It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Sam 2 Nov - 20:23



Sirius & Lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe ❞


J’avais l’impression que mon chef se moquait réellement de moi et de ma personne. Sofia partait maintenant bientôt en Egypte, et il m’avait demandé de l’accompagner pour sa première semaine, le temps qu’elle puisse s’y installer. Il y avait des moments où j’avais l’impression qu’il se jouait de moi. Etait-il au courant pour mon passé avec Sofia ou quoi ? Parce qu’il n’en était pas à sa première fois en plus. Déjà il y a quelques semaines, il nous avait mis ensemble pour qu’on s’occupe d’un dossier sur les préparations d’Halloween et son suivi. Autant je pouvais accepter de m’occuper de ces stupides dossiers, autant qu’il me mette à chaque fois avec elle, il ne fallait pas non plus exagérer ! Mais la question qu’il fallait se demander, c’était comment avait-il bien pu être au courant ? Cela faisait deux ans que nous n’étions plus ensemble maintenant ! Et puis, autant dire que ce n’était pas quelque chose que je criais sur les toits. J’avais été bien trop humilié par elle pour cela. Et de son côté, elle était professionnelle donc je ne l’imaginais pas non plus le lui dire. En même temps, il était un journaliste. Il était même le rédacteur en chef du New York Times. Il ne devait pas être trop mauvais pour avoir grimpé les échelons ainsi, donc probablement qu’il avait pu fouiner. Tout en réfléchissant à un éventuel complot venant de mon supérieur, je me faisais un café dans le petit salon du journal, quand j’aperçus un visage familier. Je le fixais quelques instants, sans réussir à mettre un nom sur ce visage. Qui pouvait-il bien être ? Il me fallut quelques bonnes minutes avant que je ne réalise qui se trouvait en face de moi. Ouep, j’avais décidément bien la poisse. Voilà que le jumeau de Sofia était au journal. Un peu plus et je croirais que c’est la Terre tout entière qui se joue de moi. « Bonjour, Sirius c’est ça ? Sofia a toujours beaucoup parlé de vous. Je suis Lawrence. » me présentais-je en me passant une main dans les cheveux et en lui offrant la deuxième.
(c) destiny. & sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Dim 10 Nov - 10:31

Après la conversation qu'il avait eu avec Sofia, Sirius n'avait pas vraiment eu le temps de lui parler. Il était en congé pour deux jours quand il décida sur un coup de tête d'aller la voir à son boulot. Avant il pouvait régulièrement aller la voir à son bureau, juste pour venir l'embêter. Mais avec leurs 'différents' Sirius avait fait son égoïste et avait arrêté. Il voulait essayer de se racheter. Sirius pensa donc qu'après avoir mis les choses à plats la dernière fois, les choses iraient mieux entre eux. Sirius poussa la porte du journal et se mit aussitôt à chercher du regard sa jumelle. Elle était généralement facilement repérable. Mais il ne parvenait pas à la voir. Il poussa un soupir, il fallait qu'il ait choisi le jour où elle n'était pas là. Bien évidemment. Il aurait pu aussi lui envoyer un sms pour demander mais non, il n'était pas assez malin pour l'avoir fait. Il allait s'avancer pour tenter de voir si elle ne se cachait pas dans un coin, puis un homme vint vers lui. Sirius le regarda, sourcils haussés en interrogation. Il ne se rappelait pas l'avoir déjà vu ici. En même temps y avait trop de gens dans ce journal et quand il y allait c'était pour voir sa So-fi-a, alors il se fichait complètement des autres. « Bonjour, Sirius c’est ça ? Sofia a toujours beaucoup parlé de vous. Je suis Lawrence. » Sirius s'apprêtait à serrer la main du jeune homme mais s'arrêta en cours de route. Pourquoi connaissait-il son nom alors que Sirius n'avait jamais entendu le sien ? Il regarda ce Lawrence avec un air suspicieux et demanda sur un ton très sec : « Comment est ce que vous connaissez ma sœur ? » Pourquoi Sofia parlerait-elle de lui à ce mec sorti d'il ne savait où. Puis Sirius se rappela qu'il était dans le bureau de Sofia, donc il devait juste être un collègue. Sirius se passa une main sur le visage avant de serrer la main du jeune homme. « Désolé je suis un peu sur les nerfs. J'espère au moins que Sofia a parlé de moi en bien. » En temps normal il aurait dit que personne ne pouvait parler de lui en mal mais justement Sofia était une des rares à avoir de bons arguments pour prouver le contraire. Mais il était tout de même étonné que Sofia ait parlé de lui à quelqu'un au point que celui-ci arrivait à le reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Lun 11 Nov - 13:08



Sirius & Lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe  ❞


Comment est-ce que je connaissais sa sœur ? Voilà la question que le jeune homme m’avait posée … Je ne m’attendais pas à cela, et c’était probablement pourquoi ma tête devait ressembler étrangement à un poisson sortant de l’eau. J’aurais pourtant cru qu’en me présentant, il aurait su qui j’étais. Okay, je n’avais jamais rencontré la famille de Sofia pendant presque deux ans tout de même. En comptant le temps que j’avais passé à tenter de la séduire, mais quand même. Elle était ma plus longue relation. Et j’avais été sa première fois en plus. Mais elle n’en avait pas parlé à son jumeau, aka la personne la plus importante pour elle ? Apparemment, elle se faisait plaisir à broyer toujours un peu plus mon égo celle-ci. Peut-être que c’était comme ça qu’elle s’amusait, qui sait ? Heureusement que nous n’étions plus ensemble, elle aurait fini par me transformer en père en foyer sans ambition à me casser comme ça. Je prenais ma respiration, tentant de ne pas m’énerver. Après tout, ma famille n’était pas non plus au courant pour Sofia et moi. Bon, ma gnome de petite sœur avait fouillé dans mon téléphone et avait ensuite fait appel à un détective pour retrouver la jeune femme qui était sur une des photos – pourquoi je n’avais pas supprimé toutes ces photos depuis le temps ? Aucune idée, la flemme, probablement. Je décidais tout de même de lui répondre. Peut-être qu’en donnant un peu plus de détails, cela ferait tilt dans son esprit ? « Heu nous étions à l’université ensemble. Lawrence Devaux ? Vraiment, ça ne vous dit rien ? » demandais-je, avant de décider de ne plus insister. Hors de question que je me transforme en ces mecs pathétiques qui donnaient tant de cœur à ces histoires. Ce n’était pas mon cas. Et c’était tant mieux d’ailleurs, puisque de ce que j’avais compris de leur relation, le jumeau de mon ex petite amie était très protecteur envers elle. Peut-être donc que c’était pour le mieux qu’il ne sache rien de mon existence non ? « Oui oui, toujours en bien. »
(c) destiny. & sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Mer 11 Déc - 10:41

Avant Sirius se décidait très vite quand il s'agissait d'aller voir Sofia. Il n'hésitait généralement pas une seconde et y allait toujours avec plaisir. Maintenant, il était toujours content de la voir, mais il y allait avec une certaine appréhension. Depuis leur dernière dispute, il avait peur que les choses aient définitivement changées entre eux. C'est pourquoi il se décida à aller la voir à son boulot, comme avant. Mais Sirius n'était pas dans son jour de chance, car Sofia ne semblait pas être là et il le repéra bien vite. Il allait chercher encore un peu quand un jeune homme se présenta à lui. Il semblait le connaître mais Sirius était persuadé de ne l'avoir jamais vu. Il se braqua alors en demandant comment il connaissait sa sœur. Il n'aimait pas trop qu'un jeune homme qui semblait bien connaître Sofia ne lui dise rien du tout. « Heu nous étions à l’université ensemble. Lawrence Devaux ? Vraiment, ça ne vous dit rien ? » Il réfléchit un instant, tentant de se demander si ce prénom lui disant quelque chose. Mais vraiment, rien. « Pas vraiment non. Vous êtes vraiment proches ? Demanda-t-il, sourcils toujours froncés » Il ne devait pas être si important aux yeux de Sofia. Sinon elle lui en aurait parlé, c'était certain. Même si le sujet des garçons avait toujours été difficile entre eux. Sirius avait du mal à s'imaginer que quelqu'un méritait sa sœur. Il savait trop bien comment un homme pouvait se comporter – étant donné qu'il en était un – et il ne voulait pas que Sofia soit blessé par l'un d'eux. Il ne serait pas clément si quelqu'un osait lui faire du mal. Sirius s'excusa ensuite, il était un peu sur les nerfs depuis quelques temps et demanda si Sofia avait parlé de lui en bien. Même s'il trouvait étrange que Sofia parle de lui à quelqu'un qu'il ne connaissait pas du tout.  « Oui oui, toujours en bien. »  « Tant mieux, dit-il avec un petit sourire fier. Mais c'est étrange qu'elle ne m'ait jamais parlé de vous. » Un peu suspicieux même, surtout qu'ils se connaissaient depuis la fac apparemment. Sirius était à l'université en même temps que Sofia en plus, il aurait du le croiser si les deux jeunes gens se connaissaient si bien. Mais sa tête ne lui disait vraiment rien du tout. « Vous ne lui avez pas fait de mal au moins ? Demanda-t-il comme si c'était sur le ton de la plaisanterie même s'il doutait un peu. » Ça pouvait être une des raisons pour que Sofia ne lui en parle pas, car il s'en serait aussitôt mêlé. Il y avait bien une autre explication qui lui traversa l'esprit mais il la chassa aussitôt. Ce n'était pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Jeu 12 Déc - 17:44



Sirius & Lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe  ❞


J’avais réellement l’impression que les galères ne cessaient de s’additionner depuis que j’étais revenu à New York. Peut-être étais-je mieux à Port Louis, à travailler pour le New York Times à distance ? Je n’en savais strictement rien. Mais ce qui était sûr, c’était qu’à Port Louis, si j’avais envie d’un café, je n’avais pas à me retrouver en compagnie de personnes inintéressantes au possible. Et surtout, je n’avais pas un supérieur qui, clairement, me détestait pour une raison encore inconnue. J’avais pourtant fait des recherches sur lui et sa famille, mais non, je n’avais couché avec personne de son proche entourage. Mais là, ce n’était pas mon boss la galère. Mais bien le frère de mon ex petite amie, qui se trouvait dans le petit salon du journal – ou la plupart du temps les conversations tournaient autour des derniers potins, au lieu de parler travail. Sofia n’avait donc jamais parlé de moi à son frère. Près de deux ans de relation, et rien. Bon sang, j’avais été sa première fois ! Et même pas elle parlait de moi à l’une des personnes les plus importantes de sa vie ?! « Pas vraiment non. Vous êtes vraiment proches ? » me demanda-t-il alors, me faisant rouler des yeux au passage. « Apparemment, pas autant que je le pensais … » répondais-je dans un haussement d’épaules, comme pour faire croire que cela ne m’importait finalement peu. Et puis, je n’avais jamais parlé de Sofia non plus … J’aurais pu en parler, mais je n’étais pas proche de ma famille – contrairement à la jeune femme – et à l’exception de ma sœur cadette, n’avais de toute façon pas grand monde à qui en parler. Je finis par rassurer le jeune homme, en disant que Sofia ne parlait en lui qu’en bien – ce qui était de toute façon la vérité – ce qui lui donna apparemment satisfaction. « Mais c'est étrange qu'elle ne m'ait jamais parlé de vous. » reprit-il, me faisant me gratter la tête – de gène, probablement, vu que me gratter la tête était en quelque sorte un tic. Je n’étais de toute façon pas quelqu’un de verbeux, bien au contraire. Moins je parlais, mieux je me sentais. «Vous ne lui avez pas fait de mal au moins ? » me demanda-t-il alors, ce qui me tira un rire ironique. « Pas que je sache, non … » répondais-je en levant les yeux au ciel. C’était plutôt l’inverse, même.
(c) destiny. & sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Lun 24 Mar - 11:25

Sirius ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'un collègue de Sofia arrive à le reconnaître. Il connaissait certains de vu après être venu quelques fois mais pas plus. Et il ne pensait pas que Sofia parle de lui à son travail. Ça serait plutôt surprenant et elle avait mieux à faire. Surtout que Sirius n'avait jamais entendu parler de lui, ce qu'il n'appréciait pas particulièrement mais il faisait comme si de rien était. Il avait peut-être du mal à cacher ses doutes mais il s'excusa rapidement pour son comportement. Sirius demanda si sa sœur et lui étaient vraiment proches. Parce que là il n'apprécierait définitivement pas cette histoire. S'ils étaient de simple collègue, il n'y avait pas de quoi en faire un fromage. Il n'allait pas empêcher Sofia de se faire des amis dans la gente masculine – même si dans le fond il aimerait pouvoir la protéger. «  Apparemment, pas autant que je le pensais … » Sirius le regarda d'un drôle d'air avant de dire en haussant finalement les épaules : « Je n'ai pas besoin de connaître tous ses amis, puis si vous êtes juste un collègue... » Il faisait comme s'il s'en fichait un peu même s'il ne pouvait s'empêcher d'être suspicieux. Sofia ne lui racontait pas tout sur tous les gens qu'elle rencontrait. Et même si Sirius aurait préféré savoir, ce n'était dans le fond pas plus mal. Il savait qu'il avait tendance à vouloir trop contrôler les choses et que Sofia n'aimait pas particulièrement quand il le faisait. Le jeune homme ne put s'empêcher de dire que c'était étrange que Sofia ne lui ait jamais parlé de lui. Il aurait pu s'attendre à ce qu'elle lui dise au moins deux mots sur ce curieux jeune homme qui arrivait à le reconnaître juste d'après les dires de sa sœur. Il demanda en plaisantant s'il ne lui avait pas fait de mal au moins. Même s'il plaisantait pas vraiment... « Pas que je sache, non … »  Sirius n'apprécia pas vraiment la réaction du jeune homme. Il le regarda sourcils froncés, encore plus suspicieux pour le coup. Il essayait encore de fouiller dans sa mémoire pour voir s'il ne se rappelait pas de l'avoir croisé à l'université mais non. En même temps il y avait tellement de gens à la fac c'était impossible de tous les reconnaître. Même s'il se serait certainement rappelé si un jeune homme avait tourné autour de sa sœur... « Alors on ne devrait pas avoir de problème, répondit-il finalement avec un petit sourire. » Il est clair qu'il allait en demander davantage une fois qu'il retomberait sur Sofia. « Vous ne devez pas être si important pour elle si elle ne m'a pas parlé de vous, ne le prenez pas mal. » Ce n'était peut-être pas très aimable de dire ce genre de choses mais ça devait sûrement être le cas. Il ne doutait pas une seule seconde que dans le contraire, Sofia lui aurait parlé de ce Lawrence.

tellement désolée pour le retard  Crying or Very sad  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Dim 6 Avr - 22:34



Sirius & Lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe  ❞


Si on m’avait dit que je rencontrerais le frère jumeau de mon ex petite amie, je ne l’aurais jamais cru. Après tout, même si Sofia et moi travaillions maintenant, tant bien que mal, ensemble, nous n’étions plus en couple, et il n’y avait donc aucune raison pour qu’elle nous présente l’un à l’autre. Donc forcément, si je le rencontrais, c’était simplement parce que je l’avais reconnu – en plus d’une ressemblance, j’avais déjà vu sa photo, donc ce n’était pas bien compliqué – et que j’étais allé à son encontre. Quelle mauvaise idée. Sofia ne lui avait jamais parlé de moi. Incroyable ! « Je n'ai pas besoin de connaître tous ses amis, puis si vous êtes juste un collègue... » répondit le jeune homme avec un air nonchalant. Je levais les yeux au ciel, sans réussir à me remettre du choc qu’elle n’avait jamais parlé de moi à la personne qui comptait le plus pour elle. La personne dont elle était le plus proche. « Oui, un simple collègue. » répondais-je ironiquement, toujours agacé. Il y avait une différence entre garder son intimité et n’en avoir tout simplement rien à foutre. Enfin bon, au moins, ça expliquait pourquoi elle avait rompu avec moi juste comme ça, sans me donner aucune raison. En fait, elle n’en avait pas. Peut-être qu’elle avait juste eu envie de se faire déflorer et c’était tout. Et ensuite, elle avait aimé ça, et était donc resté avec moi un moment, avant de rompre, ne ressentant strictement rien pour moi. Cela semblait logique maintenant que j’y pensais. « Alors on ne devrait pas avoir de problème. » m’informa-t-il après que je lui ai dis ne pas l’avoir fait souffrir. Ce qui était la vérité. C’était même plutôt l’inverse. Je ne sais comment, elle avait réussi à me faire tomber amoureux d’elle. Tout ça pour, apparemment, juste du sexe. Sympa. Au final, mon style de vie actuel – à savoir coucher avec ce qui me passait devant – me semblait bien plus … sain. J’acquiesçais pour seule réponse. Après tout, en effet, je ne voulais pas avoir de problème avec lui. Pas que j’ai peur ou autre chose du style – contrairement à lui, j’avais connu la rue, donc autant dire que ce n’était pas vraiment un gosse de riche qui me faisait peur – mais surtout parce que cela ne servait à rien. Tout était fini entre Sofia et moi, et cela depuis un bon moment maintenant. « Vous ne devez pas être si important pour elle si elle ne m'a pas parlé de vous, ne le prenez pas mal. » rajouta-t-il. Aouch. Sérieusement ? « Oui c’est sûrement le cas. Après tout, en quoi une relation de près de deux ans peut-elle avoir une quelconque importance hein ? » répondais-je en roulant des yeux, sans cacher mon agacement cette fois-ci. C’était probablement mon égo qui avait parlé, mais merde quoi, deux ans de relation et sa famille ne connaissait même pas mon nom. Et qu’on ne me parle pas de ma sœur qui avait dû faire sa fouineuse pour apprendre quelque chose de Sofia, parce que ce n’était pas du tout la même chose. Je n’en avais pas parlé à Juliette tout simplement parce qu’elle était toujours à Port-Louis lorsque j’étais avec Sofia, et non à mes côtés. Et je ne voyais tout simplement pas l’intérêt de lui en parler maintenant que tout était terminé. Mais si elle avait déjà déménagé à New York à cette époque-là, j’aurais probablement fait les présentations, c’était certain.
(c) destiny. & sweet.lips


T'inquiète pas c'est pas grave 63 Juste préviens-moi la prochaine fois que tu réponds, parce que j'ai failli passer à côté de ta réponse 63
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Dim 20 Avr - 14:20

Sirius savait qu'il était trop protecteur avec Sofia. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Il savait d'un autre côté qu'il ne pouvait pas tout contrôler, tout savoir, alors il ne devait pas s'inquiéter pour un simple collègue. Elle en avait sûrement d'autres, et peut-être qu'il lui arrivait de parler de ses frères et sœurs de temps en temps. Il n'y avait rien de mal à ça. Mais le jeune homme en face de lui semblait peu satisfait d'être appelé 'un collègue' sans plus vu la manière dont il leva les yeux au ciel. « Oui, un simple collègue. » Sirius eut un moment de doute. Il trouvait la situation de plus en plus étrange et il avait l'impression que quelque chose clochait, sans pouvoir mettre le doigt dessus. Il demanda alors au jeune homme s'il avait fait du mal à Sofia. Comme il répondit par la négative, Sirius assura à son tour qu'il ne devrait pas y avoir de problème entre eux alors. Même s'il doutait encore. Sirius finit cependant par arriver à la conclusion que ce Lawrence ne devait pas être si important pour Sofia. Ou bien il aurait déjà entendu parler de lui. Sofia pouvait bien avoir des amis de l'autre sexe, tant qu'ils n'étaient pas trop proches ça ne le concernait pas vraiment. « Oui c’est sûrement le cas. Après tout, en quoi une relation de près de deux ans peut-elle avoir une quelconque importance hein ? » Sirius fronça aussitôt les sourcils, buguant sur le moment. « Une quoi ? » A sa connaissance Sofia n'était jamais sortie avec personne, ce qu'il ne trouvait pas plus mal à vrai dire. Il ne verrait pas pourquoi elle ne lui aurait pas dit dans le cas contraire – enfin peut-être parce qu'il menaçait tout ceux qui s'approchaient un peu trop d'elle... « Je crois que j'ai mal compris, qu'est ce que vous avez dit ? Demanda-il pour être sûr. » Peut-être qu'il s'imaginait des choses ou qu'il avait mal compris. Peut-être qu'il voulait dire quelque chose d'autre même s'il ne savait pas trop quoi. Peut-être qu'il avait vraiment eu une relation de deux ans avec Sofia. Mais il chassa aussitôt cette idée de sa tête, commençant déjà à y voir rouge. Sa tension monta d'un cran sans qu'il puisse le contrôler cependant, et ses points se serrèrent. Il avait appris pour Rosalie il y a peu, mais s'il apprenait que Sofia lui avait menti pendant aussi longtemps elle aussi... Il ne savait pas ce qu'il ferait mais une chose est sûre il serait en colère. Plus il chassait cette idée de son esprit et plus elle revenait en force. Après tout si Rosalie avait pu lui mentir sur sa virginité pourquoi Sofia ne pourrait-elle pas le faire elle non plus ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Lun 28 Avr - 23:57


sirius & lawrence
❝ nice to meet you - bam - aïe ❞

C’était tout de même incroyable que Sofia n’ait jamais parlé de moi à sa famille ! Enfin, j’avais rencontré Rosalie, elle nous avait présenté, c’était déjà ça. Même si bon, malheureusement je connaissais Rosalie d’avant … Mais Sofia n’avait pas eu besoin de savoir ça, et Rosalie avait apparemment pensé la même chose, puisqu’après un échange de regards, nous avions fait semblant de nous rencontrer pour la première fois. Mais le fait était que si Sofia nous avait présenté, c’était simplement parce que nous étions tombés sur elle. Elle n’avait pas fait de présentation officielle. Et Rosalie non plus ne semblait pas être au courant qu’elle avait alors un petit ami. Quand je pense que j’avais imaginé l’épouser et fonder une famille avec elle. N’importe quoi ! Je lui avais carrément été fidèle. Enfin, en général j’étais contre l’infidélité de toute façon, et c’était ce qui faisait que je n’étais jamais en relation, tout simplement. Je m’étais carrément passé de sexe pendant près d’une année ! Elle ne savait pas le sacrifice que c’était ou quoi ? Un an ! Et non, elle n’avait jamais parlé de moi. Incroyable ! C’était tout bonnement incroyable ! « Une quoi ? » me demanda son frère, me rappelant par la même occasion que j’avais dit à haute voix avoir eu une relation de près de deux ans avec sa sœur. « Je crois que j'ai mal compris, qu'est ce que vous avez dit ? » reprit-il alors. J’avais presqu’envie de lui dire que j’avais pris sa virginité, juste pour signifier que si, normalement, j’étais quelqu’un d’important pour elle. Juste pour lui fermer le clapet avec ses « vous ne devez pas être si important pour elle ». Mais bon, j’imaginais ma petite sœur et autant dire que je n’aimerais pas que quelqu’un me dise qu’il avait pris sa virginité – chose qui n’arriverait jamais, bien entendu ! Comme si quelqu’un aurait le culot de lui prendre sa virginité ! – donc j’eus un peu de compassion pour le jeune homme, et ne fis que répéter ce que j’avais dis précédemment. « J’ai été en couple avec Sofia pendant presque deux ans. Donc désolé de croire, qu’en effet, la moindre des choses aurait été qu’elle parle de moi. Vous ne connaissez même pas mon nom, c’est incroyable quand même ! » répétais-je entre mes dents. A moins que réellement, je n’avais jamais eu une quelconque importance pour la jeune femme. Mais je ne dirais pas à haute voix – toujours par solidarité – ce que je penserais d’elle si elle ne m’avait utilisée que pour le sexe …


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Mer 9 Juil - 21:30

Sirius ne savait pas pour qui se prenait ce type exactement. Mais il ne devait pas être si important si Sofia ne lui avait jamais parlé de lui. C'était un simple collègue après tout, il n'avait pas besoin de savoir tout sur sa vie. Enfin presque. Ça le dérangeait malgré tout un petit peu que ce mec ait l'impression d'être important aux yeux de Sofia. Il y avait quelque chose dans son air qui irritait un peu Sirius. Il avait beau ne pas être dans la meilleure des humeurs ces derniers temps, il ne se pensait pas si facilement irritable. Mais c'était le cas. Puis Lawrence sortit soudain quelque chose qui le perturba encore plus. Il espérait avoir mal entendu alors il lui demanda de répéter. Sofia n'avait jamais été en couple ou du moins elle ne lui avait jamais dit. Mais le doute commença malgré tout à monter en lui. Rosalie lui avait bien menti alors pourquoi pas Sofia. Il sentit son cœur se serrer à l'idée que Sofia lui ait menti elle aussi à ce sujet quand elle lui avait reproché de ne pas avoir déclaré sa relation avec Coleen dès le début. « J’ai été en couple avec Sofia pendant presque deux ans. Donc désolé de croire, qu’en effet, la moindre des choses aurait été qu’elle parle de moi. Vous ne connaissez même pas mon nom, c’est incroyable quand même ! » Sirius bugua littéralement. Son esprit devint juste blanc. Peut-être que c'était pour ça qu'il ne se rendit pas compte de ce qu'il était en train de faire. Peut-être que c'était à cause du choc, de la surprise, ou juste de la colère sourde qui venait d'éclater en lui. Quoiqu'il en soit il ne se contrôlait pas du tout quand son poing se ferma et partit droit dans le visage de ce Lawrence. Il n'avait même pas eu le temps de digérer l'information, son poing était juste parti tout seul, comme s'il avait décidé de son propre chef que c'était la meilleure chose à faire. Il réalisa son geste après quelques secondes et regarda son poing encore serré. Il releva le regard vers Lawrence, sourcils froncés dans une expression absolument pas amicale. « Si c'était un mensonge j'espère que tu as compris que c'était une grosse erreur... et si... et si ce que tu as dit est vrai... » Sirius s'arrêta au milieu de sa phrase, encore sous le choc. Il n'arrivait pas à le croire. Sofia s'était juste moquée de lui comme Rosalie. Il se sentait tellement stupide. Il se passa une main sur le front puis dans ses cheveux d'un air un peu déterré. « Ne t'approche plus d'elle. Lâcha-t-il soudain. » Il ne le connaissait pas et avait décidé de ne pas l'aimer. Il ne voulait pas que Sofia soit près d'un type comme lui. S'ils avaient été en couple, il ne voulait pas savoir comment ça s'était terminé. Parce que s'il apprenait qu'il avait fait souffrir sa jumelle, il risquerait de se mettre bien plus en colère. Il se demandait comment Sofia avait pu lui mentir si ouvertement...

gosh ça fait une éternité une nouvelle fois je suis désolée .___.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Dim 13 Juil - 18:57

sirius & lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe ❞


Comment Sofia avait-elle pu ne pas parler de moi à celui qu’elle considérait comme la personne la plus importante de sa vie ? C’était juste impensable quand même ! Et oui, peut-être que je n’avais pas parlé à ma petite sœur de Sofia, et qu’elle avait dû fouiller dans mes affaires – téléphone, ordinateur, …  – pour savoir qui elle était, ce n’était clairement pas la même chose ! Déjà, parce que Juliette était à Port-Louis lorsque j’étais avec Sofia. Et je n’aimais pas la ville où j’avais grandi, donc j’y allais le moins souvent possible, donc j’étais pas vraiment en contact avec la gnome. Et lorsqu’elle était venue me rejoindre à New York, tout était fini entre Sofia et moi, il n’y avait donc rien à dire. Mais, que je sache, Sofia était en contact avec son frère pendant les deux années que nous avions partagé ensemble. Bon sang, j’étais sa première fois, et elle ne trouvait pas ça assez important pour en parler avec la personne dont elle était le plus proche ? Je répétais donc à ce dernier que j’avais été avec sa sœur pendant deux longues années, et qu’en effet, j’avais pensé être assez important pour elle pour qu’elle parle de moi. Et lorsque je sentis son poing s’abattre sur ma joue, j’eus la sensation de comprendre pourquoi elle n’avait pas parlé de moi. Même si je n’acceptais toujours pas ce fait. « Nan mais ça va pas ?! » m’écriais-je, tout en passant ma main sur ma joue endolorie. « Je l’ai pas violée quand même, faut arrêter là ! » continuais-je sur le même ton. Il fallait peut-être pas exagérer non plus, j’étais juste sortie avec elle. « Si c'était un mensonge j'espère que tu as compris que c'était une grosse erreur... et si... et si ce que tu as dit est vrai... commença-t-il, avant de s’arrêter puis de reprendre. « Ne t'approche plus d'elle. » lâcha-t-il, comme une menace. Je lâchais un rire, tant je trouvais sa menace ridicule. « Alors, on va rapidement mettre les points sur les I, ici okay. Donc non ce n’est pas un mensonge, oui je suis sorti avec elle pendant deux ans. Sofia est une personne intelligente, intéressante et très belle en plus, ce qui ne gâche rien. Donc en effet, je l’imagine mal rentrer dans un couvent. Et c’est bizarre que tu l’imagines ainsi et que tu ne reconnaisses pas que les qualités qu’elle a puissent intéresser. » commençais-je presqu’en crachant mes mots. « Donc désolé de ne pas penser que ta sœur est conne, inintéressante et laide, mais faudra t’y faire.  » continuais-je sur le même ton. J’avais beau être moi-même un grand frère et ne pas supporter l’idée que ma petite sœur puisse un jour perdre son innocence, jamais je ne réagirais comme lui. « Donc si ça peut te rassurer, elle m’a largué comme une merde, ne me donnant même pas une explication et maintenant je dois me la coltiner au travail. Donc je ne compte pas m’approcher de nouveau d’elle, sauf si j’y suis obligé. » terminais-je agacé. Et il avait de la chance que je sois un grand frère moi-même et que je ne lui annonce pas que sa sœur chérie n’était plus vierge depuis longtemps. Il aurait été quelqu’un d’autre, ou j’aurais été fils unique, je ne me serais pas gêné pour dire ce que je pensais d’elle de ce côté-là …

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.


Pas grave, t'inquiète ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Lun 14 Juil - 20:37

Sirius aurait du s'y attendre d'un côté. Mais il avait voulu continuer aveuglément à croire que Sofia ne lui avait pas menti comme Rosalie. Il ne comprenait pas pourquoi elle l'aurait fait. Il aurait certes était très chiant avec tous les hommes qu'aurait ramené Sofia, mais il aurait fini par l'accepter – un jour, quand elle serait assez vieille à ses yeux, mais il aurait fait un effort. Mais c'était un inconnu qui lui apprenait la nouvelle et c'était peut-être ça qui lui faisait le plus mal. Sirius ne réfléchit pas vraiment à son geste, le poing étant parti tout seul dans la figure de ce Lawrence. « Nan mais ça va pas ?! Je l’ai pas violée quand même, faut arrêter là ! » Encore heureux, parce que Sirius aurait bien été capable de le tuer. « Désolé, dit-il sans être désolé du tout. » Il parlait un peu comme un automatique, Sirius avait perdu le contrôle. Il se passa une main dans les cheveux en regardant le vide, essayant de mettre ses idées au clair, sauf que Lawrence ne semblait pas content – étrange vraiment. « Alors, on va rapidement mettre les points sur les I, ici okay. Donc non ce n’est pas un mensonge, oui je suis sorti avec elle pendant deux ans. Sofia est une personne intelligente, intéressante et très belle en plus, ce qui ne gâche rien. Donc en effet, je l’imagine mal rentrer dans un couvent. Et c’est bizarre que tu l’imagines ainsi et que tu ne reconnaisses pas que les qualités qu’elle a puissent intéresser. » Sirius le regarda d'un air blasé. Il se prenait pour qui à lui faire leçon comme s'il ne savait pas déjà tout ça sur Sofia ? Il la connaissait mieux que quiconque. Enfin il croyait la connaître. « Donc désolé de ne pas penser que ta sœur est conne, inintéressante et laide, mais faudra t’y faire. » Sirius leva les yeux au plafond d'un air exaspéré. « Je m'en fiche de ce que tu penses. Dit-il d'un ton froid. » Il pouvait penser de Sofia ce qu'il voulait. « Tu n'as pas besoin de prendre tes grands airs, je sais très bien comment est Sofia. Ne fais pas comme si tu la connaissais mieux que moi. » Ils avaient peut-être partagé le secret de leur relation ensemble mais visiblement ça ne devait pas être grand chose si Sofia ne lui avait rien dit. Sirius ne pouvait pas s'empêcher d'être possessif et protecteur envers ses sœurs, et d'autant plus envers sa jumelle. « Donc si ça peut te rassurer, elle m’a largué comme une merde, ne me donnant même pas une explication et maintenant je dois me la coltiner au travail. Donc je ne compte pas m’approcher de nouveau d’elle, sauf si j’y suis obligé. » Sirius ne put s'empêcher d'avoir une certaine satisfaction en entendant ça. « Tant mieux, ne put-il s'empêcher de retenir, se rendant compte que c'était peut-être un peu 'rude' mais il ne comptait pas vraiment sympathiser avec lui de toute manière. Je maintiens ce que je disais avant, tu ne devais pas être si intéressant pour elle. » Il devait croire qu'elle lui aurait dit dans le contraire. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Mar 15 Juil - 17:52

sirius & lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe ❞



Clairement, le frère de Sofia n’aimait pas le fait qu’un homme ait pu sortir avec sa sœur. Sérieusement, j’étais un grand frère protecteur et possessif envers ma petite sœur, on ne pouvait pas le nier. Mais là, il avait carrément fumé, c’était pas possible autrement. « Désolé » lâcha-t-il, visiblement pas désolé du tout du fait qu’il venait de me filer un pain simplement parce que j’avais osé sortir avec sa sœur. Je roulais des yeux, excédé. Rapidement, je décidais d’éclaircir les choses. J’étais sorti avec Sofia, et il allait falloir qu’il s’y fasse, parce que je doutais clairement d’avoir été le seul homme avec elle. Même maintenant, alors que nous n’étions plus ensemble, je ne pouvais nier qu’elle soit intelligente, intéressante et belle, donc sincèrement, il allait rapidement falloir qu’il se fasse à cette idée-là. « Je m'en fiche de ce que tu penses. » lâcha-t-il. Bon, bah qu’il s’en fiche alors. Au moins, maintenant, je comprenais pourquoi Sofia n’avait pas parlé de moi. C’était tout simplement parce que c’était un gros con égocentrique qui refusait que quiconque s’approche de sa sœur. « Tu n'as pas besoin de prendre tes grands airs, je sais très bien comment est Sofia. Ne fais pas comme si tu la connaissais mieux que moi. reprit-il, me faisant lâcher un petit rire ironique. Mes grands airs, moi ? Il était sérieux là ? Il venait de m’envoyer son poing dans la figure parce que j’étais sorti avec elle plusieurs années auparavant, mais c’était moi qui prenais des grands airs ? Incroyable. Okay, j’avais toujours un sourire fier sur le visage, mais ce n’était clairement pas une raison. Je ne daignais même pas lui répondre à ce sujet-là, me contentant de secouer la tête avant de lui dire que, de toute façon, sa sœur m’avait largué comme une merde, ne me donnant même pas la raison de la rupture. « Tant mieux » sortit-il. Sérieusement, j’avais envie de lui en foutre une et je me demandais réellement ce qui me retenait. Il représentait tout ce que je détestais en fait. Riche, né avec une cuillère en or dans la bouche, arrogant, connard et en plus il m’avait frappé sans aucune raison. Mais je ne fis que lâcher un soupir. Après tout, j’étais au travail, et je valais bien mieux que ça. « Donc si c’est tant mieux, j’imagine qu’on a fini notre conversation. Je vais retourner faire des choses plus intéressantes. » lâchais-je en roulant des yeux. Et alors que je m’apprêtais à partir, il reprit la parole. « Je maintiens ce que je disais avant, tu ne devais pas être si intéressant pour elle. »  Je me retournais lentement, et cette fois-ci, je ne retins pas mon coup de poing, qui partit tout seul s'écraser sur son visage. Je secouais rapidement ma main, avant de reprendre. « Ouais, peut-être que t’as raison. Peut-être qu’elle cherchait juste quelqu’un pour la dépuceler et baiser comme des bêtes pendant des heures et des heures. Peut-être que j’étais pas important pour elle, peut-être qu’elle ne ressentait strictement rien pour moi, et que donc ce n’est pas par amour qu’elle m’a donné sa première fois. Peut-être que j’étais juste son sextoy qui la faisait crier, encore et encore. A toi de choisir ce que tu préfères. » crachais-je entre mes dents. Y’en avait assez de la solidarité fraternelle, et ce mec était clairement un connard, donc s’il croyait que j’allais le laisser tenter de me mettre plus bas que terre sans me défendre, c’était mal me connaître.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Ven 18 Juil - 11:39

Sirius avait du mal à encaisser le coup. Il se demandait pourquoi elle lui avait menti. Certes il n'aurait pas apprécié d'apprendre une chose pareille mais il savait qu'il aurait fini par s'y habituer. Mais finalement il ne connaissait pas aussi bien Sofia qu'il le pensait. Il aurait du s'en douter, après avoir appris la même chose de la part de Rosalie... Mais il avait voulu croire que Sofia ne lui cacherait pas un aussi gros mensonge. Grosse erreur. En plus il apprenait la nouvelle d'un de ses ex. Rien ne pouvait rendre son humeur plus exécrable. En plus il se permettait de lui parler comme s'il ne connaissait pas sa sœur. Il savait que c'était une femme intelligente et super, il n'avait pas besoin qu'un inconnu lui fasse remarquer. Sirius ne regrettait pas vraiment son coup de poing et si ce Lawrence espérait qu'il ait pitié de lui parce que Sofia l'avait largué, il avait tort. Il n'avait au moins pas à s'inquiéter que ce type tourne encore autour de Sofia. « Donc si c’est tant mieux, j’imagine qu’on a fini notre conversation. Je vais retourner faire des choses plus intéressantes. » Sirius haussa les épaules d'un air désinvolte. Il pouvait faire ce qu'il voulait, Sirius n'était pas venu pour lui parler. Puis il ne voulait plus voir Sofia non plus, alors il comptait partir mais voulut maintenir ce qu'il avait dit auparavant. Il n'avait pas du être si important que ça aux yeux de Sofia. Sirius remarqua le poing de Lawrence qui se levait pour le frapper à son tour, mais il ne réagit pas pour autant pour l'éviter. Il encaissa le coup, jetant un regard noir au jeune homme en face de lui en même temps. Il se frotta la joue d'un air un peu penaud mais la colère toujours visible sur son visage. « Ouais, peut-être que t’as raison. Peut-être qu’elle cherchait juste quelqu’un pour la dépuceler et baiser comme des bêtes pendant des heures et des heures. Peut-être que j’étais pas important pour elle, peut-être qu’elle ne ressentait strictement rien pour moi, et que donc ce n’est pas par amour qu’elle m’a donné sa première fois. Peut-être que j’étais juste son sextoy qui la faisait crier, encore et encore. A toi de choisir ce que tu préfères. » Sirius le regarda d'un air stoïque, quand il prit la parole pour répondre il se surprit à répondre d'un ton très calme mais non sans une certaine froideur. « Ce que je préfère c'est que tu ne me parles pas de la vie sexuelle de ma sœur en plein milieu de son lieu de travail. » Il s'approcha d'un pas en le regardant d'un air mauvais. Sirius devait le dépasser de seulement deux ou trois centimètres alors leurs yeux étaient à peu près à la même hauteur et Sirius espérait bien lui transmettre toute la haine qu'il ressentait pour lui. « Tu l'as peut-être amer qu'elle t'ai quitté mais ça ne t'autorise pas à parler d'elle de cette manière. » Sirius sentait son corps complètement tendu par la colère, ses poings fermement serrés le long de son corps, tentant de ne pas perdre le contrôle à nouveau même si Lawrence rendait la tâche difficile. Il leva un doigt pour le pointer vers la poitrine de Lawrence. « Je t'interdis de parler d'elle comme ça et je te promets que je ne ferais pas que te frapper si tu te permets de le refaire. Alors ce que je préférerais, c'est que tu fermes ta grande gueule avant de m'énerver davantage. » Avant que Sirius ne se montre plus violent. Sa voix s'était faite un peu plus menaçante mais en même temps il ne pouvait pas pardonner quelqu'un qui parlait de Sofia de cette manière. C'était inacceptable. Surtout quand la minute d'avant il prétendait connaître si bien Sofia. S'il la connaissait vraiment il saurait que Sofia était une personne aimante qui prenait toujours soin des gens autour d'elle, et ce de tout son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Ven 18 Juil - 13:58

sirius & lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe ❞


J’avais été incapable de me retenir, et le coup était parti tout seul. En même temps, il l’avait bien mérité. D’abord il me frappait sans aucune raison, juste parce que j’étais sorti avec sa sœur il y a plusieurs années – et sérieusement, j’étais celui à plaindre du fait qu’elle n’ait pas parlé de moi, et non l’inverse – et lui, par contre, l’avait franchement mérité. Déjà que je n’avais jamais bien pris ma rupture avec Sofia, s’il en rajoutait une couche, cela n’allait pas le faire. Par contre, à la seconde où les mots sortirent de ma bouche, je les regrettais immédiatement. Pas parce qu’il était son grand frère et que je venais de lui dire que Sofia n’était plus vierge. Pas parce que j’avais « brisé » une espèce de solidarité masculine. Non. Tout simplement parce que la façon dont j’avais parlé de Sofia était … Je fermais rapidement les yeux et lâchais un long soupir, avant de passer une main dans mes cheveux. « Ce que je préfère c'est que tu ne me parles pas de la vie sexuelle de ma sœur en plein milieu de son lieu de travail. » lâcha-t-il, me faisant rapidement regarder autour de nous. Heureusement, c’était l’heure de pause et le lieu était presque vide. Cela aurait jasé à la pause café sinon. Puis je remarquais le regard noir qu’il me jetait. Il pouvait me frapper. Cette fois-ci, au moins, je l’avais mérité. Je ne répondis rien, replaçant mon regard dans le sien – hors de question que je baisse la tête. « Tu l'as peut-être amer qu'elle t'ai quitté mais ça ne t'autorise pas à parler d'elle de cette manière. » reprit-il, me faisant lâcher un soupir. Clairement, j’étais gêné. Et cela se voyait probablement, j’avais toujours les mêmes tics quand c’était le cas. Je replaçais d’ailleurs ma main à sa place, celle-ci n’était clairement pas mes cheveux. « Les mots ont dépassé ma pensée. » commençais-je un semblant d’excuses. Ce qui était la stricte vérité d’ailleurs. Jamais je n’aurais parlé d’elle ainsi s’il ne m’avait pas poussé à bout. « Et je n’étais pas amer … Enfin, pas vraiment. Mais apprendre que la seule femme avec laquelle j’ai eu une relation n’en avait strictement rien à foutre de moi … » Je laissais ma phrase en suspens. De toute façon, il n’en avait strictement rien à foutre de ce que je ressentais. Et si un mec avait parlé ainsi de ma sœur, j’aurais ressenti la même chose. D’ailleurs, je m’étonnais de ne pas être sol, en train d’être roué de coups. S’il pouvait frapper simplement lors de l’énoncé d’un fait, c’était étrange qu’il ne le fasse pas alors que je venais, en quelque sorte, de la traiter de trainée. « Je t'interdis de parler d'elle comme ça et je te promets que je ne ferais pas que te frapper si tu te permets de le refaire. Alors ce que je préférerais, c'est que tu fermes ta grande gueule avant de m'énerver davantage. » lâcha-t-il. Ce ne fut pas la menace dans sa voix qui me fit rapidement baisser la tête – que je relevais pour affronter son regard presqu’aussitôt – mais plus le fait que je pensais comme lui, et que jamais je n’aurais dû parler de Sofia de cette façon. « Désolé » finissais-je tout de même par marmonner dans ma barbe. Et lâchais un autre soupir, avant de me gratter l’arrière de la tête. Et de remettre de nouveau ma main où elle était auparavant. De toute façon, il n’y avait pas grand chose d’autre à dire. J’avais regretté les mots dès qu’ils étaient sorti, et même si cela faisait mal à mon égo de m’excuser auprès de … lui, c’était ce que je ressentais.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Mar 22 Juil - 23:18

Sirius avait beau en vouloir à sa sœur après ce qu'il venait d'apprendre, ce n'était pas pour autant qu'il laisserait Lawrence parler d'elle de cette manière. S'il ne s'était pas contrôlé cette fois-ci, il l'aurait frappé à nouveau, et avec beaucoup plus de violence. Mais ce n'était pas Sirius. En revanche il protégerait toujours sa jumelle et comptait bien s'assurer que ce Lawrence ne parle plus jamais d'elle de la sorte. Elle ne le méritait absolument pas et ne correspondait pas du tout à la description qu'il faisait d'elle. Il avait choisi la mauvaise personne pour parler de Sofia comme ça. Il ne pouvait pas laisser passer une chose pareille. Il respirait doucement, tentant de calmer ses nerfs avant de prendre la parole et gardant ses poings bien serrés contre lui. Ce Lawrence n'avait peut-être pas supporté sa rupture avec Sofia, ça ne lui donnait pas le droit de parler d'elle comme il voulait, et ce sur son lieu de travail. « Les mots ont dépassé ma pensée. Et je n’étais pas amer … Enfin, pas vraiment. Mais apprendre que la seule femme avec laquelle j’ai eu une relation n’en avait strictement rien à foutre de moi … » Sirius le regarda d'un air absolument pas compatissant. « Ce n'est pas une raison pour parler d'elle de la sorte. » Il n'avait pas d'excuses et Sirius n'en accepterait aucune de toute manière. Il préférait encore qu'il se taise si c'était pour parler encore de Sofia. Il le menaçait clairement et simplement. Il avait mis Sirius suffisamment en colère, il ne valait mieux pas qu'il le pousse encore... Et il sembla le comprendre à la manière dont il baissa la tête. « Désolé » Sirius leva les yeux au plafond. « Ce n'est pas à moi que tu dois t'excuser. » Il s'en fichait à vrai dire. Sirius ne lui aurait déjà pas beaucoup porté d'intérêt mais dès l'instant où il avait parlé mal de Sofia, il avait perdu toute chance que Sirius face à attention à lui. Il n'allait pas avoir pitié de lui. Il allait juste profondément le détester. « J'espère que tu ne racontes pas ce genre de choses aussi facilement à tout le monde. » Si son ton était moins menaçant, il était toujours tendu. Après tout il ne lui avait pas fallu très longtemps pour raconter à Sirius des choses qu'il aurait préféré ne pas s'imaginer du tout. Genre jamais. Il avait déjà du mal à encaisser la nouvelle. Il avait juste envie de partir de cet endroit et ne plus jamais voir la tête de ce type. Il n'avait même pas envie d'aller voir Sofia pour demander des explications. Il était trop en colère et d'un autre côté très déçu. Déçu d'avoir cru qu'il connaissait vraiment sa jumelle, déçu qu'elle ait ressenti le besoin de lui mentir de la même manière que Rosalie. Il ne savait pas ce qu'il avait pu dire ou faire qui avaient pu tant les pousser à lui mentir sur cette partie de leur vie.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞ Ven 25 Juil - 17:12

sirius & lawrence

❝ nice to meet you - bam - aïe ❞


C’était dans des moments comme celui-ci que je détestais d’avoir un tel égo. Qu’est-ce qui m’était passé par la tête, sérieusement ? Okay, je prenais très mal le fait que Sofia n’ait jamais parlé de moi à son jumeau. Et okay, le jeune homme avait mérité le pain que je lui avais envoyé à la figure. Mais jamais je n’aurais dû dire ce que je lui avais dit. J’avais beau avoir de plus en plus de doutes sur le fait qu’elle m’ait aimé, ce n’était pas une raison pour parler d’elle comme ça. « Ce n'est pas une raison pour parler d'elle de la sorte. » me lança-t-il après que j’ai tenté un début d’excuses. Je me grattais l’arrière de la tête, ne répondant rien. Que répondre à ça ? Je pensais exactement la même chose que lui, presque au mot près. En tout cas, je n’en menais pas large, c’était certain. J’étais trop impulsif pour mon bien. Je l’avais toujours été d’ailleurs. Et si, des fois, cela passait bien, il y avait des moments où je me détestais d’être ainsi. Comme maintenant, où je n’en revenais toujours pas d’avoir dit cela de Sofia. Comme je l’avais dit au jeune homme, les mots avaient largement dépassé mes pensées. Mais cela ne justifiait rien de ce que j’avais dit. « Ce n'est pas à moi que tu dois t'excuser. » reprit-il après que j’ai enfin prononcé clairement des excuses. Est-ce qu’il allait vraiment lui dire ce que j’avais dit ? Elle allait me détester. Et même si nous n’étions plus ensemble et que l’atmosphère était vraiment lourde lorsque nous étions dans la même pièce, je ne voulais pas qu’elle me déteste. « Elle sait que je suis un con. Je ne lui ai jamais caché ça … Donc bon, si elle apprend que j’ai dit ça … J’imagine que je m’excuserais, en effet.  » balbutiais-je sans cesser de me gratter la tête, celle-ci étant à moitié baissée. Mes mots n’avaient aucun sens mais bon. Il était même possible que la raison de notre rupture soit qu’elle se soit enfin rendue compte que je n’en valais pas la peine ? Au moins, si c’était cela, elle ne serait pas déçue, c’était déjà ça. « J'espère que tu ne racontes pas ce genre de choses aussi facilement à tout le monde. » lâcha-t-il froidement. Je soupirais longuement, tout en roulant des yeux. Pour parler de ce genre de choses, encore faudrait-il que je parle d’elle. Et comme ce n’était jamais le cas, je pouvais affirmer que je ne parlais jamais d’elle de cette façon. Ce fut d’ailleurs ce que je décidais de lui répondre. « Je ne parle jamais d’elle. Personne ici ne sait qu’on a été ensemble d’ailleurs. Pourtant, ils adorent parler de ce genre d’histoire autour de la machine à café. Pour ça que je me suis acheté ma propre machine d’ailleurs, pour ne pas avoir à les entendre déblatérer de choses inintéressantes … » commençais-je, avant de lever les yeux au ciel. A chaque fois que j’étais stressé, cela ne manquait pas, je disais tout ce qui me passait par la tête, que ce soit en rapport avec la discussion initiale ou non. « Bref, non je ne parle jamais d’elle. Donc bon, je ne raconte pas ce genre de chose à tout le monde. Je ne le raconte à personne. » terminais-je enfin par être concis et lui donner la réponse qu’il attendait.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞

Revenir en haut Aller en bas

sirius & lawrence ❝ nice to meet you - bam - aïe ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-