It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream
anipassion.com
Partagez|

Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Mar 8 Juil - 21:44

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


J'étais vraiment heureux d'avoir ma fille à mes côtés pour quelques jours, ce n'était plus à prouver. Et je ne doutais pas que de son côté, elle était sacrément heureuse aussi, je ne le savais que trop. Et puis même Abigail semblait s'en réjouir. Sans doute plus pour le fait que le père et la fille étaient réunis, que pour une autre raison. Mais c'était déjà vachement bien selon moi ! En tout cas, je savais que ça ne la dérangeait pas du tout. Surtout qu'au départ, c'était quand même son idée ! Sans quoi, je n'aurais jamais eus le culot de lui faire une telle requête ! Alors forcément, j'étais très heureux et très soulagé. Et je me disais même que si ma relation avec Abi venait à durer, je pourrais toujours recommencer cela de temps en temps. Parce que voir ma fille deux jours de temps en temps, ce n'était véritablement pas assez pour moi. Et je ne doutais pas que n'importe quel parent souffrirait d'une telle distance avec son enfant ! C'était la logique même en tout cas, de mon point de vue ! Sans quoi, il y avait tout de même quelque chose de bien étrange dans la situation !

« On va bien oui ! Et toi ? » Demandai-je à Abigail qui venait de nous rejoindre et de prendre, par le même coup, de nos nouvelles à tous les deux. Nous avions plutôt très bien dormi à vrai dire. Surtout parce qu'on était ensemble. J'étais tellement heureux d'avoir retrouvé ma fille, même si ce n'était que pour quelques petits jours. C'était toujours mieux que rien du tout après tout ! Je souris quand Abigail proposa à Marina de manger. Celle ci ne se fit pas prier pour se servir d'ailleurs. « Je pensais qu'on pourrait aller à Central Park tous les trois. Je sais pas si ça te dis ? Il fait beau en plus aujourd'hui ... » Proposai-je en souriant légèrement. J'ignorais si elle avait ou non envie que l'on sorte ensemble tous les trois. Ou si elle n'avait pas envie de ça. Peut-être préférerait-elle rester ici pendant que nous on sortirait entre père et fille. Ce que je pourrais également comprendre d'un côté. Même si ça pourrait bien me frustrer ! En attendant une réponse de sa part, j'entrepris de manger un peu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Lun 21 Juil - 16:36

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




Puisque tous les éléments semblaient enfin réunis pour que Milo puisse voir sa fille plus régulièrement, il semblait préférable que je me fasse à cette idée au plus tôt. Et à vrai dire, je n’avais aucun mal à cela. J’étais même ravie qu’ils puissent passer plus de temps ensemble. Et avoir un enfant sous mon toit n’était pas désagréable du tout… Surtout que Marina était, pour le moment, tout à fait adorable ! « On va bien oui ! Et toi ? » J’acquiesçais en souriant. Rares étaient les fois où je pouvais affirmer aller mal. Même quand c’était le cas, ma fierté m’empêchait de le montrer. Et de manière générale, j’étais quelqu’un d’assez positif, allant tout le temps bien. « Ca va aussi, merci ! » Je les rejoins donc à table et commençais à manger, après avoir encouragé Marina à se servir. Après tout, elle était chez elle ici ! Enfin, pas exactement, mais pour moi c’était tout comme. Même si je pouvais concevoir qu’elle avait peut-être encore quelques hésitations et une légère gêne à l’idée d’agir réellement comme chez elle. « Je pensais qu'on pourrait aller à Central Park tous les trois. Je sais pas si ça te dis ? Il fait beau en plus aujourd'hui ... » Soit Milo avait compris que je ne savais pas trop comment me placer vis à vis des sorties avec eux, soit c’était un pur hasard. Mais au moins, il avait été clair et avait bien mentionné ma présence pour la sortie d’aujourd’hui. Cela m’évitait de me questionner longuement, à savoir si j’étais conviée ou pas.

« Oh oui, avec plaisir ! On pourrait même pique-niquer sur place, si ça vous tente… » proposais-je finalement, songeant que j’avais quelques bricoles dans le frigo qui pourraient nous servir…  Bon, cela n’empêcherait pas d’aller acheter un peu plus en magasin, car je doutais avoir suffisamment pour trois. Mais avec ce temps, manger dehors pouvait être bien agréable ! « Et puis, peut-être même qu’on trouvera un marchant de glace, là-bas… » glissais-je en adressant un sourire et regard complices à la fille de Milo. Tous les enfants aiment la glace, c’est bien connu ! « Et je ne t’ai pas demandé hier, mais l’école, ça se passe bien ? Tu te languis d’y retourner ? Tu passes en quelle classe ? » demandais-je à Marina, posant le regard sur elle et oubliant presque la présence de Milo.  C’était le type d’informations que Milo m’avait très certainement donné, mais dont je ne me souvenais plus vraiment… Et puis, c’était surtout l’occasion de discuter un peu avec elle !





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Dim 27 Juil - 19:06

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


L'impression de former une famille avec deux personnes, était assez étrange pour moi. Presque inédite, même. Même si ça avait été le cas au temps de mon mariage. Mais il était terminé depuis une éternité me semblait-il. Du coup, je n'étais pas encore tout à fait habitué à tout ça. Mais je ne doutais pas que je pourrais y prendre rapidement goût. Sans doute même un peu trop en fait. J'ignorais si c'était une si bonne chose que cela dans le fond. Peut-être pas, parce qu'il ne faudrait pas non plus que j'y prenne trop goût, au risque de finir un peu trop frustré quand ma fille partirait. Ou pire, si finalement les deux ne s'entendaient pas si bien que ça. Même si de ce côté là il y avait quand même peu de chance pour que ça arrive. Vu leur entente pour l'instant. Et vu comme elles savaient être si merveilleuses, chacune de leur côté. Pas de quoi m'inquiéter en clair ! Et pour l'instant, l'idée de partager un tas de trucs tous les trois ensemble, me bottait sacrément. Raison pour laquelle j'émis l'idée que l'on aille à Central Park, ensemble tous les trois. Et pas juste Marina et moi même.

« Oh oui, avec plaisir ! On pourrait même pique-niquer sur place, si ça vous tente… » Et de toute évidence, Abigail était sacrément d'accord avec l'idée. ce dont je ne risquais foutrement pas de me plaindre ! Au contraire, je ne pouvais même que m'en réjouir tant ça me rendait heureux et réveillait ma joie et ma bonne humeur. « Super idée ! Je suis ok ! Et toi Marina ? » Demandai-je à ma fille qui répondit par un immense sourire et un pouce en l'air, signifiant ainsi clairement son accord pour l'idée du pique-nique. En même temps, il n'y avait pas la moindre raison pour laquelle elle pourrait ne pas être d'accord avec cette idée, que je trouvais vraiment géniale pour ma part. J'avais déjà hâte d'y être tiens ! « Et puis, peut-être même qu’on trouvera un marchant de glace, là-bas… » Définitivement, Abigail savait comment parler aux enfants aussi jeunes que l'était Marina ! Et c'était là une chose vraiment géniale, de laquelle je ne pouvais pas me plaindre ! Tout au contraire. « Génial !! » Répondit-il avec une joie qu'elle était bien incapable de dissimuler. Ce qui m'arracha un rire amusé. « Et je ne t’ai pas demandé hier, mais l’école, ça se passe bien ? Tu te languis d’y retourner ? Tu passes en quelle classe ? » Comme à chaque fois qu'il était question de l'école, Marina fit un peu la moue et me lança un regard incertain avant de hausser les épaules. « Je travaille bien mais moi j'aime pas trop l'école. Je veux être danseuse étoile mais je suis que en cp. » Répondit-elle sur un ton presque triste.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Jeu 31 Juil - 12:30

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




Elle avait beau être encore une enfant, j'avais envie de discuter avec Marina, faire sa connaissance. Mais c'était un peu délicat... Parce que, à part elle et Freya, je ne cotoyais pas beaucoup d'enfant et ne savait pas trop par où commencer. De quoi pouvais-je bien lui parler ? Il fallait que je me mette à son niveau, cela allait de soi ! Sauf que n'ayant moi-même pas d'enfant, je ne savais pas forcément quoi lui dire... Et malgré tout, il était hors de question que je fasse comme si elle n'était pas là et ne discute qu'avec Milo ! Tout cela serait sans doute bien plus simple lorsque je la connaîtrais vraiment... Oui, ça finira bien par venir naturellement ! Mais actuellement, c'était un peu difficile. Je partais donc sur des banalités. C'était toujours mieux que rien ! A défaut de lui tenir de grandes conversations, je tentais de proposer des activités qui lui plairaient. Elle n'était là que pour quelques jours, autant qu'elle en profite et passe un bon moment ! « Super idée ! Je suis ok ! Et toi Marina ? » Je ne me faisais pas trop de souci quant à elle. Quel enfant n'aimait pas pique-niquer ? Sa réaction ne se fit pas attendre et je ne pu retenir un doux sourire lorsqu'elle nous fit comprendre que cela lui convenait également. Je ne pu alors m'empêcher de mentionner la possibilité de trouver un marchand de glaces par là-bas, et donc d'en acheter. Là aussi, il y avait assez peu de chances pour qu'elle n'apprécie pas l'idée. « Génial !! » Je ris légèrement, attendrie par une telle réaction. Au moins, j'avais vu juste... Et Milo semblait réellement ravi de voir sa fille aussi heureuse. Mon regard passa ainsi très rapidement du père à la fille, puis de la fille au père. Ils étaient vraiment adorables tous les deux...

Afin d'éviter qu'un silence s'installe ensuite, je questionnais Marina sur l'école. Même si Milo m'avait déjà parlé d'elle, que je savais, par conséquent, déjà pas mal de choses la concernant, j'avais envie d'en savoir plus. Et le mieux était de demander à la principale concernée. Puis, cela lui prouverait aussi que je m'intéressait réellement à elle... « Je travaille bien mais moi j'aime pas trop l'école. Je veux être danseuse étoile mais je suis que en cp. » Je penchais légèrement la tête sur le côté à sa dernière phrase, retenant par la même occasion un léger rire. Elle était tellement mignonne ! « Tu as le temps, alors ! En attendant, il faut continuer à bien travailler à l'école, c'est très important, tu sais... Et puis, c'est bien l'école, on apprends plein de choses ! Et sinon, tu prends des cours de danse ? » demandais-je après l'avoir encouragé à continuer à travailler à l'école. Je ne doutais pas que c'était aussi le discours que devaient lui tenir ses parents. C'était le discours de tous les parents ! Et ce n'était pas vraiment faux... C'était quand même préférable qu'elle fasse des études et puisse trouver un emploi, si toutefois elle n'arrivait pas à faire le boulot qu'elle voulait. Enfin, elle avait encore bien le temps de changer d'avis et de voir venir !



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Sam 2 Aoû - 0:14

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


Si Abigail savait vraiment bien s'occuper d'un enfant ? En fait, la question ne se posait pas du tout. Il suffisait de la voir plus de cinq secondes, dans sa façon d'être avec ma fille, pour comprendre qu'elle savait y faire et pas qu'un peu ! D'autant plus qu'elle semblait déjà apprécier Marina. Ce dont je ne pouvais que me réjouir, pour sûr. Et en tant que père très fier de sa fille, je trouvais ça tout à fait logique. Qui pourrait ne pas apprécier mon enfant, vu comme elle était géniale et tout ça, hein ? Pour moi, c'était juste impossible et impensable, voilà tout ! Abigail en arriva même tout naturellement à faire la conversation avec ma fille, en l'interrogeant sur des sujets que j'avais pourtant déjà abordé avec elle. Mais je ne doutais pas que c'était juste pour discuter de tout et de rien avec elle. Geste de sa part que je savais apprécier à sa juste valeur en tout cas ! Ainsi, je n'intervins aucunement dans la conversation, préférant nettement écouter la réponse de ma fille. Qui ne me surprit pas le moins du monde, vu que je savais déjà tout ça. Qu'elle n'aimait pas l'école, et ainsi de suite. Mais avec sa mère, nous tâchions de lui faire entendre raison. Impossible de l'inciter à arrêter trop tôt !

De toute façon, d'ici à ce qu'elle soit en âge de décider de ça, je ne doutais pas que ses envies de métiers d'avenir, allaient forcément changer. Ou si ce n'était pas le cas, comme c'était un truc de passion, elle allait forcément se donner à fond. Franchement, elle avait même tout intérêt ! « Tu as le temps, alors ! En attendant, il faut continuer à bien travailler à l'école, c'est très important, tu sais... Et puis, c'est bien l'école, on apprends plein de choses ! Et sinon, tu prends des cours de danse ? » A la moue qu'afficha ma fille, il n'était pas bien difficile de comprendre ce qu'elle pensait de ça. Forcément, elle n'était pas le moins du monde de cet avis là ! Mais elle était trop bien élevée pour le faire remarquer et insister de trop, bien entendu. Ce dont, dans le fond, je me réjouissais plutôt pas mal ! « C'est qu'est-ce que mon papa et ma maman ils me disent souvent. » Souffla-t-elle en faisant quand même un peu la moue. Je du pincer les lèvres pour ne pas rire. Tant de déception sur son joli minois ! « Bah oui j'ai des cours de danse. Si tu veux, je te montrera ce que j'ai appris ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Sam 2 Aoû - 21:59

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




Finalement, j’avais été stressée pour rien puisque tout se faisait assez naturellement avec Marina. Et j’osais espérer que tout se passerait toujours aussi bien. Après tout, c’était juste la première fois qu’on se voyait, et nous faisions sans doute toutes les deux des efforts afin que tout se passe bien. Qu’en serait-il plus tard ? Je ne m’inquiétais pas outre mesure non plus, car elle semblait réellement facile à vivre. Et de mon côté, je ne me forçais pas non plus vraiment à me comporter comme je le faisais. D’ailleurs, je commençais même à lui faire la conversation, tandis que Milo semblait s’effacer afin de nous laisser discuter rien que toutes les deux. Assez rapidement, je vins à évoquer l’école. Je ne la connaissais pas encore assez pour discuter de ses goûts, alors je préférais partir sur un sujet « bateau ». Et lorsqu’elle avoua ne pas trop aimer l’école, je ne pu m’empêcher de l’encourager quand même à travailler. Marina n’était pas ma fille, et je n’étais rien pour elle. Ainsi, en aucun cas, je ne me permettrais une quelconque remarque. Mais cela me paraissait normal de l’encourager à étudier… C’était quand même le discours que la majorité des parents tenaient, et j’estimais qu’elle serait peut être plus convaincue, si d’autres personnes lui conseillaient aussi cela. A la moue qu’elle afficha, je compris aussitôt qu’elle n’était pas du même avis. Mais elle état encore jeune pour comprendre l’intérêt qu’il y avait à étudier… Et puis, dans le fond, elle pourrait aussi très bien réussir sa vie sans faire de longues études !

« C'est qu'est-ce que mon papa et ma maman ils me disent souvent. » Je souris en hochant lentement la tête, jetant un bref regard en direction de Milo – qui semblait amusé de voir sa fille ainsi – avant de revenir vers la demoiselle. « Et ils ont raison… » glissais-je l’air d’un rien, d’un ton un peu plus léger. Je n’étais pas non plus là pour tenir le rôle de la méchante et rabâcher sans cesse qu’elle doit travailler à l’école, etc. Et puis, je n’en avais pas envie. Ce n’était pas à moi de faire cela, et je doutais avoir une quelconque influence sur elle… Et pour le moment, j’avais surtout envie que tout se passe bien, quitte à être un peu trop gentille. J’enchaînais donc en lui demandant si elle prenait des cours de danse, puisqu’elle souhaitait devenir danseuse étoile… « Bah oui j'ai des cours de danse. Si tu veux, je te montrera ce que j'ai appris ! » Je hochais vivement la tête en souriant tendrement. « Avec plaisir ! Tu sais, moi aussi, quand j’étais enfant, j’ai prit des cours de danse. J’en ai fait durant un peu plus de trois ans… » C’était il y a de lointaines années, et j’avais très certainement tout perdu. Et puis, c’était, il me semblait, assez courant chez les petites filles, de s’essayer à la danse… Je n’avais donc pas dérogé à la règle…




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Dim 3 Aoû - 11:20

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


C'était vrai qu'avec mon ex femme, on tentait de faire entendre raison notre fille, au sujet des études. Pour autant, de mon côté, je n'en faisais pas trop non plus. Parce que j'étais quand même bien conscient du fait qu'elle était beaucoup trop jeune pour se faire une idée pour l'instant; Ce n'était pas à six ans que l'on décidait ou non de son avenir à l'école. Elle venait à peine d'entrer à l'école primaire. Ce n'était pas pour envisager d'arrêter tout de suite derrière non plus. Et puis elle avait encore de nombreuses années devant elle, pour décider si oui ou non elle continuait l'école. D'un côté, j'espérais que oui, qu'elle continuerait. Parce que ça voudrait dire que ses projets d'avenir, correspondaient à de longues études. Or, le fait est que je souhaitais pour elle un emploi stable et qui lui rapporterait de l'argent. Qu'elle ne ferait pas comme moi. Enfin moi ce n'était pas un choix en fait, c'était ma passion, mon besoin. Mais justement, j'espérais qu'il en irait autrement pour elle, malgré tout. Si elle pouvait se passionner pour un emploi qui rapporterait de l'argent, ce serait vraiment top. Genre médecin, pour ne donner qu'un exemple ! Oui, pourquoi pas ?

« Et ils ont raison… » Marina se contenta d'un léger haussement d'épaules. De toute évidence, le sujet ne l'intéressait même pas. Ca ne m'étonnait pas. Elle était trop têtue et trop bornée pour pouvoir entendre raison à propos de quoi que ce soit. C'était à se demander de qui elle pouvait bien tenir un tel caractère franchement ! Moi, j'en n'avais aucune idée. Ironie ? Si peu. Elles continuèrent leur conversation, le plus naturellement du monde. Cette fois ci au sujet de la danse. L'un des sujets qui passionné le plus ma fille, c'était évident. « Avec plaisir ! Tu sais, moi aussi, quand j’étais enfant, j’ai prit des cours de danse. J’en ai fait durant un peu plus de trois ans… » Ah oui ? Je l'ignorais. En même temps, ce n'était sans doute qu'un détail sur sa vie. Trois ans de danse sur presque trente ans de vie, on ne pouvait pas dire que c'était quelque chose qui marquait vraiment. « Ah booon ? Alors tu pourras danser avec moi hein, qu'est-ce que t'en dis ? » Proposa Marina avec une joie et une excitation évidente. « Ca, fallait s'y attendre. » Remarquai-je d'une voix amusée, en reposant les yeux sur Abi. J'ignorais si son but, en mentionnant son passé dans la danse, était de recevoir une telle proposition de la part de ma fille, ou non.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Mer 6 Aoû - 11:00

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




Evidemment, à six ans, on ne voyait pas les choses de la même manière qu’à dix, quinze ou dix-huit ans… Il n’était donc pas impossible que Marina change encore et encore d’avis, quant aux études et à son avenir professionnel. Je ne m’inquiétais donc pas vraiment pour cela… Elle était jeune et avait encore bien du temps devant elle ! Cependant, je lui présentais déjà mon point de vue et constatais qu’elle semblait toujours du même avis. Têtue ? Oui, il semblait bien. Comme son père en fait. Bon. Au moins, j’aurais essayé. La conversation continua ensuite sur un sujet plus léger, et semblant davantage intéresser la demoiselle. La danse étant l’une de ses passions, cela semblait plutôt normal à vrai dire… Ainsi, lorsqu’elle déclara prendre des cours de danse et qu’elle se proposa de me montrer ce qu’elle savait faire, je ne me fis pas prier pour accepter avec enthousiasme. Et, naturellement, je précisais que j’avais aussi prit quelques cours lorsque j’étais plus jeune. C’était juste histoire de faire la conversation, et de nous trouver un point commun. « Ah booon ? Alors tu pourras danser avec moi hein, qu'est-ce que t'en dis ? » Mon sourire se figea quelque peu, tandis que mon visage se décomposait lentement. Non. Non, je ne danserai pas. Oh, ce n’était pas contre elle mais… cela faisait très longtemps que je n’avais plus vraiment dansé. Alors même si j’étais prête à jouer le jeu, faire certains efforts pour que tout se passe bien avec elle, là, je ne pouvais pas. Je serais ridicule ! D’une part, je doutais avoir la même aisance que lorsque j’étais gamine. D’autre part, j’aurais vraiment l’air bête à effectuer la même chorégraphie qu’une enfant de 6 ans.

« Ca, fallait s'y attendre. » Je lançai un regard presque noir en direction de Milo. Parce que je ne m’y étais pas vraiment attendue. Et qu’il semblait amusé de me voir progressivement m’embarquer dans cette galère. Merde ! C’était pas du tout voulu ! J’avais dit ça comme ça, moi. Sans me douter une seule seconde qu’elle voudrait me faire danser avec elle… Cela partait sans doute d’un bon sentiment, de l’envie de partager quelque chose avec moi… C’était d’ailleurs pour cela que je m’en voulais un peu de refuser. Mais je n’étais pas du genre à aimer me ridiculiser. Je finis par lâcher un petit rire presque nerveux en posant le regard sur Marina. « C’est gentil ma belle, mais je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée… Tu sais, ça fait trèèès longtemps que je n’ai pas dansé, j’ai tout oublié ! Il vaut mieux que tu danses toute seule… » Suggérais-je en espérant que ça passerait. Je finis par lancer un bref regard en direction de Milo, espérant que si elle insistait, il volerait à mon secours. Il ne manquerait plus qu’il me laisse me débattre avec elle, espérant juste que je perdrais la partie, pour me voir danser – et sans doute se moquer un peu - !



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Mer 6 Aoû - 19:53

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


Forcément, Marina n'avait pas très envie de parler de l'école. Puisque c'était là un sujet qui l'agaçait plus qu'autre chose, puisqu'elle n'aimait pas vraiment ça. Par contre la danse, c'était sa grande passion avec l'art sous toutes ses formes comme ça l'était pour moi. Il suffisait donc de lui parler un peu de danse, pour qu'elle s'emballe et parte dans de sacrés conversations de véritable passionnée. Ce que je trouvais sacrément incroyable d'ailleurs. Et vraiment beau à voir. Elle était juste à croquer quand elle se mettait à parler danse et choré' en tous genres. par contre, Abi avait fait une erreur en mentionnant le fait qu'elle avait également fait de la danse étant plus jeune. Elle n'aurait pas du, puisque inévitablement Marina fini par lui demander de danser avec elle. Ce qui cloua la jeune femme sur place. Ne pas rire était vraiment trop difficile pour moi ! Je parvins pourtant à tenir le coup et me contentai de faire remarquer qu'il fallait s'attendre à ça. Ca n'avait vraiment rien de surprenant ! Pourtant, Abigail avait l'air réellement très surprise. Elle n'avait peut-être pas encore tout à fait saisit comme ma fille pouvait être une chipie. Même si pour le coup, c'était juste par désir évident de partager quelque chose avec elle !

Parce que même si elle ignorait totalement que nous étions plus que de simples amis, elle sentait bien que notre lien était important. Ce qui expliquait d'ailleurs que je vive aujourd'hui chez la jeune femme elle même ! Et tout ça, ma fille n'était pas assez idiote pour passer à côté. Au contraire, elle se rendait compte de tout ou presque. Je fis mine de ne pas voir le regard noir d'Abi, continuant d'observer ma fille avec naturel. Je n'y étais pour rien moi, après tout. Elle s'était fourrée là dedans toute seule ! « C’est gentil ma belle, mais je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée… Tu sais, ça fait trèèès longtemps que je n’ai pas dansé, j’ai tout oublié ! Il vaut mieux que tu danses toute seule… » Je croisai enfin son regard et fronçai un peu les sourcils. Les adultes et leur peur du ridicule ... ! Une chose qui dépassait complètement les enfants ! « Et puis tu sais, il ne faudrait pas qu'elle se casse quelque chose. » Ajoutai-je l'air de rien, en reposant les yeux sur Marina qui faisait maintenant une moue déçue.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Dim 10 Aoû - 12:50

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




Sur le coup, j’étais assez contente d’avoir trouvé un sujet qui intéressait davantage Marina. J’avais bien vu que l’école était un sujet disons délicat. En revanche, il n’y avait aucun doute à avoir sur la danse. Et sur l’art en général, d’après ce que j’avais pu constater hier et de ce que Milo avait pu me dire. Et il suffisait de la voir – et de l’écouter – pour comprendre à quel point elle aimait ça. Cela semblait être une véritable passion. Ce qui n’avait en fait rien de surprenant, lorsque l’on connaissait l’artiste qu’était son père. Elle avait grandi, bercée par l’art. C’était tout à fait logique qu’elle se sente attirée par cela ! Et, presque sans m’en rendre compte, je glissais dans la conversation, que j’avais prit quelques cours de danse lorsque j’étais plus jeune. Quelle idée ! Il n’en fallu pas plus à Marina, pour qu’elle saute sur l’occasion et me demande de danser avec elle… Merde. Ce n’était pas contre elle, mais je ne dansais plus et devais donc avoir un niveau vraiment très bas. Puis, je devais bien le reconnaître, j’avais peur du ridicule. Et je n’étais vraiment pas certaine de vouloir me ridiculiser devant Milo dès maintenant… Je déclinais donc poliment l’invitation de la petite, espérant qu’elle comprendrait et n’insisterait pas. Et surtout, qu’elle ne m’en voudrait pas. Je ne voulais pas la blesser mais n’étais pas vraiment emballée à l’idée de danser aussi. Les enfants font les choses sans se poser de questions… Alors que les adultes ont peur de bien des choses, dont parfois le ridicule.

« Et puis tu sais, il ne faudrait pas qu'elle se casse quelque chose. » J’arquais un sourcil. Il venait à mon secours, là ? Ou il m’enfonçait en me faisant passer pour une vieille ? Parce que, d’accord, je ne devais plus avoir la souplesse de mon enfance, mais au point de me casser quelque chose ? Non, quand même pas ! C’était peut-être de la provocation alors… Et j’étais tout à fait le genre de personnes à, ne serait-ce que pour lui prouver qu’il me sous-estimait, accepter finalement de danser. C’était totalement con, certes, mais j’en étais réellement capable. J’hésitais d’ailleurs très sérieusement à lui prouver que je n’étais pas si fragile, mais décidais finalement de ne rien dire de plus. Il valait mieux qu’il pense que j’avais perdu toute ma souplesse, etc, plutôt qu’il me voit danser et que je me ridiculise vraiment. Je fis donc une très légère moue sceptique, mais laissais Milo clore le sujet. Je posais le regard sur Marina en haussant les épaules et en esquissant une petite moue désolée. Nous aurions sans doute l’occasion de partager bien d’autres choses… Comme une sortie à Central Park ! « Vous avez fini de manger ? Si ça vous dérange pas, le temps que je débarrasse, fasse la vaisselle, etc, vous pourrez aller faire quelques courses ? Juste de quoi pique-niquer à midi… » demandais-je. Au moins, ils choisiraient ce qu’il avaient vraiment envie de manger et cela leur permettrait de se retrouver un peu juste tous les deux.




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Dim 10 Aoû - 16:27

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


Il n'y avait désormais plus aucun doute sur le fait qu'Abi allait faire davantage attention à ses dires en présence de ma fille, à l'avenir. De toute évidence, elle n'avait pas encore tout à fait saisit la complexité de l'esprit d'une enfant. En même temps, comment se douter du fait qu'une gamine d'un tel âge, pourrait avoir l'esprit aussi compliqué ? Elle avait beau être incroyablement jeune et tout ça, son cerveau fonctionnait tout de même à plein régime. Et était à la fois très simple ! Lui dire que l'on avait dansé par le passé, c'était presque l'inviter à demander à ce que l'on danse ! Mais ça, Abigail ne semblait pas s'y être attendue le moins du monde ! Maintenant, c'était donc à elle de refuser cette danse. Ce qu'elle fit. Mais en cherchant mon soutien ! sauf que je ne pouvais rien dire pour la soutenir. Si ce n'est mentionner le fait qu'elle n'était clairement pas aussi souple qu'à l'époque et que, du coup, elle pourrait se faire mal. Enfin soit, c'était en même temps un bon moyen de la taquiner un peu, que de mentionner ça. Je n'eus toutefois pas le courage de risquer un coup d'oeil vers elle, pour voir sa réaction.

Je préférais encore me concentrer sur mon petit déjeuner, voilà tout ! Et il fallait croire qu'il en allait de même pour Marina, puisqu'elle se contenta de faire une petite moue, sans souffler mot. Je la connaissais assez pour savoir qu'elle n'était pas pour autant vexer. Pas de quoi s'inquiéter en gros ! « Vous avez fini de manger ? Si ça vous dérange pas, le temps que je débarrasse, fasse la vaisselle, etc, vous pourrez aller faire quelques courses ? Juste de quoi pique-niquer à midi… » Je hochai positivement la tête à cet idée, que je trouvais fort intéressante pour ma part. En effet, c'était même une très bonne idée ! « C'est une bonne idée, oui. On fait ça ! » Confirmai-je en souriant. Avant de me lever et m'éloigner. Mais je du faire marche arrière au regard de Marina, comprenant parfaitement ce qu'elle attendait de moi. Je m'accroupis devant sa chaise, dos à elle. Et elle ne tarda pas à grimper sur mon dos. Et l'air de rien, je quittai la cuisine en la portant ainsi. Le temps d'aller s'habiller et tout ça, et nous filions après un bref au revoir à Abigail qui se trouvait toujours dans la cuisine. Faire quelques courses nous prit quand même une bonne heure. le temps de faire tel et tel magasin quoi ! Et nous regagnâmes l'appartement, tout à fait innocemment.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Mar 12 Aoû - 16:28

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




J'avais beau m'entendre avec les enfants et les apprécier sincèrement, je n'en avais pas avec moi à longueur de journée. Tout au plus quelques heures par-ci par-là. C'est tout. Il semblait donc logique que certaines petites choses m'échappent... Et que je puisse parfois merder un peu. Enfin, là, je m'étais moi-même mise dans une situation un peu gênante. Heureusement, Marina n'insista pas et Milo me vint en aide... à sa manière. Je ne relevais cependant pas et continuais à manger, l'air de rien. Je proposais ensuite au père et à sa fille d'aller acheter ce qu'ils souhaitaient manger à midi tandis que je m'occupais de l'appartement. « C'est une bonne idée, oui. On fait ça ! » Je souris légèrement en observant la scène suivante. Je vis bien Milo partir, puis revenir... Ce ne fut qu'après quelques secondes que j'en compris la raison. Amusée, j'observais la petite prendre place sur le dos de son père, avant que tous deux ne repartent ainsi. Leur complicité était vraiment belle à voir. Et c'était sans doute con, mais je trouvais que cela rendait Milo bien plus désirable. Oui, cela ne me donnait que plus envie de continuer avec lui et peut-être un jour, fonder une famille à ses côtés. Mais bon, nous n'en étions pas encore là ! Je les laissais donc aller se préparer et débarrassais la table. Une fois fait, je commençais à faire la vaisselle après un bref au revoir à Milo et Marina, qui étaient partis faire des courses.

Après la vaisselle, je m'occupais des chambres et fit les lits. Le leur et le mien. Certes, Milo était quand même assez soigné et je n'avais d'ordinaire pas à m'occuper de cela, mais bon, puisque j'y étais... Je retournais ensuite en cuisine et commençais à préparer des sandwiches avec ce qu'il restait dans le frigo. J'en profitais pour commencer à mettre dans un grand sac tout ce que nous pouvions emporter. Et pour le moment, ça se limitait à peu de choses. Un paquet de chips et de bonbons. C'était loin d'être suffisant ! Heureusement, la petite famille arriva peu après. « Ca a été ? Vous avez trouvé tout ce qu'il vous fallait? » demandais-je avec un doux sourire en m'avançant afin de récupérer la nourriture achetée. Je repris alors la préparation des sandwiches et, une fois tout de prêt, posais le regard sur eux. « Je crois que tout est bon... Pour vous aussi ? On y va ? » demandais-je alors, impatiente de sortir et de rejoindre Central Park. Vraiment, cette petite sortie à trois m'enchantait !



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Ven 15 Aoû - 18:13

Abigail & Milo ₰  Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce que hier t'a enlevé.

Du haut des dunes, objectif lune. Les comètes fusent et se consument, je me consume. Nos corps qui s'effacent à la faveur des ombres. Toi tu viendras m'éteindre dans la clameur du monde. ▲ Kyo


C'était un réel plaisir pour moi, que de prévoir une telle sortie avec les deux femmes qui comptaient le plus pour moi à l'heure d'aujourd'hui. Soit, l'une n'était pas réellement une femme. Mais bien une simple enfant. Mais elle était indéniablement la personne la plus importante pour moi. Ce qui était tout à fait logique, puisqu'il s'agissait ni plus ni moins de ma fille. Pour elle, je serais prêt à tout. Et c'était bien pour ça que j'étais aussi heureux de voir qu'elle s'entendait si bien avec Abigail. Je n'aurais tout de même pas voulu perdre Abi parce qu'elle ne s'entendait pas avec ma fille. Même si, le moins que l'on puisse en dire, c'est que je n'avais jamais vraiment douté du fait qu'elles s'entendraient bien tous les deux. Je savais que ce serait le cas. Le contraire aurait été beaucoup trop étrange, voilà ! En tout cas, elles s'entendaient tellement bien toutes les deux, qu'une sortie rien que tous les trois était tout à fait envisageable. Nous étions même sur le point de faire la toute première ensemble ! Puisqu'avec Marina nous revenions de courses. « Ca a été ? Vous avez trouvé tout ce qu'il vous fallait? »

« Bien sûr. Aucun souci ! » Lui répondis-je, tout sourire, en lui donnant nos achats. Puis, en attendant qu'Abigail achève de préparer notre pique-nique, je fis un tour du côté de la chambre que je partageais avec ma fille. Mais je fis marche arrière dès que je réalisai que la jeune femme s'était déjà occupée de ranger derrière nous. En les rejoignant, je lui lançai un regard vaguement sévère. Mais devant ma fille, ne soufflai mot. « Je crois que tout est bon... Pour vous aussi ? On y va ? » De toute évidence, oui. Puisqu'elle avait profité de notre absence pour aller s'occuper de notre chambre. Alors qu'elle savait que de ce côté là, je faisais généralement très attention. J'avais beau être un artiste bordélique, ce n'était vraiment le cas que lorsque je travaillais. « Allons-y ! » Répondis-je sur un ton enjoué. Avant d'attraper le panier de pique-nique et glisser ma main libre dans celle de ma famille, pour quitter l'appartement. Pour rejoindre central Park, nous avions désormais le choix entre y aller avec la voiture d'Abi, et prendre les transports en commun. Puisque, pour ma part, je n'avais encore pas pris la peine de m'acheter une voiture. En même temps, je n'avais pas assez d'argent de côté pour ça !

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi Lun 25 Aoû - 17:27

Milo & Abigail
«Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé»




Evidemment, j’étais ravie de partager une sortie avec Milo et sa fille. Après tout, ils auraient pu préférer rester seuls afin de se retrouver vraiment. Une sortie rien qu’entre père et fille était bien sûr différente des sorties que nous pourrions faire tous les trois. Cela ne m’aurait donc pas vraiment étonné qu’ils préfèrent passer plus de temps rien que tous les deux. Et ils allaient très certainement s’octroyer un peu de temps sans moi… Mais pour l’instant, il semblait que ma présence soit requise. Ou du moins, qu’elle ne dérangeait pas. Sinon ils ne m’auraient pas proposé de venir avec eux. Et cela donnait un semblant de véritable vie de famille… J’aimais bien cela. J’espérais toujours fonder ma propre famille, un jour ou l’autre… En attendant, j’appréciais vraiment cette impression de faire partie de la famille, lorsque Milo & Marina étaient ensemble. Certes, je l’étais un peu mais c’était encore assez frais. Et incertain. Alors oui, sortir tous les trois, tel une vraie petite famille, me rassurait et me faisait du bien. Ainsi, assez impatiente, je préparais déjà le pique-nique avant qu’ils reviennent des courses. Et j’en achevais la préparation dès le retour des italiens. Marina resta auprès de moi quelques minutes, le temps que Milo fasse un rapide saut dans leur chambre avant de revenir. Je sentis alors son regard se poser sur moi et en devinais la raison, mais je n’y fis pas cas et continuais la préparation des sandwiches. « Allons-y ! » déclara-t-il ensuite, lorsque je demandais si nous pouvions partir. Je plaçais alors tout le repas dans le panier de pique-nique et attrapais rapidement mon sac avant de sortir de l’appartement, suivie par la petite famille.

Je me dirigeais alors vers ma voiture, l’ouvrais et m’y installais. C’était tout de même plus pratique que d’y aller à pied. Et plus agréable que les transports en commun…Je n’aimais pas vraiment cela. C’était toujours bondé, les gens étaient pressés et rarement agréables… Clairement, une voiture n’était pas de trop. Je les laissais donc me rejoindre et, une fois tout le monde à bord, je commençais à rouler en direction de Central Park. Une fois sur place, je garais la voiture et prenais tranquillement la direction du parc, attendant bien évidemment Milo et sa fille. Je venais rarement ici, par manque de temps. Et c’était bien dommage car le cadre était vraiment très beau et plaisant… « Où est-ce que vous voulez qu’on s’installe ? » demandais-je en posant le regard sur Milo, puis sur Marina qui, sans doute, serait celle à qui le choix final reviendrait. C’était souvent comme ça. On faisait en fonction de ce que voulaient les enfants. Enfin, si cela était possible… Mais là, cela me semblait tout à fait logique qu’elle choisisse le lieu. Elle n’était là que pour quelques jours et les sorties que nous faisions étaient surtout pour elle…




made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi

Revenir en haut Aller en bas

Vis pour ce que demain a à t’offrir et non pour ce que hier t’a enlevé ~ Milo & Abi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-