It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

BanCan ~ Première soirée chez Esteban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Mar 29 Avr - 12:23


ESTEBAN & NASTAZIA
Première soirée chez Esteban




C’était la première fois. Oui la première fois que j’allais chez Esteban et autant dire que j’étais un peu nerveuse tout de même. Dans le sens où, j’avais terriblement l’habitude qu’il vienne chez moi, au point d’avoir un double des clés. Mais bizarrement jamais je n’avais été chez lui. Et je me rendais compte que si lui connaissait une grande partie de ma vie, moi je ne savais strictement rien de lui. Fils unique ? Des frères et sœurs ? Un chien ? Un chat ? Je ne savais rien. Hormis qu’il était d’origine colombienne. Bon son prénom et son nom étaient quand même une piste mais c’était la seule chose que je savais. Je n’allais pas bien loin avec ça moi. Soupirant faiblement, je passais ma main dans mes cheveux avant de me regarder dans le miroir de la salle de bains. Bon, cessons de penser à x choses. Je devais partir si je voulais être à l’heure. Ce soir c’était soirée pizza, bière et baseball. Tout ça chez lui, sur son canapé. J’étais un peu stressée. Pire qu’une ado. Me levant je quittais la chambre avant de prendre mon sac et vérifier l’appartement. Les lumières étaient éteintes, les fenêtres fermées. Personne ici, je pouvais partir. Fermant à clé, je filais au sous-sol, avant de monter dans ma voiture. Ceinture mise, je démarrais et filais en direction du Bronx. C’était rare que j’aille là-bas d’ailleurs. Tant que je ne me perdais pas. Lançant le GPS, je mis l’adresse d’Esteban dedans et suivit les instructions. Une fois arrivée près de son quartier, je me stoppais devant une sorte de superette et fila dedans. Achetant des packs de bière, je pris même des glaces pour le dessert avant de filer chez lui. Il ne restait plus qu’à passer commande pour les pizzas et se faire livrer. Me garant des que je vis une place, j’abandonnais l’automobile avant de filer chez lui. Sonnant j’attendis tranquillement qu’il m’ouvre avant de voir la porte d’entrée s’ouvrir. Montrant les bières et les glaces je souris doucement avant de lui faire un clin d’œil. « Hey, je ne suis pas en retard hein ? » demandai-je en me penchant pour lui voler un doux baiser sur les lèvres. Entrant je regardais faiblement autour de moi avant de me pincer les lèvres. « Montre-moi ou est ton frigo, je vais y mettre les glaces. » soufflai-je en cherchant le frigo du coin de l’œil.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Dim 11 Mai - 18:48

Première soirée chez Esteban
Nastazià & Esteban


Peu à peu, Esteban avait prit l’habitude de se rendre chez Nastazià à chaque fois qu’il avait envie ou besoin de la voir. Pour lui, c’était presque devenu un réflexe, si bien que les moments où ils se croisaient à l’extérieur de l’appartement de la jeune femme restaient exceptionnels. Récemment, ils s’étaient bien offert une sortie shopping suivie d’une virée dans un café mais finalement, ils en revenaient toujours au même point. Chez Nastazià, là où elle avait tous ses repères et où le colombien commençait également à avoir les siens. Mais ce soir, les deux jeunes gens avaient prévu un tout autre programme. Pour la première fois, la jeune femme devait venir chez Esteban pour visionner un match de baseball à la télévision. Le tout en ingurgitant bières et pizza, comme lors d’une véritable soirée entre garçons. A une différence près : le colombien était à peu près sûr que la soirée se terminerait dans son lit et ce n’était absolument pas pour lui déplaire.

Esteban n’avait pas grand-chose à préparer puisque Nastazià et lui avaient prévu de se faire livrer des pizzas à domicile. Pourtant, le jeune homme était un peu nerveux, sans même comprendre pourquoi. En réalité, il avait l’air de prendre ce rendez-vous comme une véritable étape dans leur relation, alors même qu’i n’avait jamais osé mettre un nom dessus. Mais il n’eut pas vraiment le temps de réfléchir davantage puisque déjà, la sonnette de son appartement retentissait, faisant démarrer Gringo au quart de tour. Rattrapant l’animal par le collier avant d’ouvrir à son invitée, Esteban se redressa en souriant pour réceptionner le baiser que Nastazià lui offrit. « Non t’inquiètes ! Et puis même si tu étais en retard… tu sais plutôt bien te faire pardonner ! » plaisanta-t-il en lorgnant sur le pack de bière qu’elle tenait, avant de désigner la cuisine d’un geste du bras et de lâcher Gringo qui se rua sur Nastazià pour faire connaissance. « J’espère que t’as pas peur des chiens ! T’inquiètes pas il n’est pas méchant…. Il ne nous embêtera pas longtemps de toute façon, il passe son temps à dormir ! » expliqua le colombien en lâchant un petit rire amusé.

Il laissa la jeune femme se débarrasser de ses affaires et de ses victuailles dans le frigo, puis se rapprocha d’elle pour lui voler un autre baiser sans pouvoir s’en empêcher. « Ca va ? T’as passé une bonne journée ? Je  t’ai attendu pour commander les pizzas, je ne savais pas lesquelles tu préfèrerais…. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Sam 17 Mai - 16:48


ESTEBAN & NASTAZIA
Première soirée chez Esteban




« Non t’inquiètes ! Et puis même si tu étais en retard… tu sais plutôt bien te faire pardonner ! » Souriant assez amusé de cette phrase, je m’aventurais dans la cuisine qu’il me désigna afin d’y mettre les bières au frais, parce que la bière chaude, c’était loin d’être très bon. Entendant les bruits de pattes courir vers moi, j’eu à peine le temps de me tourner que le gros chien se rua sur moi. Il était mignon. Enfin, je l’espérais. « J’espère que t’as pas peur des chiens ! T’inquiètes pas il n’est pas méchant…. Il ne nous embêtera pas longtemps de toute façon, il passe son temps à dormir ! » « Euh, non, enfin, je n’ai jamais vraiment eu peur. Il est croisé avec un chat ton chien ? Pour dormir autant ? » demandai-je d’un ton taquin avant de me pencher pour lui caresser le cou. Dieu qu’il était énorme ce chien. J’avais plus l’habitude de croiser des petits chiens que des gros. C’était le dada des mannequins ça, les petits chiens. Me redressant je laissais Esteban s’approchait de moi avant de me voler à son tour un baiser. Fermant brièvement les yeux, je soupirais avant de me coller contre lui. « Ça va ? T’as passé une bonne journée ? Je t’ai attendu pour commander les pizzas, je ne savais pas lesquelles tu préfèrerais…. » Souriant je déposais un baiser sur sa joue droite avant de faire de même sur la gauche avant de m’emparer doucement de ses lèvres puis montant sur son nez l’air de rien. « Ça va et toi ? Ma journée fut pas mal, boulot et ménage. » dis-je en haussant les épaules. Une journée de routine en fait. « Et pour les pizzas, tu sais moi, tant que je peux en manger j’aime tout. Du moment qu’ils ne sont pas radin en garniture… » dis-je d’un ton faiblement boudeur. Parce qu’il fallait l’avouer, une pizza sans garniture, ce n’était pas le top. Mais alors vraiment pas ! Me détachant de lui l’air de rien, je m’aventurais un peu dans son appartement regardant autour de moi. « Alors c’est là que tu vis ? Depuis longtemps, ou… ? » A vrai dire je ne connaissais rien de sa vie… alors un peu de culture Estebanienne ne me ferait pas de mal, je présume.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Sam 31 Mai - 22:54

Première soirée chez Esteban
Nastazià & Esteban


« Euh, non, enfin, je n’ai jamais vraiment eu peur. Il est croisé avec un chat ton chien ? Pour dormir autant ? » demanda Nastazià tout en se penchant pour gratouiller Gringo, décidément ravi d’avoir une compagnie autre que son maître. Eclatant de rire en imaginant ce qu’un tel croisement pourrait donner, le jeune homme secoua la tête et répondit : « Je me suis souvent posé la question… Y’a un truc pas net chez ce chien… » Très vite, Esteban renoua le contact avec la jeune femme ce qui ne sembla pas lui déplaire, puisqu’elle se colla à lui en déposant une multitude de baisers sur son visage. Mordillant sa lèvre inférieure, il répondit à voix basse, comme pour ne pas mettre fin à ce moment qu’ils semblaient passer dans une bulle. « Ca va oui… j’étais impatient de te voir… » En réalité, chacun des moments qu’ils passaient ensemble semblaient se dérouler dans cette même bulle. En sa présence, le colombien avait cette volonté de couper court à tout ce qui pouvait bien se passer autour, pour se consacrer à Nastazià, et uniquement à Nastazià.

Après lui avoir précisé qu’elle n’était pas très difficile en matière de pizza, la jeune russe avança dans l’appartement en le parcourant des yeux. Après tout, c’était la première fois qu’elle mettait les pieds ici, et Esteban lui devait bien une petite visite personnalisée ! « Alors c’est là que tu vis ? Depuis longtemps, ou… ? » demanda-t-elle innocemment. « Oui, ça commence à faire quelques temps… En fait, j’ai emménagé ici dès que j’ai eu assez d’argent pour louer un appart’… » Mais alors qu’il parlait, Esteban réalisa qu’au final, Nasta ne connaissait absolument rien de lui ni de sa vie. Elle n’avait aucune idée du parcours qui l’avait mené jusqu’ici, et cette idée lui fit baisser les yeux. Non pas qu’il soit honteux de quoi que ce soit, mais il se trouvait tout à coup stupide de ne jamais lui avoir parlé de son passé. Ce dernier n’était pas forcément agréable à évoquer mais aujourd’hui, Nastazià était devenue une personne assez importante à ses yeux pour avoir le droit de savoir. Troublé, il reprit donc, sans pour autant dévoiler tous ses antécédents : « En fait… je ne t’en ai jamais parlé mais… quand je suis arrivé à New-York, j’ai passé plusieurs mois dans la rue. J’avais pas d’argent, et je ne connaissais personne donc… j’ai pas vraiment eu le choix. D’où mon métier un peu… particulier aujourd’hui ! J’ai appris à faire un peu tout et n’importe quoi pour gagner ma vie… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Dim 1 Juin - 14:08


ESTEBAN & NASTAZIA
Première soirée chez Esteban




« Je me suis souvent posé la question… Y’a un truc pas net chez ce chien… » riant franchement sans pouvoir m’en empêcher je tapotais lentement la tête du chien avant de rire un peu plus. « Pouvrette. Mais il a l’air si trognon. » Dis-je avant de finir une nouvelle fois dans les bras d’Esteban. Et ça j’aimais encore plus. Comme si me lover contre son corps était une chose qui m’était destinée pour être au plus haut point de la satisfaction ultime. « Ca va oui… j’étais impatient de te voir… » Gémissant sans pouvoir m’en empêcher en l’entendant dire ça, je me permis alors l’air de rien, de mordre doucement son cou et de remonter vers sa bouche pour lui voler un baiser assez intense en émotion. Mais bref, mieux valait rompre le contact avant de partir en vrille. On avait un match à voir et des pizzas à manger avec des bières. Par la suite je visitais son appartement, ou du moins la pièce dans laquelle j’étais en lui demandant depuis combien de temps il vivait ici. « Oui, ça commence à faire quelques temps… En fait, j’ai emménagé ici dès que j’ai eu assez d’argent pour louer un appart’… » Tournant un regard vers lui, je le regardais longuement en comprenant sa phrase. Du moins je le pensais. Il avait vécu dans la rue si je comprenais bien ? Mordillant mes lèvres, je ne savais pas trop si je devais en parler ou pas. Surtout qu’il regardait le sol, surement honteux ou que sais-je. Pourtant avec moi il savait qu’il n’avait pas à l’être. Au vu de mon passé et de ce que je faisais, j’étais surement pire. Mais ce n’était pas le moment de faire une comparaison. Détournant le regard, je regardais son appartement, tournant un peu sur moi-même pour tout voir, je voulais voir les moindres recoins. Non pas pour trouver la poussière ou autre truc que ferait une belle-mère aigrie, mais juste pour voir l’endroit où vivait l’homme avec qui j’avais une relation bien poussée. « En fait… je ne t’en ai jamais parlé mais… quand je suis arrivé à New-York, j’ai passé plusieurs mois dans la rue. Je n’avais pas d’argent, et je ne connaissais personne donc… je n’ai pas vraiment eu le choix. D’où mon métier un peu… particulier aujourd’hui ! J’ai appris à faire un peu tout et n’importe quoi pour gagner ma vie… » Passant ma langue sur mes dents, je le regardais à nouveau avant de sourire faiblement. M’approchant de lui, je posais ma main sur sa joue la lui caressant lentement avant de soupirer. « Ton métier n’est pas particulier. Tu es un homme qui sait tout faire. Un homme de type parfait pour une femme qui n’est pas du tout bricoleuse. Tu es le genre idéal à marier. » dis-je en souriant en coin. « Et puis même si tu as traversé une période qui a dû être très dure, aujourd’hui je suis sûre que tu es content de cette vie. Rare sont ceux qui s’en sortent. » Vivre dans la rue, beaucoup pensaient en sortir mais n’en sortaient malheureusement pas. Et ça c’était pire que tout. « si c’est pas trop indiscret… Tu vivais ou avant New-York ? Enfin… au vu de ton prénom et nom j’ai une vague idée mais… Dis-moi. » dis-je en passant le bout de mes doigts sur son visage sans le quitter du regard.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Lun 16 Juin - 22:10

Première soirée chez Esteban
Nastazià & Esteban


Pour la première fois depuis des lustres, Esteban se lançait sur le terrain glissant de son passé. Malgré la relation qu’ils entretenaient depuis quelques temps, le jeune homme n’avait en effet jamais prit le temps de parler de tout cela avec Nastazià, et pour cause. En général, ils dépensaient tout leur temps sur des choses bien plus futiles. A l’exception des quelque fois où ils avaient parlé ensemble du passé tourmenté de la jeune femme, bien entendu. Mais le colombien était toujours resté très discret sur sa propre histoire, et sentait aujourd’hui qu’il était temps de se confier. Après tout, Nasta méritait bien cela. « Ton métier n’est pas particulier. Tu es un homme qui sait tout faire. Un homme de type parfait pour une femme qui n’est pas du tout bricoleuse. Tu es le genre idéal à marier. » déclara-t-elle d’ailleurs en déposant une main sur sa joue, faisant lever les yeux au ciel du jeune homme, un peu mal à l’aise. Elle évoqua ensuite la fierté qu’il devait éprouvée après s’être sorti d’une telle situation et à vrai dire, Esteban n’avait jamais vraiment vu les choses sous cet angle là. Lorsqu’il avait eu l’opportunité de louer un appartement, il avait plus ressenti un énorme soulagement qu’une réelle fierté. Mais maintenant qu’il y pensait, avec du recul, il pouvait effectivement s’estimer heureux de s’être sorti de là tout seul… ou presque. Car malgré le fait qu’il ne connaissait personne à New-York à cette époque là, une fille lui avait tout de même tendu la main, et permis de passer l’hiver au chaud. Et cette fille, c’était Angie, qu’il ne savait toujours pas comment remercier pour tout ce qu’elle avait fait pour lui lorsqu’il était au plus mal.

« si c’est pas trop indiscret… Tu vivais ou avant New-York ? Enfin… au vu de ton prénom et nom j’ai une vague idée mais… Dis-moi. » questionna ensuite la jeune femme, visiblement désireuse d’en savoir un peu plus sur celui qui partageait en quelque sorte sa vie depuis plusieurs semaines. « Je suis né en Colombie. A Buenaventura plus exactement… » commença Esteban, avant que son regard ne s’assombrisse d’un coup. Il laissa d’ailleurs passer un temps de silence, pas certain de vouloir aller au bout de son récit… puis se lança finalement en détournant ses yeux de Nastazià. « Quand j’avais 15 ans, j’ai été enlevé avec ma famille, par les FARC. Ils nous ont retenu en otage pendant 6 ans, jusqu’à ce que nos parents se sacrifient pour qu’on puisse s’évader ma sœur et moi. Et… après un long voyage et des mois de galère, je suis arrivé aux Etats-Unis grâce à un passeur. » Prenant bien soin d’omettre les détails concernant sa sœur Luisa, Esteban conclut : « Voir New-York, c’était mon rêve… alors je me suis arrangé pour arrivé jusqu’ici… et voilà. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Dim 22 Juin - 13:31


ESTEBAN & NASTAZIA
Première soirée chez Esteban




« Je suis né en Colombie. A Buenaventura plus exactement… » Jusque-là, je suivais, enfin, je ne savais pas où était cette ville dans la Colombie, mais j’avais tout de même vu juste. Il était bel et bien colombien. « Quand j’avais 15 ans, j’ai été enlevé avec ma famille, par les FARC. Ils nous ont retenu en otage pendant 6 ans, jusqu’à ce que nos parents se sacrifient pour qu’on puisse s’évader ma sœur et moi. Et… après un long voyage et des mois de galère, je suis arrivé aux Etats-Unis grâce à un passeur.  » Assez surprise, je le contemplais longuement e ayant un frisson. Je n’aurai… Jamais cru que cela puisse lui arriver. Un pincement au cœur se fit. Je me sentais mal pour lui, vraiment… « Voir New-York, c’était mon rêve… alors je me suis arrangé pour arriver jusqu’ici… et voilà.  » Mordillant mes lèvres, je baissais la tête sans trop savoir quoi dire, quoi faire. C’était du passé certes mais c’était tout de même présent et même si je disais désolée, ça n’arrangerait rien pour autant. Soupirant longuement, je caressais sa joue avant de le prendre dans mes bras. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était déjà pas mal. Je ne savais pas quoi dire pour le réconforter ou tout simplement montrer ma compassion. Déposant un faible baiser sur sa joue, je le serrais un peu plus fort contre moi. « Je vois que toi et moi on n’a pas été gâté par la vie… » ça c’était bien vrai, surtout lui. Ça avait dû être éprouvant, horrible et j’en passe. Me détachant de lui je déposais un baiser sur ses lèvres, avant d’en déposer un second, un troisième et ainsi de suite, arrêtant de compter avant de me stopper et sourire faiblement. « Ça me donne juste envie de te rendre heureux… de rendre ta vie très belle et de te protéger. » Ces mots dis d’une femme comme moi ou avec une simple brise de vent pourrait s’envoler était assez risible. Mais c’était une façon de parler. Je ne savais pas ce qu’on était relationnellement parlant. Mais je tenais à lui plus que nécessaire, plus que prévue et ça me fendait le cœur de le voir souffrir. « J’ai le droit de te protéger ? Pour toujours ? » Demandai-je d’une petite voix un peu enfantine avant de le regarder avec un de ces regards de petit chat potté.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Mar 8 Juil - 23:01

Première soirée chez Esteban
Nastazià & Esteban


C’était dit. Pour la première fois depuis son arrive à New-York, Esteban avait enfin parlé de son histoire, de son propre passé. A vrai dire, il ne savait pas trop si cela lui avait fait du bien ou au contraire, avait fait remonter à la surface de mauvais souvenirs encore trop frais. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il devait bien ça à Nastazià qui lui avait d’ores et déjà exposé une grande partie de sa vie. Il était bien avec elle, et quoi qu’il puisse bien en dire leur relation tenait le coup, devenant même de plus en plus solide… ce qui faisait d’elle la personne la mieux placée pour l’écouter. Et en observant la réaction d la jeune femme, le colombien fut soulagé de voir qu’elle ne le jugeait pas. Comme elle le souligna après l’avoir étreint, ils avaient tous les deux eu une vie complexe et les blessures que celle-ci avait occasionnée étaient encore bien présentes. Pour en arriver là, ils avaient tous les eux souffert à leur manière, et leur passé tumultueux semblait aujourd’hui les rapprocher.

La jeune russe déposa ensuite une multitude de baisers sur les lèvres d’Esteban, qui les accueillit avec un mince sourire avant de se détacher d’elle alors qu’elle reprenait la parole : « Ça me donne juste envie de te rendre heureux… de rendre ta vie très belle et de te protéger. » Cette réflexion le fit sourire davantage. Imaginer Nastazià le protéger était plutôt amusant mais au fond, il savait qu’elle en était capable. A sa manière bien sûr, et pas comme on aurait pu l’imaginer. Mais quelque part, le colombien savait qu’elle pouvait être la seule à l’aider et à faire qu’il se sente mieux. « J’ai le droit de te protéger ? Pour toujours ? » ajouta Nastazià, faisant cette fois pousser un petit éclat de rire à Esteban qui fit mine de réfléchir un instant, avant de répondre : « Seulement si tu me laisses le droit de faire la même chose pour toi… » déclara-t-il avant de lier leurs lèvres dans un nouveau baiser, sans même attendre la réponse de Nastazià. Lui aussi avait à cœur de la protéger, et il le lui avait d’ailleurs déjà prouvé en la « secourant » après l’avoir trouvée inconsciente dans son appartement. Esteban savait qu’elle avait besoin d’une épaule sur laquelle s’appuyer, et sans même qu’elle n’ait besoin de le lui demander, il avait bien volontiers endossé ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Jeu 10 Juil - 20:46


ESTEBAN & NASTAZIA
Première soirée chez Esteban




Venir voir le match chez Esteban était une très bonne idée, m’enfin à la base c’était vraiment pour voir que le match, et je n’aurai pas cru qu’on en vienne en fait à parler de tout ce qu’on venait de dire. Son passé, et tout ça… J’en avais appris bien plus que je ne l’aurai voulu, et je trouvais qu’Esteban avait eu une vie pas facile du tout. Je ne voulais pas qu’il souffre, je ne voulais pas non plus qu’il soit malheureux malgré son passé difficile… Je voulais simplement le rendre heureux, le voir sourire, je voulais être une sorte de joie de vivre pour lui. Quelle personne sur terre pourrait sérieusement ne pas réagir face à ce qu’il venait de dire ? qu’on me le montre sérieusement… Moi je ne pouvais pas. Je voulais le protéger, même si je pesais même pas soixante kilos toute mouillé et qu’au moindre coup je m’envolais en Chine. Je voulais juste pouvoir avoir ce pouvoir sur lui. Être la seule. Je le désirais ardemment, puissamment, violemment, je le sentais au fond de mes tripes. « Seulement si tu me laisses le droit de faire la même chose pour toi… » Amusée de sa répliques, je lui lançais un regard assez taquin avant de lui pincer le nez. « Bien sûr que tu peux. » Dis-je en lui volant un baiser. L’abandonnant là, je filais alors dans le salon pour me vautrer sur le canapé. « Et si on commandait les pizzas ? On va finir par le rater ce match ! » dis-je en lui faisant signe de venir s’assoir à côté de moi. Attrapant la télécommande de la télévision, comme si j’étais chez moi je l’allumais pour chercher la chaine de diffusion. Zappant les chaines à plusieurs reprises je mis enfin la bonne chaine avant de m’installer confortablement sur le canapé. « Tu es pour quelle équipe toi ? » Demandai-je en tournant le visage vers lui pour le scruter le sourire aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban Sam 26 Juil - 12:04

Première soirée chez Esteban
Nastazià & Esteban


Avec toutes ces révélations, l’ambiance était quelque peu retombée mais qu’importe. Esteban se sentait légèrement soulagé, bien qu’assez bouleversé d’avoir parlé de son passé pour la toute première fois. Cependant, il restait persuadé d’avoir trouvé la personne la mieux placée pour l’écouter, et Nastazià lui en fit d’ailleurs la démonstration en réclamant son autorisation pour le protéger. Amusé, il lui retourna la question ce qui lui valu un nouveau baiser volé qu’il n’eut pas le temps d’apprécier puisque la jeune russe s’empressa de filer au salon après ça. « Et si on commandait les pizzas ? On va finir par le rater ce match ! » s’exclama-t-elle en l’invitant à la rejoindre sur le canapé, chose qu’il fit après s’être emparé du prospectus du livreur de pizza. Esteban se laissa choir avec fracas dans son canapé alors que la jeune femme zappait jusqu’à trouver la bonne chaine de télévision. « Tu es pour quelle équipe toi ? » continua-t-elle tout sourire. « Celle qui va gagner ? Je te dirai ça à al fin du match… » annonça-t-il l’air faussement songeur en haussant les épaules.

« Tiens, choisis ce que tu veux… » proposa alors le colombien en tendant le prospectus à Nastazià, alors qu’il se saisissait de son côté de son téléphone portable pour passer la commande avant le début du match. Gringo ne tarda pas à s’inviter à son tour sur le canapé, faisant soupirer son maître tant il se montrait encombrant et pourtant adorable. Néanmoins, le colombien s’installa tout de même comme il en avait l’habitude,  avachi dans son canapés et ses pieds sur la table basse. Mais en bonus, il s’autorisa à entourer Nastazià de son bras pour la ramener contre lui et déposer un baiser sur son front, en la laissant faire son choix pour commander leurs pizzas, et ainsi redonner une note un peu plus légère à cette soirée.

The End  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BanCan ~ Première soirée chez Esteban

Revenir en haut Aller en bas

BanCan ~ Première soirée chez Esteban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-