It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Hakuna Mattata | Appo' & Josh 8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Hakuna Mattata | Appo' & Josh 8) Dim 26 Juil - 20:40

    Cela faisait maintenant quelques jours que le jeune volait. Il n'avait plus les pieds sur terre, il avait plutôt la tête dans les nuages à cause du fait qu'il venait de retrouver l'amour perdu de sa vie. Il venait de revoir celle qu'il avait toujours réellement aimé ; Psychalya. La seule qui avait réellement comptée pour lui. Ainsi, le jeune homme ne faisait que penser d'elle à présent depuis ce jour où il l'avait revue à la statue de la Liberté. Il y avait eu ce baiser aussi que le jeune homme fit à la demoiselle. En même temps, Joshua en avait besoin, pour être sûr qu'il éprouvait encore des sentiments pour la blondinette. Il savait très bien que ça faisait pas mal de temps qu'il ne l'avait pas vue et pourtant, il avait toujours l'impression qu'il vivait à ses côtés. Bien qu'il était avec Prune pour le moment, il avait pourtant l'impression de vivre avec Psychalya depuis maintenant plusieurs années. C'est comme si elle était venue à l'église, avait accepté de s'appeler Madame Orwell et qu'ils avaient fait leur petite vie tous les deux ensemble comme un couple normal et modèle.

    Et bien sûr, le photographe ne put résister à l'idée d'en parler à son meilleur ami,Appolon. A vrai dire, le blondinet en avait besoin. Il devait tout lui raconter, du début jusqu'à la fin. En plus, il connaissait à saga Joshy encore plus facilement que « Grey's Anatomy ». Après tout, il devait savoir ce qui était arrivé au jeune homme quelques jours avant. Après tout, il était le seul à être venu consoler le jeune homme quand son mariage avait échoué. Il était le seul qui s'était préoccupé de la santé du blondinet lorsque son monde s'était écroulé. Bref, Joshua voulait informer son ami de tous les évènements qui bousculaient la vie du petit homme de vingt-trois ans.

    Ainsi, Joshua partit jusqu'à l'appartement de son meilleur ami. Il traversa tout Manhattan pour arriver le plus rapidement possible. Heureusement que les taxis existent de nos jours. Sinon, le blondinet aurait nécessité deux jours entiers pour arriver vivant jusqu'à l'endroit tant espéré. Ainsi, l'homme descendit du véhicule après avoir payé, entra dans un bâtiment, prit l'ascenseur et alla frapper à la porte de son ami. Joshua se disait en lui-même qu'il avait intérêt pour lui que son ami soit là. C'est vrai qu'il aurait peut-être dû lui téléphoner avant de venir. Toutefois, Josh n'avait pas vraiment eu le temps avant. Ainsi, l'homme ne cessait de frapper à la porte, en espérant qu'Appo' ne soit absent.

      Joshua | Appo', ouvre la porte. C'est moi, Josh. Je sais que je passe à l'improviste mais j'avais envie de venir de voir. Et te t'emmerder comme toujours Razz


    Et oui, en même temps, Joshua pensait qu'il pourrait encore casser les pieds à son merveilleux ami Appo'. Il était tellement sympathique et disposait toujours de bons conseils pour ses amis. Bref, c'était le type idéal. On comprenait alors pourquoi ils étaient les meilleurs amis du monde.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hakuna Mattata | Appo' & Josh 8) Lun 27 Juil - 15:11

    L'échec. La déception. La honte. Allongé sur son lit, Appolon n'avait pas dormi de la nuit. Il fixait le plafond depuis plusieurs heures maintenant, et il n'arrivait toujours pas à trouver la force de se lever, ou celle de s'endormir. C'était irréel. Jamais, non jamais il n'avait été sûr d'avoir son année de médecine. Mais il ne s'était apparemment pas préparer assez à l'idée de ne pas l'avoir. Toutes ses heures de travail, tous ses refus pour les sorties, la réduction drastique de sa vie sociale, … Toute cette année avait été pour rien. Du moins, c'était l'impression qu'avait Appolon. Ce n'était pas le cas, et pourtant, c'était l'impression que ça donnait. Le jeune homme releva la tête quand on frappa à la porte de son appartement, et se relaissa tomber. Si la personne ne tenait vraiment à le voir, il repasserait sans aucun doute. Il tourna légèrement la tête vers son réveil, se dit qu'il était réellement temps de se lever. Cependant, la personne insista et Appolon finit par entendre, comme un murmure, dans lequel il reconnut la voix de son meilleur ami, Joshua Orwell. Poussant un soupir des plus longs, il se leva, et jeta un regard dans le miroir au passage. Bon, Josh se douterait sans aucun doute que quelque chose clochait, mais vu les cernes qu'il avait, l'étudiant en médecine pouvait très bien lui parler d'une « gueule de bois », ce qui justifierait également le fait qu'il était sur le point d'ouvrir la porte en caleçon en ce début d'après-midi.

    Appolon prit une longue inspiration avant d'ouvrir la porte. Il ne se sentait pas prêt à annoncer à quiconque qu'il n'avait pas eu son année, ni même sn meilleur ami. Pourtant, Josh serait probablement le seul qui pourrait réellement remonter le moral du jeune homme. Mais celui-ci souhaitait garder cette nouvelle pour lui pendant au moins quelques jours. Il fallait donc qu'il essaie de se comporter de la manière la plus agréable possible, et naturelle. Ce n'était pas gagné d'avance. Appolon se sentait énervé contre tous, et tout le monde. Il ferait de son mieux pour que son meilleur ami n'en fasse pas les frais, mais il ne pouvait jurer de rien. Une fois la porte ouverte, il fixa Josh une seconde. Celui-ci portait un large sourire heureux sur son visage, et semblait... heureux comme jamais. Même si Josh n'était pas le genre de garçon malheureux, Appolon pouvait clairement noter la différence. Il sourit à son ami – un sourire un peu triste, mais un sourire tout de même -, lui faisant signe d'entrer.

    APPOLON – Tu sais que les « happy pills », c'est illégal tout de même ?

    Refermant la porte derrière son ami, Appolon ferma les yeux une seconde, priant pour que le « pleurnichard » ait une bonne nouvelle a annoncé. Il l'avait surnommé ainsi après le départ de Psychalia, sachant que ne pas l'épargner était le meilleur moyen de le remettre sur pied. Appolon se laissa tomber sur son fauteuil; et Josh fit de même. Inutile de lui proposer quelque chose à boire. Si le jeune homme avait eu soif, il se serait déjà servi dans le frigidaire d'Appolon. Josh était comme chez lui ici, et il le savait très bien. En cinq ans, les deux hommes avaient développés une amitié tellement forte qu'elle semblait indestructible. Pour Appo', Josh faisait, pour ainsi dire, parti de la famille. Il faisait partie des rares personnes qui pouvaient venir sonner chez lui à midi comme à quatre heures du matin en étant sur qu'Appolon leur ouvrirait – si il était là, cela va de soit.

    APPOLON – Bon. Arrête le suspense, et raconte moi.

    Finit-il par lâcher, avec peut-être un peu trop d'agressivité dans la voix. Mais il avait hâte de partager le bonheur de Josh. Non seulement, cela lui ferait peut-être oublier ses soucis, mais aussi, il avait attendu depuis tellement longtemps de lire ce sourire chez son ami, qu'il mourrait d'envie d'en connaître la cause. La relation qu'il avait avec Prune s'était-elle enfin officialisée ?
Revenir en haut Aller en bas

Hakuna Mattata | Appo' & Josh 8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a motherfucking dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-