It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Mar 8 Juil - 22:45



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Terrifiant. C'est, sans aucun doute, le seul mot qui me serait passé par la tête si on m'avait expliqué de cette situation avant que je la vive. Et c'était également, ma première pensée en voyant ce type débarquer dans mon immeuble. Encore plus quand il a, ensuite, demandé à venir dans mon appartement. Quoi que, exiger est peut-être un terme plus approprié. En tous les cas, les choses se sont considérablement améliorées, depuis. Je ne dis pas que je suis en confiance - je ne le serais sans doute jamais -, mais j'arrive à être un peu plus détendue. Peut-être que le café, et la clope m'ont aidé à en arriver là. Peut-être. Je lui parle de tout et de rien, aussi. Cela m'aide à ne pas frôler la crise cardiaque ... Ou carrément la crise d'hystérie. Certes, il ne répond qu'avec des mono-syllabes, ou des phrases très courtes pour me faire comprendre que la discussion ne l'intéresse pas le moins du monde. Il n'habite pas à côté, alors. Je suppose qu'une fois qu'il sera parti, je ne le recroiserai pas. Tant mieux, j'ai hâte de reprendre ma petite routine habituelle. J'aime ne pas avoir de problèmes, ni aucun rebondissement dans ma vie. Certains imaginent que ce n'est pas assez palpitant, mais parce qu'ils aiment les surprises. Ce n'est pas mon cas. Loin de là, même. « Est-ce que ça vous dérange si j'allume la télé ? » Au moins, ça empêchera qu'un silence lourd s'installe entre nous. Et puis, c'est un bon point de départ pour retrouver la voie de ma petite vie tranquille. Je pourrais aller vider mes sacs de courses que j'ai laissés en plan dans la cuisine, aussi. Mais l'idée de le laisser seul dans mon salon et d'aller dans la pièce voisine ne m'enchante guère. Méfiance, méfiance.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 13 Juil - 19:44

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
Jefferson ne comprenait pas du tout les motivations qui pouvaient bien pousser la jeune femme à lui poser toutes ces questions pas franchement intéressantes. Toutefois, il espérait qu'elle n'était pas en train de lui faire un interrogatoire serré pour ensuite rapporté tout ça à la police. Il ne comptait pas terminer sa vie derrière les barreaux, qu'on se le dise. Mais il tâchait de ne pas se faire trop inquiet à ce sujet et à ne pas faire preuve de trop de paranoïa. C'était le genre de chose qui pourrait bien lui jouer des tours à vrai dire. Alors tant qu'il pouvait éviter ça, ce n'était pas mal... Pour le moment, il tentait de ne pas se poser trop de questions et ne pas se mettre Martel en tête. Il répondait à la jeune femme malgré tout, bien sûr. Mais en tâchant de ne pas donner trop de détails quand même. Fallait pas abuser non plus. « Je vous en prie. Vous êtes chez vous après tout ... » Fit-il remarquer avec un haussement d'épaules. C'était même bizarre qu'elle lui demande l'autorisation comme ça ... A croire qu'il avait prit le plein contrôle de cet appartement. Ce qui était quand même tout à fait stupide. Il n'était pas à ce point là non plus, fallait pas déconner ! Il avait besoin d'un toit inconnu pour quelques heures, ça oui. Mais tout de même. Il n'était pas ici chez lui et n'aurait jamais la prétention d'affirmer un truc pareil ! Il n'avait pas même dans l'idée de poser ses pieds sur la table basse pour être davantage au confort, c'est dire ! Même si l'idée lui traversa l'esprit pendant quelques secondes, quand il bascula en arrière pour loger son dos contre le dossier du canapé. mais il n'en fit rien du tout !
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Mar 15 Juil - 15:48



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Ma bouche est-elle capable de s'ouvrir toute seule pour, ensuite, déblatérer des conneries sans nom ? Non, parce que je ne suis absolument pas habituée à tout ça. A accueillir de parfaits inconnus chez moi, déjà. Mais aussi à poser tout un tas de questions sur lui, comme si sa vie pouvait bien m'intéresser. Et puis, comble du ridicule, je lui demande si j'ai le droit d'allumer la télé ... Dans MON appartement. Je fronce les sourcils, agacée de mes propres réactions, et me penche en avant pour attraper la télécommande. Je ne me fais pas prier, j'appuie sur un bouton et l'écran est très vite allumé, sur une émission que je déteste. Mais je n'ai pas trop le choix. Je ne vais ni faire mon zapping habituel, ni me lever pour aller chercher un DVD. Je suis chez moi, certes, mais il est hors de question que je tourne la tête, et ne puisse plus avoir ce Jefferson dans mon champ de vision. Je suis un peu plus détendue, certes, mais pas pour autant stupide. Je n'en oublie pas ma phobie absolument loufoque, et je n'oublie pas non plus que ce type peut être dangereux. Voire est dangereux, en fait. Il me l'a déjà parfaitement bien montré, peut-être involontairement. Mais les faits sont là : je me méfie toujours un minimum. Un nouveau regard dans sa direction, et je me rends compte qu'il paraît complètement tendu. Il fume sa clope sans se soucier du reste, mais ne bouge pas d'un pouce, le dos bien droit. « Mettez-vous à l'aise, hein. » Nouvelle tentative de plaisanterie. C'est pourri, ça va faire un bide complet, mais je m'en fous. L'essentiel, c'est que moi, je me sens un peu mieux. Juste un peu. Et c'est déjà un grands pas, foi de Katerina.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 20 Juil - 20:51

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
Jeff était de plus en plus perdu par le comportement que la jeune femme avait à son encontre. Depuis quand une personne qui subissait un type comme lui, se montrait aussi sympathique à son encontre ? C'était franchement trop bizarre et le tueur à gage commençait à se demander si ça ne cachait pas sérieusement quelque chose. Dans le fond, ça n'aurait rien de bien surprenant, vu qu'il avait quand même agit en véritable enfoiré à son encontre, en débarquant comme il l'avait fait. Et pourtant elle était là à se montrer accueillante et tout ça. A croire qu'elle ne se rendait pas compte que c'était comme de donner de la confiture à un cochon. Ouais c'était même sûr qu'elle n'était pas consciente de ça. Elle alla quand même jusqu'à demander l'autorisation d'allumer la télévision. Jeff était en train de se demander si elle ne faisait pas exprès, tant tout ça était quand même ... très gros ! Elle alla même jusqu'à lui proposer de se mettre plus à l'aise. Elle était vraiment sérieuse là ? Ou elle le testait ? Non parce que, vraiment, le tueur à gage n'était plus trop sûr de quoi que ce soit. Déjà qu'il n'était pas franchement doué pour bien comprendre et cerner les gens. Mais alors là, c'était vraiment l'apothéose ! Mais peut-être que se taire et ne pas chercher à comprendre quoi que ce soit, ne serait pas une trop mauvaise chose pour lui, en fin de compte ! « Est-ce qu'au moins vous vous rappelez du fait que je suis l'homme qui s'est invité chez vous ? Et que, par conséquent, je n'ai pas vraiment le statut "d'invité" » Lui demanda-t-il, sur un ton dans lequel on pouvait parfaitement comprendre qu'il était très hésitant et très surprit quant à tout cela. Il fallait dire que ce n'était pas tous les jours que quelqu'un agissait ainsi !
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Mar 22 Juil - 13:10



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
La question de Jefferson ne me surprit pas vraiment. Je me demandais la même chose, en fait. Pourquoi est-ce que j'agissais comme ça ? Comme s'il était mon invité alors qu'il n'avait rien fait d'autre que s'incruster ? D'un côté, je comprends qu'il s'interroge. Mais d'un autre, je me dis qu'il devrait peut-être juste en profiter, et cesser de se poser tout un tas de questions. Enfin bref, nous avons tous les deux des réactions bizarres et inattendues. Je hausse les épaules, avant d'aller écraser la fin de ma clope dans le cendrier. « Comment oublier ça ? », Je réponds, l'air faussement détaché. Je regarde la télé quelques instants, avant de jeter un coup d'oeil dans sa direction. « Enfin, si vous préférez, vous pouvez aussi rester debout, ça sera tout autant confortable. » Aussitôt que les mots se sont échappés de ma bouche, je les regrette. Pas parce que je ne les pense pas, juste parce que j'ai eu le culot de le dire à voix haute. Et ça, c'est une première. Je suis plus du genre, en théorie, à la fermer et à rester à distance. On dirait bien que j'ai oublié à quel point il était ... Flippant, quand il a débarqué dans mon appartement. « Je me dis juste que le temps passera plus vite si vous êtes assis là, plutôt que si je vous vois tourner en rond. Si cette situation est aussi normale que possible. » Oui, là, j'essaye complètement de me rattraper. Encore une fois, je n'ai pas envie de le mettre en rogne. Mais je pense bien ce que je dis. Les choses sont plus simples ainsi, quoi qu'il en pense. Je le laisse s'installer confortablement, il ne va pas s'en plaindre, quand même, non ?
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Lun 28 Juil - 18:35

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
La jeune femme était toujours aussi bizarre aux yeux du tueur à gage qui ignorait encore et toujours de quelle façon il était supposé se comporter vis à vis d'elle. Il n'était finalement pas si à l'aise que ça et c'était là ce qu'elle semblait avoir remarqué. De quoi le gêner encore un peu plus, lui qui n'était pourtant pas du tout du genre à se sentir gêné par quoi que ce soit. C'était lui qui impressionnait un peu trop les gens et non pas l'inverse. Ca, jamais, normalement ! Raison pour laquelle, sans nul doute, il se recomposa une expression tout à fait neutre, et même froide. Et puis il haussa les épaules, pour lui faire comprendre que tout ça lui faisait ni chaud ni froid de toute façon. « En effet, comment oublier ça ... » Répéta-t-il sur un ton tout à fait ironique. S'il se payait sa tronche ? Non, pas tout à fait quand même. En fait il s'en foutait pas mal d'elle. Alors se moquer ne servirait pas à grand chose, pour ne pas dire à rien du tout à la vérité. « Je suis très bien debout, ça ira. » Répondit-il avec un vague haussement d'épaules. En tout cas ça lui convenait à lui. C'était un peu une façon de demeurer encore et toujours sur ses gardes. Il n'aimait pas vraiment se poser trop confortablement ni rien. Comme ça, s'il fallait déguerpir au plus vite ou s'il était attaqué par surprise, il pouvait réagir au quart de tour, sans avoir la moindre entrave susceptible de le ralentir ou le bloquer. Mieux valait être bien trop prudent, que pas assez ! Ca évitait bien des déconvenues ! « Que je sois debout, assis, allongé, à genoux, en boule, le temps passera toujours à la même vitesse ... » Remarqua-t-il avec un haussement d'épaules.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Mar 29 Juil - 18:58



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Cette situation est définitivement trop étrange pour être comprise. Jefferson lui-même semble étonnée par mes réactions. Et, à vrai dire, il en va de même de mon côté. J'ai toujours un peu peur, et mon inquiétude ne me lâchera pas tant qu'il ne sera pas parti d'ici. Pour autant, je ne veux pas la laisser prendre toute la place, et me gâcher les heures à venir. Je peux être inquiète ... Mais à distance. En le surveillant du coin de l'oeil, par exemple. En plus de ça, je suis toujours aussi persuadée que le temps passera plus vite si je suis bien installée, et si j'arrive à le convaincre d'en faire de même. Tant qu'il ne sort pas de mon champ de vision, la situation me paraît acceptable. Et puis merde, je vais quand même pas lui demander de s'asseoir par terre, voire même de rester debout des heures durant. Je ne suis pas un monstre ! « Enfin, vous faites comme vous voulez. » En même temps ça, il le sait très bien. Il fait ce qu'il veut depuis qu'il est arrivé dans l'immeuble et ça, je crois que j'ai tendance à l'oublier un peu trop facilement. Ce n'est pas un ami. Il n'en a ni le caractère, ni le ... Physique. Et bien oui, même lavé, il reste terrifiant. Et il y a quelque chose, au fond de ses yeux, qui m'indiquent de rester méfiante quoi qu'il arrive. Mais pas de soucis à se faire à ce niveau-là, je le fais de toute façon. Comme si je pouvais accorder ma confiance à un parfait inconnu comme ça ! Un parfait inconnu qui, en plus de ça, s'est imposé chez moi alors qu'il était couvert de sang ! « Ce n'est l'affaire que de quelques heures, après tout. » Je ne peux pas m'empêcher de le rajouter, légèrement ironique sur les bords. Encore une fois, tant qu'il ne fait rien de travers, je n'ai pas à lui imposer quoi que ce soit. C'est son problème, pas le mien.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Sam 2 Aoû - 15:54

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
Evidemment que le tueur à gage faisait ce qu'il voulait. Enfin d'un côté pas trop non plus, vu qu'il était ici chez elle. Mais pour ce qui était de s'asseoir ou non, ça relevait encore de son choix à lui, Dieu merci. Il n'y avait pas de raison pour qu'il soit forcé de s'asseoir ou non, si elle même décidait. Il n'était question que de poser ses fesses quelque part après tout. Alors que de lui même, il avait décidé de rester levé, debout. Qu'elle le veuille ou non. De toute façon, ce n'était pas comme s'il comptait rester chez elle, jusqu'à la saint glinglin, non plus ! Sa présence avait quand même une date et une heure de fin, quand même. « ce n'est l'affaire que de quelques heures, en effet. » Confirma-t-il froidement, en se dirigeant du côté de la fenêtre. Son ton froid n'était pas vraiment volontaire de sa part. C'était sans doute plus une habitude qu'autre chose. Il n'était pas sympa le moins du monde. C'était un fait que personne ne remettrait jamais en cause, clairement. Il soupira quand, une fois posté devant la fenêtre principale, il réalisa qu'il tombait des hallebardes au dehors. Voilà un temps de chien qui ne donnait pas envie de sortir, encore. Et pourtant, qu'il pleuve ou non, il allait bien le devoir à un moment donné. Il ne pouvait pas rester là, chez cette nana effrayée, durant des heures et des heures et encore des heures. « C'est à la nage qu'il va falloir que je sorte d'ici. » Soupira-t-il avec, cette fois ci, bien plus d'ironie que de froideur dans la voix. Il sautait d'une émotion à une autre, en quelques secondes à peine, la plupart du temps. Il n'était jamais possible de deviner de quelle humeur il allait être au cours des secondes suivantes.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 3 Aoû - 16:01



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Jefferson est un type définitivement étrange. Il est reconnaissant, puis agressif. Plus ou moins aimable, puis froid. Y a de quoi donner la nausée aux plus braves. Pourtant, je m'accroche tant bien que mal. Je suis encore chez moi, et je n'ai pas envie de me laisser faire ici. Bon, je ne vais pas non plus le regarder dans le blanc des yeux et lui dire ma façon de penser. Non, je préfère rester assise sur mon fauteuil, à attendre, désespérée, que le temps passe. Il a beau être flippant et tout, je n'arrive pas à me persuader que rester silencieuse est la meilleure idée que je puisse avoir. Non. Je ne sais pas vraiment ce qui me pousse à agir de la sorte ; ma peur qu'il s'emballe et redevienne le type couvert de sang que j'ai croisé en premier lieu ? Peut-être, après tout. Je ne réponds pas à sa première phrase, trop effrayée à l'idée de l'énerver encore plus. Je crois que j'en ai assez fait comme ça, il vaut mieux que je me taise, maintenant. Mais il parle de la météo et je ne peux pas m'empêcher, en voyant la pluie qui tombe en averse dehors, de parler. Encore. « Je peux vous prêter la barque que je cache dans ma chambre. » Euh ... Gros blocage. Sérieusement, Kat' ? Je baisse la tête faisant mine d'être accaparé par le fond de ma tasse vide. Non, là, ça devient franchement grave. Pourquoi est-ce que j'ai dit ça en fait? Les yeux écarquillés, l'air complètement mortifié, je me penche pour récupérer mon paquet de clopes. Il faut que je m'en grille une. Genre là, maintenant, tout de suite. Ça m'évitera peut-être de repenser à la blague atrocement pourrie dont je viens de lui faire part. J'apprendrais à tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler, un jour.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 3 Aoû - 21:50

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
Bon quand même, on pouvait dire qu'il avait eut un tant soit peu de chance dans son malheur. Jeff n'était pas tombé sur une hystérique ou autre connerie de ce genre, quand il s'était ainsi invité chez la jeune femme. Elle était même plutôt supportable; Vraiment trop bizarre, mais supportable malgré tout ! Elle semblait quand même incertaine quant à savoir le comportement qu'elle était supposée avoir avec lui. S'adresser à lui, ça revenait à entrer dans la fosse aux lions en même temps. Et ça, Jefferson en était parfaitement conscient ! Mais du coup, pourquoi est-ce qu'elle continuait de tenter de lui faire la conversation ? Sans doute pour briser un peu l'atmosphère pesante qui continuait de régner dans le petit appartement. La pauvre, elle ne devait plus savoir que faire ni que dire, pour alléger la tension. Surtout que le tueur à gage, de son côté, s'en fichait royalement ! On ne pouvait pas dire qu'il faisait l'effort de faire perdurer les conversations. C'était même loin d'être le cas tiens ! D'ailleurs, quand elle fit cette blague tout à fait bizarre ... Pour ne pas dire stupide, il posa un regard effaré sur elle, après avoir tourné lentement la tête dans sa direction, presque au ralenti. Est-ce qu'elle était sérieuse ? Apparemment, elle venait tout juste de réaliser la nullité de sa blague, vu comme elle évitait de regarder dans sa direction. « Un conseil : ne tentez pas de devenir humoriste ... » Remarqua-t-il le plus simplement et naturellement du monde. Il ne fallait pas compter sur lui pour faire dans la dentelle en même temps. Il était juste trop choqué pour pouvoir réagir d'une autre façon et dire autre chose qu'un truc pareil, qu'on se le dise ! « Continuez ainsi et je pense que je vais avoir autant peur de vous, que vous avez peur de moi ...»
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Lun 4 Aoû - 20:41



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Nan, là, franchement, j'ai fait fort. J'ai déjà l'impression de me ridiculiser depuis le début - ou presque - mais là je surpasse tout. Quand et comment exactement ai-je laissé sorti cette blague horrible ? Non parce qu'elle ne mérite même pas ce statut, tant elle était ... Stupide. Nulle à chier. Merdique. Alors, forcément, je n'ose plus regarder dans sa direction. Il a l'air complètement horrifié, depuis tout à l'heure, par mon bavardage incessant. Et, à vrai dire, je le suis aussi. Quand il prend la parole, je risque un regard dans sa direction. Je ne veux pas aggraver ma situation déjà critique, mais je ne peux pas m'en empêcher : un rire à moitié amusé et à moitié gêné s'échappe de mes lèvres. Je crois que ça relève plus du rire hystérique, en fait. Je baisse de nouveau le regard pour me concentrer sur ma clope, et l'allumer. Il me faut bien ça pour supporter le poids de ma stupidité. Ne dit-on pas que le ridicule ne tue pas ? Et bien, là, j'aimerais bien être enterrée six pieds sous terre. Enfin, façon de parler bien sûr. Je n'en suis pas encore ce point. « Je n'ai pas ... » Peur de vous ? Tu t'enfonces là, ma pauvre Kat'. Je me racle la gorge, porte ma cigarette à mes lèvres rapidement pour sauver un peu les meubles. « Ouais bon, d'accord, c'était carrément pourri. C'est que je suis pas dans mon élément, alors je raconte n'importe quoi. » Comme maintenant, par exemple ? « Et je parle beaucoup. » Je dis ça pour moi plus que pour autre chose : il s'en est forcément rendu compte. Et nul doute qu'il profitera de ça pour rebondir dessus. Ça a l'air d'être son genre et puis ... Ce serait franchement mérité pour le coup.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Sam 9 Aoû - 21:20

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
De plus en plus, Jeff était perturbé par la jeune femme. Il commençait à se demander si ce n'était pas un peu l'arroseur arrosé là, pour le coup. Et si finalement il était le mouton entré dans la tanière du loup, plutôt que le loup entré dans la bergerie ? Non mais c'est vraiment l'idée qu'il était en train de se mettre en tête en cet instant. La jeune femme n'était pas si normale qu'elle en avait pourtant l'air au premier abord. Elle était même presque effrayante. Presque seulement. parce qu'il en faudrait bien plus au tueur à gage pour commencer à avoir peur ! « Ne dites pas que vous n'avez pas peur de moi ... » Soupira-t-il en lui lançant un regard entendu. Il n'était pas encore complètement con et encore moins aveugle, quand même ! Est-ce que c'était pourtant ce qu'elle s'imaginait ? Qu'elle cesse ça tout de suite si tel était le cas ! « Vous êtes crispée de la tête aux pieds ! » Lui fit-il finalement remarquer, sur un ton pour le moins ironique. Et il n'exagérait pas du tout ! Toutefois, elle était assez forte pour le dissimuler quand même pas mal. Ce qui était plutôt rare chez les gens ! « Pas dans votre élément ? Vous êtes pourtant chez vous, ici ... » Lui fit-il remarquer en haussant les sourcils de surprise un peu. Elle était trop étrange pour qu'il veuille ne serait-ce qu'essayer de la comprendre en fait. « Vous pouvez continuer de parler, ça ne me dérange pas. Mais ne vous attendez simplement pas à ce que je me mette à parler autant en retour. » Marmonna-t-il ensuite, en haussant les épaules. Avant de regarder de nouveau au dehors. C'était certain que lui n'allait pas se mettre à parler de tout et de rien. pas même de la pluie et du beau temps ! 
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Lun 11 Aoû - 18:31



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Ouais, ok, je ne suis pas discrète. Définitivement. J'ai beau essayer de cacher à quel point je suis effrayée, il l'a remarqué. En même temps, je n'ai jamais été une bonne actrice. Pourquoi est-ce que cela aurait changé, maintenant ? Il n'a plus l'air aussi menaçant, propre, pourtant. Mais c'est plus fort que moi, ma peur n'est pas contrôlable. C'est pourquoi, je me retiens difficilement de soupirer de soulagement quand il me dit que je peux continuer à parler. Il ne me répondra pas nécessairement, mais moi, je peux le faire. C'est quand même fou, que j'ai besoin de sa permission pour me sentir plus libre, voire même ... Soulagée. Comme si on ôtait un poids de mes épaules. « Génial ! Parce que sinon, je risque de devenir complètement parano. » Décidément, je deviens un véritable moulin à paroles, sous pression. Ça n'est pas toujours le cas, pourtant. Mais pour plein de raisons, cette situation est exceptionnelle. « Je ne parle pas autant d'habitude, vous savez. », je ne peux pas m'empêcher de faire remarquer, tout naturellement. Au point où j'en suis, de toute façon. Il a l'air déjà l'air complètement abasourdi par ma petite personne, ça ne peut pas être pire. « Vous, ça vous arrive souvent d'entrer chez les gens comme ça? » Simple question toute innocente mais, sitôt qu'elle est posée, je me demande si c'était vraiment une bonne idée. Bah, dans le pire des cas, il me snobera et ne dira rien. Il n'a pas l'air décidé à me faire quoi que ce soit, de toute façon. De nouveau, je porte ma clope à mes lèvres, bien décidée à agir comme si toute cette situation était normale. Presque comme si c'était Raf que j'avais en face de moi. A la différence près que, lui, je ne peux pas le taquiner. Définitivement pas.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 17 Aoû - 0:02

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
La jeune femme était effrayée. Ca se voyait comme le nez en plein milieu de la figure, sans déconner. Elle aurait beau dire ce qu'elle voulait, c'était d'une évidence imparable et n'avait rien d'une chimère. Malheureusement pour elle. Parce qu'il était également évident qu'elle aurait préféré vouloir le cacher; Mais c'était peine perdue, vraiment. Toutefois, Jeff voulait qu'elle sache que malgré tout elle ne risquait rien. Même si elle se mettait à bavarder à tort et à travers. Franchement, il s'en foutait bien. Il était habitué à faire preuve de patience. Alors un peu plus ou un peu moins de bavardage, ce n'était aucunement ce qui risquait de le faire sortir de ses gonds. « Faites vous plaisir alors ...» Répondit-il finalement, avec un vague haussement d'épaules. Oui, qu'elle fasse donc. Ca lui faisait ni chaud ni froid pour bien résumer la chose. « Oh mais je n'en doute pas ... » Affirma-t-il avec une pointe, tout de même, de suspicion. Pourquoi vouloir à tout prix s'expliquer et se défendre comme elle était tout juste en train de le faire, si vraiment elle n'était jamais aussi bavarde qu'en cet instant ? Ce n'était franchement pas utile. Enfin de son point de vu à lui en tout cas. Après, il s'en fichait complètement de ça aussi. Ce n'était aucunement ce qui risquait de changer sa vie de ci ou de là. De toute façon, cette nana n'était vraiment que de passage dans sa vie. « C'est la première fois. Enfin. Première fois que je rentre chez quelqu'un, en présence de la personne. » Se rattrapa-t-il en cours de route et sans la moindre trace d'émotion. Ben quoi, c'était pas si grave si ? De toute façon, elle l'avait vu couvert de sang. Donc franchement, elle n'était plus à ça près sur le plan des révélations et tout ça. 
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Mar 19 Aoû - 14:46



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Je suis en train de complètement perdre les pédales. Je n'ai rien de la Katerina habituelle. Bien au contraire, même. Je parle en continu, et j'ai finalement laissé ce type prendre ses aises dans mon appartement. Enfin, en quelque sorte, puisqu'il n'a pas l'air décidé à s'installer plus confortablement. Mais bref, j'ai l'impression de ne plus avoir le moindre contrôle sur mes gestes et mes paroles. Les mots sortent d'eux-mêmes de ma bouche, me privant en quelque sorte de mon libre arbitre. Au final, j'ai de la chance d'être tombé sur un fou qui ne l'est pas tant que ça. Il est dangereux, ça je n'ai pas de doute. Mais il n'a pas l'intention de me blesser de quelque manière que ce soit. Tant mieux, parce que je ne sais pas quelle serait ma réaction alors. Bien sûr, ce n'est pas cette nouvelle qui m'empêche d'être carrément effrayée par sa présence dans mon salon. Et il le voit très bien. Sans doute ai-je la bouche entrouverte quand il répond à ma question. Bah merde. C'est la première fois qu'il rentre dans un appartement tandis que la personne est présente ? Je suppose que je dois m'estimer chanceuse, du coup. « Ah d'accord. Je suis donc contente d'être arrivée à temps. » Je dis cela sur le ton de la plaisanterie parce que l'on sait, l'un comme l'autre, que ce n'est pas tout à fait vrai. Sans doute aurais-je préféré ne pas avoir à lui faire face. Ne pas avoir à lui parler, non plus. Mais maintenant qu'il est là ... Autant discuter et faire passer le temps. Même si ce n'est pas trop à son goût. « Et vous ne vous êtes jamais fait prendre ? » Je regarde vraiment trop de séries et de films, je crois bien. Et, en plus de ça, je suis très curieuse. Trop pour Jefferson, peut-être.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Mer 20 Aoû - 20:50

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
Jefferson était bien conscient d'en dire beaucoup trop à la jeune femme. Elle savait maintenant des choses qu'elle n'aurait jamais du savoir. Pour autant, il n'allait pas la tuer pour la faire taire. Quand bien même, dans le fond, ce ne serait sans doute pas une si mauvaise idée que cela. Mais non. Il ne tuait que sur contrat. C'était justement pour canaliser ses envies de meurtre constantes, qu'il exerçait un tel métier. Ce n'était aucunement au hasard qu'il était devenu tueur à gage du jour au lendemain. Et jamais il n'avait éprouvé le moindre regret. Enfin si, bien entendu, quand sa famille était morte par sa faute, il n'avait pu que regretter bon nombre de ses choix. Parce qu'il était en grande partie responsable de tout ça. Mais il ne pouvait pas penser que le jeu n'en valait pas la chandelle. C'était soit ça, soit il perdait tout contrôle sur lui même et tuait à tour de bras. Comme cette nana chez laquelle il squattait en cet instant. Il l'aurait peut-être tuée elle aussi. « Que pensez-vous que j'aurais fais chez vous si vous n'aviez pas été là ? Je ne suis pas un voleur ... » Lâcha-t-il en haussant les sourcils et en la détaillant du regard. Est-ce qu'il avait une tête de voleur franchement ? Que pensait-il qu'il aurait bien pu faire chez elle si l'appartement avait été vide ? Parce qu'il n'était "que" tueur à gage. Jamais il ne ferait quoi que ce soit d'autre que tuer. Pour sûr. Il afficha un sourire ironique à la question de la jeune femme et pencha un peu la tête de côté pour continuer de l'observer. « Me faire prendre pour quoi ? Squatte chez l'inconnu ? Bagarre en pleine rue ? Vol ? » Demanda-t-il ironiquement, puisqu'elle ignorait bien ce qu'il faisait de sa vie en fait.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Sam 23 Aoû - 1:13



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Je parle trop et je pose beaucoup trop de questions. Quand bien même j'en ai conscience, je ne peux pas m'arrêter en si bon chemin. Le temps passant, je me rends compte que je suis déjà bien plus détendue. Ce n'est pas encore trop ça, cela dit. Et je sais qu'au moindre mouvement trop brusque de Jefferson, je risque de replonger. Et de péter un câble ... Purement et simplement. Mais nous n'en sommes pas là pour l'instant, et c'est tout ce qui compte. Il faut que je reste concentrée sur notre discussion, et surtout que je ne laisse pas mes pensées partir n'importe où. Je dois garder le contrôle sur tout ça, au risque de perde totalement les pédales. « Euh ... Je ne sais pas. Mais c'est quand même plus rassurant, que je sois là en même temps que vous. » En vérité, il m'a juste complètement posé une colle. Ma réponse est complètement floue et j'en ai conscience. Mais je ne peux pas faire mieux que ça. Et, pour ne pas changer, sa question suivante me laisse tout autant perplexe. Je hausse les épaules et détourne le regard, faisant mine de rien. « Euh ... je ne sais pas non plus à vrai dire. Vous savez, les trucs illégaux et tout ça, ça ne me connaît pas vraiment. » Et oui, il est tombé sur l'appartement de reine prude. Celle qui ne peut pas faire des excès de vitesse puisqu'elle n'a même pas le permis. Et celle qui paye ses impôts en temps et en heure, papiers bien conservés à l'appui. « Mais oui, un truc comme ça sans doute. » Je n'aurais pas pu trouver meilleure réponse que celle de Jefferson.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 24 Aoû - 22:17

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées.
(Baudelaire) ▽ Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents. 
Quand bien même la jeune femme semblait vraiment très étrange à Jeff, il ne comptait pas se tirer de chez elle par peur ou autre connerie de ce genre. Parce que ce n'était pas du tout son genre et qu'il était tout de même un peu plus courageux que ça. Pour autant, il ne pouvait s'empêcher de l'observer parfois avec une moue dubitative sur le visage. Elle était étrange, c'était certain et de plus en plus ! « Croyez-moi, si vous n'aviez pas été là, vous ne vous seriez même pas rendue compte de mon passage en rentrant chez vous ! » Assura-t-il avec sérieux. Elle était libre de le croire ou non. Ca ne changeait rien pour lui après tout. Rien du tout. Ce n'était pas comme s'il avait à tout prix besoin de la convaincre de quoi que ce soit après tout. Mais il disait vrai. Quand il opérait en secret, il le faisait vraiment en secret ! Et il était plutôt bon pour ça. « Alors pour votre propre bien, continuez de penser que c'est "un truc comme ça". » Ajouta-t-il avec un brin d'ironie dans la voix. Pour son propre bien, il était vraiment préférable qu'elle continue de croire un truc pareil. parce que si elle apprenait qu'il était un tueur à gage, elle se mettait elle même dans une belle merde noire. Et serait indirectement concernée. En tout cas, c'était là une chose qu'il ne le souhaitait véritablement pas. Pour elle il était mieux qu'elle reste en dehors de tout ça. Et poursuivre sa petite vie bien tranquille et sans histoire ! « Je serai bientôt parti de toute façon. Et à ce moment là, vous oublierai tout ça. Jusqu'à mon passage ! » C'était presque un ordre qu'il lui donnait. Et au regard qu'il lui lança, ce n'était pas compliqué de le comprendre.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff Dim 31 Aoû - 20:21



le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
(baudelaire) ▽ le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents.
Je me dis que je ne suis plus à ça près, que je peux continuer à m'enfoncer dans mes propres délires. Jefferson me prend sans doute déjà pour une folle alors ... Et puis, je ne le reverrai sans doute jamais, après tout ça. Maintenant que je suis lancée, je ne compte pas m'arrêter. Avec un peu de chance, ça le fera peut-être même prendre la fuite plus rapidement. Même si j'ai de sérieux doutes à ce sujet ... C'est étrange, de se sentir plus effrayante qu'effrayée, bien qu'aucun de mes doutes n'ai été dissipés avec le temps. Que voulez-vous, je suis, et je resterai, l'éternelle vieille fille incapable d'accorder sa confiance à qui que ce soit. Sauf rare exception bien sûr! Exception dont, de toute évidence, Jefferson est loin - très loin - de faire parti. Je hausse les épaules à sa réponse, pas tout à fait certaine de le croire. Même si, après tout, il n'a aucune raison de me mentir à ce sujet-là. On reste sur de l'hypothèse, quelque chose qui ne s'est pas produit. Et tant mieux, d'ailleurs. « Euhm ... Oui, je vais rester sur ça. » Incertaine, soudain, toutes mes craintes de nouveau revenues au galop, je me perds dans la contemplation de ma table. Elle n'est pas si passionnante, pourtant. C'est juste la seule manière que j'ai trouvé pour ne pas me mettre à trembler comme une feuille ... De nouveau. Je reprends néanmoins très vite mes esprits, et m'attelle à fixer Jefferson. « Oh oui, pas question de s'en faire là-dessus ! J'oublierai tout très vite. » Ou pas ... Mais inutile de lui en faire part, bien sûr. « Et vous en ferez de même de votre côté. La folle n'aura jamais existé. » Mon ton est plein d'ironie, et d'un amusement que j'ai bien du mal à cacher.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff

Revenir en haut Aller en bas

Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées ~ Kat & Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-