fit part à Connor en lui annonçant qu'avec la fin de son stage, elle avait désormais beaucoup plus de temps.

« Oui enfin la fin d'année. Et pour cet été je sais pas encore, j'y ai pas vraiment réfléchir pour le moment, peut-être retourner en Croatie un peu. Et toi tes projets pour cet été ? » « Oh, ça doit être beau la Croatie, je suis jamais allée. » commenta-t-elle d'abord, l'air brièvement rêveuse, s'attendant à ce qu'il développe. Même si sa mère & elle avaient toujours été soumises au système scolaire, ses parents avaient toujours trouvé le temps et assez d'attention pour faire découvrir à leurs enfants des endroits paradisiaques & culturels à l'occasion de vacances, entretenant l'intérêt & la curiosité de Willow & de Junior, son petit frère. En tout cas, elle avait toujours été très attirée par les endroits exotiques, entendu par là, les endroits qui ne ressemblaient pas à la campagne anglaise où elle avait été élevée. « Pour ma part, j'irais sûrement passer quelques temps chez mes parents... j'ai encore aucun plan de vacances. Et puis, je dois trouver mon prochain stage... » reprit-elle, se maudissant intérieurement pour être incapable de passer vraiment un moment sans penser à ses études & son travail. « Je devrais aller les filmer, je suis sur que ça ferait un carton sur internet. » Elle tourna la tête pour remarquer les amis de Connor qui déconnaient dans un coin. « Tu crois ? Aux yeux de la société, ça m'a tout l'air d'être la normalité, dans les soirées de ce genre. » commenta-t-elle en haussant brièvement les épaules, se tournant vers Connor. « Et nous, assis sur le canapé, on est les outsiders. » continua-t-elle en se redressant, se levant finalement. « Viens, on va reprendre à boire, essayer de se fondre dans la masse. »

Une fois leurs verres remplis, ils trouvèrent un rebord de fenêtre inoccupé & Willow s'y adossa l'air de rien, écoutant les conversations alentours, qui tournaient toutes autour de sexe, d'alcool, d'à quel point tel mec était musclé, telle fille était sexy. Le niveau n'allait pas bien haut. Soudain prise d'une étrange curiosité, la jeune femme tourna la tête vers son comparse & fronça brièvement les sourcils.  « Au fait, t'as pas de copine ? Ça a l'air con à demander, mais je t'ai jamais vu avec une fille, et, enfin, à première vue... tu pourrais être un tombeur. » expliqua-t-elle maladroitement pour justifier une curiosité ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Lun 30 Juin - 15:38

Les gars sont partis rapidement pour profiter de la soirée alors qu'on avait à peine franchi la porte d'entrée. Peut-être que oui, j'avais envie de venir à cette soirée sans pour autant avoir envie de réellement faire la fête. Bizarre vous avez dit ? Je sais. Mais j'avais sûrement envie de voir un peu de monde plutôt que de rester tout seul dans mon appartement et puis la fête n'est pas terminée. A un moment si les gars ou quelqu'un d'autre vient me trainer sur la piste, je pourrais suivre le mouvement. Faut juste que je boive un peu plus je pense. Du coup ça tombe vraiment bien que Willow soit là, ça permet de passer le temps. Si elle n'avait pas été là ? Me connaissant j'aurais été capable de rester là, assis sur ce canapé avec mon verre de punch à la main à penser à ... la même personne. Pathétique. Si ça peut vous rassurer, il y a des soirs où cette sensation de manque -on va dire ça- est moins présente que d'autre. Des soirs j'ai envie de penser à autre chose et d'autres bizarrement j'en ai pas envie. Mmmm je crois que le punch me monte déjà la tête.

Willow et moi discutons de notre présence ici presque obligatoire, puis la conversation part sur ce qu'on a prévu de faire cet été. Je lui réponds que je n'ai encore rien de prévu mais que je pense peut-être aller un peu en Croatie pour revoir mes potes. « Oh, ça doit être beau la Croatie, je suis jamais allée. » me dit-elle. Je hoche la tête sans hésiter, les paysages paradisiaques de Zadar pour toujours gravés dans ma mémoire avec des criques aux eaux bleu lagon et à la végétation luxuriante. Et puis les gens aussi, accueillants et souriants. Les visages de Zoran, Zviko et Ana-Marija apparaissent aussitôt dans mon esprit. « Ouais c'est vraiment cool comme pays, très différent d'ici et les gens sont vraiment sympas. » lui-ai je répondu. La Croatie me manque parfois mais moins que les premiers mois après mon retour bien sûr. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y retourner à cause des cours mais à cet instant, je prends la résolution d'y retourner cet été. « Pour ma part, j'irais sûrement passer quelques temps chez mes parents... j'ai encore aucun plan de vacances. Et puis, je dois trouver mon prochain stage... » Sur ce je finis mon verre et le pose sur la table la plus proche, attentif à ce qu'elle me raconte. « D'accord. Où ils habitent tes parents ? Et puis de toute façon c'est les vacances, les vacances sont pas vraiment faites pour faire des plans je trouve ... Je pense que je vais y aller au jour le jour. » ai-je fait en haussant les épaules. Et puis contrairement à Willow, je n'ai même pas penser à un boulot quand elle a posé la question.

Puis, dans un coin de mon champ de vision, je repère mes potes en train de bien s'éclater d'une façon légèrement voyante. J'émets aussitôt l'idée de les filmer. « Tu crois ? Aux yeux de la société, ça m'a tout l'air d'être la normalité, dans les soirées de ce genre. » Je fais la moue devant sa réponse, n'ayant pas vu les choses de ce point de vue et forcé de constater qu'elle n'a pas tort. « Et nous, assis sur le canapé, on est les outsiders. » continue-t-elle. Je souris. « Ca doit être ça, ou on a dû vieillir avant l'heure. » ai-je soufflé d'un air nonchalant. Puis, elle se redressa dans le canapé et se leva. « Viens, on va reprendre à boire, essayer de se fondre dans la masse. » Je hoche à nouveau la tête, désirant faire la même chose histoire qu'on finisse tout de même par s'amuser un peu. Une fois nos verres à nouveau rempli, on change d'endroit pour se poser près d'un rebord de fenêtre. Je commence à boire mon verre tout en observant le reste des gens sur la piste quand Willow interrompt le fil de mes pensées. « Au fait, t'as pas de copine ? Ça a l'air con à demander, mais je t'ai jamais vu avec une fille, et, enfin, à première vue... tu pourrais être un tombeur. » D'abord surpris, je fronce les sourcils, ne m'étant pas attendu à une telle question si soudainement. On commence réellement à bien se connaître avec Willow, j'imagine que c'est dans l'ordre des choses. « Je peux te retourner la question. » ai-je fait avec un sourire en coin avec pour premier réflexe d'éviter de répondre. Si je me mets à tout lui expliquer maintenant on risque d'en avoir pour trois plombes ... même si après tout elle a posé une simple question qui ne nécessite pas que je lui raconte ma vie. A nouveau, je hausse les épaules. « Donc pour te répondre, non je n'ai personne. Disons que depuis mon retour je ... on va dire que je profite à ce niveau là. Mais merci pour le compliment en tout cas. » J'ai marqué une pause avant qu'un sourire taquin apparaisse sur mes lèvres.  « Je savais que tu fantasmais sur moi depuis tout ce temps, je le savais ... » ai-je lancé pour la taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Lun 7 Juil - 0:41



La conversation allait bon train entre les deux amis qui venaient de se retrouver & qui semblaient condamnés à errer dans les mêmes soirées étudiantes. « Ouais c'est vraiment cool comme pays, très différent d'ici et les gens sont vraiment sympas. » commenta le jeune homme à propos de leurs projets de vacances, avant de retourner la question à Willow. « D'accord. Où ils habitent tes parents ? Et puis de toute façon c'est les vacances, les vacances sont pas vraiment faites pour faire des plans je trouve ... Je pense que je vais y aller au jour le jour. » Avant de répondre, elle ne manqua pas de hocher la tête pour appuyer ses propos. « En Angleterre, tout près d'Oxford. » l'informa-t-elle sans s'étendre sur le sujet. Pourtant, elle pourrait parler des heures de cette région sans s'en lasser, des paysages aux aventures qu'elle y avait vécu en passant par ses moments en famille & ceux passés au sein de la prestigieuse université d'Oxford, grâce à sa mère qui y avait un poste de professeur d'astrophysique.

Bientôt, l'idée fut prise de se lever pour aller chercher à boire et, une fois leurs verres remplis, Willow & Connor retrouvèrent un endroit où se poser, un peu plus proches de l'animation. De ce point de vue là, ils pouvaient profiter d'un panorama exceptionnel sur la déchéance des étudiants de leur âge.


« Je peux te retourner la question. » Willow avait un peu parlé sans réfléchir, ce qu'elle faisait bien trop souvent. Brièvement gênée, elle détourna le regard vers l'animation alentours avant de le reposer sur Connor. Pour sa part, elle ne se considérait pas comme un modèle ou... ou même une fille particulièrement jolie. Elle faisait juste avec ce qu'elle avait, avec ces traits un peu masculins qui lui faisaient ressembler à son père & cette minuscule silhouette avec laquelle elle se vantait de pouvoir prendre avantage de beaucoup de situations. Oh, elle plaisait à des hommes ! Mais pas à Connor, tout comme il ne lui plaisait pas non plus, ils le savaient tous les deux. « Donc pour te répondre, non je n'ai personne. Disons que depuis mon retour je ... on va dire que je profite à ce niveau là. Mais merci pour le compliment en tout cas. » Willow secoua doucement la tête, amusée de voir la façon dont il tournait les choses à son avantage, et elle n'avait encore rien entendu. « Je savais que tu fantasmais sur moi depuis tout ce temps, je le savais … » « Hey ! » protesta-t-elle immédiatement en se redressant, faussement offusquée. « Vas-y, flatte-toi ! » Encore amusée, elle bu une gorgée de punch avant de reprendre. « Non, figure-toi que t'es pas du tout mon type ! » s'exclama-t-elle en levant un sourcil. « À mes yeux... t'es un enfant. Pour les autres filles de mon âge, you're just fine ! Mais moi je sais pas... La jeunesse m'excite pas du tout. Ma mère voudrait me faire psychanalyser pour ça. » rit-elle, bien que très sérieuse sur ces dernières paroles ; cette bonne vieille Whiskey n'avait pu s'empêcher de soulever l'idée lorsque Willow avait passé quelques semaines chez elle, avant son transfert à NYU. Selon elle, il y avait une explication psychologique au fait que sa fille se soit laissée entraîner dans une aventure avec son professeur, qui pourrait être son père. « Et donc, si j'ai bien compris, tu ES un tombeur ! » attaqua-t-elle de nouveau avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Ven 18 Juil - 0:18

Notre conversation part sur notre programme de l'été et nos éventuels voyages prévus. Je hausse les épaules en lui parlant de la Croatie, des gens qui y habitent et du fait que ça soit très différent de New-York. Je me détends un peu grâce à un mélange entre l'alcool, la présence de Willow et la bonne ambiance générale de la soirée. Inutile de continuer à me gâcher la vie, mieux vaut profiter et j'en ai quand même l'intention ce soir. De toute façon me faire parler de la Croatie est sûrement le meilleur moyen de me faire penser à autre chose quand je n'ai pas le moral. Rien que de penser aux plages et ... il faut vraiment que j'y retourne cet été. Quand je retourne le lui retourne la question, Willow m'explique qu'elle va sûrement se rendre chez ses parents. « En Angleterre, tout près d'Oxford. » me répond-t-elle quand je lui demande d'où ils sont. Je hoche la tête, le nez à moitié dans mon gobelet pour le terminer. Je suis déjà allé une fois en Angleterre, à Londres, en voyage scolaire avec le lycée, mais bon je ne vais pas me mettre à lui raconter ça maintenant surtout que même si c'est le même pays, ça n'a pas de rapport et puis elle s'en fout sûrement.

Après nous êtres resservis du punch et que nous ayons changé d'endroit, on se remet à observer les autres du coin de l'oeil, vaguement amusé. A ma grande surprise, en plein milieu de notre discussion, Willow commence à évoquer un sujet légèrement sensible sans le savoir. Du coup après avoir haussé les sourcils alors que la conversation bascule sur nos amours, un sourire en coin finit par étirer mes lèvres très rapidement. Elle détourne les yeux quand je lui retourne sa question, c'est-à-dire pourquoi elle je ne l'ai jamais vraiment vu avec un copain tout ça tout ça. Parce qu'elle est jolie Willow, même si je suis sure qu'elle ne s'en rend pas compte. J'ai fréquenté suffisamment de filles qui se savaient belles pour les différencier de celles qui ne s'en rendent pas compte. Du coup je reprends rapidement pour éviter de la gêner, en lui affirmant que je n'ai personne et que je profite depuis mon retour sur le continent américain, tout en m'amusant à tirer sa remarque à mon avantage. « Hey ! » lance-t-elle en faisant mine d'être offusquée après que je lui ai dit que je savais qu'elle fantasmait sur moi. Je ris de sa réaction avant de boire une nouvelle gorgée de mon gobelet. « Vas-y, flatte-toi ! » Je ris encore un peu avant de faire la moue et de prendre un air nonchalant très sérieux. « C'est ce que je préfère faire figure-toi ! Même si je préfère quand ce sont les autres qui me flattent. » ai-je lancé d'un ton tranquille, comme si j'étais sérieux. « Non, figure-toi que t'es pas du tout mon type ! » poursuit-elle en haussant un sourcil. Cette fois c'est à mon tour de prendre un air offusqué en posant une main sur mon coeur. « Moins qui pensais que tu allais me déclarer ta flamme, je suis vraiment ... anéanti. » ai-je fait plus très crédible après avoir cherché pendant trois plombes le meilleur adjectif possible pour la fin. « À mes yeux... t'es un enfant. Pour les autres filles de mon âge, you're just fine ! Mais moi je sais pas... La jeunesse m'excite pas du tout. Ma mère voudrait me faire psychanalyser pour ça. » m'explique-t-elle. Un peu perdu je fronce les sourcils. « Je suis désolé mais ... on est pas supposés avoir le même âge ? Mais en tout cas, ravi de savoir que je ne t'excite pas du tout, ça fait toujours plaisir à entendre.  » ai-je fait faussement vexé avec un sourire en coin avant de prendre une nouvelle gorgée de punch. Puis je prends le temps de réfléchir à ce qu'elle vient de dire, comme quoi apparemment, l'alcool commence à ralentir mon pauvre cerveau. « Wait, you have thing for old men ? » ai-je fait surpris puis ensuite curieux. C'est vrai que je ne m'y suis pas attendu à celle-là mais après tout je suis mal placé pour juger et surtout, ce n'est pas dans mes habitudes sur ce sujet. C'est vrai que les mecs d'un certain âge ont quelque chose d'attirant ... même s'il y a une limite d'âge justement. «  Et donc, si j'ai bien compris, tu ES un tombeur ! » J'éclate presque de rire en l'entendant. J'ai du mal à me considérer comme un tombeur en fait. C'est juste que je me prends pas la tête et que j'aime profiter ? En bonus il semblerait que mon physique soit apprécié donc bon. Je hausse les épaules. « Nah, je me considère pas comme ... Je sais pas en fait. J'en profite c'est tout. Je suis jeune comme tu l'as fait remarqué, je ne me donne pas de limites. » ai-je fait en posant mon regard sur la foule, plus précisément sur un petit brun qui est plutôt pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Lun 21 Juil - 23:14


« C'est ce que je préfère faire figure-toi ! Même si je préfère quand ce sont les autres qui me flattent » Willow leva encore les yeux en entendant les paroles de Connor, mais elle souriait ; elle savait très bien qu'elle ne devait pas le prendre au sérieux. A vrai dire, le simple fait de les voir tous les deux était du second degré, ce n'était pas comme si ils traînaient particulièrement ensemble à la fac ou quelque chose du genre, ils ne se cotoyaient finalement que dans le cadre de soirées comme celle à laquelle ils assistaient en ce moment et, par conséquent, ne se connaissaient pas si bien que ça. Willow ne savait même pas vraiment avec qui le blond traînait en temps normal, elle l'avait croisé quelques fois mais finalement, c'était les soirées qui les avaient rapprochés. « Moins qui pensais que tu allais me déclarer ta flamme, je suis vraiment ... anéanti. » Il avait mis tellement de temps à trouver ses mots que Willow riait déjà avant qu'il n'ai fini sa phrase ; lorsqu'il eut enfin trouvé son mot, elle prit un air faussement abattu & hocha vigoureusement la tête.  « Urh, je sais, ça craint, je fais aussi cet effet-là, désolée...  » se vanta-t-elle faussement ; elle aimait bien Connor, elle savait reconnaître les gens qu'elle appréciait à la facilité qu'ils pouvaient avoir à se taquiner tout en sachant parfaitement que ce n'était pas sérieux. La conversation dériva sur les préférences de chacun et Willow n'eut finalement aucun honte à avouer les siennes. « Je suis désolé mais ... on est pas supposés avoir le même âge ? Mais en tout cas, ravi de savoir que je ne t'excite pas du tout, ça fait toujours plaisir à entendre.  » Nouveau rire ; vraiment, cette soirée est quand même plus intéressante avec le jeune homme que toute seule à attendre qu'un de ses amis daigne porter attention à sa personne ! « Wait, you have thing for old men ?  » Willow devait vraiment arrêter de rire aussi fort, elle vit trois personnes se retourner un peu plus loin quand Connor  réalisa ce que Willow était en train de lui dire. « Well, pas vieux VIEUX ! » se défendit-elle immédiatement avant que son esprit ne se focalise un peu contre son gré sur une image de son ancien professeur de psychologie criminelle.  « Mais... matures, quoi. Tu penserais pas à manger un fruit encore vert, mh ? » tenta-t-elle d'expliquer sans se départir d'un sourire plein d'humour. Elle savait que c'était une situation « originale », et que pour le coup, c'était la plupart du temps les garçons qui avaient un truc pour les mères de leurs potes ou ce genre de choses ; Willow, elle, fondait bien trop facilement devant des quarantenaires à la barbe striée de quelques poils blancs. Elle haussa les épaules ; maintenant, tout ce qu'elle pouvait espérer était que Connor ne la juge pas – ce serait dommage, elle commençait à bien l'aimer. Alors, elle enchaîna en relançant de novueau le sujet sur lui.  « Nah, je me considère pas comme ... Je sais pas en fait. J'en profite c'est tout. Je suis jeune comme tu l'as fait remarqué, je ne me donne pas de limites. » Willow suivit le regard de Connor mais fut incapable de trouver la cible qu'il semblait s'être choisie. « Pas de limites ? » demanda-t-elle alors en levant un sourcil, cherchant à comprendre.

So much for being a detective, Wills Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Dim 27 Juil - 16:40

La discussion continue sur le ton de la plaisanterie. Je lui dis que je préfère largement quand les autres me flattent mais bizarrement, elle ne me prend pas au sérieux, je me demande pourquoi. Mais on s'amuse bien pour le moment. Ma soirée est devenue bien plus intéressante depuis qu'elle est là. Elle me lance sans hésiter qu'en fait je ne suis pas du tout son type et du coup, je lui fais comprendre que mon coeur est brisé en mille morceaux parce que je pensais qu'elle allait me déclarer sa flamme. Elle entre dans le jeu et éclate de rire avant de prendre une mine abattue. « Urh, je sais, ça craint, je fais aussi cet effet-là, désolée...  » fait-elle. Nous rions doucement tous les deux. Évidemment je ne la prends pas au sérieux, comme elle ne m'a pas pris au sérieux toute à l'heure. Puis, vu que nous sommes tous les deux à l'aise pour discuter l'un avec l'autre, on se met à parler de nos préférences en histoire de "coeur". Je ne comprends pas tout de suite ce qu'elle veut dire quand elle me parle de mon âge et du fait que je ne suis qu'un enfant pour elle. Ma réaction la fait rire tout d'abord et puis ensuite, la lumière se fait dans mon esprit. Du coup, quand je lui demande si elle a un truc pour les vieux messieurs, elle continue à rire, tellement fort que certaines personnes nous regardent. « Well, pas vieux VIEUX !  » rétorqua-t-elle pour se défendre. Mais quoiqu'il en soit, ma découverte me laisse sur le derrière  pendant quelques secondes avant qu'un sourire amusé étire mes lèvres. Willow et des hommes matures, j'aurais jamais deviné ça d'elle ! Bon c'est pas comme ce genre de choses était affiché sur le front des gens mais ... Je suis impressionné. Je lève les mains. « Pas besoin de te défendre, c'est okay si tu préfères les papy. » ai-je fait pour la taquiner encore un peu. « Mais... matures, quoi. Tu penserais pas à manger un fruit encore vert, mh ?  » Je fais mine de réfléchir à ce qu'elle dit avant de hausser les épaules et faire la moue. « Ca peut avoir ses avantages, ça me dérange pas particulièrement ... même si tu n'as pas tort, je n'avais pas pensé à cette comparaison. » L'âge n'est pas un critère très important pour moi. Je suis sorti avec des filles et des hommes qui pouvaient très bien être plus jeunes que moi, avoir le même âge ou être plus vieux. Ca ne me dérange pas forcément même si c'est vrai que être avec quelqu'un de plus mature est aussi ... intéressant. J'enchaîne en disant donc qu'au niveau sentimental je profite et je n'ai pas de limite. Je l'ai dit en observant sans me cacher un mec en train de danser pas très loin et qui m'observe aussi. « Pas de limites ? » répète-t-elle visiblement sans comprendre. Je reporte toute mon attention sur elle, amusé. « Rappelle-moi les études que tu suis déjà ? » ai-je lancé avant de reprendre en chercher la meilleure façon  de lui faire comprendre. « Disons que je suis d'accord avec  toi sur le fait qu'un homme mature avec une barbe grisonnante peut avoir son charme ... autant qu'une femme du même âge en tout cas. » ai-je dit en pensant être assez clair. Même si pour être honnête, je ne suis jamais sorti avec quelqu'un de plus de trente ou trente-cinq ans je crois.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Lun 28 Juil - 3:10


« Pas besoin de te défendre, c'est okay si tu préfères les papy.  » Même si la réflexion de Connor avait fait sourire Willow plus que de raison, celle-ci était allée au bout de son explication. A vrai dire, elle ne pouvait pas être aussi fermée, elle trouvait certains hommes de son âge mignons et Connor n'y dérogeait pas, seulement... elle ne savait pas vraiment ce qui l'attirait chez les hommes plus âgés, c'était... peut-être l'expérience, mais pas seulement. Il y avait une certaine... sagesse en eux. Oh vraiment, elle était presque en train d'entendre sa mère piailler dans son esprit, elle était en train de la faire se psychanalyser toute seule à force de lui lancer des piques sur le sujet. Parce que oui, ça ne faisait pas l'unanimité ! Au fond, Willow savait que sa mère comprenait, la façon dont elle l'avait épaulée lorsqu'elle avait décidé de changer de fac le montrait, celle dont elle l'avait écoutée et réconfortée aussi, seulement... seulement, derrière ses aspects délurés et ouverts, sa mère aurait sûrement aimé que sa fille se trouve un garçon bien de son âge, avec qui elle pourrait construire un futur sans avoir à se demander si son partenaire serait toujours en vie le lendemain matin – et cet argument, c'était Whiskey elle-même qui l'avait sorti, exagérant fortement pour ce qu'en pensait sa fille. « Ca peut avoir ses avantages, ça me dérange pas particulièrement ... même si tu n'as pas tort, je n'avais pas pensé à cette comparaison.  » Fière de la comparaison, la jeune femme haussa brièvement les sourcils plusieurs fois avant de sourire largement, avant que la conversation ne tourne de nouveau sur les préférences de Connor, qui semblait bien avoir compris celles de la franco-anglaise. « Rappelle-moi les études que tu suis déjà ?  » Ce fut le signal qui la fit rassembler tous les indices qui étaient devant ses yeux depuis le tout début & qu'elle n'avait pas vraiment pris le temps d'examiner. « Disons que je suis d'accord avec  toi sur le fait qu'un homme mature avec une barbe grisonnante peut avoir son charme ... autant qu'une femme du même âge en tout cas.  » Willow plissa longuement les yeux, restant silencieuse, le dos un peu courbé, fixant Connor tout en ayant un tableau invisible devant les yeux sur lequel elle inscrivait mentalement en gros que son interlocuteur était bisexuel, tout en restant irrémédiablement fixée sur l'image d'une femme à barbe grossièrement maquillée sur un lit en train de l'aguicher. « I can't believe I bragged about being a detective the past few months... » admit-elle d'une petite voix avant d'éclater de rire en secouant la tête.  « But ok, ok, I get it. Finally, you may say. » se moqua-t-elle d'elle-même avant de lever son verre.  « Well look at us ! Aren't we the perfect pair ?  » rit-elle avant de l'inviter à trinquer, l'alcool montant carrément dans son cerveau.  « I guess you're having the best deal, though... » reprit-elle en mordillant son gobelet pensivement.  « Basically, anyone is within your reach... » réfléchit-elle, considérant presque l'éventualité pour elle-même.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞ Lun 11 Aoû - 11:55

La conversation glisse lentement des préférences de de Willow pour les hommes mures à mes préférences à moi, dont les hommes mures (jusqu'à une certaine limite) font partis. A ma grande surprise, ma camarade met un certain temps avant de comprendre ce que je veux dire. Du coup, vu le cursus qu'elle suit à la fac, je me moque gentiment d'elle avant de faire une allusion  qui je pense, devrais lui faire comprendre sans problème ce que je veux dire. Elle plisse les yeux et quelques secondes s'écoulent à nouveau avant que je ne voie presque une ampoule s'éclairer au-dessus de sa tête. « I can't believe I bragged about being a detective the past few months... » finit-elle par dire avant d'éclater de rire. Ce qui me faire rire à mon tour parce que son air perplexe était vraiment très drôle à voir. « Ne t'inquiètes, ça montre que tu as encore des choses à apprendre on dirait. » ai-je continué pour la taquiner. Ma bisexualité n'est pas quelque chose dont j'ai du mal à parler, en tout cas quand je suis avec des amis de confiance. Ce qui n'est pas le cas de certaines personnes, si vous voyez ce que je veux dire, certaines personnes qui se mentent à elles-mêmes et deviennent ainsi des chimères, des illusions. Je trouve ça triste, une vie entière en se mentant à soi même. « But ok, ok, I get it. Finally, you may say. » continue-t-elle. Sa réaction me fait sourire. Je dois dire que jusqu'à maintenant je ne suis jamais vraiment tombé sur des gens très intolérants quand je leur avouais que j'étais bisexuel. J'imagine que j'ai eu de la chance. « It's okay. » ai-je fait en jetant un coup d'oeil vers le garçons que je regardais il y a une fraction de secondes. « Well look at us ! Aren't we the perfect pair ? » lance-t-elle soudainement en m'invitant à trinquer. J'éclate de dire en devinant que l'alcool est en train de lui monter à la tête. Je trinque avec elle, me sentant très bien aussi, j'ai juste un peu chaud. Mais vraiment je ne regrette pas d'être venu ce soir, au final je passe un bon moment et cela plus grâce à Willow que grâce à mes potes qui sont partis je ne sais où. « Yep ! Tous les mecs mures avec une barbe grisonnante devraient ramper à nos pieds ! » ai-je dit assez fort pour que deux ou trois têtes se tournent vers nous. Mais comment on est en soirée et que la moitié des gens sont bourrés, ils ne nous portent pas plus d'attention que ça. « I guess you're having the best deal, though... » poursuit-elle en mordillant le bord de son gobelet. J'ai un sourire malicieux en finissant le mien. « Basically, anyone is within your reach... » continue-t-elle, pensive. « Mmm disons que ça a de gros avantages oui, je ne vais pas m'en plaindre. » ai-je répondu mine de rien. Soudain, en la regardant, je fronce les sourcils. « Tu serais pas en train d'y réfléchir pour toi par hasard ? » ai-je fait amusé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: connor & willow ❝ it's my party ❞

Revenir en haut Aller en bas

connor & willow ❝ it's my party ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-