It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Lun 3 Mar - 18:32

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Son téléphone sonna, une fois, deux fois, trois fois, tandis qu'elle se précipitait pour décrocher passant une main sur son front. Les appels à cette heure de la journée n'annonçaient rien de bon, et probablement quelques nuits blanches en perspective.
« Inspecteur Mcguire ?
- Oui. C'est pour quoi ?
- Nous avons besoin de vous. Un meurtre, dans les coulisses d'un plateau télévisé. Vos collègues sont en route.
- J'arrive tout de suite. » La jeune femme se saisit rapidement de son arme et l'accrocha à sa ceinture, attrapa son lourd manteau et son écharpe avant de les enfiler tout en envoyant un baiser à son chat qui semblait l'observer du haut du canapé. Prenant son trousseau de clés, elle sortit n'oubliant pas de fermer à triple tour la porte de son appartement. Jamais elle ne c'était fait cambrioler certes, mais ce n'était pas une raison pour ne pas se montrer prudent.
Dehors il faisait encore bien froid, arrachant un frémissement à Bridget qui marchait rapidement vers sa voiture dans laquelle elle grimpa poussant un soupir de soulagement. Un de ses collègues lui avait envoyé l'adresse sur son téléphone qu'elle entra avec soin dans son GPS avant de démarrer.
Près d'une demi-heure plus tard elle arrivait enfin sur les lieux, se félicitant d'avoir trouvé rapidement. La blonde montra son insigne à l'entrée, avant qu'un des membres de l'équipe ne la prenne en charge la menant directement sur les lieux du crime.
Un homme d'une quarantaine d'années et vêtu d'un costume des plus chics – dont il n'aurait jamais plus l'utilité visiblement – gisait dans une mare de sang, abattus d'une balle au niveau du cœur et dans la tête. Il ne fallait pas être un génie pour voir que ce type avait été tout bonnement exécuté.
« Connais-t-on son identité ? » fit elle tout en se penchant pour l'observer plus avant, mettant des gants pour pouvoir le fouiller sans abîmer aucune preuve. « Non, il n'avait aucun papier sur lui. » Bridget chercha de nouveau dans les poches de l'individu sans succès. Se relevait avant d'enlever les gants, fronçant les sourcils. « Vous pouvez interroger les personnes de l'émission. Le présentateur est également présent. » L'inspecteur hocha la tête avant de se diriger vers un bureau, où se trouvait – d'après les dires de son collègues – le présentateur de l'émission qui avait eu lieu pendant que le crime se produisait.
En arrivant devant la porte grande ouverte, Bridget se figea soudainement incapable de faire un pas de plus. Ce n'était pas possible... Pas lui. Son cœur c'était tout simplement arrêté, et elle observait l'homme en face d'elle sans pouvoir dire un mot. Alexander Trevelyan, figure de son passé qui hantait son présent.
Prenant sur elle, la blonde entra, refermant la porte lâchant un « Bonsoir » aussi glacial que la température extérieure

Codes par Wild Hunger.


Dernière édition par Bridget Abigail Mcguire le Mar 4 Mar - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Lun 3 Mar - 21:38

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Il n'y a rien de moins drôle qu'un meurtre ! Voilà mon constat du jour. Fin de l'histoire, chacun rentre chez soit. Blague à part ... L'enregistrement de l'émission avait commencé depuis quelques minutes à peine, quand des coups de feu se sont faits entendre. Les vigiles sont accourut pour nous mettre tous à l'abris un peu plus loin. Et l'un d'eux, armé, était allé vérifier dans les coulisses. Mais il était déjà trop l'homme, le criminel avait prit la fuite, laissant un cadavre dans son sillage. Et pour la première fois depuis de très nombreuses années, je n'ai pas été capable de trouver le moindre truc marrant à sortir. Parce qu'il n'y a tout simplement rien de drôle ! J'en arrive même à me demander ce que vont penser les gens quand ils apprendront cette macabre histoire. Oui, je sais bien que c'est vraiment horrible et glauque de penser à ça alors qu'un homme est mort ! Et d'ailleurs, ça n'arrive qu'en deuxième position sur la longue liste de tout le bordel là. Mais j'y pense quand même. Parce que c'est un truc vachement important dans l'équation, quoi qu'on en dise. Mais soit, je dois éviter de le dire à voix haute.  Un homme vient quand même de se faire descendre. Alors j'évite de ne penser qu'à ma gueule.

Et puis je suis vachement retourné par toute cette histoire et je ne le cache pas. Quand nous avons enfin été autorisés à nous déplacer sur les lieux mais sans les quitter, je me suis réfugié dans ma loge. J'aimerais rester là toute une vie au moins ,sans être dérangé. Je sais que les flics vont débarquer et nous poser des tas de questions. Mais putain, je ne me sens vraiment pas d'humeur pour ça. Une fois dans ma loge, je m'assois sur le meuble, dos au miroir. Juste parce que je n'ai pas envie d'affronter mon propre reflet. J'ai les chevilles posées et croisées sur l'accoudoir de mon fauteuil en fasse et la corbeille de fruit est attrapée par l'une de mes mains. Distraitement, je mange quelques raisins et ne réagis pas quand j'entends quelqu'un arriver. Je joue avec la peau d'un énième raison, du bout de mon ongle, sans prendre la peine de relever la tête. « B'soir » Je réponds simplement, avant de daigner enfin relever le regard. Sauf que je regrette ça. Je regrette presque de tomber nez à nez avec un fantôme du passé. Enfin non, je ne peux pas vraiment regretter puisqu'il s'agit du plus beau fantôme de mon passé. Mais quand même. Je demeure con et incapable de trouver la moindre parole à souffler. Que fait-elle là au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 13:14

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



15 années qu'ils ne c'étaient pas vu. 15 ans à se demander pourquoi il l'avait abandonné et ce salaud n'osait même pas la regarder ? Bridget était en colère bien qu'elle tentait – avec plus ou moins d'efficacité – à garder son sang froid. Il était impossible qu'il ne l'ais pas reconnu, alors pourquoi ne disait-il rien ? Même pas fichu de s'expliquer, pas fichu de rien dire lui rappelant qu'il c'était enfuis comme un lâche sans même lui dire au revoir. Elle rêvait de lui mettre une gifle monumentale, se retenait à grand peine se contentant de jeter négligemment son sac au sol non sans y mettre de la colère dans ce geste. Elle s'installa sur une chaise en face de lui, le regardant le visage fermé sortit d'une voix calme malgré tout « Seriez vous monsieur Trevelyan ? Votre visage me dit vaguement quelque chose. » Son ton se teintait d'une certaine amertume qu'elle n'avait pas réussit à dissimuler.
Elle l'avait vu à la télévision à de nombreuses reprises, ne le regardant que quelques secondes à peine avant de changer de chaîne. Il lui rappelait un passé qu'elle avait vainement tentée d'oublier, elle était en colère contre lui pour l'adolescente qu'elle était alors et qui était folle amoureuse.
Décrochant son insigne avant de le déposer devant lui et sortant un carnet et un stylo avec une certaine assurance. « Inspecteur Bridget Mcguire. J'aurais quelques questions à vous poser, sur le meurtre bien évidemment. »
La jeune femme devait tenter de mettre sa rancœur de côté pour faire son travail correctement, régler ses comptes n'était nullement le but de sa visite. D'ailleurs si elle avait su que c'était lui, elle aurait certainement envoyé quelqu'un d'autre à sa place. Tapotant son stylo nerveusement sur le carnet se tenant sur ses genoux. Bridget respira discrètement afin de calmer ses nerfs à vif. Sérieux et professionnalisme « Puis je vous les poser monsieur ? Où bien avez vous perdu votre langue ce qui ne m'étonnerait certainement pas d'ailleurs ? » laissa t-elle échapper avant de se mordre l'intérieur de sa joue jusqu'à ce que le goût du sang vienne envahir sa bouche. Sérieux et professionnalisme Bridget. Sérieux et professionnalisme. Un homme était mort, et c'était pour ça qu'elle était là pas pour autre chose.

Codes par Wild Hunger.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 17:06

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Il aurait été vraiment culotté de ma part de faire mine d'être surpris, alors que je réalise que oui elle vient de me reconnaître. En même temps, on voit ma tronche à la télévision plusieurs fois par semaine et dans les journaux. Entre autres. Alors forcément, je doute qu'elle puisse ne pas me reconnaître. Mais je ne sais pas quoi dire, je dois bien l'avouer. Je suis juste là comme un con à la regarder sans mot dire. Et puis je sens qu'elle est carrément agacée. Le simple fait de balancer son sac comme elle vient de le faire, en est la preuve flagrante. Et puis je crois que ses paroles sont une preuve de plus du fait qu'elle me déteste et m'en veut à mourir. Ouais, sacré constatation que voilà, je sais ! J'ôte mes pieds du siège qui se trouve devant moi, pour qu'elle y prenne place. Je garde le silence alors qu'elle continue de tourner royalement autour du pot, maintenant en se sentant obligée de préciser que les questions qu'elle va me poser ne concernent que ce meurtre qui vient d'arriver. Je finis par lâcher un soupir d'agacement grandissant, quand elle semble vouloir se payer royalement ma tronche.

En temps normal, j'aurais beaucoup ris et fais preuve d'une grande autodérision. Mais à chaque seconde, depuis maintenant quelques minutes, je me souviens du fait qu'un homme est mort à quelques mètres de moi à peine. Alors non, je ne suis vraiment pas d'humeur à jouer à ça. Et je ne sais même pas comment je suis supposé me comporter devant Bridget. Je sais que j'ai agis comme le dernier des enfoirés à son encontre. Mais j'ai de bonnes raisons pour cela. Je ne me sens juste pas capable de les débiter maintenant. « Tu comptes jouer à ça encore longtemps ? Peut-être que pour toi c'est monnaie courante d'avoir à faire à des meurtres. Mais personnellement, c'est la première fois que ça m'arrive. » Je lui fais remarquer sur un ton calme, sans jamais trouver le courage de détourner mon regard d'elle. Je pense être encore bien trop sous le coup de la surprise de la voir là, pour pouvoir prendre le risque de détourner la tête. Elle en profiterait pour disparaître pour de bon, tel un mirage. « Non je n'ai pas assisté au meurtre. Oui, je connaissais cet homme. Non, je ne pense pas qu'il avait des ennemis. Et oui, je t'ai reconnu Bridget. D'autres questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 18:51

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Elle aurait tout donné il y a quelques années pour le voir ainsi assis face à elle, sous son regard inquisiteur, pouvoir lui cracher toute sa haine au visage, lui dire à quel point elle l'avait haït et le haïssait toujours pour ce qu'il lui avait fait . Aujourd'hui elle ne souhaitait que le fuir, et même si elle se sentait de plus en plus fébrile, c'était un mal nécessaire. Bridget devait savoir ce qu'il était arrivé à cet homme, et elle pourrait sûrement l'apprendre de la bouche de Xander.
La jeune femme ne pouvait cependant tout garder pour elle, la vision de cet être réveillant chez elle de bas instinct qui lui faisait exprimer toute la rage dont elle était capable, non pas par la paroles, mais par les gestes. Un soupir d'agacement ne lui échappait pas, mais elle l'ignorait continuant son discours. « Tu comptes jouer à ça encore longtemps ? Peut-être que pour toi c'est monnaie courante d'avoir à faire à des meurtres. Mais personnellement, c'est la première fois que ça m'arrive. » jouant toujours avec son stylo, tout en le regardant, Bridget stoppa net son geste. « Jouer à quoi donc ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler monsieur Trevelyan. » elle gardait ses distances. Elle ne souhaitait pas le tutoyer, ni l'appeler par son prénom, c'était bien trop personnel, lui montrer son attachement à sa personne.
« C'est mon travail monsieur. La mort est la chose la plus courante dans une vie, peut être devriez vous vous faire à cette idée. » Si elle avait put surmonter la mort de son propre père, il pourrait surmonter celle d'un inconnu. Habituellement elle faisait attention à ce que les témoins les plus touchés soit rassurer, mais avec lui elle n'y parvenait pas. Elle se montrait froide, presque cruelle comme il l'avait été avec elle après tout. « Non je n'ai pas assisté au meurtre. Oui, je connaissais cet homme. Non, je ne pense pas qu'il avait des ennemis. Et oui, je t'ai reconnu Bridget. D'autres questions ? » La blonde serra les dents hésitant à lui balancer son carnet à travers la figure. « Vous croyez vous dans une de ces séries télévisés de mauvais goût monsieur ou peut être plus malin ? Alors laissez moi poser mes questions. Je crois être assez grande pour faire mon travail correctement. » Elle n'avait pas bronché en entendant son prénom. Si il croyait qu'il fallait si peu de choses pour briser ses défenses. « Ainsi donc vous connaissiez la victime ? » fit elle en retenant une remarque acerbe de justesse, sans pouvoir s'empêcher cependant de lui jeter un regard noir.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 20:01

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Je veux et peux bien comprendre la réaction de Bridget face à moi. Le fait est que je lui ai fais beaucoup de mal en disparaissant du jour au lendemain et qu'il y a peu de chance pour qu'elle puisse comprendre. Peut-être que je trouvais le courage de lui avouer au moins une partie de toutes les raisons pour lesquelles je suis parti, elle accepterait de faire montre d'un minimum d'effort. Mais je n'y arrive pas. Non, je ne le sens vraiment pas. Je crains qu'elle ne se foute de ma gueule. Or, ma fierté ne supporterait pas un truc pareil. Alors je me tais et tente de lui rappeler que contrairement à elle, je n'ai pas l'habitude de voir des gens mourir. En tant que professionnelle, elle est quand même supposer pouvoir prendre des pincettes dans ses paroles et façons de réagir. « Tu as choisis toi même de te confronter à la mort. Ce qui n'est pas mon cas. Alors je suis désolé, mais je n'y arrive pas avec autant de naturel. » Je réponds, dents serrées. Elle semble vouloir me faire la morale sur le fait que je ne parvienne pas à juste faire face. Mais de quel droit fait-elle ça au juste ? Oh par le passé elle aurait eut ce genre de droit et bien plus. Mais ça fait quinze ans. En quinze ans, j'ai changé. Et elle aussi de toute évidence. Presque trop à mon goût. Elle est tellement désagréable ! Dans d'autres circonstances, j'aurais tourné ça à la dérision !

Je finis par la prendre de cours en répondant aux questions qu'elle va, de toute façon, me poser. Je ne tente pas de jouer au plus malin, non. Juste d'écourter cette entrevue qui risque de mal se terminer. Je sens plein de mauvaises ondes tout autour d'elle. A tel point, que je commence à craindre pour ma vie. Non, sérieusement. En plus, en tant que flic, elle doit porter une arme sur elle. Serais-je la prochaine victime ? En voilà une pensée très glauque ... « Parce que tu as l'impression de faire ton travail correctement ? » Je demande en explosant littéralement de rire et ne lui lançant un regard aussi hilare, que froid. Non vraiment, elle est très marrante là ! « Je ne répondrai pas à une personne qui est incapable de prendre sur elle pour travailler correctement. Il va falloir, soit appeler l'un de tes collègues, soit m'embarquer. » Je lâche froidement, avant de détourner le regard d'elle, refusant obstinément d'ouvrir plus la bouche ou même simplement de la regarder. Et pour bien insister sur le fait qu'il ne faut rien attendre de moi, je croise les bras sur mon torse. Et bientôt, par pure provocation, je me mets même à siffloter. Je ne risque pas grand chose de toute façon. Au pire, elle m'embarque au poste de police. Et puis, ça fait quoi hein ? Oh les journaux vont adorer raconter ça. Je vais peut être même passer pour le tueur. Au moins je pourrai en rire et en faire un excellent sketch pour mon prochain spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 20:39

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Le voir comme ça devant elle, se tenir de pareille manière la rendait folle. La tension dans la loge devait se sentir à des kilomètres à la ronde, elle pesait de plus en plus sur leurs deux épaules et si quelqu'un était rentrer en cet instant il aurait sûrement eu la sensation d'assister à un combat de boxe invisible. Bridget avait tout simplement envie de lui arracher les yeux en l'entendant lui parler de pareille manière, même si il gardait encore son air sérieux en parlant de la mort. La jeune femme respirait difficilement, jouant avec le stylo entre ses doigts pour ne pas lui arracher les yeux. Xander ne pouvait pas comprendre ce qu'elle avait vécu, comment elle l'avait vécu et quel était exactement son rapport avec la mort. Si il avait été là pour la soutenir quand son père était mort quelques années après son départ, un homme qui l'avait accueillis dans son foyer, peut être aurait il compris pourquoi elle avait fait le choix de la mort et non celui de la vie. Mais ce n'était pas le genre de chose dont elle voulait parler. Pas avec lui, et pas en ce moment.

La blonde ne disait rien, se contentait de l'observer avec un regard noir, avant de lui poser ses questions. Et pourtant quelque chose à laquelle elle ne s'attendait pas se produisit. Un rire résonnait dans la loge « Parce que tu as l'impression de faire ton travail correctement ? Je ne répondrai pas à une personne qui est incapable de prendre sur elle pour travailler correctement. Il va falloir, soit appeler l'un de tes collègues, soit m'embarquer. » Mieux valait ne pas l'attaquer sur son travail, c'était quelque chose qu'elle supportait difficilement. Bridget lui lançait un regard glacial, prenant encore une fois sur elle pour ne pas le frapper, mais ne retint pas ses mots cette fois « Tu te fous de ma gueule ?! Tu te fous vraiment de ma gueule ! Parce que tu es désormais puissant tu te crois au dessus des autres ? Tu te permet de rire de moi et de mon travail ? » Elle c'était redressé le fixait froidement tentait de ne pas hausser le ton sans grand succès « Tu as tout intérêt à répondre à mes questions. Je te le demande. Je parle du type qui est mort et qui gît dans une mare de sang, pas de ta petite personne ! Toujours aussi égoïste à ce que je vois... Alors réponds et ne me fais pas perdre de temps ! » elle se laissait retomber sur sa chaise, baissant les yeux sur le bloc qu'elle n'avait toujours pas lâché, et où aucun mot n'était inscrit. « Comment s'appelait cet homme Alexander ? » Le tutoiement était revenu sous l'effet de la colère, vestige d'un passé qui ne reviendrait pas.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 21:19

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Bridget est devenue une folle hystérique. C'est le premier constat que je fais alors qu'elle semble partir dans une rage incontrôlable. Qu'elle puisse croire que je me pense au dessus des autres, me rend totalement dingue. Non mais sérieusement ! Pour qui me prend-elle au juste ? Elle croit que je suis devenu de ces stars qui se prennent pour quelqu'un de nettement supérieur au reste du commun des mortels ? Elle pense que je suis ça ? Vraiment ? Est-ce que j'ai l'air d'être de la sorte ? Non mais franchement ! Je suis tout sauf ça. Ok je suis toujours en train de faire le con et de rire de moi même. Je suis toujours en train de faire ma pub aussi. Mais ça fait parti de mon métier. Et si à l'instant présent je suis en train de penser au fait que je vais pouvoir un jour rire de cette tragique histoire, c'est surtout une façon pour moi de dédramatiser la chose et la rendre moins horrible, pour pouvoir tout simplement passer outre et avancer. J'ai besoin de penser à autre chose ! Quand j'étais gosse déjà, j'avais besoin de faire le con à tout bout de champ, pour oublier les coups que je me prenais par mon père en rentrant certains soirs. « Es-tu incroyablement stupide ou fais-tu exprès ? Non parce que si tu joues la comédie, tu aurais mieux fait d'être actrice ! Et t'aurais sans doute gagné un oscar pour ton rôle d'idiote. » Je lâche froidement. Je ne m'énerve pour ainsi dire jamais. Mais quand c'est le cas, je peux rapidement devenir très mauvais.

« Je ne me moque pas de ton métier. Je te fais seulement remarquer que tu n'es pas très pro de par ton comportement. Tu es supposé faire comme si tu ne me connaissais pas, plutôt que d'insister sur le 'Oh mon Dieu Xander tu as été un tel enfoiré en disparaissant du jour au lendemain'. Tu aurais tout aussi bien pu venir avec une pancarte 'Je t'en veux atrocement et vais te le faire payer cher' que ce serait revenu exactement au même ! » J'ajoute toujours sur le même ton. Avant de finalement souffler un bon coup, détourner de nouveau le regard d'elle, recroiser les bras sur mon torse et poser mon dos contre le miroir. « Thomas Kendrick. » Je réponds finalement, à contre coeur. Plus vite j'aurais répondu et plus rapidement je serai libre. Et n'aurais plus à subir son comportement de garce pleine de rancoeur. Non vraiment, si elle n'est pas en mesure de comprendre que je puisse avoir du mal à faire face à une mort aussi soudaine, ça ne vaut pas le coup de faire durer la torture. Contrairement à elle, je ne suis pas habitué à ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 21:52

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



LElle n'en peux tout simplement plus. Elle n'a qu'une hâte, quitter cette pièce au plus vite et fuir son regard froid et ses remarques blessantes. Il rendait la blonde tout simplement hors d'elle révélant les plus terrible aspect de sa personnalité et également ses faiblesses. Un livre ouvert, mise à nue, elle se sentait vulnérable. Et rien n'était plus dangereux qu'un animal blessé, c'était bien connus. « Es-tu incroyablement stupide ou fais-tu exprès ? Non parce que si tu joues la comédie, tu aurais mieux fait d'être actrice ! Et t'aurais sans doute gagné un oscar pour ton rôle d'idiote. »
La jeune femme prit tout cela comme une immense claque en pleine figure. Une idiote ? Etais ce ainsi qu'elle lui apparaissait ? Si seulement elle était née idiote, pensait la blonde en le regardant serrant la mâchoire afin de retenir des larmes. Finalement cela faisait encore plus mal qu'elle ne l'avait pensée. Un rictus apparut sur son visage « Tu as raison. Je suis stupide, mais je l'étais encore bien plus à 17 ans pour avoir cru que tu m'aimais. Alors par pitié, ne me parle pas de stupidité, tu en est l'exemple type. »
Sa main tremblait légèrement à la fois de rage et de peine. Elle n'y arriverait pas, non elle ne pourrait pas aller au bout sans craquer. Parce que non, malgré sa crise de plus tôt elle n'avait pas encore été au bout de tout ça. « Je ne me moque pas de ton métier. Je te fais seulement remarquer que tu n'es pas très pro de par ton comportement. Tu es supposé faire comme si tu ne me connaissais pas, plutôt que d'insister sur le 'Oh mon Dieu Xander tu as été un tel enfoiré en disparaissant du jour au lendemain'. Tu aurais tout aussi bien pu venir avec une pancarte 'Je t'en veux atrocement et vais te le faire payer cher' que ce serait revenu exactement au même ! »  Bridget détourna le regard tandis qu'il lâchait le nom du type. C'est tout ce dont elle avait véritablement besoin. Elle nota le nom rapidement sur le carnet avant de se lever attrapant son sac et jetant toutes ses affaires dedans, tentant de contenir des larmes. Elle n'avait pas supporté que lui parle de ce passé qu'elle essayait de faire disparaître, et entendre de sa bouche que oui il l'avait bien abandonnée du jour au lendemain, cela lui faisait l'effet d'un couteau que l'on remuait dans une plaie béante. « Tu es vraiment un enfoiré Alex' ça fait du bien de te l'entendre dire. » La jeune femme remettait son sac sur son épaule « Si l'on te demande de venir au commissariat, demande quelqu'un d'autre que moi, je n'ai pas encore envie de me faire insulter de nouveau même si me faire du mal semble te réjouir. » fit elle de manière sarcastique avant de chercher autour de son cou quelque chose que visiblement elle semblait avoir perdue « Merde...» murmura t-elle les sourcils froncés.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 22:13

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


J'ai surtout l'impression que le gros bordel qui est en train de s'installer entre nous, est du à une profonde incompréhension, d'un côté comme de l'autre. On ne parvient pas à se parler sans que ça ne tourne au vinaigre. Et personnellement, j'ignore si c'est rattrapable ou non. Je ne suis pas sûr de ça. Ne serait-ce que parce que tout ça est en grande partie de ma faute. Enfin je veux dire ... C'est quand même moi qui ais disparu du jour au lendemain. Certes, ce n'est pas entièrement de mon fait et j'ai surtout fais ça pour la sauver elle. Mais je ne peux pas vraiment lui en parler. Je ne suis même pas certain qu'elle puisse entendre raison. Elle m'en veut beaucoup trop pour ça, ça crève les yeux. « Tu n'as pas le droit de remettre en doute les sentiments que j'avais pour toi. » Je rétorque avec emportement. Non vraiment, elle n'a pas le droit de faire un truc pareil. J'ai presque envie de la gifler pour lui remettre les idées en place. Mais, premièrement, ne jamais cogner une femme. Et secondement ... Elle est devenue une putain de flic ! Alors forcément, elle risque surtout de me coffrer et là les journaux auront de quoi raconter de belles histoires à mon sujet. Et surtout, tous se foutre de ma gueule. Sur un sujet pareil, je ne suis pas certain d'apprécier, qu'on se le dise ! Je préfère encore quand on se fout de ma gueule parce que j'ai trébuché et me suis retrouvé face contre terre, à la rigueur !

« Attend ... » Je soupire en la sentant plus que sur les nerfs. Sans doute à la limite d'éclater en sanglots. Je ne peux pas dire le contraire ... Ca me travaille de la voir ainsi. Je n'ai jamais eus dans l'idée de lui faire le moindre mal. Maintenant moins que jamais. « Puisque le destin, avec son drôle d'humour, a décidé de nous mettre sur la route l'un de l'autre ... Est-ce qu'on ne pourrait pas simplement discuter, d'adulte civilisé à adulte civilisé ? » Je tente sur un ton redevenu parfaitement calme et même doux. Je ne tente pas de l'amadouer, pas vraiment. Juste de lui faire entendre raison. Je vois bien qu'elle est dans un sale état de nerfs à cause de ces retrouvailles inattendues. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que je n'aime vraiment pas la voir de la sorte. Quinze années ont beau être passées, ça n'a pas changé grand chose. Si ce n'est nos carrières et éventuellement, un peu nos physiques. On a quand même prit quinze ans dans la gueule. Si je doute que ça me réussisse, je ne peux pas nier que de son côté, si. Largement. « Qu'est-ce que tu cherches ? » Je demande en réalisant qu'elle semble presque paniquée à l'idée d'avoir perdu quelque chose. Un truc qui doit lui être sacrément précieux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mar 4 Mar - 23:07

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



[justify]« Tu n'as pas le droit de remettre en doute les sentiments que j'avais pour toi. » Qu'est-ce que cela voulait dire ? Je t'ai laissé toute seule, te quittant sans rien dire mais je t'aimais quand même. Bien évidemment... elle leva les yeux au ciel discrètement avant de prendre son sac et de le mettre sur son épaule.
Elle s'apprêtait à éclater en sanglot, elle rentrait sûrement chez elle et dormirait pendant quelques heures tâchant d'oublier ce qu'elle avait pu vivre ici. Bridget allait ouvrir la porte, prendre la fuite avant de terminer tout ce qu'elle pouvait faire sur ce lieu maudit, rentrer, et repartir pour élucider le meurtre de ce pauvre gars. « Attends... » Voulait il encore la torturer ? La blesser plus qu'elle ne l'était déjà ? Elle se retourna vers lui, ravalant difficilement ses larmes et sa salive. « Puisque le destin, avec son drôle d'humour, a décidé de nous mettre sur la route l'un de l'autre ... Est-ce qu'on ne pourrait pas simplement discuter, d'adulte civilisé à adulte civilisé ? » le ton est loin d'être le même qu'auparavant. Beaucoup moins froid, presque doux, comme si il avait pitié d'elle et de ce qu'elle pouvait ressentir. La jeune femme passa une main dans ses cheveux blond, fermant doucement les yeux afin de calmer ses nerfs à vif. Elle devait prendre sur elle, ils n'étaient plus de simple adolescent après tout, ils étaient des adultes, et les adultes devaient pouvoir discuter même si Bridget lui en voulait farouchement de l'avoir abandonner sans rien dire, ne lui laissant qu'une lettre qu'elle ne comprenait pas vraiment. Quand elle rouvrit les yeux, elle posa son regard sur le présentateur « Après ce que nous venons de nous dire je doute encore que nous soyons des êtres civilisés. Mais nous pouvons toujours essayer. » dit-elle juste avant de porter la main à son cou son cœur battant soudainement plus vite craignant d'avoir perdu un objet qui lui était si précieux. Cherchant dans son sac d'abord visiblement paniqué rien qu'à cette idée, Alexander lui demande ce qu'elle cherche, elle lui jette à peine un regard « Un collier, avec un anneau de mariage en or, c'est important. Je dois le retrouver. » L'anneau de son père, seule et unique chose qu'il lui restait de lui. Elle ne pouvait l'avoir perdu. L'inspecteur se baissa soudain cherchant à quatre pattes l'objet tant convoité « Je ne peux pas l'avoir perdu... » murmura t-elle.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mer 5 Mar - 17:25

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


A son tour, il me semble qu'elle change peu à peu d'humeur. D'enragée, elle me paraît soudainement plus adoucie. Et ça me rassure. Pendant quelques minutes, j'ai eus peur qu'elle ne me saute dessus pour m'étrangler ou qu'elle ne me balance son sac à la gueule. Elle n'est pourtant pas vraiment une hystérique. Mais dans le fond, tout peut arriver. Surtout qu'elle m'a l'air vraiment très remontée là ! Et faut bien le dire, je comprends tout à fait pourquoi. Je dirais presque qu'elle a raison de l'être. Contre toute attente, elle arrive vraiment à me surprendre, quand elle fini par accepter que nous tentions d'avoir une discussion sérieuse et civilisée, entre adultes que nous sommes devenus. Alors celle là, je dois bien dire que je ne m'y attendais pas, mais alors pas du tout ! Est-ce que c'est désagréable ? Oh non, pas le moins du monde. Je suis agréablement surpris et pour le moins soulagé ! « Ce sont simplement la colère et la surprise qui nous ont fait parler. En soit, rien de bien grave. » Je tente pour qu'elle ne change pas d'avis et ne se défile pas à l'idée de cette conversation des plus sérieuses que je tiens vraiment à avoir avec elle !

Mais avant que nous n'ayons eus le temps de parler plus encore de façon si sérieuse, elle me semble frôler la crise de panique en se tâtant la gorge. Je comprends qu'elle cherche quelque chose qui, pour qu'elle se mette dans un tel état, doit être vraiment très important pour elle. Raison pour laquelle je décide de lui filer un petit coup de main. Quand j'apprends de quoi il s'agit, je dois bien avouer que je suis quelque peu surpris. Une alliance ? Elle porte une alliance en collier ? Comme une veuve le ferait ? Ou comme quelqu'un ayant perdue une personne très proche comme un parent ou un grand parent. L'idée qu'elle soit veuve, me terrifie plus qu'autre chose je dois bien l'avouer. Malgré tout, je ne souffle mot. Et lui lance un regard ahurit quand elle se met à quatre pattes pour chercher son collier. Mon Dieu, c'est qu'elle doit sacrément y tenir à son collier ... « Attend ... Bon sang arrête ça. Putain si quelqu'un te surprend à quatre pattes dans ma loge ...» Il n'est pas utile de préciser ce qui sera dit, empiré, amplifié et raconté encore et encore. Je soupire et quitte la pièce pour chercher dans les alentours, si je ne trouve pas son collier et l'anneau qui va avec.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mer 5 Mar - 18:25

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



En colère, elle l'était toujours et elle espérait bien que c'était la dernière fois qu'ils se verraient. Ils avaient eu chacun une vie de leur côté après leur «séparation». Ils avaient sûrement changé et pas qu'en bien. Bridget ne se gênerait certainement pas pour lui dire ce qu'elle avait sur le cœur, au risque de paraître comme une folle hystérique. Mais tant pis, c'était une conversation qui lui était nécessaire pour lui permettre d'avancer. Ensuite leur chemin se séparerait définitivement même si elle ne pourrait pas arrêter de le voir à cause de la presse et de la télévision. La blonde allait ajouter quelque chose quand elle porta la main à son cou.

Ce collier avec cet anneau était vraiment l'une des seules choses qui comptait pour Bridget, raison pour laquelle en voyant que celui-ci n'était plus autour de son cou, elle avait réellement paniqué à l'idée de l'avoir perdu. La jeune femme retournerait tout New York si il le fallait pour pouvoir le retrouver. L'alliance était le seul souvenir matériel de son père, celui qui n'avait jamais quitté son doigts depuis le jour de ses noces. Retournant son sac pendant quelques instants, elle fondit tout bonnement au sol cherchant à quatre pattes sous le tabouret où elle était assise quelques instants plus tôt. « Attend ... Bon sang arrête ça. Putain si quelqu'un te surprend à quatre pattes dans ma loge ...» Elle releva la tête vers lui poussant un soupir agacé sans se relever pour autant. Les gens étaient vraiment tordues pour pouvoir penser une chose pareille, où était il le seul à penser ainsi ? Il n'avait visiblement pas changer et l'idée qu'il puisse même penser à cela lui donnait la nausée. « Je dois t'avouer que pour le moment je m'en contrefous de ce que l'on puisse penser en me voyant ainsi. » La jeune femme retourna à sa recherche, heureuse d'être en jean et non en jupe en effet, cela aurait paru dans ce cas étrange. Elle ne le vit pas sortir, obnubilé par l'idée d'avoir perdu son collier. Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'elle se relevait, le précieux objet dans sa main nouant rapidement ses cheveux alors qu'elle sortait de la loge désormais vide.
Bridget ne savait pas où il était partis. Peut être avait il préféré partir, éviter la discussion qui se profilait entre eux. L'inspecteur le chercha cependant du regard avant de le trouver plus loin marchant d'un pas rapide vers lui « C'est bon. » lui lâchait elle du bout des lèvres comme si chaque mot qu'elle pouvait lui adresser avec une once de gentillesse lui brûlait la gorge. Bridget tenait fermement l'anneau dans sa main droite.  
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mer 5 Mar - 20:05

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


D'accord, je suis du genre à toujours avoir l'esprit dans la culotte, si l'on peut dire ainsi. Et ce, principalement quand je me trouve en charmante compagnie. Et là, on ne peut pas dire que Bridget ne soit pas plus qu'une charmante compagnie. Elle est aussi et surtout, mon ex. Ma plus longue et plus belle relation. Et forcément, la voir à quatre pattes, ça a le don de me faire penser à ... Eh bien à toute autre chose. Ce que je finis par mentionner indirectement. C'est plus fort que moi, je ne peux pas ne pas y penser. Même si je ne compte pas mettre en application ! Quoi que ... Non, non ! Calli ! Calli ! Calli ! Oui, je pense à Calli quand des pensées de ce genre m'assaillent. Parce que oui, ça m'arrive encore ! On ne change pas un homme en un tour de main. J'ai été infidèle pendant des années et au cours de mes trois mariages successifs. Alors devenir plus sage de ce côté là, c'est vachement difficile ! J'ai commencé à être ainsi, des mois après ma séparation d'avec Bridget. Le fait que je n'ai jamais eus dans l'idée de la tromper elle, n'est-il pas un signe évident ? Je préfère ne pas trop y penser ...

« Tu ne diras pas ça si tu découvres une photo de toi à quatre pattes avec Xander Trevelyan dans la même pièce, dans les magasines. » Je lui fais remarquer avec une ironie parfaitement décelable. Oui parce que forcément, ma réputation de séducteur invétéré, me précède. Une femme dans une telle position dans ma loge, ça ne peut que signifier une chose ! On a ou on va coucher ensemble. Et même mieux, ils sont capables de dire qu'on joue à des jeux sado maso. Bref, ça peut aller loin ! Depuis le temps, je m'y suis habitué. Mais je doute qu'elle ait envie d'avoir un tel portrait dans la presse à scandales. Surtout si elle tient à son emploi et à sa réputation en tant que flic. Un moment plus tard, alors que je viens de quitter la pièce pour l'aider à chercher son collier, elle fini par me rejoindre et m'annoncer que c'est bon. La façon qu'elle a de me parler, a un goût de "je me force à t'adresser la parole". Ca me fait sourire. De façon pleinement ironique, évidemment. « Chouette. On peut discuter maintenant. » Je fais remarquer sur un ton enjoué, tout en m'emparant vivement de son bras pour l'entraîner avec moi dans ma loge, dont je ferme la porte derrière nous. Bon, pour les rumeurs, tant pis je crois ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Mer 5 Mar - 23:03

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Bridget se sentait mal face à lui, elle ne savait même pas pourquoi elle était revenu lui parler alors qu'elle aurait parfaitement put prendre la fuite, lui tourner définitivement le dos. Disparaître comme lui avait disparu de sa vie. Elle allait prendre congés, s'apprêtait à partir lorsqu'il lança
« Chouette. On peut discuter maintenant. » l'attrapa par le bras avec un air enjouée. Son contact sur sa peau lui serra le cœur, lui rappelant d'ancien souvenir d'adolescence, des souvenirs que la jeune femme avait partagé avec ce type. Elle marmonnait dans une barbe inexistante « Je ne vois absolument pas ce qu'il y a de chouette là-dedans... » baissant les yeux le suivant tant bien que mal jusque dans la loge où ils se trouvaient désormais enfermé. Xander avait beau lui avoir fait la morale sur les rumeurs que pouvaient engendrer le fait de trouver une femme à quatre pattes en sa compagnie, visiblement il trouvait ça moins louche d'être enfermer avec une femme dans une pièce.... Elle leva les yeux au ciel restant debout près de la porte collée au mur ne lâchant pas son ancien petit ami du regard. Elle était plus calme qu'auparavant, beaucoup plus calme oui, mais la tension ne c'était pas relâchée entre eux, où en tout cas de son côté.
Elle n'avait jamais été une fille facile dans tout les sens du terme, elle ne se laissait pas avoir par un simple sourire ou abuser par de simples paroles. Il lui fallait des preuves. La blonde le défiait du regard « De quoi veux tu me parler ? Je t'écoute. » Sa main la démangeait dangereusement. Elle croisa les bras sous sa poitrine esquissa un sourire narquois « Si tu pensais que je me remettrais de nouveau à quatre pattes en revenant ici tu te trompes, je ne suis toujours pas ce genre de femme. » Oh bien évidemment elle avait connus d'autres hommes après lui, c'était simplement histoire qu'il ne s'imagine pas quoi que ce soit d'autres. Après tout il était connus pour ses – très – nombreuses infidélités. C'était peut être d'ailleurs pour une autre fille qu'il avait fuit. Elle serra les dents à cette idée.
Codes par Wild Hunger.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Jeu 6 Mar - 18:01

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Je roule ouvertement des yeux quand elle me fait ouvertement remarquer qu'il n'y a rien de drôle dans tout ce que nous sommes actuellement en train de vivre. La vie elle même est drôle. Même avec ses côtés négatifs, tristes et tout le tralala. En tout cas moi, je trouve toujours matière à rire de vraiment tout ! Et je ne vois pas en quoi c'est un souci. Je trouve ça plutôt cool d'être capable de rire de tout et de rien. Mais de toute évidence, elle ne pense pas pareil. Quelle idée, aussi, d'être devenue aussi sérieuse ! La vie avec elle, ne doit pas être très rigolote ... Je ne peux m'empêcher de sourire de façon légèrement moqueuse, quand je la vois qui se poste contre la porte de la loge, bras croisés. Elle est tellement fermée à toute éventuelle conversation. Franchement c'en est presque drôle je trouve ! Elle est si sérieuse et si fermée quand elle me dit qu'elle m'écoute, avant de surenchérir en insistant bien sur le fait qu'elle n'est pas du genre à se donner sexuellement parlant. Parce que oui, c'est bien de cela qu'il est question quand elle mentionne cette position hautement évocatrice. J'ai actuellement une petite amie. Alors forcément, je n'envisage pas non plus de copuler avec qui que ce soit dans cette loge.

« Je te rassure, mon intention est uniquement de parler. D'adulte à adulte. » Je lui fais remarquer, en espérant qu'elle ne va pas s'imaginer qu'elle n'est pas à mon goût ou quoi que ce soit. Bon Dieu quelle idée bizarre. Bien sûr qu'elle l'est. Et peut-être même plus qu'à l'époque. Elle a un corps de femme, bien plus qu'il y a quinze ans. Tout à fait le genre à me faire succomber en un rien de temps. Mais cette fois je vais être fort ! Surtout à cause de notre passé commun, qui a laissé pas mal de séquelles ! « Est-ce qu'on peut commencer par prendre de simples nouvelles l'un de l'autre ? Salut ,comment vas-tu depuis le temps ? Que deviens-tu ? Ton métier ? Ta famille ? Tes amis ? » J'émets l'idée tout haut, presque soudainement mal à l'aise. Ce n'est pourtant pas mon genre du tout de l'être. Mais là ce coup ci, je ne contrôle rien. En fait, je ne sais juste pas de quoi parler et de quelle façon. Tant d'années sont passées ... Et puis je suis vraiment parti comme un voleur. Elle doit me haïr aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Dim 9 Mar - 18:46

Bridget Abigail Mcguire a écrit:
Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Bridget ne savait pas vraiment comment réagir, face à lui et face à elle-même. La sensation de passer elle-même un interrogatoire ne la quittait pas. Gardant un visage des plus fermé tentant de faire une pointe d'ironie, agissant ainsi quand elle se sentait mal à l'aise. Être dans la même pièce que lui l'inquiétait d'une certaine manière, qu'est-ce qu'il allait pouvoir dire pour se justifier.
Un sourire ne quittait pas les lèvres d'Alexander, toujours à rire de rien... Quand ils sortaient ensemble cela ne la dérangeait pas, cela lui donnait encore plus de charme, mais à l'heure actuelle elle n'était pas encore d'assez bonne humeur pour s'attarder sur son physique ou si la jeune femme le faisait elle lui trouverait certainement tout les défauts du monde. Incapable de bouger d'un pouce, elle le fixait énoncer tout ce par quoi monsieur souhaitait commencer.
« Des nouvelles ? » Elle esquisse un sourire moqueur tentant tant bien que mal de se prendre au jeu. «Bien... Je vais très bien je te remercie. Quand à ce que je deviens... Je pense que tu es assez intelligent pour savoir quel métier j'exerce. » Sa gorge se serra quand il évoqua sa famille, son poing se refermant de nouveau sur son collier improvisé. La jeune femme se garda bien de lui répondre.
Elle se décollait du mur, s'approchant dangereusement de lui. L'inspecteur lui tournait autour tel une lionne autour de sa proie.
« Mais devrais je te poser la question ? Après tout les journaux et la presse ne se garde pas de relater ta vie palpitante au plus grand nombre. » Elle se mord une nouvelle fois la langue devant son impossibilité à être agréable devant cet homme. Bridget venait également de se trahir, montrant qu'elle avait gardé un minimum d'intérêt pour lui et sa vie stupide. Qui ne savait pas après tout, que Xander Trevelyan avait divorcé trois fois et qu'il avait également fait parlé de lui pour ses très nombreuses infidélités !
Codes par Wild Hunger.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Dim 9 Mar - 18:46

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Bridget ne savait pas vraiment comment réagir, face à lui et face à elle-même. La sensation de passer elle-même un interrogatoire ne la quittait pas. Gardant un visage des plus fermé tentant de faire une pointe d'ironie, agissant ainsi quand elle se sentait mal à l'aise. Être dans la même pièce que lui l'inquiétait d'une certaine manière, qu'est-ce qu'il allait pouvoir dire pour se justifier.
Un sourire ne quittait pas les lèvres d'Alexander, toujours à rire de rien... Quand ils sortaient ensemble cela ne la dérangeait pas, cela lui donnait encore plus de charme, mais à l'heure actuelle elle n'était pas encore d'assez bonne humeur pour s'attarder sur son physique ou si la jeune femme le faisait elle lui trouverait certainement tout les défauts du monde. Incapable de bouger d'un pouce, elle le fixait énoncer tout ce par quoi monsieur souhaitait commencer.
« Des nouvelles ? » Elle esquisse un sourire moqueur tentant tant bien que mal de se prendre au jeu.  «Bien... Je vais très bien je te remercie. Quand à ce que je deviens... Je pense que tu es assez intelligent pour savoir quel métier j'exerce. » Sa gorge se serra quand il évoqua sa famille, son poing se refermant de nouveau sur son collier improvisé. La jeune femme se garda bien de lui répondre.
Elle se décollait du mur, s'approchant dangereusement de lui. L'inspecteur lui tournait autour tel une  lionne autour de sa proie.
« Mais devrais je te poser la question ? Après tout les journaux et la presse ne se garde pas de relater ta vie palpitante au plus grand nombre. » Elle se mord une nouvelle fois la langue devant son impossibilité à être agréable devant cet homme. Bridget venait également de se trahir, montrant qu'elle avait gardé un minimum d'intérêt pour lui et sa vie stupide. Qui ne savait pas après tout, que Xander Trevelyan avait divorcé trois fois et qu'il avait également fait parlé de lui pour ses très nombreuses infidélités !  
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Lun 10 Mar - 17:36

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Je dois avouer que je ne sais pas vraiment ce que l'on peut se raconter avec Bridget. Tout ce dont je suis certain dans l'immédiat, c'est que je ne veux pas la voir disparaître aussi rapidement alors qu'on vient à peine de se recroiser. Et ce, après quinze années sans s'être vu du tout  tous les deux. J'ai évidemment mes raison pour être parti comme un voleur et pour, ensuite, n'avoir plus donné de nouvelles. Mais pour s'en douter un minimum, il faudrait qu'elle ait lu mon autobiographie. Or, je doute qu'elle l'ait fait. Ses paroles me prouvent plutôt le contraire depuis le début de la conversation. « Tu n'as pas répondu pour ce qui est de ta famille ... » Je fais doucement remarquer, en retrouvant mon sérieux pour le coup. Parce que j'ai l'impression qu'elle a volontairement omit de me répondre à ce sujet. Or, si elle a fait ça, c'est très certainement parce qu'un truc grave doit se cacher derrière. Et même si je sais que ma curiosité est peut être mal placée, j'ai envie et besoin de savoir. Après tout, sa famille a un peu été la mienne pendant les deux années qu'a duré notre relation. Je fronce les sourcils quand elle se met à me tourner autour. Elle semble vouloir reprendre le plein contrôle de la situation. Et ses paroles me font tiquer. C'est ça. Elle cherche tout simplement à m'atteindre. Elle espère me faire du mal. Ca la soulagerait peut-être, au vu de ce que je lui ai moi même fais subir par le passé, en partant comme je l'ai fais. Je n'ai peut-être que ce que je mérite, je le sais. « Cette remarque de ta part, doit signifier que tu t'es assez intéressée à ma petite vie, pour lire quelques articles sur mon compte ... » Je remarque avec ironie. Elle peut bien faire celle qui s'en fout complètement de moi. Je vais avoir du mal à la croire là ... « Est-ce qu'on t'a appris qu'il ne fallait pas croire tout ce qui est raconté dans ce genre de ... Presse ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Lun 10 Mar - 17:58

Xander & Bridget
Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain



Il était assez étrange de les voir tout deux réunit dans une seule et même pièce. Bridget elle même avait beaucoup de mal à concevoir que cela soit la réalité. Peut être rêvait elle après tout ? Elle se pinça légèrement le bras pour vérifier que ce qui se déroulait devant ses yeux était bel et bien réel.  Si Sarah avait été là elle aurait sûrement trouvé cette situation très cocasse, mais sa meilleure amie n'était pas là, et c'était elle qui se retrouvait seule devant Alexander, unique homme avec lequel elle c'était sentit vraiment bien. Quand il était partis cela lui avait tout simplement brisé le cœur, mais forte comme elle l'était – ou voulait le montrer – elle avait caché toute sa haine et sa rancœur au fin fond de son être. Peut être était ce pour cela qu'elle n'avait jamais vraiment put dépasser ce stade de son existence et ne jamais vraiment s'établir pleinement avec un autre... Son cœur se serra dans sa poitrine une nouvelle fois : fonder un foyer avait toujours été quelque chose d'important pour Bridget, mais aujourd'hui elle avait 32 ans et n'avait encore rien construit dans son existence pour que cela se fasse.
Elle alla s'asseoir en face de lui, se releva une nouvelle fois, revint se rasseoir. L'inspecteur ne tenait pas en place. « Cette remarque de ta part, doit signifier que tu t'es assez intéressée à ma petite vie, pour lire quelques articles sur mon compte ... Est-ce qu'on t'a appris qu'il ne fallait pas croire tout ce qui est raconté dans ce genre de ... Presse ? » La jeune femme serra les dents. Elle était grillée. « Je ne m'intéressais pas à ta vie. C'est Sarah qui m'a raconté. » Elle se maudissait intérieurement, essayant de rattraper sa bourde comme elle le pouvait avec Sarah comme alibi. Ce n'était pas totalement faux d'ailleurs... « Je ne suis pas idiote... je doute simplement qu'ils puissent avoir inventé tout ces mariages successifs. » Trois mariages. Avait il jamais été capable de rester fidèle une seule fois ? Peut être que même durant leur relation cela avait été le cas, qu'il y avait eu d'autres filles. « Et tes infidélités non plus. Je sais comment tu traitais les filles avant de me rencontrer, peut être que ce fut même le cas lorsque nous étions ensemble. » dit elle en fermant quelques secondes les yeux. Cette idée ne lui était pas supportable, mais elle n'avait put s'empêcher de la formuler à voix haute, pour apprendre qu'il l'avait sûrement laissé pour une fille plus jolie, plus brillante, plus drôle aussi.
« Tu n'as pas répondu pour ce qui est de ta famille ... »  Bridget se releva lui tourna le dos pour cacher des larmes. Parler de son père et de sa mort, y penser lui faisait beaucoup de mal. « Ils vont bien... »
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget] Lun 10 Mar - 18:56

Bridget & Alexander ₰  Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain.

Certains disent qu'on reconnaît le grand amour lorsqu'on s'aperçoit que le seul être au monde qui pourrait vous consoler est justement celui qui vous a fait mal. ▲ G. Musso


Sarah, Sarah ... Je ne sais pas qui est cette Sarah, mais je suppose que c'est l'une de ses amies. En tout cas, elle a bon dos dans l'histoire. C'est elle qui lit ces feuilles de choux et qui retranscrit tout à Bridget. Enfin, soit disant ! Je ne suis pas à leurs côtés quand ce genre de truc arrive alors je ne peux pas savoir ce qu'il en est véritablement. Mais le fait est que mon ex semble au courant de pas mal de détails au sujet de ma vie privée. C'est que quelque part, elle a du écouter et enregistrer les informations. Que ce soit ou non volontaire de sa part d'ailleurs ... « Hm, donc, ton amie Sarah se passionne pour la vie des personnalités connues et te fais un débriefing au sujet de toutes, une fois qu'elle a lu tout ce qu'il y avait à lire ? » Je l'interroge en tentant de faire disparaître toute trace de moquerie dans ma voix. Le but n'est quand même pas de la vexer ou quoi que ce soit. Simplement de lui faire avouer qu'il lui arrive parfois de se renseigner sur mon compte. Peut-être qu'elle ne ment pas et qu'elle en a vraiment rien à foutre de ma vie. Mais je dois avouer que ça me fouterait sacrément les boules. J'aime l'idée qu'elle puisse vouloir me suivre de près ou de loin et en savoir plus sur mon compte. Mais je risque de me faire du mal à moi même, si je réalise que je me trompe bel et bien.

Toute trace d'amusement déserte mon visage, quand elle émet à voix haute l'idée que je puisse l'avoir trompée pendant le temps qu'a duré notre relation. Pense-t-elle sérieusement cela ? Je dois avouer que ça fait un mal de chien de l'entendre le dire. j'aurais préféré qu'elle la ferme. J'aurais presque préféré qu'elle garde ses doutes pour elle. Là, je ne sais pas comment gérer la douleur qui me prend au coeur.  Je l'ai aimé. Je l'ai sérieusement. A tel point, que pense l'aimer à jamais. « Je ne t'ai jamais trompé. Pas une seule fois. » Je marmonne en lui lançant un regard noir. Bon, n'étant vraiment pas méchant, un regard noir chez moi, c'est sans doute un regard normal chez quelqu'un d'autre. Mais l'envie y est là, tout de même... « Je t'aimais vraiment. Tu ne peux pas comparer la relation que nous avons eus, à la relation que j'ai pu avoir avec ces trois là. »  J'ajoute avant de soupirer et détourner le regard. Je ne sais pas vraiment pourquoi je les ais épousées d'ailleurs. Bon, la première, je n'ai pas franchement eus le cas. Sinon, son père allait me tuer je crois bien. Les deux autres ... Eh bien le mariage n'a plus vraiment de sens pour moi .Ce n'est qu'un papier qu'on signe, une bague qu'on porte. Enfin moi je n'ai jamais porté d'alliance. Je trouve ça ringard. Et puis ça montre que j'appartiens à quelqu'un. Or, je n'appartiens à personne, qu'on se le dise. Je tente de changer de sujet en m'intéressant à sa famille. Mais comme j'insiste, elle se lève et se détourne de moi. Sa voix tremble. Vraiment à peine. Mais assez pour que je m'en rende compte. Et le fait qu'elle me tourne le dos, me confirme qu'elle est en train de lutter contre les larmes. J'ai envie de la prendre dans mes bras mais je ne suis pas certain de pouvoir me permettre un tel geste à son encontre. « Est-ce que tu veux en parler ... ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget]

Revenir en haut Aller en bas

Ne laisse jamais les ombres d'hier obscurcir la lumière de demain [Xander & Bridget]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-