It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Lun 13 Jan - 23:06

Kovu avait récupéré sa liberté, enfin, c'était un très grand mot... mais well, il l'avait plus ou moins eu, il préférait ne pas trop penser à tous les rendez-vous qu'il avait avec son contrôleur. Il avait beaucoup de papiers à fournir quotidiennement mais il faisait avec, le plus difficile, c'était son boulot, il était toujours blessé et convalescent pour sa jambe, il n'allait jamais s'en remettre totalement et il en était conscient, il boitait et le fait de se déplacer était difficile, trop marcher le tuait à la fin de la journée... mais il n'avait pas le choix, il devait montrer qu'il cherchait un boulot... c'était déjà difficile en soit avec son nouvel handicap, mais à l'instant où les employeurs apprenaient qu'il sortait de prison, il voyait les possibilités se refermer sur lui. Sérieusement, il ne voyait pas comment s'en sortir, mais il gardait le tout pour lui, il avait toujours eu du mal à montrer ses inquiétudes ou ses doutes, il se... contentait de sourire, de rester optimiste mais à l'intérieur le doute le rongeait chaque jour... et s'il ne trouvait rien, allait-on le renvoyer en prison terminer sa peine ? Il ne savait pas et il n'avait pas envie de le découvrir. Par facilité, il avait envie de replonger dans ses sales habitudes, travailler de façon non-déclaré était facile pour lui, les gens s'en fichaient d'un quelconque handicap, sauf que si on le surprenait là-dedans, il allait avoir de plus gros problèmes... et il venait à peine de retrouver Minnie et le reste de sa famille... les petits... avaient grandi. Trop. Il avait été si perturbé de les revoir si différent, ils avaient quittés des enfants et... ils avaient changés, ils avaient subitement gagnés en maturité et il s'en était voulu car il savait qu'il n'était pas innocent dans leur changement.

Mais aujourd'hui, il avait décidé de ne pas chercher un boulot, il connaissait le refrain par coeur "blablabla, pas de boulot en ce moment, blablabla, on a besoin de gens au mieux de leur forme". Bref, quitte à se faire rejeter de quelque part, il préférait le faire en compagnie de Minnie. Enfin, c'était un autre point embêtant, ils avaient décidé de regarder après un appartement ensemble, et visiblement, ils allaient devoir regarder encore un moment. L'instant où on apprenait la situation de Kovu, les agents immobiliers se fermaient et soudain, tous les appartements étaient subitement "sur le point d'être pris". Kovu préférait ne rien dire là-dessus, enfonçant juste ses mains dans ses poches, il espérait que Minnie... ne remarque pas trop tout ça, enfin, elle devait l'avoir fait, mais elle avait la bonté de ne pas lui tenir rigueur de les mettre tous les deux dans une situation si difficile. Puis même si ce n'était clairement pas amusant, le jamaïcain devait admettre qu'il s'amusait bien avec Minnie. Il lui avait offert une véritable bague depuis peu et quand il lui tenait la main, il adorait sentir le bijou contre sa paume, ça lui rappelait que peut importe les épreuves qu'ils avaient traversés ensemble, au final, l'aboutissement de tout ça restait qu'ils en étaient plus soudés et décider à se marier et c'était dans le fond tout ce qui comptait. Là, ils étaient à Tottenville et Kovu observait les environs en se sentant étrangement seul et regardé de partout... ok, il n'y avait pas beaucoup de gens de couleurs dans ce coin, il serra un peu plus fort la main de Minnie pour se donner le courage de poursuivre la visite. Comme à son habitude, il écoutait d'une oreille les informations que lui donnait le type, il était un commerçant, il n'allait pas dire les défauts de ce qu'il vendait, du coup, Kovu préférait observer et il laissait Minnie poser les questions qui l'intéressaient. Au moins, c'était amusant de voir les agents être pris au dépourvu par ce que Minnie pouvait demander. « Est-ce qu'il y a un parc dans le coin ? » demanda-t-il alors. Il n'avait jamais eu de jardin, du coup, c'était sa seule exigence pour ses frères et soeurs quand ils viendraient le voir. L'homme lui répondit avec un grand sourire commercial et il était prêt à leur faire faire un tour mais Kovu leva soudain la main. Il l'avait assez entendu parler celui-là. « Est-ce qu'on peut le faire à notre aise ? » demanda-t-il poliment. Ces gens ne réalisaient pas à quelle vitesse ils avançaient, il avait trop de mal à suivre, au moins Minnie s'adaptait à son nouveau rythme de déplacement. « Qu'est-ce que tu penses de l'appartement jusqu'à présent ? » demanda-t-il alors en se tournant vers la brune pour lui offrir un sourire doux et sincère. Il se fiait plus aux impressions de la brune que quiconque d'autre. Ils étaient dans la cuisine, elle n'était pas grande, mais elle semblait avoir le matériel nécessaire, il pouvait s'adapter, il avait réussi jusqu'à présent donc bon.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Sam 18 Jan - 23:57

C'était tellement étrange. Elle avait déjà visité des appartements. Plusieurs fois. Mais c'était la première fois qu'elle le faisait avec quelqu'un d'autre. Kovu. Étrange, mais amusant. Elle s'imaginait voyager en plein rêve. Ce sentiment d'euphorie permanent transformait le monde, le rendait plus beau, plus attirant, et aussi plus mystérieux. Comme la célèbre chanson d'un aussi célèbre film « rêve ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. » C'était définitivement ça le bonheur. Elle n'était pas vraiment heureuse de quitter l'auberge. Elle savait qu'elle ne verrait plus ses colocataires aussi souvent qu'avant, mais elle ferait en sorte d'aller les embêter très souvent. Elle avait l'impression d'avoir fait un pas de géant depuis quelques temps. Elle se lançait dans une toute nouvelle aventure, une aventure qu'elle n'aurait tenté aux côtés de personne d'autre que Kovu. Elle avait encore des moments de panique, des moments où elle repensait à tout ce qui s'était passé ces derniers mois. Elle avait peur encore. Peur de ce qui pouvait arriver. Peur de retomber. Mais elle savait désormais que Kovu serait toujours à ses côtés pour l'aider à se relever. Et qu'elle serait là pour lui. Être aussi heureuse devait sûrement être interdit quelque part, elle en était sûre. Il lui arrivait d'avoir peur que tout s'arrête mais elle préférait dans ces moments là penser à l'instant présent, et profiter un maximum de ce que lui offrait la vie pour le moment.
Minnie n'écoutait rien de ce que pouvait raconter les curieuses personnes qui leur faisaient visiter les différents appartements. Leur blabla manquait de couleur à son goût et elle préférait plutôt se faire un avis toute seule. Surtout qu'elle n'y comprenait pas forcément quelque chose. En plus, lorsqu'elle leur posait des questions ils la regardaient toujours en se demandant si elle était sérieuse ou non. Ce qu'elle ne comprenait pas, bien évidemment. Pourtant il lui semblait important de demander au vendeur s'ils pensaient que Walt Disney aurait approuvé. Ou s'ils savaient si une des armoires était magique et pouvait vous amener dans un monde magique. Ils ne devaient sûrement pas beaucoup rêver la nuit... L'appartement qu'ils visitaient ce jour là lui plaisait beaucoup jusque là. Ils n'avaient pas encore tout vu et Kovu eut la bonne idée de demander s'ils pouvaient visiter tout seul. Elle regardait déjà les murs en s'imaginant ce qu'elle pourrait bien peindre dessus. « Qu'est-ce que tu penses de l'appartement jusqu'à présent ? » Elle se tourna vers Kovu avec un air surpris sur le visage. « Je pense... qu'il a l'air d'avoir des secrets... » Elle sourit d'un air mystérieux et s'approcha de Kovu pour lui agripper le bras. « Tu ne le sens pas ? » Elle regarda le jeune homme les yeux pétillants puis regarda la cuisine comme si elle renfermait d'incroyable trésors. « Ou peut-être qu'il est juste hanté. Dit-t-elle l'air songeuse. » Peut-être qu'un petit Casper venait réveiller l'appartement la nuit. Bien entendu le fantôme devait être un gentil, elle ne pouvait pas imaginer le contraire. « Tu ne seras pas trop loin de chez toi ? demanda-t-elle ensuite, pensant à tous les frères et sœurs de Kovu. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Lun 17 Fév - 1:53

Kovu regardait l'endroit tout en arquant un sourcil, il pouvait s'imaginer vivre ici avec Minnie, le problème c'était qu'il préférait ne pas trop se projeter, ils avaient déjà fait des offres mais dès qu'on connaissait son parcours... enfin, soyons honnête, un jeune noir sans travail qui sortait de prison... sur papier, ça n'était pas intéressant et puis il était habitué à vivre dans ce monde "raciste", il faisait avec et ça le froissait beaucoup moins que quand il était adolescent, il valait mieux ne pas relever, puis sérieusement, tant que ses amis connaissaient ses valeurs, il s'en fichait un peu des blancs remplis de complexes. Cela dit, si lui avait l'habitude du refus, il se doutait que ce n'était pas le cas de Minnie, puis elle était si... innocente sur certains points de la vie... et optimiste qu'elle ne devait même pas réaliser que dès qu'on se penchait sur le dossier de Kovu les agents reculaient presque d'un pas avant de leur offrir un sourire contrit qui voulait directement dire non dans l'esprit du jamaïcain.

Kovu se débarrassa de l'agent et profita pour faire une visite plus intime et à leur rythme. Le jeune homme s'intéressa à savoir ce que Minnie pensait de l'appartement pour l'instant. « Je pense... qu'il a l'air d'avoir des secrets... Tu ne le sens pas ? » Kovu fit mine de réfléchir quelques secondes avant de froncer les sourcils pour encore mieux observer le décor environnant. « Peut-être qu'il y a eu un mort... » ce qui serait super, à tous les coups, personne n'allait trop critiquer son dossier, ce serait bienvenue dans le fond. Il fronça soudain les sourcils et il secoua vivement la main devant son visage. « Non, je plaisantais » il ne valait mieux pas mettre ce genre d'idées dans l'esprit de Minnie. « Ou peut-être qu'il est juste hanté. » le regard de Kovu glissa vers le plafond par automatisme. « Comme dans Beetlejuice ou comme Casper ? » parce que bon, ça dépendait du fantôme, mais s'il pouvait choisir, il avait un faible pour Casper. « Tu ne seras pas trop loin de chez toi ? » Kovu attrapa alors la main de Minnie avant de lui sourire avec douceur, il caressa la paume de sa main à l'aide de son pouce avant de porter la main de Minnie à sa bouche pour lui embrasser délicatement le bout des doigts. « Sans doute... je voulais savoir... » Kovu se passa la main dans les cheveux tout en étant nerveux pour le coup. « Enfin, les petits, tu crois qu'on pourrait les avoir une semaine sur deux... ? Ou juste les week-end ? » demanda-t-il gauchement avant de se pincer le nez quelques secondes pour se reprendre. « Ils n'ont plus de père et... je les élève depuis si longtemps... ça laissera le temps à Anthony et Shanice de respirer et ils sont adorables et... c'est important pour moi... » murmura alors Kovu avant de s'approcher d'elle pour déposer sa main sur la joue de Minnie. « Je ne leur ai rien proposé évidemment parce que je voulais ton avis là-dessus, mais vous êtes ma famille et je n'ai pas envie de les laisser derrière moi... et si on nous prend ici, il y a suffisamment de pièces... » ajouta-t-il d'une voix très douce et calme. Il se sentait nerveux à cette demande, ce n'était pas rien, il le savait, mais il ne pouvait pas juste laisser les petits derrière lui, il s'était accroché si longtemps grâce au soutient des siens, il ne pouvait pas fermer la porte sur ce passé, son passé... il voulait juste... que son avenir avec Minnie laisse au moins une porte à ce passé. ça lui ferait plaisir en tout cas.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Dim 2 Mar - 14:53

Elle se demandait qui avait bien pu habiter dans cet appartement avant eux. Est ce que c'était un jeune couple comme eux ? Des colocataires comme à l'auberge ? Ou peut-être que c'était un alien qui se cachait du reste du monde ? Il y avait tant de possibilités qu'y réfléchir donnait presque le tournis. Mais Minnie 'ressentait' bien cet endroit pour le moment. Quelque chose dans l'air, ou l'ambiance générale lui plaisait bien. Peut-être était-ce cet air de mystère ou juste l'imagination farfelue de la jeune femme. On ne pouvait jamais être vraiment sûr. « Peut-être qu'il y a eu un mort... » Elle fronça les sourcils d'un air songeur. Elle n'était pas sûre d'être tout à fait d'accord avec ça. Elle laissait très rarement son imagination allait sur ce genre de terrain... En même temps elle n'était pas très film d'horreur. Elle n'arrivait pas à dormir après si elle en regardait un. « Non, je plaisantais » Elle échappa un rire mal assurée, comme si ça ne l'avait pas fait stressé pendant une demie-seconde. « Qui sait on trouvera peut-être une momie dans un placard... » Du coup elle n'avait plus très envie de fouiller mais elle était prête à faire semblant d'être courageuse devant Kovu. Par contre elle n'était pas contre l'idée d'une maison hantée – allez savoir la logique là dedans. C'était plutôt amusant même. Surtout si le fantôme était gentil. « Comme dans Beetlejuice ou comme Casper ? » « Casper bien sûr. » Elle avait directement pensé à lui d'ailleurs. « Tu crois qu'il apparaît sur les photos ? » Parce que c'était bien de dire à ses amis qu'on avait un fantôme comme ami, mais si on ne pouvait le montrer, ce serait plus délicat. Elle pourrait toujours montrer son nez à la taille inchangée pour prouver qu'elle ne mentait pas – en même temps elle ne pensait pas qu'il grandissait comme Pinocchio quand elle mentait non plus. Elle s'inquiéta malgré tout de savoir si Kovu ne serait pas trop loin de ses frères et ses sœurs. Elle ne voulait pas qu'il est trop de trajets pour aller les voir non plus. « Sans doute... je voulais savoir... » Elle sourit quand Kovu embrassa le bout de ses doigts, et elle serra un peu plus la main du jeune homme avant de le regarder avec une lueur d'interrogation dans le regard. « Enfin, les petits, tu crois qu'on pourrait les avoir une semaine sur deux... ? Ou juste les week-end ? Ils n'ont plus de père et... je les élève depuis si longtemps... ça laissera le temps à Anthony et Shanice de respirer et ils sont adorables et... c'est important pour moi... » Elle sentit son cœur se gonfler en voyant Kovu parler de sa famille. Elle savait à quel point ils les aimaient, et la jeune femme avait appris à les aimer aussi depuis le temps qu'elle connaissait Kovu. Elle ne voyait pas pourquoi elle dirait non. « Je ne leur ai rien proposé évidemment parce que je voulais ton avis là-dessus, mais vous êtes ma famille et je n'ai pas envie de les laisser derrière moi... et si on nous prend ici, il y a suffisamment de pièces... » Un sourire affectueux étirait les lèvres de la jeune femme. Elle passa une main sur la joue du jeune homme. Minnie le regarda un instant sans rien dire, ne pouvant s'empêcher de l'aimer plus de jour en jour, se demandant en permanence si c'était possible d'aimer quelqu'un à ce point. « Ce serait... super cool. » Elle sourit encore plus puis fit un petit bond sur place toute excitée. « Une semaine sur deux ça ne me dérange pas... reprit-elle avant d'ajouter d'un air très sérieux : En même temps il faut que quelqu'un s'assure qu'ils aient une bonne éducation en Disney. » Elle voulait bien se donner cette mission de la plus haute importance. Plus importante que... à peu près tout sur Terre. Sans exagérer. « Tu pourras enrichir tes connaissances toi aussi. Dit-elle avec malice, avant de soudain s'éloigner pour aller dans une autre pièce. » Elle regarda un des murs, grand et vide. Elle pencha la tête sur le côté avant de déclarer : « C'est parfait, tu ne trouves pas ? » Oui parce que Minnie ne se décidait pas pour les mêmes raisons qu'une personne normale. Elle ne regardait pas l'équipement des cuisines, l'agencement des salles de bain, ou la taille des pièces, elle regardait généralement les murs. Ils en disaient bien plus que le reste à ses yeux.








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Dim 20 Avr - 16:48

« Qui sait on trouvera peut-être une momie dans un placard... » Kovu grimaça sans pouvoir s'en empêcher, eurk, non l'idée n'était certainement pas très... emballante, s'il pouvait éviter d'y avoir le moindre hic dans cet appartement, ce serait tout de même un plus. Parce que bon, il ne quittait pas le Bronx pour quelque chose... d'aussi précaire. M'enfin, il savait sa situation compliqué, il savait aussi que son nouvel handicap n'aidait en rien, surtout au niveau d'une recherche d'emploi... il n'était pas doué pour bosser dans un bureau mais il ne semblait plus avoir le moindre choix. Alors bon, autant... laisser les choses venir non ? Prendre ce qui venait dans sa vie, le bon comme les mauvais côtés en faisant en sorte que les bons restent ce qui compte. Il cherchait un appartement avec la femme qu'il aimait et qu'il comptait épouser bientôt, alors bon, peut importe les non qu'ils avaient reçu jusque là, il savait au fond de son coeur qu'ils trouveraient un endroit à eux. Kovu se gratta le bout du nez d'un air pensif. « Tu sais, je crois qu'étrangement, je préfère avoir une momie dans le placard plutôt qu'une famille de rat. » et ça sortait de nul part sans doute, mais Minnie ne souleverait même pas le point, elle était Minnie, elle était celle qui passait son temps à changer de sujets sans même s'en apercevoir. Puis elle parla de fantôme, logique, après les momies les fantômes devaient faire leur entrer. Sauf qu'il se demandait à quel genre de fantôme Minnie pensait. « Casper bien sûr. Tu crois qu'il apparaît sur les photos ? » Kovu se gratta la tempe de façon perplexe, élève absent et non assidu en cours, il ne savait plus trop ce qu'on lui avait raconté sur les différents mythe... « Je sais plus si c'est les fantômes ou les vampires qu'on ne voit plus... ou c'est peut-être les deux, il faudra essayer ! » finit-il par conclure tout en haussant les épaules, parce que bon, que pouvait-il dire d'autres là-dessus ?

Cependant, le sujet léger laissa place à un sujet un peu plus sérieux, pour être tout à fait franc, Kovu ne savait pas trop comment amener la chose, alors il l'exposa le plus clairement possible, il voulait que ses petits frères et soeurs soient dans sa vie encore maintenant. Il ne pouvait pas leur laisser croire qu'il allait faire sa vie avec Minnie en les laissant derrière, comme s'ils étaient un poids quelconque, parce que ça n'avait jamais été le cas, ils étaient sa responsabilité, mais ils étaient aussi ce pourquoi il s'était battu avec l'argent pour leur amener un semblant de foyer où il était content de rentrer. Oui, la vie n'avait pas été clémente avec lui, oui, ça avait été douloureux, parfois illégal, mais quand il rentrait chez lui le soir, il se sentait "à la maison" quand il voyait les sourires de ses cadets, et c'était ça qui l'avait aidé à garder les pieds sur terre, ça comptait. Alors il voulait que Minnie accepte l'idée que les petits viennent chez eux une semaine sur deux, pour ne pas leur donner l'impression de les abandonner. Et il était stressé en attendant la réponse de Minnie, gosh, il ne s'était pas senti aussi tendu depuis très longtemps. « Ce serait... super cool. » Kovu se sentit respirer plus légèrement, gosh, il se sentait complètement... détendu maintenant, et serein, il avait eu si peur. « Une semaine sur deux ça ne me dérange pas... En même temps il faut que quelqu'un s'assure qu'ils aient une bonne éducation en Disney. » Kovu éclata de rire avant de se rapprocher lentement de Minnie pour prendre son visage en coupe et l'embrasser légèrement. « Je t'aime tellement... » murmura-t-il contre ses lèvres sans pouvoir s'empêcher de sourire tout en le faisant. « Tu pourras enrichir tes connaissances toi aussi. » ajouta alors Minnie avant de partir dans une autre pièce, il fronça les sourcils avant de la suivre et la rejoindre rapidement pour lui tenir la main. « Je suis sûr que je ne suis pas si mauvais, et je te ferais remarqué que je connais déjà toutes les chansons de Frozen ! » lui fit-il remarquer avec une certaine fierté dans la voix, évidemment, ces détails il préférait que le reste de ses amis l'ignorent, ça ne regardait personne d'autres qu'eux ça. « C'est parfait, tu ne trouves pas ? » finit par demander la petite brune en observant un mur. Kovu observa alors le plafond, il regarda autour de lui, oui, il pouvait... construire une vie avec elle dans cet endroit, c'était tout ce que cet endroit lui inspirait, un nouveau départ, une nouvelle vie, ce n'était pas grand chose, juste un premier pas dans la bonne direction. Il se pencha vers Minnie pour lui embrasser l'épaule avec adoration. « Si, c'est juste... bien pour nous. On dit au monsieur qu'on le prend ? Ou tu veux encore visiter les 4 coins de New York ? » demanda curieusement le Jamaïcain d'un air doux, il ne voulait pas forcer Minnie à faire quelque chose... qu'elle ne voulait pas de tout son coeur. Il n'avait jamais été de la sorte et il n'avait pas envie de le devenir.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Dim 27 Avr - 9:32

Un placard pouvait après tout renfermer n'importe quoi. Une momie. Un chemin vers Narnia. Une maison de schtroumpf. Si on y réfléchissait vraiment les possibilités étaient infinies, mais Minnie préférait encore ne pas trop y penser. Ou elle risquait de rêver pendant longtemps. « Tu sais, je crois qu'étrangement, je préfère avoir une momie dans le placard plutôt qu'une famille de rat. » Elle haussa les épaules, levant le nez au plafond d'un air songeur. « Imagine, si ces rats savent faire la cuisine, ce ne serait pas inutile. » Comme dans Ratatouille. Mais elle ne savait pas si c'était si commun que ça. Elle n'en avait jamais rencontré à vrai dire. Tout comme les fantômes. Si la maison était hantée elle voulait être sûr de pouvoir en montrer la preuve à tout le monde. Pour une fois, peut-être que les gens la croiraient. « Je sais plus si c'est les fantômes ou les vampires qu'on ne voit plus... ou c'est peut-être les deux, il faudra essayer ! » Elle approuva d'un hochement de tête avant de répondre sur un ton très philosophe : « Il peut aussi ne rien avoir du tout dans cet appartement. Alors il faudra le remplir. » De magie. De rires. De sourires. Et surtout de souvenirs. Elle était impatiente de commencer ce nouveau voyage avec Kovu. Heureuse de le faire en sa compagnie, elle ne l'aurait fait avec personne d'autre.
La conversation devint par la suite plus sérieuse. Kovu semblait vouloir lui demander quelque chose d'important alors Minnie écouta avec attention. Quand elle entendit finalement sa demande, elle sourit. Comment pourrait-elle refuser une chose pareille ? Elle était déjà attachée à ses frères et sœurs, elle ne voyait pas en quoi les faire venir lui poserait problème. Au contraire. Elle aurait en plus une excuse pour regarder une nouvelle fois les Disney pour enrichir leur éducation. Kovu se mit à rire et l'embrassa à sa réponse. « Je t'aime tellement... » Elle déposa à son tour un baiser sur ses lèvres, avant d'ajouter qu'il pourrait lui aussi enrichir ses connaissances. Tout le monde pourrait en profiter. Minnie s'échappa ensuite dans une autre pièce pour continuer à explorer l'appartement. Kovu la rattrapa rapidement, agrippant une de ses mains, que Minnie serra dans la sienne. « Je suis sûr que je ne suis pas si mauvais, et je te ferais remarqué que je connais déjà toutes les chansons de Frozen ! » Elle sourit en se tournant vers le jeune homme, elle leva sa main libre pour lui caresser la joue affectueusement. « Libérée ? » La jeune femme se tourna ensuite vers un des murs de la pièce. Grand et encore vierge. Prêt à accueillir de nouveaux locataires. Elle était d'un coup très inspirée. Elle trouvait l'endroit parfait et était sûre qu'ils pourraient construire de belles choses dans cet appartement. Ils pourraient faire ça n'importe où à vrai dire. Elle n'avait pas besoin de grand chose pour laisser son imagination s'envoler. Et elle était sûre de tout réussir avec Kovu à ses côtés. « Si, c'est juste... bien pour nous. On dit au monsieur qu'on le prend ? Ou tu veux encore visiter les 4 coins de New York ? » Minnie regarda encore le mur avec insistance avant de se tourner finalement vers Kovu. « Je crois que c'est le bon. » Plus que ceux qu'ils avaient visité avant et qu'on leur avait refusé. Elle avait un bon feeling. « Est ce qu'il te plaît ? » Elle ne voulait pas être la seule à choisir. Elle s'approcha un peu plus de Kovu pour dire à voix basse : « Je peux essayer d'ensorceler le monsieur pour qu'il dise oui. » Elle ne se serait jamais imaginer auparavant que c'était si dur d'obtenir un appartement. Elle ne connaissait pas les conditions des gens pour accepter les gens mais elles semblaient élevées. Mais Minnie était persuadée qu'elle pouvait le convaincre si elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Lun 28 Avr - 19:05

« Imagine, si ces rats savent faire la cuisine, ce ne serait pas inutile. » ok, Kovu savait qu'elle parlait de Ratatouille, mais dis comme ça, c'était tout de même quelque peu étrange, il tentait de ne pas grimacer mais c'était difficile, il se passa la main dans les cheveux avant de finalement secouer la tête. « Est-ce que c'est un moyen dissimulé de me signaler que tu n'aimes pas ma cuisine ? » demanda alors le jeune homme tout en plissant légèrement le regard histoire de faire genre. Parce que bon, des deux, il n'était pas celui qui était dangereux près d'un fourneau, et il était sans doute celui qui allait devoir les nourrir pour... le restant de leur vie. Duh, dis comme ça, ça sonnait comme quelque chose de dramatique alors que dans le fond, ça ne le dérangeait clairement pas. Dans ses souvenirs, il se rappelait que c'était son père qui cuisinait pour eux, et ça restait un beau souvenir pour Malyck. Cependant, Minnie semblait avoir envie de parler de créatures imaginaires et terrifiantes en ce moment, visiblement, elle aimait quand les appartements étaient hantés. « Il peut aussi ne rien avoir du tout dans cet appartement. Alors il faudra le remplir. » Kovu regarda autour de lui. S'il devait remplir cet appartement, ce serait de rire, de souvenirs, d'un bel avenir si possible. Il mettrait toute son énergie sur ce dernier point en tout cas. « Ah mais le remplir je veux bien. Déjà toi et moi. Puis mes frères et soeurs. Et là » il pointa un des murs « on pourra mettre plein de photo de nous. Mais il faudra garder un espace au centre vide pour notre photo de mariage. Et je veux bien une bête ou deux maximum, mais pas de bêtes trop petites, parce que toi ça va, tu es petite, tu les vois, moi je risque de marcher dessus » lui rappela alors Kovu avant de se mettre sur la pointe des pieds avec un petit sourire amusé.

Ils continuèrent de parler mais cette fois-ci, les choses étaient un peu plus sérieuse, parce que Kovu devait prendre une décision avec Minnie, ce qui était encore un peu étrange pour lui, il avait l'habitude de décider les choses pour tout le monde, le fait d'être l'aîné sans doute et de veiller sur les autres depuis tant de temps. Mais avec son futur mariage, il savait qu'il devait aussi s'appuyer sur la brune, il ne pouvait plus tout décider tout seul, et ça le stressait, l'idée qu'elle dise non mais... elle était Minnie et elle avait le coeur le plus compatissant du monde, elle l'aimait et aimait sa famille et que pouvait-il demander de plus ? Sincèrement, il n'y avait pas grand chose d'autres qu'il souhaitait. Surtout que Minnie semblait vouloir s'investir auprès des petits, avoir quelqu'un comme Minnie dans leur vie, un peu plus, ne pourrait qu'être bon, Kovu en était sûr. Il adorait sa soeur, la question n'était pas là, mais il savait aussi que Shanice et lui avaient arrêté trop tôt de rêver, avoir quelqu'un comme Minnie dans la vie des petites pourraient être un plus pour elles, dans leur enfance, quelqu'un qui savait encore rêver tout en étant adulte, quelqu'un qui pourrait s'extasier devant le dernier Disney à leur côté. Même si en soit, Kovu avait très rapidement appris les paroles de Frozen. « Libérée ? » il roula des yeux, Minnie doutait de ses capacités. « Délivrée » répondit-il avec un air particulièrement fier.

Quoiqu'il en soit, l'endroit lui plaisait, il arrivait facilement à s'imaginer un avenir dans cet appartement, du coup, il était prêt à le prendre, sauf si Minnie voulait continuer de visiter, l'un ou l'autre, il pouvait s'adapter. « Je crois que c'est le bon. Est ce qu'il te plaît ? » Kovu sourit légèrement. « Oui, évidemment qu'il me plait » de toute façon, n'importe quel appartement ferait l'affaire, tout plutôt que de vivre avec son oncle Riley. « Je peux essayer d'ensorceler le monsieur pour qu'il dise oui. » Kovu lui embrassa affectueusement le bout du nez avant de lui répondre. « Et si ça ne marche pas je peux toujours lui faire la peur de sa vie » lui signala alors le jeune homme sur un ton léger. Pourtant, il pouvait toujours essayer, un grand noir tout droit sorti de prison, il savait qu'il pouvait être impressionnant. Après, il savait qu'il y avait dû avoir un soucis avec l'endroit, vu le prix proposé à cet endroit... il y avait à tous les coups une histoire derrière.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Lun 5 Mai - 10:37

Minnie n'était pas contre l'idée d'abriter des rats dans l'appartement s'ils s'avéraient doués comme Rémy dans Ratatouille. L'idée était intéressante mais encore fallait-il qu'ils soient vraiment doués. S'ils se contentaient de tout ronger sur leur passage, elle ne serait peut-être si enthousiasmée – et peut-être un peu effrayée. « Est-ce que c'est un moyen dissimulé de me signaler que tu n'aimes pas ma cuisine ? » Minnie ouvrit grand ses yeux avec un air innocent. Elle se mordilla la lèvre comme si elle avait dit une bêtise. Elle attrapa une main de Kovu entre les siennes, puis la caressa doucement avant de répondre : « Tu sais Kovu... Comment dire ça... » Elle leva le nez au plafond, réfléchissant à ses mots. Elle replongea ses yeux dans ceux de Kovu après quelques secondes, et laissa un sourire malicieux se dessiner sur son visage. « Il n'y a rien de mieux que ta cuisine. Dit-elle finalement. Mais je ne voudrais pas que tu te sentes obligé de toujours la faire. » Minnie voulait bien participer mais elle était à peu près sûr que depuis la dernière fois, il ne la laisserait plus faire. Elle pourrait toujours aider pour les autres tâches, elle aimait bien faire le ménage et chanter en même temps comme Blanche-Neige.
La jeune femme avait beau spéculer sur ce que pouvait abriter cet appartement, au final il paraissait bien vide. Ce qui ne la dérangeait pas, ils auraient amplement le temps de le remplir. « Ah mais le remplir je veux bien. Déjà toi et moi. Puis mes frères et soeurs. Et là on pourra mettre plein de photo de nous. Mais il faudra garder un espace au centre vide pour notre photo de mariage. Et je veux bien une bête ou deux maximum, mais pas de bêtes trop petites, parce que toi ça va, tu es petite, tu les vois, moi je risque de marcher dessus » Si ce qu'il avait dit au début l'avait enthousiasmé, à la fin, elle tourna la tête vers lui, les yeux légèrement plissés. Si en plus il se mettait sur la pointe des pieds... Elle lui donna un petit coup de coude. « Je peux porter des échasses, je serais plus grande que toi. » Ce n'était pas ça qui manquait au Cirque. « Et je peux t'offrir des lunettes tu ne marcheras sur personne comme ça. » Elle s'imagina à quoi il ressemblerait avec. Il aurait sûrement l'air plus sérieux, mais elle n'arrivait pas à s'imaginer si ça lui allait bien ou non. Ce qui lui allait bien en revanche, c'était son sourire. Minnie aurait pu passer toute une journée juste à le regarder sourire. Il lui suffisait de le voir pour se sentir aussitôt bien et réconfortée. Bien sûr qu'elle était d'accord pour que ses frères et sœurs viennent à l'appartement. Elle n'y voyait aucune objection. Surtout si c'était une excuse pour chanter des chansons Disney, que Kovu connaissait bien aussi. « Délivrée » Elle sourit avec satisfaction, lui tapotant l'épaule pour approuver. « Si tu t'étais trompée, je sais pas si j'aurais pu te pardonner, plaisanta-t-elle. »
Minnie était clairement enthousiasmée par cet appartement. Elle avait le sentiment que c'était le bon et espérait que c'était le cas pour Kovu aussi. « Oui, évidemment qu'il me plait » Maintenant restait à convaincre le monsieur. Ils n'avaient pas été très doués pour le moment à chacune de leur visite. Mais Minnie pouvait bien tenter de l'ensorceler, peut-être que ça finirait par marcher. Kovu lui embrassa le bout de son nez et elle sourit. « Et si ça ne marche pas je peux toujours lui faire la peur de sa vie » Elle serra la main de Kovu dans la sienne. « Pas trop quand même. » Elle n'était pas sûre d'être à l'aise avec cette idée là. « De toute manière il ne pourra pas résister , dit-elle, souriant à nouveau. » Elle fit même un petit clin d'oeil à Kovu. Il suffisait d'y croire très fort. Comme pour les fées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Jeu 22 Mai - 19:32

« Tu sais Kovu... Comment dire ça... Il n'y a rien de mieux que ta cuisine. Mais je ne voudrais pas que tu te sentes obligé de toujours la faire. » Kovu sourit à Minnie avant de pencher la tête en avant pour la regarder dans les yeux, elle était si petite, elle était cute, c'était plus fort que lui, il n'arrêtait pas de penser ça. Le jamaïcain toucha alors son genou blessé du bout de la main et il grimaça légèrement. « On fait un deal, vu que je ne suis plus apte à rester debout trop longtemps... tu passe l'aspirateur, et je fais la cuisine, ça ne me dérange pas de te nourrir, c'était mon père qui cuisinait avant » avoua-t-il finalement avec un petit sourire nostalgique. « L'important c'est surtout qu'on soit d'accord là-dessus, puis sérieusement, tu n'as pas encore goûté à toutes mes spécialités culinaires » ajouta-t-il avec amusement. C'était si simple... l'avenir qui lui avait toujours semblé obscur s'annonçait... plus doux qu'il ne l'imaginait, s'il avait Minnie à ses côtés, il savait que sa vie serait plus... ensoleillée ? C'était juste clair dans sa tête, dès que Minnie était là, tout semblait plus joyeux dans l'esprit du jeune homme.

Cet appartement était plein de possibilités, et Kovu se réjouissait de pouvoir remplir l'endroit de souvenirs, c'était le commencement de leur vie à deux quelque part, c'était sérieux et Kovu était près à se lancer dans cette aventure, oui, il avait un peu peur, mais il se réjouissait aussi, il n'avait pas besoin de plein de choses modernes, il pouvait être heureux avec des choses plus simples, il n'idéalisait pas l'avenir, il savait qu'il y aurait des hauts et des bas mais tant que Minnie serait à ses côtés, il pourrait tout affronter. Mais dans l'immédiat, il se moqua de sa petite taille, Minnie pour se venger lui donna un petit coup et il poussa un grognement de douleur pour jouer les victimes. « Je peux porter des échasses, je serais plus grande que toi. Et je peux t'offrir des lunettes tu ne marcheras sur personne comme ça. » Kovu la regarda gravement quelques secondes. « Et comment je fais pour t'embrasser hein, si tu es plus grande que moi ? » demanda-t-il tout en l'entourant de ses bras avant de poser ses lèvres sur son front. « Tu sais que je suis un peu accro à tes baisers ? Je ne peux pas m'en passer plus de quelques heures... » murmura-t-il contre sa peau alors qu'avec son index il relevait la tête de Minnie pour ensuite l'embrasser avec douceur. « Et je ne veux pas de lunettes, j'aurais l'air intelligent après et je suis presque sûr que mes frères et soeurs vont se moquer à vie de moi si j'en mets. » grimaça-t-il légèrement. Gosh, il entendait presque leur rire dans ses oreilles, les traitres. Mais même s'ils se moquaient souvent de lui, Kovu aimait ses enfants, les plus petits étaient... ses enfants, la génétique pouvait dire le contraire, il les avait élevé du mieux qu'il avait pu, ça comptait aussi non ? C'était pour ça que l'idée de les laisser avait été insupportable pour lui, mais il voulait parler de ça avec Minnie, pour voir si elle les acceptait dans leur vie, il ne pouvait pas le lui imposer après tout... et Minnie étant elle, elle accepta, elle était si parfaite pour lui. Surtout qu'elle s'imaginait déjà leur enseigner les Disney, cela fit sourire Kovu, c'était bien elle... mais elle profita de sujet pour l'interroger sur ses connaissances de Frozen. Typique, il roula des yeux mais ne tomba pas dans le panneau, il était préparé. « Si tu t'étais trompée, je sais pas si j'aurais pu te pardonner » Kovu arqua un sourcil. « Tu m'aurais quand même épousée hein ? » demanda-t-il prudemment.  

L'appartement leur plaisait, clairement, maintenant, il restait à convaincre l'homme, Minnie se proposa de l'ensorceler, lui de lui faire super peur. Cela n'emballa pas complètement Minnie. « Pas trop quand même. De toute manière il ne pourra pas résister. » Kovu eut un petit sourire amusé sur les lèvres. « Résister à ton charme ? En effet, personne ne peut te résister... mais ne le charme pas trop, il aura le coeur brisé en apprenant que c'est moi que tu vas épouser. » fit fièrement Kovu en bombant le torse, gosh, c'était sans doute puéril mais ça le remplissait tellement de fierté mal placé qu'une fille aussi magnifique que Minnie accepte de l'épouser lui. Il lui attrapa la main avant de la guinder jusqu'à l'homme en question qui les attendait dehors. Il caressa la paume de Minnie pour la laisser parler, il n'aimait clairement pas parler avec les autres gens lui, il n'aimait discuter qu'avec elle. Il observa un instant les alentours, il pouvait s'imaginer vivre ici avec elle, c'était calme, serein, parfait pour débuter une nouvelle vie.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Mar 8 Juil - 11:46

Minnie était toujours pleine de bonne volonté. Mais en cuisine elle n'était pas sûre que cela suffise. Elle essayait pourtant très fort parfois, mais ça ne marchait pas comme les fées. Il ne suffisait pas d'y croire très fort, ou de taper dans les mains pour que ses préparations soient bonnes. Heureusement Kovu était très doué dans le domaine, mais ça le gênerait de tout lui laisser faire. Kovu se baissa à sa hauteur pour la regarder dans les yeux et pendant un instant elle eut envie de le prendre dans ses bras, mais elle écouta plutôt sa réponse.  « On fait un deal, vu que je ne suis plus apte à rester debout trop longtemps... tu passe l'aspirateur, et je fais la cuisine, ça ne me dérange pas de te nourrir, c'était mon père qui cuisinait avant » « Deal. Approuva-t-elle d'un hochement de tête. Je serais ta Blanche-Neige. » Sans la partie cuisine du rôle. Elle s'approcha ensuite timidement pour lui déposer un baiser sur les lèvres puis se recula en souriant. « L'important c'est surtout qu'on soit d'accord là-dessus, puis sérieusement, tu n'as pas encore goûté à toutes mes spécialités culinaires » Elle agrippa une des mains de Kovu puis la serra dans la sienne. « Et il me tarde de le faire ! Mais promets-moi d'abord une chose... » Elle se tourna vers lui avec un air soudain très sérieux. « Tu ne comptes pas m'engraisser pour me manger ensuite ? » Minnie se laissait très facilement séduire par de la bonne nourriture. Et sûrement encore plus si elle était face à une maison en bonbons et pain d'épice. Mais heureusement pour elle, il n'y en avait pas à l'horizon.
Elle s'imaginait déjà remplir l'appartement de leur souvenir mais elle fut couper en pleine rêverie quand Kovu la taquina sur sa taille. Un peu piquée au vif, elle répliqua qu'elle pouvait toujours porter des échasses. Elle aimait bien marcher avec en plus. Après ce n'était pas dit qu'elle arrive à tenir dans l'appartement debout avec. Elle allait devoir trouver un modèle un peu plus petit que celles qu'ils avaient au Cirque. « Et comment je fais pour t'embrasser hein, si tu es plus grande que moi ? » Elle haussa les épaules comme si c'était évident. « L'amour donne des ailes non ? Répondit-elle avec malice. » Après elle pourrait toujours se baisser. C'était bien ce que devait faire Kovu. Le jeune homme la serrait dans ses bras, et Minnie passa elle aussi les siens dans le dos de Kovu, appuyant sa tête contre son torse. « Tu sais que je suis un peu accro à tes baisers ? Je ne peux pas m'en passer plus de quelques heures... » Elle répondit au baiser du jeune homme, ne pouvant pas s'empêcher au passage de mettre une main dans les cheveux de Kovu. « Ça tombe bien, moi non plus, murmura-t-elle comme si elle disait un secret. » Elle ne voulait plus jamais être séparée de lui ou alors pas pendant très longtemps. Elle ne savait même pas comment elle avait supporté son absence pendant qu'ils étaient séparés, et elle ne voulait plus y penser par peur d'être attaquée par les ombres de nouveau. « Et je ne veux pas de lunettes, j'aurais l'air intelligent après et je suis presque sûr que mes frères et soeurs vont se moquer à vie de moi si j'en mets. » Elle échappa un petit rire. « Mais non, je suis sûre que ça t'irait bien. Ça pourrait même te donner un air de Harry Potter, tu ne veux pas être un sorcier ? » Si seulement des lunettes pouvaient donner des pouvoirs magiques... Mais ce n'était pas suffisant et comme de nombreuses personnes elle avait attendu sa lettre de Poudlard à 11 ans, sans succès. Elle était persuadée qu'elle s'était perdue pendant le trajet. Minnie testa ensuite les connaissances de Kovu sur le dernier film Disney, et fut contente qu'il ait trouvé la bonne réponse. Ce n'était pas pardonnable de se tromper sur une question aussi facile. « Tu m'aurais quand même épousée hein ? » Elle fit une grimace. « Mmh, je ne sais pas trop. » Elle se mordilla la lèvre, comme si c'était trop dur de mentir puis leva les yeux vers lui des yeux timides. « Oui. Même si tu n'y connaissais absolument rien ou que si tu m'avouais que la nuit tu te transformes en troll vert. » Comme la princesse Fiona dans Shrek.
Minnie était vraiment sous le charme du lieu, et comme Kovu aussi, elle décida d'aller convaincre le monsieur de leur laisser. Elle était sûre qu'elle pouvait y arriver. « Résister à ton charme ? En effet, personne ne peut te résister... mais ne le charme pas trop, il aura le coeur brisé en apprenant que c'est moi que tu vas épouser. » Elle sourit en secouant la tête, elle n'allait pas le charmer, elle ne saurait même pas comment faire. Elle allait juste... le convaincre. « Arrête de dire des bêtises. » Kovu la guida jusqu'au monsieur puis une fois assez proche il s'arrêta. Minnie leva la main de Kovu puis lui déposa un baiser dessus, elle la relâcha ensuite puis le regarda en s'éloignant et en chantant : « Aie confiaaance. » Minnie se retourna avant de se prendre un mur – elle aimait bien les murs, elle rentrait souvent dedans par mégarde, mais ils ne lui rendaient pas très bien la pareil. Minnie s'approcha d'un pas léger du monsieur, puis s'exclama : « On le prend ! » Le monsieur commença à lui répondre qu'il devait étudier leur dossier et ceux des autres visiteurs avant de se décider mais Minnie le coupa aussitôt en commençant à argumenter. « Je vais vous raconter une histoire... » Elle termina par un sourire, puis lui serra la main avant de s'éloigner et de retourner près de Kovu. Elle lui attrapa la main et la serra, le regardant avec un air mystérieux. « Voilà. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Mar 8 Juil - 20:55

« Deal. Je serais ta Blanche-Neige. » Kovu sourit avant de lui attraper le menton pour "l'examiner" tout en prenant un air particulièrement sérieux. « Oui, je peux voir la légère ressemblance... dans la pâleur » ajouta-t-il avec un sourire moqueur accroché à ses lèvres, c'était parfois plus fort que lui de provoquer un peu Minnie, c'était juste... une habitude, mais chez lui, c'était aussi un geste d'amour, il l'adorait tellement qu'il rentrait dans ses délires sans même réfléchir. Puis sincèrement, cette vie à deux qu'ils étaient entrain de dessiner, ça... le rendait joyeux, il était content de se lancer dans cette aventure avec elle, de lui préparer à manger, de se coucher à ses côtés, se réveiller avec elle... il était même ravi à l'idée de se disputer avec elle pour savoir quel programme ils allaient regarder le soir à la télévision ! Il voulait... tout lui montrer, tout ce qu'il savait cuisiner et faire, parce qu'il avait perdu trop de temps en prison alors il voulait se rattraper « Et il me tarde de le faire ! Mais promets-moi d'abord une chose... Tu ne comptes pas m'engraisser pour me manger ensuite ? » Kovu poussa un soupire dramatique avant de se gratter nerveusement la nuque. « Mince, tu as découvert mon plan méga secret te concernant... » répondit Kovu avant de sourire légèrement, il se pencha vers elle pour lui embrasser le front avec affection avant d'entrelacer un instant leurs deux mains, il était heureux quand il était comme ça avec elle.

Puis Kovu se moqua très légèrement de la taille de sa fiancée, elle était petite, c'était juste un fait qui n'était absolument pas de sa faute, mais Minnie parla de mettre des échasses pour être plus grande. Evidemment que l'idée ennuyait Kovu, il aimait pouvoir tenir Minnie dans ses bras pour la câliner. Puis quand il l'avait dans ses bras, elle avait la taille parfaite pour qu'il puisse déposer sa propre tête sur le dessus du crâne de la brune, et il n'avait pas tellement envie que les choses changent donc. Surtout par rapport au bisous. « L'amour donne des ailes non ? » il roula des yeux mais préféra la faire taire en l'embrassant doucement. Il lui avoua qu'il était accro à ses baisers, et qu'il était désormais impossible pour lui de s'en passer. « Ça tombe bien, moi non plus » il rigola légèrement tout en lui caressant le dos, c'était plus fort que lui, cette envie de la toucher, de l'avoir dans ses bras... mais ça semblait pareil pour Minnie et c'était rassurant quelque part. Elle lui parla de porter des lunettes mais clairement, ça n'avait aucun attrait pour le jamaïcain. « Mais non, je suis sûre que ça t'irait bien. Ça pourrait même te donner un air de Harry Potter, tu ne veux pas être un sorcier ? » il pouffa de rire avant de plisser légèrement le nez. « J'attends toujours ma lettre tu sais, ça reste une de mes grandes déception » soupira-t-il gravement. Ils aimaient à parler de ce genre de choses, la magie, les Disney, c'était juste... eux en somme. D'ailleurs, Minnie ne manqua pas de lui faire un test et il se fit un plaisir de donner la bonne réponse. Mais histoire de se rassurer, Kovu voulut savoir si elle l'aurait épousée malgré tout, même s'il avait donné une réponse incorrecte. « Mmh, je ne sais pas trop. Oui. Même si tu n'y connaissais absolument rien ou que si tu m'avouais que la nuit tu te transformes en troll vert. » Kovu pouffa de rire avant de caresser la joue de Minnie avec son nez. « Je ne me transforme pas en troll vert, tu peux te rassurer, et je suis content d'apprendre que tu m'aurais épousé malgré tout, j'en suis presque flatté. » répondit-il dans un murmure complice.

Quoiqu'il en soit, l'appartement leur plaisait à tous les deux, Kovu l'adorait pour être franc, mais il avait peu d'espoir, gosh, ils en avaient visité tellement déjà... et il avait peur d'une nouvelle déception mais... il ne pouvait pas baisser les bras, Minnie ne le faisait pas alors... il tentait d'être aussi courageux qu'elle. Elle parla de charmer le type, oh, elle pourrait totalement le faire, tant qu'à la fin de la journée le type soit tout à fait au courant qu'il était le fiancé, lui et aucun autre. « Arrête de dire des bêtises. » il eut une petite moue. « Crois-moi, ce n'est pas des bêtises, tu es la personne la plus adorable que je connaisse alors bon. » et il en était sûr et certain de tout ça. « Aie confiaaance. » fit sa fiancée tout en reculant, malheureusement, quand elle se retourna, elle se prit un mur, il était prêt à bouger pour aller la stabiliser mais elle l'avait fait sans son aide, il secoua légèrement la tête, gosh, comment voulait-elle qu'il ne s'inquiète pas pour elle la journée quand il la savait si maladroite ? Quand Minnie revint vers elle, elle arborait un sourire si mystérieux qu'il ne savait pas trop comment le prendre. « Voilà. » il fronça les sourcils avant de secouer la tête plus que confus. « Comment ça ? Il a dit oui ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » l'interrogea-t-il rapidement, ça ne pouvait pas déjà être fini hein ? Puis l'idée qu'il puisse l'avoir fit son chemin jusqu'à son coeur et il sourit. « On va avoir un chez nous ? » souffla-t-il plus que ravi et heureux à cette idée.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Mer 9 Juil - 22:09

Minnie accepta sans problème de faire les tâches ménagères. Ça pouvait sembler étrange mais elle aimait bien les faire. Après il est vrai qu'elle avait une façon de ranger assez particulière, mais il fallait s'en douter avec Minnie. « Oui, je peux voir la légère ressemblance... dans la pâleur » Elle haussa les épaules d'un air désinvolte comme si sa taquinerie ne la toucha pas du tout. « Peut-être que je suis un vampire. Mais tu le sauras qu'une fois que tu m'auras épouser, je ne veux pas te gâcher la surprise. » Puis elle leva les yeux vers lui, grands ouverts, et lui tira la langue d'un air taquin. Minnie était malgré tout pressée de commencer cette nouvelle aventure avec lui et de goûter à tous ses petits plats. Mais elle préféra s'assurer qu'il ne voulait pas juste l'engraisser pour la manger ensuite – ce genre d'histoire arrivait trop souvent, enfin, parfois quoi. « Mince, tu as découvert mon plan méga secret te concernant... » « Ahah, lâcha-t-elle d'un air vainqueur comme si elle venait de le prendre la main dans le sac. Désolée de te décevoir, mais je n'ai pas très bon goût. Tu vas devoir trouver autre chose. » Elle serra la main dans la sienne, regardant un instant leurs mains entrelacés, ne pouvant pas s'empêcher de sourire. Minnie était tellement heureuse qu'elle avait l'impression qu'elle pourrait s'envoler à tout moment. Savoir que Kovu serait toujours à ses côtés à partir de maintenant, qu'elle pourrait l'avoir rien que pour elle... Minnie n'avait jamais été possessive mais peut-être qu'à cause de Kovu, elle l'était devenue un peu. Elle avait besoin de lui auprès d'elle. Elle avait besoin de le voir sourire et de le voir heureux... Et elle mourrait d''impatience de partager ce bonheur avec lui.
La jeune fille assura ensuite à Kovu qu'elle était sûr qu'il serait très bien avec des lunettes – parce que c'était parfaitement naturel que la conversation dérive sur ce genre de choses. Il pourrait même ressembler à Harry Potter. Il avait des cheveux rebelles lui aussi après tout. « J'attends toujours ma lettre tu sais, ça reste une de mes grandes déception » Elle prit un air révolté pour répondre : « Moi aussi ! Je suis sûre qu'elles se sont perdues en route. » Elle hocha gravement de la tête. Le sujet dérivant ensuite sur les Disney, Minnie en profita pour tester le jeune homme et bien évidemment il trouva la réponse. Il voulut savoir si elle l'aurait épousé s'il s'était trompé et si Minnie tenta de le faire mariner un peu, elle ne put finalement retenir la vérité. Il pouvait bien lui avouer qu'il devenait un troll la nuit qu'elle aurait encore dit oui. « Je ne me transforme pas en troll vert, tu peux te rassurer, et je suis content d'apprendre que tu m'aurais épousé malgré tout, j'en suis presque flatté. » Le nez de Kovu caressant sa joue elle tourna juste son visage pour l'embrasser, glissant une main sur sa joue. Elle se recula mais pas trop pour le regarder un instant dans les yeux et lui déposa de nouveau un petit bisou sur les lèvres avant de demander : « Et toi tu m'épouserais quand même ? demanda-t-elle d'une petite voix. »
Les deux jeunes gens n'avaient pas eu de chance jusqu'à maintenant, se faisant refuser tous les appartements qui les avaient intéressé. Mais cette fois ci Minnie était bel et bien décidé à convaincre la personne de leur laisser. Elle ne savait pas encore comment elle y parviendrait mais elle était persuadée qu'elle pouvait le faire. Et pas avec son charme comme disait Kovu, elle ne savait même pas de quoi il parlait. « Crois-moi, ce n'est pas des bêtises, tu es la personne la plus adorable que je connaisse alors bon. » Elle sentit ses joues rougir, ne sachant jamais quoi répondre quand il disait ce genre de choses alors elle préféra s'éloigner pour aller voir le monsieur. Minnie ne lui raconta rien de particulier, en fait elle disait vraiment les premières choses qui lui passaient par l'esprit – comme toujours. A la fin de leur conversation, Minnie retourna doucement vers Kovu et prit son air le plus mystérieux pour annoncer que c'était fini. « Comment ça ? Il a dit oui ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? On va avoir un chez nous ? » Minnie se mordilla la lèvre, ayant du mal à retenir son propre enthousiasme fasse à celui à peine contenu de Kovu. Elle sourit tout doucement et lâcha finalement la réponse, ne pouvait pas la cacher plus longtemps : « Oui. » Et elle se mit soudain à rire avec légèreté, trop heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice
Date d'inscription : 28/12/2011
profilplus
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Sam 12 Juil - 0:14

« Peut-être que je suis un vampire. Mais tu le sauras qu'une fois que tu m'auras épouser, je ne veux pas te gâcher la surprise. » Kovu se passa la main dans la nuque un moment avant de sourire légèrement. « ça veut dire quoi ? Que je vais devoir mettre une écharpe pour couvrir tes morsures ? » demanda Kovu amusé, les yeux pétillants de malice, il fit un clin d'oeil complice à sa petite-amie, ok, il jouait un tout petit peu avec les mots, mais il devait dire qu'il aimait assez bien faire rougir Minnie, elle était toujours adorable le rose aux joues. Ensuite, Kovu crut bon de lui signaler que son plan ultime consistait à goinfrer Minnie pour après la dévorer. « Ahah. Désolée de te décevoir, mais je n'ai pas très bon goût. Tu vas devoir trouver autre chose. » Kovu sourit avant de déposer sa tête sur l'épaule de la brune et il enfuit son nez dans son coup avant de sentir l'odeur de Minnie avec attention. « Mais tu sens déjà siiiiiiiii bon, je suis sûr que tu pourrais avoir un très bon goût » murmura Kovu avant de déposer un léger baiser dans le cou de sa petite-amie tout en pouffant de rire. Il était heureux, personne ne pouvait être plus heureux que lui en cet instant, il en était persuadé, ce n'était pas... quelque chose de soudain, son amour pour Minnie avait évolué avec l'âge, c'était une partie de lui, ce n'était pas un coup de foudre, c'était cependant évident et ça ne lui faisait pas peur.

Ensuite, comme ils étaient parfois un peu bizarre, ils conversèrent naturellement d'Harry Potter, l'un comme l'autre auraient voulu être des sorciers, ils auraient été parfait avec des pouvoirs, il fallait tout de même le souligner. Dommage que les lettres ne soient jamais parvenues chez eux. « Moi aussi ! Je suis sûre qu'elles se sont perdues en route. » il hocha avec conviction la tête, il imaginait les hiboux s'être fatigués en traversant l'Atlantique. Mais le moment passa, et Kovu voulut savoir si Minnie l'épouserait, même s'il était un inculte en Disney, et apparemment, sa fiancée était tout de même partante, ça le touchait, vraiment, il sentait son coeur battre avec un peu plus de force, de conviction, elle l'embrassa légèrement et lui caressa la joue. « Et toi tu m'épouserais quand même ? » il sourit avant de l'embrasser profondément, il se rapprocha encore plus d'elle et lui caressa le bas du dos avec délicatesse. Lorsqu'il se détacha d'elle, il souriait amoureusement. « Mille fois plutôt qu'une. Sans hésitation. Parce que je t'aime Minnie, toi en entier, pour ce que tu es et ce que tu représentes, ne doute jamais de mes sentiments pour toi. » murmura-t-il faiblement avant de lui embrasser la joue avec affection.

Et parce qu'ils étaient d'accord avec l'idée de prendre cet appartement, ce fut Minnie qui fut envoyée comme... messager, et elle régla toute l'affaire avec l'homme, Kovu observait la scène tout en éprouvant une sorte de stress à l'idée qu'on leur refuse encore l'appartement. Lorsque Minnie revint vers lui, elle lui annonça qu'ils l'avaient et Kovu se sentait heureux mais perplexe, il avait besoin d'en savoir plus, il devait être sûr qu'on leur ait bien dit "oui"... parce qu'il avait à présent le sentiment que pour l'obtenir, la route avait été tout de même longue. Alors elle devait le redire, juste une fois, pour que son cerveau enregistre la nouvelle. « Oui. » fit Minnie et Kovu dans un mouvement de joie attrapa Minnie par la taille pour la soulever un tout petit peu, il la reposa sans doute trop vite mais sa jambe l'empêchait de faire trop d'effort, il éclata de rire avant d'attraper le visage de la brune pour l'embrasser doucement sur les lèvres, juste une fois. « Notre chez nous alors... on peut emménager quand ? Oh god, j'ai tellement hâte de commencer notre vie ensemble Minnie ! » s'émerveilla-t-il avant de la faire tourner. « Je t'aime » lâcha-t-il dans son enthousiasme, il le disait souvent, mais il tentait surtout de lui prouver, parce qu'il savait qu'il l'avait fait souffrir par le passé, mais il n'était pas prêt de lui faire revivre cette épreuve.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know Lun 14 Juil - 11:24

« Ça veut dire quoi ? Que je vais devoir mettre une écharpe pour couvrir tes morsures ? » Elle haussa les épaules avec un air qui se voulait mystérieux. « Qui sait. » Elle répondit à son clin d'oeil, par un clin d'oeil elle aussi. Mais il avait de la chance, elle n'était pas un vampire. En revanche elle s'inquiéta de savoir si lui comptait la dévorer une fois qu'il l'aurait assez nourri. Parce que c'était le genre de question parfaitement normale à poser. De toute manière, elle n'avait pas très bon goût, il n'aurait pas envie de la manger. « Mais tu sens déjà siiiiiiiii bon, je suis sûr que tu pourrais avoir un très bon goût » La tête de Kovu enfouit dans son cou la chatouilla légèrement, et elle sourit en sentant son baiser. Elle leva une de ses mains pour la passer dans les cheveux de Kovu. « Mais si tu me manges, je ne serais plus là pour t'embêter. Dit-elle à voix basse, déposant ensuite un baiser sur sa tête. » Et clairement il s’ennuierait. Il n'y aurait plus personne pour enrichir sa culture Disney. Ou pour l'embarquer dans des histoires sans queue ni tête. Passer du temps avec Minnie c'était accepter de parler de vampire, puis la seconde d'après de changer de sujet sur Harry Potter, ou d'évoquer la possibilité d'être un troll. Rien n'était impossible tant qu'on laissait son imagination parler à sa place. Mais Minnie se fichait bien de savoir si Kovu lui avouait qu'il était un troll, un loup-garou ou une toute autre créature imaginaire, elle était sûre d'une seule chose: elle l'aimait profondément et elle l'aurait épousé lui et personne d'autre. Minnie lui retourna la question, curieuse de savoir si ça le dérangerait qu'elle soit un troll. Mais elle comprit rapidement que non quand il l'embrassa avec ferveur. Minnie perdit un instant le cours de ses pensées, juste pour se concentrer sur les lèvres du jeune homme sur les siennes, ses mains dans le dos du jeune homme, traçant les lignes de son dos du bout des doigts. Quand il se recula, elle le regarda les yeux brillants. « Mille fois plutôt qu'une. Sans hésitation. Parce que je t'aime Minnie, toi en entier, pour ce que tu es et ce que tu représentes, ne doute jamais de mes sentiments pour toi. » Un sourire se ficha aussitôt sur son visage, sentant son estomac voler comme un papillon. « Et toi ne doute jamais des miens, dit-elle la voix légèrement tremblante tant elle était émue. » En présence de Kovu, elle se sentait toujours pousser des ailes et elle était prête à crier au monde entier son amour pour lui s'il le fallait. Rien ne comptait autant que lui à ses yeux.

Minnie n'avait rien de dit de particulièrement spectaculaire – à ses yeux – mais elle mit toute la conviction possible dans ses paroles. Elle sentait que c'était le bon appartement, alors elle devait réussir à le convaincre. Elle ne voulait pas encore une fois se prendre un refus sans en comprendre la raison. Ils avaient le droit au bonheur autant que les autres après tout. Minnie retourna vers Kovu, se demandant si la réponse se lisait sur son visage. Mais elle était meilleure actrice qu'elle ne le pensait parce qu'il lui demanda si c'était bon, et ne pouvant plus se contenir, Minnie finit par dire que oui. Kovu l'attrapa pour la soulever en l'air et la reposa en rigolant, les rires de la jeune fille mêlés aux siens. « Notre chez nous alors... on peut emménager quand ? Oh god, j'ai tellement hâte de commencer notre vie ensemble Minnie ! » Elle se demandait si c'était possible que son sourire rester coincé à tout jamais sur son visage. Parce qu'elle était tellement heureuse qu'elle ne voyait pas comment elle pourrait arrêter. « Dans une semaine, dit-elle avec enthousiasme alors que Kovu la faisait tourner avec lui.» Ça leur laissait un peu de temps pour mettre toutes leurs affaires dans des cartons. « Je t'aime » « Je t'aime aussi, dit-elle avec un air attendri avant d'ajouter, sans pouvoir masquer l'excitation dans sa voix : l'aventure commence. » Ils pourraient construire quelque chose ensemble dans cet appartement. Une nouvelle vie s'offrait à eux et Minnie était impatiente de la commencer aux côtés de Kovu. Elle n'aurait voulu le faire avec personne d'autres. Elle avait un peu peur aussi, comme toujours quand on se lançait dans l'inconnu mais elle savait que rien de mal ne pouvait lui arriver avec Kovu avec elle. Et elle serait toujours là pour lui elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know

Revenir en haut Aller en bas

Minnie & Kovu ₪ Somewhere only we know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-