It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Mar 11 Fév - 22:21

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Merde. Merde et merde à nouveau ! Il était plus de minuit, la nuit était tombée depuis belle lurette et il faisait vraiment un froid de canard. Et pourtant, je me trouvais dehors. Pas sans raison. J'avais perdu les clés du petit studio que j'occupais depuis deux petites semaines à peine. La chance que j'avais dans mon malheur, c'est que je trimbalai toujours toutes mes affaires, dans mon unique sac à dos. Parce que j'étais habitué à être foutu dehors par les propriétaires des logements que j'occupais, faute de pouvoir payer le loyer. Du coup, ma véritable maison se trouvait toujours sur mon dos, à l'image d'un escargot et sa coquille. Mais perdre mes clés, c'était une première. Je me mettais à la porte de chez moi, moi même. Et à cette heure ci, tout le monde dormait dans les parages. Même mon propriétaire qui, de toute façon, ne m'appréciait pas assez pour faire le déplacement jusqu'à moi. De toute évidence, il se méfiait de moi et était persuadé qu'il n'aurait jamais son loyer à la fin du mois. Il se fiait au fait que j'avais tout l'air d'être un artiste bohème qui gagnait juste de quoi se payer à manger. Et il ne se trompait aucunement. A vrai dire, c'était même l'exacte vérité. Raison pour laquelle je changeais autant de logement d'ailleurs. Et ce coup ci, alors que j'étais devant la porte de mon immeuble, je tentais de trouver une solution pour rentrer dans mon petit studio. Il ne se trouvait qu'au second étage !

Mais je me voyais mal grimper à l'aide des tuyaux extérieurs. Un léger coup de pied dans l'un d'eux, m'apprit qu'ils n'étaient vraiment pas assez solides pour ça. Un long soupir m'échappa, laissant apparaître un halo de buée. Il faisait vraiment froid. Je me frottai les mains l'une contre l'autre, avant de les glisser sous mes bras pour tenter, en vain, de les réchauffer. Soit. Il allait donc falloir que je trouve une autre solution de toute urgence. Et après quelques minutes de réflexion, je songeai à Orfhlaith. Elle était indéniablement l'une de mes plus grandes amies à New-York et j'avais l'espoir qu'elle pourrait m'accueillir au moins pour la nuit. Rien qu'une petite place sur son canapé ? Elle vivait seule et était célibataire, j'avais donc une chance. De pouvoir me faire une place chez elle, s'entend. Je ne voulais rien de plus. Pas qu'elle n'était pas jolie ni intéressante. Mais ce n'était pas ainsi entre nous Parce que, oui, l'amitié homme femme existait bel et bien. Notre relation en était la preuve depuis plusieurs mois que je vivais ici et qu'elle était l'une des premières personnes que j'avais rencontré dans les parages. Si elle n'ignorait pas que je changeais de logement comme d'autres changeaient de chemise, elle ignorait toutefois que j'en arrivais parfois à dormir dehors ou dans des foyers. Mais ce coup ci, ça ne serait pas parce que je m'étais fais virer. Ce serait donc moins honteux de lui avouer la vérité. Même si c'était également très idiot de perdre ses clés ! Je décidai donc de me rendre chez elle. Et après un long voyage à pied, je sonnai à son interphone. Rien qu'un petit coup. En priant tous les Dieux pour ne pas la réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Mer 12 Fév - 9:22


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Une soirée banale, pas de boulot, pas de suile ni de gof qui squatte mon appartement. Je suis tranquillement installée devant ma télé. Télé qui débite une émission complètement absurde, j’avais passée au moins une demie heure à zapper afin de trouver une chaîne convenable, en vain. J’avais donc laisser la dernière chaîne. J’avais mon ordi portable sur les genoux, je m’amusais à faire du tri dans mes photos personnelles. Retomber sur certains clichés me rappelait certains moments inoubliables, souvent ceux que je passaient avec les jumeaux. Je sélectionnés quelque clichés que je rangeais à part, dans un dossier que je partagerais avec eux. Après avoir terminée cette tâche, devant une autre émission tout aussi débile que la précédente, à croire qu’ils veulent abrutir les gens, ce qui marchent parfois, c’en est pathétique. Voilà encore une des raisons qui fait que je n’aime pas tellement regarder la télé, sauf pour des séries.

Oh, il devait bien être vingt et une heure lorsque j’entendis quelqu’un sonner à l’interphone. Je me demandais bien qui cela pouvait être. Suile ou gof entrait toujours, enfin presque toujours, sans sonner, et puis ils n’avaient pas besoin de l’interphone. Sauf quand ils sont accompagnés. Mais ils ne viendraient quand même pas s’immiscer avec leur invité à cette heure-ci ? Et puis je ne suis même pas au courant qu’ils ont des invités ! Ouais, franchement je n’avais aucune idée de qui c’était, mais bon, je ne voulais quand même pas faire patienter la personne derrière la porte de l’immeuble trop longtemps. Je dépose donc mon ordi, que j’avais refermé au préalable, avant d’ouvrir la porte et de descendre ouvrir, mon interphone ne fonctionnant plus, il allait encore que je discute fermement avec mon propriétaire pour qu’il le répare. Et voilà que je tombe nez à nez avec Milo. « Milo ! Que fais-tu là ?! C’est une surprise, une bonne surprise, vas-y entre ! » Je me décale pour le laisser entrer dans le hall. Je lui souris, me demandant bien ce qui l’amène, surtout qu’il est trempé jusqu’aux os. En même temps rien d’étonnant quand on voit le temps de dehors ! J’espère qu’il n’a pas de soucis, vraiment. Milo, c’est un de mes très bons amis, ceux que je considère comme vrai, et il y en a peu. Bon d’accord, il ne pourra jamais être au même stade que Gof, et encore moins que suile, mais ça c’est une autre affaire... Mais n’empêche qu’il était quelqu’un qui comptait réellement pour moi, qui pouvait être une oreille attentive quand il le fallait, et qui se confier également pas mal avec moi. Je sais bien qu’il y a une part qu’il me cache, mais je sais que je n’ai pas à le forcer, ou sinon notre amitié risque de tourner au vinaigre ! Je l’attends avant de monter les deux étages avec lui, sans un mot, il préfère certainement l’anonymat de mon appartement, surtout qu’il semble assez... Gêné ?! Ouais, c’est vraiment cette expression !

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Mer 12 Fév - 22:16

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


J'étais vraiment frigorifié. Glacé jusqu'au sang, les cheveux et les fringues humides, c'était limite si je ne grelottais pas. Vraiment pas une nuit à passer dehors, pour sûr. Et c'était bien pour cela que je venais de débarquer chez Orf, priant pour qu'elle accepte de m'héberger rien qu'une nuit. Bien sûr, si elle refusait, je n'allais pas insister. J'avais une fierté qui m'empêchait de supplier. Encore heureux d'ailleurs. Mais je devais bien reconnaître que, pour le coup, son aide serait véritablement la bienvenue. J'allais sans doute tomber sacrément malade vu comme c'était parti. Et je me voyais mal me retrouver avec une bonne grosse bronchite. Vu que je n'avais même pas les moyens de me payer des soins médicaux, je craignais que ça n'empire au point de finir hospitaliser. Et là, ce serait la cata. Vu qu'aux Etats-Unis, il n'y avait pas de sécurité sociale ou quoi que ce soit s'en rapprochant. Il me faudrait donc payer tous mes soins, moi même. Mais je n'avais vraiment pas les sous pour ça. Alors j'espérais que ça n'irait pas jusque là. Je ne répondis pas tout de suite à la question de mon amie, quand elle m'ouvrit la porte de l'immeuble dans lequel elle vivait. Je préférais attendre que nous soyons chez elle. Quitte à ce qu'elle me mette ensuite dehors si elle refusait de m'héberger. Je n'avais pas vraiment envie que quelqu'un puisse m'entendre lui demander une chose pareille. Même si ce n'était pas si honteux que cela, d'être hébergé une nuit par une amie.

Je la suivis donc dans les escaliers, tout en tremblant de froid. Un frisson plus fort que les précédents me parcourut, et je croisai les bras pour tenter de me réchauffer. Il faisait toujours plus chaud que dehors, dans les couloirs de l'immeuble. Mais ce n'était pas encore le coin le plus douillet qui soit. J'espérais qu'il faisait chaud chez elle. Oh oui, au moins vingt degrés ! Pas comme dans mon appartement où je me les gelais vraiment, faute de pouvoir payer trop de charges en plus du loyer -que je n'allais même pas pouvoir payer non plus, à vrai dire ...-. Finalement, nous arrivâmes enfin chez elle et je tentai de me faire le plus petit possible, pour ne pas sembler trop encombrant et ainsi ne pas lui forcer la main. Si vraiment elle ne voulait ou ne pouvait pas m'héberger, je n'allais pas en faire tout un plat. Ce n'était pas si grave après tout. Elle avait même tous les droits de ne pas accepter ! « En fait, j'ai perdu les clés de chez moi. Et vu l'heure qu'il est, je ne peux pas appeler le proprio. Il est pas très commode. » Avouai-je en affichant une légère grimace de gêne et désolée. Je ne savais pas comment lui demander cela. Peut-être qu'elle comprendrait d'elle même et me proposerait, tout naturellement, de passer la nuit ici ? Oui, je pouvais toujours espérer cela, pour ne pas m'obliger à lui faire la demande tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Sam 15 Fév - 18:17


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Entendre la pluie taper contre ma vitre, c’était un son que je ne me lassais pas, même si j’étais devant la télévision. Mais bon, la télévision marchait pour les murs en ce moment. Mai ça donnait une certaine ambiance. J’avais vu les jumeaux un peu plus tôt. Donc je n’avais vraiment rien de prévu pour la soirée, et tant mieux au vu de la météo de ce soir. Mais apparemment quelqu’un avait souhaité me voir. Je souris pour moi-même, ce serait toujours mieux que ces émissions de télé réalité destiné à nous abrutir le cerveau. J’étains la télévision avant de descendre dans le hall pour me retrouver face à face avec Milo. Un sourire apparut sur mon visage, j’étais heureuse de le revoir. Cela faisait un moment que je n’avais plus de nouvelles. Il faut dire que je n’avais as pris le temps d’en prendre non plus, donc je ne lui en voulais pas. Je le fis monter rapidement dans mon appartement, afin qu’il se retrouve au chaud. Parce que dans le hall il ne fait pas très chaud non plus. J’ouvre mon appartement et referme la porte derrière nous. « Fais comme chez toi. » Je souris, attendant qu’il retire sa veste pour que je la range sur le porte manteau.

« Tu n’as pas trop froid ? » Je posais la question mais en même temps je voyais bien qu’il ne semblait même pas très réchauffé. Et vu comment il était trempé, je pense qu’une bonne douche ne lui ferait pas de mal. Mais bon, je ne sais pas trop ce qui l’amène ici. Me dirigeant vers la cuisine afin de lui préparer du thé, ce qui ne lui ferait pas de mal. Il me raconte sa mésaventure, qui me fait sourire. « Tu peux passer la nuit ici si tu veux, il y a assez de place pour nous deux. Je prendrais le canapé. ». C’était naturel de faire ça pour mes amis, surtout quand je suis aussi proche que je le suis de Suile ou même de Milo. Et puis, je n’allais pas le laisser dormir dehors, ce n’était pas mon genre. Et puis, le savoir dehors, je m’en inquièterais. Je pose son regard sur lui. « Si tu veux prendre une douche, n’hésites pas. » Je hausse les épaules, ça ne me dérange pas, au contraire. L’eau chaude ayant terminé de bouillir, je nous sers deux tasses. « Et voilà de quoi te réchauffer. »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 16 Fév - 23:44

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Si j'avais une fierté immense qui m'empêchait de demander de l'aide de mes amis, trop souvent, je devais parfois la mettre un peu de côté dans les cas d'extrême urgence. Or, ce soir c'en était bien un. Puisque j'étais tout à coup sans domicile et qu'il faisait bien trop froid dehors pour que je prenne le risque d'y passer la nuit. Sans compter qu'il était trop tard pour que je puisse trouver un refuge ayant encore une place pour m'accueillir. C'était bien pour cette raison que j'étais maintenant chez Orfhlaith, et que bientôt elle m'annonça que je pouvais passer la nuit chez elle. Si j'avais eus un peu moins de retenue, je lui aurais sans doute bondis dessus pour la prendre dans mes bras et la remercier sincèrement. Mais je parvins à demeurer à ma place et, au lieu d'une telle démonstration, lâchai un faible soupir de soulagement. « Merci beaucoup Orfhlaith, vraiment. » Marmonnai-je à mi chemin entre la gratitude infinie et la gêne incroyable que c'était quand même pour moi, que d'avoir à ce point besoin de l'aide d'une amie. Il n'y avait peut être pas de raison d'être aussi gêné, puisqu'elle était une maie. Mais tout de même ...

« Par contre c'est moi qui dors sur le canapé. Et j'aurais disparu en laissant tout parfaitement en place, tôt demain matin. » Insistai-je en me frottant la nuque du plat de la main. Signe de gêne chez moi. Je voulais qu'à son réveil le lendemain matin, ce soit comme si je n'étais jamais passé ici et surtout pas pour une nuit entière. « Je veux bien le thé. Et la douche ! » Marmonnai-je en la rejoignant pour m'emparer de l'une des deux tasses. Je tâchais de ne pas trop frôler les meubles ou quoi que ce soit, pour ne rien mouiller. Je n'étais pas complètement trempé, mais tout de même. En tout cas, ce fut avec un nouveau soupir de soulagement, que j'entourai la tasse brûlante, de mes mains glacées. « Woah. Je crois qu'on a frôlé l'amputation des mains tellement elles étaient glacées. » Marmonnai-je en grimaçant quelque peu. Passer du froid au chaud comme j'étais en train de le faire, ce n'était pas une très bonne chose, je le savais. Mais j'en avais sérieusement besoin et c'était trop bon. « Merci beaucoup Orfhlaith, encore une fois. » Répétai-je en portant la tasse à mes lèvres, pour apprécier la brûlure de l'eau qui coulait à présent dans mon corps, semblant redonner vie à chaque cellule de mon organisme.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Sam 22 Fév - 15:10


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Il y a des fois où j’appréciais particulièrement d’être au chaud. J’avais presque froid dans le dos en apercevant Milo complètement trempé, il devait certainement être frigorifié. Je souris, me dépêchant de le faire entrer à l’intérieur pour qu’il puisse se réchauffer ! Je ne suis pourtant pas du genre à faire squatter n’importe qui. Mais je pourrais faire une impasse sur mes convictions pour Milo. Je lui souris alors qu’il me remercie. Je secoue la tête alors qu’il m’appelle entièrement par mon prénom, chose que je détestais. « Quand est-ce que tu te décideras de m’appeler Orf ? » Je fis une moue assez dépitée, j’avais l’impression de mener le parcours du combattant afin qu’il puisse m’appeler par mon diminutif, il y avait longtemps que je le considérais comme mon ami, et comme seuls mes amis m’appellent par mon surnom, il y avait bien le droit. « Mais tu n’as pas besoin de me remercier, je le fais avec plaisir !! »

Je laisse échapper un rire, tout en haussant les épaules. « D’accord, je ne t’obliges pas à quoi que ce soit. Mais, il n’est pas très confortable, je te préviens. » Je lui souris, je remarquais bien sa gêne, alors je ne voulais pas en rajouter ! Je secoue la tête « Tu peux partir quand tu le souhaites, si tu veux prendre le petit déjeuner demain matin, ne te gêne pas, tu es ici comme chez toi. » Je n’avais pas du tout envie d’avoir eu un fantôme chez moi, bien au contraire, j’étais plutôt heureuse d’avoir un ami à mon appartement. Je file dans la cuisine pour préparer le thé. « La salle de bain est au fond du couloir à droite. Tu l’utilises comme tu veux » Une fois le thé versé dans les deux tasses, je lui apporte la sienne, et m’installe face à lui avec ma propre tasse. Posant mes yeux sur ses mains, je ne peux que compatir. «  Tu m’étonnes, ça fait combien de temps que tu es dehors ? » J’étais vraiment un peu inquiète, il ne manquait plus qu’il soit malade. « Tu sais, tu peux rester ici jusqu’à temps que tu refasses tes clefs, ça ne me gêne en rien. » Avalant une gorgée de thé brûlant, j’observe ses traits tirés. « Que racontes-tu de beau alors ? ». Cela faisait un petit moment que je n’avais plus eu de nouvelles de Milo, alors j’en profitais de l’avoir un peu pour moi pour prendre des nouvelles.

© EKKINOX

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 23 Fév - 18:04

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Quand je me déciderais à l'appeler Orf ? Et si je répondais jamais, ce serait grave ? Je fis la moue et lui lançai un regard de chien battu -et trempé. Ca allait bien avec-. « Est-ce une façon de me faire remarquer que je le dis vraiment trop mal ? » Demandai-je l'air de rien, avant de faire une moue plus étrange encore que la précédente. « C'est juste que ton prénom est vraiment joli, pourquoi le couper comme ça ? Et puis pourquoi couper un prénom, tout court ? On ne m'appelle pas Mi, moi ! » Remarque tout à fait étrange, sans le moindre sens et sans le moindre but. En le réalisant, je lâchai un bref rire d'autodérision. Il n'empêche que ma remarque était parfaitement justifié également ! Je fus ensuite infiniment soulagé et ravi que mon amie accepte de m'héberger pour la nuit. Et je lui promis aussitôt, de disparaître avant même qu'elle n'ait eut le temps de dire ouf. Et, tant qu'à faire, en laissant absolument tout dans l'état dans lequel j'avais trouvé les lieux, avant mon arrivée. C'était quand même la moindre des choses. Déjà que je venais squatter gratuitement chez elle. Il ne manquerait plus que je foute le bordel, tiens !

La tasse de thé qu'elle m'offrit, me fit grand bien avant même que je n'en boive une gorgée. Le simple fait de pouvoir réchauffer mes doigts autour de la tasse brûlante, me procura un plaisir fou et me fit beaucoup de bien. J'en gémis presque de bonheur en profitant de cette chaleur des plus réconfortantes. « J'ai passé presque toute la journée dehors en fait. Je bossais. Le seul moment où je suis entré dans un coin chaud, c'est à midi pour manger un morceau. » Répondis-je en haussant les épaules, comme si la chose n'était pas bien grave. Alors que bon ... Passer toute une journée dehors, par les temps qui couraient, c'était assez dingue tout de même. En tout cas ça l'était pour moi. Et vu l'état dans lequel j'étais maintenant ... Non, vraiment, mauvais plan. Mais ce n'était pas comme si j'avais encore le choix vu le peu d'argent que je me faisais. Maintenant, je n'avais plus qu'à espérer que je n'allais pas tomber malade. Parce qu'alors, j'aurais besoin de toutes mes économies pour me soigner. Et ce n'était pas envisageable ! La proposition d'Orf, me laissa sans voix durant de longues secondes. Je lui lançai même un regard incertain et ahurit. « Vraiment ... ? Mais ne t'inquiète pas, je pense pouvoir trouver mon propriétaire qui a un double des clés, dès demain matin. » Lui répondis-je doucement. J'étais quand même peu certain que l'homme accepte, vu mon retard de loyer. Il allait plutôt sauter sur l'occasion pour se trouver un nouveau locataire. « Eh bien pas grand chose en fait. Les affaires, ça ne marche pas fort. Quoi que j'ai trouvé un "chantier" dans une maison d'édition. Un truc totalement dingue avec des murs à repeindre. Pas de couleur unie, non, sinon ça ne serait pas intéressant. C'est une vraie oeuvre d'art qui m'est demandé. Je n'en reviens toujours pas ... » J'avais vraiment eus une chance folle sur ce coup là. Comme quoi, repeindre la voiture de cette Serena, avait été un truc dingue mais qui m'avait finalement rapporté !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Ven 28 Fév - 0:06


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Je soupire j’avais l’impression de chercher le graal en attendant qu’il me surnomme Orf. Je préférais toujours mon surnom plutôt que mon prénom. Je ne l’ai jamais vraiment aimé. Je hausse simplement les épaules. « Non, c’est pas ça mais sérieusement je préférerais que tu m’appelles comme ça. Vraiment. ». Je ne fais qu’agrandir mon sourire quand je remarque sa moue, c’était vraiment d’un comique. «  Joli ? Vraiment tu le trouves Joli !? Ouais, mais on m’a toujours appelé ainsi, question d’habitude je pense. » Je pouffe c’est vrai que ça ne lui irait pas vraiment, et ça ne m’était jamais monté au cerveau. « J’avoue que là, y aurait pas plus ridicule ! » Mais le fait que j’ai un surnom serait loin de me déranger, il m’en faut bien plus que ça pour que je me sente gênée. Mais je ne renchérit pas, même si ce n’est pas pour autant que je capitulais. Je remettais le débat à un autre jour, tout simplement parce que je n’avais plus l’énergie de polémiquer, puis de toute façon ce n’était qu’un détail. J’étais heureuse qu’il concède à rester. Mais le connaissant, je sais que j’aurais presqu’à faire à un fantôme, et ça ne me plaisait guère, pour une fois que je pouvais profiter de la présence de quelqu’un d’autre que Suile, je comptais bien en abuser.

J’essaye, pour une fois d’être une bonne hôte, lui proposant un thé, qui, de toute façon, ne pourrais lui faire que le plus grand bien !! Mais il est vrai que j’avais tendance à parfois oublier de proposer à boire à mes invités. Mais là, c’étais quand même gros comme le nez au milieu de la figure. « Et qu’avec cette veste ?? Non mais t’es pas bien toi ! Si t’es pas malade t’auras de la chance !! Non mais franchement !! » Bon, j’arborais toujours ce petit sourire qui indiquait que je n’étais pas sérieuse. Et puis je n’étais franchement pas la bonne personne pour lui faire la morale ! Je ne me baladais qu’en simple veste, préférant les écharpes pour me réchauffer. Ce qui me valait d’ailleurs quelques gentilles réprimandes de façon régulières par les jumeaux ou même Serena, mais je n’avais jamais pris en comptes tout cela, après tout ce n’étais pas tellement de ma faute si je ne supportais pas les gros manteaux. Mais j’espérais sincèrement que Milo ne tomberait pas malade, je connais de loin sa situation financière, il n’en parlait qu’à demi-mot, et vu ce que demandait le parcours de soin financièrement, je n’étais pas si certain qu’il puisse se le permettre ! Je lui propose donc de rester au chaud le temps qu’il faudra. Ca ne me dérangeait aucunement et puis surtout si cela pouvait lui éviter d’être malade, je n’en serais que plus rassurée. « On ne sait jamais, sache que tu es le bienvenu ici, et puis si ça peut t’éviter de choper une connerie, je préfère que tu restes ici, vraiment ! » Et j’étais vraiment sérieuse pour le coup. Je n’aimais pas tellement la solitude, alors un ami dans mon appart’, c’était le bonheur ! « Oh, eh bien c’est chouette que tu commences à percer dans ça ! Monsieur l’artiste fait ses premiers pas ! Je crois que pour l’occasion j’en sortirais même l’appareil !! »  J’étais sincèrement heureuse pour lui ! Il méritait de se faire connaître, en tout cas  moi je lui confierais sans hésiter la déco de mes murs si je pouvais. Il avait vraiment de l’or entre les mains, à lui d’en faire bon usage.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 2 Mar - 23:42

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


« Bon ... je ferai l'effort de t'appeler Orf alors. Mais vraiment, je t'assure que ton prénom est vraiment très beau. Et Orf tout seul, j'ai du mal à le dire en plus. » Lâchai-je sur un ton des plus sérieux. Même si une légère lueur amusé ne tarda pas à briller dans mon regard. C'était quand même étrange de tenir à ce point à se faire ainsi surnommer. Ce n'était pas comme si elle avait une sainte horreur de son prénom. Enfin, dans le fond, je n'en savais rien. C'était peut-être le cas dans le fond. Alors que la jeune femme venait de me demander depuis quand j'étais dehors, je lui répondis sans réfléchir que j'avais passé à peu près toute ma journée dans le froid. Sa réaction ne se fit pas tarder et je baissai un regard surpris sur ma veste. Bah ouais, juste avec ça. J'étais bien conscient du fait qu'elle n'était pas bien épaisse. Mais je n'avais pas les moyens financiers d'en changer, franchement ...« T'inquiète pas, je suis résistant, va ...» Répondis-je en haussant les épaules et en buvant une gorgée du thé brûlant. Bon sang, ça faisait vraiment un bien fou !« Merci Orfhlai...Orf ! T'es une amie en or, vraiment. » Remarquai-je avec le sourire aux lèvres. Vraiment, j'étais heureux d'avoir fais sa connaissance et de pouvoir aujourd'hui la compter parmi mes amis les plus sincères qui soit. Et pas uniquement parce qu'elle me rendait service, qu'on se le dise ! J'éclatai de rire devant sa remarque concernant mon avancée dans le milieu de l'art, plus ou moins. « Oh mais je compte sur toi pour venir voir le résultat de tes propres yeux et immortaliser tout ça sur papier glacé ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 9 Mar - 15:07


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

« Bien ! C’est déjà bien de faire un effort ! Faut dire que l’on m’a toujours appelé par mon diminutif, question d’habitude je crois bien ! » Je souris, après tout je pouvais tout à fait comprendre qu’il n’osait pas trop, mais tout de même cela fait un moment que l’on se connait ! Et même si les premières fois je préfère qu’on m’appelle par mon vrai prénom, quand c’est le cas d’un ami, comme l’est Milo, je préfère qu’on m’appelle par mon diminutif, ça toujours été ainsi ! Et je ne saurais même pas explique pourquoi je préférais ça, comme beaucoup de monde je n’aimais guère mon prénom, mais je ne pouvais pas dire que je le détestais non plus. Mais, alors qu’on abordait le sujet de Milo, j’étais à moitié horrifiée d’apprendre qu’il avait passé la journée dehors par ce temps de chien. Mais bon, au fond, ça ne m’étonnais même pas, il n’était pas du genre à demander de l’aide, et pourtant ce n’était pas faute de lui dire qu’il pouvait le faire à n’importe quel moment, si je pouvais, je l’aiderais avec grand plaisir. Mais, comme toujours, il n’en faisait qu’à sa tête. « On a beau être résistant, rien ne t’empêchera de tomber malade si tu ne fais pas un peu attention ! » Et je sais bien qu’il n’a pas de quoi se payer des soins médicaux. Je lui fis un sourire « C’est tout à fait normal, et ça me fais plaisir en plus de ça... » Finissant mon thé, je m’exclame devant ses projets, j’étais sincèrement heureuse pour lui, il méritait vraiment de sortir de l’ombre, du moment qu’il reste tel qu’il est, c’est tout ce que je souhaite. « Oh mais même sans appareil photo, compte sur moi ! » Après tout, s’il ne s’agissait que de supporter un ami, je m’en donnerais à coeur joie !

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 9 Mar - 17:35

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Il y avait peu de personnes que je pouvais considérer comme étant de véritables amis. Mais sans l'ombre d'une hésitation, je considérais Orf comme telle. Et ça ne datait pas d'aujourd'hui. On se connaissait depuis quelques mois et j'étais véritablement ravi de la compter parmi mes amis proches. Et ce n'était pas franchement du au fait qu'elle me rendait de grands services. Loin de là même ! Ca, c'était juste secondaire. Parce que le fait est que je l'appréciais grandement et que nous nous entendions beaucoup tous les deux. En plus, notre passion pour la photo nous réunissait tous les deux. Fait des plus plaisants d'ailleurs. Parce qu'en plus d'avoir cette passion commune, nous en avions tous les deux la mêmes visions. Nous n'étions pas de ceux qui se contentaient de prendre des photos, sans vie, sans rien. Au contraire même. « Eh bien si je tombe malade, je tombe malade, tant pis. » Répondis-je en haussant les épaules, comme si vraiment ce n'était pas important. Alors que si, ça l'était. C'était même plutôt grave. Puisque je n'aurais même pas les moyens financiers de me soigner. Et je me doutais bien qu'Orf se doutait de ce détail là. A mon plus grand désarroi. Quand je lui racontai que j'avais décroché un contrat des plus alléchants, sa réaction me plu vraiment. Elle semblait sincèrement ravie pour moi. Et ça, je ne pouvais qu'apprécier. Se réjouir pour les personnes que l'on appréciait, ça me semblait juste tellement normal à moi ... Mais tout le monde ne pensait pas forcément de la sorte, j'en étais bien conscient. « Tu crois que ton meilleur ami pourrait faire un article là dessus ? Ca pourrait peut-être m'aider à me faire connaître ... » Songeai-je soudainement. Evidemment, si c'était refusé, ce n'était pas bien grave, je ferais avec. Je ne faisais qu'émettre à voix haute, l'idée qui venait de me traverser l'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Lun 10 Mar - 19:02


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

J’avais énormément de relation par le biais de mon métiers, plein de connaissances, mais je n’avais que très peu de vrais amis, sincères, en tout cas que je considérais comme ininterressé par mon métier et mes relations professionnelles. Bien sûr, parfois il m’arrivait de donner un coup de pouce à l’un ou l’autre parce que je connaissais une personne dans ce domaine, mais c’était assez sélectif, je ne le faisais pas avec n’importe qui. Mais avec Milo, il faisait partie de cette élite, pour qui je pourrais faire certaines choses que je ne ferais jamais, par simple amitié. Et ce, depuis qu’on se connaissait pratiquement. Notre amitié avait débuté par une passion commune, celle de la photographie. Il avait la même vision de la photographie que la mienne, enfin pas exactement, mais on s’inspirait en tout cas des mêmes choses. Même si nos clichés étaient parfois radicalement opposés, il y avait tout autant de passion, de vie dans ses clichés que dans mes miens. Je lève les yeux au ciel, il pouvait parfois dire des conneries aussi grande que lui. « N’importe quoi, vraiment. Et tu paierais tes soins comment ? » Il va sans dire que si c’est le cas, je lui avancerais les soins sans aucun souci, mais je le ferais vraiment si la nécessité est là. Mais je n’étais pas du genre à assister mes amis, tout simplement parce qu’il n’y a jamais eu personne pour m’aider à part les jumeaux, et je m’en suis quand même sortie. Et ce n’est pas en aidant sans cesse nos amis, que ça deviendra une amitié qui dure dans le temps, je l‘avais bien appris, et puis le diction qui dit que l’argent ne fait pas le bonheur est d’une vérité criante. Parlant de son contrat, j’étais vraiment fière qu’il ait réussi à en décrocher un qui lui semblait important, c’était complètement génial qu’il puisse s’épanouir dans quelque chose qui le passionne. Eclatant de rire je hoche la tête « Ne t’inquiète pas pour ça, j’en fais mon affaire, il ne me résistera guère longtemps ! » Et même, je suis presque certaine de ne pas trop insister. Au pire je lui proposerais de l’aider dans son boulot, mais je ferais tout pour que Milo puisse avoir son écrit.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Mer 12 Mar - 18:57

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Il n'y avait vraiment que les très bons amis qui pouvaient autant s'inquiéter pour une personne. C'était le cas d'Orf, qui semblait vraiment s'en faire pour moi. Et autant le dire, ça me touchait vraiment. En tout cas pour ma part, ça me plaisait. Parce que j'avais la sensation de ne pas être tout à fait seul et forcément, je n'allais pas cracher sur ce sentiment des plus plaisants. Même si, par contre, je n'accepterais pas qu'elle en fasse trop pour me venir en aide. « Euh ... Je m'épuiserai davantage au boulot pour ça. Ou alors, je prierai pour que la maladie disparaisse d'elle même. » Répondis-je en haussant les épaules, comme si ce n'était ni grave ni inquiétant. Et ça ne l'était pas pour moi. Je n'étais pas du genre à m'inquiéter de trop et ça se voyait. En même temps, comme je n'avais pas vraiment les moyens de me soigner, je ne pouvais pas non plus perdre mon temps à m'inquiéter. C'était tant pis si je finissais par tomber malade ! Bon, même si je ne voulais pas qu'elle m'aide trop, je finis quand même par lui demander un service. Ca concernait directement son meilleur ami qui était journaliste. Je songeais que s'il pouvait rédiger un petit papier sur mon boulot, ça pourrait faire vachement parler de moi et me faire un beau coup de pub. J'espérais donc qu'elle pourrait le convaincre de faire ça. Même si je craignais un peu que mon oeuvre ne lui plaise pas et qu'il n'en dise que du mal. Parce que je savais qu'il n'était pas du genre à garder sa langue dans sa poche. J'avais déjà pu lire quelques uns de ces articles. Mais le fait qu'ils soient si criant de vérité, signifiait qu'ils étaient plus percutants encore. Donc s'il aimait mon oeuvre d'art, il en dirait du bien et ça ne pourrait que m'aider. Je devais donc croire en moi et en mes talents de peintre ! « Bon par contre, s'il n'aime pas ce que j'aurais fais ... Laisse tomber l'article ... » Marmonnai-je en grimaçant quelque peu à cette idée peu plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Ven 21 Mar - 21:03


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Milo fait et fera toujours parti de mes relations proche, pourtant on ne s’était connu qu’il n’y a quelques mois. Et, si d’autres fermaient délibérément les yeux sur son cas, faisant semblant de ne rien voir. Moi je n’étais pas de ceux-là, et je ne le serais jamais, enfin j’espère. Mais je ne pouvais pas fermer les yeux sur tout ce qu’il pouvait vivre, même s’il n’en parlait qu’à moitié. Je n’étais pas idiote non plus, je l’aidais en fonction de ce qu’il acceptais que je fasse, même si j’aimerais en faire encore davantage. « N’importe quoi, si t’es malade tu viens me voir, et c’est un ordre. Je pourrais peut-être te trouver des choses dans ma pharmacie qui t’aiderais. » Je lève simplement les yeux au ciel, comme toujours il dédramatisait les choses, surtout quand cela le concernait. Et moi, comme toujours ça m’agaçait. C’était un point de tension entre nous, mais on s’en amusait largement. Mais, pour une fois, il prit l’initiative de me demander quelque chose. Ce qui était assez étonnant venant de sa part. Souriant, j’écoute sa requête. Après tout, j’étais la bonne personne pour demander à Suile, j’avais une certaine influence, donc ça ne devrait pas poser trop de souci pour lui demander d’aider un ami. Et, généralement on avait à peu près les mêmes goûts, donc ça ne devrait pas poser trop de soucis. Et puis de toute façon, j’allais valoriser son boulot. Si jamais Suile allait accepter de le publier je serais certainement celle qui fournirait le cliché, ce que je me ferais un plaisir de faire. Mais, je devais déjà être certaine que Milo irait jusqu’au bout, car si j’en fais la demande, il n’y aura plus de retour en arrière. Je lève un sourcil. « J’adore ton boulot, et je suis certaine qu’il en sera de même pour Suile, ne t’en fais pas j’en fais mon affaire personnelle. » Il aura son article, de toute façon j’étais assez persuasive quand je le voulais.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 23 Mar - 14:00

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Je savais bien que ce n'était pas sérieux du tout de ne pas faire tout à fait attention à sa santé et tout le trala. Mais financièrement, ce n'était pas l'extase pour moi. Alors forcément, je me devais de mettre quelques petits trucs entre parenthèse. Et le fait est que les médicaments, ça coûtait une fortune ! Tout comme une simple visite chez le médecin, ici aux Etats-Unis. Alors si je venais à tomber malade ... Eh bien tant pis, avais-je envie de dire. Personnellement, j'attendrais que ça passe. Et si vraiment ça empirait ...Eh bien là je serais sacrément dans la merde. Même un passage à l'hôpital, ça coûtait une fortune ! « D'accord, ok, je ferai ça si je tombe malade ! Je ne voudrais surtout pas énerver une femme aussi autoritaire que toi ! » M'exclamai-je sur un ton faussement effrayé à l'idée qu'elle pourrait s'énerver contre moi ou autre de ce genre. Mais bien vite, un léger rire échappé m'amusa. C'était pus fort que moi. Mais j'imaginais une Orf enragée qui me tirait par les oreilles pour me faire entendre raison, alors que j'étais déjà bien malade. Autant dire que l'image était sacrément hilarante quoi ! Bon si ça arrivait réellement, ça serait un peu moins drôle, certes ! « Hm ... ne va pas jusqu'à lui faire du chantage affectif non plus hein ! » M'exclamai-je en riant doucement, alors que je venais de lui demander si son meilleur ami pourrait faire un papier au sujet de mon oeuvre future. Je pensais que ça pourrait me faire un sacré coup de pub. Ce qui serait une excellente chose pour les affaires, c'était certain. Parce que le bouche à oreille avait quand même un peu de mal à se mettre en route et j'étais toujours aussi peu connu qu'à mon arrivée ! Ce n'était pourtant pas faute de bosser d'arrache pied.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Ven 4 Avr - 13:37


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

C’était bien Milo que de négliger sa propre santé, voire même sa propre personne. alors qu’il était presque aussi intransigeant que moi quand il s’agissait de ses proches. Bon, je ne pouvais pas non plus lui reprocher cela puisque j’étais exactement pareil que lui. Au grand dam de mes meilleurs amis d’ailleurs. Mais, Milo négligeait bien trop sa propre santé, ce que je m’évitais de faire maintenant. Ca ne pouvait pas être bénéfique. Et j’attendais qu’il me confirme qu’il allait venir me demander s’il avait besoin de médicament. Lâchant un rire, je secoue la tête. « Je compte sur toi alors dans ce cas. Mais, je ne suis pas si autoritaire que ça ! Si ?! » Non, ça ne pouvait pas être vrai, et rien que ses yeux me confirmèrent qu’il se moquait allègrement de moi. Le bougre, il ne paie rien pour attendre !! Souriant, je n’allais pas oublier ma petite vengeance, qui viendrait un peu plus tard. Parce que même si j’étais une grande râleuse, ce que j’assumais parfaitement, je n’étais pas non plus du genre à rentrer dans une colère noire. Mais il était certain qu’il aurait le droit à des reproches s’il ne m’écoute pas, ce qu’il serait capable de faire. Revenant au sujet de son boulot, je lève les yeux au ciel. « Ne t’inquiètes pas pour cela, il en a l’habitude crois-moi, et de toute façon il est incapable de me résister, je suis sa meilleure amie après tout. » J’avais un grand sourire, j’étais assez objective après tout j’avais pu remarquer que dès que je proposais quelque chose à suile, il ne refusait guère longtemps si j’insistais un tant soit peu. « Et puis je suis certaine, que, même s’il n’est pas un spécialiste de l’art ou tout ce qui s’en approche, il adorera ton travail. Au moins autant que moi je l’adore. »


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 6 Avr - 17:30

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


En plus d'être de très bonne compagnie, Orfhlaith était une jeune femme bourrée d'humour. Et c'était bien pour ça que je me permettais de plaisanter ouvertement avec elle, sans aucune hésitation. Ainsi, je ne me fis pas prier pour la traiter de jeune femme autoritaire. Si elle l'était bel et bien, ce n'était pas non plus aussi horrible que ça. Surtout qu'elle avait fait cela plus pour mon propre bien, que pour autre chose. Ce n'était pas comme si elle semblait vouloir donner des ordres à tout bout de champ et à propos de tout et n'importe quoi, simplement pour le plaisir. Non, elle ne semblait pas être comme ça. En tout cas, je trouvais adorable qu'elle puisse à ce point s'inquiéter pour moi. Ca faisait évidemment plaisir d'avoir des amis comme ça ! « Euuuuh quand même un petit peu, si ! » Déclarai-je avec l'air d'un gosse qui était en train d'avouer une grosse bêtise. Je lui adressai même un sourire faussement angélique. Oui elle était autoritaire dans le fond. Mais tant qu'elle l'était pour me faire entendre raison au sujet d'un truc bon pour moi, ça ne me dérangeait vraiment pas le moins du monde. Tout au contraire même, devrais-je dire. Ce qui serait bien pour moi, aussi, ce serait qu'elle voit avec son meilleur ami qui était journaliste, s'il ne pouvait pas faire un bon papier sur mes oeuvres d'art. Ce serait un sacré coup de pub, sur lequel je ne pouvais décemment pas cracher. Je n'avais plus qu'à espérer qu'elle n'ait pas à faire du chantage affectif, pour qu'il accepte. Je ne voulais pas semer la zizanie dans leur relation non plus ... « Incapable de te résister, tant que ça ? Que fais-tu pour cela ? Tu fais les yeux du chat potté ou quoi ? » Lui demandai-je, hilare. Bizarrement, je l'imaginais très bien faire un truc pareil pour qu'il craque ! « Mouais on verra bien ... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Ven 11 Avr - 14:03


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

De là à dire que je suis une comique, il y a quand même un fossé, mais j’aime rigoler et parfois prendre les choses à la légère. Quand le sujet n’était pas trop sérieux bien évidemment. Et puis, ça dépendait aussi de la personne que j’ai en face de moi, je ne le ferais pas avec un parfait inconnu ou une personne que je shoote. Lui tirant la langue alors qu’il me traite de femme autoritaire, j’en souris tout de même. Heureusement sachant qu’il plaisantait, je ne me vexe aucunement. Parce que je suis loin d’être autoritaire, au contraire, je suis plutôt du genre à me faire marcher sur les pieds. Avoir un peu d’autorité ne me ferait pas de mal dans mon boulot parfois. Mais, j’avais une nature assez peace and love, donc pousser un coup de gueule c’était pas pour moi, même si, quand on exagérait, il m’arrivait de le faire, et dans ce cas-là, il valait mieux détaler rapidement. Rigolant à sa réponse, je ne rajoute rien, secouant seulement la tête de gauche à droite. Si j’étais une femme autoritaire, lui était loin d’être un ange, qu’on se le dise. Par contre, j’étais têtue, et je le revendiquais même. Je n’avais aucun soucis à tenir tête quand je croyais qu’une chose était bonne, que ce soit pour moi ou pour l’autre, je n’en avais que faire, et généralement j’arrivais à mes fins. Mais je n’étais comme cela qu’avec mes amis ou ma famille. Et, suile allait en faire de nouveau les frais, surtout que je savais où appuyer pour que ça marche, et il ne faut pas grand chose. « Oh tu n’en as pas la moindre idée, et je ne fais rien de particulier, c’est mon charme naturel vois-tu... Mais, même pas... Je te jure, rien de bien extraordinaire pour que ça marche » Je rigole, bon il n’avait pas tout à fait tord, mais je n’allais pas l’avouer non plus. « Mais t’inquiète, tu auras ton article ! » Commençant à frissonner, je me dirige vers le canapé, afin de me faufiler sous le plaid.

© EKKINOX

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Sam 12 Avr - 23:21

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


L'une des nombreuses choses que j'appréciais chez Orf, c'était bien sa faculté à faire un peu d'autodérision. Ca ne faisait de mal à personne que de s'auto critiquer un peu. En tout cas c'était mon avis. Et je pensais que c'était préférable d'en être capable. Sans quoi, on pouvait rapidement se vexer du commentaire de quelqu'un d'autre. En tout cas, comme Orf savait très bien faire preuve d'autodérision, elle réagissait très bien quand je la taquinais. Ce fut le cas quand j'affirmai qu'elle était très autoritaire. Sans doute parce qu'elle savait parfaitement que ce n'était pas le cas. Elle était tout sauf autoritaire et c'était évident. Ca se voyait. Et puis je commençais à assez bien la connaître pour savoir ça, qui plus est. « Ton charme naturel dis-tu ? Eh bien ! Ca ne serait pas plutôt le fait que tu es l'une des personnes les plus importantes pour lui, tout simplement ? » La taquinai-je l'air de rien. Sans tout savoir d'elle, et plus largement de leur amitié, j'étais quand même au courant de quelques points. Je savais combien ils étaient importants l'un pour l'autre. Et je ne doutais pas que c'était en grande partie pour ça qu'il allait accepter de faire ça pour elle. « Bon ok, je te fais confiance alors. Mais si vraiment tu ne peux pas, je ne t'en voudrai pas pour ça, sache-le. » Conclus-je avec un léger sourire, avant de prendre place dans un fauteuil pour boire tranquillement mon thé brûlant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Mar 15 Avr - 13:43


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Oh, ne pas me prendre au sérieux, c’était quotidien chez moi, ce qui pouvait en déstabiliser certains. Mais, heureusement, je n’étais pas du tout comme cela au travail. au contraire, je suis plutôt pointilleuse, et je faisais pratiquement attention à tout. Mais, plaisanter, je ne le faisais pas avec n’importe qui, certains de mes amis n’appréciant pas tellement mon humour pourri, je me contentais de discussions plus ou moins lourdes, heureusement, peu de gens étaient ainsi. Et j’appréciais particulièrement quand on me renvoyait la pareille. Ce qui était le cas de Milo, ce qui fait que je me suis rapidement rapproché de lui. Amicalement parlant bien sûr ! Et dire qu’il n’en loupait pas une, c’était la vérité. Je secoue la tête, semblant outrée qu’il ne croit pas à mes paroles ! « Tu oses croire que mon charme naturel ne peut pas fonctionner ?! Bon, soit, c’est peut-être la vérité ! » Je ne peux m’empêcher cependant de sourire, réellement amusée par notre conversation, qui même si elle était sérieuse était jonchée d’humour. Mais, je savais qu’il avait raison, mais je rentrais dans le jeu que l’on avait fini par instaurer entre nous, et qui était loin de me déplaire. « Tu n’as toujours pas confiance en mes talents, sache que je pourrais me vexer si je ne te connaissais pas un minimum... » Finissant d’avaler mon thé avant de reposer la tasse, je pose un regard sur lui. « Et tu devrais aller te sécher ou autre, tu vas réellement finir par être malade.»

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Jeu 17 Avr - 20:40

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


S'il y avait bien une chose que j'appréciais beaucoup dans mon amitié avec Orf, c'était bien son naturel et la facilité avec laquelle nous nous amusions à nous taquiner tous les deux. Ca se faisait juste comme ça, non stop ou presque. Et personnellement, j'aimais beaucoup ça. Parce que du coup, je me sentais vraiment à l'aise en sa compagnie et je souhaitais ardemment que notre amitié perdure de la sorte. Il n'y avait d'ailleurs aucune raison pour que ça ne soit pas le cas, selon moi. « Oh je ne nie pas que c'est une possibilité ! Mais personnellement, je ne crois que ce que je vois. Je serais donc assez intrigué de te voir faire ça à ton meilleur ami, pour le faire changer d'avis sur un sujet. » La taquinai-je, tout sourire. J'aimais tellement la taquiner ! Mais pour sûr, je la croyais parfaitement capable de jouer un peu de son charme pour faire craquer son ami. Ou n'importe qui d'autre en fait ! « Parce que tu es vraiment du genre à te vexer ? » M'étonnai-je vaguement. Orf avait si peu l'air d'être du genre à se prendre la tête pour une raison ou pour une autre, que je ne savais pas du tout si elle pourrait vraiment se vexer pour un truc de ce genre. Ou même pour un tout autre truc. Je hochai positivement la tête à sa remarque et terminai ma tasse avant d'aller la laver dans la cuisine. « Je vais aller prendre une douche, si ça ne te dérange pas. Une douche ... Brûlante ! » M'exclamai-je en souriant rien qu'à l'idée. Je m'emparai de mon sac et allai donc m'enfermer dans la salle de bains.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Jeu 24 Avr - 17:20


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Pas besoin de jouer un jeu avec Milo, de toute façon il saurait rapidement me démasquer, à mon plus grand malheur. Puis, on aimait rire ensemble, alors pourquoi s’en priver et être sérieux ? C’est ce que j’appréciais entre nous, cette simplicité qui nous poussait à ne pas être sérieux. Parfois on devait ressembler à deux grands gamins. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. C’était parfois exaspérant pour les autres, mais nous ça nous amusait, et c’était le principal de toute manière... « Tu serais étonné j’en suis sure ! Pff, pourquoi personne ne crois en mes talents de chat botté.... » Vraiment c’était fatiguant à la fin! Mince j’étais le meilleur chat botté de l’univers, non mais ! Bon d’accord j’exagère un tout petit (beaucoup!) peu... Mais quand même ! Je ne peux cependant m’empêcher de sourire, il commençait vraiment à bien me connaître pour soupçonner que je n’étais pas du genre à me vexer....  « Et mince, je suis encore démasquée ! » Bon, il m’en fallait vraiment beaucoup pour parvenir à me vexer, et alors là, je devenais également rancunière. Mais c’était quand même très très rare ! Le voyant se lever pour laver sa tasse, je souffle un bon coup « Tu aurais pu me la laisser, je l’aurais laver avec la mienne » Finissant mon thé, je me dirige vers la cuisine également. « Profites-en, mais me vole pas toute l’eau chaude non plus hein ! Et sers-toi, y a tout ce qu’il faut dans les meubles. » Même des produits d’hygiène aux jumeaux, qui, je suis sûre ne s’en apercevront même pas.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 27 Avr - 14:07

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Je préférais avoir peu d'amis avec qui c'était vraiment sincère. Que plein de potes, avec qui je me forçais à jouer un peu un jeu, en leur cachant la vérité sur moi. Du coup, Orf faisait indéniablement parti de mes amis. De ceux que j'appréciais réellement et en qui j'avais suffisamment confiance pour tout leur avouer sur mon compte. C'est à dire, le fait que je vivais dans la rue depuis un bout de temps maintenant. « Oh ma pauvre. C'est vrai que tu as l'air tellement malheureuse quand tu dis ça ... » Fis-je mine de vraiment être triste et touché par sa réaction face à de telles incompréhensions. Elle était adorable quand elle jouait à ça. Vraiment. Je ris de bon coeur quand, un instant plus tard, elle s'exclama qu'elle était démasquée. En réalité, c'était juste beaucoup trop facile de la cerner. Elle avait un caractère tellement simple et si peu prise de tête en même temps ... Et ça faisait un bien fou de faire face à une personne comme ça. Ca évitait de tourner en rond pour rien et de se prendre la tête pour un oui ou pour un non ! « Au cas où tu l'ignorerais encore, tu es un livre ouvert, jeune amie. » La taquinai-je avec un immense sourire aux lèvres. J'arquai quand même un sourcil à sa remarque à la mord-moi le noeud. « Ben quand même, je peux bien faire ça ... » Remarquai-je en quittant la cuisine. C'était tout de même normal, non ? Surtout que je m'étais franchement invité chez elle ... En prenant la direction de la salle de bain, je fis la moue à sa plaisanterie. Moui. Sauf que moi je ne rigolais pas trop avec ce genre de choses. J'étais déjà gêné de lui demander un tel service. Mais je ne fis évidemment pas de commentaire et gagnai la salle de bains. Je devais bien admettre que j'étais soulagé de trouver des produits pour hommes. Parce que sentir la rose et tout ça, ça ne me tentait pas vraiment. En tout cas, je pris une douche rapide qui eut quand même le don de bien me réchauffer, avant de quitter la salle de bains. « C'est bon, j'ai pris une douche froide. » Lâchai-je sur un ton des plus sérieux. je ne l'étais, évidemment, pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Sam 10 Mai - 19:36


La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.
AVEC MILO

Mes amis, je les comptais sur les doigts de ma main. Enfin quand je dis amis, je parle des vrais amis, de ceux sur qui ont peu réellement compter. De ceux que même une petite altercation ne les éloigne pas. Et Milo faisait parti de ceux que je considérais comme tel. Surtout qu’il n’était pas du genre à abuser de la gentillesse de ses amis en squattant chez eux impunément. « Totalement, c’est complètement injuste. » Caliméro. Voilà ce à quoi je ressemble en ce moment. Mais à vrai dire intérieurement je m’amusais comme une petite folle. Surtout parce que lui se prenait au jeu aussi. Mais je finir par me mettre à rire, de toute façon il voyait clair en moi. Et puis il faut bien avouer que je ne faisais pas trop d’effort pour ne pas me faire démasquer. Et j’étais incapable d’être actrice, tellement je ne savais pas cacher mes émotions. Lui tirant la langue, je sourit tout en croisant mes bras sous ma poitrine et essaie de faire une mine boudeuse. J’étais, selon Suile, la meilleure boudeuse. Et pour une fois je le croyais. « Malheureusement pour moi. » Je hausse simplement les épaules. Je secoue la tête alors qu’il prend au mot ce que je lui dis. « Hé, je plaisante hein ! » Souriante, je m’empêche de rigoler franchement pour ne pas le vexer, je suppose qu’il ne devait pas être totalement à l’aise avec ce qu’il me demandait, je ne le serais pas moi-même à sa place. Mais j’espérais qu’il allait vraiment faire comme chez lui. Le laissant faire, je prends un bouquin et continue de le lire en attendant qu’il revienne. L’entendant revenir, je me redresse lui jetant un regard. « Al... Quoi ?! Tu te fous ma tronche j’espère ? Parce que sinon je t’y remet manu militari !! » J’espérais vraiment qu’il me faisait marcher parce que sinon j’allais très certainement m’énerver pour de vrai. Déjà que je trouve qu’il n’a pas pris beaucoup de temps. « Tu aurais pu en profiter davantage tu sais ... » Déposant mon livre sur la table, je croise mes jambes et me tourne vers son côté pour lui faire face.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo Dim 11 Mai - 15:10

Orfhlaith & Milo ₰  La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes.

Estomaqué par la beauté du spectacle je marche sur les braises sans le vouloir. ▲ Kyo


Parmi toutes les qualités qu'elle pouvait avoir, Orfhlaith était dotée d'un humour assez incroyable. Et de beaucoup d'autodérision également. Ce qui était une chose que je savais apprécier à sa juste valeur. Je l'appréciais beaucoup et c'était bien pour ça que j'acceptais son aide sans trop d'hésitation en général. Je savais qu'elle ne me prenait pas en pitié comme certains auraient malheureusement tendance à le faire. Et en plus de ça, elle me connaissait assez pour savoir que je n'étais pas un profiteur ni rien. Ce qui me soulageait d'un sacré poids, il est vrai. Parce que j'avais toujours peur que l'on pense des choses pareilles de moi et ça ne me plaisait vraiment pas du tout. Mais ce n'était actuellement pas le cas, fort heureusement. Quand je décidai d'aller prendre une douche, je fus quand même assez désarçonné par la plaisanterie d'Orf. Heureusement que je la connaissais assez pour savoir que ce n'était bel et bien qu'une plaisanterie de sa part, pour détendre l'atmosphère. Mais ça me gêna quand même un peu. Parce qu'un rien pouvait me mettre mal à l'aise ! Je pris donc une douche très rapide, que je désertai ensuite aussi sec, avec une plaisanterie que je parvins quand même à débiter sur un ton des plus sérieux. La réaction de mon amie ne se fit pas attendre. je pinçai les lèvres pour ne pas rire tant elle semblait partagée entre l'envie de rire, et celle de s'outrer pour de bon. Elle ne savait pas si je plaisantais ou non. Parfait ! J'adorais la faire marcher. « Euh non ... Je suis sérieux pourquoi ? Je ne voulais pas prendre toute l'eau chaude. » Lui répondis-je, encore une fois sur un ton incroyablement sérieux. Elle allait vraiment s'énerver si je continuais comme ça et qu'elle gobait mon mensonge. Raison pour laquelle je finis par ricaner doucement. « C'est bon je plaisante, évidemment. » Lui appris-je, avant d'avoir un vague haussement d'épaules pour ce qui est du temps très court que j'avais pris pour cette douche. Certes, j'aurais aimé me prélasser sous une douche brûlante. Mais je ne voulais quand même pas prendre le risque qu'elle n'ait plus d'eau chaude.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo

Revenir en haut Aller en bas

La vie est joueuse puisqu'elle sait compter les cartes ~ Orfhlaith & Milo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-