It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Irish trip ~ Mia & Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Irish trip ~ Mia & Peter Jeu 9 Jan - 22:09

Irish trip
Mia &
Peter


Cela faisait désormais plusieurs semaines que les choses s’étaient arranges entre Mia et Peter, et ce pour sa plus grande satisfaction. Il avait eu tellement peut de la perdre suite à leur petite déconvenue à propos de Casey et Riley qu’il s’efforçait de profiter aujourd’hui au maximum de chaque instant qu’il passait en compagnie de la jeune femme. Plus les jours défilaient et plus il sentait ses sentiments se renforcer, si bien que le jeune homme ne pouvait plus passer une seule journée sans voir Mia, sans la toucher ou même sans entendre le son de sa voix. Il devenait totalement accro, et il l’assumait parfaitement. Ce fut d’ailleurs pour asseoir définitivement leur relation que Peter proposa à sa belle de l’accompagner lors d’un voyage en Irlande, où il allait retrouver sa famille pendant quelques jours. Peut-être était-ce trop tôt, peut-être était-ce déplacé… Quoi qu’il en soit, il n’avait as pu s’empêcher de lui en faire la proposition et avait été ravi d’apprendre qu’elle l’acceptait. Même si ses premières heures en Irlande furent empreintes d’une pointe de gêne et de beaucoup de timidité, la gentillesse des parents Brown eurent rapidement raison de la retenue de Mia. Et en la voyant prendre part aux dîners de famille à ses côtés ne pouvait pas faire plus plaisir à Peter. Le courant était visiblement bien passé avec tout le monde, malgré le fait que sa sœur émette quelques réserves plus pour la forme qu’autre chose. Tout allait donc pour le mieux et en quelques jours seulement, Pete oublia totalement tous les tracas qui lui avaient mené la vie dure ces derniers mois.

La nuit était tombée depuis plusieurs heures sur Galway et pourtant, les lumières de la maison Brown n’étaient toujours pas éteintes. Et pour cause ! Le repas venait à peine de se terminer, laissant un Pete repu et ravi, attablé entre sa sœur et Mia, et en face de ses parents. Le jeune homme avait reculé sa chaise et tout en discutant avec sa famille, il laissait machinalement courir ses doigts dans le dos de celle qu’il pouvait désormais appeler sa petite amie. La chaleur de la pièce et de ce genre de moments passés en famille ravissait l’irlandais qui avait l’impression de se ressourcer, et c’était exactement ce dont il avait besoin.

Après plusieurs dizaines de minutes de discussion, Pete se leva pour débarrasser la table. Remplissant le lave-vaisselle en compagnie de sa mère, il regagna ensuite le séjour et se dirigea vers Mia pour déposer un bref baiser sur sa tempe en laissant trainer une main sur sa hanche. « Ca va ? » demanda-t-il en souriant, et en glissant ses doigts dans ses cheveux. « T’as sommeil ? »  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Ven 10 Jan - 17:01

Les derniers jours me semblent irréels quand j'y repense. Quand on pense au fait que notre relation a failli s'arrêter prématurément il y a quelques mois à cause d'une suite d'incompréhensions et de malentendus. Et maintenant, je suis chez ses parents. Quand Sutton a appris que j'accompagnais Peter en Irlande pour rendre visite à ses parents, elle a été incapable de cacher sa surprise. C'est vrai que quand il me l'a proposé, sur le coup, je n'ai pas su quoi répondre. Rencontrer ses parents et sa soeur, ce n'est quand même pas rien, surtout que quand on y pense, c'est assez rapide ... J'aurais pu dire non, bien sûr, mais je ne l'ai pas fait parce que je crois que j'en avais envie et peut-être aussi que je ne voulais pas prendre le risque de lui faire de la peine, il avait l'air de tenir à ce voyage. Donc je me suis jetée à l'eau en disant oui. Ca fait plusieurs mois que tout va bien entre nous et l'idée de voir d'où vient Peter me plaisait beaucoup. Alors nous y voilà. Je me suis arrangée avec mon boulot à la galerie, autant vous dire que j'ai eu de la chance vu que je suis toute nouvelle là-bas. Les premiers instants sur le sol irlandais ont été marqués par le stress et le décalage horaire. Rajoutez à cela le fait que je n'avais jamais pris l'avion auparavant et que je n'étais jamais sortie du territoire Américain ... Ca fait un tas de premières fois.

Comme tous les soirs, nous finissons de manger assez tard. Notre arrivée et le lendemain ont été assez marqués par la gêne je dois dire, même si la famille de Peter m'a très bien accueillie. Je m'y attendais forcément mais sur le coup, je me suis demandée plusieurs fois j'avais acceptée. Seulement voilà, l'idée de passer ces quelques jours ici et d'être ainsi plus proche de lui ont fait pencher la balance. Et quand je vois à quel point tout va bien après ces quelques jours d'acclimatation, j'ai fait le bon choix.Tandis que nous discutons, les doigts de Peter, qui est à côté de moi, parcourent tranquillement mon dos. C'est devenu presque normal, ce contact entre nous, je ne crois pas que je pourrais m'en passer. En tous les cas, j'ai l'air d'avoir convaincu ses parents, reste encore à convaincre Lily, 18 ans, qui tient visiblement beaucoup à son grand-frère. Mais je ne m'en formalise pas, après tout le jour où Daniel ramènerait quelqu'un à la maison, j'agirai de la même manière. Le fait que le courant passe avec les Brown me soulage vraiment. Je me suis fait des films mais non, tout va bien.

Après quelques minutes, Peter se lève pour aider sa mère à remplir le lave-vaisselle, me laissant avec son père et Lily. J'ai toujours une petite appréhension quand il me laisse seul avec un ou plusieurs membres de sa famille, j'ai peur de ne pas avoir de conversation, de faire une gaffe ... Mais cette appréhension diminue doucement, c'est rassurant. J'étouffe un bâillement sans le vouloir, tandis que nous parlons musique puis Pete revient dans le salon pour venir déposer un baiser sur ma tempe. « Ca va ? » me demande-t-il en passant une main dans mes cheveux. Je hoche la tête doucement en souriant. Tout va bien oui, je commencerai presque à croire à tout ça, que je suis avec lui. C'est tout ce qui compte. Le père de Peter va rejoindre sa femme dans la cuisine. «  T’as sommeil ? » continue Peter. Je hausse les épaules et hoche à nouveau la tête légèrement. « Je commence oui. Je crois que je suis pas totalement remise du décalage horaire en plus. » Mais il n'y a pas que ça, il y a aussi toutes les visites qu'on fait durant la journée pour visiter Galway et ses alentours. Moi qui ne suis jamais sortie des États-Unis, autant en profiter pour visiter un peu. « Mais je peux encore tenir. » Très convaincante avec ta voix endormie Mia. « T'as quelque chose en tête pour demain sinon ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 12 Jan - 20:28

Irish trip
Mia &
Peter


Peter avait vécu plusieurs histoires de cœur qui avaient compté pour lui. Et pourtant, c’était la première fois qu’il présentait une de ses petites amies New-yorkaises à sa famille. Il y avait eu Luca, puis Coleen, mais jamais auparavant Pete n’avait osé rendre les choses officielles au point de les inviter en Irlande. Avec Mia au contraire, tout lui était apparu comme une évidence. Lorsqu’il avait envisagé de rendre visite à sa famille, il ne s’était pas imaginé une seule seconde le faire sans elle. D’une part parce qu’il avait à cœur de la présenter à tout le monde mais aussi et surtout parce qu’il n’avait aucune envie de se séparer d’elle le temps du voyage. Depuis que leurs histoires respectives avec Casey et Riley s’étaient arrangées ils ne se quittaient plus, et c’était très bien comme ça. Mia avait souhaité prendre un peu de temps pour se remettre de tout cela, pour recommencer une relation basée sur la confiance. Peter l’avait bien évidemment compris et accepté mais au final, tout s’était passé relativement vite. Les deux amants s’étaient retrouvés et n’avaient pas tenu bien longtemps avant de se remettre ensemble, officiellement cette fois. Tout allait donc pour le mieux aujourd’hui, et Peter avait l’impression de pouvoir enfin se poser Cette relation parfait dont il avait toujours rêvé se présentait enfin à lui, et venait ainsi enterrer toutes les craintes qu’il avait nourri en voyant ses précédentes histoires tomber à l’eau. Mia était définitivement la fille qu’il lui fallait et pour son plus grand bonheur, sa famille semblait partager son avis.  

A la fin du repas, Peter fila aider sa mère à débarrasser la table et à faire la vaisselle en laissant Mia seule avec son père et sa sœur Lily. Et en revenant vers le salon, il fut satisfait de trouver la jeune femme en grande conversation avec son père. Le courant passait visiblement très bien entre eux et quelque part, Peter s’en trouvait soulagé. Remarquant ses yeux remplis de fatigue, l’irlandais demanda à sa belle si elle avait sommeil… chose qu’elle avoua sans mal, en précisant tout de même qu’elle pouvait résister un peu. Attendrie devant cette tentative, Pete ne put s’empêcher de sourire en déposant un nouveau baiser sur le front de Mia, qui continua comme pour prouver qu’elle était encore bel et bien réveillée : « T'as quelque chose en tête pour demain sinon ? » Le jeune homme s’accorda quelques instants de réflexion, avant de conclure : « Le mieux, c’est qu’on voit demain non ? » Puis, sans forcément attendre une réponse de la part de Mia, il se retourna vers sa famille et annonça : « On va y aller nous ! Bonne nuit ! »

Après être passé par la salle de bain et s’être mis en pyjama, Peter retrouva Mia dans sa chambre d’adolescent, celle qu’ils occupaient tous les deux depuis leur arrivée. Il déposa ses affaires dans un coin de la pièce puis s’approcha délicatement de la jeune femme en l’entourant de ses bras. « Tu sais quoi ? Je crois que je ne vais plus avoir envie de partir… Ca te dit pas de vivre à Galway ? » plaisanta-t-il en déposant un doux baiser au coin de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Jeu 16 Jan - 18:19

Rencontrer sa belle-famille -ça reste encorequand même étrange pour moi de dire ça pour le moment- était vraiment quelque chose de stressant pour moi parce que ça représentait beaucoup pour moi. Bien s'entendre avec la famille de la personne avec qui tu es est toujours un plus j'imagine ... Et je te tenais vraiment à ce que ça soit le cas. Heureusement que ça l'a été. Maintenant, me voilà capable de rester toute seule avec son père et Lily tout en tenant un semblant de conversation pas trop banale. Bon, je sais que j'ai encore mes preuves à faire du côté de sa petite soeur, qui a été très gentille avec moi, mais que je sens encore méfiante. Elle me teste sûrement pour savoir si je suis digne de son frère. J'ignore si elle a entendu parler de ce tout ce qui s'est passé entre nous et je doute que Peter lui ai parlé de mon passé mais ... J'espère pouvoir la convaincre rapidement mais je suis confiante.

Donc tandis que Peter et sa mère sont dans la cuisine, nous discutons tous les trois, jusqu'à ce que mon petit-ami -ça aussi c'est toujours étrange à dire mais j'apprécie ce mot de mieux en plus à chaque fois que je le prononce et que j'y pense- revienne. Il voit tout de suite que je suis en plein coup de barre. J'ai bien envie de rester avec lui et les siens, je lui dis que je peux encore résister un peu et lui demande s'il a quelque chose en tête pour notre journée de demain. « Le mieux, c’est qu’on voit demain non ? » répond-il. Je hoche la tête. « Effectivement, ça me semble être une bonne idée. » ai-je fait avec un sourire. Puis presque aussitôt, il se tourne vers sa famille et annonce : « On va y aller nous ! Bonne nuit ! » Je lève les yeux au ciel intérieurement et souris, pas surprise que, même si je lui ai dit que je pouvais résister, il m'accompagne. Je salue tout le monde à mon tour et le suis.

Nous nous préparons tous les deux à dormir. Tous les endroits qu'on a pu visiter aujourd'hui, tous ces kilomètres parcourus ... Malgré la fatigue je suis satisfaite d'avoir fait tout ça depuis notre arrivée. La première fois que je suis venue dans la chambre de Peter, ça m'a fait sourire. J'ai vraiment eu l'impression de découvrir une part de lui qui m'était encore inconnue, même si je sais que j'ai encore plein de choses à découvrir de lui. Vêtue d'un long t-shirt et d'un caleçon noir, il me rejoint dans la chambre. Mmmm j'aurais pu trouver plus "sexy" qu'un t-shirt trop large mais on est chez ses parents ... Je doute que ça aurait été une très bonne idée. Hum. Il s'approche et me prend dans ses bras. « Tu sais quoi ? Je crois que je ne vais plus avoir envie de partir… Ca te dit pas de vivre à Galway ? » murmure-t-il en embrassant le coin de mes lèvres. Je souris paresseusement. « Ca me semble être une proposition tentante ... Mais je dois avouer que New-York me manquerait un peu quand même. Sans oublier le fait que tu as une meilleure amie qui risquerait de ne pas être d'accord. » ai-je répondu amusée. Bien sûr que je parle de Sutton. Je doute que ma jumelle apprécie l'idée de devoir traverser l'océan Atlantique pour pouvoir me -nous- voir. Mais vraiment, je dois avouer que la proposition est tentante. Depuis qu'on est ici, j'ai l'impression de vivre une autre vie, loin de la vie stressante qu'on peut avoir à New-York. Ca fait toujours du bien une petite pause. Je joins mes lèvres aux siennes pour un baiser chaste et reste dans ses bras tandis que les mains sont posés sur ses épaules et que mes doigts jouent avec ses cheveux. « Sinon, t'as une soeur qui est dure à convaincre tu sais ... Mais je compte bien y arriver avant notre départ. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 19 Jan - 18:31

Irish trip
Mia &
Peter


Entre le décalage horaire et les nombreuses excursions qu’il faisait pour faire découvrir son pays à Mia, Peter était tout bonnement épuisé. Mais la principale raison pour laquelle il décida de prendre congés de sa famille après le repas était toute autre. L’irlandais avait juste envie de se retrouver seul avec sa petite amie, de garder un moment à eu alors qu’ils passaient le plus clair de leur temps en compagnie de la famille Brown ou des amis d’enfance du jeune homme. Il voulait avoir ses impressions, son ressenti à propos de tout ce qu’il lui faisait découvrir depuis leur arrivée. Aussi, Peter s’empressa de passer à la salle de bain avant de filer vers la chambre où il retrouva Mia, qui avait déjà enfilé ce qui lui servait de pyjama. Tout en la prenant dans ses bras, le jeune homme plaisanta quant à son désir de rester à Galway bien plus longtemps que ce qu’ils avaient prévu pour leur séjour. Mia afficha alors un sourire avant de répondre : « Ca me semble être une proposition tentante ... Mais je dois avouer que New-York me manquerait un peu quand même. Sans oublier le fait que tu as une meilleure amie qui risquerait de ne pas être d'accord. » Sur ce point-là, elle n’avait pas tort ! Peter esquissa une grimace faussement déçue en marmonnant : « Oh… ouais… j’avais oublié. Elle me tuerait sûrement si je te gardai ici… » Bien évidemment, l’irlandais plaisantait et le fait qu’elle trouve sa proposition tentante lui faisait chaud au cœur. Cela signifiait qu’elle se sentait bien ici, qu’elle aimait l’endroit où il avait passé son enfance et surtout : que le courant passait très bien avec les gens que Peter aimait.

Et en parlant de ces gens-là, Mia ne tarda pas à aborder le seul sujet un peu épineux de leur séjour : Lily. « Sinon, t'as une sœur qui est dure à convaincre tu sais ... Mais je compte bien y arriver avant notre départ. » Une nouvelle grimace se dessina sur le visage de Peter, comme s’il voulait s’excuser pour sa sœur. « Tu sais, je crois qu’elle t’adore déjà… je ne vois pas comment il pourrait en être autrement de toute façon ! Mais c’est juste que… elle ne veut pas que ça se sache, elle veut faire sa rebelle comme d’habitude… » expliqua le jeune homme en levant les yeux au ciel quelques instants. « Et puis toi tu sais y faire… je suis sûr que tu sauras la dompter avant qu’on reparte. » ajouta-t-il pour la rassurer, avant de l’entrainer jusqu’à son lit, juste derrière eux. Il s’installa sous la couette et laissa Mia en faire de même, avant de la prendre de nouveau dans ses bras pour la tenir plus près de lui. Il l’observa un moment en souriant, puis déposa un énième baiser sur ses lèvres avant de murmurer : « Je suis vraiment content que tu te plaises ici… enfin, ça représente beaucoup pour moi, je n’ai jamais emmené personne à la maison. Du moins pas depuis que je suis à New-York… Et puis mes parents t’adorent eux aussi ! Je… » Peter passa délicatement sa main dans les cheveux de Mia sans la lâcher du regard, puis reprit tout bas : « Je t’aime Mia… »  


Dernière édition par Peter R. Brown le Jeu 23 Jan - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Lun 20 Jan - 21:42

« Oh… ouais… j’avais oublié. Elle me tuerait sûrement si je te gardai ici… » dit-il en faisant mine d'être déçu quand j'évoque le fait qu'il aura des problèmes avec ma soeur car elle ne sera sûrement pas d'accord. Mais vivre ici, ça a son charme comme proposition. Tout semble y être plus calme et les gens que j'ai rencontré pour le moment se sont montrés très gentils. Pour être honnête, des fois j'ai du mal à les comprendre, c'est juste les accents sont parfois très prononcés et ... C'est arrivé avec une vieille dame qui me parlait, mais on s'en fout, ce n'est pas vraiment le propos. Je souris en pensant à cette chère Sutton à qui je vais devoir faire un rapport détaillé en rentrant, mais chaque chose en son temps. Pour l'instant, je suis dans les bras de Peter, à l'autre bout du monde. N'empêche, heureusement que le courant passe bien avec sa famille, si ça n'avait pas été le cas, j'ignore comment on aurait fait. J'imagine que la question ne se pose pas, à part pour Lily que je n'ai pas encore totalement convaincue. Vu que Sutton est la meilleure amie de Peter et que du coup, elle le connaissait avant, c'est vrai que la question ne s'est pas posée. Je fais mine de réfléchir. « Comme je l'ai dit, idée très tentante monsieur Brown, mais oui, elle risque de te tuer et pire même ... » ai-je murmuré à son oreille avec un sourire amusé.

Du coup j'en profite pour reparler de Lily pour lui dire que même si elles se montre toujours méfiante, je ne suis pas inquiète et je suis même plutôt confiante. Elle doit avoir peur que je lui vole son frère et/ou que je sois pas assez bien pour lui, que je le fasse souffrir et tout ça j'imagine ... Mais je comprends et surtout je respecte. « Tu sais, je crois qu’elle t’adore déjà… je ne vois pas comment il pourrait en être autrement de toute façon ! Mais c’est juste que… elle ne veut pas que ça se sache, elle veut faire sa rebelle comme d’habitude… » dit-il en levant les yeux au ciel. Ca me fait sourire. « C'est gentil. » Il n'a pas vraiment besoin de me rassurer à ce niveau mais c'est gentil. Je ne sais pas pourquoi je me sens si confiante à propos de ça mais c'est le cas. Peut-être que c'est tous ces changements, tous ces papillons dans mon ventre, toute cette euphorie ... J'ai envie de penser positif depuis que je suis arrivée ici, ça ne peut pas me faire de mal.  « Et puis toi tu sais y faire… je suis sûr que tu sauras la dompter avant qu’on reparte. » Mon sourire s'élargit un peu plus. « Si c'est un défi je suis prête à le relever. » ai-je continué.

Peter m'entraine doucement vers le lit et je me laisse faire. Nous nous installons tous les deux dedans, bien confortablement. J'ai l'impression de flotter dans un léger brouillard de chaleur et de douceur et ... Enfin vous avez compris l'idée. Rapidement nos corps se retrouvent sous la couette, comme tous les soirs, ça paraît tellement naturel. Ses bras s'enroulent autour de mon corps. « Je suis vraiment content que tu te plaises ici… enfin, ça représente beaucoup pour moi, je n’ai jamais emmené personne à la maison. Du moins pas depuis que je suis à New-York… Et puis mes parents t’adorent eux aussi ! Je… » me dit-il après m'avoir embrassée une nouvelle fois. Je souris, encore et toujours, ne réalisant pas du tout ce que signifie le "je" en suspense. J'ai l'impression d'être dans le monde des enfants que je peux garder ou simplement, chez Disney. Mes doigts touchent doucement sa joue. Je prends le temps d'apprécier chacun de ses mots et surtout, je prends le temps d'apprécier le moment car ... « Je t’aime Mia… » murmure-t-il en passant une main dans mes cheveux. Euh ... euh ... Excusez-moi, quoi ? Mon coeur fait un bon gigantesque. Ai-je vraiment bien entendu ou ... ? Oui, oui j'ai bien entendu. Je reste bouche bée quelques secondes. C'est la première fois qu'il me dit les trois mots. Il m'a dit les trois mots ! Oui bon excusez-moi d'être le genre de fille pour qui ça compte beaucoup. Ma bouche ouverte s'étire après peu de temps en un large sourire, le temps de me remettre. Je prends son visage dans mes mains et lui offre un baiser où je mets tout l'amour dont je suis capable. Je crois que je ne pourrais jamais me lasser de ça, de nos lèvres et de nos peaux réunies. Est-ce que je vais le dire ? Parce que vraiment, même si ça fait peur de dire ces mots, je ... je ... Au bout de quelques secondes, je détache nos lèvres et murmure contre sa bouche. « Je t'aime. » Je l'ai dit. Ca y est je l'ai dit et mon coeur fait un double salto arrière. Mes lèvres sont toujours proches des siennes et je suis toujours à califourchon sur lui. Mmmm ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Jeu 23 Jan - 23:15

Irish trip
Mia &
Peter


Pete avait à coeur de rassurer Mia, pour qu’elle se sente encore plus à l’aise au sein de la famille Brown. Certes, Lily n’était pas forcément très enthousiaste à l’idée que son frère ait une petite amie. Mais il la connaissait par cœur et à travers son attitude, il pouvait clairement voir qu’elle appréciait déjà Mia. Bien sûr, elle était trop fière pour vouloir que cela se sache mais elle finirait forcément par abdiquer. D’ailleurs, le jeune homme projetait d’avoir une conversation avec sa Lily, simplement pour la rassurer elle aussi et lui faire comprendre que même si Mia avait prit une place extrêmement importante dans sa vie, sa petite sœur chérie resterait à jamais sa petite sœur chérie. En attendant, il comptait sur les talents de Mia pour se mettre définitivement Lily dans la poche, ce qui de toute façon était déjà presque le cas. « Si c'est un défi je suis prête à le relever. » affirma d’ailleurs la jeune femme, poussant Pete à afficher un large sourire satisfait avant d’entrainer sa belle vers le lit.

Alors que Peter était allongé calmement aux côtés de Mia, son cœur battait à peu près aussi fort que s’il venait de terminer un marathon. Il ressentait tellement d’émotions d’un seul coup, tellement de satisfaction et de bonheur d’avoir enfin trouvé en Mia la personne qu’il lui fallait. Ses histoires de cœur avaient toujours été un véritable chaos et pour une fois, l’irlandais avait la certitude que Mia était la bonne. C’était elle et personne d’autre, et cerise sur le gâteau : ses proches semblaient être du même avis. Alors, se laissant emporter par ce flux de sentiments, le jeune homme cessa d’hésiter et murmura ces mots qui lui brûlaient les lèvres depuis longtemps déjà. En voyant Mia rester littéralement bouche bée devant sa déclaration, Peter afficha un petit sourire… rapidement suivi par la jeune femme qui sembla peu à peu reprendre ses esprits. Brusquement, elle fondit sur lui pour lui offrir un baiser si profond que l’irlandais put sentir son cœur s’emballer encore davantage. Refermant ses bras sur la taille de la jeune femme qui était désormais à califourchon sur lui, Peter fit en sorte que ce baiser dure le plus longtemps possible. Et lorsque leurs lèvres se séparèrent, Mia murmura à son tour : « Je t'aime. » Cette fois, ce fut au tour du jeune homme de fondre sur elle, comme s’il n’était plus maître de ses propres mouvements. Alors qu’il l’embrassait avec fougue, son cœur semblait proche de l’implosion mais cette sensation lui paraissait étonnamment agréable. Ses mains courraient le long du dos de Mia, dans ses cheveux et jusque sur ses épaules. Pete sembla hésiter l’espace de quelques secondes mais, n’écoutant finalement que son cœur et son désir, il glissa ses mains sous le large t-shirt de Mia puis d’un geste habile, le lui retira. Pivotant sur lui-même pour se retrouver au-dessus de la jeune femme, il lui adressa un tendre sourire avant de repartir à l’assaut de ses lèvres, tout en tentant en vain de canaliser cette fougue qu’avait éveillé la réponse de Mia à sa propre déclaration.


Dernière édition par Peter R. Brown le Lun 27 Jan - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 26 Jan - 22:01

C'est vrai que je suis étrangement confiante à l'idée de convaincre sa soeur de ne pas me voir comme l'ennemie. Je me dis que ça aurait pu être pire hein, Lily a été très correcte avec moi. Dans un sens, je me dis qu'elle cherche juste à protéger Peter et rien que pour ça, je l'apprécie déjà. Du coup, je répète à ce dernier qu'il n'y a aucun problème pour sa soeur et même, que je vais réussir à faire en sorte que tout se passe bien d'ici notre départ. une fois le sujet de Lily clôt, nous nous mettons au lit tous les deux. Eh oui, comme des petits vieux, en pyjama et à une heure pas très tardive mais en même temps, on a des journées chargées et je vous rappelle qu'on est chez ses parents. Seulement voilà, les choses ne se passèrent pas vraiment comme mon esprit fatigué l'avait imaginé. Allongés l'un à côté de l'autre, son visage tout près du mien, je profite de ce moment de paix absolue, et il y en a eu de nombreux depuis que nous sommes ici. Mais même si j'aime vraiment découvrir Galway, même si je prends plaisir à faire connaissance avec sa famille, le meilleur moment de la journée est quand on se retrouve tous les deux, juste tous les deux, dans son ancienne chambre. Puis, après quelques secondes de mon activité préférée, c'est à dire regarder Peter en ayant l'impression que je peux faire ça pendant des heures, ce dernier dit quelque chose. Au début je pense avoir mal entendu. Sauf que non. Il l'a dit. Il a bien dit je t'aime. Je reste bouche bée devant cette déclaration si soudaine. Enfin on est ensemble depuis un certain temps maintenant et j'imagine qu'à un moment ... Mais c'est quelque chose de très important, et l'entendre de sa bouche, c'est juste ... ouah. Une joie immense m'envahit soudain et ma bouche ouverte laisse place à un large sourire. Il me l'a dit. Bon bien sûr après rien ne me force à répondre la même chose mais ... Je savais mes sentiments forts pour lui mais c'est en l'entendant me le dire que je me rends compte que ... Oui. Oui je l'aime aussi. Malgré tout ce qui a pu se passer ... moi aussi. Envahie par une vague de sentiments, je l'embrasse en y mettant tout mon coeur et je me retrouve à califourchon sur lui. C'est là que je finis par lui dire la même chose et l'air sur son visage est juste indescriptible. Aussitôt, comme je l'ai fait avant lui, c'est-à-son tour de se jeter sur mes lèvres. Une ivresse fiévreuse s'empare de moi, tandis que je sens ses mains se balader sur mon corps. Je frissonne. Mon cerveau a perdu le contact avec mon corps et je suis régis par mon instinct primale qui me pousse à avoir toujours plus envie de lui. Ma respiration devient irrégulière mais je m'en fous. Il commence à tirer mon t-shirt vers le haut et comme par automatisme, je lève les bras. Je ne réfléchis plus, je me laisse guider. J'ai juste envie de lui, tellement ... Nos peaux se retrouvent l'une contre l'autre. La chaleur de son épiderme se mélange au mien puis, je me retrouve sous lui sans très bien savoir comment. J'ai perdu le fil. Tout est intense. J'ai l'impression d'être en feu. Nos lèvres se retrouvent une fois de plus alors que ma main gauche est posée sur sa nuque et que ma main droite se balade sur son dos. Mmmm ... Mmmm ? Je me dégage de l'emprise de ses lèvres en restant quand même toute proche. Je mets quelques secondes à retrouver mon souffle. « On est chez tes parents, la chambre de Lily est pas loin, on va pas ... »  ai-je réussi à souffler. Seulement voilà, la vague de désir est trop forte, vraiment trop forte. Mon esprit est hors-service. Impossible de s'arrêter là, juste ... tout est trop intense pour qu'on aille simplement se coucher. Je fixe Peter dans les yeux, comme hypnotisée en essayant de me persuader que, non, on ne peut pas ... Mais je suis comme un animal régis par son instinct. Et j'en ai marre d'être raisonnable. « Oh et puis merde ! » ai-je fini par lancer. Je ferai attention. Aussitôt, je me jette à nouveau sur ses lèvres mais dévie bientôt vers son cou, son torse parfait, alors que mes mains entreprennent sans que je ne leur ai réellement demandé, de s'attaquer à son bas de pyjama.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Jeu 30 Jan - 22:12

Irish trip
Mia & Peter


Il l’avait dit. Depuis tout ce temps, tous ces moments où il avait failli le lui dire et qu’il n’avait finalement pas osé… Peter s’était enfin jeté à l’eau et avait laissé parler son cœur, en exprimant ses sentiments pour Mia comme il aurait du le faire depuis longtemps. Bien sûr il tait amoureux d’elle, et il le savait depuis plusieurs mois déjà. Mais au début, il avait préféré ne pas se poser la question, ne pas réfléchir sur ce point qui était encore particulièrement sensible pour lui. Le jeune homme avait été déçu à chaque fois qu’il s’était laissé aller à ce genre de sentiments et au fond de lui, il s’était promis d’être beaucoup plus prudent à l’avenir. Mais curieusement, il n’avait pas vraiment eu à tergiverser avec Mia. Comme s’il s’agissait d’une évidence, Pete n’avait même pas essayé de lutter. Il avait tout de suite su qu’il vivrait quelque chose de grand avec elle, et le fait de l’avoir emmenée jusqu’à Galway venait lui confirmer qu’il ne s’était pas trompé. Alors cette fois, il n’avait plus voulu attendre. Le moment était venu d’ouvrir son cœur à celle qui partageait désormais sa vie, et de lui dire tout ce qu’il ressentait à son égard. Et pour son plus grand bonheur, la jeune femme n’avait pas tardé à lui rendre la pareille.

Emportés tous les deux par leurs déclarations respectives, les deux tourtereaux oublièrent peu à peu les circonstances pour se consacrer uniquement à eux, et à eux seuls. La température de la chambre semblait avoir grimpé d’un cran et sans réfléchir, Peter ôta d’ailleurs le t-shirt de sa belle. Mia était apparemment sur la même longueur d’onde que lui, mais se détacha pourtant de ses lèvres après quelques instants. « On est chez tes parents, la chambre de Lily est pas loin, on va pas ... » murmura-t-elle soudain timidement. Sur ce point-là, elle n’avait pas tort. Une petite grimace prit d’ailleurs place sur le visage de Peter qui n’avait franchement aucune envie de s’arrêter là. Pas après ce qu’il venait de se passer… Il avait bien trop envie d’elle, bien trop envie de rendre ce moment encore plus parfait qu’il ne l’était déjà. « Oh et puis merde ! » s’exclama alors brusquement Mia en lâchant totalement prise, se jetant sur l’irlandais pour l’embrasser avant de s’attaquer au cordon qui retenait encore son pyjama. En un clin d’œil, elle l’en débarrassa et lui laissa le loisir d’en faire de même avec ses sous-vêtements. Oubliant alors que l’intégralité de sa famille ne se trouvait qu’à quelques mètres d’eux, Peter se rapprocha de nouveau de Mia et l’embrassa, avant de laisser parler son désir. Toutefois, il dut s’efforcer de garder un semblant de silence, histoire de ne pas éveiller les soupçons de la famille Brown et de pouvoir profiter au maximum de ce moment volé qui n’appartenait qu’à Mia et lui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Sam 8 Fév - 18:08

J'ignore ce qui me réveille le lendemain matin mais je finis par ouvrir les yeux en papillonnant les paupières. La chambre est baignée dans l'obscurité mais la lumière du jour filtre à travers les épais rideaux. Les chiffres affichés sur le réveil me confirme qu'on est au beau milieu de la matinée. Mmmmm. J'ai la tête posée sur le torse de Peter et le bras gauche endolori parce que je me suis endormie dessus. Je reste un moment sans bouger, à essayer de me réveiller en douceur, ce qui est plutôt facile dans ce genre de situation. Ma tête se soulève doucement au rythme de la respiration de Peter que j'écoute attentivement, ça m'apaise. Mes jambes sont entremêlées avec les siennes et les chaleurs de nos corps se confondent. Ca va paraître stupide mais je crois que je ne pourrais jamais me lasser de me réveiller avec lui à mes côtés ... Oui bon d'accord, je vous l'accorde, ça paraît ridicule dit comme ça et très fleur bleue. Mais peu importe, c'est ce que je ressens à cet instant précis et pour l'instant, tout ça me réussit bien. Je me sens vraiment bien, comme en équilibre depuis qu'il fait parti de ma vie en tant que réel "petit ami". Petit ami ... J'ai l'impression d'avoir quinze ans quand je dis ça.

Du bruit attire mon attention. Ca a l'air de s'agiter dans la cuisine en bas. Tout le monde doit être debout. Aussi plaisante que soit l'idée de traîner toute la matinée au lit avec Peter, je doute que ça soit très poli envers les Brown, même si je m'entends bien avec eux maintenant ... Je soupire doucement et tente de me dégager le plus délicatement possible de l'étreinte de Peter. Je serais bien tentée de le réveiller et de descendre avec lui mais il a sûrement besoin de dormir. Je me débrouille plutôt bien sûr le moment et réussis à me lever sans trop d'encombre. De toute façon, il semble tellement paisible et mignon quand il dort, qui voudrait le réveiller franchement ? Oui, oui, j'arrête. J'enfile ma petite culotte qui traine à gauche, mon sweat noir qui traine à droite et mon jeans. Une vague de chaleur me traverse quand je repense à cette nuit, qui a été tellement ... intense. Euh ... finalement je crois que je vais attendre que Peter se réveille, je me sens pas capable d'affronter sa famille toute seule après cette nuit en fait. Je me fige devant la porte, ne sachant pas vraiment quoi faire. Pitié, qu'ils n'aient rien entendu ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 9 Fév - 14:14

Irish trip
Mia
& Peter


La nuit avait été agitée mais aussi terriblement agréable. Mia et Peter avaient tous les deux partagé un moment de tendresse, d’intense complicité, avant de se laisser aller à leurs désirs respectifs, en oubliant du même coup tout ce qu’il pouvait bien se passer autour d’eux. La proximité de la famille Brown avait tout d’abord effrayé Mia mais bien vite, l’un comme l’autre avait accepté de prendre quelques risques. Après tout, le moment qu’ils avaient passé en valait largement la peine. D’ailleurs, malgré l’heure déjà bien avancée dans la matinée, Peter était encore plongé dans n profond sommeil, trop exténué par cette nuit qui avait été tout sauf reposante. Le soleil filtrait déjà par la fenêtre, mais rien ne semblait pouvoir le réveiller. Rien… sauf les mouvements de Mia qui cherchait visiblement à se lever le plus délicatement possible. Mais comme l’irlandais la tenait encore entre ses bras, elle fut contrainte de se défaire de son étreinte avant de quitter le lit, ce qui acheva complètement de le réveiller. Pourtant, il n’eut pas le courage d’ouvrir les yeux et resta indéniablement immobile, juste le temps de reconnecter tous les compartiments de son cerveau pour être prêt à affronter une nouvelle journée de balades et autres visites.

Après quelques instants passés à écouter Mia s’habiller tout en se retenant de sourire, le jeune homme daigna enfin se tortiller sous sa couette, et ouvrir un œil qu’il posa immédiatement sur sa petite amie. Aussitôt, le sourire qu’il retenait vint étirer ses lèvres alors qu’il murmurait d’une voix rauque un « Hey… » en guise de bonjour. Mia était debout devant la porte, et cette scène fit légèrement rire l’irlandais qui se redressa sur ses coudes pour pouvoir la regarder en face. « Tu veux déjà y aller ? » questionna-t-il avant de jeter un rapide coup d’œil en direction de son réveil. « Ah… oui. » fit-il alors en constatant qu’ils s’étaient offert une petite grasse matinée sans le vouloir. Non sans rechigner un peu, Peter s’extirpa finalement du lit et remit rapidement la couette en place. Puis il attrapa ses vêtements et les enfila avant de s’approcher de Mia et de déposer un baiser sur ses lèvres. « J’ai trop faim, j’espère qu’il reste des pancakes ! » A peine eut-il prononcé ses mots que son ventre gargouilla bruyamment comme pour illustrer son discours, ce qui le poussa à ouvrir la porte de la chambre et à entrainer Mia vers la cuisine sans prendre le temps de revenir sur leur nuit et sur les éventuels bruits suspects qui auraient pu filtrer de leur chambre.

En arrivant dans la cuisine, Pete salua ses parents et sa petite sœur, qui étouffa un petit rire à sa plus grande surprise. Sans chercher à comprendre, le jeune homme s’installa à la table en compagnie de Mia, et se servit un grand bol de café avant de demander « Bien dormi ? » comme il avait l’habitude de le faire avec ses parents. Mais en voyant le sourire et le regard entendu que lui lança sa mère, Pete resta un peu interdit. Un bref regard en direction de Mia lui permit de partager son désarroi, alors qu’au même moment, sa mère lui confirmait indirectement ce qu’il craignait en faisant mine de continuer la conversation qu’elle entretenait avec son mari : « Oui donc, chéri, il faut absolument qu’on rappelle le magasin pour ces problèmes d’isolation ! » Cette fois, Peter crut bien s’étouffer avec la gorgée de café qu’il venait d’ingurgiter. Il connaissait sa mère par cœur, son père aussi, et en captant le regard qu’ils venaient d’échanger, il fut certain que sa nuit avec Mia n’était malheureusement pas passée inaperçue dans la maison. Immédiatement, une teinte rosée prit place sur ses joues, et ses yeux dévièrent vers sa petite amie d’un air un peu honteux, alors qu’il lui adressait une grimace gênée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 2 Mar - 14:56

« Hey… » ai-je entendu dans mon dos. Le ton ensommeillé de sa voix me fait sourire. Je me retourne pour bien apprécier la vue de mon Apollon au réveil, vision dont je ne suis pas prête de me lasser je pense. « Hey. » ai-je répondu. « Tu veux déjà y aller ? » demande-t-il sûrement intrigué de me voir déjà prête à descendre. Il est vrai que l'idée de rester dans cette chambre avec lui pour le reste de la journée est une idée qui a fait plus que m'effleurer l'esprit depuis notre arrivée en Irlande. C'est même une idée qui est très tentante mais bon, nous ne sommes pas seuls et j'imagine que ça serait très malpoli ... dommage. J'ai donc à peine besoin de lui parler de l'heure tardive, il comprend tout de suite en voyant l'heure affichée sur le réveil. « Ah… oui. » Je fais un léger sourire mélangé avec un haussement d'épaules et un air un peu contrit. « Je sais. Je n'ai rien contre l'idée de rester dans cette chambre toute la journée mais ta famille va croire que je t'aie kidnappé. » Sur ce, je le regarde s'extirper du lit, non sans faire un petit sourire en coin au passage. Je le regarde se rhabiller, là encore spectacle intéressant même si je le préfère largement dans le sens inverse ... comme hier soir par exemple. Mon dieu, j'arrive pas à croire qu'on ait fait ça ... dans sa chambre d'ado et à deux portes  de ses parents en plus ! Okay pour le moment ça me donne surtout envie de rigoler comme une adolescente de quinze ans mais bon ... peu importe.

Une fois prêts, Peter s'approche pour déposer un baiser sur mes lèvres. « J’ai trop faim, j’espère qu’il reste des pancakes ! » lance-t-il juste avant de gargouiller. Son enthousiasme me fait sourire. Si le fait de faire le voyage jusqu'en Irlande pour rencontrer ses parents avait quelque chose d'effrayant il y a encore quelques semaines, aujourd'hui impossible de regretter, ça valait le coup de prendre le risque. Découvrir cette facette de Peter, le voir vivre avec sa famille et imaginer comment il était plus jeune ... ça valait le coup de se lancer, de dire oui. Sur ce, il m'entraine à l'extérieur de la chambre sans un mot de plus. J'ai presque oublié entre temps la raison de mon hésitation à descendre toute seule. Presque. J'essaie de me persuader que tout va bien se passer, qu'ils n'ont pas pu entendre parce qu'on a été discrets. Seulement après être descendus à la cuisine pour rejoindre les Brown, nous sommes accueillis étrangement. La première réaction de la soeur de Peter c'est de rire. Oh non ... Mais Peter, même intrigué ne semble pas y prêter attention. Quant à moi, je salue les Brown d'un large sourire tout en essayant de maîtriser le mauvais pressentiment qui vient d'apparaître. « Bien dormi ? » demande Peter à ses parents. Hum. Je sais que c'est une habitude entre eux de se poser cette question au réveil mais vraiment, vu les circonstances j'aurais préféré qu'il ne la pose pas ... Surtout que pour toute réponse, Mrs. Brown le regarde d'un air ... très étrange. Un air qui dit : "et si on te posait la question à toi plutôt ?". Oh mon dieu ... Peter, perturbé me lance un drôle de regarder auquel je réponds de la même façon, pourtant, je sens le truc arriver. Je me sers un verre d'eau pour essayer de ... je sais pas en fait, pour essayer de m'occuper ... « Oui donc, chéri, il faut absolument qu’on rappelle le magasin pour ces problèmes d’isolation ! » lance la mère de Pete à son mari. Oh non. Oh non, non ... La honte s'empare tout de suite de moi. Mes joues deviennent aussi rouges que celles de Peter. Les sous-entendu est tellement évident que ça ne pourrait pas être plus clair. Ils nous on entendus cette nuit. En même temps, comment en aurait-il pu être autrement ? Oh mon dieu la honte ! En regardant les Brown, j'ai envie de disparaître sous terre, sérieusement. Est-ce qu'on peut faire plus humiliant que ça ? Peter me lance un nouveau regard, on dirait que je ne suis pas la seule à avoir envie de disparaître de la surface de la Terre. Les Brown, eux, ont l'air de retrouver ça très amusant. Je bois mon verre d'eau d'une seule traite en espérant retrouver soit l'usage de la parole, soit que ça fasse soudainement apparaître chez moi le don d'invisibilité. « Je ... euh ... ça semble être une bonne idée pour ... pour l'isolation madame Brown. » ai-je acquiescé d'une toute petite voix en pinçant les lèvres. C'est tout ce que je suis capable de dire. Je suis mortifiée, plus que mortifiée même. Mes yeux sont fixés sur un coin de la cuisine. Pourquoi on a craqué hier soir ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Jeu 6 Mar - 22:38

Irish trip
Mia
& Peter


La veille, Peter avait eu l’impression de vivre un véritable rêve éveillé et ce matin, tout semblait virer au cauchemar. Car les dires et les regards sans équivoques de ses parents ne laissaient aucun doute : ses ébats avec Mia n’étaient pas passés inaperçus et toute la famille Brown savait précisément ce qu’il s’était passé dans sa chambre d’adolescent cette nuit. Bien sûr, il n’y avait rien de dramatique là-dedans mais la pudeur de Peter lui faisait voir les choses bien différemment. A peine eut-il compris où sa mère voulait en venir que déjà, ses joues se mirent à rougir sous le regard rieur de sa sœur qui ne perdait pas une miette de la scène. Elle ne disait rien, et c’était peut-être encore pire que si elle avait parlé. Lily se contentait de jeter des regards entendus à Peter puis à Mia, les rendant du même coup encore plus mal à l’aise tous les deux. Car un simple coup d’œil en direction de sa petite amie suffit à l’irlandais pour comprendre qu’elle se trouvait précisément dans le même état que lui. D’ailleurs, c’était tout à fait compréhensible, et n’importe qui aurait réagit de la même façon à sa place.

De manière plus ou moins fine, la mère de Peter évoqua donc les pseudo-problèmes d’isolation de la maison Brown, histoire d’enfoncer définitivement le clou. Aussitôt, le jeune homme baissa les yeux honteusement alors que Mia tentait de se donner une contenance en se servant un verre d’eau. Peter ne savait absolument plus où se mettre et même s’il ne regrettait pas la nuit qu’il avait passée, il s’en voulait un peu de ne pas avoir été plus discret. Imitant sa petite amie, il se servit un grand bol de café qu’il engloutit quasiment d’une seule traite, alors qu’à sa plus grande surprise, Mia reprit la parole avant lui : « Je ... euh ... ça semble être une bonne idée pour ... pour l'isolation madame Brown. » Jusque là, Pete avait pensé que la jeune femme était aussi mal à l’aise que lui mais cette fois, il en avait la confirmation. Madame Brown adressa un large sourire entendu à Mia, avant d’en faire de même avec son fils qui se racla maladroitement la gorge en attrapant un pancake. Là encore, il s’empressa de l’engloutir, puis réserva le même sort au second, avant de déglutir pour enfin oser parler : « Euh… je… je crois qu’on ne va pas tarder. J’aimerai emmener Mia voir la plage… et… voilà. Tes pancakes étaient délicieux Maman ! » ajouta-t-il comme à son habitude, avant de se lever prestement de sa chaise et d’entrainer Mia avec lui sans réellement lui laisser le choix. Désireux de couper court à cet épisode honteux, il quitta la cuisine et fila vers sa chambre. Là, il referma la porte derrière sa petite amie avant de pousser un long soupir. Se retournant finalement vers Mia en mordant sa lèvre inférieure, il ne put s’empêcher de sourire en murmurant : « Oups… » Il s’approcha pour prendre la jeune femme dans ses bras, et continua sans cesser de sourire, réalisant que la situation n’était pas si dramatique que ça : « Je suis désolé, vraiment désolé ! Ils ont… je croyais qu’il n’entendraient rien… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Lun 10 Mar - 23:27

Honnêtement, je pense que je n'ai jamais aussi honte de ma vie. Très honnêtement. Si la terre pouvait s'ouvrir sous mes pieds et m'avaler, je serais plus que ravie. Vraiment. Entre les regards entendus des parents de Peter et l'air très amusé sur le visage de Lily ... Mais merde, pourquoi on a craqué hier soir, pourquoi ?  Evidemment que non c'était impossible d'être totalement discret dans une maison avec mes beaux-parents et la soeur de Peter juste à côté ! Quelle conne, non mais quelle conne ! Pourtant, une part de moi ne regrette pas du tout ce qui est arrivé, mais alors, pas du tout. Parce que franchement, continuer de résister à cette envie profonde alors qu'on est tous les deux en vacances, c'était ... inhumain. Donc peut-être qu'avec le recul, je vais trouver ça, toute cette situation vraiment très drôle parce qu'après tout, ce n'est pas un drame. Peut-être. Sauf que là pour le moment je peux pas. Je peux pas parce que la honte est partout. Ca clignote comme à Las Vegas dans toute la pièce. Ils nous ont entendus. Ils nous ont entendus faire l'amour. Oh mon dieu ... que quelqu'un m'achève.

Ce qui me rassure tout de même c'est que Peter soit avec moi dans cette galère. Il a l'air tout aussi gêné. On doit être vraiment hilarant à voir lui et moi, tandis que lui se concentre sur son café et moi sur mon verre d'eau. Mon esprit reste un moment vide d'horreur, sans rien à redire à propos de l'allusion de la mère de Peter sur l'isolation. J'ai le droit à un nouveau regard entendu de Mrs. Brown qui, comme tout le monde à part Pete et moi, a vraiment l'air de trouver tout ça très drôle. Décomposée, je pioche dans la pile de pancakes et commence à manger, histoire de faire quelque chose. « Euh… je… je crois qu’on ne va pas tarder. J’aimerai emmener Mia voir la plage… et… voilà. Tes pancakes étaient délicieux Maman ! » lance mon petit ami après avoir englouti deux pancakes en un temps record. Je sais pas comment il fait mais même si je n'ai pas tout à fait fini le mien, je serais ravie de fuir cette pièce. J'engloutis la dernière bouchée de mon pancake alors qu'il me prend la main tout en se levant. Et c'est donc la bouche pleine que je fais un sourire assez bref, en gardant les lèvres serrées bien sûr. Vite, vite ! Peter m'entraine dans sa chambre, j'en profite pour finir ma bouche le temps qu'on arrive en haut. Une fois la porte de la chambre refermée derrière moi, un immense soulagement me frappe. Les illuminations du style Las Vegas ont disparu. Peter et moi nous retrouvons à nouveau tous les deux dans sa chambre et je lui en suis vraiment reconnaissante pour ça. Après un cours silence, un sourire étire ses lèvres. « Oups… » Je ris légèrement en me rendant compte aussi que ce n'est, après tout pas si grave. Je lève les yeux au ciel en me rendant compte à quel point on a l'air de deux adolescents qui viennent d'être pris la main dans le sac. Je laisse Peter me prendre dans ses bras, encerclant les miens autant de sa taille, le front contre son épaule. « Je suis désolé, vraiment désolé ! Ils ont… je croyais qu’il n’entendraient rien… » continue-t-il. Je souris un peu plus contre son épaule avant de relever les yeux vers lui. « Ne t'excuse pas, on a tous les deux été ... well, disons imprudents. En tout cas, merci de nous avoir sortis de cette situation ... très gênante. » ai-je fait en fronçant mon nez et en reposant mon front contre son épaule. « Oh mon dieu, il va falloir un certain temps pour que j'ose regarder ta famille à nouveau dans les yeux. Je sais que c'est pas très grave au final mais ... j'ai tellement honte. » ai-je fait en secouant la tête tout en souriant malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Sam 15 Mar - 19:42

Irish trip
Mia
& Peter


Peter était tellement mal à l’aise que n’importe quel moyen aurait été bon pour se sortir de là, et regagner sa chambre avec Mia pour échapper aux regards de sa famille. Il avait beau se dire qu’il n’y avait rien de grave, et que ses parents semblaient plus amusés qu’autre chose, rien n’y faisait. Savoir que tout le monde les avait entendus, et savait donc précisément ce qu’ils avaient fait de leur soirée, le rendait indéniablement honteux. Pete tenta de se rassurer en jetant plusieurs regards en direction de Mia, mais cela ne fit qu’empirer la situation puisque la jeune femme était aussi mal à l’aise que lui. Ne voyant pas d’autre solution pour s’en sortir dignement, l’irlandais préféra battre en retraite en prétextant qu’il était pressé de faire découvrir la plage à Mia, et qu’ils devaient donc monter se préparer pour cette sortie. Sans tarder, il entraina donc sa petite amie à l’étage et referma la porte derrière eux avant de relâcher la pression en la prenant dans ses bras pour s’excuser. « Ne t'excuse pas, on a tous les deux été ... well, disons imprudents. En tout cas, merci de nous avoir sortis de cette situation ... très gênante. » articula Mia avant de se lover contre lui, un petit sourire aux lèvres. Pour toute réponse, Pete caressa son dos alors que la jeune femme reprenait : « Oh mon dieu, il va falloir un certain temps pour que j'ose regarder ta famille à nouveau dans les yeux. Je sais que c'est pas très grave au final mais ... j'ai tellement honte. » Un petit rire gêné s’échappa des lèvres de Peter, qui s’efforça d’être rassurant même s’il n’en menait lui-même pas large. « T’en fais pas… Je crois que… enfin, c’est rien, ils ont plutôt prit ça à la rigolade… » Et cette réaction était d’ailleurs rassurante et gênante à la fois. Mais Peter connaissait ses parents, et même s’ils n’étaient pas forcément plus ouverts que la moyenne, il savait que cet incident serait vite oublié. Ou plus précisément, qu’il ne serait plus jamais évoqué en leur présence. « Allez, passons à autre chose, on ferait mieux d’y aller ! » reprit l’irlandais en déposant un doux baiser sur les lèvres de sa belle avant de se détacher d’elle pour aller se préparer.

☆   ☆   ☆

Comme à chaque fois qu’il rendait visite à sa famille, Peter trouvait que le moment du départ arrivait beaucoup trop vite. Cette fois, son séjour lui avait paru encore plus important que d’habitude, et pour cause : pour la première fois, il avait présenté Mia à sa famille et avait ainsi officialisé les choses avec cette fille dont il était tombé éperdument amoureux. Malgré un petit « couac » du à leur manque de discrétion, tout s’était très bien passé et Mia avait été acceptée sans aucune difficulté par le clan Brown. Ainsi, Peter pouvait rentré à New-York ravi, et surtout sûr et certain que Mia était la bonne, et qu’il souhaitait passer le reste de sa vie à ses côtés. Sans qu’il ne s’en rende vraiment compte, ce séjour avec elle avait fait évoluer leur relation, et les avait rapprochés encore plus qu’avant. Peter passa d’ailleurs la quasi-totalité du vol qui les ramenait vers les USA main dans la main avec Mia, parlant à la fois du séjour qu’ils venaient de passer et de ce qui les attendait à New-York. L’atterrissage était désormais relativement proche, et les lumières de la Grosse Pomme brillaient déjà à travers les hublots. Sortant brusquement de sa contemplation, l’irlandais adressa un énième sourire à sa petite amie en déclarant : « Je suis vraiment content que ça se soit si bien passé… Je ne pouvais pas rêver mieux pour cette première rencontre ! Il me tarde déjà d’y retourner avec toi… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Ven 11 Avr - 18:46

Sans que je ne m'en rende réellement compte, mon séjour en Europe finit par prendre fin. Moi qui ne suis jamais sortie du territoire américain, je peux maintenant dire que oui, j'ai été en Europe. L'idée me fait sourire. Au début, j'avais vraiment peur car après tout, c'est de la famille de Peter dont on parle, ça m'aurait tuée si ça c'était mal passé avec eux. Mais au final, les premiers jours de nervosité passés, les choses se sont mises progressivement en place au point de devenir presque naturelles. J'ai rencontré la famille de Pete et ils m'ont acceptée ... Enfin il me semble. Même avec Lily les choses sont devenues beaucoup plus détendues et cool les deux derniers jours. On a parlé un peu et c'était vraiment un très bon moment. Quand je me revois il y a quelques jours, toute nerveuse ... Je suis tellement soulagée. Bon il y a toujours cette histoire de ne pas avoir été très discrets. J'étais sérieuse quand j'ai dit qu'il allait me falloir du temps avant de regarder à nouveau la famille de Pete dans les yeux. Mais bon, avec le recul, même si c'est vraiment la honte, ce n'est pas si grave que ça.

Nous voilà donc sur le chemin du retour et l'avion approche de plus en plus de JFK. Ca me fait bizarre de me dire que je suis de retour à New York après cette parenthèse presque enchantée. Je suis déjà nostalgique en fait, de cette petite routine qu'on s'était   trouvés là-bas. J'imagine que c'est ce qu'on ressent en rentrant d'un tel voyage. « Je suis vraiment content que ça se soit si bien passé… Je ne pouvais pas rêver mieux pour cette première rencontre ! Il me tarde déjà d’y retourner avec toi… » dit Peter en souriant. Je serre sa main dans la mienne. « Je suis vraiment contente aussi, et soulagée parce que je voulais tellement que ça se passe bien ... J'ai assez hâte d'y retourner aussi, même si pour le moment j'ai surtout hâte de prendre une douche. J'en peux plus. » ai-je lancé en fronçant le nez. Quoi ? Pour mon premier voyage je commence directement avec un trajet en avion de sept heures et trente minutes ! Ce n'est quand même pas rien ! Je n'imagine même pas la tête que je dois avoir. Je n'ai pas réussi à dormir, malgré toute ma bonne volonté, impossible. Ajoutez à cela les heures du décalage horaire ... En arrivant je pourrais m'écrouler sur le sol du terminal sans aucun problème. Heureusement que j'ai encore demain avant de reprendre le boulot.

Les minutes passent et nous posons enfin le pied sur le sol américain. Malheureusement, ça ne veut pas dire que nous sommes sortis. Peter et moi suivons le flot de gens qui rentrent eux aussi et avant de pouvoir rentrer chez soi, il faut passer par toutes les étapes que j'imagine habituelles pour les gens qui rentrent de voyage. Je commence à être habituée de toute façon. L'étape la plus longue est comme toujours, l'attente des bagages. J'ignore combien de temps ça a duré avant que les nôtres apparaissent sur le tapi roulant. En fait si, je le sais très bien. Dix-sept minutes. C'est dur de garder le sourire quand vous êtes crevée à ce point mais j'ai fait des efforts parce qu'après tout, tout va bien. Une fois toutes les étapes passées, nous nous retrouvons dans un des immenses hall de l'aéroport -j'imagine-, trainant nos bagages derrière nous et ... Je vois la choses tout de suite. C'est tellement que personne ne peut la louper de toute façon. Pour être honnête je ne sais pas si ça me donne envie ou si ça m'agresse les yeux. En plein milieu du hall se trouve une publicité gigantesque pour un parfum ou pour une marque de je ne sais quoi parce que franchement ce n'est pas ça qui m'importe le plus. Non c'est plutôt le fait qu'il y ait mon copain dessus, torse-nu. Jusque-là vous me direz, rien de très grave, à part peut-être que j'aurais préféré gardé ses abdos pour moi toute seule, mais bon sur l'affiche, Peter est quand même entourée de deux mannequins blondes qui ne portent pas plus de hauts que lui. Ils sont collés. Hum. Vous comprenez que même si j'apprécie de voir le corps de mon copain en aussi grand, le tout a plutôt tendance à me piquer les yeux qu'autre chose. Je sais très bien que Pete bosse aussi en tant que mannequin mais bon ... Quand vous vous retrouvez devant une telle photo ... et que vous imaginez les poitrines de ces filles collées à lui ... Double Hum. « Eh bien, je crois qu'on vient de trouver la photo à mettre sur les cartes à envoyer à ta famille  pour Noël prochain ... » Okaaay ... Je dois avouer que c'est sorti tout seul et que je ne suis pas très sure du ton que j'ai employé. C'est juste que le mélange entre la fatigue et la première chose que je vois en arrivant est cette affiche. Ajoutez à cela le groupe d'adolescentes baveuses qui fixent un peu trop l'affiche à mon goût ... Non je ne suis pas du genre jalouse, seulement y a des limites. Je ne dis pas qu'elles ont été atteintes hein, mais ... oh et puis merde, je sais pas du tout quoi penser.

hj : j'espère que ça ira 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 13 Avr - 22:21

Irish trip
Mia &
Peter


Peter n’aimait pas particulièrement les aéroport. Tout d’abord parce qu’ils étaient une fois sur deux synonymes d’adieux et de départs, mais aussi et surtout parce qu’ils étaient constamment bondés d’une foule qui se pressait aux quatre coins des bâtiments. Pourtant, ce retour à New-York lui paraissait aujourd’hui bien moins pénible que d’habitude. Encore perché sur un petit nuage malgré les longues heures d’avion qu’il venait de subir, l’irlandais pouvait également compter sur la présence de Mia pour retenir toute son attention, et ainsi la dévier de tout ce qu’il pouvait bien se passer autour de lui. A deux dans leur bulle, les tourtereaux s’apprêtaient doucement à renouer avec leur quotidien et leur train de vie dans cette ville où ils s’étaient connus. Comme d’habitude, l’attente de l’arrivée de leurs bagages fut interminable mais encore une fois, elle parut bien plus supportable que d’ordinaire pour Peter. Tenant Mia entre ses bras en fixant le tapis roulant qui ne semblait jamais vouloir démarrer, le jeune homme se remémorait tous les temps forts de leur séjour chez ses parents. Et bien évidemment, ce qui revenait en premier dans son esprit était leur petit dérapage incontrôlé, qui leur avait valu de faire partager à l’ensemble de la famille Brown leurs ébats. Sur ce point, Peter se sentait toujours un peu honteux et coupable de n’avoir su se montrer plus discret mais avec le temps, et surtout le fait que ses parents aient prit la chose à la rigolade, il parvenait un tant soit peu à relativiser.

Enfin munis de leurs valises, Mia et Pete purent se mettre en marche vers l’extérieur de l’aéroport, vers le parking où ils trouveraient un taxi qui les ramènerait dans leurs appartements respectifs. Là, ils pourraient se remettre du voyage et du décalage horaire en dormant pendant des heures entières… du moins, c’était ce que Pete projetait de faire dans un avenir très proche. Tout se passait donc pour le mieux et pourtant, une ombre ne tarda pas à venir obscurcir ce tableau pourtant si parfait. Alors qu’il déambulait dans les couloirs de l’aéroport, Peter se retrouva nez-à-nez avec une immense affiche publicitaire, sur laquelle le mannequin central n’était autre que… lui. S’il détestait prendre la pose lors des shootings auxquels il participait pour arrondir ses fins de mois, l’irlandais détestait encore plus tomber sur l’un de ces clichés dans les pages d’un magazine ou même en pleine rue. Et cette campagne de pub là était… encore pire que toutes les autres. Le photographe l’avait prit en sandwich entre deux filles à moitié nu et, malgré la situation idyllique que cela pouvait représenter pour certains, Pete se souvenait encore de la gêne qui l’avait animé ce jour-là. Instinctivement, le jeune homme tourna la tête vers sa petite amie en grimaçant, et il ne lui fallut pas bien longtemps pour saisir un certain malaise dans son regard. « Eh bien, je crois qu'on vient de trouver la photo à mettre sur les cartes à envoyer à ta famille  pour Noël prochain ... » Le ton que Mia avait employé en disait long sur son état d’esprit, et Pete s’empressa de baisser les yeux, mal à l’aise. Que pouvait-il bien répondre à cela ? D’autant que son attention fut vite détournée par un groupe d’adolescentes qui le pointaient du doigt après l’avoir reconnu, malheureusement. « Je ne savais pas que la campagne serait autant diffusée… » balbutia-t-il comme pour se justifier alors qu’il n’avait globalement aucune raison de le faire. « Bref, on y va ? Je déteste revoir ces trucs-là ! » tenta alors le jeune homme en espérant que l’incident soit clos, et qu’il puisse continuer son chemin sans s’attarder sur cette affiche pour le moins gênante.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Dim 20 Avr - 12:09

Le retour sur terre est un peu compliqué je dois l'avouer, au sens propre comme au sens figuré. Je rêve de rentrer, prendre une douche et d'aller dormir mais avant, il faut récupérer nos bagages, passer la douane et tout le monde sait à quel point mon pays ne plaisante pas avec ces choses là. Heureusement que Peter est là sinon je me serais sûrement endormie debout. Finalement, extrêmement lentement certes, nous finissons par arriver dans le hall des arrivées, là où les familles se retrouvent et se serrent dans les bras. Sutton n'a pas pu venir, c'est dommage j'aurais vraiment aimé lui raconter le voyage. Je lui ai déjà envoyé un message de toute façon, pour prévenir qu'on était bien rentrés et que dès que j'ai récupéré un peu de sommeil, je l'appellerai ou je passerai la voir. La même choses pour mes parents, Mara et Daniel. J'ai vraiment hâte de retrouver mon frère et ma soeur n'empêche. J'ai tellement de choses à dire, tellement de choses en tête pour mon premier voyage hors du territoire.

Seulement voilà, il y a l'affiche. Dominant tout le hall, impossible de la louper quand nous y arrivons. Je jure que je ne suis pas d'un naturel jalouse, vraiment. Après tout, j'ai habité avec Noah et puis avec Casey et Peter et moi avons commencé à nous "fréquenter" quand j'habitais encore avec ce dernier. Même si je savais très bien qu'il n'aimait pas l'américain, j'aurais détesté que Peter me fasse une crise ... Si on oublie tout ce qui s'est passé ensuite bien évidement. Mais le fait est que, j'ignore si c'est la fatigue, le décalage horaire, de la vraie jalousie ou le tout cumulé, mais je ressens une envie de meurtres assez profonde pour les deux filles qui sont collées à mon mec seins nus. Peu importe si c'est le boulot qui veut ça, ma gentillesse à des limites. Après si on se laisse marcher dessus jusqu'où ça va aller hein ? Donc malgré toute ma bonne volonté d'être gentille et tolérante, je ne peux m'empêcher de glisser un léger sarcasme. Peter baisse les yeux, visiblement mal à l'aise. Sur le coup je m'en veux parce qu'après tout c'est son boulot, mais vraiment j'ai beau me dire ça, je n'arrive pas à décolérer et à enchaîner en disant "c'est rien" et tout ça. Parce que cette affiche provoque vraiment quelque chose. Du style: combien de filles se sont collées à lui exactement ?

Ajoutons à cela un groupe d'adolescentes baveuses qui n'arrêtent pas de le reluquer depuis qu'elles l'ont vu arriver. Hum. J'aime les enfants vous avez dit ? Oui, ouiiii bien entendu. Et je suis pacifiste. Oulah ... j'ai vraiment besoin de dormir moi. « Je ne savais pas que la campagne serait autant diffusée… » finit-il par me dire avec difficultés. « Hum. Il y en a que ça rend heureuses visiblement. » ai-je fait d'une voix la plus neutre possible. Après tout ce n'est pas sa faute à Peter ... Enfin vous voyez ce que je veux dire. On fait tous ce qu'on peut pour gagner nos vies. Et ... Une des adolescentes lui fait un clin d'oeil. UN CLIN D'OEIL. J'ai dit quoi déjà, que j'aimais les enfants ? Bah à elle faudrait peut-être lui acheter des lunettes. J'en reviens pas, oser le draguer alors que je suis juste à côté de lui ! Okay, okay, on se calme, c'est la fatigue. « Bref, on y va ? Je déteste revoir ces trucs-là ! » Je hoche la tête, désirant au plus vite m'éloigner d'ici. La fin du trajet jusqu'à l'extérieur se déroule sans un mot entre nous. Je réussis à me calmer mais pourtant, ma bouche reste fermée. Par chances il reste encore pas mal de taxis à disposition et nous nous engouffrons dans l'un d'entre eux. Quand le chauffeur nous demande une adresse, je regarde Peter pour voir si on va chez lui, tandis que ma bouche reste toujours fermée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Ven 2 Mai - 15:30

Irish trip
Mia &
Peter


Peter n’aimait déjà pas beaucoup avoir à faire du mannequinat pour arrondir ses fins de mois, mais lorsque son petit job d’étudiant lui jouait des tours comme il était en train de le faire, il se maudissait encore plus de s’être lancé là-dedans un jour. Quand on y pensait, cela pouvait ressemblait à l’emploi idéal… pas grand-chose à faire, des cachets pour le moins intéressants, et une reconnaissance qui lui valait d’être appelé régulièrement pour participer à des campagnes de pub de grande envergure. Mais du point de vue de l’irlandais, tout n’était pas si rose. Tout d’abord parce qu’il avait horreur de poser pendant des heures sous l’objectif d’un photographe qui passait son temps à lui donner des instructions que Pete était censé suivre à la lettre, mais aussi parce que le fait d’être affiché en grand dans tout New-York provoquait parfois quelques petites déconvenues. La preuve en était ce groupe d’adolescentes qui ne cessaient de le dévisager en ricanant, et qui poussait Peter à vouloir se cacher dans un trou de souris pour y disparaître à jamais. La situation s’était déjà produite quelques fois, mais jamais en présence de Mia. En fait, elle s’était produite à l’époque où le jeune homme était célibataire et la présence de sa petite amie rendait la chose encore plus désagréable et gênante. De plus, Mia semblait passablement agacée, et c’était bien compréhensible. En un sens, ce comportement venait prouver à l’irlandais qu’il ne s’était pas trompé, et que cette fille était réellement faite pour lui. Mais justement, s’il voulait la garder, il avait plutôt intérêt à passer son chemin en vitesse en faisant mine de ne pas relever l’attitude de plus en plus déplacée du groupe « d’admiratrices », dont l’une d’entre elles osa même lui adresser un clin d’œil. Les joues de Pete virant instantanément au rouge, il s’empressa de tourner les talons et d’entrainer Mia vers l’extérieur sans plus de commentaires. D’ailleurs, la jeune femme ne fut pas plus bavarde et le trajet jusqu’au premier taxi dans lequel ils entrèrent se fit dans le silence le plus complet.

Alors que sa petite amie le regardait sans rien dire, Pete indiqua au chauffeur sa propre adresse, puis s’installa convenablement sur la banquette arrière. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour oser tourner la tête vers Mia, qui n’avait toujours pas prononcé le moindre mot depuis « l’incident » qu’ils avaient vécu à l’aéroport. Pourtant, la moindre parole, même si elle ne voulait rien dire, aurait énormément aidé l’irlandais qui ne savait définitivement pas comment s’y prendre pour aborder le sujet. Était-ce vraiment cette affiche qui provoquait son mutisme ? Mia était-elle simplement exténuée par le voyage ? Peter avoua ne pas voir très clair dans cette situation et alors que le taxi avançait vers son quartier, il osa enfin rompre le silence en passant en prime son bras autour des épaules de Mia. « Hey ça va ? Désolé pour toute à l’heure, c’est juste une affiche… Tu sais bien que je fais ça uniquement pour arrondir mes fins de mois, et que je languis le jour où je pourrai m’en passer n’est-ce pas ? » Comme pour prouver sa bonne foi alors qu’il n’avait pourtant pas à le faire, Peter déposa un baiser sur la joue de Mia, pour tenter de la dérider un peu mais fut contraint de constater que cela ne semblait pas suffire…  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Lun 19 Mai - 18:03

Je jure que la jalousie ne fait normalement pas partie de mes traits de caractère, j'ai beau me persuader de ce fait, ça n'empêche pas cette même jalousie de me grignoter toute entière depuis qu'on est tombés sur cette affiche de merde. Mélangé à la fatigue et le décalage horaire, mon humeur vient de descendre en chute libre, raison pour laquelle je garde la bouche fermée dès qu'on entre dans le taxi. L'idée du nombre de filles qui peuvent être aussi ... proches de lui me donne envie de taper dans quelque chose. Actuellement, j'ignore si sur Peter que j'ai envie de taper ou alors sur moi-même pour mon comportement. Seulement voilà, j'ai beau être gentille, je suis incapable d'apaiser ce que je ressens maintenant. Le silence perdure, jusqu'à ce que Peter, que je sais toujours gêné sans avoir à le regarder, décide d'ouvrir la bouche. « Hey ça va ? Désolé pour toute à l’heure, c’est juste une affiche… Tu sais bien que je fais ça uniquement pour arrondir mes fins de mois, et que je languis le jour où je pourrai m’en passer n’est-ce pas ? » Et sur ce, pour achever ce qu'il vient de dire, il plante un baiser sur ma joue. Je sais qu'il fait des efforts et je crois ce qu'il dit. Je soupire en me disant que ça devrait me calmer et pourtant non. Je sais qu'il fait ça pour avoir un peu d'argent mais ... sérieusement ? Il a été tellement jaloux de Noah et Casey quand il a appris nos passés et qu'on vivait ensemble, et sans oublier l'histoire avec Casey et ... pfff. Moi aussi j'ai le droit de montrer que j'ai un peu de mal à supporter le fait qu'il y ait des gamines de seize ans qui lui font des clins d'oeil et surtout, que des bombes tournent autour de lui pendant des heures. Des filles bien plus belles que moi, qui plus est. « Je sais que tu fais ça pour arrondir tes fins de mois, mais généralement les gens qui veulent faire ça ils trouvent un emploi de ... je sais pas moi, de vendeur, de serveur ou oh ! tiens, encore mieux d'employée dans une galerie d'art comme moi par exemple ! Juste ... si la situation était inversée comment t'aurais réagi en voyant cette affiche hein ? Moi à moitié nue avec deux autres mecs ? » Je dois m'arrêter pour reprendre mon souffle parce que sous le coup des émotions j'ai parlé assez vite. Le chauffeur fait semblant de ne pas nous entendre. « Comment je fais moi pour concurrencer ces filles hein ? Donc oui je comprends très bien que t'aies besoin d'argent crois moi mais tu peux comprendre aussi qu'après tout ce qui s'est passé, j'ai bien le droit d'avoir un moment de jalousie aussi. » Ce qui veut dire, après le fait que tu aies couché avec une mannequin alors qu'on commençait à faire notre histoire sous prétexte justement que j'étais trop proche d'un autre à son goût. Une part de moi s'en veut  de faire presque une scène dans le taxi, c'est vraiment pas dans mes habitudes mais vraiment, là faut que ça sorte.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Sam 31 Mai - 23:27

Irish trip
Mia &
Peter


Ce n’était pas la première fois que Peter tombait sur une des publicités pour lesquelles il avait pose mais là, il devait bien avouer que la situation n’aurait pas pu être pire. Tout d’abord, il avait fallu qu’il tombe nez-à-nez avec cette affiche alors qu’il revenait tout juste d’un séjour quasi-idyllique chez ses parents. En prime, Mia était là elle aussi, et avait vu aussi bien que lui cette affiche et la pose qu’il y prenait, entouré de deux mannequins à moitié nues. Et pour couronner le tout, il y avait eu ce groupe d’adolescentes en chaleur qui avait rendu la scène encore plus gênante pour l’irlandais. Bref, leur retour à New-York était définitivement raté et à en voir la tête que faisait Mia dans leur taxi, elle n’en avait pas tout à fait fini avec cette histoire. Alors, pour se racheter sans bien savoir s’il en avait le droit ou s’il avait besoin de le faire, le jeune homme tenta une approche. Il s’excusa de nouveau, et essaya d’expliquer à sa petite amie qu’il ne faisait ça que pour l’argent, même si elle le savait déjà. Mia le connaissait assez pour savoir qu’il détestait être exposé de la sorte aux yeux des gens, mais que le mannequinat constituait également le seul moyen qu’il avait pour financer ses études. « Je sais que tu fais ça pour arrondir tes fins de mois, mais généralement les gens qui veulent faire ça ils trouvent un emploi de ... je sais pas moi, de vendeur, de serveur ou oh ! tiens, encore mieux d'employée dans une galerie d'art comme moi par exemple ! Juste ... si la situation était inversée comment t'aurais réagi en voyant cette affiche hein ? Moi à moitié nue avec deux autres mecs ? » Baissant les yeux d’un air honteux, Peter réalisa qu’il ne parviendrai pas à calmer Mia aussi facilement. Et sur le dernier point qu’elle venait d’évoquer, elle n’avait pas tout à fait tort. « Mia… c’est pas… » L’irlandais balbutia mais avant même qu’il n’ait pu se justifier, la jeune femme le coupa : « Comment je fais moi pour concurrencer ces filles hein ? Donc oui je comprends très bien que t'aies besoin d'argent crois moi mais tu peux comprendre aussi qu'après tout ce qui s'est passé, j'ai bien le droit d'avoir un moment de jalousie aussi. »

Bien sûr, Mia voulait parler de la dernière altercation en date qu’ils avaient connue. Celle-là même durant laquelle Pete l’avait soupçonnée de sortir avec son colocataire, et qui leur avait valu un énorme quiproquo et une séparation de plusieurs semaines. Cette fois, l’irlandais releva les yeux pour les fixer vers ceux de Mia, même si elle faisait tout pour ne pas le regarder. « Ecoute-moi. Tu ne peux pas les concurrencer. Et tu sais pourquoi ? Parce que je t’aime, c’est toi que j’aime et personne d’autre. Personne ne peut te concurrencer. » Pete était sincère et pourtant, il craignait que ses « arguments » ne suffisent pas à apaiser la jalousie de Mia.  Les regards plus ou moins discret du chauffeur à leur égard ne l’aidait pas forcément à être plus à l’aise, mais il tenta de les oublier et reprit un peu plus doucement : « Tu n’as pas à être jalouse…fais-moi confiance. Je ne veux pas que cette histoire vienne gâcher notre séjour, c’était tellement bien… » ajouta-t-il en caressant sa main du bout des doigts sans la quitter des yeux, alors que le taxi s’immobilisait déjà devant l’immeuble dans lequel vivait Peter.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter Mer 25 Juin - 18:46

Je m'emporte, je sais que je m'emporte. Après tout je sais depuis le début que c'est le boulot qu'il fait dans le but de payer ses études. Donc logiquement je devrais être heureuse pour lui pas vrai ? Je veux dire avec la crise et tout ça c'est tellement difficile pour les étudiants de trouver du boulot et ce n'est pas comme si faire des études devenait moins cher. Donc c'est comme si j'étais injuste avec lui là, maintenant, tout de suite, mais je ne peux pas m'arrêter. Voir ces filles parfaites à moitié nues, collées à lui ça m'a foutu comme un énorme coup dans le ventre. Ca m'a fait réaliser qu'il doit passer des heures à prendre des poses avec que des filles comme ça et ... J'ai eu peur. C'est ça, un peur immense regroupant des tas de trucs, y compris les collègues de boulot de Peter qui doivent être toutes plus canons que moi et aussi peut-être -je dis bien peut-être- le fait que les choses ... deviennent très sérieuses entre nous. Du genre ... vraiment sérieuses, vous voyez ? Je sais pas, je sais plus trop en fait. Ma colère et ma peur font sortir des mots de ma bouche sans que je rende réellement compte de leur portée. « Mia… c’est pas… » Son air blessé me fait de la peine, pourtant je ne m'arrête pas, parce qu'une part de moi est aussi blessée. C'est vrai ça, si la situation avait été inversée, comment aurait-il réagi hein ? Il a couché avec une autre à cause d'une jalousie ma placée, pourtant depuis je me trouve plutôt conciliante et ... aaah peu importe. « Ecoute-moi. Tu ne peux pas les concurrencer. Et tu sais pourquoi ? Parce que je t’aime, c’est toi que j’aime et personne d’autre. Personne ne peut te concurrencer. » dit-il en essayant de capter mon regard, en vain. Un mal de crâne commence à apparaître et sur le coup, tout ce dont j'ai envie c'est de m'allonger dans mon lit à l'appartement. Bien sûr que j'ai entendu ce qu'il a dit ! Qu'il m'aimait et tout, mais ... Il y a quelque chose qui ne va pas. Peut-être parce qu'on a passé trop de temps tous les deux ces derniers temps ? Oh c'est ridicule  Je l'aime, ce n'est pas la question mais ... ma bouche reste fermée. « Tu n’as pas à être jalouse…fais-moi confiance. Je ne veux pas que cette histoire vienne gâcher notre séjour, c’était tellement bien… » continue-t-il. Je sais ça ! Mais il est drôle ... Mais je lui fais confiance ! Est-ce que je lui fais confiance ? C'était qui la fille avec qui il m'a trompée déjà ? Oh une mannequin ! Alors qui me dit que ... Oh non Mia, deviens pas parano , ne fais pas ça ! Mais c'est trop tard. J'ai la photo de la campagne publicitaire coincée dans mes yeux. Je comprends alors que c'est en moi que je ne fais pas confiance, donc forcément quand il s'agit de faire confiance aux autres. Le  taxi ralentit en arrivant devant l'appartement de Peter. J'ai besoin de sortir d'ici. « Je sais, d'accord, je ne le veux pas non plus mais c'est plus facile à dire qu'à faire ! » ai-je lancé. Si c'est facile, il suffit de laisser passer ça ... mais l'idée même d'oublier ... ça serait pas trop facile ? Après tout, juste parce que j'étais trop proche de Casey à son goût, il a couché avec une autre, et on avait encore tous les deux tous nos vêtements au cas où vous l'auriez oublié ! Mais qu'est ce que ça veut dire ? Que je ne lui ai pas pardonné ?  Mais ... Sans que nous l'ayons remarqué, notre chauffeur est descendu pour aller sortir nos bagages du coffre. J'en profite pour sortir à mon tour et remercie l'homme d'un mouvement de tête quand il me donne ma valise à roulettes. La fatigue me terrasse littéralement, il faut que je me réveille. « Je ... je vais rentrer chez moi, j'ai besoin de marcher. Ne t'inquiètes pas je ... je suis désolée, j'ai juste besoin de ... penser à deux trois trucs. » ai-je fait en essayant en vain de maîtriser ma voix. Qu'est-ce que je fais ? Je commence à m'éloigner, la mort dans l'âme tout en sentant que je dois le faire. « Je t'appellerai ... » ... Je t'aime est resté coincé dans ma bouche, pourtant je jure que j'ai tout essayé pour le faire sortir. Alors j'ai fait demi tour et je me suis éloignée en trainant ma valise à roulettes, mes souvenirs et mes espoirs brisés.

63 63 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Irish trip ~ Mia & Peter

Revenir en haut Aller en bas

Irish trip ~ Mia & Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-