It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Alchimie de la douleur ~ J & J

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Alchimie de la douleur ~ J & J Mar 29 Juil - 14:25


alchimie de la douleur
« Ouais c'est ça ... C'est quoi le piège ? Pour que vous fassiez tout pour me coffrer ensuite ? » Je haussai les épaules. « Il n'y a pas de piège. Vous sembliez tenir à ce type, après, si en réalité vous vous en foutez... ça ne change rien pour moi. », assurai-je. Ça ne changeait strictement rien, non. Juste, au lieu de me débrouiller pour réussir à faire disparaître le suspect, je ferais tout pour qu'il prenne le plus d'années possibles. Voir même la peine de mort. Enfin, non. La peine de mort était une peine trop douce selon moi. « Me faire confiance est impensable pour vous, je m'en doute bien. Cependant, je tiendrai ma parole. J'ai une fille de cinq ans et je n'ai pas envie qu'elle se retrouve seule si cette soirée se finit mal. », ajoutai-je. Je n'étais pas sûr que dire ce genre de chose le pousserait à me croire, même si c'était la vérité. Déjà que Kim risquait de se retrouver seule en étant encore enfant, si en plus ça devait arriver encore plus tôt... Non, je ne voulais pas, la vie était assez injuste avec elle pour le moment, c'était plus que suffisant. Enfin, je savais bien que le destin n'avait rien à faire de ce genre de choses. Si on était voué à la malchance, on ne pouvait rien y faire. Hormis continuer malgré tout. J'en savais quelque chose. « De plus, réfléchissez un peu : si vous acceptez, nous aurons tous les deux eu ce que nous voulions. » Moi, mes aveux, quitte à user de méthodes peu autorisées... mais ça faisait tellement longtemps que l'envie de frapper quelqu'un me démangeait ! et lui, il aurait l'assurance de pouvoir faire ce qu'il voulait avec mon suspect. De plus, je lui avais assuré qu'il n'avait pas de raison de se méfier, non ? Qu'il le tue si ça lui plaisait, je n'en n'avais rien à faire... Tant qu'il me laissait tout faire pour que je récupère les aveux du type avant et que je sache enfin qui avait tué Alexander, le futur de ce type, ça m'était bien égal. La seule raison pour laquelle je tenais tant à le choper, c'était parce que, même en envisageant l'hypothèse selon laquelle il ne serait pas coupable, s'il était suspecté, c'était forcément qu'il avait des informations...
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alchimie de la douleur ~ J & J Sam 2 Aoû - 15:44

Alchimie de la douleur.
(Baudelaire) ▽ L'un t'éclaire avec son ardeur, L'autre en toi met son deuil, Nature ! Ce qui dit à l'un : Sépulture ! Dit à l'autre : Vie et splendeur ! 
« Il n'y a pas de piège. Vous sembliez tenir à ce type, après, si en réalité vous vous en foutez... ça ne change rien pour moi. » Jeff marmonna quelques paroles dans sa barbe. Difficile de savoir ce qu'il était en train de raconter. Et ce n'était, de toute façon, pas d'une importance capitale ! La seule chose qui comptait véritablement, c'était le fait que le type venait carrément de l'inviter à tuer l'autre type, à un moment donné. Ce qui était quand même foutrement étrange, compte tenu du fait qu'il était supposé représenter la loi. Si Jeff avait été ubiquiste, il aurait adoré pouvoir suivre les deux hommes en même temps, d'un côté et de l'autre, pour s'assurer qu'il n'était pas juste en train de lui tendre un piège à la con ... Le type était maintenant en train de vouloir lui faire entendre raison. Il mentionnait sa fille, ce qui rappelait au tueur à gage que lui même ne s'était jamais inquiété du fait que ses enfants se retrouveraient sans père, s'il venait à se faire tuer au cours d'une mission des plus dangereuses. L'homme était donc, contrairement à lui, un excellent père. Soit, mais était-ce suffisant pour qu'il entende raison et lui accorde sa confiance ? Pas sûr. Il pinça les lèvres et tourna la tête en direction de la rue dans laquelle leur cible commune s'était retranchée. « Très bien ... Imaginons que j'accepte cette offre ... » Commença-t-il d'une voix songeuse, en laissant son regard se reposer sur lui, sourcils légèrement froncés. Il aurait pouvoir lire dans les pensées de ce type. Mais à défaut, il allait devoir tâter le terrain, en quelque sorte. « Comment comptez-vous l'attraper sain et sauf ce soir, pour lui faire subir votre interrogatoire ? » Vu que ses petits copains du FBI semblaient un peu paumés là.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alchimie de la douleur ~ J & J Sam 30 Aoû - 10:38


alchimie de la douleur
« Très bien ... Imaginons que j'accepte cette offre ... » Je n'avais pas encore réussi à le convaincre, j'en avais conscience. Cependant, ses paroles étaient déjà un point de marqué. Il évoquait l'hypothèse qui me convenait, sans accepter mon marché, mais c'était déjà un bon commencement. J'espérais juste réussir à le convaincre entièrement par la suite. J'avais le pressentiment que c'était une question de vie ou de mort. En tous cas, j'étais presque sûr que je ne réussirais pas à coincer le suspect par mes propres moyens. Non pas à cause de l'heure commençant à se faire tardive et par conséquent à cause de ma concentration qui diminuerait, mais surtout parce que ce type semblait prêt à tout pour ne pas se faire arrêter, et qu'il semblait savoir plus que bien ce qu'il faisait. Le perturbateur à mes côtés semblait également parfaitement savoir ce qu'il faisait, et ce qu'il voulait : tuer mon suspect. Pour quelle raison ? Ah, ça... je ne le savais guère. Il avait sans doutes ses raisons et je supposais que si sa cible était la même que la mienne, c'était que mon suspect n'était sûrement pas blanc comme neige contrairement à ce qu'il allait probablement m'assurer, me répéter, jusqu'à ce que j'accepte de le relâcher. Si l'homme acceptait ma proposition, jusqu'à ce que j'accepte de le relâcher vers une mort quasi certaine. En quoi serais-je complice ? Personne ne serait là pour témoigner. Ce genre de pensées me surprenait, moi qui était bien davantage du genre loyal... « Comment comptez-vous l'attraper sain et sauf ce soir, pour lui faire subir votre interrogatoire ? » Je le dévisageai quelques secondes. Je ne le savais pas, mais je n'allais pas l'avouer de cette façon. J'avais l'impression, en lui exposant mon plan, d'avoir aborder le fait qu'il allait devoir m'aider à trouver comment attraper le type qui avait manqué de nous tuer. « Sain et sauf, je ne vous demande pas de l'épargner à ce point. Si c'est nécessaire, tirez. Il a tiré en premier, ce serait de la légitime défense. Je suis sûr que vous réussirez à trouver comment faire pour l'attraper vivant. » J'avais vu des personnes semblant bien plus stupides que cet homme ne semblait l'être. Il semblait loin d'être stupide, par ailleurs. Après, peut-être que ce n'était qu'une impression, qu'en savais-je ? J'espérais juste qu'on allait finir par trouver comment arrêter mon suspect.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alchimie de la douleur ~ J & J

Revenir en haut Aller en bas

Alchimie de la douleur ~ J & J

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-