It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Ven 25 Juil - 16:46




Sometimes i would like to be someone else

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Généralement les policiers ne portaient pas les journalistes dans leur coeur, et vice versa. On était un peu comme le chat et la souris. Bon il faut bien avouer que l’on a nos part de tord de chaque côté. Mais, je sais que tout les journalistes ne font pas leur métier pour simplement crier au scandale et sortir des inepties plus grosses que soit. Et de mon côté, la plupart des flics étant macho, il faut dire que l’égalité hommes-femmes était loin d’être de mise chez nous, ils étaient parfois de grosses brutes incapables de faire preuve d’un minimum d’intelligence, s’il ne fallait pas cogner. Heureusement, ce genre de soucis ne se posait pas trop dans ma brigade, simplement sur le fait que l’on voyait quand même pas mal de victime très jeunes, et ça remettait pas mal de choses en question.
Mais Cheyenne faisait parti de ces journalistes à qui je ne refusais rien. Tout simplement parce qu’elle m’avait prouvé, à de nombreuses reprises, l’intelligence de ses papiers. Elle restait fidèle à ce qu’on disait et ne cherchait pas à déformer la réalité, ça devenait rare en ces temps. Donc j’espérais sincèrement qu’elle aurait tout ce qu’elle souhaite dans sa carrière. « Oui, mais je ne doute pas sincèrement que tu réussiras, en tout cas tu le mérites vraiment » dis-je tout simplement. En espérant qu’elle ne tombe pas dans le côté polémique de la presse, ce serait dommage au vu du sérieux de son travail. Mais je suis certaine qu’elle saura restée intègre. Elle semble posée et réfléchie, elle a toute les cartes en main pour réussir.


A. Cheyenne Hemingway & Bridget A. Mcguire

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Dim 27 Juil - 11:30





Sometimes I would like to be someone else
cheyenne & bridget

Malgré l'aversion clairement exprimée par certains policiers que j'avais côtoyés pour des affaires précédentes, je ne gardais pas une mauvaise image de cette profession. D'ailleurs, je dois bien reconnaître que j'étais parfois fascinée par ce métier, en particulier par le courage que certains agents démontraient dans des situations périlleuses. Cette notion de courage, je l'éprouvais aussi pour certains de mes collègues lorsqu'ils se rendaient dans des zones dangereuses pour réaliser des reportages. Mais de toute façon, en connaissant Bridget, je n'aurais pas pu dédaigner sa profession et mettre tout le monde dans le même sac, elle était d'une gentillesse incroyable et je voulais croire que certains de ses collègues avaient les mêmes qualités.
Je n'aimais pas faire des mes papiers des sources de polémiques, tout simplement parce que dans la presse que j'exerce à l'origine (la culture) il n'y a pas, à mon goût du moins, de place pour le mensonge. Mais de manière générale, selon moi l'honnêteté devrait être une des qualités des journalistes, quelque soit leur branche. Bref. Je remerciai encore une fois Bridget d'un sourire. "J'espère que tu dis vrai et que ma hiérarchie perçoit les choses de la même manière !" Je continuai de manger calmement avant de relever le regard vers mon amie. "Et toi, tu prévois des changements dans ta carrière ou tu as envie de rester à la brigade des mineurs encore un moment ?"

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Lun 28 Juil - 11:52




Sometimes i would like to be someone else

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
En même temps les policiers étaient assez macho, et surtout très rancunier. Ils aimaient inculquer la faute à autrui pour ne pas se sentir pointés du doigts, alors que, parfois, à la base, c’étaient eux qui divulguer les infos d’autres collègues. tout simplement pour montrer que tout le monde n’est ni tout blanc ni tout noir. Heureusement cela ne concernait qu’une minorité. Et j’avais bien conscience que, de temps à autre,se servir de a presse pouvait être bénéfique, tant qu’on pouvait contrôler ce qui en sortait. En tout cas, je sais que je n’aurais jamais le moindre soucis avec Cheyenne de ce côté-là. elle était tout ce qu’il y avait de plus sérieux dans son travail, et ses papiers nous avait éclairé à plus d’une reprise. Alors c’était quand même la moindre des choses que de lui être reconnaissante.
Et c’est ainsi que je fais appel exclusivement à elle lorsque j’ai besoin que les gens prennent connaissance d’une affaire, je sais que ce sera retranscrit parfaitement, et surtout je sais que je peux lui confier mes rapport sans aucune gêne. Mais j’aime aussi passer du temps en compagnie de cheyenne, c’était vraiment quelqu’un d’adorable, franchement ! Je hausse simplement un sourcil « Et bien si c’est le contraire, c’est qu’ils ne sont pas très doués, à mon avis ! » assurais-je d’une voix posée avant de relever également mon visage pour rencontrer son regard. « Heu, je n’y ai pas spécialement réfléchi, mais si on me propose quelque chose, pourquoi pas... » Après tout, je laisse les propositions naître et j’aviserais ensuite.


A. Cheyenne Hemingway & Bridget A. Mcguire

CODE BY AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Lun 28 Juil - 18:35





Sometimes I would like to be someone else
cheyenne & bridget

« En tous les cas, je ne me faisais aucun souci concernant les sujets de faits divers que j'avais à traiter et qui me demandait de faire appel aux lumières de la brigade des mineurs. J'y avais mes entrées, grâce à Bridget, mais j'étais fière de pouvoir dire que je les avais gagnées grâce au sérieux de mon travail. Je ne faisais preuve d'aucune prétention en disant que j'avais une qualité supplémentaire à bon nombre de journalistes : je ne cherchais pas à dénicher l'information qui ferait le buzz à tout prix. Mon objectif était simplement d'informer les lecteurs. Il n'y avait jamais d'éléments erronés dans mes écrits, ou alors c'était involontaire. De même, je ne divulguais jamais d'informations pouvant nuire aussi bien aux personnes concernées par le papier qu'à ceux me donnant les informations. Malgré l'attention que je portais à cela, j'avais malgré tout toujours peur d'en dire trop et de le regretter par la suite, aussi, la prudence m'accompagnait toujours dans ce genre de travail.
Jusqu'à maintenant, mon sérieux m'avait valu de faire quelques belles rencontres, et, parmi elles, celle avec Bridget. Notre relation avait tout d'abord été purement professionnelle mais basée sur la confiance, mais peu à peu nous avions appris à nous connaître, et de fil en aiguille nous étions devenues les amies que nous sommes. J'écoutais la réponse de Bridget, j'admirai son humilité, contrairement à nombreux de ces collègues, elle ne cherchait pas la gloire et laissait les choses se faire naturellement. "J'espère que ça ne tardera pas ! En tout cas, si ta hiérarchie prend en compte ton sérieux et tes capacités, alors ils ne devraient pas hésiter à te proposer quelque chose." Il s'agissait bien sûr de mon simple avis, mais je ne disais pas cela uniquement parce que nous étions amies, je le pensais réellement et faisait preuve d'objectivité pour le coup. Espérons pour elle que ses supérieurs soient justes !

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Mer 30 Juil - 20:27




Sometimes i would like to be someone else

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
C’est sur que par chez nous on ne manquait pas de faits à rapporter aux journalistes, vu le nombre d’affaires que l’on traitait par jour. Mais, si je faisais entièrement confiance à Cheyenne, j’accorderais très peu de crédit aux autres journalistes. Alors il fallait faire preuve d’un certain sérieux lorsque l’on voulait m’interroger. Et Cheyenne avait certainement le plus de sérieux, mais elle était aussi complètement intègre, ce qui fait que je peux lui dire tout et n’importe quoi sans même avoir peur de lire des choses dans la presse. Je me demandais d’ailleurs pourquoi elle était au fait divers et non pas dans d’autres rubriques, ses papiers étaient parfaitement écrits, on sentait qu’il y avait vraiment de la recherche, et de la réflexion, et surtout elle avait une délicatesse envers les personnes qui était le sujet de son papier. Mais j’osais espérer pour elle qu’elle allait également évoluer dans son travail de journaliste comme elle le souhaitait et qu’elle deviendrait une journaliste de renom et reconnue pour son travail. C’est d’ailleurs grâce à toutes ces qualités qui qualifient Cheyenne que l’on est devenue amie, en plus d’avoir une relation professionnelle. Il y avait une certaine confiance qui s’est instaurée entre nous, et j’étais, ce qui était devenue assez rare maintenant, attachée à la personne qu’elle était. Je finis simplement par lui sourire à ses paroles. « On verra bien, je ne vais pas mettre la charrue devant les boeufs. Après tout pour le moment je suis très bien là où je suis donc si l’on ne me demande pas de changer, je ne vais pas aller à la pêche à la promotion. Et s’ils ont besoin de moi, je ne vais pas refuser » rajoutais-je, tout en souriant. « Mais j’espère sincèrement qu’il en sera de même pour toi avec ton métier » assurais-je. Et je ne dis pas cela parce qu’elle est une amie, non je souhaitais simplement le meilleur de ceux que je connaissais.


A. Cheyenne Hemingway & Bridget A. Mcguire

CODE BY AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Mer 30 Juil - 20:57





Sometimes I would like to be someone else
cheyenne & bridget

Les faits divers n'étaient vraiment pas ma tasse de thé, d'ailleurs, lorsque je me retrouvais à devoir en traiter un, c'était là le signe que j'avais quelque chose à me reprocher. Pour l'article dont il s'agissait alors, c'était simplement la suite logique d'un article rédigé la semaine précédente et qui n'avait pas manqué de susciter les réactions des lecteurs, il s'agissait en effet de la critique d'un jeune PDG qui m'avait on-ne-peut-plus énervée par ses manières arrogantes et sûres de lui. Mais je ne comptais pas exercer éternellement dans cette presse changeante. Mon truc, c'était la presse spécialisée dans la culture et je ne m'épanouissais vraiment professionnellement que quand on me confiant un sujet qui y avait trait. Relater un fait de l'histoire, expliquer une découverte-clé, faire la promotion d'un spectacle innovant, voilà ce pourquoi j'avais voulu travailler dans le milieu du journalisme, et pour rien d'autre !
Je ne pus qu'être heureuse lorsque Bridget me confirma qu'elle était véritablement bien dans le poste qu'elle occupait actuellement. Certes il devait bien y avoir des petits désagréments, comme la rédaction des rapports, mais je doutais que le métier parfait puisse exister. "Tu as raison de réagir comme ça, je ne pense pas que les arrivistes soient les mieux vus et donc les mieux placés pour obtenir une promotion ! Je ne suis pas cette logique moi non plus en tout cas. Mais j'avoue qu'il m'arrive des fois de m'impatienter et d'avoir l'impression de ne pas avancer et d'être à jamais condamnée aux piges en restant dans cette boîte... Mais bon, je compte bien chercher ailleurs si ce que j'attends se fait trop désirer." Vu les diplômes que j'avais, je pouvais bien exercer dans un autre domaine comme l'édition en attendant de trouver un emploi qui me conviendrait pleinement cette fois-ci.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Lun 11 Aoû - 0:08




Sometimes i would like to be someone else

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Il y avait forcément des choses dont on se passerait bien parfois. Généralement mes collègues faisaient tout pour que je prenne les affaires les plus tordues lorsqu’ils n’avaient pas le courage d’affronter les parents ou les proches, et je n’avais pas franchement le choix. Pourtant j’étais aussi touchée qu’eux dans ces affaires mais ils disaient que je gérais mieux mes émotions. S’ils le disent je veux bien le croire. Et même si j’aimais vraiment rendre justice aux enfants, je ne sais pas si je resterais dans cette brigade éternellement mais je sais que je ne pourrais pas me contenter d’un poste peinard dans un bureau.J’avais besoin de côtoyer les gens, les victimes, je me sentais ainsi un tant soit peu utile. Je ne pourrais pas faire partie de la douane, par exemple, où l’on cherche de la contrebande, d’ailleurs très peu de mes collègues souhaitent y aller, c’est un peu comme être mis au placard. Mais bon, pour le moment pas la peine de s’inquiéter puisque ce n’était pas au programme et que j’étais très bien là où j’étais. De toute manière je ne cherchais pas la perfection et me contenter très bien de ce que j’avais. « Surtout pas chez les flics, même si je dois bien avouer qu’il y en a pas mal. Et parfois ils y arrivent assez facilement. Mais bon, heureusement ce n’est pas courant quand même. Mais je te comprends, parfois c’est assez long de se voir monter en grade. Mais ce n’est peut-être pas la boite qu’il te faut, ça, il y a juste toi qui peut le savoir. Mais bon espérons que cela change rapidement pour toi. » souriais-je doucement. S’épanouir pleinement dans son travail, c’est vraiment tout ce que je lui souhaitais.


A. Cheyenne Hemingway & Bridget A. Mcguire

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Mer 13 Aoû - 14:55





Sometimes I would like to be someone else
cheyenne & bridget

Autant dire que je n'étais pas particulièrement estimée à mon travail. Contrairement à bon nombre de mes collègues, je n'avais pas de contrat fixe avec la boîte, j'étais toujours considérée comme pigiste, un statut qui faisait apparaître un certain risque de précarité. Et puis je ne pouvais pas produire les papiers les plus beaux que j'aurais pu faire, malgré tout le sérieux que je mettais dans mon travail. Comment recevoir une promotion lorsque l'on ne peut pas montrer ses talents ? Mon truc, c'était la presse culturelle spécialisée, par les faits divers comme on m'y cantonnait depuis de nombreuses années déjà. Et malgré mes remontrances sur le fait, je n'avais jamais été écoutée et je n'avais jamais pu écrire dans ce que j'aimais.
Autant dire donc qu'il m'arrivait parfois d'aller travailler à reculons, n'osant imaginer quel ennui le nouveau sujet allait me demander à la rédaction. C'était d'ailleurs bien ce que j'avais pensé le matin même en découvrant que je devais écrire sur une affaire judiciaire, heureusement que Bridget était là, ça adoucissait les choses. "Ce n'est pas la boîte qu'il me faut non, tu as raison mais pour le moment, c'est difficile de trouver mieux. Je suis spécialisée en presse culturelle mais les postes y sont vraiment très rares. Je continue de chercher mais en attendant d'atteindre ce but, je pense faire autre chose, changer d'employeur, je ne me vois pas travail comme ça trop longtemps, la lassitude se fait trop souvent sentir."

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else » Mar 19 Aoû - 23:05




Sometimes i would like to be someone else

« Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. » ► RIMBAUD
Ce n’est pas forcément évident d’être estimée à sa juste valeur quand on avait pas un contrat fixe en poche. Mais, moi, je n’avais pas à me soucier de ça, enfin plus maintenant. Parce qu’être une femme flic ce n’est pas aisée, surtout quand on est la seule dans son équipe. Il fallait faire ses marques, prouver que l’on méritait sa place Bien sûr tout le monde devait le prouver, mais une femme nettement plus que les hommes. Comme si les muscles faisaient tout. Ce qui était quand même loin d’être le cas. Mais, heureusement, j’avais réussi à me frayer une place, ma place. J’étais acceptée et respectée par les collègues, je n’en demandais pas plus. Je commençais même à me sentir parfaitement bien dans cette équipe, et j’étais heureuse de ne pas en changer.
Donc je prenais un certain plaisir à travailler, même si parfois les affaires que l’on traitait étaient vraiment glauque. Mais l’esprit d’équipe permettait que si l’un d’entre nous avait un moment de faiblesse, les autres étaient là pour soutenir ce collègue. Mais je doute qu’il en soit de même pour Cheyenne, surtout que les journalistes se marchent plutôt sur les pieds au lieu de s’aider. « Oui, ce n’est pas simple malheureusement. Oui, il faut dire qu’il y a quand même peu de postes dans ce domaine-là. Mais je comprends, j’espère quand même que tu trouveras ton bonheur... » lui dis-je gentiment.


A. Cheyenne Hemingway & Bridget A. Mcguire

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else »

Revenir en haut Aller en bas

CHEYENNE & BRIDGET ☼ « sometimes i would like to be someone else »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-